Page 1


Plus de 500 concerts ensemble, 6 albums (mais la liste va bientôt s'agrandir!) et autant de représentations en solo, quartet ou quintette, de masterclasses, stages, conférences, en France et partout dans le monde : Sara Chenal, violoniste, et Olivier Pelmoine, guitariste, vont à la rencontre de tous les publics avec une passion et une soif de partage communicatives. Une guitare, un violon, deux talents d'exception unis à la vie comme à la scène. Chaque jour une nouvelle aventure, et ça fait 17 ans que ça dure ! Retrouvez, au travers de cette sélection presse, l'actualité mais aussi l'histoire du duo Cordes et Âmes et des deux artistes qui le composent.

Aller à... En ce moment dans la presse - p. 3 Rétrospective 2000-2017 - p. 12 Olivier Pelmoine – p. 13 Sara Chenal – p. 29 Le duo : naissance et évolution – p. 42 Apparitions télévision et radio – p. 61 Contacts – p. 63

2


En ce moment dans la presse

Magazine culturel Bretagne Actuelle - Novembre 2017

3


Avec plus de 500 concerts à votre actif, vous êtes résolument accrocs à la scène. C'est le besoin de jouer d'abord, ou de retrouver le public ?

4


5


Une interview de Philippe Banel

6


7


8


9


10


Le duo Cordes et Ames s'est produit ce dimanche en l'église de Champdivers, dans le Jura. Un rendez-vous exceptionnel à plus d'un titre : le choix du lieu et la vocation du concert. Par Jean-Christophe Galleasi

11


Rétrospective années 2000-2017 Retour sur la présence dans les médias des deux talents depuis leurs débuts respectifs, la naissance du duo et les premières années, marquées par plusieurs albums et des centaines de concerts en France et à l'étranger.

12


Olivier Pelmoine Débuts et itinéraire solo d'un guitar hero "...A modern classical guitarist seeking new territories... Classical Guitar Magazine

"...Un musicien au talent indéniable, en parfaite osmose avec son instrument..." La nouvelle république "Il y a des voyages qu'on n'oublie pas. Pour le pays et les gens rencontrés, bien sûr ; pour celui qui vous les fait découvrir et aimer, aussi bien" Etienne Gruillot

Concertiste éclectique, Olivier Pelmoine se régulièrement en concert en France et à l’étranger.

produit

Il se passionne pour la guitare dès l'enfance, et révèle très tôt de remarquables facilités doublées d'une véritable soif d'apprendre. Il consacre ses études supérieures à cette discipline : son parcours sera jalonné d'honneurs. Diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (prix mention très bien) et de l’Ecole Normale de Musique de Paris (diplôme supérieur d'exécution à l'unanimité), il remporte en 2000 le premier prix à l'unanimité du Tremplin Jeunes Talents, au festival international de guitare de Montpellier. Il est également lauréat en 2002 des concours internationaux de Ville d’Avray (en l’honneur de Maurice Ohana) et de l’île de Ré. Il crée avec Sara Chenal, violoniste, le duo « Cordes et âmes » en 2001. Après « From tradition to modernity » , premier album solo enregistré en 2005 (label « Cordes et Âmes - Classic#2 »), il enregistre en 2014 l'album « Opus Guitar » (label Skarbo), dédié quant à lui à la création contemporaine. Ces 2 deux albums solos seront salués par la critique internationale. Directeur artistique de l’événement « Guitares à Dijon », il fonde en 2013 l’association « Cordes d’Or ». En parallele de sa carriere artistique, il est professeur titulaire et enseigne la guitare au Conservatoire à rayonnement regional de Dijon, à l’Ecole Superieure de musique Bourgogne Franche-Comte ainsi qu’en stages et master-classes

13


La presse ne tarde pas Ă suivre les apparitions du jeune talent (ici en 2000)

14


15


Olivier Pelmoine marque dĂŠjĂ les esprits en

provoquant les mariages

inattendus d'instruments et de styles (guitare-

violon, guitare-orgue, guitare-saxo, etc.)

16


La reconnaissance des pairs est elle aussi au rendez-vous, et dépasse déjà les frontières.

17


Guitar Works De la tradition à la modernité, un premier album qui ravit les spécialistes puristes et amoureux de guitare classique, en 2005.

18


Interview magazine Guitare Classique, par Florent Passamonti, en 2006

19


20


21


Révélateur de talents Olivier Pelmoine œuvre depuis toujours en faveur du rayonnement culturel. Il aspire à apprendre et faire apprendre, à donner le goût de la musique, y compris à ceux qui en sont le plus éloignés, et le goût de la technique à ceux qui voudraient comme lui trouver dans la musique un second langage. Son habilité, sa créativité et son sens de la pédagogie font de lui un maître très recherché en France et à l'étranger. Il multiplie les master classes et programmes de soutien aux jeunes talents. Il crée notamment le festival « Guitares à Dijon » et l'association Cordes d'Or. Professeur titulaire d’enseignement artistique, il enseigne la guitare au Conservatoire à Rayonnement Régional de Dijon et à l'Ecole Supérieure de Musique de Bourgogne Franche-Comté.

22


« C'est bon de voir un maître en exercice, avec sa manière d'enseigner, à la fois dans la technique et le relationnel » Benoît Cermerais Association Guitares de Touraine

« Le guitariste international Olivier Pelmoine (…) a régalé le public avec un récital fleurant bon l'Espagne (…) conclu par une standing ovation amplement méritée. »

23


Un avis très tôt sollicité

Sa maîtrise technique et son talent de transmission font de lui très tôt un regard dont les jugements et conseils sont attendus et respectés. Invité comme juge dans de nombreuses classes de guitare, il était ici interrogé à l'aveugle concernant une sélection d'interprétations contemporaines.

24


Opus Guitar Un album luxuriant d'influences savamment mariées. Percutant, rythmé, c'est l'audace sans la fierté, un hommage aux maîtres d'hier et génies créateurs d'aujourd'hui, Un voyage dans tous les sens, par tous les sens.

Opus Guitar – Olivier Pelmoine // L'éducation musicale Toujours à l'affût de programmes variés à découvrir, sous le titre : Opus Guitar, le Label SKARBO propose des enregistrements d'Olivier Pelmoine qui utilise deux guitares du luthier français Hugo Cuvilliez (montées avec des cordes Savarez « Cantiga »). Ce Professeur au CNR de Dijon, lauréat de plusieurs Concours internationaux et dédicataire de nombreuses œuvres, s'est imposé sur la scène internationale. Son programme, particulièrement éclectique, va de Homenaje : Le Tombeau de Claude Debussy composé par Manuel de Falla (1876-1946) et du Tiento de Maurice Ohana (1913-1992) aux œuvres contemporaines : Derviches tourneurs d'Éric Pénicaud (*1952) — de caractère mélancolique et lancinant, inspiré par la mystique soufie pratiquée par les Derviches qui chantent, dansent inlassablement et privilégient « l'ivresse répétitive comme un exercice spirituel de dépouillement ». La Suite Elfique comporte 3 Danses : incisives, percutantes et très rythmées) et l'Hommage au Bateau ivre (d'Arthur Rimbaud), œuvre de José-Luis Narvaez (*1953), dépouillée, suggestive, avec extraits du texte parlé et traduction musicale figuraliste des images et idées du texte. Pour Bic'inium (sic) — de bicinium : chant à deux voix) — composé par François Rossé (*1945), l'excellent guitariste s'est assuré la participation, au violon, de Sara Chenal qui fait preuve de son sens du dialogue en contrechant avec la guitare, et s'impose notamment par sa remarquable justesse dans l'extrême aigu et ses solides coups d'archet. Ces pages sont d'inspiration classique ou non, avec des thèmes traditionnels, par exemple le Sakura, cerisier-fleurs, faisant l'objet de variations élégiaques, en fait représentant « une méditation de la mort, une poésie du sacrifice… Elles invitent à un voyage dans le temps et dans l'espace : Inde, Balkans (Toryanse Tales d'Atanas Ourkouzonov, où la guitare crée des sonorités proches du carillon), Caucase (extraits de la Suite caucasienne de Laurent Boutros, né en 1964)… Cette réalisation originale bénéficie de remarquables commentaires très circonstanciés d'Étienne Gruillot. Les guitaristes, les discophiles, avides d'originalité, d'inattendu ou encore de fortes sensations et d'émotions multiples, ou les mélomanes curieux admireront à sa juste valeur ce programme révélant des possibilités et sonorités guitaristiques insoupçonnées. - Édith Weber.

25


Opus Guitar // Olivier Pelmoine Toujours à l'affût de programmes variés à découvrir, sous le titre : Opus Guitar, le Label SKARBO propose des enregistrements d'Olivier Pelmoine qui utilise deux guitares du luthier français Hugo Cuvilliez (montées avec des cordes Savarez « Cantiga »). Ce Professeur au CNR de Dijon, lauréat de plusieurs Concours internationaux et dédicataire de nombreuses œuvres, s'est imposé sur la scène internationale. Son programme, particulièrement éclectique, va de Homenaje : Le Tombeau de Claude Debussy composé par Manuel de Falla (1876-1946) et du Tiento de Maurice Ohana (1913-1992) aux œuvres contemporaines : Derviches tourneurs d'Éric Pénicaud (*1952) — de caractère mélancolique et lancinant, inspiré par la mystique soufie pratiquée par les Derviches qui chantent, dansent inlassablement et privilégient « l'ivresse répétitive comme un exercice spirituel de dépouillement ». La Suite Elfique comporte 3 Danses : incisives, percutantes et très rythmées) et l'Hommage au Bateau ivre (d'Arthur Rimbaud), œuvre de José-Luis Narvaez (*1953), dépouillée, suggestive, avec extraits du texte parlé et traduction musicale figuraliste des images et idées du texte. Pour Bic'inium (sic) — de bicinium : chant à deux voix) — composé par François Rossé (*1945), l'excellent guitariste s'est assuré la participation, au violon, de Sara Chenal qui fait preuve de son sens du dialogue en contrechant avec la guitare, et s'impose notamment par sa remarquable justesse dans l'extrême aigu et ses solides coups d'archet. Ces pages sont d'inspiration classique ou non, avec des thèmes traditionnels, par exemple le Sakura, cerisier-fleurs, faisant l'objet de variations élégiaques, en fait représentant « une méditation de la mort, une poésie du sacrifice… Elles invitent à un voyage dans le temps et dans l'espace : Inde, Balkans (Toryanse Tales d'Atanas Ourkouzonov, où la guitare crée des sonorités proches du carillon), Caucase (extraits de la Suite caucasienne de Laurent Boutros, né en 1964) … Cette réalisation originale bénéficie de remarquables commentaires très circonstanciés d'Étienne Gruillot. Les guitaristes, les discophiles, avides d'originalité, d'inattendu ou encore de fortes sensations et d'émotions multiples, ou les mélomanes curieux admireront à sa juste valeur ce programme révélant des possibilités et sonorités guitaristiques insoupçonnées. Édith Weber – L'Education musicale

26


27


Opus Guitar Un répertoire qui fait le tour du monde Un album qui suit le mouvement !

28


Sara Chenal Débuts et itinéraire solo d'une jeune virtuose du violon

Sara Chenal se passionne dès l'enfance pour le violon, instrument par lequel elle s'exprime rapidement aussi librement que dans sa langue maternelle. Derrière la passion se révèle rapidement le don extraordinaire de la jeune femme. Membre de l'opéra de Dijon de 1996 à 2001, elle obtient le Prix mention très bien de violon au Conservatoire National Supérieur de musique de Lyon en 2003 avant de suivre les cycles de perfectionnement de violon du Rotterdams Conservatorium, et de musique de chambre du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Elle s’oriente ensuite vers une carrière de soliste et chambriste : tout d’abord en trio cordes et piano, avant de créer, avec Olivier Pelmoine, le duo Cordes et âmes. Depuis 2006, elle est également le 1er violon du quatuor à cordes "Sine Qua Non", et joue fréquemment dans toutes sortes de formations chambristes. Elle est également invitée comme soliste ou violon solo d’ensembles orchestraux et joue également dans des ensembles contemporains tel Utopik. Sara Chenal se produit en France autant qu'à l'étranger, participant également à divers enregistrements de musiques éclectiques, avec Emilie Simon notamment. Dédicataire de plusieurs pièces, elle transcrit aussi le concerto d’Aranjuez et l’Amour Sorcier pour quatuor à cordes et guitare, et publie aux éditions Lemoine les « danses sud-américaines » de Sergio Arriagada. En parallèle, elle enseigne le violon et la musique de chambre au conservatoire de Paris 9ème, mais donne également des master classes en France et à l'étranger

29


SARA CHENAL, VIOLONISTE, PASSIONNEMENT

30


Violon au Féminin Un bouleversant hommage aux Grandes compositrices françaises des XIXe et XXe siècles

Tout est parti de la découverte de deux partitions pour violon et piano, l'une de Lili Boulanger (1893-1918) et l'autre de Mel Bonis (1858-1937). Pour elle et lui, ce fut un véritable choc musical, d'où l'idée de rechercher d'autres compositrices et de bâtir un projet autour de ce thème. C'est ainsi qu'ils découvrent Pauline Viardot (1821-1910), soeur de la Malibran, elle-même cantatrice, qui se produisit en concert avec Chopin et apprit le piano avec Franz Liszt. Puis Cécile Chaminade (1857-1944), 1ère musicienne à gagner sa vie avec ses droits d'auteur, puis Germaine Tailleferre (1892-1983) et Chrystel Marchand (1958). Ainsi est né le programme du CD "Violon au féminin", florilège de pièces de genre et d'oeuvres pour violon et piano couvrant la période 1890 - 1999 et présentant des esthétiques très diverses caractéristiques de la musique française, du romantisme à l'inspiration grégorienne, en passant par une touche d'impressionisme.

Lili Boulanger (1893-1918)

Mais l'histoire ne s'arrête pas là, car Anne Bramard-Blagny, réalisatrice, se passionna pour cette entreprise et décida la réalisation d'un documentaire autour de ce projet, comprenant à la fois une partie récital filmé et une série d'interviews autour du programme et du métier de compositrice, hier et aujourd'hui. "Lumières de femmes", tourné à l'occasion d'un concert à Dijon, est édité en DVD avec le Cd. Les oeuvres enregistrées sur le Cd : Pauline Viardot - Six morceaux pour violon et piano Mel Bonis - Suite op.114* Cécile Chaminade - Sérénade, Capriccio, Les Sylvains*, Gavotte* Lili Boulanger - Nocturne, Cortège, D'un matin de printemps Germaine Tailleferre - Sicilienne, Berceuse Chrystel Marchand - Une Hymne* * oeuvres enregistrées en première mondiale

Pauline Viardot (1821-1910)

31


« Violon au féminin. Compositrices françaises ». Sarah Chenal, violon, Jean-Pierre Ferey, piano. Ce CD a été réalisé par Sarah Chenal, Prix de Violon (CNSM, Lyon), qui a aussi suivi le cycle de perfectionnement au Conservatoire de Rotterdam ainsi qu'au CNSM (Paris), membre de l'Opéra de Dijon jusqu'en 2001. Elle poursuit actuellement, en France et à l'étranger, une carrière de soliste et de chambriste, ainsi que de professeur titulaire de violon et de musique de chambre (Conservatoire, Paris IXe). Elle est accompagnée par le pianiste et producteur Jean-Pierre Ferey — Grand Prix du disque (Paris, 1997), auteur d'une discographie originale et abondante, créateur du spectacle Musiques de la Mer associant musiques et textes d'écrivains ou de compositeurs ; son rayonnement est international. En parfaite connivence artistique, ils proposent une sélection de pièces de genre (XIXe et XXe siècles), de valeur inégale, et interprètent tout d'abord Six brefs Morceaux pour violon et piano de Pauline Viardot (1821-1910) aux titres diversifiés, par exemple : Bohémienne, (plage 2), bien enlevée, le violon s'y fait presque tzigane, contrastant avec la Berceuse (pl. 3), de caractère mélodique et la vertigineuse Tarentelle (pl. 6). Mel Bonis (1858-1837), dans sa Suite pour violon et piano op. 114 (pl. 7), a signé des pages plus descriptives ; sa Sérénade (pl. 18) est lyrique. Cécile Chaminade (1857-1944), sa contemporaine, est représentée par Sérénade spéculant sur les contrastes dynamiques, Capriccio d'une belle envolée, Gavotte très rythmée et Les Sylvains cédant à l'épanchement. L'atmosphère est très différente avec Nocturne de Lili Boulanger (1893-1918), d'une écriture très violonistique avec un accompagnement dynamique ; Cortège (pl. 11) tourbillonnant, exige une solide maîtrise technique ; enfin, D'un matin de printemps (pl. 12), plus élaboré, sollicite beaucoup l'accompagnateur. La Sicilienne (pl. 19) de Germaine Tailleferre (1892-1983), spéculant sur l'aigu du violon, est suivie d'une Berceuse ternaire. Plus proche de nous, Une hymne (pl. 13) composée en 1999 par Chrystel Marchand (née en 1958) est, comme le précise Jean-Pierre Ferey, « dédiée au compositeur Christophe Looten. Elle peut s'interpréter à la flûte ou au violon… Elle est inspirée par l'hymne grégorienne Ave maris stella », et se situe dans la mouvance de la nouvelle spiritualité catholique. Cette page très intériorisée faisant dialoguer les deux instruments se termine dans la luminosité. Remarquable réalisation double sur le plan audio et audiovisuel : un modèle du genre. Le DVD « Femmes de lumière » propose des interviews présentées avec son talent habituel par Pierre Germain-David, Présidente de l'Association Femmes et Musique. Elle interroge des compositrices, des violonistes (Alexis Galpérine, à propos de la présence des femmes au Conservatoire), Sarah Chenal (violon Sympertus Niggell) et son accompagnateur privilégié (piano Bechstein) : le pianiste et producteur Jean-Pierre Ferey (au sujet de la genèse de ce CD avec DVD). Les Séquences richement illustrées (portraits, photos, partitions autographes, interprètes) portent sur « les compositrices d'hier », les œuvres interprétées (avec prises de vue très révélatrices) et « les compositrices de demain ». Edith Weber – L'Education musicale

32


C NCERT

Un concert classique par Sara Chenal au violon et Jean-Pierre Ferey au piano, qui interpréteront des partitions issues de l'album « Violon au féminin », pièces de genre pour violon et piano. Puis, suivra une création électroacoustique de la compositrice Pascale Jakubowsky. Espace Simone de Beauvoir. Lundi 12 février 2018, 20h30, Salle Vasse, 18, rue Colbert, Nantes.

33


Sara Chenal et Sine Qua Non Depuis 2006, Sara est également le 1er violon du quatuor à cordes "Sine Qua Non"...

34


Le Quatuor Sine Qua Non est fondé en 2006, par des musiciennes diplômées des conservatoires nationaux et supérieurs de musique de Paris et de Lyon. Leurs parcours et sensibilités à multiples facettes (musique baroque, contemporaine, chanson française, pop rock, musique du monde, recherches pédagogiques) fusionnent à merveille dans ce quatuor qui, très vite, joue dans les lieux les plus prestigieux, en France (Olympia, Théâtre Mogador, Unesco, Cité de la musique à Paris, etc.) et à l’étranger (Cameroun, Emirats arabes unis, Maroc, Amérique du Sud…) et se produisent dans de nombreux festivals. Le Quatuor aime élargir ses horizons au détour de rencontres diverses, et joue ainsi en collaboration avec des artistes éclectiques, à commencer par Olivier Pelmoine, mais aussi Eric Franceries, Emilie Simon, la percussioniste Vassilena Serafimova, le quintette à vents Arte Combo, le pianiste Patrick de Hooghe, Fabrice Di Falco, Marc Perrone et bien d'autres. Elles créent de nombreux spectacles originaux : L’Assassinat du duc de Guise en 2008 autour du film d’A.Calmettes et de la 1ère musique de film écrite par C.Saint-Saens, Bang et Olufsen en 2008, spectacle mêlant le quatuor à la haute technologie, Les 8 saisons de A.Vivaldi et A.Piazzolla en 2009, L’Amour Sorcier en 2010 autour des musiques de M.De Falla, (transcriptions S.Chenal, mise en scène V.Vinel, avec le guitariste Olivier Pelmoine)... En 2012 elles décident de mettre les compositrices à l’honneur et s’attaquent au vaste répertoire des quatuors écrits par des femmes, si peu connu du public. Elles rencontrent Florentine Mulsant dont elles jouent le quatuor op26 au festival « Musiciennes à Ouessant » en 2016. En 2014 elles enregistrent avec le quintette Arte Combo un dixtuor d’Olivier Calmel. Elles participent également à des master classes, ainsi qu’à des interventions en milieu scolaire ou carcéral, notamment au cours des éditions 2015 et 2016 de « Musiciennes en Guadeloupe » et « Musiciennes en Martinique ».

www.quatuorsinequanon.com www.quatuorsinequanon.com

35


« Le quatuor Sine Qua Non...Une évidence. » Dany Baychère

« Sara Chenal, limpide 1er violon, a transcrit la partition pour 38 musiciens en la réduisant à 4 seulement. Travail considérable parfaitement mené »

36


Le quatuor Sine Qua Non et Olivier Pelmoine Un quintette de charme qui désarme avec talent « L'un des meilleurs guitaristes en France, accompagnés d'un quatuor de rêve nommé Sine Qua Non. »

Olivier Pelmoine et le quatuor Sine Qua Non ont ravi le public

37


Sara Chenal et les Utopiks Ensemble en faveur des compositeurs Ensemble vers de nouveaux publics

L'aventure des Utopiks Créé en 2004 à Nantes, l'Ensemble Utopik est un collectif de musiciens interprètes passionnés par le répertoire des XXe et XXIe siècles. La direction artistique est assurée collégialement.. L’aventure fondatrice de l’ensemble fut le travail de longue haleine engagé en 2005 autour d’une œuvre emblématique de l’après-guerre, Le Marteau sans maître (1953-55) de Pierre Boulez, inspirée par des poèmes de René Char. En 2007, les musiciens de l’ensemble imaginent les Rencontres Utopik : trois compositeurs de renommée nationale ou internationale sont invités chaque année à séjourner à Nantes pendant une semaine entière. Accompagnés de musiciens de l’ensemble, les compositeurs se rendent chaque jour dans différents lieux/institutions de l’agglomération afin de faire entendre leurs œuvres en direct, en analyser la forme et le langage, évoquer leurs sources d’inspiration et leur désir de création… Le but de ce « voyage musical dans la cité » est d’aller audevant des publics et de rendre accessible la création musicale.

38


Sara Chenal illumine autant qu'elle aime mettre en lumière. Avec Sine Qua Non ou en soliste, elle est sollicitée par de nombreux artistes (en enregistrement ou en tournée : avec Emilie Simon en 2007, ou encore Manau en 2014) et est invitée par les plus grands orchestres, tel l'Orchestre de Paris. Elle fait actuellement partie de l’ensemble « Les sauvages »,parrainé par Frédéric Lodéon, dans un spectacle fusion classique baroque et jazz du quatuor Sine Qua Non.

Les Sine Qua Non et Emilie Simon Les Sine Qua Non et Emilie Simon

Sara Chenal dans l'Orchestre de Paris Sara Chenal dans l'Orchestre de Paris

39


Les Sine Qua Non en spectacle avec les Contres Les Sine Qua Non en spectacle avec les Contres

En tournĂŠe avec Manau En tournĂŠe avec Manau

40


Sara Chenal, ambassadrice de Fabienne Dimanov - PARIS

Sara Chenal est violoniste depuis toujours. L’artiste promeut actuellement les femmes avec la sortie de son DVD/CD sur les compositrices françaises peu jouées. Notre collaboration est déjà une aventure bien rodée puisque je lui crée depuis près de 3 ans des tenues spéciales que l’ambassadrice porte lors de ses concerts. Pour la sortie de son nouvel album, elle a choisi « & Black« , la petite robe noire signée Fabienne Dimanov PARIS, pour la photo de jaquette et s’est fait faire une robe de concert sur-mesure sur le modèle de « Black » pour le concert de lancement du CD (voir photo en bas de page). Trois enregistrements sont disponibles avec le guitariste O.Pelmoine chez le label Skarbo, ainsi que son nouvel album Violon au féminin, mettant en valeur les compositrices françaises peu jouées.

41


Le duo Cordes et Âmes Exigence et finesse d'une part, créativité et richesse d’autre part ; l’esprit du duo Cordes et âmes s'épanouit dans les contrastes. Un jeu vibrant et sensuel servi d’une parfaite maîtrise instrumentale, une complicité évidente, communicative avec le public, sont autant d’éléments contribuant à l’alchimie parfaite de ce duo. Créé en 2001, il remporte dès l’année suivante deux concours internationaux de musique de chambre et obtient mention très bien le prix de musique de chambre au conservatoire national supérieur de musique de Paris en 2005. Il s'engage alors avec art et enthousiasme dans un répertoire sur mesure, enrichi d'improvisations et transcriptions propres : musiques de tous temps et de tous horizons, classiques ou contemporaines, venues de France autant que d’Europe de l’Est, d’Espagne ou d’Amérique du Sud. Le duo enchaîne bientôt les concerts en France, de salles intimes en lieux de prestige (Cité de la Musique, Théâtre du Châtelet, salle Cortot), en passant par les trésors du patrimoine français (les Basiliques de Vézelay et du Mont Saint-Michel, le Palais des Papes d’Avignon ou encore le théâtre Graslin à Nantes). Il se produit également à l’étranger, notamment en Italie, Espagne, Allemagne, Nigéria, Tunisie, Inde, Japon, Philippines, Canada, Caraïbes… La violoniste Sara Chenal et le guitariste Olivier Pelmoine excellent à la scène, où leur présence sur scène témoigne d'une entente rare, conférant tout son sens au nom du duo. Mais le duo trouve sa belle reconnaissance auprès des compositeurs dont ils portent le travail autant qu'ils l'admirent. F.Rossé, J-Y.Bosseur, A.Dumond, L.Boutros, O.Rojas-Gimenez, J-L.Narvaez, E.Pénicaud, Arturo Gervasoni et Olivier Chassain leur dédient des œuvres originales. Trois albums sont actuellement disponibles chez le label Skarbo : « Taïgo » (2007), « San Telmo » (2009) et « Chansons populaires espagnoles » (2012).

42


Duo Cordes et Âmes, l'album Une première collaboration, un premier spectacle ensemble...Un lien immédiat entre ces personnalités et instruments qui s'accordent dans l'instant. Pendant deux ans et plus de 200 concerts, ils tournent ensemble avec les Jeunesses musicales de France, Le duo crée son univers sous les yeux du public, déjà là pour les acclamer ! La presse n'est pas en reste ! Leur premier album ne tarde pas. C'est un succès autant qu'une évidence. Et l'histoire ne fait que commencer.

43


Belle soirÊe musicale Pour oreilles aventureuses !

44


45


46


47


La profession est unanime : quelque chose d'inouï unit ces deux talents, qui inspirent les plus grands compositeurs contemporains, nombreux à leur dédicacer des pièces.

2d prix du 23ème concours international de guitare ;à Bari, Italie

48


Quant au public....Aux publics !

Ils répondent présent, en tout lieu, à tout âge et de toute culture, fidèles admirateurs ou curieux. Réjouissant les enfants, autant que le grand âge, le duo ne néglige pas non plus les plus isolés, socialement ou géographiquement. Par le biais d'associations (« Tournesol » ou « Hors Saison Musicale »), ils tournent également dans les hôpitaux et dans les provinces moins servies en rendez-vous culturels. Une musique qui rassemble depuis plus de 15 ans

Atelier Océane, 17/09/2017

49


Taïgo Le duo s'affirme du côté de la création contemporaine et cosmopolite : colorations hybrides et dansantes, transportant, sur CD et sur scène, de la Bulgarie au Caucase en passant par Cuba. Les médias français et la presse étrangère se font l'écho de ces rythmes nouveaux.

50


« You'll find it Fascinating » Keaton

« You can't afford to miss it » Alliance française Lagos (Nigeria)

« Il s'agit là d'une musique de nouvelle génération, pleine de mouvement, d'originalité, d'entrain, de gaieté et de nostalgie propre à l'Argentine »

51


San Telmo

Un cordes à cordes pour corps à corps Hymne à la liberté sur tangos endiablés En route pour l'Amérique du Sud !

Cordes et Âmes, sublime duo

« C'est peu dire que le public fut subjugué par ce duo complice et virtuose (…). Sara et Olivier nous emmenèrent avec fougue, élégance et passion d'Amérique du Sud en Arménie en passant par l'Espagne (…). La chaleur des applaudissements et des rappels témoignaient de ce sentiment partagé d'un moment d'exception. » A. Florin

52


Chansons populaires espagnoles Un troisième album et un DVD pour le duo qui s'illustre remarquablement dans cet hommage vibrant à la musique ibérique

53


« Gorgeously haunting »

54


« Un jeu vibrant et sensuel nourri d'une complicité immédiatement créée avec le public, contribuent à l'alchimie de ce duo à succès »

55


cent Les deux artistes effa sique les frontières entre mu derne mo on ati cré classique et jours tou uis dep en s'illustrant ents nem évé dans des festivals et e des arts atypiques à la croisé

56


« le duo violon et guitare de Sara Chenal et Olivier Pelmoine emplit la salle Cortot

de son talent et de sa maîtrise technique. Mention spéciale pour la beauté du

timbre du violon et l'engagement de son interprète, et plus largement pour la mise en place du duo jugée parfaite et servant particulièrement bien les œuvres écrites

pour le duo [...] »

François Nicolas

57


Festivals, spectacles-découverte, tournées associatives et master classes... Puisque la musique est un don, ils donnent avec passion

« Originalité

à double titre, car

cette formation n'est pas courante, et parce que les œuvres choisies proviennent d'un répertoire écrit spécifiquement pour ces deux instruments »

« Le public a pu se délecter de la prestation du duo Cordes et Ames (…). Ils ont enchanté le public avec la virtuosité de l'interprétation de leur musique traditionnelle espagnole »

« Le duo si bien nommé Cordes et Ames a enchanté un public très nombreux » « une virtuosité et une technique impressionnantes » - Le Dauphiné libéré

58


Défendant par leur musique la création contemporaine et les compositeurs oubliés, ils sont aussi des passeurs nés. Enseignants passionnés, ils organisent aussi des stages et concerts à destination des étudiants.

59

59


Collaborations artistiques Plus loquaces sur les compositeurs qu'ils admirent que sur eux-mêmes, Sara Chenal et Olivier Pelmoine ont su s'entourer des créateurs contemporains qui les inspirent, et qu'ils inspirent, qui les connaissent parfaitement en tant qu'artistes. Ces collaborations toujours complices aboutissent à des créations sur-mesure, qu'ils enrichissent de leurs propres transcriptions et de nombreuses improvisations. La magie de leur répertoire tient aussi dans ces liens invisibles mais évidents : l'oreille ne s'y trompe pas. Dédicataires de nombreuses pièces, Sara et Olivier donnent notamment vie aux créations de : Luca Antignani (1976 Italie) Jean-Yves Bosseur (1947 – France) Laurent Boutros (1964 – France/Arménie) Olivier Chassain (1957 France) Salim Dada (1975 Algérie) Renaud Desbazeilles (France) Arnaud Dumond (1950 – France) Arturo Gervasoni (1962 Argentine) Frédéric Jacqmin (1965 France) Pascale Jakubowski (1960 France/ Algérie) Philippe Leloup (1962 France) Jose Luis Narvaez (1953 – France) Atanas Ourkouzounov (1970 – Bulgarie) Eric Pénicaud (1952 France) Jean Perdreau (1945 France) Orlando Rojas Gimenez (1978 – Paraguay) François Rosse (1945 - France) Sébastien Vachez (1973 France) Ils participent également à l'enregistrement de nombreux disques d'artistes de variété, pop-rock ou classique >

60


Si la presse suit de près ces deux

artistes, les autres médias ne sont pas

en reste. Reçus par les chaînes Mezzo, Arte et Direct 8, ils ont également été l'objet d'un reportage sur France 3, et de plusieurs émissions à la radio –

dont Dans la cour des grands et Alla Breve sur France Musique.

Gaëlle Le Gallic les invite à venir jouer dans la Cour des Grands dès 2006 ! Ils participent également aux émissions « Alla Breve », « Carrefour de l'Odéon », ou encore « En pistes ».

61


Un reportage de Stéphanie Bour geot

& Sébastien Poir ier pour France Té lévision, novembre 2016 .

Cliquez pour voir !

62


Rendez-vous sur scène ! Et, d'ici-là... Site officiel Duo Cordes et Ames : www.duocordesetames.com Site officiel Olivier Pelmoine: www.olivierpelmoine.com Site officiel Sara Chenal: http://www.sara-chenal.com/ Site officiel Quatuor Sine Qua Non : http://www.quatuorsinequanon.com/ Facebook Cordes et Ames : @duocordesetames Twitter : twitter.com/DuoCordesetAmes Chaîne Youtube > duo Cordes et Âmes Instagram Cordes et Ames Soundcloud Cordes et Ames http://www.skarbo.fr/ Contact presse et agent artistique France  : Tiphaine Kervaon 0668716139- cordesetames@gmx.us Agence USA / Canada : Dan Mc Daniel ,LLC danmcdaniel@live.com www.danmcdanielmanagement.com

63

Revue de presse rétrospective cordes et ames duo 2018  

Retrouvez l'histoire et l'actualité du duo Cordes et Ames à travers leurs apparitions dans la presse.

Revue de presse rétrospective cordes et ames duo 2018  

Retrouvez l'histoire et l'actualité du duo Cordes et Ames à travers leurs apparitions dans la presse.

Advertisement