Page 2

PEINTURE

Ma peinture a pour univers référentiel le paysage urbain, son mobilier, les équipements qui nous entourent, qu’il soient à l’intérieur ou aux abords de nos villes. Des vitrines, des panneaux de signalisation, des grilles, des entrées de parking, des rambardes d’autoroute, des silos, des dalles de fondations… Les équipements de nos voies publiques suréquipées incontournables et invisibles à la fois ; incontournables parce qu’ils conditionnent tout mouvement, tout déplacement dans la ville. Ils autorisent, interdisent, canalisent, en cela leur présence et leur rayonnement sont considérables. Invisibles parce qu’ils disparaissent pourtant en tant qu’objets, derrière leur fonction. J’interroge la fabrication de l’image. Je m’intéresse aux changements, à la suppression d’information, à la différence de sensation induite par le passage d’un format à un autre, aux mécanismes de perception, à la persistance rétinienne, aux troubles visuels. Je mets en question les objets qui nous entourent, l’idée que nous en avons, les effets qu’ils produisent tant visuellement que dans le conditionnement de nos corps, de nos parcours. Je leur rends leur existence en tant qu’éléments physiques et esthétiques. 

Profile for Dominique Salmon

Dominique salmon  

Dominique salmon  

Advertisement