Page 1

Les dons spirituels

 




Bernard Evrard

Les dons de l'Esprit

I. LES DONS SPIRITUELS ...................................................................................................................................... 3 1. Les dons de révélation ............................................................................................................................. 3 2. Les dons d'inspiration ............................................................................................................................... 3 3. Les dons de puissance............................................................................................................................. 3 II. LES DONS SPIRITUELS DANS L'EGLISE ............................................................................................................... 4 1. Description et pratique des dons spirituels ............................................................................................... 6 III. LES DONS DE REVELATION .............................................................................................................................. 9 1. La parole de connaissance ...................................................................................................................... 9 a) Pour avertir un roi des plans de son ennemi....................................................................................................... 9 b) Pour ranimer et éclairer un serviteur de Dieu découragé. ................................................................................. 10 c) Pour dévoiler un hypocrite................................................................................................................................ 10 d) Pour découvrir un homme qui se cache ........................................................................................................... 11 e) Pour convaincre un pécheur de la nécessité d'un Sauveur ............................................................................... 11 f) Pour indiquer un homme dans le besoin ........................................................................................................... 11 g) Pour révéler la corruption dans l'Eglise ............................................................................................................ 11 h) Pour connaître qui a la foi ................................................................................................................................ 12 i) Pour connaître les pensées des hommes .......................................................................................................... 12 j) Dieu donne la Parole de connaissance par l'Esprit, et de différentes manières : ................................................ 12 k) Jésus et le don de connaissance ..................................................................................................................... 14

2. La parole de sagesse ............................................................................................................................. 15 a) Sagesse diabolique ......................................................................................................................................... 17 b) Sagesse humaine. ........................................................................................................................................... 17 c) Sagesse de l'homme spirituel........................................................................................................................... 17 d) Parole de sagesse par l'Esprit.......................................................................................................................... 18

3. Le discernement des esprits. ................................................................................................................. 21 a) Pour aider à délivrer les affligés, les opprimés, les tourmentés. ........................................................................ 22 b) Pour découvrir les liens de l'iniquité. Simon le magicien ................................................................................... 22 c) Pour discerner l'infirmité de la femme courbée dans le temple .......................................................................... 23 d) Pour découvrir un serviteur du diable. Elymas .................................................................................................. 23 e) Pour aider à déjouer les plans de l'adversaire. ................................................................................................. 23 f) Pour dénoncer une erreur flagrante. ................................................................................................................. 24 g) Pour démasquer ceux qui opèrent des miracles par les démons ...................................................................... 24

IV. LES DONS D'INSPIRATION.............................................................................................................................. 26 1. La prophétie ........................................................................................................................................... 26 a) Tous peuvent chercher à prophétiser, tandis que tous ne sont pas appelés à être prophètes. .......................... 26 b) Les ministères sont les dons de Jésus-Christ à l'Eglise, ................................................................................... 27 c) Buts scripturaires du don de prophétie : ........................................................................................................... 27 d) Dispositions favorables a l'accueil de la pensée prophétique ............................................................................ 29 e) La prophétie est comme l'apprentissage d'un instrument .................................................................................. 31 f) Le but de la prophétie ....................................................................................................................................... 31 g) Différence entre le Don de Prophétie et le Ministère de Prophète ..................................................................... 32 h) Différence entre le Don de Prophétie et Parole de Connaissance ..................................................................... 32 i) La seule façon de Grandir et de Cultiver un cœur Humble et d'accepter la Correction ....................................... 34 j) Gestion d'une prophétie personnelle ................................................................................................................. 34 k) Enregistrer ou écrire, pour méditer ................................................................................................................... 35 l) Retenir ce qui est bon ....................................................................................................................................... 35 m) Quelles attitudes développer ? ........................................................................................................................ 36 n) Entraves à l'accomplissement d'une parole personnelle ................................................................................... 38

2. Le parler en langues............................................................................................................................... 39 a) Y a t il contradiction chez l'apôtre Paul quand il dit : ......................................................................................... 39 b) Le parler en langues ou en d'autres langues : la diversité des langues, ............................................................ 40 c) Qu'en dit l'Ecriture, la Bible, la Parole de Dieu ? ............................................................................................... 40 d) Comment le Saint-Esprit se manifeste-t-il ?...................................................................................................... 42 e) Le parler en langues est-il pour tous les chrétiens ? ......................................................................................... 43 f) A quoi sert le premier parler en langues ? ......................................................................................................... 43 g) Parlez-vous ces langues nouvelles que donne le Saint-Esprit, ......................................................................... 48 Les dons spirituels

Page 1


Bernard Evrard

h) Que faut-il faire pour parler en langues ? ......................................................................................................... 49 i) Comment fait-on pour parler en langue ? .......................................................................................................... 56 j) La pratique du parler en langue, en particulier et dans L'Eglise.......................................................................... 57

3. Interprétation des langues ...................................................................................................................... 60 a) L'interprétation met le parler en langue au même niveau que la prophétie. ....................................................... 60 b) Certains dons spirituels sont associés aux ministères: ..................................................................................... 60

V. LES DONS DE PUISSANCE .............................................................................................................................. 62 1. Le don de foi .......................................................................................................................................... 62 a) La foi qui sauve, qui précède le salut. .............................................................................................................. 62 b) La foi qui sauve dans Hébreux ......................................................................................................................... 63 c) La foi fruit de l'Esprit naît après le salut. ........................................................................................................... 64 d) La foi fruit de l'Esprit dans Hébreux .................................................................................................................. 65 e) La foi, don de l'Esprit naît après le baptême dans le Saint-Esprit. ..................................................................... 65 f) Quelques exemples de ce don dans la Parole de Dieu. ..................................................................................... 66

2. Le don de guérison ................................................................................................................................ 67 a) Pour délivrer les malades et détruire les œuvres du diable dans le corps humain. ............................................ 68 b) Pour étayer les prétentions étonnantes de Christ. ............................................................................................ 68 c) Pour donner autorité au message évangélique ................................................................................................. 68 d) Afin de prouver la résurrection de Jésus .......................................................................................................... 69 e) Pour amener les gens à écouter l'Evangile....................................................................................................... 70 f) Pour convaincre les incrédules ......................................................................................................................... 70 g) Pour donner gloire à Dieu ................................................................................................................................ 70 h) Pour donner foi et courage au peuple de Dieu ................................................................................................. 71

3. Le don d'opérer des miracles. ................................................................................................................ 72 a) Pour délivrer le peuple de Dieu des mains de ses ennemis .............................................................................. 72 b) Afin de pourvoir aux besoins de ses enfants .................................................................................................... 73 c) Pour exécuter les sentences et les jugements divins ........................................................................................ 73 d) Afin de confirmer la Parole de Dieu .................................................................................................................. 74 e) Afin d'apporter le secours dans des situations dangereuses ............................................................................. 74 f) Afin de faire éclater la puissance et la magnificence de Dieu ............................................................................. 74

VI. D'AUTRES DONS .......................................................................................................................................... 75 1. Rendus capables ................................................................................................................................... 75 2. D'autres dons et la manière de les pratiquer .......................................................................................... 76 3. La meilleure façon de pratiquer les dons spirituels ................................................................................ 78 4. Les dons spirituels doivent apporter : ..................................................................................................... 79

Les dons spirituels

Page 2


Bernard Evrard

I. LES DONS SPIRITUELS 1. LES DONS DE REVELATION  Parole de connaissance : Révélations surnaturelles de faits connus de Dieu.  Parole de sagesse : Révélations surnaturelles de la volonté divine (des desseins de Dieu).  Discernement des esprits : Visions surnaturelles dans le domaine des esprits.

2. LES DONS D'INSPIRATION  Don des langues : Expression surnaturelle dans une langue inconnue.  Interprétation des langues : Interprétation surnaturelle de la signification des langues inconnues.  Prophétie : Expression surnaturelle dans une langue connue.

3. LES DONS DE PUISSANCE  Don de foi : Confiance surnaturelle (passive) en Dieu pour les choses miraculeuses.  Don des guérisons : Puissance surnaturelle pour guérir les malades.  Don des miracles : Intervention surnaturelle (active) dans le cours ordinaire de la nature.

Les dons spirituels

Page 3


Bernard Evrard

II. LES DONS SPIRITUELS DANS L'EGLISE 1 Corinthiens 12:7-11 NEG « Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune. 8 En effet, à l’un est donnée par l’Esprit une parole de sagesse ; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit ; 9 à un autre, la foi, par le même Esprit ; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit ; 10 à un autre, le don d’opérer des miracles ; à un autre, la prophétie ; à un autre, le discernement des esprits; à un autre, la diversité des langues ; à un autre, l’interprétation des langues. 11 Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut. » Il y a trois questions qui sont posées couramment au sujet de ce passage :  En quoi consistent ces dons du Saint-Esprit dont parle ici l’apôtre Paul ?  Comment peut-on les définir ?  A quoi servent-t-ils ?  Sont-ils pratiqués convenablement de nos jours, dans les églises ? La manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune. 1 Corinthiens 12.7 Le Saint-Esprit remplit une fonction essentielle dans la vie du croyant, pour la conversion, la sanctification, la croissance et l'édification personnelle, par sa présence et tout ce qu'il nous communique, de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ, le Fils de Dieu, notre Sauveur et Maître. Cependant, lorsque nous étudions le sujet des « dons spirituels », il est important de comprendre, dès le début, que le Saint-Esprit est donné à l'Eglise de Christ, sa mission est la croissance et l'édification de l'Église, de laquelle les «sauvés « sont membres.  “Louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Eglise ceux qui étaient sauvés.” (Actes 2:47 NEG)  “L’Eglise était en paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie, s’édifiant et marchant dans la crainte du Seigneur, et elle s’accroissait par l’assistance du Saint-Esprit.” (Actes 9:31 NEG) Nous recevons le Saint-Esprit en particulier, en tant que membres du corps de Christ, pour l'édification de l'ensemble du corps : « l'utilité commune ».  « à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune. » 1 Corinthiens 12:7 Les dons spirituels

Page 4


Bernard Evrard

 “De même vous, puisque vous aspirez aux dons spirituels, que ce soit pour l’édification de l’Eglise que vous cherchiez à en posséder abondamment.” (1 Corinthiens 14:12 NEG) Ils s'exercent donc dans le cadre des assemblées de l'Eglise.  “Que faire donc, frères ? Lorsque vous vous assemblez, les uns ou les autres parmi vous ont-ils un cantique, une instruction, une révélation, une langue, une interprétation, que tout se fasse pour l’édification.” 1 Corinthiens 14:26 NEG C'est une règle fondamentale pour leur bonne application, qui permet de les pratiquer sous le discernement spirituel de ceux qui en ont l’expérience et dans la soumission les uns aux autres.  “Pour ce qui est des prophètes, que deux ou trois parlent, et que les autres jugent ; 30 et si un autre qui est assis a une révélation, que le premier se taise. 31 Car vous pouvez tous prophétiser successivement, afin que tous soient instruits et que tous soient exhortés. 32 Les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes ; 33 car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix. Comme dans toutes les Eglises des saints,” (1 Corinthiens 14:29-33 NEG) Le Saint-Esprit se manifeste de plusieurs façons et en cela Il rend sa présence évidente et active, agissant pour l’édification de l’Église. IL se manifeste au travers de chacun en particulier pour le bien de l’ensemble du corps : à l’un est donné…à l’autre est donné…par un même Esprit. Il ne peut y avoir contradiction, opposition, conflit entre les dons spirituels, s’ils sont l’expression du Saint-Esprit. Les divisions et les disputes sont les œuvres de la chair. Il faut signaler le sens du mot «don » qui vient du grec «charis » c'est à dire «grâce », soulignant que le fait d'avoir reçu et d'exercer un don spirituel ne dépend en aucun cas d'un mérite personnel. Ainsi nous ne pouvons nous en glorifier. Le terme utilisé, « les dons spirituels », inclut la notion du mot grec « pneumatikos », de « pneuma » = souffle = « ruah » = vent, mot qui désigne l'Esprit. Il ne s'agit donc pas de dons naturels, mais de dons «spirituels «, qui proviennent de l'Esprit-Saint et qui sont accordés à des hommes et des femmes nés de nouveau, pour l'édification de l'église, selon la volonté expresse du Saint-Esprit. C'est la raison pour laquelle nous sommes exhortés à les rechercher.  1 Corinthiens 14.15 “Que faire donc ? Je prierai par l’esprit, mais je prierai aussi avec l’intelligence ; je chanterai par l’esprit, mais je chanterai aussi avec l’intelligence.” (1 Corinthiens 14:15 NEG) Les dons spirituels

Page 5


Bernard Evrard

En 1 Corinthiens 12.7-11, l'apôtre Paul cite neuf dons, dans le cadre de la manifestation de l'Esprit : une parole de sagesse, une parole de connaissance, le don de la foi, le don d'opérer des miracles, les dons de guérir, la prophétie, le discernement des esprits, le parler en langue et l'interprétation des langues. Un peu plus loin, au verset 28, l'apôtre Paul énonce à la fois certains ministères et quelques autres dons, comme les dons de secourir, de gouverner.  “Et Dieu a établi dans l’Eglise premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des docteurs, ensuite ceux qui ont le don des miracles, puis ceux qui ont le don de guérir, de secourir, de gouverner, de parler diverses langues.” (1 Corinthiens 12:28 NEG) Dans l'épître aux Romains, au chapitre 12, il parle encore, entre autres, des dons de libéralité, le don de présider, celui d'exercer la miséricorde (qui doit être le même que celui de secourir). L'exercice des dons spirituels, surtout ceux de 1 Corinthiens 12.7-11, requiert une certaine compréhension de la façon dont ils opèrent. Certains sont associés aux ministères, les autres sont accordés à tous et sont utiles pour l'édification de l'assemblée ou personnelle. Le Saint-Esprit accorde ses dons, avec libéralité. Encore faut-il y aspirer ardemment. Enfin, quelque soit le ministère ou le don reçu du Seigneur, que tout se fasse pour l'édification, dans l'amour et avec humilité. 1 Pierre 4:10  «Comme de bons dispensateurs des diverses grâces de Dieu, que chacun de vous mette au service des autres le don qu’il a reçu.” (1 Pierre 4:10 NEG)

1. DESCRIPTION ET PRATIQUE DES DONS SPIRITUELS Les chapitres 12 et 14 de la première épître de Paul aux Corinthiens traitent particulièrement des dons spirituels :  Ce qu’ils sont,  Comment ils sont accordés,  La meilleure façon de les pratiquer. Premièrement, leur origine est «surnaturelle ». C’est «la manifestation » de l’Esprit de Dieu. 1 Corinthiens 12.7 Chacun d’eux est accordé par le Saint-Esprit.12.8, 12:11 Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut.

Les dons spirituels

Page 6


Bernard Evrard

La manifestation de l’Esprit est la manifestation de la puissance de Dieu. Jésus avait dit : Le Saint-Esprit viendra sur vous et vous recevrez de la puissance.  Actes 1.8 « Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. »  Luc 24.49, « Et voici, j’enverrai sur vous ce que mon Père a promis ; mais vous, restez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut ». Lorsque le Saint-Esprit opère dans l’église, il donne la force surnaturelle qui produit une action déterminée, soit :  Une parole de sagesse, une parole de connaissance, le discernement des esprits (dons de révélation).  La foi, des miracles et des guérisons (dons d’actions puissantes).  La prophétie, le parler en langues et interprétation des langues (dons vocaux d’inspiration). A chaque fois que le Saint-Esprit se manifeste dans ce domaine, il opère une action surnaturelle. Ses dons sont donc des œuvres surnaturelles accordées selon Sa propre volonté, afin d’être utiles à l’Eglise, corps de Christ. 1 Corinthiens 12.7-11. C’est le Saint-Esprit qui donne, qui accorde, qui distribue, à chacun en particulier, ses dons, selon sa propre volonté, et c’est lui qui opère par eux. Ceux qu’il choisit pour cela sont des instruments qu’il utilise. Nous sommes exhortés à y aspirer ardemment, à les rechercher, à les demander avec foi et une humble soumission. Notre motivation doit être l’édification de l’église. 1 Corinthiens 14.1, 12,13.  1 Corinthiens 14:1 “Recherchez l’amour. Aspirez aussi aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie”  1 Corinthiens 14:12-13 “De même vous, puisque vous aspirez aux dons spirituels, que ce soit pour l’édification de l’Eglise que vous cherchiez à en posséder abondamment. 13 C’est pourquoi, que celui qui parle en langue prie pour avoir le don d’interpréter.” Nous devons peut-être différencier cette liste de 1 Corinthiens 12.7-11, de celle de Romains 12 et autres passages dans lesquels, il est questions de dons, de ministères ou de services.

Les dons spirituels

Page 7


Bernard Evrard

En accordant par le Saint-Esprit une part de sa puissance, de sa connaissance, de sa sagesse, la révélation d’une partie de ce qu’il fait, voit ou projette, Dieu ouvre à l’être humain des possibilités miraculeuses de puissance et de connaissance. Il ouvre complètement la porte de son royaume à ses enfants, tel que Jésus est venu le révéler et le manifester. Luc 7.21-22, Matthieu 12.28  “A l’heure même, Jésus guérit plusieurs personnes de maladies, d’infirmités, et d’esprits malins, et il rendit la vue à plusieurs aveugles. 22 Et il leur répondit : Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu : les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres.” Luc 7:21-22 NEG  “Mais, si c’est par l’Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous.” Matthieu 12:28 NEG

Les dons spirituels

Page 8


Bernard Evrard

III. LES DONS DE REVELATION 1. LA PAROLE DE CONNAISSANCE  Une parole de connaissance : c'est une révélation partielle de ce que Dieu connaît. Elle fonctionne selon le même principe qu’une parole de sagesse, mais elle concerne la connaissance de faits, de circonstances, d’événements ou de personnes. 

Une Parole de connaissance : c'est une révélation surnaturelle par le SaintEsprit de certains faits présents dans la pensée de Dieu.

Dieu voit et connaît parfaitement toutes choses, il sonde même nos cœurs et il y discerne nos pensées et nos sentiments. Rien n'échappe à son regard. Ce n'est pas un développement de la connaissance naturelle, mais un miracle de la connaissance divine. Cette connaissance ne fera jamais un érudit, et un érudit n'y parviendra jamais par son érudition. C'est connaissance miraculeusement transmise, c'est la révélation de choses totalement inaccessibles aux sens, à la pensée ou aux facultés de l'homme. La Parole de connaissance dépend de notre union avec Dieu, ainsi Pierre dira : «Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ». Matthieu 16:16. Ni la science, ni une connaissance approfondie de la Parole de Dieu, n'aurait pu dire à Pierre que les émissaires de Corneille arrivaient. La voix de l'Esprit le lui révéla par une parole de connaissance : «Voici trois hommes te cherchent. » Actes 10:19. Voici quelques exemples de l'emploi de ce don dans les Écritures. a) Pour avertir un roi des plans de son ennemi. 2 Rois 6:8-12. “Le roi de Syrie était en guerre avec Israël, et, dans un conseil qu’il tint avec ses serviteurs, il dit : Mon camp sera dans un tel lieu. 9 Mais l’homme de Dieu fit dire au roi d’Israël : Garde-toi de passer dans ce lieu, car les Syriens y descendent. 10 Et le roi d’Israël envoya des gens, pour s’y tenir en observation, vers le lieu que lui avait mentionné et signalé l’homme de Dieu. Cela arriva non pas une fois ni deux fois. 11 Le roi de Syrie en eut le cœur agité ; il appela ses serviteurs, et leur dit : Ne voulez-vous pas me déclarer lequel de nous est pour le roi d’Israël ? 12 L’un de ses serviteurs répondit : Personne ! ô roi mon seigneur ; mais Elisée, le prophète, qui est en Israël, rapporte au roi d’Israël les paroles que tu prononces dans ta chambre à coucher.” Les dons spirituels

Page 9


Bernard Evrard

Le roi de Syrie, avait choisi un campement secret et il avait oublié que «les yeux de l'Eternel parcourent toute la terre, voyant le bien et le mal ». Zacharie 4:10. b) Pour ranimer et éclairer un serviteur de Dieu découragé. 1 Rois 19:14-18. “Il répondit : J’ai déployé mon zèle pour l’Eternel, le Dieu des armées ; car les enfants d’Israël ont abandonné ton alliance, ils ont renversé tes autels, et ils ont tué par l’épée tes prophètes ; je suis resté, moi seul, et ils cherchent à m’ôter la vie. 15 L’Eternel lui dit : Va, reprends ton chemin par le désert jusqu’à Damas ; et quand tu seras arrivé, tu oindras Hazaël pour roi de Syrie. 16 Tu oindras aussi Jéhu, fils de Nimschi, pour roi d’Israël ; et tu oindras Elisée, fils de Schaphath, d’Abel–Mehola, pour prophète à ta place. 17 Et il arrivera que celui qui échappera à l’épée de Hazaël, Jéhu le fera mourir ; et celui qui échappera à l’épée de Jéhu, Elisée le fera mourir. 18 Mais je laisserai en Israël sept mille hommes, tous ceux qui n’ont point fléchi les genoux devant Baal, et dont la bouche ne l’a point baisé.” Elie fuyait devant les menaces de Jézabel enragée. «Dans sa fureur, elle le haïssait » pour avoir invoqué le feu du ciel sur l'autel et avoir égorgé les prêtres idolâtres de Baal. L'Eternel dit à Elie : «Je me suis réservé 7000 hommes en Israël qui n'ont pas fléchi les genoux » Elie n'est plus seul alors que lui le croit : v.14 Elie dit à l'Eternel : « Je suis resté moi seul ». c) Pour dévoiler un hypocrite. 2 Rois 5:20-27. “Guéhazi, serviteur d’Elisée, homme de Dieu, se dit en lui-même : Voici, mon maître a ménagé Naaman, ce Syrien, en n’acceptant pas de sa main ce qu’il avait apporté ; l’Eternel est vivant ! je vais courir après lui, et j’en obtiendrai quelque chose. 21 Et Guéhazi courut après Naaman. Naaman, le voyant courir après lui, descendit de son char pour aller à sa rencontre, et dit : Tout va-t-il bien ? 22 Il répondit : Tout va bien. Mon maître m’envoie te dire : Voici, il vient d’arriver chez moi deux jeunes gens de la montagne d’Ephraïm, d’entre les fils des prophètes ; donne pour eux, je te prie, un talent d’argent et deux vêtements de rechange. 23 Naaman dit : Consens à prendre deux talents. Il le pressa, et il serra deux talents d’argent dans deux sacs, donna deux habits de rechange, et les fit porter devant Guéhazi par deux de ses serviteurs. 24 Arrivé à la colline, Guéhazi les prit de leurs mains et les déposa dans la maison, et il envoya ces gens qui partirent. 25 Puis il alla se présenter à son maître. Elisée lui dit : D’où viens-tu, Guéhazi ? Il répondit : Ton serviteur n’est allé ni d’un côté ni d’un autre. 26 Mais Elisée lui dit : Mon esprit n’était pas absent, lorsque cet homme a quitté son char pour venir à ta rencontre. le temps de prendre de l’argent et de prendre des vêtements, puis des oliviers, des vignes, des brebis, des bœufs, des serviteurs et des servantes ? 27 La lèpre de Les dons spirituels

Page 10


Bernard Evrard

Naaman s’attachera à toi et à ta postérité pour toujours. Et Guéhazi sortit de la présence d’Elisée avec une lèpre comme la neige.” (2 Rois 5:20-27 NEG) Dieu avait suivi du regard Guéhazi, le serviteur d'Élisée et le Saint-Esprit a montré au prophète ce qui se passait. Guéhazi, obtint de Naaman, non pas seulement son argent étincelant, ni les précieux vêtements de Damas, mais également sa lèpre. d) Pour découvrir un homme qui se cache 1 Samuel 10:22. “On consulta de nouveau l’Eternel : Y a-t-il encore un homme qui soit venu ici ? Et l’Eternel dit : Voici, il est caché vers les bagages.” Où est Saül, le futur roi ? Il s'est caché. On ne peut le trouver : «Il se tient caché parmi les bagages. « Une Parole de connaissance de Dieu et toute chose secrète est mise en lumière. e) Pour convaincre un pécheur de la nécessité d'un Sauveur Jean 4:18 «Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n’est pas ton mari. En cela tu as dit vrai.” - “28 Alors la femme, ayant laissé sa cruche, s’en alla dans la ville, et dit aux gens : Venez voir un homme qui m'a dit tout ce que j'avais fait ». Comment Jésus apprit-il son histoire secrète ? L'Esprit qu'il avait reçu l'avait éclairé par une Parole de connaissance. f) Pour indiquer un homme dans le besoin Actes 9:11. “Et le Seigneur lui dit : Lève-toi, va dans la rue qu’on appelle la droite, et cherche, dans la maison de Judas, un nommé Saul de Tarse.” Comment Saul de Tarse aurait-il pu recouvrer la vue et recevoir le baptême dans le Saint-Esprit, si le Seigneur n'avait pas, en une Parole de connaissance, fait connaître ses besoins au timide Ananias ? g) Pour révéler la corruption dans l'Eglise Actes 5:1-4 “Mais un homme nommé Ananias, avec Saphira sa femme, vendit une propriété, 2 et retint une partie du prix, sa femme le sachant ; puis il apporta le reste, et le déposa aux pieds des apôtres. 3 Pierre lui dit : Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton cœur, au point que tu mentes au Saint–Esprit, et que tu aies retenu une partie du prix du champ ? 4 S’il n’avait pas été vendu, ne te restait-il pas ? Et, après qu’il a été vendu, le prix n’était-il pas à ta disposition ? Comment as-tu pu mettre en

Les dons spirituels

Page 11


Bernard Evrard

ton cœur un pareil dessein ? Ce n’est pas à des hommes que tu as menti, mais à Dieu.” Le Saint-Esprit connaissait parfaitement ce qui s'était passé avec Ananias et Saphira et il l'a révélé à l'apôtre Pierre. La duplicité d'Ananias et Saphira ne pouvait être révélée et corrigée que surnaturellement que par les dons de l'Esprit et en particulier celui de Parole de connaissance. h) Pour connaître qui a la foi Actes 14:8-10 “A Lystre, se tenait assis un homme impotent des pieds, boiteux de naissance, et qui n’avait jamais marché. 9 Il écoutait parler Paul. Et Paul, fixant les regards sur lui et voyant qu’il avait la foi pour être guéri, 10 dit d’une voix forte : Lève-toi droit sur tes pieds. Et il se leva d’un bond et marcha.” A Lystre, pendant qu'il prêchait, l'apôtre Paul a vu par le Saint-Esprit que le boiteux avait la foi pour être guéri. i) Pour connaître les pensées des hommes 1 Samuel 9:19, “Samuel répondit à Saül : C’est moi qui suis le voyant. Monte devant moi au haut lieu, et vous mangerez aujourd’hui avec moi. Je te laisserai partir demain, et je te dirai tout ce qui se passe dans ton cœur.” Jean 2:24, “Mais Jésus ne se fiait point à eux, parce qu’il les connaissait tous” D'autres exemples :  Pierre, dans Actes 10:20, «Lève-toi, descends et pars avec eux sans hésiter, car c'est moi qui les ai envoyés ».  Philippe, dans Actes 8:26, «Avance et approche-toi de ce char »  Noé, dans Genèse 6:13, « Dieu lui communiqua son plan du jugement, mais aussi les dimensions de l'arche et de quelle manière il devait la construire. » j) Dieu donne la Parole de connaissance par l'Esprit, et de différentes manières :  Dieu peut donner la Parole de connaissance par une voix audible, comme il l'a fait pour Samuel en lui faisant savoir ce qui se passerait dans la famille d'Eli. 1 Samuel 3:11-14, “Alors l’Eternel dit à Samuel : Voici, je vais faire en Israël une chose qui étourdira les oreilles de quiconque l’entendra. 12 En ce jour j’accomplirai sur Eli tout ce que j’ai prononcé contre sa maison ; je commencerai et j’achèverai. 13 Je lui ai déclaré que je veux punir sa maison à perpétuité, à cause du crime dont il a connaissance, et par lequel ses fils se sont rendus méprisables, sans qu’il les ait réprimés. 14 C’est pourquoi je jure à Les dons spirituels

Page 12


Bernard Evrard

la maison d’Eli que jamais le crime de la maison d’Eli ne sera expié, ni par des sacrifices ni par des offrandes.”  La Parole de connaissance peut être donnée par des songes. Dieu donna à Joseph la connaissance de la mort d'Hérode alors qu'il était encore en Egypte. Matthieu 2:19-20, “Quand Hérode fut mort, voici, un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph, en Egypte, 20 et dit : Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, et va dans le pays d’Israël, car ceux qui en voulaient à la vie du petit enfant sont morts.”  La Parole de connaissance peut être communiquée par des visions, comme dans le cas d'Ananias concernant la venue de Paul à Damas. Actes 9:10-16 “Or, il y avait à Damas un disciple nommé Ananias. Le Seigneur lui dit dans une vision : Ananias ! Il répondit : Me voici, Seigneur ! 11 Et le Seigneur lui dit : Lève-toi, va dans la rue qu’on appelle la droite, et cherche, dans la maison de Judas, un nommé Saul de Tarse. 12 Car il prie, et il a vu en vision un homme du nom d’Ananias, qui entrait, et qui lui imposait les mains, afin qu’il recouvre la vue. Ananias répondit : 13 Seigneur, j’ai appris de plusieurs personnes tous les maux que cet homme a faits à tes saints dans Jérusalem ; 14 et il a ici des pouvoirs, de la part des principaux sacrificateurs, pour lier tous ceux qui invoquent ton nom. 15 Mais le Seigneur lui dit : Va, car cet homme est un instrument que j’ai choisi, pour porter mon nom devant les nations, devant les rois, et devant les fils d’Israël ; 16 et je lui montrerai tout ce qu’il doit souffrir pour mon nom.” 

La Parole de connaissance peut être communiquée par une intuition ou une conviction intérieure du Saint-Esprit comme Pierre reçut de Dieu la connaissance du mensonge et de la tromperie d'Ananias et Saphira. Actes 5:3-4, “Pierre lui dit : Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton cœur, au point que tu mentes au Saint–Esprit, et que tu aies retenu une partie du prix du champ ? 4 S’il n’avait pas été vendu, ne te restait-il pas ? Et, après qu’il a été vendu, le prix n’étai-il pas à ta disposition ? Comment as-tu pu mettre en ton cœur un pareil dessein ? Ce n’est pas à des hommes que tu as menti, mais à Dieu.”

VISIONS : Ce que Dieu montre de manière surnaturelle à l'Esprit ou aux yeux du corps.  La vision peut s'adresser aux sens par l'intermédiaire d'un objet extérieur. Cf. Moïse et le buisson ardent. Exode 3:3, «Moïse dit : Je veux me détourner pour voir quelle est cette grande vision, et pourquoi le buisson ne se consume point. »

Les dons spirituels

Page 13


Bernard Evrard

Elle peut se présenter uniquement à l'imagination. Ezéchiel et les 4 êtres vivants. Ezéchiel 1:4-28.

La vision ne s'adresse parfois qu'à l'intelligence : Révélation des semaines. Daniel 9:20-27.

Les trois formes de visions peuvent se combiner. Actes 10:9-20, “Le lendemain, comme ils étaient en route, et qu’ils approchaient de la ville, Pierre monta sur le toit, vers la sixième heure, pour prier. 10 Il eut faim, et il voulut manger. Pendant qu’on lui préparait à manger, il tomba en extase. 11 Il vit le ciel ouvert, et un objet semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, qui descendait et s’abaissait vers la terre, 12 et où se trouvaient tous les quadrupèdes et les reptiles de la terre et les oiseaux du ciel. 13 Et une voix lui dit : Lève-toi, Pierre, tue et mange. 14 Mais Pierre dit : Non, Seigneur, car je n’ai jamais rien mangé de souillé ni d’impur. 15 Et pour la seconde fois la voix se fit encore entendre à lui : Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé. 16 Cela arriva jusqu’à trois fois ; et aussitôt après, l’objet fut retiré dans le ciel. 17 Tandis que Pierre ne savait en lui-même que penser du sens de la vision qu’il avait eue, voici, les hommes envoyés par Corneille, s’étant mis en quête de la maison de Simon, se présentèrent à la porte, 18 et demandèrent à haute voix si c’était là que logeait Simon, surnommé Pierre. 19 Et comme Pierre réfléchissait à la vision, l’Esprit lui dit : Voici, trois hommes te demandent; 20 lève-toi, descends, et pars avec eux sans hésiter, car c’est moi qui les ai envoyés.”

SONGES (rêves) : Idées qui se présentent durant le sommeil ; elles peuvent se classer de la façon suivante :  Sans importance spirituelle. Esaïe 29:8. «Comme celui qui a faim rêve qu'il mange, puis s'éveille, l'estomac vide. Et comme celui qui a soif rêve qu'il boit, puis s'éveille, épuisé et languissant. Ainsi en sera-t-il de la multitude des nations qui viendront attaquer la montagne de Sion. »  Ce que Dieu emploie selon son dessein. Ils ont pour but d'influencer la vie spirituelle des individus. k) Jésus et le don de connaissance Jésus a manifesté constamment ce don qu'il possédait parfaitement, il n'avait pas seulement une « parole de connaissance » mais LA connaissance.  Il a vu surnaturellement Nathanaël sous le figuier et il connaissait son cœur. Jean 1.47 “ Jésus, voyant venir à lui Nathanaël, dit de lui : Voici vraiment un Israélite, dans lequel il n’y a point de fraude.” Les dons spirituels

Page 14


Bernard Evrard

Il connaissait Simon Pierre en particulier. Jean 1.42. “Et il le conduisit vers Jésus. Jésus, l’ayant regardé, dit : Tu es Simon, fils de Jonas ; tu seras appelé Céphas (ce qui signifie Pierre).”

Il savait ce qui était dans la pensée des pharisiens. Marc 2.8, “Jésus, ayant aussitôt connu par son esprit ce qu’ils pensaient audedans d’eux, leur dit : Pourquoi avez-vous de telles pensées dans vos cœurs ?”

Il connaissait la vie de la Samaritaine Jean 4 Jean 4:18 «Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n’est pas ton mari. En cela tu as dit vrai ».

Les Écritures renferment de nombreux exemples de la manifestation de ce don que Dieu accorde à ses serviteurs dans l'exercice de leur ministère.

2. LA PAROLE DE SAGESSE Une parole de sagesse : C'est la révélation partielle de la façon dont Dieu veut faire les choses. Ce don spirituel se manifeste au travers de la vie du croyant rempli de l'Esprit, pour l'utilité commune et pour répondre au besoin du moment. Il fait descendre la Sagesse de Dieu dans nos cœurs. Ce don accompagne très souvent un autre don qui est la Parole de connaissance par l'Esprit. La sagesse de Dieu consiste dans «le savoir-faire « de Dieu, le meilleur moment, le meilleur endroit, la meilleure façon de faire ou de dire les choses. Une parole de sagesse nous introduit directement, mais en partie seulement, et à un moment donné, dans la pensée divine, dans l’élaboration de ses plans et de ses projets.  Jésus dit que le Père lui montrait tout ce qu’il devait faire et lui révélait tout ce qu’il devait dire. Jean 5.19-20. “Jésus reprit donc la parole, et leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement. 20 Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait ; et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement.”

Les dons spirituels

Page 15


Bernard Evrard

   

Jésus a su ce qu’il convenait de faire, lorsqu’il apprit que son ami Lazare était malade. Jean 11. Il répondait et il agissait toujours exactement comme il le fallait. Jean 2.4, “Jésus lui répondit : Femme, qu’y a-t-il entre moi et toi ? Mon heure n’est pas encore venue.” Jean 6.6, “Il disait cela pour l’éprouver, car il savait ce qu’il allait faire.” Salomon a su immédiatement comment il devait agir à l’égard des deux femmes qui réclamaient la maternité de l’enfant vivant. Elisée savait comment recevoir et traiter Naaman. Etienne savait comment discuter avec les chefs religieux. Actes 6 et 7 Pierre et Jean ont su comment répondre aux chefs des juifs. Actes 4 Paul a eu, à plusieurs reprises, la révélation de ce qu’il fallait faire ou dire, dans des circonstances différentes : lorsque le Saint-Esprit le conduisit en Macédoine. Actes 16.9, “Pendant la nuit, Paul eut une vision : un Macédonien lui apparut, et lui fit cette prière : Passe en Macédoine, secours-nous !” Et lorsque le bateau était pris dans la tempête. Actes 27.15-38

Dieu sait exactement comment faire les choses et lorsque cela est nécessaire il nous le révèle. La Sagesse divine n'est pas nécessairement associée à la sagesse humaine, mais plus vraisemblablement à la «folie « humaine.  1 Corinthiens 1:21-27. “Car puisque le monde, avec sa sagesse, n’a point connu Dieu, il a plu à Dieu dans sa sagesse de sauver les croyants par la folie de la prédication. 22 Les Juifs demandent des miracles et les Grecs cherchent la sagesse : 23 nous, nous prêchons Christ crucifié, scandale pour les Juifs et folie pour les païens, 24 mais puissance de Dieu et sagesse de Dieu pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs. 25 Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes. 26 Considérez, frères, que parmi vous qui avez été appelés il n’y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles. 27 Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages ; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes” C'est-à-dire que Dieu ne répond pas à la sagesse du monde par une plus large mesure de sagesse de même essence. La Parole de sagesse est non seulement divine, c'est-à-dire opposée à la sagesse humaine, elle est aussi surnaturelle, miraculeuse. La Parole de sagesse est un regard jeté pour ainsi dire dans le domaine caché des plans et des desseins de Dieu.

Les dons spirituels

Page 16


Bernard Evrard

DIFFERENTES SAGESSES : a) Sagesse diabolique  Jacques 3:14-15. “Mais si vous avez dans votre cœur un zèle amer et un esprit de dispute, ne vous glorifiez pas et ne mentez pas contre la vérité. 15 Cette sagesse n’est point celle qui vient d’en haut ; mais elle est terrestre, charnelle, diabolique.”

Cette sagesse qui vient de Satan a pour but de créer le mal, la division et la destruction et de mener à terme les buts et les desseins du diable. C'est cette sagesse que Satan utilisa pour créer la division et les querelles dans l'Eglise de Corinthe.  1 Corinthiens 3:1-4. “Pour moi, frères, ce n’est pas comme à des hommes spirituels que j’ai pu vous parler, mais comme à des hommes charnels, comme à des enfants en Christ. 2 Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter ; et vous ne le pouvez pas même à présent, parce que vous êtes encore charnels. 3 En effet, puisqu’il y a parmi vous de la jalousie et des disputes, n’êtes-vous pas charnels, et ne marchezvous pas selon l’homme ? 4 Quand l’un dit : Moi, je suis de Paul ! et un autre : Moi, d’Apollos ! n’êtes-vous pas des hommes ?” « Pour moi, frères et sœurs chrétiens, je n’ai pas pu vous parler comme à des personnes qui ont l’Esprit Saint. Je vous ai parlé seulement comme à des personnes faibles, à des chrétiens qui sont encore des bébés dans la foi. » (PDV) De cette manière, Satan faisait obstacles à l'œuvre de Dieu dans cette assemblée où tous les dons spirituels étaient en activité.  1 Corinthiens 1:7. “De sorte qu’il ne vous manque aucun don, dans l’attente où vous êtes de la manifestation de notre Seigneur Jésus–Christ.” b) Sagesse humaine. 1 Corinthiens 1, nous parle de cette sagesse humaine qui peut être très grande et imposante de bien des manières, mais qui, malgré tout, ne peut arriver à connaître Dieu. Dieu n'a-t-il pas convaincu de folie la sagesse du monde ? c) Sagesse de l'homme spirituel Cette sagesse sanctifiée, c'est celle de l'homme spirituel qu'il peut acquérir par l'étude de la Bible et par sa marche avec Dieu.

Les dons spirituels

Page 17


Bernard Evrard

 1 Corinthiens 2:6. “Cependant, c’est une sagesse que nous prêchons parmi les parfaits, sagesse qui n’est pas de ce siècle, ni des chefs de ce siècle, qui vont être réduits à l’impuissance” Vous pouvez acquérir cette sagesse sur vos genoux et avec une Bible ouverte.  Colossiens 1:9. “C’est pour cela que nous aussi, depuis le jour où nous en avons été informés, nous ne cessons de prier Dieu pour vous ; nous demandons que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle” Elle est nécessaire pour tous les croyants. d) Parole de sagesse par l'Esprit C'est un don spirituel qui se manifeste au travers de la vie du croyant rempli de l'Esprit, pour l'utilité commune et répondant au besoin du moment.  Pour édifier l'œuvre de Dieu, Exode 31:1-11. “L’Eternel parla à Moïse, et dit : 2 Sache que j’ai choisi Betsaleel, fils d’Uri, fils de Hur, de la tribu de Juda. 3 Je l’ai rempli de l’Esprit de Dieu, de sagesse, d’intelligence, et de savoir pour toutes sortes d’ouvrages, 4 je l’ai rendu capable de faire des inventions, de travailler l’or, l’argent et l’airain, 5 de graver les pierres à enchâsser, de travailler le bois, et d’exécuter toutes sortes d’ouvrages. 6 Et voici, je lui ai donné pour aide Oholiab, fils d’Ahisamac, de la tribu de Dan. J’ai mis de l’intelligence dans l’esprit de tous ceux qui sont habiles, pour qu’ils fassent tout ce que je t’ai ordonné : 7 la tente d’assignation, l’arche du témoignage, le propitiatoire qui sera dessus, et tous les ustensiles de la tente ; 8 la table et ses ustensiles, le chandelier d’or pur et tous ses ustensiles, 9 l’autel des parfums ; l’autel des holocaustes et tous ses ustensiles, la cuve avec sa base ; 10 les vêtements d’office, les vêtements sacrés pour le sacrificateur Aaron, les vêtements de ses fils pour les fonctions du sacerdoce ; 11 l’huile d’onction, et le parfum odoriférant pour le sanctuaire. Ils se conformeront à tous les ordres que j’ai donnés.” Betsabel fut rempli de l'Esprit de Dieu et de sagesse pour faire toute sorte d'ouvrages et pour fabriquer tous ustensiles relatifs au tabernacle. Hébreux 8:5. “Ils célèbrent un culte, image et ombre des choses célestes, comme Moïse en fut divinement averti lorsqu’il allait construire le tabernacle : Aie soin, lui fut-il dit, de tout faire d’après le modèle qui t’a été montré sur la montagne.”  Pour diriger et conduire le peuple de Dieu, Les dons spirituels

Page 18


Bernard Evrard

Deutéronome 34:9. “Josué, fils de Nun, était rempli de l’Esprit de sagesse, car Moïse avait posé ses mains sur lui. Les enfants d’Israël lui obéirent, et se conformèrent aux ordres que l’Eternel avait donnés à Moïse.” Josué : par ce don, put savoir : 1. Comment traverser le Jourdain (Josué 3 & 4), 2. Comment conquérir Jéricho (Josué 6), 3. Comment la défaite d'Aï a été possible (Josué 7).  Dans la cure d'âme, 1 Rois 3:16-28. “Alors deux femmes prostituées vinrent chez le roi, et se présentèrent devant lui. 17 L’une des femmes dit : Pardon ! mon seigneur, moi et cette femme nous demeurions dans la même maison, et j’ai accouché près d’elle dans la maison. 18 Trois jours après, cette femme a aussi accouché. Nous habitions ensemble, aucun étranger n’était avec nous dans la maison, il n’y avait que nous deux. 19 Le fils de cette femme est mort pendant la nuit, parce qu’elle s’était couchée sur lui. 20 Elle s’est levée au milieu de la nuit, elle a pris mon fils à mes côtés tandis que ta servante dormait, et elle l’a couché dans son sein ; et son fils qui était mort, elle l’a couché dans mon sein. 21 Le matin, je me suis levée pour allaiter mon fils ; et voici, il était mort. Je l’ai regardé attentivement le matin ; et voici, ce n’était pas mon fils que j’avais enfanté. 22 L’autre femme dit : Au contraire ! c’est mon fils qui est vivant, et c’est ton fils qui est mort. Mais la première répliqua : Nullement ! C’est ton fils qui est mort, et c’est mon fils qui est vivant. C’est ainsi qu’elles parlèrent devant le roi. 23 Le roi dit: L’une dit : C’est mon fils qui est vivant, et c’est ton fils qui est mort ; et l’autre dit : Nullement ! c’est ton fils qui est mort, et c’est mon fils qui est vivant. 24 Puis il ajouta : Apportez-moi une épée. On apporta une épée devant le roi. 25 Et le roi dit : Coupez en deux l’enfant qui vit, et donnez-en la moitié à l’une et la moitié à l’autre. 26 Alors la femme dont le fils était vivant sentit ses entrailles s’émouvoir pour son fils, et elle dit au roi : Ah ! mon seigneur, donnez-lui l’enfant qui vit, et ne le faites point mourir. Mais l’autre dit : Il ne sera ni à moi ni à toi ; coupez-le ! 27 Et le roi, prenant la parole, dit : Donnez à la première l’enfant qui vit, et ne le faites point mourir. C’est elle qui est sa mère. 28 Tout Israël apprit le jugement que le roi avait prononcé. Et l’on craignit le roi, car on vit que la sagesse de Dieu était en lui pour le diriger dans ses jugements.” La sagesse divine venait dans son cœur lorsqu'il était assis sur son trône de juge et jugeait son peuple dans des problèmes difficiles, y compris les énigmes accumulées dans le cœur de la reine de Séba. 1 Rois 10:1-4. “La reine de Séba apprit la renommée que possédait Salomon, à la gloire de l’Eternel, et elle vint pour l’éprouver par des énigmes. 2 Elle arriva Les dons spirituels

Page 19


Bernard Evrard

à Jérusalem avec une suite fort nombreuse, et avec des chameaux portant des aromates, de l’or en très grande quantité, et des pierres précieuses. Elle se rendit auprès de Salomon, et elle lui dit tout ce qu’elle avait dans le cœur. 3 Salomon répondit à toutes ses questions, et il n’y eut rien que le roi ne sache lui expliquer. 4 La reine de Séba vit toute la sagesse de Salomon, et la maison qu’il avait bâtie,” Et c'est la Parole de sagesse qui l'a gagna pour le ciel. Matthieu 12:42. “La reine du Midi se lèvera, au jour du jugement, avec cette génération et la condamnera, parce qu’elle vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon, et voici, il y a ici plus que Salomon.”  Pour être conduit au meilleur choix dans des décisions difficiles. Paul avait besoin de la Parole de sagesse, alors que, ayant été empêché par le Saint-Esprit d'annoncer la Parole de Dieu en Asie, ensuite en Bithynie, il se trouva en panne à Troas. Actes 16:6-10. “Ayant été empêchés par le Saint-Esprit d’annoncer la parole dans l’Asie, ils traversèrent la Phrygie et le pays de Galatie. 7 Arrivés près de la Mysie, ils se disposaient à entrer en Bithynie ; mais l’Esprit de Jésus ne le leur permit pas. 8 Ils franchirent alors la Mysie, et descendirent à Troas. 9 Pendant la nuit, Paul eut une vision : un Macédonien lui apparut, et lui fit cette prière : Passe en Macédoine, secours-nous ! 10 Après cette vision de Paul, nous cherchâmes aussitôt à nous rendre en Macédoine, concluant que le Seigneur nous appelait à y annoncer la bonne nouvelle.”  Samuel, reçut de Dieu l'ordre d'oindre David pour roi, bien qu'il fût le plus jeune et simple berger. 1 Samuel 16:6-13, “Lorsqu’ils entrèrent, il se dit, en voyant Eliab : Certainement, l’oint de l’Eternel est ici devant lui. 7 Et l’Eternel dit à Samuel : Ne prends point garde à son apparence et à la hauteur de sa taille, car je l’ai rejeté. L’Eternel ne considère pas ce que l’homme considère ; l’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Eternel regarde au cœur. 8 Isaï appela Abinadab, et le fit passer devant Samuel ; et Samuel dit : L’Eternel n’a pas non plus choisi celui-ci. 9 Isaï fit passer Schamma ; et Samuel dit : L’Eternel n’a pas non plus choisi celui-ci. 10 Isaï fit passer sept de ses fils devant Samuel ; et Samuel dit à Isaï : L’Eternel n’a choisi aucun d’eux. 11 Puis Samuel dit à Isaï : Est-ce là tous tes fils ? Et il répondit : Il reste encore le plus jeune, mais il fait paître les brebis. Alors Samuel dit à Isaï : Envoie-le chercher, car nous ne nous placerons pas avant qu’il ne soit venu ici. 12 Isaï l’envoya chercher. Or il était blond, avec de beaux yeux et une belle figure. L’Eternel dit à Samuel : Lève-toi, oins-le, car c’est lui ! 13 Samuel prit la corne d’huile, et l’oignit au milieu de ses

Les dons spirituels

Page 20


Bernard Evrard

frères. L’Esprit de l’Eternel saisit David, à partir de ce jour et dans la suite. Samuel se leva, et s’en alla à Rama.” Mais la sagesse de Dieu savait ce qui était dans le cœur de ce garçon. Samuel avait pourtant sa propre idée pour oindre quelqu'un d'autre. La parole de sagesse peut venir de différentes manières : La Parole de connaissance.  Voix audible Actes 22:18, “Je vis le Seigneur qui me disait : Hâte-toi, et sors promptement de Jérusalem, parce qu’ils ne recevront pas ton témoignage sur moi.”  Vision Actes 16:9-10, “Pendant la nuit, Paul eut une vision : un Macédonien lui apparut, et lui fit cette prière: Passe en Macédoine, secours-nous ! 10 Après cette vision de Paul, nous cherchâmes aussitôt à nous rendre en Macédoine, concluant que le Seigneur nous appelait à y annoncer la bonne nouvelle.”  Songe Matthieu 2:13, “Lorsqu’ils furent partis, voici, un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph, et dit: Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, fuis en Egypte, et restes-y jusqu’à ce que je te parle ; car Hérode cherchera le petit enfant pour le faire périr.”  Prophétie Actes 13:2, “Pendant qu’ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu’ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit : Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l’œuvre à laquelle je les ai appelés.”  Conviction intérieure Actes 10:19. “Et comme Pierre réfléchissait à la vision, l’Esprit lui dit : Voici, trois hommes te demandent”

3. LE DISCERNEMENT DES ESPRITS.  1 Corinthiens 12:10, “A un autre, le don d’opérer des miracles ; à un autre, la prophétie ; à un autre, le discernement des esprits («La capacité de distinguer les faux esprits du véritable Esprit « FC) ; à un autre, la diversité des langues ; à un autre, l’interprétation des langues.”

Les dons spirituels

Page 21


Bernard Evrard

 1 Thessaloniciens 5:19-22. “19 N’éteignez pas l’Esprit. 20 Ne méprisez pas les prophéties. 21 Mais examinez toutes choses ; retenez ce qui est bon ; 22 abstenez-vous de toute espèce de mal.” Le discernement des esprits, permet de pénétrer dans le royaume secret des esprits. Ce don est entièrement surnaturel. Il donne surnaturellement des indications concernant la source et la véritable nature de n'importe quelle manifestation surnaturelle et de savoir si elle est divine, charnel ou satanique. Ce que le discernement des esprits n'est pas :  Une sorte de clairvoyance.  Une capacité de découvrir les défauts des autres. Nul n'a besoin du baptême du Saint-Esprit pour posséder le don de la critique et découvrir les défauts de son prochain. Nous possédons tous par notre nature déchue, une riche mesure de ce «don « dont l'emploi est interdit dans les Ecritures. «Ne jugez point, afin de n'être pas jugés ». Luc 6:37. Les fonctions du don de discerner les esprits sont : a) Pour aider à délivrer les affligés, les opprimés, les tourmentés. La possession démoniaque est responsable de plus de troubles mentaux que la plupart de gens ne le reconnaissent. Il y a plus de suicides provenant des esprits mauvais que les médecins ne le conçoivent. Les âmes sont, comme par le passé, tourmentées et animées par des puissances diaboliques cruelles qui les jettent en proie à la frénésie, les poussant à des actes de violence et à leur propre destruction.  Marc 5:5, « Aussitôt que Jésus fut hors de la barque, il vint au-devant de lui un homme, sortant des sépulcres, et possédé d'un esprit impur. Cet homme avait sa demeure dans les sépulcres, et personne ne pouvait plus le lier, même avec une chaîne. Car souvent il avait eu les fers aux pieds et avait été lié de chaînes, mais il avait rompu les chaînes et brisé les fers, et personne n'avait la force de le dompter. Il était sans cesse, nuit et jour, dans les sépulcres et sur les montagnes, criant, et se meurtrissant avec des pierres. »  Luc 9:39, « Et voici, du milieu de la foule un homme s'écria: Maître, je t'en prie, porte les regards sur mon fils, car c'est mon fils unique. Un esprit le saisit, et aussitôt il pousse des cris; et l'esprit l'agite avec violence, le fait écumer, et a de la peine à se retirer de lui, après l'avoir tout brisé. » b) Pour découvrir les liens de l'iniquité. Simon le magicien  Actes 8:18-24 « Lorsque Simon vit que le Saint-Esprit était donné par l’imposition des mains des apôtres, il leur offrit de l’argent, 19 en disant: Accordez-moi aussi ce pouvoir, afin que celui à qui j’imposerai les mains reçoive le Saint-Esprit. 20 Mais Pierre lui dit: Que ton argent périsse avec toi, Les dons spirituels

Page 22


Bernard Evrard

puisque tu as cru que le don de Dieu s’acquérait à prix d’argent! 21 Il n’y a pour toi ni part ni lot dans cette affaire, car ton cœur n’est pas droit devant Dieu. 22 Repens-toi donc de ta méchanceté, et prie le Seigneur pour que la pensée de ton cœur te soit pardonnée, s’il est possible; 23 car je vois que tu es dans un fiel amer et dans les liens de l’iniquité. 24 Simon répondit: Priez vousmêmes le Seigneur pour moi, afin qu’il ne m’arrive rien de ce que vous avez dit. » c) Pour discerner l'infirmité de la femme courbée dans le temple Jésus a discerné que son infirmité était le fait d'un mauvais esprit et que sa chaîne était de Satan.  “Il s’y trouvait une femme qui, depuis dix-huit ans, était sous l’emprise d’un esprit mauvais qui la rendait infirme: elle était toute voûtée et ne pouvait jamais se redresser complètement. 12 Lorsque Jésus la vit, il l’appela et lui dit : Femme, tu es délivrée de ton infirmité! 13 Il posa ses mains sur elle et, immédiatement, elle se redressa et se mit à louer Dieu. 14 Mais le chef de la synagogue fut fâché de ce que Jésus ait fait cette guérison le jour du sabbat. Il s’adressa à la foule et lui dit : Il y a six jours pour travailler, venez donc vous faire guérir ces jours-là, mais pas précisément le jour du sabbat! 15 Le Seigneur lui répondit en disant : Hypocrites que vous êtes! Chacun de vous détache bien son bœuf ou son âne de la mangeoire pour le mener à l’abreuvoir - même le jour du sabbat. Pas vrai? 16 Mais voilà une femme, de la descendance d’Abraham, que Satan tenait attachée depuis dix-huit ans; alors, parce que c’est le jour du sabbat, il n’aurait pas fallu la délivrer de sa chaîne?”  (Luc 13:11-16 PVV) d) Pour découvrir un serviteur du diable. Elymas  Actes 13:9-11. “Alors Saul, appelé aussi Paul, rempli du Saint-Esprit, fixa les regards sur lui, et dit : Homme plein de toute espèce de ruse et de fraude, fils du diable, ennemi de toute justice, ne cesseras-tu point de pervertir les voies droites du Seigneur ? Maintenant voici, la main du Seigneur est sur toi, tu seras aveugle, et pour un temps tu ne verras pas le soleil. Aussitôt l’obscurité et les ténèbres tombèrent sur lui, et il cherchait, en tâtonnant, des personnes pour le guider.” Paul rempli du Saint-Esprit, arrêta ses yeux sur Elymas, il discerna les mauvais esprits qui animaient cet «enfant du diable ». (c'est là une simple découverte et non une délivrance) e) Pour aider à déjouer les plans de l'adversaire.  Actes 16:16. « A Philippes, une pauvre femme, possédée d'un esprit de divination, (Python = serpent) était employé par ce vieux serpent pour entraver Les dons spirituels

Page 23


Bernard Evrard

l'œuvre du Seigneur. Après avoir supporté plusieurs jours les flatteries de ce messager de Satan, Paul discerna le mauvais esprit et le chassa au nom de Jésus-Christ. Ainsi, un mauvais maître était privé de son gain, une pauvre femme délivrée de l'ennemi et les serviteurs de Dieu débarrassés d'une voix démoniaque. » Contrairement à Elymas, cette pauvre femme était un agent involontaire du malin qui, pour arriver à ses fins, s'était emparé de sa voix. f) Pour dénoncer une erreur flagrante.  1 Timothée 4:1, «Mais l'Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons »  2 Pierre 2:1-3, «Il y a eu parmi le peuple de faux prophètes, et il y aura de même parmi vous de faux docteurs, qui introduiront des sectes pernicieuses, et qui, reniant le maître qui les a rachetés, attireront sur eux une ruine soudaine. Plusieurs les suivront dans leurs dissolutions, et la voie de la vérité sera calomniée à cause d'eux. Par cupidité, ils trafiqueront de vous au moyen de paroles trompeuses, eux que menace depuis longtemps la condamnation, et dont la ruine ne sommeille point. » Les «esprits séducteurs « et «esprits menteurs » sont responsables des «doctrines de démons « et des «sectes pernicieuses ». Plus d'un démon se cachent de nos jours sous un manteau ecclésiastique, prêchant d'une voix agréable des mensonges. g) Pour démasquer ceux qui opèrent des miracles par les démons Partout où règne le vrai, il y a aussi le faux.  2 Thessaloniciens 2:9, «L'apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers » Les signes sataniques et les faux miracles font partie du succès dans la ressemblance avec la vérité. Sans les dons de l'Esprit, les saints eux-mêmes seraient induits en erreur par les esprits des démons, qui font des prodiges.  Apocalypse 16:14. «Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges, et qui vont vers les rois de toute la terre, afin de les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu tout-puissant. »  Matthieu 24:24. «Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était possible, même les élus. Voici, je vous l'ai annoncé d'avance. »

Les dons spirituels

Page 24


Bernard Evrard

Le discernement des esprits, c'est la révélation accordée par le Saint-Esprit, de l'origine des manifestations ou des paroles données. Il permet aussi l'identification des esprits qui tourmentent ou utilisent certaines personnes. Il ne résulte pas d'une simple observation, mais c'est une révélation accordée par le Saint-Esprit Le témoignage des mauvais esprits est souvent si semblable à celui de l'Esprit de Dieu que le vrai ne peut être distingué de la contrefaçon que par l'usage de ce don surnaturel.  Pierre dans Matthieu 16:16-23. «Simon Pierre répondit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus, reprenant la parole, lui dit: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux. Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. Alors il recommanda aux disciples de ne dire à personne qu'il était le Christ. Dès lors Jésus commença à faire connaître à ses disciples qu'il fallait qu'il allât à Jérusalem, qu'il souffrît beaucoup de la part des anciens, des principaux sacrificateurs et des scribes, qu'il fût mis à mort, et qu'il ressuscitât le troisième jour. Pierre, l'ayant pris à part, se mit à le reprendre, et dit: A Dieu ne plaise, Seigneur! Cela ne t'arrivera pas. Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre: Arrière de moi, Satan! tu m'es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes. »

Les dons spirituels

Page 25


Bernard Evrard

IV. LES DONS D'INSPIRATION 1. LA PROPHETIE Sous sa forme la plus simple, la prophétie est l'expression d'un message divin, donné sous l'onction de l'Esprit. Elle est entièrement surnaturelle. Comme le parler en langues est une expression surnaturelle dans une langue inconnue, la prophétie est une expression surnaturelle dans une langue connue.  1 Corinthiens 12:10, « A un autre la prophétie ».  2 Pierre 1:21, « En effet, ce n'est pas par une volonté humaine qu'une prophétie a jamais été apportée, mais c'est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu ».  1 Corinthiens 14:1, « Aspirez aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie »  1 Corinthiens 14:3, « Celui qui prophétise parle aux hommes »  1 Corinthiens 14:5, « Je désire que vous parliez tous en langues, mais encore plus que vous prophétisiez »  1 Corinthiens 14:31, « Afin que tous soient instruits et que tous soient exhortés »  1 Corinthiens 14:32, « Les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes »  1 Thessaloniciens 5:19, « Ne faites pas obstacles aux actions du Saint-Esprit. Ne méprisez pas les prophéties. Mais examinez toutes choses et retenez ce qui est bon »  1 Corinthiens 12:7, « La manifestation de l'Esprit est donnée pour l'utilité commune » a) Tous peuvent chercher à prophétiser, tandis que tous ne sont pas appelés à être prophètes.  1 Corinthiens 12:27-31, «Or vous, vous constituez ensemble un corps qui appartient au Christ, et chacun de vous en particulier en est un membre. C'est ainsi que Dieu a établi dans l'Eglise, premièrement des apôtres, deuxièmement des prophètes, troisièmement des enseignants ; puis viennent les dons suivants qu'il a faits à l'Eglise : les miracles, la guérison de malades, l'aide, la direction d'Eglise, le parler dans des langues inconnues. Tous sont-ils apôtres ? Tous sont-ils prophètes ? Tous sont-ils enseignants ? Tous font-ils des miracles ? Est-il donné à tous de guérir des malades, tous parlent-ils dans des langues inconnues ou tous les interprètent-ils ? Evidemment non ! Aspirez aux

Les dons spirituels

Page 26


Bernard Evrard

dons les meilleurs. Pour cela, je vais vous indiquer l'approche par excellence qui surpasse tous les autres. »  Nombres 11:29, «Moïse lui répondit : Serais-tu jaloux pour moi ? Que l'Eternel, au contraire, accorde son Esprit à tous les membres de son peuple pour qu'ils deviennent tous des prophètes ! »  Actes 21:9, « Philippe avait 4 filles vierges qui prophétisaient… » « un prophète Agabus, … Il prit la ceinture de Paul. » Cf. Actes 11:28, Agabus annonce la famine, et elle arrive sous l'Empereur Claude b) Les ministères sont les dons de Jésus-Christ à l'Eglise,  Ephésiens 4,11, «C'est lui qui a fait don de certains comme apôtres, d'autres comme prophètes, d'autres comme évangélistes, et d'autres encore comme pasteurs et enseignants. Il a fait don de ces hommes pour que ceux qui appartiennent à Dieu soient rendus aptes à accomplir leur service en vue de la construction du corps du Christ. » Tandis que les dons mentionnés dans 1 Corinthiens 12 & 14, sont des dons du Saint-Esprit à l'individu pour l'utilité commune. Dans Actes 21:8-11, nous voyons qu'il existe une différence entre les filles de Philippe qui «prophétisaient «, et Agabus qui était «prophète «.  «Nous partîmes le lendemain, et nous arrivâmes à Césarée. Etant entrés dans la maison de Philippe l'évangéliste, qui était l'un des sept, nous logeâmes chez lui. Il avait quatre filles vierges qui prophétisaient. Comme nous étions là depuis plusieurs jours, un prophète, nommé Agabus, descendit de Judée, et vint nous trouver. Il prit la ceinture de Paul, se lia les pieds et les mains, et dit: Voici ce que déclare le Saint-Esprit: L'homme à qui appartient cette ceinture, les Juifs le lieront de la même manière à Jérusalem, et le livreront entre les mains des païens. »  Actes 11:27-28. «En ce temps-là, des prophètes descendirent de Jérusalem à Antioche. L'un d'eux, nommé Agabus, se leva, et annonça par l'Esprit qu'il y aurait une grande famine sur toute la terre. Elle arriva, en effet, sous Claude. » c) Buts scripturaires du don de prophétie :  Destiné à parler surnaturellement aux hommes, 1 Corinthiens 14:3. « Celui qui prophétise, au contraire, parle aux hommes, les édifie, les exhorte, les console. » 

Pour l'édification (la construction) de l'Eglise, l'ensemble des croyants.

Les dons spirituels

Page 27


Bernard Evrard

1 Corinthiens 14:4. « Celui qui parle en langue s’édifie lui-même; celui qui prophétise édifie l’Eglise. » 

Pour l'exhortation, la consolation, l'encouragement de l'Eglise et l'enseignement des croyants. 1 Corinthiens 14:3 “Celui qui prophétise, au contraire, parle aux hommes, les édifie, les exhorte, les console. » 1 Corinthiens 14:31. « Car vous pouvez tous prophétiser successivement, afin que tous soient instruits et que tous soient exhortés.”

La prophétie convainc celui qui ne croit pas et révèle les secrets de son cœur. 1 Corinthiens 14:24-25. « Mais si tous prophétisent, et qu’il entre un noncroyant ou un simple auditeur, il est convaincu par tous, il est jugé par tous (sa conscience ne sera-t-elle pas touchée? SEM), 25 les secrets de son cœur sont dévoilés de telle sorte que, tombant sur sa face, il adorera Dieu, et publiera que Dieu est réellement au milieu de vous. «

La prophétie, bien que destinée principalement aux croyants, exerce une influence convaincante et même convertissante sur les incrédules. Maintenant, nous avons ordre de juger (Que la conscience soit touchée), mais cela ne doit pas être fait avec critique et mépris, ce qui aurait pour résultat d'éteindre l'Esprit, mais il faut que cela ce fasse d'une façon saine et juste, d'après la Parole de Dieu. «N'éteignez pas l'Esprit » 1 Thessaloniciens 5:19 Si un prophète ne peut pas se contrôler, se dominer et agir avec sagesse, c'est qu'il n'a peut-être pas du tout l'esprit des prophètes. Car «les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes. » 1 Corinthiens 14:32. «Pour ce qui est des prophètes, que deux ou trois parlent, et que les autres jugent. » 1 Corinthiens 14:29.  Jérémie 28. «Dans la même année, au commencement du règne de Sédécias, roi de Juda, le cinquième mois de la quatrième année, Hanania, fils d'Azzur, prophète, de Gabaon, me dit dans la maison de l'Eternel, en présence des sacrificateurs et de tout le peuple : Ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : Je brise le joug du roi de Babylone ! Encore deux années, et je fais revenir dans ce lieu tous les ustensiles de la maison de l'Eternel, que Nebucadnetsar, roi de Babylone, a enlevés de ce lieu, et qu'il a emportés à Babylone. Et je ferai revenir dans ce lieu, dit l'Eternel, Jeconia, fils de Jojakim, Les dons spirituels

Page 28


Bernard Evrard

roi de Juda, et tous les captifs de Juda, qui sont allés à Babylone ; car je briserai le joug du roi de Babylone. Jérémie, le prophète, répondit à Hanania, le prophète, en présence des sacrificateurs et de tout le peuple qui se tenaient dans la maison de l'Eternel. Jérémie, le prophète, dit : Amen ! que l'Eternel fasse ainsi ! que l'Eternel accomplisse les paroles que tu as prophétisées, et qu'il fasse revenir de Babylone en ce lieu les ustensiles de la maison de l'Eternel et tous les captifs ! Seulement écoute cette parole que je prononce à tes oreilles et aux oreilles de tout le peuple : Les prophètes qui ont paru avant moi et avant toi, dès les temps anciens, ont prophétisé contre des pays puissants et de grands royaumes la guerre, le malheur et la peste ; mais si un prophète prophétise la paix, c'est par l'accomplissement de ce qu'il prophétise qu'il sera reconnu comme véritablement envoyé par l'Eternel. Alors Hanania, le prophète, enleva le joug de dessus le cou de Jérémie, le prophète, et il le brisa. Et Hanania dit en présence de tout le peuple : Ainsi parle l'Eternel : C'est ainsi que, dans deux années, je briserai de dessus le cou de toutes les nations le joug de Nebucadnetsar, roi de Babylone. Et Jérémie, le prophète, s'en alla. Après que Hanania, le prophète, eut brisé le joug de dessus le cou de Jérémie, le prophète, la parole de l'Eternel fut adressée à Jérémie, en ces mots : Va, et dis à Hanania : Ainsi parle l'Eternel : Tu as brisé un joug de bois, et tu auras à sa place un joug de fer. Car ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : Je mets un joug de fer sur le cou de toutes ces nations, pour qu'elles soient asservies à Nebucadnetsar, roi de Babylone, et elles lui seront asservies ; je lui donne aussi les animaux des champs. Et Jérémie, le prophète, dit à Hanania, le prophète : Ecoute, Hanania ! L'Eternel ne t'a point envoyé, et tu inspires à ce peuple une fausse confiance. C'est pourquoi ainsi parle l'Eternel : Voici, je te chasse de la terre ; tu mourras cette année ; car tes paroles sont une révolte contre l'Eternel. Et Hanania, le prophète, mourut cette année-là, dans le septième mois. »  Matthieu 7:15-20, « Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au-dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. C'est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. » d) Dispositions favorables a l'accueil de la pensée prophétique Comme nous l'apprend le texte de 1 Corinthiens 12, la prophétie est un don du Saint-Esprit. Aussi, l'exercice de ce don réclame avant tout que nous soyons à l'écoute du Saint-Esprit que nous avons reçu du Seigneur Jésus depuis la Pentecôte.

Les dons spirituels

Page 29


Bernard Evrard

Pour manifester ce don spirituel, il est nécessaire de développer notre capacité d'écoute spirituelle.  Jacques 1:19 nous exhorte à être prompts à écouter : « Sachez-le, mes frères bien-aimés. Ainsi, que tout homme soit prompt à écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère. » Et pour parvenir à cette écoute spirituelle, nous devons apprendre à cultiver une sérénité dans notre intelligence.  2 Corinthiens 10:5, « C'est pourquoi il est impératif que nous amenions par le Saint-Esprit nos pensées captives à l'obéissance de Christ » Si notre intelligence est encombrée de soucis, de pensées de toutes sortes, alors nous sommes incapables de percevoir en notre esprit la voix si sensible du SaintEsprit. Le Saint-Esprit peut nous parler, mais nous sommes comme «un panier percé » Nous ne prêtons pas attention à ce que l'Esprit nous dit car notre écoute est parasitée par nos préoccupations personnelles. Si vous allumez votre poste de radio pour entendre les beaux chants chrétiens de «Radio XYZ «, vous allez tourner le bouton pour capter le canal correspondant. Si vous tournez le bouton trop à droite ou trop à gauche, vous risquez de capter une fréquence parallèle. Au bout d'un certain temps d'écoute sur ces deux canaux, l'émission sera tellement brouillée que vous finirez par éteindre votre poste. Beaucoup de croyants se découragent parce qu'ils restent en fait «branchés « sur deux canaux :  Celui de la Terre  Celui du Ciel. Quand nous venons rendre un culte le dimanche ou que nous venons à une réunion de semaine, c'est pour nous «brancher » sur le «canal ciel ». Une des premières choses que le Seigneur fait à notre conversion est d'ouvrir notre oreille :  Esaïe 50:4, « Le Seigneur, l’Eternel, m’a donné une langue exercée, Pour que je sache soutenir par la parole celui qui est abattu; Il éveille, chaque matin, il éveille mon oreille, Pour que j’écoute comme écoutent des disciples. »  Jean 10:27, Jésus dira Lui-même que « ses brebis entendent Sa voix et qu'elles Le suivent » Pour grandir dans la vie de disciple, le passage obligé sera l'écoute de Dieu et l'écoute des autres. Or, quelle peine avons-nous à écouter! Nous aimons tellement parler... Dieu est esprit et Il va nous parler par le Saint-Esprit. C'est notre esprit Les dons spirituels

Page 30


Bernard Evrard

régénéré - canal de Dieu - qui va recevoir la pensée de Dieu et notre intelligence va la traduire en mots intelligibles dans notre langage naturel. e) La prophétie est comme l'apprentissage d'un instrument Au début, nous balbutions et nous jouons deux ou trois accords. Progressivement, nous nous améliorons. Les expériences de départ dans l'exercice de ce don sont différentes pour chacun d'entre nous. Il ne faut donc pas se décourager si nous ne parvenons pas à exprimer clairement la pensée que nous savons venir de l'Esprit. L'important est de chercher à développer notre sensibilité à l'Esprit pour exprimer avec le plus de précision possible la parole prophétique. Au fur et à mesure de notre obéissance à transmettre la pensée prophétique, notre intuition se développera. Nous avons bien sûr, comme pour l'exercice de tous les autres dons spirituels, à exercer notre foi. Cette foi consistera à discerner la pensée de Dieu et à la transmettre telle quelle, dans la simplicité, sans emphase, et sans ajouter nos commentaires ou appréciations personnelles. Si je désire exprimer le don prophétique, c'est pour l'édification de l'Eglise et non pour me faire remarquer et c'est pour cela que je demande au Seigneur de me donner Sa pensée. Il est clair que je devrais faire confiance au Saint-Esprit pour commencer à ouvrir ma bouche, en n'ayant parfois que quelques éléments, afin que Lui-même vienne délier ma langue et transmettre un message clair. f) Le but de la prophétie Dans 1 Corinthiens 14:3, « Celui qui prophétise, au contraire, parle aux hommes, les édifie, les exhorte, les console », l'apôtre Paul nous montre le cadre précis pour l'exercice du don de prophétie. La prophétie a pour but d'édifier, d'exhorter et de consoler dans l'Eglise. Les trois mots sont positifs. La prophétie a un rôle positif. Elle n'est pas là pour condamner ou pour détruire même si elle peut dévoiler à un cœur son péché :  1 Corinthiens 14:24-25, «Si tous prophétisent, et qu'il entre un non-croyant ou un simple auditeur, il est convaincu par tous, il est jugé par tous, les secrets de son cœur sont dévoilés, de telle sorte que, tombant sur sa face, il adorera Dieu, et publiera que Dieu est réellement au milieu de vous » Les inconvertis touchés de cette manière vivent une conversion nette et radicale. Pouvons-nous espérer meilleur résultat par toutes nos techniques modernes d'évangélisation ?

Les dons spirituels

Page 31


Bernard Evrard

Parfois, certains chrétiens bien intentionnés veulent jouer aux «grands épurateurs ». Ils finissent par jeter l'anathème sur les autres. Une telle attitude fait plus de mal que de bien. Non seulement elle est motivée par la chair mais elle utilise injustement l'autorité du Nom du Seigneur. Quand l'Esprit nous communique une pensée prophétique, cette pensée n'a aucun rapport avec nos réflexions ou jugements personnels. Si je prophétise ce que je viens de lire tout dernièrement, je suis coupable envers Dieu et envers mes frères et sœurs. Que le don de prophétie soit exercé le plus largement possible pour la richesse de nos rencontres, pour l'édification de tous, dans le cadre fixé par les Ecritures, voilà ce que nous pouvons ardemment désirer et rechercher. g) Différence entre le Don de Prophétie et le Ministère de Prophète Il faut bien distinguer entre le don de prophétie et le ministère de prophète. Tous ceux qui prophétisent, même souvent, ne sont pas prophètes pour autant. Le don et le ministère n'ont pas la même portée ni le même but.  Le don de prophétie comme nous l'avons vu sert à exhorter, édifier et consoler.  Le ministère de prophète, lui, est une SENTINELLE dénonce les abominations qui se commettent (exemple de Jean-Baptiste avec la situation du roi Hérode). Le prophète met à nu l'iniquité qui est dans le peuple, avertit des jugements de Dieu et prévient des choses qui vont arriver ; le vrai prophète ne peut se tromper car il se reconnaît à l'accomplissement des choses annoncées (exemple du Prophète Agabus qui annonça une grande famine). C'est une chose de prophétiser dans l'Eglise; c'en est une autre d'annoncer les oracles de Dieu sur la place publique. Si nous avons grandement besoin que le don de prophétie s'exerce plus largement dans nos églises, nous avons aussi grandement besoin de la voix de ces prophètes qui maintiennent éveillées nos consciences et nous font connaître les desseins du Seigneur pour ce monde et pour son Eglise. h) Différence entre le Don de Prophétie et Parole de Connaissance La frontière n'est certes pas très nette.  La parole de connaissance est souvent plus directe dans son expression et concerne souvent des besoins de guérison. Elle témoigne de l'intervention immédiate du Saint-Esprit dans un auditoire. Les dons spirituels

Page 32


Bernard Evrard

La parole de connaissance révèle ce que l'Esprit, qui sonde les cœurs est en train de faire ou veut faire au moment où la parole est justement prononcée. Elle peut aussi révéler le ou les obstacles qui empêchent à la bénédiction de Dieu de se manifester, qui peuvent bloquer la guérison.  La prophétie, quant à elle, va avoir un style, une expression plus riche. Elle peut se manifester par des actes prophétiques : Ezéchiel 4, dont 4:4-8, « Couche-toi ensuite sur ton côté gauche; étant sur ce côté, tu prendras sur toi le péché de la communauté d’Israël. Tu porteras leur péché autant de jours que tu seras couché sur ce côté-là. 5 Je te fixe moi-même un nombre de jours équivalent au nombre d’années durant lesquelles le royaume d’Israël a péché, c’est-à-dire trois cent quatre-vingt-dix jours; ainsi, tu porteras le péché de la communauté d’Israël. 6 Après la fin de cette période, tu te coucheras cette fois sur le côté droit, et tu porteras le péché du royaume de Juda pendant quarante jours. Je t’impose un jour pour chaque année où il a péché. 7 Tu tourneras ta face et ton bras nu contre Jérusalem assiégée et tu prophétiseras contre elle. 8 Je vais te lier avec des cordes pour que tu ne puisses pas te tourner d’un côté sur l’autre, jusqu’à ce que tu aies achevé ta période de siège. » Cf. Ezéchiel 4:12-15 (mange un gâteau cuit sur une bouse de vache) 24:15 (sa femme meurt), Esaïe 20 (marche nu 3 ans) Osée (épouse une prostituée), Jérémie se présente devant le peuple avec un joug de bois sur les épaules. Jérémie 28. Elle peut utiliser des images. J'hésite à parler du mot «vision » car il est bien souvent utilisé à tort et à travers. Une vision est une révélation surnaturelle où la gloire de Dieu rayonne. Quelle gloire est descendue lorsque Dieu parla à Jean sur l'île de Patmos au sujet des évènements apocalyptiques ! Jean fut ravi en esprit et il tomba à Ses pieds comme mort  Apocalypse 1:9, « Moi Jean, votre frère, qui ai part avec vous à la tribulation, au royaume et à la persévérance en Jésus, j’étais dans l’île appelée Patmos, à cause de la parole de Dieu et du témoignage de Jésus. »  Apocalypse 1:17, « Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant: Ne crains point! » Je me pose la question de savoir si nous ne banalisons pas trop notre langage spirituel pour faire accréditer auprès des autres croyants la valeur de nos révélations personnelles.

Les dons spirituels

Page 33


Bernard Evrard

i) La seule façon de Grandir et de Cultiver un cœur Humble et d'accepter la Correction Dans 1 Thessaloniciens 5:20-21, Paul nous exhorte à « examiner chaque prophétie pour retenir ce qui est bon », c'est-à-dire ce qui est juste, ce qui s'avère exact, que l'on reconnaît comme venant vraiment du Saint-Esprit et non de l'homme. Cela veut donc dire aussi que l'on va trier, avoir la faculté de discerner entre ce qui vient de l'Esprit et ce qui vient de la chair. Accepter d'être contrôlé et repris par les autres n'est certes pas facile à assumer mais c'est un critère de maturité spirituelle. Certains responsables ont parfois des réticences et un certain malaise à reprendre, à redresser, par peur de blesser. Pourtant, il paraît indispensable d'exercer une telle discipline spirituelle de façon sage et équilibrée pour «éduquer spirituellement » la personne, l'aider à manifester le don du Saint-Esprit, lui donner de l'assurance, l'encourager, tout en la plaçant devant la crainte de Dieu. Les reproches justifiés ont un effet positif dans nos vies si nous les acceptons. Ils vont nous permettre de corriger nos erreurs, d'assouplir notre caractère, de nous conserver dans l'humilité. Dieu nous appelle à veiller les uns sur les autres et c'est aussi par la correction mutuelle exercée avec un véritable amour fraternel et avec délicatesse que le canal que nous sommes sera épuré. Alors que le Seigneur semble avoir mis un accent particulier sur la vie prophétique dans l'Eglise par différents séminaires ces dernières années, il est important, me semble-t-il, de ne pas oublier les richesses reçues pour acquérir cette maturité spirituelle dans l'exercice des dons du Saint-Esprit. j) Gestion d'une prophétie personnelle La Bible nous invite à retenir ce qui est bon d'une prophétie, particulièrement quand elle sous-entend une orientation décisive. Il faut alors regarder de près les implications et ne pas se contenter de «foncer ». 1 Thessaloniciens 5.19-21 : « N'éteignez pas l'Esprit. Ne méprisez pas les prophéties. Mais examinez toutes choses ; retenez ce qui est bon. »  Avertissement ! Sensations spirituelles Nous devons nous laisser conduire par le Saint-Esprit, par des paroles personnelles. Mais ne soyons pas des chercheurs de sensations spirituelles. Ne tombons pas dans le piège d'être des «charismaniaques ! »

Les dons spirituels

Page 34


Bernard Evrard

Gardons la tête sur terre et les yeux sur la Parole qui nous appelle à vivre notre vie humaine. Quand on prophétise sur la façon de s'habiller ou à dépasser ce que Dieu dit, on risque de devenir détraqué ! Dieu nous a créés à Son image, avec une intelligence, des raisonnements qui doivent Lui être soumis ; ils doivent être renouvelés par la Bible. Trembler, rire, crier ou autre pour «être dans l'Esprit » n'est pas indispensable ! Cela peut arriver, mais est plutôt de l'exception. Certains pensent que si vous contrôlez votre corps vous «n'êtes pas dans l'Esprit ». Dieu peut nous conduire dans des moments particuliers où nous sommes «saisis «, mais ce ne doit pas être une mode ou une méthode ; c'est là qu'on devient «super spi », mais loin de Dieu... N'utilisons pas l'onction à des fins personnelles ; elle sert à préparer la place pour la gloire de Dieu ! k) Enregistrer ou écrire, pour méditer 1 Timothée 4.14-15 : « Ne néglige pas le don qui est en toi, et qui t'a été donné par prophétie avec l'imposition des mains de l'assemblée des anciens. Occupe-toi de ces choses, donne-toi tout entier à elles, afin que tes progrès soient évidents pour tous. » Habakuk 2.2-3 : « L'Eternel m'adressa la parole, et dit : Ecris la prophétie, grave-la sur des tables, afin qu'on la lise couramment. Car c'est une prophétie dont le temps est déjà fixé, Elle marche vers son terme, et elle ne mentira pas ; si elle tarde, attends-la, car elle s'accomplira, elle s'accomplira certainement. » Pour méditer correctement et régulièrement, il faut que la prophétie soit écrite ou enregistrée. Enregistrer ou écrire permet aussi de ne pas déformer la prophétie, c'est une sécurité pour le prophète. Méditer sur une parole nous permet de comprendre des choses qui nous ont échappé alors que nous écoutions la prophétie qui nous était adressée. l) Retenir ce qui est bon Distinguons entre l'âme et l'esprit. Nos traditions, nos conceptions, nos valeurs sont dans l'âme, aussi nous ne devons pas juger une prophétie seulement avec l'âme. «Retenir ce qui est bon » d'une prophétie (1 Thessaloniciens 5.20-21), ce n'est pas ce qui rentre dans nos critères, mais bien dans ceux de Dieu ! Notre âme peut dire : mauvais, pendant que notre esprit dira : c'est de Dieu... C'est pourquoi il nous faut apprendre à écouter Dieu dans nos moments personnels de méditation. Nous avons besoin de développer notre concentration dans la présence de Dieu. Les dons spirituels

Page 35


Bernard Evrard

Vérifier si la parole est en accord avec l'esprit de la Parole de Dieu. Si ça ne l'est pas on peut affirmer que cette parole n'est pas une parole de Dieu ! Consulter des responsables, des chrétiens affermis pour leur soumettre cette parole ; «le salut est dans le grand nombre des conseillers » Proverbes 11:14, 15:22, 24:6. Attendre des confirmations si la parole implique des décisions ou orientations décisives. Ne courrons pas après une prophétie pour une orientation ou une confirmation. Nous devons plutôt chercher le plan de Dieu dans une recherche personnelle de Dieu Lui-même. Psaumes 84.5 : « Heureux ceux qui placent en toi leur appui ! Ils trouvent dans leur cœur des chemins tout tracés. » De même qu'on ne peut conclure une loi spirituelle sur un seul verset, on ne peut conclure au plan de Dieu sur une seule conviction ou une seule prophétie. On risque de perdre du temps à vouloir aller trop vite, alors qu'on sait que : «que va piano... « Dieu ne nous tient pas rigueur quand nous demandons une confirmation pour être sûr de Son plan ! Si la parole reçue revêt un caractère directionnel, notre réponse sera de l'écrire, la considérer, la méditer et prier. Alors nous pourrons «attendre pour voir « en restant ouvert et flexible au Saint Esprit. m) Quelles attitudes développer ?  Foi et persévérance Romains 10.17 : « La foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ. » Sans la foi il est impossible de plaire à Dieu et d'obtenir l'accomplissement des promesses. Hébreux 6.12 : « En sorte que vous ne vous relâchiez point, et que vous imitiez ceux qui, par la foi et la persévérance, héritent des promesses. » On peut dire que 9/10ème des prophéties sont données longtemps avant leur accomplissement, même pour certaines, des années avant ! Dieu sonde ainsi notre réelle volonté d'accomplir Ses plans.

Les dons spirituels

Page 36


Bernard Evrard

Si nous sommes dans une attente active du succès d'une parole qui nous a été donnée, nous ne devons pas craindre qu'elle s'accomplisse trop tard ; Dieu est toujours là au bon moment. Joseph a vu le rêve se réaliser 22 ans plus tard... Nous n'attendrons pas forcément autant, c'est juste l'idée !  Obéissance Il vaut mieux ne pas savoir que de savoir et ne rien faire ! Le verset ci-dessous est aussi vrai pour la Parole écrite qu'une parole donnée par un prophète. Jacques 1.22 : « Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l'écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. » Dieu ne parle pas juste pour que nous sachions notre avenir ! Il parle pour nous préparer à Ses plans, pour que nous soyons acteurs avec Lui. C'est une grâce, ne soyons pas léger avec ce qu'Il dit sur nos vies.  Humilité et soumission Quand nous répondons à une prophétie avec suffisance ou arrogance, c'est une preuve d'immaturité ou d'un mauvais état d'esprit. L'accomplissement de la prophétie se trouvera alors paralysé. Recherchons l'humilité et la soumission et nous verrons les promesses de Dieu se concrétiser. Jacques 1.21 : « C'est pourquoi, rejetant toute souillure et tout excès de malice, recevez avec docilité la parole qui a été plantée en vous, et qui peut sauver vos âmes. » Naaman (2 Rois 5.10) : 3 choses offensent ce capitaine syrien : Elisée ne vient pas personnellement ; il lui demande de se plonger dans une rivière d'Israël et non de Syrie (nationalisme exacerbé) ; le ridicule de la situation ! Dieu ne nous force pas à écouter un conseil de même qu'Il ne nous a pas forcé pour le salut ! Il attend un cœur docile pour L'écouter. Ne faisons pas des conclusions hâtives pour dire que ceci ou cela est la volonté de Dieu ; prenons le temps d'écouter et de vérifier que nous avons bien compris… Mettons en commun la foi, la persévérance, l'obéissance, l'humilité et la soumission et rien ne pourra empêcher la prophétie de marcher vers sa réalisation !

Les dons spirituels

Page 37


Bernard Evrard

n) Entraves à l'accomplissement d'une parole personnelle  L'incrédulité Hébreux 3.18-19 : « A qui Dieu jura-t-il qu'ils n'entreraient pas dans son repos, sinon à ceux qui avaient désobéi ? Aussi voyons-nous qu'ils ne purent y entrer à cause de leur incrédulité. » Dieu a usé de patience envers Israël, à plusieurs reprises et pourtant le peuple a douté à plusieurs reprises... Finalement l'incrédulité a eu raison de l'accomplissement de la promesse qui avait été faite !  Les conceptions erronées Beaucoup de préjugés guident nos réactions à propos de beaucoup de choses et la prophétie n'en est pas exempte. Aussi il peut arriver que nous ne donnions pas suite à une parole reçue parce qu'elle ne «rentrera « pas dans notre conception. Les opinions peuvent s'opposer à de vraies prophéties et les rendre nulles, parce que nous n'aurons retenu «que ce qui est bon » !  Le regard sur nous-mêmes Quand Moïse a reçu une indication de ce qu'il devait faire, sa première réaction a été de dire qu'il ne savait pas parler. Il se dépréciait lui-même, mais au moins il l'a exprimé à Dieu. Nous pouvons avoir la même réaction mais sans l'exprimer à Dieu et ainsi provoquer un blocage intérieur qui ne va pas favoriser l'accomplissement de ce que Dieu a prononcé sur notre vie.  L'impatience Abraham avait reçu une promesse, oui mais ça faisait un moment que cela avait été dit ; peut-être Dieu avait Il besoin d'aide ? Abraham et Sara décidèrent alors qu'il irait vers la servante ! Une leçon ici est que jamais l'impatience ne nous aidera, au contraire nous prenons le risque d'avoir un «Ismaël « qui freinera notre marche...  Mauvaise application et interprétation Ne soyons pas léger avec une prophétie. Qu'après un examen approfondi nous retenions ce qui est de Dieu, d'accord, mais au moins il faut le faire et ne pas négliger ce que nous avons compris être de Dieu. Saül a mal appliqué la parole que le prophète Samuel lui avait donné à propos des sacrifices, le résultat a été catastrophique. C'est une offense à Dieu que de prendre la prophétie à la légère.

Les dons spirituels

Page 38


Bernard Evrard

 Suffisance C'est le péché par lequel Lucifer est tombé. C'est donc celui qui revient le plus souvent et qui est aussi très pernicieux. Le problème n'est pas tant d'avoir de l'orgueil, mais plutôt de le laisser prendre de la place. Régulièrement nous devons nous humilier devant Dieu afin de garder une attitude L'orgueil, la suffisance, un cœur inaccessible, sont autant de facteurs qui entraînent vers le bas. Proverbes 29.23 : « L'orgueil d'un homme l'abaisse, mais celui qui est humble d'esprit obtient la gloire. »

2. LE PARLER EN LANGUES a) Y a t il contradiction chez l'apôtre Paul quand il dit :  «Je désire que vous parliez tous en langues. » 1 Corinthiens 14:5 et  «Tous parlent-ils en langues ? » 1 Corinthiens 12:30. Non ! Il n'y a pas contradiction, mais Paul fait une distinction précise entre le don des langues avec interprétation - qui est le message adressé par l'Esprit aux membres de toute l'assemblée - et le parler en langues - qui se manifeste dans la louange et la prière dans notre vie personnelle ou comme exercice collectif. Dans 1 Corinthiens 14, Paul parle des langues de cette manière :  « Celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu. C'est en esprit qu'il dit des mystères. Personne ne le comprend. » 1 Corinthiens 14:2  « Celui qui parle en langue s'édifie lui-même (Sg) ou fortifie sa propre foi (FC). » 1 Corinthiens 14:4  « Si je prie en langue, mon esprit est en prière, mon intelligence demeure inactive (stérile). »1 Corinthiens 14:14  «Je prierai par l'esprit et je prierai par l'intelligence. Je chanterai par l'esprit et je chanterai par l'intelligence. » 1 Corinthiens 14:15  «Tu rends d'excellentes actions de grâces » 1 Corinthiens 14:17  «Je désire que vous parliez tous en langues. » 1 Corinthiens 14:5  «N'empêchez pas de parler en langues. » 1 Corinthiens 14:39  «Aspirez aux dons spirituels. » 1 Corinthiens 14:1  «Que faire donc, frères ? » 1 Corinthiens 14:26-33 o Que tout se fasse pour l'édification. o Que tout se fasse avec dignité et ordre. Que tous obstacles et barrières puissent être éliminés afin que nous puissions librement exercer ce que Dieu place sur notre cœur ! Les dons spirituels

Page 39


Bernard Evrard

b) Le parler en langues ou en d'autres langues : la diversité des langues, Le don qui permet de parler en des langues inconnues de soi, selon que le SaintEsprit en donne l'expression.  Actes 2.4-13. 4 « Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer. 5 Or, il y avait en séjour à Jérusalem des Juifs, hommes pieux, de toutes les nations qui sont sous le ciel. 6 Au bruit qui eut lieu, la multitude accourut, et elle fut confondue parce que chacun les entendait parler dans sa propre langue. 7 Ils étaient tous dans l’étonnement et la surprise, et ils se disaient les uns aux autres: Voici, ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens? 8 Et comment les entendons-nous dans notre propre langue à chacun, dans notre langue maternelle? 9 Parthes, Mèdes, Elamites, ceux qui habitent la Mésopotamie, la Judée, la Cappadoce, le Pont, l’Asie, 10 la Phrygie, la Pamphylie, l’Egypte, le territoire de la Libye voisine de Cyrène, et ceux qui sont venus de Rome, Juifs et prosélytes, 11 Crétois et Arabes, comment les entendons-nous parler dans nos langues des merveilles de Dieu? 12 Ils étaient tous dans l’étonnement, et, ne sachant que penser, ils se disaient les uns aux autres: Que veut dire ceci? 13 Mais d’autres se moquaient, et disaient: Ils sont pleins de vin doux. » Ceux qui ne parlent pas en langues posent souvent ces deux questions:  Le parler en langues est-il pour tous les chrétiens ?  A quoi est-il utile ? Je vais essayer de répondre à ces 2 questions : Le parler en langue est un des thèmes le plus controversé dans l'Eglise et de nombreuses théories ont été élaborées à son sujet. Si nous voulons en avoir une conception équilibrée et juste, nous devons le situer dans son cadre et nous poser la question élémentaire : c) Qu'en dit l'Ecriture, la Bible, la Parole de Dieu ? Les prophètes en ont parlé Esaïe 28:10-11 :  “Hé bien! c’est par des hommes aux lèvres balbutiantes et au langage barbare Que l’Eternel parlera à ce peuple.” (Esaïe 28:11 LSG)  “Aussi est-ce par des gens qui bégaient et dans une langue étrangère qu’il parlera à ce peuple,” (Esaïe 28:11 ANNOBIB)  “Eh bien, c’est par des gens qui balbutient; et dans une langue étrangère, que Yahweh parlera à ce peuple.” (Esaïe 28:11 CRAMP)  “Car par des lèvres bégayantes et par une langue étrangère il parlera à ce peuple,” (Esaïe 28:11 DRB)  “Eh bien, c’est par des hommes aux propos inintelligibles à la langue barbare, que l’Eternel parlera à ce peuple” (Esaïe 28:11 SEM) Les dons spirituels

Page 40


Bernard Evrard

 “Eh bien oui, c’est un langage haché, c’est en langue étrangère que le Seigneur va parler à ce peuple,” (Esaïe 28:11 TOB)  “Écoutez-le: Blablabla, blablabla, et patati et patata. 11 Eh bien, c’est dans un langage inintelligible, dans une langue étrangère, que le Seigneur va désormais s’adresser à ce peuple!” (Esaïe 28:10-11 BFC)  “Quand il dit: çav laçav, çav laçav: qav laqav, qav laqav; ze’êr sham, ze’êr sham. 11 Oui, c’est par des lèvres bégayantes et dans une langue étrangère qu’il parlera à ce peuple.” (Esaïe 28:10-11 JER)  “Il répète: Sawlasaw, sawlasaw, qawlaqaw, qawlaqaw, zeèr sham, zeèr sham. « 11 Eh bien oui, c’est un langage haché, c’est en langue étrangère que le Seigneur va parler à ce peuple, » (Esaïe 28:10-11 TOB)  « Ecoutez-le: B. A.-BA, B. A.-BA, D. A.-DA, D. A.-DA (S. A. SA, S. A. SA, T. A. TA, T. A. TA). 11 Eh bien, c’est dans un langage inintelligible, dans une langue étrangère, que le Seigneur va désormais s’adresser à ce peuple! » Esaïe 28:1112 (NBS),  « C’est pourquoi le SEIGNEUR va leur dire de la même façon : B-A-BA-BA, B-OBO-BO, D-A-DA-DA, D-O-DO-DO ! » Esaïe 28:11-12 (PDV), Passages rapportés en 1 Corinthiens 14:21 concernant justement le parler en langues. Jésus a annoncé que ceux qui croiraient et seraient baptisés «parleraient de nouvelles langues ». Il place le parler en langue parmi les signes qui confirment la prédication de l'Evangile et accompagnent ceux qui croient  Marc 16:15-20. « Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. 16 Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. 17 Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues; 18 ils saisiront des serpents; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris. 19 Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel, et il s’assit à la droite de Dieu. 20 Et ils s’en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux, et confirmait la parole par les miracles qui l’accompagnaient. » L'apôtre Paul le cite parmi les choses que l'Esprit-Saint opère dans 1 Corinthiens 12:10. « A un autre, le don d’opérer des miracles; à un autre, la prophétie; à un autre, le discernement des esprits; à un autre, la diversité des langues; à un autre, l’interprétation des langues. »

Les dons spirituels

Page 41


Bernard Evrard

En lisant ce dernier passage de l'Ecriture, nous constatons que le parler en langue est la manifestation de l'Esprit pour quoi faire ? : 1 Corinthiens 12:7, « Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune. » Nous croyons que le Saint-Esprit se manifeste dans l'Eglise du Seigneur Jésus-Christ, aujourd'hui, comme autrefois, par les membres du corps de Christ et dans la vie de chaque croyant en particulier. C'est une chose dont nous devons être conscients. d) Comment le Saint-Esprit se manifeste-t-il ? Le parler en langue est un don, parmi d'autres, que le Saint-Esprit opère lorsqu'il se manifeste. Un enseignement correct, basé sur les Ecritures, en ce qui le concerne, doit nous amener à une expérience pratique et équilibrée. Il est important de noter que «Celui qui parle en langue s'édifie lui-même ». Or si nous voulons édifier les autres nous devons premièrement être édifiés nousmêmes. La connaissance théorique et intellectuelle des Ecritures n'est pas suffisante, il nous faut l'aide du Saint-Esprit, dans sa manifestation.  Le parler en langue, qu'est-il ? C'est une langue! Mystérieuse il est vrai. 1 Corinthiens 14:14, « Car si je prie en langue, mon esprit est en prière, mais mon intelligence demeure stérile. 15 Que faire donc? Je prierai par l’esprit, mais je prierai aussi avec l’intelligence; je chanterai par l’esprit, mais je chanterai aussi avec l’intelligence. » Et pour certains rébarbative. 1 Corinthiens 14:11, « Si donc je ne connais pas le sens de la langue, je serai un barbare pour celui qui parle, et celui qui parle sera un barbare pour moi. 12 De même vous, puisque vous aspirez aux dons spirituels, que ce soit pour l’édification de l’Eglise que vous cherchiez à en posséder abondamment. 13 C’est pourquoi, que celui qui parle en langue prie pour avoir le don d’interpréter. » Cependant, il s'agit d'une langue authentique. 1 Corinthiens 14:2-5, 10-15, 17-18, 21, 26-28, « En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c’est en esprit qu’il dit des mystères. 3 Celui qui prophétise, au contraire, parle aux hommes, les édifie, les exhorte, les console. 4 Celui qui parle en langue s’édifie lui-même; celui qui prophétise édifie l’Eglise. 5 Je désire que vous parliez tous en langues, mais encore plus que vous prophétisiez. Celui qui prophétise est plus grand que celui qui parle en langues, à moins que ce dernier n’interprète, pour que l’Eglise en reçoive de l’édification. …10 Quelque nombreuses que puissent être dans le monde les diverses langues, il n’en est aucune qui ne soit une langue intelligible; 11 si donc je ne connais pas le sens de la langue, je serai un Les dons spirituels

Page 42


Bernard Evrard

barbare pour celui qui parle, et celui qui parle sera un barbare pour moi. 12 De même vous, puisque vous aspirez aux dons spirituels, que ce soit pour l’édification de l’Eglise que vous cherchiez à en posséder abondamment. 13 C’est pourquoi, que celui qui parle en langue prie pour avoir le don d’interpréter. 14 Car si je prie en langue, mon esprit est en prière, mais mon intelligence demeure stérile. 15 Que faire donc? Je prierai par l’esprit, mais je prierai aussi avec l’intelligence; je chanterai par l’esprit, mais je chanterai aussi avec l’intelligence. …17 Tu rends, il est vrai, d’excellentes actions de grâces, mais l’autre n’est pas édifié. 18 Je rends grâces à Dieu de ce que je parle en langue plus que vous tous; …21 Il est écrit dans la loi: C’est par des hommes d’une autre langue Et par des lèvres d’étrangers (de barbares) que je parlerai à ce peuple, Et ils ne m’écouteront pas même ainsi, dit le Seigneur. …26 Que faire donc, frères? Lorsque vous vous assemblez, les uns ou les autres parmi vous ont-ils un cantique, une instruction, une révélation, une langue, une interprétation, que tout se fasse pour l’édification. 27 En est-il qui parlent en langue, que deux ou trois au plus parlent, chacun à son tour, et que quelqu’un interprète; 28 s’il n’y a point d’interprète, qu’on se taise dans l’Eglise, et qu’on parle à soi-même et à Dieu. » Incompréhensible à notre intelligence, elle est un des moyens par lequel nous parlons à Dieu et Dieu nous parle. Elle est accordée par le Saint-Esprit, lorsqu'il se manifeste et remplit ceux sur lesquels il descend. e) Le parler en langues est-il pour tous les chrétiens ? On pose souvent cette question, car il y a dans la Bible, deux affirmations apparemment contradictoires. On les trouve dans :  1 Corinthiens 12.30 « Tous ont-ils le don des miracles? Tous ont-ils le don des guérisons? Tous parlent-ils en langues? Tous interprètent-ils ? » Ici Paul semble indiquer que le parler en langue n’est pas pour tout le monde, et pourtant :  1 Corinthiens 14.5 « Je désire que vous parliez tous en langues, » Ici Paul semble indiquer que le parler en langue est pour tout le monde. En réalité, il faut distinguer 2 sortes de parler en langues : le parler en langue pour édifier l’Eglise et le parler en langue pour s’édifier soi même. Je vais parler ici du deuxième parler en langue, le parler en langues accessibles à tous, le parler en langues pour s'édifier soi même. f) A quoi sert le premier parler en langues ? Le parler en langue est utile, 1 Corinthiens 12:7, « Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune. » Les dons spirituels

Page 43


Bernard Evrard

Comme on l’a vu plus haut, ce parler en langues est donné à tous (1 Corinthiens 4,5)  Le parler en langue est le témoignage rendu par Dieu lui-même Un témoignage à ceux qui par la foi en Jésus ont accepté sa grâce et ont été lavés de leurs péchés, sans distinction de personne. Actes 15.8, « Et Dieu, qui connaît les cœurs, leur a rendu témoignage, en leur donnant le Saint-Esprit comme à nous »  Il est utile à l'assemblée lorsqu'il est interprété. Il revêt la forme de la prophétie, 1 Corinthiens 14:5, “Je désire que vous parliez tous en langues, mais encore plus que vous prophétisiez. Celui qui prophétise est plus grand que celui qui parle en langues, à moins que ce dernier n’interprète pour que l’Eglise en reçoive de l’édification.” (1 Corinthiens 14:5 NEG)  Il accompagne la foi de ceux qui se convertissent et il est cité parmi les signes que Jésus annonce Marc 16:16-17 : « Ils parleront de nouvelles langues ». Et il est un des miracles par lesquels le Seigneur confirme sa parole, en travaillant avec ses disciples, Marc 16:20.  Il est parfois l'accompagnateur de la prophétie, comme un déclencheur Actes 19:6, “Lorsque Paul leur eut imposé les mains, le Saint-Esprit vint sur eux, et ils parlaient en langues et prophétisaient.” (Actes 19:6 NEG)  Le parler en langue annoncé par les prophètes est l'accomplissement de la promesse de notre Père céleste : “Eh bien! c’est par des hommes aux lèvres balbutiantes et au langage barbare que l’Eternel parlera à ce peuple. 12 Il lui disait: Voici le repos, Laissez reposer celui qui est fatigué; Voici le lieu du repos! Mais ils n’ont point voulu écouter.” (Esaïe 28:11-12 NEG) “Après cela, je répandrai mon Esprit sur toute chair; Vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des songes, et vos jeunes gens des visions. 29 Même sur les serviteurs et sur les servantes, Dans ces jours-là, je répandrai mon Esprit. 30 Je ferai paraître des prodiges dans les cieux et sur la terre, Du sang, du feu, et des colonnes de fumée; 31 Le soleil se changera en ténèbres, et la lune en sang, Avant l’arrivée du jour de l’Eternel, de ce jour grand et terrible. 32 Alors quiconque invoquera le nom de l’Eternel sera sauvé; Le salut sera sur la montagne de Sion et à Jérusalem, comme a dit l’Eternel, Et parmi les réchappés que l’Eternel appellera.” (Joël 2:28-32 NEG)

Les dons spirituels

Page 44


Bernard Evrard

“Comme il se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’attendre ce que le Père avait promis, ce que je vous ai annoncé, leur dit-il” (Actes 1:4 NEG) “Et voici, j’enverrai sur vous ce que mon Père a promis; mais vous, restez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut.” (Luc 24:49 NEG)  Et aussi qu'il rend d'excellentes actions de grâces Paul enseigne que celui qui parle en langue prie ou chante en esprit, son intelligence demeurant stérile, “Car si je prie en langue, mon esprit est en prière, mais mon intelligence demeure stérile. 15 Que faire donc? Je prierai par l’esprit, mais je prierai aussi avec l’intelligence; je chanterai par l’esprit, mais je chanterai aussi avec l’intelligence. 16 Autrement, si tu rends grâces par l’esprit, comment celui qui est dans les rangs des simples auditeurs répondra-til Amen! à ton action de grâces, puisqu’il ne sait pas ce que tu dis? 17 Tu rends, il est vrai, d’excellentes actions de grâces, mais l’autre n’est pas édifié.” (1 Corinthiens 14:14-17 NEG)  Le parler en langue peut donc être une prière, un chant, Une action de grâces ou une parole de Dieu à notre esprit, “Car si je prie en langue, mon esprit est en prière, mais mon intelligence demeure stérile. 15 Que faire donc? Je prierai par l’esprit, mais je prierai aussi avec l’intelligence; je chanterai par l’esprit, mais je chanterai aussi avec l’intelligence.” (1 Corinthiens 14:14-15 NEG) “Tu rends, il est vrai, d’excellentes actions de grâces, mais l’autre n’est pas édifié.” (1 Corinthiens 14:17 NEG) “S’il n’y a point d’interprète, qu’on se taise dans l’Eglise, et qu’on parle à soimême et à Dieu.” (1 Corinthiens 14:28 NEG)  Il sert à parler à Dieu 1 Corinthiens 14.2 « En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c'est en esprit qu'il dit des mystères. » Nous sommes très souvent limités dans nos prières pour exprimer tout ce qu’il y a dans nos cœurs. Le parler en langues permet d’exprimer à Dieu nos prières les plus intimes, selon la volonté de Dieu. Ces prières en langues font ressortir tout Les dons spirituels

Page 45


Bernard Evrard

ce qu’il y a de plus profond en nous pour le présenter à Dieu. Par ce moyen, Dieu nous restaure, nous guérit et nous console. Les mots qui sortent de votre bouche, vous, ne les comprenez pas, personne ne les comprend, mais Dieu les comprend, les écoute et agit en conséquence.  Il sert à l’édification personnelle 1 Corinthiens 14.4 « Celui qui parle en langue s'édifie lui-même » S’édifier veut dire se bâtir, se construire spirituellement. Comme un sportif qui s’entraîne et se bâtit une musculature, ainsi le chrétien qui prie en langue se muscle et se bâtit spirituellement et devient plus fort. La pratique du parler en langue vous remplira du Saint Esprit, un peu comme une pile qui se recharge et vous rendra plus fort pour témoigner autour de vous. Mis à part les cas de prières en langues collectives ou chants en langues collectifs (parce que vous avez également des chants en langues, qui demandent interprétation), Paul insiste dans 1 Corinthiens 14, pour expliquer que ce parler en langues est à pratiquer dans sa prière personnelle et non dans l'Eglise. 1 Corinthiens 14:19 « Mais, dans l'Eglise, j'aime mieux dire cinq paroles avec mon intelligence, afin d'instruire aussi les autres, que dix mille paroles en langue ».  Il sert à louer le Seigneur 1 Corinthiens 14.17 «Tu rends, il est vrai, d'excellentes actions de grâces « On peut prier en langues et on peut aussi chanter en langues. Bien souvent quand nous chantons en langues, l'onction de Dieu nous envahit, nous ressentons Sa paix, Son amour et Sa joie. Et souvent quand nous sommes en train de chanter en langues, Dieu nous parle et nous dit certaines choses. Souvent dans la prière en langues, le Père nous montre des œuvres préparées d'avance, ou nous donne des messages à transmettre. Ceux qui parlent en langues exaltent la grandeur de Dieu. Actes 2:11, « Comment les entendons-nous parler dans nos langues des merveilles de Dieu ? » “Car ils les entendaient parler en langues et glorifier Dieu. 47 Alors Pierre dit : Peut-on refuser l’eau du baptême à ceux qui ont reçu le Saint-Esprit aussi bien que nous?” (Actes 10:46-47 NEG) Et 1 Corinthiens 14:17 « Tu rends, il est vrai, d’excellentes actions de grâces. » Les dons spirituels

Page 46


Bernard Evrard

 Il sert à intercéder Romains 8:26-27 « De même aussi l'Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu'il nous convient de demander dans nos prières. Mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables; et celui qui sonde les cœurs connaît quelle est la pensée de l'Esprit, parce que c'est selon Dieu qu'il intercède en faveur des saints. » Le parler en langues nous permet d'intercéder avec puissance selon ce qu'il est écrit. Pour comprendre cette chose là, le Seigneur m'a donné un rêve Le parler en langue te permet de prier avec puissance, alors même que tu ne sais pas pourquoi prier. Il te fait prier selon la volonté de Dieu, et tu découvres les sujets de prières. Tu peux ensuite prier plus clairement avec ton intelligence. 1 Corinthiens 14:15 « Que faire donc? Je prierai par l'esprit, mais je prierai aussi avec l'intelligence »  C’est l’arme indispensable d’un soldat efficace 1 Corinthiens 14.18 « Je rends grâces à Dieu de ce que je parle en langue plus que vous tous » Si un chrétien a été efficace, c’est bien l’apôtre Paul, et sa super efficacité est due en partie à son abondante pratique du parler en langue. Voulez vous être un soldat efficace dans l’armée de Christ, alors retenez bien ce verset de guerre : “Je rends grâces à Dieu de ce que je parle en langue plus que vous tous” (1 Corinthiens 14:18 NEG) Et dés maintenant, pratiquez abondamment, le parler en langue. Il vous permettra de prier sans cesse, et d’être constamment en communion avec Dieu, utilisé par lui, prêt à agir pour sa gloire. Et nous serons une armée nombreuse pour étendre la gloire de Dieu et détruire les œuvres du diable. Et si vous ne parlez pas encore en langues…. Recevez le Saint-Esprit Faites vous imposer les mains par un responsable de l'Eglise, ou faite avec moi cette prière. Les dons spirituels

Page 47


Bernard Evrard

« Seigneur, baptise-moi du Saint-Esprit et je veux parler en langues. Je crois que tu m’as donné ce don, et que je vais maintenant le manifester. J’ouvre donc ma bouche maintenant et je laisse sortir ma prière en langues. » Croyez que vous l’avez reçu et persévérez jusqu'à ce que ça se passe. g) Parlez-vous ces langues nouvelles que donne le Saint-Esprit,  Et que citent les Ecritures parmi les choses auxquelles nous devons aspirer ? L'apôtre Paul dit : «Je rends grâces à Dieu de ce que je parle en langue plus que vous tous » 1 Corinthiens 14:18. Il considérait ce don comme une bénédiction et il désirait que tous en fassent l'expérience “Je désire que vous parliez tous en langues” (1 Corinthiens 14:5 NEG) Nous sommes exhortés à parler en langues, à y aspirer, 1 Corinthiens 14:1, 5. “Recherchez l’amour. Aspirez aussi aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie.” (1 Corinthiens 14:1 NEG) “Je désire que vous parliez tous en langues, mais encore plus que vous prophétisiez. Celui qui prophétise est plus grand que celui qui parle en langues, à moins que ce dernier n’interprète pour que l’Eglise en reçoive de l’édification.” (1 Corinthiens 14:5 NEG) Cependant, nous devons noter que Paul le pratiquait avec sagesse et qu'il enseigne la même chose aux autres 1 Corinthiens 14:19.  Il y a des instructions très claires pour la pratique du parler en langue “Mais, dans l’Eglise, j’aime mieux dire cinq paroles avec mon intelligence, afin d’instruire aussi les autres, que dix mille paroles en langue. 20 Frères, ne soyez pas des enfants sous le rapport du jugement; mais pour la méchanceté, soyez enfants, et, à l’égard du jugement, soyez des hommes faits.” (1 Corinthiens 14:19-20 NEG) “En est-ils qui parlent en langue, que deux ou trois au plus parlent, chacun à son tour, et que quelqu’un interprète; 28 s’il n’y a point d’interprète, qu’on se taise dans l’Eglise, et qu’on parle à soi-même et à Dieu.” (1 Corinthiens 14:27-28 NEG) “Mais que tout se fasse avec bienséance et avec ordre.” (1 Corinthiens 14:40 NEG)

Les dons spirituels

Page 48


Bernard Evrard

S'il n'est pas accompagné de l'interprétation, il s'exerce en privé. Lorsqu'il peut être interprété ou collectif, il devient utile à l'assemblée.  Notons une recommandation importante, 1 Corinthiens 14:39 : « N'empêchez pas de parler en langues. » Nous devons prendre en considération la valeur du parler en langue, car il est un don de Dieu et comme tous les autres dons de l'Esprit, nous ne devons pas le mépriser, c'est à dire n'en faire aucun cas ou si peu que nous négligions d'y aspirer “N’éteignez pas l’Esprit. 20 Ne méprisez pas les prophéties.” (1 Thessaloniciens 5:19-20 NEG) h) Que faut-il faire pour parler en langues ? Plusieurs se demandent comment recevoir ce don. Nous avons vu que Jésus cite le fait de parler de nouvelles langues parmi les signes qui accompagnent ceux qui croient - Marc 16:17. Et nous croyons qu'aucun de ces signes n'a cessé de se produire. Partout ou des hommes et des femmes croient de tout leur cœur au Seigneur Jésus et se font baptiser, on doit retrouver la manifestation de ces miracles dont parle le Seigneur. L'apôtre Paul place le parler en langue parmi les dons que le Saint-Esprit accorde à chacun en particulier, “Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune. 8 En effet, à l’un est donnée par l’Esprit une parole de sagesse; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit; 9 à un autre, la foi, par le même Esprit; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit; 10 à un autre, le don d’opérer des miracles; à un autre, la prophétie; à un autre, le discernement des esprits; à un autre, la diversité des langues; à un autre, l’interprétation des langues.” (1 Corinthiens 12:7-10 NEG) Dans 1 Corinthiens 12 et 14, l'apôtre Paul exhorte les chrétiens à aspirer aux dons spirituels : «à les désirez avec ardeur » 1 Corinthiens 14:1. (Darby).  Il faut le désirer avec ardeur, en avoir soif. C'est la première condition : en ressentir un réel et profond besoin, y aspirer intensément, comme d'une chose qui nous devient indispensable. Jésus interpelle ses auditeurs en s'écriant : «Si quelqu'un a soif » Jean 7:37. Les dons spirituels

Page 49


Bernard Evrard

Dans le livre de l'Apocalypse, le Saint-Esprit dit : « Que celui qui a soif vienne, que celui qui veut prenne de l'eau de la vie gratuitement » Apocalypse 22:17. David s'écriait : « Mon âme à soif de Dieu, du Dieu vivant » Psaume 42:2.  Il faut le demander. Notre Père céleste donne le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent “Et moi, je vous dis: Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira. 10 Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe. 11 Quel est parmi vous le père qui donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain? Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d’un poisson? 12 Ou, s’il demande un œuf, lui donnera-t-il un scorpion? 13 Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent.” (Luc 11:9-13 NEG) Paul exhorte les chrétiens leur disant : « Soyez remplis du Saint-Esprit » Ephésiens 5:18. Mais le demander avec foi. La foi est l'élément le plus important dans cette démarche.  Il faut croire « Il faut que celui qui demande croit non seulement que Dieu existe, mais aussi qu'il rémunère (qu'il exauce) ceux qui le cherchent » Hébreux 11:6. La définition de la foi se trouve en Hébreux 11:1 : «Une ferme assurance …une démonstration ». Jésus précise l'attitude de celui qui croit : «Tout ce que vos demandez en priant, croyez que vous l'avez reçu et vous le verrez s'accomplir » Marc11:24. La foi est indispensable Jacques 1:6-8. “Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. 6 Mais qu’il la demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre. 7 Qu’un tel homme ne s’imagine pas qu’il recevra quelque chose du Seigneur: 8 c’est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies.” (Jacques 1:5-8 NEG) Or la foi concernant le parler en langue peut être bloquée par des sentiments dont il nous faudra nous débarrasser et l'un de ces sentiments c'est la crainte.

Les dons spirituels

Page 50


Bernard Evrard

Jésus met l'accent sur le fait que nous puissions craindre de recevoir autre chose que ce que nous demandons et même des choses nuisibles et dangereuses ! Il s'agit donc de débarrasser notre cœur de toute crainte et de remplacer ce sentiment malsain par un sentiment de confiance absolue dans la fidélité et l'amour de notre Père céleste. « Quel est parmi vous le père qui donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain? Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d’un poisson? 12 Ou, s’il demande un œuf, lui donnera-t-il un scorpion? 13 Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent. » (Luc 11:11-13 NEG) Jésus dit : «Donnerions-nous de mauvaises choses à nos enfants qui nous en demandent de bonnes ? » Si nous prions sincèrement notre Père céleste, quelqu'un d'autre pourrait-il se glisser entre lui et nous afin de nous tromper ? Dieu, notre Père, le laisserait-il faire ?  Il nous faut avoir confiance. La confiance est un des éléments essentiels de la foi en Dieu. Notre confiance absolue, dans la vigilance et la bonté de Dieu à notre égard, nous débarrassera de tout sentiment de crainte et nous permettra de nous avancer joyeux et reconnaissants vers notre bon Père céleste pour recevoir de lui l'accomplissement de sa promesse “Voici, Dieu est ma délivrance, Je serai plein de confiance, et je ne craindrai rien; Car l’Eternel, l’Eternel est ma force et le sujet de mes louanges; C’est lui qui m’a sauvé. Vous puiserez de l’eau avec joie aux sources du salut,” (Esaïe 12:2-3 NEG) Faisons de la confiance une affaire personnelle entre Dieu et nous.  Il faut demander avec insistance. L'insistance, c'est un autre élément de la foi qui reçoit de Dieu. Jésus souligne le fait d'insister jusqu'à la limite de l'importunité pour recevoir ce que nous venons demander. “Je vous le dis, même s’il ne se levait pas pour les lui donner parce que c’est son ami, il se lèverait à cause de son importunité et lui donnerait tout ce dont il a besoin. 9 Et moi, je vous dis: Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira.” (Luc 11:8-9 NEG) L'apôtre Jacques dit que :

Les dons spirituels

Page 51


Bernard Evrard

“Elie, par exemple, était un homme comme nous, soumis aux mêmes sentiments et aux mêmes expériences. Il pria avec ferveur et insistance pour qu’il ne pleuve pas et, effectivement, pendant trois ans et demi il ne tomba pas de pluie sur la terre.” (Jacques 5:17 PVV) « Il avait mis sa tête entre ses genoux et courbé sur le sol il priait avec insistance…Jusqu'à ce que ». 1 Rois 18:42-46. En parlant de ferveur, nous pensons à nouveau à une soif ardente. Nous avons besoin de persévérance: “Il vous faut de la persévérance si vous voulez accomplir la volonté de Dieu et entrer en possession des biens qu’il a promis.” (Hébreux 10:36 PVV) “Mais nous désirons que chacun de vous fasse preuve du même zèle pour affermir ses convictions jusqu’au moment où vous verrez la réalisation de votre espérance. 12 Alors vous ne risquerez pas de relâcher votre effort et de tomber dans l’indifférence. Nous aimerions, au contraire, que vous marchiez sur les traces de ceux qui, par leur foi, leur persévérance et leur attente patiente, sont entrés en possession de l’héritage promis.” (Hébreux 6:11-12 PVV) « La prière fervente d’un homme juste possède une singulière puissance. » (Jacques 5:16 PVV) Nombres 25:11 « Phinées, fils d’Eléazar, fils du sacrificateur Aaron, a détourné ma fureur de dessus les enfants d’Israël, parce qu’il a été animé de mon zèle au milieu d’eux; et je n’ai point, dans ma colère, consumé les enfants d’Israël. »  Le Zèle 07065 qana’ (kaw-naw’) anq Etre jaloux, jalousie, zèle, déployer son zèle, être zélé pour, montrer du zèle, exciter à une colère jalouse, provoquer à la jalousie La persévérance n'est pas la résignation, comme si la chose que nous désirons est bien improbable et que si elle doit se produire, on verra bien ! Dans l’Ancien Testament, le verbe hébreux qana et le nom qin’ah désignent l’ardeur ou la ferveur d’un homme : Pour son peuple 2 Samuel 21:2 « Le roi appela les Gabaonites pour leur parler. Les Gabaonites n’étaient point d’entre les enfants d’Israël, mais c’était un reste des Amoréens; les enfants d’Israël s’étaient liés envers eux par un serment, et néanmoins Saül avait voulu les frapper, dans son zèle pour les enfants d’Israël et de Juda. »

Les dons spirituels

Page 52


Bernard Evrard

Pour Dieu “J’ai déployé mon zèle pour l’Eternel, le Dieu des armées; car les enfants d’Israël ont abandonné ton alliance, ils ont renversé tes autels, et ils ont tué par l’épée tes prophètes; je suis resté, moi seul, et ils cherchent à m’ôter la vie.” (1 Rois 19:10 NEG) “Il répondit: J’ai déployé mon zèle pour l’Eternel, le Dieu des armées; car les enfants d’Israël ont abandonné ton alliance, ils ont renversé tes autels, et ils ont tué par l’épée tes prophètes; je suis resté, moi seul, et ils cherchent à m’ôter la vie.” (1 Rois 19:14 NEG) “Viens avec moi, et tu verras mon zèle pour l’Eternel. Il l’emmena ainsi dans son char.” (2 Rois 10:16 NEG) “Mon zèle me consume, parce que mes adversaires oublient tes paroles.” (Psaumes 119:139 NEG) Assez souvent, comme dans Nombres 25.11-12, Phinées, fils d’Eléazar, fils du sacrificateur Aaron, a détourné ma fureur de dessus les enfants d’Israël, parce qu’il a été animé de mon zèle au milieu d’eux; et je n’ai point, dans ma colère, consumé les enfants d’Israël. 12 C’est pourquoi tu diras que je traite avec lui une alliance de paix. » Cette racine exprime la jalousie » qin’ah s’applique aussi à Dieu qui a un intérêt passionné pour le salut et le bienêtre de son peuple. 2 Rois 19:31 « Car de Jérusalem il sortira un reste, et de la montagne de Sion des réchappés. Voilà ce que fera le zèle de l’Eternel des armées. » Esaïe 9:6 « Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. » Esaïe 26:11 « Eternel, ta main est puissante: Ils ne l’aperçoivent pas. Ils verront ton zèle pour le peuple, et ils en seront confus; Le feu consumera tes ennemis. » Esaïe 37:32 « Car de Jérusalem il sortira un reste, et de la montagne de Sion des réchappés. Voilà ce que fera le zèle de l’Eternel des armées. » Dans son sens général le nom grec zêlos apparaît dans : “Et voici, cette même tristesse selon Dieu, quel empressement n’a-t-elle pas produit en vous! Quelle justification, quelle indignation, quelle crainte, quel désir Les dons spirituels

Page 53


Bernard Evrard

ardent, quel zèle, quelle punition pour le coupable! Vous avez montré à tous égards que vous étiez purs dans cette affaire.” (2 Corinthiens 7:11 NEG) “Je connais, en effet, votre bonne volonté, dont je me glorifie pour vous auprès des Macédoniens, en déclarant que l’Achaïe est prête depuis l’année dernière; et ce zèle de votre part a stimulé le plus grand nombre.” (2 Corinthiens 9:2 NEG) “Quant au zèle, persécuteur de l’Eglise; irréprochable, à l’égard de la justice de la loi.” (Philippiens 3:6 NEG) Mais il s’applique aussi A Jésus qui a été enflammé pour Dieu : Jean 2:17 « Ses disciples se souvinrent qu’il est écrit: Le zèle de ta maison me dévore ». Aux Juifs : Romains 10:2 « Je leur rends le témoignage qu’ils ont du zèle pour Dieu, mais sans intelligence » Aux Corinthiens pleins d’enthousiasme pour Paul : 2 Corinthiens 7:7 Et non seulement par son arrivée, mais encore par la consolation que Tite lui-même ressentait à votre sujet: il nous a raconté votre ardent désir, vos larmes, votre zèle pour moi, en sorte que ma joie a été d’autant plus grande. L’adjectif zêlôtês se rapporte à Paul qui a été «plein de zèle « pour Dieu avant sa conversion mais qui a persécuté bien des chrétiens, est mentionné dans Actes 22.3 : “Je suis Juif, moi aussi, je suis né à Tarse en Cilicie, mais j’ai été élevé ici à Jérusalem. C’est Gamaliel qui fut mon maître; il m’a inculqué comment il fallait observer scrupuleusement la Loi de nos ancêtres. Aussi, j’étais un partisan farouche de la cause de Dieu comme vous l’êtes tous aujourd’hui. C’est avec un zèle passionné et enthousiaste que je l’ai servie.” (Actes 22:3 PVV) Dans Galates 1.14, “Lorsque j’étais encore Juif pratiquant, je dépassais la plupart de mes coreligionnaires en dévotion enthousiaste et en zèle pour la piété juive. Jalousement attaché aux traditions ancestrales, j’étais un partisan acharné du judaïsme, et je voulais surpasser tous mes compatriotes par mon ardeur religieuse.” (Galates 1:14 PVV) Il reconnaît avoir eu un zèle excessif pour les traditions de ses pères. Dans Tite 2.14, “Il s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartiennent, purifié par lui et zélé pour les bonnes œuvres.” (Tite 2:14 NEG) Il exhorte son disciple à être zélé pour les œuvres bonnes.

Les dons spirituels

Page 54


Bernard Evrard

Enfin, ce terme grec désigne le Zélote, extrémiste juif, ennemi des Romains dans la 1re moitié du 1er siècle de notre. Paul en parle avec un sens défavorable : «Marchons honnêtement... loin des querelles et des jalousies (zêlos) » Romains 13.13 «Je crains de trouver parmi vous des querelles, et des jalousies (zêlos) » 2 Corinthiens 12.20 Dans 1 Corinthiens, le sens de ce terme est toujours péjoratif : «Puisqu’il y a parmi vous de la jalousie (zêlos: du zèle, des aspirations) et des disputes, n’êtes-vous pas charnels? » (3.3). « L’amour n’est pas zêloi, ne jalouse pas, n’envie pas (13.4), même pas les dons des autres. »  Chaque fois que l’apôtre parle d’aspirer (zêloô) aux dons, il ajoute une restriction. “Aspirez aux dons les meilleurs. Et je vais encore vous montrer une voie par excellence.” (1 Corinthiens 12:31 NEG) “Recherchez l’amour. Aspirez aussi aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie.” (1 Corinthiens 14:1 NEG) “De même vous, puisque vous aspirez aux dons spirituels, que ce soit pour l’édification de l’Eglise que vous cherchiez à en posséder abondamment.” (1 Corinthiens 14:12 NEG) “Ainsi donc, frères, aspirez au don de prophétie, et n’empêchez pas de parler en langues.” (1 Corinthiens 14:39 NEG) La persévérance est associée à l'intensité, la ferveur de notre prière. C'est une attente active «Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâces « Colossiens 4:2.  Enfin soyez miséricordieux Lorsque nous prions, nous pourrions oublier une chose importante que Jésus enseigne, qui est directement liée à l'exaucement de notre prière : «lorsque vous êtes debout, faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu'un PARDONNEZ… » Marc 11:25-26; Matthieu 5:23-6:14. Cela se passe de commentaire.

Les dons spirituels

Page 55


Bernard Evrard

i) Comment fait-on pour parler en langue ?  Pour parler de nouvelles langues, il faut être rempli du Saint-Esprit. Ne confondons pas «parler en langues » avec «être baptisé du Saint-Esprit » Le baptême du Saint-Esprit est le fait d'être rempli, le parler en langues en est une évidence. Souvenons-nous que le parler en langue est un don de l'Esprit. Il ne s'agit donc pas d'une chose que nous pouvons produire nous-mêmes, par quelques exercices, par un entraînement particulier ou par une méthode quelconque. Ils furent tous remplis du Saint-Esprit et ils se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer Actes 2:4. Dieu est lumière et le chemin tracé par les Ecritures est lumineux ! Ce qu'il nous faut rechercher en premier c'est d'être remplis du Saint-Esprit, car c'est le SaintEsprit qui donne de s'exprimer en de nouvelles langues Actes 2:4-6, 1 Corinthiens 12:7-11. Le Seigneur commence par remplir ceux qui prient pour le recevoir. Aussi, Paul nous exhorte en disant: «Soyez remplis du Saint-Esprit » Ephésiens 5:18-19.  Que veut dire être baptisé du Saint-Esprit ? Jean-Baptiste, puis Jésus, puis Pierre, emploient une expression qui désigne une expérience précise et évidente : «Etre baptisé du Saint-Esprit ». Nous savons ce qu'est le baptême d'eau, selon sa signification étymologique «l'immersion » Si nous appliquons cette signification au «baptême du Saint-Esprit », il s'agit aussi d'être immergé. C'est une immersion spirituelle, baptisé, immergé, plongé, «dans » le Saint-Esprit. Le baptême d'eau est l'immersion de notre corps dans l'eau, le baptême du Saint-Esprit est l'immersion de notre esprit dans le SaintEsprit. Notre être intérieur, notre esprit est plongé dans le Saint-Esprit, immergé et rempli, cela s'est traduit pour les croyants du livre des Actes par le parler en langue. C'est un bon modèle. Etre rempli du Saint-Esprit est le résultat d'une recherche auprès du Seigneur, c'est LUI qui baptise du Saint-Esprit. C'est une recherche persévérante, parfois intense, seul ou avec l'assemblée de frères et sœurs, bien disposés. Un environnement favorable est nécessaire.

Les dons spirituels

Page 56


Bernard Evrard

Cherchez personnellement le Seigneur, jusqu'à ce que vous le trouviez. Réunissez-vous avec des frères et sœurs qui font la même recherche ou qui ont déjà été baptisés du Saint-Esprit. Des gens qui y croient et qui prient pour cela sans aucune restriction. Veillez aussi à ce que votre cœur soit purifié. Enfin priez avec un cœur miséricordieux. “Et Dieu, qui connaît les cœurs, leur a rendu témoignage, en leur donnant le Saint-Esprit comme à nous; 9 il n’a fait aucune différence entre nous et eux, ayant purifié leurs cœurs par la foi.” (Actes 15:8-9 NEG) “Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses.” (Marc 11:25 NEG) Le don des langues fait partie de ces bonnes choses que notre Père céleste donne à ceux qui les lui demandent. “Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent.” (Matthieu 7:11 NEG) Cherchez le Seigneur, celui qui donne. Soyez confiants, miséricordieux et persévérants ! Alors, comme un torrent qui déborde sur ses rives, votre cœur s'inondera et de joie se remplira, vous aurez aussi la source de l'eau vive, jaillissant de votre cœur. j) La pratique du parler en langue, en particulier et dans L'Eglise. “Je rends grâces à Dieu de ce que je parle en langue plus que vous tous; 19 mais, dans l’Eglise, j’aime mieux dire cinq paroles avec mon intelligence, afin d’instruire aussi les autres, que dix mille paroles en langue.” (1 Corinthiens 14:18-19 NEG)  Le parler en langue, un signe. “Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. 16 Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. 17 Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues; 18 ils saisiront des serpents; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur feront point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris. 19 Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel, et il s’assit à la droite de Dieu. 20 Et ils s’en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux, et confirmait la parole par les miracles qui l’accompagnaient.” (Marc 16:15-20 NEG)

Les dons spirituels

Page 57


Bernard Evrard

Le Seigneur Jésus présente le fait de parler de nouvelles langues comme un des signes qui accompagnent ceux qui croient et confirment la prédication de l'Evangile, au même titre que les autres signes dont il fait partie. Déjà, à partir de ce passage, nous pouvons considérer que le parler en langue est un signe pour les non-croyants, comme le dit Paul : “Par conséquent, les langues sont un signe, non pour les croyants, mais pour les non-croyants; la prophétie, au contraire, est un signe, non pour les non-croyants, mais pour les croyants.” (1 Corinthiens 14:22 NEG) “D’après cela, ces “langues étrangères” ne sauraient conduire les auditeurs à la foi, mais elles sont un signe du jugement de Dieu et elles les laissent dans leur incrédulité. Elles concernent non pas les croyants, mais les incroyants. Les messages inspirés, par contre, sont destinés aux croyants, ils fortifient leur foi; ils sont un signe de la faveur de Dieu.” (1 Corinthiens 14:22 PVV) Pour les non-croyants, des signes accompagnaient la prédication de l'Evangile et rendaient manifeste la vérité du message entendu comme étant la Parole de Dieu. Ces signes étaient la confirmation divine que ce qu'ils entendaient était réellement sa Parole. «Le Seigneur confirmait sa parole », auprès de ceux qui l'entendaient prêchée, par les signes qui l'accompagnaient et parmi ces signes figure «le parler en langues ». Les exemples donnés dans le livre des Actes des apôtres mettent en évidence le fait que ceux qui avaient cru, qui s'étaient fait baptiser d'eau par immersion recevaient le baptême du Saint-Esprit et se mettaient à parler en d'autres langues selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer Actes 2:4. La manifestation évidente du baptême du Saint-Esprit était donc pour eux «de parler de nouvelles langues ». o « Ils parlaient en langues et glorifiaient Dieu ». Actes 10:46 o « Ils parlaient en langues et prophétisaient » ; Actes 19:6. En serait-il autrement aujourd'hui ?  Le parler en langue, un don “A un autre, le don d’opérer des miracles; à un autre, la prophétie; à un autre, le discernement des esprits; à un autre, la diversité des langues; à un autre, l’interprétation des langues.” (1 Corinthiens 12:10 NEG)

Les dons spirituels

Page 58


Bernard Evrard

Ici, le parler en langue est présenté comme un des dons que l'Esprit-Saint accorde dans l'Eglise, à chacun en particulier, comme il le veut. A ce titre, il fait partie de ces dons accordés à l'Eglise pour son édification. En 1 Corinthiens 14, l'apôtre Paul, qui répond aux chrétiens de Corinthe concernant plusieurs sujets depuis le début de sa lettre, explique l'utilité du parler en langue, en rapport avec la manière dont on le pratique. Si la langue n'est pas comprise, elle n'est d'aucune utilité à ceux qui l'entendent. Le parler en langue donné en public, dans l'assemblée, demande une interprétation “C’est pourquoi, que celui qui parle en langue prie pour avoir le don d’interpréter.” (1 Corinthiens 14:13 NEG) Par contre l'apôtre insiste sur le fait que celui qui parle en langue s'édifie luimême et souhaite que tous en soient pourvus. Nous en concluons, que le parler en langue, don de l'Esprit, est réservé à l'édification personnelle de celui qui le pratique et que s'il doit être entendu dans une assemblée il demande impérativement une interprétation, à moins que ce soit collectif. La pratique des dons spirituels exige de la foi, de la sagesse, de l'équilibre (ce que l'apôtre appelle ordre et bienséance) et de l'amour, la voie par excellence “Aspirez aux dons les meilleurs. Et je vais encore vous montrer une voie par excellence.” (1 Corinthiens 12:31 NEG) Nous pouvons aussi comprendre que lorsque des croyants sont baptisés du SaintEsprit, le parler en langue, qu'ils expriment selon l'Esprit, est évident, audible aux témoins. “Car ils les entendaient parler en langues et glorifier Dieu.” (Actes 10:46 NEG) “Lorsque Paul leur eut imposé les mains, le Saint-Esprit vint sur eux, et ils parlaient en langues et prophétisaient.” (Actes 19:6 NEG) A la lumière de ce que nous venons de voir, nous découvrons la valeur et l'importance d'un don que Dieu dans son amour et sa grâce, ne demande qu'à répandre dans l'Eglise et sur chacun de ceux qui le désirent avec ardeur. Puis-je me permettre de vous dire, en conclusion : Aspirez à parler les langues nouvelles qu'accorde le Saint-Esprit de Dieu !

Les dons spirituels

Page 59


Bernard Evrard

Le parler en langue Une arme puissante pour être un chrétien efficace Le parler en langue est un des signes miraculeux qui accompagnent ceux qui croient, c’est ce que nous dit la Bible dans l’évangile de Marc 16:17 «Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues; ils saisiront des serpents; s'ils boivent quelque breuvage mortel, ils ne leur feront point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris. » Le parler en langue est donc un miracle, au même titre que le fait de chasser des démons ou de guérir des malades.

3. INTERPRETATION DES LANGUES  1 Corinthiens 14:13, «Que celui qui parle en langue prie pour avoir le don d'interpréter. » Cf. v.27-28.  1 Corinthiens 14:27-28 “En est-ils qui parlent en langue, que deux ou trois au plus parlent, chacun à son tour, et que quelqu’un interprète ; 28 s’il n’y a point d’interprète, qu’on se taise dans l’Eglise, et qu’on parle à soi-même et à Dieu.” a) L'interprétation met le parler en langue au même niveau que la prophétie. Nous pouvons donc avoir une grande assurance dans de telle prière. L'interprétation des langues, permet de donner le sens de la langue qui est parlée par 'Esprit, dans l'assemblée. La première chose que nous pouvons remarquer est que Dieu ne veut pas réduire au silence ceux qui parlent en langues. Au contraire, il veut leur donner plus de liberté par l'usage d'un don nouveau. C'est pourquoi il ne prescrit pas que ceux qui parlent en langues limitent cet exercice surnaturel à leurs dévotions privées, mais qu'ils profitent et qu'ils fassent profiter d'autres de son usage public par l'interprétation des langues. b) Certains dons spirituels sont associés aux ministères:  Une parole de sagesse et une parole de connaissance, accompagneront particulièrement le ministère des prophètes, tels Agabus. Actes 11:28 « L’un d’eux, nommé Agabus, se leva, et annonça par l’Esprit qu’il y aurait une grande famine sur toute la terre. Elle arriva, en effet, sous Claude. »

Les dons spirituels

Page 60


Bernard Evrard

Le don de la foi, le don d'opérer des miracles, se remarquent dans le ministère d'apôtre, dont ils sont la preuve. 2 Corinthiens 12.2 « Je connais un homme en Christ, qui fut, il y a quatorze ans, ravi jusqu’au troisième ciel, si ce fut dans son corps je ne sais, si ce fut hors de son corps je ne sais, Dieu le sait. »

Le don des guérisons accompagne le ministère des évangélistes. Philippe en Samarie. Actes 8:13, « Simon lui-même crut, et, après avoir été baptisé, il ne quittait plus Philippe, et il voyait avec étonnement les miracles et les grands prodiges qui s’opéraient. »

La prière pour les malades, accompagnée de l'onction d'huile avec la promesse de guérison par le Seigneur, est attachée au ministère pastoral, pasteurs, anciens de l'église. Jacques 5.14-15 “Quelqu’un parmi vous est-il malade? Qu’il appelle les anciens de l’Eglise, et que les anciens prient pour lui, en l’oignant d’huile au nom du Seigneur; 15 la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera; et s’il a commis des péchés, il lui sera pardonné.” (Jacques 5:14-15 NEG)

Le don de prophétie est accordé dans le cadre de l'assemblée et peut être exercé par tous, selon que le dit l'apôtre Paul, aux Corinthiens. 1 Corinthiens 14

Les langues sont données pour l'édification personnelle, lorsqu'elles sont accompagnées de l'interprétation elles édifient l'assemblée.

Les dons spirituels

Page 61


Bernard Evrard

V. LES DONS DE PUISSANCE 1. LE DON DE FOI a) La foi qui sauve, qui précède le salut. La Bible affirme que Dieu a départi à chacun une mesure de foi.  Romains 12:3, «En vertu de la grâce que Dieu m'a faite, voici ce que je dis à chacun d'entre vous : ne soyez pas prétentieux ; n'allez pas au-delà de ce à quoi vous devez prétendre, tendez au contraire à une sage appréciation de vous-mêmes, chacun selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun ».  Ecclésiaste 3:11, «Dieu a établi pour chaque événement le moment qui convient. Même il a mis dans leur cœur la pensée de l'éternité, bien que l'homme ne puisse pas saisir l'œuvre que Dieu fait, du commencement jusqu'à la fin. » Mais il ne nous suffit pas d'avoir cette faculté de croire pour être sauvés et entrer dans le ciel. Ce qui importe, ce n'est pas de croire, parce que la foi en soi n'est rien, mais l'essentiel est de savoir en qui on a mis sa foi.  Jacques 2:19, nous dit : «Tu crois qu'il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le croient aussi et ils tremblent ». Les démons possèdent une certitude positive des choses que les incrédules rejettent, et c'est pourquoi ils tremblent de peur. Que les hommes doutent des faits concernant Jésus, c'est le fruit de l'œuvre de Satan dans leur cœur, parce que les démons croient. Les démons ne jettent pas le doute sur des choses auxquelles eux-mêmes ne croient pas, mais seulement sur des choses auxquelles ils croient. Le but de l'ennemi est de nous rendre dur à croire ce dont il est tout à fait convaincu lui-même. Les démons ont une croyance intellectuelle. Et le fait de croire que Dieu a donné Son Fils, ne signifie pas seulement acquiescer mentalement à la chose mais encore se livrer à toutes ses exigences.  1 Jean 5:9-12, « Nous acceptons le témoignage des hommes; or, le témoignage de Dieu a bien plus de poids, et il s'agit du témoignage qu'il a rendu au sujet de son Fils. Ainsi, celui qui croit au Fils de Dieu possède en luimême ce témoignage; mais celui qui ne croit pas en Dieu fait de lui un menteur, puisqu'il ne croit pas au témoignage que Dieu a rendu au sujet de son Fils. Voici ce témoignage: Dieu nous a donné la vie éternelle et cette vie Les dons spirituels

Page 62


Bernard Evrard

nous est accordée en son Fils. Celui qui a le Fils a cette vie; celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie. » La Bible dit dans Romains 10:9-10, «En effet, si de ta bouche, tu déclares que Jésus est Seigneur et si dans ton cœur, tu crois que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé, car celui qui croit dans son cœur, Dieu le déclare juste ; celui qui affirme de sa bouche, Dieu le sauve ». La recette biblique de la foi est celle-ci :  Romains 10:14-17, « Mais comment feront-ils appel à lui s'ils n'ont pas cru en lui ? Et comment croiront-ils en lui s'ils ne l'ont pas entendu ? Et comment entendront-ils s'il n'y a personne pour le leur annoncer ? Et comment y aura-til des gens pour l'annoncer s'ils ne sont pas envoyés ? Aussi est-il dit dans l'Ecriture : Qu'ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent la Bonne Nouvelle ! Mais, malheureusement, tous n'ont pas obéi à cette Bonne Nouvelle. Esaïe déjà demandait : Seigneur, qui a cru à notre message ? Donc, la foi naît du message que l'on entend, et ce message c'est celui qui s'appuie sur la parole du Christ. » L'Ecriture nous montre que l'on peut tuer la foi :  Jacques 1:22, « Seulement, ne vous contentez pas de l'écouter, traduisez-la en actes, sans quoi vous vous tromperiez vous-mêmes. »  Jacques 2:17-26, « Il en est ainsi de la foi : si elle reste seule, sans se traduire en actes, elle est morte. Tu ne réfléchis donc pas ! Veux-tu avoir la preuve que la foi sans les actes ne sert à rien ? Abraham, notre ancêtre, n'a-t-il pas été déclaré juste à cause de ses actes, lorsqu'il a offert son fils Isaac sur l'autel ? Tu le vois, sa foi et ses actes agissaient ensemble et, grâce à ses actes, sa foi a atteint son plein épanouissement. Ainsi s'accomplit ce que l'Ecriture déclare à son sujet : Abraham a eu confiance en Dieu, et Dieu, en portant sa foi à son crédit, l'a déclaré juste, et il l'a appelé son ami. Vous le voyez donc : on est déclaré juste devant Dieu à cause de ses actes, et pas uniquement à cause de sa foi. Rahab, la prostituée, n'a-t-elle pas aussi été déclarée juste par Dieu à cause de ses actes, lorsqu'elle a donné asile aux envoyés israélites et les a aidés à s'échapper par un autre chemin ? Car comme le corps sans l'esprit est mort, la foi sans les actes est morte. » b) La foi qui sauve dans Hébreux  Hébreux 11:3, « C'est par la foi que nous comprenons que le monde a été formé par la parole de Dieu, de sorte que ce qu'on voit ne provient pas de ce qui est visible. » Les dons spirituels

Page 63


Bernard Evrard

 Hébreux 11:6, « Or, sans la foi, il est impossible de lui plaire ; celui qui s'approche de Dieu doit croire qu'il existe et qu'il récompense ceux qui le cherchent. »  Hébreux 11:31, « C'est par la foi que Rahab la prostituée ne périt pas avec les non-croyants, parce qu'elle avait accueilli pacifiquement les espions. » N'importe qui peut expérimenter la foi qui sauve en lisant et en entendant la Parole de Dieu, et en agissant d'après elle. C'est cette sorte de foi dont Jésus parle quand il dit dans Luc 18:42, «Ta foi t'a sauvé », dans Actes 16:31, «Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé » Dans Romains 1:17, «En l'Evangile est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi; selon qu'il est écrit: Le juste vivra par la foi ». Ce qui revient à dire que par l'Evangile, nous avons accès à Christ par la foi, et par l'Evangile notre foi est fortifiée, elle grandit. c) La foi fruit de l'Esprit naît après le salut. Les enfants de Dieu qui possèdent la foi comme fruit de l'Esprit, croient en Dieu de telle manière qu'ils sont assurés de leur salut et obéissent aux commandements de la Parole de Dieu. Galates 5:22, « Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi. »  Hébreux 11:1, Qu'est-ce que la foi? (Parole Vivante) « C'est une ferme confiance dans la réalisation de ce qu'on espère, c'est une manière de le posséder déjà par avance. Croire, c'est être absolument certain de la réalité de ce qu'on ne voit pas. » Autres traductions de ce verset: La foi est la ferme assurance, la conviction, la garantie, le fondement, la réalisation, la «substantialisation « des choses que l'on espère. Elle est la preuve, la démonstration, la certitude, l'absolue conviction des réalités invisibles, un moyen de les connaître, de percevoir ce qui n'est pas révélé à nos sens. Ou en Français Courant, « La foi est une façon de posséder ce qu'on espère, c'est un moyen d'être sûr des réalités qu'on ne voit pas. » La foi, c'est être projeté dans la pensée de Dieu pour ma vie, la vie de ma famille et la vie de l'Eglise.

Les dons spirituels

Page 64


Bernard Evrard

Le mot Foi est synonyme de Fidélité = Fides en latin. Ce n'est donc pas sans raison que la foi fait partie des fruits de l'Esprit énumérés dans Galates, et des dons de l'Esprit dans 1 Corinthiens. d) La foi fruit de l'Esprit dans Hébreux  Hébreux 11:4, « C'est par la foi qu'Abel offrit à Dieu un sacrifice de plus grande valeur que celui de Caïn ; par elle, il fut déclaré juste, Dieu lui-même rendant témoignage à ses offrandes ; et par elles, quoique mort, il parle encore. »  Hébreux 11:13, « C'est dans la foi qu'ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises, mais ils les ont vues et saluées de loin, en confessant qu'ils étaient étrangers et résidents temporaires sur la terre. »  Hébreux 11:26, « Il estimait en effet que l'opprobre du Christ était une plus grande richesse que les trésors de l'Egypte ; car il regardait plus loin, vers la récompense. »  Hébreux 11:36, « D'autres éprouvèrent les moqueries et le fouet, bien plus, les chaînes et la prison. » Les enfants de Dieu qui possèdent la foi comme fruit de l'Esprit, croient en Dieu de telle manière qu'ils sont assurés de leur salut, et croient en Sa Parole de telle façon qu'ils obéissent à ses commandements. e) La foi, don de l'Esprit naît après le baptême dans le Saint-Esprit.  Il y a la foi qui sauve, mais :  La foi fruit de l'Esprit est autre chose que la foi qui sauve.  Le don de foi est distinct de la foi, fruit de l'Esprit. Le fruit est pour le caractère et le don pour la puissance. Les enfants de Dieu qui possèdent la foi comme don de l'Esprit, croient en Dieu de telle sorte que Dieu honore leur parole comme la sienne et la réalise miraculeusement. Marc 11:23, « En vérité, je vous le dis, si quelqu'un dit à cette montagne : Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s'il ne doute pas en son cœur, mais croit que ce qu'il a dit arrive, cela lui sera accordé. » Le don de foi est distinct de l'opération des miracles, bien que tous deux en produisent. Si Daniel, dans la fosse aux lions, avait abattu ces bêtes d'un geste, c'eût été un miracle accompli par le don des miracles. Mais le fait qu'il resta calme et n'en reçut aucun mal est un miracle accompli par le don de foi. Daniel 6.

Les dons spirituels

Page 65


Bernard Evrard

Inversement, les disciples dans la barque, s'ils étaient restés calmes, malgré la tempête, auraient manifesté le don de foi en passant à travers les vagues comme si elles n'existaient pas. Mais par leur manque de foi, le Seigneur a accompli un miracle par l'opération des miracles. Matthieu 8:23. f) Quelques exemples de ce don dans la Parole de Dieu.  Noé : Hébreux 11:7 

Abraham partit pour un pays que Dieu lui avait promis : Hébreux 11:8 Abraham, «ayant une pleine conviction » : « S’appuyant sur la promesse divine, il ne succomba pas au doute. Puisant sa force dans la foi, il fit honneur à Dieu, » (Romains 4:20 PVV) Abraham sacrifie son fils : Hébreux 11:17, Genèse 22

Hébreux 11:30, les murailles de Jéricho. Josué 6:2-20. Dieu donna à Josué la certitude de la victoire et de l'effondrement des murs.

Moïse «demeura ferme, comme voyant le Dieu invisible ». Hébreux 11:27, Exode 10:28, 12:31.

 Paul continua son message malgré l'accident : “Un jeune homme nommé Eutychus s’était assis sur le rebord de la fenêtre et, comme Paul n’en finissait pas de parler, il s’endormit profondément. Soudain, dans son sommeil, il perdit l’équilibre et tomba de la hauteur du troisième étage. Quand on le releva, il était mort. 10 Mais Paul descendit, se précipita vers lui, le prit dans ses bras et dit: Chut! ne vous affolez pas! Il est encore en vie. 11 Il remonta, rompit le pain et mangea, puis il prolongea encore la conversation jusqu’au point du jour. Alors seulement, il prit congé et partit. 12 Quant au jeune homme, il fut ramené chez lui indemne, à la grande joie de tous.” (Actes 20:9-12 PVV) 

Daniel dans la fosse aux lions : Daniel 6:17, Hébreux 11:33,

Paul mordu par un serpent “Paul secoua l’animal dans le feu, et ne ressentit aucun mal.” (Actes 28:5 NEG) “Ils saisiront des serpents; s’ils boivent quelque breuvage mortel, ils ne leur feront point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris.” (Marc 16:18 NEG)

Dans les difficultés journalières “Elle alla le rapporter à l’homme de Dieu, et il dit: Va vendre l’huile, et paie ta dette; et tu vivras, toi et tes fils, de ce qui restera.” (2 Rois 4:7 NEG)

Les dons spirituels

Page 66


Bernard Evrard

“Alors la parole de l’Eternel lui fut adressée en ces mots: 9 Lève-toi, va à Sarepta, qui appartient à Sidon, et demeure là. Voici, j’y ai ordonné à une femme veuve de te nourrir.” (1 Rois 17:8-9 NEG) Mais dans toutes ces choses, il y a une recommandation importante : «Que tout se fasse pour l'édification commune et avec ordre «. 1 Corinthiens 14:26. La parole de la foi ou l'autorité de la foi est accordée par le Saint-Esprit «à un moment donné, pour agir dans une circonstance déterminée «. C'est la possibilité d'intervenir avec «l'autorité de Dieu », par une parole de commandement, un ordre donné au Nom de Jésus sous l'onction du Saint-Esprit. 2. LE DON DE GUERISON Le commandement de guérir les malades se trouve à l'avant-garde du ministère royal donné par le Maître, afin que la prédication soit confirmée par des signes et des miracles. Matthieu 10:8, «Allez, prêchez, et dites : Le royaume des cieux est proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement ». Loin de moi la pensée de mépriser les hôpitaux, les médecins et les infirmières, cependant, la guérison par la médecine n'est pas le «moyen miraculeux n°2 «. Il est aussi anti-scripturaire de supposer que le Seigneur guérit de nos jours par la Faculté de Médecine que de prétendre qu'Il sauve par la Faculté de Théologie. Certes, Dieu n'a besoin d'aucun moyen humain. Il pourrait même propager l'Evangile sans nous. Cependant, il daigne se servir de nous, et nous fait «ouvriers avec Lui ». Il a encore moins besoin de la science et de l'habileté humaines pour guérir. Mais là aussi, il a daigné se servir de l'homme et de l'intelligence dont Il l'a pourvu. Cf. Ecclésiastique 38:9-15, (ce livre ne fait pas partie du canon, mais donne une idée de la pensée juive de l’époque en particulier pour se sujet. Ne pas confondre avec l’Ecclésiaste - livre biblique)

«Mon fils, quand tu es malade ne te révolte pas, mais prie le Seigneur et il te guérira. Renonce à tes fautes, garde tes mains nettes, de tout péché purifie ton cœur. Offre de l'encens et un mémorial de fleur de farine et fais de riches offrandes selon tes moyens. Puis aie recours au médecin, car le Seigneur l'a créé, lui aussi, ne l'écarte pas, car tu as besoin de lui. Il y a des cas où la santé est entre leurs mains. A leur tour en effet ils prieront le Seigneur qu'il leur accorde la faveur d'un soulagement et la guérison pour te sauver la vie. Celui qui pèche aux yeux de son Créateur, qu'il tombe au pouvoir du médecin » (c'est-à-dire sans le soutien de Dieu).

Les dons spirituels

Page 67


Bernard Evrard

Afin de mieux comprendre l'action et le but de ces dons de guérisons, considérons quelques exemples de leur emploi dans les Ecritures. a) Pour délivrer les malades et détruire les œuvres du diable dans le corps humain.  Actes 10:38, «Ensuite, Dieu a oint Jésus de Nazareth en répandant sur lui la puissance du Saint-Esprit. Celui-ci a parcouru le pays en faisant le bien et en guérissant tous ceux qui étaient tombés sous le pouvoir du diable, car Dieu était avec lui ». La guérison est dans le plan de Dieu, et ceci contre toutes suggestions de l'ennemi qui voudrait dire le contraire :  Matthieu 8:3, « Jésus tendit la main et le toucha en disant : Oui, je le veux, sois pur. A l'instant même, il fut guéri de sa lèpre. »  Matthieu 8:7, « Je vais chez toi, lui répondit Jésus, et je le guérirai. » b) Pour étayer les prétentions étonnantes de Christ. Pour convaincre les hommes que Jésus a la puissance de pardonner les péchés.  Luc 5:18-24, «Voilà que survinrent des hommes qui portaient un paralysé sur un brancard. Ils cherchaient à le faire entrer dans la maison pour le déposer devant Jésus, mais ils ne trouvèrent pas moyen de parvenir jusqu'à lui, à cause de la foule. Alors ils montèrent sur le toit en terrasse, ménagèrent une ouverture dans les tuiles et firent descendre le paralysé sur le brancard en plein milieu de l'assistance, juste devant Jésus. Lorsqu'il vit quelle foi ces hommes avaient en lui, Jésus dit : Mon ami, tes péchés te sont pardonnés. Les spécialistes de la Loi et les pharisiens se mirent à raisonner et à dire : Qui est donc cet homme qui prononce des paroles blasphématoires ? Qui peut pardonner les péchés, si ce n'est Dieu seul ? Mais Jésus connaissait leurs raisonnements. Il leur dit: Pourquoi raisonnez-vous ainsi en vous-mêmes ? Qu'y a-t-il de plus facile ? Dire : « Tes péchés te sont pardonnés «, ou dire : « Lève-toi et marche ? « Eh bien ! Vous saurez que le Fils de l'homme a, sur la terre, le pouvoir de pardonner les péchés. Il déclara au paralysé : Je te l'ordonne : lève-toi, prends ton brancard et rentre chez toi ! » Certainement la puissance d'accomplir un de ces deux miracles (tes péchés sont pardonnés), et la même qui permet d'accomplir l'autre (lève-toi et marche). Cette puissance se trouve en Christ. c) Pour donner autorité au message évangélique  Actes 4:29-30, « Maintenant, Seigneur, vois comme ils nous menacent, et donne à tes serviteurs la force d'annoncer ta Parole avec une pleine assurance. Les dons spirituels

Page 68


Bernard Evrard

Etends ta main pour qu'il se produise des guérisons, des miracles et d'autres signes au nom de ton saint serviteur Jésus. » Lorsque la prédication de l'Evangile a valu à Pierre la fureur des religieux, il implore le Seigneur pour assurance et puissance. La réponse ne se fait pas attendre :  Actes 4:31, « Quand ils eurent fini de prier, la terre se mit à trembler sous leurs pieds à l'endroit où ils étaient assemblés. Ils furent tous remplis du Saint-Esprit et annonçaient la Parole de Dieu avec assurance. »  Actes 4:33, « Avec une grande puissance, les apôtres rendaient témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus, et la grâce de Dieu agissait avec force en eux tous. »  Actes 5:12, « Les apôtres accomplissaient beaucoup de signes miraculeux et de prodiges parmi le peuple. Tous les croyants avaient l'habitude de se rassembler dans la cour du Temple, sous la Galerie de Salomon. »  Actes 8:6-8, « Elle se montra tout entière très attentive à ses paroles en l'entendant et en voyant les signes miraculeux qu'il accomplissait. En effet, beaucoup de personnes qui avaient des démons en elles en furent délivrées ; ils sortaient d'elles en poussant de grands cris, et de nombreux paralysés et des infirmes furent guéris. Aussi, toute la ville était-elle dans une grande joie. » La nécessité des miracles pour confirmer l'Evangile est-elle moins grande dans le monde impie et incrédule d'aujourd'hui qu'à Capernaüm, Corinthe, Samarie ou à Sarepta ? d) Afin de prouver la résurrection de Jésus  Actes 3:15-23, «Ainsi vous avez fait mourir l'auteur de la vie. Mais Dieu l'a ressuscité des morts : nous en sommes témoins. Et c'est parce que nous croyons en Jésus, que la puissance de ce nom a rendu à cet homme que vous voyez et que vous connaissez, la force de se tenir debout. Oui, cette foi qui est efficace par Jésus a donné à cet homme une parfaite guérison, comme vous pouvez tous vous en rendre compte. A présent, mes frères, je sais bien que vous avez agi sans savoir ce que vous faisiez, aussi bien vous que vos chefs. Mais Dieu a accompli de cette manière ce qu'il avait annoncé d'avance par tous ses prophètes : le Messie qu'il avait promis d'envoyer devait souffrir. Maintenant donc, changez et tournez-vous vers Dieu pour qu'il efface vos péchés. Alors le Seigneur vous accordera des temps de repos, et il vous enverra celui qu'il vous a destiné comme Messie : Jésus. En attendant, il doit demeurer au ciel jusqu'au jour où l'univers entier sera restauré, comme Dieu l'a annoncé Les dons spirituels

Page 69


Bernard Evrard

depuis des siècles par la bouche de ses saints prophètes. Ainsi Moïse a dit : Le Seigneur votre Dieu suscitera pour vous, du milieu de vos compatriotes, un prophète qui sera comme moi : vous écouterez tout ce qu'il vous dira. Celui qui refusera d'obéir à ce prophète sera exclu de mon peuple par la mort ». e) Pour amener les gens à écouter l'Evangile  Jean 6:2-3, «Une foule immense le suivait, attirée par les guérisons miraculeuses dont elle avait été témoin. C'est pourquoi Jésus s'en alla dans la montagne et s'assit là avec ses disciples » Ne serait-ce pas une bonne chose de nos jours, même indépendamment du but principal de ces dons qui est de guérir les malades, que les masses viennent écouter le message du salut ? Bien que les miracles ne poussent pas obligatoirement à la repentance :  Jean 6:26, « Jésus leur répondit : Vraiment, je vous l'assure, si vous me cherchez, ce n'est pas parce que vous avez compris le sens de mes signes miraculeux. Non ! C'est parce que vous avez mangé du pain et que vous avez été rassasiés. »  Luc 16:31, «Mais Abraham répliqua : S'ils n'écoutent ni Moïse ni les prophètes, ils ne se laisseront pas davantage convaincre par un mort revenant à la vie ! » f) Pour convaincre les incrédules Incrédules de la Vérité de la Parole de Dieu, si mystérieuse soit-elle.  Jean 14:11, «Croyez-moi : je suis dans le Père et le Père est en moi. Sinon, croyez au moins à cause des œuvres que vous m'avez vu accomplir ». g) Pour donner gloire à Dieu  Marc 2:12, « Aussitôt, cet homme se leva, prit son brancard, et sortit devant tout le monde. Tous en furent stupéfaits et rendirent gloire à Dieu en disant : Nous n'avons jamais rien vu de pareil ! »  Luc 13:17, « Cette réponse de Jésus remplit de confusion tous ceux qui avaient pris parti contre lui, tandis que le peuple était enthousiasmé de le voir accomplir tant œuvres merveilleuses. »  Jean 9:3, « Jésus répondit : Cela n'a pas de rapport avec son péché, ni avec celui de ses parents ; c'est pour qu'en lui tous puissent voir ce que Dieu est capable de faire. »

Les dons spirituels

Page 70


Bernard Evrard

h) Pour donner foi et courage au peuple de Dieu  Marc 16:20, « Quant à eux, ils s'en allèrent proclamer la Parole en tout lieu. Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait leur prédication par les signes miraculeux qui l'accompagnaient. » Chaque miracle proclame que Jésus est vivant ! La guérison fait partie des bénédictions que Dieu accorde avec son salut, par le Seigneur Jésus-Christ. C'est un bienfait dont le but est de secourir, de consoler, de restaurer ceux qui sont éprouvés par la maladie en montrant aux hommes que celui qui les guérit est aussi celui qui pardonne leurs péchés et les sauve. Nous pouvons affirmer que la guérison est le fruit de la compassion du Seigneur et de son désir de faire du bien. Actes 10.38 Le don de guérir est pleinement manifesté dans le ministère de Jésus, des apôtres et des évangélistes. C'est ce don qui agit lorsque des personnes touchent les vêtements de Jésus et son guéries, ainsi que lorsque l'ombre de Pierre couvre les malades, ou que des gens touchent les linges qui avaient été en contact avec le corps de Paul, de même lorsque l'imposition des mains est pratiquée sur les malades.  “Après le couché du soleil, tous ceux qui avaient des malades atteints de diverses maladies les lui amenèrent. Il imposa les mains à chacun d’eux, et il les guérit.” (Luc 4:40 NEG)  “Ils saisiront des serpents; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur feront point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris.” (Marc 16:18 NEG)  “En sorte qu’on apportait les malades dans les rues et qu’on les plaçait sur des lits et des couchettes, afin que, lorsque Pierre passerait, son ombre au moins en couvre quelques-uns. 16 La multitude accourait aussi des villes voisines à Jérusalem, amenant des malades et des gens tourmentés par des esprits impurs; et tous étaient guéris.” (Actes 5:15-16 NEG)  “Le père de Publius était alors au lit, malade de la fièvre et de la dysenterie; Paul, s’étant rendu vers lui, pria, lui imposa les mains, et le guérit. Là-dessus, vinrent les autres malades de l’île, et ils furent guéris.” (Actes 28:8-9 NEG)

Les dons spirituels

Page 71


Bernard Evrard

 Actes 19:12 « Au point qu’on appliquait sur les malades des linges ou des mouchoirs qui avaient touché son corps, et les maladies les quittaient, et les esprits malins sortaient. »

3. LE DON D'OPERER DES MIRACLES.  1 Corinthiens 12:10, «L'Esprit accorde à l'un de pouvoir accomplir des miracles ».  Galates 3:5, «Voyons ! Lorsque Dieu vous donne son Esprit et qu'il accomplit parmi vous des miracles, le fait-il parce que vous obéissez à la Loi ou parce que vous accueillez avec foi la Bonne Nouvelle que vous avez entendue ? » Un miracle est un acte souverain de l'Esprit de Dieu, acte qui ne tient compte ni des lois, ni des systèmes. Si dans l'Eglise, nous voulons voir Dieu agir davantage par le moyen du don d'opérer des miracles, il faut que les gens abandonnent leur incrédulité, leur raisonnement et mettent leur foi en Dieu. Nous voyons dans Marc 6:4, «Jésus ne put faire là aucun miracle, si ce n'est qu'il imposa les mains à quelques malades et les guérit. Et il s'étonnait de leur incrédulité. » (manque de foi - FC). Il faut qu'il y ait dans l'assemblée plus de foi, lorsque l'Esprit veut œuvrer par un don ou un autre. Au lieu d'être sceptique et critique à l'égard des prodiges et des miracles. L'Eglise de Dieu devrait se jeter à genoux et faire la prière de l'Eglise primitive :  Actes 4:29-30, «Maintenant, Seigneur... donne à tes serviteurs d'annoncer ta Parole avec une pleine assurance. Etends ta main pour que des guérisons et des miracles se produisent par le nom de ton Saint Serviteur Jésus. Quand ils eurent fini de prier,... ils furent tous remplis du Saint-Esprit et se mirent à annoncer la Parole de Dieu avec assurance. » A quoi servent les miracles ? a) Pour délivrer le peuple de Dieu des mains de ses ennemis Exode 14, Le passage de la Mer Rouge. Des milliers d'hommes et de femmes campent près de la mer avec leurs enfants et leurs troupeaux. Mais, derrière eux, dans un nuage de poussière, l'armée puissante de Pharaon arrive et devant, la mer infranchissable. Le peuple se lamente, c'est la détresse et le désespoir.

Les dons spirituels

Page 72


Bernard Evrard

 Alors Dieu parle : Exode 14:13-16, «N'ayez pas peur ! Tenez-vous là où vous êtes et regardez ! Vous verrez comment l'Eternel vous délivrera en ce jour ; ces Egyptiens que vous voyez aujourd'hui, vous ne les reverrez plus jamais. L'Eternel combattra pour vous, et vous, tenez-vous tranquilles (vous n'aurez pas à intervenir - FC). L'Eternel dit à Moïse : Pourquoi m'appelles-tu à l'aide ? Ordonne aux Israélites de se mettre en route. Quant à toi, lève ton bâton, tends la main vers la mer, fends-la en deux et les Israélites la traverseront à pied sec ». b) Afin de pourvoir aux besoins de ses enfants  Exode 17:1-7, «Sur l'ordre du Seigneur, toute la communauté d'Israël quitta le désert de Sin et se rendit par étapes à Refidim, où ils installèrent leur camp. Ils n'y trouvèrent pas d'eau à boire, de sorte qu'ils cherchèrent querelle à Moïse et dirent : Donnez-nous de l'eau à boire ! Moïse leur demanda : Pourquoi me cherchez-vous querelle ? Et pourquoi mettez-vous ainsi le Seigneur à l'épreuve ? Assoiffé, le peuple se mit à protester contre Moïse en disant : Pourquoi nous as-tu fait quitter l'Egypte ? Est-ce pour nous faire mourir de soif ici, avec nos enfants et nos troupeaux ? Moïse implora le secours du Seigneur : Que dois-je faire pour ce peuple ? demanda-t-il. Encore un peu et ils vont me lancer des pierres ! Le Seigneur lui répondit : Passe devant le peuple, accompagné de quelques-uns des anciens d'Israël. Tu t'avanceras en tenant à la main le bâton avec lequel tu as frappé le Nil. Moi, je me tiendrai là, devant toi, sur un rocher du mont Horeb; tu frapperas ce rocher, il en sortira de l'eau et le peuple pourra boire. Moïse obéit à cet ordre, sous le regard des anciens. On a appelé cet endroit Massa et Meriba - ce qui signifie Epreuve et Querelle parce que les Israélites avaient cherché querelle à Moïse et avaient mis le Seigneur à l'épreuve, en demandant : Le Seigneur est-il parmi nous, oui ou non ? » Le peuple souffre de la soif à Rephidim. Aucun puits, ni source, ni cours d'eau, ni le plus petit ruisseau ; pas d'eau, sauf dans les cieux où ils ont oublié de regarder. Leurs murmures intensifient leur misère. Pourquoi ne pas se débarrasser de Moïse, ce conducteur gênant : ils se querellent avec lui et ils cherchent à le lapider. Dieu parle encore et l'eau sort du rocher d'Horeb. De la sécheresse la plus totale est sortie une source jaillissante. c) Pour exécuter les sentences et les jugements divins Aucun homme ne bénéficie de plus de preuves de la réalité de Dieu que Pharaon, et aucun homme n'eut autant d'occasion de se repentir.

Les dons spirituels

Page 73


Bernard Evrard

Avant de le détruire à cause de son endurcissement, Dieu lui fit voir le plus étonnant déploiement de signes miraculeux que la Bible contienne. C'est la même puissance qui, des siècles plus tard, sur un mot d'un pécheur sanctifié et rempli de l'Esprit, anéantit deux êtres qui cherchent à tromper l'Esprit de Dieu. Actes 5, Ananias et Saphira. d) Afin de confirmer la Parole de Dieu  Actes 13:11-12. «Mais maintenant, attention ! La main du Seigneur va te frapper, tu vas devenir aveugle et, pendant un certain temps, tu ne verras plus la lumière du soleil. Au même instant, les yeux d'Elymas s'obscurcirent ; il se trouva plongé dans une nuit noire et se tournait de tous côtés en cherchant quelqu'un pour le guider par la main. Quand le proconsul vit ce qui venait de se passer, il crut ; car il avait été vivement impressionné par l'enseignement qui lui avait été donné au sujet du Seigneur ». e) Afin d'apporter le secours dans des situations dangereuses  Matthieu 8:23-27, «Il monta dans une barque et ses disciples le suivirent. Tout à coup, une grande tempête se leva sur le lac et les vagues passaient pardessus la barque. Pendant ce temps, Jésus dormait. Les disciples s'approchèrent de lui et le réveillèrent en criant : Seigneur, sauve-nous, nous sommes perdus ! Pourquoi avez-vous si peur ? leur dit-il. Votre foi est bien petite ! Alors il se leva, parla sévèrement au vent et au lac, et il se fit un grand calme. Saisis d'étonnement, ceux qui étaient présents disaient : Quel est donc cet homme pour que même les vents et le lac lui obéissent ? » Il arrive que le chrétien le plus prudent se trouve dans de grands dangers. Mais aujourd'hui comme autrefois, Christ délivre ceux qui désespèrent. Malheureux sont ceux qui ne croient pas aux miracles. f) Afin de faire éclater la puissance et la magnificence de Dieu  Matthieu 11:5, «Les aveugles voient, les paralysés marchent normalement, les lépreux sont guéris, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres ». Cf Esaïe 35.5-6 ; 61.1. D'un bout à l'autre de l'Ecriture, nous voyons que les miracles sont là pour prouver la puissance souveraine de Dieu. Et les miracles de Jésus-Christ furent pour JeanBaptiste emprisonné la preuve que Jésus est vraiment le Messie. Le miracle est une œuvre puissante ayant pour but de manifester la puissance de Dieu et de le glorifier.

Les dons spirituels

Page 74


Bernard Evrard

VI. D'AUTRES DONS 1. RENDUS CAPABLES  « L’Eternel parla à Moïse en ces termes : 2 Vois, je désigne Betsaleel, fils d’Ouri, descendant de Hour, de la tribu de Juda, 3 et je l’ai rempli de l’Esprit de Dieu qui lui confère de l’habileté, de l’intelligence et de la compétence pour exécuter toutes sortes d’ouvrages, 4 pour concevoir des projets et les exécuter en or, en argent et en bronze, 5 pour tailler des pierres à enchâsser, pour sculpter le bois. Ainsi il pourra réaliser toutes sortes d’ouvrages. 6 Je lui ai donné pour aide Oholiab, fils d’Ahisamak, de la tribu de Dan et, de plus, j’ai accordé un surcroît d’habileté à tous les artisans experts, afin qu’ils soient capables d’exécuter tout ce que je t’ai ordonné » (Exode 31:1-6 Sem)  “Moïse dit à toute l’assemblée des Israélites : Voici ce que l’Eternel a commandé : 5 Prélevez parmi vous une offrande pour l’Eternel. Toute personne qui le souhaite dans son cœur apportera à l’Eternel une offrande… 10 Tous les gens habiles parmi vous, qu’ils viennent et exécutent tout ce que l’Eternel a prescrit… 21 Alors tous ceux dont le cœur était bien disposé et qui avaient l’esprit généreux vinrent apporter à l’Eternel leur offrande en vue de la construction de la tente de la Rencontre, de tout l’ouvrage à réaliser et de la confection des vêtements sacrés. 22 Tous ceux qui le souhaitaient dans leur cœur, hommes et femmes… 24 Tous ceux qui avaient mis de côté une offrande en argent et en bronze l’apportèrent à l’Eternel. Tous ceux qui avaient chez eux du bois d’acacia l’apportèrent pour tout l’ouvrage à réaliser. 25 Toutes les femmes habiles filèrent le lin de leurs mains et apportèrent des fils de pourpre violette, de pourpre écarlate, de rouge éclatant et de lin. 26 Toutes les femmes habiles qui le désiraient de tout cœur filèrent les poils de chèvre… 29 Tous les Israélites, hommes et femmes, qui désiraient de tout cœur apporter quelque chose pour les ouvrages que l’Eternel avait ordonné d’exécuter par l’intermédiaire de Moïse, apportèrent leurs offrandes volontaires à l’Eternel. 30 Moïse dit aux Israélites : Voyez, l’Eternel a désigné Betsaleel, fils d’Ouri, descendant de Hour, de la tribu de Juda. 31 Il l’a rempli d’Esprit de Dieu qui lui confère habileté, intelligence et compétence pour exécuter toutes sortes d’ouvrages, 32 pour concevoir des projets, pour travailler l’or, l’argent et le bronze, 33 pour tailler des pierres à enchâsser, pour sculpter le bois de manière à réaliser toutes sortes d’ouvrages. 34 Il lui a aussi accordé, de même qu’à Oholiab, fils d’Ahisamak de la tribu de Dan, le don d’enseigner sa technique à d’autres. 35 Il les a doués d’habileté pour exécuter toutes sortes de travaux de sculpteur et de dessinateur, pour broder les fils de pourpre violette, de rouge éclatant et de lin, pour réaliser des travaux de toute sorte et concevoir des projets. 36:1 Betsaleel et Oholiab et tous les hommes habiles Les dons spirituels

Page 75


Bernard Evrard

que l’Eternel avait doués d’habileté, d’intelligence et de compétence pour exécuter tous les ouvrages à réaliser pour le sanctuaire, exécutèrent tout conformément aux ordres de l’Eternel. 2 Moïse fit venir Betsaleel et Oholiab et tous les hommes habiles que l’Eternel avait doués d’habileté, et tous ceux dont le cœur était disposé à exécuter les travaux. 3 Ils reçurent de Moïse tous les dons que les Israélites avaient apportés pour exécuter les travaux nécessaires à la construction du sanctuaire. Et chaque matin, on continuait à apporter des offrandes volontaires à Moïse. 4 Alors tous les artisans habiles qui exécutaient tous les ouvrages du sanctuaire, interrompirent l’un après l’autre leur travail 5 et vinrent dire à Moïse : Le peuple en apporte plus qu’il ne faut pour exécuter l’ouvrage que l’Eternel a commandé de faire. 6 Là-dessus, Moïse fit passer dans le camp le mot d’ordre suivant : Que plus personne, ni homme, ni femme, ne prépare d’offrande pour le sanctuaire. Le peuple cessa donc d’en apporter, 7 car les matériaux étaient en quantité suffisante pour l’ensemble des travaux à réaliser. Il y en avait même en surplus.” (Exode 35:4-5, 10, 21-22, 24-25, 29-36:7 Sem) 2. D'AUTRES DONS ET LA MANIERE DE LES PRATIQUER  Romains 12:6-9, « L’un a reçu le don d’adresser des messages inspirés (prophétiques) : que ses paroles découlent de sa communion avec Dieu et qu’elles restent conformes à la règle de notre foi. 7 Un autre a le don d’exercer des activités pratiques, il s’est vu confier le ministère du diaconat ou la gérance de biens matériels: qu’il prenne ses responsabilités au sérieux (et serve les frères de tout son cœur). Un autre est doué pour expliquer la Parole de Dieu et exposer la doctrine: qu’il se consacre à cette tâche et qu’il utilise son don pour instruire ses frères. 8 Un autre sait exhorter et consoler: qu’il prenne fidèlement soin de ceux qui lui sont confiés et que ses paroles leur apportent un réel réconfort. Que celui à qui Dieu a confié des richesses matérielles en fasse part généreusement; qu’il donne en toute simplicité, sans calcul ni arrière-pensée; que celui qui est chargé de distribuer les secours soit impartial. Que celui qui sait diriger le fasse avec autorité et zèle; que celui qui préside les réunions, y mette tout son cœur. Si vous visitez les malades, apportez-leur la joie. Si vous exercez la bienfaisance, faites-le avec le sourire. 9 L’amour ne supporte pas les masques (hypocrisie, l'amour ne sait pas mentir): que le vôtre soit donc authentique et sans affectation; aimez en toute sincérité. » (PVV) 

Des dons de présider et de gouverner, accordés à ceux qui dirigent les églises : pasteurs, anciens…

Des dons de secourir par compassion ou miséricorde. Ex. Phœbée, Dorcas :

Les dons spirituels

Page 76


Bernard Evrard

Romains 16:1-2 « Je vous recommande Phœbé, notre sœur, qui est diaconesse de l’Eglise de Cenchrées, 2 afin que vous la receviez en notre Seigneur d’une manière digne des saints, et que vous l’assistiez dans les choses où elle aurait besoin de vous, car elle en a aidé plusieurs et moi-même. »  Du don de donner avec libéralité. Romains 12:8 « Celui qui exhorte à s'attache à l’exhortation; que celui qui donne le fasse avec libéralité (avec générosité); que celui qui préside le fasse avec zèle; que celui qui pratique la miséricorde le fasse avec joie. » Hébreux 13:16 « Et n’oubliez pas la bienfaisance et la libéralité, car c’est à de tels sacrifices que Dieu prend plaisir. » Dans le passage de 1 Corinthiens 12:7-11, l'apôtre Paul dénombre neuf dons découlant de «la manifestation du Saint-Esprit. »  “ Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune. 8 En effet, à l’un est donnée par l’Esprit une parole de sagesse; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit; 9 à un autre, la foi, par le même Esprit; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit; 10 à un autre, le don d’opérer des miracles; à un autre, la prophétie; à un autre, le discernement des esprits; à un autre, la diversité des langues; à un autre, l’interprétation des langues. 11 Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut.” (1 Corinthiens 12:7-11 NEG) Il est intéressant de noter que Paul écrivant aux Galates donne également une liste de 9 qualités ou vertus «du fruit de l’Esprit »  “Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi” (Galates 5:22 NEG) L’un ne va pas sans l’autre. Le fruit de l’Esprit et la manifestation de l’Esprit sont tous les deux nécessaires à l’Eglise. Je les comparerai aux deux mains d’un même corps. On peut vivre sans l’une de nos mains, mais c’est quand même gênant ! Dieu nous en a donné deux, et les deux sont bien utiles à l’équilibre et au bon fonctionnement de notre corps. Dans l’énumération des deux listes citées plus haut, deux choses apparaissent complémentaires : la puissance (la force) et l’amour.  La force sans l’amour peut être de la brutalité,  L’amour sans force risque d’être de la faiblesse.

Les dons spirituels

Page 77


Bernard Evrard

Dans la vie et pour la vie de l’Eglise, Dieu a donné la puissance et l’amour de son Esprit-Saint. Recherchons donc à les posséder l’un et l’autre abondamment. «Recherchez l’amour. Aspirez aussi aux dons spirituels « 1 Corinthiens 14.1 3. LA MEILLEURE FAÇON DE PRATIQUER LES DONS SPIRITUELS Il y a des qualités nécessaires dans la pratique des dons, afin qu'ils atteignent leur but :  La foi. Romains 12:6 “Puisque nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée, que celui qui a le don de prophétie l’exerce en proportion de la foi” (NEG)  L'humilité. Romains 12:3 “Par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de vous de n’avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun.” (NEG)  La soumission. 1 Corinthiens 14:32 «Les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes” (NEG), 1 Corinthiens 14:37 “Si quelqu’un croit être prophète ou spirituel, qu’il reconnaisse que ce que je vous écris est un commandement du Seigneur.” (NEG)  La maturité spirituelle, la sagesse et le discernement. 1 Corinthiens 14:7-9 “Si les objets inanimés qui rendent un son, comme une flûte ou une harpe, ne rendent pas des sons distincts, comment reconnaîtra-ton ce qui est joué sur la flûte ou sur la harpe? 8 Et si la trompette rend un son confus, qui se préparera au combat? 9 De même vous, si par la langue vous ne donnez pas une parole distincte, comment saura-t-on ce que vous dites? Car vous parlerez en l’air.” 1 Corinthiens 14:20 “Frères, ne soyez pas des enfants sous le rapport du jugement; mais pour la méchanceté, soyez enfants, et, à l’égard du jugement, soyez des hommes faits.”  L'ordre et la bienséance. 1 Corinthiens 14:39 “Ainsi donc, frères, aspirez au don de prophétie, et n’empêchez pas de parler en langues.” Les dons spirituels

Page 78


Bernard Evrard

 Et surtout l'amour, voie par excellence. 1 Corinthiens 12:31 “Aspirez aux dons les meilleurs. Et je vais encore vous montrer une voie par excellence. (l'Amour)” 4. LES DONS SPIRITUELS DOIVENT APPORTER :      

L'exhortation, L'encouragement, L'instruction, La consolation, Le conseil, La direction,

    

La guérison, La délivrance, La paix, La bénédiction du Seigneur. Ils doivent servir au bien des enfants de Dieu et glorifier le Seigneur !

Si nous savons faire abstraction de notre propre intérêt, pour rechercher le bien de l'église, par amour pour nos frères et sœurs, nous parviendrons à une pratique saine et équilibrée des dons spirituels qui atteindront alors le but pour lequel le SaintEsprit les accorde : « l'édification de l'église ». 1 Corinthiens 14.12 Je dirais que les dons spirituels sont des moyens que l’amour utilise pour le bien des membres du corps de Christ. Ils ne sont pas les seuls moyens, mais ils font partie de ces choses importantes que Dieu donne à l’Eglise de Jésus-Christ pour se développer et accomplir sa mission dans le monde. Nous voyons bien à la lecture de Écritures, que le revêtement de force (l'onction) accordé par le Saint-Esprit est la qualification nécessaire pour la vie équilibrée des disciples de Christ, le développement harmonieux des églises et l'exercice des ministères dans l'Eglise et à l'extérieur, vers le monde. Par amour, par compassion, par désir d'être utiles, aspirons aux dons spirituels.

Les dons spirituels

Page 79

Profile for Bernard EVRARD

dons spirituels  

dons de l'Esprit

dons spirituels  

dons de l'Esprit

Profile for ebmphoto
Advertisement