Page 1

Durbuy

Bulletin communal

www.durbuy.be l 1


Hors Pair

MABEGRA s.a

MATERIAUX GRANDJEAN info@mabegra.be www.mabegra.be • Béton préparé et pompage • Spécialiste en égouttage • Stations d’épuration • Bois du pays • Matériaux gros œuvre

Opticien

LUNETTES LENTILLES Ouvert du mardi au samedi En Charotte 22 - BARVAUX

80

ANS

1938 -2018

- 086 38 74 70

Appareils Auditifs

Hotel | Restaurant | Welness

www.azurenardenne.be - 086 21 94.00

Rue de la Jonction, 20 6990 Hotton

Tél : 084/46.61.63 Fax : 084/46.75.87


Durbuy

L’édito du Bourgmestre

Bulletin communal

Le point sur les travaux Depuis quelques semaines, vous êtes confrontés aux inconvénients liés à la pose d’une canalisation d’eau qui part du pompage d’eau du Néblon et qui alimentera le château d’eau de Vezin, de La Haisse, d’Izier et d’Oppagne. Les travaux garantiront davantage la sécurité d’alimentation en eau de notre commune, entre autres. C’est pour cette raison que la RN 638, dans la vallée du Néblon, a été inaccessible entre le village de Jenneret et le carrefour d’Ouffet-Néblon. Ce fut aussi le cas à hauteur du parc à conteneurs à Barvaux ainsi que sur la RN 841 en direction d’Oppagne.

C’est pour cette même raison que la route reliant Barvaux à Tour a fait régulièrement l’objet de restrictions de circulation. Par ailleurs, la rénovation du pont au niveau du Domaine de Hottemme entraînera, durant plusieurs semaines encore, des contraintes de circulation. Les travaux de rénovation de la RN 983 entre le rond-point dit « du Grillon » au centre de Barvaux et le Bois Collin ont commencé début mai, ils se termineront fin août. Ces travaux consistent à couler de nouveaux filets d’eau et des bordures, une nouvelle couche de tarmac sera posée et clôturera le chantier.

La commune, dans le cadre du PIC (Programme d’investissement communal), aménagera en 2020 une piste cyclo-piétonne, côté gauche en montant, d’un coût de 350.000 Euros (60 % de subsides). Les travaux de rénovation du centre du village de Verlaine sont terminés : pose de filets d’eau et de tuyaux d’évacuation des eaux, aménagement d’éléments de sécurité et réfection totale de la voirie. Le 20 avril, la Maison de village de Warre a été inaugurée. Splendide réalisation qui met à la disposition des gens du village une infrastructure leur permettant d’organiser des manifestations qui animeront la vie villageoise. Le coût final des travaux s’élève à 813.000 Euros et a fait l’objet d’un subside de 551.000 Euros. D’ici quelques semaines, la construction de la Maison rurale polyvalente de Villers-Sainte-Gertrude débutera en lieu et place de l’actuel centre d’animation. Le montant présumé des travaux s’élèvera à 1.390.000 Euros avec une promesse de subsides de 911.000 Euros. Ces deux derniers dossiers sont subsidiés dans le cadre du Programme communal de développement rural.

Les travaux de rénovation de la RN 983

Le 3 mai, le ministre René Collin a signé la promesse ferme de subside pour la construction de la Maison rurale polyvalente d’Izier pour un montant de 621.000 Euros. Nous sommes dans l’attente d’un engagement de promesse du subside du département Infrasport pour ce qui est de la partie du bâtiment dédié au sport. Pour rappel, les actuels bâtiments ont été partiellement détruits par un incendie.

Maison de village de Warre : l’assemblée lors de l’inauguration. www.durbuy.be l 3

Le 21 Mai, le Ministre René Collin a signé deux autres conventions-réalisations, toujours dans le cadre du Programme communal de développement rural (PCDR). Elles visent d’une part la rénovation du parc communal (subside de 628.000 Euros pour un coût global de travaux estimé à 1.510.000 Euros). Pour ce même dossier, nous devrions également bénéficier d’un subside du Département des espaces verts (DEV) pour un montant de 305.000 Euros. D’autre part, la rénovation du parc Roi Baudouin bénéficiera d’un subside de 388.000  Euros pour un coût global des travaux de 705.000 Euros.


Durbuy

Bulletin communal

Weris, l’enclos paroissial. La rénovation de l’enclos paroissial de Wéris fera l’objet d’une intervention du département Développement rural dans les prochaines semaines. Vous devinez aisément que ces travaux s’étaleront sur toute la législature 20182024, en fonction des disponibilités budgétaires communales. Comme je l’écris régulièrement, la majorité en place travaille dans la plus stricte rigueur budgétaire. Le Programme communal de développement rural entend mettre en œuvre les projets retenus par la Commission locale de développement rural (CLDR). Cette dernière a dressé un inventaire des projets que la population a souhaité voir se concrétiser lors des réunions de consultations citoyennes organisées au cours des années 2010 à 2012.

Au cours des prochains mois la CLDR sera sollicitée afin de mettre à l’étude trois nouveaux dossiers : • la construction d’une infrastructure pouvant accueillir les manifestations du village d’Aisne. Nous engloberons dans ce dossier la rénovation du site autour de la chapelle. • La construction d’une Maison rurale polyvalente à Barvaux. • La rénovation de la Salle du Sassin. La volonté des autorités communales est clairement de mettre en œuvre des travaux afin de diminuer l’empreinte énergétique des bâtiments communaux. Pour ce faire, le Conseil communal en date du 29 avril a adhéré à RENOWAT. Grâce à l’expertise de cette centrale, le Conseil communal souhaite rénover le site du Sassin, le bâtiment de l’ancienne piscine et l’ancienne maison communale. Les économies d’énergie engendrées par les

travaux doivent financer ces investissements. A la lecture de cet édito, le cinquantième, vous devinez l’enthousiasme de la majorité à poursuivre l’amélioration du cadre de vie des habitants de Durbuy, en concrétisant leurs aspirations et en répondant à leurs besoins. A ce dernier sujet, j’en veux pour preuve la construction de la crèche dans le bâtiment des Oblats, qui sera inaugurée au plus tard fin de cette année 2019. Il me reste à vous souhaiter à toutes et à tous d’excellentes vacances d’été.

Votre Bourgmestre, Philippe BONTEMPS.

La nouvelle édition de l’Almanach communal vient d’être distribuée en toutes-boîtes par la Poste. Ce livret comporte également le répertoire économique de notre Commune. Si vous n’avez pas reçu votre exemplaire, sachez que vous pouvez en retirer un à l’Accueil de l’Hôtel de Ville à Barvaux. www.durbuy.be l 4


Durbuy

Bulletin communal

Voyage de la mémoire Chaque année, la commune de Durbuy organise un voyage de la mémoire pour les rhétoriciens des écoles secondaires de la commune, l’Institut du Sacré-Cœur de Barvaux et l’Athénée Royal de Bomal.

L’objectif de ce voyage est de comprendre l’histoire récente et les crimes commis durant la seconde guerre mondiale, mais aussi de prendre conscience de la nécessité de ne pas laisser de tels événements se reproduire. Leur commémoration doit en effet permettre de jeter des ponts vers le présent et de construire l’avenir. C’est pourquoi, les 11 et 12 mars 2019, soixante élèves de rhéto et des enseignants des deux écoles se sont rendus à Strasbourg. Durant ces deux journées chargées, les élèves ont visité le Mémorial AlsaceMoselle, avec un parcours historique et interactif dans les méandres du destin de l’Alsace-Moselle de 1870 à nos jours, et un espace tout particulièrement consacré à la réconciliation franco-allemande et la construction européenne. Ils ont découvert, impressionnés, le camp du Struthof, seul camp de concentration sur le sol français. Lors de sa création, l’Alsace et la Moselle avaient été annexées par le Troisième Reich. Ce lieu présente quelques vestiges et un musée retraçant les atrocités commises durant la seconde guerre mondiale. Enfin, les eurodéputés Frédérique Ries et Louis Michel ont chaleureusement accueilli le groupe au Parlement européen de Strasbourg. Lors de cette rencontre, les élèves ont été sensibilisés aux pouvoirs et aux missions du grand parlement transnational que les deux députés ont ensuite fait visiter. Ce voyage, dans cette région hautement chargée de mémoire, a permis de rencontrer les objectifs poursuivis, commémorer le passé et consolider un avenir de paix et d’harmonie entre les peuples européens. Pablo DOCQUIER, Echevin de la jeunesse et du tourisme.

www.durbuy.be l 5


Durbuy

Bulletin communal

Au fil des Conseils Séance du 27 mars Un plan stratégique de développement commercial élaboré par la société UpCity, suite à la notification de mission lui faite en septembre 2017, en vue de renforcer l’attractivité commerciale de notre territoire, est présenté par M. Xavier Lechien, directeur de la régie A.D.L. Le Conseil approuve ce plan stratégique. Il est décidé de procéder au renouvellement de la Commission consultative d’aménagement du territoire et de la mobilité (C.A.T.M.). Le Collège communal est chargé de procéder à un appel public aux candidats. Le Conseil communal a approuvé à l’unanimité le Règlement d’ordre intérieur du Conseil communal. Celui-ci donne notamment à tout habitant de la commune le droit d’interpeller directement le Collège communal en séance publique du Conseil, mais en respectant des conditions et modalités fixées dans ledit règlement. Un règlement complémentaire de circulation routière concerne la rue de Fleurie à Bomal, où du lundi au samedi, le stationnement aura une durée limitée par l’usage obligatoire du disque de stationnement, du côté des numéros impairs des maisons, entre le n°1 (pharmacie) et le n°21 (coiffeuse). A Petit-Han, c’est la rue d’Andenne qui est l’objet d’un règlement. Cette rue est située hors agglomération, et les autos y roulent parfois très vite, vu la configuration des lieux (ligne droite, visibilité). Or, deux établissements y génèrent une circulation d’usagers lents : la maison de repos La Rose blanche et le village de vacances Sunclass. Les résidents utilisent la rue d’Andenne pour rejoindre, à pied, le chemin pour piétons longeant l’Ourthe en direction du centre de Durbuy. Afin de réduire la vitesse des conducteurs sur ce tronçon de la rue d’Andenne, il est décidé de modifier la limite de l’agglomération, la déplaçant vers l’extérieur du village, juste après la sortie du village de vacances « Sunclass », ainsi que jusqu’à la rue du Ry de Savon, après le carrefour de la Barrière de PetitHan vers Durbuy. Le Conseil a approuvé la création d’une nouvelle voirie à Heyd, reliant la rue El Cwène (route Heyd-Morville) et l’école communale. Cette nouvelle voirie est de nature à améliorer sensiblement la mobilité au centre de Heyd et, en période hivernale, la sécurité des déplacements. A Barvaux, il était question de mettre le Vieux Chemin de Wéris à sens unique pour sécuriser la circulation piétonne essentiellement. La police estime que cette mesure ne réduirait en rien la vitesse des usagers,

et que seul le placement d’un dispositif adapté permettrait de faire ralentir les usagers. Il est donc décidé de solliciter l’avis de l’inspecteur de la sécurité routière à la Direction de la sécurité des infrastructures routières du SPW sur les dispositifs de sécurité appropriés à la situation. Il est décidé d’acquérir une camionnette à benne basculante pour le service des travaux. Le montant estimé de ce marché s’élève à 45.000 €. Par ailleurs, la balayeuse RAVO, accidentée en novembre 2018, a dû être réparée par la société ayant fourni la machine, dont coût 36.340,76 €. Le sinistre est pris en charge par l’assurance, mais la Ville devant avancer le montant de la réparation, le Conseil a donné son assentiment. Le Conseil a décidé d’organiser un marché public de services ayant pour objet la collecte en porte à porte de déchets ménagers et assimilés pour les années 2020 à 2024, et ce suivant le mode de l’adjudication ouverte. L’accès à ce marché sera réservé aux entreprises d’économie sociale d’insertion. La Commune a mis en place un nouveau système de collecte des déchets à Durbuy-Vieille-Ville pour le secteur Horeca, les commerces et les petites entreprises, consistant en un îlot de conteneurs enterrés de 5 m³ situé Allée Hubert Philippart. Les objectifs poursuivis sont d’empêcher l’encombrement des trottoirs par les conteneurs (salubrité, sécurité et tranquillité publiques) et d’améliorer le cadre de vie, de permettre l’évacuation des déchets 7 jours sur 7, sans devoir les laisser dans l’établissement (ou sur les trottoirs…) alors que l’espace de stockage intérieur n’est pas toujours suffisant, et d’assurer au mieux une maîtrise publique de la gestion

Parc collectes déchets Durbuy www.durbuy.be l 6

des déchets ménagers et assimilés. Il est donc nécessaire de modifier le règlement communal de gestion des déchets pour y intégrer ce nouveau système de collecte. Ces conteneurs enterrés sont munis de tiroirs dont l’ouverture s’effectue au moyen d’un badge individuel mis à disposition des usagers concernés. Le placement de récipients de collecte sur la voie publique est dorénavant interdit. L’îlot de conteneurs comprend des points d’apport pour le verre, la matière organique, le papier/ carton, les PMC, les déchets résiduels destinés au recyclage ou la valorisation. Des consignes de tri obligatoire devront être respectées. Des sanctions sont prévues à l’encontre des contrevenants. Le Conseil décide par ailleurs de confier (pour un an) la gestion de ce nouveau système à l’Asbl Atelier environnement, vu son expérience en matière de gestion des déchets sur le territoire de la commune. Une redevance est également établie pour les utilisateurs, fixée comme suit : 2,50 € par ouverture de tiroir du conteneur des déchets organiques et du conteneur des déchets résiduels ; 1 € par ouverture de tiroir du conteneur des déchets PMC et du conteneur des déchets papiers/cartons. Le Conseil a délégué au Collège communal le pouvoir de choisir le mode de passation des marchés publics de travaux, de fournitures ou de services, et des concessions de travaux et de services, et d’en fixer les conditions, et ce pour les marchés dont la dépense sera supportée par le budget ordinaire, dans les limites des crédits inscrits à cet effet, ainsi que pour les marchés dont le crédit est inscrit à cet


Durbuy

Bulletin communal

Pyramide, au moyen de marquages au sol, mesure qui n’a pas été concrétisée. Le Conseil a revu la situation en optant non plus pour des marquages au sol, mais pour des îlots latéraux, surélevés par rapport au niveau de la chaussée (de la hauteur d’une bordure). Ces îlots seront signalés par des plots catadioptres, des balises d’îlots double face avec indicateur D1 et des potelets à mémoire de forme. Cette zone s’étend du côté des immeubles à numérotation impaire, juste en aval de l’immeuble n° 25 et juste en aval de l’immeuble n° 37, et du côté des immeubles à numérotation paire, juste en amont de l’immeuble n° 12 et de l’immeuble n° 20.

Gilbert Laloux à l’atelier «Vitraux d’art Debongnie», choix des couleurs. effet au budget extraordinaire et dont la valeur ne dépasse pas 15.000 € hors TVA. Dans l’ancien couvent des Pères Oblats à Barvaux s’ouvrira bientôt la crèche « Les Tamarins » dont il faut décider du futur mode de gestion. La Maison communale d’accueil de l’enfance existante est gérée par l’asbl « Les Libellules », et il est préférable qu’une seule entité gère ces deux structures d’accueil collectif pour assurer une gestion globale de ces deux services et soumettre le personnel au même régime. Vu l’accord de l’ONE sur ce mode de gestion, le Conseil a décidé de transférer le projet de crèche « Les Tamarins » vers l’asbl Les Libellules, tout en sollicitant l’approbation du Gouvernement wallon. A l’église de Wéris, de nouveaux vitraux imaginés par l’artiste Gilbert Laloux seront installés, mais il est également prévu de restaurer les vitraux existants créés par Louis-Marie Londot. Le montant de ce marché est estimé à 26.000 €. Le Conseil a marqué son approbation, vu la possibilité d’obtenir un subside auprès de l’Agence wallonne du patrimoine dans le cadre d’un dossier de maintenance. En février dernier la Fédération Wallonie-Bruxelles informait de l’existence d’un marché public, sous forme de centrale d’achat, portant sur la fourniture de livres et d’autres ressources, pour les services de l’administration, les bibliothèques publiques et les écoles communales, marché attribué à l’Association momentanée des libraires indépendants (AMLI) et valide jusqu’au 10 janvier 2021. Le recours à ce marché n’entraînant aucune charge financière ni obligation, il est décidé d’y adhérer. Le règlement communal pour l’accueil des mouvements de jeunesse à Durbuy est modifié, en ce sens que les missions liées à la gestion des camps de vacances seront

confiées à l’Atelier environnement et non plus à l’Office communal du tourisme. Bailleurs et locataires s’adresseront donc exclusivement à l’Atelier environnement.

Séance du 29 avril Lors de cette séance, M. Jean-Yves Henrotte, de Heyd, a reçu le brevet de Lauréat du travail 2018, et ce à la demande de l’Institut royal des élites du travail. Parmi les sanctions administratives communales, figurent les infractions à l’arrêt et au stationnement de véhicules. Les agents constatateurs de ces infractions doivent disposer de compétences minimales. Mme Stéphanie Batta et M. Christophe Dricot, agents communaux de la Ville de Durbuy, ont suivi une formation dispensée par l’Institut provincial de formation des agents des services de sécurité et d’urgence (Ecole de police de la Province de Liège), en conséquence de quoi le Conseil les a désignés pour constater les infractions relatives à l’arrêt et au stationnement ainsi que les infractions aux dispositions concernant les signaux C3 et F103, constatées exclusivement au moyen d’appareils fonctionnant automatiquement. La chaussée reliant le village de Oneux au hameau de Amas (commune de Clavier) est fort étroite et n’est pas conçue pour recevoir un charroi lourd. Or, les GPS de certains camions en transit les envoient par erreur dans cette voie, occupant alors toute la largeur du domaine public et obligeant les conducteurs en sens inverse à reculer. C’est pourquoi le Conseil a adopté un règlement complémentaire de circulation routière interdisant aux camions d’emprunter cette voirie, sauf desserte locale. La Commune de Clavier prendra la même décision dans l’autre sens. En 2014 il était décidé de créer une zone d’évitement à Verlaine, Chemin de la www.durbuy.be l 7

Le Conseil a fixé, pour les exercices 2019 à 2025, la redevance relative à une demande de changement de prénom à 450 €. Toutefois, cette redevance est limitée à 10 % du montant initial, soit 45 €, si le prénom : • est modifié dans le cadre d’une déclaration réalisée par un citoyen qui a la conviction que le sexe mentionné dans son acte de naissance ne correspond pas à son identité de genre vécue intimement et pour autant que le prénom choisi soit conforme à cette conviction ; • est ridicule ou odieux (en lui-même, par association avec le nom de famille ou parce qu’il est désuet) ; • prête à confusion (par exemple s’il indique le mauvais sexe ou se confond avec le nom) ; • est modifié uniquement par un trait d’union ou un signe qui modifie sa prononciation (un accent); • est modifié uniquement par la suppression complète d’une partie d’un prénom composé, sans pour autant modifier l’autre partie. En vue de l’aménagement de deux sentiers menant à deux points de vue à DurbuyVieille-Ville (montant du marché estimé à 210.789,65 €), la Ville a demandé des subsides auprès du Commissariat général au tourisme de la Région wallonne. Celui-ci a demandé à la Commune de s’engager à maintenir l’affectation touristique de la subvention pendant un délai de quinze ans à partir du 1er janvier de l’année de la liquidation de la subvention. Le Conseil a donc pris cet engagement. Le Conseil a décidé de renouveler l’adhésion de la Commune à la centrale d’achat constituée par l’intercommunale Ores Assets, pour l’ensemble de ses besoins en matière de travaux d’éclairage public, et ce, pour une durée de 4 ans, renouvelable. L’intérêt pour la Commune est de réaliser des économies d’échelle pour couvrir ses besoins en matière de travaux aériens et poses souterraines d’éclairage public. Le Conseil a approuvé le devis établi par la société Ores pour le placement d’un luminaire sur la façade de l’ancien couvent des Récollets, à Durbuy, comme


Durbuy

Bulletin communal

il en existait un avant les travaux, au montant de 202,57 € hors TVA. De même pour le devis relatif à la réparation d’un candélabre situé à l’arrière du Sanglier des Ardennes, à Durbuy (284,41 € hors TVA), ainsi que pour le remplacement d’un candélabre accidenté au parking de l’école de Petit-Han (2.583,13 €, montant pris en charge par la personne responsable de l’accident). Poursuivant sa politique d’assainissement par rachat des parcelles dans le cadre du Plan habitat permanent de la Région wallonne, le Conseil a approuvé l’acquisition de trois parcelles mises en vente dans le Parc des macralles à Durbuy (7.000 € par parcelle), et d’une parcelle sise au camping d’Inzès Prés à Barvaux (2.311,54 €). Un citoyen a sollicité l’autorisation d’acquérir un terrain sis Allée Louis de Loncin à Durbuy en vue d’y développer un projet brassicole. Ce terrain constitue une emprise dans une propriété familiale et porte le monument commémorant les deux guerres mondiales. En cas de vente, il faut procéder à la désaffectation de ce monument du domaine public, qui se trouvait à l’origine en face de l’Hôtel de Ville de Durbuy (bâtiment qui a maintenant changé d’affectation et ne possède plus de caractère public). Une délocalisation dans le parc communal situé dans la même rue, côté Ourthe, pourrait s’envisager et valoriser tout aussi bien le monument. Le projet du requérant présente un intérêt sur le plan économique et touristique, et est de nature à renforcer l’offre d’activités et découvertes proposée aux visiteurs et aux habitants. Le Conseil a donc marqué son accord de principe sur la demande, pour autant que la destination brassicole du projet soit respectée, que les frais de déplacement du monument aux morts soient supportés par l’acquéreur et que la construction respecte la qualité du cadre urbanistique et architectural de DurbuyVieille-Ville. Le Conseil a approuvé le cahier des charges relatif au poste « peinture » du marché relatif à la transformation du couvent des Pères Oblats à Barvaux, au montant de 24.766,79 €. Approbation également du décompte final du lot 2 « mise en peinture » du projet de démolition et reconstruction de la salle du village de Warre, inscrit au Plan communal de développement rural. Le montant final atteint 11.772,17 €.

Conformément à une directive européenne de 2012 sur l’efficacité énergétique, les pouvoirs publics doivent assurer la rénovation énergétique de leurs bâtiments et réduire leur consommation énergétique et leurs émissions de CO² ; d’autre part, le décret «climat» du 20 février 2014 instaure les objectifs wallons en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre à court, moyen et long terme, le Plan air climat énergie (PACE) mettant en œuvre ce décret entend stimuler la rénovation énergétique des bâtiments publics. La conclusion de «contrats de performance énergétique» (contrat CPE), qui combinent l’amélioration de l’efficacité énergétique et l’entretien d’un bâtiment, pour un confort garanti, constitue une solution pertinente. Un contrat CPE revient moins cher qu’un contrat d’entretien ordinaire accompagné de projets d’économie énergétique ad hoc, mais l’attribution d’un marché public sous forme de contrat CPE constitue un processus complexe. Le Gouvernement wallon a donc décidé de créer une mission déléguée « RenoWatt », logée au sein de la S.A. B.E. Fin, société spécialisée détenue conjointement par la Région wallonne et la SRIW-Environnement. RenoWatt fournit une assistance globale aux autorités locales pour les épauler dans la rénovation énergétique de leurs bâtiments ; ce guichet unique prend en charge la conclusion du contrat CPE, analyse et sélectionne les bâtiments dignes d’intérêt à la rénovation, les regroupe en pooling, lance la procédure de marché public, conclut le contrat au nom et pour compte des autorités locales, autant de tâches que les petites collectivités ne peuvent assumer seules pour réaliser les objectifs de rénovation des bâtiments publics et respecter les exigences européennes. Le Conseil a décidé d’adhérer à la Centrale d’achat RenoWatt et a approuvé la convention d’adhésion qui prévoit les modalités générales d’intervention de RenoWatt et les droits et obligations des parties. Des travaux d’amélioration du bâtiment dit « La maison des scouts » accueillant l’unité scoute « Les Chasseurs de Notre-Dame » à Barvaux, ont été réalisés par l’unité et à ses frais. L’unité dispose des lieux en vertu d’un bail emphytéotique octroyé à l’asbl

Le marché de conception pour l’aménagement des zones latérales de la route de Durbuy à Barvaux a été attribué aux services techniques provinciaux, qui ont établi un cahier des charges au montant estimé à 353.303,97 €. Le Conseil l’a approuvé, décidant de passer le marché par la procédure ouverte. La maison des scouts Barvaux www.durbuy.be l 8

Oeuvres du doyenné de Barvaux. Le Conseil a décidé de rembourser à l’unité scoute le montant de 2.978,60 €, correspondant à la facture de travaux de menuiserie exécutés par la Sprl Xhignesse de Tour. Dans le cadre du pacte pour un enseignement d’excellence adopté par la Fédération Wallonie-Bruxelles, les écoles sont invitées à élaborer un plan de pilotage, dispositif visant à permettre aux équipes éducatives de se doter d’un projet et d’un outil pédagogique propres à leur établissement et en phase avec leurs réalités. Le Conseil a donc approuvé les plans de pilotage des écoles communales de Barvaux, Heyd-Izier, Bomal, Borlon-Tohogne et Petit-Han. La Province de Luxembourg a créé un Conseil consultatif provincial des aînés, et la Ville de Durbuy a été invitée à désigner un membre effectif et deux membres suppléants au sein de cette assemblée. Sur proposition du Conseil consultatif communal des aînés, le Conseil a désigné M. Jean Laperche, de Wéris, en qualité de membre effectif, ses suppléants étant Mme Bernadette Schevers et M. Alain Roppe, de Durbuy. A l’issue de la séance publique, Eric Jurdant, Conseiller communal Ecolo, a posé une question d’actualité sur les réserves d’eau potable souterraine dans la commune et sur l’importance de leur gestion dans une commune touristique grande consommatrice d’eau. La Région wallonne dispose sur notre territoire de deux stations de suivi du niveau d’eau des nappes phréatiques, l’une à Tohogne (« La Calestienne et la Famenne ») et l’autre à Barvaux (« La Cressonnière »). On y observe une lente mais constante diminution des réserves d’eau. Le Conseiller propose que, sur base des données objectives fournies par ces deux stations et en accord avec la SWDE, un cadre de mesures soit adopté : limitation des consommations pour divers secteurs (agriculture, population, Horeca, golfs, piscines), interdiction d’arrosage, de lavage de voitures, de remplissage de piscine. Le Conseil communal s’accorde sur la nécessité de sensibiliser la population à cette problématique par ses divers canaux de communication (bulletin communal, site


Durbuy

Bulletin communal

internet) et d’insister spécialement auprès de différents acteurs locaux (centres de vacances, secteur Horeca…). Le Collège communal souligne l’intérêt des travaux réalisés par la SWDE pour interconnecter l’adduction du captage du Néblon avec celle de Vezin, ce qui permettra de sécuriser l’alimentation de la zone de la commune de Durbuy. Par ailleurs, les permis d’urbanisme accordés actuellement prévoient régulièrement la mise en place de citernes de récupération d’eau de pluie.

Conseil du 29 mai La dotation provinciale à la Zone de secours correspond à 10 % du Fonds des Provinces et a été jusqu’à présent versée directement à la Zone de secours du Luxembourg. La Région wallonne exige cependant que cette dotation soit versée aux communes, au titre de la supracommunalité et de la compensation du financement par les communes des dépenses nouvelles engendrées par les Zones de secours. Mais le maintien de la mise à disposition par la Province de ressources humaines et techniques à la Zone nécessite le maintien du soutien financier à la Zone. C’est pourquoi le Conseil durbuysien a marqué son accord sur la proposition provinciale prévoyant le versement par la Province à chaque commune de sa part des 10 % (soit 44.501,01 € pour Durbuy) et le reversement de ce montant par la Ville à la Zone de secours. Le Conseil a adopté le Plan d’investissement communal (PIC) des travaux de la période s’étendant du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2021. Le plan comprend les projets suivants (avec leur estimation TVAC entre parenthèses) : • l’aménagement des zones latérales à Barvaux, route de Durbuy (370.477,80 €) ; • la route Bomal-Izier (744.150 €) ; • les rues Saint-Amour et Neuve Voie à Durbuy (989.465,40 €) ; • des voiries à Jenneret dans le cadre des travaux d’égouttage du village (387.200 €) ; • la rue du Vieux Mayeur à Barvaux (160.083 €) ; • le Vieux Chemin de Wéris (égouttage exclusif) à Barvaux. La Ministre de la Région wallonne chargée des Pouvoirs locaux, du logement et des infrastructures sportives a informé la

Ville qu’elle bénéficiera d’un subside de 1.021.786,20 € pour la mise en œuvre de ce PIC 2019-2021. Le pont sur l’Aisne à Roche-à-Frêne doit être rénové. Les Services techniques provinciaux ont établi un cahier des charges pour un montant estimé à 165.091,48 €. Celui-ci sera supporté à hauteur de 50 % par la Commune de Manhay suivant une convention établie entre les parties en date du 9 mai 2017. Les conseillers ont approuvé ce cahier des charges. La Province de Luxembourg a soumis une proposition de coopération concernant la gestion des cours d’eau non navigables, afin de répondre au mieux au décret du 3 octobre 2018 modifiant le Code wallon de l’eau, en vue d’une gestion intégrée et durable des cours d’eau. La Province se propose d’apporter un appui technique et administratif pour la délivrance des autorisations domaniales sur les cours d’eau de 3ème catégorie et pour l’élaboration des Programmes d’action sur les rivières pour une approche intégrée et sectorisée (PARIS) des cours d’eau de 3ème catégorie. Cette action facilitera en outre une gestion conjointe des cours d’eau de 2ème catégorie (compétence provinciale) et de 3ème catégorie (compétence communale) présents sur le territoire de Durbuy. Le Conseil a marqué son accord sur cette proposition de convention et, en particulier, sur les coûts y repris (150 € HTVA par dossier de demande d’autorisation domaniale, 350 € HTVA pour l’élaboration du programme PARIS (contrat forfaitaire annuel). Une convention de location d’une parcelle de terrain à Longueville afin d’y installer une antenne pour le réseau Astrid (réseau dédié aux services de secours) a été approuvée (loyer annuel : 2.000 €). M. J-P. Houard, de Bomal, a déposé un dossier d’urbanisation portant sur la création de 34 zones de construction pour des maisons unifamiliales, de 2 zones pour l’habitat intermédiaire, de 2 zones pour des immeubles à appartements, et d’une zone pour de l’affectation mixte, le tout articulé autour d’une voirie reliant la rue des Ardennes à la rue du Nofiot, de deux autres voiries de desserte, d’une zone de convivialité publique, de 2 zones de convivialité privées et de zones d’espace vert. La création de la voirie implique la cession à titre gratuit à la Commune par le demandeur d’une superficie totale de 131,95 ares. L’enquête publique a donné lieu à des remarques auxquelles le demandeur a répondu de manière satisfaisante. Vu le caractère d’utilité publique de l’opération, le Conseil a adopté le projet de création de voiries et décidé la cession à titre gratuit des parcelles nécessaires au profit du domaine public.

www.durbuy.be l 9

Dans le cadre de la transformation du couvent des pères Oblats en crèche, le marché « électricité et ascenseur » a été attribué à la société Lamelec de Bomal pour un montant de 115.434,40 €. Deux avenants ont déjà été approuvés. Le Conseil en a approuvé un troisième, vu la nécessité de travaux supplémentaires pour un montant de 4.279,48 €, ce qui porte le montant total de la commande à 128.567,53 €. Le décompte final du lot 1 (gros œuvre) du projet de démolition et reconstruction de la salle de village de Warre (dans le cadre du Plan communal de développement rural) a été approuvé au montant de 736.224,61 €. Une partie des coûts est subsidiée par le Service public de Wallonie. Le Centre d’animation de Heyd a fait poser des panneaux acoustiques dans la salle, pour un montant de 9.401,70 €. Vu le rôle important que cette asbl joue dans la vie locale, il est décidé de lui rembourser ce montant. Mme Annick Mélant, de Verlaine, a usé de son droit d’interpellation. Son intervention portait sur la gestion de l’urgence climatique à Durbuy et sur la politique mise en place par la Commune pour maintenir la population dans ses droits fondamentaux : droits à la vie et à un environnement sain, protection contre les pollutions, droit à l’application du principe de précaution. Elle a présenté un état des lieux, les engagements des Etats, des Régions, des Provinces, de la Ville de Durbuy, et les droits de la population, demandant quel était le programme communal d’ici 2020 et 2030 pour réduire les gaz à effet de serre. En réponse, le Bourgmestre Philippe Bontemps a rappelé que la Commune travaille notamment avec le GAL Pays de l’Ourthe et la Cellule de développement durable de la province de Luxembourg, y étant considérée comme « une très bonne élève au niveau des résultats constatés ». Il a aussi énuméré les différentes mesures mises en œuvre en matière d’économies d’énergie et de protection de l’environnement (rénovation des bâtiments, éclairage public, projet Zéro Phyto, etc.). Il a rappelé que Durbuy fut pionnière en matière de tri sélectif des déchets et d’épuration individuelle, évoquant aussi les 140 ha de la commune érigés en réserve naturelle ainsi que la collaboration avec les associations de protection de l’environnement comme Natagora. Les échevins ont ensuite évoqué diverses mesures prises dans leur secteur respectif (enseignement, culture, mobilité, tourisme).


Ouvert du lundi au samedi de 8h30 à 18h30 sans interruption Ouvert le dimanche matin Barvaux-s/O - Route de Marche 41A

Tél. : 086 21 80 30

www.dema.be

SPRL

ierre uoibion

MENUISERIE BOIS - PVC - CHARPENTES - TOITURES MAISON À OSSATURE BOIS

Hotel**** & restaurant de cHarme Place aux foires 18 Durbuy Vieille Ville

Route d’Erezée 30 - 6940 OPPAGNE Tél. 086 40 13 88 | GSM : 0476 86 48 78 pquoibion@hotmail.com

+32 (0)86 21 25 92 info@saintamour.be WWW.SAINTAMOUR.BE

BARVAUX BR_Barvaux_Logo.indd 1

17/12/18 10:25

Route de Marche 41B - 6940 Barvaux - Tél. 086/40.02.70 - Facebook : bristol barvaux


Durbuy

Bulletin communal

50 ans d’amitié avec Juliénas Notre commune a connu du 3 au 5 mai dernier de nombreuses et sympathiques manifestations. Le comité barvautois emmené par son président, André Nutal, recevait ses jumeaux de Julienas.

Il y a 50 ans, Lucien Tilman, pharmacien de Bomal, a eu l’idée de jumeler les crus du Beaujolais avec nos villages d’Ourthe et Aisne. La dorsale beaujolaise jumelée à la dorsale durbuysienne: Barvaux/Julienas, Bomal/Fleurie,Grand-Han/Beaujeu, Durbuy/Saint Amour. Le jumelage, officialisé en 1968, a connu trente belles années. Après un léger essoufflement, il fut relancé par le syndicat d’initiative de Barvaux et son défunt président, notre regretté  Roland Van Hex. Un nouveau petit creux puis, en 2012, à l’initiative de quelques familles barvautoises, le comité de jumelage actuel a été créé. Cette année-là, les Juliénatons ont invité les Barvautois à participer à leur fête du cru, le jumelage était relancé. Madame le Maire Elisabeth Roux nous confie que  Juliénas se situe à l’extrême nord du département du Rhône, à 15 km de Mâcon, 25 km de Villefranche et 60 km de Lyon. Son village accueillant est  peuplé d’environ 800 habitants, animé par de nombreuses associations, des artisans et professions libérales, des commerçants, des restaurants, une hôtellerie de qualité et une soixantaine d’exploitations viticoles. La vocation viticole de Juliénas  remonte à plus de 2000 ans et c’est, pour le Beaujolais, le point de départ de la culture de la vigne. Juliénas devrait son nom à Jules César lui-même. Petit conseil : quand vous dites « Julienas », ne prononcez pas le « s », comme pour Paris. Nos jumeaux ont été accueillis le vendredi 3 mai à 17h00 par les autorités communales qui ont offert le vin d’honneur, précédé des discours du bourgmestre et des présidents de jumelage, Noël Roux et André Nutal. La soirée s’est ensuite déroulée en famille ou à Bomal, célébrant également ses 50 ans de jumelage avec Fleurie. Samedi matin, un cocktail dînatoire, au syndicat d’initiative de Barvaux, a réuni

les deux comités de jumelage, des Juliénatons et des Fleuriatons mais également des commerçants et des représentants des associations de Barvaux, invités pour l’occasion. L’après-midi s’est poursuivie par une visite du site historique du château de Logne. Après un apéritif pris auprès des différents vignerons français présents à Bomal, la journée s’est achevée en apothéose par le banquet des 50 ans organisé par Bomal au Sassin : mets succulents, échanges de cadeaux, dégustations, musique et amitiés au rendez-vous. Le dimanche, après une matinée en famille, un barbecue, sous une drache nationale, a été organisé au domaine de Palogne. Retour à Barvaux et adieux à nos jumeaux.  Non, juste un au revoir car rendez-vous est d’ores et déjà pris pour l’an prochain.

char de Julienas l’an prochain au carnaval de Barvaux... Oui, c’est certain, notre jumelage a encore de belles années devant lui. Le comité de jumelage.

Il a même été chuchoté une présence d’un

50 ans, c’est un bel âge ! 1969 fut un bon millésime et 2019 s’avère également un grand cru. La nouvelle cuvée du jumelage Fleurie - Bomal et Juliénas Barvaux est en effet excellente. Car, lorsque l’on crée un jumelage entre des communes, l’inquiétude est toujours que cette initiative tombe dans l’oubli ou disparaisse avec le départ des fondateurs. A Bomal et à Barvaux, il n’en est rien, bien au contraire. De nombreux jeunes ont compris l’importance de cette initiative prise par leurs aînés et continuent à s’investir pour la maintenir bien vivace. Un jumelage est une chose importante car c’est un échange culturel entrepris sur de nombreuses années. Cela permet de mettre en contact des régions de différents pays européens, chacune avec ses caractéristiques propres, ses particularismes locaux et les produits de leurs terroirs. S’il y a de nombreuses différences entre ces communes, relevons surtout le point commun de relever de nombreux défis en tant que zones rurales.  Depuis quelques années, le Beaujolais est devenu synonyme de fête et de convivialité avec, en novembre, l’arrivée du vin primeur, et cela partout dans le monde. C’est d’autant plus vrai dans notre commune avec ce double jumelage. Gageons que le Beaujolais 2019 sera gouleyant et que cette année sera prometteuse. Et que, dans 50 ans, Durbuy puisse toujours célébrer ces deux jumelages dont elle s’enorgueillit. Pablo DOCQUIER, Echevin des jumelages. www.durbuy.be l 11


Durbuy

Bulletin communal

L’OCTD vous informe

Les influenceurs L’échevinat du tourisme de Durbuy a résolument décidé de s’adapter aux nouvelles technologies pour assurer la promotion de la commune et de ses richesses. Ainsi, depuis peu, le parc des topiaires comporte une application permettant des visites virtuelles.

Sur cette lancée, en avril dernier, l’échevin du tourisme, Pablo Docquier, recevait douze « influenceurs  » chinois. Quèsaco  ? Les influenceurs sont des personnalités qui ont pris une place importante sur les différents réseaux sociaux, publiant des avis suivis par de très nombreux « followers », des abonnés à leurs publications. Il serait absurde aujourd’hui de se priver de l’influence de ces personnalités. Cette délégation chinoise était invitée par le SPF Chancellerie du Premier Ministre, en collaboration avec Wallonie-Belgique Tourisme et quelques villes. Les 12 membres comptent pas moins de 80 millions d’abonnés sur Wei Bo, le twitter chinois. La publication la plus populaire a attiré jusqu’à plus de 5 millions d’internautes,

A Durbuy, ces invités ont consacré un mercredi après-midi à la visite de la plus petite ville du monde. Impressionnés par la différence avec les mégalopoles de leur pays, guidés par l’échevin Pablo Docquier et Rodolphe Brohée, directeur de l’Office durbuysien du tourisme, les hôtes ont pu déambuler dans les ruelles, découvrir le parc des topiaires, être intronisés par le prince carnaval barvautois et manger dans une bonne adresse à Wéris, avant de passer la nuit à Durbuy.

récolté plus de 81.000 «likes» et suscité plus de 15.000 partages. Sur Yizhibo, une plateforme de live-streaming chinoise, un influenceur a obtenu plus de 6 millions de vues et 110.000 partages.

Le but est évidemment que ces influenceurs répercutent leur vision positive de notre commune sur leurs blogs et leurs pages très suivies sur les réseaux sociaux en Chine. Pablo Docquier, Echevin du tourisme.

L’accessibilité pour tous :

une des préoccupation majeure du Parc des Topiaires Saviez-vous que 30% d’entre nous sont touchés par une forme de handicap ? Certains présentent des déficiences visuelles ou auditives, d’autres des difficultés de compréhension ou encore de mobilité (personne en chaise roulante ou encore une famille avec une poussette). Sensibilisé depuis 2009 par la cellule Tourisme & Handicap de la FTLB, le personnel du Parc des Topiaires n’a cessé de se former et d’aménager au mieux le parc afin de le rendre accessible à tous. Leurs efforts furent récompensés en 2017 lorsque le parc s’est vu attribuer la certification Access-i. L’asbl  Access-i a pour mission de promouvoir l’information sur l’accessibilité des biens et services aux personnes à besoins spécifiques. Vous pouvez vous rendre sur leur site : https:// www.access-i.be/batiments-sites/parcdes-topiaires-de-durbuy. Le personnel ne veut pas en rester là. Depuis peu le parc s’est inscrit dans la volonté d’accueillir une autre forme de public : les autistes. Après avoir contribué au projet pilote « Autism Friendly » du Fourneau Saint-Michel, le service Alter & Go de la Province du Luxembourg s’est tourné vers le Parc des Topiaires qui était demandeur. Depuis

début 2019, le personnel travaille à l’élaboration du livret adapté, à la mise en évidence des moments d’affluence, des activités à réaliser, des zones calmes, des sanitaires… Alter & Go a également sensibilisé le personnel d’accueil aux besoins des personnes souffrant d’autisme. L’aspect le plus important est la signalétique. Chaque étape et/ou élément du parcours doit être visible, expliqué, détaillé à l’aide de photos et de pictogrammes spécifiques. Ainsi il est plus aisé pour le visiteur autiste et son accompagnateur de comprendre quelles sont les activités sensorielles possibles, les www.durbuy.be l 12

consignes de sécurité et les zones de repos et/ou de défoulement à proximité. « Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l’entraide et la solidarité visant à un but commun : l’épanouissement de chacun dans le respect des différences. » Francoise DOLTO. A noter dans vos agendas : 29 juin 2019 à 10h00, conférence de Luc VANDERKRAGT, spécialiste en phytothérapie des laboratoires ORTIS Herba Sana. Pablo Docquier, Echevin du tourisme.


Durbuy

Bulletin communal

7ème Symposium international de sculpture monumentale sur pierre

Calcaire, schiste, grès, poudingue : la pierre est partout à Durbuy. C’est pourquoi l’idée naît, en 2005, de réunir des artistes pour travailler la pierre de notre région.

Les sculpteurs sélectionnés ont environ deux semaines pour transformer un bloc brut en une œuvre éternelle, qui restera quelques temps exposée dans nos villages. Après l’édition de 2009, le concept de biennale fut adopté. Nous voici donc à la septième édition du Symposium international de sculpture monumentale sur pierre de Durbuy. Cette année, le thème portait sur les racines. Ces dernières apportent la vie, l’eau et les nutriments à la plante pour qu’elle s’élève vers l’ailleurs. Ce sont les racines qui fixent l’arbre dans le sol et lui permettent de conquérir l’espace aérien de façon stable.

l’objectif semble atteint : Taïwan, Japon, Pays-Bas, Angleterre. Depuis 2011, notre symposium est d’ailleurs associé au Festival international de sculpture Camille Claudel de la Bresse (Vosges), permettant de nombreux échanges. Il compte également des marraines et des parrains de grande renommée internationale. Cette année, notre marraine était Madame Halinka Jakubowska. Née à Slubice en Pologne, elle a étudié la rénovation de la pierre et du bois à l’Académie royale des beaux-arts de Liège et à l’ Akademie voor beeldende kunsten d’ Anderlecht (Bruxelles).

Ce thème rappelle immanquablement le célèbre mythe mélanésien de l’archipel du Vanuatu, l’arbre et la pirogue, qui colle assez bien à Durbuy, où l’eau est tellement présente. Tout homme est sans cesse tiraillé entre deux termes apparemment opposés, l’ancrage local et le besoin de s’ouvrir aux autres, d’interroger sa propre identité en se confrontant aux autres cultures, sans se perdre soi-même. Si on comprend que c’est avec l’arbre qu’on fabrique, qu’on sculpte la pirogue, alors on comprend qu’il n’y a pas d’opposition. C’est parce qu’on cultive nos particularismes locaux que nous sommes capables de nous ouvrir à l’international. Et le tourisme à Durbuy a depuis longtemps prouvé cela.

Le parrain n’était autre que Monsieur Willy Dory, qui a participé à de nombreuses expositions depuis 1969, principalement dans le domaine de la céramique, qu’il arrête en 1995, pour se consacrer à la sculpture et surtout à l’organisation d’expositions et d’événements liés à l’art contemporain. Il est commissaire des expositions à l’Orangerie, espace d’art contemporain à Bastogne. Enfin, cette 11ème édition avait aussi pour objectif d’être participative et ouverte aux citoyens. Les spectateurs ont pu découvrir le travail des artistes sculpteurs. C’est fascinant de voir un sculpteur créer son œuvre, dévoiler petit à petit, au cœur d’un bloc de pierre, la sculpture qui semblait attendre ses coups de ciseaux pour se révéler au grand jour.

Lorsque l’on voit les nationalités présentes,

Les spectateurs ont pu participer, découvrir

www.durbuy.be l 13

au plus près le travail de la pierre et ce, dès le plus jeune âge. Comme chaque année, les écoles primaires ont participé à un concours. Tous les projets étaient exposés au Centre culturel lors de l’exposition des artistes bénévoles. Cette année, parmi les nombreuses candidatures, le jury a retenu quatorze projets sur base de la maquette 3D et du texte expliquant la démarche artistique du sculpteur par rapport au thème imposé.

Le jury 2019 était composé de :

• Vincent Rousseau (sculpteur) • Naja Bair (sculpteure) • Ana-Belén Montero (artiste) • William Livermore (sculpteur) • Jean-Roch Focant (peintre)

Et cette année le jury a sélectionné :

• Fabrice Bellery • Véronique Choppinet • Chang Shu-Wei • Henry Hardy • Guy Janssen • Lin-Li Jen • Manon Huguenin • Dwan Yu • Marc de Winter • Sylvain Patte • Caroline Ruizeveld • Mark Thompson • Kazuyoshi Hirai

Pablo Docquier, Echevin du tourisme.


Durbuy

Bulletin communal

L’inauguration de « Trail en Famenne » se déroulera le samedi 29 juin 2019 à Durbuy. 24 trails sont à présent balisés sur nos 6 communes : Durbuy, Hotton, Marche-en-Famenne, Nassogne, Rochefort et Somme-Leuze. Nous avons choisi de le faire savoir via l’organisation d’un événement trail convivial... Cet événement inaugural gratuit est destiné à faire découvrir aux trailers nos circuits balisés. L’ASBL Pays de Famenne propose 3 trails (4 km | 15 km | 28 km) à parcourir hors chrono, en toute convivialité. Le départ groupé des 3 trails est prévu à 10h, 2 bières locales sont offertes aux trailers participants. Infos et inscriptions via www.trailenfamenne.be

A Durbuy, l’Office communal du tourisme a placé plus de 30 caches réparties sur l’ensemble de la Commune. Ces caches font découvrir aux chercheurs les lieux incontournables et parfois insolites, les sculptures réalisées lors des différents symposium de sculpture monumentale.

Tenté par l’expérience ? Retrouver les coordonnées des différentes caches sur www.geocaching.com.

www.durbuy.be l 14


Durbuy

Bulletin communal

le MAMCD vous informe

Le Musée de Durbuy accueille les enfants Un musée, ce n’est pas qu’un lieu où l’on voit des expositions… C’est un lieu vivant pour tous les âges, et notamment les enfants, à travers différentes activités.

Un stage…

Pendant 5 jours, le musée propose un stage artistique pour les enfants de 8 à 12 ans. Celui-ci donnera l’occasion aux amateurs d’art de : • découvrir l’envers du décor dans un musée : la visite des expositions, les missions et le travail dans un musée… • faire connaître ou perfectionner différentes techniques artistiques : aquarelle, photo, peinture, fusain… • montrer le travail de nos artistes locaux et de bien d’autres…

Informations pratiques :

Du lundi 15 au vendredi 19 juillet, activités de 9h à 16h (garderie possible dès 8h et jusqu’à 17h), 50€ par enfant, INSCRIPTION OBLIGATOIRE au 086/43.47.95 ou via mamcdurbuy@gmail.com

… et des activités familiales

Le musée vous propose également des activités pour toute la famille. Choisissez votre formule !

« Samedi des familles » 

Nous vous avons concocté une visite guidée toute particulière, avec des animations et des jeux pour les enfants, en compagnie d’un ou deux artistes de notre exposition « Noir & Blanc ». Cette visite dure +/- 1h30 et se termine par un goûter convivial.

Informations pratiques :

Le 22 juin ou le 27 juillet, 3€/adulte, gratuit pour les enfants, RÉSERVATION SOUHAITÉE au 086/43.47.95 ou via mamcdurbuy@gmail.com

« J’emmène mes parents au musée » 

Le principe est simple : les parents venant accompagnés de leur(s) enfant(s) bénéficient d’un tarif réduit et les enfants partent à la découverte de l’exposition grâce au livret ludique offert par le musée. Ce livret leur permet d’entrer dans le vif de l’exposition en résolvant des jeux, des énigmes mais aussi en recevant des informations pour la compréhension des œuvres.

Informations pratiques :

Tous les week-ends et tous les jours de vacances scolaires, 3€/adulte (au lieu de 5€), gratuit pour les enfants, infos: 086/43.47.95 ou mamcdurbuy@gmail.com

Infos pratiques du musée: Ouvert lundi, mercredi (uniquement pendant les congés scolaires), jeudi et vendredi de 13h à 17h ; samedi et dimanche de 13h à 18h. Tarif : 5€ : adulte ; 3€ : senior, étudiant, enseignant, groupes (min. 15 personnes) ; gratuit pour les moins de 12 ans ; gratuit pour tous chaque 1er dimanche du mois. Rue Comte Théodule D’Ursel, 21 6940 Durbuy 086/43.47.95 mamcdurbuy@gmail.com

« Noir & Blanc » et après…

Jusqu’au 28 juillet, vous pouvez admirer les œuvres des douze artistes réunis autour du thème « Noir & Blanc » à travers des techniques diverses : fusain, photographie argentique, encre de chine, sculpture, céramique… Cette exposition fait la part belle aux artistes de chez nous, avec 6 artistes de Durbuy : Naja de Durbuy, Christine De Buck, Charles-Henry Sommelette, Philippe Gillon, Philippe Dumont et Claire Segers. Ne tardez pas !

Femmes céramistes

A partir du 15 septembre, la nouvelle exposition temporaire sera consacrée aux femmes céramistes. Cette présentation se veut innovante à travers des approches peu

conventionnelles mais progressives et stimulantes. La céramique actuelle suscite un dialogue culturel qui interroge notre mode de vie, nos croyances, nos perceptions. Attendez-vous à être surpris ! Par ailleurs, nous vous présenterons aussi un nouveau volet de notre collection permanente, avec une sélection des aquarelles de Marcel Lucas sur le thème de « L’arbre ».

…et en août ?

Cette année, pendant le mois d’août, le musée ferme ses portes et cède ses cimaises à l’association Comte Théodule d’Ursel pour une exposition consacrée aux artistes locaux, du 3 au 25 août entre 14h et 18h. infos : 086/21.49.00 halleauxbles@ gmail.com ou jacques.remy@gmail.com

En collaboration avec l’Administration communale, le Centre culturel, le Royal Syndicat d’initiative, l’ADL, Intégra, les commerçants et les artistes de la région,

l’Univers des artistes asbl fêtera en septembre ses cinq ans d’existence.

Du 07 septembre au 07 octobre 2019, certains lieux publics et commerçants mettront des espaces à la disposition de talents artistiques à découvrir. Dans les étalages comme à l’intérieur des bâtiments, les amateurs ou les profanes auront le loisir d’apprécier les œuvres et le talent d’artistes locaux et régionaux, amateurs ou professionnels. N’hésitez pas à pousser la porte ! Le dimanche 08 septembre 2019 des animations rassemblant divers artistes feront vivre le parc communal. Venez découvrir ces artistes aux talents multiples.

Vous pouvez déjà admirer des œuvres sur facebook « l’Univers des artistes » et sur le site : https://universdesartistes.jimdo.com/ Renseignement : Marina Kozik 0473/253 705 marina.kozik115@gmail.com www.durbuy.be l 15


Durbuy

Le Centre culturel vous informe

Bulletin communal

Une belle programmation... Une belle programmation vous attend pour les mois à venir avec beaucoup de théâtre et d’humour.

Théâtre au château

Le Four à bois La caravane passe !

Le 14 août 2019 à 21h au gîte d’étape à Villers-Sainte-Gertrude, « L’heureux élu » d’Eric Assous par le Théâtre des galeries. Une histoire d’amitié contrariée par l’irruption d’un nouveau venu et par d’anciennes trahisons révélées à cette occasion.

Un spectacle familial en plein air dans le cadre de l’Univers des artistes. Le 8 septembre à 15h30 à la Place du marché à Barvaux. Monsieur Bizzcuit est dans un sacré pétrin. Sa boulangerie artisanale bat de l’aile depuis qu’une grande surface s’est installée en face. Avec la complicité de Maître Piazza, son artisan boulanger et de Lidi, la vendeuse, il a décidé de créer une RBM, une « réserve boulangère mobile » afin de promouvoir la fabrication traditionnelle du pain au levain dans le quartier. Une chose est sûre, il y a du pain sur la planche.

« Une pièce pertinente et actuelle dont les effets comiques permettent de passer un agréable moment. » Places en vente au Centre culturel de Durbuy. Prix en prévente : adulte 15€ ou 12 cc | jeune 13€ | Art27. Prix le soir même adulte 18€ | jeune 15€. Organisation : gîte d’étape de Villers SteGertrude | CCDurbuy

Un spectacle tout frais, qui sent bon le pain chaud, qui sort du four, à consommer sur place sans modération ! Places en vente au Centre culturel de Durbuy. Prix unique : 5€ Organisation : L’Univers des artistes | CCDurbuy

La 2ème édition du festival « En Ourthe pour l’humour » aura lieu le vendredi 4 octobre à 20h à la salle Mathieu de Geer.

Les Voisins 3

OUVRENT LA SAISON DU CENTRE CULTUREL DE DURBUY ! Le vendredi 13 septembre à 20h15 à la salle Mathieu de Geer, pour le troisième opus de cette franche comédie, Liliane (Gisèle Mariette) et Francis (Pierre Theunis) gèrent à leur façon la salle du village. Jean-Louis (Didier Boclinville) et Joséphine (Betty La Ferrara) regrettent déjà de leur avoir confié cette responsabilité. Cette salle paroissiale devient le théâtre du nouveau quotidien des Voisins, ils y dansent, ils y chantent et ils y fêtent aussi un mariage. Places en vente au Centre culturel de Durbuy. Prix unique en prévente 25€ et le soir même 28€ | Art27

Au programme :

Antoine Donneaux Marie-Eglantine Kody

Organisation : ACIS Clairval (enseignement primaire) | La plume à l’oreille | CCDurbuy

Les places seront en vente au Centre culturel de Durbuy. Prix adulte en prévente : 30€ Le soir même : 35€ | prix jeune (- 26 ans) : 25€

Centre culturel de Durbuy Grand-Rue 40a 6940 Barvaux-s/O 086/219.871

Plus d’infos et réservations Centre culturel de Durbuy Grand-Rue 40a 6940 Barvaux-s/O 086/219.871 resa@ccdurbuy.be www.ccdurbuy.be

resa@ccdurbuy.be www.ccdurbuy.be

www.durbuy.be l 16


Durbuy

Bulletin communal

La religion a-t-elle quelque chose à dire au projet européen ? Le vendredi 1er mars, organisée par le Centre culturel de Barvaux, avec la collaboration de l’échevine de la culture, Cécile Colin, du Rotary Club, l’Université tous âges et l’ASBL Socrate, s’est tenue une conférence intitulée « La contribution de la religion au projet politique de l’Europe ». lutionnaire, peut-être ouvert à la religion, chrétienne en particulier...

C’est le père jésuite Xavier Dijon, originaire de Huy, déjà père provincial des Jésuites de Belgique et professeur émérite de philosophie du droit à l’Université de Namur, qui était invité. L’orateur, présenté par André Baijot, ayant écrit de nombreux livres et articles sur des thèmes divers (éthique familiale et du corps social, philosophie du droit, Afrique, droit comparé, etc.) nous a présenté son point de vue articulé en quatre parties.

I. Survol historique Coup d’œil sur nos terres européennes où l’on perçoit le besoin de se tourner vers l’au-delà dès l’époque préhistorique (cf. dolmen de Wéris), puis la religion de l’empire romain qui divinise quasiment son empereur tout en laissant chacun garder foi en ses dieux et ensuite l’évangélisation de la Gaule et le passage au christianisme de pratiquement tout le continent, donnant lieu à ce qu’on a pu appeler « la chrétienté » ; alors qu’au sud de la Méditerranée, ce sera l’Islam qui se répandra avec force et succès. Après la découverte de l’Amérique et les propositions de Luther qui ébranlent l’Europe en créant des guerres entre chrétiens de diverses sensibilités, on va se dire que si l’Église n’est plus fédératrice, ce sont les philosophies des Lumières qui vont prendre le relais de la réflexion sur le vivre ensemble. Quelque chose de nouveau se développe : l’athéisme (qu’il soit positiviste, humaniste, social ou nihiliste) selon lequel Dieu n’est pas une hypothèse nécessaire. Après la période de l’expansion coloniale, au XX° siècle, on va assister aux deux totalitarismes athées : le communisme et le nazisme. Au sortir du chaos de la seconde guerre mondiale, on va proclamer la déclaration universelle des droits de l’homme (1948) ; l’encyclique Pacem in Terris (1963) de Jean XXIII accueille ces droits et les intègre dans la

doctrine sociale de l’Église. Par contre, au moment où l’Union européenne rédige sa constitution (2004), il y a eu un gros débat sur les racines chrétiennes de l’Europe mais finalement, on renonce à mentionner ces racines spirituelles dans le document en faisant valoir qu’il serait inutile de réveiller les tensions entre les religions ; aussi ne garde-t-on que les « valeurs humaines », telles que le respect de la dignité humaine, le droit des minorités, etc. Xavier Dijon se dit que la foi chrétienne n’est pas nécessairement porteuse de mauvaises choses mais comment alors articuler du « plein » (la possibilité de vivre sa foi) et du « vide » (la possibilité d’adhérer librement à une religion) ?

II. Relecture théologique du passé spirituel de l’Europe Par contraste avec le paganisme, le judaïsme et l’Islam, le christianisme se présente comme la religion de l’avenir (Adveniat Christus!). A l’époque qui va de la Réforme aux Lumières, des philosophes issus de la mouvance protestante vont essayer de réfléchir sur le vivre ensemble sans référence religieuse mais sur la base de la seule raison humaine. Ce sera Grotius abordant la notion même de droit des personnes et « le droit international », Rousseau « le contrat social » et Luther « le libre examen (de la Bible) ». C’est l’avènement du sujet isolé des autres et de ce que des philosophes appelleront « le droit de nature ». On peut ensuite librement abandonner ses droits premiers à « la chose publique (la res publica) » et ainsi, à l’assemblée, des lois sont votées pour représenter « la volonté générale ».

III. Le présent spirituel de l’Europe Après l’ère des totalitarismes qui sont un commun refus du christianisme, il faudrait revisiter la « religion des droits humains », celle qui pose un vivre ensemble post-révowww.durbuy.be l 17

1789, la révolution française proclame son slogan « Liberté, égalité, fraternité ». Cependant, la fraternité suppose un père que la révolution ne pose pas ; on devrait dès lors plutôt dire « liberté, égalité, laïcité ». Selon l’orateur, la liberté est celle des droits de l’homme, permettant de se dégager les uns des autres ; l’égalité est celle de se comparer afin d’avoir tous les mêmes droits ; la laïcité permet la liberté religieuse. Or, nous devons justement redécouvrir aujourd’hui « les Lumières de la religion » (reprise du titre d’un ouvrage récent de J-L Ferry) qui semblent indispensables pour répondre aux questions qui dépassent les biens matériels. En effet, de nombreux penseurs constatent actuellement que pour aborder les questions de l’amour, de la vie, de la mort, etc. la raison seule, livrée à elle-même, ne suffit pas.

IV. La convenance entre le christianisme et l’Europe La religion chrétienne et la politique entretiennent un lien de convenance, c’est-à-dire une affinité, un soutien mutuel qui est profitable pour le développement intégral de l’homme. L’orateur cite quatre domaines en particulier : 1° la famille : plutôt que d’utiliser les droits de l’homme comme fondement de la famille, il faudrait rappeler que c’est la famille qui devrait être à la base des droits de l’homme. 2° l’environnement : recevoir la planète comme un don de Dieu aiderait à acquérir un regard contemplatif et à trouver sa place de gardien de la création. 3° la migration : la convention de Genève devrait élargir le statut de réfugié à celui qui souffre de pauvreté (le catéchisme de l’Église catholique a déjà élargi sa définition). 4° l’Europe politique : il y a de la diversité en Europe, il faut arriver à une concorde (selon sa devise « ex varietate concordia », unis dans la diversité) pour passer de la confusion des langages de Babel à l’Esprit de la Pentecôte, cela convient aussi pour le dialogue avec l’Islam. Cet exposé se termine par quelques questions et commentaires de l’assemblée d’environ quatre-vingt personnes, qui a été rehaussée par la présence du ministre Philippe Courard, président du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles ... et de quelques jeunes adultes. Antonin le MAIRE


P

B

constructions sprl

PB consTrucTions EnTrEPrisE dE maçonnEriE

MENUISERIE

GENERALE

Xh gnesse

Ch. &Fils

Pascal Bihain champay 4 6941 Villers-ste-Gertrude

Tél : 0473 45 39 85

pbconstructions02@gmail.com

39, Tour 6941 Durbuy

www.pb-constructions.be

086 21 21 01 Fax 086 21 40 59

CLÉS SUR PORTE

MAISONS OSSATURE BOIS & CHALETS

TRANSFORMATIONS TERRASSES BARDAGES CARPORTS PERGOLAS WELLNESS

s.a.

Luc Tasia & Fils Entreprise générale de construction

DEVIS GRATUIT SANS ENGAGEMENT

• Tous travaux de maçonnerie et de toiture • Spécialité maçonnerie à la pierre • Transformation • Rénovation • Clé sur porte Tél. 086/32 21 03 www.luctasia.be

info&luctasia.be Rue Grande Enneille 104 - 6940 DURBUY

gedimat Comobe

Ordinateurs toutes marques

Conseils • Vente • Entretien • Réparations • PC toutes marques Apple • Réseau • Hebergement • Création de site Chainrue, 18 - 6940 Barvaux-sur-Ourthe • 086 40 10 93

www.barvaux-informatique.be

matériaux de construction et d’aménagement Lundi au Vendredi : 7h30-12h et 12h30-18h Samedi : 8h-12h Fermé le dimanche

Rue de l’Industrie 13 - Barvaux-sur-Ourthe 086 21 35 71- comobe@skynet.be

‘Funérailles, crémations, assurances obsèques et assistance en formalités après funérailles.’ 084 46 62 11 | 24h/24h et 7/7 jours

Rue Erène 9 | 6900 Marche-en-Famenne Hotton-Melreux | Barvaux | Hamoir | Anthisnes | Rochefort | Comblain-au-Pont Poulseur | Marche-en-Famenne | Jemelle | Wellin

0476.73.46.18

gauthier.bebras@gmail.com

www.debrastentes.be Rue des Ardennes 55 - 6941 - BOMAL - DURBUY

et Heerwegh - n° d’entreprise 0412.937.710 RPR Anvers 0412.937.710 - siège social : Noorderplaats 5 b 2, 2000 Anvers


Durbuy

Bulletin communal

Le Forum de la mobilité vous informe

Avec le Forum de la mobilité… Cette année, le projet «La sécurité, c’est ma priorité!» a vu le jour.

« La sécurité, c’est ma priorité ! » Nos animatrices, Gilberte FERRIERE et Stéphanie LAMOTE, accompagnées des mascottes, « Cocotte et Raoul », se sont rendues dans différentes écoles communales à Durbuy, Hotton et Amonines. Les enfants et enseignants ont répondu avec beaucoup d’enthousiasme à ce beau projet. Ensemble, nous avons vu ou revu la sécurité routière. Les enfants sont maintenant capables d’identifier différents panneaux, de se déplacer en toute sécurité sur les trottoirs, d’analyser les dangers de la route et d’adapter leurs comportements aux aléas de la circulation (carrefours, rondspoints, passages piétons, etc.). Ils ont également pris conscience de l’importance d’attacher leur ceinture de sécurité. Enfin, par le biais de jeux de rôles, ils ont également appris à passer correctement un appel d’urgence au 112.

Bike2school Nous sommes à la fin des quatre semaines de défi et, une fois encore, les enfants nous ont époustouflés par leur motivation. En effet, ils ont battu le record de kilomètres pour la quatrième année consécutive en atteignant un compteur de 6.784 kilomètres parcourus ensemble. Leur implication envers le climat, un sujet que nous ne pouvons plus ignorer, est indéniable. Nous ne pouvons que les féliciter pour ce bel exploit.

La Semaine de la Mobilité 2019 On espère vous retrouver nombreux durant la semaine de la mobilité qui se déroulera du 16 au 22 septembre 2019. Vous découvrirez notre programme bien vite sur notre site http://www.mobilite.durbuy.be/ ou sur notre page Facebook. Il est temps pour nous de vous dire « A l’année prochaine » et de vous souhaiter de bonnes vacances. Cocotte et Raoul sont, eux, déjà partis prendre un bol d’air à la mer avec notre chauffeur Jean-Michel.

Transports et renseignements Le Forum de la mobilité reste à votre disposition pour vos divers déplacements. Pour tout renseignement, vous pouvez nous contacter au 086/21 96 40. Sarah TESSELY, directrice. www.durbuy.be l 19


Durbuy

Bulletin communal

L’ADL vous informe

Aventures d’une jeune française en terre durbuysienne

Pour mon stage de première année de master en tourisme à l’Université d’Angers, je souhaitais partir au Sénégal, c’est finalement la Belgique qui m’a accueillie. Point positif : je n’avais jamais visité votre charmant pays, voilà donc une occasion pour rencontrer les plus grands amis des Français, les Belges.

Partir quatre mois à l’étranger, seule, réserve son lot de challenges. Quand on vit à La Rochelle, le défi majeur en arrivant ici, je ne vous cache rien, c’est la météo ! Régulièrement de 10 à 15°C de moins, c’est pas tous les jours facile… Désormais je sais que, quand il ne pleut pas, on peut déjà considérer qu’il fait beau… Je vais m’arrêter là pour la météo belge, sinon je pourrais écrire deux pages là-dessus ! L’objet de mon article est de rédiger un compte-rendu, d’un point de vue personnel et professionnel, sur mes aventures durbuysiennes. Vous m’avez accueillie pendant quatre mois, je vous dois bien cela ! J’ai effectué mon stage à l’ADL, avec la volonté de travailler sur le tourisme durable car des avancées notables y ont déjà été faites par rapport à d’autres destinations. Première expérience dans ce domaine, sur un territoire parfaitement inconnu. Comment donc commencer ? 1) M’entourer de collègues compréhensifs et prévenants. 2) Avoir la chance de sortir du bureau pour aller sur le terrain.

• favoriser l’intégration des différents acteurs pour travailler de manière collective ; • faire en sorte que le tourisme continue à générer des bénéfices économiques et à faire vivre les acteurs qui en dépendent. Le but est de laisser à vos enfants un héritage touristique de qualité et de limiter les aspects négatifs. A chacun de poser sa pierre à l’édifice pour rendre le tourisme à Durbuy plus agréable. Elus politiques, organisations touristiques, je tire la sonnette d’alarme : le tourisme ne se gère pas uniquement par les privés, vous avez votre rôle à jouer ! A vous d’initier, avec les professionnels du secteur et les habitants évidemment, une réflexion sur le développement touristique actuel de la commune et celui que vous souhaitez voir naître. Que doit être le tourisme à Durbuy dans 10 ans ? Quelles valeurs revendiquez-vous ? Qui souhaitez-vous accueillir ? Devez-vous fixer des limites au nombre

Tout ceci doit faire l’objet d’une réflexion si vous ne souhaitez pas subir en trop grande mesure les débordements que le tourisme peut générer. Souhaitez-vous évoluer comme Venise, Amsterdam ou le Mont Saint-Michel ? Par la suite, j’ai effectué des entretiens avec des habitants et ai diffusé un questionnaire en ligne. Je poursuivais plusieurs objectifs : voir si vous, habitants de Durbuy, étiez vous-même touristes et consommateurs de l’offre touristique locale. Je souhaitais également avoir un aperçu de votre ressenti face au tourisme à Durbuy et voir si vos pratiques touristiques et votre profil pouvaient influencer votre vision. Une nette tendance apparaît à la suite de ces enquêtes auxquelles plus de 200 personnes ont participé : une rupture est en train de s’opérer dans le tourisme à Durbuy. Vous, habitants, êtes visiblement de moins en moins en accord avec le tourisme développé. La masse de touristes commence à poser problème. Ce secteur d’activités a ses travers, c’est certain, mais une réalité est tout de même là : la commune est particulièrement bien desservie en commerces, services, etc… et le tourisme y est pour quelque chose. Voir par exemple une synthèse de vos réponses concernant les pistes d’amélioration du développement touristique (graphique page suivante).

Me voilà donc partie à votre rencontre : commerçants, instituteurs, artisans, étudiants, pensionnés, hommes, femmes, Wallons, et même Flamands installés en Wallonie depuis plusieurs années, la quarantaine de profils rencontrés était d’une richesse incroyable, tout comme les échanges que nous avons eus ! J’ai d’abord rencontré des acteurs économiques de la commune afin de mesurer leur lien avec le tourisme durable et votre intérêt à participer à la construction collective d’une stratégie touristique. J’ai pu constater que le tourisme durable est un concept assez flou dans les esprits. Aux organes touristiques de saisir l’enjeu et de vous sensibiliser à cette cause. N’oublions pas que le tourisme durable, ce n’est pas que l’écologie ! C’est tout d’abord une réflexion à mettre en place. Alors œuvrer pour une stratégie durable, c’est : • réfléchir à la manière dont on protège l’environnement, un de vos principaux atouts ;

d’hébergements touristiques, au nombre d’autocars accueillis, de voitures... Combien de commerces souhaitez-vous voir achetés par des investisseurs hors commune ?

N’hésitez pas à participer aux projets communs, c’est en agissant ensemble que vous ferez avancer les choses ! Le tourisme vous touche tous, de près ou de loin, et vous avez tous un rôle à jouer.

Romane MOREAU, dans le Nord ! www.durbuy.be l 20

Les enjeux du tourisme dans la commune sont nombreux. Il génère du l’emploi, c’est une bonne chose ! Mais observons le côté positif : la commune s’engage déjà sur la voie du développement durable : le label Commune du commerce équitable,


Durbuy

Bulletin communal

la coopérative Li Terroir, le Forum de la mobilité, et d’autres actions individuelles sont autant d’initiatives à souligner ! Il faut continuer sur cette voie et la généraliser. Le tourisme durable n’est qu’une démarche supplémentaire, que vous allez mener à bien, je n’en doute pas ! Eden et Green Destinations, des reconnaissances internationales en matière de tourisme durable, l’ont d’ailleurs déjà confirmé. Vous disposez de richesses incroyables

sur votre territoire : votre nature, votre patrimoine, votre gastronomie (et c’est une Française qui le dit !) sont une grande richesse ! A vous de préserver tout cela… Via cet article, je souhaite aussi remercier toutes les personnes qui ont accepté de me rencontrer et d’échanger avec moi. Cela m’a enrichi sur de nombreux plans !

qu’ils se saisissent des enjeux que j’ai mis en avant. Le travail théorique, bien que ce ne soit pas la partie la plus difficile, a été effectué. A vous maintenant de décider comment vous le concrétiserez. Romane MOREAU, Étudiante à l’Université d’Angers.

Je transfère désormais mon travail aux élus et aux organismes de tourisme, pour

2 choix faciles pour vos achats de produits locaux au quotidien 1- LE MARCHÉ (couvert) DES PRODUCTEURS LOCAUX > TOUS LES VENDREDIS DE 16H À 19H à Melreux (Hotton) salle du TTC

> Bar - Ambiance conviviale > Dégustations de produits locaux Pub durbuy.indd 1

2- COMMANDE PAR INTERNET

sur literroir.be (avant mardi minuit)

> Réception gratuite:

- LE VENDREDI dès 17h30 au Marché des Producteurs. - LE SAMEDI matin en points relais.

Légumes Viande ries et charcute ocolats Pains et ch Fromages Miel ...

> Livraison à domicile: - LE SAMEDI matin. Renseignements:

0472 381 972 info@literroir.be

www.durbuy.be l 21

19/06/19 13:39


CENT Durbuy

La Maison de l’enfance vous informe

Bulletin communal

Que faire à Durbuy pendant les grandes vacances ? Tous les stages d'été pour les 18 mois à 16 ans en 1 coup d'œil .JUILLET 2019 Lieu

Dates

Thème

1 au 5 Juillet

Fort Bomal

Ecole communale de Bomal

A plumes, poils et écailles

8 au 12 Juillet

Prix

Orga

2007-2012

50 €

OAL

Ecole communale de Bomal

2013-2017

50 €

OAL

Aventure-Multisports

Bohon

9 à 16 ans

90 €

COD

Aventure-Multisports

Bohon

5 à 12 ans

60 €

COD

Les castors Juniors

Hotton

5 à 8 ans

85 €

RIVEO

Ferme pédagogique

Septon

4 à 12 ans

110 €

VP

Autour de l'eau

Barvaux

18 mois à 3 ans

12€ /jour

HA

Jeux géants en bois

Ecole communale de Bomal

2007-2012

50 €

OAL

Les insectes

Ecole communale de Bomal

2013-2017

50 €

OAL

Danse -multisports

Bohon

5 à 16 ans

60 €

COD

Football-Multisports

Bohon

5 à 8 ans

60 €

COD

Football

Bohon

9 à 19 ans

60 €

COD

Anes-Bricolages

Heyd

9 à 12 ans

120 €

Cilou

Cabanes

Wanze

10 à 12 ans

90 €

Atelier

Tennis

Bomal

4,5 à 12 ans

90 €

TCB

Ferme pédagogique

Septon

4 à 12 ans

110 €

VP

12€ /jour

HA

2007-2012

50 €

OAL

Ecole communale de Bomal

2013-2017

50 €

OAL

Je prends ma santé en mains Barvaux

15 au 19 Juillet

Asterix et la Potion Magique Ecole communale de Bomal Disney à travers les âges

22 au 26 Juillet

Ages

18 mois à 3 ans

sauvetage-natation

Bohon

5 à 16 ans

60 €

COD

Orientation-Multisports

Bohon

9 à 16 ans

60 €

COD

Cabanes

Heyd

9 à 12 ans

120 €

Cilou

Ferme pédagogique

Septon

4 à 12 ans

110 €

VP

Musée et arts

Durbuy

8 à 12 ans

50 €

Musée

Suivre la mélodie

Barvaux

18 mois à 3 ans

12€ /jour

HA

Les défis de LAO

Ecole communale de Barvaux 2007-2012

50 €

OAL

Les marionnettes

Ecole communale de Barvaux 2013-2017

50 €

OAL

initiation vélo-multisports

Bohon

4 à 8 ans

60 €

COD

Arts Martiaux -multisports

Bohon

5 à 12 ans

60 €

COD

Anes-Bricolages

Heyd

9 à 12 ans

120 €

Cilou

Si vous rencontrez des difficultés financières et que vous êtes dans les conditions d’octroi (bénéficiaire de l’intervention majorée), www.durbuy.be 22 une aide via la cellule égalité desl chances est possible. N’hésitez pas à contacter Ankica Selak au 086 219 800 ou au 0474 45 02 64.


NTRE Durbuy

Bulletin communal

Que faire à Durbuy pendant les grandes vacances ? Tous les stages d'été pour les 18 mois à 16 ans en 1 coup d'œil

Dates 29 Juillet au 2 Août

JUILLET ET AOUT 2019 vacances ? Que faire à FIN Durbuy pendant les grandes Thème Lieu Ages

Prix

Orga

Ecole Barvaux 2007-2017 Un monde en plastique Tous les stages d'été pour les 18communale mois à 16deans en 1 coup d'œil

50 €

OAL

9 à 16 ans

60 €

COD

5 à 16 ans

60 €

VTT- Multisports

Dates 1 au 5 Juillet

5 au 9 Août

12,13,14 Août 8 auet1216Juillet 19 au 23 Août

Bohon

.JUILLET 2019 Bohon Pétanque - Multisports Thème Lieu Heyd Les indiens

Prix 120 €

Orga Cilou

Ecole communale de Bomal 2013-2017 Ecole communale de Barvaux Bohon 92007-2017 à 16 ans

50 € 9050 €€

OAL OAL COD

Aventure-Multisports Aventure-Multisports Les castors Juniors Natation-Multisports

Bohon Bohon

59àà12 16ans ans

6090 €€

COD COD

Hotton Bohon

55àà812 ans ans

8560 €€

RIVEO COD

Ferme pédagogique Anes-Bricolages

Septon Heyd

49àà12 12ans ans

110 €€ 120

VP Cilou

Ferme pédagogique Autour de l'eau

Septon Barvaux

4 àmois 12 ans 18 à 3 ans

Multisports - Walibi Jeux géants en bois

Bohon Ecole communale de Bomal

8 à 16 ans 2007-2012

5080 €€

COD OAL

Ecole communale de Bomal

Fort Bomal

Ecole communale de Bomal

A plumes, poils et écailles L'homme des bois Aventure-Multisports

Les insectes Multiarts-Multisports Danse -multisports BadmintonMultisports Football-Multisports Football Images intérieures-extérieures Anes-Bricolages Géo Pêche Cabanes Ferme pédagogique Tennis Ferme As-tu vupédagogique la vache?

15 au 19 Juillet

Organisme

Les minuscules

Orientation-Multisports Cabanes Contact

Musée et arts Secrétariat

OAL

6060 €€

OAL COD

Bohon Bohon

ans 57àà816 ans

6060 €€

COD COD

Bohon Durbuy Heyd Hotton Wanze Septon Bomal

9 à 19 ans 7 à 12 ans 9 à 12 ans 9 à 13 ans 10 à 12 ans 4 à 12 ans 4,5 à 12 ans

60 € 80 € 120 € 120 € 90 € 110 € 90 €

COD Atelier Cilou RIVEO Atelier VP TCB

Septon Barvaux

418 à 12 ansà 3 ans mois

110 12€ €/jour

18 mois à 3 ans

12€ /jour

2007-2017

50 €

VPHA HA

OAL

5 à 12 ans 2007-2012 7 à 9 ans 2013-2017 18 mois à 3 ans 5 à 16 ans

60 € 50 € 120 € 50 € 12€ /jour 60 €

COD OAL Cilou OAL HA COD

9 à 16 ans

60 €

9 à 12 ans

120 € Mail

COD

Septon

4 à 12 ans

110 €

Durbuy 086

8 à 12 ans

Bohon Ecole communale de Bomal Heyd Ecole communale de Bomal Barvaux Bohon Bohon

Téléphone

Madame Gilson Lu, Me, Je, Ve Les défis de LAO Monsieur Petry Pauline Dogné Les marionnettes Marie- Catherine initiation vélo-multisports Ecuries de Ninane Arts Martiaux -multisports Halle aux blés

38 77 26 Barvaux 086 38 74 34 084 41 35 71 086 219 632 Ecole communale de Barvaux 0499 23 51 68 0496 29 33 73 Ecole communale de Barvaux 0473/66.45.99 Bohon 0496 75 17 95 Bohon 086 43 47 95

Plus d'infos?

Coordination Enfance

0473 301 771

Anes-Bricolages

HAVP

50 €

OAL COD RIVEO Halte Accueil 22 au 26 Juillet La Verte Prairie Tennis L'atelier Cilou Musée

Suivre la mélodie Secrétariat

12€110 /jour€

OAL

12ans ans 55àà16

Heyd

Ferme pédagogique

50 €

2013-2017

Tohogne

Natation-Multisports Asterix et la Potion Magique Kamishibaï Disney à travers les âges La forêt enchantée sauvetage-natation

2007-2012

Bohon Bohon (Mixt OAL et COD)

Je prends ma santé en mains Barvaux

26 au 30 Août

COD

Ages 7 à 10 ans

Heyd

VP

50 € Musée oal@skynet.be

18 mois àlecod@lecod.net 3 ans 12€ /jour HA

info@riveo.be enfance@durbuy.be 2007-2012 50 € OAL www.laverteprairie.org p.dogne@hotmail.com 2013-2017 50 € OAL www.atelier-cec.org 4 à 8 ans

60 €

COD

60 € COD mamcd@durbuy.be

5 à 12 ans

9 à 12 ans

120 €

Cilou

enfance@durbuy.be

Si vous rencontrez des difficultés financières et que vous êtes dans les conditions d’octroi (bénéficiaire de l’intervention majorée), une aide via la cellule égalité des chances est possible. N’hésitez pas à contacter Ankica Selak au 086 219 800 ou au 0474 45 02 64. www.durbuy.be l 23

Cilou


Durbuy

Bulletin communal

L’Académie Ourthe-Vesdre-Amblève C’est un Centre Régional d’Enseignement Artistique agréé par la Communauté française.

basson, clarinette, clavecin, contrebasse, cor, flûte à bec, flûte traversière, guitare, harpe, hautbois, percussions, piano, orgue, saxophone, trombone, trompette, tuba, violon, violoncelle) ; chant (à partir de 14 ans) ; chœur d’enfants, chœur adosadultes, chant variété, claviers, écriture et analyse, histoire de la musique, improvisation et création en groupe, orchestres, musique de chambre, guitare d’accompagnement, guitare basse…  L’Académie organise des cours de musique, de danse, d’arts de la parole et du théâtre. Cycle préparatoire de 5 à 7 ans, cycle de formation dès 8 ans, filière adulte dès 14 ans. Cette année, les cours sont organisés sur les communes d’Aywaille, de Chaudfontaine, de Comblain-au-Pont, de Durbuy, d’Esneux, de Ferrières, de Liège (SartTilman), de Sprimont. Dans le domaine de la musique : éveil à la musique (de 5 à 7 ans) ; formation musicale (solfège) ; formation instrumentale (alto,

Pour le domaine des arts de la parole et du théâtre : diction, déclamation, ateliers théâtre, art dramatique, orthophonie, formation pluridisciplinaire (initiation à la diction, à la déclamation et à l’art dramatique). Pour le domaine de la danse : éveil gestique et rythmique (dès 5 ans) ; danse classique (dès 7 ans) ; danse jazz (dès 8 ans). Les (ré-)inscriptions pour l’année scolaire

www.durbuy.be l 24

2019-2020 se feront au Centre récréatif de Remouchamps, du 1er au 30 septembre, de 16h30 à 19h. Pour les permanences dans les différentes implantations, contactez-nous fin août ou consultez notre site internet. Reprise de tous les cours à partir du lundi 9 septembre 2019 suivant le nouvel horaire. Pour les cours complémentaires, se référer au fascicule horaire ou sur notre site.

Pour tout renseignement Académie O.V.A. 04/384.60.11 info@academie-ova.be www.academie-ova.be


Durbuy

Bulletin communal

Du nouveau à la Maison de l’emploi de Durbuy ! La Maison de l’emploi de Durbuy a accueilli au début du mois de mai une nouvelle responsable, Laetitia Jacques.

Avant d’arriver à la Maison de l’emploi, Madame Jacques travaillait au Forem de Liège où elle a exercé la fonction de conseillère au service des employeurs d’abord et, ensuite, celle de conseillère au service de l’accompagnement des demandeurs d’emploi.

et préparer sa recherche d’emploi, ou encore des séances d’informations sur les métiers en pénurie, par exemple.

Laetitia, qu’est-ce qui t’a motivée à intégrer la Maison de l’emploi de Durbuy ? La diversité du travail ! Les Maisons de l’emploi sont des structures particulières au sein du Forem. Grâce à leurs collaborations avec les communes, les CPAS et les différents partenaires, elles sont à même de fournir une offre proche des demandeurs d’emploi et répondant à leurs besoins.

« Mon profil » est un outil de « matching » (ndrl : adéquation, correspondance) rapide et pratique.  Le chercheur d’emploi publie ses attentes, ses expériences et ses compétences sur leforem.be afin d’être repéré par un employeur.  En sachant qu’en avril, plus de 1.000 entreprises différentes ont réalisé une recherche de candidats, cette application me semble incontournable.  Afin d’aider les personnes à se profiler, nous organisons un atelier pratique tous les mois.  Pour celles et ceux qui ont plus de difficultés avec l’outil informatique, nous proposons aussi des séances individuelles.

La Maison de l’emploi de Durbuy a la chance d’accueillir des permanences de l’ALE et de collaborer avec divers partenaires du secteur de l’insertion professionnelle dans le cadre de modules organisés sur quelques jours pour, par exemple, réaliser une orientation professionnelle, être plus efficace dans la recherche d’emploi, retrouver progressivement le chemin vers le monde du travail… Nous organisons aussi, tous les mois, divers ateliers : réaliser un CV,  rédiger une lettre de motivation attrayante, mieux organiser

Laetitia, peux-tu nous parler du nouvel outil « Mon profil  » accessible sur leforem.be ?

Pour plus d’informations sur nos ateliers et les activités organisées à la Maison de l’emploi ou si vous souhaitez rencontrer un conseiller dans le cadre de votre recherche d’emploi, n’hésitez pas à nous contacter au 086/21 99 21 ou via maisondelemploi.durbuy@forem.be.

Maison de l’emploi Durbuy Rue Petit Barvaux 2a 6940 Barvaux Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à12h. Une permanence téléphonique est assurée tous les jours entre 8h30 et 16h.

« Bien chez ToiT » un Service Intégra Plus Un magasin social de meubles et une entreprise de petits travaux à domicile, à votre service.

Vous devez vous débarrasser de meubles ? Ou, au contraire, vous cherchez à vous meubler ? Nous récoltons gratuitement le mobilier dont vous n’avez plus besoin et le vendons à prix social à tout qui en a besoin. Et pour les petits travaux d’entretien de votre logement (électricité, plomberie, peinture…), là aussi nous avons l’homme (ou la femme) qu’il vous faut. Integra Plus est une association à but social, fonctionnant sur 13 communes des provinces de Luxembourg (Durbuy, Hotton, Erezée, Rendeux, La Roche, Manhay, Marche, Nassogne), Namur (Somme-Leuze) et Liège (Clavier, Ouffet, Tinlot, Ferrières). En 2015, en plus de nos activités historiques d’insertion socio-professionnelle, nous avons lancé une petite entreprise d’économie sociale appelée « Bien chez

ToiT ». Nous y développons trois activités : les petits boulots à domicile, le déménagement social, et le magasin social. Ce dernier est situé juste à côté de nos bureaux, à Barvaux (Chainrue n°5). Si vous avez chez vous des meubles à donner, vous appelez Fred (0470.86.26.08) ou Angélique (0471.91.45.43). Ils écouteront votre description des objets, fixeront avec vous un rendez-vous, et Fred passera avec un camion et des ouvriers pour enlever ce qui peut être revendu. Ce service est entièrement gratuit. Si, par contre, vous cherchez à vous meubler, venez visiter notre magasin ou même, sur rendez-vous, notre dépôt. Chambres à coucher, salons, salles à manger, cuisines, bureaux, meuble de rangement, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin www.durbuy.be l 25

chez « Bien chez ToiT ». Pour vos petits travaux d’entretien de l’habitat, faites appel à Nathalie au 086/21.06.02 ou à Éric au 0497/64.38.08. Notre équipe réalisera pour vous des petits boulots pour lesquels un entrepreneur ne se déplacerait pas. N’hésitez pas à les appeler pour demander un devis. Pour ces deux activités (magasin de meubles et petits boulots), nous avons des ouvriers expérimentés qui encadrent des jeunes en formation professionnelle. En faisant appel à nous, vous permettez aussi à ces jeunes d’apprendre un métier. Bruno Galasse, Service Logement Coordination I.D.E.S.S.


Durbuy

Bulletin communal Maison Croix-Rouge Ourthe et Aisne

route de Marche 48 à 6940 Barvaux, 086/21.33.33 MCR.OurtheEtAisne@croix-rouge.be Président : Philippe Steyaert Heures d’ouverture : mardi de 9h00 à 12h00, mercredi de 9h00 à 16h30, jeudi de 9h00 à 16h30. 7j/7 sur rendez-vous : au 086/21.33.33 Location de matériel paramédical Vous avez besoin d’un fauteuil, de béquilles, d’un déambulatoire, ou d’autre matériel ? Contactez le 086/21.33.33 Transport social et médical non urgent Prise en charge par nos bénévoles pour vous accompagner à un rdv médical ou pour vous accompagner faire vos courses. Renseignements et prise de rdv : Maria Dossogne 086/21.33.33 Formations premiers secours Apprendre les premiers gestes qui sauvent. Pour qui ? A partir de 12 ans. Comment ? En 15h de cours Où ? Hotton, Barvaux, Ny... Coût de la formation ? 45 € par personne. Calendrier des formations sur :www.croix-rouge.be Renseignements : coordinationformation.cplux@croix-rouge.be Dons de sang  Vous aussi sauvez des vies en donnant votre sang. Où ? Barvaux, Hotton... Dates et lieux de collectes sur www.donneurdesang.be Vestiboutique Magasin de seconde main ouvert à tous ! Des vêtements, chaussures, accessoires en bon état pour hommes, dames, enfants. Les bénéfices financent notre Maison Croix-Rouge mais servent aussi à venir en aide aux personnes démunies de nos communes. Heures d’ouverture : mardi de 9h00 à 12h00, mercredi de 9h00 à 16h30, jeudi de9h00 à 16h30. Infos au 0496/61.07.51

TOUR

(HEYD) DURBUY

DIMANCHE 1 septembre de 7 à 18h

8ème BROCANTE

ARTISANAT MARCHE DU TERROIR 16h DUO ZEN (cover) Brocante : 1€/M Artisanat : 2€/M Petit déjeuner offert aux exposants CHAPITEAU - BARS - BARBECUE FRITERIE - GLACIER Chantal : 086 / 213 309 - 0496 / 239 159 Bar & restauration réservés www.durbuy.be l 26


Durbuy

Bulletin communal

Au cours des prochaines années, de nombreux travaux sont programmés Tohogne

Barvaux

Cent mètres avant l’ancienne école communale de Tohogne, le mur de soutènement côté droit sera entièrement rénové. La SWDE profitera du chantier pour poser une nouvelle conduite d’eau. Ces travaux engendreront des restrictions de circulation.

Les travaux d’aménagement du parking de l’OAL débuteront dans le courant du mois d’août et devraient être terminés avant l’hiver.

Petithan

Le Conseil communal du 29 mai a adopté le Programme d’investissement communal (PIC) 2019-2021 qui s’accompagne d’une garantie de subsides d’un montant de 1.021.000€. Les travaux retenus sont, dans l’ordre chronologique : • aménagement d’une piste cyclopiétonne à Barvaux, route de Durbuy avec un estimatif de 370.000€. Ces travaux clôtureront le chantier de la rénovation de la RN 983 ; • rénovation complète de la voirie Bomal-Izier, pour un montant estimé à 750.000€ ; • des travaux à la rue St-Amour à Durbuy,

Préalablement aux travaux de rénovation complète de la rue des Aguesses, la SWDE posera une nouvelle conduite. Les travaux ont débuté en ce mois de juin et devraient se clôturer en septembre. Débuteront ensuite la réfection de la voirie, la pose d’un tuyau de récolte des eaux de ruissellement, l’aménagement d’une piste cycle-piétonne et d’un trottoir. La pose d’un nouveau pertuis au Ris de Savon se fera quant à elle dans le courant du mois d’août.

Le Programme d’investissement communal 2019-2021

www.durbuy.be l 27

afin de canaliser les eaux de ruissellement dans le but d’éviter les inondations au centre de la Vieille-Ville, pour un budget avoisinant les 800.000€ ; • réfection des voiries à Jenneret à la suite de la pose des égouts ; • la pose d’un égouttage exclusif, Vieux chemin de Wéris à Barvaux ; • rénovation de la rue du Vieux-Mayeur à Barvaux. Ces différents chantiers en sont au stade de l’étude auprès de nos auteurs de projets. Les deux premiers projets devraient se concrétiser au cours de l’année 2020. Certes, ces aménagements, rénovations et autres travaux occasionneront quelques désagréments aux riverains mais, d’ores et déjà, je compte sur leur compréhension. Leur cadre de vie s’en trouvera nettement amélioré. Freddy PAQUET, Echevin des Travaux.


Durbuy

Les écoles communales vous informe

Bulletin communal

Une serre connectée à l’école de Borlon ! Le 18 mai 2019, nous avons inauguré notre nouvelle serre connectée et en « aquaponie ». Qu’est-ce qu’une serre connectée ? C’est une serre presque autonome, qui envoie ses données (par exemple : température, humidité…) et qui se gère quasi toute seule : les fenêtres s’ouvrent quand il fait trop chaud, la pompe arrose en continu les semis, le poêle à pellet s’allume s’il fait trop froid, l’aération fonctionne en continu, l’eau de pluie est récoltée et utilisée, et tout cela grâce à nos panneaux solaires. Qu’est-ce que l’ « aquaponie » ? Un aquarium se trouve au milieu de la serre. L’eau pleine d’engrais (fourni par les poissons) sert à arroser les plantes et ainsi, elles poussent plus vite. Nous avons planté plusieurs végétaux et nous pouvons déjà observer qu’ils ont déjà bien grandi en quelques jours. Notre nouveau projet : d’ici quelques jours, notre « apiscope », une ruche connectée, sera installée et nous pourrons observer les abeilles en pleine activité. Les élèves de l’école communale de Borlon.

Les sittelles à l’école de Heyd ! Tout comme l’année passée, nous nous sommes occupés d’un nichoir avec une petite caméra. Cette dernière nous permet de voir comment la vie de l’oiseau se déroule à l’intérieur.

Dans le nichoir, une sittelle Torchepot s’est installée et nichera certainement dans les années futures. Durant ces deux années que nous venons de passer avec elle, elle a pondu à deux reprises. La première année, il y avait sept œufs et cette année, nous en comptions neuf.

Nichoir connecté La caméra du nichoir envoie une image sur les ordinateurs et le tableau numérique. Grâce à cela, nous avons observé une sittelle avec ses petits. Cette année, il y a eu 9 oisillons dans notre nichoir. Nous avons vu leur évolution depuis l’éclosion.

Sittelle Torchepot description Famille : la sittelle est de la famille des sittidés. Il y a plusieurs espèces, notamment la sittelle à poitrine blanche, à poitrine rousse… Habitat : les bosquets, les petits bois… Là où il y a des herbes. Le nid est générale-

ment à quatre mètres du sol. Nourriture : elle se nourrit d’insectes, de graines et de petits fruits. L’espérance de vie : cet oiseau vit environ 9 ans. Menaces et protection : ses prédateurs sont les autres oiseaux, les écureuils… Morphologie : la sittelle pèse 17 à 28 grammes et mesure 14 cm. Elle a une envergure de 15 à 18 cm. La sittelle a les parties supérieures bleu-gris et a une queue courte. Les parties inférieures, menton et cou sont blancs devant et sur le haut de la poitrine, les flancs et l’abdomen, la couleur est orangée. Les ailes sont courtes et arrondies. La tête bleu-gris est assez grosse avec une ligne noire traversant l’œil. www.durbuy.be l 28

Les joues sont blanches ainsi que le menton et le devant du cou. Le bec bleu-gris est long et pointu. Les yeux sont noirs.

La Sittelle Torchepot reproduction La maturité sexuelle de la sittelle est atteinte vers l’âge d’un an. La femelle dépose 6 à 8 œufs blancs tachetés de brun dans son nid. Les œufs sont couvés de 14 à 18 jours par la femelle. Les deux parents nourrissent les petits pendant environ 24 jours. Les élèves de l’école communale de Heyd.


Durbuy

Bulletin communal

ZEROWATT à l’école de Bomal ! Tout au long de cette année scolaire, nous avons participé à un nouveau projet, accompagnés de monsieur Claessens : ZEROWATT. Ce projet était partagé en différentes étapes. La première était l’utilisation d’un wattmètre. Nous l’avons branché sur la photocopieuse pour contrôler sa consommation. Durant le courant du mois d’octobre, des panneaux photovoltaïques ont été installés sur le toit de notre école. Nous avons appris comment ils étaient fabriqués et placés. Tout au long du projet, nous avons dessiné un graphique reprenant la consommation électrique de l’année passée. Nous y avons ajouté des points reprenant la consommation de cette année. Le but était de rester sous la ligne. Ce que nous avons réussi haut la main. Nous avons ensuite appris à isoler le ballon d’eau chaude de l’école pour qu’il garde bien la chaleur à l’intérieur. Cela grattait... Nous avons fait une expérience pour découvrir le fonctionnement et la construction d’un circuit électrique qui permettait d’allumer une ampoule. Ce n’était pas si facile et très différent de nos idées. Pour découvrir les conducteurs, nous avons dû placer un clou sur la flamme d’une bougie. C’était très chaud et nous ne savions plus tenir le clou. Grâce à monsieur Claessens, nous avons appris énormément de choses et nous tenons à le remercier. Les élèves de l’école communale de Bomal.

Projet linguistique Hallo… Bonjour ! Nous sommes les élèves de 3ème et 4ème immersion à Bomal. Depuis l’année passée nous communiquons avec les élèves de 4ème année d’Oostduinkerke via mail, skype, video… Mais nous avons vraiment eu l’envie de les rencontrer en vrai. Le Jeudi 25 avril 2019, c’était le jour J ! Nous étions vraiment impatients de les accueillir dans notre école ! L’école d’Oostduinkerke est arrivée vers midi. Dès que les valises furent déchargées, nous avons mangé ensemble au réfectoire. Au départ, nous étions timides, mais certaines filles ont commencé à nous demander notre nom et puis les conversations en néerlandais se sont mises en route. Après le dîner, un bus nous attendait pour aller au parc Adventure Valley. Nous avons fait plusieurs activités : le tubing slide, le parcours de filets, le VTT, le labyrinth 3D et nous avons terminé notre excursion par une bonne glace. Une fois de retour à l’école, nous avons pris notre douche avant de manger un bon barbecue. Nous remercions d’ailleurs Monsieur Dieter (notre chef cuisto) et nos parents pour le buffet de crudités. Le soir, nous avons participé à un quiz. Chaque équipe avait choisi son nom : de gele eendjes, de Bomalletjes, de sandwiches en de quizers. Nous avons terminé

la soirée avec une petite boum. Et puis : Dodo ! Après une courte nuit, nous sommes partis faire une balade par groupe de quatre dans les bois. Partout sur le chemin, nous avons dû chercher des cartes avec des animaux. C’était l’activité idéale pour apprendre les noms dans les deux langues. A midi, nous avons mangé un hot dog et, www.durbuy.be l 29

malheureusement, après c’était déjà l’heure du départ ! Nous étions un peu tristes de les voir partir. Ils nous ont encore offert un petit souvenir de la mer. L’année prochaine, ce sera à notre tour d’aller les rencontrer à Oostduinkerke ! Les élèves de l’école communale de Bomal.


Durbuy

Bulletin communal

Une journée de sensibilisation aux handicaps à Clairval Ce jeudi 9 mai 2019, les élèves de 4ème , 5ème et 6ème années se sont rendus à Clairval pour être sensibilisés à divers handicaps, partager le quotidien de personnes avec handicaps, échanger avec eux.

Nous avons tous découvert et appris :  • la langue des signes et comment communiquer avec une personne malentendante ou sourde : langue des signes, lecture labiale… Nous savons maintenant qu’il faut toujours se placer face à la personne. Nous avons appris comment les interpeller quand on veut leur parler, et à ajouter des gestes, des mimes...

Nous avons aussi pu participer à différents ateliers (car-wash, relaxation, épicerie, créativité, terre ou sports adaptés) au cours desquels nous avons réalisé une activité avec des résidents et un référent. Nous avons pu poser nos questions, échanger sur des hobbies communs ...

Qu’avons-nous retenu ? • à voir comme un malvoyant ou aveugle : il y a de très nombreuses maladies oculaires et certaines ne se remarquent pas. Ce n’est pas facile de faire confiance à un guide pour se déplacer. Des malvoyants ou aveugles peuvent jouer au tor-ball (foot sonore)…

• Il ne faut pas se méfier d’eux ou en avoir peur... • Il ne faut pas les juger, les regarder et les éviter... • Il ne faut pas hésiter à aller vers eux, à leur poser des questions sur leur handicap... Ce sont des personnes agréables, gentilles, avec des talents, des capacités... Un handicap arrive très souvent dans le courant de la vie, personne n’est à l’abri d’un accident ! Demain cela pourrait être nous !

• comment se déplacer en chaise roulante : nous avons pu nous rendre compte que c’est dangereux, peu évident, que peu d’endroits sont adaptés aux déplacements en chaise roulante ...

C’était une super journée ! Nous avons été très bien accueillis ! Les élèves de l’école de Petithan.

Des activités tournées vers la nature... Les élèves de 1ère primaire ont repris en main l’espace « mare » aménagé dans le fond du jardin de l’école. Après plusieurs années d’abandon, la mare était ensevelie sous les mauvaises herbes. Avec l’aide de Mme Véronique Laffineur et de Mme Virginie, les élèves ont retroussé leurs manches et ont pu redonner vie à cet espace. Dans l’espace « mare » se trouvait un saule. Mme Véronique Laffineur a proposé aux élèves de 1ère année de fabriquer une

cabane vivante avec les rejets de ce saule. Imaginez l’enthousiasme des enfants ! Mais ce travail de longue haleine nécessitait beaucoup de main d’oeuvre pour les différentes étapes. Plusieurs classes de primaires se sont donc réparties la tâche. Admirez le résultat ! Un grand merci aux ouvriers communaux pour leur aide afin de débroussailler l’espace mare, de couper les branches du saule et de faire les trous pour la cabane.

Un petit magasin pour une alimentation saine... Les enfants siégeant au Conseil de citoyenneté avaient demandé la création d’un petit magasin de collations. Cela s’est mis en place l’année scolaire passée grâce www.durbuy.be l 30

à l’aide précieuses de parents volontaires pour la confection de ces collations. Grâce à l’appel à projet « Alimentation saine et durable », l’école a obtenu un beau subside afin d’acheter des collations saines via « Li Terroir », marché de producteurs locaux et/ou bio. Les enfants peuvent donc, jusque fin juin, déguster de bons produits tels que fromages des Tourelles à Fisenne, jambon de la boucherie Leboutte à Melreux, yaourts de la ferme du Bairy à Sinsin, des œufs de la ferme des Basses à Septon, des fruits et légumes du Vert’denne…. Certaines classes préparent également des cakes, biscuits ou crêpes avec les ingrédients achetés au marché également. Tous se régalent ! Les élèves de l’école de Tohogne.


Durbuy

Bulletin communal

Conseil consultatif communal des aînés

Conseil consultatif communal des aînés de Durbuy (CCCA) Une quinzaine d’aînés se sont impliqués dans la vie communale et ont ainsi souhaité être les voix des aînés de notre belle commune de Durbuy.

Le Conseil des aînés de Durbuy est composé de 15 membres, âgés de 55 ans au moins et ce, pour une législature de 3 ans. Ces nouveaux conseillers représentent les différentes localités de la commune. Ce 11 mars 2019, le Conseil consultatif communal des aînés de Durbuy s’est donc mis en place. Leurs différentes missions et responsabilités sont de garantir la participation des aînés à la vie communale, réfléchir et s’exprimer sur toute matière qui touche aux aînés, relayer aux organes décisionnels de la commune l’opinion et les préoccupations de chacun, promouvoir des actions/ activités à destination de tous les aînés de la commune, favoriser le dialogue intergénérationnel... D’autres missions seront de fournir aux autorités communales des recommandations pour développer des politiques qui tiennent compte des besoins des aînés.

« expertise du quotidien » et formulent des avis sur des questions d’intérêt communal. Il s’agira pour eux de faire connaître, comprendre et prendre en compte les préoccupations, aspirations et droits des aînés résidant sur le territoire communal, en vue d’améliorer leur qualité de vie et d’assurer une meilleure harmonie sociale. Ainsi, les discussions du CCCA porteront aussi sur des matières d’intérêt communal telles que la sécurité, la mobilité, la santé, le logement, etc.

Pour de plus amples informations concernant les actions du CCCA, prenez contact avec un membre du bureau du Conseil consultatif : • Président : Jean Laperche • Vice-Président : Danièle Lambert • Secrétaire : Willy DeMol • Représentant politique : Véronique Balthazard 0472/73 60 55

Véronique BALTHAZARD, Echevine des aînés.

Les représentants du CCCA partagent leur

www.durbuy.be l 31

Membres : COSTA Guy PIERRE Roger FETTWEIS Pascale COLLIGNON Jeanin VERHELLE Rik BLONDEAU Christian ROPPE Alain DEMOL Willy NOEL René SCHEVERS Bernadette DE BRAUWERE Martine GILLARD Christian LAPERCHE Jean LAMBERT Danielle Représentants politiques : CARRIER Jean-marie PAQUET Freddy JURDANT Eric BALTHAZARD Véronique Agente de liaison : SIMON Julie


Durbuy

Nos Communes... au temps jadis

Bulletin communal

L’église de Barvaux coûta… 93.275 F ! Pourquoi construit-on une nouvelle église ? Une des raisons peut être l’état de l’édifice antérieur, ainsi que ce fut certainement le cas à Barvaux à la fin du XIXe siècle. À ce sujet, un rapport officiel de l’architecte provincial Bouvrie, de Marche, daté du 27 septembre 1869 et concernant l’église paroissiale de Barvaux (qui était alors consacrée à saint Martin), est assez éloquent. de Barvaux est érigée en vicariat perpétuel suite à un édit d’Ernest de Bavière, princeévêque de Liège et archevêque de Cologne. La paroisse de Barvaux passera au diocèse de Namur en 1808, au doyenné de Durbuy en 1837 pour devenir elle-même siège de doyenné en 1933.

L’intérieur de l’église au début du 20e siècle (carte postale de Charles Delfosse). « L’église est lézardée en différents endroits. (...) Les façades latérales de la nef sont hors plomb, bombées et déversées. (...) La charpente est caduque, et d’une combinaison très vicieuse ; sa dislocation eût été infaillible et eût compromis la stabilité des murs latéraux sans les tirants en fer étiré établis provisoirement en suite de mon rapport du 6 juillet 1861. (...) Les toitures sont très mauvaises, déversées et gauches, et les corniches de l’édifice altérées et en partie consommées. Les plafonds des voûtes de la nef et du chœur sont fortement dégradés, accusent des gerçures, des crevasses et des boursouflures en partie détachées, et une brèche au chœur. L’état de dégradation avancée des plafonnages des voûtes, pouvant donner lieu à des chutes partielles et compromettre la sécurité, il est indispensable que les parties caduques des plafonnages soient enlevées immédiatement. »

Pourtant, cette malheureuse église n’était pas si ancienne : c’est le curé Lambert de Sy qui la fit bâtir au début de son ministère (commencé en 1730), ayant trouvé la précédente pratiquement en ruines  ! Ces différents édifices se succédèrent vraisemblablement sur le même emplacement. Jusqu’au début du XVIIe siècle, Barvaux ne possédait qu’une chapelle pour desservir les communautés de Barvaux, Bohon et Humain, chapelle dépendant de l’église de Tohogne, églisemère de la Terre de Durbuy, qui faisait partie du diocèse de Liège et du doyenné d’Ouffet. C’est en 1611 que cette chapelle

Revenons au début des années 1870. Chacun étant mis au pied du mur (et surtout la Commune, dirigée alors par des libéraux purs et durs), il s’agira pour la fabrique d’église de récolter les fonds nécessaires à cette entreprise d’envergure qu’est la construction d’un nouveau sanctuaire. Montant du devis : 63.000 F. La Commune de Barvaux (dont le bourgmestre faisant fonction est alors Simon Grignet) s’engage pour 15.000 F. À la demande de la fabrique (présidée par François Franchimont), l’État et la Province accordent ensemble un tiers de la somme. Restera à la fabrique et au curé Gérard Lambert à trouver le reste. Le 20 février 1873, le notaire Philippart de Durbuy procède à l’adjudication des travaux (dont le coût a été adapté à 65.453,63 F, selon devis estimatif établi par l’architecte Julien Etienne Rémont, de Liège. Ils sont adjugés conjointement aux entrepreneurs Nicolas Taziaux-Lebrun, de Bastogne, et Eugène Houssa-Tricot, de Marche. Le 23 février, le Conseil de fabrique se réunit pour avancer les chiffres suivants. Outre les subsides de l’État, de la Province et de la Commune, seront réunis 10.665 F

Un emplacement séculaire L’architecte faisait aussi état de l’étroitesse de l’église eu égard à la population, « qui compte 1.080 habitants, soit 750 communiants environ ». Ce rapport avait été précédé d’une sorte de pétition adressée par les paroissiens au Ministre de l’Intérieur ; l’église y était décrite comme « un édifice ruineux qui, placé à côté d’une magnifique maison d’école et de l’hôtel de ville, est un spectacle de misère publique ».

Inauguration des orgues en 1907 : Charles Delfosse immortalise la sortie de l’église. www.durbuy.be l 32


Durbuy

Bulletin communal

(vente du bien de feu M. le Chanoine Deleuze), 1.000 F (par la fabrique), 7.500 F (souscription des habitants et autres), 4.000 F (don du curé Lambert), 3.000  F (valeur de la vieille église) et 3.000  F (emprunt de la fabrique auprès du Crédit communal).

Menin de nouvelles orgues, qui furent inaugurées le lundi de Pâques 1907. Les anciennes orgues furent revendues et installées en l’église d’Izier. Durant son histoire, l’église du Sacré-Cœur fut par deux fois secouée. D’abord au sens propre, le 8 septembre 1944, quand les Allemands firent sauter le pont sur l’Ourthe. L’explosion détruisit presque tous les vitraux et châssis de fenêtres de l’édifice, et cassa la croix en pierre du pignon sud.

Consacrée au Sacré-Coeur La vieille église est démolie en février 1874, et la première pierre de la nouvelle est posée le 17 mars. En septembre 1876, c’est la réception des travaux. Bâti dans un style ogival néo-gothique en vogue à la fin du 19e siècle, l’édifice fut consacré au Sacré-Cœur par Mgr Gravez, évêque de Namur, le 29 juin 1878. Par-dessus la porte d’entrée, se trouve l’inscription commémorative avec le chronogramme : « pie IesV, DVLCI CorDI tVo aeDIfICata fVI » (en additionnant les chiffres romains, on obtient 1876 ! Merci Jacques !). Le même jour, l’évêque confirmait, et l’abbé Lambert, particulièrement en joie, était fêté par les paroissiens pour ses 50 ans de sacerdoce à Barvaux ! Ameublement compris, l’église coûta finalement 93.275 F. La commune y alla de 15.000 F, l’État et la Province de 24.000 F, la fabrique de 12.185 F, la souscription des habitants rapporta 8.000 F, le curé Lambert offrit 5.000 F, et les sommes fournies par la charité publique, recueillies par le même curé Lambert, s’élevèrent à 29.090 francs. L’ameublement, qui a coûté 15.550 F, avait été pensé en accord avec le style néogothique de l’église. C’est l’architecte Rémont qui en établit les plans et devis. Il s’agissait d’un maître-autel, d’une chaire de vérité et de deux autels latéraux. La réalisation fut adjugée au sculpteur liégeois Olivier Merveille (1824-1895). Et celui-ci fit… merveille, livrant de splendides meubles en chêne de Russie, qui furent consacrés en juin 1878. Le maître-autel placé au fond du chœur était haut de 9,60 m. Dans les nefs latérales de part et d’autre du chœur se trouvaient deux autels consacrés à la Vierge Marie (côté nord) et à sainte Anne (côté sud). La chaire de vérité, adossée au pilier sud du transept, était haute de quelque 10 m.

Le coq qui domine le village de Barvaux (photo R. Vanhex). sant, et en 1889, l’abbé Ernoux, successeur de l’abbé Lambert, qui avait reçu 4.000 F de Mme Charlotte Tellin-Boniver pour financer une troisième cloche, prit accord avec la fonderie Causard de Tellin pour qu’elle reprenne ces deux cloches et en fabrique trois nouvelles. Et à la surprise générale, ce sont quatre cloches qui furent livrées et consacrées le 15 août 1889. Ayant échappé aux réquisitions des deux guerres, elles sont toujours actives. La plus grosse (1.097 kg) donne le Fa ; elle a le son le plus grave, et c’est elle qui égrène le temps. Les autres pèsent respectivement 753 kg (Sol), 521 kg (La) et 300 kg (Do). Et Mme Tellin-Boniver fut une bien généreuse bienfaitrice, puisqu’elle laissa par testament une somme de 5.000 F pour donner à l’église de nouvelles orgues. La fabrique et l’abbé Etienne commandèrent donc à la réputée maison Anneesens de

Si l’église voisine de Ferrières a conservé l’ameublement d’Olivier Merveille réalisé peu après celui de Barvaux, le mobilier de Barvaux a été victime du courant rénovateur qui, à la suite du concile Vatican II, a emporté dans l’oubli nombre d’objets sacrés ou liturgiques : il fut vendu en 1972 par la fabrique d’église. Il subsiste néanmoins quelques statues, visibles dans l’église (la Vierge Marie, sainte Anne et Marie enfant, saint Pierre, saint Paul, le sacrifice d’Abraham...). Quelques mots à propos des cloches. La nouvelle église avait hérité des deux cloches de l’ancienne. Cela était insuffi-

Plus tard, le 3 janvier 1978, la foudre s’abattit sur la flèche du clocher. L’intervention rapide des pompiers d’Erezée permit d’éviter la catastrophe et de circonscrire le sinistre qui s’ensuivit au clocher, dont la flèche, entièrement brûlée, s’abattit dans la Grand-Rue. Un an plus tard, l’entreprise Golinvaux de Bertrix plaçait spectaculairement une nouvelle flèche haute de 38 mètres.

Le « Christ des Bateliers » Même s’il n’a plus son mobilier néo-gothique, l’édifice conserve des pièces de valeur, dont plusieurs pierres tombales de l’ancienne église (dont celles du curé Lambert de Sy et de Nicolas Petithan, seigneur de Bohon et bienfaiteur de l’église) et des fonts baptismaux de 1608. La statuaire est également riche, avec notamment un Christ au Calvaire et une Pietà de l’école mosane, datés de 15201530. Mais pour bien des Barvautois, c’est le grand Christ en croix visible au fond du chœur qui est le plus important : le Christ des Bateliers. Il s’agit d’un Christ en chêne peint, de 1,84 m, que les spécialistes datent de vers 1700, l’attribuant hypothétiquement à l’école mosane. Son appellation vient d’une histoire qui lui est liée. Les archives paroissiales rapportent que, peu après l’arrivée des révolutionnaires français dans la région, ce Christ, qui était placé dans le porche de l’ancienne église, fut jeté dans l’Ourthe par les sans-culottes. Nombre de Barvautois vivaient alors de la batellerie, assurant le transport de marchandises entre Liège et le port de Barvaux. Ce sont certains d’entre eux qui, aux environs de Tilff, aperçurent un bras raide émergeant de l’eau. Croyant repêcher un malheureux noyé, les Oûtleûs reconnurent le Christ de leur église, et le ramenèrent triomphalement au village ! Philippe BASTIN

En janvier 1978, la flèche du clocher, frappée par la foudre, s’embrase ; elle va bientôt s’abattre dans la Grand-Rue (photo R. Vanhex). www.durbuy.be l 33


Durbuy

Bulletin communal

La Tribune

Cher(e)s Durbuysiens(ennes), Vous venez de recevoir l’Almanach communal 2019-2022. Nous vous invitons à le conserver précieusement car il contient une somme considérable d’informations qui doivent faciliter toutes vos démarches. Vous y trouverez l’organigramme complet et détaillé de votre administration communale, qui est à votre service. Les coordonnées de chaque membre du nouveau Conseil communal vous sont également rappelées dans ce fascicule. Etre mandataire communal, c’est avant tout se mettre au service de sa commune et de ses habitants. Nous, les élus de la Liste du Bourgmestre, vous redisons notre totale disponibilité. N’hésitez pas à nous contacter dès que vous l’estimez utile. C’est la raison même de notre engagement !

Lors des dernières élections législatives, une partie significative de la population belge a manifesté sa désapprobation en soutenant des partis extrémistes, voire non démocratiques. Un leitmotiv agite dès lors les états-majors des partis traditionnels : la participation citoyenne. Certains pensent avoir inventé le fil à couper le beurre. Ignorent-ils vraiment que, si les élections communales sont celles qui tiennent le plus à cœur, c’est parce que

la commune est le niveau de pouvoir où cette participation citoyenne est la plus vivace depuis longtemps. Pour prendre les meilleures décisions, les mandataires ont besoin de connaître vos aspirations et vos besoins. N’hésitez donc pas à les faire connaître et à vous engager dans les associations, clubs, commissions, et autres conseils qui donnent souffle et vie à notre commune. Nous attirons enfin, last but not least, votre attention sur la seconde partie de l’ouvrage, le Guide économique de Durbuy. Soutenir tous les acteurs économiques de notre commune, dans tous les secteurs d’activités, relève de l’évidence. Nous vous encourageons à privilégier au maximum vos achats et/ou investissements en favorisant prioritairement nos commerces et nos entreprises locales. Vos élus LdB.

Ruralité en danger - Une nouvelle attaque contre les zones à faible densité de population

Habitant la Province du Luxembourg, nous connaissons tous des situations qui nous sont défavorables (coût de l’électricité, nombre de médecins, coût des transports…). Le 22 février dernier est paru au Moniteur belge un Arrêté royal par lequel la ministre De Block fixe à 75.000 le nombre minimum d’affiliés nécessaires à une mutuelle pour exister. Nos mutuelles, en Luxembourg, répondent à des besoins spécifiques en relation avec nos caractéristiques et nos besoins. Ce texte sonne le glas de nos petites mutualités ; pourtant chaque individu doit pouvoir rester libre de choisir sa mutuelle. A titre informatif, notre province compte une moyenne de 64,06 habitants/km² pour une population de 284.422 habitants. La densité en région liégeoise, a contrario, s’élève en moyenne à 367 habitants/km², avec des pointes à plus de 1.000 habitants au km² dans les centres urbains, tels Liège ou Verviers.

Afin d’atteindre le seuil requis, les différentes mutuelles vont être obligées de fusionner (déjà acté par la mutualité chrétienne avec Verviers). Les centres de décisions se verront, dès lors, décentralisés, avec le risque de perte de la proximité propre à nos petites entités. Il est permis, par ailleurs, de redouter que la disparition de l’échelon provincial entraîne, par conséquent, un recul social, avec des conséquences très concrètes pour les affiliés, dont les cotisations pourraient augmenter de 4 à 5€. En outre, le texte tel qu’il est actuellement rédigé, a « effacé » la période transitoire de deux ans pour permettre aux mutualités de se mettre en ordre. Cette disposition était pourtant prévue dans le texte élaboré au cours des discussions du secteur mutualiste et elle apparaît toujours dans le rapport au Roi. Nous nous interrogeons. Pourquoi une telle précipitation ??? L’Office de contrôle des mutualités l’a remarqué et souhaite, d’ailleurs, éditer une recommandation à l’intention du prochain gouvernement. Cette mesure ouvre la porte à d’autres restrictions, sanctions au détriment de nos zones rurales. Suite aux élections fédérales www.durbuy.be l 34

du 26 mai dernier, il est urgent et important pour tous les Luxembourgeois de s’unir afin d’éditer des recommandations à l’attention de notre prochain gouvernement. Faisons entendre notre voix ! NON à une gestion du pays basée sur la densité de population. Oui au respect des caractéristiques et spécificités de notre province. Le Conseil d’administration de la mutualité socialiste a pris l’initiative d’introduire un recours devant le Conseil d’État. Une pétition a été lancée sur www.touchepasamamut.be Cette pétition n’est pas uniquement destinée aux socialistes. Les résultats obtenus seront au bénéfice de tous nos habitants. Ils pourront faire jurisprudence et signifieront un pas vers la protection future de toutes nos entités provinciales. Soutenons et défendons notre ruralité, signons tous cette pétition. Moi c’est déjà fait. A votre disposition pour en parler. Bien cordialement Laurence le BUSSY, Cheffe de groupe Commune Passion.


Durbuy

Bulletin communal

Merci pour vos suffrages ! Nouvelle voirie à Heyd, asphaltages à Durbuy et à Heyd : les alternatives d’ECOLO Les messages envoyés depuis des mois vers le politique ont été entendus : prise en compte du dérèglement climatique et de la diminution rapide de la biodiversité, souhait d’une démocratie plus partagée et plus transparente, soutien efficace aux circuits courts, promotion d’une mobilité plus intégrée et cohérente et, surtout, révision de nos modes de consommation (stop à l’obsolescence programmée, par exemple). Une évidence pour ECOLO, portée par son programme. Merci pour vos suffrages ! La recherche d’une coalition capable de mettre en œuvre tout ou partie de notre programme est en cours : ensemble, le changement est possible ! À l’heure actuelle, après les manifestations pour le climat, ouvrir une nouvelle voirie ou asphalter un chemin de terre doit se faire avec parcimonie (imperméabilisation du sol), et uniquement en cas d’impérieuse nécessité (coût supporté par le budget collectif). Trois cas sont pointés par ECOLO : Heyd : ouverture d’une nouvelle voirie Lors du conseil communal du 27 mars, le Collège a proposé l’ouverture d’une voirie classique asphaltée entre la route de Morville à Heyd et l’école communale. Objectifs : éviter la traversée de Heyd et faciliter l’accès en hiver.

imperméabilisé : un non-sens pour ceux qui aiment la promenade et la nature ! Est-ce bien nécessaire ? Autre exemple encore à Heyd L’asphaltage (réalisé en 2017) de chemins agricoles entre la carrière de la Préalle et Tour, à travers des terres agricoles ne comportant pas la moindre habitation.

F L’alternative d’ECOLO :

F L’alternative d’ECOLO :

Aménager une liaison cyclo-piétonne en dolomie (pas d’imperméabilisation du sol) avec parking dépose-minute en dalle béton-gazon à front de la route Morville Heyd. Objectifs : outre ceux visés ci-dessus, économiser du terrain, permettre une activité physique aux enfants et diminuer le coût du chantier. Autre exemple : à Durbuy, asphaltage d’un chemin de terre. Entre la rue de St-Amour et le Fond Ste-Anne (Bohon). Coût du chantier  : ± 120.000 €, dont ± 47.000 à charge de la commune. Ce chemin agricole, essentiellement piéton, sur un beau circuit de promenade, sera

Les Amis de Julienas dans le parc communal, voir page 11. www.durbuy.be l 35

Plutôt que d’asphalter, à Durbuy : aménager durablement le chemin en piste cyclo-piétonne en dolomie; à Heyd : recouvrir le chemin de 2 à 3 couches de gravier de calibres différents, ou encore y placer deux bandes en béton, de la largeur d’un charroi agricole. Pour conclure ECOLO demande à la majorité une meilleure utilisation des deniers collectifs (subventions de la Région et budget communal) et la limitation de l’imperméabilisation des sols, au profit de l’entretien des équipements existants. L’argent ainsi épargné pourra être consacré aux aménagements d’un plan cycliste communal (une demande récurrente d’Éric Jurdant, notre conseiller communal). ECOLO - Éco-logique


Durbuy

Le CPAS vous informe

Bulletin communal

www.durbuy.be l 36


Durbuy

Bulletin communal

www.durbuy.be l 37


Durbuy Bulletin communal Le COD

Stages

Dates

Sports - activités

Age

Lieu

Prix 90 €

1

01 au 05 juillet 2019

Aventure - Multisports

9-16 ans

Bohon

2

01 au 05 juillet 2019

Natation-Multisports

5-12 ans

Bohon

60 €

3

8 au 12 juillet 2019

Danse - Multisports

5-16 ans

Bohon

60 €

4

8 au 12 juillet 2019

Football - Multisports

5-8 ans

Bohon

60€

5

8 au 12 juillet 2019

Football

9-16 ans

Bohon

60 €

6

15 au 19 juillet 2019

Sauvetage – Natation

5-16 ans

Bohon

60 €

7

15 au 19 juillet 2019

Orientation-Multisports

9-16 ans

Bohon

60 €

4-8 ans

Bohon

60 €

5-12 ans

Bohon

60 €

Initiation véloMultisports Arts-Martiaux Multisports

8

22 au 26 juillet 2019

9

22 au 26 juillet 2019

10

29/07 au 02/08/2019

VTT-Multisports

9-16 ans

Bohon

60 €

11

29/07 au 02/08/2019

Pétanque -Multisports

5-16 ans

Bohon

60€

Stages

Dates

Sports - activités

Age

Lieu

Prix

12

05 au 09 août 2019

Aventure – Multisports

9-16 ans

Bohon

90 €

13

05 au 09 août 2019

Natation - Multisports

5-12 ans

Bohon

60 €

14

12,13,14,16 août 2019

Multisports + 1 jour à Walibi

8-16 ans

Bohon

80 €

15

19 au 23 août 2019

Badminton-Multisports

7-16 ans

Bomal

60 €

16

19 au 23 août 2019

Multisports-Créativité en partenariat avec OAL inscription : 086/ 38 77 26

5-12 ans

Bohon

60 €

17

26 au 30 août 2019 Natation - Multisports

5-12 ans

Bohon

60 €

Renseignements et inscriptions au COD : lecod@lecod.net - 086/38 74 34 – www.lecod.be Paiement au plus tard 15 jours avant le stage : COD : BE 86 2500-2194-7650 BIC: GEBABEBB En communication: Nom et prénom de l’enfant + N° du stage Activité de 9h à 16h - Garderie de 8h à 9h et de 16h à 17h Le COD se réserve le droit d’annuler le stage si le nombre de 8 participants n’est pas atteint

www.durbuy.be l 38


Durbuy Bulletin communal Le COD FORMATION ET UTILISATION DU DEFIBRILATEUR Depuis quelques années le Centre omnisports de Durbuy (COD) organise une soirée de formation à l’utilisation du défibrillateur en collaboration avec l’AES (Association des établissements sportifs). Celle-ci s’est déroulée le jeudi 14 mars dans les locaux de la piscine de Bohon. Près d’une vingtaine de personnes, jeunes et moins jeunes, issues des différents clubs sportifs de notre commune avaient répondu présent. Après une explication théorique, nous avons pu mettre en pratique les actions et les gestes indispensables à la réanimation d’une victime et l’utilisation du défibrillateur. Sous la surveillance bienveillante du moniteur qui n’hésitait pas à nous corriger, nous avons réalisé des petites mises en situation bien utiles, le tout dans une ambiance conviviale. A la fin de la formation, chaque participant a reçu une carte attestant le suivi de cette formation. Bernard Jadin, Directeur asbl COD.

L’UFC FIGHTER TOM DUQUESNOY en collaboration sportive avec

le Karaté Goju Contact

Un stage exceptionnel s’est déroulé le 13 avril dernier au centre sportif d’Esneux. La ligue de Karaté Goju Contact Esneux-Durbuy, a organisé un stage de MMA avec Tom Duquesnoy, combattant à l’UFC et vainqueur de deux ceintures BAMMA en catégorie Plume et Coqs mais aussi du Belgium Beatdown. Tom Duquesnoy affiche une carte de 16-2 en MMA professionnel et est considéré comme une élite de sa catégorie dans la prestigieuse fédération la plus médiatisée au monde, l’UFC. Du Goju Contact au MMA, il n’y a qu’un pas ! En effet, ce style de karaté pratiqué en kimono, comprend toutes les techniques développées dans le MMA et est axé sur le combat complet, tant dans la forme sportive que sur l’aspect «self». C’est donc naturellement que cette discipline se tourne vers les champions du MMA et du Full Contact afin de participer à des championnats et organiser des stages de grande qualité. A l’issue du stage tenu, Tom a d’emblée proposé une collaboration à long terme avec l’école de Goju Contact et s’est dit très heureux de son passage en Belgique. Une belle amitié est née des échanges entre les organisateurs (Flausch Kevin-Warnier Michaël-Kieken Thierry) et le champion français qui se réjouit d’accueillir des représentants du Goju Contact à son camp MMA qui se déroulera du 15 au 20 juillet prochain. Voilà assurément une belle page d’histoire de sport qui s’écrit sur les communes d’Esneux et Durbuy, qui par l’entremise de leurs karatékas, ont frappé fort... très fort !

Info : Facebook Goju Contact Durbuy/Goju Contact Esneux Michaël Warnier www.durbuy.be l 39


Durbuy Bulletin Le CODcommunal DANONE NATIONS CUP Pour cette nouvelle édition, le Centre omnisports de Durbuy a organisé un tournoi interne afin de sélectionner une équipe représentant les écoles de Durbuy. Celui-ci s’est déroulé le mercredi 24 avril sur le terrain synthétique d’Oppagne. Une vingtaine d’élèves avaient répondu présent à l’invitation. A l’issue de ce tournoi, 10 joueurs furent sélectionnés pour participer à la finale provinciale qui s’est déroulée le mercredi 08 mai à Bertrix. L’objectif de cette activité est de mettre l’accent sur les valeurs d’ouverture, d’accessibilité, de fair-play et d’enthousiasme. Cette activité est proposée exclusivement aux écoles et, cette année, aux élèves nés en 2007 et 2008. Six écoles étaient représentées à cette finale. Arlon, Bastogne, Bertogne, Bertrix, St Hubert et Durbuy. Encadrés par Bernard Jadin et Pierre Leboutte du COD, les joueurs sélectionnés pour défendre les couleurs de la Ville de Durbuy étaient : Lucas Noirhomme, Owen Cornélis, Loris Bultot, Baptiste Bultot, Thibault Auguste, Eliott Swinnen, Noa Dochain, Louis Gaillard, Louis Padovan et Pierre-Arnaud Amand. Malgré des conditions climatiques difficiles, l’équipe s’est très bien comportée terminant sur la troisième marche du podium et ne concédant qu’une seule défaite (0-1) lors du premier match face à Bertogne. Tous les résultats de cette compétition sont disponibles sur le site : www.frsel.be rubrique : Danone Cup. Owen a été sélectionné pour faire partie de l’équipe provinciale du Luxembourg qui a participé à la finale francophone le samedi 25 mai à Onhaye. Owen a fièrement représenté notre Commune puisqu’il a remporté la finale francophone avec l’équipe provinciale. A présent, nous donnons rendez-vous à nos jeunes footballeurs pour représenter la Ville de Durbuy au tournoi international du 14 au 21 août à Valka en Lettonie. Nous reviendrons sur cette belle aventure dans notre édition de septembre. Merci pour leur participation et la confiance des parents. Bernard Jadin, Directeur asbl COD.

JOURNEE AQUAPOLYDAYS

Pour la quatrième année consécutive la journée Aquapolydays s’est déroulée au Centre omnisports de Durbuy (piscine de Bohon). Cette activité organisée par Altéo Luxembourg en collaboration avec le COD est dédiée à des personnes en situation de polyhandicap ou handicap sévère. C’est l’occasion également de mettre en évidence la piscine de Bohon qui est adaptée pour accueillir les personnes à mobilité réduite. Au programme de la journée : des joutes aquatiques faites de traversées de piscine, de courses relais et autres petits challenges sportifs. Ces jeux sont adaptés aux non nageurs afin qu’ils puissent aussi participer en toute sécurité. En extérieur : de la joëlette. Comme l’année dernière, une soixantaine d’étudiants de la section Education physique de Saint Roch (5ème et 6ème) ont encadré les personnes en offrant une prise en charge individuelle, assurant confort et sécurité. Tout au long de cette journée, ils ont mis en pratique une partie de leur apprentissage afin d’accompagner les bénéficiaires dans le seul but de leur offrir une journée sportive favorable à leur bien-être. Pour la partie randonnée en joëlettes, les équipages ont sillonné, le matin et l’après-midi, la magnifique vallée de l’Ourthe sous la direction de Jean et Joseph, les fidèles volontaires sportifs d’Altéo. La journée fut une totale réussite, baignée de sourires, de fous rires, de bonne humeur et d’entraide. Les organisateurs heureux, remercient par l’intermédiaire de Delphine Arnoud, Altéo Luxembourg, toutes les personnes qui ont œuvré afin de permettre aux participants de vivre une journée inoubliable. Les institutions, dont certaines sont venues de loin (Bertrix, Vielsalm…), l’école et les élèves de St-Roch, le COD pour son accueil, et un merci tout particulier, au gérant de la cafétéria pour sa gentillesse et son amabilité. www.durbuy.be l 40


Durbuy Bulletin communal Le COD OSONS LE SPORT ENSEMBLE Le samedi 18 mai, à l’école communale de Barvaux, a eu lieu la 29ème édition de la journée « Osons le sport ensemble ». L’objectif de cette journée, organisée en partenariat étroit entre l’ACIS Clairval, le Centre omnisports de Durbuy, avec le soutien de la Ville, est de favoriser les rencontres entre personnes valides et non valides, ou en situation de handicap léger ou sévère. Comment  ? Grâce à toute une série d’animations sportives, ludiques, accessibles à tous et entièrement gratuites. On pouvait ainsi pratiquer du tennis de table, du sumo, du mur d’escalade, des balades à vélo, du roller, du bubble foot, du basket, du tir à la carabine à air comprimé, du tir à l’arc, de la danse, de la pétanque adaptée aux non voyants et malvoyants encadrés par l’Oeuvre nationale des aveugles (ONA). Il y avait aussi des démonstrations avec du karaté sous la baguette de Michael Warnier du club de Karaté Goju Contact-Esneux-Durbuy, de la danse le matin avec le groupe l’Evidanse de Muriel Bouché et l’après-midi avec l’Ecole de danse de Carine Granson. Pour la seconde année consécutive, un jogging adapté de 5 et 10km à allure libre a réuni une soixantaine de sportifs, mêlant personnes valides et personnes avec un handicap.

La réussite de cette manifestation sportive ne serait pas possible sans les nombreux bénévoles issus de diverses associations locales, sportives, le service Egalité des chances de Durbuy, les 35 élèves de la section sociale de la Providence de Ciney, sans oublier le personnel de l’ACIS Clairval. Le comité organisateur, heureux de cette belle réussite, les remercie chaleureusement. L’année prochaine ce sera la 30ème édition. A cette occasion, Clairval et le COD réfléchissent à un nouveau concept pour marquer le coup. En effet, la formule n’ayant guère évolué depuis plusieurs années, il est à craindre qu’elle ne finisse par lasser les habitués. Le COD aimerait toucher à nouveau la sensibilité d’un public plus large et proposer de nouvelles expériences aux participants.

Bernard Jadin, Directeur asbl COD.

www.durbuy.be l 41


Durbuy Bulletin Le CODcommunal JOURNEES SPORTIVES ECOLES COMMUNALES DE DURBUY Les journées sportives destinées aux écoles primaires communales de la Ville de Durbuy se sont déroulées au Centre omnisports de Durbuy. Ces journées sont organisées par le COD, avec le soutien des échevinats de l’enseignement et des sports. Etablies par degré d’enseignement, l’ensemble de ces journées a réuni plus de six cents élèves de la première à la sixième primaire. Au programme : le matin, les élèves avaient pour objectif de donner le meilleur d’eux-mêmes sur cinq épreuves d’athlétisme : 800m (P1-P2), 1000m (P3-P4), sprint 60m (P1-P2), 80m (P3-P4), lancer du vortex, saut en hauteur et saut en longueur. Ces épreuves étaient l’occasion pour ces jeunes sportifs de voir leur évolution en fonction de leurs résultats respectifs des années antérieures. Pas de médaille, mais seul un diplôme reprenant la performance individuelle leur était remis en fin d’activité. L’après-midi était consacrée à des jeux de coopération et parcours d’obstacles en piscine. Ces activités ont pour but que chaque enfant se sente concerné et surtout fasse preuve de cohésion et de solidarité. A voir les différentes réactions des équipes, des enseignants et des moniteurs, nul doute que ces journées ont été appréciées de tous. L’après-midi des 5ème et 6ème primaires était consacré à un aquathlon. Une épreuve de natation cumulée avec de la course à pied (125m de nage et 1000m de Jogging). Les 2ème et 3ème maternelles ont également eu leur journée sportive. Le matin, de la psychomotricité et des jeux avec l’asbl Dimension sport et, l’après-midi, des jeux de coopération sur le thème du cirque. Le directeur du COD, Bernard Jadin, remercie Aurélie, les moniteurs du COD, les enseignants et bénévoles qui, grâce à leur implication, permettent la réussite de ces belles journées. Vous en conviendrez, le Centre omnisports de Durbuy met tout en œuvre, afin que chaque élève puisse pratiquer une activité sportive dans les meilleures conditions possibles et, au-delà de ce programme (scolaire), il donne tout au long de l’année, la possibilité à toute personne de pratiquer une activité saine, sportive et sans contrainte. Bernard Jadin, Directeur asbl COD.

www.durbuy.be l 42


TOITURE CHARPENTE COUVERTURE MENUISERIE

0497 24 62 67 086/49.00.75

RUE DE BIHAY 31 - 6941 HEYD (DURBUY) sprlcornetst@yahoo.fr

ÉLECTRICITÉ GÉNÉRALE DÉTECTION INCENDIE ET INTRUSION

Parcs et jardins des dolmens (Michel Duterme) Tél. : 0472 35 98 88 Plantations, pose de clôtures, construction d’abris de jardin, de plaine de jeux, de car-port, tonte de pelouses, taille de haies, abattage d’arbres, broyage…

michelduterme@hotmail.be Rue des Dolmens, 3B - 6940 Wéris (Durbuy)

MAISON COUNASSE

PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES MISE EN CONFORMITÉ VMC Rue du Mont 10 6940 WERIS N° TVA BE 0545.942.229 Agréé classe 1P1

CHAUFFAGE ELECTRIQUE

Tél. et Fax: 086/21.03.08 Gsm: 0495/82.04.82

moens.electricite@gmail.com

BARVAUX : Lu-Je 8h à 19h, Ve 8h à 20h, Sa 8h à 19h & Di 8h à 18h FERRIERES : Lu-Ve 8h30 à 19h, Sa 8h à 19h & Di 8h à 12h30

Nicolas Vrancken Peintre en bâtiment Intérieur et extérieur Tapissage, pose de revêtements de sol, parquets massifs et flottants, tapis-plain, cloisons et faux-plafonds, isolation, …

0478 75 56 89 • 086 49 99 24 Pas-Bayard 5 - 6940 Durbuy • vrancken.nicolas@gmail.com

www.deco-nv.be

More Than Coaching sprl Hans Westerling

Photographie et Développement Personnel Rue des Basses 23 6940 Septon 0471 86 91 19

www.morethancoaching.be info@morethancoaching.be M MoreThanCoaching

Mazout Destrée Borlon - Seron - Adam

084 46 66 48 Possibilité de plan budgétaire

Tél. : 086 43 43 71 • info@proautodistribution.be Route de Marche 89a, 6940 Barvaux

HOTTON - EREZÉE - LA ROCHE


VRAIS

SOLDES - 60% Jusqu’à

Le seul moment de l’année où l’on peut vendre à

PERTE

Actuellement, des dizaines de salons, relax, meubles, lits, placards & art. de décoration sont sacrifiés ! HUY LIEGE MARCHE 400 m

Route de marche 22 à

TINLOT

NANDRIN

Heures d’ouverture : Du mardi au DIMANCHE inclus de 10h à 18h30 WWW.MOBILIER-TENDANCES.BE

Profile for Ville de Durbuy

Bulletin de Durbuy 50  

Bulletin communal

Bulletin de Durbuy 50  

Bulletin communal

Profile for durbuy
Advertisement