Issuu on Google+

FUTUR

BIEN ETRE L’île Maurice NATURE

Aldabra, un atoll pour l’Humanité

ARCHEOLOGIE

Opération Vanikoro

BAHAMAS Danse avec les dauphins

VOYAGE

Les Floridas Keys

L’avenir de l’homme est sur l’eau


Edito L’automne, ... le début de l’été austral

Si le gris est la couleur à la mode pour cet automne, c’est aussi la couleur du ciel de la saison qui a commencée. Pluies, vagues de froid, la saison hivernale approche. C’est vers le sud de la Planète qu’il faudra se tourner pour échapper aux mois qui arrivent et retrouver soleil, chaleur et ciel bleu, pour pratiquer vos activités aquatiques favorites. Dans l’hémisphère sud, c’est le début de l’été austral. Alors pourquoi ne pas mettre le cap vers l’Océan Indien. C’est ce que nous vous proposons au travers d’une exposition au Muséum d’Histoire Naturelle de Paris sur l’atoll d’Aldabra aux Seychelles. Un lieu oublié du temps qu’il devient urgent de protéger. Que laisserons-nous aux générations futures ? Il est grand temps d’agir. Tout le monde est d’accord pour le dire, mais dans les décisions, les actions d’envergure, l’homme agit peu ou en tout cas trop lentement. Alors pour montrer que des fondations, des personnes se battent et agissent quelque part sur notre Planète, nos colonnes et nos pages sont ouvertes pour encourager les initiatives et informer nos lecteurs comme nous le faisons aujourd’hui avec la Fondation Aldabra. Pour le réchauffement climatique, les politiques en parlent aussi. Mais quelles mesures importantes sont prises à l’échelle planétaire? La montée des eaux sera-t-elle une fatalité si rien n’est fait durant ce siècle? Dans notre dossier sur le futur, nous vous présentons les projets de demain. Car c’est peut-être les architectes qui apporteront les solutions pour sauver en dernier recours l’Humanité, avec des créations dignes des meilleurs romans de Jules Verne. Crise économique, effondrement des bourses, crise financière. Il est temps de s’évader vers d’autres horizons pour oublier un futur proche pas très rose. Nous vous transportons vers des destinations voyage de rêve. L’île Maurice, côté bien-être et art de vivre. Dans les Caraîbes un grand reportage sur un archipel situé à l’extrême sud de la Floride. Peu visité par les Européens, mais rendu célèbre par Ernest Hemingway, les Keys, avec des interminables ponts et une mer généreuse. Les aventures aquatiques ne manquent pas dans ce numéro. Nous vous emmenons aux Bahamas à la rencontre des dauphins sauvages. Tous ces reportages étant, comme nous l’avons montré dans notre numéro 1, illustrés par de magnifiques photographies. Bonne lecture à tous et un grand merci pour vos nombreux messages de soutien Robert MARGAILLAN Rédacteur en chef et Directeur de la Publication

EAU Mag 3


L’île Maurice, temple du raffinement et du bien-être.

p.52

En couverture du numéro 2, Amphibious 1000, un projet d’hôtel composé de villas flottantes conçu par l’architecte Giancarlo ZEMA

p.38 Photo: Beachcomber Hotels


Sommaire

EAU Mag - N°2 - Oct. - Nov. - Décembre 2008

ACTUS

6

EN COULISSE

10 FESTIVAL Images sous-marines à Antibes SOUS-MARINE 12 BIO Hippocampes, menez l’enquête!

14 DECOUVERTE Bahamas, danse avec les dauphins Par Robert Margaillan

20

FUTUR

Réchauffement, montée des eaux, l’avenir de l’homme est sur l’eau

30 NATURE Aldabra, un atoll pour l’Humanité 38 VOYAGE Les Florida Keys

Par Dominique Salandre

ETRE 52 BIEN L’île Maurice, temple du raffinement et du bien-être Par Robert MARGAILLAN

66

LOISIR

76

ARCHEOLOGIE SOUS-MARINE

Jetez-vous à l’eau Par Christine DESBIENS et Robert MARGAILLAN

Les dernières nouvelles de Monsieur Laperouse Par Pierre LARUE et l’Association Salomon

80 SHOPPING Notre sélection d’objets et produits pour cette automne Par Christine Desbiens

EAU Mag 5


ACTUS • En coulisse ATLANTIS THE PALM OUVRE A DUBAI

Le nouvel hotel de Sol Kerzner, vient d’ouvrir à Dubaï le 24 septembre 2008. Très spectaculaire, il est situé dans un parc de 46 hectares, au centre du croissant qui couronne l’île artificielle, le Palm Jumeirah. Dans un décor grandiose il intégre le plus étonnant des parcs aquatiques du monde, qui est accessible aussi bien aux hôtes de l’Atlantis qu’aux visiteurs de Dubaï. Fidèles à la légende de l’Atlantide, qui a déjà inspiré avec succès l’Atlantis aux Bahamas, les architectes ont développé le thème de la Cité Perdue avec beaucoup d’imagination. Les attractions sont nombreuses. Parmi elles, le musée des Atlantes, qui redonne vie au mythe de l’Atlantide à travers un labyrinthe de tunnels souterrains offrant aux visiteurs une vue stupéfiante sur les ruines de la Cité Perdue, et la vie marine des aquariums. www.atlantisthepalm.com

OPERATION CHIRURGICALE D’UN REQUIN A NAUSICAA Endormi à l’aide d’huile de clou de girofle, un requin de Nausicaa a été opéré pour extraire un hameçon de grande taille. D’où vient-il ? Il était très probablement dissimulé dans la nourriture, et a été accidentellement avalé lors d’un repas. Puis la plaie est recousue. Le requin reste endormi près d’une heure, l’animal semble sans réaction, les visages sont inquiets. Après trois heures de soins intensifs, le requin recommence à nager et retrouve bientôt ses congénères du grand aquarium. Aujourd’hui, la cicatrice est bien refermée, et la star de NAUSICAA prend de nouveau son repas hebdomadaire sous les yeux des visiteurs. Ce grand fauve des océans d’apparence indestructible, s’avère être un animal bien fragile face aux inventions des hommes. Sur le Plateau d’animation «La Mer en Direct », NAUSICAA explique cet événement à ses visiteurs. www.nausicaa.fr

XL AIRWAYS OUVRE UNE LIGNE POUR LES BAHAMAS

Le 18 décembre 2008, la compagnie XL Airways assurera un vol direct Paris-Nassau tous les jeudis. Le vol arrivera en début d’après-midi pour faciliter les transferts vers les îles de l’archipel. Les Bahamas ne seront plus qu’à un jet de pierre de la France. L’occasion de découvrir ses 700 îles ensoleillées, posées sur ses eaux turquoises. Nassau la coloniale, capitale des Bahamas, Paradise Island et Grand Bahama entre modernité et nature, composent les principales îles. Les autres, ce sont les «Iles Extérieures». Abaco, Andros, Bimini, Cat Island, Eleuthera, Exuma, Inagua, Long Island, San Salvador… offrent une beauté préservée : plages immaculées, jardins de corail et villages authentiques à découvrir. www.xlairways.fr - www.bahamas.fr

6 EAU Mag


GRAND NETTOYAGE

PLONGIMAGE.com, le spécialiste

de la photo et de la vidéo aquatique et sous-marine sur internet ouvre son premier Show-Room en collaboration avec le magasin LA BULLE à Angers. Les plus grandes marques comme Canon, Nikon,.. sont exposées. Et vous bénéficiez des conseils avisés de Paul-Henri Adoardi que tout le monde appelle PH. Ouvert du Mardi au samedi. LA BULLE 22 Bd Gaston Birgé 49100 ANGERS www.plongimage.com

L ’ a s s o c i a t i o n écologique «Green & Zen Bubbles» située dans les Alpes de Haute Provence, organise régulièrement des nettoyages aux abords d’étendues d’eaux douces. Résultat, en septembre, 600 kg de déchets collectés autour du le lac de la Forestière de Manosque. Le 25 octobre dernier, 500 kg au lac de pêche des Buissonades à Oraison. Prochaine opération, les berges du Rhône. greenandzen.blogspot.com

Notre lectorat, 7 à 77 ans? Notre numéro 1 a été apprécié par des lecteurs bien plus jeunes semble-t-il. Un grand merci aux parents pour cette superbe photo.

LA FRANCE CHAMPIONNE DU MONDE D’APNEE

L’équipe de France masculine vient de remporter le 6ème championnat du monde AIDA d’apnée par équipe. La compétition s’est déroulée dans les eaux chaudes de Sharm El Sheikh dans le Sinaï, en Egypte du 31 aout au 12 septembre 2008. L’équipe de France était composée de Christian Maldamé, Morgan Bourc’his et de Guillaume Néry, le quadruple recordman du monde en poids constant (c’est-à-dire descente et remontée en palmant) (2002 :-87m 2004 :-96m - 2006 :-109m - 2008 : -113m). Pour réaliser leurs performances en apnée statique, dynamique et en poids constant, les apnéistes Français étaient équipés des combinaisons Aqua Skins et des masques Sphera d’Aquashère. Du matériel performant, bien utile pour de nombreux sports aquatiques avec la souplesse de ses combinaisons et le confort et le champ visuel des masques utilisés par les champions Français.

INCROYABLES CETACES Cet ouvrage sur les baleines a été réalisé en coédition avec le Muséum National d’Histoire Naturelle qui présente jusqu’au 25 mai 2009, une exposition sur les cétacés. Majestueux, mystérieux et sauvages, ils alimentent les rêves et les légendes du monde entier. Immenses, ils semblent peupler les Océans depuis la nuit des temps. Les plus grandes baleines pèsent plus que trente éléphants, et sont malheureusement en danger aujourd’hui.

EAU Mag 7


NOUVEAU: AU VIEUX CAMPEUR A MARSEILLE La célèbre enseigne Parisienne d’articles de sport a ouvert cet été un nouveau magasin à Marseille, sur le Prado. Au Vieux Campeur, c’est une chaîne de magasins qui offre un choix très large d’articles et d’accessoires. Son but satisfaire sa clientèle et offrir un service de qualité et des prix compétitifs. Pour cela, le choix est grand, les marques nombreuses, dans les domaines tels que la randonnée, la montagne, la neige, et aussi la voile, la plongée, le kayak, la natation, l’apnée, la randonée aquatique, le nautisme. Et puis, il y a aujourd’hui 41 établissements répartis entre Paris, Lyon, Albertville, Thonon, Salanche, Strasbourg, Toulouse. A Paris, le Vieux Campeur, c’est 26 boutiques dans le Quartier Latin. A Marseille, le magasin offre toutes les gammes de produits pour l’eau contrairement à certains magasins de montagne qui n’ont ni de rayon nautisme, ni de rayon plongée. Les catalogues sont au nombre de trois, un pour la terre, un pour l’eau et un pour l’hiver. Leur format est généreux. Le poids de chacun en dit long sur le nombre d’articles référencés. C’est impressionnant. AU VIEUX CAMPEUR - 255, Av du Prado - 13008 MARSEILLE Tél: 04 91 16 30 30 - www.auvieuxcampeur.fr


SOINS ENERGETIQUES PAR MAITRE REIKI

RETROUVEZ

VITALITE ET BIEN-ETRE PAR UNE METHODE DE

SANTE NATURELLE

Le Reiki revitalise le corps et l’esprit pour atteindre un bien-être physique, mental et émotionnel. Autres soins : - Equilibrage des chakras - Purification et harmonisation des lieux de vie Contact : Anahata - Tél : 06 82 35 18 86 Site web : www.reiki-soins.fr


Festival Mondial de l’Image Sous-Marine d’Antibes Le rendez-vous incontournable des passionnés et de ceux qui aiment le monde sous-marin et ses merveilles vient de fêter sa 35ème édition, du 29 octobre au 2 novembre 2008. Grâce à son infatigable fondateur et directeur, Daniel Mercier, le Festival propose de nombreux concours et distingue les plus prestigieuses productions audiovisuelles de la Planète. Au programme: projections de films, de diaporamas et de photos, concerts, danse et de très belles expositions photos. Parmi celles-ci, on retiendra les dernières images du photographe Laurent Ballesta, que l’on a l’habitude de voir sur TF1 aux côtés de Nicolas Hulot dans l’émission Ushuaïa, en tant que conseiller scientifique pour le monde sous-marin. Et parmi les films primés, «Lembeh, la splendeur de l’étrange», Palme d’Or du Festival du groupe A, et « The Pier», Palme d’Or du Groupe B. De très belles images qui émerveillent et font rêver petits et grands. Pour ceux qui n’auraient pas pu se rendre à Antibes cette année, rassurez-vous, le Festival 10 EAU Mag

reprendra la route comme à son habitude, en 2009, pour un tour de France et une série de projections dans les plus grandes villes de notre beau pays. Le programme et les dates seront publiés prochainement sur le site du Festival. Pour tout renseignement : www.underwater-festival.com Tél : 04 93 61 45 45 – E-mail : spondyle@wanadoo.fr Le Festival en quelques chiffres: 1000 participants, 58 nations, 169 films, plus de 400 photos papier, 1500 diapositives, 29 montages audiovisuels, diaporamas et séries sonorisées, 52 livres en compétition consacrés à la mer et 40 sites Web. Photos: Jeff Yonover / FMISM Barrio Felipe / FMISM Daniel Selmeczi / FMISM


HIPPOCAMPES Menez l’enquête! Les hippocampes sont des stars du monde sousmarin. Mais que sait-on d’eux ? Des associations et des plongeurs se mobilisent pour mieux connaître – et faire connaître – ces étranges poissons, que l’on peut aussi rencontrer sur nos côtes. Squelettiques, improbables, les hippocampes comptent sans doute parmi les poissons les plus étranges. Outre leur forme caractéristique, ils ont aussi un étonnant mode de reproduction : chez eux, c’est le mâle qui porte les bébés ! Cette accumulation de bizarreries insolites a depuis longtemps attiré l’attention, et valu à ces créatures une popularité qui ne se dément pas. Pourtant, comme le regrette l’ichtyologue Patrick Louisy, directeur scientifique de l’association Peau-Bleue, « chez nous, les scientifiques ont fort peu étudié le mode de vie des hippocampes, leur environnement, leur écologie. » D’où ce paradoxe : ces animaux connus de tous restent pourtant méconnus… Heureusement, grâce à quelques passionnés et à l’implication des plongeurs, les hippocampes de nos côtes sont aujourd’hui sous la loupe des enquêteurs naturalistes. Et il n’était que temps ! Partout dans le monde, en effet ces animaux souffrent d’une même maladie : l’homme. Populations surexploitées pour approvisionner la 12 EAU Mag

médecine traditionnelle chinoise, habitats soumis à une influence humaine grandissante et rarement positive, tous les indicateurs sont au rouge. Dans ce contexte, Patrick Louisy s’inquiète : « faute de données scientifiques, il est impossible d’estimer leurs populations en France ; on ne peut même pas dire quels dangers les menacent. Pour comprendre les risques, nous avons besoin de savoir où vivent les hippocampes, quel est leur cycle de vie, quelles sont leurs exigences d’habitat, de qualité d’eau… Alors seulement, il sera possible d’analyser les menaces, d’évaluer leur vulnérabilité, et d’intervenir si nécessaire pour protéger les espèces, ou leur milieu. » C’est face à ce constat que Patrick Louisy et l’association Peau-Bleue ont lancé, en 2005, un vaste programme d’étude et de collecte d’informations baptisé En Quête d’Hippocampes : « Dans le cadre de ce programme, notre première action a été d’impliquer les plongeurs amateurs, avec le projet Hippo-ATLAS qui rassemble leurs observations et photographies. Nous collectons ainsi des données sur la répartition des deux espèces européennes, mais aussi sur les habitats qu’elles fréquentent. » Mais pour en savoir plus, l’association Peau-Bleue devait s’attaquer à un véritable travail de


Deux espèces sur nos côtes L’hippocampe à museau court (Hippocampus hippocampus) se reconnaît à son museau court, et à sa « crête » triangulaire élevée sur la nuque. Atteignant 10-11 cm (rarement 15 cm), il est souvent brunâtre, parfois jaune. Il n’a en général pas de filaments cutanés (mais ça peut arriver !). L’hippocampe moucheté (Hippocampus guttulatus) a un museau plus allongé. Long de 10-12 cm (jusqu’à 18 cm), il doit son nom à ses habituelles mouchetures blanches (parfois absentes !). Beige très clair à brun foncé, quelquefois jaune d’or, rouge ou rose intense, il porte souvent des filaments cutanés, parfois ramifiés (mais peut n’en avoir aucun). Hippo-INFOS • Les photos reçues par l’Hippo-ATLAS montrent des hippocampes mouchetés incroyablement divers (couleur, proportions, filaments), au point que l’on peut se demander s’ils appartiennent bien à une seule espèce ! • Dans l’étang de Thau, les hippocampes apprécient les herbiers de zostères, mais aussi les champs d’algues vertes, les épaves, et même les cordes de culture d’huîtres ! • En deux ans, 9 classes du pourtour de l’étang de Thau ont rassemblé les témoignages de 136 personnes, soit plusieurs centaines d’hippocampes observés ! • Sur 118 transects réalisés en plongée dans l’étang de Thau, la densité moyenne des hippocampes est de 13 individus par hectare.

terrain. Le secteur choisi pour cette première étude a été le vaste étang lagunaire de Thau, en Languedoc. « Le projet-pilote Hippo-THAU s’appuie sur deux types de coopérations : avec les plongeurs amateurs d’une part, mais aussi avec les enfants des écoles, qui mènent l’enquête auprès de leurs proches et des usagers de l’étang de Thau. Un travail considérable dont la réussite doit beaucoup à l’implication de nombreuses associations locales*. » Mais pour le responsable scientifique de Peau-Bleue, il n’est pas question de s’arrêter là : « Le projet Hippo-THAU continue, avec de nouvelles classes d’enfants enquêteurs et un travail plus actif en direction des plongeurs amateurs, et l’Hippo-ATLAS doit encore s’étoffer. Pour nous, la connaissance des hippocampes est un savoir qui se construit avec l’aide de chacun. Alors, si vous avez vu ou photographié des hippocampes, si vous savez quelque chose à leur sujet, dites le nous ! » En Quête d’Hippocampes : devenez acteur ! Que vous soyez plongeur, randonneur aquatique, pêcheur ou simple amoureux de la nature, vous pouvez, vous aussi, apporter votre contribution à la connaissance des hippocampes. Vous avez vu un hippocampe en France ou en Europe ? • Participez à l’Hippo-ATLAS L’Hippo-ATLAS, base de données alimentée par les observations des plongeurs, est à la fois : • un atlas géographique destiné à préciser la répartition des hippocampes • un atlas photographique qui permet d’illustrer et décrire leur variabilité, • un atlas écologique qui collecte les indications sur leur

habitat. Vous pouvez consulter la base de données photographique de l’Hippo-ATLAS sur le site Internet de l’association Peau-Bleue. Vous vous intéressez aux hippocampes de la lagune de Thau ? • Contribuez au projet Hippo-THAU Le projet pilote Hippo-THAU a pour objet de récolter le maximum d’informations sur les hippocampes du bassin de Thau. A ce jour, trois types de participation contribuent à cette étude : • les enfants des écoles mènent l’enquête auprès des usagers de l’étang de Thau, • les plongeurs amateurs peuvent signaler toute rencontre d’un hippocampe dans l’étang et envoyer leurs photos, • les plongeurs ayant suivi une formation Hippo-THAU peuvent participer aux études scientifiques (transects, description du micro-habitat des hippocampes). Et bientôt (début 2009 si tout va bien), le questionnaire d’enquête sera accessible en ligne sur Internet, ce qui permettra à tout un chacun d’y enregistrer ses observations. Pour vous renseigner sur le programme Enquête d’Hippocampes, participer à l’Hippo-ATLAS ou à HippoTHAU, une seule adresse : www.subaquapixel.net/peaubleue.php Partenaires du projet Hippo-THAU : Peau-Bleue, les Galapians, CPIE du bassin de Thau, Fédération de plongée FFESSM 34, club Odyssée Plongée, Lycée de la Mer de Sète, Syndicat Mixte du Bassin de Thau,… Le projet bénéficie aussi de soutiens financiers, tout spécialement de la part de la fondation Nature & Découvertes et du voyagiste plongée Blue Lagoon EAU Mag 13


BAHAMAS

Danse av

14 EAU Mag


vec les dauphins

Le charme de l’archipel des Bahamas, ce sont ses eaux limpides, ces trésors sous-marins, ces longues plages de sable fin et la rencontre avec ses dauphins. Une aventure à partager en famille. Un reportage de Robert MARGAILLAN

EAU Mag 15


Inutile d’être un plongeur chevronné pour plonger avec les dauphins de Grand Bahama.

Chaque jour, des dauphins du Dolphin Experience retrouvent les joies de nager en plein océan 16 EAU Mag


NATURE I Trous bleus

L

e bateau qui nous emmène au large de l’île de Bimini vient de s’arrêter. Des dauphins qui jouaient avec l’étrave depuis une dizaine de minutes se dispersent aussitôt. Nous sautons à l’eau. Les cris des dauphins ont envahi l’immensité de l’océan mais nous ne les voyons pas encore. Nous nous éloignons du bateau. Soudain, surgissant d’on ne sait où, quatre dauphins se dirigent vers nous. Je me laisse couler quelques mètres plus bas pour attendre leur passage. Deux d’entre eux foncent vers moi, m’évitent avant de me toucher et disparaissent aussitôt. Les deux autres tournent autour des nageurs équipés de palmes, masque et tuba, plongent vers le fond de sable et remontent au milieu d’eux. Les voilà maintenant qui reviennent sur notre gauche. Nous nageons rapidement dans leur direction pour essayer de les suivre. Avec les vagues, la partie n’est pas gagnée et la distance qui nous sépare d’eux se creuse rapidement. Pour Amy, Slate, Annette, Allan, Alessandra et moi, c’est notre première rencontre avec des dauphins sauvages en plein océan. Ils reviennent maintenant vers nous. Puis ils disparaissent

à nouveau comme s’ils jouaient à cachecache. Ce sont les maîtres de l’océan et nous savons que leur incroyable ballet sous-marin peut s’arrêter à tout instant. Cela fait maintenant une heure que nous les observons. Un dernier passage, une dernière plongée parmi nous et les voilà partis. La durée de cette rencontre est très variable. Cinq minutes, trente minutes, deux heures. Quelques fois, après plusieurs heures de recherche, on ne voit aucun dauphin à l’horizon. Il faut alors attendre, un jour ou deux, qu’ils viennent à nouveau observer de près les drôles de grenouilles que sont les humains dans l’eau.

Les dauphins sont des animaux joueurs. Ils ont pour habitude de suivre les bateaux et de jouer avec leur étrave. Une occasion unique de les observer de près.

Des dauphins autour des îles de Bimini et Grand Bahama

Aux Bahamas, un archipel des Caraïbes composé de plus de 700 îles, des groupes de dauphins sauvages ont élu domicile autour de Bimini et de Grand Bahama. Mais ici, pas besoin d’embarquer une semaine en croisière pour rencontrer l’animal fétiche du monde sous-marin. A Sanctuary Bay, sur l’île de Grand Bahama, l’équipe des dresseurs du Dolphin Experience attend les visiteurs pour d’autres aventures. Une série de

EAU Mag 17


Les dauphins sauvages de l’île de Bimini adorent surprendrent les randonneurs aquatiques. Pour aller à leur rencontre, il suffit de s’équiper d’un masque, d’un tuba et d’une paire de palmes. Inutile de les poursuivre à la nage, ils sont très rapides dans l’eau. Laissezvous couler quelques mètres plus bas sous la surface, et vous aurez la surprise de les voir arriver derrière vous.

Sur l’île de Grand Bahama, le centre Dolphin Experience propose un premier contact, Dolphin Close Encounter, avec l’animal le plus fascinant du monde sous-marin, le dauphin. Assis sur un quai flottant, les pieds dans l’eau, les entraîneurs du Dolphin Experience vous apprennent qui sont les dauphins avant que vous ne preniez place debout sur une plate-forme immergée pour caresser et photographier des dauphins très amicaux. L’aventure dure 1h30 et se passe à Sanctuary Bay, une grande baie fermée par des filets dans laquelle vivent 14 dauphins dont 6 sont nés ici. Certains comme Roxanne et Cocoon sont les héros des films «Zeus et Roxanne» et «Cocoon».

18 EAU Mag

programmes éducatifs pour présenter et familiariser le grand public avec l’animal marin le plus populaire de la planète. D’abord, il y a le «Dolphin Encounter». Un premier contact avec les dauphins qui dure deux heures environ. Les instructeurs du Dolphin Experience nous expliquent à notre arrivée en bateau à Sanctuary Bay comment nous comporter avec les dauphins. Puis on prend place autour d’un quai flottant et par petit groupe on entre dans l’eau sur une plate-forme immergée pour le moment le plus attendu. Caresser un dauphin qui vient s’immobiliser devant nous. Pour ceux qui trouvent cette première rencontre trop courte, et qui souhaitent passer plus de temps en compagnie de leur animal fétiche, les dresseurs du Dolphin Experience ont créé un programme d’assistant-dresseur pour un jour. Quatre participants découvrent le travail d’un dresseur et l’opportunité de nager avec des dauphins. Le moment le plus fort de cette aventure. Ensuite ils embarquent sur un des bateaux du Dolphin Experience pour assister à l’entraînement des dauphins qui retrouvent chaque jour les joies de nager en pleine mer. La journée se termine par la remise d’un diplôme pour la participation au programme. Même si Sanctuary Bay est fermée par des filets, les dauphins du Dolphin Experience ne vivent pas totalement en captivité. Chaque jour, plusieurs d’entre eux rejoignent la Mer des Caraïbes pour une autre aventure à vivre en toute liberté. Si vous êtes titulaire du premier diplôme de plongée sous-marine, ce


programme est pour vous. Imaginez-vous agenouillé sur un fond de sable par 13 mètres de profondeur à proximité des fabuleux récifs coralliens qui entourent l’île de Grand Bahama. Deux dauphins et leurs entraîneurs vous rejoignent sous l’eau. Jeux et câlins sont au programme. Quelques fois, des dauphins sauvages viennent rejoindre cet étrange ballet. Ce qui n’est pas toujours du goût des dauphins de Sanctuary Bay qui décident alors de les chasser ou bien de partir quelques jours avec eux pour d’autres aventures loin de leur refuge. Un dernier conseil avant que vous ne vous rendiez aux Bahamas pour vivre une de ces expériences. N’oubliez pas de retirer le détendeur qui vous sert à respirer sous l’eau si Bimini ou Stripes, deux des quatorze dauphins de Sanctuary Bay, s’immobilisent en plongée devant vous pour un baiser sur la bouche inoubliable. Vous risqueriez de les véxer et de nuire à la réputation des Français Outre-Atlantique de «French Lover». Alors, prêts pour un «French kiss» avec un dauphin aux Bahamas?

Guide Pratique: Y ALLER: Vol direct depuis Paris pour Nassau sur XL Airways à partir du 18 décembre 2008. AR à partir de 774 Euros TTC Réservation: 0825 825 589 - www.xlairways.fr Bahamas Air relie les principales îles de l’archipel depuis Nassau.

RENSEIGNEMENTS: Office du Tourisme des BAHAMAS 113-115, rue du Cherche-Midi - 75006 PARIS Tél: 01 45 26 62 62 - E-mail : info@bahamas.fr Site web: www.bahamas.fr

TOUR OPERATEUR: - AQUAREV - 2, rue du Cygne - 75001 Paris Tél : 01 48 87 55 78 - E-mail : info@aquarev.com Site web: www.aquarev.com - XL.com - http://www.xlvoyages.com

QUAND Y ALLER: Toute l’année. La température de l’eau est comprise entre 24°C l’hiver et 28°C l’été.

FORMALITES : Passeport en cours de validité, au moins 6 mois après la date de retour. Aucun visa pour un séjour ne dépassant pas 3 mois. Pour tout vol via les Etats-Unis, il est impératif de se conformer aux formalités requises par les autorités Américaines.

ELECTRICITE: 120 volts - prises américaines , prévoir un adaptateur.


FUTUR

L’avenir

Réchauffement, montée des eaux, l’homme doit se préparer au pire . Des architectes nous dévoilent les projets des villes de demain. 20 EAU Mag


de l’homme est sur l’eau!

Mi-aquatique, mi-terrestre, Lilypad abritera 50.000 habitants autour d’un lagon central d’eau douce. Cette ville flottante conçue par l’architecte Vincent Callebaut, naviguera sur les océans en suivant les courants marins de surface comme le Gulf Stream. EAU Mag 21


22 EAU Mag


Amphibious 1000, le dernier projet de l’architecte Italien Giancarlo ZEMA, grand spécialiste de l’architecture semiimmergée. Ce sera un hôtel luxueux composé de villas flottantes, Jellyfish 45, conçues sur trois niveaux, dont un est situé sous la surface de l’eau.

EAU Mag 23


Seaspacelab, de Jacques Rougerie, est un projet de station scientifique de recherche sous-marine destinée à l’entraînement des spacionautes.

E

n 1995, le réalisateur Kevin Reynolds, nous plongeait dans le futur avec un scénario qui pourrait être celui du XXIème siècle. A la suite d’une catastrophe écologique, la Terre était recouverte par les océans. Et les rares survivants vivaient sur des atolls artificiels. L’idée n’est pas nouvelle. Jules verne, féru de sciences et de découvertes, avait imaginé et écrit en son temps des romans sur des villes du futur flottantes. Dans « L’île à hélice », il prévoyait que la terre serait trop petite car trop peuplée et qu’il faudrait bâtir sur les océans. Plus près de nous, des architectes Européens qui ont une vision futuriste, travaillent sur le sujet depuis une vingtaine d’années. Aujourd’hui, la fiction rejoint la réalité. Les médias traitent de plus en plus sérieusement les sujets tels que le réchauffement climatique, la montée des eaux. Mais, qu’en est-il réellement ?

Le niveau des océans monte-t-il? Contrairement aux idées reçues, la fonte de la banquise Arctique ne fait pas monter le niveau des océans. Comme un glaçon fondant dans un verre d’eau ne fait pas monter le niveau de celleci. Par contre, le danger viendra le jour où les grands glaciers situés à terre comme le Groenland ou l’Antarctique

24 EAU Mag

commenceront à fondre. Ce n’est pas le cas aujourd’hui. Et même si en Antarctique une partie de la calotte fond, au même moment une autre partie grossit. Le seul phénomène que l’on constate dans les pays chauds et les îles tropicales, c’est la dilatation de l’eau sous l’effet de la température. Selon les estimations les moins alarmantes du Groupe Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat, le niveau des océans devrait monter de 20 à 90 cm au cours du XXIème siècle. Les scientifiques estiment qu’une augmentation de la température de 1°C aura pour conséquence une monté de l’eau de 1 mètre. Cette hausse de 1 m entraînerait des pertes de terres émergées d’environ 1 % en Égypte, 6 % aux Pays-Bas, 17,5 % au Bangladesh et jusqu’à 80 % environ dans l’atoll Majuro en Océanie. Si le premier mètre n’est déjà pas très drôle avec plus de 50 millions de personnes affectées dans les pays en développement, la situation devient beaucoup plus délicate à partir du second mètre. Des pays comme le Viêt-Nam, l’Égypte, le Bengladesh, la Guyane ou les Bahamas verront leurs lieux les plus peuplés inondés à chaque crue et leurs terres les plus fertiles dévastées par la salinisation altérant les écosystèmes locaux. New York, Bombay, Calcutta,


« City In the Ocean », de Jacques Rougerie, est le symbole d’une nouvelle alliance entre l’homme et son futur. Surmonté de trois tours de 320 mètres de haut représentant les trois doigts du dieu Neptune, le projet est destiné à Abu Dabhi dans les Emirats Arabes Unis.

EAU Mag 25


En haut à gauche, un projet de maisons flottantes à Oman de l’architecte Français Jean-Philippe ZOPPINI.

En haut, page de droite, le projet Lilypad de Vincent Callebaut. Il permet aussi d’étendre en offshore les territoires des pays les plus développés comme ici la Principauté de Monaco.

L’île AZ de Jean-Philippe ZOPPINI est équipée d’un bassin central. Elle accueillera des ferries, pour le transfert des passagers, un port de plaisance et une plage pour les sports nautiques. 26 EAU Mag


A Sainte-Lucie, deux ĂŠnormes pitons dominent la mer. Des gĂŠants de lave endormis qui encadrent Piton Bay pointant vers le ciel.

EAU Mag 43


Très populaire en Amérique du Nord, la maison flottante est indémodable. Comme ici, le projet de Giancarlo ZEMA d’un hôtel composé de 20 modules flottants. Conçu sur deux niveaux, avec son toit incurvé en bois, l’ensemble est très harmonieux.

Shanghai, Miami, Abidjan, Djakarta, Alexandrie… Pas moins de 250 millions de réfugiés climatiques et 9 % du PIB mondial menacé si l’on ne bâtit pas des protections à la hauteur de la menace. Le danger est donc bien réel et les conséquences des changements climatiques plus importantes que l’on ne l’imagine même si on réduit la production de gaz à effet de serre à l’échelle planétaire. Car une fois le processus enclenché de l’évolution du climat, ce n’est pas une réduction de 20% des rejets dans l’atmosphère qui va inverser la tendance. Malgré cette menace, il est étonnant de voir que les populations continuent à affluer sur le littoral et à y construire de nouvelles habitations. Et ce n’est pas avec la construction de digues, d’îles artificielles et de polders que l’on empêchera l’inondation des zones littorales. Les seuls projets qui résisteront à la montée des eaux, seront les villes flottantes. Certaines régions ont atteint aujourd’hui un tel degré de saturation foncière, qu’une conquête des zones immergées devient la seule solution d’expansion. Déjà, dans le monde, des pays comme, le Japon, HongKong, les Emirats , Monaco,… ont cette volonté de s’étendre sur leur domaine maritime.

Des projets de villes amphibie

Lilypad, le projet de Vincent Callebaut, est une ville flottante, mi-aquatique, mi-terrestre, pouvant abriter plus de 50.000 habitants et invitant la biodiversité à développer sa faune et

28 EAU Mag

sa flore autour d’un lagon central d’eau douce récoltant et épurant les eaux de pluies. Ce lagon artificiel est complètement immergé lestant ainsi la ville et il permet de vivre au cœur des profondeurs subaquatiques. Inspiré de la feuille de nénuphar géant d’Amazonie, le projet s’articule autour de trois marinas et de trois montagnes dédiées respectivement au travail, au commerce et aux loisirs. Le tout recouvert d’une strate de logements végétalisés en jardins suspendus. Totalement autosuffisante, Lilypad relève ainsi les quatre principaux défis lancés par l’OCDE en mars 2008 : climat, biodiversité, eau et santé. Elle atteint un bilan énergétique positif à émission de carbone zéro par l’intégration de toutes les énergies renouvelables (énergies solaires thermique et photovoltaïque, énergie éolienne, énergie hydraulique, maréthermique, marémotrice, osmotique, phyto-épuration, biomasse) produisant ainsi durablement plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Le projet AZ de Jean-Philippe ZOPPINI est un complexe touristique conçu sur la base d’une plate forme flottante métallique de 12m de tirant d’eau. Cette île a une forme ovoïde de 300 m de large et 400m de long. Elle préfigure une nouvelle génération de structures flottantes utilisées pour les loisirs et pouvant se laisser glisser le long des côtes dans un total respect de la protection de l’environnement. En fonction de l’organisation des séjours il est possible de rester amarré d’une semaine à plusieurs mois dans un site, avant de repartir vers d’autres destinations comme la Méditerranée, les Antilles ou la Polynésie. Entièrement autonome, à l’image des grands navires de croisière, sa vitesse de déplacement est de 10 nœuds. Etudiée pour une sécurité maximum de ses occupants et du personnel, cette île artificielle peut résister à des conditions difficiles, affronter des vagues de 20m et résister à des typhons. Des conditions que l’on peut rencontrer dans l’océan Atlantique par exemple. Même si le Grenelle de l’Environnement n’a pas encore envisagé la montée des eaux dans son programme, il serait peutêtre temps d’étudier la question comme le font certaines îles. Avec le prix de l’immobilier en bord de mer aujourd’hui et la saturation de certaines régions côtières, les villes flottantes sont plus que jamais les solutions d’extension territoriales en attendant une future montée des eaux.


������� ���������

���� �

������������������������������������������������������������

��������������������������


NATURE

Aldabra, un ato Le Muséum National d’Histoire Naturelle ouvre les portes d’un sanctuaire de la biodiversité. Une invitation à plonger dans un lagon unique au monde pour découvrir une exposition éblouissante dans la Ménagerie du Jardin des Plantes, sur un site méconnu, classé Patrimoine Mondial de l’Humanité.

30 EAU Mag


oll pour l’Humanité

Photos: FONDATION ALDABRA

EAU Mag 31


Les requins affectionnent les eaux calmes peu profondes et riches en poissons en tout genre du lagon d’Aldabra. Ils sont les garants de l’équilibre du sanctuaire sous-marin.


Ci-dessus, des poissons vivaneaux sur le récif au milieu de carangues.

Page de droite, un banc de platax. Des poissons qui vivent en large banc très serrés.

Le lagon d’Aldabra, relié à l’océan par quatre chenaux, se remplit et se vide au rythme des marées.

34 EAU Mag


Un diamant vert dans le bleu profond de l’Océan Indien

S

ur la carte, Aldabra est un point perdu dans l’immensité des océans. Et pourtant, c’est le plus grand lagon émergé du monde. Long de 35 km sur 15 de large, le vaste lagon corallien d’Aldabra est composé de 42 îlots. Un atoll inhabité, inhospitalier, balayé par les vents, couvert de broussailles, inaccessible et éloigné de tout. Battu sans répit par les vagues déferlantes, les fortes tempêtes, brûlé par une chaleur accablante durant la période sèche, il reste un des plus grands sanctuaires naturels encore intact. Un écosystème sans pareil sur la Planète qui a évolué dans un isolement presque total pendant plus de 125.000 ans, depuis qu’il a été submergé par l’Océan. La nature en a fait un trésor de la biodiversité et un témoin exceptionnel de la générosité de l’Evolution. L’isolement d’Aldabra, les conditions de vie difficiles, et la quasi absence de matières exploitables ont assuré une protection efficace contre les méfaits de la civilisation

Aujourd’hui, l’Homme s’en rend compte et la Fondation Aldabra s’est fixé comme mission, la protection et l’étude de ce laboratoire vivant pour comprendre et respecter les processus de la Nature qui protège et régule les différents environnements. Son importance scientifique est donc inestimable pour expliquer et raconter l’Histoire Naturelle.

L’environnement marin

Aldabra présente trois écosystèmes marins. Le lagon , les chenaux orientés vers le nord qui relient le lagon à l’océan et les récifs extérieurs qui entourent l’anneau formé par les quatre principales îles calcaires de l’atoll. Le lagon fonctionne un peu comme un poumon géant qui aspire et rejette en permanence l’eau de l’océan au rythme des marées. Les îlots sont couverts d’une mangrove luxuriante qui abrite la seconde colonies du Pacifique de frégates. Leur guano nourrit la

EAU Mag 35


Le chenal principal de la Grande Passe alimente en eau du large le lagon constitué de zones d’eaux peu profondes.

mangrove, qui protége et nourrit une grande population d’organismes vivants. Le Commandant Cousteau fut le premier à plonger dans les années 50 dans les chenaux d’Aldabra balayé par le flux et le reflux des marées. Voilà ce qu’il décrivait à l’époque : « Des milliers de poissons attendent à la porte de la mer d’être enlevés par la marée et emportés dans le lagon. »

Sous l’eau, un ballet incessant de couleurs

Le plus vaste atoll surélevé, est le dernier refuge de la plus grosse population de tortues géantes, qui y vivent et s’y reproduisent depuis plus de 200.000 ans. Plus de cent mille spécimens vivent là. Un nombre bien supérieur à celui de la population qui peuplent les îles Galapagos. Où Charles Darwin remarqua la première fois qu’en isolement, les animaux évoluent en nouvelles espèces. Il est donc primordial qu’Aldabra demeure protégé des influences extérieures et que les tortues continuent à y trouver suffisamment de nourriture, d’eau douce et d’ombre. Les tortues marines, avec la tortue verte (Chelonia Mydas) et la tortue imbriquée (Eretmochelys imbricate) sont communes à Aldabra dans les eaux peu profondes du lagon et autour de l’atoll. Les tortues vertes affectionnent les plages de sable de l’atoll pour nidifier la nuit. Dans les eaux translucides, coraux, poissons fusiliers arc-en-ciel, mérou rouge, sergents à queue jaune, vivaneaux, gaterins, poissons chauve-souris, éponges, étoiles de mer, anémones, crabes, requins, dugongs, dauphins, requins baleine,… abondent. Un festival de formes et de couleurs unique, façonné au fil des siècles par l’Evolution, et extrêmement fragile. Aujourd’hui, ce chef d’œuvre de la Nature est menacé par les changements globaux dont l’Homme est en grande partie responsable.

36 EAU Mag

Sauvegarder la biodiversité pour les générations futures La Fondation œuvre pour qu’Aldabra et l’océan qui l’entoure ne soient pas considérés comme des zones économiques exploitables. Mais comme un observatoire et un sanctuaire vivant de données sur la biodiversité. La Fondation veut garantir aux générations futures la possibilité d’étudier des écosystèmes marins intacts. C’est pourquoi Aldabra doit être le témoin qui les aidera à comprendre et à restaurer les richesses naturelles dilapidées par nos générations. Les Darwin de demain auront ainsi la possibilité de tester leurs théories, avec des conséquences considérables pour la survie de l’humanité et de la planète. Pour réaliser cette mission ambitieuse, la Fondation a l’intention de créer une structure scientifique, l’Institut de Recherches d’Aldabra, capable d’attirer les meilleurs scientifiques. Avec la création d’un établissement de recherche sur le site, et de rendre cette recherche accessible à tous grâce à internet. Pour fournir des informations pour faire face au déclin de la biodiversité, à la surexploitation des océans, au réchauffement climatique, à l’acidification des océans, ... Et contribuer ainsi à une prise de conscience mondiale des défis écologiques auxquels l’humanité est aujourd’hui confrontée. Pour Carlos Vejerano, Directeur Général de la Fondation, « l’écosystème d’Aldabra est comme notre Terre en miniature. Si nous pouvons comprendre et sauver Aldabra, alors peut-être parviendrons-nous un jour à sauver notre Planète. » Muséum National d’Histoire Naturelle Jardin des Plantes – La Ménagerie 57, rue Cuvier – 75005 PARIS www.mnhn.fr/aldabra - Métro Jussieu FONDATION ALDABRA : www.aldabrafoundation.org


VOYAGE

Les Florida Keys

38 EAU Mag


Seven Mile Bridge, un saut de 11 km qui relie Marathon aux Middle Keys. L’ancien pont à droite fut endommagé par un ouragan en 1935 puis en 1960 avant d’être abandonné. Aujourd’hui il dessert seulement Pigeon Key, la petite île en bas à droite et fait le bonheur des pêcheurs à la ligne.

Situé au sud de la Floride, cet ancien repère de pirates composé d’îlots reliés par des ponts interminables est devenu le paradis des sports aquatiques, du farniente Floridien et des fêtes branchées. Le Saint-Tropez Américain en quelque sorte. Un reportage de Dominique SALANDRE ( texte ) et de Robert MARGAILLAN ( photos ) EAU Mag 39


Le phare Faro Blanco du port de Marathon est en fait un h么tel.

40 EAU Mag


EAU Mag 41


Situé à 70 miles au large de Key West, Fort Jefferson a été utilisé comme prison pendant la guerre civile. Aujourd’hui, le fort est situé au milieu d’un magnifique sanctuaire marin, les Dry Tortugas. On y rencontre de nombreuses tortues marines.

42 EAU Mag


EAU Mag 43


La Gorette à lignes bleues, Haemulon Sciurus, est une espèce caractéristique des récifs coralliens des Caraïbes. Timide, ce poisson vit en banc.

44 EAU Mag


EAU Mag 43


Spencer Slate aime par dessus tout câliner les mal aimés du monde sous-marin comme les murènes, de redoutables prédateurs, qui viennent se blottir dans ses bras.

46 EAU Mag

T

rait d’union entre le Golfe du Mexique d’un côté et l’Océan Atlantique de l’autre, les Keys, constituées de plusieurs dizaines d’îles coralliennes s’étendent sur environ 160 kilomètres. Véritable défi à l’Océan, ces bouts de terre sont reliés par d’interminables ponts, on en compte 42, régulièrement mis à mal par les tempêtes, ouragans et autres cyclones. Paradoxe de l’histoire, entre ces épisodes météorologiques parfois tragiques, les Keys constituent un véritable paradis, terrain de jeu privilégié des américains, amateurs de pêche, de ballade aquatique et de plongée. Depuis 1990, les quelques 108 miles reliés par des ponts interminables sont devenus un immense sanctuaire marin. On répartit généralement les Keys en cinq zones : Key Largo, Islamorada, Marathon, Lower Keys et Key West, la ville la plus méridionale des Etats-Unis, là ou se trouve la borne kilométrique zéro. Key West est aussi l’un des endroits les plus festifs de l’Amérique du nord. Dès 1912, l’archipel et Key West était relié à Miami par une ligne ferroviaire. En 1935, un cyclone balayait la voie ferrée qui ne fut jamais reconstruite. Aujourd’hui,

c’est en voiture, en bateau ou en jet-ski que l’on découvre l’archipel. Pour s’y rendre, plusieurs moyens. L’avion, bien sûr, avec un petit plus pour les vols de nuit, dévoilant de manière féérique cette guirlande de lumière. On peut aussi choisir le bateau, en faisant escale dans les nombreux ports de plaisance qui jalonnent la côte depuis Miami. Cependant, le moyen le plus traditionnel reste l’auto en empruntant la célèbre US 1. Evitez si possible de vous y rendre le vendredi soir ou le samedi , car de nombreux Américains de Miami et des villes avoisinantes y passent leurs weekends. Et vous risquez de vous retrouver dans de longs embouteillages, un peu comme sur l’autoroute A13 au sortir de Paris un week-end de printemps. Enfin, il existe un dernier moyen de parcourir les quelques 108 miles des Keys ( car ici on ne compte pas les distances en km mais en miles ), c’est la Harley Davidson. Véritable religion outre Atlantique, cette moto de légende est le moyen, le plus agréable de se déplacer sur l’unique route rectiligne. Elle se loue à Miami ou à Key Largo. Vous ne croiserez guère d’autres marques sur la route.


VOYAGE I Les Floridas Keys

Le Christ des Abysses, c’est là que Captain Slate’s célèbre des mariages sous-marins.

48 EAU Mag

Key Largo, la porte du paradis Après la sortie de Florida City, nous roulons plusieurs kilomètres au milieu des Everglades. Malgré les nombreux parkings improvisés, les panneaux signalant des alligators n’incitent pas à s’arrêter. Sans même nous en apercevoir, nous voilà à Key Largo, véritable entrée des Keys. Dénommée « Long Key » à l’origine, ce bout de terre fut rebaptisé après le succès du film « Key Largo » avec Lauren Bacall et Humphrey Bogart. Le bateau de Bogart, « L’Africa Queen » est d’ailleurs toujours au mouillage. C’est la plus grande des îles. Elle accueille à elle seule, chaque année, 700.000 amateurs de plongée et de ballade aquatique. Rien d’étonnant à cela avec plus de 600 espèces de poissons différentes, les récifs coralliens des Keys sont parmi les plus riches des Caraïbes. La première réserve sousmarine, John Pennekamp Coral Reef State Park date de 1951. Les faibles profondeurs les rendent accessibles à tous. Et puis les Keys sont à l’image de la Floride, un vaste parc d’attraction sous-marin. Les plongées et les balades aquatiques équipé d ‘un simple masque, palmes et tuba, sont rendues solennelles par la présence sous l’eau d’une statue, le Christ des Abysses (la réplique d’une oeuvre immergée près de Gênes en Italie). C’est la capitale mondiale de la plongée et du snorkeling. Et puis, les dangereux prédateurs que sont murènes et barracudas sont devenus les animaux favoris d’un plongeur, Captain


Côté Everglades, la mer est calme et peu profonde avec en fond son paysage de mangroves.

A Big Pine Key, de nombreux canaux desservent les maisons depuis la mer. Un paysage typique préservé de l’urbanisation.

EAU Mag 49


pêche existant. A l’intérieur, on y trouve une réplique grandeur nature du bateau d’Hemingway, « The Pillar ». Superbe ! Pendant ce temps quelques Harley au look psychédélique ont rejoint le parking tandis qu’un Hummer jaune tracte un joli Bass-boat. Nous avons soudain l’impression d’être au cœur de la démesure et de l’excentricité.

Marathon, l’escale paisible

Les eaux poissonneuses des Keys attirent de nombreux pêcheurs. Leur embarcation favorite est le Bass Boat.

Slate’s. Adressez-vous à l’Atlantis Dive Center pour découvrir en sa compagnie les merveilles du monde sous-marin. Et si vous rêvez depuis toujours de passer une nuit sous la mer, rien de plus facile. Il suffit de se rendre au Jule’s Undersea Lodge, un hôtel sous-marin ancré à 9 mètres de profondeur. Seules précautions à observer durant les 24 heures suivant le retour à la surface: pas d’avion ni de plongée audelà de 11 mètres!

Islamorada, capitale mondiale de la pêche Plus au sud, après Tavernier, le premier vrai pont permet de rejoindre Islamorada. Cette île a bâti sa renommée sur la pêche et en particulier la pêche au gros. Là, nous rejoignons le port. Royaume du Bass Boat, bateau plats et rapides adaptés aux eaux peu profondes, nous ne pouvons résister au plaisir d’embarquer pour une petite séance de fishing. L’eau plate se prête à merveille à la vitesse et il est difficile de résister longtemps à l’appel de la poignée des gaz dans le coin, comme disent les plaisanciers. Cependant, il faut se faufiler dans des chenaux étroits dont le fond nous est inconnu. La prudence est donc de mise. Le long de la mangrove, nous croisons quelques bateaux qui pêchent au filet avec une dextérité remarquable. Nous passerons notre temps à admirer les paysages de mangroves, laissant les cannes rangées. Quelques heures plus tard, nous regagnons Robbie’s Marina, le bac à poissons….vide. Qu’importe, la terrasse nous attend et quelques minutes plus tard, c’est un énorme soda à la main que l’on regarde le retour des pêcheurs. Visiblement, certains ont eu plus de chance. Devant la pesée, un énorme enclos a été aménagé. Quelques touristes jettent des morceaux de poisson à une armée de poissons Tarpons affamés. Finalement, on aurait été bien embêté avec ça au bout du fil. Nous finissons la balade par le World Sportsman, qui est certainement le plus grand magasin de 50 EAU Mag

A quelques dizaines de minutes en bateau, Marathon offre un contraste fort avec Islamorada. Par la route, il faut franchir deux ponts et traverser Layton. En dépit de son nom, évoquant la course, cette île offre une grande tranquillité. Véritablement « habitée », Marathon ressemble à un petit village du nord de la Floride, le panorama en plus. C’est ici que ce tenait la base de l’historique chemin de fer qui reliait jadis les îles. Aujourd’hui, on y trouve un centre de recherche sur les dauphins que l’on peut visiter. Si l’on est en bateau, c’est sans aucun doute l’escale la plus reposante du périple. A la sortie de Marathon, démarre le célèbre « Seven Mile Bridge » qui, comme son nom l’indique, mesure 7 miles, soit 11 kilomètres de long. Chaque année, une grande course à pied y est organisée.

Big Pine Key et les Lower Keys, pause nature Amoureux de la nature, les Lower Keys vous attendent. Constituées de multiples îlots, elles demeurent aujourd’hui encore très préservées. La plongée, le snorkeling (la balade aquatique équipé d’une paire de palmes, d’un masque et d’un tuba) et la pêche y sont bien sûr autorisés. Mais la réglementation mise en place permet de garder ce sanctuaire presque intact. Rien de tel pour sauter dans le bateau et aller taquiner le snook, le tarpon ou le thon, d’autant qu’il est inutile de partir très loin pour les trouver. Il suffira juste d’avoir assez de technique pour sortir vainqueur de la bataille. Après ça, un bain dans les eaux translucides de Pine Key sera juste récompense. En apnée ou avec des bouteilles, le spectacle est magnifique. Les criques et recoins sont nombreux. On se baigne au milieu de nombreux poissons ludjans. De quoi émerveiller petits et grands.

Key West, le Saint-Tropez Américain A mesure que l’on s’enfonce dans une succession de ponts interminables, le paysage composé de mangroves essentiellement devient plus sauvage. La route prend fin à Key West. Un ancien repère de pirates autrefois, reconverti


VOYAGE I Les Floridas Keys

Le Papa Joe’s, un bar

restaurant avec vue imprenable sur la mangrove. C’est l’étape déjeuner des pêcheurs le weekend. En haut à droite, le snorkeling, un loisir très populaire dans les Keys.

Le kayak

est le moyen idéal pour visiter la mangrove et le Parc des Everglades dans la pêche aux éponges et devenu aujourd’hui en quelque sorte le Saint-Tropez Américain. La ville ne manque pas de charme avec son architecture coloniale et sa population hétéroclite. Artistes, marginaux, retraités, touristes viennent goûter ici aux charmes du farniente floridien. Si l’aventure de la découverte des Keys vous tente, il ne vous reste plus qu’à arpenter Duval Street jusqu’au front de mer pour assister au coucher du soleil, un verre à la main, sur le quai Mallory Dock. La lumière décline, commence alors une autre vie. Jongleurs, musiciens, peintres et artistes de tout poils déclinent leurs talents tandis que les terrasses regorgent de convives. On y déguste les spécialités locales, poissons, homards et autres fruits de mer, avant d’investir les pubs de Duval Street au rythme de la musique cubaine, éloignée de seulement 90 miles, la nuit ne fait que commencer. Et les fêtes branchées de ce haut lieu, à l’instar d’Ibiza aux Baléares et de Saint-Tropez sur la French Riviera. Dès lors tout semble permis. Les bikers côtoient quelques androgynes à l’ambiguité colorée tandis que la gay génération s’affiche façon Village people. On oublierait presque que Key West est aussi une escale incontournable pour tous les plaisanciers et croisiéristes et surtout, qu’elle fut, pendant les années 30, la résidence d’Ernest Hémingway. Là même où il signa « les Neiges du Kilimandjaro », « l’Adieu aux armes » ou encore « Pour qui sonne le glas ». Avant de partir de Key West, il faut absolument escalader les 80 mètres de haut du phare pour profiter de la vue et prendre un bateau pour les Dry Tortugas.

Guide Pratique: SNORKELING et PLONGEE: ATLANTIS DIVE CENTER Miles Marker 106.5 - Oceanside - 51 Garden Cove Drive - KEY LARGO - FLORIDE - Tél: 00 1 305 451 3020 www.captainslate.com HOTEL SOUS LA MER: Jule’s Undersea Lodge - Mile Marker 103.2 - Shoreland Dr. KEY LARGO - Tél: (305) 451 2353 - www.jul.com SAISON ET CLIMAT: Climat tropical. Meilleure période: toute l’année. Eviter si possible septembre et octobre, cyclones possibles. POUR TOUT SAVOIR SUR LES KEYS: KEY LARGO CHAMBER OF COMMERCE Miles Marker 106 - KEY LARGO - FL 33037 - FLORIDE SITES INTERNET UTILES www.fla-keys.com www.keysdirectory.com http://www.thefloridakeys.com www.key-west-florida.com www.fla-keys.com/webcams www.kayakfloridakeys.com/

EAU Mag 51


ART DE VIVRE

L’île Maurice

Moment de relaxation dans l’eau, sur la plage de l’hôtel Shanti Ananda. 52 EAU Mag


Temple du bien-être et du raffinement A Maurice, la préoccupation des hôtels est votre bien-être. Leurs spas sont des espaces de rêve, de détente et de relaxation. Il y règne une atmosphère de douceur. Au programme, soins, massages et méditation.

EAU Mag 53


L’hôtel Dinarobin du groupe Beachcomber est situé sur l’exceptionnel site de la péninsule du Morne, le long d’une plage de 7 km. Une des plus belles de l’île Maurice, bordée d’eaux cristallines.

54 EAU Mag


ART DE VIVRE I L’île Maurice

DINAROBIN, HARMONIE ET BIEN-ETRE L’atmosphère rapelle le mystère et la majesté des monastères Japonais perdus au coeur des montagnes. Enveloppé dans un univers de beauté et de relaxation, les tensions du quotidien s’évaporent. La notion de temps disparaît. L’espace ayurvédique vous attend pour des massages hérités de traditions ancestrales. Les tables, taillées chacune dans une pièce de bois unique ont été importées d’Inde pour maintenir l’intégrité de l’ayurvédique. L’Abhyanga est le traditionnel massage à quatre mains. Le Shirodhara équilibre les doshas en laissant couler en continu un

filet d’huile de sésame tiède sur le front. Le Choornaswedana requiert l’application de bolus , sacs de toile imbibés d’huile et de poudres médicinales, pour le massage du corps. Balnéothérapie, hydrothérapie, saunas, hammams, ... Ici, les soins classiques cotoient des méthodes venues des quatre coins du globe pour dénouer vos muscles tendus et donner à votre peau un éclat doré et satiné. Hôtel DINAROBIN Golf & Spa Le Morne - MAURICE www.dinarobin-hotel.com www.beachcomber-hotels.com

EAU Mag 55


56 EAU Mag


ART DE VIVRE I L’île Maurice

HERITAGE, ÉLÉGANCE ET MAGIE DE L’AFRIQUE Situé dans le sud sauvage de Maurice, entre montagne et océan, dans le magnifique Domaine de Bel Ombre , inspiré par l’envoûtante Afrique, l’Heritage Golf & Spa Resort est un véritable havre de paix et d’harmonie. L’endroit idéal pour se détendre et se ressourcer. Parcours de golf, Spa , centre de remise en forme, la Réserve Naturelle de Valriche, restaurant gastronomique, Seven Colours Energy Cuisine, une nouvelle expérience culinaire , la palette des plaisirs est large. Accueilli au son d’un tam-tam géant, dans un espace encadré de bassins à fond d’ardoise peuplés de nénuphars, le visiteur est aussitôt plongé dans l’ambiance raffinée du lieu et son décor tout droit issu du roman «Out of Africa». Le Spa Seven Colours, un concept développé par le groupe hôtellier Mauricien Véranda Resorts, célèbre l’art du bienêtre dans une approche unique. Inspiré de la philosophie orientale des chakras, le concept repose sur l’équilibre des énergies et des couleurs qui nous animent. 7 couleurs, 7 chakras, 7 rituels, pour stimuler l’énergie vitale qui est en nous. Un programme de soins sur mesure en totale harmonie avec les envies de chacun que l’on peut prolonger autour d’un plat Energy Cuisine. Une expérience culinaire unique et raffinée pour retrouver et découvrir goûts et senteurs. A ne pas rater , l’escale gastronomique au Chateau Bel Ombre. HERITAGE Golf & Spa Resort Bel Ombre - MAURICE www.heritage-resort.com

Le Seven Colours Cuisine Energy, est une expérience culinaire unique pour réveiller et ravir tous les sens. Des compositions fines et subtiles qui sont un vrai plaisir pour les papilles.

Dans la gamme de soins «Signature», le massage Seven Colours utilise des pierres chaudes semiprécieuses pour travailler sur les 7 énergies.

EAU Mag 57


A l’hôtel Shanti Ananda Maurice, on pratique le Hatha Yoga. Une forme de yoga pure et traditionnelle composée d’un mélange de postures et de respiration.

58 EAU Mag


ART DE VIVRE I L’île Maurice

Le massage Watsu se pratique dans une piscine d’eau salée.

SHANTI ANANDA, L’INDE A L’ILE MAURICE Le Shanti Ananda de Maurice est un hôtel entièrement dédié au bien-être. Il a été construit autour d’un spa ayurvédique. Les soins proposés sont conçus pour aider à retrouver vigueur et bien-être. La semaine de soin commence par un entretien avec le médecin ayurvédique pour définir un programme, le mieux adapté. Ensuite, les thérapeutes du spa appliquent des techniques de soins orientales et occidentales basées sur les principes de l’Ayurveda, de l’aromathérapie, du yoga, de la méditation et de la thalassothérapie. Les thérapeutes ayurvédiques viennent du Kerala en Inde, berceau de l’Ayurveda. Le programme de soins le plus populaire est l’Ayurvedic Rejuvenation. Ce sont des soins stimulants et purifiants, associés à des séances quotidiennes de yoga et de méditation, et à un régime ayurvédique. Pour revitaliser le corps et l’esprit, les thérapeutes mélanges le yoga, le pranayama, l’Ayurveda, le Reiki, la réflexologie, pour que chacun atteigne un bien-être physique, mental, émotionnel et spirituel. Pour prolonger les bienfaits d’un tel séjour, le médecin vous encourage à modifier votre mode de vie, vos habitudes alimentaires en accord avec votre dosha prédominant qui détermine votre nature et votre constitution physique. SHANTI ANANDA - Rivière des Galets www.shantiananda.com

L’objectif de l’Ayurveda est de guérir les maladies, et de prévenir et préserver la vie. C’est une médecine holistique qui soigne le corps, l’esprit et l’âme.

EAU Mag 59


Belle Mare est une plage idyllique de la côte est de l’île Maurice, longue d’une dizaine de kilomètres. C’est dans ce site exceptionnel que se trouve l’hôtel Constance Belle Mare Plage.

22 EAU Mag


ART DE VIVRE I L’île Maurice

BELLE MARE PLAGE, ENTRE CIEL ET MER Les hôtels du Groupe Constance installés sur l'île Maurice, incarnent une certaine idée du luxe, révèlant chacun des lieux exceptionnels tant par leur beauté que par leur histoire unique. Un sur-mesure qui a pour ambition de recevoir chaque client comme un hôte de marque. Au Belle Mare Plage, depuis le hall de l'entrée, la vue se perd dans l'horizon turquoise du lagon. De partout, on peut voir la mer. Chambres les pieds dans l'eau, suites, villas avec piscine privée, villa présidentielle, tout est pensé pour mettre en valeur la beauté de l'Océan Indien. L'atmosphère est intimiste et conviviale. Et la cuisine succulente. Un véritable temple culinaire à découvrir dans ses quatre restaurants. Après une journée au soleil, pourquoi ne pas profiter du spa. Les vacances sont le meilleur moment pour prendre soin de soi. Et l'occasion de découvrir au Pavillon Shiseido, les soins selon la méthode Qi. Cette dernière vous aide à équilibrer l'énergie afin d'atteindre une totale relaxation et régénérer le rayonnement de votre peau. Une méthode unique car elle implique les points de pression du Shiatsu conjointement avec l'utilisation des oshibori, les serviettes Japonaises chaudes qui libèrent vos sens. Elle active les points tsubo qui sont situés sur la circulation du Qi. Leur stimulation offre un plein enchantement et libère l'esprit. Votre peau devient alors réceptive aux soins qui lui sont prodigués ensuite.

Le jardin du Pavillon Shiseido est un lieu harmonieux et reposant où il fait bon se relaxer après une séance de soins

La thérapeute formée par Shiseido, joue de ses doigts, de ses mains avec une grande précision, éliminant tensions et énergisant le corps

Hôtel BELLE MARE PLAGE Poste de Flacq - MAURICE www.bellemareplagehotel.com www.constancehotels.com

EAU Mag 45


Installé sur un emplacement privilégié, l’hôtel Beau Rivage posséde une immense piscine qui surplombe le lagon.

46 EAU Mag


AU GRE DU VENT I Les Grenadines

BEAU RIVAGE, LUXE ET RAFFINEMENT Sur la côte Est de l’île Maurice, au bord de la longue plage de Belle Mare, le lagon s’étend à perte de vue jusqu’à la barrière de corail balayée par les rouleaux de l’Océan Indien. L’emplacement unique, en arc de cercle, de l’hôtel Beau Rivage, lui confère une ambiance privilégiée. Et l’architecture coloniale emmène le voyageur dans son exotisme. Venir à Beau Rivage est un choix. Le choix du voyageur avisé. Le choix du voyageur qui aime le luxe mais qui aime aussi la chaleur humaine. Venir vivre quelques jours à Beau Rivage, c’est partager toutes ces cultures qui font la richesse de l’île Maurice. Refuge privilégié de stars, l’hotel Beau Rivage est le fleuron du groupe Naïade. Après une journée de sport ou de plage, pourquoi ne pas venir se relaxer au Spa Serenity, un havre de paix dédié à la beauté et au bien-être qui posséde un magnifique jardin équipé d’un sauna, d’un hammam et d’une piscine avec balnéo. Dans cette ambiance raffinée, sont proposés les soins Payot ainsi que des massages mauriciens et asiatiques aux adeptes de relaxation. Les thérapeutes, Mauriciennes et Balinaises ont chacunes une spécialité. Elles vous feront redécouvrir après une journée au soleil, grâce à leurs doigts magiques et l’usage d’huiles et de pierres semi-précieuses, le massage oriental, l���aromathérapie, la réflexologie. Un must pour les amateurs, l’enveloppement au chocolat. HOTEL BEAU RIVAGE Belle Mare - MAURICE www.naiade.com

EAU Mag 63


Majestueux, le hall d’entrée de la Plantation

La rivière Citron offre un écrin naturel très romantique pour une balade en amoureux en pédalo en fin d’après-midi


LA PLANTATION, CHARME ET CADRE GRANDIOSE Implanté au coeur d’un magnifique parc tropical, La Plantation Resort & Spa s’étend dans un cadre grandiose entre le lagon et une jolie rivière. L’hôtel est idéalement placé entre Port-Louis, la capitale, et Grand Baie pour les loisirs aquatiques comme la marche sous l’eau, les balades en sous-marins et en scooters subaquatiques. La splendeur du hall d’entrée décoré de nombreuses fleurs, et la chaleur de l’accueil relaxe le voyageur fatigué par un long périple dès son arrivée. Ici, tout est voué au bien-être à l’image du spa et de son centre de balnéothérapie qui dispense une gamme de soins variés inspirés des médecines chinoises et indiennes. Le spa de l’hôtel La Plantation propose également la «Chromathérapie». Cette méthode puise ses principes dans la médecine traditionnelle chinoise, considérant le corps sous ses aspects physique et énergétique. Cette approche holistique s’appuie sur les lois du Yin et du Yang et des cinq éléments de la tradition chinoise. Bois, Feu, Terre, Métal et Eau, respectivement associés chacun à la couleur vert, rouge, jaune, bleu et violet. Ce lieu chaleureux offre un pur moment de détente pour se régénérer. Un must, après un apéritif au bar de la plage, un dîner les pieds dans le sable au bord de l’eau. A découvrir également le restaurant gastronomique et ses menus délicieusement concocté par le chef avec une pointe d’exotisme, confortablement installé à une table entourée d’eau. LA PLANTATION Resort & Spa Balaclava - MAURICE www.apavou-hotels.com

Massage royal, shiatsu, énergétique, chaque soin s’appuie sur l’un des cinq éléments énergétiques de la tradition Chinoise.

La Plantation offre une atmosphère luxueuse à l’image de son immense piscine


LOISIR AQUATIQUES

Le ponton de l’hotel Dinarobin avance dans les eaux turquoises du lagon. C’est le point de départ des sports aquatiques des hotels Beachcomber de la péninsule du Morne.

66 EAU Mag


L’île Maurice

Jetez-vous à l’eau!

On vient à Maurice pour la beauté du lagon, alors pourquoi ne pas s’essayer aux sports nautiques et tenter l’aventure dans l’eau

EAU Mag 67


Avec un simple masque, une paire de palmes et un tuba , partez Ă  la dĂŠcouverte du monde sous-marin. Comme ici au milieu de poissons sergent major.

68 EAU Mag


LOISIRS AQUATIQUES I L’île Maurice

EAU Mag 69


Le kayak est une embarcation très maniable. Un moyen très agréable pour visiter lagon et baies sauvages. Le Kayak Tour organisé par Naïade Resorts est une occasion unique de découvrir Maurice côté mer.

70 EAU Mag


LOISIRS AQUATIQUES I L’île Maurice

EAU Mag 71


Pour la marche sous l’eau , pas besoin de savoir nager. Vous évoluez la tête bien au sec au milieu des poissons du lagon. Pas très sexy, ce scaphandre mais ça fonctionne et c’est l’essentiel.

72 EAU Mag


LOISIRS AQUATIQUES I L’île Maurice

EAU Mag 73 21


LOISIRS AQUATIQUES I L’île Maurice

Aux commandes du Subscooter vous évoluez en totale liberté sous le regard des plongeurs d’assistance qui veillent sur votre sécurité

A Maurice les hotels organisent sorties en bateau et loisirs nautiques, comme la balade aquatique. Où, équipé d’un simple masque, d’un tuba et d’une paire de palmes, vous partez à la découverte des poissons et des coraux du lagon. C’est facile, ludique et quoi de plus agréable que de se retrouver en apesanteur au milieu de poissons en tout genre. A découvrir en famille et entre amis. Pour votre sécurité, évitez de partir seul . Faites attention aux bateaux des autres activités et aux violents courants qui longent les plages du sud de l’île.

Un tour de l’île en Kayak

Les hotels Naïade Resorts organisent du 8 au 13 décembre 2008 la deuxième édition du tour de l’ile en kayak. Ouvert à tous, le Kayak Tour est un évènement unique pour les passionnés d’aventure. C’est l’occasion de découvrir l’île Maurice et son lagon côté mer, au ras de l’eau. Pour tout renseignement, contacter: NAIADE Resorts - Albert d’Unienville adunienville@naiade.com www.naiaderesorts.com

La marche sous l’eau

Vous ne savez pas nager, et bien marchez sous l’eau et sans vous mouiller un cheveu, s’il vous plaît! Le principe est simple. Un casque sur la tête, un genre de cloche bizarre, vitrée, alimentée en air depuis la surface, vous marchez sous la mer à 3 mètres de profondeur en respirant comme

74 EAU Mag

sur terre. Des poissons vous regardent, servent de témoins aux jeunes mariés et posent pour la photo souvenir. UNDERSEA WALK Ltd Tél: (230) 263 7819 www.solarseawalk.com

Piloter un scooter sous-marin

Nul besoin d’être plongeur, ni même de savoir nager pour savourer à deux ou seul le plaisir unique d’une chevauchée fantastique version sous-marine. Confortablement assis l’un derrière l’autre vous respirez naturellement dans une grande coupole transparente à vision panoramique. Une fois dans l’eau à l’aide d’une plateforme hydraulique, vous vous retrouvez suspendu à -3 mètres de profondeur. Ensuite, c’est à vous de jouer James Bond, le célèbre agent 007 avec un de ses gadgets qui l’ont rendu célèbre, pour impressionner votre belle. A moins que ce ne soit elle qui mène la danse. Les mains sur le guidon, vous évoluez à 4 km/h comme un poisson dans l’eau. Blue Safari Submarine Route Royale - Grand Baie - ILE MAURICE Tél: (+230) 263 3333 - www.blue-safari.com

Guide Pratique:

Comment y aller: Air Mauritius assure des vols Paris / Port-Louis à partir de: 854 Euros Tél: 01 44 51 15 63 - www.airmauritius.com Renseignements: Office de Tourisme de l’Ile Maurice Tel : 01 44 69 34 50 www.tourisme-ilemaurice.mu


ARCHEOLOGIE

Un reportage de Christine DESBIENS ( texte ) et de Christian GRONDIN et Pierre LARUE / ASSOCIATION SALOMON / UWPRESSE.com ( photos )

76 EAU Mag


LAPEROUSE Les dernières nouvelles

Une équipe de scientifiques tente de percer le mystère Lapérouse sur l’île de Vanikoro dans le Pacifique

EAU Mag 77


L’hydravion de l’expédition survole l’île de Vanikoro. C’est là, où les frégates de Lapérouse, se sont brisées en 1788 sur les récifs coralliens du lagon.

L

a huitième expédition dans les îles Salomon pour tenter de lever le voile sur l’énigme de la disparition de Lapérouse, vient de se terminer avec une certaine émotion. Une cérémonie militaire au monument Lapérouse de Païou en mémoire aux marins disparus, a été célèbrée par les membres de l’expédition et la marine Nationale avant de lever l’ancre pour rejoindre Nouméa . Retour sur le mystère Laperouse.

LE VOYAGE DE LAPEROUSE

C’est en Alaska, que les marins de Lapérouse rencontrèrent les tribus amérindiennes et échangèrent des objets comme ce pendentif en os finement sculpté retrouvé dans la Faille. 78 EAU Mag

En 1785, Louis XVI organise l’une des plus grandes expéditions de son époque. Pour compléter les découvertes du Capitaine Cook et achever la cartographie de la Planète. Il confie à l’un de ses plus brillants officiers de marine, Lapérouse, le commandement de deux frégates. Le projet est ambitieux, car il prévoit aussi d’établir de nouveaux comptoirs commerciaux, d’ouvrir de nouvelles routes maritimes autour du monde, d’enrichir les connaissances et les collections scientifiques, du «Siècle des Lumières». Pendant trois ans, les navires la Boussole et l’Astrolabe vont parcourir un long périple qui va les emmener jusqu’en Australie. Le 15 mars 1788, les deux frégates lèvent l’ancre de Botany Bay,

pour remonter vers le Nord via la Nouvelle Calédonie avant d’entamer le retour vers la France. C’est à ce moment que s’interrompt le récit du voyage consigné dans le deuxième volume du journal de Lapérouse découvert par les Anglais trente neuf ans plus tard sur l’île de Vanikoro. La nouvelle déclenche alors l’envoi d’une nouvelle expédition française, commandée par Dumont d’Urville. Le mystère Lapérouse ne ressurgira ensuite qu’à la fin des années 50 lorsque la seconde épave, La Boussole, commandée par Lapérouse, sera découverte par la Marine Nationale dans une faille de la barrière de récifs de l’île de Vanikoro.

L’OPERATION VANIKORO 2008

Pour mener à bien cette nouvelle expédition, l’Association Salomon, constituée de


passionnés d’Histoire, de plongée sousmarine et d’archéologie, a mobilisé plusieurs ministères et une équipe d’une trentaines de membres. Chercheurs, archéologues, plongeurs, géo-physicien, ethnologue ont embarqué à bord d’un navire de la Marine Nationale pour de nouvelles aventures pour se plonger au coeur du mystère Lapérouse. Comme se plait à le dire l’Amiral Battet, « A bord du Dumont d’Urville, nous recréons un peu l’ambiance des voyages de Lapérouse, où cohabitaient, parfois difficilement, les marins et les scientifiques . » Comme quoi il n’y a pas de hasard. L’histoire se répéterait-elle ? Même si cette fois, il n’y a pas eu de découvertes spectaculaires, de nombreux objets, tels que médaille, vaisselle, pièces, objets sculptés ont été mis à jour. Ils permettront de retracer plus précisément les détails du voyage de Laperouse et de la vie des rescapés à terre.

LE SORT DES RESCAPES DU NAUFRAGE On ne connaît pas encore les résultats de cette nouvelle expédition, car une fois retourné à terre, les scientifiques doivent étudier, analyser les quelques cent cinquante objets découverts cette année. Ils seront publier début 2009 dans

un livre retraçant ces aventures. A l’heure où nous publions ces lignes, une chose est sûre. Le voile n’a pas encore été levé sur une grande question qui reste à élucider. Que sont devenus les rescapés? A terre, aucun signe de sépultures. Et d’après la tradition orale transmise aux habitants actuels de Vanikoro, il existe deux versions de l’histoire. Pour les uns, les Français auraient été massacrés. Pour les autres, ils auraient quitté Vanikoro à bord d’un navire de leur fabrication. Cette expédition serait-elle la dernière ? Cela ne semble pas être le cas. En tout cas pour les membres de l’Association Salomon, qui se trouve en Nouvelle Calédonie, et pour lesquels Lapérouse est un symbole. Le navigateur Français est l’un des découvreurs de la côte occidentale de la Nouvelle-Calédonie. Et puis il reste encore tant à découvrir. Une sorte de quête à l’image du Saint-Graal, qui dure, pour Alain Conan et ses amis, depuis plus de vingt ans.

Grâce à l’utilisation d’un détecteur de métaux étanche, les plongeurs ont découvert des pièces en argent et une médaille à l’effigie de Louis XVI et Marie-Antoinette.

A découvrir, le musée LAPEROUSE Square Botany Bay - 81000 ALBI Tél : 05 63 46 01 87 http://www.mairie-albi.fr/arthisto/gens/ lemuseelaperouse.htm

EAU Mag 79


Shopping

Pour filmer sur et sous l’eau, le nouveau caméscope Panasonic SDR-SDW20 est parfait. Etanche jusqu’à 1.5 m de profondeur, il préservera vos meilleurs souvenirs des risques d’une noyade certaine à la plage, en kayak, en balade aquatique, dans l’eau vive et aussi au ski. Compact, équipé d’un stabilisateur numérique, d’un zoom x10 , d’une carte SD et de la fonction copy DVD, il est résistant aux chutes jusqu’à 1.2 m. Vous pourrez ainsi l’emporter partout. www.panasonic.fr

Set Randonnée Aqualung Sport. Génial et très fun! Et en plus, c’est pratique avec son sac de transport. Bien pensé et très complet avec son Pass-Rando FFESSM. Qui comprend une assurance pour 3 randos avec un guide randonneur aquatique. 3 modèles: homme, femme, enfant. C’est confortable, compact et très efficace dans l’eau. Le must pour pratiquer la balade aquatique. A découvrir dans le réseau Aqualung. www.aqualung.fr

80 EAU Mag

Par Christine DESBIENS


BWA 27’ Evolution est un pneumatique semi-rigide de 7.89 m de longueur pour 3.10 m de large. Très bien équipé avec ses deux bains de soleil, sa console et son leaning post, il est homologué pour 20 personnes. Sa carène en V profond lui assure un passage confortable dans la mer formée. Puissance conseillée: 225 cv. Puissance maxi: 300 cv Prix sans moteur: 44.401 euros TTC - www.bwa-france.fr DIAGONALE ALPHA - Tél: 04 94 08 30 02

H3O d’Arena, le MP3 qui aime l’eau! Ergononique, il se glisse sous le maillot de bain. Délivre 8 heures de musique, permet d’écouter la radio FM, résiste aux chocs. Livré avec deux casques, dont un étanche. Prix: 149 Euros • www.arena.fr

Canon Ixus 980is le premier Ixus avec un vrai mode manuel. 14.7 millions de pixels, zoom x 3.7, stabilisateur d’image, superbe rendu. Idéal pour immortaliser vos activités aquatiques avec son caisson étanche à 40 mètres Canon WP-DC27. L’ensemble avec carte SD 8Go au tarif de 690 Euros. Livraison en 24H chrono chez Plongimage.com le spécialiste de la photo aquatique. www.plongimage.com

Le CHRONO DIVER, BEUCHAT, est une montre étanche à 650 mètres. Boîtier en acier, verre minéral, lunette unidirectionnelle, aiguilles luminescentes, bracelet acier avec boucle déployante, il est conçu pour la plongée et les activités aquatiques. Prix: 490 Euros • www.beuchat.com

EAU Mag 81


SHOPPING Le Motion d’Aqua Design est un vrai 4x4 sur l’eau. Solide, avec son étrave genre Zodiac, ce kayak gonflable est parfait pour la balade côtière Prix: 649 Euros - A découvrir au Vieux Campeur www.auvieuxcampeur.fr

Surprise ! Le Cadeau by Nouvelles Frontières. Une idée inattendue pour sortir du cadeau classique et de la routine. Un choix d’activités et de séjours dans une gamme de 8 coffrets allant de 79 à 670 Euros. www.nouvelles-frontieres.fr - rubrique Loisirs

TELECHARGEZ VOTRE MAGAZINE EN AVANT PREMIERE 24h/24 - 7J/7 sur le site

www.EAU-MAG.fr

Prochain numéro en kiosque

Le 5 Janvier 2009

SPECIAL OCEANS pour découvrir

la Planète Bleue

EAU MAG

est édité par U. W. UNLIMITED Press SARL au capital de 7622 Euros Dont le siège est situé 25, Bd Sylvestre 13012 MARSEILLE Directeur de la Publication et Rédacteur en Chef Robert MARGAILLAN redac@eau-mag.fr Conseiller de la Rédaction Ariel FUCHS Conseiller scientifique Patrick LOUISY Secrétaire de Rédaction Christine DESBIENS Service Photo UW PRESSE Rédaction Ariel Fuchs, Christine Desbiens Dominique Salandre Publicité Robert Margaillan Tél: 06 07 61 31 14 pub@eau-mag.fr Abonnement Au journal Distribution MLP Commission Paritaire Demande en cours

Imprimé en Europe


������������ �������� ������

�����������������

����

����

������������� ��������������

�����������

�������������������� ��������������������������� ��������������������������������������������� �������������������������������������������������������� ������������������������������������������ ������������������������������������������������������������� ������������������������������������������� ��������������������������������������� ����������������������������������������������������������������������������������� �������������������������������������������������� ������������������������������������������������������ �����������

������������

����������������

����������������

��������������

������������������������������������



EAU MAG N°2