Issuu on Google+


Au c ha mo m e mp Ma io n n t o ù i s n et il v o u s a t e s j' é c r i cou non s r e s t f in pa s rs e en i de c e t é d te t d d a e ro e it p mo n s t f a i t s ty pe I s m o i s c o u i s l o o , l e La u o r i n n ueu rs e u ffr gte dy C n dr e Cl i co s x i s a l o m pl e o C u p , m a i r pl u s a r de s . H S à dé c m ps . t e R a o la ns co d' u Ver s ex c t p u r a u v r ir , n e Cl i o de e c ha mme s a l i l o ss C t n 2 ent n c mp Nü r po u r u p, C é té l a c ro i o n té e s , o u r s e i o n n a 0 1 a 1 ­2 n t, is b b at a é de s s , 1 3 0 1 2 u r gr i te r m i n pe R i n Et i 1 e n n b c lm t t g cou er c h a i e n o qu e c ' é u n a ge s , 3 a é t g. pa r r s e u é t d e s a lo le un dé v m pi o n i , G T T s t l o i r è s gr e pi l o s , 1 n n c s n at m o ila a t h a n et d 2c , s o n ' ê tr e d s u ge s . a ga z i d' e n tr a m pi o o u r n t l' u t u n e c ne, ... ai i n c m S è s es i pl u n e m e n a t , e t l i s a ti o a n n o n ta f f b po s s i s , l u i gr â c s ie u n b o nd A lo c suc e à de rs a r s t, 6 'u n e a d s s en t e. . c t . é o . de r us e vou v ha é l e s i dé o s be n C l i o g j à é t dé j à d s à to u t c s er é a d e pu p e la G on non i f f i c i l o te s is 3 T C C u x qu , l a f l é e a f a i te i i le , e c pe n sui qu i ma e te c 4 0 0 C n v i d m o i s se va i é s s ' V a u o es t suc je c é d v o i r to po u , de s m s u r n r l a s u er a u r dé it o a ux t vu d bu t n c h e tr e s i e de cha s t e la s ep com e G ce mp C t T5 e l i p io n oC mb n at re. o s ées rs u p, qu e de je v o ce M a u s do gv ous nne r a f a e n de z it v iv r e ­ .

2


sommaire Edito Le circuit High Speed Ring Les résumés HSR

Le circuit du Nurburgring

page 18 page 20 à 31

Les résumés Nurburgring La tente presse Concours de screen n°8

page 4

page 6 à 17

Le circuit Cape Ring Les résumés Cape Ring

page 2

page 32

page 34 à 43

Page 44 à 49 page 50

La saga des Renaults Sportives

page 52 à 58

Le Classement Général final

page 60


Ode à la vitesse par excellence, High Speed Ring est un circuit original de la série Gran Turismo. Présent dans tous les Gran Turismo, excepté dans le 3ème épisode, c’est un circuit large qui se découpe en 2 tronçons majeurs : ­ un tronçon très rapide où il faut toujours être à fond avec de grandes courbes où il est parfois bon de flirter avec les murs pour faire un bon temps ­ un tronçon plus lent constitué de 3 virages qui permettent de faire la différence si l’on veut s’éloigner d’un adversaire profitant de l’aspiration. High Speed Ring apparait long avec ces 4 kilomètres à boucler mais est très court en ce qui concerne les temps au tour avec moins de 1 minute 15 pour les clioteux. Preuve s’il en est que c’est un circuit très rapide où l’aspiration et les freinages tardifs bien dosés feront la différence. En course avec l’aspiration, il est possible de réaliser un tour avec une vitesse moyenne de 200 km/h !

Longueur : 4000 m Plus longue ligne droite : 900 m Dénivelé : 8.5 m Virages : 6

4


ring speed high


g gr ro ou up pe e a a Et voici la 11ème manche de la Clio Cup qui va se dérouler sur le circuit de High Speed Ring. Les pilotes ont tous répondu présent pour cette course qui va mettre les nerfs à rude épreuve. La séance de qualification de haute volée aboutira sur une belle pole position de Pegaze qui fait son retour. Il sera suivi de bonny et Flo à moins d’un dixième de seconde ! Tout le monde est prêt pour le départ, mais Zacura auteur du 5ème temps des qualifs a encore des problèmes mécaniques et ne parvient pas à se positionner sur la grille. Il sera malheureusement obligé d’abandonner et le départ de la course va pouvoir être donné. Espéron s qu’il aura définitivement résolu ses problèmes d’ici la prochaine manche… Les 11 pilotes sont maintenant en place sur la grille de départ, et prêts à en découdre ! C’est parti !!! C’est un départ en trombe avec quelques

6

effleurements de portières sans gravité. Les positions changent peut pendant les 2 premiers tours où Pegaze, Flo et Bonny tiennent leur rang. Nous voici dans le tour 3 où tous les compte­tours flirtent avec la zone rouge à l’amorce du 2ème virage. Bonny prend l’extérieur et… Catastrophe !!! Il part en glissade entraînant plusieurs pilotes dans son embardée !! C’est un vrai désastre à l’arrière de la course où 7 pilotes seront obligés de s’arrêter aux stands pour réparer ! … A l’avant, c’est toujours Pegaze qui creuse déjà l’écart. Il est suivi à quelques secondes par Flo, GTT, Fab et VicMcKey. Après leurs

réparations, à l’arrière de la course on retrouve Wookie, ESD, Bonny, Gibi, One et Mickael. Les tours s’enchaînent avec des positions qui se maintiennent jusqu’au 23ème tour ou les

h hs sr r

stratégies se déroulent. Finalement après les arrêts aux stands les positions ne changent guère, avec Pégaze qui fait toujours la course en tête mais talonné par Flo qui ne lâche rien. A quelques encablures, le trio GTT/Fabduc/Mickael anime la course par de belles arsouilles d’une précision diabolique ! GTT tentera une stratégie à 2 arrêts très osée qui lui aura permis longtemps d’espérer l’emporter, mais qui lui offrira finalement la 3ème place sur le podium. Pégaze l’emporte donc après une belle passe d’armes avec Flo qui finit 2ème. A quelques secondes de GTT ce sont Fabduc et Mickael qui en terminent. Un peu plus loin, VicMcKey et Wookie prendront la 6ème et


7ème place à 1 tour de Pégaze. ESD prend les points de la 8ème place suite à son arrêt sur panne mécanique. Les trois dernières places reviennent respectivement à One, Bonny et Gibi suite à leur abandon sur cette course très éprouvante…

L’issue du championnat chez les élites n’est toujours pas jouée et il reste encore 2 courses avant le verdict. Rendez­vous à Cape Ring ou la pression va certainement encore monter d’un cran !!! WOOKIE


g gr ro ou up pe e b b Klu00 Bon alors pour moi, qualif 8e, je ne m'attendais à guère mieux, jusque là tout va bien. On lance le départ, je pars bien et me retrouve 6e, à accrocher le peloton de tête. S'en suive une dizaine de tours où ce groupe de tête rétrécit petit à petit avec quelques crashs par­ci par là, et alors que je suis juste devant Zaggg aux environs du tour 10, je sais pas pourquoi mais je prends mal la trajectoire du dernier virage, monte sur le vibreur, et fait n'importe quoi en suite... Zaggg arrive lancé et m'attrape alors que je suis en travers résultat un tour complet avec tout dans le rouge, dont le moteur, à 70... Je rentre donc péniblement aux stands et ressort juste derrière le groupe de tête qui m'a déjà mis un tour. Bon leurs pneus sont HS, il n'y a plus que Bob et K et je les suis donc sans me méler à leur bataille pendant près de 10 tours jusqu'à ce qu'ils rentrent aux stands pour ravitailler... Je suis bon dernier, et très loin de tout le monde sauf de speed, avec qui on se

8

dépassera par ravitaillements interposés jusqu'à la fin. Zagg nous a lâché entre temps, je finis donc 9e, mais très déçu car j'accrochais le wagon de tête... Sans ce tour complet à 70 qui n'en finissait pas j'aurais sans aucun doute pu me battre avec certains d'entre vous, mais au final j'ai fait une course très ennuyeuse tout seul, sauf pendant les 10 premiers tours qui étaient bien sympas ! Bravo devant, merci à tous d'être venus, et à la prochaine ! nic_coool Je me qualifie en 5e position, et comme d'hab, je perds des places lors de la bataille en troupeau : dès le 1er tour, me voilà relégué à la 9e place. Speed se sort au dernier virage et le groupe de 10 pilotes devant reste compact. Au 3e tour, alors en 10e position, je profite de l'aspi cumulée de tous les autres pilotes pour signer le meilleur temps en course de la soirée : 1.11.486. Wayne, alors en 3e position, mord la bordure extérieure au dernier virage du 5e tour et s'en va taper l'intérieur. Heureusement, personne ne le touche, mais une course de plus de ratée pour Wayne, dès le début...(j'ai eu une grosse

h hs sr r pensée pour toi en te voyant dans la barrière...) Au tour 9, je suis 9e, et donc toujours dernier du peloton. Au 2e virage, neo se rate et touche Ido en se rattrapant. Arrivant derrière, je ne peux éviter un léger choc avec Ido qui s'en va droit sur la barrière. Ne sachant pas trop ma part de responsabilité dans cette affaire, je décide de l'attendre et je l'accompagne aux stands. Un premier arrêt un peu plus tôt que prévu et je ressors hors de son aspiration. Au tour 22, on rattrape Kevin qui sort des stands, puis Bob au tour 23, alors qu'Ido s'est fait semer. Un nouveau groupe de 5 (Bob, Kevin, Scarface, zaggg, nic) s'est formé avec des usures de pneus très différentes (mes pneus ont fait 13 tours de plus que Bob). Suite à mon 1er arrêt au 9e tour, j'ai décidé de faire encore 3 arrêts, mes essais m'ayant montré qu'au delà de 21 tours, ça devenait vraiment galère. Je prolonge le relai au maximum grâce à l'aspi des 1ers mais je perds le contact au tour 28, alors que zagg rentre aux stands. Je m'arrête donc au tour suivant. A la sortie, je suis derrière zaggg, hors aspiration. Il me faudra 4 tours pour la reprendre. Au


35e tour, on passe Scarface qui ressort des stands juste derrière, hors aspi. Au tour suivant, une petite erreur de zagg lui fait perdre un peu de terrain, permettant à Scarface de se raccrocher à l'aspi. Au tour 39, zagg fait une nouvelle petite erreur et on se retrouve à 2 avec Scarface. Au tour 45, Bob se joint à nous à la sortie des stands et Kevin au tour suivant. J'occupe la 1e place pendant quelques secondes... (court instant de bonheur ). Comme pour le relai précédent, je prévois d'utiliser l'aspi pour me maintenir et rentrer aux stands quand je me fais larguer. Je rentre donc au tour 54 alors que Scarface s'est fait décrocher aussi. Il me reste 30 tours que je prévois de faire en 2 relais de 15 tours, à fond donc et pas d'économie de pneus. A la sortie, je suis toujours 4e donc je sais que j'ai de l'avance sur les poursuivants. Scarface passe aux stands 2 tours plus tard et ressort derrière moi hors aspiration. Il lui reste 28 tours à parcourir donc j'y vais à fond pour le forcer à taper dans ses pneus s'il veut tenter de rechoper mon aspi, de façon à augmenter mes chances de le rattraper en fin de course. J'avais peu d'espoir, mais il était quand même mon adversaire le plus direct à ce stade de la course. Le problème, c'est

qu'il reste très proche et qu'il menace toujours de reprendre mon aspi. Du coup, n'ayant personne en vue devant, je regarde presque autant le rétro que la route et je suis surpris, quand j'arrive dans le dernier virage du 60e tour, d'y trouver un nuage de fumée, avec probablement une Clio quelque part au milieu. Ce qui devait arriver arriva et je percute Speed de plein fouet, alors que Scarface passe de justesse en frottant la barrière. Mes deux suspensions avant cassées, je me lance à la poursuite de Scarface mais je perds progressivement du terrain. Le S est particulièrement frustrant à prendre, tellement la Clio tourne mal... Je passe aux stands au tour 64 et je suis les recommandations du jeu au niveau du remplissage du réservoir : 0L cette fois... je le regretterai plus tard. Au tour 81, j'ai la surprise de passer Bob, qui s'est arrêté aux stands remettre quelques litres d'essence. Du coup, je regarde ma jauge et je commence à flipper. En l'observant descendre, je décide de pousser jusqu'au bout sachant que je finirai probablement en panne. Scarface, qui a cassé ses suspensions avant et qui tourne beaucoup plus lentement est en vue. Il semble que j'ai de quoi le rattraper en 3 tours, mais

ça va être très juste, et à condition d'avoir assez de carburant... Le suspens reste complet et durant tout le dernier tour, je m'attends à tout moment à tomber en panne, tout en fondant sur Scarface qui a de plus en plus de mal dans les virages... Et soudain, à la sortie du tunnel, à une cinquantaine de mètres de Scarface, mon moteur se coupe. Ce que c'est lent 80 km/h quand on a Bob lancé à plus de 200 qui débarque derrière. Il me passe bien avant la ligne et je finis donc en 4e place. C'est la place que je mérite, mais à deux doigts de la 3e et 3 doigts de la 2nde. Au final, j'ai pensé que tout était gâché suite au 1er arrêt forcé au 9e tour, mais c'est l'une des courses où je me suis le plus amusé. Ayant croisé pas mal de pilotes, avec des stratégies différentes, c'était super sympa !!


g gr ro ou up pe e c c Yguazu

Salut les gars, Une course pleine de frustration pour moi, Départ sans soucis assez rapidement un petit groupe de 3 qui ont la même idée en tête économiser les pneus... et le rythme n'est vraiment pas très soutenu...ce qui malheureusement m endort un peu je suis pas assez concentré et ce qui devait arrivé arriva. Je ne sais plus quel tour de premier relais mais le dernière courbe prise un peu à la légère et je fût sanctionné par un tête à queue qui me coûta un bon dégât. Super un tour de galère pour me ramener au stand s en suis une bagarre contre le chrono je suis seul et les 1 12 7.. s enchainent... jusqu au moment où je reviens sur Moruski qui suite à un TAQ se trouve sur ma trajectoire. pas de chance je l emboîte.(c était pas voulu croyez moi car à ce moment là je pouvais toujours espérer revenir sur COCO. donc retour au stand... je dois vous dire qu'à ce moment là le moral est à zéro. mais bon... j aime le circuit et je repars le couteau entre

10

les dents et de nouveau les 1 12 tombent (sans aspi) ainsi qu’un 1 11.... à l aspi mais mon malheur n’en finit pas en rentrant au stand je vais dans l herbe et TAK pour je ne sais quelle raison je ne fais que traverser les stands sans pouvoir m'y arrêter changer les pneus etc... donc un tour avec un temps pourri pour revenir au stand pour également prendre l’essence et là également mauvais calculateur... à lire plus loin... Je ne perds malgré tout pas l’envie d en découdre pour la 3eme place et je repars à donf et j enchaine à nouveau des tour qualif et ça paie je remonte Mosruski et plus tard Wind que je vais déposer assez rapidement mais à 6 tours de la fin avec une confortabl e avance de 10/12 secondes je tombe en panne d’essence mais quelle bonheur cette course! Donc voila mes espoirs de podium qui s’envolent ... la poisse continue car je me paie

h hs sr r

une deuxième panne d’essence dans le dernier tour. (6 ou 7 arrêts et 2 pannes d’essence on ne peut espérer mieux que 5ème. et bien cela manquait pas de rebondissements dans ma course ( je m’en serais bien passé). Mais maintenant j’en ris.

Bravo à Zinezou le vainqueur et Coco le deuxième pour leur belle maîtrise du début à la fin mais également à tous les autres pour cette course où le fairplay était de mise. à bientôt Zinezou

Début des qualifs, je décide de faire seulement 2 ou 3 tours pour faire un temps qui me permettra de partir en 2 ou 3eme position. Le but étant de prendre l'aspi au départ pour arriver au premier freinage en tête. Donc avec un temps de 1.13.190 assez loin de mes temps d'entrainement, , je me


place 3éme. Départ comme prévu, j'arrive en tête au premier freinage. Rapidement un groupe de trois composé de, Coco Ygua et moi même, se détache du reste du peloton et on enchaine les premiers tours dans un faux rythme, ce qui pousse à la faute Yguazu. Arrivé au premier arrêt au 21éme tour, je rentre au stand avec 6­7 secondes d'avance sur Coco qui part sur une stratégie a deux arrêt. Je ressorts juste derriére Link avec qui on j'effectue plusieurs tours roue dans roue. Au bout de quelques tours, Link se loupe dans le dernier virage, et me percute sur l'avant droit. Avec une suspat cassée je décide de terminer mon deuxiéme relais, et d'effectuer 15 tours comme ça. La fin de la course se passe sans soucis, aucune erreurs, et une avance qui grandit petit à petit. Au final une victoire qui me fait plaisir, ayant réussi à éviter les sorties de routes. Félicitations aux autres pilotes pour le fair play et la bonne ambiance ! Coco

J'obtiens la pôle position en 1:13:0XX, j'étais assez fier de moi et celà me mettait en confiance pour la suite..! Dés le premier tour un énorme crash s'est produit au premier tour.. Alors, j'étais accompagné de Yguazu et Zinezou.. On avait pas mal d'avance sur le 4e, alors, on tourne en 1:13:8"9XX Tranquillou, Yguazu part à la faute, c'est pas passé loin Pfiouuuuuuuuuuuuuuuuuu uuuuuuuuuuuuuuuuuuuu uuuuuuuuuuuuuuuuuuuu uu.... !!!!!! Zinezou part à l'attaque, je décide de ne pas le suivre, de faire économiser les pneus car ma stratégie que j'avais mis sur le Fofo s'était du bleuf..!! Je m’arrête au tour 28. Tralalli Tralala.. Et 3 relais de 17 tours ou j'ai fait énormément d'erreurs sans crashs.. qui me coûte la victoire.. Bref, belle opération de ma part,je remonte dans le classement, donc superbe soirée .. Bravo à tous


g gr ro ou up pe e d d Jayhigh45

Qualification: Tout se passe très bien, j'enchaine les tours chronos, on s'échange plusieurs fois le leadership avec Stefounzy, il finira par avoir ma peau en réalisant un chrono de 1.12.9, je me cantonnerai à un 1.13.089! donc à une deuxième place mais avec adry qui n'était qu'à moins d’un dixième de moi. Course: Le départ se passe comme prévu, un tas de voitures se présentent comme des bombes vers le virage 2! Tout se passe bien meme si la prudence de ferreira qui freine très tôt me fait presque avoir un accident. Bref la course à l'élimination va commencer. un groupe de 5 se forme, Stefounzy, adry, jox ferreira ainsi que moi même! Après 5 tours je pense, ferreira décroche premier virage, et ne peut éviter la clio de jox! nous voila plus que 3 en tête, pas pour longtemps après une perte de controle en virage 2, je me laisse distancer, grâce a l'aspi il arriveront à garder l'avance, puis arriva le tour 14, virage 2 une nouvelle fois, je vois la voiture d'adry de travers et stefounzy fortement ralentie, je repars devant adry et à la poursuite de stef qui fut touché dans sa mésaventure. Cela me facilite la tache, je le

12

dépasse et arrive à le distancer, adry devra rentrer au stand pour cause de voiture incontrôlable, tandis que stef continue. Désormais c'est entre Stef et moi que cela va se jouer, il rentre très tôt à cause de son dégât lors du premier run, je retarde un maximum, et ressort devant, dans les roues d'adry, j'arriverai à m'échapper juste avant que stef arrive, ensuite cela restera très stable, environ 5 secondes tout au long du run 2, on arrive presque mi course, stef rentre au 40eme tours, plutôt que moi, je décide de rallonger légèrement et de rentrer au 44eme, ce n'est pas une bonne idée, je perds énormément de temps lors du dernier tour et stefounzy me repasse a la sortie des stands. Je serai un poil trop court pour prendre l'aspi. Du coup il reprend le dessus, on aligne tous deux des tours chronos sans arreter, il est légèrement plus rapide et aux abords du troisième arrêts aux stands l'écart est de 5secondes, il rentre donc devant moi au 63eme, je l'accompagne dans le même tour. Une légère erreur l'envoi dans l'herbe à l'entrée des stands, et il perd légèrement du temps. Ensuite l’arrêt il doit remettre 20litres, tandis

h hs sr r que moi 13 car j'ai pris déjà 8 litres dans les arrêts précédents. Du coup je sors de mon pit, et stef se retrouve un poil derrière moi. Nous voila donc entamant la fin de course à deux de front. On se passe et repasse sans cesse, jusqu’à la sortie du virage 4 au tour 71, il va large, mord l'herbe, dérape contrôle tant bien que mal, remord l'herbe mais cette fois ci, badaboum dans le mur. Sa voiture est légèrement touchée, et je m'échappe avec 12 secondes d'avance. Je continue jusqu’à me faire une frayeur démentiel dans le dernier virage du 76eme tour, après je gère mon écart, Stef reviendra à 6.9s sur la ligne d'arrivée, et c'est avec un énorme plaisir que je savoure cette victoire, j'étais surmotivé pendant la course, je sentais que j'avais ma chance, et je l'ai saisi.


ferreira2910 Je fais un court résumé de ma course jusqu'à la déco. C'est parti pour les qualifications, mon best lap avant la course étant de 1.13.191, j'essaie de le reproduire lors des qualifications. Je ne ferai pas mieux lors de cette séance et démarre 5ème sur la grille. Cette position me convient puisque l'aspiration nous fera rapidement remonter vers le haut du classement. La départ est lancé et gagne directement une place sur Sam qui rate son départ. Rapidement l'aspiration fait son effet et je me retrouve 2ème derrière Adry, je pense, avant de négocier le deuxième virage. Je suis à l'intérieur et freine donc plus tôt pour ne pas rentrer en collision avec les autres pilotes mieux placés. Je réussi néanmoins à garder cette deuxième place. Au fond de la ligne droite des stands, je me retrouve en tête de la course, une première lors de la Clio Cup ! Durant 8 tours, nous seront 5 pilotes à s'échanger les positions, de très belles batailles dans le faire play, moment très plaisant ! Au neuvième tour, je regarde dans le rétroviseur central et vois qu'on me dépasse à l'intérieur lors du 1er long virage. Ne voulant

accrocher personne, je reste bien à droite prêt des rails mais mon manque d'expérience lors de courses serrées en groupe, m’a mis la pression et je mets un pneu sur le trottoir. Le tête à queue est inévitable, j'ai beau tourner le volant (enfin mon joystick ^^), la voiture ne répond plus. J'aperçois alors que Jay, Stef et Adry sont passés, j'espère que Jox passera aussi mais malheureusement, il fut impossible pour lui de passé. Je repars déçu d'avoir perdu le groupe de tête mais c’est surtout d'avoir embarquer Jox dans mon accident. Dégâts, suspension avant gauche cassée... prochain virage loupé également, suspension avant droite cassée... Je m'arrête donc au stand pour tout réparer. Je repars en essayant de rattraper les autres pilotes, je rattrape StephMzr, puis ACEbret qui rentre au stand. Je reprends la 1ère place mais avec des pneus morts à moitié, et là une idée folle me vient à la tête alors que Adry, stef et Jay sont juste derrière moi. Je les laisse passé car nous ne sommes plus sur la même stratégie et tente de rester au contact à l'aide de l'aspiration (j'aurai espéré tenir 15 tours de + avec mes pneus mdr). Celà ne fonctionnera que 3 tours car j’ai perdu l'aspiration, ayant beaucoup

de mal à garder mon véhicule bien stable lors des longs virages. Je rentre une nouvelle fois au stand et ressors 7ème derrière Sam qui se trouve loin devant. J'essaie tant bien que mal à récupérer du temps mais j'en perds sur le groupe de tête, je n'aperçois toujours pas Sam devant moi. Nous sommes alors dans les environs du 37ème tours quand mon écran se fige et m'annonce une perte de connexion avec le serveur (sans être déco du SEN...) Petite déception vue le tête à queue, la perte de connexion mais c'est 8­9 tours coller les uns aux autres m’a appris des choses ! A moi de ne plus commettre d'erreurs maintenant ! Dans tout cas, encore bravo à tous pour votre fairplay sur la route, ça fait toujours plaisir de participer à des courses comme ça ! Félicitations aussi à mon compatriote belge pour sa 1ère victoire en Clio Cup ! Jay ma d'ailleurs dit qu'il allait nous payer à tous une friterie.


g gr ro ou up pe e E E totoche b :

Je me suis pas trop concentré sur les qualifs, avec l'aspi, je savais que ma mauvaise conduite pouvait être quelque peu compensée. La course démarre et à la fin du deuxième tour, je vois Shakatak en perdition dans le dernier gauche et je decide de le passer par l'exterieur... Ratééééé !! On a pas réussi à faire une petite clio, pourtant je lui ai mis un bon coup de rentre dedans . Je suis resté avec lui pour rentrer aux stands et je suis reparti à presqu'un tour . Dans le tour 8, j'ai laissé passer les autos et puis j'ai joué à laisser passer les autos au fil des tours . Vers le dixième tour je

14

me suis retrouvé avec KaMiKaZk et grace à l'aspi j'allais aussi vite que lui. Je me suis dit que, bien qu'à un tour, on pouvait peut­être rouler ensemble pour "rattraper" du temps . mais au bout de 4 ou 5 tours... je crois que je le gênais plus qu'autre chose. (au vu de la course c'était bien ça !) alors je l'ai laissé partir . J'ai fait ma course pépère, en attrapant l'aspi de ceux qui me doublaient, tenant le rythme jusqu'à une faute de ma part. J'ai "un peu" brouté du gazon à l'entrée des stands pour m'appliquer à ne pas couper la ligne jaune. Un arrêt volontaire de chti_guillaume et la déco de sierra plus tard me

h hs sr r propulsèrent à cinquième place pour moi .

une volée


kamikazk­45:

Pour la course une pure catastrophe surtout à la fin, pour commencer je fais un départ bien foireux, sur les 84 tours je me plante une fois dont je n'ai pas pu rattraper la voiture et pourtant je m'étais entraîner mais pourtant à la fin ce fut le drame total!!! Je me suis arrêter 2 fois pour pouvoir remettre de l'essence et automatiquement le changement de pneu, et en plus de ça j'ai franchi la ligne d'arrivée sur la réserve. Le dernier tour je me serais cru en balade un dimanche avec toute la famille. Mais cela va faire mon

deuxième podium sur la plus petite marche en 2 courses donc je me dis que ça va. Totoche dis toi que moi aussi je cherchais ton aspi, mais vu le circuit j'avais peur qu'on se foute en l'air ensemble et je ne voulais pas que ça fasse préjudice entre nous. C'est franchement dommage que je ne voyais pas Strat, mais la prochaine fois je mettrais mon micro pour éviter que ce problème se reproduise. Sur ceux je vous dis à la prochaine sur le circuit de Cape Ring Nord que je ne connais pas du tout!


g gr ro ou up pe e f f Pierre68x:

Mon petit résumé de ma course je commence dernier et comme d'habitude j'arrive à prendre un bon départ et je gagne très vite 2 à 3 places rapidement. Puis bon je pense que ma voiture était pas assez bien réglée car j'arrivais pas à descendre en dessous de 1.14 donc je me suis fait reprendre... Puis dans les premiers tours j'ai essayé de pas faire de faute mais au dernier virage de la course Montoya parti à la faute et comme il est resté sur la route en plein milieu je n'ai pas pu l'éviter (je ne sais pas si Montoya était en tord ou pas, car peut­être ça lui est venu à l'instant même et n'a pas pu se dégager ) et donc un arret au stand pour tout réparer mais c'était trop tard j'avais perdu aucune chance de revenir sur les hommes de tête. Puis 20 30 tour j'essaye de rester au contact de montoya peine perdu ..... puis j'ai réussi à revenir 7 ème puis il y a une déconnexion puis je me bataille énormément pour revenir sur le 6ème. Puis finalement avec mes arrêts au stands j'ai réussi à prendre l'avantage et prendre la 6ème place puis

16

une nouvelle fois déconnexion de celui j'avais dépassé.

une que

Puis 50 ­ fin de course Je ne pouvais plus toucher au concurrent devant moi qui avaient 1 et 2 tours d'avance sur moi. En conclusion, je pense que mon temps au tour a beaucoup joué malgré ma régularité sur le circuit. Fab18 : Qualification: Pendant toute la qualification j'étais en pole position. Au dernier tour, Quent m'a battu de quelques centièmes. Course: Le départ: J'ai un bon départ et je risque pas trop au premier freinage. Quent perd sa voiture dans le dernier virage et je finis le premier tour à la deuxième place derrière Jack. 2­ième tour: Je suis dans un petit groupe avec Black et Montoya. On gagne vite de l'avance et le groupe travaille bien ensemble. 7­ième tour: Au premier freinage Montoya et moi avons un petit contact et dans le S Black et Montoya se touchent aussi. Rien de grave , mais nous perdons du temps d'avance sur Lus et Quent.

h hs sr r

Dans le dernier virage Black a des problèmes et perd du temps précieux. 8­ième tour: Je suis seul avec Montoya et je le double à l'intérieur du premier freinage. À la sortie du virage je sens un petit contact. Dans le dernier tournant Montoya s'aspire à mon pare­choc et au moment ou je rentre à l'intérieur, il perd l'aspiration et sa Clio touche en souvirage le mur et détruit sa suspension. Après une tète a queue il a encore un impact avec une autre voiture . ( Fin de la course: Le moment clé de ma course et la raison pourquoi j'ai pas pu attaquer les deux premiers) 11­ième tour: Montoya sort des stands! Pas bon pour moi, parce que notre freinage dans la deux est complètement différent. Je perds beaucoup de temps dans le dernier virage. Suite a ce petit drift je perds ma première place. Black réussi à s'accrocher derrière Montoya, mais moi j'arrive pas. J'ai un problème! Montoya tire Black et derrière moi il a le petit groupe Lus et Quent qui sont plus que 3 sec derrière moi. 15­ième tour: Je perds 1 sec dans le dernier virage et me retrouve dans le groupe avec Quent et Lus.


Je sens que mes pneus sont usés. 17­ ième tour: On arrive tous les trois ensembles au premier freinage et je lâche les gaz pour pas risquer un crash. Après le tunnel Lus prend le chemin des stands avec un manœuvre plutôt risquée, vu qu'il aurait pu passer les stands sans ravitaillement, suite à son excursion dans l'herbe. Quent arrive à le suivre et moi je réagis trop tard. Je m'en veux , parce que je sais que je vais perdre plus de temps sur mon "InLap" que eux sur leurs "Outlap". Pour ne pas perdre trop de temps je décide de rentrer le prochain tour. 18­ ième tour: Après avoir changé mes pneus , je sors quelques secondes derrière Lus. Quent est plus la. 21­ ième tour: Black sort juste devant Lus des stands et je suis 2 sec derrière. Je donne tout avec mes nouveaux pneus, mais j'ai pas de chance contre l'aspiration. 25­ ième tour: Les deux leader font un 1'12''926 dans l'aspi et me largue définitif. 26­ ième tour: Montoya ressort devant Quent. Je sais que c'est pas bon pour moi.. Grace à l'aide de Montoya Quent revient les prochains tours sur moi, mais suite à un mauvais freinage il perd le contact avec Montoya.

34­ ième tour: Je loupe le premier freinage et perds 2 sec. Je décide de changer les pneus les tours prochains. 36­ ième tour: Je rentre pour mon stop. À la sortie de mon stop je m'aperçois que Quent est plus la. Malgré mon temps perdu, j'en ai gagné. 38­ ième tour: Lus et Black sont toujours pas rentré????! 43­ ième tour: Enfin! Le leader est rentré.. Je m'aperçois qu'ils viennent de me battre tactiquement et que moi je dois encore rentrer 2 fois , par contre eux peuvent réussir avec 1 stop. Je viens de comprendre ma défaite et mon but est de faire des solides tours et conserver mon podium. 47­ ième tour: Je suis 2 tours avant mon stop et je prends le premier freinage très rapide, par contre je freine trop tôt avant le S. Je sens le souffle de Montoya derrière moi.. Fin du S mon pneus arrière droit patine et ma voiture tire à gauche. Je sais que je peux encore la chercher, mais Montoya choisi la trajectoire à l'intérieur. On se touche et là j'ai plus le contrôle de ma voiture et percute le mur dans le tunnel. Je rentre un tour plus tôt dans les stands avec une suspension cassée... 63­ ième tour : Montoya ressort des stands

et ça chauffe de nouveau dans le S. 67­ iéme tour: Je rentre dans les stands et prends 18 litres. Je m'aperçois que mon réservoir est que rempli d'un quart. J'ai encore 16 tours devant moi. Est ce que j'ai assez??! 69­ ième tour: Je décide d'attaquer un peu, parce que Lus et Black doivent rouler plus longtemps avec leurs pneus. Et une petite faute peu couter beaucoup de temps. 70­ ième tour: Sur 10 Tours je gagne 10 sec. 82­ ième tour: J'ai presque plus d'essence et je me demande si un "splash and dash" est possible?! Ou est Montoya?! Mon coeur commence à battre et Quent est devant moi. 84­ ième tour: Après la confrontation avec Quent ma suspension est touchée, mais je n'ai pas le temps de penser à ça . En passant la ligne pour le dernier tour mon essence est passée en rouge! Mon cœur bat de plus en plus . Est ce que je peux faire un "Schumacher"? (finir la course dans les stands) Je décide d'aller au bout. Je passe la ligne d'arrivée et mon cœur bat à une vitesse énorme! Podium!! Je suis fière, j'ai mal au dos et je suis fatigué. Mais je suis très content.


Nouveau circuit avec impressionnant de v Nord qui nous intére

­ Les secteurs 1 et 3 techniques à aborde ­ Le secteur 2 est le perdre de temps.

LES CHIFFRES Longueur : 3839 m Plus longue ligne droite : 420 m Dénivelé : 39 m Virages : 18

18


c un bitume tout neuf, Cape Ring est un circuit original apparu dans Gran Turismo 5. Le circuit offre un nombre variations avec ses 5 tracés différents tous plus techniques les uns que les autres. Pour la Clio Cup, c’est Cape Ring esse. Le circuit est découpé en 3 secteurs.

3 sont assez similaires avec chacun un virage en épingle et une partie plus rapide constituée des courbes assez er. plus particulier de tous avec sa très longue courbe en escargot qui n’est pas facile à aborder si l’on ne veut pas Nous changeons donc complétement de registre en passant d’High Speed Ring à Cape Ring Nord. L’aspiration a, en effet, un rôle mineur et il sera bien plus facile de distancer un adversaire en prenant les bonnes trajectoires. Attention également aux murs qui se rapprochent parfois dangereusement de la voiture. Il faut également faire attention aux sanctions qui peuvent vite arriver sur Cape Ring entre les parties rouges à ne pas pratiquer et les coupes de virages. En conclusion, Cape Ring Nord est un circuit très technique, peut­être

l’un des plus difficiles de la saison, qui est assez peu rapide avec ses 145 km/h de moyenne et ses courbes en appui pas toujours facile à négocier. A vos réglages ! Prêt ! Partez !


g gr ro ou up pe e a a Flo1261

Une course gâchée par un 1er relais ou j'avais l'impression que la voiture était inconduisible, avec l'arrière qui se barrait complètement. Je sais pas si c'est un bug, ma ps3 ... j'étais à l'agonie au 1er relais d'ailleurs je me plante dès le 6e tour, et je me replante au 8eme, obligé d'aller aux stands et modifier complètement ma stratégie. Et puis dès que je suis ressorti des stands la voiture m'est réapparu "convenable"... Au final, les 2ème et 3ème relais ont été sympa avec une belle remontée en 3ème place, mais bien dégoûté je voulais me bagarrer avec les 2 loustics de devant ... bravo devant, super victoire Bonny

20

c ca ap pe e r riin ng g


Wookie

Qualif en 1’35“7, je sais que les pilotes devant moi sont plus rapides donc j'insiste pas et je pars 7eme. Je pars sur une stratégie à 3 arrêts. Un bon premier relais, je suis bien dans le coup et de belles bagarres avec micka et zac. Après le premier arrêt je fais que du c***, une sortie de piste, deux crash, donc deux arrêts supplémentaires. … Bravo a Bonny qui était déjà impressionnant a l'entraînement. Pegazus

Belle victoire de Bonny mérité. Je m'attendais à rien d'extra ... 5 tours après le départ la douleur a commencé à être bien forte et je perd le contrôle de clio au tour 24... J'ai fais quasiment toute la course en conduisant uniquement avec le bras gauche. Rendez vous pour la finale où j'aurais l'esprit de revanche !!


g gr ro ou up pe e b b Klu00

Qualifs : J'ai du mal à rentrer dedans, je me plante 2 fois et n'arrive pas à vraiment placer la voiture comme je le souhaite. Résultat 1:35,8 et 5e alors que juste avant sur mon salon j'ai effleuré le 1:34... Un peu déçu mais bon devant on est plus rapide alors je me prend pas la tête outre mesure.

Course : Lancement difficile, le premier coup mauvaise grille,... Beaucoup de mal à rentrer dans ce début de course, d'autant plus que ma voiture ne semble pas répondre comme à son habitude, du coup j'enchaîne pas mal de sorties/coupes ..., mais je reste accroché à Rijkards, Neo et Rooswell étant un poil plus loin. Speed est lui un peu en retrait. Devant, Bob K et Nic nous ont déjà mis pas mal de temps dans la vue. Je loupe mon freinage dans l'épingle avant l'entrée aux stands et esquive de très peu Rijkards a qui j'ai du bien foutre la trouille (à moi aussi d'ailleurs). Bon tout ça c'est pas terrible, j'accélère donc un peu le rythme, mais impossible de tomber les

22

c ca ap pe e r riin ng g 1'36 . Je commence à glisser dans le tourniquet, ce qui est un peu tôt (tour 10).... Je rattrape bien la voiture finalement. A la sortie je me retrouve à nouveau à la bataille avec Rijkards, moins rapide car sur les jantes, je le passe assez facilement. ... D'un coup je ne vois plus Rijkards dans mon rétro, je pense qu'il a du se planter mais où je ne sais pas... Neo se retrouve derrière moi et vu que je suis sur les jantes et lui avec des pneus neufs, stratégiquement je le force à rester derrière moi le plus longtemps possible pour éventuellement pouvoir me rapprocher de lui plus tard. Je tiens 3 tours mais loupe un virage et le laisse passer. Je rentre à nouveau au 32e tour. Je me bat désormais pour la 5e place avec Rooswell, mais il est plus rapide, et il finit donc devant moi après que j'ai tenté comme avec Neo de le garder derrière moi... Mais il est quand même passé. Fin de la course, je vais me coucher directement car épuisé Bravo à tous, surtout devant, vous maîtrisiez sur ce circuit.


Bob 2707

Bon bah bonne petite deuxième place pour moi je suis satisfait. Avec les sanctions de HSR, mon but premier n'était pas de gagner, mais de faire une course sans faute. J'ai bien repéré le circuit, analysé tous les vibreurs qui pourraient se déguiser en trottoir, et augmenter la capacité du réservoir d'essence de ma clio pour ne pas revivre HSR. En qualif, je me place 2ème sur la grille avec un 1'34'5XX qui me satisfait pleinement. Je ne veux pas être devant Kevin car j'aurai à subir sa pression, et donc plus de risques de faire des sorties larges, coupe de chicane, etc... La course s'est bien déroulée, j'ai su conserver ma 2eme place toute la course, seul bemol, j'ai réussi à mettre ma clio en travers vers le tour 40 en me déconcentrant Etant susceptible de perdre 3 points, je pense avoir eu une conduite la plus propre possible sur cette course d'1H40... Sur mon 2eme arrêt au stand , j'ai aussi très légèrement touché le mur en entrant dans les stands. Bravo a Kevin tu as été

solide comme d'habitude … et aussi à nic qui a suivi toute la course .


g gr ro ou up pe e c c Zinezou

Les Qualifs se passent sans trop de problèmes, je savais que j'avais les meilleurs temps avec Yguazu sur ce circuit pendant les entraînements. Donc je réalise la pôle en 1.35.5xx, un temps plutôt moyen par rapport aux temps réalisés pendant les entraînements. Ygua est comme prévu juste derrière. Coco est les autres pilotes sont un peu plus loin, dû à un manque de temps pour s'entraîner. Sur un circuit technique comme Cap Ring, il est difficile de faire un bon temps sans avoir beaucoup roulé. Dés le départ je fais le nécessaire pour ne pas laisser de place à Ygua, et je sors en tête à l'issue du premier freinage. Derrière, tout se passe sans encombre et il n'y a pas d'accrochage à noter . Trés vite la déco de Vensti survient, ce qui fait que nous ne sommes plus que 6 en piste. Ygua dans les premiers tours fait une faute qui me laisse seul en tête avec une bonne marge et sans pression. Finalement le 1er relais se passe sans soucis, l'écart augmente

24

doucement sur Coco en deuxième position. Peu de temps aprés le 1er arrêt une faute aprés le saut, m'oblige à m'arrêter trés prématurément. Finalement, plus de peur que de mal et je peux repartir en tête. La suite se passe sans soucis, derrière Morusky et Link sont à la bagarre. On perd Ygua puis

un peu plus tard Coco qui préfère se ranger sur le bord de la piste. Je fini la course complètement déconcentré et sans motivation. Je fini les 2 derniers tours avec des dégâts sur la voiture, et en roue libre. Je m'arrête juste avant la ligne pour voir le finish sur la carte entre Morusky et Link qui se sont livré une super bataille pendant de nombreux tours. En espérant une superbe course pour le final.

c ca ap pe e r riin ng g


g gr ro ou up pe e d d Jox62

Résumé très rapide car on était que 5.... Course assez monotone, je suis deuxième au démarrage derrière Stefounzy et ça va rester comme ça pendant 62 tours.. J'ai réussi à tenir la plupart du temps à moins de 20 sec de stefounzy (très content pour ça) mais j'ai jamais vraiment pu l'inquiéter. Je suis trop bourrin sur mes pneus et à chaque fois je suis à la limite quand je dois ravitailler. Donc je perdais du temps sur les fins de relais. En plus j'ai abîmé ma voiture à un moment donc j'ai pas pu tenir le rythme. Je finis à 30 sec de Stef, ce qui est honorable mais je dois mieux gérer mes pneus et être plus régulier. ...Adry et Higue se sont bien affrontés, mais comme ils n'ont pas pu s'entraîner beaucoup c'était plus difficile pour eux. Acebret a été dérangé plusieurs fois, il a du arrêter de temps en temps mais il a été jusqu'au bout de la course . En tout cas bravo stef et tous les pilotes.

26

Stefounzy

Course assez monotone, mais bon à 5 participants, il ne fallait pas s'attendre à de grosse bataille. Je pars en pôle et le reste tout le long de la course en faisant 3 arrêts au 16, 32 et 47ème tours. J'ai fait pas mal d'erreurs (manque d'entraînement), et je me demande même si j'ai pas couper la ligne des stand en sortie sur mes 2 premiers arrêts. Bref, j'étais pas vraiment concentré...

c ca ap pe e r riin ng g


g gr ro ou up pe e E E

c ca ap pe e r riin ng g Totoche B

Je me suis présenté aux qualifs avec une douzaine de tours au compteur, le mois de mai m'a pas aidé pour l'entraînement; du coup j'ai roulé tranquilou. J'étais très content de moi jusqu'au 33ième tour où avec pablipablo je tenais bien le pavé. J'ai tapé à l'entrée du tourniquet et la voiture est devenu de plus en plus dificile à conduire. Elle glissait beaucoup, comme si le manque d'essence la privait d'adhérence. Je me suis du coup aperçu que les élargisseurs de piste verts sur les côtés étaient tout petit Je faisais tellement de fautes, qu'au bout d'un moment, j'avais l'impression de reculer. J'ai fait avant dernier, avec un peu d'effort, j'aurai pu faire dernier !! Je me suis fais déco juste à la fin du chrono final, j'ai même pas pu enregistrer ma course. Je souhaite bien du plaisir aux commissaires, ... sont pas couchés nos copains !!! Une course à oublier très rapidement, ...Tien ! Je parle de quoi moi ?

28

Olivier(...qui ?...)


Mickite

Course sympathique et plus dynamique que HSR ou je tournais vraiment seul, là avec les entrées/sorties stand j'avais des dépassements à faire. Sans oublier que je commence la course avec une magnifique sortie (Ayant foirer de peu mon départ je voyais Zébu se rapprocher avant le 1er virage je suis trop rester en Vue Gauche pour ne pas le bloquer et voir ou il était) et j'ai fini tout droit . Bref je repart 7e, double 1 par 1 tous les pilotes, signe une 1ère place, et une 3e victoire d'affiler. … Sinon circuit très technique ou je glisse beaucoup sans partir à la faute sur les fin de relais. GG à Strat pour sa 2e place méritée ...


g gr ro ou up pe e f f Lus9684

Je me contente de la première place! Bien sur satisfait, mais un début de course pimente, je pars en pôle, ... puis la c'est le drame au moment du jump, ce qui m’est jamais arrivé depuis les premier entraînement, je glisse a la réception et tape le rail,... Je laisse passé tout le monde et me rend compte qu’il n y a que le train! Je réfléchi jusqu a l entrée des stand et..... " Non je peut pas rentrée maintenant!"

Du coup je sauve les meubles et reste accroché! Ça me rappelle une autre course! bref après le premier relais, malheureusement tout seul. Puis j enchaîne les tours avec un petit rythme bon compromis pneus/vitesse, je fais mes pit au 14, 30, 45. Dommage pour pas mal d’entre nous qui on fait des erreurs et perdu bcp de temps, ... J’espère que j’ai corrigé mes erreurs pour ne pas reprendre de penalité!

30

c ca ap pe e r riin ng g


Pierre68

Pour les qualifications, vraiment très serré les temps, je tournais en 1.38 en moyenne puis je me dis aller faut signer un bon temps , et dans le dernier tour des qualifications je fais un très bon temps qui me place deuxième oufffff.

Enfin une bonne place sur la grille de départ, mais avec la pression je pars à la faute dès le premier virage avant l'anneau. Je rentre au stands car freins

endommagés je suis alors dernier à 25 seconde du leader mais je reste accroché et

remonte assez rapidement sur montoya qui a eu des gros problèmes et qui roulait au ralentit ... Mais malgré mes bons temps je n’arrive pas à rattraper les 2 premiers, ...

Bon je pense que cette erreur est due au fait qu’ on ne connais pas les temps intermédiaire entre celui qui est devant et celui qui est derrière, ... Car l’écart entre vous et celui qui est premier

c'est sympa si t'es deuxième mais quand t'es dernier c’est pas vraiment pas très intéressant car ce qui compte c'est celui

qui est devant vous ...

Enfin je fini 3ème avec une bonne avance sur le 4ème que j'arrivais à rattraper légèrement à la fin de course.

Avis général de la course: Très bonne course dans l'ensemble, une course très exigeante a tous points de vue, à chaque virage il fallait rester attentif et concentré, je pense que la régularité, le stress et la gestion de la pression étaient les clés de la victoire. Encore félicitations vainqueurs

aux


32

danger Chaque année plu d’ouverture. Avis aux amateu exemple au Caroussel qui est un virage r certains passages sont d’ailleurs très bosselés et les Malgré l’intense concentration que le circuit exige, il est possible Cette renommée et l’exigence du circuit n’a pas échappé aux constructeurs a mais aussi comme outil de communication. On se souviendra de la Nissan GTR qui a fait un m Trophy qui sont devenues les tractions les plus rapides sur le circuit. Profitons donc de ce circuit, où, pour la finale, notre Clio sera mise à rude épreuve !


Le Nurburgring est le circuit mythique par excellence. Situé dans le massif de l’Eifel en Allemagne, le Nurburgring n’est pas à proprement parlé un circuit. En effet, c’est, selon les autorités allemandes, « une route à péage où la vitesse est illimitée ». C’est pour cela qu’en cas d’accident une enquête est réalisée par la police et que toutes les voitures sont autorisées, de la 2ch à papy, au 4x4 du voisin en passant par la 911 turbo du collègue. La Nurb fait plus de 20 km de long avec des dénivelés impressionnants (300 m sur l’ensemble du circuit) ; le tout combiné avec des virages en aveugle, une route plutôt étroite et peu de dégagements font de ce circuit l’un des plus reux au monde. Il est d’ailleurs affectueusement appelé « l’enfer vert » par les pilotes. usieurs personnes se tuent sur le circuit et les accidents sont légions à chaque journée urs… Certains virages et passages sont très réputés sur ce circuit. On pense par relevé très impressionnant. Les virages serrés et les courbes rapides s’enchainent, transferts de masse font que les voitures peuvent très vite être déstabilisées. de se reposer dans la très longue ligne droite. automobiles où la plupart des sportives passent pour être mises au point meilleur temps que la 911 turbo, de la Mégane R26R puis de la Mégane


g gr ro ou up pe e a a

GT5rs ONE

Départ de la course je suis second, Gibi est juste devant moi, il partira à la faute dans les premiers enchaînements, je passe 1er et comme prévu j'essaye de creuser un max d'écart avec la meute de furieux. Tour 2 j'ai 8secs d'avance sur le second. Tour 3 j'ai 7.50 d'avance, c'est maintenant Pegaze le second ... 7secs, puis 6, puis 5, puis 4 etc etc ...

Tour 4, à l'entame du tour il me reste 2 petites secondes d'avance, Pegaze n'en fera qu'une bouchée et sous la

34

pression ( à laquelle je suis incapable de résister) je part à la faute, moteur et roues AR HS. Allez c'est partis pour 15 bornes avec une voiture incontrôlable et qui n'avance plus ... désolé pour ceux que j'ai gêné sur la piste j'ai fait de mon mieux pour vous ralentir le moins possible. Mention spéciale au boss qui m'évite de justesse en passant dans l'herbe ... sorry GTT

Je rentre aux stands à la fin du tour 4 ... je suis passé de la 1ère à la 8ème place ... sur le coup j'ai vraiment envie d'abandonner, mais je me dit faits un effort, c'est la dernière ... va au bout au moins !!!!!!!!!!!!!!!!! Sauf que dans le tour 5 je repart à la faute ( l'esprit n'y est plus) ... il doit rester 15/17Kms à parcourir, je n'ai pas la force de refaire un tour complet au ralenti je me range dans le sable, je cale le moteur et abandonne définitivement la course

n nu ur rb bu ur riin ng g La saison est terminée et elle est riche d'enseignement me concernant ... Reste que j'ai pris beaucoup de plaisir (quant même) au milieu de pilotes surdoués et ça restera une belle expérience et surtout une belle communauté que je ne suis pas près d'oublier

Remerciements à GTT et MZR, le staff, les commissaires ... et mes amis pilotes, bonne chance à vous pour la suite Vive la Clio Cup et les GT5rs


ESD

Départ 3ème, One double rapidement Gibi et se sauve, j’arrive à doubler Gibi et ensuite je dois résister à Zac qui attaque fort et fini par se sortir. J’attaque le tour 2 avec Pegaze et Bonny aux fesses, je ne lâche rien mais au bout de 6 kms les deux me double, j’arrive à repasser Bonny, mais il me le rend très rapidement. Dans la ligne droite Wookie me double a l'aspi, je fini donc ce tour en 6 ème position. Pas de modif jusqu au début du tour 4 ou je passe devant Zac qui était aux stands. Je suis à ce moment juste derrière Wookie à l'affût de la moindre erreur. Zac revient sur nous et continue toujours à attaquer comme un fou. Il fini par me touchoter et m’envoie dans la rambarde, une suspat en moins. Dans le banking je parts en tête à queue à cause de cette suspension et Zac et GTT me passe a ce moment. Un peu avant je venais de doubler One en perdition. Passage aux stands début du T 5, je ressorts 7 ème. Au tour 6 je passe devant Flo arrêté aux stands, puis je rattrape Wookie et le double suite à une

erreur de sa part. J’attaque le tour 7 en 5 ème position, et je veux gagner le temps perdu... Grosse erreur, je commence par casser une suspension Av Droite puis le tour suivant c est l’Ar droite et j’enchaînerai des erreurs de la sorte jusqu a la fin. Je fini par un belle bataille avec Flo


g gr ro ou up pe e b b Nic cool

Durant le 1er tour, quelques dépassement et je vais aborder la ligne droite finale en 4e position derrière Kevin, Scarface et Bob, mais je me plante lamentablement dans le virage, une erreur vraiment stupide et je casse ma suspension arrière gauche. Neo me passe du coup dans la ligne droite, mais je reprend l'aspi et le repasse. Je me fais très peur sur le freinage avec ma suspension de travers, mais je reste sur la piste. Je fais encore 2

36

tours dans cet état, perdant progressivement du terrain sur ceux de devant et maintenant l'écart avec Neo derrière. Au 3e tour, je me rate dans le Karoussel et perd un peu de temps. Je décide donc de m'arrêter. Je repars le couteau entre les dents avec une voiture en bon état, mais je remonte très peu. Je passe Neo, puis je me rapproche de Bob. Fin du tour 6, je fais ma 2e erreur : avec mon 1er arrêt au 3e tour, j'aurais

n nu ur rb bu ur riin ng g

du m'arrêter aux tours 6 et 9, mais je décide de continuer encore un tour. Je pense que j'ai perdu du temps avec ces relais de 4, 3, puis 2 tours, 3x3 tours aurait été mieux stratégiquement... A force d'attaquer, je me rate encore une fois dans le Karoussel (un ptit 360 et c'est reparti) et des petites erreurs par ci par là, dont une qui me coute encore une suspension arrière. Début du 11e tour, Kevin est déco, je me retrouve donc 2e derrière Bob. A l'abord du dernier tour, j'ai une trentaine de secondes de retard sur Bob, mais je termine sur un 1.30.700 qui me permet de terminer à moins de 15 secondes (le seul tour ou presque où je suis vraiment satisfait de moi... et encore, y'a quelques passages sur ce tour où je suis un peu trop limite, voire dehors).


toi Kevin, tu as fait une super course et tu tenais largement la victoire...

Au final, c'est un super résultat et le meilleur de la saison pour moi (2e), mais je le dois surtout à la déco de Kevin. Je ne suis vraiment pas satisfait de ma course : beaucoup trop d'erreurs, et Kevin avait vraiment beaucoup d'avance quand il a été déco. J'espérais pouvoir me battre un peu avec ceux de devant. En roulant comme à l'entraînement, j’espérais même pouvoir jouer la victoire, en sachant qu'avec Kevin et Bob, ça serait de toute façon pas facile, mais ma suspension cassée dès le 1er tour en a décidé autrement. Ce qui m'énerve, c'est surtout que j'étais régulier à l'entraînement et que j'ai enchaîné les boulettes sur la course. Vraiment

dégouté

pour


g gr ro ou up pe e C C Morusky

Bon saison terminé, je fais un bon départ en passant Coco mais après 5 minutes 20 de course je suis en troisième position, Asacad me pulvérise le train arrière, les deux suspensions plus le moteur cassés impossible de dépasser les 150km/h je m'arrête au stand puis j'ai lutter toute la course pour suivre Linkristobal au tour 10 je me loupe au caroussel et termine 6eme. Je suis vraiment déçu que la saison se termine de cette manière mai bon ce n'ai qu'un jeu.

Je tiens à remercier GTT le staff et les commissaires pour toute l'organisation de ce super championnat. RDV pour saison .

38

la

prochaine

n nu ur rb bu ur riin ng g


Alien Red Flag

J'étais venu avec l'intention de ne surtout pas gâcher la course d'un concurrent régulier...De ce côté là, tout s'est bien déroulé et je suis très très satisfait! Dès le premier virage, je me suis donc laissé glisser en dernière position, je savais en plus qu'il y avait du furieux dans le coin! Je voulais "no stress"...

Mes trois premiers tours, sur piste humide, furent plutôt bons...Évitant les erreurs j'ai pu remonter des places et asseoir ma position.

Hélas, à la fin du 3ème tour, je fus perturbé par un événement extérieur qui me déconcentra...suspat pétée...Ma course serait désormais tout autre... Évidemment je me fis ramarrer... Au début du tour suivant, voulant laisser passer Moruski, je me retrouvais dans l'herbe, finissant par rectifier encore plus mes suspats... Ce 4ème tour fut un long calvaire, je perdis un temps fou...je ne m'en remis jamais...d'autant que je n'y étais plus vraiment et que je commis d'autres erreurs par la suite! Avec Vensti, on s'est pas mal échangés nos places, au gré de nos malheurs respectifs, mais la

dernière place m'était de toute façon destinée je crois! Ce fut en tout cas une très belle expérience

Je remercie encore GTT qui a accepté et soutenu ma candidature, ainsi que ses collègues. Merci aussi à ceux qui m'ont spontanément si bien accueillis. ...Même ceux qui étaient réticents au départ l'ont fait, je tiens à le souligner! A la rentrée, je postulerai pour la 3ème saison...Si ma candidature est acceptée, c'est avec joie que je vous reverrai sur la piste. Bonnes vacances!


g gr ro ou up pe e D D Jox62

Bon VICTOIRE yataa Je finis 5 sec devant Gohan. Tu m'auras mis la pression jusqu'au bout. C'était super sympa je pouvais pas me relâcher un seul instant. On était tous les 2 à fond et c'est grâce à toi que j'ai pu taper des si bons chronos J'ai fait un dernier relais de fou à fooooond. J'ai fait quelques erreurs mais rien de bien pénalisant. Je réussissais à boucler des tours sans faire une connerie à chaque tour : un miracle car j'y arrivais pas en entraînement.

Acebret tu étais très fort au début. C'était cool cette bataille à 3 à une dizaine de secondes d'écart. Suit Sam qui a fait également une belle course jusqu'au bout. Merci beaucoup pour ton rôle de chef de salon tu fais ça magistralement bien. Bravo aussi à StephMZR et Adry malgré la difficulté du circuit vous avez fait votre maximum Sinon en ce qui concerne la saison 2 de la Clio cup.

40

Après un début moyen j'ai eu un gros passage à vide en milieu de saison. J'admets que j'étais prêt à me retirer. Mais je suis dit que c'était pas correct envers les organisateurs. Je me suis donc “remobilisé” pour faire une fin de saison très satisfaisante. Mon gros passage à vide m’empêche d'accéder aux experts ou de jouer la première place des mediums. Mais dans tous les cas Félicitations à tous. A GTT pour tout ce qu'il fait. Ce n'est pas facile, tu dois gérer beaucoup de choses. Gros big up à toi. Aux organisateurs ­ commissaires etc s'ils n'étaient pas là toutes ces courses n'auraient aucun sens. Aux participants aussi, à la bonne humeur et au respect que l'on a sur piste. Et un petit coucou aux journalistes du Mag Clio. Je signerais bien direct pour la saison 3 mais pour le moment je ne sais pas à quelle sauce je vais être mangé. J'espère vous revoir très vite en Clio.

n nu ur rb bu ur riin ng g


gohan04

Bonjour a tous petit résumé pour ma première course en Clio. Tout d’abord le circuit le nurb trop long est trop compliqué donc je le connais pas ou très peu, je tourne jamais dessus. La voiture même problème toute 1ere course avec aucun réglage pour tester donc merci a zacura pour le setup par contre toi tu tournait en 7:30 avec ce setup moi en 7:45 lol. Pour la course je pars dernier et j'essaye de gêner personne et de ne pas gâcher la course. Avec les dégâts forts et la piste étroite grosse galère.

Début de course tout doucement en sécurité pour pas sortir, à partir de la mi course environ on se retrouve à 3 pour la bataille pour la 1ère place avec des tous petits écarts... Vers la dernière partie on perd Acebret qui a du faire une erreur je reviens super vite sur Jox qui n’a plus de pneus on s'arrête au stand en même temps. Parti pour 4 tours de folie à fond Jox fait aucune erreur, moi j'en fais quelques petites donc je n’arrive pas à le doubler. Impossible d'aller plus vite sans prendre de gros risques même si je n’avais rien a perdre... Grosses félicitations à Jox pour sa course parfaite sans faire d'erreur. Merci à tous les autres pour le fair play il y eu aucun souci. Merci à tous et merci a GTT pour la wild card.


g gr ro ou up pe e e e Strat76

Magnifique fin de course avec Mickite pare­choc contre pare­choc pendant les tours 9, 10 et 11 avant que je me plante comme un très gros minable avant d' attaquer le dernier tour... ... La clio détruite évidemment... Pour une fois que j'avais une petite chance de jouer la gagne Du coup, je perdrais aussi ma deuxième place en essayant de rallier tant bien que mal l'arrivée face à un excellent Lus qui a formidablement bien géré sa course Bravo à Tous, Très beau vainqueur et Belle finale

42

n nu ur rb bu ur riin ng g


g gr ro ou up pe e f f Mickite

C'est vrai, magnifique course Strat mais je savais que tu me remonterais. Tu as fait une énorme course encore et notre duel ... très stressant avec les pneus morts, très belle bataille. On est loin de nos accrochages sur Rome. Très bonne course de Lus aussi chapeaux vraiment une finale très sympathique.

n nu ur rb bu ur riin ng g


en direct de la Pseudo: K­Dasilva ID PSN: K­Da­Silva Pays: France Ville: Nantes Né le: 11 mai 1992 Commandes: Manette Palmares: 2 pôles, 3 victoires Salut Kevin, j'ai la chance d'approcher le "pitbull Jaune" de la fantastique Clio Cup, ta réputation te précède, merci de nous accorder quelques minutess de ton temps pour cette interview mais s’il te plait ne me mords pas. One : Depuis quant joues­tu à GT ? K­Dasilva : Depuis que j'ai la ps3 en aout 2011. One : Comment as­tu connu les GT5rs et/ou la Clio Cup ? K­Dasilva : Par le biais d'un autre forum plus "généraliste", je cherchais un championnat et j'ai trouvé la Clio Cup intéressante. One : En quelques mots parles nous de ton parcours dans ce champ ... K­Dasilva : J'ai débuté en Expert et je n'ai plus quitté cette catégorie. Au début je ne savais pas à quoi m'attendre alors j'ai fais de mon mieux pour la première course et ce fut très décevant pour moi, ensuite j'ai progressé de plus en plus et surtout je n'ai rien lâché, j'ai toujours tout donné pour suivre les grands de cette Clio Cup et je ne m'en sors pas trop mal. One : Dans quel état d'esprit abordes­tu la fin de ce champ ? K­Dasilva : Déterminé plus que jamais. One : Un pronostic pour le podium final ? K­Dasilva : La course précédente semble avoir redistribué les cartes, je ne sais pas qui va gagner, mais les deux dernières courses vont être déterminantes pour le titre. One : Tes ambitions pour la saison 3 ? K­Dasilva : Gagner tout en essayant de faire progresser l'ensemble des pilotes et surtout ne pas les laisser quand ils sont en perte de motivation. One : Tes envies, tes regrets ? K­Dasilva : Mon envie principale est de réussir mes objectifs et surtout éviter les pénalités (rire). J'ai le regret de ma course désastreuse à Fuji en début de saison et ma déconnexion au Mans ou j'étais vraiment en confiance pour la fin de course au tour 16. Et puis j'aurai aimé me battre avec certains.

44


a tente presse One : Tu fais malheureusement partie des pilotes les plus sanctionnés, un mot là­dessus ? K­Dasilva : Parfois il suffit d'un détail pour passer de quelque chose de correct à une sanction lourde de conséquence. Pour mon propre parcours, c'est difficile d'éviter ce genre de pénalité car je recherche la limite de la piste, mais je travaille pour éviter cela. One : Content de voir que ton topic "Chronos" attire du monde, aurais­tu d'autres idées pour la saison 3 ? K­Dasilva : Je pense que notre section est bien complète et si mon topic marche, c'est grâce à votre investissement. Mais pourquoi pas une idée pour la saison 3 ? One : Comment s'est passée ta course sur HSR ? K­Dasilva : Ce fut une course d'aspiration principalement ou l'erreur était fatale. J'ai réalisé la pôle qui fut difficile à prendre et c'est seulement la deuxième de ma saison, Bob et Wayne étaient très proches ! Ensuite tout c'est bien passé mis à part une frayeur au tour 14 quand Rooswell part à la faute, Scarface l'évite et en faisant de même nous nous sommes touchés et j'ai eu la suspension avant cassée, mais rien de grave. Je tiens à m'excuser une nouvelle fois auprès de Scarface pour le problème dans le S plus tard. S'en suit une bagarre du début à la fin avec Bob, toujours présent depuis Suzuka à mes cotés, mais il m'a fait le coup de la panne au 80e tour ! Ce qui m'offre la victoire pour fêter mon anniversaire. One : Tes ambitions pour Cape Ring ? K­Dasilva : Je vise le plus haut possible en fonction de mes moyens. One : Tu es un pilote très rapide, mais as­tu une autre passion ? K­Dasilva : J'aime profondément la course et tout ce qui la compose, difficile d'avoir une autre passion. One : Et pour conclure, les médias nous ont informés d'une récente altercation avec Pegaze qui est sans doute le plus rapide du plateau, manifestement ce n'est pas l'amour fou entre vous, as­tu un message pour lui ? K­Dasilva : On se reverra pour la saison 3. One : Merci de nous avoir reçus chez toi à Nantes c'était un plaisir, l'équipe du mag et moi­ même te souhaitons le meilleur pour cette fin de saison palpitante avec sûrement une place pour ta Clio sur le podium final des Experts. K­Dasilva : Je ferai tout pour hisser les couleurs de ma récente team au plus haut soyez­en sûr. A bientôt sur la piste !


Pseudo : Zacura93 ID PSN : zacura97100 Pays : France Ville : Montreuil Né le : 18/09/1995 Commandes : Pad Palmares : 2 deuxième place ( Mans , Monza)

One : Slt Zac, tu es un des plus jeunes pilote du plateau merci de nous accorder quelques mns de ton temps pour cette interview, mais stp ne te déconnecte pas avant la fin de l'interview stp Zacura93 : Attends, je reboote ma box pour éviter ce genre de désagrément. One : Depuis quant joues­tu à GT ? Zacura93 : Depuis GT2, j'avais 6 ans, ensuite j'ai joué à GT4 puis au 3 ensuite au 1er pour passer au GT5 depuis 18 mois, logique comme parcours. One : Comment as tu connu les GT5rs et/ou la Clio Cup ? Zacura93 : Je regardais sur Youtube la Gtfusion puis, j'ai regardé sur la même chaîne Youtube les courses du championnat mono­modèle puis je me suis inscrit parce qu'à cette "époque" (tiens, je parle comme un vieux), je me disais que j'avais un niveau hors­ normes. One : En quelques mots parles nous de ton parcours dans ce champ ... Zacura93 : Ben au début, j'avais mes habitudes très néfastes pour un bon résultat : boîte auto , méconnaissance de la voiture totale, circuit détesté, 1ère avec les Dégats Forts, naze en réglages, pas habitué aux endurances, aussi régulier que la piste du Nürb ... Donc j'étais une sorte de catastrophe roulante jusqu'à SSR5 où Racer à posté le réglage polyvalent ainsi que Pégaze sur Deep Forest et son réglage qui me permet de faire face à n'importe quel circuit. Donc, les erreurs se gommant, je vise à chaque course le Top 5 que j'arrive à prendre... si je fini la course. One : Dans quel état d'esprit aborde tu la fin de ce champ ? Zacura93 : Full Tourist. Sérieux, je le prendrai comme d'habitude, de l'entraînement dans la semaine de la course. One : Un pronostic pour le podium final ? Zacura93 : Quel sont les côtes ? Perso, je mise une de mes décos sur Pegaze suivi de Bonny et de Zagg mais une déco est vite arrivée (et je le sais). One : Tes ambitions pour la saison 3 ? Zacura93 : Essayer d'y participer, je sais pas si mon emploi du temps de l'année prochaine sera encore propice aux courses le vendredi soir parce que si j'ai cours Samedi,

46


les championnats = FINI. One : Tes envies, tes regrets ? Zacura93 : Mes regrets, être une buse en réglage. Mes envies, être au volant parce que ma conduite incisive avec la manette, c'est une combinaison mange­pneu (Suzuka Gr A, seul à faire 3 arrêts) One : Tu faits malheureusement partie des pilotes les plus déconnectés, tu es même le favori pour ce titre ... Un mot là dessus ? Zacura93 : Selon mes calculs,je devrais ne plus avoir de problème de connexion jusqu'à la fin du championnat, et puis bonne chance pour me battre parce qu'il faut l'art de se faire déco après 2/3, 3/4 déco en pleine bagarre et ça, ça demande des nerfs d'acier ainsi que de l'entraînement pour pas jeter la Box ainsi que la PS3 par la fenêtre. Donc pour ce championnat, après le nombre de décos, le deuxième facteur est le nombre de tours pour rien et pour me battre, il faut ... 50 +65+ 54 = 169 tours pour rien, ce qu’est pas à la portée du 1er venu donc si tu veux GTT, prépare la coupe. One : Comment s'est passée ta course sur HSR ? Zacura93 : Une bonne qualif (P5) et de bons problèmes de connexion. Quoi, la course, j'ai même pas utilisé 1 Litre, pas 1 train de pneus, même GTT à été moins économe que moi. Conclusion = Pas fait. One : Tes ambitions pour Cape Ring ? Zacura93 : Figuration. J'attends le setup miracle pour m'entraîner et j'aime pas cette piste. One : Tu es un pilote très rapide, mais as tu une autre passion ? Zacura93 : Il y a un "très" de trop je crois, un lag je pense. A part GT5, j'aime beaucoup le sport auto ( WTCC, BTCC, V8 supercars , GP2 , F1 , etc ), le Foot ainsi que boire de l'eau. One : Merci de nous avoir reçus chez toi à Montreuil, c'était un plaisir, l'équipe du mag et moi­même te souhaitons le meilleur pour cette fin de saison palpitante.


Pseudo : GTT ID PSN : GT5rs_GTT Pays : France Ville : Salon­de­Provence Né le : 29/09/1976 Commandes : Volaant (G25) Palmares : 2ème Championnat Clio V6 2011 One : Slt Boss, La fin de saison arrive à grand pas merci de nous accorder quelques mns de ton temps pour cette interview. Depuis quant joues­tu à GT ? GTT : J'ai commencé à jouer à Gran Turismo avec la Playstion première du genre, c'était GT2... Mais ensuite je n'ai pas acheté de PS2 et je n'ai donc pas profité des autre opus... Puis est arrivée la PS3 et GT5 Prologue avec lui et je m'y suis remis à partir de ce moment... One : La Clio Cup est très attractive, comment as­tu eu l'idée de créer ce champ et pourquoi la Clio ? GTT :Avec Mzr, on voulait faire quelques courses le soir avec la Clio, étant donné qu'il en est fan et qu'il faisait partie d'une communauté qui parle des Renault miniatures... Nous avons donc organisé nos premières soirées en mixant des pilotes de la communauté GT5rs et d'autres de la communauté des "P'tites Renault"... Puis l'idée du championnat est venue, j'allais dire naturellement, dans la continuité, afin de créer quelque chose d'officiel et encadré qui permettrait de mettre un peu de piquant avec un but à plus long terme qu'une seule course... Et d'une dizaine de pilotes intéressés au début, nous nous sommes retrouvés à plus de 30 à concourir et les pilotes n'arrêtaient pas d'affluer... Nous avons donc fait la première saison mais abrégé à mi­championnat pour pouvoir organiser la saison 2 avec beaucoup plus de pilotes... On voit aujourd'hui que le succès est bien là, les pilotes sont arrivés tout au long de la saison... One : En quelques mots parle nous de ton parcours dans ce champ ... GTT : Un peu surpris au départ car le CLM m'a palcé dans la catégorie EXPERT, alors que je pensais plutôt tutoyer le haut des MEDIUM... Bin tant mieux, je me suis frotté au Top des pilotes et je me suis battu à chaque course en donnant ce que j'avais pour finir chaque course... J'ai mis un point d'honneur à faire toutes les courses, en espérant à chaque fois faire mieux... Quelques podiums à l'arrivée mais jamais mieux que 3ème, les E.T ne lâchent rien et il n'est pas facile de les déloger de la première marche... One : Dans quel état d'esprit abordes­tu la fin de ce champ ? GTT : Pas au top, je l'avoue... On a eu des petits problèmes à régler et quelques coup de gueule à donner, et ça ne me fait jamais plaisir de faire ça... Je suis plutôt d'un naturel joyeux et de manière générale, je laisse la chance aux gens... Malheureusement, quand les problèmes sont récurrents, ça plombe tout et il faut régler le truc une bonne fois pour toutes... Dommage... One : Tes ambitions pour la saison 3 ? GTT : Faire mieux, toujours mieux, arriver à gagner des courses, prendre du plaisir et

48


surtout, en donner aux pilotes qui rouleront à mes côtés... One : Tes envies, tes regrets ? GTT : Des envies ? Comme dit juste au­dessus, faire toujours mieux, tant au niveau du pilotage que de l'organisation... J'ai beaucoup donné pour que tout fonctionne... Il y a eu quelques couacs, des gueulantes, des envies de tout envoyer bouler, des incompréhensions, des remises en question... J'ai même baissé les bras pendant une petite période, même si ça ne s'est pas vu, mes commissaires ayant fait ce qu'il fallait pour combler le vide... Merci à eux... One : Comment s'est passée ta course sur Cape Ring ? GTT : Nulle... Autant le dire, je ne suis pas content de moi... J'ai fait beaucoup trop d'erreurs pour tenter le podium, alors que c'était faisable... J'ai été distrait et rêveur et ça m'a coûté cher, trop de choses en tête pour rester concentré... One : Tes ambitions pour le Nurb ? GTT : Pfff, je ne sais pas du tout... L'entraînement me manque mais trop de choses à faire à côté... Je ferai au mieux et là, il faudra que je reste concentré pendant les 12 tours de la course... Ce sera difficile, la concurrence sera au rendez­vous... One : Tu es un pilote rapide et régulier, mais as­tu une autre passion dans la vie ? GTT : J'adore apprendre... Je suis constamment en quête de nouvelles choses, même si des fois ça passe assez vite ais le fait d'essayer me procure un plaisir intense... Je suis fan des voitures miniatures, à l'échelle 1/43, surtout les modèles de course... One : Tu as déjà annoncé quelques changements pour la saison 2012/13, pourrais tu nous filer un scoop en exclu pour le mag ? GTT : Oui, je vous l'annonce officiellement, la Clio Cup saison 3 se fera en Clio... (rires) One : Pour conclure, que retiendras­tu de cette saison 2011/12 ? GTT : De superbes passes d'armes sur la piste, des émotions à chaque fois, des rencontres, virtuelles certes, mais qui m'ont aidé à avancer et partager une même passion : GT5... One : Interview terminée, tu peux servir les pizzas. GTT : Eh bien bon appétit !!! One : Merci de nous avoir reçus chez toi à Salon de Provence, c'était un plaisir, l'équipe du mag et moi­même te souhaitons le meilleur pour la dernière sur le Nürb et te donnons RDV pour la saison 2012/2013. J'en profite également pour te remercier (ainsi que tout le staff) au nom de tout les pilotes engagés dans cette fantastique Clio Cup, merci pour le travail réalisé, merci pour ton implication permanente ... et merci de nous supporter même si c'est parfois difficile.


la saga des citadines De la renault 5 alpin

Génération Clio II (1998­2012) : La Clio II RS3 (2004­2006) : Puissance : 182 ch Poids : 1090 kg

de 0 à 100 km/h : 7.1 sec V­Max : 222 km/h

Plus de sport … … La Peugeot 206 RC est venue bousculer la référence qu’était la Clio RS2. Renault se doit donc de répliquer face à cette rivale aux dents longues. La Clio 2 RS va donc repasser par la case développement de chez Renault Sport ; ce qui va aboutir sur la Clio la plus sportive jamais produite à cette époque. Au niveau esthétique, la Clio RS va reprendre certains codes stylistiques des Clio V6 et Mégane RS comme la double sortie d’échappement. Le sublime jaune Sirius fait son apparition et va devenir l’une des couleurs les plus emblématiques chez Renault Sport. Les jantes sont également redessinées, le tout afin de rendre la voiture encore plus sportive d’aspect. Le moteur, qui avait très peu évolué sur la RS2, va dorénavant développer 182 chevaux afin de repasser devant sa rivale de Sochaux. C’est surtout l’échappement qui est retravaillé pour offrir cette nouvelle puissance. Le moteur apparait aussi un peu moins teigneux car le coup de pied aux fesses est moins violent. Toutefois cela est dû au couple beaucoup plus présent à bas régime car le moteur est plus performant que celui de la RS2. En ce qui concerne le châssis celui­ci a également été retravaillé car la lionne en a subjugué plus d’un. La RS3 revient donc avec un comportement routier encore plus efficace mais aussi plus vivant sans pour autant être dangereux. Renault va également inaugurer une composante qui reviendra sur tous ses modèles RS : le châssis sport. En effet, il était possible de prendre cette option pour encore améliorer le comportement routier pour les pistards. En contrepartie, le confort est plus ferme mais c’est supportable. Dans cette configuration la Clio est un kart et la 206 RC peut difficilement lutter face au retour au plus haut niveau de sa rivale. S’il y a bien un point où Renault Sport a montré son attachement à obtenir la citadine sportive ultime : c’est dans le développement permanent de celle­ci. Alors que Peugeot va laisser sa 206 RC telle qu’elle, Renault va constamment faire évoluer la Clio. La RS3 devenant la meilleure sportive de l’époque. Même la Clio 3 RS phase 1 aura du mal à la supplanter.

52


s renault sportives : ne a la Clio 3.2 rs (suite) La Clio II RS3 Team (2004) :

Simplifiée… … la Clio RS Team prend pour base la RS2004 mais simplifie l’équipement afin d’abaisser le ticket d’entrée à moins de 20000 euros. Elle n’est pas aussi radicale que la Jean Ragnotti mais il est possible de prendre en option des sièges baquets et des bandes blanches rappelant les Gordini.

La Clio II RS3 Trophy : (2005)

Dernière série limitée… … pour la Clio 2 RS. Celle­ci n’a toutefois pas été commercialisée en France. Seuls les Suisses et les Anglais ont pu profiter de cette version ultime de la Clio 2 RS. Elle se distingue par sa couleur unique rouge et par de nouvelles jantes. C’est le châssis qui est principalement modifié avec des suspensions réglables qui font de la Clio un vrai kart et l’une des voitures les plus efficaces en ce qui concerne le comportement routier.

La Clio II V6 ph1 : (2000­2002) Puissance : 230 ch Poids : 1335 kg

de 0 à 100 km/h : 6.4 sec V­Max : 235 km/h

Super car de poche… ... En 1998 pour fêter les 100 ans de la marque au losange, Renault Sport présente un concept car basé sur la toute récente Clio 2. Cette Clio n’a vraiment rien d’ordinaire avec une ligne gonflée aux amphétamines et son moteur V6 positionné en position centrale arrière. Cette Clio stupéfie bien des visiteurs au salon de Paris car elle rappelle la R5 turbo de la grande époque avec son moteur central arrière, sa propulsion, ses ailes élargies intégrant des entrées d’air latérales. Peu de constructeurs aurait osé sortir un monstre pareil basé sur une citadine. L’histoire aurait pu s’arrêter là mais c’était sans compter sur l’enthousiasme général. Afin d’honorer cette demande Renault décide à la stupéfaction de tous de sortir en série ce monstre de poche. La promesse est tenue en novembre 2000 et le style de la voiture est en tout point identique au concept si ce n’est les nouvelles jantes et l’arrivée d’antibrouillards à l’avant. Ce n’est pas chez Renault Sport à Dieppe qu’est


assemblée la Clio V6 mais chez les anglais de TWR. Toutefois, afin de limiter les couts de cette production artisanale, Renault va reprendre l’intérieur de la Clio 2 RS. Alors que le niveau qualitatif passe encore sur une RS1, bien qu’il n’ait vraiment rien d’extraordinaire, la finition est indigne d’une voiture de ce prix là. L’équipement a beau être très complet la finition n’est vraiment pas au rendez­vous. En ce qui concerne le moteur, Renault avait annoncé 250 chevaux sur le concept­car mais la version de série n’en développe que 230 (ce qui est quand même énorme pour une citadine). Le moteur est le V6 Peugeot Renault qui développe 210ch à la base mais qui est retravaillé. Bien qu’il offre sonorité très agréable, il doit composer avec une voiture lourde (1300kg !), un certain manque d’entrain à hauts régimes et une boite de vitesse non adaptée à une utilisation sportive. En ce qui concerne le comportement routier de la bête celui­ci est typique d’une voiture à empattement court et moteur en position centrale. D’une manière générale le comportement routier est très bon mais il devient beaucoup plus difficile à gérer à la limite avec un arrière qui cherche à passer devant. Dans tous les cas c’est fun mais seuls les pilotes pourront le pousser à la limite sans faire de tête à queue. Pour finir, on pourra conclure que la Clio V6 n’est pas exempte de défauts. Mais elle est tellement extravagante et a un charisme incroyable que tous ces défauts sont oubliés et font partis du charme de la Clio V6.

La Clio II V6 ph2 (2003­2005) : Puissance : 255 ch Poids : 1400 kg

de 0 à 100 km/h : 6.3 sec V­Max : 237 km/h

Phase béta terminée… …Après un premier jet impressionnant mais pas exempt de défaut Renault Sport va revenir avec une Clio 2 V6 phase 2 profondément revue. La ligne est toujours hors normes et devient même plus agressive avec le nouveau style. A l’intérieur la planche de bord est retravaillée pour reprendre celle, plus qualitative, de la nouvelle Clio. Toutefois, on ne peut une nouvelle fois pas s’empêcher de se dire que ce n’est pas encore au niveau d’une voiture de ce prix. En ce qui concerne le moteur, celui­ci est toujours situé aux places arrière mais a été retravaillé par Renault Sport et Porsche. Cette fois­ci c’est en en effet Renault Sport qui développe la voiture, donc au­revoir TWR, afin de répondre aux exigences du constructeur. Le moteur passe à 255 chevaux et se montre encore plus performant avec un 0 à 100 expédié en 6.3 secondes. Il est bien plus bestial dans les tours et adore être cravaché dans une sonorité réjouissante. La boite de vitesses est également retravaillée, on obtient une ensemble moteur/boite bien plus performant et agréable, ce qui contrebalance l’embonpoint de 90 kilos (1400kg au total !). Les trains roulants sont également copieusement retravaillés par Renault Sport. Le comportement routier devient plus précis et progressif. Toutefois, il faut toujours avoir un sacré coup de volant pour en tirer la

54


quintessence. Le freinage est toujours très bon mais on note l’absence d’un ESP (bien pour les pilotes) et d’un autobloquant (ce qui est plus regrettable). Renault nous sort donc finalement une Clio V6 qui aurait dû être comme cela dès le départ. Elle a toujours des défauts mais elle est toujours aussi attachante. Sortir un concept pareil aura apporté une image telle que cette voiture est devenue rapidement un collector et une légende. On ne regrettera qu’une chose : mais où est la descendance ? Voilà qui conclue la saga des Clio 2 sportives. Mais la Clio va revenir avec une version numéro 3 encore plus efficace mais moins débridée qu’a été la Clio 2 avec la version V6.

Génération Clio III (2005­2012) : La Clio 3.1 : (2006­2009) : Puissance : 200 ch Poids : 1270 kg

de 0 à 100 km/h : 7.4 sec V­Max : 215 km/h

Prise de poids… …la Clio 3 a rapidement eu un concept préfigurant la future RS. Celle­ci a finalement été commercialisée en 2006. Face à l’excellence de la RS3, Renault Sport devait faire très fort pour que la Clio 3 RS surpasse sa devancière. Le pari n’est finalement qu’à moitié réussie. En effet, la Clio 3 prend 200kg d’embonpoint par rapport à la Clio 2 ce qui est loin d’être négligeable. Pour contrebalancer cette prise de poids, Renault Sport va reprendre le bon vieux F4R mais va le pousser à 197 chevaux pour un rendement de presque 100 chevaux/l digne des meilleurs moteurs Honda, BMW ou Ferrari. Le rupteur à 7500 tr/min est là pour montrer que ce moteur est plutôt du genre à aimer les hauts régimes. Pourtant il ne rechigne pas à rouler à basse vitesse, la souplesse étant au rendez­vous sous les 4000 tr/min même s’il manque un peu de couple. Le tout est accouplé à une excellente boite de vitesses à 6 rapports plutôt courts afin de favoriser les hauts régimes. Cela permet d’obtenir des performances similaires à la Clio 2 RS voire même parfois en retrait par rapport à certaines versions ce qui est finalement une légère déception. De plus, alors que la Clio 2 RS consommait peu, la 3RS est beaucoup plus vorace et il n’est pas évident de descendre sous les 9l/100 en conduite normale. Cette déception niveau performances pures est vite contrebalancée par un châssis d’anthologie. Très équilibré, il apparait encore plus facile que celui de la Clio 2 RS. Il est d’une efficacité redoutable et permet d’exploiter les 200 chevaux sans la moindre arrière pensé. Le freinage est à la mesure de celui­ci avec son système repris de la Mégane RS. Les étriers 4 pistons des freins Brembo rendent le freinage très puissant et très résistant à


l’échauffement. Le design extérieur est plutôt sportif avec ses ailes élargies, ses boucliers spécifiques, sa double sortie d’échappement et son diffuseur arrière qui tout sauf là pour faire beau. A l’intérieur, la finition fait un énorme bond en avant par rapport à la Clio 2 RS. On regrette simplement que les différences ne soient pas plus importantes par rapport à une version de base (si ce n’est, entre autres, les excellents sièges baquets, les compteurs spécifiques ou encore le pédalier alu). Le confort est correct pour une sportive mais la voiture est bruyante sur autoroute en raison de la boite courte. Cette Clio 3 RS réussie son pari d’être encore plus rapide que la Clio 2 RS sur un tour rapide mais cela n’est pas à mettre sur le compte des performances de son moteur de course, l’embonpoint n’aidant pas, mais plutôt du côté de son châssis démoniaque d’efficacité. Finalement c’est un premier jet concluant que propose Renault Sport mais qui a besoin d’être peaufiné pour atteindre l’excellence que tout le monde attend.

La Clio III RS F1 Team R27 : (2007)

Pour fêter les titres en Formule 1… …1 an après la sortie de la Clio 3 RS, Renault propose une série limitée de celle­ci baptisé R27 afin de célébrer ses titres de champion du monde en F1. Très peu de choses changent par rapport à la version normale si ce n’est une présentation spécifique avec des strippings sur la carrosserie. A l’intérieur on trouve des sièges Recarro afin d’améliorer le maintien du pilote. Le châssis cup est ici utilisé pour plus de sportivité et le comportement routier est simplement surdimensionné par rapport au moteur.

La Clio III RS World Series by Renault : (2008) Puissance : 197 ch Poids : 1230 kg

de 0 à 100 km/h : 7.3 sec V­Max : 223 km/h

GTI dans l’âme… … La Clio 3 RS est lourde et s’est embourgeoisée par rapport à la Clio 2 RS. La série WSR va répondre en partie aux critiques faites jusqu’alors. Elle perd en effet 30kg par rapport à la version normale. Le gain a été fait au niveau de l’équipement car il faut bien le dire, il ne reste plus grand­chose de série et la finition est bien plus basique (pas de clim, pas de régulateur, pas de vitre électrique). Les insonorisants sont également enlevés. Le tout fait que cette Clio est bien plus démonstrative que ses sœurs civilisées. La mécanique domine dans l’habitacle et le châssis cup rend la voiture toujours aussi précise. Bref c’est dans le pure esprit GTI des années 80 que cette Clio est présentée (par contre avec 1230kilos elle est toujours lourde). La boite de vitesses a légèrement été retravaillée afin d’allonger les

56


rapports pour plus de confort sur autoroute. D’une manière générale avec le poids réduit les performances progressent légèrement.

La Clio 3.2 : (2009­2012) Puissance : 201 ch Poids : 1204 kg

de 0 à 100 km/h : 6.9 sec V­Max : 225 km/h

Le retour de l’enfant prodige… …La Clio 3RS phase 1 était une excellente voiture surtout grâce à son châssis incroyable mais ses performances n’avaient pas réellement progressée par rapport aux Clio 2RS et étaient même parfois en deçà. La Clio 3RS revient donc avec une phase 2 plus aboutie. Au niveau du style, la ligne est encore plus musclée surtout dans sa partie avec sa lame aérodynamique. L’arrière évolue dans le détail avec des sorties d’échappement dorénavant visibles. L’intérieur évolue également très peu, on constate par exemple l'arrivée d’un compte tour jaune. Le moteur reste le même mais dépasse définitivement les 100 chevaux/L. Renault Sport a également écouté les critiques en améliorant le couple à bas régime est en raccourcissant les 3 premiers rapports. Les performances progressent alors avec un 0 à 100 de 6.9 sec pour la version cup. En effet, on trouve maintenant deux finitions : une version dépouillée avec un châssis cup et une version luxe avec le châssis normal sport. La première version est moins lourde avec l’équipement de confort bien plus restreint (pas de régulateur ou de carte main libre par exemple). Le confort est bien plus ferme, on a affaire à un vrai kart mais c’est plutôt inconfortable. En contrepartie, le comportement est diabolique d’efficacité. Cette Clio Cup est née pour faire du circuit et ça se voit ; surtout que le moteur est toujours aussi démonstratif à hauts régimes. La version luxe offre un équipement de confort bien plus fourni et le confort de suspension très correct pour une sportive de 200 chevaux. Le comportement routier, un petit peu moins efficace que la Clio Cup, offre un compromis confort/ efficacité que bien des voitures lui envie. D’ailleurs elle ne rechigne pas à aller faire quelques tours de circuit avec une réelle efficacité. Finalement, cette Clio 3 RS phase 2 corrige les imperfections de la première version (couple à bas régime, performances) et demeure la référence des citadines sportives. Les autres citadines ont beau avoir des turbos et offrent parfois de meilleures performances que la Clio RS mais elles n’ont pas la même efficacité.

La Clio III RS 20 Th (2010) :

Anniversaire… …pour fêter les 20 ans de la Clio, Renault Sport va sortir une série limitée 20th anniversaire. Cette version est basée sur une finition luxe et offre très peu de changement si ce n’est un équipement spécifique et une couleur blanche Givre Nacrée combinée avec un toit noir.


La Clio III RS Paris (2011)

La plus limitée… … des séries limitées. En effet, avec seulement 15 exemplaires produis la Clio RS­P est la plus rare des Clio. Elle n’a été commercialisée que dans certaines concessions de Paris et apporte quelques nouveautés jamais vu sur une Clio RS. On note par exemple l’arrivée de jantes de 18 pouces. La couleur est également spécifique avec sa teinte gris mat jamais vue auparavant.

La Clio III RS Ange et Démon (2011)

La RS­P au niveau national… …Et une série limitée de plus pour la Clio RS. Celle­ci reprend la base de la Clio RS Paris et change très peu si ce n’est une couleur rouge mate très rare pour élargir la gamme. On trouve également un stripping particulier ainsi qu’une plaque numérotée pour bien différencier cette série limitée.

La Clio III RS Red Bull Racing (2012)

Dernière série limitée de la Clio 3RS?... …Pour fêter les résultats de Red Bull en Formule 1, Renault Sport propose une nouvelle série limitée de la Clio 3RS. Une nouvelle fois seule la présentation change avec des jantes 18 pouces, une couleur jaune sur la lame avant, les rétroviseurs et le diffuseur arrière. On s’étonnera de ne pas voir la couleur bleue spécifique à Red Bull.

C’est ainsi que se termine cette longue rétrospective sur les modèles sportifs des citadines Renault. Pour chaque génération, Renault a su proposer des voitures faisant souvent références dans leur catégorie avec parfois un grain de folie que peu de constructeurs aurait osé. La Clio 4 RS arrivera probablement l’année prochaine avec une philosophie quelque peu différente avec son moteur turbo et ses 5 portes. On fait confiance à Renault Sport pour nous ressortir une citadine d’anthologie. Jox62

58

Données et photos issues du site « L’automobile sportive » et Wikipédia


le classement general

final

60


le classement general

final

Qui sera le gagnat de la GTCC pour la saison 2012足2013 ?


L 'é

qu ip de e eur oC en up M is Ch e Ma ee g f: np E _S_ a ge Re p D :S o te p J o x r te r s h­ 62 _­ ; O : L'as ia t ne ; Ph o ;E _ S _ K lu 0 t o gr 0; S te D. Wo f o u a ph e oki s n zy : e; H ; i g Jo x M ic Ma uey 6 i tr e k i te an o 2; 78 de s s; Wo ; I DO oki l e tt e res ; ; G K lu :G 0 0 TT ; TT ;E _S_ D. Ré d

ac t

Cli


MAG n°12 CLIO CUP