Page 21

devoting your precious time to anything nonmusic related. This makes sense; music is our passion, our driving force. The more we put into it, the more we get out of it, and it really takes a lot of effort to excel at what we do and be on top of our game. With this in mind, it can seem unreasonable to devote time to non-musical activities; however, spending some time on outside interests can be extremely beneficial to our physical and mental health, and as I recently discovered, can sometimes lead to fresh and exciting drumming situations that otherwise may not have been encountered. I know of some musicians who have landed gigs while attending yoga classes, others that do their sightseeing on tour while keeping fit jogging around each city, and even one guy that ended up being hired to design a few album covers as an off-shoot of his expertise in painting (he is also an incredibly gifted guitarist). If you know me personally or follow me on any of the social media sites that I am active on (Facebook/Twitter/Instagram), then you probably know that besides drumming, I am also fanatic about good coffee. Pursuing my passion for coffee has allowed me to discover and explore new neighbourhoods around the world, and in my own city of Toronto, make new and reunite with old friends, and get some exercise in the process. I have been known to walk or bicycle several kilometers just to have a killer shot of espresso! Drinking coffee is a communal and social activity that provides the perfect grounds (pun intended!) for meeting and sharing ideas with like-minded people. Because technology has not yet

allowed us the ability to drink coffee through our computer or smart phone, coffee-related social activities have to happen face to face. However, social media can be especially helpful for connecting with the right people. During a recent trip to the fabulous beach town of Viña Del Mar, Chile, upon arriving, a routine Google search for local specialty coffee shops led me to “You Café”, which was conveniently located 3 blocks from where I was staying. The closeness of the café vetoed the usual exercise portion of my espresso expeditions, but meant that I could go there immediately. After a fantastic double espresso, coffee talk with the owner of the café, a Facebook “check in” and Instagram photo, I left satisfied. Mission Completed. A couple of hours later, I received a seemingly random “friends request” from a Mr. Pedro Barahona, who I later found out is a highly acclaimed local drummer/educator with some really great drumming ideas. Turns out, Pedro is a good friend of Juan Carlos, the owner of the café. Upon seeing my mostly drum-related Instagram photos, Juan Carlos made the connection, and after a quick chat with Pedro on Facebook messenger, we agreed to meet later that afternoon. For coffee at You Café of course! Pedro and I had an amazing and extremely inspiring time talking about life, drumming and even sharing “licks” on our practice pads. Pedro and I were able to meet for another drum/coffee hang before I left Viña, and the second time he brought two other drummer friends: Lalo Cuesta and fellow Yamaha/Evans artist, Camilo Torres. Lalo and Camilo are also highly acclaimed Chilean drummer/educators who have a drum school in the capital city of Santiago, which I plan to visit before heading back to Canada. My intention in writing this article is not to encourage you to drink coffee, but to explore your own outside interests. Yes, let’s be dedicated musicians, but also keep in mind that time away from the instrument can help us clear our heads, get a new perspective on life, stay fit and, who knows, open new doors directly related to our art.  By/Par: Max Senitt

C’est normal, car la musique est notre passion, notre force motrice. Plus on met du temps, plus on en retire. Il faut y mettre beaucoup d’effort pour exceller dans notre domaine et toujours conserver une longueur d’avance. Donc, avec cela en tête, il semble déraisonnable de consacrer du temps à des activités non musicales. Toutefois, il peut être extrêmement bénéfique pour notre santé physique et mentale d’avoir d’autres intérêts. Comme je l’ai récemment découvert, cela peut même mener à des situations musicales imprévues qui ne se seraient pas manifestées autrement. J’ai entendu parler de certains musiciens qui se sont fait offrir des contrats dans un cours de yoga. D’autres conservent la forme en tournée en allant courir dans les rues de chaque ville visitée. Il y a même un gars qui s’est fait engager pour faire la conception de plusieurs pochettes de disque à cause de son talent en peinture (il est également un excellent guitariste.). Si vous me connaissez personnellement ou me suivez sur les sites de média sociaux sur lesquels je suis actif (Facebook/Twitter/Instagram), vous savez probablement que je suis un grand amateur de bon café. Cette passion m’a permis de découvrir et d’explorer de nouveaux quartiers partout dans le monde, et même dans ma ville, Toronto, me permettant de me faire de nouveaux amis et d’entretenir mes vieilles amitiés, tout en faisant un peu d’exercice. Il n’est pas rare que je marche ou pédale plusieurs kilomètres pour aller me faire servir un espresso du tonnerre! Boire du café est une activité communale et sociale qui jette les bases idéales pour faire des rencontres et partager des idées avec des gens de

même sensibilité. Parce que la technologie ne nous permet pas encore de boire un café avec quelqu’un à travers notre ordinateur ou notre téléphone, les activités sociales tournant autour du café doivent se faire en personne. Les médias sociaux peuvent toutefois être très utiles pour tisser des liens avec les bonnes personnes. Récemment, lors d’un voyage, dès mon arrivée dans la ville côtière de Viña Del Mar, au Chili, une petite recherche dans Google pour un café spécialisé m’a dirigé vers « You Café », très bien situé, à trois coins de rue d’où je restais. Bon, la proximité du café ne me permettait pas de faire beaucoup d’exercice, mais au moins, je pouvais m’y rendre rapidement. Après avoir bu un excellent double espresso, parlé café avec le proprio, pris une photo Instagram et fait un «  check-in  » dans Facebook, j’ai quitté l’endroit satisfait. Mission accomplie. Quelques heures plus tard, j’ai reçu une demande d’amitié d’un certain M. Pedro Barahona qui s’est avéré être un batteur et éducateur de renom de l’endroit possédant des idées bien intéressantes. En fait, Pedro est un bon ami de Juan Carlos, le propriétaire du café. Après avoir vu mes photos Instagram liées à la batterie, Juan Carlos a fait sa demande et, après une courte conversation dans Facebook, j’ai rencontré Pedro plus tard cet après-midi-là. Nous nous sommes rencontrés au You Café, bien sûr! Pedro et moi avons eu une discussion intéressante et inspirante sur la vie et la batterie, partageant même quelques passes sur nos pads de pratique. Nous nous sommes rencontrés une seconde fois pour un café avant mon départ, cette fois-ci avec deux amis batteurs, soit Lalo Cuesta et collègue Yamaha/ Evans, Camilo Torres. Lalo et Camilo sont également des batteurs et éducateurs de renom au Chili, dirigeant une école de batterie dans la capitale, Santiago, que je prévois visiter avant mon retour au Canada. Mon intention en écrivant cet article n’est pas de vous encourager à boire du café, mais de vous inciter à explorer vos propres intérêts non musicaux. Oui, nous devons êtres des musiciens dévoués, mais il faut garder à l’esprit que de passer du temps loin de notre instrument peut nous aider à clarifier nos idées, obtenir de nouvelles perspectives sur la vie, demeurer en santé et, qui sait, ouvrir des portes directement lies à notre art.. 

drums etc.

21

Drums Etc [v26-n2] Spring 2014  

Andy Shoniker - Aaron Edgar Not Quite Snare Solos - Aaron Edgar Drummers Don't Need Clockmakers - Franck Camus Take Something You Know and T...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you