Issuu on Google+

ÉGALITÉ INTÉGRATION CITOYENNETÉ

e Politique publiqu


Égalité, intégration, citoyenneté Politique publique de la Ville de Nantes en direction des étrangers

ÉDITORIAL Français, Étrangers, tous Nantais, tous égaux - - - - - - - - - - - - - - -

3

LA VILLE DE NANTES S’ENGAGE 2003-2014 : une action sur le long terme en direction des populations migrantes - - - - - - - - - - - - - - -

4

QUATRE AXES STRATÉGIQUES La transversalité de la politique publique comme levier de réussite 1• Accueil, accès aux droits et intégration 2• Citoyenneté, dialogue interculturel 3• Prévention et lutte contre les discriminations 4• Ressources et animation

- - - - - - - - - - - - - - -

6

PERSONNES ÉTRANGÈRES : DES CITOYENS ET DES USAGERS DE LA VILLE À PART ENTIÈRE Des actions qui font évoluer la société d’accueil 1• Faciliter l’ensemble des démarches administratives 2• Faciliter l’accueil des enfants dans les crèches municipales et associatives 3• Une information accessible à tous 4• Emploi : la lutte contre les discriminations 5• Personnes âgées d’origine étrangère : le développement d’actions nouvelles

Entretien avec Marion Lory, directrice de Nantes Entour’Âge-Clic de Nantes, chargée de mission sur la question des migrants âgés - - - - - - - - - - - - - -

POUR UNE CITOYENNETÉ DE RÉSIDENCE Le Conseil nantais pour la citoyenneté des étrangers (CNCE) : coproduire la politique publique d’intégration - - - - - - - - - - - - - 2 > ÉGALITÉ, INTÉGRATION, CITOYENNETÉ |

10

12

DÉFENDRE LES VALEURS D’ÉGALITÉ AU-DELÀ DE LA VILLE Nantes experte, Nantes ressource - - - - - - - - - - - - - -

16


Français, Étrangers, tous Nantais !

La Ville de Nantes a depuis longtemps développé une politique d’accueil des étrangers. Elle correspond à la vision nantaise du « bien vivre ensemble » et s’appuie sur les valeurs qui guident notre politique municipale. Nous avons toujours veillé à placer l’homme au cœur de nos projets, sans distinction d’origine ou de culture. Nous savons que les « Nantais venus d’ailleurs », comme l’a rappelé récemment une très belle exposition au Château des ducs de Bretagne, représentent une extraordinaire richesse, une chance supplémentaire pour notre développement collectif. « Français, Étrangers, tous Nantais ! » : c’est aujourd’hui la devise du Conseil nantais pour la citoyenneté des étrangers (CNCE) créé en 2003. Cette instance de dialogue citoyen fonctionne aujourd’hui de façon exemplaire avec un objectif principal : permettre aux étrangers de se sentir le mieux possible à Nantes, leur offrir un espace de citoyenneté qui leur permette de prendre toute leur place dans les quartiers et dans les lieux collectifs d’échange et de débat. Nous avons souhaité aller plus loin dans l’accueil et l’intégration des étrangers à Nantes. Si, comme nous l’affirmons, les étrangers qui résident dans notre ville sont des Nantais à part entière, alors ils doivent pouvoir vivre à égalité avec l’ensemble des Nantais. C’est ce combat pour l’égalité, pierre angulaire de notre pacte républicain et du lien social qui nous unit, que nous menons au quotidien. Les exemples de notre action sont nombreux. Ils constituent le cœur même de ce document. Notre conception du service public intègre pleinement les notions d’ouverture aux autres et de solidarité. Tous les services de la Ville sont concernés. Améliorer notre politique d’accès aux droits et d’intégration nécessite une vision transversale qui concerne toutes les politiques publiques développées par la Ville. C’est la base de l’égalité, d’une égalité réelle et quotidienne, qui passe notamment par des actions de formation des personnels municipaux et par la définition de politiques publiques cohérentes. Nous sommes attentifs aux expériences qui sont menées ailleurs, dans d’autres villes du monde. Nantes est membre du comité directeur de la Coalition européenne des Villes contre le racisme, du réseau Eurocities, ou encore du réseau Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU), interlocuteur des NationsUnies. Nantes prend toute sa part dans la construction d’un avenir meilleur, respectueux de la diversité et fidèle aux valeurs républicaines de liberté, d’égalité et de fraternité. C’est toute l’ambition que porte la Ville de Nantes, à l’échelle internationale ou à l’échelon local, que vous trouverez détaillée dans ce document. Delphine Bouffenie, adjointe au Maire, en charge de l’égalité, l’intégration et la citoyenneté

Bonne lecture !

ÉGALITÉ, INTÉGRATION, CITOYENNETÉ > 3 |


LA VILLE DE NANTES S’ENGAGE « égalité pour tous »


2003-2014 : Une action sur le long terme pour une politique d’égalité Nantes adopte très tôt une politique d’intégration des étrangers sur son territoire. Premier exemple emblématique de sa démarche : la création du Conseil nantais pour la citoyenneté des étrangers (CNCE) en 2003. L’évolution des flux migratoires au milieu des années 2000 pousse la Ville à renforcer son action avec l’adoption d’une politique publique dédiée et d’un plan d’actions pour la période 2004-2008. Formaliser cette politique publique et se donner les moyens d’agir font alors de Nantes une ville engagée sur la question de l’accueil des étrangers. À partir de 2009 et pour optimiser son action, la Ville décide de renforcer son rôle en élargissant ses axes de travail à l’égalité et à la citoyenneté. Il s’agit de faire en sorte que les citoyens, tout au long de leur vie, soient placés sur un pied d’égalité, à la fois dans l’accès aux différents services, au logement, à la formation, à l’emploi, à la santé, à la culture… Sur le terrain, la Mission égalité, intégration, citoyenneté se fait le relais de la politique municipale en travaillant autour des questions d’accueil, d’accès aux droits, d’intégration, de dialogue interculturel ou de discriminations. Cette stratégie, ouverte sur d’autres acteurs de la société civile, s’appuie sur la mobilisation des directions municipales. Chacune désormais, fait en sorte que les questions d’intégration ou de lutte contre la discrimination soient posées de façon systématique, dans le cadre notamment des services à la population.

Parole de…

Philippe Rigollier, responsable de la Mission égalité, intégration, citoyenneté « La richesse « Jusqu’aux années 2000, la Ville de Nantes était peu des diversités » concernée par l’immigration. Depuis cette date, le nombre d’étrangers sur l’espace métropolitain s’est sensiblement accru, opérant ainsi un rattrapage entre les régions historiques des immigrations et l’Ouest de la France. Les flux migratoires à l’échelle internationale se retrouvent au niveau local. Nantes doit être en capacité d’accueillir au mieux l’ensemble des populations, quelle que soit leur origine, les élites internationales comme les populations plus en difficulté. C’est toute la richesse de cette diversité qui fait aujourd’hui la ville de Nantes. »

La démarche nantaise : les grandes dates

< Ricardo LACUTA, 50 ans, et son fils Swann LACUTA BABOUIN, 6 ans Pays d’origine : Pérou Nantais depuis 2009

1989 | Nomination d’un conseiller municipal chargé des questions d’intégration 2001 | Nomination d’une adjointe chargée de l’intégration et de la citoyenneté 2002 | Création de la Mission intégration 2003 | Création du Conseil nantais pour la citoyenneté des étrangers 2004 | Adoption d’une politique dédiée à l’intégration des étrangers et d’un plan d’actions pour la période 2004-2008 2010 | Création de la démarche diversité-mixité 2010 | Adoption par le Conseil municipal d’un plan d’actions regroupant l’égalité, l’intégration et la citoyenneté

ÉGALITÉ, INTÉGRATION, CITOYENNETÉ > 5 |


QUATRE AXES STRATÉGIQUES

« pour une égalité réelle, quotidienne, pratique »


La transversalité de la politique publique comme levier de réussite L’égalité, l’intégration et la citoyenneté constituent le socle de la politique publique de la Ville, décidée par les élus en 2010 et mise en œuvre par la Mission égalité, intégration, citoyenneté. Sur le terrain, la Mission EIC intervient suivant quatre axes stratégiques : • Accueil – accès aux droits et intégration • Citoyenneté – dialogue interculturel • Prévention et lutte contre les discriminations • Ressources et animation.

1• Accueil, accès aux droits et intégration

L’accueil des étrangers relève du domaine de compétence de l’Etat. Pour autant, la Ville a choisi de s’impliquer dans l’accueil des étrangers primoarrivants, des demandeurs d’asile, des étudiants,... de tous ceux qui arrivent à Nantes par décision, par choix, parfois aussi par les hasards de la vie. La Ville apporte les premières informations nécessaires à la vie quotidienne, oriente et accompagne dans les démarches pour faciliter l’accès des étrangers aux droits. Elle est amenée à travailler avec différents acteurs spécialisés, associatifs ou non, avec qui elle a su tisser des liens étroits. Accès à l’information, à l’apprentissage du français, mais aussi à la santé, à l’éducation, à la retraite, au logement, à la formation ou à l’emploi : Nantes porte une attention particulière à la continuité de chaque parcours pour que les étrangers se sentent accueillis dans la ville et parties prenantes de la société nantaise.

< Fatoumata Tafsir BAH-BARRY, 29 ans Pays d’origine : Guinée Conakry Nantaise depuis 2009

2• Citoyenneté, dialogue interculturel 

>

Viktoryia ARMANET-KIM, 32 ans Pays d’origine : Kazakhstan Nantaise depuis 2006

La création du Conseil nantais pour la citoyenneté des étrangers en 2003 est le fruit d’une volonté politique forte appuyée sur l’impossibilité des étrangers non membres de l’Union Européenne de voter aux élections locales en France. Constitué de citoyens étrangers, d’élus de la Ville et d’organismes experts, le CNCE constitue une instance majeure du dialogue citoyen à Nantes. Il permet aux citoyens de nationalité étrangère (hors Union européenne) et aux nouveaux ressortissants de l’Union européenne (Roumanie, Bulgarie) de participer activement à la vie de la cité et de nourrir la politique d’égalité, d’accueil et d’intégration de la Ville. Renforcer la citoyenneté des résidents étrangers est un objectif fort de la politique publique. Cette citoyenneté peut notamment s’exercer au travers des autres instances de dialogue citoyen (Conseils de quartier par exemple) ou de la vie associative. La Ville soutient également de nombreuses initiatives dans le champ culturel.

ÉGALITÉ, INTÉGRATION, CITOYENNETÉ > 7 |


3• Prévention et lutte contre les discriminations

La prévention et la lutte contre les discriminations constitue un axe prioritaire de la Ville, aujourd’hui intégré dans l’ensemble des politiques municipales. Cet axe comprend en particulier la mise en œuvre de procédures d’égalité de traitement dans l’accès aux biens et services. Initialement centrée sur le domaine de l’emploi, la question s’élargit désormais à l’ensemble des domaines d’intervention de la ville : emploi, logement, sports, culture, éducation... Pour plus d’efficacité, la Ville agit avec de nombreux partenaires, associatifs ou institutionnels. La Maison de l’emploi par exemple. Une façon de mieux accompagner et prendre en charge les publics confrontés aux discriminations.

4• Ressources et animation

Après presque dix ans d’existence, la Mission égalité, intégration, citoyenneté a acquis une expertise reconnue sur la question d’égalité. Elle se positionne aujourd’hui comme ressource auprès des directions municipales (accueil, éducation, police municipale...), mais aussi auprès d’autres acteurs du territoire. Elle leur propose par exemple des formations thématiques visant à mieux adapter leurs services auprès des usagers : prise en compte de la diversité, discriminations, droit des étrangers en matière d’emploi… Pour être en prise avec la réalité des flux migratoires sur la métropole et pour adapter au plus près les politiques mises en place, la Ville a développé des outils d’observation et d’évaluation. Enfin, son implication active dans différents réseaux locaux, nationaux ou internationaux (Coalition européenne des villes contre le racisme, CGLU -Cités et Gouvernements Locaux Unis-, Eurocities Migrants Group…) offre à Nantes une visibilité sur son action, ainsi que de nombreuses possibilités d’ouverture et d’échange.

< Quynh HUONG HA Pays d’origine : Vietnam Nantaise depuis 1984

8 > ÉGALITÉ, INTÉGRATION, CITOYENNETÉ |


>

< Irina VAN DONSELAAR, 36 ans Pays d’origine - Russie Nantaise depuis 2007

>

Mihaela RICHARD, 38 ans Pays d’origine : Roumanie Nantaise depuis 2002

Flemming BEHRENDT, 72 ans Pays d’origine : Danemark Nantais depuis 2005

< Mamma Ismael BAH, 30 ans Pays d’origine : Guinée Conakry Nantais depuis 2007

ÉGALITÉ, INTÉGRATION, CITOYENNETÉ > 9 |


« la parole est prise en compte »

POUR UNE CITOYENNETÉ DE RÉSIDENCE


Le CNCE : coproduire la politique publique d’égalité La citoyenneté de résidence fait partie des valeurs importantes de la Ville de Nantes. Le 15 décembre 2003, la Ville crée le Conseil nantais pour la citoyenneté des étrangers (CNCE). Il s’agit de favoriser l’expression des étrangers non issus de l’Union européenne, exclus du droit de vote et de faciliter leur participation à la vie de la cité. 40 personnes de tous âges, hommes et femmes à parité, originaires d’Europe de l’Est, d’Afrique, d’Amérique, du Moyen-Orient ou d’Asie travaillent aux côtés des élus et des organismes experts. Les thèmes de travail du CNCE sont : • L’accueil et l’accès aux droits des étrangers à Nantes • L’offre en apprentissage du français, l’accès à l’information, l’accès à l’emploi, à la santé, au logement, à l’éducation, aux sports, aux loisirs, à la culture • Le changement de regard, la relation au pays d’origine • La prévention et la lutte contre les discriminations. Le résultat de leurs travaux est présenté chaque année devant le Conseil municipal.

Parole de…

Thom, membre du CNCE depuis 2011 « Le fait de participer, de contribuer, ou tout simplement « Participer, s’associer, c’est quelque chose qui est fondamental c’est fondamental de pour moi. C’est devenu presque une culture. C’est en pour moi » allant sur le site de la Ville que j’ai découvert qu’il y avait cet espace de dialogue. Et j’ai fait librement ma demande. Au CNCE, j’appartiens à trois commissions, dont l’accès à l’information pour permettre au public migrant d’être autonome et les Vieux migrants. L’engagement, c’est la base du volontariat. Chacun a sa place, chacun peut contribuer à la hauteur de ses capacités. L’ambiance est là (…) Il y a aussi certains membres avec qui on échange en dehors, et on tisse des liens plus fraternels. »

< Ahmidou CHAHAB, 80 ans Pays d’origine : Maroc Nantais depuis 2000

Florencia, membre du CNCE depuis 2007 Une semaine après mon arrivée à Nantes, je faisais « Me sentir faire «partie du Conseil, même si à l’époque je ne comprenais partie de la Ville pas la chose et que je ne parlais pas le français. Je suis de Nantes » intéressée par tous les sujets qui sont liés à l’accès aux droits, mais aussi à l’information. Je pars du principe que pour avoir accès aux droits, il faut d’abord avoir accès à l’information. (…) On a formé des groupes de travail. On travaille sur des propositions qui sont ensuite données aux élus. Le fait de parler devant tout le monde dans une autre langue, le fait aussi d’avoir la responsabilité de représenter l’ensemble des étrangers à Nantes, c’est impressionnant comme situation ! Pour moi, le plus important en faisant partie de ce Conseil, c’est de me sentir faire partie de la Ville de Nantes. Sinon, cette étiquette d’étranger, ça nous laisse en dehors… Le fait de pouvoir participer activement à la vie de Nantes, ça fait du bien. Notre parole est prise en compte et ça, c’est énorme… »

ÉGALITÉ, INTÉGRATION, CITOYENNETÉ > 11 |


« tous Nantais, tous égaux »

CITOYENS ET USAGERS DE LA VILLE À PART ENTIÈRE


Quelques actions qui font progresser l’égalité Les axes statégiques décidés par les élus font l’objet d’actions concrètes sur le terrain. Elles s’attachent à faciliter le quotidien des étrangers et leur intégration dans la société nantaise tout en prévenant les discriminations. Quelques exemples d’actions entreprises à Nantes ces dernières années.

1• Faciliter l’ensemble des démarches administratives > témoignage « La Direction des relations aux usagers est très concernée par l’accueil des populations étrangères qui, pour beaucoup à leur arrivée, maîtrisent mal la langue française. Nous pouvons mettre à leur disposition des interprètes et, si besoin, les accompagner pendant tout le temps de leurs démarches. Cette proximité, que l’on retrouve dans les mairies annexes des quartiers, est importante. Elle permet de changer le regard des personnes sur l’administration et de gagner leur confiance. De par leur histoire, de nombreux étrangers en effet, éprouvent une certaine crainte vis à vis de l’administration… Un frein à lever dès les premiers contacts. Nous nous efforçons de rendre lisibles et accessibles l’ensemble des services proposés par la Ville. Sur ce point, Internet constitue une des réponses. La plateforme e-démarches de la Ville est un portail de services accessible à tous, sans distinction. » Pascal Munier, chargé de mission Direction animation et coordination des plans transversaux

2• Faciliter l’accueil des enfants dans les crèches municipales et associatives

La Ville a récemment initié une formation destinée aux professionnels de la petite enfance sur la gestion de la diversité. Comment accueillir au mieux les familles de toutes origines dans les structures municipales ? La formation propose des clés de compréhension, de communication qui aident à mieux comprendre et à dépasser les préjugés et les stéréotypes qui marquent parfois les populations étrangères.

3• Une information accessible à tous

La maîtrise de la langue est fondamentale dans le processus d’intégration des étrangers dans la vie de la cité. La Ville édite un guide sur l’offre d’apprentissage du français sur le territoire.

4• Emploi : la lutte contre les discriminations > témoignage

< Athman BEN AREZKI, 20 ans Pays d’origine : Algérie Nantais depuis octobre 2008

« En tant que deuxième employeur de la ville, Nantes se devait d’être exemplaire. C’est dans cet objectif qu’a été créée la Mission diversité mixité en septembre 2006, avec l’ambition de lutter contre toutes les formes de discriminations dans les services. Appuyé sur une Charte de la diversité et de la mixité au travail, le conseil consultatif interne de la diversité et de la mixité agit maintenant depuis plusieurs années. Composé de 50 membres, il est chargé de proposer des actions en faveur de la lutte contre les discriminations et de favoriser leur émergence. Tous les sujets peuvent être abordés : discriminations, harcèlement discriminatoire, insultes racistes, homophobes… Pour être plus efficaces, les membres travaillent par ateliers thématiques. Ils vont eux-mêmes à la rencontre de leurs collègues. » Patricia Retailleau, responsable de la Mission diversité et mixité

ÉGALITÉ, INTÉGRATION, CITOYENNETÉ > 13 |


5• Migrants âgés : Le développement d’actions nouvelles Nantes Entour’âge-Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC) de Nantes a pour vocation de répondre aux besoins des personnes en perte d’autonomie. Il touche aujourd’hui plus de 4000 personnes et familles. Depuis plusieurs années, le CLIC mène une action spécifique en direction des étrangers vieillissants. Beaucoup d’entre elles en effet, vivent seules et sont peu connues des services sociaux. Trois objectifs : créer la relation avec les acteurs du maintien à domicile, former le personnel aidant, adapter les services au plus grand nombre.

Sidiki CAMARA, 19 ans> Pays d’origine : Guinée Conakry Nantais depuis janvier 2011

14 > ÉGALITÉ, INTÉGRATION, CITOYENNETÉ |


Apporter une réponse de qualité aux besoins des migrants âgés Marion Lory, directrice Nantes Entour’âge – CLIC, chef de projet sur la question des migrants âgés. L’isolement des personnes âgées est plus important pour celles qui ne maîtrisent pas la langue française. Quels moyens avez-vous pour aller à leur rencontre ? Le plus difficile, c’est de réussir à les identifier. Grâce aux associations partenaires, souvent relais dans les quartiers, mais aussi par le biais des familles, nous pouvons mettre en place des entretiens individuels pour cerner les besoins des personnes. Afin de lever la barrière de la langue, un interprète peut assister le conseiller lors du premier rendez-vous individuel. Quels services proposez-vous ? L’entretien individuel permet d’évaluer la situation et de proposer les aides les plus appropriées à chaque situation : aide à domicile, soins à domicile, téléassistance, portage de repas. Nous pouvons également, si nécessaire, accompagner les personnes dans leurs démarches et dans la mise en place des services, notamment en l’absence d’entourage familial. Enfin, nous organisons le suivi de la situation en lien avec les aidants familiaux ou les professionnels. Ces services sont-ils adaptés aux besoins des personnes étrangères vieillissantes ? Les services sont adaptés, mais nous rencontrons des freins du côté des bénéficiaires et des familles. Nos cultures sont différentes. Pour un bénéficiaire, il est souvent difficile d’ouvrir ses portes à un professionnel. La barrière de la langue est également un frein. L’aide à domicile est encore peu acceptée car elle sous-entend une connaissance des pratiques culturelles du bénéficiaire. Comment mieux prendre en compte les diversités culturelles ? Une réflexion est en cours, par exemple, autour du portage de repas afin de répondre à une demande croissante de repas adaptés à la diversité des pratiques alimentaires et culturelles. Un projet est développé avec une association de quartier. En outre, il reste des alternatives possibles comme l’aide à la préparation des repas à domicile. La question de la maison de retraite est un sujet à part entière. Peu de migrants âgés souhaitent y aller : freins culturels, lieux peu adaptés. Mais on peut penser que demain, les maisons de retraite seront à l’image de notre diversité. Vos projets ? Notre rôle est de sensibiliser les professionnels du secteur et nous souhaitons mettre en place une offre de formation adaptée. Nos partenaires, comme l’Asamla - Association Santé Migrants de Loire-Atlantique et la Mission égalité, intégration, citoyenneté de la Ville de Nantes, sont des ressources pour diagnostiquer les besoins et inventer une nouvelle offre de services. Nous intervenons par ailleurs aux côtés du Conseil nantais pour la citoyenneté des étrangers sur la question de l’information et de la communication en direction des migrants âgés. L’objectif : dresser le cahier des charges des besoins et engager une refonte des outils pour une information accessible à tous. Pour apporter une réponse de qualité aux besoins des migrants âgés, nous devons tous nous mobiliser, collectivité, associations, professionnels, familles.

ÉGALITÉ, INTÉGRATION, CITOYENNETÉ > 15 |


« construire un avenir différent, respectueux de la diversité, fidèle aux valeurs de fraternité »

DÉFENDRE LES VALEURS D’ÉGALITÉ AU-DELÀ DE LA VILLE


Nantes experte, Nantes ressource Reconnue pour le caractère ambitieux de sa politique en faveur des étrangers, la Ville de Nantes est très impliquée dans différents réseaux locaux, nationaux et internationaux. Elle est membre de la Coalition Européenne des Villes contre le racisme, un réseau international et opérationnel. La Ville est également membre du réseau Eurocities, un espace d’échange d’expériences et d’ouverture sur le monde. Elle s’implique fortement dans le groupe de travail « Intégration migrants ». Troisième réseau important : le réseau Cité Gouvernement Locaux Unis (CGLU) dont la vocation principale est de faire reconnaître les villes comme interlocuteurs majeurs des Nations Unies. Dans cette structure, la Ville de Nantes assure la vice-présidence de la commission « Inclusion sociale et démocratie participative ». À ce titre, la Ville de Nantes prépare un projet de Charte agenda mondial des droits de l’homme dans la cité, 12 droits fondamentaux qui serviront de grille de lecture et d’action pour les associations comme pour les collectivités au niveau mondial. Une plateforme d’échange d’expériences et d’information sur les politiques publiques devrait être créée à l’échelle des différentes villes du monde. Nantes est pilote sur cette opération.

Parole de…

Philippe Rigollier, responsable de la Mission Label diversité : égalité, intégration, citoyenneté « Le label diversité est un cadre pour agir, au même titre une volonté que la Charte européenne des villes d’intégration ou la de progresser Charte européenne des droits de l’homme dans la ville. Nantes dépose sa candidature à l’obtention de ce label début 2012. C’est un début. C’est signifier que la Ville de Nantes veut progresser sur tous les sujets du label diversité, veut mettre en place des procédures qui garantissent la non discrimination, veut faire évoluer sa politique publique : gestion des ressources humaines, recrutement, mais aussi commande publique… Cela demandera un travail conséquent de la part des services sur plusieurs années. »

Famille BAH > Pays d’origine : Guinée Conakry Nantais depuis 2007 et 2009

< Ekaterina ARDACHEV Pays d’origine : Russie Nantaise depuis 1999 ÉGALITÉ, INTÉGRATION, CITOYENNETÉ > 17 |


L’ÉGALITÉ, OBJECTIF CENTRAL DES POLITIQUES PUBLIQUES À sa création, la mission historique de la politique publique Égalité, Intégration, Citoyenneté s’est principalement centrée sur l’intégration des migrants dans la société nantaise. Au fil des ans, le champ d’application de cette politique s’est progressivement développé et touche un public de plus en plus large. Aujourd’hui, elle s’inscrit clairement dans un objectif d’égalité dans sa dimension d’égal accès aux droits et de lutte contre les discriminations et le racisme. Pour la Ville de Nantes, l’égalité n’est pas un simple slogan. Elle est une valeur fondamentale qui guide son engagement et ses actions au service des citoyens. Elle est portée par toutes les directions municipales. Dans les faits, la Ville s’attache à garantir l’égalité de traitement de tous les Nantais dans l’attribution de biens et de services, dans le recrutement, la gestion des ressources humaines, etc. Elle accompagne les différents acteurs du territoire dans leur démarche de prise en charge des populations victimes de discriminations liées à l’origine, comme au handicap, au sexe, à l’âge… sur le terrain de l’emploi, du logement et de l’accès aux services. Le bien vivre ensemble à la nantaise suppose que chaque citoyen vivant sur le territoire ait pleinement le sentiment d’appartenir à un collectif solidaire, en pleine égalité de droits et de devoirs.

18 > ÉGALITÉ, INTÉGRATION, CITOYENNETÉ |


ÉGALITÉ, INTÉGRATION, CITOYENNETÉ > 19 |


Rubrique « Dialogue citoyen » puis « Étrangers à Nantes »

Double Mixte - Photos : Emmanuel Pain - Direction de la communication Ville de Nantes - 2012

Mission égalité, intégration, citoyenneté 23 rue de Strasbourg 02 40 41 65 14 meic@mairie-nantes.fr


Égalité - Intégration - Citoyenneté