Page 1

DOWITHBEA MAG

Avec Patricia

Pacaut

Béatrice de Boissieu – https://dowithbea.fr


EST-CE QUE VOUS POUVEZ ME PARLER DE VOTRE TRAVAIL ? Je suis tombée amoureuse d’un supplément alimentaire et à 55 ans dans le cadre d’une reconversion, j’en ai fait mon métier. Mon travail aujourd’hui est une reconversion à 360°, entamée à l’âge de 55 ans. Je suis pharmacienne de formation, j’ai exercé pendant 30 ans en pharmacie. Je n’étais pas heureuse, je n’étais plus en phase avec mes valeurs ni avec mes convictions. J’ai fini pas dire stop.

Je suis une passionnée ! Mes passions ? Le Corps Humain et la Nutrition, son carburant. J’ai écrit des ouvrages, j'ai fait des conférences, et puis j’ai croisé la route d’une micronutrition pleine de bon sens, à la pointe des recherches scientifiques. Je suis tombée amoureuse de cette approche globale sur l’équilibre global du corps et je suis tombée amoureuse du métier. Aider des gens avec des nutriments alimentaires à être mieux, à vivre mieux et à mieux vieillir dans la meilleure forme générale possible, c’est top ! Avant j’étais dans le domaine des médicaments chimiques et des compléments alimentaires ciblés sur telle ou telle problématique. Aujourd’hui je suis heureuse et je me sens à ma place.

 J'adore accompagner mes clients, les aider à retrouver une belle qualité de vie avec un produit naturel, c’est très gratifiant.  J'adore également accompagner mon équipe, et je les aide à créer leur propre entreprise. Page 1

-

DOWITHBEA MAG

 Et cerise sur le gâteau, ce sera mon activité de retraite, je le ferai jusqu'à mon dernier jour parce que je ne vois pas pourquoi j’arrêterais !

QUI AU COURS DE VOTRE VIE A ETE UN HEROS OU UN MENTOR ? J’ai beaucoup admiré le Professeur Joyeux. Il a le mérite d’appeler un chat un chat et il fait passer tous ces messages de prévention avec beaucoup d’humour. Et quand j’étais plus jeune, ce qui m’inspirait c'était les astronautes, l’univers ! Oui ce qui m’attirait : l'Espace, l’Univers. Quand j'étais toute petite, il y avait un croissant de lune, et j'avais dit à ma mère : « Oh regarde, Gargarine a cassé la Lune ! » Aujourd’hui, être astronaute ne sera pas possible mais faire un voyage dans l'espace reste encore un de mes rêves.


RACONTEZ-MOI VOTRE MEILLEUR SOUVENIR D’ENFANCE ? Les moments que j’ai passé avec mes frères et sœurs ! Les moments que j’ai passé avec mes frères et sœurs sont très chers à mon cœur. J’ai perdu ma sœur à l'âge de 15 ans donc ces souvenirs me permettent de garder une image d’elle.

QUELS TRAITS DE CARACTERE POSSEDIEZ-VOUS ENFANT QUI SE RETROUVENT, SELON VOUS, CHEZ UN ENTREPRENEUR ? La persévérance et la patience ! Je suis quelqu’un de persévérant. Quand je me suis fixée un objectif, je ne lâche pas quelles que soient les embûches. Je suis également patiente.

Tiens on parlait tout à l’heure de mes héros et mentors. Sœur Thérésa fait partie des gens que j’admire, parce que mon moteur a toujours été d’aider les autres, associé à cette idée de pouvoir sauver le monde ! Cela peut paraître orgueilleux aux yeux de ceux qui m’entendent dire cela. Je ne suis pas orgueilleuse, mais il est vrai que c’est mon moteur dans la vie.

ET AVEZ-VOUS UNE ANECDOTE A CE SUJET ? Je voulais être la première en classe. Pas la deuxième, la première ! Je n’avais pas beaucoup de facilité à l’école, donc je me donnais les moyens ! Je travaillais beaucoup. C’est par le travail que j’y arrivais. Il y a des gens qui ont des facilités, tout roule pour eux. Non, moi j'étais obligée de travailler pour avoir de bons résultats. J’étais perfectionniste et persévérante, il fallait que je sois toujours la première en classe. Si j’étais deuxième, j’étais malheureuse.

En fait, j'aimerais poser une pierre à l'édifice pour changer le monde, et je peux le faire par le biais de cette nutrition.

DOWITHBEA MAG

-

Page 2


QU’EST-CE QUI A MARQUE LE CHANGEMENT VERS CETTE NOUVELLE VIE ? Des sacs de médicaments qui se sont alourdis en 30 ans !

Nos assiettes se sont énormément appauvries en nutriments !

En 3e, je voulais m’orienter vers les langues car cela me plaisait. Mais mon prof de maths et mon prof de physique ont convoqué mes parents en disant que je gâchais ma vie. Mon père ne m'a pas laissé le choix, j'ai donc fait un bac scientifique qui ne m’a pas amenée vers Math Sup / Math Spé, c’était inenvisageable pour moi car j’avais atteint « l’overdose en maths et en physique ». J’ai choisi Pharmacie parce que je voulais aider les gens à aller mieux. Sauf qu’au fil des années je n’en pouvais plus de remplir des sacs de médicaments que je n’ai vu que s’alourdir en 30 ans et des gens pas en bonne forme. La solution est ailleurs !!!

En 20 ans, nos assiettes ce sont énormément appauvries en vitamines, en minéraux, en oligoéléments. On parle beaucoup des sucres, mais on parle peu des nutriments. En 2004 par exemple, Alpen Editions m’a demandé d’écrire un bouquin sur les sucres. Le titre était « Ne faisons pas de nos enfants les obèses et les diabétiques de demain ». Mon titre a été refusé par le comité de lecture, et a été transformé en « Les bons sucres pour maigrir ».

Grâce à notre supplément nutritionnel, on redonne au corps la possibilité d’aller chercher lui-même ce qui lui manque et dont il a besoin !

Il y a 10 ans j'ai dit stop, terminé ; quoi qu'il arrive je ne voulais plus cautionner cette surmédicalisation. Et il n’y a pas de hasard dans la vie car c’est à ce momentlà que j'ai croisé la route d'une compagnie et d'un produit unique au niveau mondial, révolutionnaire, le mot n’est pas trop fort. A l’époque j'étais déjà dans le domaine des compléments alimentaires depuis 20 ans et cela me posait problème. Je fonctionnais avec ces compléments alimentaires comme on fonctionne avec les médicaments, c'est-à-dire : à telle ou telle problématique je propose tel ou tel complément alimentaire. Et je ne voyais pas pourquoi ma tête à moi devait choisir à la place du corps de la personne. Le corps sait ce dont il a besoin et c’est pourquoi je suis tombée amoureuse de ce produit. Parce qu’on laisse le corps aller chercher ce qui lui manque et surtout, on le laisse faire ce qu’il sait faire. Equilibrer ce qu’il sait équilibrer : l’énergie, le sommeil, les défenses naturelles, le bien-être intérieur… et réparer Page 3

-

DOWITHBEA MAG

En 2014, Alpen Editions m’a recontactée en me demandant si je pouvais leur actualiser les sucres et rajouter les graisses. Je leur ai dit ok mais à une condition : on ajoute également les nutriments essentiels. Et les nutriments essentiels c’est maintenant mon job. Ils aident les nourrissons, les enfants, les sportifs, les femmes enceintes, les femmes qui allaitent, les seniors qui ont envie de bien vieillir… J’aime mon job pour cela et aussi parce qu’il est en accord avec mes propres valeurs.

Je suis intègre et quelqu'un de vrai. Je pense être positive et bienveillante. Et se sont ces valeurs-là que je recherche dans mon équipe. Je ne recherche pas des diplômes, parce que tout le monde peut faire ce job. Ce que je recherche surtout, ce sont des gens qui aiment être dans une relation d'aide.


SI VOUS NE FAISIEZ PAS CE TRAVAIL, A QUOI RESSEMBLERAIT VOTRE VIE ? Je serais très malheureuse ! Je pense que je serai salariée dans une pharmacie à remplir des sacs de médicaments et à conseiller des compléments alimentaires ciblés qui ne sont plus la solution… Ce qui est sûr, c’est que je serais très malheureuse.

DIRIEZ-VOUS AVOIR TROUVE VOTRE EQUILIBRE ? J’ai trouvé du sens à ma vie professionnelle ! Si j'étais restée en officine il aurait fallu que je continue jusqu’à l’âge de 67 ans. Aujourd’hui j’ai 61 ans et je sais que je n’aurais pas pu tenir 6 ans de plus. Maintenant, j’ai un équilibre vie perso vie pro qui me convient parfaitement. Je fais beaucoup de choses qu’un job classique ne me permettrait pas de faire : je marche 1h30 tous les jours, je fais de la mosaïque, j’assure mes galons de grand-mère auprès de mes petits-enfants, j’ai aussi la chance d’avoir encore mes deux parents et de pouvoir passer du temps avec eux. Et mon job me permet de voyager ! Je suis partie à New York et en Finlande. Les gens courent après le temps, moi non !

DOWITHBEA MAG

-

Page 4


QUELLE COMPETENCE AIMERIEZVOUS DEVELOPPER ? Avoir plus d’écoute ! On dit que parler devrait représenter 20 % du temps et écouter 80% du temps. J’aimerais m’en rapprocher parce que je suis vraiment une grande bavarde. Je dois me mettre du scotch sur la bouche pour plus écouter les gens !

DANS QUELLE SITUATION/CONTEXTE VOUS SENTEZ-VOUS LE PLUS EN CONFIANCE ? Les relations avec les autres. Il faut que je sois dans le relationnel. Par exemple j’avais la direction d’une grosse Parapharmacie il y a quelques années, sauf que les mois passaient et j’étais de plus en plus malheureuse car je n’avais aucune présence dans le magasin. Il y avait essentiellement des activités de maintenance et de réception de représentants en pharmacie. J’ai tenu un an, et je suis partie. Parce que j’ai besoin de toucher les gens, de les sentir, plutôt que d’être dans ma tour d’ivoire, au-dessus, avec une casquette de directeur.

SI VOUS DEVIEZ VOUS DECRIRE EN 5 MOTS, QUELS SERAIENTILS ? Passionnée – Extravertie – Perfectionniste – Bavarde – Bienveillante

Et je veux attirer autour de moi des gens comme moi !

Page 5

-

DOWITHBEA MAG


QU’EST-CE QUE VOUS VOUDRIEZ QUE LES GENS DISENT QUAND VOUS NE SEREZ PLUS LA ? « Elle était super ! Elle était top ! »

EST-CE QU’IL Y A UNE QUESTION QUE VOUS AURIEZ SOUHAITE QUE JE VOUS POSE ? Pas vraiment… si ce n’est « Avez-vous trouvé le Graal ? » En effet rien ne me destinait à sauter dans le bain de l’entrepreneuriat. Parce que l'entrepreneuriat classique, tel qu'on le connaît, n’était pas pour moi. Tout d’abord je ne voulais pas vivre la grande solitude de l'entrepreneur. Moi je m'éclate dans mon job, j’ai créé notre entreprise, mais je ne suis jamais seule ! Je travaille en équipe et même en inter-équipe. On se soutient tous les uns, les autres et c’est très précieux. Ensuite, je suis fâchée avec les chiffres, et là j'ai trouvé le Graal, aucun administratif, aucune comptabilité ! C’est mon entreprise, je suis mon propre patron, c’est la compagnie avec qui je suis partenaire qui s’occupe de tout, c’est très confortable.

COMMENT PEUT-ON RENTRER EN CONTACT AVEC VOUS ? LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/pacautnutrition-epigenetique/

DOWITHBEA MAG

-

Page 6


Par Béatrice de Boissieu – https://dowithbea.fr Retrouvez-nous aussi sur FB et IG : @Beadeboissieu

Profile for dowithbea

DOwithBEA MAG avec Patricia Pacaut  

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded