Issuu on Google+

���������������������������

CALANQUES Randonnée en kayak


AU FIL DE L’EAU

Les Calanques

2 EAU Mag


Randonnée en kayak

Des baies profondes qui ressemblent à des fjords, ce sont les Calanques. Une succession de criques baignées par une mer émeraude qui s’étend de Callelongue, à Marseille, jusqu’au village de Cassis. EAU Mag 3


Dans la calanque d’En Vau, le spectacle est féérique. Certainement un des plus beaux de Méditerranée.

4 EAU Mag


Le kayak est le moyen idéal pour découvrir par la mer, au ras de l’eau, une nature préservée.

EAU Mag 5


La calanque de Sugiton se compose de deux criques qui se terminent chacune par une plage de galets.

6 EAU Mag


Caps, falaises, massifs de calcaire, criques, il么ts sauvages, plages, le d茅cor est somptueux.

EAU Mag 7


Rapides sur l’eau, les kayaks de mer permettent de rejoindre facilement depuis Port-Miou, l’entrée des calanques 22 EAU Mag En Vau et Port-Pin.


AU FIL DE L’EAU I Calanques en kayak

L

L’été, l’accès aux calanques comme aux autres massifs des Bouches du Rhône est réglementé, avec de nombreuses restrictions pour limiter la fréquentation et les risques d’incendie du 1 juin au 30 septembre. Résultat, c’est par la mer que les calanques sont plus facilement accessibles. Le kayak de mer est certainement la manière la plus originale à utiliser pour partir en randonnée. 100 % écologique, il offre des perspectives différentes depuis le ras de l’eau. Et permet de découvrir et de visiter grottes et failles inaccessibles aux randonneurs et aux plaisanciers. Rendez-vous est pris avec notre guide Karl. Il est 9h00 du matin. Nous sommes à Port-Miou. Une calanque proche du village de Cassis très bien protégée, qui est également un port de plaisance. Là à terre Karl commence à nous préparer à cette nouvelle aventure. Nous écoutons bien ses conseils, car c’est pour Christine et moi-même une première. On apprend bien au sec comment régler les cale pieds, comment manier la pagaie dont les pales sont croisées. Il y a des modèles de kayak à deux places et des monoplace. Viens le moment de monter à bord. L’embarcation éfilée qui nous semblait instable se révèle parfaitement équilibrée. Christine rassurée, prend place devant. Je m’installe à l’arrière après avoir disposé dans les compartiments nos affaires personnelles

Moment de détente, à la surface de l’eau. Un simple masque, un tuba et une paire de palmes et vous voilà prêt à découvrir les eaux limpides et la vie marine du futur Parc Marin.

ainsi que des bouteilles d’eau, car il fait très chaud, et notre pique-nique. Notre kayak peut transporter dans ses compartiments beaucoup de matériel. C’est très pratique. Dans notre programme de visite est prévu un arrêt d’une bonne heure pour déjeuner sur une plage et se reposer. Une fois sur l’eau, nous appliquons les conseils de Karl pour pagayer, tourner, ralentir, reculer. Puis nous partons pour la visite tant attendue. Nous sommes une douzaine de kayaks de mer à évoluer ensemble sur l’eau. Très vite on trouve notre équilibre dans la mer qui n’est pas très plate avec les nombreux bateaux qui circulent. Les kayaks de mer à la carène très éfilée glissent facilement sur l’eau. Leur stabilité est excellente surtout quand on avance vite. On est alors en appui sur les pagaies dans l’eau qui

Sormiou, la plus large des calanques. Un joyau qui se termine par une plage de sable bordée de cabanons.

EAU Mag 9


Le kayak est une embarcation très maniable. Le moyen idéal pour vis

Grandiose et vertigineuse, la calanque d’En Vau. Elle est surmontée par deux aiguilles qui rehaussent sa beauté. La Petite Aiguille et le Doigt de Dieu. 10 EAU Mag


La calanque de Port-Miou. A partir du fond et sur 1 km, c’est un port bien protégé. L’entrée avec ses falaises a conservé son aspect naturel.

siter grottes et failles inaccessibles aux randonneurs et aux bateaux .

Abritée du mistral et ombragée par une pinède, Port-Pin se termine par une plage de sable fin.


AU FIL DE L’EAU I Calanques en kayak contribue à l’équilibre de l’embarcation. Notre guide glisse d’un kayak à l’autre pour nous donner de nouveaux conseils et corriger nos défauts sur le maniement de la pagaie aux pales croisées, sur la façon de nous diriger. Sa présence nous apporte réconfort et sécurité tout au long du parcours. Nous longeons maintenant la pointe Cacau. Des trémies qui servaient au XVIIIème siècle pour charger les pierres extraites de la carrière de Port-Miou sur les bateaux, plongent dans le bleu profond de la Grande Bleue. La mer est plus agitée avec une petite houle qui se mélange aux sillages des bateaux. Karl nous montre la direction à suivre,. Nous laissons à notre droite l’entrée des calanques de Port-Pin et d’En Vau et nous nous dirigeons vers les calanques de l’Oule et de l’Essadon. Là, une aiguille vertigineuse, plonge dans la mer. Le passage dans la faille est étroit et dangereux le jour où le vent est trop fort. Le ressac à l’intérieur peut atteindre une hauteur de un mètre interdisant toute circulation. Mais aujourd’hui, malgré un petit vent du sud, le site est praticable sans risque. Nous nous engageons dans un décor somptueux et impressionnant par une ouverture étroite qui traverse de part en part l’aiguille. Une fois de l’autre côté nous reprenons notre route vers la grotte de la calanque de l’Oule. Nous y pénétrons par une entrée étroite qui débouche sur une immense salle obscure. Très vite, nous nous habituons à la pénombre. Le spectacle est grandiose. Une lumière bleue venant du fond de l’eau

Sormiou est une des rares calanques habitée. Son petit port abrite quelques barques de pêche, les fameux “pointus” Marseillais.

12 EAU Mag

illumine la salle. Dehors, le vent se lève. Jusqu’à ce moment, la balade semblait facile. Face aux vagues, ce n’est pas de tout repos et nous commençons à fatiguer. Christine s’arrête de pagayer de temps en temps, comptant sur mes seules forces pour faire avancer rapidement notre kayak bi-place. Un conseil, lorsque vous partez en couple, faites toujours monter votre compagne devant, sinon vous risquez de pagayer seul une bonne partie du parcours. C’est un peu comme quand vous rouler en tandem. Généralement les filles prennent place derrière et laissent les garçons devant. Résultat, vous vous épuisez rapidement en pédalant seul la plupart du temps. Mesdames, ne vous vexez pas, je plaisantais bien sûr. Notre prochaine étape est maintenant toute proche. Nous entrons dans la calanque d’En Vau. La mer y est calme et nous filons rapidement vers la plage qui se trouve au fond. La calanque ressemble à un fjord. Les hautes falaises sont impressionnantes. Un décor grandiose et vertigineux que de nombreux randonneurs et plaisanciers affectionnent. Il faut dire aussi que le site est parfaitement abrité du mistral le vent du nord. Les eaux turquoises, calmes et transparentes, sont une véritable invitation à la baignade. Nous y faisons une pause d’une bonne heure, pour un grand moment de détente. Au programme, baignade, pique nique et sieste pour ceux qui sont fatigués. Un moment très agréable dans ce décor féérique. Puis vient le moment de revenir vers notre point de départ.


A la sortie d’En Vau, nous pénétrons dans Port-Pin pour une ultime visite. C’est une calanque ombragée par une pinède qui se termine par une plage de sable. Ensuite retour vers la pointe Cacau, puis vers PortMiou, lieu de notre départ. Fatigués, mais pas épuisés, nous venons de vivre une expérience unique. Celle de découvrir le littoral par la mer et une nature somptueuse et impressionnante. Texte et photos: Robert MARGAILLAN

Guide Pratique

Kayak Attitude 555 rue Saint Pierre 13012 MARSEILLE - Tél 0612952012 www.kayak-marseille.fr Sorties à la 1⁄2 journée ( 3h00 – 35€ ) , à la journée ( 6h00 – 55 € ) - Stages de 2 à 5 jours. Départ depuis Port-Miou à Cassis pour la visite d’En Vau, Port-Pin, l’Oule, L’essadon. Départ depuis les Goudes à Marseille vers les îles et Riou www.calanques.fr www.gipcalanques.fr

Vertigineuse et étroite, la faille de l’Essadon n’est accessible qu’aux kayaks de mer. Le fort ressac rencontré certains jours, la rend dangereuse pour la baignade.

13 EAU Mag



EAU MAG HS N°7/2010