Page 1

SAPEUR-POMPIER DE PARIS

SILHOUETTE DU

LA NOUVELLE

N° 439 juillet - août 2010

PAGE 8

NOUVEAU BSP

PAGE 7

ENTRÉE OFFICIELLE DU BEAA

PAGE 6

LE 1ER BAL DU FORT DE VISG

PAGE 3

CONVENTION RECONVERSION

PAGE 2

DÉFILÉ 14 JUILLET 2010

BRIGADE DE SAPEURS-POMPIERS DE PARIS FLASH infos


Info SSH

Plus besoin de se casser la tête pour nettoyer vareuses et autres tenues délicates, des cartes de pressing sont en vente au magasin H.C.C.A de Masséna. Pour 35.88€, un crédit de 100 points permet de laver les effets professionnels (à l’exception de l’ensemble textile et des gants) dans les 1300 pressings affiliés en France. A chaque effet nettoyé correspond un nombre de points décompté (pantalon ou veste F1 : 15 points, chemise de sortie : 13 points, etc.). La liste des pressings partenaires est consultable sur le lien suivant : Travail/SSH/Partage/Liste des pressings Ticket Clean Way.

La carte pressing du SP de Paris

Info Birp

C’est sous une pluie battante que s’est déroulé le très populaire défilé du 14 juillet. Cette édition 2010, mettait à l’honneur les troupes de 13 pays d’Afrique subsaharienne, alliés de la France lors des deux guerres mondiales, à l’occasion des 50 ans de leur indépendance. Un détachement motorisé de 79 hommes, avec à sa tête le GDI Joël PRIEUR, et un détachement à pied de 21 réservistes issus de la formation JSPP menés par le CNE MICHEL (BRH) ont représenté la Brigade en défilant avec leurs frères d’armes sur « la plus belle avenue du monde ».

DÉFILÉ DU 14 JUILLET 2010

BREVES

Info CBA LIBEAU, EM GFI

Info section documentation/formation, BPREV

La proposition de loi rendant obligatoire l’installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d’habitation a été adoptée le 25 février 2010. Le texte stipule que « l’occupant d’un logement, qu’il soit locataire ou propriétaire » doit installer « dans celui-ci au moins un détecteur de fumée normalisé » et veiller « à l’entretien et au bon fonctionnement de ce dispositif. Cette obligation incombe au propriétaire non occupant (…) notamment pour les locations saisonnières, les foyers, les logements de fonction et les locations meublées (…) L’occupant du logement notifie cette installation à l’assureur avec lequel il a conclu un contrat garantissant les dommages d’incendie ».

Adoption de la proposition de loi relative au DAAF

Info Amicale des sapeurs-pompiers de Bormes-les-Mimosas

Inscriptions : www.amicale-spbormes.org ou www.le-sportif.com

Le 1er Trail national des sapeurs-pompiers se déroulera à Bormes-lesMimosas (Var), le 10 octobre 2010. L’épreuve de 21 Km se déroulera sur sentiers et chemins totalisant 1300 m de dénivelé positif dans un cadre d’exception. Le Trail est ouvert à tous les sapeurs-pompiers et agents des SDIS de nationalité française, professionnels et volontaires, de la protection civile, militaires (BMP, BSPP, IUSC) ainsi qu’aux sapeurs-pompiers de la principauté de Monaco. La compétition est limitée à 500 participants.

Le 1er Trail national des sapeurs-pompiers

Pour cette édition 2010, le GFI grand organisateur de l’événement le 5 juin dernier, a impulsé un renouveau au niveau de l’organisation et du spectacle, dans la perspective du grand rendez-vous du bicentenaire de la Brigade en 2011. Résultant d’un long travail de planification débuté en février 2010, les Portes Ouvertes 2010 ont atteint leurs deux objectifs principaux : préserver l’instruction des recrues sollicitées pour la préparation et l’organisation ; proposer un spectacle rénové et ambitieux. 3000 spectateurs ont donc pu assister à un spectacle d’1h30 au cours duquel se succédaient des scènes figurant l’incorporation, la formation au secours à victime, l’extinction des incendies avec un focus sur les sauvetages, et pour finir un plan Rouge avec l’engagement héliporté des équipes cynotechniques et du GREP. Sur l’ensemble de la journée, le fort de VISG a accueilli plus de 7000 personnes.

Portes Ouvertes 2010

Info Brigade N° 439 juillet - août 2010


Grâce à la signature de cette convention, le Bureau Condition du Personnel et Environnement Humain (BCP.EH) est reconnu par les organismes partenaires/prestataires de la Défense. De ce fait, la Brigade peut continuer à bénéficier des prestations d’aide à la reconversion, entre autres :

La convention signée, fixe les modalités de coopération entre l’ARD et la Brigade en tenant compte des spécificités de cette dernière. C’est là tout l’enjeu de ce partenariat. En effet, le statut militaire de la Brigade combiné à sa tutelle notamment budgétaire de la Préfecture de police de Paris ont conduit les autorités militaires à accorder une grande autonomie de fonctionnement à la Brigade, notamment pour la gestion de son personnel MDR et sous-officiers. Les officiers restant en partie sous l’autorité de la Direction des Ressources Humaines de l’Armée de Terre (DRH.AT) compte tenu des impératifs de mobilité fonctionnelle de cette catégorie de personnel.

Infos recueillies auprès du LCL DEBAUVAIS, chef BCP.EH/RCV

•Les dispositifs d’évaluation et d’orientation ; •Les aides à la reconversion (stages, formation, accompagnement…) sous congés de reconversion ; •Le reclassement avec l’accès au site Internet « Défense mobilité » pour la recherche d’emploi, site complémentaire au site internet du BCP-HE ; •La validation des acquis d’expérience ; •Le placement en emploi du candidat à la reconversion vers sa zone de repli.

La garantie de la continuité des prestations

La prise en compte des particularités de la Brigade

Moins de 20 ans De 20 à 24 ans De 25 à 29 ans De 30 à 34 ans De 35 à 39 ans De 40 à 44 ans De 45 à 49 ans De 50 à 54 ans De 55 à 59 ans De 60 à 64 ans De 65 et plus

Tranches d’âges

-3-

27,50 € 33,00 € 37,95 € 42,90 € 46,75 € 50,60 € 56,65 € 60,50 € 66,00 € 70,95 € 75,90 €

Adhérent

Info COL GONTIER, président de la MSPP

13,75 € 16,50 € 18,98 € 21,45 € 23,38 € 25,30 € 28,33 € 30,25 € 33,00 € 35,48 € 37,95 €

Conjoint-concubin-PACSé

- le forfait journalier hospitalier passe à 18 € au lieu de 16 € - le forfait journalier psychiatrique passe à 13,50 € au lieu de 12 €

A compter du 1er janvier 2011 les cotisations seront augmentées de 10 % comme suit :

- l’implantologie dentaire passe à 400 €/implant au lieu de 200 € - la monture optique passe à 150 € au lieu de 130 €

Depuis le 1er juillet 2010, les remboursements suivants sont modifiés :

Quelques modifications s’appliquent aux prestations et aux cotisations des adhérents MSPP.

Mutuelle des sapeurs-pompiers de Paris : du changement

• la Sous-direction de l’accompagnement et du reclassement professionnel de la DRH/MD.

• Marine mobilité ;

• Air mobilité ;

• Terre-reconversion (structure nationale dont relevait la Brigade) ;

Afin d’accroître davantage l’efficacité des acteurs dans le domaine de la reconversion du personnel militaire et d’élargir leurs compétences au personnel civil, le ministre de la Défense a décidé de créer un service unique interarmées de reconversion, l’Agence de Reconversion de la Défense dénommée « Défense Mobilité », regroupant les structures existantes :

Le 2 mars dernier, une convention relative à la reconversion du personnel et à l’accompagnement vers l’emploi des conjoints a été signée entre la brigade de sapeurspompiers de Paris, représentée par le GDI Joël PRIEUR, et l’Agence Reconversion Défense (ARD), représentée par le général de brigade MARTIAL, directeur de l’agence.

Du nouveau sur la reconversion


Equipement du quotidien

Equipement de sport

Tenue de sortie

La génération des équipements F1, arrivés à la Brigade en 1982, fera bientôt partie de l’histoire. Alors que la gamme F2 (le 1er polo intégrant des textiles de synthèse) est en dotation avec diffusion prochaine de nouveaux produits, l’évolution des textiles s’accélère avec l’arrivée des équipements de la génération F3 déjà prévue en boutique pour l’été 2010. De nouvelles fibres textiles et des innovations en perspective qu’Info Brigade vous présente. Progressivement, la Brigade quitte la génération d’équipement F1, implante le F2 et aborde le F3 tout en anticipant son évolution vers le F4. Observer, sentir les nouvelles tendances normatives, prendre en compte les délais impliqués par le lancement d’appel d’offre marché, pouvoir rester dans la course et conserver l’excellence de la Brigade, c’est la

mission complexe du SSH. Pour allier attente du personnel, évolution des technologies et des matériaux, directives du commandement et normes de sécurité, le SSH doit pouvoir anticiper et adapter le développement des équipements et des tenues du personnel dans un programme pensé sur 10 ans. Toujours une longueur d’avance…

Equipement de feu

Lampe rechargeable système LED (diode électroluminescente) à fixation sur casque : meilleur éclairage, basse consommation pour une meilleure autonomie. Lampe actuellement en vente en magasin au prix de 79 € H.T. avec chargeur, fixations pour casques F1 et F2, la dragonne et l’étui. Intégration : dotation des recrues en 2011.

Le sous-vêtement d’intervention F3 :

manches longues avec passe-pouce et marquage dans le dos, il se porte impérativement et exclusivement sous la tenue de feu au moment de partir sur intervention. Apport produit : transfert de l’humidité pour garder le corps au sec. Intégration : distribution été 2010.

La parka rouge :

Le survêtement coupe-vent :

Chemise F3 :

Maillot, short, cuissard court :

conçue pour être combinée avec le blouson F2 en cas de grand froid, elle assure une protection coupe-vent et modulable contrairement à la parka actuelle intégrée en 1996. Intégration : distribution prévue fin 2010.

style polo manche longue en polyester avec traitement bactériostatique, elle est destinée au port en emploi SAV (limite les risques de contamination) et en service courant. Intégration : en vente en magasin automne 2010.

Ce nouvel équipement techniquement plus complet et performant permettra de réduire le contenu du paquetage (2 pièces au lieu de 4 précédemment pour obtenir les mêmes fonctionnalités). Intégration : dotation des recrues et mises en vente dès l’été 2010.

Nouveau look rouge et marine, marquage dans le dos en lettres jaunes. Possibilité de placer un écusson de l’unité sur la manche gauche en vente depuis mars 2010.

Equipement radio du chef de garde et du chef d’équipe d’attaque :

A venir en 2011 Ensemble de la tenue de feu protection textile en marché pour 2011. Mais d’ores et déjà, suivant la politique de développement durable promue par la Brigade, les confectionneurs ont été autorisés à utiliser des matières recyclées telles que les fibres non tissées favorisant l’isolation thermique. Ajout d’une poche ; Changement du casque qui restera brillant chromé mais qui ne comportera plus de bande de catégorie (ex : « médecin ») ; Etude d’amélioration de la cagoule F2 en version F3 avec des zones renforcées ou plus aérées. Suppression ou maintien du ceinturon à l’étude, objet d’un groupe de travail ;

destinée à être placée dans une poche de la tenue de feu prévue à cet effet, la radio est raccordée à un système d’ostéophonie (transmission des vibrations sonores par voie osseuse) relié au casque. Ce dernier est équipé d’un système associant un microphone et une oreillette intégrant un hautparleur. Intégration : 1ères dotations pour l’automne 2010 à la 13e Cie. Le gant F2 spécial attaque : version textile ou cuir ? A l’issue de la période de test comparatif de 8 mois (dans 4 Cie : 2, 7, 10, 13), le gant F2 le plus satisfaisant sera retenu. Apport du gant F2 (ou de type B) : assure une protection thermique supérieure en milieu très chaud. Intégration : distribution été 2011, puis probablement en vente en été 2011. Le gant de type A utilisé depuis 1997 à la Brigade reste dans le paquetage du SP en utilisation multi-usage.

Les insignes figurant sur la vareuse, la chemise et la chemisette bleues seront complétés par un écusson losange d’appartenance à l’arme et à la BSPP (liseré or pour les officiers et rouge pour les MDR) sur la manche gauche et par l’écusson rectangulaire logo Brigade figurant déjà sur la veste F1 en version petit format sur la manche droite. Le port de ces écussons sera obligatoire après validation du futur BSP 179.

Coque de sécurité systématique dans les bottes en dotation pour les recrues ; Conception d’un treillis de défilé pour les MDR en remplacement de la tenue SPF1 ; Tenue de parade modèle 1885 pour le personnel de la Musique à l’occasion des célébrations du bicentenaire ;

Le blouson F2 :

de couleur bleu marine avec bande rouge et grade poitrine, conçu en protection contre le froid ou en port de mi-saison (manches retirables), il se caractérise notamment par sa propriété coupevent.

Les sous-vêtements :

bas de contention pour la pratique sportive en vente depuis mars 2010 et slips, maillots de corps et caleçons en coton aux couleurs Brigade en vente début avril 2010.

Mise en place d’une tenue de travail spécifique pour le personnel du domaine logistique (casernement, mécanique, etc.) afin de les distinguer du personnel civil ; Amélioration de la tenue GREP pour plus d’ergonomie et une meilleure protection contre les intempéries ; Amélioration des équipements de protection des motards (photo ci-contre). Infos recueillis auprès du CBA CHELINGUE, Chef SSH


Info Section GPS (BRH)

La section gestion position statutaire du BRH rappelle que certaines positions administratives et statutaires comme les congés de maladie ou l’instance de réforme interdisent la pratique d’une telle activité. Tout manquement aux dispositions rappelées ci-dessus peut entraîner des sanctions disciplinaires. De plus, le non-respect de ces dispositions peut conduire au refus de prise en charge des frais médicaux inhérents à une blessure survenue dans le cadre de cette activité non autorisée.

Suite aux nombreuses interventions effectuées lors du passage de la tempête Xynthia, du 27 au 28 février derniers, par des SP de la Brigade exerçant l’activité de sapeur-pompier volontaire, il est rappelé que cette activité SPV ne peut s’effectuer légalement que si elle fait l’objet d’une déclaration par compte-rendu au commandant d’unité conformément à la procédure décrite dans la note permanente n°2007-16/NPERM/ BRH/GPS/Statuts/D2 du 27 novembre 2007.

Rappel aux militaires de la Brigade exerçant des vacations de SPV

Fort de cette première expérience réussie, le GFI donne rendez-vous en 2011 pour un spectacle encore plus détonant à l’occasion des célébrations du bicentenaire de la création du corps des sapeurs-pompiers de Paris.

Dès l’ouverture des portes à 19h00, le public a été accueilli par l’orchestre « Apollo Orchestra » qui a assuré l’ambiance tout au long de la soirée. Puis, dès 23h00, le public, assis dans les gradins de l’amphithéâtre du Fort, a contemplé en musique, durant 30 minutes, les explosions de lumières multicolores, introduites par le mot de « bienvenue » de madame Sylvie ALTMAN, Maire de Villeneuve-St-Georges et Conseillère régionale d’Ile-de-France.

Depuis 1966, arrivée des sapeurs-pompiers de Paris au fort de VISG, c’est la 1re fois qu’un bal est organisé sur le site. Les festivités préparées de longue date par la commune de Villeneuve-St-Georges et par l’Ecole des sapeurs-pompiers de Paris, ont permis à 3 000 personnes, la nuit du 14 juillet 2010, de danser sur la place d’armes jusqu’à 2h00 du matin, après avoir assisté à un somptueux spectacle pyrotechnique offert par la commune.

Le fort de VISG a ouvert ses portes au soir du 14 juillet 2010 pour laisser place à un bal populaire accompagné d’un feu d’artifice.

Le 1er bal du fort de VISG

-6-

Infos recueillies auprès du CBA CHELINGUE, chef SSH

A l’écoute des différentes idées exprimées, la CLAMI a ainsi abordé : • La vente par correspondance (VPC) via la livraison CQG, accessible au personnel bénéficiant de la masse (dès la 5e année de service) avec pour projet l’extension de la VPC à la totalité du secteur Brigade (excepté UES éloignées) ; • Le projet d’échanges par correspondance et de livraison de l’ensemble du matériel SSH avec un système de navette entre le SSH et les unités ; • La mise en vente de nouveaux produits en magasin : chaussures basses homme pour les cadres, lacets sans nœud, chaussettes évoluées (pied gauche et pied droit définis) et semelles amortissantes pour la course à pied, maillots de bain (homme et femme), mule et lunettes de natation, lunettes de soleil…

La Commission Locale d’Approvisionnement de la Masse Individuelle (CLAMI), composée du personnel du SSH et de représentants de chaque groupement, s’est réunie jeudi 17 juin dernier pour déterminer les nouveaux services aux personnels qui seront mis en place par le Service Soutien de l’Homme, en 2010 et 2011.

Nouveautés SSH

Info LCL CAZALE, MAJ HUET, LTN HAMONIC

Info Brigade N° 439 juillet - août 2010


Infos recueillies auprès du CBA BELLOCQ, BEP

Informations complémentaires : 1 330 510 ou 01 53 55 23 60. -7-

Info SSP – Groupe Hospitalisation Soins Externes

Le SP ayant besoin de soins auprès d’un professionnel de santé civil devra systématiquement présenter à celui-ci une « attestation d’accident ou de maladie survenus en service » qui justifiera de l’accident de travail et permettra au SP de bénéficier de la gratuité des soins. Ce document, délivré par le service médical, lors de la consultation remplace la carte vitale et la carte de mutuelle qui ne doivent en aucun cas être utilisées pour effectuer le règlement. En ce qui concerne les hospitalisations en milieu civil, un accord du médecinchef du SSP sera nécessaire afin d’établir la prise en charge après avis de la chaîne hiérarchique (commandant d’unité et médecin-chef de groupement). Pour cet avis, le dossier sera obligatoirement composé du devis mentionnant la nature de l’acte et les éventuels dépassements d’honoraires.

Chaque sapeur-pompier victime d´un accident en service (ou blessé dans le cadre de son activité de volontaire) doit : - faire établir un CRAM auprès de son bureau SOA ; - se rendre en consultation dans son service médical de groupement, surtout si la prise en charge initiale a eu lieu auprès d´une structure civile. ATTENTION Le remboursement des soins se fait à hauteur du tarif de la sécurité sociale, tout dépassement d’honoraire facturé restera à la charge du sapeur-pompier.

Concernant le règlement des soins :

Conduite à tenir en cas d’accident en service :

Les soins relatifs aux blessures des pompiers accidentés en service sont pris en charge par le Service de Santé et de Prévention (SSP) au sein du Groupe Hospitalisation - Soins Externes situé sur le site de PORT-ROYAL.

Procédure de prise en charge de soins médicaux suite à un accident en service

• Intégré au DN de CHPT depuis le 1er février 2010, le BEAA peut, de plus, décaler sur demande de tout chef d’agrès et est intégré à tout renfort incendie sur le secteur Brigade en lieu et place d’une échelle automotrice. Il a ainsi effectué 29 interventions en 13 jours d’activité. • Depuis le début de l’expérimentation, malgré son important gabarit, aucun problème d’accessibilité n’a été relevé. Ses capacités d’accès sont supérieures aux échelles. • Sa nacelle est déjà unanimement appréciée pour les brancardages difficiles en raison de ses capacités d’emport et de la sécurité qu’elle offre pour la victime (brancard posé au sol de la nacelle) • Les orifices de refoulement ont été utilisés à plusieurs reprises, offrant un gain de temps et une simplicité d’établissement très appréciables.

Une expérimentation concluante

Ces positionnements différents doivent permettre au BEP au BOPE d’affiner l’optimisation de l’emploi de cet engin : au sein d’un DN ou en engin spécial. En fin d’année, chaque GIS disposera d’un BEAA.

• 1 BEAA au sein du DN de la 5e compagnie (en lieu et place de l’échelle) ; • 1 BEAA au sein des ATG1 (Bondy) en engin spécial.

A ce jour, 2 BEAA sont achetés et sont actuellement testés à la Brigade :

Si le BEP a jeté son dévolu sur le BEAA, c’est parce que l’engin a des capacités très intéressantes que ne possède pas une EPA, notamment : - articulation du bras permettant des positionnements inaccessibles aux échelles (par-dessus un obstacle, à l’intérieur de puits de lumière, en site négatif…) impliquant une augmentation des points d’attaque sur feux ; - puissance hydraulique importante (LC de 3000 l/min commandée à distance) ; - report d’image au pied du bras (utilisation pour visualiser certains points particuliers, notamment pour le COS) ; - binôme FMOGP + BEAA très performant sur les grands feux ; - brancardage par nacelle intéressant lors de points d’évacuation complexes (hauteur, profondeur…).

Initié en 2007 par le BEP, le projet d’acquisition du BEAA (bras élévateur articulé automobile) se concrétise. Suite à une étude réalisée par le BEP mettant en exergue les capacités de cet engin, puis à une phase d’expérimentation menée au sein de la 5e compagnie, le commandement a acté les propositions d’obtention de 3 BEAA pour 2010.

Le BEAA fait son entrée officielle à la Brigade


BRIG DE

INFO

Directeur de la publication : GDI Joël Prieur Directeur de la rédaction : LCL Pascal Le Testu Rédacteur en chef : LTN Anne-Marie Tossou Crédit photos : Brigade de sapeurs-pompiers de Paris Chef Imprimerie : SGT Patrick Fatana Conception Graphique : CCH Marc Gomis - CPL Arnaud Berthe

Infos recueillies auprès du CBA BELLOCQ, BEP

- L’actualisation du plan « Troubles Urbains » de 2005 en intégrant le plan « Grandes Manifestations » de 2006 ; - L’appui sur des moyens de coordination interservices, notamment avec les forces de l’ordre : vocabulaire commun, identification harmonisée des fonctions, fiches de tâches croisées, bientôt réseau de transmissions partagé ; - L’interopérabilité avec les renforts des SDIS.

Le BSP 393 axe notamment la réponse opérationnelle sur :

Environ 150 sapeurs-pompiers de France, de Belgique, de Suisse et de Monaco ont participé aux journées Innovation-Recherche 2010 organisées par le BEP pour échanger RETEX et pistes de prévention autour du thème de l’engagement des sapeurs-pompiers en contexte de troubles urbains. Simples incivilités, émeutes, voire guet- à l’Ecole militaire, « le droit de retrait Du GT à la publication d’un nouveau BSP apens, les violences urbaines sont n’existant pas pour les sapeurs-pompiers, Les pistes explorées par le groupe de travail aujourd’hui récurrentes et d’un niveau il a été d’emblée utile de mettre en relief pluridisciplinaire et interservices « violence urd’agressivité accru. Le risque est les fondamentaux juridiques, tactiques baines », créé en septembre 2009 (cf. Info Bripermanent et une simple étincelle suffit et comportementaux dans [la] réflexion. gade n° 437 décembre 2009) et piloté par le à mettre le feu aux poudres. Les secours Les quelques actes réflexes que doivent LCL ALLAERT (chef Bep), donneront donc lieu à doivent donc se préparer à intervenir en respecter les secours (…) induisent pour la publication du BSP 393, pour la rentrée 2010. contexte hostile. la Brigade des conséquences particulières Ce document formalisera la réponse actualisée Comme l’a rappelé le général de division Joël en matière de formation et de préparation et interservices de la Brigade pour faire face aux PRIEUR, en introduisant la première journée opérationnelle(…), l’efficacité est à ce prix ». violences urbaines paroxysmiques.

Les 10 et 11 mai derniers, le BEP organisait ses journées Innovation-Recherche sur le site de l’Ecole militaire. Pour cette nouvelle édition, les idées novatrices et les retours d’expériences opérationnelles échangés entre les différents corps de sapeurs-pompiers étaient principalement axés sur le phénomène des troubles urbains. Une réflexion débutée par le BEP depuis déjà plusieurs mois et qui aboutira à la création du nouveau BSP 393.

Innovation-Recherche 2010 sur les violences urbaines

IMPRIMERIE BSPP

Info brigade juillet aout 2010 version impression1  

Info brigade juillet aout 2010 version impression1

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you