Issuu on Google+

REVUE DE PRESSE Inauguration officielle de Signatures québécoises 29 mai 2012

Coupure du ruban par la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, et la conseillère du district des Faubourgs, membre du comité exécutif de la Ville de Québec, Mme Chantal Gilbert Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


ARTICLE Signatures québécoises *À PARAÎTRE CET ÉTÉ Maude Laverdière QUÉBEC SCOPE

PORTRAIT

Anne de Shalla, créatrice d'événements branchés *À PARAÎTRE CET ÉTÉ Sylvie Ouellette VOILÀ QUÉBEC Après ses études à l’École de Haute Couture de Paris, Anne de Shalla s’installe au Québec en 1975, dans un besoin d’évasion et de création. En 1984, elle lance La Femme en Soie , sa première collection de robes du soir, créée uniquement à partir de tissus de soie, qu’elle importe des quatre coins du monde. Très impliquée dans le milieu de la mode, Anne de Shalla est notamment cofondatrice du Conseil des créateurs de mode du Québec (CCMQ). La Grande Braderie de mode québécoise Anne de Shalla organise la Grande Braderie de mode québécoise, un événement shopping qui a lieu chaque printemps à Montréal. Depuis l’automne dernier, les gens de Québec ont le privilège de participer à cette grande vente de griffes québécoises à Espace Dalhousie, au Vieux-Port de Québec. Ne ratez pas son prochain passage du 9 au 11 novembre 2012. Visitez le www.braderiedemodequebecoise.com pour plus de détails.

Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


Signatures québécoises, une nouvelle boutique dans Saint-Roch Anne de Shalla est fière de présenter Signatures québécoises, une nouvelle boutique située dans la galerie ouest de l’Église Saint-Roch. On y regroupe les créations de vingt-cinq griffes québécoises, et ce, toute l’année!

ARTICLE

Québec sur la planète design 30 juin 2012 Jean-Claude Poitras LE DEVOIR Québec ne vit pas uniquement au rythme de son passé glorieux et de son architecture ancienne, qu’elle protège jalousement depuis des lustres. L’intégration de l’art public contemporain à sa grande histoire en fait aujourd’hui la figure de proue d’un avant-gardisme visionnaire que le monde entier commence à reconnaître. Cette ville d’art et d’histoire, si vibrante et dynamique, trouve un nouveau souffle qui propulse le design comme moteur culturel et économique de la vieille capitale. C’est ainsi que, sous la pulsion de ses créateurs de tous les horizons, Québec prend des allures de ville de design qui méritent d’être soulignées et célébrées. Une escapade design vous fera succomber aux charmes irrésistibles de la modernité merveilleusement intégrée au respect de la grande tradition. Le quartier Saint-Roch renouvelé, aujourd’hui connu sous le vocable de Nouvo St-Roch, est devenu depuis quelques années la mecque du design au centre-ville de Québec avec ses lieux d’exposition, ses pôles culturels, ses cafés et bistros du monde, ses ateliers d’artisans, ses boutiques de créateurs, ses boîtes de publicité, de communication et de nouvelles technologies. Cette image de marque réactualisée n’en finit plus de fasciner les aficionados de la planète branding. Sans cesse en mouvement, des lieux créatifs s’y installent à la vitesse grand V et ont su insuffler l’esprit du

Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


Nouvo St-Roch, où flotte un parfum de nouvelle vague comme une ode à la créativité de ses résidents. Parmi les événements récents, il faut mentionner le grand succès du premier Festival Québec Mode, une fête haute en couleur mettant en lumière les créations des designers québécois. Idem pour le défilé vintage revisitant plus d’une soixantaine de créations haute couture des années 1940, 1950 et 1960 ayant appartenu à Lucille Bégin, une fashionista de Lévis décédée en 2011 et qui a voulu laisser l’élégance en héritage en appuyant la cause de la Maison de Marthe, un organisme admirable qui s’est donné pour mission de venir en aide aux femmes désirant sortir des affres de la prostitution. Un autre moment marquant aura été l’ouverture, le 30 mai dernier, de la boutique de mode Signatures québécoises au sous-sol de l’église SaintRoch. Cette vitrine exceptionnelle regroupant plus de 25 designers, tout en présentant les collections de griffes confirmées comme Harricana par Mariouche et Myco Anna, deux pionnières de la mode écologique au Québec, aussi bien que celles de Muse par Christian Chenail et de Tavan Mitto, s’est également dotée d’une raison d’être essentielle, celle de faire la promotion de nos créateurs de la relève, autant dans les vêtements que dans les accessoires.

ARTICLE Quebec City has faith in fashion 20 juin 2012 Eva Friede THE MONTREAL GAZETTE QUEBEC CITY – The provincial capital has received an injection of fashion chez nous with a 6,000-square-foot store boasting 25 Quebec designers, mostly from Montreal. Signatures québécoises is situated in the majestic neo-Gothic Église St. Roch, Quebec City’s largest church, constructed between 1914 and 1923. But this is no damp, dark cavern of a boutique: the city invested $500,000 to renovate the church, with the bulk of the work specifically for the store. Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


Anne de Shalla, a Montreal designer who has a boutique in Bonsecours Market and runs the semi-annual Braderie de mode québécoise, said she was enlisted by the city to manage the project as a non-profit corporation. The reason, she explained, is a city effort to revitalize the St. Roch neighbourhood, Quebec City’s historic fashion district, once home to Simons, Dominion Corset and much of the fur trade. Signatures québécoises has a broad range of designers and labels: Tavãn and Mitto, Muse by Christian Chenail, Iris Setlakwe, Harricana and Isabelle Élie rent spaces on the higher-end half of the store. Lady Dutch, Crazy About Black, Myco Anna and Kolchic are on the more affordable side. For accessories, there are Ophelie’s distinctive chapeaux, hand-painted watches by Diane Balit and Concubine’s colourful fabric bags. Second Denim’s Yoga Jeans, made nearby in the Beauce, hang in their colourful glory near the entry. Missing are two of the biggest names in Quebec fashion: Denis Gagnon and Marie Saint Pierre. De Shalla said Saint Pierre has an exclusivity agreement with another store. “I agree we need a big star,” de Shalla said. Christine Vézina of Kolchic is one of about three Quebec City designers. At the store arranging her designs, she said she has been in business three years and buys ends of fabrics from designers, then fashions them into patchwork garments. “It’s a look that’s very popular in Quebec City,” she said. Myco Anna, who has a boutique in Montreal, is another patchwork aficionada. “There is an effervescence about fashion in Quebec City,” said Éric Couture, executive director of the store. “Historically, it was an important quarter for fashion, in Quebec and in Canada.” It is indeed again bustling: Montreal designer Philippe Dubuc has a boutique across the street, and the area is dotted with cool shops like John Fleuvog shoes, Baizenville, and fur specialist Laliberté, founded in 1867, along with chains Mango and Urban Outfitters. De Shalla has brought the Braderie sample sale of Quebec designers to Quebec City for two seasons now. People are thrilled, she said, with the Braderie and with the new boutique. The Braderie received 9,000 visitors on its second edition. “Quebec is like Monaco. It’s a rich city. They have wind in their sails,” de Shalla said. Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


REPORTAGE au Téléjournal Québec 18h 8 juin 2012 Camille Simard RADIO-CANADA Camille Simard signe un reportage sur la nouvelle boutique Signatures québécoises à l'Église Saint-Roch, avec entrevues de Christine Vézina, designer de la griffe Kolchic, Christiane Garant, propriétaire et directrice au design de la griffe Myco Anna, et Sonia Plourde, designer de la griffe Sonia P. Deux clientes font également part de leurs premières impressions. CLIQUER ICI POUR REGARDER LE REPORTAGE

REPORTAGE

au bulletin de nouvelles V Express 12 juin 2012 Marie-Eve Denis Banville SPEEDMEDIA TV / V TÉLÉ Marie-Eve Denis Banville réalise un reportage à la boutique Signatures québécoises sur la CHIC (Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée) et le projet de mode à l'église. Avec entrevues de Christiane Garant, propriétaire et directrice au design de la griffe Myco Anna, Gina Morency, directrice du Secrétariat à la Condition féminine (SCF) et Eric Couture, directeur général de Signatures québécoises. CLIQUER ICI POUR REGARDER LE REPORTAGE (partie 8/9)

Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


ARTICLE QUÉBEC: virée de filles 8 juin 2012 Sophie Durocher CLIN D’ŒIL Si j’avais les ailes d’un ange, je partirais pour Québec toutes les semaines. C’est rempli de nouveaux restaurants et de boutiques plus chouettes les uns que les autres. Petit guide de mes dernières découvertes… SIGNATURES QUÉBÉCOISES – Que des griffes de chez nous réunies sous un même toit dans un quartier que j’adore, le Nouvo St-Roch, c’est une sacrée belle initiative. J’ai assisté à l’ouverture le 29 mai et tout le monde s’enthousiasmait pour ce beau projet, même la ministre de la Culture qui soulignait à quel point les créateurs de mode sont des artistes à part entière. En plus, on est dans un sous-sol d’église, c’est tellement typiquement québécois, les touristes risquent de trouver ça terriblement folklorique! Il y a ici 25 designers dans un espace à aire ouverte de 6000 pieds carrés.

Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


ARTICLE Signatures québécoises Sanctuaire mode 7 juin 2012 Catherine Genest VOIR QUÉBEC Le sous-sol de l’église Saint-Roch change de vocation et devient un nouveau point de rencontre pour les disciples de la mode. Ouverte depuis une semaine, la boutique Signatures québécoises est une initiative de la designer Anne de Shalla, qui organise aussi la Braderie de mode. Elle souhaite ainsi mettre en lumière le talent de ses collègues, notamment Christian Chenail, Ralph Leroy, Iris Setlakwe, Mélissa Bolduc, Isabelle Elie et Sonia Plourde. En tout, 25 grands noms et griffes émergentes de Québec et de Montréal se partagent le local de 6000 pieds carrés loué à la paroisse Notre-Dame de Saint-Roch. Une chic façon d’aider à l’entretien de la plus grande église de Québec.

ENTREVUE à l’émission Isabelle Maréchal 1er juin 2012 Isabelle Maréchal 98,5 FM Anne de Shalla discute de la saison touristique à Montréal et évoque l’ouverture de la boutique Signatures québécoises à Québec avec Isabelle Maréchal et deux autres intervenants. CLIQUER ICI POUR ÉCOUTER L’ENTREVUE

Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


ENTREVUE à l’émission Liberté d’opinion 31 mai 2012 Catherine-Emmanuelle Laliberté FM93 Anne de Shalla répond aux questions de Catherine-Emmanuelle Laliberté sur la nouvelle boutique Signatures québécoises et la promotion de la CHIC (Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée). ENTREVUE NON DISPONIBLE EN LIGNE

BILLET Québec, nouvelle destination mode 31 mai 2012 Marie-Chantal Métellus AVE[C] STYLE Cette belle ville, déjà fréquentée et appréciée pour ses attraits touristiques, nous offre une raison de plus de nous y rendre: Signatures québécoises. Cette boutique réunit 25 grands noms et talents émergents de la mode québécoise dans un espace de près de 6000 pieds carrés situé dans la galerie ouest de la magistrale Église Saint-Roch, au coeur du Nouvo SaintRoch.

Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


ARTICLE / ENTREVUE Anne de Shalla et Signatures québécoises Des griffes, du style et de l'audace Mai 2012 Robert Filion NOUVO MAG (Entrevue réalisée à la fin du mois d'avril) La designer de mode Anne de Shalla s'est fait connaître notamment en réunissant des designers de divers horizons dans le cadre d'un événement, la Grande Braderie de mode québécoise, qui se tient à Montréal depuis 1994 et en était à sa deuxième édition à Québec du 27 au 29 avril dernier. Son dernier grand projet, Signatures québécoises, vient s'installer de façon permanente dans la capitale au cours des prochains mois, dans l'église Saint-Roch, au cœur d'un quartier reconnu pour sa vitalité créatrice. Entrevue avec une infatigable promotrice de la mode québécoise.

La mode, c'est français, italien, possiblement montréalais, mais cela peut-il être québécois? Oui, la mode c'est montréalais, par la force des choses bien sûr, car la moitié de la population du Québec vit dans la région métropolitaine. On compte à Montréal des centaines d'entreprises, de créateurs, de designers, et cela en fait le troisième pôle de l'industrie de la mode en Amérique du Nord, immédiatement après New York et Los Angeles. Et de surcroît la mode montréalaise n'a rien à envier à ce qui se fait ailleurs dans le monde, elle est dynamique, vivante et surtout extrêmement créative. Mais pour répondre plus directement à votre question, le public qui aime la mode, les vêtements originaux, de qualité, signés, ce public est très nombreux à Québec, sinon plus nombreux, toutes proportions Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


gardées, qu'à Montréal. Il y a ici un public dynamique, à l'image de ce qu'est devenue Québec. Et cela, je l'ai senti lorsque nous avons tenu la Grande Braderie à l'Espace Dalhousie en 2011.

Justement, en quoi Signatures québécoises sera-t-il différent de cet événement? La Grande Braderie cherche d'abord à rejoindre le public, et nous en sommes d'ailleurs à plus de 25 000 visiteurs par édition à Montréal, mais cela demeure un événement ponctuel, qui se tient deux fois l'an. C'est un rendez-vous où l'on propose une grande diversité de collections de vêtements, d'accessoires, de bijoux de marques québécoises à des prix bradés de 50% à 80%, et ce, pour les femmes, les hommes et les enfants. Le projet Signatures vise également à rejoindre la public, mais autrement, en montrant la diversité et l'originalité de ce qui est fait ici. Les designers seront installés en permanence dans un même lieu, mais chacun proposant sa griffe, son approche particulière et originale. Ce lieu sera situé à l'arrère de l'église Saint-Roch, un espace restauré, au style branché, audacieux, à l'image de l'esprit qui anime le quartier.

Qui seront ces designers? Pour l'instant, je ne veux pas les identifier tant que les engagements ne sont pas confirmés, car je ne veux pas m'avancer de manière inconsidérée. Mais soyez certains qu'ils seront au rendez-vous. Il faut savoir aussi que Signatures québécoises se veut plus qu'un simèple projet commercial. Ce sera un lieu de rencontres, d'échanges, propice à l'inspiration, où seront présentés des défilés et d'autres événements conçus en partenariat avec divers milieux et artistes. Pensons aux fondations, aux peintres, ou encore aux chocolatiers, avec qui j'ai souvent collaboré dans le passé.

Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


ARTICLE Ouverture de la boutique de mode Signatures québécoises à l’Église Saint-Roch, à Québec 30 mai 2012 QUÉBECSPOT MÉDIA (Reprise partielle du communiqué) Mme Anne de Shalla, en présence de la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, et de la conseillère du district des Faubourg et membre du comité exécutif de la Ville de Québec, Mme Chantal Gilbert, a inauguré mardi soir la boutique de mode Signatures québécoises. Nouvellement établie au 560, rue SaintJoseph Est, dans les murs de la magistrale église Saint-Roch, elle ouvrira ses portes au public ce jeudi 31 mai.

SUJET au bulletin de nouvelles RadioClassique 30 et 31 mai 2012 RADIO-CLASSIQUE L'ouverture de la boutique Signatures québécoises fait les titres des bulletins de nouvelles de Radio-Classique, dans la catégorie nouvelles économiques. FICHIERS MP3 DISPONIBLES SUR DEMANDE

Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


ARTICLE

Ouverture de la boutique de mode Signatures québécoises dans le quartier Saint-Roch 30 mai 2012 Patrick White PATWHITE (Reprise intégrale du communiqué) Mme Anne de Shalla, en présence de la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine StPierre, et de la conseillère du district des Faubourg et membre du comité exécutif de la Ville de Québec, Mme Chantal Gilbert, a inauguré mardi soir la boutique de mode Signatures québécoises. Nouvellement établie au 560, rue Saint-Joseph Est, dans les murs de la magistrale église Saint-Roch, elle a ouvert ses portes au public ce jeudi 31 mai. Après une première installation remarquée de la designer Sonia Plourde, ce sont 25 grands noms et talents émergents de la mode québécoise qui prennent possession de l’espace à aire ouverte de près de 6000 pieds carrés. Ils y proposent désormais leurs créations toute l’année. Des Signatures d’ici Les incontournables Harricana par Mariouche et Myco Anna, pionnières de la mode écologique au Québec, Muse par Christian Chenail, Tavan & Mitto, Rudsak et Iris Setlakwe côtoient les populaires Ralph Leroy, Barilà, Second Clothing, Lady Dutch, Kärv, Isabelle Elie, Kolchic, Anne de Shalla, Melow par Mélissa Bolduc, Crazy about black, Crazy print, Leonardo Bennotti, Sonia Plourde, Omkikou par Luc Desrosiers (cuir), Arianne Lingerie, Sokoloff Lingerie, Sylvie Germain (bijoux), Diane Balit (montres), Concubine (sacs à main) et Ophélie Hats (chapeaux) dans un décor à dominante blanche, sobre et moderne. Chaque Signature dispose de son propre

Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


espace, aménagé de façon personnalisée afin de présenter au mieux ses collections. Les habitants de Québec, les visiteurs et les touristes internationaux se voient ainsi offrir une sélection unique de prêt-à-porter haut de gamme, de prêt-à-porter, de bijoux et d’accessoires québécois à une seule et même adresse, au cœur de la Capitale-Nationale. Le site Signaturesquebecoises.com donne en outre un bon aperçu de la création québécoise dans le domaine de la mode. Une maison de mode dynamique, branchée sur la relève En cours d’année, d’autres Signatures prestigieuses se verront offrir carte blanche, notamment en vitrine. Plusieurs designers de la relève et des étudiants de l’École de mode du Campus Notre-Dame-de-Foy tiendront également boutique éphémère. L’espace accueillera enfin de nombreux événements. Engagement en faveur d’une image corporelle saine et diversifiée Signatures québécoises est fier partenaire de la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée, et s’engage à ce titre à en promouvoir les principes dans ses différentes sphères d’activité. «Je me réjouis de cette belle initiative qui contribue à la promotion des actions en faveur de la diversité corporelle. La Charte existe grâce à la participation d’une trentaine d’acteurs actifs dans l’industrie de l’image. L’apport de Mme de Shalla au comité est remarquable. Je tiens d’ailleurs à la remercier chaleureusement pour son implication», a souligné la ministre St-Pierre. Une plus-value pour le quartier Saint-Roch «Comme je le mentionne souvent, le développement de Saint-Roch se poursuit toujours, fait valoir le maire de Québec, M. Régis Labeaume. Voilà pourquoi la Ville a contribué à hauteur de 500 000 $ pour réaménager le sous-sol de l’église Saint-Roch afin d’y accueillir des activités commerciales tout en préservant la vocation communautaire des lieux. Ce sont des initiatives comme celle-là qui animeront le quartier en lui conférant un caractère propre qu’on ne trouve nulle part ailleurs.» «Que des créateurs de mode de la relève puissent avoir pignon sur rue dans Saint-Roch me semble dans l’ordre des choses, insiste Mme Chantal Gilbert, conseillère du district des Faubourgs, membre du comité exécutif de la Ville de Québec. Saint-Roch compte beaucoup de créateurs de tous domaines confondus. C’est un secteur où la créativité et l’innovation Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


foisonnent! Que des organismes communautaires logent à la même adresse et poursuivent leurs œuvres, ça c’est exceptionnel! Cela prouve que la mixité est possible: dans une ville, il y a de la place pour tous!» Une solution pour la paroisse «Afin de pouvoir continuer l’œuvre pastorale et sociale de la paroisse, nous cherchons à équilibrer notre budget et cela est une tâche ardue depuis plusieurs années, rappelle de son côté M. Jean Picher, curé de la paroisse Notre-Dame de Saint-Roch. Tout en participant au renouveau du quartier, la Boutique Signatures québécoises, par le loyer commercial qu’elle versera à la Fabrique, nous aidera fortement à approcher de l’équilibre budgétaire. Nous souhaitons plein succès à ce nouveau projet.»

ARTICLE

Ouverture de la boutique Signatures québécoises 25 designers en mode Québec 30 mai 2012 SDC du centre-ville de Québec (Reprise intégrale du communiqué)

Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


ARTICLE Lieux de magasinage Signatures québécoises 30 mai 2012 VOILÀ QUÉBEC (Reprise intégrale du communiqué)

ARTICLE

Ouverture de la boutique de mode Signatures québécoises à l’Église Saint-Roch 30 mai 2012 QUÉBEC RÉGION (Reprise intégrale du communiqué)

Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


ENTREVUE au bulletin de nouvelles Rouge FM 30 mai 2012 Sébastien Côté ROUGE FM CARREFOUR DE MODE À L’ÉGLISE SAINT-ROCH – Anne de Shalla, présidente de Signatures québécoises, répond aux questions de Sébastien Côté. CLIQUER ICI POUR ÉCOUTER UN EXTRAIT DE L’ENTREVUE

REPORTAGE au bulletin TVA Nouvelles 18h 29 mai 2012 Marie-Christine Leblanc TVA Reportage réalisé quelques minutes avant l’inauguration officielle, avec entrevues de Mariouche Gagné, designer de la griffe Harricana par Mariouche, Payam Tavan, designer de la griffe Tavan & Mitto, et Anne de Shalla, présidente de Signatures québécoises. CLIQUER ICI POUR REGARDER LE REPORTAGE

Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


ARTICLE La boutique Signatures québécoises ouvre à l’Église Saint-Roch, à Québec 30 mai 2012 LE HUFFINGTON POST QUÉBEC Nouvellement établie au 560, rue Saint-Joseph Est, dans les murs de l'église Saint-Roch, la boutique de mode Signatures québécoises ouvre ses portes au public ce jeudi 31 mai. Après une première installation de la designer Sonia Plourde, ce sont 25 créateurs de mode québécois qui prennent possession de l’espace à aire ouverte de près de 6000 pieds carrés. Ils y proposent désormais leurs créations toute l’année. On y retrouve Harricana par Mariouche et Myco Anna, Muse par Christian Chenail, Tavan & Mitto, Rudsak et Iris Setlakwe, Ralph Leroy, Barilà, Second Clothing, Lady Dutch, Kärv, Isabelle Elie, Kolchic, Anne de Shalla, Melow par Mélissa Bolduc, Crazy about black, Crazy print, Leonardo Bennotti, Sonia Plourde, Omkikou par Luc Desrosiers (cuir), Arianne Lingerie, Sokoloff Lingerie, Sylvie Germain (bijoux), Diane Balit (montres), Concubine (sacs à main) et Ophélie Hats (chapeaux) dans un décor à dominante blanche, sobre et moderne. Chaque Signature dispose de son propre espace, aménagé de façon personnalisée afin de présenter au mieux ses collections.

Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


ARTICLE Mode et création à Québec 30 mai 2012 ESPACE AH! Le mardi 29 mai, l’équipe du projet Signatures québécoises lançait son nouvel espace boutique regroupant 25 designers de mode québécois (vêtements et accessoires) et leur donnant pignon sur la rue Saint-Joseph, au sous-sol de l’Église Saint-Roch. La mode est active à Québec, et, ce printemps, défilés, lancements et événements variés se sont succédés avec la présentation des nouvelles collections de créateurs et de marchands. Signatures québécoises s’inscrit dans cette mouvance et propose une approche originale et solidaire à la promotion de la création de mode québécoise. L’organisme à but non lucratif Signatures québécoises s’est donné pour mandat de mettre de l’avant les créateurs de mode québécois et leur travail par l’organisation d’événements et en leur offrant un espace de vente approprié dans un quartier Saint-Roch en renouvellement et rebaptisé par certains «Nuvo St-Roch». Ainsi, au cours des deux dernières années, les démarches de la Ville de Québec, de la Fondation Saint-Roch et de Signatures québécoises se sont conjuguées pour contribuer au réaménagement du sous-sol de l’église et permettre des travaux de qualité intégrant les attentes et les besoins d’organismes diversifiés. L’exercice a permis l’aménagement de locaux plus adéquats et de proposer une mixité sociale de l’occupation des lieux reflétant l’activité et les besoins communautaires, culturels et commerciaux du quartier. Dans l’espace boutique, on peut souligner la présence des griffes de Québec Myco Anna, Kolchic et Sonia P. La flexibilité des lieux et les avantages offerts aux designers sont susceptibles de permettre à d’autres créateurs de Québec de bénéficier des services de Signatures québécoises selon l’évolution des projets et des événements. La boutique sera ouverte au public dès le 31 mai.

Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


ARTICLE Lancement officiel de la boutique Signatures québécoises 29 mai 2012 Marc Alarie INFO-CULTURE «Que des créateurs de mode de la relève puissent avoir pignon sur rue dans Saint-Roch me semble dans l’ordre des choses», a insisté Mme Chantal Gilbert, conseillère du district des Faubourgs, membre du comité exécutif de la ville de Québec. «Saint-Roch compte beaucoup de créateurs de tous domaines confondus. C’est un secteur où la créativité et l’innovation foisonnent. Que des organismes communautaires logent à la même adresse et poursuivent leurs œuvres, ça c’est exceptionnel. Cela prouve que la mixité est possible dans une ville et qu’il y a de la place pour tous». C’est Mme Anne de Shalla, en présence de la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, et de Mme Chantal Gilbert, qui a inauguré la boutique de mode Signatures québécoises. Nouvellement établie au 560, rue St-Joseph Est, dans les murs de la magistrale église Saint-Roch, elle ouvrira ses portes au public le jeudi 31 mai. Cet événement était vraiment couru en ce mardi plutôt frisquet. Plusieurs visiteurs en profitaient pour faire un peu de magasinage tout en dégustant un délicieux cidre de glace. Après une première installation remarquée de la designer Sonia Plourde, ce sont 25 grands noms et talents émergents de la mode québécoise qui ont pris possession de l’espace à aire ouverte de près de 6000 pieds carrés. Ils y proposent désormais leurs créations toute l’année. Les incontournables Harricana par Mariouche et Myco Anna, pionnières de la mode écologique au Québec côtoient les Christian Chenail, Tavan & Mitto, Ralph Leroy, Barilà, Mélissa Bolduc et Arianne Lingerie, pour ne nommer que ceux-là. Les habitants de Québec, les visiteurs et les touristes Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


internationaux se voient ainsi offrir une sélection unique de prêt-à-porter haut de gamme, de bijoux et d’accessoires québécois à une seule et même adresse, au cœur de la capitale nationale. Signatures québécoises est fier partenaire de la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée et s’engage à ce titre à en promouvoir les principes dans ses différentes sphères d’activité.

BILLET Signatures québécoises Publié le 29 mai 2012 Anastasia Vasiliev ANASTASIA VASILIEV Ce soir je serai présente à l'événement d'ouverture de la boutique Signatures québécoises. Nouvellement installée dans le sous-sol de l'église Saint-Roch avec un généreux 6000 pieds carrés, elle ouvrira ses portes ce jeudi 31 mai. Hier j'ai eu droit à un coup d'oeil à l'intérieur: elle est absolument magnifique! Le tout en blanc, alors que les marques de vêtements ont chacune leur compartiment. Myco Anna, Christian Chenail, Kolchic, Harricana, Tavan & Mitto, Barilà, etc. Un cocktail de designers québécois! De larges vitrines accueillent les passants, ainsi qu'une lourde porte d'église servant d'entrée principale. Original, non? Beaucoup de designers célébreront ce soir en compagnie de la ministre StPierre. On aura droit à un défilé et quelques mannequins de Focus One y prendront part! Ne manquez pas mon reportage prochainement sur le web, qui passera en boucle dans le magasin. Bonne découverte!

Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


ARTICLE Signatures québécoises ouvre sa boutique 24 mai 2012 Annie Lafrance LE SOLEIL C'est jeudi prochain, le 31 mai, que la tant attendue boutique Signatures québécoises ouvrira ses portes au public dans le sous-sol de l'église Saint-Roch. Vingt-cinq griffes de Québec et de Montréal, dont Myco Anna, Tavan & Mitto, Christian Chenail, Kolchic, Harricana, Barilà et plusieurs autres y éliront domicile et proposeront à l'année une sélection de leurs créations dans un espace d'environ 6000 pieds carrés, en plus d'exposer dans la vitrine installée rue Saint-Joseph Est. Le projet mené par la designer Anne de Shalla, qui est également à la tête de la Braderie de mode, avait suscité plusieurs commentaires depuis ses débuts. Les trois organismes communautaires qui occupaient les locaux ont depuis été déménagés de l'autre côté de l'église.

Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


ARTICLE Église Saint-Roch Prête pour le commerce 15 avril 2012 Nicolas Saillant LE JOURNAL DE QUÉBEC Les travaux de réaménagement du sous-sol de l’église Saint-Roch dans le but d’accueillir une vingtaine de créateurs de mode québécois sont terminés en prévision d’une ouverture officielle à la [fin mai]. L’instigatrice de Signatures québécoises, Anne de Shalla, confirme avoir signé vendredi le bail du loyer avec la paroisse, scellant ainsi l’entente. Une vitrine a également été construite sur le côté de l’église, rue SaintJoseph, alors que les locaux, complètement refaits au coût de 500 000 $ via une subvention de la Ville de Québec à la paroisse, sont maintenant prêts à accueillir les créateurs. «Les travaux sont finis, mais il va y avoir du lettrage et des enseignes pour nous identifier», a dit Mme de Shalla. Les créateurs qui s’installeront dans le sous-sol de l’église seront annoncés (…) dans les prochains jours. Anne de Shalla a précisé que des designers de Québec et de Montréal éliront domicile dans les locaux. Mme de Shalla n’a pas voulu commenter les détails de l’entente, mais elle a toutefois affirmé que «ça coûte cher et que c’est payé par les créateurs eux-mêmes». Le montage financier devrait assurer à la paroisse des revenus suffisants pour couvrir ses frais d’exploitation. L’ouverture officielle est prévue pour la [fin mai], mais la vitrine exposera des vêtements dès la fin de la semaine. Renforcer la proposition Stéphane Sabourin, de la Société de développement commercial du centre-ville de Québec, se réjouit de l’ouverture de la boutique Signatures Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


québécoises. «Ça va renforcer l’ensemble de la proposition mode du quartier. C’est le fun de retrouver cette touche historique qui a toujours été présente à Saint-Roch... Peut-être que les créateurs de l’église Saint-Roch deviendront un jour des investisseurs dans la rue», rêve-t-il. Organismes déménagés Trois organismes communautaires qui logeaient déjà dans le sous-sol ont dû être déménagés de l’autre côté de l’église, sur la rue Saint-François. Aucun responsable n’était en mesure hier de commenter leur nouvelle situation, mais tous les intervenants rencontrés sur place affirmaient que les nouveaux locaux, fraîchement réaménagés, répondaient à leurs besoins. L’infirmier de la rue, Gilles Kegle, croisé sur le parvis de l’église, était aussi d’avis que le déménagement des organismes communautaires était une bonne chose. «Ça ne vient pas brimer la clientèle et ça améliore la rue Saint-Joseph, tout le monde est content», résumait-il.

ENTREVUE / ANNONCE

La Grande Braderie, les précurseurs de la mode et le projet Signatures québécoises 15 avril 2012 Josée Turmel et Alain Dumas V TÉLÉ Anne de Shalla est reçue sur le plateau pour parler des deux éditions de la Braderie et présenter quelques précurseurs de la mode québécoise. Elle en profite pour annoncer, en primeur à la télévision, l'ouverture de la boutique Signatures québécoises à Québec. CLIQUER ICI POUR REGARDER LA CHRONIQUE

Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


Pour plus d'information: www.signaturesquebecoises.com La soirée de lancement du 29 mai 2012 a été rendue possible grâce au précieux soutien de: DOMAINE L'ANGE GARDIEN CACAO BARRY CUPIDON CHOCOLATIER LE SOLEIL N PLURIEL EQ3 TEKNOLIGHT FOCUS ONE MANNEQUINS COIFFURE LE SAINT URBAN ESTHÉTIQUE

Gaspard Amée, responsable des communications / (514) 226-2206 / gaspard@signaturesquebecoises.com


Revue de presse: Inauguration de la boutique de mode Signatures québécoises à l'Église Saint-Roch