Page 1

> Février 2014 - N°52

L’ACTUALITÉ TRIMESTRIELLE DE LOUVIGNY

Le personnel Municipal

Plus de 30 professionnels au service du public Pages 4-5 Le Journal trimestriel de la commune de Louvigny - 17, Grande Rue - 14 111 Louvigny - Directeur de la publication : Patrick Ledoux Comité de rédaction : Christine Avignon, éléonore Véve - Conception et mise en page : aprim-caen.fr - Photos : Jacques Chapelière, François Decaëns et Sébastien Galopin - Imprimeur : Lebrun - Dépôt légal : à parution - Tirage : 1 400 exemplaires.


La ville à la campagne

Un moment important pour notre démocratie

C

omme dans toute la France, les 23 et 30 mars prochains, vous serez invités à désigner les élus qui auront la responsabilité de notre commune pendant les six prochaines années. C’est un moment important pour notre démocratie. Les Français ont de tout temps montré leur attachement à la commune, institution proche et à la mesure de leurs besoins. Les élus communaux sont au cœur d’une relation de confiance avec leurs administrés. Ils sont le premier échelon de notre République et présents chaque jour dans la vie de chacun de nous : de l’accueil de la petite enfance à l’accompagnement du grand âge. La commune a beaucoup évolué depuis 30 ans. Elle a su se moderniser, s’adapter, se regrouper avec d’autres pour

mieux assumer, en solidarité, ce qu’elle ne peut faire seule. Elle est le garant de la cohésion sociale, de ce vivre ensemble dont nous sommes responsables au quotidien. Elle est aussi un formidable outil de relance de la machine économique. La période qui s’ouvre et qui durera jusqu’à la fin du mois de mars vous invite à débattre, échanger, proposer. Alors, devenez acteurs de ce temps fort de démocratie locale ! Participez ! Pour vous, pour vos proches, pour nous, pour notre territoire, notre avenir commun et nos intérêts partagés. Participez, votez et faites voter les 23 et 30 mars prochains ! Votre maire, Patrick Ledoux

­­­­­Horaires du secrétariat de mairie : Tel : 02 31 75 10 61, Fax : 02 31 75 80 90, du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30, sauf le mardi matin : 9h30 au lieu de 9h00 Site Internet : www.ville-louvigny.fr - Courriel : mairie@ville-louvigny.fr

>Information Le service animation de l’EHPAD « La Maison du Coudrier » recherche des jeux de société, des appareils à gaufres et à crêpes en bon état, de l’outillage de jardin, des fournitures pour ateliers créatifs (peinture, laine, boutons, rubans, papiers…) Merci de contacter l’établissement : 02 31 06 21 80

Naissances Eden MESNAGE 26.09.2013 Elise RIALLAND 03.10.2013 Malo GUÉRET 06.10.2013 Calie GENOUEL 21.10.2013 Jean LE BELLEGO 24.10.2013 Méziane BIRECHE 27.11.2013 Camille GEORGET 08.12.2013 Andréa COSTILS 17.12.2013 Louise BEAUJOUAN 19.12.2013 Alek ROGOFF 14.01.2014

Décès Camille LETASSEY 16.10.2013 Maryvonne DAVID épouse DELRIEU 28.10.2013 Louis TREGUILLY 27.12.2013 Maurice LETOUSEY 06.01.2014

2

­­­­­ Horaires de la poste > Lundi : 9h-12h. Du mardi au vendredi : 9h-12h – 14h-16h. Samedi : 9h-12h - Départ du courrier : 15h30. Samedi : 12h.

>Conseils municipaux > 21 octobre : avis à donner sur le projet de sectorisation des élèves de Louvigny, présenté par le Conseil Général du Calvados. Demandes de subventions pour la journée du livre pour enfants 2014. > 4 novembre : Révision de zonage relatif aux aides à l’investissement locatif. Sigaz : redevance pour l’occupation du domaine public en 2013. Tarification des salles communales. Avis à donner sur l’occupation du Foyer des Anciens dans le cadre de la mise en place des nouveaux rythmes scolaires. > 16 décembre : Avenant n° 5 de la concession SHEMA. Création de postes d’agents recenseurs. Tarification périscolaire. Convention relative à la mise en place d’un Projet Educatif Territorial. Passage au niveau 2 du plan d’entretien des espaces verts communaux. Prochain conseil : Vote du budget 2014, 17 février, 19h, salle des Anciens.

>Agenda > 14 février : spectacle d’ouverture de « la journée du livre pour enfants », 20h, salle des fêtes > 15 février : ateliers et animations de la « journée du livre pour enfants », 10h-18h, salle des fêtes > 23 février : repas des Anciens, à partir de 12h, salle des fêtes > 10 mars : collecte de sang, 17h, salle des fêtes > 22 mars : théâtre au profit de l’association « Enfants d’Asie », 20h30, salle des fêtes > 23 mars : 1er tour des élections municipales > 29 mars : carnaval de la commune : à partir de 15h, défilé suivi d’un spectacle à la salle des fêtes > 30 mars : 2e tour des élections municipales > 12 avril : exposition-concours photo « Jardins d’ici et d’ailleurs »10h-18h, salle Brassaï > 19 mai : collecte de sang, 17h, salle des fêtes > 24 mai : vide ateliers des artistes du CATEL > 31 mai : spectacle de fin d’année des ateliers de l’Amicale Laïque, 17h, salle des fêtes > 1er juin : vide-grenier organisé par Air de fête, parking de la salle de sports > 1er juin : fête de la pêche sur les bords de l’Orne > 20 juin : fête de la musique > 21 juin : fête des écoles

>Témoignage Après un parcours professionnel dédié aux autres, c’est la maladie qui lui a fait perdre son dernier combat. Jacques Louise notre ami et collègue du C.C.A.S, nous a quittés au début de l’été 2013. Son implication, toute en discrétion, dans la vie associative et communale, sa disponibilité nous manquent. Nous venons ici lui rendre hommage.


Actualités

Associations

Dossier

Agglo

Environnement

Vendredi 14 et samedi 15 février

Journées du livre pour enfants Poésie, bande dessinée, initiation au film d’animation font leur entrée à la « journée du livre pour enfants ».

C

e premier trimestre de l’année 2014, s’annonce riche en évènements culturels destinés aux enfants. Tout commencera le vendredi 14 février, par le spectacle d’ouverture de la « journée du livre pour enfants » proposé par la compagnie M’O « Les Petits salons de lecture » ; Cécile Blaizot jouera avec les livres et les mots accompagnée par le violoncelle d’Elodie Fourré. Elles chanteront parfois et raviront, nous l’espérons, le public (à partir de 3 ans) et leurs parents. Le lendemain samedi, pour la 4e année, nous avons encore élargi le programme ;  « le Brouillon de Culture » et « B.D r’Art », libraires qui nous accompagnent depuis le début, seront rejoints par les Editions Møtus. Les enfants retrouveront avec plaisir sans doute, les ateliers d’Ann Guérin et ses « Contes en boites », et de Maryvonne Le Quellec « Illustration par collages ». Les « petits nouveaux » seront un auteur de B.D, Nicolas Ryser qui fera découvrir son métier ; un poète, Michel Besnier qui proposera aux en-

Moment de création à l’atelier de Maryvonne Le Quellec.

fants des « jeux d’écriture poétique » ; et 2 « anciennes Loupiaciennes » intermittentes du spectacle, Ingrid Cortier et Lydie Bourgeau qui initieront les amateurs de film d’animation grâce à leur atelier « de la B.D au film d’animation, du livre au mouvement ». Enfin, MarieClaude Guais apportera son kamishibaï et racontera « la tête dans les nuages » de François David des Editions Møtus, à plusieurs reprises. Et puis, bien sûr les tout-petits auront une nouvelle fois la chance d’assister aux séances de tapis-

Samedi 29 mars

Musique pour le Carnaval

à

partir de 15h, Place Maria Callas, rendez-vous avec le groupe N’Ding ; ces musiciens ont emprunté sans complexe, chants et rythmes aux traditions populaires, pour les revisiter avec des instruments du monde. Ils arpenteront les rues en semant la joie et la bonne humeur parmi le défilé. Arrivé à la salle des fêtes, après avoir dégusté quelques crêpes, le public retrouvera quatre drôles de silhouettes promenant leurs cuivres ; il s’agira du groupe Gloups qui proposera son spectacle musical. Le groupe Gloups donnera-t-il envie de danser à notre jeune public ?

Le groupe N’Ding enchantera les rues de Louvigny.

lecture toujours très appréciées de la très fidèle Sandra Leclerc ; les parents pourront attendre les enfants inscrits aux ateliers, dans le petit coin-salon de thé préparé par les ados de l’Espace Jeunesse. Annie Bons et Marie- Noëlle Delamare pour l’association « Lire et Faire Lire » se tiendront à la disposition des enfants attirés par la malle de livres prêtée par Caen la mer. Venez donc encore plus nombreux ; vous le savez, ce programme est totalement GRATUIT.

Exposition-concours photos

« Jardins d’ici et d’ailleurs »

P

rogramme bien alléchant pour les enfants de Louvigny, mais les adultes ne sont pas oubliés pour autant. L’exposition-concours photo, « Jardins d’ici et d’ailleurs » leur est plus particulièrement destinée. Vous avez sans doute dans vos albums des photos prises ici où là, dans un jardin de curé, dans un parc en Angleterre ou au Canada, ou dans des contrées plus ensoleillées. Faites-les nous partager le samedi 12 avril, de 10h à 18h à la salle Brassaï. Les plus jolis clichés seront récompensés après délibération du jury. Alors inscrivez-vous auprès de Cyril Savin ; envoyez-lui très vite vos clichés par courriel ou sur format papier. Renseignements : 02 31 79 82 44 et c.savin@ville-louvigny.fr Christine Avignon, conseillère municipale chargée des manifestations culturelles

3


Actualités

Dossier

Associations

Agglo

Environnement

LE PERSONNEL MUNICIPAL

Une trentaine de profession La commune emploie une trentaine de personnes chargées d’exécuter des missions de service public pour satisfaire les besoins de ses habitants.

L

es emplois répondant à un besoin permanent sont occupés par des fonctionnaires territoriaux, titulaires. Pour répondre aux besoins des services périscolaires, la commune recrute des agents contractuels pour effectuer des remplacements, ou pour des besoins ponctuels. Les charges de personnel constituent le premier poste des dépenses de fonctionnement des collectivités locales. Si le maire peut déterminer le volume des emplois il ne peut en maîtriser intégralement la charge. Certains critères de calcul des rémunérations relèvent exclusivement du statut de la fonction publique territoriale. Les chiffres suivants relatifs aux communes de même niveau démographique (extraits de la Comptabilité Publique), montrent, que pour notre commune, les charges de personnel sont maîtrisées. Avec une somme de 751 000 euros en 2012, les charges de personnel représentent 41% du budget de fonctionnement contre 47% pour les communes comparables au niveau départemental et 48% aux niveaux régional et national. La dépense par habitant se situe à 268€, contre respectivement 341€, 332€ et 322€, aux niveaux départemental, régional et national. Cette tendance est inscrite dans la durée puisqu’elle confirme le résultat des années antérieures. Fin 2008 l’effectif total du personnel représentait 23,1 équivalents temps plein, ce chiffre est actuellement de 24,7. Nul doute qu’il en sera ainsi pour 2013 dont les ratios ne sont pas encore connus. Même si, avec une charge prévisible de 798 000€ (atténuée de 35 000€ de remboursement d’assurance), la commune a dû faire face à la charge supplémentaire liée à la mise en

4

Les agents prêts à répondre aux besoins des habitants.

place des nouveaux rythmes scolaires. En année pleine, cette charge estimée à 50 000€ sera couverte en partie par des subventions de la CAF. Les agents sont répartis en différents services dirigés par la secrétaire générale, Marie Decaëns.

Le service administratif Ce service ayant à sa tête Marie Decaëns, assure la gestion de l’urbanisme,

de l’environnement, du personnel, de l’aménagement du territoire, des marchés publics et aide les élus du Conseil Municipal à exercer leurs tâches. Ce service regroupe la direction, les études, la comptabilité, la gestion, le secrétariat... Ses missions traditionnelles sont : l’état civil, l’urbanisme, la gestion des affaires communales et scolaires... A ces domaines d’activités viennent s’ajouter de nouveaux secteurs tels que la communication, l’animation écono-

Le service technique lors d’une intervention.


nnels au service du public communale et les inscriptions sur les listes électorales.

Le Comité Communal de l’Action Sociale Ses tâches recouvrent un ensemble d’activités qui s’exercent essentiellement dans le cadre du CCAS. Ce service est dédié aux personnes en difficulté (distribution de bons alimentaires, d’aides administratives en dirigeant vers des services sociaux, Mission Locale…) et aux personnes âgées (repas des anciens au printemps, après-midi récréatif en décembre, visite en cas d’intempéries...) Noëlle Houssin en assure le secrétariat.

Le service Animation

mique, la prise en compte des mutations sociales... Ces emplois nécessitent des connaissances en administration générale ainsi que des « savoir-faire » précis (bureautique, développement économique, finances...). Il est le lien entre le Maire, les services de l’état et les administrés. Dès leur arrivée, s’ils se font connaître, les nouveaux Loupiaciens sont accueillis par du personnel compétent qui les renseigne sur les possibilités qui s’offrent à eux dans la commune et notamment par Pascale Roberge, pour les inscriptions dans les écoles, aux services périscolaires (garderie, cantine) et qui par ailleurs enregistre, et étudie les permis de construire. à l’accueil Hayet Hadj est le lien avec les habitants ; elle procède à l’établissement des cartes d’identité ; elle planifie les réservations des salles communales… Anne Beauruelle (remplacée par Gwenola Goujon pendant son congé maternité) gère l’agenda du maire et le travail de secrétariat des services. Noëlle Houssin gère la comptabilité

Cette activité a été intégrée aux services communaux après la clôture de l’association « Bleu Trèfle ». Il est le contact privilégié des associations, gère le site internet et les moyens de communications, il apporte le soutien technique indispensable à l’organisation des fêtes et de toutes les manifestations communales. Ce poste est un emploi de titulaire confié à Cyril Savin.

Le service technique L’ensemble de ses activités correspond aux responsabilités exercées dans le domaine de l’entretien de la voirie, des espaces verts, des équipements publics, des bâtiments, de l’environnement ainsi que les besoins internes de la commune dans la maintenance, l’entretien du réseau pluvial, l’entretien des bâtiments communaux, la sécurité, le déneigement des routes ... Il faut noter que la définition de certains métiers évolue au gré des techniques et des besoins de la population et nécessite des formations spécifiques. Les agents participent aussi à la mise en place des installations lors des fêtes et manifestations organisées par la commune. Les agents titulaires affectés à ce service : Emmanuel Broos, Romain Jouvin, Emmanuel Fromont, Frank Levechen et Philippe Verlan. Deux emplois techniques sont plus par-

ticulièrement en charge de l’entretien du gymnase : Cynthia Zych (titulaire) et Liliane Legaigneur (contractuelle à temps non complet)

Les services scolaires, périscolaires et centre de loisirs Les enfants peuvent être pris en charge de 7 h 30 à 18 h 30, du lundi au vendredi. Le midi, sauf le mercredi, la cantine est organisée en deux services, les agents dans chacune des écoles, assurent la mise en place de l’office, le service et l’entretien de la cantine ainsi que la surveillance des enfants dans la cour. Les enfants qui restent après les cours bénéficient de l’aide aux devoirs à partir de 16 h 15 à l’école élémentaire Hubert Reeves et de la garderie à l’école maternelle Pauline Kergomard. La commune de Louvigny, a fait le choix d’assister chaque enseignant de l’école maternelle par une ATSEM (Agent Territorial Spécialisé d’Ecole Maternelle) pour l’accueil, l’animation et l’hygiène des enfants. Ces services sont assurés par Catherine Lemaître, Alexandra Weiss, Françoise Waldheim et Florence Mahut (ATSEM titulaires) Ludivine Mesnil et Elisabeth Pignol (titulaires) et Julien Datchy (contractuel). En période de vacances, les personnels périscolaires titulaires et certains contractuels exercent leurs fonctions au Centre de loisirs. Par ailleurs, la commune ayant fait le choix d’appliquer les nouveaux rythmes scolaires dès la rentrée 2013, le personnel périscolaire est largement impliqué dans les activités du temps libre des écoliers. Les agents affectés à l’école élémentaire sont Manuela Buosi et Brigitte Lemenuel (titulaires), Florence Nadreau (stagiaire), Valérie Margueritte, Emmanuelle Bejuy, Julien Datchy, Delphine Derrien, Aymeric Gilles, Cindy Laforge, Angélique Le Coq, Liliane Legaigneur (contractuels).

Chantal Blanchetière conseillère municipale en charge du personnel, avec la collaboration de Gilles Mauduit chargé des finances, de Jean-Claude Périer chargé des affaires scolaires et d’Alain Tranchido chargé des travaux.

5


Actualités

Dossier

Associations

Environnement

Agglo

Gymnase Yannick Noah

Le sport à la mode , c’est le ping-pong Le ping-pong et Louvigny, c’est une vieille histoire. Le club a été créé en 1977. C’est l’une des plus vieilles activités sportives dans la commune.

E

n 2004, Francis Monsallier prenait la présidence de la section tennis de table de l’Association Sportive de Louvigny. Il y avait alors12 adhérents. 10 ans plus tard, la section a été remplacée par un club indépendant. Le Louvigny Tennis de table compte actuellement 60 pongistes. Pour faciliter le développement du club, le nombre de créneaux d’entraînements est passé de 1 à 3 ces dernières années. Il est maintenant possible de s’entraîner le lundi, mardi et le jeudi soir. Les résultats ne sont pas que quantitatifs, ils sont également qualitatifs. Parmi les 6 équipes engagées en championnat à l’automne, 4 ont accédé au niveau supérieur. Avec 2 équipes au niveau régional, le « ping » est ainsi le sport pratiqué sur la commune qui a les meilleurs résultats. Mais l’avenir du club, c’est la jeunesse. Un partenariat existe depuis un an avec l’école élémentaire. C’est ainsi

Le tennis de table est un sport que l’on peut pratiquer en loisir comme en compétition.

que 3 classes pratiqueront, cette année, pendant 7 séances pour lesquelles un cadre technique départemental accompagnera les enseignants. Il est aussi possible de taper dans la petite balle le mercredi de 16h45 à 17h45 pour les moins de 12 ans et de 17h45 à 19h15 pour les 12-16 ans.

EN BREF DANS LES ASSOCIATIONS > Le CATEL vous propose 2 concours de belote : le samedi 22 mars au Foyer des Anciens et le 17 mai à la Salle des Fêtes. > Le 1er Juin, l’Union Gaule et Gardon Caennais organisera une nouvelle fois la Fête de la Pêche, sur le Planître, au bord de l’Orne et souhaite vous y rencontrer nombreux. > Le Camion Jazz vous donne rendez-vous, le 20 mars, à 21h pour une soirée « Réseau Jazz » avec Alexandre Hérichon Quartet et le 23 mars à 17h30 avec Champian Fulton solo. Infos et réservation : 02 31 97 03 21 et www.camionjazz.com > Venez soutenir les actions de

l’association Enfants d’Asie,

en assistant, le 22 mars à la salle des Fêtes, à la pièce de Théâtre de Robert Thomas interprétée par la troupe les Baladins du Dan.

6

Actualités

Dossier

Quel que soit votre âge, les pongistes de Louvigny n’attendent donc plus que vous !

Sébastien Galopin, conseiller municipal chargé des associations sportives

Associations

les 35 communes membres de caen la mer Authie Bénouville Biéville-Beuville Blainville-sur-Orne Bretteville-sur-Odon Caen Cambes-en-Plaine Carpiquet Colombelles Colleville-Montgomery Cormelles-le-Royal Cuverville Démouville Épron Éterville Fleury-sur-Orne Giberville Hermanville-sur-Mer Hérouville Saint-Clair Ifs Lion-sur-Mer Louvigny Mathieu Mondeville Mouen Ouistreham Périers-sur-le-Dan Saint-André-sur-Orne Saint-Aubin-d’Arquenay Saint-Contest Saint-Germain-la-Blanche-Herbe Sannerville Tourville-sur-Odon Verson Villons-les-Buissons

Agglo

Environnement

Caen la m Un syndicat pour La crue de janvier 1995 a provoqué une sorte d’électrochoc. Louvigny n’était plus la seule commune à subir une inondation. Toutes les communes de l’agglomération caennaise traversées par l’Orne ont été touchées. Ouistreham même avait été gravement sinistrée. Cet évènement a été le point de part de départ d’une mobilisation des collectivités concernées. C’est ainsi que le syndicat mixte de lutte contre les inondations dans la vallée de l’Orne et son bassin versant a été créé en juin 1996. Il regroupe la communauté d’agglomération Caen la mer et le Conseil général du Calvados qui le cofinancent. Ainsi ont pu être réalisées les études nécessaires et effectués les travaux hydrauliques et les ouvrages de protection. Leur objectif est de réduire le risque d’inondation de l’Orne et de ses affluents et celui


ENFANTS d’ASIE

Le droit à l’éducation pour tous Fondée en 1991, l’association ENFANTS d’ASIE, organisation apolitique et non confessionnelle reconnue d’utilité publique, soutient près de 10 000 enfants défavorisés, orphelins et des rues en situation de détresse dans 4 pays de l’Asie du Sud-Est : Cambodge, Laos, Vietnam et Philippines.

S

a priorité : scolariser les enfants, leur éviter la rue ou le travail dans les champs en assurant leurs besoins essentiels (nutrition, hébergement, suivi médical et prévention, soutien affectif) tout en les aidant à construire leur avenir : scolarisation, formation professionnelle, bourses d’étudiants, cours d’informatique, enseignement du français

et de l’anglais, microcrédits… Avec son antenne basée depuis 2012 à Louvigny où la municipalité lui a permis d’œuvrer avec les 31 associations de la commune, ENFANTS D’ASIE Basse Normandie participe activement avec 103 familles normandes à pérenniser ces programmes. En novembre 2012, une mission au Cambodge de 17 parrains et mar-

raines de Basse-Normandie a pu évaluer le bien-fondé de leur investissement financier et aussi de l’éthique de l’association en rencontrant les filleuls et en visitant les centres d’accueil. Que d’émotion ! à son retour, en complément du parrainage, la mission a décidé de soutenir un projet spécifique : venir en aide à 36 orphelins non parrainés, réfugiés dans une pagode à SMONG au Cambodge. L’objectif étant de leur fournir leur ration mensuelle de riz, c’est-à-dire : 15kg/mois/enfant =10€. Pour atteindre cet objectif, diverses actions sont menées au cours de l’année : randonnée solidaire, vide-grenier, marché de Noël… et une pièce de théâtre le 22 mars, à 20h30 à Louvigny. Contacts : Nicole Daireaux, correspondante régionale ENFANTS d’ASIE, 4 impasse des Anémones 14111 Louvigny - 02 31 74 67 78 www.enfantsdasie.com

Une distribution de riz à Smong au Combodge.

er protéger l’agglomération du risque d’inondation de débordement du canal. Le principe essentiel de ces travaux consiste à faciliter l’évacuation de la crue vers la mer, en utilisant le canal maritime comme un deuxième cours d’eau parallèle à l’Orne. Pour cela un chenal a été ouvert, face à l’actuelle salle du Cargo, (le chenal Victor Hugo) pour orienter une partie du débit vers le canal. Cette eau est restituée dans l’estuaire de l’Orne, au déversoir du Maresquier à Ouistreham. Pour faciliter l’écoulement, le lit de l’Orne à été désencombré et augmenté dans la traversée de Caen et sous les ponts de la Cavée. A Louvigny un chenal sec a été ouvert dans le remblai de l’ancienne ligne ferroviaire et, une digue a été mise en place. Des aquabarrières ont été acquises par le syndicat pour compléter

ce dispositif assurant une protection jusqu’à une crue centennale (cote NGF 7,50m). L’ensemble de ces travaux, achevés en 2003, a représenté un investissement de 25 millions d’euros.

La récente labellisation du PAPI (Programme d’Actions de Prévention des Inondations) va permettre d’engager des actions sur l’ensemble du bassin versant et d’améliorer ainsi la situation à l’amont, tout en conservant les acquis de la première étape. Le Syndicat Mixte s’est engagé à réaliser plusieurs actions de ce programme : • confortement de berges en rive droite de l’Orne à Colombelles (montant inscrit : 452 000 € HT) • protection contre l’érosion de la berge supportant la petite digue de Louvigny (montant inscrit : 400 000 € HT) Ces opérations sont programmées sur les années 2014 et 2015.

Fonctionnement du dispositif piloté par la Capitainerie du Port à Ouistreham.

Patrick Ledoux, Président du Syndicat Mixte de Lutte contre les Inondations

7


Actualités

Dossier

Associations

Agglo

Environnement

La Haule, le 31 décembre 2013, les aquabarrières viennent d’être montées.

Louvigny et le risque d’inondation Derniers jours de 2013, pluies abondantes, route fermée à la circulation, aquabarrières installées sur la Haule. Si certains l’avaient oublié, ce début d’hiver nous a rappelé que notre commune reste soumise au risque d’inondation.

Confluence de l’Orne et de l’Odon

Le charme de cette situation c’est d’habiter, à quelques minutes du centre de Caen, dans un village entouré de nature. Ce site de confluence est essentiellement constitué de prairies humides inondables. Ceci a empêché l’extension de la ville de Caen vers Louvigny. Cette rupture dans l’urbanisation a fait de Louvigny un îlot bâti en cœur de nature. Nous profitons ainsi de ces paysages naturels que traversent chemins et voies cyclables.

Les crues, une longue histoire

« La Crétine ! », c’est ainsi que les anciens surnommaient l’Orne en crue. Beaucoup de Loupiaciens se souviennent des cinq inondations qui se sont succédé entre 1990 et 2001. à chacune de ces crues dites trentennales, 150 habitations, la mairie, l’école maternelle, le foyer des anciens et les commerces du bourg ont été inondés. La solidarité s’organisait autour des élus, des agents municipaux et des pompiers pour accueillir les sinistrés et les aider à protéger leurs biens. Antérieurement il y avait eu la crue de 1974 et celle, historiquement la plus importante, du 31 décembre 1925. Cette crue, dite centennale, avait atteint ce qui est aujourd’hui le parking de la poste. A Louvigny c’est la partie la plus ancienne du village qui est inondable, la commune s’est en effet développée en s’éloignant de l’Orne.

8

Des aménagements pour se protéger

Le syndicat mixte de lutte contre les inondations (voir page 6) a réalisé en aval de Louvigny des aménagements qui accélèrent le débit du fleuve en utilisant le canal comme une voie d’écoulement supplémentaire. à Louvigny, le remblai de l’ancienne voie ferrée CaenFlers avait un effet de barrage, il a été ouvert pour permettre l’étalement de la crue. Pour protéger le village une digue a été mise en place. Une partie, parallèle à la Grande Rue, est suffisamment haute pour contenir une crue centennale. La seconde partie, le long de la Haule, plus basse, est complétée, si nécessaire, par une digue amovible constituée d’aquabarrières. Un Plan de prévention des risques d’inondation (PPRI) a été adopté en 2008. Ce document, consultable en mairie et sur le site de la Préfecture du Calvados, limite et règlemente la construction en zone inondable.

Dispositions prises en cas de crue

Pour assurer la sécurité des biens et des personnes un Plan Communal de Sauvegarde (PCS) a été élaboré par la municipalité. Il prévoit le montage des aquabarrières quand la cote atteint 2,60 m à l’échelle de ThuryHarcourt avec des prévisions de pluies importantes. Fin décembre la crue est montée à 3,26 m à Thury-Harcourt, de fortes pluies et des coefficients de marées très élevés étaient annoncés. La

municipalité a donc décidé du montage. La pluviométrie réelle a été bien inférieure, la crue a été limitée mais l’hiver n’est pas fini. Les aquabarrières resteront en place jusqu’à la fin mars. Le PCS prévoit que si la crue atteignait 50 cm en charge sur les aquabarrières le maire déciderait de faire évacuer les habitants de la zone inondable. L’école maternelle serait déplacée à la salle parquet du gymnase, les habitants accueillis, avec l’aide de la Croix Rouge, dans la grande salle Y. Noah. La mairie et la cellule de crise s’installeraient dans l’Espace jeunesse. Dans une telle situation c’est donc toute la vie de la commune qui serait affectée. Avec la mobilisation des élus et des services publics, la compréhension et la solidarité de tous les habitants constituent alors un atout essentiel pour surmonter la crise. Quelques références de crues (à l’échelle de Thury-Harcourt) • 1925 : 5,25 m • 1974 : 4,60 m • 2001 : 4,45 m • 2010 : 3,31 m La cote des crues est consultable sur le site ville-louvigny.fr

Jacques Chapelière, Maire adjoint chargé de l’environnement

Loupy N° 52 - février 2014  

Magazine le LOUPY - Magazine de la commune de Louvigny (Calvados - Basse Normandie)

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you