Page 1

Le prix de l'Equerre d'Argent, prix d'architecture décerné par le Groupe Moniteur distingue un bâtiment français terminé dans l'année. Il récompense à égalité le maître d'ouvrage et les concepteurs.

La ville de Nice, lauréate du concours “Pôles d'excellence de cœur de ville” organisé par l'association Concours National des Villes, sous le parrainage du Ministère du Logement et de la Ville.

Le jury international réuni à Paris ce 1er décembre 2008 a désigné les lauréats de la 26e édition des Prix d’architecture du Moniteur. Le prix de l’Equerre d’argent 2008 a été décerné, à l’unanimité du jury, au Pôle multimodal pour le tramway de l’agglomération niçoise à Nice (Alpes-Maritimes) de l’architecte Marc Barani, sous maîtrise d’ouvrage de la Communauté d’agglomération Nice-Côted’Azur (Canca)/mission Tramway.

L e but de ce concours était de détecter, de fédérer et de valoriser

les projets urbains innovants de ces dix prochaines années visant à créer de nouvelles manières de vivre ensemble au cœur des villes. Cette initiative permet de distinguer aujourd’hui les villes françaises exemplaires, désireuses d’apporter leur témoignage et d’échanger savoir-faire et expérience. Le périmètre du projet présenté par la ville de Nice pour régénérer avec cohérence son cœur de ville prend en compte le centre historique, le Paillon et son recouvrement par une coulée verte, le front de mer jusqu’au port, le quartier du port, sans oublier la place Masséna et la place Garibaldi.

La présentation de la candidature de Nice a mis en exergue les thématiques importantes pour le développement harmonieux de Nice, véritable enjeu du projet urbain : préservation et mise en valeur du patrimoine, élément majeur de culture et de tourisme écologie urbaine et environnement pour poursuivre l’essor de Nice dans le respect des principes de développement durable transports, mobilité et accessibilité qui sont les moteurs de l’attractivité niçoise tant pour y vivre que pour la villégiature art de vivre et qualité de vie : qui font de Nice, une grande ville agréable au quotidien.

Ce pôle multimodal réunit un centre de maintenance pour le tramway, un parking relais et la station terminus de la ligne, coincé entre une autoroute, ses bretelles d’accès et d’imposantes barres d’habitations. Le projet, modelé par la ville de Nice toutes en collines abruptes et la mer, s’installe ainsi dans un espace résiduel coincé entre une autoroute, ses bretelles d’accès et des bars d’habitation. Le projet creuse la pente. De vastes puits de lumière traversent tous les niveaux et complètent le dispositif. "Le projet a permis de donner une dimension sociale à notre intervention, ajoute Barani. Il a densifié un quartier marqué essentiellement par la violence du réseau autoroutier, raccordé l’ensemble de logements à la ville, donné une identité au quartier." Ce tout ce nouveau paysage urbain, 14

Nice, lauréate nationale dans la catégorie

villes de plus de 100.000 habitants

Pour Christian Estrosi, Député-maire de Nice, il est essentiel, tout en lançant une démarche stratégique pour l’ouest de Nice, future “Eco vallée”, de régénérer le cœur de ville.

Il souhaite instituer de nouvelles façons de vivre ensemble en faisant la Ville avec tous les partenaires, publics et privés, en association avec la population niçoise et appelle l’attention de tous sur l’espace public, lieu commun et collectif par essence, son usage et son esthétique. Cette volonté ambitieuse de renouvellement urbain se traduit donc concrètement dans le cœur de ville par une redéfinition des espaces publics prenant en compte les problèmes de circulation, stationnement et déplacements alternatifs. Il s’agit de retisser des liens forts entre ces différents quartiers, et de créer ou renforcer une véritable ceinture d’espaces publics majeurs constituant un relais urbain et social primordial. Le but consiste notamment à retrouver la géographie et les traits urbains de la frontière jadis naturelle du vieux Nice, désormais bâtie et souvent occupée par l’automobile. Nice souhaite ainsi conforter ce Pôle d’excellence dans ses atouts traditionnels tout en l’adaptant à des modes de vie plus doux et plus qualitatifs. Ce projet fait partie du programme d’ampleur décidé par le députémaire de Nice pour

“faire de Nice la ville verte de la Méditerranée”. 1. La ligne 2 du tramway,

et la promenade des Anglais

3. La "Coulée verte",

un grand parc urbain sur le Paillon jusqu'à la mer

4. Les Terrasses des Ponchettes

2. La requalification

en promenade piétonne

du Port et son quartier

très cinématographique, revalorise un quartier délaissé. Cette démarche entière a séduit le jury.

3.

Une démarche ambitieuse de renouvellement urbain et de redéfinition

Le projet a du prendre en considération cette contrainte, imbriquant les bâtiments dans une géométrie complexe, selon l’architecte niçois. YD

des espaces publics 1.

4.

2.

15


Esquisse 2009 - 2/5  

le magazine du Syndicat des Architectes de la Côte d’Azur

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you