Page 1

MAIRIE DE POISSY

YVELINES

POISSY COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC ETAT SANITAIRE DES MAÇONNERIES, DU CLOS ET DU COUVERT DE LA COLLEGIALE NOTRE-DAME

Novembre 2017

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES 214, rue de Grenelle 75007 PARIS Tél : 01 45 50 22 01 E-mail : s.manciulescu@wanadoo.fr E-mail : s.manciulescu@gmail.com


MAIRIE DE POISSY

YVELINES

POISSY COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC ETAT SANITAIRE DES MAÇONNERIES, DU CLOS ET DU COUVERT DE LA COLLEGIALE NOTRE-DAME

Novembre 2017

RAPPORT DE PRESENTATION

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES 214, rue de Grenelle 75007 PARIS Tél : 01 45 50 22 01 E-mail : s.manciulescu@wanadoo.fr E-mail : s.manciulescu@gmail.com


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

FICHE RECAPITULATIVE ET DOCUMENTAIRE

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX : Commune :

POISSY

Édifice :

Collégiale Notre-Dame

Propriétaire :

Commune de Poissy

Nature, date et et étendue de la protection :

Classement par liste de 1840 Collégiale Note Dame (ancienne)

Principales époques de construction:

XIe siècle / XIIe siècle / XIV e siècle / XIXe siècle

Mission :

Etude de Diagnostic

Bon de commande :

N° P 417 00 91 du 28 juin 2017

Montant de la mission :

DIAG 15.700€ HT

PARTICIPATION A LA MISSION : Agence de l’architecte en chef :

Stefan MANCIULESCU, Dominique Albertini,

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

ACMH AP

1


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

NOTE DE PRÉSENTATION La collégiale Notre-Dame de Poissy est un des fleurons de l’architecture d’Ile de France et figure à ce titre sur la première liste de classement du service des Monuments Historiques (1840) Elle fait partie des quatre plus importantes églises médiévales des Yvelines avec l’Église SaintJacques-le-Majeur-et-Saint-Christophe de Houdan, la Collégiale Notre-Dame de Mantes-la-Jolie et l’Église Saint-Pierre de Montfort-L’amaury L'église présente un intérêt architectural et historique majeur pour son plan sans transept et avec déambulatoire, son élévation à trois niveaux et ses éléments artistiques, dont les deux tours et les chapiteaux des colonnes intérieures. Francis Salet, président de la société française d’archéologie, indique que « Viollet-le-Duc a pérennisé la collégiale Notre-Dame et lui rendu un aspect médiéval», même si l'on peut regretter d’avoir « inventé outre mesure » Cet édifice de grande ampleur, sain structurellement est comme tous les monuments vulnérables touchés par la vétusté, l’érosion et aussi par le défaut d’entretien. Malgré des campagnes de travaux entreprises régulièrement, la collégiale Notre Dame présente certains désordres alarmants dus en grande partie aux infiltrations au droit des terrasses en pierre. Sont concernés les arcs-boutants (certains pinacles), les corniches de la façade principale sud, et notamment le portail, la sacristie et la chapelle Saint-Louis constituant des « zones à risque important de chute » de matériaux, y compris sur l’espace public qui sont déterminées dans notre étude de diagnostic. L’objectif de la présente étude est de dresser un bilan sanitaire de son enveloppe (le clos et le couvert) et de sa structure (les maçonneries). Elle vise principalement la mise hors d’eau de l’édifice et la mise en sécurité de ses maçonneries avec la proposition de 3 phases de travaux, dont une phase de travaux d’urgence. Notre étude de diagnostic s’organise de la façon suivante : 1

RAPPORT DE PRESENTATION

Note de présentation Rappels historiques Analyse de l’état existant Projet de Restauration / Principes d’intervention Programme de travaux Calendrier 2

ESTIMATION SOMMAIRE DES TRAVAUX

3

ANNEXES DOCUMENTAIRES

Reportage Photographique Iconographie, documents d’archives 4

DOCUMENTS GRAPHIQUES

Etat existant BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

2


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

NOTICE HISTORIQUE / BIBLIOGRAPHIE

Les rappels historiques suivants (notice historique et chronologie des études et travaux de restauration) sont extraits pour partie du contrat d’étude pour la restauration générale de l’édifice rendu en 1988 par Jean-Claude Rochette, ACMH d’une part et de « Notre-Dame de Poissy » de Francis Salet pour le rapport des actes du congrès archéologique de France de 1946 d’autre part.

I - NOTICE HISTORIQUE ET ARCHITECTURALE Jean Claude Rochette nous rappelle que : Notre-Dame de Poissy existe déjà lorsque Robert II le Pieux décide vers 1016 sa reconstruction. Les premiers chanoines sont rapidement remplacés par une communauté monastique. Les moines sont expulsés à leur tour au profit d’un nouveau chapitre collégial. L’édifice est consacré en 1092 sous le règne de Philippe Ier. Louis VI confirme en 1112 les biens de la communauté. La collégiale est ensuite attribuée à des chanoines séculiers qui y demeureront jusqu’à la Révolution. Le futur Louis IX est baptisé dans l’édifice le 25 Avril 1214. Devenu Roi, Saint-Louis y fonde une chapelle 1250. La collégiale aurait été victime d’un important incendie au cours de la guerre de cent ans (1337 – 1453) : ainsi pourraient s’expliquer les adjonctions en gothique flamboyant.

Vue de l’adjonction du porche gothique flamboyant – Elévation Sud de l’église Collégiale au XIXème siècle Musée de l’Ile de France

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

3


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

Francis vallet précise : « Les deux clochers sont disposés d’une façon exceptionnelle pour un édifice d’Ile de France, tous deux ont été placés dans son axe longitudinal. Le clocher occidental possède des éléments de la construction de Robert le Pieux. Sa puissante tour carrée des XIème et XIIème siècles (à l’exception de la tourelle accolée à son flanc Nord) supportent un petit étage octogonal coiffé d’une flèche en pierre. Cette dernière a été reconstruite au XIXème siècle. On peut observer dans cette partie de l’église – collégiale quelques chapiteaux du XIème siècle.

Vue perspective et détail du clocher Jean Camille Formigé – 57349 - Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine – 82/78/2009

Clocher porche - 57348 Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine 82/78/2009

Le clocher de la croisée est un vestige de l’édifice roman. Le superbe octogone prend appui sur une travée barlongue grâce à des trompes en escalier. Il s’achève par une flèche en charpente reconstruite en 1884 et recouverte d’ardoise. Une partie de la nef remonte au XIIème siècle. On y remarque des chapiteaux du XVème siècle. L’ensemble est couvert de voûtes en croisée d’ogives tardives. Les trois dernières travées vers le chœur ont, du coté sud, un triforium à baies jumelées ». Ailleurs, l’élévation est comme dans le sanctuaire, soit, à deux niveaux : grandes arcades et fenêtre hautes. Les deux premières travées sont remaniées à la renaissance (porche renaissance de la façade sud).

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

4


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

Des pilastres classiques sont taillés dans la masse des piliers primitifs. De style flamboyant, il sera restauré une première fois en 1840. Le porche abrité deux portails à double baies en anse de panier. Les tympans sont décorés, à droite, de rinceaux dans un style déjà empreint des idées venues d’Italie. Au gauche, plus sobrement, on remarque un vase garni d’une tige de lys, emblème de la vierge que l’on retrouve à TRIEL. La porte de gauche possède des vantaux (mettre la photographie) sculptés au XVIème siècle. Les armes de l’abbaye de Poissy y sont représentées.

Relevé de Jean-Claude Rochette – Porche gothique flamboyant Elévation Sud de l’église Collégiale en 1982

Une importante toiture à deux croupes reprise par l’architecte jean Camille Formigé, couverte d’ardoise, couronne le vaisseau de la nef. Une couverture faite d’un ensemble de dalle de pierre recouvre bas-côtés et chapelles latérales ainsi que les chapelles du chœur. Nous ne possédons aucun renseignement sur les travaux entrepris du XVIème au XVIIIème siècle. C’est pourtant au début de la Renaissance que la façade Sud change d’apparence Il est assuré que la Collégiale eut à subir, en 1567, des ravages de la part des Huguenots Les huguenots sont les français protestants pendant les guerres de Religion - seconde moitié du XVIe siècle - au cours desquelles ils ont été –sous ce nom– en conflit avec les catholiques. Pour leur échapper, des habitants furent contraints de se réfugier dans les combles pendant plus de quinze jours En 1802, le choix d’un édifice nécessaire au culte paroissial se porte sur Notre-Dame. Elle est ainsi sauvegardée au prix de la destruction de la belle abbatiale voisine construite par Saint-Louis. Mal entretenu, l’édifice se ruine peu à peu. Dès le début du XIXème siècle, de graves et nombreux désordres apparaissent et s’observent tout particulièrement dans le chœur. Tous les arcs boutants sont fissurés, les murs délabrés, en particulier celui de la Nef au sud et Goy, architecte départemental exécute des travaux à partir de 1822.

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

5


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

Les parties hautes, au-dessus de grandes arcades, sont réédifiées sans tenir compte des dispositions anciennes (au sud, mais pas au nord pour la nef). Les arcs-boutants sont reconstruits et la façade Nord n’échappe pas à un remaniement profond. En 1838, malgré les nombreux travaux déjà exécutés, on constate paradoxalement que l’état de la collégiale s’est aggravé. Le porche méridional est alors restauré. Il est en fait, partiellement reconstruit et de nombreuses pierres restent épannelées. En 1844, Viollet-le-Duc est appelé pour tenter de sauver l’édifice. Il n’hésite pas à critiquer les restaurateurs qui l’avaient précédé : « Tous ces travaux ont été exécutés avec une grande négligence et de si mauvais matériaux qu'aujourd'hui ces parties restaurées sont presque aussi ruinées que les vieilles constructions... C'est horrible, impossible à narrer ! Les arcs-boutants sont faibles à leur base qu'ils ne retiendraient pas la poussée des voûtes... Hideux ! Hideux ! Et mauvais matériaux en outre. Qui n'a pas vu le chœur de Poissy en fait d'infamie n'a rien vu ! »

Relevé de la façade avant intervention - Viollet-le-Duc - 1844 Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine - 1996 / 083 / 02828

Il entreprend une première campagne de travaux de 1844 à 1851 pendant laquelle Viollet-le-Duc reproduit à neuf « à l’identique » et utilise en remploie un bon nombre de chapiteaux et de bases. Les piliers de la nef sont repris avec suppression ponctuelle des transformations du XVIème siècle Il entreprend très vite une nouvelle campagne de restauration de 1861 à 1869 des façades latérales avec reprise en sous-œuvre. Il reconstruit voûtes et arcs-boutants. Le chœur est entièrement rebâti dans un style « milieu du 12ème siècle ». La chapelle absidiale, la « chapelle de la vierge », remplace la chapelle carrée après sa destruction et reconstruction en 1866,

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

6


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

Les chapelles des bas-côtés nord sont refaites dans le style du XVème siècle. Viollet-le-Duc poursuit son chantier en ayant tendance à rechercher de plus en plus une « unité de style ». Son intervention s’achève avec l’aménagement d’une nouvelle sacristie en 1869. Durant cette période, l’architecte ne suit plus ses propres projets dessinés en 1844 et supprimes des éléments antérieurs qu’il voulait initialement préserver, et invente librement :

Projet de restauration de la façade - Viollet-le-Duc - 1844 Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine - 1996 / 083 / 02821

L’architecte Jean-Camille Formigé prend la suite entre 1881 et 1896. Il reprend les murs et les arcs boutants, les toitures ainsi que les flèches des deux clochers. Cette période marque la fin des grandes interventions du XIXème siècle sur l’église.

Relevé de l'architecte FORMIGE - Relevé entre 1881 et 1905 Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine - 0082/078/1015 (n°7023)

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

7


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

La collégiale Notre-Dame est classée au titre des Monuments Historiques par liste de 1840.

II - CHRONOLOGIE DES TRAVAUX

L’EGLISE-COLLEGIALE NOTRE-DAME L’église est fondée par le roi Robert le Pieux Autour de 1016 L’édifice est consacré en 1092 sous le règne de Philippe Ier 1092 Louis VI confirme les biens de la communauté. 1112 La collégiale est ensuite attribuée à des chanoines séculiers qui y demeureront jusqu’à la Révolution. Reconstruction de la nef prés de son clocher et se terminent en 1160 par les parties hautes de l’abside. Baptême de saint Louis dans l’édifice : cet événement fait la célébrité 1214 de l’église (les fonds baptismaux de cette époque sont toujours conservés dans la chapelle Saint-Louis qui l’a fondée devenu Roi. Saint-Louis instaure une messe d’anniversaire pour ses parents en 1250 1238 puis fonde la chapelle Saint-Louis en 1250. La collégiale aurait été victime d’un important incendie au cours de Guerre de cent Ans la guerre de cent ans ainsi pourraient s’expliquer les adjonctions en 1337 – 1453 gothique flamboyant. L’église est ravagée par les huguenots pendant la guerre de religion. 1567

ETUDE ET TRAVAUX DE RESTAURATION – XIXEME Un rapport de l’architecte départemental Goy indique que les 1820 colonnettes qui supportent la voûte de l'abside s'inclinent sous son poids, car les arcs-boutants ne tiennent plus et se rompent les uns après les autres et que les murs se lézardent L’architecte Auguste Goy est chargé des travaux de consolidation de 1830 l’église : - Reconstruction de la totalité des parties hautes de l'abside, y compris tous les arcs boutants, les couvertures en dallage de pierre du déambulatoire en remplacement de la charpente. - Intervention sur toute l'élévation nord suite à l’effondrement d’une chapelle en 1833 et l’affaissement des structures. Au décès d’Auguste Goy en 1838, son successeur Rohault rédige un 1838 rapport qui indique que l’état global de l’édifice s’est encore aggravé. Fin 1838, un pan du mur du bas coté sud s’écroule. Une partie du porche sud-est mis à bas et la totalité reconstruite, compris la restauration du porche flamboyant (qui est en partie reconstruit – de nombreuses pierres restent épannelées). Classement Monument Historique de la collégiale par liste de 1840. 1840 Eugène Viollet-le-Duc est chargé de la restauration de l’église1844 Collégiale.

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

8


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

1844-1851

1861-1869

1884

1905

Première campagne de travaux de Viollet-le-Duc : - Reconstruction de la chapelle d’angle (angle Nord-Ouest ?) et des arcs boutants en 1846 - laisse en place des parties construites après la guerre de Cent Ans - n’intervient pas sur la croisée (6ème travée) Durant cette campagne il reproduit à neuf « à l’identique » et utilise en remploie un bon nombre de chapiteaux et de bases. Quelques modifications de son projet initial portent sur : - Les piliers de la nef sont repris avec suppression ponctuelle des transformations du XVIème siècle Seconde campagne de travaux de Viollet-le-Duc Durant cette période, l’architecte ne suit plus ses propres projets dessinés en 1844 et supprimes des éléments antérieurs qu’il voulait initialement préserver, et invente librement : - Reconstruction de la chapelle Saint-Louis et Saint-Pierre en 1861 - Reconstruction des baies hautes du chœur en 1863 avec remplacement des fenêtres par des oculi - Destruction et reconstruction de la chapelle de la vierge en 1866, avec une couverture en forme de quart de sphère en dallage de pierre. - Destruction et reconstruction de la sacristie en 1869 - Suppression systématique des transformations du XVIème siècle pour ne donner lecture de l’église médiévale du XIIème siècle. En 1865, Viollet-le-Duc résumait les travaux exécutés (sans précision sur les campagnes de travaux) : - reprises-en-sous-œuvre de toutes les piles de la nef - réfection du mur nord des chapelles - reprise des voûtes des bas-côtés - reprise des cinq travées de la nef - reconstruction de la partie haute du chœur, - reconstruction de la chapelle Saint-Louis et Saint-Pierre - reconstruction de l’ancienne sacristie et l’escalier y attenant - réfection de la couverture en dalle de tous les bas côtés - reconstruction des arcs boutants et pinacles Ces travaux s’élevaient à 540.000 francs et les travaux d’urgence étaient évalués à environ 90.000. Le sculpteur Pyanet fut chargé des gargouilles sculptées. Jean Camille Formigé est chargé de la restauration de l’égliseCollégiale : - Reprise des murs et des arcs-boutants - Réfection de la charpente et de la couverture du clocher de la croisée qui est recouverte d’ardoise. - Restauration de la flèche de la tour Porche suite aux dégâts causés par la foudre en 1896 - Consolidation de l’élévation intérieure Ouest (méridionale) au revers de la tour lors de la mise en place du nouvel orgue - « Détachement » du clocher de la nef selon le projet de Viollet-leDuc (Charpente et la couverture de la nef) Fin de la campagne de travaux de Formigé et fin des grandes interventions XIXème sur l’église-Collégiale.

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

9


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

ETUDE ET TRAVAUX DE RESTAURATION – XXEME Restauration de la flèche en pierre de la tour porche suite aux dégâts 1941 causés par la foudre et de la couverture de la chapelle des fonds baptismaux Restauration des vitraux 1942 Remplacement du dallage du bas-côté nord. 1943 Restauration des pinacles de la façade nord ouest et de la balustrade de la façade ouest. Restauration des vitraux 1942 Remise en état des vitraux de la chapelle de la vierge 1950 Restauration des vitraux 1966 Restauration des sculptures du porche gothique flamboyant 1971 Sous la direction de Jean-Claude Rochette – ACMH 1977 – 1994 1977 Restauration des maçonneries hautes de la nef Restauration des arcs boutants Nord-est du chevet Réaménagement du chœur avec la restauration et le déplacement du maitre-autel 1979 Consolidation des maçonneries du clocher de la croisée 1981 Transformation des abat-sons du clocher Est 1982-1987 Restauration des sculptures du porche gothique flamboyant 1988 Réparation des vitraux Travaux de réfection de la couverture de la chapelle des fontsbaptismaux Sous la direction de Bernard Fonquernie – ACMH 1999 -2000 Mise en sécurité suite à tempête (dépose d’éléments sculptés – Pinacles) et de couvertures 2001 Restauration des sculptures du porche gothique flamboyant Sous la direction de Philippe Oudin – ACMH 2005 Restauration de la balustrade nord (petits & fils – MPR) 2007 Restauration du clocher porche

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

10


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

BIBIOGRAPHIE, SOURCES DOCUMENTAIRES 

Bibliographie

VIOLLET-LE-DUC Eugène, « Dictionnaire raisonnée de l’architecture française du 11ème au 16ème siècle », Édition BANCE, 1854 à 1868.. FRANCIS SALET, « Notre-Dame de Poissy », Congrès archéologique de France, Paris, Société archéologique de France / A. Picard, vol. 104 « 104e session tenue à Paris et à Mantes en 1946 », 1947, p. 221-268 (ISSN 0069-8881) EUGENE LEFEVRE-PONTALIS, « Notre-Dame de Poissy », Bulletin monumental, Paris /Caen, A. Picard / H. Delesques, 1912, p. 369-370 FRANCOISE BERCE, « Viollet le Duc », Editions du Patrimoine – CMN, paris 2013, p. 193.

Sources Archives municipales de la ville de Poissy, Médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine, Paris. Collections privées.

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

11


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

ETUDE SANITAIRE ANALYSE DE L’ETAT EXISTANT

OBJECTIF ET MODE OPERATOIRE L’objectif de la présente étude était de dresser un état des lieux complet de l’édifice, comprenant le bilan sanitaire de son enveloppe (clos et couvert), y compris l’analyse des altérations que nous avons analysée au niveau du couvrement et des parements intérieurs.

L’observation des désordres extérieurs a ensuite été exécutée par un repérage classique à pied d’œuvre des pathologies. L’ensemble des observations faites est détaillé dans le présent rapport et reporté sur les documents graphiques joints à la présente étude.

ETUDE SANITAIRE Trois problématiques principales ont été repérées sur la collégiale : I- Les défauts d’étanchéité. II- La colonisation végétale III- Les désordres structurels Pour compléter l’étude de diagnostic concernant le clos et le couvert, sont étudiés également : IV- Les altérations des vitraux V- Les altérations des menuiseries

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

1


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

I - LES DEFAUTS D’ETANCHEITE L’ensemble des couvertures de l’église-collégiale est composé de deux matériaux : - Ardoise - Pierre La nef, le chœur et le clocher de la croisée ont des couvertures en ardoise avec différents types de couvertures : toitures de la nef à deux versants et croupes les détachant des clochers, la couverture du clocher à huit pans et la couverture du chœur à deux versants complétée par la partie circulaire de l’abside. L’évacuation des eaux de pluies est traitée différemment en fonction des ouvrages : Les eaux de pluie de la nef sont reprises par des gouttières en zinc qui s’évacuent sur les couvertures des bas-côtés en quatre points (a, b, c et d) Les eaux de pluie du chevet sont reprises par les chéneaux en plomb en tête de l’abside reliés aux gorges des arcs-boutants évacuant les eaux de pluie depuis les gargouilles sur toutes les couvertures du déambulatoire, de la chapelle de la vierge et des chapelles Saint-Pierre et Saint-Louis. Les eaux de pluie du clocher de la croisée ne sont pas reprises et coulent le long des parements jusqu’aux bas-côtés. Elévation nord de la collégiale

Hormis un défaut d’entretien significatif, les couvertures en ardoises ne présentent pas de pathologie importante. Le chœur fera l’objet d’une présentation spécifique, avec des pathologies liées au défaut du chéneau et de la charpente. Toutes les autres parties de l’édifice sont couvertes par les dalles de pierres et notamment celles des bascotés dont on distingue 5 types avec des pathologies différentes en fonction du type de couverture et des interventions et ouvrages qui ont été apportées.

2

1

b a

3

d c 5

4

Schéma du bas coté des toitures actualisé à partir du plan des bas cotés utilisé par Auguste Goy Archives Municipales – archives numérisées série « 20M » n°P7

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

2


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

De façon générale, les couvertures en dalles de pierre, des bas-côtés, du déambulatoire et des chapelles Saint-Pierre et Saint-Louis, et celles de la sacristie présentent une pathologie inhérente à la conception de ce type de couverture. La pierre n’est pas un matériaux étanche par nature, de facto le système de recouvrement des dalles s’assure pas une étanchéité parfaite et les joints des dalles sont le plus souvent ouverts, épaufrés ou cassés Selon Jean-Claude Rochette : « la structure porteuse est formée d’arcs en pierre reposant sur les extrados des voutes des bas-côtés » et on peut en déduire que l’ouvrage de couverture est sujet au couvrement- non parfaitement étanche - ce système constructif présente intrinsèquement des pathologies induites. De nombreuses interventions ponctuelles ou systématiques en fonction des types de couvertures ont permis passablement de combattre les fuites qui se présentaient périodiquement. On remarque toutefois que ces dispositifs ne sont pas pérennes et que d’importantes infiltrations sont toujours visibles depuis l’intérieur de l’église. A. LES BAS-COTES De façon systématique, nous analysons les types d’infiltrations qui sont présentes par type de couvertures des bas-côtés : 1. Les infiltrations au niveau des couvertures de la chapelle des fonts-baptismaux, couverture de type 1 des bas-côtés : La couverture en dalle de pierre est défectueuse : la pierre est épaufrée ou cassée. L’ensemble des joints des dalles de pierre est repris par des bandes de plomb embouties, y compris sur l’arêtier. On peut raisonnablement se questionner sur l’efficacité d’un tel dispositif

Couverture de la chapelle des fontsbaptismaux. Bas-côtés nord

Couverture de la chapelle des fonts-baptismaux Bas-côtés nord – Détails des pierres lessivées et des reprises des joints avec des bandes de plomb embouties.

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

3


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

Une des deux descentes des eaux de pluie de la nef (a) est présente dans l’angle nord-ouest de la tour porche : les parements sont lessivés, desquamés, cassés, fissurés et poreux. . On note une colonisation végétale importante dans cette zone, y compris des mousses. Au droit de cette zone lessivée par les eaux de pluie de la nef, on constate un parement intérieur avec des traces d’infiltrations (au dessus de la statuaire classée).

Détails des dégâts de la descente EP cassée en zinc de la Nef et de la bande plomb « récupérant » les eaux de pluie jusqu’au chéneau.

Etat du parement intérieur dans la chapelle des fonts-baptismaux au droit de la statuaire de « la mise au tombeau ».

Le chéneau, dans sa mise en œuvre, ne respecte pas les règles de l’art : les bandes de plomb trop longues présentent des fissurations et des déformations du plomb de 3mm. On note que cette zone récupère les eaux de la descente Ep de la nef avec un phénomène de saturation du chéneau entrainant des infiltrations.

Couverture de la chapelle des fonts-baptismaux Bas-côtés nord – détails des dégâts de la descente EP de la Nef

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

Etat du parement extérieur au revers de la chapelle des fonts-baptismaux : on remarque quelques traces après la restauration de 2005.

4


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

2. Les infiltrations au niveau des couvertures des bas-côtés nord, couverture de type 2 : La couverture en dalle de pierre bien que vétuste ne semble pas causer des dégât importants à l’intérieur des bas-côtés de l’église-collégiale, au droit de cette zone. Pour rappel, le chéneau a été repris en 2005, ainsi que la balustrade. Cependant une des deux descentes des eaux de pluie de la nef (b) est présente dans l’angle nord ouest. Au droit de cette zone lessivée par les eaux de pluie de la nef, on constate un parement intérieur avec traces d’infiltrations (allège moulurée et sculptée de la fenêtre haute)

Couverture de la chapelle des fontsbaptismaux Bas-côtés nord On observe un parement lessivé et une colonisation végétale.

La 5ème travée de la nef présente des signes d’infiltration au niveau de l’allège moulurée et sculptée de la fenêtre haute

Au niveau du dauphin en fonte de la descente des EP, on observe un parement lessivé depuis la gouttière (qui doit être hors d’usage et/ou saturée et non entretenue) avec des altérations de la pierre très importantes au niveau de l’évacuation des EP : parement desquamé, joints ouverts, pierre poreuse, début de colonisation de végétaux et de mousses.

Détails des dégâts de la descente EP en zinc de la Nef On observe un parement desquamé.

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

Etat du parement extérieur de la 5ème travée de la nef présentant des pierres desquamé, joints ouverts, pierre poreuse et une colonisation végétale

5


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

3. Les infiltrations au niveau des couvertures des chapelles et du déambulatoire, couverture de type 3 : - La chapelle Saint-Pierre et les deux travées attenantes du déambulatoire : La couverture en dalle de pierre de la chapelle Saint-Pierre et des deux travées du déambulatoire attenants sont dans un état préoccupant.

Comme nous l’avons indiqué précédemment, les eaux de pluie du chœur sont reprises par les chéneaux en tête de l’abside reliés aux gorges des arcs-boutants évacuant les eaux de pluie depuis les gargouilles sur toutes les couvertures du déambulatoire et des chapelles. On observe que les parements au droit du chevet sont totalement lessivés, la pierre est lacunaire (notamment au niveau de la mouluration de la corniche au droit du chéneau – absence de quelques modillons), poreuse et se desquame. La pierre de l’arc-boutant, dont la gorge sommitale participe à l’évacuation des eaux de pluie, est poreuse et présente un début de colonisation végétale. Les zinc de la gorge sont hors d’usage dont l’état sanitaire est inquiétant pour la stabilité de l’ouvrage.

L’évacuation des chéneaux du chœur est assurée par le système des gargouilles en tête des arcs-boutants : le dispositif est totalement hors d’usage.

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

6


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

Au niveau de la couverture, la colonisation végétale de la couverture en pierre traduit une porosité de la pierre significative et un défaut d’entretien ce qui augmente les pathologies : les végétaux se développent à l’intérieur du chéneau. Le chéneau, dans sa mise en œuvre, ne suit pas les règles de l’art ; les bandes de plomb trop longues présentent des fissurations et des déformations du plomb de 3mm.

Détails de la colonisation végétale au niveau des couvertures du déambulatoire, du défaut d’entretien et prolifération végétale dans les chéneaux obturés.

L’ensemble des chéneaux n’est plus étanche et laisse les eaux en quantité s’infiltrer à travers les voûtes inférieures.

Détails des infiltrations d’eaux dans la chapelle SaintPierre, au droit du Chéneau

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

Voute du déambulatoire et état du parement intérieur présentant quelques pierres désaltérées.

7


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

- La chapelle Saint-Louis et les deux travées attenantes du déambulatoire : La couverture en dalle de pierre de la chapelle Louis et des deux travées du déambulatoire attenants présente moins de désordres apparents

On observe cependant après analyse les mêmes pathologies de la pierre de parement, de l’arc-boutant et les mêmes désordres au niveau des chéneaux. On note cependant une faible colonisation végétale (l’orientation Sud participant) sauf un développement de mousses au droit des gargouilles.

Etat du parement du chœur et des arcs-boutants

Voûte du déambulatoire et état du parement intérieur présentant quelques pierres desquamées

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

8


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

L’ensemble des chéneaux n’est plus étanche et laisse les eaux en quantité s’infiltrer à travers les voûtes inférieures.

Voute du déambulatoire et état du parement intérieur présentant quelques pierres désaltérées.

Détails des infiltrations d’eaux dans la chapelle SaintLouis, au droit du Chéneau

- La chapelle de la Vierge et la travée attenante :

En couverture, hormis le défaut de mise en œuvre des dalles de pierres et l’ouverture des joints: le plomb du chéneau central (entre le déambulatoire et la chapelle) présente d’importantes fissurations et des déformations. L’ensemble de la couverture est poreuse et les chéneaux ne sont plus étanches.

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

9


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

Détails de la couverture en dalle de pierres poreuses et détails de l’ouverture des joints.

Détails du chéneau en plomb présentant des fissurations de l’ensemble des bandes.

L’ensemble des chéneaux n’est plus étanche et laisse les eaux en quantité s’infiltrer à travers les voûtes inférieures.

Voute du déambulatoire et état du parement intérieur présentant quelques pierres desquamées

Détails des infiltrations d’eaux dans la chapelle de la vierge, au droit du Chéneau Vue depuis l’autel.

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

10


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

4. Les infiltrations au niveau des couvertures de la sacristie, couverture de type 4 : La couverture en dalle de pierre est défectueuse : la pierre est vétuste, épaufrée ou cassée. Les joints des dalles de pierre sont ouverts mais ne sont pas repris, hormis toute la zone nord-est de la couverture 4 qui est entièrement recouverte de plomb.

Couverture de la zone d’accès des bas-côtés sud qui est entièrement recouverte de plomb

Détail de la couverture du bas-côté sud au dessus de l’entrée de l’église-collégiale. On note la présente d’un chéneau récupérant les eaux de pluie de la nef (ensemble particulièrement pathogène).

Une des deux descentes des eaux de pluie de la nef (c) est présente au milieu de la nef, au niveau de l’arc-boutant n°14. Les eaux de pluie auparavant sont recueillies dans un chéneau de la nef – photographie A (un ancien ouvrage mouluré et sculpté conservé) relié à la gorge d’un arc-boutant évacuant les eaux de pluie à partir d’un dispositif de descente des EP chuintant la gargouille – photographie B. Un dauphin recrache les eaux de pluie dans un deuxième chéneau hors d’usage (au niveau des bas-côtés) qui a la triple particularité : - D’être en plomb sur une partie (avec un défaut de mise en œuvre) - Une absence de plomb dans le chéneau au revers de la balustrade Sud. - De recracher ses eaux par un dispositif de trop plein se déversant dans la gorge d’une gargouille au dessus de la sacristie - photographie C : ceci en créant un phénomène de saturation et un lessivage des ouvrages (en couverture et en parement). Tout ceci est aggravé de façon significative, par une absence totale d’entretien des chéneaux : - une colonisation végétale est présente dans une orientation sud (ceci révèle le taux d’humidité nécessaire à ce développement) - cette colonisation s’accompagne de toutes les obturations des systèmes d’évacuations par les végétaux, l’herbe et la terre (ainsi que les animaux morts).

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

11


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

A Détail de la gouttière se recrachant dans le chéneau, puis dans la gorge de l’arc boutant n°14

B Détail du dispositif de reprise des EP de la nef (c )

C Détail du dispositif d’évacuation des chéneaux dans un trop plein au dessus de la gorge d’une gargouille saturée qui participe au lessivage des ouvrages.

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

12


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

On remarque sur cette photographie ancienne que l’élévation au dessus de la Sacristie est lessivée par les eaux de la gargouille étudiée.

Vue de l’église collégiale en 1896 - Photographie de Félix Martin-Sabon Médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine

5. Les infiltrations au niveau des couvertures du bas-côté sud, couverture de type 5 : La couverture en dalle de pierre est défectueuse : la pierre est épaufrée ou cassée. Les nervures des dalles de pierre sont ouvertes mais ne sont pas reprises, hormis toute la zone Sud-ouest de la couverture 5 qui est entièrement recouverte de plomb. Cette zone correspond à la descente EP (d) de la nef. On constate que cet ouvrage est présent depuis les interventions de restauration de l’escalier de la tour clocher porche Anciennement comme nous le remarquons sur la photographie de 1948, l’actuelle descente EP est raccordé à l’emplacement d’une ancienne gargouille qui recrachait les EP sur la couverture de la tour escalier qui flanque la tour porche, cette dernière évacuant ses EP depuis la gorge du premier arc-boutant vers la couverture du bas cotés sud d’une part et vers une gargouille propre : ce dispositif évitait un effet de saturation des chéneaux. Aujourd’hui les EP sont canalisées et renvoyées entièrement sur un chéneau au revers du porche gothique flamboyant qui ne présente aucune protection en plomb. L’entretien n’est pas assuré, ce qui a pour effet pathogène de boucher les évacuations du chéneau qui se met en charge ; on constate également la présence de colonisation végétale qui augmente les pathologies.

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

13


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

Couverture de la zone sud ouest recouverte de plomb et présence de la descente EP (d) de la nef

Vue de la couverture au dessus du bas-côté sud Portail flamboyant Arc-boutant et pinacle de la nef côté sud Photographie de Molinard – 1948 Médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine

Détail de la couverture du bas-côté sud au dessus de l’entrée de l’église-collégiale. On note la présente d’un chéneau récupérant les eaux de pluie de la nef (ensemble particulièrement pathogène).

Détail du porche flamboyant qui présente d’importantes traces d’infiltrations et des joints lessivées. La dureté de la pierre ne rend pas encore l’ensemble poreux.

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

14


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

B.

LA NEF 1. Les infiltrations au niveau du chéneau de la nef et du défaut de branchement de la descente EP : Dans la première partie de notre étude diagnostic, nous avons signalé les désordres liées à l’évacuation des eaux de pluie de la nef sur les couvertures de la chapelle des fonts baptismaux.

Couverture de la chapelle des fontsbaptismaux - Bas-côtés nord

Détails des dégâts de la descente EP cassée en zinc de la Nef et de la bande plomb « récupérant » les eaux de pluie jusqu’au chéneau.

L’investigation de cette partie de la nef et de l’égout des toits montre des pathologies importantes et inquiétantes qui traduisent un défaut majeur d’entretien de l’édifice. Le raccordement du chéneau de la croupe de la nef à la descente EP est arraché. Les eaux de pluie lessivent la façade : Présence de mousses Importants désordres au niveau de la corniche Joints lessivés Parement endommagé Développement de végétaux sur les déjections volatiles

Angle sud ouest de la nef – retour Tour-porche

Portion de la descente EP arrachée. On remarque également la présence de déjection des volatiles de façon extrêmement importante

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

15


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

En partie haute de la nef, depuis les combles, on peut remarquer les désordres suivants : -

-

Angle sud ouest de la nef – retour Tour-porche Chéneau encaissé non entretenu Végétaux, déjections, ardoises cassées

Absence d’entretien des chéneaux de la croupe Défaut d’évacuation des EP du chéneau dans lequel les eaux de la gouttière de la nef s’évacuent. Présence de végétaux se développant sur déjections Ardoises cassées

Moignon en attente de la partie arrachée de la descente EP. On remarque que la gouttière de la nef se branche directement sur le chéneau

Ces désordres se traduisent dans la partie sud-ouest de la nef, au dessus de la tribune d’orgue, par une importante infiltration d’eau du parement et du couvrement.

Angle sud ouest de la nef – Importante infiltration du parement et du couvrement au dessus de l’orgue

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

16


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

2. Les infiltrations au niveau du chéneau de la nef au niveau de la croupe nord-est On observe au niveau de la croupe nord est de la nef le même défaut d’entretien de l’ouvrage avec : - la présence d’ardoises cassées et couverture désorganisée - développement de végétaux dans la partie encaissée et dans la gouttière - quelques traces d’infiltrations au niveau du couvrement de la nef.

Croupe nord-est de la nef Couverture désorganisée Ardoises cassée - Présence de végétaux

Gouttière de la nef : développement de végétaux dans le chéneau encaissé et dans la gouttière.

C. LE CHŒUR 1. Les infiltrations au niveau du chéneau de la nef et du défaut de branchement de la descente EP : La couverture du chœur présente plusieurs désordres : - Des ardoises désorganisées par zones aux abords de la flèche (photo B) - Le développement de végétation parasite dans les chéneaux au dessus de la corniche et dans le chéneau encaissé (versant nord – Photos A et B) L’analyse de la couverture depuis les combles montre : - L’étanchéité de la couverture est altérée en plusieurs points sur le versant sud (photos C et D) - Les charpentes du versant sud montrent des défauts du types (sablière déversée, bois des chevrons et des pieds de charpente altérés… - Photos C et D).

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

17


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

A

B

C

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

D

18


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

II - LA COLONISATION VEGETALE Elle concerne : 1. L’obturation des chéneaux (en plomb et en pierre), des gargouilles et des descentes EP par le développement de végétations parasites : Sur le niveau des bas-côtés : - Au niveau des bas-côtés nord (chapelles des fonds baptismaux – voir paragraphe précédent I-1 – Chéneau en plomb de 3mm) - Au niveau de la chapelle Saint-Pierre - chéneau en plomb de 3mm (voir paragraphe précèdent I-3 – Chéneau en plomb de 3mm) - Au niveau du déambulatoire du nord – ouest (voir paragraphe précèdent I-3 chéneau en plomb et gargouilles avec gorges en plomb de 3mm). - Au niveau de la couverture de l’entrée – Bas cotés sud (voir paragraphe précèdent I-4 - chéneau en plomb et gargouilles avec gorges en plomb de 3mm & chéneau en pierre). - Au niveau de la couverture au-dessus du portail gothique Flamboyant (Voir paragraphe I-5 – chéneau en pierre colmaté avec terre et végétation)

Détail du dispositif d’évacuation des chéneaux dans un trop plein au-dessus de la gorge d’une gargouille saturée qui participe au lessivage des ouvrages.

Sur le niveau de la sacristie - Sur la couverture de la sacristie (chéneau en plomb) Sur le niveau de la nef : - Au niveau des croupes de la nef (chéneau non visité) - Au niveau du chéneau en pierre de la nef – partie Sud (obturation des trop-pleins des chéneaux en pierre) - Au niveau de la gouttière nord – partie nord (partie non visitée) - Au niveau du chevet (chéneau en plomb non visité) BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

19


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

2. Prolifération d’arbustes dans les joints altérées : - Au niveau du chéneau en pierre de la nef et du trop plein au niveau des contreforts constitutifs des arcs-boutants - Au niveau des glacis surmontant les trompes de la tour de la croisée - Au niveau de la couverture de la sacristie Le développement de racines dans les joints altérés provoque leur ouverture et l’apparition de fissures, pouvant conduire à la désorganisation ponctuelle de l’ouvrage, voir complète en fonction de l’ouvrage en maçonnerie. Le développement d’arbuste dans les couvertures en pierre provoque la destruction de l’ouvrage ponctuel avec un défaut d’étanchéité provoquant des entrées significatives dans le bâtiment.

Chéneau en pierre de la nef

Couverture de la sacristie

Au niveau des glacis surmontant les trompes de la tour clocher de la croisée

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

20


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

3. Le développement de mousses et lichens sur les dallages en pierre poreux : - Sur les dalles en pierre constitutives de la couverture : (sur la presque totalité du bas-côté nord – mousse) - Sur les couvertures de l’entrée et de la sacristie (mousses et lichens - Au niveau de la couverture de la sacristie et sur les parements adjacents : rejaillissement des eaux de pluie non canalisées (chéneau obturé et surchargé) - Au droit des gargouilles des pinacles du chevet - Tout le long de la balustrade nord, des pinacles nord, des têtes de contreforts, de la modénature (mouluration, sculpture), de la corniche et sur tous les reliefs. - Développement de lichens sur tout le versant nord de la nef.

Détail de la couverture de la chapelle Saint-Louis et de la couverture du déambulatoire attenant ; la totalité de l’ouvrage est recouverte de mousse et de lichens, le chéneau, et la corniche sont parasités par la végétation : l’ensemble de l’ouvrage est poreux et laisse s’infiltrer l’eau  la couverture n’est plus étanche.

 L’ensemble de cette colonisation végétale et des conséquences induites sur l’étanchéité de l’ouvrage relève du vieillissement des matériaux en fonction des orientations, de l’absence totale d’entretien de l’église-collégiale (notamment de l’ensemble des chéneaux qui devrait être biannuelle et la suppression de la végétation parasite – les arbustes notamment – qui altèrent mécaniquement le bâtiment.

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

21


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

III - LES DESORDRES STRUCTURELS 1. L’instabilité de certains pinacles

Pour rappel, la façade nord a subi des purges de sécurité en 2000 après la tempête de 1999. L’ensemble des pinacles a été déposé. On note toutefois que les pinacles des arcs-boutants 9, 10, 11 et 18 sont à purger : des éléments menacent de tomber.

2. La balustrade du portail gothique flamboyant :

La balustrade est totalement lessivée par l’engorgement du chéneau à l’aplomb de l’ouvrage saturé en eau par la descente EP de la nef : - Des arbustes se développent - La pierre présente un niveau de porosité et une altération du parement La mise en place de barrières doit être prévue au titre des travaux d’urgence pour éviter tout risque de chute sur l’espace public.

3. L’arc-boutant n°16 à l’aplomb du mur de droit du portail :

Arc-boutant n°3 présentant un parement lacunaire, avec pierres lessivées, se desquament par endroit : les joints sont altérés par l’absence de plomb dans la gorge

Arc-boutant n°2 étayés au début du XXème siècle : il présente les mêmes pathologies présentées Photographie Eugène Durant Médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

22


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

L’arc-boutant n°3 présente une quelques désordres qu’il conviendrait d’étudier et de mettre sous surveillance : - La gorge de l’arc n’est pas protégée avec un plomb laissant les eaux s’infiltrer, lessiver les joints et désorganiser les maçonneries - Cet arc est positionné au droit du mur droit du portail, présentant une fissuration caractéristique de la descente de change de l’arc-boutant. - Le chéneau du portail n’est pas protégé, laisse pénétrer l’eau dans ses maçonneries qui est localement désorganisé, pouvant entrainer un défaut de descente de charges. - L’arc-boutant n°2 a déjà fait l’objet d’un étaiement.

Fissuration au niveau du revers du portail gothique flamboyant au droit de l’arc-boutant n°3

4. Les parements en pierre de taille

Le parement de la collégiale est en pierre de taille présentant plusieurs désordres : - Salissures (photos A, B et D) - Desquamation (photos A, B, C, D et E) - Présence de fissures (photos B, C et D) - Présence de joints ouverts (Photos A, B, C, D et E) - Altération de la pierre par lessivage des eaux de pluie (Photos A, B, C, D et E) - Présence de mousse et lichens (photos A, B et D) - Partie lacunaires des parements (photos A, B, C et E) - Pierre poreuse au droit des corniches (photos A, B et E)

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

23


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

A

B

C

D

E

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

24


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

IV - LES ALTERATIONS DES VITRAUX Les vitraux de la collégiale présente un état de conservation passable. 1. Les vitraux losangés de la nef Sud Description : Vitraux losangés clairs, insérés directement dans la maçonnerie Quelques panneaux ouvrants sont intégrés dans les travées centrales des compositions. Aucune baie n’est protégée par des grillages antivolatiles. Pose par l’extérieur Etat sanitaire : - Etat général passable - Empoussièrement - De façon localisée, quelques verres sont cassés (très ponctuel) - Quelques baies présentent des défauts de fixation au niveau des vergettes - Les feuillards et les clavettes sont rouillés - Quelques panneaux présentent des déformations, - Quelques traces de reprises au mastic parasites Les panneaux 116 et 114 présentent des déformations 2. Les vitraux losangés de la nef Nord Description : Vitraux losangés clairs, insérés directement dans la maçonnerie Quelques panneaux ouvrants sont intégrés dans les travées centrales des compositions. Aucune baie n’est protégée par des grillages antivolatiles Pose par l’extérieur (sauf une baie) Etat sanitaire : - Etat général passable - Empoussièrement - De façon localisée, quelques verres sont cassés (très ponctuel) - Quelques baies présentent des défauts de fixation au niveau des vergettes - Les feuillards et les clavettes sont rouillés - Quelques traces de reprises au mastic parasites - Quelques baies présentent des pathologies au niveau de la pierre de taille affectant le vitrail avec des déformations (uniquement la baie 107) Les panneaux 111 et 113 présentent des reprises ponctuelles Le panneau 107 présente des déformations

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

25


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

3. Les vitraux géométriques du chœur Description : Vitraux géométriques à grisaille, insérés directement dans la maçonnerie Quelques baies au sud sont protégées par des grillages anti-volatiles Pose par l’extérieur Etat sanitaire : - Etat général médiocre - Empoussièrement - De façon localisée, quelques verres sont cassés ou manquants - On note des traces de collage - Quelques baies présentent des défauts de fixation au niveau des vergettes - Les feuillards et les clavettes sont rouillés - Quelques traces de reprises au mastic parasites - Le calfeutrement des vitraux est lacunaire L’ensemble des panneaux présente des défauts de fixation. Les panneaux 001 et 003 présentent des parties cassées

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

26


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

4. Les vitraux losangés de la croisée et ceux au dessus du triforium Description : Vitraux losangés clairs, insérés directement dans la maçonnerie Aucune baie n’est protégée par des grillages antivolatiles. Pose par l’extérieur Etat sanitaire : - Etat général passable - Empoussièrement - Quelques baies présentent des défauts de fixation au niveau des vergettes - Les feuillards et les clavettes sont rouillés

Les panneaux sont en état passable.

5. Les vitraux géométriques des bas-côtés Nord Description : Vitraux géométriques en grisaille, insérés directement dans la maçonnerie La totalité des baies est protégée par des grillages anti-volatiles Pose par l’extérieur Etat sanitaire : - Etat général passable - Empoussièrement et encrassement (pollution) - Les feuillards et les clavettes sont rouillés - La totalité des baies du bas-côté nord est protégée par des grilles mal dimensionnées

Les panneaux sont en état passable.

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

27


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

6. Les vitraux losangés clairs des bas-côtés sud et de la sacristie Description : Vitraux losangés clairs, insérés directement dans la maçonnerie La totalité des baies est protégée par des grillages anti-volatiles Pose par l’extérieur Etat sanitaire : - Etat général médiocre - Empoussièrement - De façon localisée, quelques verres sont cassés ou manquants - Quelques baies présentent des défauts de fixation au niveau des vergettes - Les feuillards et les clavettes sont rouillés - Le calfeutrement des vitraux est lacunaire - Les maçonneries proches sont endommagées

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

28


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

V - LES MENUISERIES Les menuiseries présentent un état de conservation passable en rez-de-chaussée et en très mauvais dans les bas-côtés. 1. Les menuiseries du portail Description : Menuiserie en chêne à panneaux Décors en bois sculptés (peut-être 16ème avec des plusieurs modifications) Une porte d’accès a été aménagée La serrurerie semble d’origine Etat sanitaire : - Etat général passable - Absence de protection des bois par traitement : défaut d’encaustique - Les modifications menuisées sont en remploi (certains panneaux) ou dans des bois neufs avec d’autres essences - Des pièces de bois sont en rajouts - Les bois sont sujets aux intempéries et présentes une surface altérée (quelques panneaux sculptées) - Les ferrures semblent rouillées et sont découpées - La serrurerie en face intérieure est à réviser - Certaines pièces sont modifiées (modifications de la béquille)

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

29


MAIRIE DE POISSY

YVELINES

POISSY COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC ETAT SANITAIRE DES MAÇONNERIES, DU CLOS ET DU COUVERT DE LA COLLEGIALE NOTRE-DAME

Novembre 2017

DESCRIPTION SOMMAIRE DES TRAVAUX

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES 214, rue de Grenelle 75007 PARIS Tél : 01 45 50 22 01 E-mail : s.manciulescu@wanadoo.fr E-mail : s.manciulescu@gmail.com


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

PARTI DE RESTAURATION Les interventions proposées répondent aux principales problématiques mises en évidence dans l’étude sanitaire du clos et du couvert de la collégiale Notre-Dame : 1.

Les défauts d’étanchéité : - La mise hors d’eau des couvertures en dalles de pierre fuyardes des bas-côtés par la mise en œuvre progressive d’une couverture complète en plomb depuis les zones les plus urgentes vers les zones pouvant attendre. - La réfection des couvertures en ardoise du chœur présentant des désordres importants au niveau du chéneau, désorganisant une partie des pieds de charpentes et la couverture. - La réfection de la couverture en pierre de la tourelle d’escalier du bas-côté sud. - La révision des couvertures de la Nef, avec un soin particulier pour les croupes. - La révision de la couverture en ardoise de la flèche de la croisée. - La remise en état du réseau d’évacuation des eaux de pluie avec la reprise complète et systématique :  de tous les chéneaux en plomb  de toutes les gouttières  des gorges des arcs boutants du chœur et :  la création des gouttières (inexistantes) au niveau de la flèche de la croisée  la création des descentes EP depuis les bas-côtés vers le collecteur public des eaux pluviales.

2.

Les défauts structurels et la remise en état des maçonneries : - Confortation de l’arc-boutant n°16. - La reprise du parement et des glacis de la croisée lessivé et dejointé - La reprise du parement du chœur endommagé par la mise en charge du chéneau en tête. - La reprise des corniches et assises attenantes dont la pierre de taille est abimée suite à d’importantes infiltrations des chéneaux de tête hors d’usage. - La reprise ponctuelles de chéneaux dans les croupes présentant des désordres importants (pierres cassées, joints totalement ouverts ou cassés par les racines des arbustes…). - La reprise ponctuelle des éléments de sculpture menaçant de chuter des arcsboutants lessivés : les pinacles, les gargouilles endommagées et les mascarons. - La reprise ponctuelle de quelques éléments de sculpture des portails sud (balustrades, gargouilles, sculptures…) au droit du chéneau colmaté

3.

La colonisation végétale : - Avant toute intervention, et de façon urgente, une campagne de nettoyage des chéneaux, des gouttières et des descentes EP – comprenant la suppression des végétaux, des mousses, des pigeons morts - sera nécessaire de façon à garantir un bon fonctionnement des ouvrages et supprimer quelques causes immédiates d’infiltrations d’eau.

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

1


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

-

De façon générale, la compagne de purge concernera les parements et les éléments saillants menaçant de tomber, les pierres à purger, quelques étaies seront mis en place dans les refouilles.

4.

Les vitraux : - Les vitraux en état passable seront pour la plupart révisés sur place : reprise de la fixation des vitraux, reprise du calfeutrement et de l’évacuation des eaux de condensation, le remplacement ponctuel de quelques verres cassés, le traitement de fers - Quelques panneaux (présentant des désordres importants, des déformations ou des défauts en nombre important) seront restaurés en atelier - La reprise des protections des grilles de protections (manquantes ou mal dimensionnées).

5.

Les menuiseries : - Les menuiseries des portails sud seront reprises de façon à garantir la pérennité de l’ouvrage (traitement des bois) - Les menuiseries du rez-de-chaussée seront purgés des éléments parasites (tels que des verrous inadaptés). - Les menuiseries des bas-côtés très abimées seront changées à neuf.

Les travaux se feront par phases. Le programme des interventions est prévu en 3 phases de travaux intégrant les niveaux d’urgence : Phase 0 :

Travaux d’urgence : - La sécurisation des zones de risque de chute de matériaux, - Mise en place d’un périmètre de sécurité, - La reprise du chéneau de la croupe sud-ouest de la nef, source de graves infiltrations, - Les purges de sécurité à la nacelle, - L’étaiement de l’arc-boutant déstabilisé, - L’entretien du réseau d’évacuation des EP, Dans cette phase, il est prévu une campagne de mise en sécurité des maçonneries à la nacelle (5jours). L’opération se fera sous la surveillance de l’architecte, présent sur site. Elle sera accompagnée du nettoyage des chéneaux et des gouttières et d’une dévégétalisation, réalisés également à la nacelle.

Phase 1 -

La mise hors d’eau des couvertures en pierre : - Des chapelles Saint-Pierre, Saint-Louis et de la vierge, - Du déambulatoire nord, - De la sacristie, La mise hors d’eau de la toiture du chœur, avec reprise de la charpente et réfection à neuf des couvertures et des chéneaux (travaux exécutés sous parapluie) La remise en état : - De l’arc boutant déstabilisé, - Des chéneaux, des gouttières, descentes EP, - Des gorges des arcs-boutants, - Des sculptures des arcs boutants - Des parements de la sacristie et des corniches du déambulatoire et de la chapelle de la vierge,

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

2


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

Phase 2 -

Révision des couvertures de la nef et de la flèche de la croisée Des menuiseries en réfection

La mise hors d’eau des couvertures en pierre : - du déambulatoire sud et est, - des bas cotés nord et sud, La restauration : - des parements de la façade sud, La remise en état : - des vitraux - des menuiseries des portails L’accompagnement à l’assèchement des voûtes et des zones d’anciennes infiltrations, compris purges et rejointoiement en recherche.

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

3


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

DESCRIPTIF DES TRAVAUX L’opération est répartie en 7 lots sur 3 phases opérationnelles : Lot 1: Lot 2: Lot 3: Lot 4: Lot 5: Lot 6: Lot 7: PHASE 0 –

Echafaudages Maçonnerie – Pierre de taille Sculpture / Consolidation de pierre Charpente Couverture Menuiseries Vitraux Travaux d’urgence

Lot 2

Maçonnerie / pierre de taille - Purge de sécurité des parements, des pinacles, des corniches à la nacelle - Etaiement de l'arc boutant n°16 - Mise en œuvre de barrières de sécurité au droit des zones de risques de chutes de matériaux

Lot 5

Couverture - Reprise de l'angle nord-ouest de la nef - travaux d'urgence - Nettoyage de toutes les gouttières et de tous les chéneaux, y compris les gargouilles

Phase 1 -

Lot 1

Mise hors d’eau des couvertures des chapelles Saint-Pierre, Saint-Louis et de la Vierge, du déambulatoire nord, de la sacristie, du chœur et de la croisée, et la reprise de l’arc boutant, des chéneaux, des gouttières, descentes EP et des gorges des arcs-boutants Révision des couvertures de la nef et de la flèche de la croisée

-

Echafaudages Echafaudages de pieds Parapluie du chœur Plancher de travail pour les couvreurs Sapine d'escalier et sapine de levage Passage / conservation de l'accès dans l'église Mise en œuvre de filet et de pare-gravois

-

Maçonnerie / pierre de taille Installation de chantier /base-vie Protection des baies Compléments de protections divers (abords, architecture et sculptures) Dévégétalisation, traitement biocide, brossage léger Reprise de l'arc boutant n°16 Remaillage, ragréage, rejointoiement Retaille des parties moulurées après refouilles

Lot 2

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

4


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

-

Retaille sur parement uni après refouilles Accompagnement du couvreur Patine d'harmonisation Divers

-

Sculpture / consolidation de pierre Calepin Moulages Nettoyages complémentaires (micro-gommage, compresses ou laser) Dépose des pierres défectueuses Consolidation des arases des maçonneries du chœur Consolidation des parements par minéralisation Re-fixation de pierre de taille cassée, de greffons ou bouchons Fourniture et pose de pierre parement uni Fourniture et pose de pierre moulurée (corniches, architecture) Fourniture et pose de pierre sculpté (pinacles, gargouilles, mascarons, corniche) Plus-value détails de sculptures Divers

Lot 3

Lot 4

Charpente du chœur -

Lot 5

Echafaudages complémentaires et dispositif de levage Dépose des bois non conservés en recherche et purge des parties vermoulues Etaiement de la charpente Fourniture et pose bois (sablières, pieds de charpentes, entraits, chevrons) Toute sujétion d'assemblage (double entailles) et de calage Traitement des bois (brossage et traitement insecticide et fongicide) Harmonisation des bois Divers Couverture

5.1 Chéneaux - Dépose sans conservation des éléments existants - Habillage plomb des arases de maçonnerie, compris toute sujétion de mise en œuvre - Restauration des chéneaux en plomb, compris toutes sujétions de mise en œuvre - Sujétion de raccord avec descentes ou gargouilles 5.2 Remise en état des gouttières et des descentes en cuivre - Dépose sans conservation des éléments existants - Restauration des gouttières en cuivre, selon diamètre adapté - plus value pour sujétion de gouttière havraise (croisée) - Façon pour traversée des chéneaux en pierre de taille - Création de descentes EP en cuivres - Raccordement au réseau des descentes EP, compris toutes sujétions de raccordement

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

5


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

5.3 Restauration des couvertures en ardoises du chœur - Dépose en conservation des ardoises existantes - Dépose sans conservation de la volige, des noues, noquets et toutes façons - Fourniture et pose d'une volige - Repose de la couverture en ardoise (pose clouée en cuivre) - Plus value pour fourniture ardoise complémentaires - Plus value pour raccord avec la bande d'égout, compris doublis - Plus value pour façon de noues - Plus value pour façon de noquets et solins - Plus value pour façon d'arêtier en plomb - Plus value pour façon d'épis de faitage - Plus value pour paratonnerre - Divers 5.4 Révision des couvertures en ardoises de la nef et du chœur - Dépose en recherche et en conservation des ardoises existantes - Révision en recherche de la volige, des noues, noquets, des arêtiers et toutes façons - Fourniture et pose d'une volige de façon locale - Repose de la couverture en ardoise (pose au crochet en cuivre) - Plus value réfection des zones désorganisées - Plus value réfection ponctuelle des arêtiers - Divers 5.5 Couverture en plomb - Préparation des supports, compris toutes sujétions de calage - Fourniture et pose d'une couverture en plomb - plus value pour tasseaux, plis, ourlets, graissage - Plus value pour raccordement aux chéneaux avec feuilles de cuivres - Plus value pour façon de solin - Divers 5.6 Gorge en plomb des arcs boutants - Préparation des supports, compris toutes sujétions de calage - Fourniture et pose d'une couverture en plomb - plus value pour façon, plis, ourlets, graissage - Plus value pour raccordement gargouilles - plus values façon gargouilles - Divers Lot 6

Menuiseries 6.1 Menuiseries du RDC - Reprise de la serrurerie pour adaptation de cylindre avec fermeture sur organigramme - Dépose des éléments parasites - Ponçage doux des menuiseries - Application de deux couches de protections

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

6


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

6.2 Menuiseries des bas cotés - Fourniture et pose de menuiseries neuves, compris toutes sujétion de mise en œuvre - plus value serrurerie - Application de deux couches de peinture à l'huile de lin

Phase 2 -

Lot 1 -

Echafaudages Echafaudages de pieds Parapluie de la croisée Plancher de travail pour les couvreurs Sapine d'escalier et sapine de levage Mise en œuvre de filet et de pare gravois

-

Maçonnerie / pierre de taille Installation de chantier /base-vie Protection des baies Compléments de protections divers (abords, architecture et sculptures) Dévégétalisation, traitement biocide, brossage léger Remaillage, ragréage, rejointoiement Retaille des parties moulurées après refouilles Retaille sur parement uni après refouilles Accompagnement du couvreur Patine d'harmonisation Divers

-

Sculpture / consolidation de pierre Calepin Moulages Nettoyages complémentaires (micro-gommage, compresses ou laser) Dépose des pierres défectueuses Consolidation des arases des maçonneries de la croisée Consolidation des parements par minéralisation Re-fixation de pierre de taille cassée, de greffons ou bouchons Fourniture et pose de pierre parement uni Fourniture et pose de pierre moulurée (corniches, architecture) Fourniture et pose de pierre sculpté (pinacles, gargouilles, mascarons, corniche et portail) Plus-value détails de sculptures Divers

Lot 2

Lot 3

Lot 5

La mise hors d’eau des couvertures du déambulatoire sud et est, des bas cotés nord et sud, compris la restauration des parements de la façade sud et la remise en état des vitraux Accompagnement de l’assèchement des voûtes , compris remise en état

Couverture 5.1 Couverture en plomb des terrasses - Préparation des supports, compris toutes sujétions de calage - Fourniture et pose d'une couverture en plomb - plus value pour tasseaux, plis, ourlets, graissage

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

7


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

- Plus value pour raccordement aux chéneaux avec feuilles de cuivres - Plus value pour façon de solin - Divers Lot 6

Menuiseries 6.1 Menuiseries du portail gothiques - Brossage des bois et traitement - Reprise très ponctuelle des parties défaillantes en recherche - Application d'huile de lin par saturation des bois (2 couches). - Vérification de la serrurerie

Lot 7

Vitraux 7.1 Restauration des vitraux en ateliers - Dépose en conservation des grilles des protections (Rdc) - Dépose en conservation des vergettes, barlotières, feuillards et clavettes, compris descellement - Dépose soignée en conservation des vitraux pour restauration en atelier - Mise en place d'un écran translucide en polycarbonate, compris toutes sujétion de mise en œuvre - Restauration des vitraux à motifs géométriques, compris remplacement des pièces cassées et remise en plomb - Restauration des vitraux losangés, compris remplacement des pièces cassées et remise en plomb - Restauration des vergettes, barlotières, feuillards et clavettes (fer forgé) - Restauration des ferrures, compris mise en peinture après traitement - Fourniture de vergettes, barlotières, feuillards et clavettes - Nettoyage des feuillures en pierre de taille - Pose des vitraux, compris transport depuis atelier, compris scellements des fixations mortier de chaux - Mise en œuvre d'un rejingot en plomb pour rejeter les eaux de condensations - Nettoyage des vitraux (eau claire - deux faces) 7.2 Reprise des fixations des vitraux en places - Dépose en conservation des grilles des protections (Rdc) - Dépose en conservation des vergettes, barlotières, feuillards et clavettes, compris descellement en recherche - Restauration des vergettes, barlotières, feuillards et clavettes (fer forgé) - Fourniture de vergettes, barlotières, feuillards et clavettes - Restauration des ferrures, compris mise en peinture après traitement en recherche - Scellement des fers et mise en place des fixations - Reprise des calfeutrements en recherche - Mise en place d'un rejingot en plomb pour rejeter les eaux de condensations - Nettoyage des vitraux (eau claire - deux faces) - Application de deux couches de protections

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

8


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

7.3 Grille de protection - Fourniture et pose de grilles de protection en laiton, compris encadrement, traverse, grillage - Scellement des grilles au mortier de chaux

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES – Novembre 2017

9


MAIRIE DE POISSY

YVELINES

POISSY COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC ETAT SANITAIRE DES MAÇONNERIES, DU CLOS ET DU COUVERT DE LA COLLEGIALE NOTRE-DAME

Novembre 2017

PHASAGE DES TRAVAUX

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES 214, rue de Grenelle 75007 PARIS Tél : 01 45 50 22 01 E-mail : s.manciulescu@wanadoo.fr E-mail : s.manciulescu@gmail.com


MAIRIE DE POISSY

YVELINES

POISSY COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC ETAT SANITAIRE DES MAÇONNERIES, DU CLOS ET DU COUVERT DE LA COLLEGIALE NOTRE-DAME

Novembre 2017

ESTIMATION SOMMAIRE DES TRAVAUX

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES 214, rue de Grenelle 75007 PARIS Tél : 01 45 50 22 01 E-mail : s.manciulescu@wanadoo.fr E-mail : s.manciulescu@gmail.com


YVELINES ‐ POISSY – COLLEGIALE NOTRE‐DAME ETUDE DIAGNOSTIC ‐ Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert PHASE 0 :  Travaux d'urgences  Montant HT Lot 2

Maçonnerie / pierre de taille  29 000,00 €

Purge de sécurité, étaiement et mise en place de barrières de sécurité 

Lot 5

Couverture 7 000,00 €

Reprise de l'angle nord‐ouest et entretien de tous les chéneaux (gouttières, gargouilles…) 

Sous‐total travaux PHASE 0  Environ aléas 10% Total HT de la PHASE 0

36 000,00 € 4 000,00 € 40 000,00 €

PHASE 1 : Mise hors d'eau des couvertures des chapelles Saint‐Pierre et Saint‐Louis, du déambulatoire nord de la sacrisitie, de la chapelle de la vierge, du chœur et de la croisée, et la reprise de  l'arc boutant, des chéneaux, des gouttieres, descentes EP et des gorges des arcs‐boutants Révision des couvertures de la nef et de la flèche de la croisée Lot 1

Echafaudages

120 000,00 €

Echafaudages sur pied, parapluie, plancher de travail et accès collégiale 

Lot 2

Maçonnerie / pierre de taille 

310 000,00 €

Installations de chantier, protection, nettoyage et restauration de certains parements 

Lot 3 

Sculpture / consolidation de pierre 

150 000,00 €

Consolidation, restauration des sculptures des pinacles, des corniches, des arcs‐boutants, des gargouilles

Lot 4 

Charpente du chœur 

45 000,00 €

Restauration de la charpente du chœur 

Lot 5

Couverture

620 000,00 €

Chéneaux, gorges, gouttières, descentes EP, restauration des couvertures en ardoise et plomb et révision de la nef

Lot 6 

Menuiseries

10 000,00 €

Menuiseries intérieures et celles du bas‐cotés

Sous‐total travaux PHASE 1 Environ aléas 5% Total HT de la PHASE 1

1 255 000,00 € 75 000,00 € 1 330 000,00 €

PHASE 2 : Mise hors d'eau du déambulatoire sud et est et des bas‐cotés nord et sud, compris la restauration des parements sud  Lot 1 

Echafaudages

80 000,00 €

Echafaudages sur pied, sapines d'escalier, plancher de travail et accès collégiale 

Lot 2 

Maçonnerie / pierre de taille 

200 000,00 €

Installations de chantier, protection, nettoyage et restauration de certains parements 

Lot 3 

Sculpture / consolidation de pierre 

120 000,00 €

Consolidation, restauration des sculptures, des pinacles, des corniches, des gargouilles et du portail

Lot 5 

Couverture

530 000,00 €

Chéneaux, restauration des couvertures des terrasses en plomb et raccords divers 

Lot 6

Menuiseries

20 000,00 €

Restauration des menuiseries du portail gothique 

Lot 7

Vitraux

30 000,00 €

Restauration de vitraux, reprise des fixations en recherche et grilles de protection 

Sous‐total travaux PHASE 2 Environ aléas 5% Total HT de la PHASE 2

980 000,00 € 50 000,00 € 1 030 000,00 €

RECAPITULATIF GENERAL 

Total HT

TVA 20%

Total TTC 

Phase 0 

40 000,00 €

8 000,00 €

48 000,00 €

Phase 1 

1 330 000,00 €

266 000,00 €

1 596 000,00 €

Phase 2 

1 030 000,00 €

206 000,00 €

1 236 000,00 €

2 400 000,00 €

480 000,00 €

2 880 000,00 €

Total toutes phases Hors forfait de maîtrise d'œuvre et SPS 

BUREAU MANCIULESCU ACMH ASSOCIES  – Novembre 2017

1


MAIRIE DE POISSY

YVELINES

POISSY COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC ETAT SANITAIRE DES MAÇONNERIES, DU CLOS ET DU COUVERT DE LA COLLEGIALE NOTRE-DAME

Novembre 2017

CALENDRIER DES TRAVAUX

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES 214, rue de Grenelle 75007 PARIS Tél : 01 45 50 22 01 E-mail : s.manciulescu@wanadoo.fr E-mail : s.manciulescu@gmail.com


YVELINES - POISSY – COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC - Etat sanitaire des maçonneries, du clos et du couvert

CALENDRIER PRÉVISIONNEL DES TRAVAUX TRAVAUX D'URGENCE *

Purge des parements de la collégiale

*

Etaiement de l'arc-boutant n°16

*

Reprise de l'angle nord-ouest de la nef

*

Mise en place de barrières de sécurité au droit des zones de risques

*

Entretien de toutes les gouttières, les chéneaux, y compris les gargouilles

mois M0 Phase 1

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

Travaux d'Urgence Lots maçonnerie et couverture

TRANCHE OPTIONNELLE 1 préparation

repli chantier

--------------------CHANTIER------------------' 14 mois

mois M0 Phase 2

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

Tranche optionnelle Phase 2

TRANCHE OPTIONNELLE 2 préparation --------------------CHANTIER------------------repli chantier 12 mois mois M0 Phase 3

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

Tranche optionnelle Phase 3

BUREAU MANCIULESCU ACMH ET ASSOCIES

Novembre 2017


MAIRIE DE POISSY

YVELINES

POISSY COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC ETAT SANITAIRE DES MAÇONNERIES, DU CLOS ET DU COUVERT DE LA COLLEGIALE NOTRE-DAME

Novembre 2017

ANNEXES DOCUMENTAIRES

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES 214, rue de Grenelle 75007 PARIS Tél : 01 45 50 22 01 E-mail : s.manciulescu@wanadoo.fr E-mail : s.manciulescu@gmail.com


MAIRIE DE POISSY

YVELINES

POISSY COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC ETAT SANITAIRE DES MAÇONNERIES, DU CLOS ET DU COUVERT DE LA COLLEGIALE NOTRE-DAME

Novembre 2017

REPERAGE PHOTOGRAPHIQUE

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES 214, rue de Grenelle 75007 PARIS Tél : 01 45 50 22 01 E-mail : s.manciulescu@wanadoo.fr E-mail : s.manciulescu@gmail.com


Reportage photographique YVELINES/ POISSY / COLLEGIALE NOTRE DAME

clichés © S. Manciulescu - 2017 BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES

Novembre 2017 PAGE 1


Reportage photographique YVELINES/ POISSY / COLLEGIALE NOTRE DAME

clichés © S. Manciulescu - 2017 BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES

Novembre 2017 PAGE 2


Reportage photographique YVELINES/ POISSY / COLLEGIALE NOTRE DAME

clichés © S. Manciulescu - 2017 BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES

Novembre 2017 PAGE 3


Reportage photographique YVELINES/ POISSY / COLLEGIALE NOTRE DAME

clichés © S. Manciulescu - 2017 BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES

Novembre 2017 PAGE 4


Reportage photographique YVELINES/ POISSY / COLLEGIALE NOTRE DAME

clichés © S. Manciulescu - 2017 BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES

Novembre 2017 PAGE 5


Reportage photographique YVELINES/ POISSY / COLLEGIALE NOTRE DAME

clichés © S. Manciulescu - 2017 BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES

Novembre 2017 PAGE 6


Reportage photographique YVELINES/ POISSY / COLLEGIALE NOTRE DAME

clichés © S. Manciulescu - 2017 BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES

Novembre 2017 PAGE 7


Reportage photographique YVELINES/ POISSY / COLLEGIALE NOTRE DAME

clichés © S. Manciulescu - 2017 BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES

Novembre 2017 PAGE 8


Reportage photographique YVELINES/ POISSY / COLLEGIALE NOTRE DAME

clichés © S. Manciulescu - 2017 BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES

Novembre 2017 PAGE 9


MAIRIE DE POISSY

YVELINES

POISSY COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC ETAT SANITAIRE DES MAÇONNERIES, DU CLOS ET DU COUVERT DE LA COLLEGIALE NOTRE-DAME

Novembre 2017

DOCUMENTS GRAPHIQUES

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES 214, rue de Grenelle 75007 PARIS Tél : 01 45 50 22 01 E-mail : s.manciulescu@wanadoo.fr E-mail : s.manciulescu@gmail.com


MAIRIE DE POISSY

YVELINES

POISSY COLLEGIALE NOTRE-DAME ETUDE DIAGNOSTIC ETAT SANITAIRE DES MAÇONNERIES, DU CLOS ET DU COUVERT DE LA COLLEGIALE NOTRE-DAME

Novembre 2017

LISTE DES PLANS

ECHELLE

Localisation 01

Plan de Localisation – Photographie aérienne

Echelle Graphique

02

Plan de Localisation – Cadastre

1/500ème

État sanitaire 03

Plan du rez-de-chaussée

1/200ème

03

Plan des toitures

1/200ème

05

Coupe longitudinale

1/200ème

06

Coupe transversale AA

1/100ème

08

Elévation Sud

1/200ème

BUREAU MANCIULESCU ACMH & ASSOCIES 214, rue de Grenelle 75007 PARIS Tél : 01 45 50 22 01 E-mail : s.manciulescu@wanadoo.fr E-mail : s.manciulescu@gmail.com


Poissy  
Poissy  
Advertisement