Page 1

N°5 • NOVEMBRE 2016

E2C News Marseille L’actualité de l’École de la deuxième chance de Marseille

À LA UNE AVEC LE POUVOIR DES IDÉES, LA MACHINE À REMONTER LE TEMPS PREND VIE AU TEDX MARSEILLE

Les stagiaires de l'E2C Marseille participent au TEDx Marseille + d'infos p. 2

8

FOCUS

La filière commerce de l’E2C Marseille

10

CARNET D'ACTUS

L’entreprise, plus que jamais au cœur de l’École de la deuxième chance de Marseille

14

PORTRAITS

Ayça Kiliç, vendeuse chez Héma, et Vittorio Mosca, étudiant en première année de licence d'arabe


À LA UNE AVEC LE POUVOIR DES IDÉES, LA MACHINE À REMONTER LE TEMPS PREND VIE AU TEDX MARSEILLE

Légende photo (de gauche à droite) : El-Fahari Hassani, Laetitia Paoli (TEDx Marseille - en arrière plan), Amina Benabderrahmame, Chirine Ghennai, Lida Dakho, Laura Fayos Sissi, Inès Naceri, Elsina Nassor Madi, Céline Giraud, Amar-El-Mokhtar Benchelloug.

• ET SI ON POUVAIT REVENIR EN ARRIÈRE POUR REPRENDRE LE POUVOIR SUR SA VIE ET REPARTIR SUR LE CHEMIN DE LA RÉUSSITE ? Une machine à remonter le temps ? C’est possible, et ça existe depuis près de vingt ans à Marseille. C’est ainsi que Chirine, Lida, Amar-El-Mokhtar, El Fahari, Laura, Céline, Inès, Elsina et Amina ont choisi de présenter l’École de la deuxième chance pendant la première édition du TEDx à Marseille. Nos neuf stagiaires se sont mis en scène avec talent pour raconter leur histoire.

À LA UNE

« TED » est un concept de conférence américaine qui rassemble depuis plus de trente ans des esprits brillants dans leur domaine pour partager leurs idées. Le TEDx a été créé pour diffuser l’esprit TED à travers le monde et promouvoir le partage des idées et de la connaissance. Pour cette première expérience marseillaise, les organisateurs avaient choisi comme thème « le pouvoir des idées » et rassemblé des intervenants comme Jacques Attali, l’artiste de « street art » Philippe Écharoux, l’écrivain Laurent Gounelle (« L’homme qui voulait être heureux »), la navigatrice Anne Quéméré, qui a traversé l’Atlantique en aviron en solitaire, ou encore 2

L'actualité de l'E2C Marseille

Céline Lazorthes et Christian Vanizette, les créateurs de Leetchi puis Mangopay et de MakeSense. Samedi 29 octobre, devant près de mille personnes réunies dans la grande salle de conférence archicomble du Pharo, nos neuf stagiaires sont revenus sur leur passé, leurs meilleurs souvenirs d’enfance, leur rapport à l’école, les influences des autres sur leurs choix, jusqu’à la décision qui leur a redonné envie d’y croire : pousser la porte de l’École de la deuxième chance et s’autoriser à nouveau des projets d’avenir. « Je serai ambulancière ». Inès. « Je serai géomètre ». Amar. « Je travaillerai dans le tourisme ». Céline. « Je serai vendeuse dans le prêt-à-porter ». Laura et Elsina. « J’aurai ma propre marque de vêtements ». El Fahari. « Moi, je serai comptable ». Lida. « Et nous, on a décidé de passer le concours pour devenir douanières ». Amina et Chirine.


N°5

À LA UNE

NOVEMBRE

• UNE EXPÉRIENCE RENDUE POSSIBLE GRÂCE AU GROUPE LA POSTE ET AUX BÉNÉVOLES DU TEDX Nos neuf stagiaires sont parvenus à ce résultat en quinze jours de préparation intensive. Visionnage de vidéos des conférences TED et TEDx, réflexions, écriture du pitch, répétitions, exercices de respiration : ils ont été coachés par Ali Ankouni, Karim Houfaïd (sur la photo en face) et Laetitia Paoli, tous trois bénévoles du TEDx Marseille, Philippe Morelli, directeur de la communication du groupe La Poste, ainsi que Sonia Ciccione, Diane-Pascale Pietrini, Timoté Ducatez et Élodie Hubert, respectivement secrétaire générale, formateurs référents et chargée de la communication à l’E2C Marseille.

De retour en coulisses, les larmes de Chirine et d’Inès témoignent de l’intensité de leur passage sur scène. Céline : « Une expérience incroyable, et très positive ». Inès : « C’était vraiment une expérience fabuleuse, je suis vraiment contente d’y avoir participé. Malgré toutes les appréhensions que j’ai pu avoir avant. Je ne regrette rien. Si c’était à refaire je le referais sans me poser de questions. C’était super ». Amar : « La meilleure expérience de ma vie, j’ai jamais cru que j’allais vivre ça un jour. Une journée pleine d’émotions et de joie ». Chirine : « Je ne réalise que peu à peu la chance que j’ai eue. J’ai beaucoup gagné en confiance en moi grâce à cette expérience ».

Laetitia Paoli, responsable événementiel du TEDx, fortement impliquée auprès des stagiaires tout au long du projet : « "Des idées qui valent la peine d'être diffusées", telle est la devise des conférences TED. Dans cette optique-là, j'ai toujours vu la collaboration entre TEDx Marseille et l'E2C Marseille comme un moyen de donner la parole à des jeunes qui ont longtemps pensé, à tort, qu'ils n'avaient pas d'idées à transmettre. À force de persévérance, ils ont réussi à vaincre leurs peurs et leur manque de confiance pour nous prouver qu'ils sont capables du meilleur. Cette expérience restera gravée en moi : c'est une leçon d'humanisme, un message de tolérance et d'espoir que ces jeunes m'ont délivré, sans même s'en rendre compte. Nous pouvons être fiers du travail accompli main dans la main. » Gilles Bertrand, directeur général de l’E2C se réjouit du succès de ce premier TEDx marseillais : « Marseille a besoin de tels événements pour mobiliser son énergie et créer des liens entre ceux qui portent, chacune et chacun à sa manière, un morceau de son avenir. Je suis très fier de nos stagiaires : ils ont montré à quel point ils débordent de talent et ils ont délivré un très beau message sur ce que notre École peut apporter. »

+

Pour plus d’infos et pour retrouver toutes les images de l'événement : http://tedxmarseille.org

E2C News

2016

Savoir se relever, saisir sa chance, se fixer de nouveaux objectifs et tout faire pour les atteindre : c’est le message que les stagiaires ont exprimé sous la forme d’une animation d’une dizaine de minutes. Le pari a été tenu et leur passage sur scène a recueilli une large émotion et les applaudissements généreux du public. Cerise sur le gâteau : nos neuf ambassadeurs d’un jour portaient tous les sweat-shirts qu’El-Fahari a conçus et espère commercialiser bientôt !

C’est le Groupe La Poste, mécène du TEDx Marseille et partenaire de longue date de l’École, qui a rendu possible la participation de nos stagiaires. « Nous avons tous, toujours besoin d'apprendre, de nous ouvrir à l'intelligence » affirme Désiré Avice, directeur du service courrier et colis pour La Poste Bouchesdu-Rhône. (Sur la colonne de gauche, en bas, nos stagiaires posent avec lui). La démarche visait à leur donner la parole, à démontrer qu’ils peuvent aussi apporter leur part d’inspiration, au même titre que les onze orateurs et qu’un public venu en masse s’inspirer du « pouvoir des idées ».

3


10E ÉDITION DU FORUM POUR L'EMPLOI MARSEILLE NORD ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS : PLUS DE 1 400 DEMANDEURS D’EMPLOI RENCONTRENT 48 ENTREPRISES À L’E2C MARSEILLE Le jeudi 3 novembre 2016, le forum emploi « Marseille Nord Zones Franches Urbaines - Territoires entrepreneurs » s’est déroulé à l’E2C Marseille.

d’entreprise », le premier a particulièrement retenu l’attention de nos stagiaires. Le village numérique a également rencontré un franc succès.

Accueilli à l’École depuis 2009, ce rendez-vous incontournable des demandeurs d’emploi et des entreprises implantées sur les 13e, 14e, 15e et 16e arrondissements de Marseille est piloté par la Maison de l’emploi de Marseille et soutenu par Pôle emploi, la Ville de Marseille, la Métropole Aix-Marseille-Provence, Cap au Nord entreprendre et leurs partenaires.

Le forum s’est clôturé par une visite des stands par les officiels avec remise des trophées aux entreprises et aux partenaires emploi, qui a précédé les discours de Yves Rousset, préfet délégué pour l’égalité des chances, Dominique Tian, président de la Maison de l’emploi de Marseille, premier adjoint au Maire délégué à l’emploi, Jean-Louis Reiffers, président de l’École de la deuxième chance de Marseille, François Ranise, président de Cap au Nord entreprendre et Christine Bugliani, Pôle emploi régional PACA.

En dix ans, le forum ZFU a accueilli près de 19 000 demandeurs d’emploi et proposé 2 500 offres de travail. Chaque année, le Forum de l’Emploi Nord permet de générer 200 créations d’emplois avec les entreprises. Pour l’édition anniversaire, ce sont plus de 450 offres qui ont été proposées aux 1 400 visiteurs par les 48 entreprises présentes.

Les stagiaires de la filière restauration de l’École ont préparé un buffet cocktail offert à tous les participants.

Depuis qu’elle accueille la manifestation, l’École est fortement impliquée le jour du forum. Cette année cinq stagiaires de l’E2C Marseille ont accueilli les visiteurs, neuf chargés de mission entreprise et quatre formateurs étaient mobilisés aux côtés des équipes de Pôle emploi pour informer les visiteurs et de prodiguer des conseils dans le cadre d’ateliers thématiques : orientation, simulations d’entretiens, espace création de CV, emploi store. Les autres stagiaires de l’E2C Marseille, préparés en amont par nos équipes, ont visité les stands et postulé aux offres leur correspondant. Parmi les deux temps forts proposés dans la matinée, « Savoir-être / Image de soi » et « La création 4

L'actualité de l'E2C Marseille

Crédit photo : Agora Communication


N°5

NOVEMBRE

UNE ÉTAPE MARSEILLAISE DU TOUR DE FRANCE RÉPUBLICAIN À l’initiative d’Yves Rousset, préfet délégué à l’égalité des chances des Bouches-du-Rhône, et de notre partenaire la Fédération des Amis de l’Instruction Laïque (FAIL 13), le « Tour de France républicain » a fait escale à l’E2C Marseille le vendredi 21 octobre. Institué depuis juillet 2014 dans le cadre du pacte de sécurité et de cohésion sociale pour Marseille, le Tour de France républicain permet à une centaine de collégiens méritants issus des quartiers de la politique de la ville d’approcher concrètement les institutions nationales et les hauts lieux de l’Histoire de France. Au cours de cette semaine citoyenne, ils ont notamment visité la Cour européenne des Droits de l’Homme à Strasbourg et passé plusieurs journées à Paris, où ils ont été reçus à l’Élysée par le président de la République et la ministre de l'Éducation nationale.

E2C News

2016

Cette dernière journée à l’E2C Marseille a été l’occasion d’un bilan et d’activités de réflexion sur la promotion des valeurs de citoyenneté, de diversité culturelle, de tolérance et de vivreensemble. L’après-midi s’est terminée par un débat avec deux députés européens pour la circonscription du Sud-Est français, M. Renaud Muselier (Parti populaire européen) et Mme MarieChristine Vergiat (Gauche unitaire européenne / Nordic Green Left). Animée par le préfet délégué à l’égalité des chances, cette discussion a permis d’aborder le fonctionnement du Parlement européen et les actions menées par l’Union européenne à destination des jeunes.

5


ACCUEIL DU 5E « FORUM DE JEUNES » DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL 150 participants étaient réunis le jeudi 20 octobre à l’École de la deuxième chance de Marseille pour co-construire, avec le Conseil départemental, des actions de territoire en faveur de la citoyenneté et de l’accès à l’emploi et aux loisirs. Cet événement s’inscrivait dans la continuité de l’initiative « Paroles de jeunes » lancée il y a un an par le Conseil départemental et pilotée par Danièle Brunet, conseillère départementale déléguée à la jeunesse et à la prévention, également vice-présidente du conseil d’administration de l’École. Ces espaces démocratiques, déployés sur l’ensemble du département, accueillent des jeunes de tous les horizons sous un format innovant de tables rondes thématiques, de réflexions collectives et de témoignages. L’École est partenaire de l’exercice depuis son démarrage et nos stagiaires ont participé au cours de l’année à plusieurs forums à Aix, Arles et Marseille. Ils étaient également partie prenante du forum du 20 octobre et de ses ateliers.

+ Retrouvez leurs témoignages :

www.prendslaparole.fr

6

L'actualité de l'E2C Marseille


N°5

NOVEMBRE

UNE SEMAINE CONSACRÉE AU SERVICE CIVIQUE SUR LE CAMPUS DE SAINT-LOUIS Depuis plusieurs années, l’association Unis-Cité Méditerranée, partenaire de l’École, organise son « séminaire annuel d’intégration pour le service civique » au sein de notre établissement (la photo ci-dessus a été prise lors du séminaire l'an dernier).

Le séminaire a pris fin avec la cérémonie de remise des tenues pour les services civiques de Marseille, en présence de Madame Sonia Zidate, vice-présidente aux solidarités du Conseil régional et membre du conseil d’administration de l’E2C Marseille.

Unis-Cité Méditerranée propose à des jeunes d’horizons divers de s’engager par le service civique sur des projets de service à la collectivité, pendant une période d’environ neuf mois. Durant la semaine du 24 au 28 octobre, 120 volontaires se sont réunis pour s’informer sur les missions, les objectifs, les droits et les devoirs vis à vis de leur engagement. Au cours de la dernière journée d’intégration, le vendredi 28 octobre, les jeunes volontaires et les organisateurs du séminaire ont proposé à nos stagiaires et à leurs formateurs un ensemble d’ateliers et d’activités sur le thème de la citoyenneté. Ces ateliers se sont répartis sur tout le site autour de six catégories : santé, sport et bien-être, éco-citoyenneté, sensibilisation au handicap, culture et mixité sociale, éducation à la citoyenneté, protection de l’environnement. Des stagiaires ayant participé aux ateliers commentent leur journée :

+ Voir la vidéo : www.facebook.com/ucmediterranee

Kaiva Mouhamadi : « Franchement j’ai apprécié l’activité poisson pêcheur, moment de partage, de travail d’équipe, on a bien rigolé ». Touma Ibrahima : « J’ai trouvé cette expérience très intéressante, je me suis amusée, ça m’a permis d’en savoir un peu plus sur le service civique. J’ai tout aimé, surtout les activités collectives ». Myriam Arab Tani : « Journée intéressante et amusante, éducative. J’ai beaucoup aimé le parcours d’orientation, et moins aimé l’atelier sport ».

E2C News

2016

Ryan Rohel : « Ce que j’ai préféré c’est l’atelier musique : on devait trouver le pays d’origine et ensuite danser dessus ». 7


F OCU S LA FILIÈRE COMMERCE DE L’E2C MARSEILLE

L

’E2C Marseille a accueilli le lundi 10 octobre les douze stagiaires participant au projet-pilote de sa toute nouvelle filière commerce. Celle-ci répond à un besoin majeur du bassin d’emploi métropolitain et à une attente forte des jeunes Marseillais : plus de la moitié des stagiaires accueillis chaque année à l’École exprime un intérêt pour les métiers du commerce.

680 h de formation

La filière commerce est née d’une démarche de coopération originale au sein du Collectif pour l’emploi, en recherchant une complémentarité maximale entre les actions de tous les partenaires : une boutique-école gérée par les Apprentis d’Auteuil, une orientation ciblée des stagiaires par la Mission locale de Marseille et une association en amont de plusieurs grandes entreprises du secteur, sous l’impulsion et la facilitation d’ensemble de Marseille Solutions. La filière est également soutenue par AGEFOS-PME et le FORCO. Jean-Louis Reiffers, président de l’École, a accueilli l’ensemble des partenaires du projet et les douze stagiaires pour une cérémonie de lancement organisée le jeudi 19 octobre. Celle-ci a notamment donné lieu à la signature d’une convention de partenariat avec l’AFPA (Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes), qui prodiguera les formations aux techniques commerciales, et d’une autre avec le Club Régional d’Entreprises Partenaires de l’Insertion (CREPI) Méditerranée et Carrefour Bonneveine, qui s’engageront auprès de la filière tout au long du parcours des stagiaires : rendez-vous réguliers, visites d’entreprise, accueil en magasin, échanges avec les professionnels, possibles débouchés en stages et en contrats d’apprentissage.

FOCUS

Étaient également présentes plusieurs autres entreprises partenaires de la filière, notamment Kaporal, Nike et Le Marseillais, ainsi que les autres structures partenaires de cet effort collectif.

8

L'actualité de l'E2C Marseille

490 h en entreprise

Boutique-école des Apprentis d’Auteuil


N°5 • une formation technique en partenariat avec l’AFPA, pour l’acquisition des compétences spécifiques au commerce et à la vente ; • une présence renforcée des partenaires d’entreprise tout au long du parcours ; • une initiation à la gestion d’une petite activité commerciale, grâce au socle de compétences développé l’an dernier par l’E2C Marseille ; • deux fois plus de séquences d’anglais qu’en parcours classique, en mettant l’accent sur la communication orale. Comme pour tous les parcours à l’E2C, l’objectif final est l’accompagnement des stagiaires vers un emploi direct (contrat de droit commun ou d’apprentissage) ou une formation qualifiante. Sont notamment visés les métiers d’hôte ou d’hôtesse d’accueil, vendeur(-se) conseil, hôte(-sse) de caisse, employé(-e) de libre-service, magasinier(-ère) ou gestionnaire de stock… Le prochain rendez-vous lié à la filière commerce aura lieu le 25 novembre au Carrefour Bonneveine, à l’occasion de la rencontre inaugurale entre nos stagiaires et le personnel de l’hypermarché. Celle-ci se fera en présence de Dominique Tian, premier adjoint au Maire délégué à l’emploi, des présidents de l’E2C Marseille et du CREPI Méditerranée ainsi que du directeur de Carrefour Bonneveine.

LE PROGRAMME > Enseignement général Consolidation des savoirs de base en français, mathématiques et bureautique > Commerce 124 heures, en lien avec l’AFPA, modules de compétences techniques > Initiation à la gestion d’entreprise 37,5 heures : acquisition des compétences fondamentales en gestion d’une petite activité > Professionnalisation 75 heures : participation à la boutique-école, visite d’entreprise, information métier, action commerciale... > Anglais 72 heures d'anglais > Suivi du projet professionnel 115,5 heures : temps d’échanges individuels avec chaque stagiaire pour valider leurs objectifs et leurs engagements > Stages en entreprise Jusqu’à 6 stages pendant le parcours

Retrouvez dans la rubrique « Portraits » le témoignage d’Ayça Kiliç, ancienne stagiaire de l’E2C Marseille devenue vendeuse suite à son parcours.

E2C News

2016

Conçue sur le modèle de la filière hôtellerie et restauration de l’E2C Marseille, la filière commerce apportera aux stagiaires l’ensemble de l’offre E2C en matière d’alternance en entreprise, d’accompagnement social et de renforcement des savoirs de base (français, maths, bureautique) tout en y ajoutant :

NOVEMBRE

9


CA R N E T L’ENTREPRISE, PLUS QUE JAMAIS AU CŒUR DE L’ÉCOLE DE LA DEUXIÈME CHANCE DE MARSEILLE pour nos stagiaires, constituées pour plus de la moitié par des emplois directs.

La démarche des Écoles de la deuxième chance repose sur une relation étroite avec l’entreprise à chaque étape du parcours. L’alternance constitue un tiers du parcours et commence dès l’étape d’intégration, par un premier stage à plein temps de deux semaines : il s’agit là, pour les 3/4 de nos stagiaires, de la toute première rencontre avec le monde de l’entreprise. Celui-ci intervient ensuite tout au long du parcours : visites et présentations-métiers, simulations d’entretiens, coopération autour de projets pédagogiques… Et les entreprises sont bien entendu le partenaire incontournable des sorties positives

L’édition 2016 de notre soirée annuelle a aussi célébré l’inauguration de notre comité stratégique. Jean-Louis Reiffers, président de l’École, a confié à une figure respectée de l’économie régionale, Monsieur Marc Pouzet (sur la première photo en haut à droite), la mission de rassembler une dizaine de personnalités du monde économique, de secteurs d’activité variés, qui accompagneront l’École dans le renforcement de ses liens déjà étroits avec l’entreprise : parrainages, réflexions sur les métiers en tension et les secteurs d’avenir, partenariats autour de filières ou de

C A R N E T D 'A C T U S

Chaque année, à la mi-novembre, l’E2C Marseille organise une soirée pour remercier ses entreprises partenaires de leur soutien. Ainsi, ce jeudi 17 novembre, plus de cent représentants du monde économique marseillais se sont réunis sur le campus de Saint-Louis pour marquer leur implication auprès de nos équipes : artisans et petites entreprises, qui constituent la grande majorité des débouchés en emplois et en stages pour nos stagiaires, mais aussi PMEs, grands groupes nationaux, entreprises du secteur social et culturel…

10

L'actualité de l'E2C Marseille

Elles interviennent également dans notre financement : par le versement de leur taxe d’apprentissage (6% du budget de fonctionnement l’an dernier) mais aussi par des opérations de mécénat. Cette année, par exemple, la Fondation d’entreprise Crédit Agricole Alpes-Provence s’est engagée à hauteur de 78 000 € pour la création d’un espace brasserie au sein de notre restaurant pédagogique, qui ouvrira dans les premiers mois de 2017.


modules de compétences répondant aux besoins des entreprises, approche des grands groupes du territoire… Ce comité se réunira une fois par trimestre et E2C News reviendra plus en détail sur ses actions dans un prochain numéro. Après une animation photo-musicale parcourant les principales activités 2016 de l’École de la deuxième chance de Marseille, Michel Nicolas, ancien président du Lions Club, a remis son traditionnel prix spécial à Océane Bony, 19 ans, stagiaire à l’E2C Marseille de mars à septembre 2016 (sur la photo en haut à gauche). Arrivée seule à Marseille au début de cette année, Océane a fait un superbe parcours à l’École et décroché un contrat d’apprentissage chez RTE en tant qu’agent administratif d’entreprise.

N°5

D 'AC T U S

NOVEMBRE

tous les jours ? Qu’attendent les entreprises de leurs jeunes collaborateurs ? Comment évolue le savoir-être au long de la vie professionnelle ? Mathieu Aklouche et Sofia Ouafi, deux stagiaires en parcours, Amina Julièta Madi, ancienne stagiaire devenue éducatrice-coordinatrice au Comité départemental UFOLEP 13, ainsi que Sandra Corda, directrice des ressources humaines chez Sodexo, Thierry Kammerman, créateur de l’entreprise Le Marseillais, et Karima Sahli pour l’entreprise Zeeman ont confronté leurs expériences personnelles sur ces questions complexes. Pour terminer la soirée, les stagiaires et les équipes de la filière restauration ont proposé aux invités un cocktail servi au restaurant pédagogique de l’École.

E2C News

2016

Jean-Christian Michel et Christine Caldentey, chargé de mission entreprise et formatrice référente à l’École, ont ensuite animé un débat sur le savoir-être en entreprise. Comment adapter son comportement aux codes du monde du travail ? Est-on différent en entreprise et dans sa vie de

11


CA R N E T D 'AC T U S JOURNÉE « MOBILITÉ INTELLIGENTE, ÉCONOMIE PERFORMANTE » : NOS STAGIAIRES BOUGENT POUR L’EMPLOI

Pilotée par le ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer, la Semaine européenne de la mobilité regroupe de nombreuses manifestations de sensibilisation autour du thème de la mobilité intelligente et de l’économie performante. À Marseille, la Maison de l’emploi, la Cité des métiers et la Cité des entrepreneurs d’Euroméditerranée ont organisé le 22 septembre une journée sur les solutions innovantes et l’offre de services pour mieux se déplacer en PACA. La mobilité est un des freins majeurs à l’emploi des jeunes. Comme toutes les Écoles de la deuxième chance, l’E2C Marseille mène de front plusieurs actions permettant de travailler sur la mobilité des stagiaires tout au long de leur parcours, y compris une séance spécifique de sensibilisation dès les premières semaines de l’étape d’intégration. Une dizaine de stagiaires de l’École de la deuxième chance de Marseille étaient mobilisés toute la journée avec leurs formateurs pour participer à l’accueil des visiteurs et à l’animation du « Village de la mobilité » aménagé sur le Vieux-Port.

C A R N E T D 'A C T U S

Ils ont proposé des « challenges de la mobilité pour l’emploi » au public venu nombreux découvrir les solutions à leur disposition à travers la ville. Ils ont notamment réalisé des « flashes mob » en partenariat avec le bus info de la RTM et

12

L'actualité de l'E2C Marseille

participé au jeu « Défi Tweezy », organisé grâce à TOTEM Mobi et visant à faire rentrer le plus grand nombre de personnes dans le petit véhicule biplace urbain zéro émission. Après avoir été sensibilisés à la conduite responsable et aux transports respectueux de l’environnement, nos stagiaires ont souhaité transmettre cette attitude aux Marseillais. Ces actions ludiques ont également permis à nos stagiaires de développer leurs compétences d’accueil du public et d’expression orale. L’ensemble de ces activités avait été préparé au cours d’un après-midi de présentation et de formation à l’École animé par Emmanuelle Ferrer, chargée de mission entreprise qui pilote les projets sur la mobilité, Christine Caldentey, Timoté Ducatez et Jérôme Pannetier, formateurs référents, Élodie Hubert, chargée de communication, Oualid Azazen, médiateur, ainsi que Maurice Dubois, moniteur à l’autoécole ECF qui est un partenaire de longue date de l’École. Maurice a notamment animé un petit quizz sur la conduite responsable et détaillé les facilités mises en place grâce au partenariat avec l’E2C pour passer le permis de conduire.


N°5

CA R N E T D 'AC T U S

NOVEMBRE

ATELIERS COACHING EMPLOI ET REVALORISATION DE L’IMAGE AVEC LE CREPI MÉDITERRANÉE

Mise en place par le CREPI Méditerranée et soutenue par le service jeunesse du Conseil départemental des Bouches-duRhône, l’initiative des « cartes de la réussite professionnelle » permet à de jeunes demandeurs d’emploi de prendre en main leurs parcours professionnels et d’améliorer leur employabilité. Depuis cette année, nos stagiaires bénéficient eux aussi des méthodes et outils proposés par ces ateliers. Les ateliers « revalorisation de l'image - relooking » sont menés par Julie Raynaud, experte en relooking chez JBM Consulting Relooking. Julie s'appuie sur le procédé de la colorimétrie pour faire prendre conscience aux stagiaires de l’importance de leur image pour leur insertion professionnelle. Selon elle, « il est essentiel de prendre le temps de choisir la bonne tenue, d'avoir l'attitude qui convient et les gestes adéquats... Autant de petites choses qui, mises bout à bout, accréditent [leur] candidature ! »

un par un, puis finalement c’était des séances collectives, et tant mieux ! La coach nous a posé des questions sur les couleurs qu’on aime et ce qui nous plaît comme coupe de cheveux. Ensuite on est passés deux par deux pour faire les tests personnalisés : on a essayé plusieurs échantillons de tissus pour voir si on est plutôt dans les tons chauds ou froids. Comme je veux être esthéticienne, ça me sert bien, parce que dans ce métier c’est important d’être présentable, de savoir ce qui nous va et d’être au courant de tout ça. Je sais maintenant que le vert kaki par exemple ne me va pas car ça me donne le teint tout terne. Par contre, le jaune canari me va très bien ! » Houzali Mahamoudou, qui souhaitait décrocher un emploi dans les métiers de la médiation, a également suivi un accompagnement shopping. Lors de cette séance de relooking, le CREPI a offert à Houzali deux tenues complètes adaptées à son futur métier. (Voir photo ci-dessous : Houzali avant-après l'accompagnement shopping) Le message qu’il a envoyé aux équipes du CREPI les a beaucoup touchées : « Merci pour tout ce que vous m'avez offert, ça m’a permis de me mettre en confiance. Aujourd'hui je n'ai pas encore trouvé du travail ni une formation mais je suis confiant grâce à vous, grâce à votre aide. […] Je vous suis très reconnaissant et j'espère réussir. Je vais réussir. » Depuis, Houzali est devenu médiateur opérateur de quartier en contrat emploi d’avenir, à la Régie services Nord-Littoral.

E2C News

2016

Nasmi Ali, stagiaire : « Au début, je pensais qu’on allait passer

13


POR T R A I T S TÉMOIGNAGES CROISÉS : AYÇA ET VITTORIO Stagiaire à l’E2C Marseille de février à septembre 2015, Ayça Kiliç, 21 ans, est maintenant en CDI au sein de l’entreprise Héma. Vittorio Mosca, 24 ans, est resté à l’École de mai 2015 à juin 2016. À l’issue de son parcours, il a passé et obtenu son baccalauréat littéraire. Depuis l’interview, il est étudiant à la faculté en première année de licence d’arabe. Si la grande majorité des stagiaires de l’E2C Marseille quitte l’école au collège, nous accueillons aussi chaque année quelques jeunes qui, comme Vittorio, ont décroché au lycée avant d’obtenir leur bac. Notre démarche d’individualisation consiste alors à les aider à repasser leur examen, tout en veillant en parallèle à accroître leur employabilité par des stages en entreprise... sauf pendant les dernières semaines de bachotage, bien entendu !

• COMMENT ET POURQUOI ÊTES-VOUS ENTRÉS À L’ÉCOLE DE LA DEUXIÈME CHANCE DE MARSEILLE ? Ayça. Ça faisait un an que je ne faisais rien. Je ne savais pas quoi faire. Un jour, je me suis renseignée sur internet, il y avait des gens qui parlaient de l’École de la deuxième chance de Marseille. C’est comme ça que j’ai décidé d’essayer cette formation. J’ai fait ma lettre de motivation et Mme Rodriguez m’a reçue pour un entretien. Tout s’est très bien passé. Vittorio. Je venais de déménager et je cherchais un emploi. À l'époque, je n'avais aucun diplôme et aucune formation. Né à Marseille, j’avais quitté le lycée en terminale E.S. C’est une conseillère d'une agence d'intérim qui m'a envoyé vers la Mission Locale qui, à son tour, m'a envoyé à l'E2C Marseille.

• QU’EST-CE QUI VOUS A MARQUÉS QUAND VOUS ÊTES ARRIVÉS ? Ayça. Ma formatrice de mathématiques, Sabine. Elle a tout changé pour moi. Elle a toujours été là pour m’écouter, me motiver, m’apprendre des tas de choses. Et jusqu’à aujourd’hui elle continue à m’appeler pour prendre de mes nouvelles. Je ne l’oublierai jamais. Ce qui est bien dans cette école c’est qu’on voit bien ce qu’on aime… et ce qu’on n’aime pas. On peut tester beaucoup de choses sans avoir peur de se faire critiquer. Vittorio. Je dirais l'aide qui est immédiatement mise en place afin que l'on puisse préparer notre projet, autant par les formateurs que par les chargés de mission entreprise. Le programme permet de réfléchir à son avenir, sans qu'il y ait une pression monstre.

LEUR CLIN D'ŒIL SOUVENIR AYÇA. Je ne peux pas choisir. Tout a été vraiment très bien. Sabine et Nathalie m’ont redonné de l’espoir, tous les moments de rire, les fois où on restait longtemps à discuter… Tout était important, tout m’a aidé.

PORTR A ITS

VITTORIO. Le souvenir le plus marquant reste le séjour que nous avons passé au ski avec sept stagiaires et avec Christine, notre formatrice de sport. C'était une chance incroyable ! Certains d'entre nous, au-delà de n'avoir jamais skié, n'avaient jamais vu la neige. (La photo préférée de Vittorio ci-contre)

14

L'actualité de l'E2C Marseille


N°5

NOVEMBRE

• UN CONSEIL POUR UN STAGIAIRE QUI VIENT DE RENTRER ? Ayça. La première chose c’est d’être patient. Ensuite, il faut être souriant, ça aide, et ne pas hésiter à essayer plusieurs métiers.

Lors d’une journée de formation et d’échanges citoyens organisée à l’École par le Consulat général, Vittorio a eu la chance de rencontrer et d'interviewer Mme Monique Quesada, Consule générale des États-Unis d’Amérique pour le sud de la France.

• QUELS SONT LES OBJECTIFS QUE VOUS AVEZ PU ATTEINDRE GRÂCE À L’E2C MARSEILLE ? Ayça. Le commerce, au début, ce n’était pas du tout mon projet. Mais j’ai découvert ce secteur et j’ai voulu essayer. Nathalie, ma chargée de mission entreprise, très gentille elle aussi, m’a dit que je pouvais faire des stages dans ce secteur pour voir concrètement si ça me plaisait. C’est comme ça que j’ai fait un stage à Héma Grand Littoral. C’était très bien. J’ai découvert un nouveau métier intéressant, j’ai rencontré des gens. Et j’ai surtout vu que c’était naturel pour moi de faire ce métier. Louise Roxane, ma tutrice, m’a accueillie dans l’entreprise. Elle m’a tout appris, elle m’a fait aimer mon travail. Les gestes et les bons réflexes sont venus avec le temps, j’ai pris confiance en moi. Maintenant j’ai obtenu un CDI, mon rayon c’est la cosmétique. Je pense que ce qui a marché pour moi c’est ma motivation, le fait que je sois travailleuse et ma passion pour ce que je fais. Le plus important dans mon métier c’est : la relation avec les clients, le rangement et l’organisation, l’amour du métier. Il faut bien sûr être aimable et sourire, tout le temps. Une autre chose que j’aime bien dans mon métier c’est le travail en équipe. Je trouve que c’est important de créer des liens.

Vittorio, lors de la présentation du projet « cadran du pendule de Foucault » au comité de direction de l'École.

E2C News

2016

Vittorio. Je ne savais pas ce que je voulais faire en arrivant, ça m'a donc avant tout permis de savoir où je voulais aller. Une fois la cible en vue, les formateurs qui s'occupaient de moi, dont Slimane mon référent, m'ont aidé à passer mon bac littérature. Je leur en suis très reconnaissant. Je m'apprête à rentrer à l'Université d'Aix-Marseille en licence d'arabe pour continuer, si le destin me le permet, vers l'enseignement ou la recherche.

15


AGENDA novembre 2016 - janvier 2017

Projet vidéo - photo A.C.T.I.O.N. (Action Créative Tournée vers l’Insertion par le Numérique) avec la Fondation Orange et Orange solidarité

14 et 15 décembre

Delf - épreuves collectives

16, 19 et 22 décembre

Delf - épreuves individuelles

À propos de l'E2C Marseille INNOVER AU SERVICE DES PUBLICS FAIBLEMENT QUALIFIÉS L’École de la deuxième chance de Marseille assure, par l’éducation, l’insertion professionnelle et sociale de jeunes adultes de 18 à 25 ans sortis depuis plusieurs années du système scolaire. L’E2C œuvre pour une insertion durable grâce à des méthodes pédagogiques concrètes et innovantes et un parcours entièrement personnalisé, dans lequel l’entreprise joue un rôle central. Alternant stages en entreprise, élaboration du projet professionnel, projets pédagogiques, culturels et sportifs et renforcement des savoirs de base en français, mathématiques et bureautique, ce parcours sur-mesure débouche pour plus de la moitié des stagiaires de l’E2C sur un emploi ou une reprise de formation qualifiante. Inaugurée en 1997, l’École de la deuxième chance de Marseille a été le premier dispositif de ce type créé en Europe sous l’impulsion de l’Union européenne. Établissement d’intérêt général, l’École accueille désormais plus de 769 stagiaires chaque année. En France (métropole et outre-mer), près de 14 500 jeunes ont suivi en 2015 un parcours sur l’un des 107 sites des Écoles membres du Réseau E2C France.

30 novembre - 2 décembre

Projet justice B.A.balex au tribunal « Rendre la justice : Est-ce possible ? Comment fonctionne la justice en france ? »

1er décembre

Projet escalade

2 décembre

Présentation métiers et entreprise animée par la directrice de Besson chaussures auprès des stagiaires de la filière commerce

8, 15 et 21 décembre

Menus de Noël au restaurant pédagogique de l'École O2Sens. Réservez votre table au 06 15 09 25 57

E2C News est la publication de l’École de la deuxième chance de Marseille 360 chemin de la Madrague-Ville, 13015 Marseille. Directeur de la publication : Gilles Bertrand Relecture : Sonia Ciccione Création graphique, rédaction : Élodie Hubert Crédits photographiques : E2C Marseille Céline Giraud et Zalfata Ahamada, stagiaires du projet initiation à la photographie, Kamel Benyahia, Diane-Pascale Pietrini, Élodie Hubert, Yang Zheng. CREPI Méditerranée, Unis-Cité Méditerranée.

+ D'INFOS COMMUNICATION@E2C-MARSEILLE.NET www.e2c-marseille.net

Pour scanner, téléchargez gratuitement une application « lecteur de QR »

E2C News n°5 - novembre 2016  

Le magazine de l'E2C Marseille

Advertisement