1 minute read

Daphné Cresson, entrepreneure alignée avec sa mission de vie : le bien-être

photo : Béatrice de Boissieu

Je développe un réseau de distribution à l’international. Pour cela je travaille en partenariat avec une société américaine qui crée des produits de soins pour la peau, pour le corps, pour le visage, ainsi que des compléments alimentaires pour la santé interne.

Je fais à la fois du conseil et du suivi personnalisé auprès de mes clients.

Je fais aussi du coaching et de la formation pour mes équipes. Il s’agit des personnes qui me rejoignent et qui ont envie de faire le même métier que moi.

Photo : Alain Simeray

SI VOUS NE FAISIEZ PAS CE TRAVAIL, A QUOI RESSEMBLERAIT VOTRE VIE ?

Je pense qu’on a tous une mission de vie.

A partir du moment où on n’est pas aligné avec sa mission de vie, on est malheureux. Donc concrètement si je ne faisais pas ce que je fais aujourd'hui, je serai en fait très malheureuse et prisonnière d'un système dans lequel je ne me reconnais pas et dans lequel je ne suis pas épanouie.

C’est triste à dire mais j’aurais sans doute fini par me donner la mort… ou la vie m’aurait forcément ramenée à ma mission de vie.

Je pense que je suis vraiment destinée à être entrepreneure. Et si je n'avais pas démarré en faisant de la couture, j'aurais démarré en faisant… je ne sais pas… du chant, de la danse, quelque chose d'artistique… parce que c'est quelque chose que j'avais besoin de faire à un moment donné dans ma vie.

Par la suite je me suis aperçue que ce n'était pas en accord avec ma mission vie, qui est plus orientée vers le bien-être. lI y avait déjà des petits signes avant-coureurs au collège. J'étais déjà passionnée par la psychologie, les relations humaines homme/femme, par comment on fonctionne, etc…

Oui, je pense que quoi qu'il arrive j'aurais fini par aller vers le bienêtre, le coaching, le social, la psychologie.