Page 1

Tome 1 ~ Recherches sehcrehceR ~ 1 emoT


r

01

e

c

h

e

r

c

h

e

s

01


Master Stratégie de communication par l’image

Ecoles de Condé Paris Promotion 2011/2013

stratégie de communication graphique et interactivité TOME 1 : recherches

Willy Reculard


SS

M M M M

II

O O

AVANT-PROPOS réflexion (r)évolution technologique

Réalité augmentée

10

intention

environnement augmenté

A A

R R

Enjeux territoriaux de la valorisation du patrimoine par la RA

L’hypercitoyen et sa ville numérique

Intérêt de la réalité augmentée

Visualisation et communication

14 17 17 18

expérimentations marqueurs AR ready contenu augmenté

Superposition

24 44 59

topographie

Linéarité

Fragmentation

Flux

72 80 94

conclusion

De la recherche au développement

E E

Axe 1 : Valoriser et dynamiser

Axe 2 : Augmenter et représenter

Axe 3 : Ouvrir et diffuser

102 103 103 103


AVANT-PROPOS Ce projet de fin d’études est pour moi l’occasion de réfléchir à la pratique de designer graphique face à l’émergence du numérique dans notre société. Ainsi qu’à l’importance de l’interdisciplinarité qui prend de plus en plus de sens aujourd’hui et amène à nous questionner sur la place du designer. Basé sur une démarche prospective, il s’agit d’anticiper et d’aborder les préoccupations du design de demain qui mettent en relation technologie, science et communication. Aussi, passionné par les nouvelles technologies, mon envie est d’explorer les enjeux de la culture numérique qui suscitent des expériences, et qui lient graphisme, programmation, outils de création et utilisateurs. Comme on peut le constater, l’utilisation de nouvelles interfaces, de nouveaux dispositifs (bornes et tablettes interactives, réseaux numériques divers, Internet, environnements simulés, surveillance, données personnelles et traces numériques, géolocalisation mobile, banques de données, etc.), permettent au designer d’élargir son champ d’action dans l’élaboration d’une stratégie de communication graphico-interactive. Cependant, bien que notre environnement habitable et nos manières de vivre dans la société ne cessent fortement d’évolué depuis peu, aucun dispositif graphique permettant d’exploiter ses nouvelles formes d’interactions avec le citoyen, et modifiant par conséquent les schémas de la communication, n’est envisagé. Conscient de la complexité des notions abordées à travers ce mémoire et des multiples possibilités offertes par le numérique, le sujet tentera d’apporter des éléments de réponse, des solutions, sur un avenir graphico-interactif, ainsi que sur l’utilité et le besoin de l’interactivité dans notre environnement, le plaçant comme une valeur ajoutée et indispensable. Plus qu’un travail exploratoire, le mémoire se donne pour ambition d’insuffler du sens aux nouveaux comportements et gestes liés du numérique. Il tentera de mettre en lumière des réflexions qui s’inspirent de la recherche en science cognitive, d’aborder des thématiques telles que la réalité augmentée, et de s’intéresser à des possibilités d’interaction remettant en cause nos rapports avec le monde. Par ailleurs, l’exploration et l’expérimentation graphique auront une place très importante dans le processus créatif. En effet, l’utilisation de logiciel comme Processing permettra d’enrichir la réflexion sur l’analogie entre l’utilisateur et son interface. Comprendre le code, le language, ses interprétations graphiques... toujours dans une optique poétique, sensible et tangible du design interactif. Pour ainsi dire, ce mémoire est une véritable introduction et un tremplin vers un travail ambitieux ayant pour but d’explorer un territoire vaste pour la créativité, où convergent graphisme, science et technologie.


réflexion (R)évolution technologique Ma réflexion part du constat que notre environnement habitable et nos manières d’habiter ont fortement évolué depuis un peu plus de deux décennies. Bornes et tablettes interactives en points de vente, écrans géants dans les gares, reconnaissance faciale... les innovations technologiques font souffler un vent nouveau dans nos usages. Par ailleurs, l’internet, les smartphones et les divers assistants numériques que manipulent la plupart des individus sont aujourd’hui des vecteurs essentiels de communication et de socialisation. Il est évident que les réseaux numériques sont de plus en plus présents dans les modes de vie et représentent désormais une composante de premier plan dans notre environnement. C’est ainsi que tout un pan de notre environnement quotidien tend à devenir (inter)actif, rapidement évolutif et variable. En conséquence, plusieurs métiers ont subi des bouleversements fondamentaux dans leur manière de collaborer (le designer échange avec de nouveaux protagonistes). Mais aussi dans leurs outils de travail : l’exemple le plus concret est celui du métier de graphiste et de la technique de l’image. Pour travailler, il a fallu manipuler de nouveaux outils plus compliqués au début mais conçus pour faciliter la production (telle que Processing). Ces nouveaux supports aident à exprimer une nouvelle forme de créativité qui n’était pas exploitée avant : la réalité augmentée.

Réalité augmentée Le contexte décrit ici a pour origine la présence croissante de technologies dans notre environnement. Cette situation qui devrait perdurer dans un futur proche induit clairement la figure du scientifique comme l’un des acteurs créatifs qui contribuent à façonner notre quotidien. En effet, le résultat de ses recherches a un impact de plus en plus important sur nos comportements, nos échanges sociaux ou encore notre façon de travailler. Il faut par conséquent logiquement s’attendre à ce que certaines des recherches scientifiques actuellement encore en laboratoire influencent fortement la société de demain. Les technologies ne sont de toute évidence pas des outils neutres et sans contrainte dont les designers s’emparent librement pour en configurer la forme ou en déterminer entièrement les comportements. En ce sens, cela signale que les collaborations entre scientifiques et designers devraient être engagées idéalement au niveau de la recherche déjà, autour des questions particulières liant le travail des designers à celui des ingénieurs. Gardons à l’esprit que notre société est dans une période transitoire pour la réalité augmentée : en effet, l’adoption par le public n’est pas encore faite. En ce sens, il s’agit clairement de le préparer grâce à un signe distinctif, le marqueur.

a Stratégie de communication graphique et interactivité

10

Recherches Réflexion


NOTRE ENVIRONNEMENT QUOTIDIEN TANT à devenir (inter)actif

1

La réalité augmentée est basée sur la détection et la reconnaissance de « marqueur » ou « pattern » (symbole/motif) par une caméra. Une fois augmentée, cela permet l’extraction des informations en 3D de celui-ci, c’est-à-dire la transformation d’une information en 2D en perspective. Comme son nom l’indique il « marque » et il prépare à l’expérience qui va suivre. Pour autant, il n’y a pas d’intérêt à avoir une image qui va représenter ce que je m’apprête à voir. De ce fait, le marqueur suscitera plus de curiosité et de recherche dans l’objet projeté, s’il reste distinctif : je vois un marqueur donc il y a de la RA quelque part. Sa forme minimaliste (noir et blanc) va inciter au prolongement (le signe est fort, remarqué, l’interface et son périmètre bien compris). Il est donc important qu’il soit bien identifié comme la « porte d’entrée » vers la réalité augmentée. En effet, pour le citadin le marqueur sera son repère, et la connexion évidente pour y voir le contenu caché.

Je ne rentrerais pas plus en détails sur la manière dont le logiciel fonctionne, sur les fonctions de détection et le calcul de la perspective correspondant au marqueur, car ce n’est pas le propos. L’intérêt, que je tiens à mettre en avant, est son potentiel créatif qui ouvre de nouvelles perspectives : en effet, au contraire du QR code, qui va simplement renvoyer vers du contenu, la réalité augmentée, elle, permet d’en ajouter. Ainsi, enrichir le contenu visuel revient ici à faire coexister le monde réel avec des éléments virtuels. Pour l’utilisateur, son expérience se verrait changée puisque la lecture d’une information ne serait plus linéaire mais fragmentée. Par ailleurs, les appareils mobiles sont aujourd’hui dotés des fonctionnalités nécessaires à la mise en oeuvre de la RA (réalité augmentée) : caméras, GPS, accéléromètres, écrans et processeurs performants... Il est évident que ces derniers seront les supports de demain pour cette technologie.

1 - photo d’un marqueur sous ARToolkit Stratégie de communication graphique et interactivité

12

Recherches Réflexion


intention ENVIRONNEMENT AUGMENTé La RA (réalité augmentée) est une technologie nouvelle, encore en développement et inexploitée, elle sert ici de « données » pour générer des intentions de projet. Elle est à la fois l’abstraction du code et l’expérience tangible, palpable, du monde. Dans cette approche cela nous permet d’avoir accès à de nouvelles conceptions autour de supports familiers comme l’affiche, mais aussi nous ouvrir à de nouvelles modes de création. Par conséquent, l’idée est de repenser la structure, l’usage, les outils, les formes... à la lumière de cette technologie. De ce fait, quels projets envisagés ? L’avenir de la réalité augmentée se joue principalement sur un triptyque que l’on pourrait appliquer à n’importe quel autre dispositif numérique mais qui repose sur des usages pertinents, des contenus qualitatifs et un support de diffusion adapté. Cette technologie permet de voir l’environnement qui nous entoure de manières à le sublimer : à ce titre, sublimer notre espace, la ville, est une manière d’aborder et valoriser l’attractivité d’un territoire. Quand je parle d’attractivité, je fais référence à la culture du territoire : en effet, aujourd’hui, les villes qui s’imposent avec le plus de dynamisme sur la scène européenne (voire internationale) sont celles qui ont fait de la culture un élément central de leur stratégie de développement. Au cœur de ce dispositif de valorisation, le patrimoine culturel présente à lui seul un enjeu majeur d’attractivité et de visibilité territoriales.

Enjeux territoriaux de la valorisation du patrimoine par la RA Dans un contexte de recomposition territoriale, de concurrence accrue entre les territoires, le patrimoine est devenu un enjeu majeur de la visibilité, de l’attractivité touristique et du développement des territoires. Faire appel à l’innovation, c’est donner des outils susceptibles de mettre le savoir culturel à la portée des citoyens. L’utilisation de la RA comme moyen de stratégie de communication interactive, paraît être la plus intéressante aujourd’hui au sein de notre société. En effet, elle réside dans sa capacité à proposer une autre perception du territoire, dans son potentiel à rendre vivant un patrimoine historique, culturel et commun bien souvent exploité de manière figée. En permettant cette lecture décalée du patrimoine, la RA oeuvre à sa mise en valeur, à son attractivité, tout en accompagnant les réflexions sur le devenir de l’espace urbain.

Nigel Thrift, géographe

« Aujourd’hui, il s’agit d’évoquer l’avenir de nos villes comme des villes sensibles (...) des villes animées de sentiments » Plutôt que d’avoir une lecture gelée du patrimoine de nos villes, la RA tend à proposer une lecture vivante afin de transmettre l’identité du territoire, en la mettant en valeur. Les technologies numériques peuvent en effet se mettre au service d’une gestion stratégique de l’information touristique et culturelle.

Stratégie de communication graphique et interactivité

14

Recherches Intention


La ra c’est à la fois l’abstraction du code...

...et l’expérience tangible, palpabLe, du monde


L’hypercitoyen et sa ville numérique Le citadin dispose d’outils numériques de plus en plus puissants dans la poche, par conséquent, favoriser son interaction par l’intermédiaire de ses outils n’est pas si ridicule quand on pense au potentiel qu’il peut exister. En ce sens, cela rapprocherait l’individu vers des villes plus intelligentes. La RA peut instaurer un nouveau rapport entre le citadin et son espace. Une rue est une infrastructure matérielle, mais on peut l’envisager comme une infrastructure numérique et informationnelle, abritant, et de manière condensée, des nuages de données. Avec un système d’environnement augmenté, l’Homme peut se voir écrire, revendiquer, se mobiliser, partager ses révoltes, ses combats, ses enthousiasmes, ses opinions... tout autour de lui, et pouvant servir de contribution au développement de son quartier, de sa ville, de son territoire. L’objectif du projet tant en la création d’une nouvelle forme d’interaction permettant à l’usager d’accéder à un ensemble de contenus cartographiques, historiques, thématiques... autour du patrimoine de la ville dans laquelle il se situe. L’ensemble du projet favorisant le lien avec les objets environnants et permettant à l’utilisateur d’appréhender un nouveau territoire de manière transversale.

Visualisation et communication Afin de repérer et interagir avec ces lieux (interfaces/marqueurs) qui peuvent se voir captés, annotés, augmentés par ceux qui les visitent, laissant ainsi commentaires, impressions... aux passants suivants, il faut définir une signalétique et un design d’interface approprié. La stratégie graphique doit être un prolongement naturel de l’infrastructure, si bien que notre environnement tend à être définie par le non visible à l’oeil nu.

Intérêt de la réalité augmentée

L’’espace urbain devient un terrain propice à la créativité : en effet, les murs des bâtiments étant utilisés comme une couche numérique, on peut se poser la question de l’espace topographique. Les murs vont-ils disparaître ? Il n’y a plus de lointain, le citadin peut changer d’espace.

Le numérique valorise la communication d’un territoire. En effet, la RA permet de redéfinir de trois manières différentes l’information : le contenu est évolutif, externalisé et sublimé.

La RA vient à enrichir l’expérience du territoire au fur et à mesure que les possibilités d’interactions se développent. Au lieu de se dissoudre dans le numérique, le territoire s’embellit de l’expérience numérique des utilisateurs/habitants. La perception de la ville se transforme sous l’effet des inscriptions digitales que laissent les passants en la parcourant.

contenu évolutif

RA contenu externalisé

contenu sublimé

Contenu évolutif : qui possède des variables, le contenu peut être modifié. Contenu externalisé : l’information est déplacée dans une nouvelle couche de l’infrastructure, une couche numérique, non visible à l’oeil nu. Contenu sublimé : il s’agit de l’expérience esthétique, l’interactivité par la RA est un moyen d’exploration plus immersif.

« Nous ne sommes plus dans un espace de concentration mais dans un espace de distribution »

Stratégie de communication graphique et interactivité

18

Michel serres, penseur

Recherches Intention


I WALK THE LINE Nicolas Levacher

Certains projets utilisent la réalité augmentée mais à des fins ludiques, artistiques. Les projets suivants en sont un bon exemple.

Projet utilisant l’espace urbain comme terrain propice à la créativité. Réflexion sur le parallèle entre l’interaction d’un bâtiment décoré de lignes (courbes rappelant des notes de musique) et un spectateur doté d’un téléphone type smartphone. Les murs du bâtiment sont donc utilisés comme une sorte de code-barres générant ainsi des notes de musique ou un son créant une mélodie en fonction de la vitesse à laquelle on passe devant. Une fois scannée et enregistrée, le passant à la possibilité de garder une trace de son parcours et de sa « chanson ».

réalité augmentée dans les fenêtres de train Salad

Au Japon, une société d’audiovisuel, Salad, a lancé un produit ludique qui permet aux passagers de train de toucher la fenêtre en mouvement et d’y ajouter voitures, montgolfières, avions, cyclistes, parachutes, enfants, et plus encore dans le paysage extérieur, avec l’utilisation de la réalité augmentée.

http://head.hesge.ch/made/rv/2011/06/20/i-walk-the-line/

L’installation est créé en utilisant le Microsoft Kinect, un GPS, un projecteur, un iPhone, et du code. Créée dans une approche expérimentale pour le plaisir et le confort de l’usager, il s’agit d’une étape importante pour l’avenir de la réalité augmentée. Bien que les images soient simplement transposées sur la réalité, les implications commerciales de cette technologie sont nombreuses. On peut imaginer cette technologie dans un arrêt bus, pendant l’attente, en cliquant sur la vitre pour en apprendre davantage sur l’entreprise juste en face de nous, ou bien carrément en réservant des billets pour un film si l’interface est une affiche. Le projet démontre que la réalité augmentée n’est plus seulement fantaisiste, mais que c’est bien une technologie qui a été oublié pendant un certain temps, mais que ses premiers balbutiements présentent des opportunités considérables pour les secteurs de toutes sortes.

Digital Play Zones

The Marketing Store, Paradigm C’est tout récemment que le géant de la restauration rapide a introduit des jeux interactifs au sol dans les restaurants du Royaume-Uni, qui sont liés à la promotion du Happy Meal.

https://vimeo.com/52999535

Développé par l’agence de marketing The Marketing store et en utilisant la technologie de contrôle de la gestelle de Paradigm AV, ces zones de jeu augmentent l’interaction des enfants avec des histoires et des personnages de l’univers du restaurant ou des personnages qui sont dans le Happy Meal. Des caméras infra-rouges et des émetteurs (pour détecter les mouvements) sur le sol permettent la création d’un environnement immersif. La beauté du projet est qu’il nécessite peu d’entretien et peut être géré à distance. Il peut être reprogrammé en ligne, de sorte que de nouvelles campagnes peuvent être téléchargés autant qu’elles se présentent. Aussi, le système s’alimente automatiquement et s’éteint une fois les heures de fermeture passées. Ce dispositif permet à la franchise de faire son entrée dans l’air du numérique, en ciblant les enfants, et en étendant le concept du Happy Meal à l’aire de jeux. Il renforce encore un peu plus le capital sympathie dont il dispose auprès des enfants, qui sont des influenceurs de premier ordre.

Stratégie de communication graphique et interactivité

19

Recherches Intention

Stratégie de communication graphique et interactivité

20

Recherches Intention


extra ball

ville 3.0 Thibaud Pasteur

Flipper détourné en un dispositif sonore et visuel, actionné par le public, le projet met en lumière une performance interactive qui visite l’expérience de l’imprévisible et explore les liens entre la machine et le joueur. Le principe : « vous jouez votre destin... la machine aussi ». En effet, selon la façon dont l’utilisateur joue, l’interface qui est en face de lui, change, bouge, vibre, se métamorphose... prend vie. C’est le joueur qui détient le résultat final (comprendre le destin ou visuel final) entre ses mains (littéralement, puisque l’individu utilise ses mains pour interagir avec la machine).

Le projet s’intéresse sur les changements qu’animent les grandes métropoles, et s’orienter autour de recherches sur les interactions possibles entre l’homme et la ville, de manière architecturale. Le sujet invite à réfléchir sur les possibilités que génèrent les nouvelles technologies, et qui viennent changer la façon dont l’individu la perçoit.

Malte Martin

Dans son projet, on remarque que les technologies génèrent un nouveau rapport au temps et à l’environnement physique qui devient de plus en plus multiple et segmenté.

Extra ball est un dispositif visuel et sonore qui fait voyager le joueur dans les entrailles de la machine, son subconscient. Il interroge le désir de maîtriser notre trajectoire, et la nécessité d’accepter le hasard (dans la forme finale du visuel, résultat ultime de son expérience dans le jeu), tentant de déjouer l’arbitraire qui en résulte. Ainsi le flipper devient une plateforme de projection ou chaque jeu génère une nouvelle expérience à découvrir pour le joueur, mais aussi les spectateurs : c’est ce dernier qui voit vraiment le spectacle sur l’interface plutôt que le joueur trop occupé à jouer).

Véritable voyage imaginaire, l’impact des réseaux sociaux dans le monde virtuel, prend sa place dans la réalité. L’auteur trouve des dispositifs qui font écho aux systèmes des réseaux communautaires (comme, par exemple, la réalisation d’un vrai mur comme on peut le voir sur Facebook mais dans notre quotidien).

C’est lors de la seconde soirée *di*/zaïn que Malte Martin évoque la question de la tension à travers son projet. Le joueur est sollicité autant sur la machine, car là aussi des évènements se passent, que sur l’interface qui se trouve devant lui et affichant la représentation graphique de son expérience. Il y a donc une vraie immersion avec du contenu englobant l’individu.

http://www.knowtex.com/blog/soiree-dizain-2-pespectives/

http://www.digitalarti.com/files/DOSSIER_laboratoire_extra_ball_-_construction_dune_performance_avec_un_flipper.pdf http://www.knowtex.com/blog/soiree-dizain-2-pespectives/

Walking the Edit Ulrich Fischer

Le projet « walking the edit » exploite les notions de mouvement, de relation entre le temps et l’espace. Il permet à l’utilisateur une expérience individuelle et audiovisuelle d’un territoire, grâce aux expériences des autres utilisateurs. En effet, lorsque le « marcheur » ou utilisateur enregistre son parcours dans un espace qu’il choisit, il utilise les images et vidéos enregistrées par ses prédécesseurs. Ainsi il peut avoir un aperçu sur « l’avenir spatio-temporel » de ce qu’il va voir sur son parcours, et aussi laisser la trace derrière lui de son passage avec sa propre création. Une forme d’empreinte, d’identité, qu’on laisse dans un coin, pour pouvoir le partager aux prochains passants. Un dialogue s’installe donc entre l’espace et les différents « acteurs », ce qui fait voir, dans une seconde couche numérique, un autre territoire.

http://walking-the-edit.net/fr/projet/

Stratégie de communication graphique et interactivité

21

Recherches Intention

Stratégie de communication graphique et interactivité

22

Recherches Intention


expérimentations marqueurs ar ready LA BASE _____ Les marqueurs sont des formes simples, généralement des carrés noirs comportant des éléments blancs. Grâce à un algorithme de traitement de l’image, le système (téléphones mobiles ou autres) détecte le marqueur puis calcule sa position et son orientation par rapport à la caméra. Après avoir identifié le marqueur, l’appareil peut enfin afficher le contenu correspondant. Les motifs « AR ready » sont basés sur un langage graphique et une signalétique ouverte, déclinable et destinée à être reconnue par l’oeil d’une caméra, puis être lue par l’oeil humain.

8 à définir : > Formes > Critères et variables > Couleurs

à partir de là, tout est possible : en effet, il s’agit de développer un language et une identité graphique permettant d’être compris par le citadin, ainsi qu’aux marqueurs de remplir une, deux, voire trois fonctions en plus. Sachant que ces marqueurs sont adaptables sur n’importe quels supports.

journaux, edition...

Stratégie de communication graphique et interactivité

affiches

24

façades, murs...

Recherches Expérimentations


Les recherches graphiques qui vont suivre sont une alternative au marqueur basique « carré noir agrémenté d’un motif blanc ». L’idée est d’essayer de faire du marqueur lui-même un motif à part entière.

augmenté un objet c’est repenser sa fonction en la multipliant

Par exemple, on pourrait imaginer remplacer le plus petit carré visible par un autre motif qui fonctionnerait comme marque, voire comme premier message.

Stratégie de communication graphique et interactivité

25

Recherches Expérimentations


Formes plus basique, minimaliste. Stratégie de communication graphique et interactivité

27

Recherches Expérimentations

28


Stratégie de communication graphique et interactivité

29

Recherches Expérimentations

Stratégie de communication graphique et interactivité

30

Recherches Expérimentations


Le fait d’intégrer les marqueurs dans un processus de mutation formelle permet de ne pas faire du carré noir l’élément de base du ‘pattern’. Il n’est pas si mal que ce carré noir, assez lourd visuellement, se « perde » au milieu d’autres formes. De plus, en le mêlant à d’autres formes, on ne comprend pas d’emblée que seul le carré peut être augmenté, ce qui laisse à l’utilisateur le soin de le découvrir par lui-même (notion d’exploration et de multiplicité).

la RA est la couche numérique de notre monde Stratégie de communication graphique et interactivité

32

Recherches Expérimentations


Les éléments utilisés pour créer les marqueurs suivants fonctionnent chacun comme un seul et unique signe, et non comme deux motifs superposés (c’est-à-dire le carré noir + un motif à l’intérieur). L’idée était de ne plus vraiment percevoir le carré noir mais plutôt une autre forme dont on peut varier la taille ou la couleur de l’orifice et qui fonctionnera par la même occasion comme autant de marqueurs différents.

En associant les marqueurs entre eux, on peut créer de véritable univers. Ces environnements uniques peuvent être disposés sur des façades, et proposés de l’information en continu, en temps réel. L’ensemble du contenu ne venant pas saturer l’espace urbain puisque l’on ne verrait qu’à l’oeil nu, seuls les marqueurs.

Stratégie de communication graphique et interactivité

34

Recherches Expérimentations


notre histoire et notre mĂŠmoire sont externalisĂŠs


Ce qu’il y a d’intéressant avec les marqueurs c’est leur variabilité. Ainsi, une marque peut voir sa communication enrichie par l’intermédiaire de son logo : en effet, à travers le marqueur, le logo ne remplit plus qu’une seule fonction, mais deux. On a d’abord le message de la marque, puis si l’on veut en voir plus, on peut découvrir ce qui se cache derrière (une promo, une publicité, une vidéo...). C’est un véritable moyen de marketing alternatif.

F Animations, vidéos/clip, promos/réductions, horaires d’ouverture, lieux, historique, références publicité..

Stratégie de communication graphique et interactivité

42

Recherches Expérimentations


expérimentations contenu augmenté Cette partie des recherches traitent de l’identité graphique qu’arbore le contenu du marqueur, ce qu’il projette à l’utilisateur une fois que la caméra l’a détecté. Le flux d’informations qui est codé dans le marqueur vient enrichir l’environnement. En ce sens, le traitement graphique doit rappeler cette notion d’amélioration, d’augmentation. Prenons comme base le signe « + » :

Stratégie de communication graphique et interactivité

44

Recherches Expérimentations


L’utilisation du signe « + » est un symbole de ce que représente la RA dans l’hybridation de la société d’aujourd’hui. En effet, si on considère la RA comme une couche d’informations superposées à la réalité des choses, on caractérise ce procédé graphique comme un réenchantement de notre environnement. De plus, la forme minimaliste et flexible de ce signe permet de créer un large éventail de proposition graphique. Ainsi, en multipliant le signe, on peut obtenir une grille avec laquelle de nouvelles compositions, ou formes, peuvent être envisagées.

Stratégie de communication graphique et interactivité

46

Recherches Expérimentations


Stratégie de communication graphique et interactivité

47

Recherches Expérimentations

Stratégie de communication graphique et interactivité

48

Recherches Expérimentations


Les signes et les chiffres s’emmêlent pour former une hybridation. Ses recherches graphiques évoquent la mutation de notre société avec l’émergence du numérique.

Stratégie de communication graphique et interactivité

51

Recherches Expérimentations

Stratégie de communication graphique et interactivité

52

Recherches Expérimentations


hybridation du monde matĂŠriel et numĂŠrique


De manière symbolique et plastique, la représentation graphique peut rappeler la saturation de notre société par les médias. Ainsi, notre environnement est réenchanté par ces nouvelles technologies mais en est par la même occasion saturée. Une multiplicité de lignes et de lettres créant l’interface elle-même.

Stratégie de communication graphique et interactivité

55

Recherches Expérimentations


Les expérimentations graphiques élaborées vont dans le sens des mutations de nos villes, c’est-à-dire l’accumulation et la superposition de nouvelles technologies dans l’espace social du citadin. En effet, l’omniprésence des réseaux, des connexions et accès aux sites internet, des plates-formes et bases de données, concernent davantage l’individu que l’espace urbain. Stratégie de communication graphique et interactivité

58

Recherches Expérimentations


Superposition La notion de RA donne du sens dans l’idée d’une nouvelle couche numérique, qui se superpose à la réalité. Des éléments virtuels qui se superposent au réel, à la manière d’un calque.

Stratégie de communication graphique et interactivité

59

Recherches Expérimentations

Stratégie de communication graphique et interactivité

60

Recherches Expérimentations


Stratégie de communication graphique et interactivité

62

Recherches Expérimentations


63

64


Stratégie de communication graphique et interactivité

68

Recherches Expérimentations


notre environnement est rĂŠenchantĂŠ...

...par ces nouvelles technologies


expérimentations topographie La cartographie est une discipline qui évolue simultanément avec les sciences qu’elle utilise. Aujourd’hui, avec l’émergence du numérique, l’interactivité offre de nouvelles possibilités : informations en temps réel, partage, indications, planifications... mais aussi, et surtout, une expérience sensorielle. L’ensemble contribuant à modifier la cartographie en tant qu’outil de communication, ainsi que les rapports entre celui qui émet et celui qui reçoit l’information, réinterrogeant les schémas de la communication. Les recherches vont nous aiguiller la représentation graphique de cette carte. Afin d’avoir un large choix de propositions, les expérimentations vont être dissociées par notions. Bien entendu, ces notions sont en lien avec le sujet, à savoir l’idée d’espace, de territoire et de parcours. Bien que le support soit pour l’instant flou, cette carte interactive prendra forme par l’intermédiaire de la RA. L’avantage venant du fait que la carte sera modifiable selon des variables prédéfinies. Ce sont les données reçues qui vont sculpter l’interface de cette carte.

Linéarité De manière basique, et comme point de départ, la ligne est le point d’ancrage parfait. Un paysage regroupe des éléments linéaires tels que les lignes droites ou courbes, horizontales ou verticales, les lignes de crête, les lignes d’horizon, d’une manière générale toute ligne qui attire le regard comme constituant une limite. Ce sont aussi les lignes liées à l’intervention de l’homme : les routes, les voies de chemin de fer, les canaux, les alignements d’arbres, les murs, les clôtures. Elles constituent surtout des trajets visuels que tout observateur suit consciemment ou non.

Stratégie de communication graphique et interactivité

72

Recherches Expérimentations


Même carte, mais selon des critères différents. Par ailleurs, la représentation graphique fait écho au flux de donné ambiant.

intêret intêret intêret intêret intêret

serénité serénité serénité serénité serénité

peine peine peine peine peine

anxiété anxiété anxiété anxiété anxiété

peur peur peur peur peur

colère colère colère colère colère

peur peur peur peur peur

plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir

surprise surprise surprise surprise surprise

intêret intêret intêret intêret intêret intêret intêret

serénité serénité serénité serénité serénité serénité serénité

peine peine peine peine peine peine peine

anxiété anxiété anxiété anxiété anxiété anxiété anxiété

peur peur peur peur peur peur peur

colère colère colère colère colère colère colère

peur peur peur peur peur peur peur

plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir

surprise surprise surprise surprise surprise surprise surprise

serénité peine intêret intêret intêret serénitéserénitépeine peine intêret serénité peine

anxiété anxiété anxiété peur

intêret

serénité

peine

anxiété

peur

colère

peur

plaisir

surprise

intêret

serénité

peine

anxiété

peur

colère

peur

plaisir

surprise

intêret

serénité

peine

anxiété

peur

colère

peur

plaisir

surprise

intêret

serénité

peine

anxiété

peur

colère

peur

anxiété

peur colère colère peur colère peur colère

peur

peur peur peur

surprise plaisir plaisir plaisir surprisesurprise plaisir surprise

plaisir

surprise

intêret

serénité

peine

anxiété

peur

colère

peur

plaisir

surprise

intêret

serénité

peine

anxiété

peur

colère

peur

plaisir

surprise

intêret

serénité

peine

anxiété

peur

colère

peur

plaisir

surprise

intêret intêret intêret

serénité serénité serénité

peine peine peine

anxiété anxiété anxiété

peur peur peur

colère colère colère

peur peur peur

plaisir plaisir plaisir

surprise surprise surprise

intêret

serénité

peine

anxiété

peur

colère

peur

plaisir

surprise

intêret intêret

serénité serénité

peine peine

anxiété anxiété

peur peur

colère colère

peur peur

plaisir plaisir

surprise surprise

Stratégie de communication graphique et interactivité

76

Recherches Expérimentations


Une ligne peut représenter un marqueur. Les couleurs peuvent mettre en valeur des critères préalablement choisis sur le support (densité, affluence, rencontre...). On peut développer les principes en évoquant les marqueurs qui soient mis à jour ou qui ne fonctionnent plus (ligne blanche/pas de ligne). De cette manière, les lignes qui se semblent se détacher, permettent d’en déduire une activité : une personne alimente le marqueur en contenu.

Stratégie de communication graphique et interactivité

78

Recherches Expérimentations


Fragmentation La notion de fragmentation est très large et peut s’appliquer aujourd’hui à diverses facettes des territoires et des sociétés. L’idée étant de puiser l’inspiration sur la structure des villes qui sont morcelés.

le contenu sculpte l’interface de la carte

Espace saturé, la recherche va consister à épurer le graphisme pour obtenir une carte plus claire.

Stratégie de communication graphique et interactivité

80

Recherches Expérimentations


Le travail de Joanie Lemercier est un bon exemple de la démarche artistique qu’il est intéressant de suivre pour représenter cette carte. Les deux projets qui vont suivre, sont une source d’inspiration pour ma créativité.

EYJAFJALLAJÖKULL Joanie Lemercier (AntiVJ) Captivante installation qui implique de la projection cartographique sur des objets, ainsi qu’une bande-son signée Sleeparchive producteur de techno minimale. La performance met en avant la technique du mapping 3D : la projection prend forme sur une surface plane. L’ensemble est la projection d’une couche de lumière sur un visuel peint, et utilise cette « couche virtuelle » pour créer des effets de profondeur et améliorer le visuel en ajoutant des couleurs, des animations aux graffitis réalisés préalablement avant. L’astuce tend à jouer avec la perception visuelle du public, pour faire de cette structure en 2D comme s’il s’agissait d’une véritable structure tridimensionnelle. Techniquement, explique Joanie Lemercier dans sa vidéo, ce processus est presque comme la « cartographie inverse » de comment la production peut se faire sur un ordinateur, sans se soucier de l’alignement du projecteur. On ressent une certaine obsession pour la géométrie et le minimalisme dans son travail. L’oeuvre est très clinique, froid, et plus abstraite que figurative et réaliste. Apparemment, le travail du début partait avec des formes plus organiques. L’auteur est fasciné par la relation entre les mathématiques, la géométrie et la nature : en effet, il a voulu explorer cette idée dans son travail, et incorporer certains éléments visuels qui relient des motifs géométriques et des vagues, des mouvements de terrain, des montagnes, du vent, de la neige et de la pluie. Joanie décrit la fin de son travail comme un peu plus abstrait et futuriste, avec des vagues de lumière qui traversent le sol en fil de fer et le volcan. Avec les avancer technologiques, on peut imaginer l’idée de transformer le projet en temps réel, c’est-à-dire avec un environnement naturel. D’après ses propos « il serait alors possible d’établir une nouvelle version étant mappée sur un volcan en éruption réelle ». Visionnaire.

https://vimeo.com/32811205

Stratégie de communication graphique et interactivité

81

Recherches Expérimentations


Ensuite, voici le travail de Holger Lippmann : c’est un artiste du generative art ou d’e-art. Utilisant l’outil numérique pour créer ses oeuvres, il appelle son travail aujourd’hui « peinture numérique » ou bien encore « Computer-aided Painting ». à l’aide de ses programmes de dessin, il compose des structures en filigrane et des motifs géométriques abstraits qu’il superpose et varie ensuite jusqu’à ce que son œuvre soit l’expression désirée.

transcendental abstractionism Holger Lippmann

Stratégie de communication graphique et interactivité

83

Recherches Expérimentations

Stratégie de communication graphique et interactivité

84

Recherches Expérimentations


En plus de pouvoir proposer un aspect fragmenté, de manière à distinguer différentes zones de marquages AR ready, la carte peut être mise en relief. En effet, selon des critères prédéfinis, la structure pourrait prendre des formes différentes. Les expérimentations suivantes ont été élaborés par l’intermédiaire du logiciel Processing. Cela permet une plus grande variété de solution graphique (voire même une infinité).

Stratégie de communication graphique et interactivité

86

Recherches Expérimentations


Bien que le relief donne plus de profondeur au visuel, le segmenter permet la représentation de plusieurs lieux, avec des structures différentes. Une ville n’aura pas forcément les mêmes caractéristiques que sa ville voisine. Chacune ayant sa propre identité, sa propre forme.

Stratégie de communication graphique et interactivité

88

Recherches Expérimentations


45°12’ 34.66’’ s


Stratégie de communication graphique et interactivité

92

Recherches Expérimentations


Flux Ici, le travail fait référence au flux de données qui vit de manière impalpable et invisible dans l’environnement. Ils servent l’utilisateur au quotidien, et sont en partie la base de nos échanges d’information et de fichiers sur les réseaux numériques. Il est important d’évoquer un aspect sensible et poétique lorsque l’on parle de numérique. Le traitement graphique doit faire ressentir un univers tangible.

Stratégie de communication graphique et interactivité

93

Recherches Expérimentations


les flux de données sont impalpables et invisibles Stratégie de communication graphique et interactivité

97

Recherches Expérimentations


L’ensemble du travail autour de la notion de flux, permet de donner du sens dans une société qui génère toujours plus de données, sans avoir le temps de se doter d’outils visuels pour mieux les comprendre (Open data). Le citoyen attend une approche transparente et pleine de clarté. L’idée était de bâtir une visualisation qui comble le fossé entre l’abstraction des données et les besoins de la société. Inventer de nouveaux codes visuels et interactifs pour donner du sens aux données, et ainsi permettre de nouvelles façons de communiquer avec les nombres. En un sens, on retient mieux les nombres (le contenu) quand on peut jouer avec (le manipuler, ici on parle d’interactivité entre l’objet et son utilisateur).

100

Recherches Expérimentations


conclusion De la recherche au développement Toute la phase de recherche a permis de mieux cerner le potentiel du marqueur AR ready, c’est-à-dire sa capacité à pouvoir être évolutif (chaque marqueur peut prendre une forme différente afin d’évoluer et de vivre de manière singulière), mais aussi sublimé (le contenu peut apporter une nouvelle couche, numérique, dans l’espace urbain, et de ce fait réenchanté notre environnement), ainsi qu’être externalisé (le marqueur est adaptable sur n’importe quel support). La phase de développement répondra de trois manières différentes sur la question de la valorisation du patrimoine : en effet, trois réponses correspondant à trois axes stratégiques mettant en avant l’utilisation de la RA comme moyen de communication alternative et interactive. Afin de replacer le contexte, le mémoire se situe dans un environnement de recomposition territoriale, de concurrence accrue entre les territoires, où le patrimoine est devenu un enjeu majeur de la visibilité, de l’attractivité touristique et du développement des territoires. Ces trois axes stratégiques, plaçant la RA comme une valeur ajoutée dans notre société, auront pour objectif de proposer une autre perception du territoire, permettant de rendre vivant un patrimoine culturel bien souvent exploité de manière figée. Dans cette optique, on peut donc parler de « patrimoine augmenté ».

« ...renouer avec la mémoire qui est dehors et non-dedans » Michel serres, philosophe, historien des sciences et homme de lettres français

Stratégie de communication graphique et interactivité

102

Recherches Axes de création


Axe 1 : Valoriser et dynamiser Cet axe tend à appliquer la RA dans un contexte d’éducation muséale : en effet, il s’agira de mettre en lumière des particularités de la RA qui permettent une expérience immersive plus authentique. Dans le monde muséal, cette technologie devient pertinente dès lors que le contenu ne peut pas se voir autrement, ne peut pas faire l’objet de démonstration ou d’interactions, ou est difficilement imaginable par les visiteurs. De même, l’une des forces de la RA est de donner la possibilité d’offrir de multiples interprétations et des contenus divers aux visiteurs, sans encombrer l’espace réel des salles d’exposition. Le développement de cet axe de création permettra de rendre compte de la capacité d’adaptation de cette technologie dans cet environnement, et sa qualité de répondre à la réaction de l’utilisateur. En ce sens, et dans cette démarche de valorisation, c’est l’ensemble de la communication du musée qui sera modifié pour pouvoir être augmentée afin d’améliorer l’expérience du visiteur de manière transversale.

Axe 2 : Augmenter et représenter En termes de communication, un territoire est à la fois une donnée et une construction : en effet, ce sont des hommes et des communautés, des sites, une histoire et des histoires, des collectivités publiques et des entreprises. Ce sont aussi des ambitions et des intérêts, des forces et des dynamiques, des concurrences et des convergences, des positions et des stratégies. Dans un environnement de plus en plus ouvert, réactif, mondialisé, cet axe de travail amène à réfléchir sur la manière dont un territoire peut être représenté à travers le potentiel de la RA. Ici, il s’agit clairement d’augmenter des lieux en lien avec le patrimoine culturel de la ville (ici Paris), et de permettre une expérience nouvelle pour le citadin : en effet, l’idée étant qu’il (re)découvre sa ville par l’intermédiaire d’un espace imaginaire. Les lieux augmentés constituant des possibles structures ramenant le citadin vers une vision du passé ou du futur par exemple. D’une manière générale, cet axe donne de nouveaux cadres et horizons à l’imaginaire : en effet, augmenter la ville c’est une nouvelle façon de réfléchir, de se poser des questions et de construire des représentations graphiques nouvelles visibles et non visibles à l’oeil nu.

Axe 3 : Ouvrir et diffuser Fait intéressant, la RATP et la SNCF ont choisi de s’associer à la démarche globale d’ouverture des données publiques (« Open Data ») initiée par l’état Français, en rendant accessibles et utilisables par tous certaines de ses données. En phase avec les enjeux du XXIème siècle, il s’agit de participer ainsi à la modernisation des services publics afin de faciliter la vie des usagers empruntant quotidiennement ses réseaux, en associant la RA dans la démarche du projet. Cet ultime axe tend à exploiter la diffusion des données relatives à l’activité de transport afin d’imaginer de nouvelles manières plus innovante de les utiliser.

Stratégie de communication graphique et interactivité

103

Recherches Axes de création

on peut donc parler de patrimoine augmenté


s

e

h

c

r

e

h

c

e

r


Tome 2 ~ DĂŠveloppements stnemeppolevĂŠD ~ 2 emoT


d

é

v

e

l

o

p

p

e

m

e

n

t


Master Stratégie de communication par l’image

Ecoles de Condé Paris Promotion 2011/2013

stratégie de communication graphique et interactivité TOME 2 : développements

AXE 1 : valoriser & dynamiser axe 2 : augmenter et représenter axe 3 : ouvrir et diffuser

Willy Reculard


stratégie de communication graphique et interactivité développements

TOME 2

axe 1

valoriser & dynamiser

12

00 Intention

01 étendre l’expérience du musée

02 Le teasing par la réalité augmentée

03 Navigation pour personnes handicapées

04 Architecture augmentée

14 16 30 40 48

axe 3

ouvrir & diffuser

00 Intention

01 Optimiser l’affichage

02 Exploiter le temps de trajet

03 Plan augmenté

118 120 122 130 136

conclusion

axe 2

augmenter & représenter

58

00 Intention

01 Voyager dans le temps

02 Contrôler la météo

03 S’orienter par la réalité augmentée

04 Cartographie sublimée

05 Une forme d’immortalité

60 62 78 86 96 110

des développements aux finalisations

144

145-146

00 Partenariats envisageables


axe 1 valoriser & dynamiser

12


intention La réalité augmentée donne la possibilité de voir ou d’entendre, dans un contexte donné, une information pertinente superposée à ce que l’on voit dans le monde réel. Cet axe tend à appliquer la RA dans un contexte d’éducation muséale : en effet, il s’agira de mettre en lumière des particularités de la RA qui permettent une expérience immersive plus authentique. Dans le monde muséal, cette technologie devient pertinente dès lors que le contenu ne peut pas se voir autrement, ne peut pas faire l’objet de démonstration ou d’interactions, ou est difficilement imaginable par les visiteurs. De même, l’une des forces de la RA est de donner la possibilité d’offrir de multiples interprétations et des contenus divers aux visiteurs, sans encombrer l’espace réel des salles d’exposition. Le développement de cet axe de création permettra de rendre compte de la capacité d’adaptation de cette technologie dans cet environnement, et sa qualité de répondre à la réaction de l’utilisateur. En ce sens, et dans cette démarche de valorisation, c’est l’ensemble de la communication du musée qui sera modifiée pour pouvoir être augmentée afin d’améliorer l’expérience du visiteur de manière transversale. Promouvoir la culture par la RA, c’est favoriser la fréquentation des lieux, affirmer leur identité et entretenir l’impulsion auprès d’un public professionnel et amateur de création, mais aussi, et surtout, auprès du grand public.

Stratégie de communication graphique et interactivité

14

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser


axe 1 _01 étendre l’expérience du musée

« Ici, l’art s’étend, s’infiltre [...] et devient territoire » Jean de loisy, directeur du Palais de Tokyo

Stratégie de communication graphique et interactivité

16

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser


RA

RA

En reprenant le système du marqueur (identité forte et reconnaissable), le passant peut naviguer dans l’image comme s’il était présent dans le musée, et avoir à sa disposition de plus amples informations.

Onze ans après la décision de Bertrand Delanoë de rendre gratuit l’accès aux musées de la ville, ceux-ci sont en fait à la recherche d’un second souffle. En effet, les hausses de fréquentation des musées sont en retombées : par exemple, le musée de la vie romantique, qui atteignait 40 000 visiteurs en 2004, accuse une énorme chute aujourd’hui. On note que les jeunes de banlieue ne sont pas les premiers à en profiter (la clientèle des jeunes adultes représente un marché important) : la gratuité n’apparaît plus comme la panacée de la démocratisation culturelle. Ainsi, afin de redynamiser la place des musées aujourd’hui, la réalité augmentée permettrait d’étendre une communication globale au-delà des frontières. Une revalorisation dans le but de toucher et d’inciter une clientèle à venir, et permettre à la culture de sortir hors des murs (pour une accessibilité à tous).

infos

le musée de la vie romantique hôtel Scheffer-Renan, 16 rue Chaptal 75009

Stratégie de communication graphique et interactivité

17

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser


infos

le musée de la vie romantique hôtel Scheffer-Renan, 16 rue Chaptal 75009

le musée de la vie romantique hôtel Scheffer-Renan, 16 rue Chaptal 75009

infos pratiques

ollections permanentes accès aux collections permanentes est gratuit our tous.

ous vous proposons un audioguide pour découvrir s collections permanentes au tarif de 5 €. est disponible dans trois langues : français, nglais, espagnol.

Adresse et coordonnées : Musée de la Vie romantique Hôtel Scheffer-Renan 16 rue Chaptal - 75009 Paris Tél. : 01 55 31 95 67 Fax. : 01 48 74 28 42

Horaires d’ouverture : Ouvert tous les jours, de 10h à 18h sauf les lundis et jours fériés. Comment s’y rendre ? Métro : Saint-Georges, Pigalle, Blanche, Liège Bus : 67, 68, 74, 30 Stations Velib’ : 38 rue Victor Massé ou 4 rue Moncey Parking : 10 rue Jean-Baptiste Pigalle Auto’lib : 1 rue Jules Lefèvbre, 75009 Paris Prochainement : 28 rue d’Aumale, 75009 Paris Station auto’ lib : 5 places + 1 borne de charge : 23 bd de Clichy, 75009 Paris

Visite-conférence des collections permanentes Adultes : 4,50 € + de 60 ans et - de 18 ans : 3,80 €

Salon de thé Après la visite, profitez d’un temps de repos sous les ombrages des arbres du jardin du musée de la Vie romantique… Le salon de thé « Un thé dans le Jardin» géré par Concept Restauration, est ouvert dans la serre, de mars à octobre, du mardi au dimanche, de 10h00 à 17h30, vous propose un large choix de collations.

L’interactivité d’une simple image peut devenir très surprenante quand du son, de l’image et de la vidéo sont mélangés ensemble. Une fois que le passant clique sur une oeuvre ( w ), il peut avoir une explication orale de cette dernière par l’activation du son ( > ).

c r

c

Selon ou la personne dirige son appareil (gauche ou droite de la pièce), l’image change et dévoile de nouveaux contenus.

Portrait du maréchal de Saxe

r

infos

Stratégie de communication graphique et interactivité

19

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser

Stratégie de communication graphique et interactivité

20

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser


Ici, utilisation du mur comme une seconde couche alimenté par de l’information. Une partie de l’exposition se tenant dans le musée, peut aussi être vue dans la rue. L’affichage des marqueurs serait des stickers, afin de pouvoir être remplacer plus facilement par un autre artiste, en lien avec les expositions du musée (rotation de l’affichage).

jean-jacques henner, Autoportrait,

après 1877.

Réplique de celui du musée des Offices de Florence. Henner porte sa légion d’honneur obtenue en 1873, il fait inscrire: Ecole française, J.-J. Henner, peintre alsacien. Huile sur toile, 46,4 x 38,5 cm.

retour

aperçu de l’Expositon, A l’étage

Tarifs :

Plein tarif : 4,50 € Tarif réduit : 3,80 €

Durée de l’activité :

jean-jacques henner,

01h10

Rêverie,

téléphone :

vers 1904-1905.

Oeuvre ultime, restée inachevée. On y retrouve les contrastes entre les tonalités de bleus, de bruns, verts et rouges, chères au peintre.

01 47 63 42 73

Huile sur toile, 110 x 70 cm.

Musée national Jean-Jacques Henner 43 Avenue de Villiers, 75017 Paris

retour

Stratégie de communication graphique et interactivité

22

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser


En mettant de la vidéo dans l’image, c’est aussi l’occasion de pouvoir regarder l’intégralité d’un concert que l’on aurait loupée lors d’un événement. Et pour le musée, c’est le moyen de rappeler de ne surtout pas manquer le prochain si le passant a aimé le show.

étendre la culture au-delà des murs


Autre possibilité, le Musée de la Chasse et de la Nature qui se trouve à Paris peut prendre une tournure bien plus immersive si son extension prend place dans des forêts. Une prolongation de l’expérience vécut dans le musée qui peut se poursuivre hors de ses murs. Aussi, c’est la possibilité aux gens qui ne vivent pas près de Paris et ni près de sites remarquables peuplés de cerfs, daims, chevreuils, mouflons, sangliers... de pouvoir y prendre part.

agenda des prochains live

LUNDI 3 JUIN 2013 : Rodion G.A. MARDI 4 JUIN 2013 : Para One & Breakbot JEUDI 6 JUIN 2013 : James Holden SAMEDI 8 JUIN 2013 : Master Musicians of Bukkake SAMEDI 8 JUIN 2013 : Tyler the Creator DIMANCHE 9 JUIN 2013 : Odd Futur MARDI 11 JUIN 2013 : Kistune Party vol. 8 >

le Cerf élaphe

Infos :

du Nord et d’Asie. Ce cerf Le cerf élaphe est un grand cervidé des forêts tempérées d’Europe, d’Afrique est l’un des représentants les plus connus de cette famille de mammifères. Cervus elaphus hanglu Rang : Espèce / Classification : Cervus / Sous-ordres : Cerf de Barbarie,

Stratégie de communication graphique et interactivité

25

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser

Stratégie de communication graphique et interactivité

26

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser


De même, on peut imaginer la création de cartes augmentables et dévoilant une sélection d’oeuvre, voire une des salles du musée. En ce sens, c’est la possibilité d’étendre le musée chez soi.

étendre au-delà des frontières de la réalité

La Joconde

Stratégie de communication graphique et interactivité

27

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser


axe 1 _02 Le teasing par la réalité augmentée

« [...] sonder l’envie, provoquer dès le début [...] fasciner le spectateur » Paul E. Jacobs, PDG de Qualcomm

Stratégie de communication graphique et interactivité

30

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser


On peut très bien imaginer le Musée Grévin utiliser de la RA comme moyen de marketing alternatif pour annoncer la nouvelle édition de leur statue de cire, et ainsi inciter le passant à venir les découvrir.

Si l’on a du mal à citer les campagnes les plus fortes de l’année, c’est sans doute, comme le déplore Benoit Devarrieux, patron des Ateliers Devarrieux, parce que « la publicité est amnésique, les messages disparaissent ». Chaque année marque la disparition progressive de l’affiche en centre-ville au profit d’un affichage digital. Conséquence, la publicité perd beaucoup de sa fonction provocatrice, fonction qui a toujours rendu plus beau et plus vivant ce média. La réalité augmentée est un bon moyen de redonner un second souffle au support papier, de dynamiser une communication, et d’aguicher le passant. Mais aussi, de valoriser davantage le support digital.

Stratégie de communication graphique et interactivité

31

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser

2014 nouvelles statues


Ou bien promouvoir un événement majeur : « Les nouvelles techonologies au service de la culture » à la Gaîté Lyrique ou les « Nuit Sonores 2014 ». Toujours dans une optique d’interaction, en incitant le citadin à ne plus rester passif, mais pour lui de voir au-delà, le poussant à chercher les informations qui lui manque.

Stratégie de communication graphique et interactivité

33

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser


On peut aller encore plus loin en proposant du téléchargement : en effet, une fois que le passant joue l’une des pistes, il a la possibilité de la télécharger directement, du support affiche vers son appareil. Aussi, le passant sait quels artistes feront partie de l’événement puisque chaque piste disponible renvoie à un artiste de la programmation.

Sur un autre support comme un flyer, une invitation ou la carte de visite, communiquer par la RA donne une nouvelle approche.

Ici, le logo de l’événement devient interactif une fois qu’il est augmenté. Selon où passe le doigt de la personne (soit sur le cercle, soit sur le N ou soit sur le S), l’image change et une musique se met en lecture (son sortant de l’appareil de l’utilisateur). Du coup, l’affiche se décline en quatre versions différentes : la première est celle que le passant voit dans la réalité, puis les trois autres sont celles qui apparaissent dans la couche numérique (sous-jacente).

d

JAMIE XX far nearer

Stratégie de communication graphique et interactivité

d

mos def boogie man

35

d

busy p still busy

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser

Stratégie de communication graphique et interactivité

36

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser


la ra apporte du sensible dans ce monde numérique

On peut associer à l’invitation, une vidéo de ce que l’on peut voir au musée. Et pour les cartes de visite ou flyer, des éléments ne faisant pas partie du musée (pour ce cas-là, il peut s’agir d’une recette).

Le secret du Rocher au chocolat praliné Recette du Chef Jean Dupont

k

Stratégie de communication graphique et interactivité

38

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser


axe 1 _03 Navigation pour personnes handicapées

« Vers un accès pour tous aux lieux [...] et aux contenus culturels » Bertrand Delanoë, Maire de Paris

Stratégie de communication graphique et interactivité

40

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser


La RA sonore, par exemple, fait partie de ces dispositifs qui permettent de procurer aux visiteurs malvoyants un sentiment d’immersion avec des sons émanant virtuellement des oeuvres exposées, afin de mieux les découvrir. Cette dimension sonore est d’autant plus pertinente si le visiteur ne voit pas l’oeuvre ou la distingue mal. Entendre une explication orale sur les détails, ainsi que des sons en rapport avec des éléments visuels, permet au public handicapé de se faire une idée plus complète de l’oeuvre.

Dans la pratique, on a un marqueur qui va envoyé des données (sons) vers l’utilisateur. L’intensité du son va dépendre de la position de l’utilisateur : plus la personne est proche de l’oeuvre, plus le son augmente, plus la personne est loin de l’oeuvre, moins il y a de son. De ce fait, chaque oeuvre (disposant d’un marqueur) est géocalisé par l’appareil de l’utilisateur. RA

oeuvre n°0000253

oeuvre n°0000251

oeuvre n°0000250

Les musées de la Ville de Paris disposent d’une offre culturelle adaptée à tout ou partie des différents types de handicaps selon les établissements : personnes à mobilité réduite, public non-voyant et malvoyant, handicapé mental, sourd et malentendant.

oeuvre n°0000252

oeuvre n°0000254

oeuvre n°0000249

Dans ce développement, il s’agit d’enrichir et diversifier cette offre avec des dispositifs en RA, afin de permettre la mise à disposition de nouveaux outils de médiation.

Stratégie de communication graphique et interactivité

41

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser

Stratégie de communication graphique et interactivité

42

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser


Position du marqueur

oeuvre n°0000251

Position de l’utilisateur

Intensité du marqueur (fréquence)

Par ce dispositif de RA sonore, il est intéressant de prolonger l’expérience avec la possibilité de suivre différents scénarios : par exemple, l’utilisateur peut suivre un trajet selon un courant artistique, ou selon un artiste en particulier (on peut penser à de la recherche vocale pour plus de confort).

Données reçues : texte explicatif oral, détails, sons d’éléments figurant dans l’oeuvre (audioguide).

oeuvre n°0000251 Im

pr

oeuvre n°0000250

sio

nn

ism

e

e

nism

sion

oeuvre n°0000254

oeuvre n°0000249

Stratégie de communication graphique et interactivité

es

oeuvre n°0000252

s pre

Im

Pour les malentendants, la création d’un vidéoguide serait possible : placé sous chaque oeuvre, le marqueur envoie une explication en langue des signes.

oeuvre n°0000253

43

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser

Stratégie de communication graphique et interactivité

44

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser


Cette approche donne une toute nouvelle appréhension des musées qui ne dispose pas forcément de conférenciers ou gardes adaptés (connaissance du langage des signes). Les personnes à déficience auditive pourraient avoir des renseignements de sécurité au même titre que tout le monde : indication des sorties de secours, des points où demander de l’aide ainsi que le moindre renseignement à l’intérieur du musée.

une forme de perception auditive augmentée

900 m

Sortie de secours

1m

Guide

Marqueur sur le badge

8m

Point information

Stratégie de communication graphique et interactivité

46

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser


axe 1 _04 Architecture augmentée

« Tout lieu physique possède désormais une ombre informationnelle » Nicolas Nova, chercheur

Stratégie de communication graphique et interactivité

48

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser


C’est la possibilité pour le musée de mettre le détail d’une de ces programmations à l’affiche, sans polluer visuellement sa façade dans la réalité.

RA

Plus qu’une simple “couche numérique”, le musée hybride se définit par la “territorialisation” des données dans l’espace architectural. Avec la RA, on peut reconsidérer cet espace en la chargeant d’une couche d’information.

RA

Ainsi, par l’intermédiaire de la RA, l’architecture n’est plus statique et sert à transcrire un échange entre le bâtiment et son environnement proche (habitants, visiteurs).

Stratégie de communication graphique et interactivité

49

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser

Stratégie de communication graphique et interactivité

50

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser


salles d’exposition niveaux 2

cinéma théâtre À propos de l’exposition Cette exposition est l’occasion de mettre en valeur le regard de Charles Ratton (1895-1986), expert, marchand et collectionneur qui a marqué l’histoire de la réception des arts «primitifs», en faisant la promotion d’objets dérogeant au goût pour l’art «nègre» qui prévalait jusqu’aux années 1930.

Ou bien de mettre à disposition une signalétique sous-jacente en lien avec le plan du site (une manière de se repérer plus facilement).

niveaux 1

Vers >> niveaux 2 et 3

Au niveau des salles d’exposition, c’est une valeur ajoutée : cela permet de voir les oeuvres sous des angles différents (décors ajoutés, informations sur l’artiste, zoom sur des détails).

masque-cagoule du Cameroun attribut du pouvoir royal

ces espa sition o p d’ex aux

nive

2 et

H. : 150 cm

ces espa sition o p x e d’ aux

nive

2 et

3

3

Ce type de masque cagoule serait l’apanage des membres des sociétés secrètes du pays Bamileke, qui lorsqu’ils appartenaient aux familles royales ou aux grandes familles de dignitaires, étaient autorisés à les porter avec une grande coiffe circulaire en plumes le plus souvent teintées en rouge.

café branly jardin x0

niveau

Stratégie de communication graphique et interactivité

51

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser

Stratégie de communication graphique et interactivité

52

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser


considérer l’architecture en tant qu’interface numérique tangible et collective

biographie Ipsunt quas solupta tempos am eturior audaesto quatemp editat es dunt fugiati squiatio magniente atectin cipictur aut esenduc itiumquis dolori sunt. At aciis voluptatem sum auda ipient, quam, quia cust, nonsequibus expero tenieni mporest eatus. Isit verovid quatustio volorate dolo ma que eic tem exerovitatur sunti alignate debit int millest apelend icimend andit, cus estiae odionsed eum sandis mi, optate pedis earchil ipsanda estiistiis elignihil minimol uptatem num vollanda idebis enis des est fugitae dolupti te in et vitam adi recerum volorep restiaecabor rectibusdam venduci con rem essimi, tem velestios rehenimodiae eum, sam erum. atustio volorate dolo ma que eic tem exerovitatur sunti alignate debit int millest apelend icimend andit, cus estiae odionsed eum sandis mi, optate pedis earchil ipsanda estiistiis elignihil minimol uptatem num vollanda idebis enis des est fugitae dolupti te in et vitam adi recerum volorep ratustio volorate dolo ma que eic tem exerovitatur sunti alignate debit int m

Béatrice

Stratégie de communication graphique et interactivité

54

+

plume

Développement Axe 1 : Valoriser et dynamiser


axe 2 augmenter & reprĂŠsenter

58


intention En termes de communication, un territoire est à la fois une donnée et une construction : en effet, ce sont des hommes et des communautés, des sites, une histoire et des histoires, des collectivités publiques et des entreprises. Ce sont aussi des ambitions et des intérêts, des forces et des dynamiques, des concurrences et des convergences, des positions et des stratégies. Dans un environnement de plus en plus ouvert, réactif, mondialisé, cet axe de travail amène à réfléchir sur la manière dont un territoire peut être représenter à travers le potentiel de la RA. Ici, il s’agit clairement d’augmenter des lieux en lien avec le patrimoine culturel de la ville (ici Paris), et de permettre une expérience nouvelle pour le citadin : en effet, l’idée étant qu’il (re)découvre son territoire par l’intermédiaire d’un espace imaginaire. Les lieux augmentés constituant des possibles structures ramenant le citadin vers une vision du passé ou du futur par exemple. Aujourd’hui, tous les capteurs (magnétomètres, gyroscopes, accéléromètres, capteur de pression, caméra, micro, GPS...) qui équipent les téléphones haut de gamme donnent une multitude d’informations sur l’environnement. On peut déterminer précisément dans quel contexte urbain on se trouve et y ajouter des éléments virtuels ou des données du web, géolocalisées, sonores ou visuelles, sur la ville, ses habitants, ses monuments, son passé, voire des directions de navigation... D’une manière générale, cet axe donne de nouveaux cadres et horizons à l’imaginaire : en effet, augmenter la ville c’est une nouvelle façon de réfléchir, de se poser des questions et de construire des représentations graphiques nouvelles visibles et non-visibles à l’oeil nu.

Stratégie de communication graphique et interactivité

60

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


axe 2 _01 Voyager dans le temps

« La mémoire n’est-elle pas un voyage dans le temps » Jacques lacarrière, écrivain

Stratégie de communication graphique et interactivité

62

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


Passé

Utilisateur

Futur

Présent

La téléphonie mobile s’est déjà fait une place de choix dans des millions de foyers à travers le monde, avec son lot d’applications plus ou moins utiles. Ce support offre la possibilité d’une localisation géographique en temps réel. Par conséquent, il est tout à fait possible de géocoder une photo (indiquer les coordonnées géographiques précises où l’image a été prise), et devient tout à fait réaliste d’imaginer une mise en relation étendue d’iconographies d’époques ou de projets urbains du futur. Couplés à un système de réalité augmentée, nous pouvons obtenir un ensemble de données iconographiques accessibles en temps réel via l’interface d’un support numérique, et permettant ainsi de se promener physiquement et virtuellement dans des villes « à différentes époques ». En regardant la ville à travers son mobile, il est donc possible de voir le passé ou le futur émerger et se superposer à la réalité. Et de faire resurgir des instantanés d’histoire dans leur contexte géographique, leur donnant ainsi une nouvelle proximité, tant spatiale qu’humaine. Cette façon de présenter des œuvres ou de resituer un contexte historique a déjà été utilisée dans des reportages ou documentaires (Google maps, par exemple propose également un service de personnalisation des cartes avec la possibilité d’inclure des photos personnelles sur une adresse ou un point précis) mais ce qui est nouveau, c’est la démocratisation et l’instantanéité d’utilisation.

Stratégie de communication graphique et interactivité

63

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter

Stratégie de communication graphique et interactivité

64

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


On peut faire un parallèle en s’inspirant des oeuvres de l’artiste graphiste Victor Vasarely. En effet, ces oeuvres une puissance d’expression intéressante : il fait naître un espace tridimensionnel et joue avec la confusion du spectateur. Il combine, permute, emboîte, répète, agence des formes géométriques simples dans ces illustrations. à travers la RA, la temporalité qui existe dans notre société apparaît de la même manière : ce sont des époques qui s’emboîtent, formant un tout.

Faire ressurgir des instantanés d’histoire

Stratégie de communication graphique et interactivité

66

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


Stratégie de communication graphique et interactivité

68

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


Passé

Présent

Futur

+

Stratégie de communication graphique et interactivité

69

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter

Stratégie de communication graphique et interactivité

70

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


L’idée est de pouvoir faire ressentir à l’utilisateur qu’il se trouve au centre d’un carrefour temporel. Selon le lieu où il se trouve et le marqueur qu’il détecte, il fera un voyage dans le passé ou dans le futur en temps réel.

cté !

AR déte

Mode passé

Mode futur

Panneau à réailité augmentée : une fois que la caméra de l’appareil numérique détecte le marquage le monde prend vie (intitulé du lieu + animations à l’écran du paysage avec l’identité graphique). Le système doit rester intuitif et logique : un geste du doigt (glissement de l’écran) vers la gauche et le mobile est activé pour lire les ‘marqueurs du passé’. Vers la droite, et il lit les ‘marqueurs du futur’.

Pour avoir les infos contenus dans le marqueur, il suffit de cliquer sur l’encadré.

Par exemple, pour la tour Eiffel, selon le mode utilisé, l’utilisateur peut accéder à des informations différentes : dans le présent des informations sur sa structure, dans le passé la possibilité de voir le moment de sa construction. Une manière de redonner de l’intérêt au site et sublimer son attractivité.

Stratégie de communication graphique et interactivité

71

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter

Stratégie de communication graphique et interactivité

72

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


Mode standard (présent) :

Mode passé :

Présent

Passé

AR détecté !

Une fois le marqueur reconnu, c’est l’ensemble du panorama qui change : l’utilisateur peut explorer le nouveau monde qui s’offre à lui, en se déplaçant dans l’espace, pour y découvrir du contenu.

324 m Présent

Description

Anciens noms

Architecte

Stephen Sauvestre

TOUr de 300 mètres Coordonnées

48° 51’ 30’’ Nord 2° 17’ 40’’ Est Tour d’observation et de télécommunication

oraires

Passé

10 100 tonnes

Contexte

Ingénieur

Gustave Eiffel

1887 - 1889

115.73 m

élaboration du projet

Construction

2 ans, 2 mois et 5 jours services 57.64 m

Moments historiques contact

Stratégie de communication graphique et interactivité

73

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter

Stratégie de communication graphique et interactivité

74

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


L’interaction ne se limitant pas au simple fait d’avoir une seule animation et des infos diverses, l’utilisateur peut aller plus loin dans son exploration.

Le mode futur concernerait plus particulièrement les lieux en cours d’aménagement. Pour l’utilisateur, se serait la possibilité de savoir ce qui va être changé dans son quartier et pouvoir anticiper ses actions futures. Mais aussi le moyen de pouvoir rassembler le point de vue de différents acteurs susceptibles de jouer un rôle dans le développement et l’émergence de nouveaux projets.

Par exemple, une fois qu’il touche la zone des ‘moments historiques’, il peut voyager à travers le temps, et cela grâce à une base iconographique préalablement définie pour le lieu.

Passé

Architecte

Stephen Sauvestre

AR déte

cté !

Contexte

Ingénieur

Gustave Eiffel

1887 - 1889

élaboration du projet

Construction

2 ans, 2 mois et 5 jours

Moments historiques

Moments historiques

Passé

1905

1906

1910

1920

1928

1940

1942

1944

Moments historiques

Passé

1950

1889

1890

1900

1905

1906

28 juin 1940

1910

1920

1928

1940

1942

1944

1950

2000

2002

2005

2006

2008

2010

2011

2012

2013

hitler

visite paris

Futur

Nouvelles voies

Début du chantier

6 juillet 2013

au petit matin etxetnoC

nouveaux bâtiments nouveaux services plus de verdure

Livraison

30 mai 2015

élaboration du tramway

2% d’effectué

Descriptions des nouveaux logements

Stratégie de communication graphique et interactivité

75

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter

Stratégie de communication graphique et interactivité

76

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


axe 2 _02 contrôler la météo

« il faut se préparer à être surpris [...] pourtant on est très souvent surpris de ne pas être préparé » Patrick Lagadec, directeur de recherche

Stratégie de communication graphique et interactivité

78

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


Notion du temps

Admirer un coucher de soleil alors qu’il est midi ou prendre une photo d’un paysage de nuit alors qu’il fait jour, est tout autant de possibilité avec un dispositif de RA combiné à une banque d’images. Voir la force des vents en visualisation directe (pratique pour ceux qui font du bateau), mieux imagé des conditions atmosphériques pour anticiper des actions futures, c’est rendre visible ce qui ne l’est pas. Dans la pratique : le marqueur est chargé de contenus iconographiques sur le lieu où la personne se situe (ensoleillé, orageux, soirée...), et grâce au GPS, qui le localise, l’utilisateur reçoit directement sur son écran des informations complémentaires (température, pression...).

Stratégie de communication graphique et interactivité

79

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter

Stratégie de communication graphique et interactivité

80

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


Pour faire avancer ou reculer le temps, l’idée serait de jouer avec le fil de la course du soleil.

Lu, Jui 21 0:00

6:00

9:00

12:00

Lu, Jui 21 16:00

21:00

0:00

6:00

9:00

12:00

16:00

21:00

Lu, Jui 21 0:00

6:00

9:00

12:00

16:00

21:00

On peut imaginer un système interactif : une fois le marqueur augmenté, une barre représentant la course du soleil apparaîtrait. La forme du fil serait aléatoire selon l’heure du levé et du coucher du soleil, ainsi que son point culminant dans la journée.

Prévisions météo, 8 rue paul rousseau - Paris

Ensoleillé

Lu, Jui 21 0:00

6:00

9:00

12:00

16:00

Ma, Jui 16

21:00 0:00

Stratégie de communication graphique et interactivité

81

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter

6:00

9:00

12:00

16:00

21:00


Ici, en détournant la fonction première de l’horloge : en effet, couplé à un marqueur de RA, l’utilisateur aurait de plus amples indications météorologiques sur le lieu où il se trouve. Changeant l’espace en interagissant avec les aiguilles.

Gare de Paris-Saint-L

azare

Jeudi 21 juillet

Ciel serein

Pression : 1021 hPa Vent : 11 km/h

+12°C

4 h 50

Prévisions émises il y a 5 h 49 min

Gare de Paris-Saint-Lazare

Gare de Paris-Saint-Lazare

Jeudi 21 juillet

Jeudi 21 juillet

Ciel serein

Forte pluie

Pression : 1021 hPa Vent : 11 km/h

Pression : 1030 hPa Vent : 20 km/h

+12°C

4 h 50

+10°C

Prévisions émises il y a 5 h 49 min

Stratégie de communication graphique et interactivité

12 h 08

Prévisions émises il y a 5 h 49 min

83

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter

pouvoir admirer un couché de soleil en pleine nuit


axe 2 _03 S’orienter par la réalité augmentée

« [...] mettre au point un service d’orientation adpater à l’usager » Adan Mancwal, créateur de ARNav

Stratégie de communication graphique et interactivité

86

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


Utilisateur

Appareil communiquant

Fil conducteur/Flux/Canal

RA

Destination

Marqueur

D’une manière générale, chaque créature vivante suit un chemin, un canal, pour se diriger vers un endroit. Traduire visuellement ce dernier par l’intermédiaire de la RA permettrait au citadin de naviguer beaucoup plus intuitivement dans son environnement. Cette traduction graphique va prendre une forme significative avec un système graphique adapté pour la RA. Par ailleurs, on peut évoquer le fait que le canal rend visible, de façon symbolique, les flux de données qui agissent dans notre société.

Stratégie de communication graphique et interactivité

87

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter

Stratégie de communication graphique et interactivité

88

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


le marqueur est une porte d’entrée vers la RA

Les marqueurs sont reliés entre eux, de ce fait, si l’on veut aller d’un point A à un point B, il suffit simplement de suivre le canal, qui apparaît au travers de l’appareil communicant.

18

20 22 21 23

26 25 27

24

28

600 m

Stratégie de communication graphique et interactivité

90

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


gro

moire

mémo

Rue d

R

du

ros ug

e ir

ue du gros

Rue

ém sm

oir e RA

oire

re m oi é m

Rue d

ros g du e u R

120

ém ros m g u

5m

Interrompre le processus : l’utilisateur doit couper le lien qu’il y a entre lui et le marqueur (en un sens cela rend le geste intuitif et symbolique). Aussi, le flux change de couleur au fur et à mesure que l’utilisateur approche de la destination (du rouge on passe au vert). L’interactivité est beaucoup plus réactive : sans même regarder le nombre de mètres qu’il lui reste à parcourir, il sait qu’il est proche de l’arrivée juste par la couleur du canal.

RA

120

Rompre le lien

5m

RA

120

Etat normal

2 km

Stratégie de communication graphique et interactivité

800 m

91

50 m

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter

Stratégie de communication graphique et interactivité

92

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


RA

Pendant l’activation du fil conducteur, l’utilisateur peut changer sa trajectoire : un ou plusieurs fils du canal peuvent être reliés à un autre marqueur. De cette manière, la personne reste connectée avec le lieu (il l’a sauvegardé), et peut y revenir quand bon lui semble.

120

Par exemple, alors que l’utilisateur se dirige vers un restaurant, il croise un musée qu’il n’avait jamais vu, puis se relie à lui pour y retourner après le repas.

Tarifs RA

Pou r de la l v

m de

’a

s viandes No

ch Le

ef v o u s

pa rle

129

RA

ou

n ia

Le l ieu

r 131

Restaurant Hippopotamus

133

2 km

RA

Aximpora sitat doluptibus dolorest vellabo. Et ut aut hil el magnit hil et lab is natur, se comnimentur rectisc ipitis rationet maximagnam rest, te dolorernatia quibus eum quiderum dus ulparum harum velentibus eium repelitatur, omnis et ommolecae mossitis essequunt, ilia natis peliten duciend emolectus quunt vellis sn

Animation du personnage + voix (son)

Le chef vous parle 129

RA

131 133

2 km

Glissement et agrandissement des images avec le doigt

Nos viandes

Stratégie de communication graphique et interactivité

93

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter

Stratégie de communication graphique et interactivité

94

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


axe 2 _04 Cartographie sublimée

« La simplicité [...] est la sophistication suprême » leonard de vinci, artiste

Stratégie de communication graphique et interactivité

96

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


Avec la RA, les informations peuvent se lier entre elles, formant un réseau, une toile d’information. Ainsi, les marqueurs, que l’on peut considérer comme des portes d’entrée vers une couche numérique, dévoilent des informations qu’il n’est pas possible d’avoir dans la réalité.

Aujourd’hui, il est évident d’utiliser son smartphone comme une carte pour se repérer. Mais paradoxalement, cela n’est pas synonyme de simplicité quand on voit l’ensemble des applications cartographiques qu’ils existent : le problème majeur étant que toutes se cantonnent à représenter virtuellement une simple carte papier. Au travers d’un smartphone, tablette ou autre, il ne suffit pas de numériser simplement la carte mais d’avoir une nouvelle conception de cette carte à la lumière du support.

Stratégie de communication graphique et interactivité

97

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter

Stratégie de communication graphique et interactivité

98

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


c

+

Fonction (porte d’entrée vers la RA)

+

Identité (localisation, carte)

surface

10 ha

Message (une fois augmentée)

Site historique

Bar/Café

Restaurant

Fast food

Art/Musée

Eglise

Cinema

Théâtre/Spectacle

Taxi

Gare

Metro

Shopping

Night Club

Parc

Forêt

Mairie

Stratégie de communication graphique et interactivité

100

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


Prenons le cas du taxi : tout d’abord, l’efficacité du marqueur dépendra de sa position. En ce sens, il doit être facilement accessible et visible.

à l’approche d’un marqueur, l’icône ‘RA’ vibre et l’image se floute pour mettre au premier plan l’essentiel.

Aussi, l’efficacité doit se voir dans la prise en main du logiciel c’est-à-dire la manière dont l’utilisateur tient son appareil, agi directement sur le contenu.

a a a

aaa Stratégie de communication graphique et interactivité

101

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


cceptent

axis a

T les ous ca

t paiement os n s de e t

Aximpora sitat doluptibus dolorest vellabo. Et ut aut hil el magnit hil et lab is natur, se comnimentur rectisc ipitis rationet maximagnam rest, te dolorernatia quibus eum quiderum dus ulparum harum velentibus eium repelitatur, omnis et ommolecae mossitis essequunt, ilia natis peliten duciend emolectus quunt vellis ipientis velestias invenimusda nbhusoub.

r

Qui sommes nous ?

Aximpora sitat doluptibus dolorest vellabo. Et ut aut hil el magnit hil et lab is natur, se comnimentur rectisc ipitis rationet maximagnam rest, te dolorernatia quibus eum quiderum dus ulparum harum velentibus eium repelitatur, omnis et ommolecae mossitis essequunt, ilia natis peliten duciend emolectus quunt vellis ipientis velestias invenimusda nbhusoub.

Une fois le marqueur activé par le simple touché du doigt, il dévoile une cartographie informationnelle liée au taxi. Ainsi, l’utilisateur a accès à un ensemble de données qu’il ne pouvait pas (a)voir auparavant.

Chauffeur

Le véhicule

Une toile se construit et fait apparaître au fur et à mesure les informations, partant du marqueur, puis se propageant. s ? Infos +

m

e ational d eau n

Taxis G7

Pr e

ré s

utres taxis sa Le

pr e i c an

r ie

Tarifs

r

hicule

d en

uf

u fe

vé Le

Le c ha

Le t a de l’ a x v

i sommes Qu no u

ta

!

xi

LES TARIFS AU 25/01/2013 // Tarifs actuellement en vigueur Prise en charge > 2.50 euros Course minimum > 6.60 euros Supp/pers. à partir de la 4ème > 3.00 euros Supp/bagages à partir du 2ème > 1.00 euros

Taxis G7

// Tarif A

Les autres taxis

Tarifs i sommes Qu no u

s

Ch a

?

d

u

luer

n

zu

Aximpora sitat doluptibus dolorest vellabo. Et ut aut hil el magnit hil et lab is natur, se comnimentur rectisc ipitis rationet maximagnam rest, te dolorernatia quibus eum quiderum dus ulparum harum velentibus eium repelitatur, omnis et ommolecae mossitis essequunt, ilia natis peliten duciend emolectus quunt vellis ipientis velestias invenimusda nbhusoub.

n T ve co n d u axi cier n t énéfi b

ion né ier s

t

103

qui v o u s

Payant.

Taxis G7 Stratégie de communication graphique et interactivité

Comma

de fera

Tarifs

n re p i ce an

Le t a de l’ a x v

r

E va

uf fe

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter

Infos +


Se lier à un lieu ?

Se lier à un lieu ?

> Gare de Lyon > 800 m > Gare Saint-Lazare > 5.3 km > Gare du Nord > 12 km

GARE DE LYON

> Gare d’Austerlitz > 18.2 km

> 600 m > 5 km

> Gare de Bercy > 20 km

> 8.3 km

800 m < retour

Restaurant Hippopotamus

Stratégie de communication graphique et interactivité

105

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter

Stratégie de communication graphique et interactivité

106

ok >

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


2.5 km

Gare de lyon

nouvelle conception à la lumière du support

18 rue Dupont

2.5 km

Gare de lyon

18 rue Dupont

Stratégie de communication graphique et interactivité

107

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


axe 2 _05 une forme d’immortalité

« Le numérique pousse à l’externalisation de notre mémoire » Michel Serres, philosophe, historien des sciences et homme de lettres français

Stratégie de communication graphique et interactivité

110

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


Ce concept donnerait une nouvelle dimension au cimetière par exemple, avec un marqueur gravé et chargé de souvenirs, sur la tombe du défunt.

À LA PLAGE

JEAN FRANÇOIS 1977-2011

Vacance 1979

Sélection d’une photo (zoom)

Apparition en nuage de données

L’immortalité n’est rien d’autre que la continuité de nos informations et de nos fonctionnalités dans le temps. De ce fait, imaginons le compte Facebook, Twitter ou celui d’un autre réseau social après 40 ans d’activité : toutes les blagues, commentaires, messages, articles partagés, etc. représentant une masse de données descriptives considérable sur les goûts, la manière de penser, la logique, les intérêts, l’histoire, les valeurs, etc... d’un individu. Des archives personnelles de la personne donnant un portrait.

AU SKI

Le 2 décembre 1998

Une fois décédée, les archives de la personne pourraient avoir une utilité : en effet, couplé à de la RA, cela permettrait à l’entourage de naviguer dans les souvenirs du défunt et appréhender une forme d’immortalisation.

Stratégie de communication graphique et interactivité

111

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter

c Sélection d’une vidéo

Stratégie de communication graphique et interactivité

112

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


Pour que l’entourage puisse laisser une trace de leur passage, l’ajout d’un second marqueur, permettant d’écrire des mots, serait intéressant.

« Trop de souvenirs » par TED le18.11.2012

« Tu nous manques » par TOM le 20.04.2013

« On t’aime. REVIENS » par FARAH le 12.03.2012

« COME BACK BRO » par LOIC le 05.01.2013

« Yooooooooooooo ! » par PAUL le 20.04.2013

Son : voix du défunt

Aussi, le concept pourrait prendre la forme d’un livre, où tous les éléments seraient interactifs (pouvoir lire une vidéo, écouter la musique préférée du défunt, entendre sa voix...).

Satem sandam Squame volupta speriatur? Porenis ea assi consed Porenis ea assi consed

Obis eatem el mi, eum lab ipsusant. Ebitinulpa volorep editae latiuntius sitatesto omnimus eturi omnis acepuditiis cora doluptatet offictem quatet iumquatquas doluptat rat

Euri omnis acepuditiis cora doluptatet offictem quatet iumquatquas doluptat rat

Porenis ea assi consed Obis eatem el mi, eum lab ipsusant. Ebitinulpa volorep editae latiuntius sitatesto omnimus eturi omnis

Satem sandam

Squame volupta speriatur? Porenis ea assi consed

Ebitinulpa volorep editae latiuntius sitatesto omnimus eturi omnis

Porenis ea assi consed

Satem sandam

Musique

Squame volupta speriatur? Porenis ea assi consed Porenis ea assi consed

Obis eatem el mi, eum lab ipsusant. Ebitinulpa volorep editae latiuntius sitatesto omnimus eturi omnis acepuditiis cora doluptatet offictem quatet iumquatquas doluptat rat

c

Euri omnis acepuditiis cora doluptatet offictem quatet iumquatquas doluptat rat

Porenis ea assi consed Obis eatem el mi, eum lab ipsusant. Ebitinulpa volorep editae latiuntius sitatesto omnimus eturi omnis

c

Satem sandam

Squame volupta speriatur? Porenis ea assi consed

Ebitinulpa volorep editae latiuntius sitatesto omnimus eturi omnis

Porenis ea assi consed

Stratégie de communication graphique et interactivité

114

Live, concert

Développement Axe 2 : Augmenter et représenter


axe 3 ouvrir & diffuser

118


intention Fait intéressant, la RATP et la SNCF ont choisi de s’associer à la démarche globale d’ouverture des données publiques (« Open Data ») initiée par l’état Français, en rendant accessibles et utilisables par tous certaines de ses données. En phase avec les enjeux du XXIème siècle, il s’agit de participer ainsi à la modernisation des services publics afin de faciliter la vie des usagers empruntant quotidiennement ses réseaux. En associant l’Open data et la RA, c’est la possibilité à l’usager d’interagir avec son espace et d’avoir accès aux adresses des gares, la liste des équipements des gares (ascenseurs, escaliers mécaniques, guichets automatiques, abris à vélos...), les descriptifs des lignes Transilien, ainsi qu’aux horaires réels de passage des trains dans les gares (mis à jour en temps réel). Cet ultime axe tend à exploiter la diffusion des données relatives à l’activité de transport afin d’imaginer de nouvelles manières plus innovante de les utiliser. Aussi, combiné la RA et l’Open data, c’est permettre aux usagers quotidiens ou occasionnels de vivre leurs voyages de manière moins subie et d’en être les acteurs.

Stratégie de communication graphique et interactivité

120

Développement Axe 3 : Ouvrir et diffuser


axe 3 _01 Optimiser l’affichage

« L’info à l’heure de la réalité augmentée » Simon Richir, Directeur Scientifique de Laval Virtual, Professeur des Arts & Métiers ParisTech (Laboratoire Presence &Innovation)

Stratégie de communication graphique et interactivité

122

Développement Axe 3 : Ouvrir et diffuser


Au travers de la RA, l’affichage existant dans les transports peut être étendu. Prenons le cas des panneaux SIEL (Système d’information en ligne).

Ce dispositif permet de connaître les temps d’attente avant les prochains trains, transmettre des messages d’information et... ça s’arrête là. Bien que très utile en l’état actuel, une extension de l’affichage en RA proposant des informations complémentaires en temps réel (connaître les stations non desservies pour cause de travaux, durée de fermeture des stations, alternatives en cas d’incident, correspondances avec autres modes de transport, commerces et services à proximité de la station...) lui donnerait une toute nouvelle approche. Plus qu’informationnel, il deviendrait très pratique voire indispensable en cas de perturbation, de problème d’affichage ou de défaillance.

à Paris, comme dans d’autres grandes villes, les trajets en transport peuvent parfois être problématiques : perturbations, changement de ligne, train bondé, long trajet... augmentant par la même occasion le stresse du voyageur. Afin de pallier ces soucis, les nouvelles technologies de l’information ont une réelle opportunité pour valoriser certaines spécificités des transports en commun telles que son affichage. À ce titre, la RA est amenée à jouer un rôle de premier plan dans l’assistance et l’agrément des voyageurs.

mardi 18 juin 2013 13h52 prochain arrêt

Mirabeau à quai dans 5 min Train à la station boulogne jean jaurès

Traffic FLUIDE Aucune correspondance Stations non desservies \\ SEGUR - DUROC - VANEAU Infos \\ TRAVAUX sur 3 stations segur - duroc - vaneau Fermeture du 10 mai au 23 juillet 2013

Stratégie de communication graphique et interactivité

123

Développement Axe 3 : Ouvrir et diffuser


Le panneau du nom de la station peut lui aussi avoir une extension et dévoiler les services à proximité ou bien, connecté au réseau social Twitter, afficher les messages des usagers à propos des lignes (il faut savoir que depuis peu toutes les lignes du métro parisien ont désormais leur compte Twitter, permettant aux usagers de s’informer en temps réel sur l’état du trafic). mardi 18 juin 2013 13h52 prochain arrêt

à quai dans 5 min Train à la station boulogne jean jaurès Traffic FLUIDE Aucune correspondance Stations non desservies \\ SEGUR - DUROC - VANEAU Infos \\ TRAVAUX sur 3 stations segur - duroc - vaneau Fermeture du 10 mai au 23 juillet 2013

En interagissant directement avec le panneau, l’usager pourrait changer la destination et voir en combien de temps il y serait avec le traffic, ainsi que les différentes correspondances pour y arriver.

mardi 18 juin 2013 13h52

m

votre destination

Opéra

Banque à 300 m Crédit Agricole BNP Paribas

c

y

Temps de trajet estimé \\ 20 min Pas de perturbations prévues

élévateur à 3 m

hôpital à 620 m Hôpital Marceau

Traffic FLUIDE 1 correspondance (dont 3 mn de marche à pied) Métro La Motte-Picquet-Grenelle

r

point info à 50 m

Infos \\ TRAVAUX sur 3 stations segur - duroc - vaneau Fermeture du 10 mai au 23 juillet 2013

s g

sortie à 82 m

Parc à 100 m Parc Henry Paul

Stratégie de communication graphique et interactivité

125

Développement Axe 3 : Ouvrir et diffuser

Stratégie de communication graphique et interactivité

126

Développement Axe 3 : Ouvrir et diffuser


Aussi, le long des bords de la voie de métro, pourrait servir de renseignement sur l’affluence quotidienne afin d’optimiser la régularisation des wagons. En effet, une indication sur quels wagons prendre, dans le cas d’un fort afflux.

Dans l’optique d’une extension, d’autres supports amènent à la réflexion quant à la manière de les utiliser autrement et dont l’identité graphique pourrait être mise en place. Une identité claire, universelle et transparente.

les nouvelles technologies au service de l’information


axe 3 _02 Exploiter le temps de trajet

« Dans un voyage, l’expérience est devenue primordiale désormais » Isabelle Falque, directrice marketing d’Amadeus France

Stratégie de communication graphique et interactivité

130

Développement Axe 3 : Ouvrir et diffuser


Le système pourrait prendre la forme d’affiche déclinable en plusieurs catgéories où seuls les caractères seraient augmentables (le nom des rubriques).

dynamo Grand Atelier du Midi

ju

in

ron mueck solidays 2013 picasso

évé ne ments Les Eurockéennes de Belfort pixies concert

stromae concert

frank ocean concert titanic l’exposition keith haring

japan expo 2013 Chagall

avp Wolverine

Festival Paris Cinéma

Marathon Harry Potter

Cirque du Soleil : Kooza Art Sonic

Rock en Seine

Salon Equita’Lyon

Autodrome Italian Meeting Comic Con’ Paris Main Square Festival

Cirque Arlette Gruss : Symphonik 2

0

Beauregard

1

3

Festival Lumière 2013

meutre

écologie

insolite

ju

in

ju

insolite

inter na tio nal planète

meurtre

politique

Faits di vers viol

sciences

agression

éducation

enlèvement

société

braquage

technologie

disparition

culture

agression

écologie

braquage

sport

meutre

style

insolite

La RA peut apporter un affichage sous-jacent dans les rames comme des messages sur les activités de la ville (culture, loisirs, manifestations locales), des photographies, des extraits de journaux ou livres, des informations locales... mises à jour selon un temps déterminé.

politique

accident

société

accident

sport

meurtre

éducation

viol

écologie

meutre

sciences

technologie

insolite

culture

accident

sport

agression

politique

meurtre

planète

braquage 2

0 viol

1

2

3

131

Développement Axe 3 : Ouvrir et diffuser

Stratégie de communication graphique et interactivité

0 style

1

3

éducation

insolite

Stratégie de communication graphique et interactivité

in

sport

accident

Dans la nécessité d’offrir aux usagers un transport multimodal, occuper le temps de trajet prend une réelle importance. Le cas particulier des transports en commun, pousse à valoriser davantage l’exploitation de notre temps passé, dans la perspective d’améliorer le bien-être des habitants, mais aussi de renforcer l’attractivité du transport collectif.

politique

132

Développement Axe 3 : Ouvrir et diffuser


ligneS LES PREMIÈRES ANIQUE MÉC E G N A R O DE LA FRANCE res, la jeune femme

keith haring MUSEE D’ART MODERNE VILLE DE PARIS 11, AVENUE DU PDT WILSON 75116 PARIS 16 Tarifs réduits : Jeunes : de 14 à 26 ans Famille : carte famille nombreuse Divers : minimas sociaux Séniors : plus de 60 ans

les fractu meurtrie de multip ée t plus bouger, tétanis peu ne e Ell dée. qui nis ago elque chose grave. Horriblement st C’e . la fille le savait. Qu nce t lle, rai ffra d’e gne sou loi par la -il fait ça ? son avenir, et qui l’é s à marcher quand uoi ? Pourquoi a-t truirait son passé, L’homme s’est mi douloureux. Pourq accéléré pas terminé. ciance. st sou ant lui. Elle a alors n’e l’in dev Ce ? de sée r ais uri pas jam mo est à elle Va-t-elle ssus coup d’oeil par-de le pas, en osant un s toute son attitude, crâne rasé, la peau mars, elle ne le dan ée, pu, tra orc it eff éta tait Il . s’é i- Comme dans ses pires cauche Elle son épaule , son rejet, sa déterm noir. Il marchait . Son cerveau nce n ger ura uso bou ass blo n me son mê d’u ier u de signif sombre, vêt peut plus fuir, pas pas du genre tait . Ce n’est plus s les poches. n’é pas dan qui ins ond me ma rép les ne fem , nation de derrière elle ordonne, le corps était encore qui x elle si prédateur yeu ce me Ses de x. com ui re, yeu cel à fai à se laisser Elle avait vu ses son corps. C’est déj si, seule dans e mm t pour s’en Co . que isir bos n cho ée. d’u en position de l’avaient regard qui le traîne à l’abri re comprendre frappe. fai La ore rit. enc t sou i vai . Lu la rue, elle pou ne pas insis- repaître. Il la frappe on lui avait appris, e. Pourquoi ? trop entreprenant de pli du sup ivi e ind Ell e, ? un à ral Malgré tout ce qu’ uoi mo ux bea Pourq deux. Elle avait sa , l’auto-défense, les ter. Ils n’étaient que la confiance en soi onnus, sique , et un gouffre phy illance envers les inc nne nve sie bie la it de rs ava lui cou dis it. honmuscles les sépara la peur, cette peur de quarante kilos de le rejet des préjugés… ptait. ses pas. Il lui semsur com ait qui rch ce t ma tou là, st it teuse éta e quelque Et c’e omme venait de dir bruit blait même que l’h r d’articuler ce qui le pas. Lui aussi. Le aye ess t ndi nte s’e L’étudiante a pressé chose. Elle par la peur, au coup d’oeil. sée uve aly No . Par . che non pro t un ressemblait à , de faire des pas, tou n’étaient plus dans force de se retourner t Il était là. Ses mains la proie n’a pas la prédateur. son yer , l’escalier qui menai ffra elle d’e t ter van ses poches. De un scandale, de ten mètres e es fac e lqu mm que À Co e. er. tur rch au parking. Sa voi voir Elle continuait à ma elle s’interdisait d’a devine dangereux, du salut, la peur qu’ à un molosse qu’on r, des bras reu par ter sie sa sai er ntr est mo elle : ne pas la rattrape soudain haut elle s’efforçait de nt rien ne violemment jetée du urager. Pour l’insta puissants, soulevée, lui pour ne pas l’enco qui s is, tre am mè des dix it de te Elle ava l’escalier. Une chu pé, s’était encore passé. te suivait son cours. de rale. Le souffle cou ian téb tud ver d’é e vie onn Sa col . la brise d des projets lque chose, au fon que ser pas se it Mais il alla

Aussi, la création d’une bibliothèque virtuelle dans les wagons permettrait d’introduire du savoir et de la culture dans les transports. Dans la pratique, l’usager utiliserait son appareil communicant pour augmenter le marqueur et avoir à sa disposition l’extrait d’un livre. Avec la RA, c’est la possibilité de réenvisager le support livre et d’avoir une nouvelle approche, sur notre manière de lire, à la lumière de cette technologie.

LES PREMIÈRES PAGES DE LA GE FRANCE ORAN UE ANIQ MÉC

Apparition du livre en 3D : l’usager peut le manipuler, voir la 4ème de couverture, etc.

Stratégie de communication graphique et interactivité

133

Développement Axe 3 : Ouvrir et diffuser

Stratégie de communication graphique et interactivité

134

Développement Axe 3 : Ouvrir et diffuser


axe 3 _03 Plan augmenté

« [...] grâce à vos idées, faire gagner ne serait-ce qu’une minute à un usager, ce sont au final des années de vie qui seront gagnées » Jean-Louis Missika, adjoint au maire de Paris chargé de l’innovation

Stratégie de communication graphique et interactivité

136

Développement Axe 3 : Ouvrir et diffuser


Plan (métro, RER,...)

Datavisualition en RA

Il s’agit de créer une boîte à outils permettant la mise en place d’un système graphique approprié, se basant autour des données : affluence sur les lignes (flux), commerces à proximité (taille, territoire, forme), etc.

L’exploitation de certaines données de la RATP permet, aujourd’hui, d’avoir accès aux positions géographiques et correspondances du réseau ferré, aux données sur la qualité de l’air dans les stations, mais aussi à la liste des commerces de proximité. Combinées avec la RA, ces données peuvent se voir surperposées aux plans de métro afin de l’étendre, lui donnant de nouvelles fonctionnalités proches de la datavisualisation.

Stratégie de communication graphique et interactivité

137

Développement Axe 3 : Ouvrir et diffuser

intêret

serénité

peine

anxiété

peur

peur

colère

plaisir

intêret intêret intêret

esirprus

risialp

erèloc

ruep

étinéres

eniep

étéixna

ruep

terêtni

Stratégie de communication graphique et interactivité intêret

serénité

surprise

serénité serénité serénité

peine peine peine

anxiété anxiété anxiété

peur peur peur

colère colère colère

peur peur peur

plaisir plaisir plaisir

intêret

serénité

peine

anxiété

peur

colère

intêret

peur

serénité

plaisir

peine

surprise

anxiété

peur

colère

peur

plaisir

surprise

intêret intêret

serénité serénité

peine peine

anxiété anxiété

peur peur

intêret

colère colère

serénité

peur peur

peine

plaisir plaisir

anxiété

surprise surprise

peur

colère

peur

plaisir

surprise

serénité

peine

anxiété

peur

138 peine

anxiété

peur

colère

peur

surprise surprise surprise

plaisir

surprise

intêret

anxiété

Développement plaisir Axe 3colère: Ouvrir peur et diffuser peur

colère

peur

plaisir

surprise

surprise


vers des services utiles aux citoyens

Perturbations

d’a

d

Perturbations

Zo ne

ne

Zo

fflu e

nce

lue ’aff

nce

Perturbations

Perturbations

a Tr

Perturbations

ff

ic

fl u

ide

Perturbations

Stratégie de communication graphique et interactivité

139

Développement Axe 3 : Ouvrir et diffuser


conclusion Des développements aux finalisations Toute la phase de développement a permis d’explorer le potentiel de la réalité augmentée de trois manières différentes, en tentant d’élaborer des réponses sur la question de la valorisation du patrimoine. Bien que l’ensemble des propositions tendent vers du prospectif, il est tout à fait possible aujourd’hui de pouvoir les concrétiser. En effet, beaucoup d’appareils embarquent une multitude de technologies et de capteurs permettant l’utilisation de la réalité augmentée : connectivité multiple (GSM, Wifi, bluetooth) et permanente à Internet, stockage et envoi de données, écran d’affichage et d’interactions tactiles multitouch, objectifs photo/vidéo, GPS, boussole, gyroscope et accéléromètre (pour la détection des positions angulaires et de mouvements), etc. De même, les données « libérées » (Open data) deviennent potentiellement exploitables par des logiciels, des sites web ou de simples applications sur smartphone ou tablette. Combiné avec la RA, cela apporte beaucoup dans les domaines de l’accessibilité et celui de la mobilité (proposition de nouveaux services). Une combinaison qui vient augmenter le niveau d’informations ambiant. En ce sens, la phase de finalisation permettra de formaliser un véritable projet au service de l’accessibilité et la mobilité, combinant par la même occasion, certains des développements entre eux. Dans l’optique de la création d’une nouvelle forme d’interaction (accès de l’usager à un ensemble de contenus cartographiques, historiques, thématiques... autour du patrimoine de la ville dans laquelle il se situe), associer les développements, favoriserait la mise en valeur du projet.

Stratégie de communication graphique et interactivité

144

Développement Conclusion


Partenariats envisageables 1 - Le laboratoire de Vision et de l’Ingénierie des Contenus (LVIC)

6 - Le Pôle Numérique Localisation : Valence (26)

Le laboratoire de Vision et de l’Ingénierie des Contenus (LVIC) du CEA LIST mène des recherches dans deux domaines d’applications en pleine croissance et à large diffusion :

tion par vision pour les applications de réalité augmentée et, d’autre part les problématiques de reconstruction 3D pour les applications de contrôle industriel.

Les fondateurs du Pôle Numérique ont voulu que les technologies de l’information et de la communication (TIC) soient pour tous un facteur de progrès, d’échanges et de partage. Véritable laboratoire des usages du numérique, les objectifs du Pôle Numérique sont :

/// le domaine de l’analyse vidéo pour les applications de vidéo surveillance et pour les systèmes d’assistance par vision tels que les systèmes d’assistance à la conduite.

Le laboratoire propose 5 stages dans le domaine de la perception 3D et de la réalité augmentée.

Localisation : Saclay (91)

/// Favoriser l’appropriation des services et des usages numériques par tous les publics.

/// le domaine de la perception 3D et de la mobilité. Ce domaine inclut d’une part les problématiques de localisa-

/// Impulser la naissance d’une organisation coopérative territoriale basée sur une large mise en œuvre des TIC.

2 - La Gaîté lyrique Localisation : Paris (75)

7 - CiTu Localisation : Paris (75)

Espace qui explore la culture numériques sous toutes leurs formes. La Gaîté lyrique a pour mission de mener des actions de sensibilisation et d’ouverture culturelle aux nouveaux médias. L’initiation des jeunes et des moins jeunes a pour but de leur faire découvrir le potentiel informationnel et artistique des outils technologiques. La Gaîté lyrique a pour vocation d’être une institution culturelle reconnue au plan local, national et international, tant

par sa conception et ses équipements que par sa programmation et par la production artistique qu’elle soutient. Au cœur du paysage français, la Gaîté lyrique prend naturellement sa place en tissant des liens forts avec des personnes et des institutions sur tout le territoire national.

3 - Le labo BNF Localisation : Paris (75) Véritable laboratoire de recherche et de développement, cet espace permet à la BnF de saisir les changements et les mutations auxquels la bibliothèque de demain doit faire face. L’enjeu est de répondre aux défis lancés par la révolution numérique et la dématérialisation des supports. Le Labo BnF est aussi un lieu de réflexion et d’échange. Il est animé par une équipe dédiée constituée de différents professionnels de la Bibliothèque, encadré par le comité

de direction de la Bibliothèque et conseillé, en temps réel, par une société de veille technologique. Un conseil scientifique, ouvert à des personnalités extérieures qualifiées et un club d’entreprises

Stratégie de communication graphique et interactivité

(Dispose d’un laboratoire consacré à la recherche sur la réalité augmentée) Mission : IMPULSER ET ACCOMPAGNER des projet s’appuyant sur les TIC en apportant un éclairage sur l’opportunité de faire, une expertise de projet, de partenariat et une ingénierie financière.

Le CITU part du constat de la rencontre entre création et recherche scientifique sur le terrain des nouveaux média. Les nouvelles formes d’écriture et de création prennent en compte et questionnent les enjeux technologiques. Le regard porté par les artistes sur le monde contemporain constitue simultanément un facteur réel d’innovation et un moteur de réflexion confrontant en permanence potentiel et limites. En effet l’innovation provient souvent de la demande singulière des artistes et auteurs qui cherchent dans les nouveaux moyens de communication de nouvelles modalités d’expression et de représentation. C’est pourquoi le CITU entretient cette capacité à être au plus proche des projets artistiques, tout en restant

dans la dynamique de réflexion et d’évolution que représente la recherche la plus actuelle. Objetcifs du labo : - Soutenir le développement de projets en termes de réflexion, de développement artistique et technologique, de production et d’équipement. - Favoriser la collaboration et la rencontre entre artistes, scientifiques et chercheurs travaillant dans des domaines parallèles.

8 - INREV (Equipe de recherche Image Numérique et Réalité Virtuelle) Localisation : Paris (75)

9 - ViaMichelin Localisation : Clermont Ferrand (63) 10 - RATP / SNCF Localisation : Paris (75)

4 - Mairie de Paris - Labo de l’édition Localisation : Paris (75) Le Labo de l’édition est un lieu neutre et ouvert dédié aux professionnels de l’édition, ayant pour objectifs de soutenir les jeunes structures innovantes et accompagner les acteurs du secteur traditionnel dans leur adaptation aux enjeux du numérique. Par son programme d’animation, le Labo de l’édition met en relation tous les acteurs, nouveaux entrants et acteurs historiques de l’édition, afin qu’ils partagent leurs compétences pour produire des solutions nouvelles.

/// Accompagner les changements induits par la révolution numérique afin d’en faire un atout majeur du développement culturel, économique et social.

Le Labo est ouvert à toutes les catégories de professionnels (porteurs de projets et entreprises, organismes interprofessionnels, travailleurs indépendants, outils communautaires du web, écoles, universités, recherche, organismes publics).

145

Développement Conclusion

Stratégie de communication graphique et interactivité

146

Développement Conclusion


t

n

e

m

e

p

p

o

l

e

v

é

d


Tome 3 ~ Finalisations snoitasilaniF ~ 3 emoT


F

i

n

a

l

i

s

a

t

i

o

n

s


Master Stratégie de communication par l’image

Ecoles de Condé Paris Promotion 2011/2013

stratégie de communication graphique et interactivité TOME 3 : finalisations

Willy Reculard


intention

L’espace urbain augmenté Le concept

11

Positionnement

Une logique coopérative et collaborative

Rayonnement culturel & partenariats

13 14 16

Un système original : les auras

Principe

17

une identité

Recherches

Bases graphiques

Le logo

Typo d’affichage : ORA type

Typo d’affichage : Extended Montserra

Typo d’affichage : Montserra

21 37 39 41 42

un développement

La stratégie de l’expérience

L’interface utilisateur

Découvrir

Autour de moi

Créer

Favs

Rechercher

Fil d’actualité & abonnements

Profil utilisateur

Amplitude du projet

Les lunettes connectées

Fédérer une communauté

De la finalisation aux remerciements

45 53 65 73 77 78 79 81 85 91

99


le projet

i

n

t

e

n

t

i

o

n


L’espace urbain augmenté

« Ville numérique », « ville connectée », « ville 2.0 », « ville intelligente »… Les qualificatifs ne manquent pas pour désigner ces nouveaux territoires urbains virtuels. La réalité augmentée fait partie de ces champs d’applications qui définissent de nouveaux contours de l’espace social et urbain, et qui interrogent une nouvelle perception de la ville. Cette technologie changeant notre manière de sentir, percevoir et concevoir les espaces, est le résultat de nouvelles pratiques et expériences sensibles de la ville. Ainsi mon approche, autour de ce projet, tente d’appréhender la ville contemporaine de demain.

Ce dernier volume se focalisant sur l’axe 1 du tome 2, proposera la conception d’un projet mettant au premier plan l’utilisation de la RA comme moyen de stratégie de communication interactive dans un contexte muséal. Puis au second plan, sa capacité à proposer une autre perception du territoire, dans son potentiel à rendre vivant un patrimoine culturel bien souvent exploité de manière figée.

On peut constater que la RA, au travers des tomes 1 et 2, donne de nouveaux cadres et horizons à l’invisible et à l’imaginaire. En effet, augmenter l’espace c’est une nouvelle façon de réfléchir, de se poser des questions et de représenter une nouvelle « réalité ».

Un projet, en somme, permettant une lecture décalée du patrimoine, oeuvrant à sa mise en valeur et à son attractivité, tout en accompagnant les réflexions sur le devenir de l’espace urbain.

Historiquement, la RA était imaginée, par les « visionnaires » des années 1990, comme un terrain d’expérimentation extrême, pouvant nous faire entrer dans un nouvel univers cognitif, mais aussi comme une nouvelle façon de vivre dans une réalité mixte, à la fois réelle et virtuelle. Aujourd’hui, clairement, on ne voit encore que des applications isolées voire ludiques, plus ou moins convaincantes, très peu immersives, et mal intégrées à la vie même du citoyen. De ce fait, l’objectif est d’ancrer cet outil comme un acteur incontournable dans notre société, et non plus comme un simple gadget, en proposant une nouvelle manière de réfléchir l’espace augmenté dans l’optique de créer un nouveau rapport entre le citoyen et son environnement. Une approche mettant l’expérience sensible comme un phénomène urbain et collectif. De quelles manières cet outil s’intègre-t-il dans la ville et dans les pratiques urbaines ? Pour quels bénéfices ou services aux usagers ? Comment le citoyen peut-il s’approprier cette nouvelle forme d’interaction ?

Lev Manovich,

La poétique de l’espace augmentée (2004)

Ses différentes problématiques ont été abordés dans le tome 2 autour d’un enjeu commun : la valorisation du patrimoine culturel par la RA. Cette phase a donné lieu à une diversité de réponses sans dévoiler de solutions définitives.

Stratégie de communication graphique et interactivité

11

Finalisations Le projet

Stratégie de communication graphique et interactivité

12

Finalisations Le projet


Le concept Enfin, le projet pourrait s’avérer particulièrement utile pour les amoureux d’art contemporain pas toujours disponibles pour se rendre sur le lieu d’un évènement, mais d’y avoir accès à distance. Mais aussi dans la sauvegarde d’oeuvres culturels (dans son organisation des informations à l’échelle mondiale). Ainsi que dans sa capacité à promouvoir autant les musées ayant une faible affluence, que les artistes peu connus du public, agissant comme un acteur incontournable dans leur développement.

Le projet tend en la conception d’une plateforme mettant à la dispostion du public des musées virtuels. Explorant les possibilités de la réalité augmentée, ce nouveau service permettra à l’utilisateur de prolonger son expérience du musée à la ville « numérisée ».

POSITIONNEMENT La plateforme se positionne à l’avant-garde de la digitalisation des musées. Elle soutient et collabore avec les institutions culturelles, les archives et les artistes afin de mettre leurs œuvres et collections à disposition du public.

une logique coopérative et collaborative

Elle a pour mission de rendre accessibles et utiles à tous, certains éléments de notre patrimoine culturel qui ne le sont pas ou plus.

Le développement de la plateforme tient sur une philosophie née de l’association de plusieurs musées, de partenaires artistiques, et de l’usage des technologies du numérique (réalité augmentée, appareils mobiles, Web 2.0). C’est cet ensemble collaboratif qui fera vivre le projet.

En ce sens, elle donne l’accès à des expositions temporaires achevées, aux oeuvres de musées fermés temporairement ou définitivement au public, à certaines collections de petits musées en difficultés ou musées oubliés, ainsi qu’aux artistes non connus du grand public.

Les contributions et les œuvres provenant toutes de partenaires et collaborateurs, l’idée serait de proposer une plate-forme technologique simple et fonctionnel.

Agissant comme une nouvelle forme de médiation pour l’Art et le patrimoine culturel, le projet tend à prolonger les musées à la ville comme une extension. Une continuité qui va donner à voir l’environnement du citadin à la manière d’un terrain de jeu numérique et d’échanges publics.

Par ailleurs, la coopération se faisant du point de vue des institutions, devra aussi se faire par le public. En effet, le projet proposera aux utilisateurs de concevoir leur propre musée augmenté selon les collections d’œuvres d’art, fournis par les institutions et artistes partenaires, qu’il aura conservé au travers de ses différentes visites virtuelles. Mais aussi de pouvoir les partager à son entourage et sur l’ensemble des réseaux sociaux.

Cette médiation par la réalité augmentée va permettre d’enrichir voire de compléter l’expérience du visiteur avant ou après sa visite d’un musée.

Dans cette démarche, il s’agira d’aller rejoindre les publics là où ceux-ci sont présents et actifs.

Aussi, au travers de la plateforme, il s’agira de décomplexer un public qui reste assez frigide à l’usage du numérique dans les services que propose les musées. En effet, le potentiel de la RA permettra de s’éloigner d’une expérience utilisateur « froide » bien souvent pointé du doigt, pour tendre vers une approche tangible. Une approche permettant de ressentir les choses avec notre corps, et de ce fait, contribuant à offrir une expérience unique et participative.

Stratégie de communication graphique et interactivité

13

Finalisations Le projet

Stratégie de communication graphique et interactivité

14

Finalisations Le projet


Rayonnement culturel & partenariats Aujourd’hui, les villes qui s’imposent avec le plus de dynamisme sur la scène européenne (voire internationale) sont celles qui ont fait de la culture un élément central de leur stratégie de développement. Ainsi, le projet rendra compte de la capacité d’adaption de la RA dans un contexte muséal, améliorant l’offre du musée et l’expérience du visiteur de manière transversale.

ariats

Le numérique apportant un rayonnement culturel nouveau, ne doit pas être restreint à la question des « dispositifs » (RA) mais bien se positionner comme moyen de porter une vision du musée, de créer une dynamique de changement des organisations et d’intégrer le public au cœur des institutions. L’objectif n’étant plus de se contenter d’informer de la présence du musée, mais de valoriser sa collection par l’intermédiaire d’un prolongement, d’une extension, l’emmenant au plus près du grand public.

En plus des collaborations liés au développement du projet, l’ICOM (The International Council of Museums) pourrait être un partenaire majeur. En effet, en s’associant avec cette organisation, la plateforme porterait une marque de confiance, un label d’excellence, favorisant son image auprès des institutions muséales, ainsi que du public. En devenant partenaire avec l’ICOM, le projet fairait partie d’un réseau actif de 30 000 musées et professionnels de musées. Tout comme la plateforme, cet organisation participe à la réflexion sur l’avenir du patrimoine culturel.

Andrew Blake, directeur du laboratoire de Microsoft Research de Cambridge

Stratégie de communication graphique et interactivité

15

Finalisations Le projet

Stratégie de communication graphique et interactivité

16

Finalisations Le projet


Un système original : les auras

La réalité augmentée est la technologie qui semble nous rapprocher le plus possible du film de science-fiction, car elle est à la fois le mélange du réel et du virtuel sur une même interface. Aujourd’hui, le développement des dispositifs de réalité augmentée gagne progressivement du terrain dans le monde technologique. Et un certain nombre d’entreprises tentent de créer leurs propres dispositifs fonctionnels de réalité augmentée. Le projet, se basant sur une démarche prospective, disposera de son propre dispositif de RA, réalisable dans un avenir proche. Demain ?

1 - formation d’une aura

principe Le système s’inspire du principe d’objet de réalité augmentée et le développe : s’appuyant sur la technologie de RA, couplée à une caméra et connecté à internet, il permettrais d’identifier des objets par détection de contours. En ce sens, un Objet de Réalité Augmentée ou une aura (ORA) est l’association entre l’élément déclencheur, c’est-à-dire les contours de l’objet qui est reconnu par l’application, et l’élément virtuel (photographie, vidéo, animation 3D…) qui vient se superposer à l’écran (1). Ainsi l’association de différentes auras à l’espace urbain forment un musée virtuel. La notion évoquée précédemment, concernant une lecture dite « vivante », prend du sens dès lors que l’on parle d’environnement possédant une aura. En effet, ces derniers, sublimés par la RA, animent le monde de façon transparente au travers d’un appareil mobile. D’une certaine manière, le projet évoque une approche sensible, esthétique et poétique de notre environnement. La RA va façonner l’expérience et les représentations que les usagers ont de la ville. En prolongeant l’expérience des institutions muséales au-delà de leurs enceintes, les auras participent à insuffler une nouvelle dimension à la ville, une dimension pouvant être vécu par les citadins.

Stratégie de communication graphique et interactivité

17

Détection des contours d’un objet (élément déclencheur)

Finalisations Le projet

Stratégie de communication graphique et interactivité

Superposition de l’élément virtuel (contenu)

18

Finalisations Le projet


la stratĂŠgie

i

d

e

u

n

n

t

e

i

t

ĂŠ


Recherches ORA c’est tout d’abord une idée d’extension, partant d’un point et s’étirant vers un autre. C’est la propagation de l’information (comme une onde) c’est-à-dire la particularité de se propager dans l’espace et dans le temps.

Trois lettres : O.R.A. Le nom de la plateforme reprendra les initiales pour Objet de Réalité Augmentée. Ce dernier, désigné couramment sous l’acronyme ORA (phonétiquement Aura), fait référence à la représentation translucide perceptible en RA (représentation virtuelle). Ce qui est intéressant avec le concept de l’aura, c’est l’ensemble des notions qui s’y rattachent permettant de développer une multitude de conception graphique en lien avec le chakra, les champs d’énergie, l’enveloppe, les structures vibratoires... Les recherches qui vont suivre s’inspirent de ces notions.

Stratégie de communication graphique et interactivité

21

Finalisations La stratégie : une identité

Stratégie de communication graphique et interactivité

22

Finalisations La stratégie : une identité


Stratégie de communication graphique et interactivité

23

Finalisations La stratégie : une identité

Stratégie de communication graphique et interactivité

24

Finalisations La stratégie : une identité


Stratégie de communication graphique et interactivité

25

Finalisations La stratégie : une identité

Stratégie de communication graphique et interactivité

26

Finalisations La stratégie : une identité


Stratégie de communication graphique et interactivité

27

Finalisations La stratégie : une identité

Stratégie de communication graphique et interactivité

28

Finalisations La stratégie : une identité


Mutation

réalité

La typographie s’inspire du concept de la plateforme et du principe de la réalité augmentée (superposition au monde réel), introduisant une réalité mixte.

Stratégie de communication graphique et interactivité

29

Finalisations La stratégie : une identité

Stratégie de communication graphique et interactivité

30

Finalisations La stratégie : une identité


Stratégie de communication graphique et interactivité

32

Finalisations La stratégie : une identité


ORA c’est aussi un univers poétique et esthétique de par son concept : un objet qui possède une aura. Cette aura peut être traduite par des notions telles que le chakra ou l’énergie.

Stratégie de communication graphique et interactivité

33

Finalisations La stratégie : une identité


Stratégie de communication graphique et interactivité

35

Finalisations La stratégie : une identité


Bases graphiques Le logo De par son hybridité, le logo fait écho à la ville de demain : une ville « numérisée » , en pleine mutation, où la technologie prend une place considérable, générant de profondes transformations. Il s’agit d’évoquer, à travers l’identité, le temps de l’audace, de l’imagination, et de l’ouverture. En ce sens, la plateforme se positionne à l’avant-garde de cette ville hybride qui changera notre perception et notre lien au territoire.

non

logo 100 % noir

non

non

logo 50 % noir non

Stratégie de communication graphique et interactivité

37

Finalisations La stratégie : une identité

Stratégie de communication graphique et interactivité

non

38

Finalisations La stratégie : une identité


Typo d’affichage : ora type Toujours en majuscule et pour le titrage.

72 pt

50 pt

36 pt

25 pt

18 pt

12.5 pt

8.25 pt

Stratégie de communication graphique et interactivité

39

Finalisations La stratégie : une identité


Typo d’affichage : extended montserra

Typo d’affichage : montserra

Titrage, en majuscule (niveau moins important).

Texte : cette typographie est une parfaite alternative entre GOTHAM et PROXIMA NOVA. Elle sera utilisée avec les styles de police suivants :

léger

abcdefghijklmnopqrstuvwxyz abcdefghijklmnopqrstuvwxyz 0123456789 > !?.,;:@&+

normale

abcdefghijklmnopqrstuvwxyz abcdefghijklmnopqrstuvwxyz 0123456789 > !?.,;:@&+

gras

abcdefghijklmnopqrstuvwxyz abcdefghijklmnopqrstuvwxyz 0123456789 > !?.,;:@&+

gras fort

abcdefghijklmnopqrstuvwxyz abcdefghijklmnopqrstuvwxyz 0123456789 > !?.,;:@&+

Stratégie de communication graphique et interactivité

41

Finalisations La stratégie : une identité

Stratégie de communication graphique et interactivité

42

Finalisations La stratégie : une identité


la stratĂŠgie

d

ĂŠ

v

e

l

o

u

p

n

p

e

m

e

n

t


La stratégie de l’expérience

l’Interface utilisateur La plateforme doit transmettre une expérience satisfaisante pour l’utilisateur au travers de critères identifiés : ergonomie (architecture de l’application), accessibilité, utilité et simplicité. En effet, l’expérience doit sembler simple afin de créer quelque chose de mémorable pour l’utilisateur (qui lui donne envie d’y revenir). Tout ce qui agit sur nos émotions a un impact sur notre mémoire. De ce fait, plutôt que d’opter pour un dispositif visuellement complexe, il s’agira de réaliser plusieurs petites opérations faciles, découpés isolément, et épurés visuellement.

Stratégie de communication graphique et interactivité

45

Finalisations La stratégie : un développement


ORA app

Stratégie de communication graphique et interactivité

47

Finalisations La stratégie : un développement


Se connecter

Nom utilisateur mot de passe Mot de passe oublié ?

Une fois l’application lancée, l’écran de chargement (illustration de gauche) laisse place au compte de l’utilisateur. Son environnement devient une interface légèrement opaque pour distinguer les informations : en un sens, il accède à une autre réalité.

Stratégie de communication graphique et interactivité

50

Finalisations La stratégie : un développement


@YTestu niveau 7

niveau 7

Tableau de bord

@YTestu

@YTestu

@YTestu

Se déconnecter

Se déconnecter

niveau 7

niveau 7

Se déconnecter

Profil

Fil d’actualité

Rechercher

Se déconnecter

@YTestu

41 abonnements

a| COLLECTIONS (64) Musée d’Orsay

autour de moi

découvrir

20 s

@M_roca

Musée du Quai Branly

a aimé l’exposition César à Marseille

Niv. 7

22 s

Musée Carnavalet

@M_roca

Musée des Arts décoratifs

était à l’exposition César à Marseille

Musée Granet

Favs

Opticien lunetier Tag : #design #digital #color #pop #minimalism #modern

a atteint le niveau 10

Musée de l’Armée

Musée Fabre créer

@M_roca

Yann Testu

113

3

Notifications

1 min

@JP_augeard

2

Statistiques

2

Paramètres

7 min

a créé la galérie POP ART

3 Sélectionnez une envie

1

2

3

4

Je veux...

L’interface principale se construit en 4 volets : le tableau de bord, le mode recherche, le fil d’actualité et le profil de l’utilisateur.

Aussi, le design minimaliste est priviligié afin de garantir une navigation facile et intuitive.

Volet 1 : écran d’acceuil, il donne accès aux 4 fonctions principales de la plateforme, ainsi qu’aux notifications.

Volet 4 : infos liés à l’utilisateur.

Stratégie de communication graphique et interactivité

51

Finalisations La stratégie : un développement

Identification des volets

Icônes principales

Volet 2 : permet d’accéder directement aux collections d’un musée ou d’un artiste (partenaires). Volet 3 : accès à l’actualité des abonnements de l’utilisateur.

Stats, messages et paramètres

L’information en continue

Barre de navigation pour scroller

Stratégie de communication graphique et interactivité

Retour au volet 1

52

Messages privés

Finalisations La stratégie : un développement


découvrir L’utilisateur a le choix de pouvoir trier les découvertes par pertinence ou par date d’ajout.

De nombreuses institutions culturelles possèdent une grande quantité d’archives qu’elles ne peuvent pas toujours proposer aux visiteurs. Aussi, beaucoup d’artistes n’ont pas la chance de pouvoir être exposé, et sont donc inconnus du grand public.

La navigation se fait à l’horizontale, de l’information la plus importante à la moins importante.

Cette fonction propose à l’utilisateur de rendre accessible ces archives et ces artistes au travers de visites virtuelles.

L’importance est déterminé par la popularité de la découverte.

@YTestu niveau 7

Se déconnecter

Plus pertinent

Tableau de bord

autour de moi

découvrir

Moins pertinent

@YTestu niveau 7

Se déconnecter

Découvrir TRI : PERTINENCE créer

Favs

3 Sélectionnez une envie

Stratégie de communication graphique et interactivité

53

Finalisations La stratégie : un développement

Stratégie de communication graphique et interactivité

54

Finalisations La stratégie : un développement


à ce niveau, l’interface se construit en 2 volets.

Chaque découverte représente une collection qu’un artiste ou musée a mis à la disposition de l’utilisateur. Et chacune de ses collections disposent d’un ou plusieurs parcours virtuels.

1

Ces collections virtuels ont été élaborés via la fonction « créer » (voir p.73).

2

L’utilisiteur peut donc directement accéder à la visite virtuelle (volet 1) ou avoir de plus ample informations sur son contenu (volet 2) : Volet 1 : informations essentielles. Volet 2 : informations complémentaires.

462

@YTestu niveau 7

Se déconnecter

Nombre de personne qui ont aimé

2k

Nombre de partage

Découvrir TRI : PERTINENCE

Démarrer la visite virtuelle

@YTestu niveau 7

Se déconnecter

Découvrir Alessandro Puccinelli

Intersections Série, 2013 Tag : #océan #photo #mer #chaos #force #abstraction

462 2k

13

2

0

Description Des clichés de haute-voltige dans lesquels la puissance des vagues et le noir du ciel donnent à l’ensemble une impression de chaos et d’abstraction. Passionné par l’océan, vous allez être submergé !

Nombre de vidéos pendant la visite

Possibilité d’avoir un audioguide

2

1

Nombre de parcours prédéfinis

Nombre d’auras (oeuvres) 0

13

Stratégie de communication graphique et interactivité

55

Finalisations La stratégie : un développement

Stratégie de communication graphique et interactivité

56

Finalisations La stratégie : un développement


@YTestu niveau 7

@YTestu niveau 7

@YTestu niveau 7

Se déconnecter

Découvrir INTERSECTIONS Alessandro Puccinelli

Alessandro Puccinelli

Intersections Série, 2013 Tags : #océan #photo #mer #chaos #force #abstraction

462 2k

a a a

Description

aaa

Des clichés de haute-voltige dans lesquels la puissance des vagues et le noir du ciel donnent à l’ensemble une impression de chaos et d’abstraction.

@YTestu niveau 7

Passionné par l’océan, vous allez être submergé !

INTERSECTIONS Alessandro Puccinelli

INTERSECTIONS Alessandro Puccinelli

@YTestu niveau 7

Détection des contours d’un objet par la caméra

Stratégie de communication graphique et interactivité

Association du contenu (l’utilisateur fait glisser l’icône vers l’objet)

57

Formation d’une aura (ORA)

Finalisations La stratégie : un développement

INTERSECTIONS Alessandro Puccinelli


@YTes tu

niveau

7

@YTestu niveau 7

INTERSECTIONS Aless andro Pucc inell

i

INTERSECTIONS Alessandro Puccinelli

Ajout de la vidéo

Ajout de l’audio (bruit de la mer déchaînée par exemple) L’interactivité est d’autant plus participatif avec la possibilité pour l’utilisateur d’interagir directement sur l’oeuvre : agrandissement, association d’une vidéo ou de l’audioguide à une oeuvre, mot de l’auteur, informations additionnelles, partage...

@YTestu

niveau 7

INTERSECTIONS Alessandro Puc cinelli

Stratégie de communication graphique et interactivité

59

Finalisations La stratégie : un développement


@YTestu

@YTestu

niveau 7

niveau 7

INTERSECTIONS Alessandro Puccinelli

@YTestu

INTERSECTIONS Alessandro Puccinelli

@YTestu

niveau 7

niveau 7

INTERSECTIONS Alessandro Puccinelli

INTERSECTIONS Alessandro Puccinelli

@YTestu

@YTestu

niveau 7

niveau 7

INTERSECTIONS Alessandro Puccinelli

INTERSECTIONS Alessandro Puccinelli


@YTestu

@YTestu

niveau 7

niveau 7

Descriptif Ajouter Partager

INTERSECTIONS Alessandro Puccinelli

INTERSECTIONS Alessandro Puccinelli

@YTestu

@YTestu

niveau 7

niveau 7

Descriptif Ajouter

Partager

Partager Mon entourage

Réseaux sociaux

INTERSECTIONS Alessandro Puccinelli

INTERSECTIONS Alessandro Puccinelli

@YTestu niveau 7

Descriptif L’auteur : « Intersections is all about that brief moment of time when the water of the sea blurs with the clouds of a stormy sky and creates a unique and abstract fleeting moment »

Where Sea and Sky collide Fury of the ocean 240 x 100 cm

INTERSECTIONS Alessandro Puccinelli

Informations additionnelles sur l’oeuvre

Ajouter

Ajout de l’oeuvre dans l’une des galeries de l’utilisateur (voir p.73)

Partager

- vers mon entourage : directement sur le fil d’actualité ou en message privé. - vers mes réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Tumblr...

Stratégie de communication graphique et interactivité

64

Finalisations La stratégie : un développement


@YTestu niveau 7

Se déconnecter

Tableau de bord

autour de moi De nombreuses institutions culturelles sont fermées temporairement (pour cause de travaux) ou définitivement, rendant inaccessible leurs collections. Aussi, une exposition s’achevant à l’issue d’une période déterminée n’existe plus une fois terminée. Enfin, beaucoup de personnes n’ont pas toujours la possibilité de se rendre dans un musée du fait de sa localisation.

autour de moi

découvrir

@YTestu niveau 7

Se déconnecter

Autour de moi créer

Cette fonction permet à l’utilisateur d’avoir accès à ces évènements sous forme de parcours virtuels. C’est une manière de donner un second souffle à une exposition qui s’est achevé.

Favs

visites à proximité 4 Avenue d’Iéna, 75116 Paris

3 Sélectionnez une envie

musée Guimet La poésie de l’encre 56 mètres

Petit Palais Joardens 1593-1678

GAMIFICATION DE LA PLATEFORME Afin d’avoir une immersion et un engagement optimal chez l’utilisateur, la fonction AUTOUR DE MOI évolue en fonction de son expérience. En effet, plus l’utilisateur est actif (personnalisation de ses préférences, check-in dans différentes visites virtuelles, création de galeries...) et plus le contenu qui lui est proposé se diversifie (visibilité sur les collections plus étendues).

2588 mètres

Maison Européenne de... GENESIS 4036 mètres

Mes préférences

Tag : #design #digital #color #pop #minimalism #modern ...

Un système de « niveau » permettra l’identification de son activité : un niveau élevé représente un utilisateur régulier et passionné par l’art, toujours en quête de nouveauté. Il est donc logique de lui proposer toujours plus de contenu, à la manière d’une récompense. @YTestu niveau 7

Clairement, l’objectif d’un tel système est d’entraîner l’utilisateur dans une forme d’addiction.

Se déconnecter

Autour de moi visites hors de portées 4 Avenue d’Iéna, 75116 Paris

Pinakothek der Moderne ANDY WARHOL Munich, Allemagne

Musée Africain Oumar Ly

+

Lyon, France

Galerie Le Manège L’art en fusion Dakar, Sénégal

Utilisateur actif (personnalisation de ses préférences, check-in dans différentes visites virtuelles, création de galeries...)

Stratégie de communication graphique et interactivité

Level up : Niveau 6 > Niveau 7

65

Nouveaux contenus (accès à plus de musée selon les préférences)

Finalisations La stratégie : un développement

Géocalisé, l’utilisateur accède aux galeries virtuelles proche de lui

Mes préférences

Tag : #design #digital #color #pop #minimalism #modern ...

L’utilisateur accède aux galeries virtuelles qui sont hors de sa portées.


@YTestu niveau 7

@YTestu niveau 7

Se déconnecter

Autour de moi

Se déconnecter

musée guimet Autour de moi

La poésie de l’encre

visites à proximité

Tradition lettrée en Corée 1392-1910 Tags : #encre #lettrage #asie #forme #geste

4 Avenue d’Iéna, 75116 Paris

musée Guimet La poésie de l’encre 56 mètres

Petit Palais Joardens 1593-1678

50

2588 mètres

Maison Européenne de... GENESIS

9

4036 mètres

Localisation : Jardin du Panthéon Bouddhique

0

56

1

19 avenue d’Iéna 75116 Paris

Description Exposition temporaire qui c’est achevé en juin dernier, nous vous proposons de la redécouvir tout en poésie numérique ! Ce parcours vous permettra de continuer à voyager au travers de cet art onirique, abstrait et fantaisiste.

Mes préférences

Tag : #design #digital #color #pop #minimalism #modern ...

Bonne balade !

Pour illustrer cette fonction, nous allons prendre comme exemple le musée Guimet : ce dernier propose au visiteur, par le biais de l’application, la possibilité de revoir une de leurs anciennes expositions. Une manière de lui redonner une seconde vie. En passant par la plateforme, le musée souhaite étendre l’expérience du visiteur, la rendre plus immersive. Pour ce faire, le musée va utiliser son annexe « le Jardin du Panthéon Bouddhique » comme nouvelle espace d’exposition.

tu @YTue7s nivea

L’association du décor à la collection va former une expérience unique : en effet, les bambous, les pierres, l’eau, le bois, les bouddhas sculptés, associés à des éléments virtuels liés au monde des arts asiatiques, vont intensifier l’ambiance zen du jardin.

e ncr de l’e ésie uimet o p la eG Musé

Une véritable immersion, qui donne au visiteur l’occasion de voyager en Asie en plein Paris.

Stratégie de communication graphique et interactivité

67

Finalisations La stratégie : un développement


@YTestu

niveau 7

Cette icône permet au visiteur de visualiser le parcours qu’il est en train de faire, et d’identifier les différents endroits où le musée à défini les meilleurs spots pour les auras.

la poésie de l’encre Musée Guimet

@YTestu niveau 7

la poésie d l’encre Musée Guimet

@YTestu niveau 7

Votre position

@YTestu niveau 7

Temps de la visite 00 : 21 : 03 distance parcourue 350 m

Sortie

28 spots

Moine pèlerin Chine, province du Gansu, Grotte Mogao. IXe siècle. Encre, or et couleurs sur soie. 79 x 52 cm

PArcours Jardin du Panthéon Bouddhique

la poésie de l’encre Musée Guimet

Stratégie de communication graphique et interactivité

70

Finalisations La stratégie : un développement


@YTestu niveau 7

Se déconnecter

Autour de moi

@YTestu niveau 7

Se déconnecter

pinakotek der moderne Autour de moi

ANDY WARHOL

Drawing from the 1950s Tags : #graphic #draw #sketch #1950 #artist #NewYork

visites hors de portées 4 Avenue d’Iéna, 75116 Paris

Pinakothek der Moderne ANDY WARHOL Munich, Allemagne

Musée Africain Oumar Ly

12

Description

3

Les 180 oeuvres graphiques vous ferons voyager dans les années 1950, pendant la première période de Warhol à New York.

Lyon, France

Galerie Le Manège L’art en fusion Dakar, Sénégal

180

0

0

Cette collection montre les fondations de sa futur grande carrière.

Mes préférences

Tag : #design #digital #color #pop #minimalism #modern ...

@YTestu

Avec la fonction AUTOUR DE MOI, il est possible pour les musées de faire découvrir certaines de leurs collections aux visiteurs du monde entier.

niveau 7

Prenons l’exemple de la Pinakothek der Moderne, l’un des musées munichois attirant le plus de visiteurs. Ce dernier souhaitant élargir son affluence, va proposer une visite virtuelle d’une de ses collections temporaires afin d’en faire profiter le plus grand nombre.

andy warhol Pinakotek Der Moderne

Notre utilisateur lambda @YTestu, habitant à Paris, peut de ce fait accéder à cet évènement, et reproduire virtuellement l’expérience de cette visite, chez lui ou en ville (utilisant l’architecture urbain comme espace d’exposition).

Stratégie de communication graphique et interactivité

71

Finalisations La stratégie : un développement


Descriptif Ajouter

CRéer

Partager

évoqué précédemment, cette fonction permet à l’utilisateur de créer son propre musée augmenté : - soit via des collections personnelles d’œuvres d’art fournis par les institutions et artistes du monde entier ; - soit via ses propres collections personnelles afin de faire la promotion de son art dans le monde entier (voir p.55)

@YTestu niveau 7

Se déconnecter

Tableau de bord

découvrir

Ajouter créer

autour de moi

Landscape

Illustrations

Favs

+

3 Sélectionnez une envie

@YTestu niveau 7

@YTestu

Se déconnecter

niveau 7

Se déconnecter

Créer

Créer

mes musées

mes musées

2 galeries

63 auras | 1 parcours | 1 audioguide

LAndscape

collection, 2013 Tags : #beau #espace #décor #puissant #area #art #panorama #natural #seascapes

illustrations | 120 auras

3

Description

1

Ici se trouvent tous les coups de coeur que j’ai pu avoir durant mes différentes visites virtuelles.

landscape | 63 auras / 1 parcours / 1 audioguide

+

Stratégie de communication graphique et interactivité

J’espère que vous prendrez autant de plaisir que moi à les admirer.

Créer une nouvelle collection LIKER & PARTAGER !

73

Finalisations La stratégie : un développement

Stratégie de communication graphique et interactivité

74

Finalisations La stratégie : un développement


+

Ce qui suit, illustre le cas de figure si l’utilisateur réalise une nouvelle galerie avec ses propres créations.

Ajout d’une image provenant : soit de l’utilisateur ou soit du contenu disponible dans la plateforme

+

Ajout d’une image principale (couverture de la galerie)

Une fois la galerie créée, l’utilisateur peut ajouter un parcours prédéfini afin d’accentuer l’expérience du visiteur.

@YTestu niveau 7

Se déconnecter

Créer mes musées 2 galeries

illustrations | 120 auras

@YTestu

landscape | 63 auras / 1 parcours / 1 audioguide

niveau 7

+

Se déconnecter

Créer

Créer une nouvelle collection

Mes musées

la poésie c’est fini Dessins au fusain Tags : #graphic #draw #sketch #noir #dark #chaos #evil

0 0

12

0

Description Dessins s’inspirant du film d’Elem Klimov « Requiem pour un massacre », montrant un univers crue, vraie, cruelle, insoutenable, horrible, sur les atrocité de la 2nde guerre mondiale. Cette visite virtuelle fera renaître vos pulsions et instincts primaires !

@YTestu niveau 7

Se déconnecter

Créer mes musées 0 auras

sans titre

+

Détails... Tags : Ajouter des tags pour accroître votre visibilité.

0

Description Cliquez pour ajouter un bref résumé de votre galerie.

Association d’une oeuvre à un objet précis

+

@YTestu

@YTestu

@YTestu

niveau 7

Se déconnecter

niveau 7

Se déconnecter

Se déconnecter

Créer

Créer

Créer

Mes musées

Mes musées

spot 53’’ 2’ 4.21’’ N, 9’’ 29’ 33.01’’ E

Créer et partager des Auras en toute simplicité.

niveau 7

associer cet élément à un objet

Localisation

Télécharger des éléments de votre disque dur dans cet espace ou ajoutez des oeuvres pendant vos visites virtuelles pour les enregistrer.

Validation (aura prête)

0

+

0

Confirmation localisation GPS (données)

Valider

Annuler

0


favs

rechercher

Cette fonctionnalité permet à l’utilisateur un accès direct aux parcours, musées virtuels, artistes, collections... qu’il a aimé. Il peut donc refaire l’expérience de ses collections favorites sans avoir à les rechercher.

Ce volet permet tout simplement de chercher directement une œuvre, un musée, un artiste ou encore un utilisateur. Aussi, la recherche peut être affiné en utilisant les tags (mots-clés).

@YTestu niveau 7

@YTestu

@YTestu niveau 7

Se déconnecter

Tableau de bord

|

|

Se déconnecter

...

...

Tableau de bord découvrir

autour de moi

autour de moi

créer

Favs

Favs

Se déconnecter

Rechercher

Tableau de bord

@YTestu niveau 7

niveau 7

Se déconnecter

autour de moi

découvrir

@YTestu niveau 7

créer

3

3

Sélectionnez une envie

Sélectionnez une envie

Se déconnecter

Je veux...

Je veux...

Favs

Favs

vous avez aimé 3 Sélectionnez une envie

@YTestu Se déconnecter

Rechercher

@To| Utilisateurs (164)

77

Finalisations La stratégie : un développement

niveau 7

Se déconnecter

Rechercher

#chaos| COLLECTIONS (22)

niveau 7

Se déconnecter

Rechercher

Mu| Tout (30 248)

@Tomas_92

Damnation (@Paul_Dono)

Musée d’Orsay

@Toto_Bello

Intersections (Alessandro Pu...

Musée de l’Armée

@To_Paul

Ode d’une nuit froide (Mu Ch...

Murakami

@Toutou63

Cold Winter (@Tomato)

Murielle Belin

@Tomato

Entre ciel et terre (@Fabrice_T...

Musée Fabre

@Toi_et_moi

Portraits noir (@Claire_Uzi)

Mu Chen

@Tout_beau

Temps futurs (Aldous Huxley)

Musée Granet

Je veux...

Stratégie de communication graphique et interactivité

@YTestu

@YTestu

niveau 7

Stratégie de communication graphique et interactivité

Je veux...

78

Je veux...

Finalisations La stratégie : un développement


L’activité de chacun des utilisateurs est renvoyé automatiquement sur un fil d’actualité. De ce fait, un musée ayant un large entourage possédera un véritable pouvoir de diffusion : par exemple, si un utilisateur à aimé ou fait une visite virtuelle, sa communauté en aura connaissance et pourra aussi la découvrir. Une dynamique étendant exponentiellement la visibilité du musée.

fil d’actualité & abonnements Ce volet permet à l’utilisateur de voir ce qui se passe dans sa communauté : le niveau de son entourage, ce qu’ils ont vu comme expositions virtuelles, les nouveautés d’un artiste ou d’un musée... Grâce à ce fil d’information en temps réel, il reste au plus près de la sphère ORA.

@M_roca c’est abonné : MUSée CANTINI

Entourage @M_Roca

@JP_Augeard c’est abonné césar à marseille

MUSée CANTINI a créé la galerie césar à marseille Entourage @JP_Augeard @YTestu niveau 7

@YTestu

@YTestu niveau 7

Se déconnecter

Rechercher

niveau 7

Se déconnecter

Fil d’actualité

Rechercher

41 abonnem

| ...

Je veux...

Se déconnecter

@David_v a aimé césar à marseille

41 abonnements

@M_roca

@M_roca

a atteint le niveau 10

a atteint le niveau 10

@M_roca

@M_roca

a aimé l’exposition Cés

a aimé l’exposition César à Marseille

@M_roca

@M_roca

était à l’exposition Cés

a fait l’exposition César à Marseille

@JP_augeard

@JP_augeard

a créé la galérie POP ART

a créé la galérie POP ART

Je veux...

L’information en continue

20 s

22 s

@M_roca a aimé l’exposition césar à marseille

1 min

7 min

L’information en continue

@Ytestu a fait l’exposition césar à marseille

@Ytestu c’est abonné : MUSée CANTINI MUSée CANTINI a 30 nouveaux abonnés

250 nouveaux favs pour césar à marseille Entourage @Y_Testu

@YTestu

Se déconnecter

niveau 7

Profil @M_Roca

Se désabonner

Marjory Roca

Commerciale B to B Tag : #pink #landscape #color #readymade #expressionnisme

Niv. 10 320

Lui écrire

13

Voir ses stats

Vous êtes abonné à cette personne

Stratégie de communication graphique et interactivité

79

Finalisations La stratégie : un développement

Stratégie de communication graphique et interactivité

80

Finalisations La stratégie : un développement


@YTestu

@YTestu niveau 7

niveau 7

Se déconnecter

Messages privés

Messages privés

profil utilisateur

Alexis Klein @thisisalexisk

2

Le profil de l’utilisateur centralise l’ensemble des activités de ce dernier. La partie intéressante de ce volet est la possibilité de consulter ses performances en temps réel.

Se déconnecter

sam 26 oct. 2013 @thisisalexisk @thisisalexisk

3j

vasy on se capte demain

Hey, dispo demain soir pour une expo ?

@M_Roca

@YTestu

Oui c’est ce que je me suis dis aussi !

okok passe une bonne soirée ! ++

3j

@thisisalexisk

MAR 22 oct. 2013

28min

Hey, dispo demain soir pour une expo ?

@JP_Augeard Folie la dernière galerie de @Paul_Dono

@YTestu niveau 7

Se déconnecter

|

Profil @YTestu

Yann Testu

Opticien lunetier Tag : #design #digital #color #pop #minimalism #modern

Niv. 7 113

3

Notifications

2

Statistiques

2

Paramètres

@YTestu niveau 7

Se déconnecter

Entourage 113 abonnés

Stats, messages et paramètres

@YTestu

@YTestu niveau 7

niveau 7

Se déconnecter

Se déconnecter

Notifications

Notifications

NOUVEL ABONNé

3min

3min

@Magalie_G

+6 favs

16min

pour votre galerie LA POésie c’est...

NOUVEL ABONNé

22min

NOUVEL ABONNé

@David_V

@JP_Augeard

@Magalie_G hier

Félicitations ! Vous venez d’acquérir un membre de plus à votre entourage !

a partagé votre galerie LANDSCAPE

LEVEL UP !

Vous pouvez dès à présent consulter ses musées, voir son activité et lui envoyer des messages privés !

2j

Niveau 6 >> Niveau 7

+6 favs

16min

pour votre galerie LA POésie c’est...

Stratégie de communication graphique et interactivité

81

Finalisations La stratégie : un développement

Stratégie de communication graphique et interactivité

82

Finalisations La stratégie : un développement


La partie statistique permet à l’utilisateur de se rendre compte de l’ensemble de son activité. Plus les scores sont haut, plus son niveau augmente et donc plus il a accès à de nouveaux contenus. Un système de classement par niveau va permettre de dynamiser son activité : être le plus passionné de son entourage.

@YTestu niveau 7

Se déconnecter

Mes stats 26 km Parcourus

4 jours Temps passé

Voir le classement

+15

+2

+1

+1

+12

+8

+1

60 Favs

113 Abonnés

3 Créas

41 Flux

391 Auras

56 Visites

Niveau 7

Total des visites aujourd’hui

8

Data des visites par jour

Total des visites aujourd’hui

8

@YTestu niveau 7

Se déconnecter

Mes stats

Total des visites aujourd’hui

Total des visites aujourd’hui

Stratégie de communication graphique et interactivité

83

26 km Parcourus

8

4 jours Temps passé

Voir mes stats

1er

2nd

3e

4e

5e

6e

7e

Niveau 26

Niveau 10

Niveau 9

Niveau 8

Niveau 7

Niveau 4

Niveau 2

Total des visites aujourd’hui

8

Finalisations La stratégie : un développement

8


Amplitude du projet

La structure de l’interface va quelque peut changer puisque l’utilisateur ne va plus naviguer par le doigt mais par la voix.

Aussi, dans une dynamique de nouvelles expériences numériques, le dispositif supportera les instructions par gestes, en plus du contrôle par la voix. En ce sens, le système de « cadrage » pour créer une Aura se fera de manière intuitve.

les LUNETTES CONNECTÉES Google Glass, ION Glass, Occulus Rift... les avancés technologiques mettant en avant le potentiel de la réalité augmentée commencent à émerger de plus en plus. Présenté voilà presque deux ans, le projet de lunettes à réalité augmentée porté par Google se rapproche un peu plus de sa phase commerciale. Tout récemment, le modèle sur lequel reposeront les Google Glass sera compatible avec des lunettes de vue et des lunettes de soleil : une manière de toucher la partie sceptique du public.

Parlez pour naviguer

Présentant une immersion totale, ces lunettes seraient l’étape suivante dans le processus d’application de la plateforme ORA sur l’ensemble des supports numériques. En effet, le public aurait une expérience similaire à une visite réelle dans un musée mais avec les avantages du web 2.0 en plus.

Se connecter

Nom utilisateur mot de passe Mot de passe oublié ?

Stratégie de communication graphique et interactivité

85

Finalisations La stratégie : un développement


@YTestu

@YTestu niveau 7

Se déconnecter

niveau 7

Tableau de bord

découvrir

créer

autour de moi

Favs

3

Exemple d’instruction

Sélectionnez une envie

Exemple d’instruction

Exemple d’instruction

‘‘Fonction audio’’

‘‘ORA découvrir’’

‘‘ORA retour’’

@YTestu

@YTestu niveau 7

Se déconnecter

niveau 7

Découvrir Alessandro Puccinelli

Intersections Série, 2013 Tag : #océan #photo #mer #chaos #force #abstraction

462 2k

2

Description Des clichés de haute-voltige dans lesquels la puissance des vagues et le noir du ciel donnent à l’ensemble une impression de chaos et d’abstraction. Passionné par l’océan, vous allez être submergé !

Exemple d’instruction

Stratégie de communication graphique et interactivité

Exemple d’instruction

Exemple d’instruction

‘‘ORA démarrer’’

87

Exemple d’instruction

‘‘Fonction audio’’

‘‘ORA retour’’

Finalisations La stratégie : un développement

Stratégie de communication graphique et interactivité

‘‘ORA retour’’

88

Finalisations La stratégie : un développement


@YTestu

@YTestu

niveau 7

niveau 7

Descriptif Ajouter Partager

Exemple d’instruction

Exemple d’instruction

‘‘Fonction audio’’

Exemple d’instruction

‘‘ORA retour’’

Exemple d’instruction

‘‘ORA Tableau de bord’’

@YTestu

‘‘ORA retour’’

@YTestu

niveau 7

niveau 7

‘‘ORA choix’’

Exemple d’instruction

Exemple d’instruction

‘‘ORA Tableau de bord’’

Stratégie de communication graphique et interactivité

89

Finalisations La stratégie : un développement

Stratégie de communication graphique et interactivité

‘‘ORA retour’’

90

Finalisations La stratégie : un développement


à propos

devenir partenaire

télécharger ora

fédérer une communauté De par son interactivité, ORA pousse le visiteur à rester actif et à lui donner l’envie de prolonger son expérience tout en restant connecté à son musée favoris. La création d’un site internet vitrine permettra de faire le lien entre l’utilisateur et les nombreux collaborateurs. Ces derniers passeront par ce pont pour devenir partenaire et/ou télécharger l’application.

médiation culturelle augmentée

Par ailleurs, ce sont les musées qui, une fois partenaire, communiqueront autour de la plateforme (on peut facilement penser à des brochures dans les musées ou lien sur leur site ramenant directement vers la plateforme ORA). © 2013 Projet ORA | Confidentialité et conditions d’utilisation | Français

Structure du site

à propos

devenir partenaire

ORA est une plateforme communautaire explorant les possibilités de la réalité augmentée dans un contexte muséal.

UNE NOUVELLE FORME DE MéDIATION pour l’art et le patrimoine culturel La plateforme tend à prolonger les musées à la ville comme une extension. Elle fait partie de ces services qui définissent les nouveaux contours de l’espace social et urbain, et qui interrogent une nouvelle perception de la ville.

Plus précisément, elle soutient et collabore avec des centaines de musées, des institutions culturelles et artistes pour mettre à la dispostion du public des musées virtuels.

Volet 1

Volet 2

Elle vise à changer notre manière de sentir, percevoir et concevoir les espaces.

Elle donne l’accès à des expositions temporaires achevées, aux oeuvres de musées fermés temporairement ou définitivement, à certaines collections de petits musées en difficultés ou musées oubliés, ainsi qu’un moyen d’exposition pour les artistes non connus du grand public.

Volet 3

télécharger ora

Objet de réalité augmentée (ORA) Le système de la plateforme s’appuie sur une technologie permettant la détection de contours d’objet. En ce sens, un Objet de Réalité Augmentée ou une aura (ORA) est l’association entre l’élément déclencheur, c’est-à-dire les contours de l’objet qui est reconnu par l’application, et l’élément virtuel (photographie, vidéo, animation 3D…) qui vient se superposer à l’écran. Ainsi l’association de différentes Auras à l’espace urbain forment un musée virtuel.

L’ossature du site s’inspire du concept de la plateforme : voir des musées virtuels en RA. Il y a donc une première couche (le réel) qui correspond au paysage, une seconde couche (l’hybridité de la ville) qui correspond au graphisme utilisé, et pour finir, une couche correspondant au contenu.

© 2013 Projet ORA | Confidentialité et conditions d’utilisation | Français

L’ensemble forme une lecture à l’horizontale : rappel de la ligne d’horizon que parcourt le regard de l’utilisateur.

Stratégie de communication graphique et interactivité

91

Finalisations La stratégie : un développement

Stratégie de communication graphique et interactivité

92

Finalisations La stratégie : un développement


Description

#abstraction #mer #chaos #force Tags : #océan #photo Série, 2013

Intersections

93 Alessandro Puccinelli INTERSECTIONS

Sélectionnez une envie

3

Favs niveau 7

@YTestu

découvrir autour de moi

@YTestu

Finalisations La stratégie : un développement Stratégie de communication graphique et interactivité 94 © 2013 Projet ORA | Confidentialité et conditions d’utilisation | Français

ORA ajoute régulièrement des collections et des expositions, et multiplie les collaborations avec de nouveaux partenaires. Pour en savoir plus, merci de nous communiquer vos coordonnées sur ce lien.

Grâce à un système intuitif et interactif, l’utilisateur devient aussi un moteur de développement pour la plateforme.

Les contributions et les œuvres proviennent toutes de partenaires et collaborateurs.

Le développement de la plateforme tient sur une philosophie née de l’association de plusieurs musées, de partenaires artistiques, et de l’usage des technologies du numérique (réalité augmentée, appareils mobiles, Web 2.0). C’est cet ensemble collaboratif qui fait vivre le projet.

Label d’excellence, cette association donne à la plateforme une marque de confiance, favorisant son image ainsi que sa réflexion sur l’avenir du patrimoine culturel.

En plus des collaborateurs, ORA dispose d’un partenaire majeur, l’ICOM (The International Council of Museums).

télécharger ora

médiation culturelle augmentée

devenir partenaire

UNE plateforme participative et collaborative

à propos

© 2013 Projet ORA | Confidentialité et conditions d’utilisation | Français

créer INTERSECTIONS Alessandro Puccinelli

© 2013 Projet ORA | Confidentialité et conditions d’utilisation | Français

Application disponible sur l’App Store et Google Play.

2k

462

télécharger ora

Découvrir

Se déconnecter

Description

Intersections Série, 2013 Tags : #océan #photo #mer #chaos #force #abstraction

Passionné par l’océan, vous allez être submergé !

Des clichés de haute-voltige dans lesquels la puissance des vagues et le noir du ciel donnent à l’ensemble une impression de chaos et d’abstraction.

Se déconnecter

3

Favs

autour de moi

Sélectionnez une envie

créer

découvrir

Tableau de bord

niveau 7

@YTestu

télécharger ora

niveau 7

@YTestu

INTERSECTIONS Alessandro Puccinelli

Ainsi l’association de différentes Auras à l’espace urbain forment un musée virtuel.

Le système de la plateforme s’appuie sur une technologie permettant la détection de contours d’objet. En ce sens, un Objet de Réalité Augmentée ou une aura (ORA) est l’association entre l’élément déclencheur, c’est-à-dire les contours de l’objet qui est reconnu par l’application, et l’élément virtuel (photographie, vidéo, animation 3D…) qui vient se superposer à l’écran.

Objet de réalité augmentée (ORA)

Elle vise à changer notre manière de sentir, percevoir et concevoir les espaces.

La plateforme tend à prolonger les musées à la ville comme une extension. Elle fait partie de ces services qui définissent les nouveaux contours de l’espace social et urbain, et qui interrogent une nouvelle perception de la ville.

UNE NOUVELLE FORME DE MéDIATION pour l’art et le patrimoine culturel

Alessandro Puccinelli

niveau 7

@YTestu

devenir partenaire

UNE AUTRE réalité vous attend...

à propos

© 2013 Projet ORA | Confidentialité et conditions d’utilisation | Français

Elle donne l’accès à des expositions temporaires achevées, aux oeuvres de musées fermés temporairement ou définitivement, à certaines collections de petits musées en difficultés ou musées oubliés, ainsi qu’un moyen d’exposition pour les artistes non connus du grand public.

Plus précisément, elle soutient et collabore avec des centaines de musées, des institutions culturelles et artistes pour mettre à la dispostion du public des musées virtuels.

ORA est une plateforme communautaire explorant les possibilités de la réalité augmentée dans un contexte muséal.

devenir partenaire

7 uaevin

Sélectionnez une envie

utseYT@

niveau 7 Favs

7 uaevin

3

utseTY@

@YTestu créer

retcennocéd eS

Passionné par l’océan, vous allez être submergé ! rirvuocéD

niveau 7

niveau 7

drob ed uaelbaT

Alessandro Puccinelli

@YTestu illeniccuP ordnasselA

allez être submergé ! Passionné par l’océan, vous

autour de moi

snoitcesretnI

462 et d’abstraction. une impression de chaos donnent à l’ensemble des vagues et le noir du ciel dans lesquels la puissance Des clichés de haute-voltige

découvrir

retcennocéd eS

2k Des clichés de haute-voltige dans lesquels la puissance des vagues et le noir du ciel donnent à l’ensemble une impression de chaos et d’abstraction.

rirvuocéd

© 2013 Projet ORA | Confidentialité et conditions d’utilisation | Français Description

iom ed ruotua

Intersections k2

Découvrir 264

Alessandro Puccinelli noitpircseD

Série, 2013 Tags : #océan #photo #mer #chaos #force #abstraction Se déconnecter

3102 ,eiréS otohp# naéco# : sgaT ecrof# soahc# rem# noitcartsba#

462

Tableau de bord

suov ,naéco’l rap énnoissaP ! égrembus ertê zella

niveau 7

egitlov-etuah ed séhcilc seD ecnassiup al sleuqsel snad leic ud rion el te seugav sed elbmesne’l à tnennod soahc ed noisserpmi enu .noitcartsba’d te

2k Se déconnecter reérc

niveau 7

3

@YTestu

eivne enu zennoitceléS

@YTestu

svaF

Application disponible sur l’App Store et Google Play. 7 uaevin

à propos

© 2013 Projet ORA | Confidentialité et conditions d’utilisation | Français utseTY@

Stratégie de communication graphique et interactivité devenir partenaire

télécharger ora

ORA ajoute régulièrement des collections et des expositions, et multiplie les collaborations avec de nouveaux partenaires. Pour en savoir plus, merci de nous communiquer vos coordonnées sur ce lien.

devenir partenaire

Grâce à un système intuitif et interactif, l’utilisateur devient aussi un moteur de développement pour la plateforme.

SNOITCESRETNI illeniccuP ordnasselA

à propos

devenir partenaire

à propos

à propos télécharger ora

UNE plateforme participative et collaborative

Vision d’ensemble

Le développement de la plateforme tient sur une philosophie née de l’association de plusieurs musées, de partenaires artistiques, et de l’usage des technologies du numérique (réalité augmentée, appareils mobiles, Web 2.0). C’est cet ensemble collaboratif qui fait vivre le projet. Les contributions et les œuvres proviennent toutes de partenaires et collaborateurs.

En plus des collaborateurs, ORA dispose d’un partenaire majeur, l’ICOM (The International Council of Museums). Label d’excellence, cette association donne à la plateforme une marque de confiance, favorisant son image ainsi que sa réflexion sur l’avenir du patrimoine culturel.

télécharger ora

UNE AUTRE réalité vous attend...

Découvrir

Se déconnecter

Tableau de bord

Se déconnecter

Finalisations La stratégie : un développement


conclusion

conclusion


Des finalisations aux remerciements

Ce mémoire de fin d’étude m’a permis de développer un projet de bout en bout. Mais je n’ai pas été seul durant ces presque 12 mois de travail, c’est pour cela que je tiens à remercier les personnes qui m’ont aidé dans sa réalisation, une aide précieuse. M. Hager, pour ses conseils et sa vision : le sujet étant vaste et complexe, son savoir-faire m’a guidé et permis de trouver des solutions pour avancer. M. Steunou, pour son écoute et son approche particulière sur le sujet me permettant de le considérer sous tous les angles, et son aide en me fournissant des données précises.

Merci.


s

n

o

i

t

a

s

i

l

a

n

i

F

2013_MSCI-2_DIPLÔME_WILLY_RECULARD  

Mastère Stratégie de Communication par l'Image / projet de fin d'études / session 2013 / Willy Reculard

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you