Page 1

d'avenir des réponses actives pour

nos propositions 2008 et nos réponses en 2011

Pont-de-l’Arche à mi parcours

L’action municipale réalisée de 2008 à aujourd’hui : des engagements aux réalisations et aux perspectives


Albert Naniyoula, Armand Launay et Merry Djiba étaient absents de la photo pour des raisons professionnelles

une ville en mouvement Réalisés directement par la ville ou en partenariat, de nombreux projets font avancer Pont-de-l’Arche… Centre de Loisirs - rénovation en cours - agrandissement & amélioration de l’accessibilité Berges de l’Eure - valorisation et aménagement

Quartier Charles Michels - effacement des réseaux électriques & téléphoniques Siloge - création de 23 logements et cases de service

Hôpital - restructuration de l’hôpital local Village des artisans - création d’une zone d’activité

Chemin des écoliers - valorisaton de la circulation des piétons

1000 Club - réappropriation de la maison de quartier - projet d’une nouvelle structure

Ecoles - rénovation et entretien - mise aux normes de sécurité et d’accessibilité

Circulation urbaine - restructuration des axes principaux - remise en valeur du centre ville

Sécomile - création de 16 logements


Edito Mesdames, Messieurs, Cette rentrée 2011 marque pour notre commune l’entrée dans la deuxième partie du mandat que vous nous avez confié en 2008. Nous vous devons un point d’étape sur l’action que nous menons quotidiennement qui vise un objectif principal, mieux vivre ensemble à Pont de l’Arche. Pour cela, nous adaptons notre collectivité et nos services et nous remettons en question régulièrement nos pratiques pour nous adapter au mieux à vos réalités ; nous imaginons de nouveaux dispositifs dans le domaine de la petite enfance, de la jeunesse et des solidarités avec notamment la création du Tremplin. Nous imaginons la ville pour créer des logements adaptés à tous, et plus particulièrement aux jeunes de la commune et aux personnes âgées. Nous devons permettre à notre commune d’opérer des mutations indispensables. Ainsi, la mise en service du contournement a changé la donne et nous devons maintenant nous réapproprier l’espace public pour créer plus de lien entre les quartiers, pour améliorer la sécurité des piétons et des vélos, pour conforter et étendre notre centre ville. Nous travaillons chaque jour sur ce projet qui nécessitera la mobilisation de 4 millions d’euros, des investissements encore jamais réalisés dans notre commune. Nous souhaitons également favoriser la création d’emplois dans la CASE mais aussi dans notre commune. Si Pont de l’Arche confirme sa vocation touristique chaque jour davantage, l’emploi passe aussi par l’aménagement de zones d’activité comme le village d’artisans qui verra le jour au sud de la commune, par le soutien et le développement du commerce local et l’écoute auprès des industriels de la commune. Le début de ce mandat a été marqué par une crise financière et sociale en France et dans le monde, aggravée par des décisions partisanes et dangereuses comme la suppression de la taxe professionnelle. Les méthodes choisies par le gouvernement pour lutter contre les déficits ont impacté directement les communes, et les inquiétudes fortes sur l’emploi dans notre canton nous appellent à la plus grande prudence en matière de dépenses publiques. Malgré cela, nous avons tenu notre engagement de ne pas alourdir les impôts dans notre commune et tant que cette ligne de conduite sera possible, nous nous y tiendrons. La mission que vous nous avez confiée est passionnante et nous mesurons aussi la nécessité d’opérer des choix justes, et toujours faire pencher la balance dans le sens de l’intérêt général. Ce document financé par les élus, en dehors du budget de la commune, tente de dresser une liste exhaustive des réalisations sur lesquelles nous nous étions engagés auprès de vous en 2008. Nous continuons d’être à votre écoute. Bien sincèrement

Richard Jacquet, Maire de Pont de l’Arche


E n b l e u , n o s p r o p o s i t i o n s f a i t e s e n 2 0 0 8 … e n n o i r, n o s r é a l i s a t i o n s d e p u i s l e d é b u t d u m a n d a t …

Solidarités actives Les services à la personne sont insuffisamment connus des habitants de la commune. Notre choix est clair : investir pour favoriser autant que possible le maintien à domicile et garantir l’autonomie des personnes. Accompagner, informer, relayer vers les dispositifs d’aide et agir en complémentarité.

d'avenir des réponses actives pour

nos propositions 2008 et nos réponses en 2011

4

Développer un pôle d’initiatives à partir du CCAS et coordonner les structures d’aide à domicile

• Création du Tremplin, la maison des initiatives et des ressources à la famille, regroupant l’ensemble des services, associations et organismes qui interviennent auprès des personnes dans le domaine de la formation, de l’emploi, de l’action sociale et de la famille. La ville travaille à un rapprochement avec les services du département installés rue du Général de Gaulle (près du centre de secours)

Développer l’offre de logement

• Réhabilitation des 10 logements de la Résidence Simone de Beauvoir (ancienne gendarmerie) • Ouverture du Foyer de jeunes travailleurs « le Prieuré » rue de l’Abbaye Sans Toile  • Création en 2012 d’un nouveau quartier (derrière la mairie et l’école primaire) avec la Siloge intégrant logements et services • Création en 2012 d’une nouvelle résidence de 16 logements supplémentaires près du Tremplin avec la Sécomile


Zoom sur…

le logement

Le besoin de logements est une réalité à Pont de l’Arche, notamment pour les jeunes qui souhaitent un premier logement, ou pour des personnes âgées qui recherchent un lieu de vie adapté… La ville entend répondre à ces demandes et à cette nécessité de se loger. Ainsi nous avons programmé avec les bailleurs deux nouveaux programmes d’habitat de qualité : Tout d’abord la Sécomile construira 16 appartements (T2 et T3) près duTremplin. Une nouvelle résidence aux normes basse consommation d’énergie (BBC) pour le bien-être des habitants. Ce projet participera à la structuration de ce nouveau quartier par une construction respectueuse à la fois des locataires et de l’environnement, dans un écrin de verdure (Ouverture 2013) C’est aussi avec la Siloge que la ville a imaginé un nouveau quartier à proximité du centre ville et des services publics. Derrière l’école, ce programme intègre : - un espace pour l’accueil périscolaire - des locaux spacieux et adaptés pour les services - une réserve de 170 m² à 240 m² est proposée à des professions libérales - 23 appartements du T1 au T4 Le travail mené avec la Siloge garantira la bonne insertion dans l’environnement, la qualité de l’habitat à un coût raisonnable et des places de stationnement suffisantes (Ouverture 2013) Au total plus de 50 logements supplémentaires seront créés afin de répondre aux demandes des habitants, et de satisfaire les obligations légales imposant 20% de logement social.

Améliorer l’accueil et la scolarisation des enfants handicapés

• Aides ponctuelles, acquisition de matériel adapté et création de places de stationnement à proximité des établissements scolaires Favoriser le covoiturage

• Actions conjointes menées avec les élus de Criquebeuf sur Seine auprès de la SAPN et du Conseil Général pour la prise en compte de la problématique de la sécurité de l’échangeur et du covoiturage

La Siloge construira 23 logements à proximité du centre-ville

Le projet de la Sécomile vient completer l’offfre de logements à proximité du Tremplin

Et aussi

• Extension des services de la banque alimentaire toute l’année, création du vestiaire social et opération vacances en 2011 pour les enfants de 6 à 14 ans • Accompagnement de l’hôpital pour aboutir à la restructuration prochaine de l’établissement et à une meilleure prise en compte du grand âge • Réalisation de l’analyse des besoins sociaux • Mise en place du plan canicule • Programmation du concert «Les Archépontains ont du cœur» pour que chaque enfant bénéficie d’un jouet à Noël

5


E n b l e u , n o s p r o p o s i t i o n s f a i t e s e n 2 0 0 8 … e n n o i r, n o s r é a l i s a t i o n s d e p u i s l e d é b u t d u m a n d a t …

Environnement - Patrimoine - Urbanisme Les projets environnementaux à développer tiennent compte de la situation particulière de Pont de l’Arche, implantée entre rivière et forêt. Le rayonnement de notre cité est d’autant plus important que nous valorisons notre patrimoine.

La place Aristide Briand pourra être redessinée dans le cadre de l’aménagement de l’axe EstOuest de la commune

d'avenir des réponses actives pour

nos propositions 2008 et nos réponses en 2011

Repenser nos entrées de ville

• Etude de définition réalisée avec la CASE afin de préciser les aménagements de sécurité et de restructuration depuis l’Abbaye de Bonport jusqu’au rond point des écoles. Favoriser les réhabilitations de façades et mener un travail sur les enseignes de commerce

• Vigilance sur l’état des façades et intervention auprès des propriétaires • Accompagnement des projets individuels • Soutien aux réhabilitations par l’intermédiaire de la CASE Veiller aux travaux de sécurité de l’église et des remparts

6

• L’étude globale du site en lien avec l’Architecte des bâtiments de France et la DRAC doit permettre d’établir un plan pluriannuel de maintenance, de travaux de sécurité, et de restauration de l’église. • Remplacement de la chaudière • Installation d’un système de surveillance • Rénovation du four à pain rue Blin avec la participation d’une association du patrimoine

Préserver la diversité des espèces naturelles (Natura 2000)

• Réflexion engagée sur le devenir de l’ancienne décharge. Cet espace doit peu à peu redevenir un lieu de détente et de préservation de la biodiversité • Lutte contre les plantes invasives • Limitation du recours aux produits phytosanitaires • Obtention de la 2ème fleur dans le cadre du concours des villes fleuries, récompensant l’action de la ville et de ses agents en matière de développement durable Aménager un parcours sportif, des sentiers botaniques… sur le délaissé de forêt

• Acquisition à l’euro symbolique de parcelles du département par la municipalité qui a su les négocier au bénéfice des Archépontains et des projets à venir • Inscription des projets de boucle verte ou promenade de tour de ville, les sentiers et parcours à aménager dans le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) • Rétrocession en cours du délaissé de forêt entre le quartier du Bon Air et la déviation au profit du Département


Zoom sur…

, , l étude de requalification de l Abbaye de Bonport au Boulevard de la Marne et à la rue Maurice Delamare en passant par la place Aristide Briand. A partir du moment où la déviation de Pont de l’Arche fonctionne, il est possible d’imaginer notre commune débarrassée de « trop de circulation  ». Il s’agit de créer des circulations harmonieuses entre les différents quartiers de la ville, d’accroître la sécurité sur l’ensemble de l’Axe Est-Ouest, de gagner du terrain sur la route, de créer un boulevard urbain afin de permettre des déplacements à pieds, à vélo, en poussette, de faciliter l’accès aux transports collectifs, aux commerces et aux stationnements.

Il s’agit également d’imaginer la place Aristide Briand comme un lieu de vie où le piéton, la vie commerçante, la vie culturelle sont les vraies priorités. L’étude précise les étapes nécessaires aux aménagements de sécurité et de restructuration de la ville pour qu’elle retrouve son unité et puisse assurer son développement commercial, économique et touristique… Cette étude technique permet à la collectivité d’identifier les travaux à réaliser en 3 séquences à partir de 2013.

Imaginer un nouveau projet pour le bailliage

Favoriser les économies d’énergie

• Etude menée par la CASE devant permettre d’aboutir à un projet à visée touristique et culturelle qui redonne vie à ce patrimoine

• Equipement progressif des bâtiments municipaux de thermostats et récupérateurs d’eau • Mise en veilleuse des radiateurs le weekend • Achat d’un véhicule électrique • Dispositions fiscales pour favoriser les économies d’énergies

Aménager le cimetière

• Relevages des tombes en état d’abandon • Etude sur l’aménagement d’un jardin du souvenir Poursuivre la voie verte et repenser les espaces autour de la rivière

• Acquisition d’un terrain sur les berges, aménagé en espace de pique-nique (mise en valeur de notre patrimoine naturel : ile de Bonport, berges, forêt, rivière…) • Acquisition des maisons de pêcheurs sur le quai de Verdun pour y réaliser des projets touristiques • Inscription à la CASE d’un nouvel itinéraire de voie verte allant de Léry à Pont de l’Arche Favoriser les plantations «durables»

• Plantations d’espèces locales • Gestion différenciée des espaces

Se doter des outils d’urbanisme pour accompagner la transformation de la ville : Le PLU et son PADD

• Elaboration du Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) qui présente les évolutions souhaitées par la ville dans les 10 prochaines années et du Plan Local d’Urbanisme (PLU) qui permet de réaliser ces objectifs • Participation à la réflexion sur le SCOT (schéma de cohérence territoriale SeineEure et forêt de Bord) afin de mieux saisir les enjeux pour notre territoire, s’impliquer dans son devenir, coopérer avec les autres collectivités, faire reconnaitre la place de Pont de l’Arche, faciliter les déplacements urbains et interurbains

7


E n b l e u , n o s p r o p o s i t i o n s f a i t e s e n 2 0 0 8 … e n n o i r, n o s r é a l i s a t i o n s d e p u i s l e d é b u t d u m a n d a t …

Participation des habitants Redonner envie aux habitants de s’impliquer dans la vie de leur cité.

Mettre en place les outils nécessaires pour que l’information arrive aux habitants

d'avenir des réponses actives pour

nos propositions 2008 et nos réponses en 2011

8

• Création de « Pont-de-l’Arche Magazine » qui couvre toute l’actualité de la ville (mairie, budget, associations, commerces, artisans, culture, histoire, patrimoine, billet des groupes...). Le magazine a redéfini sa ligne éditoriale grâce à un sondage réalisé par un sociologue auprès d’un échantillon représentatif de la population en 2010. • Développement du site Internet avec la publication en ligne de Pont-de-l’Arche magazine, la publication rapide et systématique du compte rendu des conseils municipaux, la création de nouvelles rubriques (commerces, histoire, sports...).

• Refonte du site internet de la commune en 2011 • Distribution systématique de l’agenda des rendez-vous festifs et culturels («Sortir à Pont-de-l’Arche»). • Adoption d’une ligne graphique et d’un logo pour rendre plus lisibles les actions de la Ville. • Diffusion d’affiches dans les planimètres urbains pour mettre en valeur les évènements de la commune • Création d’un guide communal regroupant l’ensemble des informations utiles (édition fin 2011) • Edition en 2011 de l’ouvrage «1911-2011, l’évolution urbaine en 62 photographies»


Zoom sur…

la création du tremplin La ville de Pont de l’Arche a mis tout en œuvre pour offrir rapidement aux habitants un lieu accueillant, véritable « espaces ressources  ». Le Tremplin a pour vocation première d’aider les publics à construire ou reconstruire un projet personnel et professionnel. La création du Tremplin est le premier maillon des solidarités actives et permet : - La mutualisation des compétences sur notre territoire communal - Une meilleure lisibilité et accessibilité des services à la population - Le développement des relations intergénérationnelles - Les partenariats inter-structures Les permanences nombreuses, permettent à chacun de rechercher l’information dont il a besoin, de découvrir d’autres propositions dans des domaines divers (éducation, lien social, prévention, protection, santé, droits juridiques, culture…) Le Tremplin propose des espaces distincts  : espace informatique, salles de travail, bureaux, espace de convivialité. Il rassemble l’ensemble des acteurs médico-sociaux qui offrent une gamme de réponses plus adaptées et complémentaires car plus spécifiques. De nouveaux liens se créent et le partenariat tient une place prépondérante dans le projet. Dans cette optique, la commune met en place le Forum «  les clés de l’emploi ». Ce projet est un outil pertinent pour fédérer les acteurs et répondre aux attentes des demandeurs d’emplois de la commune.

Favoriser la création d’associations, conseils de quartiers, commissions citoyennes consultatives

• Création en 2009, de l’association « Le Pont des Arts » qui organise le Salon de la Céramique contemporaine • Création en 2011 d’un comité d’usagers, avec l’association ATLEA (association du temps libre des enfants Archépontains), comité d’usagers réunissant les parents des enfants accueillis au Centre de loisirs municipal, force de proposition sur l’éducation, le temps de l’enfant et les loisirs • Soutien à l’association des locataires de la résidence Louis Aragon • Lancement des visites de quartiers en 2009 • Groupes de travail ouverts aux habitants et/ou commerçants pour favoriser la participation citoyenne sur des sujets d’intérêt général – chemin des écoliers, commerce local, animation nocturne, weekend médiéval…

Réaménager l’Hôtel de ville

• Réflexion en cours pour la création d’une salle des mariages en rez-de-chaussée et réalisation en fonction des financements mobilisables • Création d’un local adapté au Tremplin pour sauvegarder les archives communales • Accueil de plus de 600 Archépontaines et Archépontains lors des permanences du Maire et suivi individuel de toutes les situations Et aussi

• Réorganisation des services et création d’un organigramme • Mise en place du comité technique paritaire, organe de concertation entre agents et élus • Etude en cours sur la création d’une amicale du personnel • Refonte du régime indemnitaire pour une répartition plus équitable des primes aux agents

9


E n b l e u , n o s p r o p o s i t i o n s f a i t e s e n 2 0 0 8 … e n n o i r, n o s r é a l i s a t i o n s d e p u i s l e d é b u t d u m a n d a t …

Services à la famille Faire le choix d’habiter Pont de l’Arche n’est pas un hasard. C’est faire le choix d’un cadre de vie sain et harmonieux. Notre commune se doit d’être attractive et l’adaptation des services à la famille doit être amplifiée.

d'avenir des réponses actives pour

nos propositions 2008 et nos réponses en 2011

10

Favoriser l’initiative des jeunes et créer une bourse au projet

• Création du service jeunesse et vie sociale pour mieux répondre à la demande des adolescents (activités de loisirs, chantiers jeunes – chantier du four à pain). • Recrutement du coordinateur EnfanceJeunesse-Famille • Deuxième vie donnée au Mille Club, dans l’attente de trouver le financement pour la construction d’une nouvelle maison de quartier

Créer un réseau baby-sitting

• Création de l’annuaire Baby Sitting pour mettre en lien les jeunes baby-sitters et les parents • Organisation de formations à l’attention des Baby-sitters (développement de l’enfant, gestes d’urgences pédiatriques …) Développer le soutien scolaire et les activités périscolaires

• Réflexion en cours pour proposer un meilleur service aux enfants et aux familles dans le cadre de l’aide au travail scolaire assuré au centre de loisirs.


Zoom sur…

les services parentalité et jeunesse et vie sociale Soucieux de développer les actions à l’attention des familles, le service parentalité a trouvé un nouvel essor au sein de la structure « A PETITS PAS», à côté du relais assistantes maternelles, et propose aujourd’hui de multiples activités : • Les ateliers parents/enfants : un espace, des jeux, des activités pour passer du temps ensemble et rencontrer d’autres familles • Les animations/spectacles : des animations préparées au cours des ateliers, présentées une fois par trimestre aux autres familles • Les Pause-Parents : moments d’échanges entre parents en présence de la psychologue • L’accompagnement individuel : une psychologue est à la disposition des familles pour une écoute personnelle et confidentielle.Aujourd’hui même avant d’être parent(s), on peut s’adresser aux professionnels du service et rencontrer d’autres familles, grâce au réseau d’accompagnement et de soutien pour les femmes enceintes. La ville a souhaité également structurer un service à destination des adolescents et des jeunes adultes : le service jeunesse et vie sociale. Le principe est de proposer des animations ouvertes aux jeunes de la commune, et de travailler avec celles et ceux qui en ont besoin, à des projets collectifs ou individuels, sur des thématiques de loisirs ou de projet professionnel. Le mille club, devenu espace jeunesse, permet de mieux identifier cette proposition nouvelle au cœur de la ville. Un partenariat important est construit avec l’ensemble des acteurs de la vie sociale de la commune : établissements scolaires, associations, habitants …

Mettre en place un transport scolaire pour le collège et favoriser l’usage du vélo

• Extension du réseau de transports scolaires (desserte du Chêne Jaunet, élèves de 6ème) • Mise en place progressive du chemin des écoliers • Etude sur le réaménagement complet de l’axe est-ouest de la commune (prise en compte des piétons, poussettes, vélos)

Améliorer l’accueil petite enfance et développer les temps d’accueils parents-enfants

• Création du service parentalité en lien avec la structure « A petits pas »  Implanter un arrêt de car près de la gendarmerie

• Installation d’un arrêt de bus aux abords de la résidence des Lupins dès 2008

11


E n b l e u , n o s p r o p o s i t i o n s f a i t e s e n 2 0 0 8 … e n n o i r, n o s r é a l i s a t i o n s d e p u i s l e d é b u t d u m a n d a t …

Education et Culture Nous voulons travailler avec l’ensemble des structures éducatives pour que tous les enfants maîtrisent les savoirs fondamentaux - Compter, lire et écrire - et s’initient à l’informatique. L’école est le lieu d’éducation et de culture par excellence lorsqu’elle est en lien avec les projets. En amont avec la crèche, le Relais d’Assistantes Maternelles, puis en lien avec le Centre de Loisirs, les associations culturelles et sportives de la ville. Développer la curiosité de chacun au gré de propositions variées et innovantes comme, par exemple, des ateliers éco-citoyens dès la maternelle. Proposer à chacun les moyens de son épanouissement personnel en lui donnant la possibilité de se former tout au long de la vie.

d'avenir des réponses actives pour

nos propositions 2008 et nos réponses en 2011

Développer des classes de découverte, sorties pédagogiques et spectacles

• Aide financière du CCAS à l’attention des familles pour les sorties pédagogiques et voyages scolaires • Développement de propositions jeune public par le service culturel Créer une médiathèque

12

• Achat du garage Renault en vue d’y créer un équipement culturel • Mise en place en 2011 d’un comité de réflexion pour rédiger le cahier des charges du centre culturel

Restructurer l’école maternelle

• Obtention de la 7ème classe maternelle et création de la classe • Mise en place d’une commission participative avec les parents d’élèves, les agents de la collectivité et la communauté éducative pour la restructuration de l’école Le cahier des charges est aujourd’hui établi et la ville a missionné un architecte pour étudier ce projet • Mise en place d’un comité consultatif de restauration scolaire avec la participation d’une diététicienne


Zoom sur…

le projet culturel La culture est un élément fondateur de la vie en société. Elle forge l’esprit critique, elle est source de plaisir, d’épanouissement et d’émerveillement. La culture représente donc un enjeu essentiel pour tous les habitants et c’est parce que la culture n’est pas réservée aux seuls spécialistes que nous l’imaginons au cœur de notre projet politique. Le projet culturel de Pont de l’Arche repose sur 5 grandes orientations : - Agir contre toutes les formes d’exclusions culturelles et pour l’accès de tous à la culture et aux œuvres, c’est garantir le droit à la culture pour tous (instaurer un plan jeunesse, favoriser les pratiques artistiques amateurs, adapter les tarifs, favoriser l’implication des artistes, soutenir la création) - Renforcer le lien social et impulser des temps forts fédérateurs - Développer les possibilités d’expression et d’épanouissement individuels en repensant les lieux - Proposer à la population une diffusion culturelle variée et de qualité. S’ouvrir à toutes les formes de création contemporaine et aux cultures du monde - Participer à la construction d’une entité du territoire forte et originale et repenser la culture à l’échelle de l’agglomération

Dynamiser l’école de musique et créer un pôle des musiques actuelles

Initier un musée du chausson et de la chaussure

• Intégration des besoins de l’école de musique dans la réflexion menée autour de la création du pôle culturel • Développement d’actions de proximité dans les écoles et lors des manifestations organisées par la municipalité

• Edition d’un ouvrage offert à l’ensemble des foyers Archépontains « Pont de l’Arche, cité de la chaussure » • Préparation d’un événement autour de l’histoire industrielle de Pont de l’Arche (2012)

Programmer un festival musical autour de la langue française et créer un Point Info Culture

Valoriser la Fête de la Musique

• L’écriture du projet culturel a permis de recentrer les actions dans le domaine de la lecture et du jeune public

• Association de l’ensemble des acteurs de la ville pour créer un événement populaire et familial

13


E n b l e u , n o s p r o p o s i t i o n s f a i t e s e n 2 0 0 8 … e n n o i r, n o s r é a l i s a t i o n s d e p u i s l e d é b u t d u m a n d a t …

Sécurité et cadre de vie La sécurité est une préoccupation forte exprimée par nos concitoyens. Nous avons la chance de vivre dans une commune à taille humaine. La mise en service du contournement en 2010 nous invite à repenser les aménagements de la cité.

d'avenir des réponses actives pour

nos propositions 2008 et nos réponses en 2011

14

Agir pour les stationnements et les aménagements de sécurité nécessaires

Créer le Chemin des écoliers et réaliser un plan de déplacement non motorisé

• Modification des accès au centre de loisirs • Aménagements de sécurité dans la ville (plateau devant les écoles, rue Cacheleux, rue Roger Bonnet et résidence des Lupins en 2011…) • Renforcement de l’éclairage public – Premier programme d’enfouissement de réseaux en 2011 • Réfection et réaménagement de voiries et trottoirs (Sainte-Anne, Orée du Bois, La Pommeraie) • Installation de trois défibrillateurs en 2011 : gymnase Hyacinthe Langlois, Espace des Arts’Chépontains (extérieur), maison des Associations • Réorganisation de l’accès à la ville par la route de Tostes en 2011

• Mise en place progressive du Chemin des écoliers en collaboration avec l’AREHN,les parents d’élèves et l’association ATLEA • Aménagement de voirie sur l’axe principal dans le cadre de la requalification de l’axe est-ouest de la commune à partir de 2013 Programmation de la maintenance des bâtiments communaux (crèche, maison des associations, salle Croizat, services techniques municipaux …)

• Mise en place d’une cellule de veille dans l’ensemble des bâtiments municipaux • Intervention en régie ou par prestataire extérieur selon la nature des travaux : Ecoles, crèche, salles municipales, maison des associations, logements municipaux, centre technique…


Zoom sur…

le chemin des écoliers L’idée est de créer des itinéraires sécurisés dans toute la ville, et de favoriser les déplacements doux (à pieds, à vélo) pour les trajets domicile école/collège. Le but est bien de réduire la consommation automobile et ainsi de créer un cercle vertueux : moins de voitures, c’est plus de sécurité et plus de sécurité, c’est moins d’appréhension pour le trajet à pied… C’est aussi le moyen pour les enfants d’arriver à l’école plus en forme et de lutter contre le manque d’activité physique. La ville dans sa version du PADD (Projet d’Aménagement et de Développement Durable) a identifié des circuits à sécuriser. Ces itinéraires balisés sont devenus le temps d’une expérimentation dans le cadre de la semaine internationale « marchons vers l’école » les trois lignes de pédibus empruntées par les enfants et leurs accompagnateurs bénévoles. Les participants, enjoués par cette expérience attendent désormais de pouvoir pérenniser cette action à l’automne 2011. Des aménagements sont par ailleurs réalisés au fur et à mesure du mandat, notamment pour sécuriser certains carrefours ou points sensibles, c’est notamment le cas du haut de la rue Charles Cacheleux et prochainement la rue Roger Bonnet. Le projet nécessite également des acquisitions foncières actuellement en cours. Parallèlement, la ville et la CASE ont réalisé une étude sur le réaménagement complet de l’axe est-ouest de la commune qui permettra de créer des allées piétonnes depuis l’Abbaye de Bonport jusqu’au rond point des écoles.

Programmer la réhabilitation et l’entretien en haute qualité environnementale de plusieurs résidences

• Rénovations importantes des résidences Pierre Mendes France et Louis Aragon par Eure Habitat • Les bailleurs privés accompagnés dans le cadre des programmes d’amélioration de l’habitat retravaillent les toitures, les corniches, les façades, dans le respect des règles d’urbanisme et à partir d’installation de nouvelles énergies en ce qui concerne les modes de chauffage. Redéfinir les missions de la Police Municipale

• Renforcement du service de Police municipale (relations avec les services de gendarmerie, actions de médiation, mise en place progressive d’actions de prévention, sécurité des manifestations …)

Animer une commission de prévention

• Relance programmée d’un Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance en partenariat avec le service jeunesse et vie sociale, les acteurs éducatifs de la commune et l’Etat. Et aussi

• Ouverture puis extension des horaires d’ouverture de la déchetterie • Réflexion en cours sur la pose de containers enterrés

15


E n b l e u , n o s p r o p o s i t i o n s f a i t e s e n 2 0 0 8 … e n n o i r, n o s r é a l i s a t i o n s d e p u i s l e d é b u t d u m a n d a t …

Animation - Sports et Loisirs Il ne suffit pas d’habiter une commune pour y vivre. Chaque habitant doit trouver sa place dans la cité. Une palette de propositions de loisirs et d’activités sportives l’invite à participer. Une attention toute particulière sera portée au fonctionnement des clubs, à leurs attentes. De nombreux équipements existent mais peuvent être améliorés.

d'avenir des réponses actives pour

nos propositions 2008 et nos réponses en 2011

Redonner une identité à Pont de l’Arche et fédérer les habitants autour d’évènements

• Organisation d’un week-end médiéval à l’occasion du 1100eme anniversaire de la Normandie en collaboration avec l’office de tourisme Seine-Eure • Programmation d’événements dans la ville (La Sainte Anne, l’Automnal…) Offrir un espace pour la pratique du skate et du BMX

16

• Projet d’aménagement à l’étude

Requalifier le gymnase, poursuivre les aménagements au stade de la forêt et étudier le devenir du stade Havet

• Programmation de travaux sur tous les équipements sportifs • Relance du partenariat avec le syndicat intercommunal de gestion du collège qui a permis la rénovation complète du gymnase (mur d’escalade, sol, internet, peintures murales et gradins, équipements sanitaires des vestiaires…) Multiplier les lieux de convivialité et les rencontres dans tous les quartiers

• Instauration des nocturnes du vendredi au mois d’août en lien avec les commerçants de la commune, Fête de la pomme à la Pommeraie…


Zoom sur…

la rénovation du centre de loisirs Au-delà d’une simple remise aux normes du centre de loisirs, c’est une complète rénovation que la ville a engagée. Un projet chiffré à 1,65 millions d’euros, afin de répondre aux attentes qui ont pu être exprimées par l’ensemble des utilisateurs.

- Préserver la qualité architecturale et décorative du château tout en le rénovant conformément aux règles d’hygiène, de sécurité, et de qualité environnementale - Améliorer l’accueil et l’accès de toutes les personnes aux différents espaces publics - Assurer la sécurité de tous les enfants et tous les adultes qui fréquentent quotidiennement le centre de loisirs et l’école de musique et de danse - Améliorer le confort de tous en repensant tous les espaces et en adaptant les bâtiments aux normes de protection de l’environnement HQE

Rénover le château du centre de loisirs

• Refonte complète du projet du centre de loisirs. Les travaux sur le château commenceront à l’automne 2011 pour 1.65 millions d’euros (financement Ville, Etat, Département, CAF). Favoriser les évènements festifs entre habitants

• Relance de la politique d’animation et création de nombreuses manifestations dans la ville en lien avec les commerçants (Rétro mobile, Défilé de mode, Démonstration BMX…) • Poursuite des actions en direction des séniors (voyages et banquet) et sorties ponctuelles (Armada, visite de l’Assemblée Nationale…)

Favoriser les échanges et créer un jumelage avec un pays de l’UE

• Réflexion en cours. Recensement des partenariats existants entre les associations et établissements scolaires et des pays étrangers. Inscription de la compétence «Sport» à la CASE et création d’une piscine intercommunale

• Inscription de la commune dans le schéma « Piscine » de la CASE. Le schéma prévoit la création d’un premier équipement à Louviers. Un deuxième centre aquatique verra ensuite le jour à Pont de l’Arche sur un espace encore non déterminé. Le projet Archépontain pourrait être mis à l’étude dès 2012

17


E n b l e u , n o s p r o p o s i t i o n s f a i t e s e n 2 0 0 8 … e n n o i r, n o s r é a l i s a t i o n s d e p u i s l e d é b u t d u m a n d a t …

Finances, développement Economique & Emploi De nombreux emplois ont disparu entre 2001 et 2008. Notre appartenance à l’agglomération en a limité les conséquences. A Pont de l’Arche, dans les communes du canton et de l’agglomération, les membres de la liste Questions d’Avenir sont actifs et vigilants face aux délocalisations et aux plans sociaux. En tant qu’élus, nous poursuivons notre action aux côtés de ceux qui s’engagent pour sauver l’emploi, et pour développer les activités économiques de notre bassin de vie.

Maîtriser les impôts locaux et la dette d'avenir des réponses actives pour

nos propositions 2008 et nos réponses en 2011

18

• Aucune augmentation des impôts locaux • Renégociation des emprunts de la commune à taux fixe • Installation d’un logiciel Astre pour optimiser la gestion financière • Elaboration d’un budget analytique mettant en avant la transparence et les coûts par domaine • Renégociation des contrats avec différents prestataires avec lesquels la commune est liée

Accueillir une antenne de la Maison de l’Emploi et de la Formation

• Création de la Maison des Initiatives et des Ressources « le Tremplin » • Mobilisation de l’ensemble des associations agissant sur l’emploi sur notre commune : organisation d’un forum de l’emploi (les clés de l’emploi) Revitaliser le marché dominical et créer un marché saisonnier

• Création d’une commission consultative du marché • Remise à plat des tarifs de place du marché • Organisation en 2010 du 1er marché saisonnier l’automnal


Zoom sur…

, le village d artisans Le village d’artisans de Pont de l’Arche est un projet en étroite collaboration avec les services de la Communauté d’Agglomération Seine-Eure, la chambre des métiers de l’artisanat et Eure Expansion. L’économie et l’emploi sont une priorité pour notre commune. Nos efforts sont fortement portés sur cette initiative. Le projet du village d’artisans verra le jour en 2012 à l’entrée de la ville en venant de Louviers. Une visibilité et une accessibilité appréciables. C’est un outil économique innovant et créateur d’emplois, appelé pépinière économique. Le projet consiste à aider les artisans à trouver des locaux adaptés pour développer leur activité. Le concept de village permet aux artisans de valoriser leur métier et de créer des liens économiques. Plusieurs outils sont favorables à l’installation : modularité, capacité d’extension, accessibilité financière, conditions de travail optimisées, stationnement et infrastructures routières… Environ une quinzaine d’artisans seront installés. Plusieurs secteurs d’activités seront développés : artisanat et services à la personne. Ces activités ne seront pas en concurrence avec les commerces du centre ville.

Développer l’accueil touristique

Créer une Société d’Economie Mixte

• Réorganisation, remise aux normes et réhabilitation du camping municipal • Proposition d’animations estivales (canoë kayak, pots d’accueils, barbecue.. .) • Mise en place d’une aire de services pour campings cars et mise en place d’une aire de repos de 4 emplacements en lien avec la CASE • Edition en 2009 d’un plan et d’un guide touristique (français/anglais) avec visites fléchées dans le centre ville • Partenariat avec l’Office de Tourisme SeineEure (1100e anniversaire de la Normandie)

• Création du droit de préemption des baux commerciaux et artisanaux. • Recherche de nouvelles activités et accompagnement des projets des commerçants pour favoriser la reprise d’activité commerciale Et aussi

• Réalisation d’un village d’artisans en 2012 avec la CASE : 15 installations potentielles d’artisans

19


Une ambition intercommunale Vos élus travaillent au quotidien dans de nombreux domaines avec la Communauté d’Agglomération Seine-Eure (CASE). Le développement économique et les nombreuses créations d’emploi, la politique de transport, l’eau et l’assainissement, l’habitat, la propreté, le développement durable, le tourisme ou encore le commerce et l’artisanat font partie des nombreuses compétences de la CASE. Les actions de la CASE sont les fruits de la politique voulue par les élus des 29 communes. C’est ainsi qu’en 2009, la communauté d’agglomération a investi près de 27 millions d’euros, et notamment, dans la nouvelle station d’épuration à laquelle Pont de l’Arche est raccordée. La CASE fête ses 10 ans et la solidarité financière de l’agglomération permet de programmer des investissements conséquents dans les années à venir pour les 60 000 habitants du territoire.

Conception graphique : Libre équerre, 02 35 81 04 44

Pont-de-l'Arche à mi-parcours  

L’action municipale réalisée de 2008 à 2011 : des engagements aux réalisations et aux perspectives.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you