Page 18

In a live setting, listening is essential, and when you cannot hear anything, it’s hard to sound good. Everyone has their own little fixes, but, depending on the style, it is preferable not to overload a mix, which can be disastrous if the PA system is mediocre to begin with. For example, when I see that the stage monitors have 12-inch speakers, I limit the amount of bass or else I can’t hear anything else. But if the monitors have 15-inch speakers, then I crank everything up! One of the good solutions is to manage your own mix with your own mixer and a good pair of in-ear headphones, the ones that take the shape of your inner ear, which eliminate all unwanted ambient noises. The other advantage is that you can change anything in your mix at your convenience since your mixer is at arm’s length. It’s an advantage whether you want to hear yourself, or the singer whose voice is lost in a bad general mix. In the end, this can contribute to lowering your stress level and be more relaxed, in turn boosting your confidence. You’ll find it easier to perform, and you’ll make the most of it. Looking at these examples, we can see that listening requires a lot of work, and that no one is equal because some have an excellent ear. But it can be improved. As a kid, I remember that during my music theory lessons, I hated solfeggio, because I couldn’t always determine every note by ear. I had to work much harder than the average student. Today, the notions I learned as a kid serve me well in my work with rhythm, and I am grateful my teachers insisted so much!  My new email address is franck@drumsetc.ca

En spectacle, l’écoute est évidemment très importante et lorsqu’on ne s’entend pas, il est bien difficile de sonner comme il faut. Chacun a ses petits trucs et cela dépend du style, mais en général il est préférable de ne pas surcharger un mix qui, tout dépendant de l’état de la sono, peut s’avérer désastreux. Par exemple, lorsque je vois que les moniteurs de scène ont des haut-parleurs de 12 pouces, je ne surcharge jamais avec trop de basse car cela enterre complètement le reste. Par contre si les moniteurs font 15 pouces de diamètres alors je me fais plaisir et on envoie les décibels. L’une des bonnes solutions consiste à gérer son propre mix avec son mixeur et une bonne paire d’écouteurs intra-auriculaires, ces fameux écouteurs qui se moulent à vos oreilles et qui sont très efficaces, éliminant tous les bruits ambiants non désirables. L’autre avantage est que vous avez votre mix à portée de main, ce qui vous permet de plus facilement rétablir ou modifier le son à votre convenance. C’est un avantage indéniable soit pour vous entendre ou pour entendre le chanteur qui se débat au travers d’un mauvais mix. Tout cela permet de diminuer le niveau de stress, d’être moins crispé et donc d’être plus en confiance. Le show est donc plus facile et vous en profitez pleinement. À travers ces multiples exemples, on voit que l’écoute demande une bonne part de travail et que tout le monde n’est pas égal, car certains ont une excellente oreille. Mais cela se travaille aussi. Quand j’étais petit, je me souviens que, lors de mes études de solfège, les dictées musicales étaient un vrai calvaire, car je n’arrivais pas toujours à déterminer les notes tout simplement en les entendant. Il a fallu que je sois plus discipliné que la moyenne… Aujourd’hui j’applique tout ce savoir sur le rythme et je suis reconnaissant du fait que mes professeurs aient été aussi insistants sur ce sujet.  Ma nouvelle adresse de courriel est franck@drumsetc.ca By/Par: Franck Camus Traduction: Jim Angelillo

10 – 13. 4. 2013 Spirit of music musikmesse.com info@canada.messefrankfurt.com Tel. 905-824-5017

18 56784-023_MM_allg_Musik_178x127 drums etc. • CD-Rom • ISO 39 • CMYK • cp: 23.11.2012

DU: 30.11.2012 Kanada

Drums Etc [v25-n1] Winter 2013 (February-March)  

Cover: Efa Etoroma Jr.

Drums Etc [v25-n1] Winter 2013 (February-March)  

Cover: Efa Etoroma Jr.

Advertisement