Page 1

Nos propositions se déclinent en 3 catégories correspondant aux 3 rôles, selon nous, inhérents au mandat d’élu :

-

- Informer Représenter et défendre - Animer

Au-delà de grands projets, et surtout, ayant une expérience approfondie de la manière dont sont prises les décisions au sein du conseil, nous cherchons avant tout à être pragmatiques sur la réalité de nos propositions pour maximiser leur chance d’aboutir. Le but n’est pas de multiplier les propositions sans en assurer le suivi, mais d’être concis sur des revendications que vos futurs élus ont de fortes chances de réussir à défendre. En effet, comme disait Coluche, « Les politiciens, il y en a, pour briller en société, ils mangeraient du cirage ». A bon entendeur …

Le conseil de faculté est une instance centrale dans l’organisation de la vie universitaire. Il s’y décide des problématiques primordiales dans le cursus de chaque étudiant comme les modalités d’examen, les plaquettes d’enseignement, la répartition du budget. Un compte rendu de chaque conseil est publié par la faculté dans les semaines suivant les délibérations. Notre engagement sur notre rôle de relai entre étudiants et conseil se décline sur deux points :

1.

Vos futurs élus, comme lors du précédent mandat, s’engagent à vous communiquer en amont du conseil l’ordre du jour afin que chacun puisse donner son avis, communiquer, participer activement à la préparation de ce dernier. Pour cela, les réseaux sociaux seront nos meilleurs alliés : création d’un groupe « conseil de faculté » où chacun pourra nous centraliserons vos remarques/propositions relatives à l’ordre du jour présenté.

2.

D’autre part, dans les deux jours suivants le conseil, nous nous engageons également à transmettre un compte rendu détaillant les principales décisions prises lors du conseil via les réseaux sociaux, le site internet de l’association Droits Pour Tous mais aussi la mise en place d’un « googledoc ».

Nous garantissons la transparence la plus complète car le conseil est en lui-même un lieu de vie de la faculté et tout un chacun doit être en mesure d’y participer même indirectement.


Notre liste est composée d’étudiants de toute filière, représentant autant que possible, la diversité des formations proposées à la faculté : droit, droits européens, science politique, AES. Nous ne revendiquons pas seulement la pluralité comme d’autres, nous, nous la faisons vivre. Pour incarner au mieux cette pluralité, notre engagement est le suivant :

1.

Nous nous engageons à ce que chaque filière puisse faire entendre sa voix et défendre ses intérêts : dynamiser le pole « science politique » de la faculté qui ne doit pas qu’être l’ombre de l’IEP, revaloriser « les AES » trop souvent oubliés, faire connaitre la filière « droits européens » vu fréquemment comme trop sectaire. Des concertations se dérouleront régulièrement entre les membres de la liste en amont et en aval des conseils afin que le représentant de chaque formation puisse nous faire partager les attentes de sa spécialité. Ils se feront votre relai auprès de nos élus siégeant au conseil et chaque étudiant pourra les contacter via la transmission des adresses mails personnels de ces derniers.

2.

Dans son dernier rapport évaluant les masters professionnels proposés à Lille 2, l’AERES a dans ses recommandations évoqué le point suivant « Renforcer encore les partenariats avec les acteurs publics et privés susceptibles de constituer des débouchés professionnels. » Dans une logique de revalorisation des diplômes proposés par la faculté, nous ferons en sorte d’appuyer les demandes d’augmentation des budgets allouer au fonctionnement des masters 2 professionnels, budget fortement limité mais qui nécessite un engagement réel de la faculté notamment afin qu’interviennent des professionnels reconnus au cours des deux années de master.

3.

Nous nous engageons également à nous faire le relai de la promotion de la mobilité internationale au sein du conseil. Au-delà de la tenue de stand informatif sur les modalités souvent complexes de cette mobilité, une intervention au sein du conseil de faculté est nécessaire pour que soit revalorisée cette mobilité au travers d’une remise à jour du site internet, d’une meilleure communication et d’une démocratisation dans l’accès aux informations afin que tout un chacun puisse mettre toutes les chances de son côté pour réussir sa mobilité. Nous n’oublions pas non plus les étudiants étrangers qui participent à la dynamique internationale de la faculté. Nous nous engageons à aider dans toutes leurs démarches ainsi que dans leur vie universitaire les étudiants étrangers au sein de la faculté trop souvent délaissés par les élus. Nous proposons de créer une fonction d’ « étudiant relai » qui centraliseraient les problèmes et se feraient le porte-parole des étudiants étrangers ( la barrière de la langue étant un problème fréquemment évoquée )

Lors du précédent mandat, l’assiduité de vos élus Droits Pour Tous a été exemplaire : 100% de présence lors des conseils. Ils ont également participé activement à l’élaboration du nouveau règlement des études en appuyant notamment le retour des rattrapages doublé de la compensation, modalités d’examens pratiquées dans d’autres facultés de droit largement reconnues ( ASSAS, Sorbonne … ). Néanmoins, tout n’a pas été acquis et de nouvelles problématiques inhérentes à ces changements interviennent.

4.

Vos futurs élus s’engagent donc à poursuivre le combat dans la mise en place des rattrapages en sauvegardant au mieux les intérêts de tous : rattrapages pour les matières avec TDs, élaboration du nouveau calendrier universitaire …


5.

De plus, une autre question fera l’objet de notre investissement le plus complet : sauvegarder le nombre d’étudiants à 25 par TDs (quorum remis en cause par le doyen et le président de l’université) afin que l’apprentissage et surtout le suivi permis par les travaux dirigés soit préservé et que les meilleures conditions soit proposées à tous pour la réussite pleine et entière du cursus universitaire.

Au-delà de grands combats mobilisateurs comme les rattrapages, c’est également dans les questions quotidiennes et plus individuelles que nous nous engageons à vous défendre. Vos élus Droits Pour Tous n’ont pas hésité, lors du dernier mandat, à intervenir auprès de l’administration pour des cas spécifiques où des étudiants ont dû faire face aux incohérences et au dysfonctionnement de la machine administrative (exclusion des examens, problème de notes … ). C’est également pour vos difficultés personnelles et quotidiennes que nous intervenons.

6.

Vos futurs élus s‘engagent donc à poursuivre dans cette voie pour améliorer encore davantage la proximité entre étudiants et élus et éviter les désordres administratifs, notamment dans le report des notes au sortir des délibérations comme ce fut le cas l’année dernière. Pour cela, les mails personnels de vos élus vous seront communiqués afin que chacun puisse entrer en contact avec ces derniers.

L’association Droits Pour Tous qui soutient la liste que nous vous présentons participe largement à dynamiser la vie associative et étudiante de la faculté au travers notamment de l’organisation de visites au coût largement réduit pour permettre un accès à tous les étudiants : visite de l’assemblée nationale, du sénat, de la cour pénale internationale, du parlement européen, visites dont le succès n’est plus à prouver. Nous animons également la vie étudiante au travers de l’organisation de soirées et d’un rôle actif dans la promotion de la mobilité. Nous garantissons également une démocratisation dans l’accès au débat via l’organisation de conférences. Nous avons à cœur de place l’étudiant au centre de la vie associative, parfois vue comme trop sectaire.

1.

Le conseil de faculté étant une instance centrale qui, par son soutien, participe à l’animation de la vie associative et étudiante, nous nous engageons à solliciter la faculté lors des conseils pour qu’elle améliore sa participation dans la dynamisation que nous initions.

2.

Nous nous engageons également, toujours dans l’esprit de création d’une dynamique au sein de la faculté, à créer sur les réseaux sociaux des groupes « Boite à idées » où chacun pourra de sa propre initiative élaborer des projets dont nous nous ferons le relai sans avoir besoin de passer par l’engagement associatif.

3.

Le développement durable est une problématique délaissée par l’administration or, elle est au cœur des débats actuels à l’échelle nationale, elle nécessité donc une application dans le fonctionnement quotidien de la faculté. Nos propositions se déclinent en deux points : -

D’une part, revaloriser le campus virtuel : limiter le nombre d’impressions notamment des plaquettes de Travaux Dirigés et les mettre en ligne sur le campus virtuel. D’autre part, améliorer la mise en place du tri sélectif dans la vie quotidienne de la faculté avec l’instauration de plusieurs poubelles correspondant à des types de déchets, recyclables ou non.


Pour toute autre question concernant notre programme, n’hésitez pas à nous contacter via le site internet de l’association Droits Pour Tous : http://www.droitspourtous.com/p/rencontrer-vos-elus-etudiants.html

Soutenue par :

programme elections cf 2012  

programme elections cf 2012

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you