Issuu on Google+

#04 REVIEW par Kurdy

A CHAOS FIELD

lors que la production de Dreamcast a cessé depuis bien longtemps, la plupart des titres sortant encore au Japon sont de deux catégories : des Digital Comics, d'un intérêt assez limité pour le commun des mortels (!), et des Shoot'em up.

1

Le désormais (quasi) mythique I k a r u g a (Treasure) avait ouvert les hostilités fin 2002. Un an p l u s tard c'était au tour de Border Down (G-Rev) de redonner espoir aux fans de la Dreamcast. L'année 2004 commença sous les meilleurs hospices avec les sorties de Psyvariar 2 - The Will To Fabricate (Skonec/Success) et de Shikigami No Shiro II (Alfa System) et elle se clôtura par la sortie de Chaos Field. Le point commun de ces titres est d'être sortis initialement en Arcade sur NAOMI GD-Rom et donc de bénéficier d'une adaptation au dessus de tous reproches. Welcome to chaos... Chaos Field est un shoot'em up assez particulier. Vous n'y verrez aucune horde belliqueuse vous foncez dessus puisque c'est à vous d'aller affronter des Boss qui vous attendent gentiment (hum hum !!!). Il s'agit d'un Boss Mode géant (genre assez à la mode dans les doujin et qui habituellement fait plutôt office de mode bonus sur certains shoots) se dérou-

lant verticalement. Le gameplay a donc été adapté en conséquence et tout l'intérêt du jeu repose sur l'utilisation des différentes attaques à la disposition du joueur.

imposé avant de repasser dans un autre Field... RAJIRUGI La société Milestone Inc. développe actuellement ce nouveau jeu sur borne NAOMI. Il s’agit une nouvelle fois d’un shoot. Il se distingue par l’utisation de la technique du cellshading.

Le système de jeu A quel genre de shoot' avons-nous à faire ? Old school, manic shooter, puzzle,… ? C'est assez difficile à dire. Chaos Field privilégie le scoring avant tout mais n'est pas aussi exigeant qu'un Ikaruga où une seule erreur dans les "chains" peut être fatal à votre score. Ici vous pouvez même adopter des stratégies radicalement différentes pour atteindre des scores (relativement) similaires (hits, chasse aux bonus, bourrinage…). De même, il diffère d'un Psyvariar 2 quant à la façon d e négocier les motifs de tirs. Ça arri-

v e souvent de partout mais l'esquive n'est pas la seule solution, les vaisseaux étant particulièrement bien équipé pour la défense (sword à la "Radiant Silvergun" et shield). La grosse originalité du jeu repose sur le changement de Field. Après une pression sur le bouton C on passe de l'Order Field au Chaos Field. Dans le premier les tirs ennemis sont "normaux" alors que dans le CHAOS tout s'intensifie. En contrepartie les tirs du joueur deviennent beaucoup plus puissants. A noter que le vaisseau est invincible pendant le changement de Field mais qu'un délai est

Version

JAP

N°Série

T-47801M

Développeur

Able - Milestone

Editeur

Milestone

Date

16/12/2004

Les notes de la presse : Weekly Famitsu (n°835 - déc.04) : 24/40 (7-6-5-6)* *Somme de l'avis de quatre testeurs

Et techniquement ça donne quoi ? Sur le plan technique le jeu s'en tire assez bien. Mis à part l'introduction du jeu qui est particulièrement moche (réalisé avec le moteur du jeu), les graphismes sont corrects. Les phases de transition sont bien faites et permettent d'apprécier un peu les décors (car pendant le jeu on n'a pas vraiment le temps de s'y attarder !). A noter que l'animation chute plus que notablement lorsque les attaques (combinées) remplissent l'écran (en mode Chaos). On en vient à se demander si cela n'est pas volontaire afin de rendre le jeu plus facile (ce qui n'est pas inutile au vu du rythme imposé !). Pour finir la bande son est classique, de la techno très rythmée, et colle assez bien au rythme du jeu. La musique du Stage 4 est particulièrement bien adapté : stressante tout comme ce niveau !

Edge (n°146 - fév.05) : 6/10 GameFan (n°8 - fév.05) : 8.2/10 (note subjective) 6.3/10 (note objective)


Pour conclure Chaos Field est plutôt à conseiller aux fans de shoot'em'up qui on envie d'un peu d'originalité ou alors aux fans de la Dreamcast tout simplement désireux de posséder ce qui semble être l'un de ses derniers jeu... quoique... J

#04

Silvergun sur Saturn. Le Slash permet d'absorber certains tirs ennemis. 6

gauche indique le nombre d'attaques en réserve (1 META = 1 attaque spéciale). Lorsque vous arrêtez de tirer les items se dirigent automatiquement sur le vaisseau (à la Zero Gunner 2). 6

GUIDE par Kurdy

C

CHAOS FIELD

omme indiqué précédement, Chaos Field est un Boss Mode se déroulant verticalement. Tout le gameplay et l'intérêt du jeu repose sur l'utilisation des différentes attaques à la disposition du joueur.

2

Selon votre style le jeu prendra la forme d'un pur manic shooter (non usage du Slash ni de la Wing Layer) ou d'un shoot basé sur les réflexes en adoptant une attitude agressive (Lock-On et Slash). Entre ces deux styles, un jeu plus posé est également possible (Wing Layer et Lock-On). Bref le jeu est assez riche. D'autant plus que les 3 personnages à votre disposition sont équipées d'armes radicalement différentes et que le passage en CHAOS FIELD permet de prendre des risques... Trêve de bavardage et place à l'action ! Les contrôles Le tir normal s'effectue avec le Bouton A. Il s'agit d'un Shoot assez classique qui varit selon le personnage choisi. 6

Le Bouton B permet d'activer un Slash qui rappelle fortement l'épée de Radiant

CHAOSFIELD SPECIAL BONUS CD (réservé aux exemplaires vendus par Sega Direct)

La grosse originalité du jeu repose sur le changement de FIELD. Après une pression sur le bouton C on passe de l'ORDER FIELD au CHAOS FIELD (et inversement). Dans le premier les tirs ennemis sont "normaux" alors que dans le CHAOS tout s'intensifie. En contrepartie les tirs du joueur deviennent beaucoup plus puissants. A noter que le vaisseau est invincible pendant le changement de FIELD mais qu'un délai est imposé avant de repasser dans un autre FIELD. Le changement est de nouveau possible lorsque le vaisseau est entouré d'un halo... 6

Les METAs Les ennemis détruits laissent derrière eux des items qui seront convertis en META (10 items = 1 META) qui permettent ensuite de déclancher des attaques spéciales. Un compteur à

Les attaques spéciales Les attaques spéciales se différencient par un caractère plus ou moins orienté sur l'attaque ou la défense. L'attaque spéciale Wing Layer (boutons A+B) permet de mettre en place un ou des boucliers, selon le persnnage choisi, qui arrêtent certains tirs ennemis (de la même façon que le Slash). Lorsque ces boucliers sont en contact avec les boss ils provoquent des dégâts. En CHAOS FIELD leur taille augmente. 6

La seconde attaque spéciale est plus offensive : il s'agit d'un bon vieux Lock-On (boutons


#04

B+C). Pour résumer on cible et ensuite on admire le travail !!!

A noter que si dans l'ORDER FIELD seul les boss sont lockés, en CHAOS FIELD vous lockez indifférement les boss et les tirs (ce qui permet de les faire disparaître). 6

IFUMI Pour moi c’est le personnage le plus accessible. Ses sphères d'énergie autour du vaisseau absorbent très efficacement les tirs. Cela permet d'enchaîner facilement les hits si l'on reste dans une position assez offensive sans pour autant être obliger d'aller au contact des boss. Le point fort de son Wing Layer est de pouvoir être combiné avec ses lasers lockables sans avoir à se servir du Slash pour se protéger et tout en réalisant des hits. Le Lock-On d'Ifumi est assez faible, surtout en ORDER FIELD, car la zone de lock est très étroite (courte et limitée vers l'avant) et impose de s'exposer en se rapprochant fortement des boss.

CHAOS FIELD

Par contre, en CHAOS FIELD il permet de locker un nombre incroyable de tirs ennemis, son spectre étant plus large. Vous pouvez alors faire monter votre score de façon impressionnante (dépaser le 1000 hits au Level 1 par exemple). Bien sûr une telle stratégie n'est pas sans risque ;-) HAL Si Hal n'est pas aussi aussi accessible qu'Ifumi, il dispose d'armes plus efficaces offensivement et constitue le meilleur choix pour les joueurs préférant un jeu agressif.

Scoring, stratégies et personnages Le système des HITS (ou COMBO) est assez simple. A chaque destructions d'ennemis ou de tirs en utilisant l'arme secondaire (Wing Layer ou Lock-On), un compteur de hits apparaît à droite de l'écran. Il est accompagné d'une barre qui indique le temps restant pour réaliser une nouvelle série de hits avant de briser l'enchaînement. Les trois persos (Ifumi, Hal et Jinn) disposent d'armement de vaisseaux radicalement différents et se jouent donc chacun à leur manière.

3

Son Wing Layer est assez difficile d'utilisation, car composé d'un seul bouclier, mais permet d'être placé directement sur les postes de tirs des boss sous réserve de se rapprocher très près d'eux. Dans ce cas les dégâts provoqués sont particulièrement importants et le joueur peut se concentrer sur les autres sources de tirs notamment en arrosant avec le tir frontal. Le Lock-On d'Hal est l'arme la plus sympa à utiliser dans le jeu. Il est puissant et couvre un zone importante. Comme pour Ifumi et Jinn, c'est le moyen idéal pour réaliser des hits.

HAL

IFUMI

Maniabilité et célérité HHHHHH Puissance du SHOOT HH SHOOT : lasers lockable (à la Homing Plasma sur Radiant Silvergun) WING LAYER : trois sphères d'énergie tournoyantes autour du vaisseau LOCK-ON : zone de lock assez étoite

JINN Jinn est pour le moins particulier à jouer. Son tir frontal est très lent et son Wing Layer, certes composés de huit boucliers, est placé au hasard... Seul son Lock-On, proche de celui de Hal, semble efficace ! En réalité Jinn est tout de même très jouable. Tout d'abord si son tir frontal est lent (c'est le moins que l'on puisse dire), il est également le plus puissant des trois personnages. Quant aux boucliers, ils permettent une bonne protection, notamManiabilité et célérité ment en HH m o d e Puissance du SHOOT CHAOS HHHHHH en raison SHOOT : de leur tir frontal lent accompagné de tirs "latents" dimenWING LAYER : s i o n huit boucliers placés aléatoirement a s s e z LOCK-ON : consézone de lock moyenne JINN quente. Malgré cela Jinn reste le personnage le moins accessible et celui qui vous demendera le plus de jouer de l'épée !!! Maniabilité et célérité HHHH Puissance du SHOOT HHHH SHOOT : tir frontal rapide en éventail WING LAYER : un bouclier à placer LOCK-ON : zone de lock très large

Pour en savoir plus sur la borne d’arcade NAOMI d’où est issu ce titre, consultez le dossier qui lui est dédié sur notre site

© Juillet 2005 DREAM-STORMING.COM Réalisé par kurdy@dream-storming.com Auteur de la Review et du Guide : Kurdy Toutes les images, illustrations et photos sont la propriété de leurs auteurs respectifs


Dream-Storming Mag n°4