Issuu on Google+

ASSOCIATION

DROITS POUR TOUSIndépendance  Humanisme  Laïcité http://droitspourtous.bling.fr

LA PAGE D’ACTU. n°15, Novembre-Décembre 2009

« QUI S’ARRÊTE AUX DÉLICES DES SYMBOLES N’ATTEINT JAMAIS LA VÉRITÉ. » MAÎTRE ECKHART. http://droitspourtous.bling.fr

Association Droits Pour Tous, p1


Page d’Actu n°15, Novembre-Décembre 2009

Association Droits Pour Tous, p2


Remerciements - A notre cher Ministre de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Développement solidaire pour avoir dit à propos de François Hollande: « Il a autant de chances de devenir président de la République que moi d'entraîner une équipe de majorettes ! »(Emission Dimanche+, Canal+, le 11/10/2009)

- Au Musée Grévin (Paris) qui a réalisé le personnage en cire de … Rachida Dati. - Aux électeurs des Yvelines (78) pour avoir donné un « gros » siège de l’Assemblée Nationale à … David Douillet. - Au Président de l’Université Lille 2 qui a encore affirmé publiquement que les étudiants de Licence 1 faisaient du Droit par défaut. (Conseil consultatif à l’Insertion professionnelle du 20/10/2009) -A Dominique de Villepin qui démontre que le Président de la République est un homme d’honneur : « Nicolas Sarkozy avait promis… de me pendre à un croc de boucher…, je crois …que la promesse a été tenue …» ( après les réquisitions du procureur au procès Clearstream mardi 20 octobre 2009.) - A Jean-Pierre TREIBER qui, depuis le 8 septembre 2009, s’est montré plus fort que Robin des bois, Flash, Spiderman, l’Homme invisible, Natasha st Pier, Charles Pasqua… http://droitspourtous.bling.fr

Association Droits Pour Tous, p3


Lettre ouverte à M. le Doyen J’avoue, rien à foutre de faire une lettre en bonne et due forme pour ce que j’ai à dire. M. le doyen veuillez m’en excuser mais ce que je vais dire est grave… Nous trouvons et je trouve plus particulièrement inadmissible qu’une fois encore Notre Cher (expensive pour les anglophones : Bah quoi, pas au courant?? 30 000€ de prime pour M. Sergheraert pour avoir mis en place l’autonomie [cf LRU] avant juin 2010 ; quand il veut pour payer l’apéro…) Président d’université a démontré par A + B que les étudiants faisaient du DROIT par défaut !!!!!! Nan Nan, je ne déconne pas (il est fini le temps où seul le torchon satirique servait de canard ; plus torchon que satirique…) !!! Encore une fois, M. BRUCE TOUT PUISSANT a affirmé en Conseil Consultatif à l’insertion professionnelle (20 octobre 2009 vers 16h15) qu’il n’était pas nécessaire de mettre en place un plan d’insertion professionnelle dès la Licence 1 (pour témoin M. Mondou) à la faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de Lille 2: comprenez Fac de Droit, car d’un point de vue logique il faut d’abord… « Qu’ils obtiennent leur première année »…. Bah oui, encore une fois, tel l’article de Voix Du Nord du 4 avril 2009 qui nous a été soumis, M. je suis pharmacien, carté « Valérie Pécresse » ne comprend (et ça il suffit de l’écouter pour savoir qu’il ne sera jamais candidat à la présidence de l’EPAD…) pas un mot de droit civil des biens, de droit constit, d’intro historique au droit…. Je demande ainsi à M. le Doyen, notre cher ami enseignant en droit du travail et en droit social de faire valoir notre putain de faculté de droit !!!!! NAN, il n’y a pas que des étudiants qui font du droit par défaut à Moulins !!!! NAN, les Européens, les AES, les Politistes ont leur rôle à jouer dans cette putain de faculté !!!!! Effectivement, il est fini le temps où le doyen de la faculté tapait du poing sur la table, mettait en valeur les DU (diplômes universitaires) de la fac de droit,

Page d’Actu n°15, Novembre-Décembre 2009

Association Droits Pour Tous, p4


où on invitait le Premier Président de la cour d’appel de Douai ou le représentant du barreau de Lille, …. Nous demandons, (pardon en tant que responsables d’asso, nous jouons notre responsabilité associative….ou pas), à M. le Doyen de faire en sorte que nous soyons une fac dynamique à Lille 2 ; d’une part parce qu’il n’y a pas que les médecins, les dentistes, les pharmaciens à Lille 2 et d’autre part parce que nous avons choisi Lille 2 parce qu’elle mérite d’être une référence en matière de droit : demandez à M. Heuschling, M. Labbée, M. Wallon Leducq, M. Brouillaud (d’ailleurs, c’est pour quand le prochain album ?), M. de De Carbonnières… et nous en passons!!! Nous ne sommes pas de simples usagers d’un établissement public !! Nous voulons être défendus : M. Le doyen : faites-le !!! On vous attend! Je tape ce coup de gueule car elle est obsolète l’époque où comme Paul Duez on défendait les étudiants en droit car aujourd’hui vous ne servez (vous, nous autres étudiants) qu’à faire du chiffre au sein de cette entité où se mélange sucette à l’Anis (comme dirait Gainsbourg) et postulants au pôle emploi !!! M. le doyen, par la présente faites en sorte de redorer le blason de la fac, car nous ne sommes pas les seuls à penser qu’il est nécessaire de le faire et pas comme Pécresse à l’échelle internationale…, mais tout d’abord au sein de notre Université lille 2 avant qu’elle soit « l’Université grand Lille ».. Merci M. le Doyen !! NKS.

http://droitspourtous.bling.fr

Association Droits Pour Tous, p5


LE DOSSIER : L’IRAN

En Juin dernier, l'information était dominée par les élections présidentielles iraniennes et les « émeutes » qui les ont suivies. Après un bref soubresaut au début du mois d'Août avec l'ouverture des premiers procès des « émeutiers » et l'affaire Clothilde Reiss, l'Iran est retourné dans les coulisses des journaux télévisés en faisant de brefs retours avec la question nucléaire. Pourtant, la situation là-bas est toujours aussi tendue mais cela n'intéresse plus les grands médias. Faisons un rapide topo de la situation de l'Iran. Depuis la Révolution Islamique en 1978, les relations diplomatiques sont, comme qui dirait, tendues entre le Monde Occidental et l'Iran. Il est vrai que des évènements comme la prise d'otages à l'ambassade des États-Unis en 1979 ou encore la guerre Iran/Irak n'améliorent pas l'image de l'Iran sur le plan international. Dans l'esprit d'individus extérieurs, vivant à plusieurs milliers de kilomètres de là, on a du mal à cerner le problème. Les journalistes qui font leur boulot oublient à qui ils s'adressent. Au Moyen-Orient, l'Iran joue des coudes pour étendre et conserver son influence. Il y a une histoire de pétrole évidemment. La situation géographique de ce pays le rend extrêmement important pour l'acheminement de l'or noir vers l'Europe et l' Asie. Mais c'est aussi, et ça me dépasse complètement, une histoire de religion. L'Iran revendique une certaine légitimité religieuse au niveau régional. L'axe politique formé avec le Liban entretient les braises ardentes du Hezzbolah qui sème le trouble dans cette région tourmentée. La puissance théocratique tient une place importante y compris au sein même de l'Iran. Elle prend sa source dans une force populaire énorme qui rejette

Page d’Actu n°15, Novembre-Décembre 2009

Association Droits Pour Tous, p6


avant tout l’exploitation et trouve dans la Religion une réponse à leurs attentes. Cette assise populaire est encore extrêmement présente aujourd'hui et c’est sur cette base que s'est élevé, en 2002, le président Ahmadinejad. Franchement extrémiste, le président Ahmadinejad n'a eu de cesse, depuis qu'il est à la tête du gouvernement, d'affirmer la puissance de son pays sur la scène internationale au détriment des libertés individuelles des Iraniens. La volonté farouche du gouvernement iranien de se doter de l'arme nucléaire met mal à l'aise les pays occidentaux qui se voient menacer. Les sanctions et les mises en garde n'y font rien si ce n'est d'augmenter la détermination du président Ahmadinejad. Si l'Iran y parvenait, Israël serait directement menacé même si l'escalade de la violence n'arriverait pas à ce point. En Juin dernier, le monde avait cru à un changement, au moins une modération, avec les élections présidentielles Iraniennes. Il en a été autrement. La réélection du président Ahmadinejad et les suspicions de fraude ont rappelé au monde que l'Iran était dirigé par une main de fer. Réprimées dans le sang, les manifestations ont secoué le pays. Des centaines de milliers, jusqu'à un million at-on entendu, de personnes ont battu le pavé iranien pour protester. La jeunesse Iranienne a laissé éclater sa colère face à un pouvoir théocratique autoritaire. Une censure flagrante et un contrôle de la presse étrangère ont filtré les informations au sujet de ces manifestations même si des parades ont été rapidement trouvées. La réaction brutale qui s'est abattue était, de façon générale, disproportionnée. Des pertes humaines atroces dans des conditions semblables à celles d'une guerre. Après quelques semaines de trouble, le calme est revenu et avec lui, les premières mises au pilori. Encore aujourd'hui, la tension est palpable dans la population. La présence policière toujours là. Alors que les étudiants Iraniens faisaient leur rentrée le mois dernier, ils étaient accompagnés de centaines de policiers... Matthieu Shroaw http://droitspourtous.bling.fr

Association Droits Pour Tous, p7


« Nouvelle série cinématographique : l’Ecologie » Il y en a eu des séries-télé… Des séries d’amour (ou de « j’ai-couché-avecton-copain-tu-m’as-menti-il-est-pas-si-balaize »), des séries complètement fictionnelles du genre « Stargate », des séries où une poignée d’hommes (et rien que ça) sont courageux comme c’est pas permis et peuvent créer n’importe quoi à partir de … pas grand chose, et là je pense évidemment à « Mc Giver »,mais encore des séries où on met en avant la poitrine de blondasses et bombasses en joli maillot de bain rouge telle qu’« Alerte à Malibu » (enfin… ils ont limité l’érotisme à un maillot une pièce, beaucoup moins sexy, et si je peux me permettre, les producteurs ont peut-être voulu éviter de trop « faire monter la sauce »…). Et depuis quelques temps, sur le devant de la scène, une série française est apparue ; Un de nos prof la qualifierait de « série d’une débilité profonde » (et je dois avouer que mon avis est du même bord), bref, je ne la citerai pas étant donné que c’est la première série française qui à l’air de fonctionner dans ce monde où l’on subit une « américanisation cinématographique » (et s’il n’y avait que ça). Mais je m’égards !! Non cette fois, je voudrais parler d’une nouvelle « série ». Entre guillemets puisque le terme n’est que relatif ; cependant, elle concerne de plus en plus de monde, et même le monde lui-même !! Et pour ce nouveau défi lancé aux producteurs, ce sont les Français qui, apparemment, prennent la tête du classement. « Une vérité qui dérange » (Al Gore) En effet, c’est jusqu’à présent le seul film américain qui nous a montré ce qui nous attend (avec des images réelles j’entends, sinon je pourrai nommer « 2012 », « Le jour où la Terre s’arrêta » et bien d’autres). Il est clair qu’A.G. veut nous alarmer sur l’avenir de la planète. Mais il y a un hic : le juge de la Haute Cour de Justice de Londres a autorisé la diffusion du film-docu dans les écoles mais il s’est permis quelques corrections avec l’aide de scientifiques, du genre : Al Gore : « La fonte des glaces dans l'Ouest de l'Antarctique et le Groenland provoquera une montée des eaux d'environ six mètres "dans un futur proche" », ce à quoi le juge a répondu : « Une affirmation "clairement alarmiste", cette hausse du niveau de la mer n'intervenant pas avant au moins un Page d’Actu n°15, Novembre-Décembre 2009

Association Droits Pour Tous, p8


millénaire ». Bon bah ça va, on s’en tape du réchauffement climatique puisqu’on n’aura pas la chance de goûter aux conséquences de nos conneries. Enfin bref, pour des Américains pollueurs, ils nous avaient fait là un film assez effrayant. Bienheureusement, c’était sans compter sur les réalisations françaises… « Home » (Yann Arthus-Bertrand) & « Le syndrome du Titanic » (Nicolas Hulot et J.A Lièvre) Notre petit Y.A.B. nous a surpris avec son film. Oui parce que, non seulement il est sorti au ciné, mais dans le même temps (et de cette idée vient le titre du film), à la télé, donc à la maison (non le titre ne vient pas de là :D ). Il faut dire que le producteur, Luc Besson, y a été fort (oui on le voit partout lui, il a réalisé le film pour l’UMP (« Les Minimoys »), là il produit pour les verts, dommage qu’il n’ait pas réalisé aussi « bienvenue chez les ch’tis » (ceci dit, le facteur n’aurait pas été Danny mais plutôt Olivier Besan… LOL)) !! Bref, Yann dresse un constat alarmant, repris également par N.H. et J.A.L. Ces deux films nous parlent du Progrès que les civilisations ont connu, vécu, mais surtout déclenché. « Le superflu des uns est sans limite, alors que l’essentiel des autres n’est même pas satisfait ». Et à force d’extraire les ressources de la Planète pour des choses parfois inutiles, les trois hommes en viennent aux mêmes conclusions, à La Même conclusion : il n’y aura plus rien à extraire de la Terre. Notre Planète Bleue se transformera ainsi en un « Schéol miné » ; Elle deviendra un « Cimetière désertique ». Et dire que les scientifiques cherchent déjà à savoir comment rapprocher Mars de la Terre pour en faire une planète habitable (cf. JT 20 Heures, TF1, Juillet 2009)… Nicolas H. le dit lui-même, il « n’est pas né écologiste, il l’est devenu », et vous pouvez en faire de même, si vous en avez la volonté. On ne vous demandera pas de tous réaliser des films, un documentaire télé, ou même de vous envoler en montgolfière au dessus de l’Arctique pour effectuer des prélèvements, mais simplement d’agir avec vos moyens, en attendant la « solution finale » des scientifiques. « Le changement commence avec vous !» A bon entendeur… IL RITAL http://droitspourtous.bling.fr

Association Droits Pour Tous, 9


Génération X 2.0 En Juin dernier, une enquête de la Fondation pour l'innovation politique, réalisée auprès de jeunes de 16 à 29 ans d'Amérique, d'Asie et d'Europe, publiait ses résultats. Selon celle-ci, nous, jeunes Français serions les plus pessimistes au sujet de notre avenir. Ça me choque à peine. Mais qu'est-ce qui fait que nous ayons aussi peur de l'avenir ? On peut trouver des réponses où on veut. Je ne sais pas si le fait d'être Français est réellement important. Il est vrai que par définition nous avons une culture et une histoire différente des autres pays par conséquent un point de vue et une approche différente des problèmes qui nous entourent. Mais cela n'est en soi pas tellement important. Je pense que le problème majeur est que nous soyons jeunes et surtout de la même génération (1985-1991). Ça me semble important parce que je trouve que notre génération est en décalage avec celle de nos ainés, plus ou moins âgés, et est complètement différente de celle de nos cadets. Plusieurs raisons sont pour moi responsables de cela, toutes de nature culturelles. Nous subissons ce qui m'apparaît être le contrecoup de « l'effet soufflet de 68 ». Mai 68 ça me parle autant qu'à vous, c'est vague et lointain. C'est juste un bloc de valeurs nouvelles et plus libres qui rompt avec la culture rigide et conservatrice de nos grands-parents, voire arrière grands-parents. Cet « effet soufflet » c'est une intégration de toutes ces valeurs et la rigidité progressive de ces valeurs libérales. Il y a aussi l'apprentissage de la vie dans un monde où la bipolarité a disparu. C'est déjà loin me direz-vous. On fête cette année les 20 ans de la Chute du Mur de Berlin. La fin de la bipolarisation c'est l'apprentissage de la vie dans un nouveau monde. Mais comment faire quand ceux qui doivent nous apprendre cela doivent eux aussi trouver de nouveaux repères? Au début des années 90(on peut sans doute remonter un peu plus loin), on a vu apparaître une génération sans repères culturels fixes auxquels se raccrocher, dû au contexte politique et socio-économique. Vulgairement, on appelle cette génération « Génération X ». Une expression plutôt appropriée car elle traduit Page d’Actu n°15, Novembre-Décembre 2009

Association Droits Pour Tous, p10


cette absence d'identité, de repères et l'impossibilité de rentrer dans le carcan de leurs ainés. Aujourd’hui, ce rejet de la situation et de la vision de nos ainés est encore très présent. Un malaise palpable que les autorités essayent de soigner. Le problème est que la jeunesse est souvent mal comprise par une génération qui cherche et met en place des solutions pour nous. Mais comment nos ainés peuvent-ils saisir l'ampleur de nos problèmes, de ce malaise qui s'enracine en nous, dans notre culture? Des possibilités techniques énormes sont à notre disposition. Malgré une sévérité que je sens plus forte dans notre génération, les parents en général placent énormément d'espoirs en nous. Même si j'ai l'air pessimiste, je reste quand même confiant dans notre capacité collective à (re)trouver des repères culturels et moraux qui pourront servir d'exemples pour ceux qui nous suivent. Le nombre et l'ampleur des questions, le poids qui pèse sur nos épaules et l'absence de solutions concrètes m'effraient. Il est prétentieux et peut-être incorrecte de généraliser mais je franchis ce pas. C'est peut-être pour cela que nous sommes si pessimistes pour l'avenir. None of this matters Matthieu Shroaw

http://droitspourtous.bling.fr

Association Droits Pour Tous, p11


Nous autres, esprits simples, croyons que l'Art est partout. Luis Ferdinand Céline nous disait " Sachez avoir tort. Le monde est rempli de gens qui ont raison. C'est pour cela qu'il écœure " Sacrée claque pour le monde actuel. En effet, Frédéric Mitterrand a sorti un livre à succès, curieusement ce n'est qu'aujourd'hui que l'on s'offusque. Il est vrai que Marine le Pen est la plus à même de porter un jugement. Bien entendu l'un des " soldats " bien-pensants, Benoit Hamon, crie à l'apologie du tourisme sexuel. Evidemment une belle apologie, quand on sait que F.Mitterrand parle de jeunes majeurs, Oh oui quel scandale ! Pourquoi pas ne pas demander la rétrogradation de tous les politiciens qui ont déjà visionné un film porno, ou eu un rapport avec une prostituée en France ou ailleurs, et qui feraient de ce fait l'apologie de la soumission de la femme ! Tout cela ne tient pas la route, on pense tellement que ces attaques sont légitimes que ses détracteurs le blâme par la même occasion de soutenir Roman Polanski. Le fond est tellement vide que l'on bourre tout cela à coups d'arguments siliconés qui ne supporteraient pas la moindre pique. Il y a deux poids, deux mesures, et ce n'est pas en faisant usage d'une personne ou d'une chose que l'on valorise l'environnement qui le conditionne. Je crois naturellement en l'Art et en la liberté inéluctable. J'aime le André GIDE, le Marquis de SADE, le Théophile GAUTIER, le Henry MILLER, le HOUELLEBECQ, le thomas BERNHARD, le Charles BAUDELAIRE défendant " l'horreur de la vie et l'extase de la vie.» le Gérard de NERVAL et son «suicide occultement ligué contre sa conscience ». Le Charles BUKOWSKI ivre sur un plateau, le Serge GAINSBOURG et son " I Want To fuck you " et autres maroufles, fripons d'hier ou d'aujourd’hui. Ecrire des choses dégoutantes et alors ? L’homme ne l'est-il pas ? Page d’Actu n°15, Novembre-Décembre 2009

Association Droits Pour Tous, p12


Ne va-t-on pas vers la création d'un " homme nouveau " dépourvu d'idées obscènes et conservant une parole " humaniste " à toute épreuve et qui au gré de l'histoire pourra ou ne pourra pas parler de telle ou telle chose (les censures que subit Dieudonné sont assez inquiétantes). Les librairies de demain ne seront peut-être faites que de racontars à l'image de Lévi et de Musso pour ceux qui aiment " les bonnes histoires ", puis ajoutons Beigbeder pour mettre une alternative cocaïnée, sexuelle, et Jet Set stimulée par quelques frustrations immorales afin que l'homme n'oublie pas complètement sa condition. On mangera bientôt des animaux transgéniques, insipides, atrophiés et malades pour nourrir le plus grand monde. Ils feront peut-être de même pour de la littérature bien épaisse et compacte. Le problème est sans doute l'influence excessive des médias lorsqu'il s'agit de polémiques individuelles, pourquoi faut-il monter sur ses grands chevaux quant à la nomination de Jean Sarkozy ? Alors que tout autour de nous, le monde est enduit de discriminations et de pistons, son défaut le plus notable est d'être l'une des bulles dans cette bouteille de soda que l'on examine à la loupe car on ne dispose pas de courage pour la secouer. Cela dit, il a refusé ce poste relativement important qui ne touche pas non plus le cœur de l'Etat. Nous oublions, nous découvrons, on nous formate, on nous lance des polémiques, on les attrape comme des boulettes de viande précuites qui ne nécessitent aucune préparation. Plus généralement, on est outré par une multitude de plats que l'on juge un par un dans un restaurant sous la lumière tamisée des médias. Pourquoi ne pas tout simplement remodeler le menu ou plus simplement voir le restaurant pour ce qu'il est, que les cuisines sont sales et que les serveurs sont tristes. Dans le fond, comme l'énonçait l'académicien N. de Chamfort, «Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable : ce sont les injures du temps et les injustices des hommes ». Léo http://droitspourtous.bling.fr

Association Droits Pour Tous, p13


L’école qui se la jouait Loft story Tout le monde se souvient de cette émission de téléréalité diffusée en 2001 sur M6 et qui avait pour simple but d’enfermer une quinzaine de lumières pendant quelques mois, de les exposer au voyeurisme d’un public abruti par la bataille acharnée à travers des épreuves plus stupides les une que les autres, et ce, dans le seul but d’agrandir leur auréole personnelle pour que le public les garde dans leur cage filmée. Cette première émission de Junk télé a bien fait des émules depuis , en reprenant le concept : Nice People , les coloc’ , Secret Story , mais le plus surprenant est tout de même le dernier crée par Luc Chatel, début octobre dans 3 lycées professionnels de l’académie de Créteil , Bon … le but principal reste le même : rester le plus longtemps dans la boite (ici la classe..) , pour que les étudiants empochent de l’argent avec une cagnotte pouvant atteindre, écoutez bien … jusqu'à 10 000 euros , à dépenser en chèques cadeaux pour un voyage par exemple ! Beaucoup plus sérieusement, si le parallèle paraît ici amusant, il s’agit bel et bien d’une mesure prise début octobre par le gouvernement , mesure pour lutter contre l’absentéisme et le mauvais comportement des élèves, et ce par le « mécanisme de la carotte ». Le projet est pour l’instant pratiqué à petite échelle mais si l’expérience est concluante elle pourrait bien concerner 70 classes l’année prochaine, pour un coût de 500 000 euros. Jean Paul Huchon, président de la région île de France, s’est intéressé au coût du projet à l’échelle nationale, projet qui pourrait revenir selon lui à 290 millions d’euros par an. Plus grave que le coût d’une telle mesure, c’est ce qu’elle représente : si les médias sont restés silencieux, et notre président curieusement absent du débat, cette mesure a une finalité particulière. D’abord l’enseignement n’est plus une chance dans ce cas, il devient un travail, récompensé par une rémunération qui risque bien d’être vue comme un dû pour ces élèves. Il s’agit aussi d’une insulte à l’éducation nationale, déjà constamment attaquée et amputée, puisque l’on considère ici que les enseignants sont incapables de faire venir leurs élèves en classe, qu’ils devront donc acheter. Les élèves de ces lycées n’ont donc aucune conscience de l’intérêt de l’enseignement pour leur avenir ? …. et plus grave encore, c’est une image complètement matérialiste du savoir qui est donnée aux générations futures Page d’Actu n°15, Novembre-Décembre 2009

Association Droits Pour Tous, p14


Ciné: L'affaire Farewell C'est le moment de se précipiter au ciné pour aller voir un très bon film : L'affaire Farewell. Un film étonnant à tous les égards puisqu'il parvient à éviter tous les poncifs du cinéma dit "d'espionnage" malgré le fait qu'il en reprenne une bonne partie des codes. Le scénario est éculé : un pauvre type moyen qui n'a rien demandé à personne se retrouve au cœur d'une folle affaire d'espionnage en pleine guerre froide. Il va devoir s'en dépêtrer pour sauver sa famille, ses informateurs, son pays, sa peau et le monde libre (tant qu'a faire, sinon c'est pas drôle). Dans le rôle de l'ingénieur-espion malgré lui: Pierre Froment alias Guillaume Canet, plus paumé que jamais face aux exigences de Sergueï Grigoriev, son informateur joué par Emir Kusturica. Jusque-là rien d'exceptionnel, c'est du vu, revu et ratarevu: ça sent bon la conspiration, les balles de revolver, les séances de torture à foison et l'action à gogo. Oui mais voilà, pour les gadgets, les explosions et les centaines d'hélicoptères, on repassera! Ici pas de cascades monumentales ni d'improbables sauteries avec de belles espionnes en maillot de bain: on fait dans l'espionnage à papa, le vrai de vrai, celui qui privilégie la tension dans le cerveau à celle du basventre. Ce que nous livre ce film n'a pas de prix: une véritable plongée dans l'espionnage ordinaire, tragique plus que fanfaron, de celui qui se pratique loin de James Bond entre les petites mains de malheureux embarqués par la Grande Histoire. Ce qui se déroule sous votre nez, c'est 2h de délicieuse et tenace tension, 2h d'angoisse sans gouttes de sang, un pur bonheur. On est un peu déconcerté par l'ambiance mais c'est, au final, hyper captivant. L'Affaire Farewell s'avère être un film de qualité qui a le mérite de ne pas être chiant, c'est assez rare pour être souligné et surtout, pour être vu. Courrez-y, vous ne serez surement pas déçus ! DJO. http://droitspourtous.bling.fr

Association Droits Pour Tous, p15


Musique, alcools et feu de bois Il y a Jean Sarkozy. Et Dominique de Villepin, les expulsions de sanspapiers, le Grand Emprunt National. Et puis Noël qui arrive, et les partiels, les directeurs de mémoire à déclarer, le plan Grand Froid annuel, les vacances au ski, le Marché de Noël, la Grippe A. Mais sinon il y a la vraie vie aussi. Celle où l’on s’ennuie mollement en attendant d’aller boire des coups. C’est pourquoi nous parlerons musique. Parce qu’une vie sans musique, c’est comme une grenouille sans bicyclette. Donc, le Froid revient. Trois issues face à cela. Enumérons : 1- Bourbon, saturation, et Stoner rock. Et on se laisse pousser la barbe en remontant l’A2, convaincu qu’une Fiat Punto ça vaut bien une Mustang. Il s’agit alors de trouver la bande-son adéquate. C’est-à-dire Kyuss. Kyuss et tous leurs enfants : les Queens of The Stone Age pour Josh Homme et Nick Oliveri, Unida puis Hermano pour John Garcia, Fu Manchu pour Brant Bjork. Dans tous les cas, un amour inconditionnel pour les tonalités basses, les riffs efficaces, le désert façon aspirant-chaman, et les psychotropes. De quoi donner envie de spiritualité aux plus barbus des chevelus. 2- Champagne, velours, et Hip-Hop Alternatif. C’est-à-dire tout ce qui sort de chez DefJux, Anticon ou Rhymesayers. En vrac, on pense à Sadistik et son Balancing Act, sublime (avec, notamment, une chanson construite entièrement autour d’un sample de Yann Tiersen), à El-P et son I’ll sleep when you’re dead, dérangeant, oppressant, incroyablement riche et fascinant, ou encore à Brother Ali, albinos immense qui continue avec Us de nous offrir un hip-hop gorgé d’une Soul lumineuse. Côté français, restent Les Gourmets (« Trop jeunes pour mûrir », « Soyons Sales ») ou les incontournables TTC dans la section « J’aime le Fluo, les clubs, Jean Sarkozy, et voir des filles chanter mes ignominies » (« Ceci n’est pas un disque », « Bâtards Sensibles »). Enfin, en cas de blizzard, reste le mélancolique et superbe « Silence Radio » d’ATK, preuve s’il en est que c’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleurs soupes. Rapport au blizzard. Page d’Actu n°15, Novembre-Décembre 2009

Association Droits Pour Tous, p16


3- Absinthe, Electro étrange et stroboscope entre amis. Pour danser de façon ridicule et décomplexée. Et être beau/belle. Parce que danser sur Aphex Twin ou Amon Tobin reste une performance éprouvante. Les excellents Chinese Man Records ne sont pas en reste, leurs Groove Sessions gardant un impact dévastateur en Live, même au cœur de l’hiver. Plus posés, plus confidentiels également, on retrouve - de préférence tard dans la nuit et en galante compagnie – le délectable « Sincère Autopsie de la Finesse » des Suisses [bleu]. Décalé, esthétisé à l’extrême, et parfois simplement beau. Et en libre téléchargement sur leur myspace (myspace.com/bleubleubleubleu). Et si tout cela ne vient à bout ni du Froid ni du désespoir inhérent à la rédaction du quarantième commentaire d’arrêt de la semaine (ou d’une synthèse en TD de Méthodologie pour les politistes), reste encore l’incroyable Patriot de Cougar et les survoltés de And So I Watch You From Afar, avec leur album éponyme. Histoire de regarder tomber la neige (ou les salariés de France Telecom) en écoutant deux des meilleurs groupes instrumentaux du moment. Et pour Noël, Frank Sinatra.

http://droitspourtous.bling.fr

Association Droits Pour Tous, p17


SPECIAL DEDICACE !!!!!!!!!! NOUS SOUHAITONS UNE TRES BONNE RETRAITE A NOTRE CHER EX-DOYEN (1998-2002), Futur-ex Président de Jury de la L1 section B, M. LE Pr. CHRISTIAN-MARIE WALLON-LEDUCQ !!!!!!! NOUS ESPERONS TOUT DE MÊME LE REVOIR SUR FRANCE 3 EN TANT QUE COMMENTATEUR POLITIQUE POUR LES PROCHAINES ELECTIONS REGIONALES…lui qui a tant connu Mendès-France…

RETROUVEZ SON INTERVIEW FAITE PAR LES MEMBRES DE DPT SUR LE BLOG DE DPT : HTTP://DROITSPOURTOUS.BLING.FR Page d’Actu n°15, Novembre-Décembre 2009

Association Droits Pour Tous, p18


Evènements Culturels sur Lille - Du Jeudi 19 au Dimanche 22 novembre, Place de la République (gratuit) (10h / 19h / Minuit, vendredi et samedi) « Et si vous rêviez d’univers ? » ; expo découverte « Astrophys » - Lundi 23 Novembre, de 16h à 18h à la Fnac (gratuit) « DELEUZE (1925-1995) a-t-il pensé le Droit ? » ; Rencontre avec le chercheur Laurent de Sutter. - Du 1er Décembre 2009 au 17 janvier 2010 à la Fnac (gratuit) « Serge Gainsbourg et cætera », Expo Photo sur l’artiste faite par Tony Franck - Le mercredi 9 décembre 2009, 20h30, au Colisée à Roubaix « Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus » Théâtre. (44€ / 31€) - Samedi 28 novembre de 15h à 18h à la Fnac de Lille (gratuit) « Penser l’obscurantisme. Par-delà ombres et lumières » Rencontre avec Jean Zaganiaris, politologue, autour de son ouvrage "Penser l’obscurantisme. Par-delà ombres et lumières" (éditions Afrique Orient), présentée par Stanislas d’Ornano.

Plus d’évènement sur www.lillelanuit.com _________________________________________________________________

Les Membres de l’Association vous souhaitent un bon courage et une bonne réussite pour les prochains examens et nous vous souhaitons (en avance) de passer de bonnes fêtes de fin d’année !

http://droitspourtous.bling.fr

Association Droits Pour Tous, p19


Sur http://droitspourtous.bling.fr , vous trouverez rouverez : - Toutes Nos Pages d’Actu - Les Interviews des profs - Les projets jets que l’on établit pour vous - Les es infos concernant notre asso, les infos infos concernant la Fac… Fac _____________________________________________________________________________________________

Asso Droits Pour Tous – Lille 2 c’est aussi un groupe sur Facebook®, pour recevoir toutes les infos, rejoignez rejoignez-nous . ______________________________________________________________________________________________ ______________________________________________________________________________________________

Vous êtes intéressés par Droits Pour Tous et vous désirez vous investir à nos côtés dans nos différentes activités et défendre l’Humanisme et la Solidarité dans cette fac’ ? Vous avez un projet qui vous tient à cœur et vous souhaiteriez le réaliser, vous avez des soucis administratifs avec la fac, ou bien vous aimeriez simplement débattre et partager vos opinions ? Contactez-nous :

 03.20.90.75.58  asso.droitspourtous@hotmail.fr

Prenons la fac d’Asso !! http://droitspourtous.bling.fr

Association ssociation Droits Pour Tous, p 20


Page d'Actu n°15