Issuu on Google+

PRINTEMPS 2011 Volume 9, numéro 1

Au CHA, la « qualité partie de la culture!

», la « sécurité »

et la

« gestion des risques »

font

Agrément Canada définit la qualité des soins et des services par ses huit dimensions, à savoir la sécurité, l’accessibilité, le milieu de travail sain, l’efficacité, l’efficience, la continuité, les services centrés sur les usagers et l’accent porté sur les besoins de la population. Pour Agrément Canada, la sécurité revêt une importance supérieure aux autres dimensions. Ainsi, les pratiques organisationnelles requises (POR) représentent des critères de sécurité, alors que la gestion des risques permet d’assurer celle-ci. Dans l’optique où les termes « qualité », « sécurité » et « gestion des risques » sont intimement liés, voire indissociables, il convient de tisser un réseau d’interactions qui assure le maintien de ce lien. L’instauration de ce tissu collectif s’appelle culture. Or, une culture ne s’écrit pas; elle se vit, se développe et se définit à travers les gestes des intervenants de l’organisation. D’ailleurs, les gens du milieu ont eu le privilège de pouvoir répondre au sondage d’Agrément Canada portant sur la culture de sécurité. Les résultats recueillis ont donc permis de mettre en évidence les éléments suivants, lesquels ne peuvent que renforcer la culture déjà présente dans l’établissement. Ainsi, il est essentiel : de récompenser les mesures qui permettent d’identifier et de prévenir un incident ou un accident; de déclarer les situations qui ont eu ou auraient pu avoir des conséquences chez l’usager; de féliciter les intervenants qui respectent les procédures établies en matière de sécurité, soit, entre autres, la vérification des deux identificateurs et le lavage des mains; d’apprendre des situations à risque ou de celles évitées de justesse, de façon à recourir, en temps opportun, aux filets de sécurité pertinents; d’identifier des mesures correctives et préventives plutôt que de culpabiliser des personnes. Rappelons que la déclaration d’un incident ou d’un accident ne se limite pas à la rédaction d’un rapport. Dès la réception de celui-ci, une analyse parfois sommaire, tantôt approfondie, permettra d’identifier formellement le risque, de l’éliminer ou, à défaut, de contrôler les conséquences qu’il pourrait avoir. Enfin, nous vous prions de noter que la prochaine visite d’Agrément Canada se déroulera du 3 au 8 avril 2011. Sachant que la « qualité », la « sécurité » et la « gestion des risques » guident nos préoccupations quotidiennes, tout en orientant nos décisions et nos actions, c’est donc l’affaire de tous en tout temps! Marie Girard, M.D., M.B.A. Directrice générale


Mot de la directrice générale

.......................................................................................

La 86e nomination du Conseil d’Excellence

....................................................................

1 3

Prix et nominations Dr Pierre Fréchette nommé membre de l’Ordre du Canada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 Prix en médecine interne au Dr Michel Langelier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 5

Nominations du personnel d’encadrement

.....................................................................

Événements Dévoilement d’une toile pour le Centre d’hématologie et d’oncologie du CHA

...................

4 5

Des représentants d’un hôpital de la région de Paris viennent s’inspirer des expériences du CHA et du CHUQ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 Lancement du Guide d’information pour vous et vos proches Journée d’information sur la maladie d’Alzheimer 6

...........................................

6

...........................................................

6

Félicitations aux participants du Pentathlon des neiges 2011! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 Fête des 25 ans de service . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 Semaine nationale du don d’organes et de tissus : du 17 au 24 avril 2011 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13 Direction de la recherche Les nouvelles de la recherche en neurochirurgie à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 Subventions des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Formation « Banques des données et de matériel biologique » . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17

14

À vos mains, partez!

.................................................................................................

18

Le logiciel « Gestion des formulaires » – Un grand pas vers le dossier patient électronique (DPE). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Collecte de sang au CHA

..........................................................................................

IPLAN : le plan de soins informatisé au CHA 18

.................................................................

18 19

Optimisation des processus cliniques ACE-Multi : un outil informatique en soutien à la pratique clinique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 Le Service audiovisuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 Comité exécutif du conseil des infirmières et infirmiers (CECII) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 Le MeSH (Medical Subject Headings) a cinquante ans! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21 Cadeaux de Noël offerts aux patients de l’unité de courte durée gériatrique A-4000 de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21

21

Remerciements au personnel de l’urgence de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 Salon des artisans . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 Départs à la retraite

..................................................................................................

22

Fondation des hôpitaux Enfant-Jésus – Saint-Sacrement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24

2


La 86e nomination du Conseil d’Excellence par Michèle Ricard, présidente du Conseil d’Excellence

La 86e mention du Conseil d’Excellence a été remise à M. Carol Y. Morin, chef du Service de biologie médicale – Laboratoire de pathologie et biologie moléculaire, lors de la fête tenue le 7 décembre 2010, en présence de nombreux parents, amis et collègues de travail. Tout un défi de résumer une carrière aussi bien remplie! Tout un privilège de côtoyer un homme de cet acabit! Tout un exploit de pouvoir exprimer haut et fort la reconnaissance des pairs d’une personne qui fuit les podiums!

Une nano-imperfection a toutefois été gentiment relevée, à savoir l’incapacité de sa voix et de son visage à exprimer la colère.

Des cellules du récipiendaire ont été analysées par Dr Alexander Meisels. Comme le laisse croire le rapport ci-dessous, on note la présence du noyau rare appelé PPPP composé des structures différenciées : Passion – Plaisir – Profondeur – Patience.

Le rapport de contrôle de la qualité des Drs Céline Bouchard et Michel Fortier se lit comme suit :

Rapport de pathologie – partie 1 Information sur la pièce étudiée : Impressionnante, unique. Données macroscopiques : Inlassable disponibilité et capacité de travail, cohabitation remarquable d’un intérêt scientifique et d’une capacité de gestion administrative, expert de l’infiniment petit, stable et inébranlable derrière le microscope. Diagnostic histopathologique : Dans la catégorie générale des GRANDS au caractère in situ, donc non envahissant. Est-ce qu’on décrit actuellement un saint, soit un homme digne d’un grand respect ayant une haute valeur morale? Il n’accepterait jamais ni ne rechercherait une telle dévotion. S’agit-il simplement d’un homme sain pourvu d’un esprit bienfaisant? Explication trop facile lorsqu’on se voue ainsi à l’humain, ci-après nommé l’infiniment grand. Comment a-t-il su être si bien ceint par ses pairs et partenaires? Une aptitude? Plutôt une grande préoccupation pour l’humain. Qu’est-ce qui pousse un chercheur à considérer les néoplasies intra-épithéliales cervicales aussi appelées CIN? Un désir inné et sincère d’améliorer la santé des femmes? Dr Simon Jacob a apposé son seing au bas d’un prochain rapport, lequel répond en partie à ces questions.

Rapport de pathologie – partie 2 Aspect architectural : Professionnel, respectueux, inestimable, clairvoyant. Étendue de l’influence : Aimé de tous, très agréable, très près des gens, qualités humaines en nombre anormalement élevé. Micro-invasions surprenantes : A assuré la crédibilité dans le dossier du cancer du sein; a établi le lien entre le virus du papillome humain et le cancer du col utérin; a développé la biologie moléculaire au CHA.

Vous connaissez, vous aussi, une personne qui fait toute la différence dans votre milieu de travail? Hâtez-vous de nous la faire connaître! Le formulaire électronique de mise en candidature est disponible dans l’intranet du CHA ou en appelant au poste interne 5654. Peut-être serez-vous de la prochaine fête?

Homme d’équipe, expert, exemple probant d’intégrité scientifique, serein, patient, dévoué, affable, humble et au rayonnement international. L’examen précédent fut complété par l’analyse du frottis par Dr Robert Dubé.

Atout précieux en raison de sa compétence, son expérience et de sa polyvalence. Aiguillage du service dans l’ère du 3e millénaire à l’aide des technologies nouvelles. Capacité et aptitude à gérer les humains dans le changement. Mme Lucie Genest, voisine de microscope, peut témoigner de ce qui suit avec un plaisir à peine contenu :

Parcours scientifique éloquent. Parcours professionnel unique. Parcours exemplaire d’enseignant. Auteur, coauteur et chercheur de renommée internationale. Personnalité d’une rare qualité. Homme de labeur et de valeurs pour qui l’excellence ne constitue pas une fin mais un moyen. La mention d’Excellence ne couronne pas principalement sa contribution exemplaire, voire indescriptible, à la qualité des soins et services. Elle met formellement en évidence le caractère unique, constant et humain de sa personnalité, à savoir sa générosité de cœur et d’esprit, sans égard aux difficultés et aux énergies requises. La fête semble bien modeste pour remercier l’ami inconditionnel de la femme et des êtres aux prises avec un problème de santé mentale.

Le Conseil d’Excellence ne doit pas être confondu avec le Gala Saphir. Les candidats à la mention du Conseil d’Excellence sont uniquement présentés par un groupe de pairs (jamais par le candidat lui-même). La mention d’Excellence constitue une reconnaissance individuelle; elle ne peut donc pas être décernée à un groupe d’individus. Elle reconnaît principalement les qualités interpersonnelles et humaines d’une personne dans le contexte où les projets et les réalisations occupent une place secondaire dans l’évaluation du jury de sélection.

3


PRIX ET NOMINATIONS Dr Pierre Fréchette nommé membre de l’Ordre du Canada Le 9 février 2011, le conseil d’administration du CHA a tenu à adresser une motion de félicitations au Dr Pierre Fréchette pour sa nomination, le 30 décembre 2010, à titre de membre de l’Ordre du Canada. Cette distinction honorifique civile est l’une des plus prestigieuses au pays et vise à reconnaître l’œuvre d’une vie ainsi que le dévouement ou la contribution exceptionnelle d’une personne envers la communauté, notamment pour son apport dans le domaine de l’évacuation aéromédicale. Dr Fréchette a été récipiendaire du Prix Persillier-Lachapelle, en 2007, en plus d’être nommé chevalier de l’Ordre national du Québec, en juin 2008, et de recevoir la médaille Gloire de l’Escolle de l’Association des diplômés de l’Université Laval, le 12 mai 2009. Le conseil d’administration et la direction du CHA sont heureux de souligner cette nouvelle reconnaissance, témoignant de sa contribution inestimable au sein de l’établissement et dans le réseau de la santé et des services sociaux.

Prix en médecine interne au Dr Michel Langelier Lors de son 12e congrès annuel, l’Association des spécialistes en médecine interne du Québec (ASMIQ) a remis le Prix d’excellence en médecine interne au Dr Michel Langelier, interniste à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, pour souligner sa carrière académique, clinique ou communautaire ainsi que sa contribution au rayonnement de la médecine interne. Nos sincères félicitations au Dr Langelier pour cette reconnaissance.

Nominations du personnel d’encadrement par Roger Grenon, directeur des ressources humaines

La Direction des ressources humaines est heureuse de diffuser les nominations du personnel d’encadrement des derniers mois.

4

Mme Ginette Perron

Mme Ana Marin

Coordonnatrice du programme-clientèle du Centre d’excellence sur le vieillissement de Québec (CEVQ)

Coordonnatrice des activités du comité d’éthique de la recherche

Mme Marie-Chantal Couture Directrice du Centre de pastorale de la santé et des services sociaux (CPSSS)


ÉVÉNEMENTS Dévoilement d’une toile pour le Centre d’hématologie et d’oncologie du CHA Le 17 décembre 2010, la directrice générale, Dre Marie Girard, accompagnée du Dr Robert Delage, chef du Service d’hématooncologie, ont eu le plaisir de procéder au dévoilement d’une toile offerte par la compagnie HoffmannLa Roche Limitée, en collaboration avec la Fondation des hôpitaux Enfant-Jésus – Saint-Sacrement et la Fondation de la greffe de moelle osseuse de l’Est du Québec. Cette toile, constituée d’un recueil de dessins d’oiseaux, a été réalisée par plusieurs patients greffés et amis de la Fondation de la greffe de moelle osseuse de l’Est du Québec. Elle sera installée dans la nouvelle unité d’hématooncologie qui sera construite prochainement au 6e étage, à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus.

De gauche à droite : M. Marcel Côté, peintre, Dr Robert Delage, chef du Service d’hémato-oncologie, Mme Lorraine Guay, directrice générale de la Fondation de la greffe de moelle osseuse de l’Est du Québec, Dre Marie Girard, directrice générale du CHA, Mmes Karine Tremblay, Hoffman-La Roche Limitée, Denyse Turcotte, directrice générale de la Fondation des hôpitaux Enfant-Jésus – Saint-Sacrement.

La remise du recueil des dessins ayant servi à la réalisation de la toile en présence du Dr Robert Delage, Mmes Karine Tremblay et Denyse Turcotte, Dre Marie Girard.

Des représentants d’un hôpital de la région de Paris viennent s’inspirer des expériences du CHA et du CHUQ Le CHA et le CHUQ ont accueilli, les 27 et 28 janvier 2011, des représentants du Centre hospitalier Sud Francilien (CHSF), au sud de Paris, qui ouvrira prochainement ses portes. Les visiteurs ont pu constater les projets novateurs inspirés par les équipes des établissements de la région de Québec, particulièrement à l’égard du système de réapprovisionnement des fournitures médicales et du circuit du médicament. Leur visite au CHA a été réservée à la présentation du circuit du médicament qui s’inscrit dans une démarche d’amélioration globale de performance et de sécurité, entraînant de nombreux avantages pour le personnel des soins infirmiers et les pharmaciens. De plus, les visiteurs ont assisté à la présentation du système de réapprovisionnement des fournitures médicales aux unités de soins, au bloc opératoire et à la pharmacie. Ces systèmes informatisés permettent, notamment, de libérer le personnel des tâches logistiques, leur assurant ainsi davantage de temps pour les soins aux usagers. Lors de leur deuxième journée dans la Capitale-Nationale, les visiteurs ont assisté à une présentation du circuit du médicament robotisé et automatisé au CHUQ. M. Alain Verret, directeur général du CHSF, a été satisfait de son séjour. Il a particulièrement apprécié les exemples de développement et d’initiatives ainsi que l’accueil qui lui a été réservé.

De gauche à droite : M. Richard Morency, chef du Département de pharmacie, CHA M. Dominique Delpech, directeur délégué projet, CHSF Mme Danielle Doyon, pharmacienne, chargée de projet – dossiers pharmaceutiques, Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale M. Alain Verret, directeur général, CHSF M. Jean-Paul Byczek, ingénieur, chargé de missions logistiques, CHSF Mme Nathalie Thibault, adjointe au directeur des soins infirmiers, CHA M. Noël Pouliot, chef du Service de l'approvisionnement, CHA M. Guy Gignac, directeur général adjoint aux affaires administratives, CHA

5


Lancement du Guide d’information pour vous et vos proches

Le 28 janvier 2011 a eu lieu le lancement du Guide d’information pour vous et vos proches, s’adressant à la clientèle hospitalisée du CHA. Cette nouvelle édition regroupe les renseignements et les principales directives utiles lors d’une hospitalisation. La réalisation de ce guide a été rendue possible grâce à la contribution financière du comité des usagers, de l’Association des bénévoles de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, de l’Association des bénévoles de l’Hôpital du Saint-Sacrement, de la Fondation des hôpitaux Enfant-Jésus – Saint-Sacrement et des commanditaires suivants : Savard ortho-confort, Excelso, Hôpitel ainsi que les deux pharmacies installées dans nos murs, sous la bannière Uniprix.

Sr Huguette Michaud, membre du comité des usagers, Mme Denyse Turcotte, directrice générale de la Fondation des hôpitaux EnfantJésus – Saint-Sacrement, Mme Marielle Philibert, présidente du comité des usagers, Dre Marie-Girard, directrice générale du CHA.

Les renseignements contenus dans ce guide sont également accessibles sur l’Internet du CHA, sous Services à la clientèle. Nous remercions très sincèrement toutes les personnes qui ont participé au financement de ce guide fort attendu.

Journée d’information sur la maladie d’Alzheimer par Geneviève Damasse, neuropsychologue

Le 30 janvier 2011, dans le cadre du Mois de sensibilisation à la maladie d’Alzheimer, la Société Alzheimer de Québec a organisé une journée d’information pour le public au Pavillon AlphonseDesjardins de l’Université Laval. Plusieurs intervenants et partenaires ont pris part à l’événement et étaient sur place pour renseigner la population sur les différents aspects de la maladie d’Alzheimer, soit des médecins, chercheurs, professionnels de la santé, notaires, protecteurs des citoyens, membres de la Société d’Alzheimer, représentants pharmaceutiques, conseillers en hébergement, entreprises de service à domicile, etc. La conférence prononcée par Dr Rémi Bouchard, responsable de la Clinique de la mémoire et de la recherche sur l’Alzheimer à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, intitulée « La maladie d’Alzheimer : d’hier à aujourd’hui » a été particulièrement appréciée. Tout au long de la journée, les membres de l’équipe de la Clinique de la mémoire et de la recherche sur l’Alzheimer à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus étaient disponibles à leur kiosque pour répondre aux questions du grand public. Nous pouvons être fiers de l’implication et de la générosité de cette équipe du CHA, composée de médecins et de professionnels de la santé, préoccupée par l’importance d’informer la population sur cette maladie.

6

De gauche à droite, 1re rangée : Drs Rémi Bouchard, responsable de la Clinique de la mémoire et de la recherche sur l’Alzheimer, Louis Verret, neurologue, 2e rangée : Stéphane Poulin, neuropsychiatre, Dres Marie-Pierre Fortin, gériatre, Michèle Houde, géronto-psychiatre, Mme Geneviève Damasse, neuropsychologue, M. Germain Ferland, infirmier de recherche, Mmes Nancy Cyr, infirmière clinicienne, Mélanie Harvey, infirmière de recherche.


Félicitations aux participants du Pentathlon des neiges 2011!

Le 20 février dernier, 40 intervenants du CHA, formant huit équipes, ont participé avec plaisir et convivialité aux différentes épreuves, lors de la Journée Santé et Services Sociaux du Pentathlon des neiges sur les Plaines d'Abraham. Ainsi, les équipes du CHA ont affronté celles des autres établissements de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale dans une compétition amicale. Félicitations à tous les participants pour leur performance exceptionnelle et merci aux personnes qui sont venues les encourager!

Préparez-vous pour le retour de l’événement l’an prochain! Visitez le site du Pentathlon des neiges (pentathlondesneiges.com) pour consulter les résultats finaux de vos équipes respectives. Pour visionner les photos prises durant l’événement, visitez le « Groupe officiel du CHA » sur Facebook ou sur l’intranet du CHA, dans Dernières nouvelles.

7


FÊTE des 25 ans de service

Les 18 et 20 janvier 2011, la Direction générale soulignait, par une activité de reconnaissance, les 25 ans de service du personnel et des médecins du CHA. À cette occasion, une montre a été offerte à chacune des personnes honorées. Cette journée s’est terminée par une réception qui a été très appréciée de tous.

Il y a lieu de mentionner et surtout de féliciter Mme Pauline Beaupré, agente administrative au Service d’imagerie médicale de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, qui célébrait ses 50 ans de service. La direction désire la remercier pour son dévouement et sa fidélité envers l’organisation et souhaite pouvoir continuer de bénéficier de son expertise.

Hôpital de l’Enfant-Jésus Direction des ressources financières

Direction des soins infirmiers

M. Gilles Bernard Mme Ginette Taillon

M. Bertrand Bouchard Mme Carole Caron Mme Claudette Charette Mme Brenda Kelly M. Christian Langevin Mme Claire-Lucille Laverdière M. Simon Leblond Mme Guylaine Le-Tiec Mme France Maltais Mme Sylvie Michaud Mme Sylvie Mongrain Mme Lyne Robichaud Mme Shirley Rooney Mme Marlène Têtu Mme Sylvie Turcotte Mme Louise Villeneuve

Direction générale adjointe aux affaires administratives Mme France Allard Mme Évelyne Audet Mme Lise Belleau Mme Sylvie Bion Mme Martine Blanchette Mme France Borgia Mme Sandra Bourbonnais Mme Hélène Girard Mme Christine Goudreault Mme Janette Laliberté M. Pierre Martel Mme Josée Morency Mme Marlène Samson Mme France St-Laurent

Direction des services professionnels M. Alain Boulé Mme Martine Caron

Direction générale adjointe aux affaires cliniques

Direction des services techniques

Mme Hélène Beaupré Mme Guylaine Bisson Mme Geneviève Damasse M. Denis Lafond

M. Daniel Filion M. Mario Filteau M. Luc Martineau Mme Michèle Roger Médecins Dr Denis Brunet Dr Carrol Imbeault Dr Pierre Lavallée Dr Luc Lemire Dr Jacques Morin

8


Hôpital de l’Enfant-Jésus

Dre Marie Girard, directrice générale, et M. Roger Grenon, directeur des ressources humaines, se sont joints aux groupes pour les photos. 9


Hôpital de l’Enfant-Jésus

10


Hôpital du Saint-Sacrement Direction générale adjointe aux affaires administratives M France Beaudoin Mme Hélène Gingras Mme Josée Laliberté Mme Colette Michaud Mme Sylvie Roy Mme Sophie Soulard me

Médecins Dr Jean-Pierre Canuel Dr Marc-André Côté Dre Patricia-Ann Laughrea Dre Hélène Otis

Direction générale adjointe aux affaires cliniques Mme Isabelle Carpentier Mme Hélène Tremblay Direction des soins infirmiers Mme Andrée Bégin Mme Diane Côté Mme Aline De Quirini Mme Guylaine Déry Mme Guylaine Desmeules Mme Johanne Gaboury Mme Suzanne Gagnon Mme Lucie Laberge M. Bruno Labrecque Mme Christine Lavigne Mme Marie-Josée Marquis Mme Louise Masson Mme Lise Morin Mme Louise Tremblay Mme Claudine Tremblay Mme Josée Vézina Direction des ressources humaines Mme Rachel Boissonnault Direction des services professionnels Mme Johanne Fréchette Direction des services techniques Mme Lucie Dubuc Hôpital du Saint-Sacrement

11


H么pital du Saint-Sacrement

12


Semaine nationale du don d’organes et de tissus : du 17 au 24 avril 2011 par Renée L’Heureux, infirmière-ressource en don d’organes et de tissus

« De nouvelles mesures pour favoriser le don d’organes » Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Dr Yves Bolduc, a annoncé d'importantes mesures qui visent à favoriser le don d'organes et de tissus. Ainsi, un nouveau projet de loi intitulé Loi facilitant les dons d'organes et de tissus a été sanctionné le 10 décembre 2010 et ses dispositions sont entrées en vigueur, le 28 février 2011.

les deux dernières années. En 2010, Québec-Transplant a connu sa pire année depuis plus de 10 ans : seulement 119 donneurs d’organes décédés comparativement à 138 en 2009. En observant le tableau, on constate que le nombre de transplantations a diminué de près de 15 % pendant que le nombre de personnes inscrites sur la liste d’attente augmente annuellement.

Création d’un registre de consentement au don d’organes et de tissus par la RAMQ Toute personne peut, en tout temps, dès sa demande d’inscription à la RAMQ, exprimer, sur un formulaire destiné à cet effet, sa volonté d’autoriser le prélèvement d’organes ou de tissus à des fins de greffe après son décès. Ce consentement est révocable en tout temps. Ce nouvel outil s’ajoute au consentement signifié par l’autocollant apposé au dos de la carte d’assurance maladie. Participation au Registre canadien de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires Le Québec participe au Registre canadien de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires. Cette base de données sert à déterminer les possibilités de transplantation (rein) en tenant compte de paramètres de compatibilité entre des donneurs vivants et des receveurs. Ainsi, toute personne qui souhaite donner un rein à l’un de ses proches, mais qui, en raison d’incompatibilité, ne peut le faire, pourrait, grâce à ce registre, venir en aide à d’autres receveurs. Modification de la Loi sur les normes du travail Cette mesure vise à protéger le lien d'emploi d'un salarié qui doit s'absenter en raison d’un prélèvement vivant d’organes ou de tissus, pour une durée maximale de 26 semaines sur une période de 12 mois. Implantation d’un programme de remboursement pour les donneurs vivants Ce nouveau programme a pour but d’atténuer l’obstacle financier lors de la donation vivante. Ainsi, les donneurs vivants peuvent obtenir un remboursement des dépenses encourues telles que les frais de déplacement, l’hébergement, les repas, le stationnement et les pertes de revenus, pour un montant n’excédant pas 5 715 $. Par cette nouvelle loi, le MSSS souhaite augmenter le nombre de donneurs et de transplantations et ainsi réduire le délai d’attente pour une greffe. Ces mesures arrivent à point, puisque la situation du don d’organes au Québec ne cesse de se détériorer depuis

Il existe deux obstacles au don d’organes : la rareté des donneurs et le refus des familles. Le décès neurologique signifie l’arrêt définitif du fonctionnement du cerveau, qui est irrémédiablement détruit (destruction du tronc cérébral). Il est maintenant possible, dans certaines circonstances, de procéder au don d’organes en l’absence de décès neurologique, soit après un décès cardiocirculatoire (DDC). Un protocole médical est déployé progressivement dans plusieurs hôpitaux pour prélever des reins. Il est à noter qu’il n’existe aucun critère d’exclusion pour le don d’organes. Le donneur d’organes le plus âgé au Québec avait 88 ans, alors que le plus jeune avait 48 heures. À l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, en 2010, le nombre de donneurs d’organes a été sensiblement le même qu’en 2009, soit 20 et 21 donneurs. Le taux de consentement au don d’organes pour les donneurs admissibles a été de 88 %, avec un taux d’identification de 96 %. Enfin, 17 % des donneurs d’organes de la province provenaient de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus. La Semaine nationale du don d’organes et de tissus se tiendra du 17 au 24 avril 2011. Cette période sera le moment propice pour faire connaître vos volontés à vos proches. Par ce geste, vous contribuerez à donner espoir aux personnes en attente de ce précieux don de vie.

13


DIRECTION DE LA RECHERCHE

Les nouvelles de la recherche en neurochirurgie à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus Nouvelle chercheure en neurochirurgie Dre Karine Michaud, spécialisée dans le traitement des tumeurs cérébrales, vient d’obtenir le soutien de la Fondation des hôpitaux Enfant-Jésus – Saint-Sacrement afin d’entreprendre ses travaux de recherche dans le nouveau laboratoire, situé dans les locaux du LOEX. Dre Michaud a gradué en 2001, à la Faculté de médecine de l’Université de Sherbrooke, où elle a poursuivi sa résidence en neurochirurgie. En 2007, elle a entrepris sa formation complémentaire en neuro-oncologie clinique au Centre médical de l’Université de Californie, à San Francisco. Puis, en 2008, elle a débuté sa formation en recherche au Helen Diller Comprehensive Cancer Center de l’Université de Californie, à San Francisco, sous la direction du Dr C. David James. Dre Michaud souhaite utiliser un modèle animal permettant d’évaluer de nouvelles molécules thérapeutiques, seules ou en combinaison, pour le traitement du glioblastome, une tumeur cérébrale particulièrement agressive. L’objectif de ses travaux est d’acquérir des données de sécurité et d’efficacité afin de permettre rapidement le transfert de ces approches thérapeutiques chez les patients. Dre Karine Michaud

Distinctions et prix Nous félicitons nos étudiants et résidents qui ont présenté les résultats de leurs travaux de recherche dans le cadre du congrès annuel de l’Association de neurochirurgie du Québec, qui s’est déroulé les 12 et 13 novembre 2010, à Bromont. Dr Martin Côté a reçu le premier prix pour sa présentation « Méningiomes récidivants : quelles sont les options? », dont les travaux ont été réalisés sous la supervision du Dr Claude Picard, neurochirurgien.

Dre Myreille D’Astous s’est vu quant à elle décerner le prix du jury pour sa présentation « Capsulotomie antérieure pour des cas de troubles obsessifs-compulsifs (TOC) : suivi à long terme », dont les travaux ont été réalisés sous la supervision des Drs Claude Picard, Léo Cantin et Michel Prud’Homme, neurochirurgiens.

De gauche à droite : Dr Louis Crevier, directeur du congrès annuel, Dr Martin Côté, R-5 en neurochirurgie, Dr Jérôme Paquet, directeur scientifique.

De gauche à droite : Dr Louis Crevier, directeur du congrès annuel, Dre Myreille D’Astous, R-3 en neurochirurgie, Dr Jérôme Paquet, directeur scientifique.

Bourse Dans le cadre de son projet de recherche « Le cortex cingulaire antérieur comme nouvelle cible de traitement à l’aide de la stimulation cérébrale profonde auprès de personnes atteintes de dépression majeure réfractaire : étude exploratoire », M. Martin Roy, stagiaire post-doctorant, sous la direction des Drs Léo Cantin et Michel Prud’Homme, a obtenu la bourse Charles-E.-Marchand de la Fondation des hôpitaux Enfant-Jésus – Saint-Sacrement. M. Martin Roy, stagiaire post-doctorant. 14


Publications

Événements à venir

Plusieurs projets de recherche sur la stimulation cérébrale profonde, une technologie de pointe offerte au CHA aux patients atteints de la maladie de Parkinson, ont conduit à la publication des articles suivants : -

Auclair-Ouellet N., Chantal S., Cantin L., Prud’Homme M., Langlois M., Macoir J. Transient executive dysfunction following STN-DBS in Parkinson’s disease, Canadian Journal of Neurological Sciences.

-

Bégin-Larouche J., Pellerin H.-G., Turgeon A.-F., Cantin L., Prud’Homme M., Langlois M., Lessard M.-R. Insertion of deep brain stimulation electrodes for movement disorders : a retrospective cohort study, Neuromodulation, 2010, 13(4), p. 325-331.

-

Jourdain V., Prud’Homme M., Cantin L. Energy consumption in subthalamic deep brain stimulation for Parkinson’s disease, Neuromodulation, 2010, 13(4), p. 325-331.

-

Touzin M., Cantin L., Prud’Homme M. Assessing the accurate localization of electrodes in deep brain stimulation of the subthalamic nucleus by 3D reconstruction, Neuromodulation, 2010, 13(4), p. 325-331.

Les résultats préliminaires concernant l’utilisation des pompes intrathécales de clonidine dans le traitement de la spasticité ont été publiés par Prud’Homme M., Cantin L., Mathieu F., Nolet L., Côté I., CrépeauPrud’Homme C-A., Roy M., Intrathecal clonidine pump as a treatment for spasticity in multiple sclerosis : a case study, Neuromodulation, 2010, 13(4), p. 325-331. Enfin, M. Martin Roy a présenté son projet de recherche dans cette même revue : Roy M., Cantin L., Prud’Homme M. Anterior cingulate cortex as putative target for deep brain stimulation with patient with treatment resistant depression: an exploratory study, Neuromodulation, 2010, 13(4), p. 325-331.

Pour une troisième année consécutive, nous sommes heureux de vous convier en grand nombre au Symposium de Québec sur les avenues thérapeutiques pour les maladies neurodégénératives, les 4 et 5 mai 2011, à l'Hôtel-Musée Premières Nations de Wendake. Cette année, nous accueillerons de nombreux conférenciers de renom qui traiteront des sujets suivants : la maladie de Parkinson avec les présentations de Paul Bolam et de Roger Barker (Royaume-Uni), de Frans Gielen (Pays-Bas), de Serge Przedborsky (New York), de William Hutchison (Toronto), de Pierre Blanchet et de Michel Panisset (Montréal) ainsi que de Denis Soulet (Québec); la maladie d’Alzheimer avec Greg Cole (Los Angeles), Andrea Leblanc et Judes Poirier (Montréal); deux conférences plénières seront présentées par Dr Philip Gildenberg, une sommité mondiale dans le domaine de la neurochirurgie minimalement invasive, ayant publié plus d’une centaine d’articles, dont plusieurs sur la neurochirurgie fonctionnelle pour la maladie de Parkinson; Dr Andres Lozano, reconnu sur la scène internationale pour ses travaux sur les nouvelles approches chirurgicales pour les désordres neurologiques tels que la maladie de Parkinson. Chercheur et neurochirurgien, il a publié plus d’une centaine d’articles dont la plupart traitent de la stimulation cérébrale profonde. Pour toute information, consultez le site Web : www.neurodegenerative.sympoquebec.com

Cette année, la 5e conférence annuelle de la Société canadienne de neuromodulation aura lieu à Vancouver, à l’hôtel Marriott Vancouver Pinnacle, du 10 au 12 juin 2011. Tous les renseignements seront disponibles sous peu à l’adresse suivante : http://www.azimutsge.com/neuromodulation/accueil.html

Départ Nous saluons Mme Danielle Petit, infirmière de recherche, et la remercions pour son implication dans le développement de la recherche en neurochirurgie à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus. Nous lui souhaitons la meilleure des chances pour l’avenir. Merci Danielle!

15


DIRECTION DE LA RECHERCHE (suite)

Subventions des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) Deux équipes de notre centre de recherche ont obtenu une réponse positive à leur demande de subvention aux IRSC, lors du concours tenu à l’automne 2010.

Axe Génie tissulaire et régénération : LOEX

Mme Julie Fradette, Ph.D., de l’axe Génie tissulaire et régénération du LOEX, a obtenu une subvention de 692 633 $ pour une durée de 5 ans pour son projet Tissu adipeux humain reconstruit par génie tissulaire : substituts endothélialisés et compatibles avec la clinique.

La création, en avril 2005, du Centre universitaire d’ophtalmologie (CUO) du CHA, combinée au déménagement, en janvier 2010, du Laboratoire d’organogénèse expérimentale (LOEX) du Centre de recherche du CHA à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, a suscité une opportunité tout à fait unique à l’Université Laval. En effet, le déménagement du LOEX a libéré des espaces de recherche qui ont permis le recrutement des chercheurs Christian Salesse et Sylvain Guérin du Centre de Recherche du Centre hospitalier universitaire de Québec (CHUQ) en santé de la vision. Ces chercheurs ont récemment obtenu une subvention de 600 000 $ de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) et du gouvernement du Québec, dans le cadre du concours du Fonds des leaders qui vise à compléter l’infrastructure de base nécessaire au regroupement de leurs activités de recherche à l’Hôpital du Saint-Sacrement. Cet appareillage permettra également de rehausser l’infrastructure nécessaire pour maintenir les activités de la chercheure Lucie Germain, une collaboratrice de longue date des chercheurs Salesse et Guérin sur la reconstruction de la cornée par génie tissulaire. Ce regroupement permettra de mettre en place une nouvelle dynamique et d’optimiser le maillage de la recherche fondamentale et clinique dans des secteurs de pointe en santé de la vision. Ces chercheurs consacreront leurs efforts à étudier divers troubles visuels qui affligent une proportion grandissante d’individus au sein de notre société et dont les impacts socio-économiques sont très importants. En effet, au Canada, près de 93 000 personnes sont légalement aveugles et 2,1 millions de personnes souffrent d’une perte de vision ne pouvant être corrigée par un moyen optique. Grâce en partie au soutien de la FCI et du gouvernement du Québec, ces chercheurs tenteront, au cours des prochaines années, de mieux comprendre ces maladies oculaires et leur étiologie afin d’améliorer la qualité de vie des canadiens qui en souffrent et la qualité des soins offerts. Ce projet d’infrastructure est unique, puisqu’il inclut des travaux multidisciplinaires de recherche qui s’étendent du gène jusqu’au patient, de la biologie moléculaire au génie tissulaire et de la recherche fondamentale à la clinique. L’impact socio-économique de ces travaux est donc considérable.

Mme Lynne Moore, Ph.D, et Drs Marcel Émond, Natalie Le Sage et Alexis Turgeon de l’axe Traumatologie – Urgence – Soins intensifs, ont également obtenu une subvention de 193 816 $ pour une durée de 3 ans pour leur projet Developing trauma center performance indicators for nonfatal outcome.

Axe Vieillissement M. Martin Lavallière, étudiant sous la direction de M. Normand Teasdale de l’axe Vieillissement, et ses collègues d’AgeLab du Massachusetts Institute of Technology de Boston et de l'Université de Toronto ont remporté le prix Dr Charles H. Miller 2010, lors de la Conférence multidisciplinaire canadienne sur la sécurité routière, qui se déroulait en juin 2010, à Niagara Falls, à la suite de la présentation des résultats de leur étude Effects of age and cognitive workload on lane choice and lane changing behavior.

Il est de plus en plus reconnu que les distractions cognitives au volant augmentent les risques d’être impliqués dans une collision en plus d’avoir des impacts sur la fluidité de la circulation. De plus, certains changements physiques et cognitifs, normalement associés au vieillissement, sont connus pour altérer les performances de conduite. Toutefois, on sait que certains comportements de conduite sont aussi associés à un meilleur jugement et à une prise de risque plus faible avec l’avancement en âge. Dans cette étude, une expérience sur route a été effectuée afin de déterminer les effets de l’âge et de la distraction cognitive sur le nombre de changements de voie effectués et les comportements qui y sont associés. Conclusion : Les conducteurs âgés ont adopté une conduite dite plus conservatrice en n’utilisant pas la voie la plus à gauche, autant que les conducteurs plus jeunes, ainsi qu’en ne changeant pas de voie aussi régulièrement que les 40’s. La charge cognitive associée à la tâche secondaire a eu pour effet de diminuer le nombre de changements de voie chez tous les groupes. Ces résultats suggèrent que les conducteurs de tout âge tendent à réguler leurs comportements de conduite afin de diminuer les risques potentiels de collision, en réponse à l’ajout d’une tâche secondaire à la conduite.

16

Santé de la vision : de la molécule au patient

Axe Traumatologie – Urgence – Soins intensifs Le pourcentage de réussite aux derniers concours des IRSC a été d’à peine 17 %. Ceci n’a toutefois pas empêché notre équipe d’y être très efficace et de voir sa demande de subvention d’équipe acceptée : Alliances dans le domaine mobilité/vieillissement. Dr Marcel Émond, urgentologue au CHA et chercheur principal, a obtenu 1 500 000 $ pour créer une équipe en émergence sur les effets des traumatismes sur la perte de mobilité des personnes âgées. En plus du Dr Marcel Émond, Mme Marie-Josée Sirois et


Dr René Verreault du CHA sont également impliqués comme cochercheurs. Cette subvention majeure implique la collaboration de chercheurs disséminés partout au Canada dans les domaines de la médecine d’urgence, du vieillissement et des traumatismes.

Lemieux J., Goodwin P., Bordeleau L., Lauzier S., Théberge V. 2011 Quality-of-life measurement in randomized clinical trials in breast cancer: an updated systematic review (2001-2009), Journal of the national Cancer, Feb 2, 103(3), p.178-231.

Axe Santé des populations : URESP

L’article était accompagné d’un éditorial, ce qui témoigne de son intérêt.

Dre Julie Lemieux et Mme Sophie Lauzier, Ph.D., toutes deux chercheures à l’URESP, ont récemment publié, avec leurs collègues, un article scientifique dans le prestigieux Journal of the National Cancer Institute :

Le Journal of the National Cancer Institute publie des articles originaux évalués par les pairs, qui décrivent des travaux de recherche réalisés partout dans le monde; il est reconnu internationalement comme l’une des meilleures sources d’information du domaine, en constante évolution, de la recherche et du traitement du cancer.

Formation « Banques des données et de matériel biologique » par Ana Marin, coordonnatrice du comité d’éthique de la recherche

Une formation sur les « Banques des données et de matériel biologique » a eu lieu le 18 janvier 2011, à l’Hôpital du SaintSacrement, organisée par le CHA, en collaboration avec l’Institut universitaire en santé mentale de Québec (IUSMQ). Celle-ci était destinée aux membres des comités d’éthique de la recherche (CÉR) de ces deux établissements. Cependant, des représentants des autres CÉR de la Capitale-Nationale ont également été invités à assister à la formation, alors que cinq autres CÉR de la province ont suivi la formation par visioconférence. Les banques de données et de matériel biologique apportent une grande contribution à la recherche. La réflexion éthique se doit de les accompagner afin de pouvoir mieux conjuguer le développement des connaissances et la protection des participants (des usagers qui participent à la constitution de ces banques) en recherche. Le sujet est actuel, la preuve étant le fait que cette formation a suscité parmi les CER québécois. Qui de mieux pour donner cette formation que Me Michel T. Giroux, avocat et éthicien, membre de plusieurs comités d’éthique clinique et de la recherche, consultant en éthique et droit de la santé, directeur de l’Institut de consultation et de recherche en éthique et droit (ICRED) et membre du groupe-conseil du FRSQ. Il a travaillé sur l’encadrement des banques de données et des banques de matériel biologique à des fins de recherche en santé (les textes sont disponibles sur le site du FRSQ). Me Giroux a débuté cette formation en soulignant l’importance considérable des banques de données et de matériel biologique pour la recherche. Il a affirmé, entre autres, en citant le document

élaboré par le groupe-conseil du FRSQ, que : « Le recours aux banques de données et de matériel biologique présente un intérêt parce qu’il permet de dépasser largement la connaissance anecdotique offerte par un nombre restreint d’informations ou de spécimens biologiques. (…) L’analyse d’un grand nombre de données et d’échantillons augmente la puissance statistique et donc la validité des résultats de la recherche ». Pour ce qui est des aspects juridiques et éthiques des banques de données et de matériel biologique, il a été question du droit au respect de la vie privé, des conditions légales de la constitution d’un dossier sur une personne, du consentement de l’usager dans le cadre d’un projet de recherche pour l’accès à son dossier médical et pour l’utilisation du matériel biologique prélevé sur celui-ci, de la confidentialité des données, et de la gouvernance des banques de données et de matériel biologique. La formation a été grandement appréciée par les participants. D’ailleurs, voici quelques commentaires des membres des CÉR qui ont assisté par visioconférence : « C'était très intéressant et apportait des notions nouvelles à un sujet fort épineux», « Nos membres ont été satisfaits de cette présentation et Me Giroux a été, comme toujours, à la hauteur des attentes », « Les participants ont beaucoup apprécié Me Giroux et le contenu de la visioconférence. Merci. ». Le comité d’éthique de la recherche tient à remercier Me Michel T. Giroux pour cette formation de haut niveau, fort utile pour le milieu, ainsi que l’établissement pour la collaboration financière et technique qu’il a offerte pour la réalisation de celle-ci.

______ (FRSQ. Rapport final du groupe-conseil sur l’encadrement des banques de données et des banques de matériel biologique à des fins de recherche en santé, 2006, p. 7).

17


À vos mains, partez! par Catherine Villemure, conseillère en prévention des infections

Le logiciel « Gestion des formulaires » Un grand pas vers le dossier patient électronique (DPE)

Le déploiement du projet d’hygiène des mains a débuté en janvier dernier au CHA. L’implantation avance à grands pas et tout le personnel a été formé dans la majorité des départements. Des distributeurs de mousse alcoolisée ainsi que des affiches ont été installés au pied des lits des patients afin de faciliter l’accès au lavage des mains et de solliciter la participation de ces derniers au projet. Vous avez certainement remarqué que des intervenants portent au bras un brassard « AQUA », lequel était rose à l’unité de soins A-3000. Ce sont nos personnes-ressources qui participent à l’évolution favorable de la mise en place du projet et qui ont la légitimité de vous rappeler, tout comme les patients, de vous laver les mains si vous avez omis ce geste. Le lavage des mains doit devenir un réflexe, tout comme on attache la ceinture de sécurité en voiture. Si vous n’avez pas encore reçu la visite de l’équipe du Programme de prévention et contrôle des infections pour démarrer le projet, cela ne saurait tarder. Tous les secteurs où le personnel a un contact direct avec les patients seront rencontrés et formés.

par le comité d’implantation du logiciel « Gestion des formulaires »

En prévision de l’implantation du DPE, le CHA a développé le logiciel « Gestion des formulaires » qui est présentement en cours de déploiement. Ce logiciel se veut une première étape avant l’implantation du DPE. Il permettra, entre autres : • D’introduire des codes à barres nécessaires à la numérisation sur tous les formulaires, permettant de réduire le temps d’indexation (sauf les formulaires avec copies carbone); • De mettre à jour l’inventaire de tous les formulaires du CHA; • De disposer de la dernière version d’un formulaire; • D’imprimer plusieurs formulaires en lot pour un même patient ou pour une clinique; • De centraliser la gestion des formulaires; • D’éliminer la perte financière liée à la destruction des formulaires, lors d’une nouvelle version; • De permettre une identification complète de l’usager sur tous les formulaires et ainsi diminuer les risques d’erreurs; • De diminuer l’utilisation d’espace pour l’entreposage de formulaires vierges; • De réduire le temps à identifier les formulaires à l’aide de l’adressographe; • De planifier à l’avance l’impression des formulaires, particulièrement pour les cliniques. L’arrivée de ce logiciel impliquera le retrait graduel des formulaires en couleurs. Pour toute question, nous vous invitons à communiquer avec Mme Sophie Roy, adjointe au chef du Service des archives médicales à l’Hôpital du Saint-Sacrement, au poste 7749.

Nous vous remercions de l’accueil positif que vous avez démontré au projet. Nous sommes conscients que des efforts demeurent à venir pour chacun d’entre vous, mais soyez assurés que vous serez fiers de constater l’augmentation du taux de compliance au lavage des mains. Les grands gagnants seront assurément les patients. N’oubliez pas de consulter la section de la prévention des infections sur l’intranet. Des renseignements, des documents et des vidéos sont disponibles sur différents sujets.

COLLECTE DE SANG AU CHA par Carole Bolduc, responsable HSS, et Francine Bastille, responsable HEJ

Héma-Québec et ses bénévoles reviendront au CHA, au mois d’avril 2011. Encore une fois, tout le personnel sera invité à participer en grand nombre à cette collecte de sang, sous la présidence d’honneur de M. Jacques Émond, directeur des soins infirmiers du CHA. L’unité mobile s’installera le mardi 26 avril 2011, à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, et le mercredi 27 avril prochain, à l’Hôpital du Saint-Sacrement. D’autres renseignements seront diffusés au cours des prochaines semaines.

18


IPLAN : le plan de soins informatisé au CHA par Mario Bolduc, adjoint clinico-administratif au directeur des soins infirmiers, et Johanne Simard, chargée de projet informatique

Depuis quelques mois, une équipe clinique de la Direction des soins infirmiers travaille, en collaboration avec le Service des systèmes d’information, sur le plan de soins informatisé, et ce, en partenariat avec le CHUQ. Le plan de soins informatisé sera élaboré sur le même modèle que celui de Requêtes et Résultats sur le portail CristalNet. Il sera principalement utilisé par le personnel infirmier et remplacera le traditionnel plan de soins ou « kardex ». Dans cette application, l’infirmière effectuera sa collecte initiale de données, planifiera les soins et les traitements de ses patients, en fonction des prescriptions médicales et de sa pratique autonome. Celle-ci

permettra aussi la production d’outils de travail tels que la note d’observation au dossier et le plan de travail des préposés aux bénéficiaires. Également, un rapport synthèse sera disponible à l’assistante infirmière-chef afin de lui offrir une vue d’ensemble de ses patients et de permettre une meilleure planification des départs. De plus, au cours des prochains mois, une unité de soins sera ciblée pour utiliser cette application. Selon les résultats obtenus, un plan de déploiement suivra. Aussi, plusieurs défis attendent les chargés de projet de ce dossier, soit l’intégration au plan thérapeutique infirmier (PTI) et la mise en application adaptée à la réalité du CHA.

Optimisation des processus cliniques ACE-Multi : un outil informatique en soutien à la pratique clinique par Stéphane Tremblay, conseiller cadre en développement des pratiques interprofessionnelles, Anne Frenette, chargée de projets informatiques, Caroline Ménard, conseillère en évaluation et développement au niveau clinique, et Vincent Brousseau, chargé de projets

Depuis le mois de janvier, le CHA a débuté l’implantation d’un projet d’optimisation des processus cliniques pour la trajectoire de la clientèle en perte d’autonomie liée au vieillissement (PALV) par l’introduction de la solution informatique Assistant clinique électronique multidisciplinaire (ACE-Multi), centrée sur l’usager et son cheminement clinique. Cet outil informatique permet de consulter, en temps réel, l’ensemble des données cliniques de l’usager qui doivent être partagées entre les membres de l’équipe interdisciplinaire. En plus de la consultation continue des renseignements cliniques, ACE-Multi offre de nombreuses possibilités, notamment les suivantes : • collecter les données cliniques; • analyser l’historique des épisodes de soins; • examiner l’ensemble des observations, des notes et des rapports de tous les intervenants; • rédiger les notes d’évolution, les diagnostics et les problématiques cliniques sur un support électronique; • compléter et consulter le plan d’intervention disciplinaire et interdisciplinaire; • créer des rapports cliniques.

Grâce au partage des renseignements cliniques communs, l’outil ACE-Multi favorise la réduction de la duplication de la saisie de données, libérant ainsi davantage de temps aux activités professionnelles. L’objectif poursuivi est d’optimiser l’épisode de soins en vue d’offrir une meilleure qualité de services à la clientèle. Les gains réalisés dans les autres établissements du réseau de la santé ayant adopté cette formule s’avèrent significatifs. Cette optimisation de processus s’inscrit directement en soutien aux travaux de renforcement du travail interprofessionnel au CHA. L’outil ACE-Multi est modelé et adapté aux réalités cliniques de chaque clientèle, favorisant l’harmonisation des pratiques et clarifiant les rôles et les responsabilités dans chacun des continuums de soins du patient. Dans un premier temps, l’outil ACE-Multi sera déployé sur deux sites pilotes, soit à l’unité de jour d’évaluation gériatrique (UJEG) et à l’unité de courte durée gériatrique (UCDG). Par la suite, il sera étendu à l’ensemble des unités desservant la clientèle gériatrique et, ultérieurement, aux clientèles d’oncologie et de traumatologie.

19


LE SERVICE AUDIOVISUEL par l’équipe du Service audiovisuel

En constante évolution depuis sa création en 1963, alors que la plupart des travaux se réalisaient à la main, le Service audiovisuel a su s’adapter aux nouvelles technologies. Encore méconnu par certains, il demeure une ressource importante du CHA. Sa mission première est de produire des documents audiovisuels devant servir de support à l’enseignement universitaire, à la recherche, au diagnostic ainsi qu’à la publication scientifique. De façon complémentaire, le personnel du service soutient l’organisation pour des projets ou des événements spéciaux.

et vous invitons à consulter le Service audiovisuel pour la production et la diffusion de vos prochains projets. Pour nous joindre, composez l’un ou l’autre de ces numéros, soit le 418 649-5650 à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus ou le 418 682-7637 à l’Hôpital du Saint-Sacrement.

Une multitude de services sont offerts, lesquels seront présentés dans les prochaines éditions de L’Intercom : photographie médicale, infographie, production vidéo, visioconférence, création d‘images pour publication, couverture d’événements spéciaux, production d’affiches scientifiques (posters), conception de dépliants d’enseignement, réservation de salles, prêt des équipements et support technique. Ainsi, avec l‘arrivée de nouveaux membres au sein de l’équipe, nous tenons à vous les présenter L'équipe du Service audiovisuel L'équipe du Service audiovisuel à HEJ : Mme Mélanie Nadeau, à HSS : Mme Marie-Christyne Renaud, photographe médicale, M. Rémy Villeneuve, technicien audiovisuel, Mme Élène Porter, graphiste/illustratrice médicale, photographe médicale, Mme Jennifer Bergeron, photographe médicale. M. Christian Potvin, technicien audiovisuel.

Comité exécutif du conseil des infirmières et infirmiers (CECII) par Julie Blanchet, vice-présidente du CECII

Fêtons ensemble! Cette année, la Semaine de l'infirmière se déroulera du 9 au 15 mai 2011. Le « brillant, le scintillant et l’étincelant » seront à l’honneur! Nous vous invitons à vous parer d’un objet décoratif brillant afin de souligner l’événement.

Soulignez le travail de vos collègues et mettez « en lumière » ce qui est souvent dans l’ombre. Prenez quelques minutes pour soumettre la candidature d’une collègue à l’un de ces prix, et ce, avant le 1er avril 2011 : • •

Les infirmières… « On brille » par notre dévouement, notre expertise et la qualité des soins que nous offrons à notre clientèle! Participez à la fête! Nous vous invitons à faire parvenir vos suggestions au CECII pour que ce moment soit souligné à la hauteur du travail accompli. L'assemblée générale annuelle ainsi que la remise des différents prix auront lieu le jeudi 12 mai 2011.

Le prix « coup de cœur » pour une collègue qui rayonne dans son milieu de travail par son amour de la profession. Le prix « leadership PTI » pour une infirmière, une infirmière ressource, une assistante infirmière-chef ou une chef d’unité de soins qui se distingue par le leadership qu’elle démontre en intégrant le plan thérapeutique infirmier (PTI) dans sa pratique professionnelle. Le prix « mentor » du CRII pour une infirmière qui est un modèle pour la relève en lui permettant de s’épanouir et d’apprendre.

Les formulaires de mise en candidature sont disponibles auprès des chefs d’unités de soins et des assistantes infirmières-chefs (AIC). Vous y trouverez la démarche à suivre pour donner un moment de « rayonnement » à vos collègues. Au plaisir de fêter ensemble!

20


Le MeSH (Medical Subject Headings) a cinquante ans! par Zorica Djordjevic, chef d’équipe à la bibliothèque médicale

Le 18 novembre 2010, la Bibliothèque nationale de médecine des États-Unis (National Library of Medicine – NLM) a souligné le 50e anniversaire du MeSH. Le MeSH est un vocabulaire contrôlé de la base de données Medline. En d’autres mots, c’est un ensemble de termes préférentiels utilisés pour indexer les documents dans Medline. Cet outil, certes complexe mais précis, est un atout pour la recherche d’information. Soulignons quelques avantages du MeSH : ‰ Couverture des variations terminologiques et orthographiques d’un terme (ex. : les termes Encephalon Disease, Encephalon Diseases, Brain Disorder, Brain Disorders, Intracranial CNS Disorders, Brain Pathology, etc., tous regroupés sous un seul MeSH : Brain Diseases); ‰ Option Renvoi (See also) donne l’aperçu d’autres concepts possiblement utiles pour la recherche; ‰ Descripteurs (Subheadings) permettent d’affiner la recherche en utilisant les qualificatifs précis; ‰ Possibilité de préciser la recherche en choisissant la case Sujet principal (Major Topic) de l’article; ‰ Par défaut, la hiérarchisation des concepts du MeSH tient compte de tous les termes spécifiques d’un descripteur. Cette option peut être annulée en cliquant sur la case Do not include MeSH terms found below this term in the MeSH hierachy.

L’utilisation du MeSH permet donc de peaufiner une stratégie de recherche et d’augmenter le nombre de résultats pertinents. Toutefois, dans certaines situations, la recherche par MeSH ne fournit pas les résultats espérés. Cela peut se produire quand les références sont très récentes et pour lesquelles le MeSH n’a pas encore été attribué. Pour repérer ces articles, il faut interroger PubMed en utilisant le vocabulaire libre, c’est-à dire le plus grand nombre de mots-clés qui décrivent un sujet. Selected Readings in Plastic Surgery (SRPS) Les bibliothèques médicales du CHA sont maintenant abonnées à la publication SRPS. Cette série de monographies comprend des analyses d’experts qui abordent les sujets traitant de chirurgie cosmétique et reconstructive. Au moment de la publication de L’Intercom, quatre des trente numéros prévus par l’éditeur sont disponibles. Les autres seront ajoutés à leur publication d’ici 2015. Pour consulter SRPS, rendez-vous sur l’intranet, dans la section Enseignement/Services/Bibliothèques médicales.

Cadeaux de Noël offerts aux patients de l’unité de courte durée gériatrique A-4000 de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus Dr Daniel Boulet, physiatre et chef du Service de physiatrie à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, a obtenu l’accord de ses collègues afin que les sommes habituellement réservées aux échanges de cadeaux, lors de leur réception de Noël, soient plutôt destinées à l’achat de cadeaux pour les patients de l’unité de courte durée gériatrique A-4000. Mme Mélanie Cloutier, infirmière-chef, a procédé minutieusement à l’achat des cadeaux pour un total de 500 $ à la Boutique Petite Pensée. Les bénévoles de la boutique ont, pour leur part, réalisé les emballages-cadeaux. C’est donc le 22 décembre dernier que Dr Boulet, accompagné de Dr Julien Quinty, R-3 en physiatrie, et de Sr Huguette Michaud, complice de ce projet, a remis les cadeaux personnalisés à l’unité de courte durée gériatrique A-4000. La direction tient à remercier et à féliciter sincèrement Dr Boulet, ainsi que ses collègues physiatres, pour ce geste honorable.

Mme Rita Pedneau, patiente, entourée du Dr Julien Quinty, R-3 en physiatrie, Dr Daniel Boulet, physiatre, Sr Huguette Michaud, vice-présidente du comité des usagers, Mme Mélanie Cloutier, infirmière-chef à l’unité de courte durée gériatrique A-4000.

21


Remerciements au personnel de l’urgence de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus

Salon des artisans

La direction du CHA souhaite féliciter et remercier les membres de l’équipe de l’urgence de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus. Ces derniers ont porté secours aux blessés lors de l’accident survenu le 21 décembre 2010, à quelques mètres de l’hôpital, impliquant une ambulance et un camion-remorque. Leur rapidité d’intervention et leur professionnalisme méritent d’être soulignés.

Les exposants du Salon des artisans 2010 désirent remercier celles et ceux qui sont venus les encourager, en novembre dernier, à l’entrée principale de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus. Au plaisir de vous accueillir au prochain Salon des artisans en novembre 2011.

Gracieuseté de M. Steve Jolicoeur, photographe

DÉPARTS À LA RETRAITE

Direction générale adjointe aux affaires cliniques Centre d’excellence sur le vieillissement de Québec (CEVQ) par l’équipe du CEVQ

Mme Louise Talbot, qui a exercé le rôle de coordonnatrice au Centre d'excellence sur le vieillissement de Québec (CEVQ) au cours des deux dernières années, a quitté pour une retraite qui s'annonce très active. Durant son mandat, elle a su faire profiter le CEVQ de sa vaste expérience acquise, tant en milieu hospitalier qu'en CLSC et en CHSLD. Elle a réussi à établir, dans un court laps de temps, de nombreux partenariats avec d'autres organisations ou organismes ayant à cœur le vieillissement. Nous la remercions pour l'énergie et le temps qu'elle a consacrés au développement du CEVQ. Bonne retraite!

22


DÉPARTS À LA RETRAITE (suite)

Direction des soins infirmiers par Chantal Paradis, technicienne en administration

Le 24 novembre 2010, tous les membres de la Direction des soins infirmiers s’étaient réunis, à la réputée salle à manger du Cercle de la Garnison de Québec, pour partager un magnifique repas, afin de souligner le départ à la retraite de sept collègues de travail.

Mme Suzelle Asselin

Mme Hélène Clavet

M. Denis Leclerc

Coordonnatrice des activités, HEJ

Cadre-conseil intérimaire en développement et évaluation des soins – secteur psychiatrie, CHA

Chef d’unités de soins, HEJ

Mme Suzanne Martel

Mme Hélène Renaud

Mme Danielle Robitaille

Mme Lise Savard

Chef d’unités de soins – chirurgie A-3000 et E-2000, HEJ

Coordonnatrice intérimaire clinico-administrative des activités chirurgicales, CHA

Cadre-conseil en développement et évaluation des soins – secteur hématooncologie, CHA

Coordonnatrice des activités, HEJ

La Direction des soins infirmiers tient à remercier sincèrement chaque retraité pour son engagement exemplaire, son implication et sa contribution au sein de l’établissement. À vous tous, une excellente retraite!

Unités de soins en médecine à l’Hôpital du Saint-Sacrement par l’équipe de soins en médecine

C’est à la fin de l’année 2010, dans le cadre d’une soirée, que l’équipe de médecine de l’Hôpital du Saint-Sacrement a tenu à souligner le départ à la retraite de six de ses collègues de travail : Mme Johanne Braun, infirmière auxiliaire Mme Huguette Drolet, infirmière auxiliaire Mme Dianne Lassiseray, infirmière auxiliaire Mme Nicole Lemay, infirmière auxiliaire, représentante des travailleurs en santé et sécurité au travail HSS Mme Sylvie Pouliot, infirmière auxiliaire Mme Suzie Provencher, infirmière clinicienne, assistante infirmière-chef Elles ont, chacune, à leur façon, laissé leur marque à l’équipe de soins en médecine de l’Hôpital du Saint-Sacrement. Leur implication, leur passion pour l’excellence, leur écoute et leur disponibilité à partager leur expertise ont fait évoluer l’équipe. Nous remercions chacune d’entre elles pour son dévouement et son professionnalisme, tout en leur souhaitant une retraite en santé.

23


DÉPARTS À LA RETRAITE (suite)

Unité de courte durée gériatrique A-4000 à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus par Diane Joyal, agente administrative

Au printemps 2010, Mme Jeanne Labrie, infirmière auxiliaire, a quitté pour sa retraite. Elle a travaillé pendant plusieurs années sur l’équipe volante et a terminé sa carrière en gériatrie. Quelle chance d’avoir cotoyé une employée aussi compétente, consciencieuse et attentionnée envers les patients! Les membres de l’équipe lui souhaitent de réaliser ses plus beaux rêves! Bonne retraite Jeanne!

FONDATION DES HÔPITAUX ENFANT-JÉSUS - SAINT-SACREMENT TOURNOI DE GOLF LE 20 JUIN 2011 par Claudia Felteau, coordonnatrice aux communications et aux événements

Il est maintenant temps de s’inscrire au tournoi de golf annuel de la Fondation, qui se déroulera le lundi 20 juin 2011, au prestigieux Club de golf Royal Québec. La formule « tout inclus » à 400 $ comprend : • droit de jeu • voiturette • petit-déjeuner ou dîner (selon l’heure de départ) • lunch à mi-parcours (au 12e trou) • 2 consommations pour le cocktail • souper incluant deux verres de vin

Réservez dès maintenant la date du 20 juin 2011 à votre agenda et, surtout, votre heure de départ à la Fondation : 418 649-5959 fondation.cha@ssss.gouv.qc.ca Formulaire d’inscription disponible aux bureaux de la Fondation (version électronique aussi disponible sur demande)

Comité organisateur M. Jean-Claude Houde, président Planificateur financier Conseiller en placements Valeurs mobilières Desjardins

M. Francis Bélanger, ing. Conseiller cadre en génie biomédical, CHA

M. Serge Belleau Avocat, Gagné Letarte avocats

M. Jean-Pierre Dubé Conseiller en gestion des ressources matérielles, CHA

24

Mme Claudia Felteau Coordonnatrice aux communications et aux événements à la Fondation

M. Richard Morency Chef du Département de pharmacie, CHA

M. Charles-A. Poulin Retraité

M. Noël Pouliot Chef du Service de l’approvisionnement, CHA

M. Louis Sansfaçon Bénévole

Mme Francine Tremblay Adjointe au directeur général adjoint aux affaires administratives, CHA

M. Pierre-André Tremblay Directeur des services techniques, CHA

Mme Denyse Turcotte Directrice générale de la Fondation


FONDATION DES HÔPITAUX ENFANT-JÉSUS - SAINT-SACREMENT

Le dimanche 1er mai 2011, venez marcher pour les soins palliatifs du CHA! par Félicia P. Bouliane, agente de développement des activités internes et partenariats externes

Accueil : Départ : Arrivée : Distance : Coût :

*

8 h 30 à 9 h Hôpital du Saint-Sacrement* Hôpital de l'Enfant-Jésus Environ 6 km 10 $ / personne (gratuit pour les moins de 18 ans) T-SHIRT GRATUIT AUX 100 PREMIÈRES INSCRIPTIONS PAYÉES

autres heures de départ disponibles pour les personnes souhaitant réaliser le trajet à la marche rapide ou à la course.

Une marche d’envergure nationale Pour plus de renseignements : Cette marche, à laquelle participent des milliers de personnes à travers le Canada, est organisée à Québec, par la Fondation et le personnel des soins palliatifs. Les trois principaux objectifs sont : • la collecte de fonds; • la sensibilisation; • la reconnaissance.

Les marcheurs bénévoles nous aideront à atteindre ces objectifs. Nous recueillons des fonds pour les soins palliatifs du CHA, tout en accroissant la sensibilisation à ses programmes et ses services. Aussi, cet événement permet de mettre en valeur le précieux travail effectué par les bénévoles et les professionnels en soins palliatifs, explique Dr Louis Roy, médecin dans les unités de soins palliatifs du CHA.

418 649-5959 fondation.cha@ssss.gouv.qc.ca Formulaire d’inscription disponible aux bureaux de la Fondation (version électronique aussi disponible sur demande)

Comité organisateur Mme Félicia P. Bouliane Agente de développement des activités internes et partenariats externes à la Fondation

Mme Diane Lacasse Chef d'unité de soins de médecine, HSS

Pourquoi marcher? Selon l’Association canadienne de soins palliatifs, près de 80 % des Canadiens disent vouloir bénéficier de soins palliatifs de qualité, mais la réalité actuelle ne permet qu’à 15 % d’entre eux d’y avoir accès. Nous travaillons donc à nous assurer que plus de citoyens, de la région de la Capitale-Nationale et de ses environs, reçoivent les soins de fin de vie souhaités.

Mme Hélène Proulx Coordonnatrice du programme d’oncologie, CHA

Dr Louis Roy Unités des soins palliatifs, CHA

M. Étienne Robichaud Chef d'unité de soins de chirurgie, HEJ

Mme Denyse Turcotte Directrice générale de la Fondation

Mme Geneviève Lepage Cadre-conseil en oncologie, HSS

25


FONDATION DES HÔPITAUX ENFANT-JÉSUS - SAINT-SACREMENT

Souper de homard en juin par Félicia P. Bouliane, agente de développement des activités internes et partenariats externes

Le vendredi 3 juin 2011, à compter de 18 heures, se tiendra le traditionnel souper de homard organisé par la Fondation, à la cafétéria de l’Hôpital du Saint-Sacrement. Pour une 8e année consécutive, M. Michel Monfette, cuisinier retraité de l’Hôpital du Saint-Sacrement, et son équipe unique de bénévoles concocteront ce délicieux mets pour les mordus de ce succulent crustacé. Membres du personnel du CHA, parents, amis et grand public sont les bienvenus à ce repasbénéfice fort apprécié pour sa convivialité. Les gens sont priés d’apporter leur vin et leurs pinces à homard.

Cartes en vente aux bureaux de la Fondation et à la Direction des services techniques (DST) Pour information et réservation :

: omard COÛT ur un h omards o p $ 30 ux h our de 50 $ p

HEJ Fondation : local S-0008 Tél. : 418 649-5959

HSS Fondation : local E1-09 Tél. : 418 682-7717

DST : local F-207

DST : local G2-27

Deux nouvelles employées à la Fondation La directrice générale, Mme Denyse Turcotte, a le plaisir d’annoncer la nomination, au sein de l’équipe de la Fondation, de Mme Félicia P. Bouliane, au poste d’agente de développement des activités internes et partenariats externes, et de Mme Élyse Létourneau, au poste de coordonnatrice aux dons planifiés et majeurs individuels. Diplômée en animation et recherche culturelles de la Faculté de communication de l’Université du Québec à Montréal, Mme Félicia P. Bouliane a œuvré au sein de divers organismes, notamment à titre de coordonnatrice d’événements, de responsable des communications et d’intervenante sociale. Elle compte à son actif de nombreuses implications bénévoles, que ce soit en tant que membre de conseils d’administration ou de comités de quartiers.

Bachelière de l’Université Laval en communication/marketing et œuvrant depuis plus de 15 ans dans le milieu de la philanthropie, Mme Élyse Létourneau apportera son expertise et son soutien au développement du programme de dons planifiés et de dons majeurs individuels. Sa vaste expérience et sa connaissance du monde de la santé font certainement d’elle une ressource d’envergure pour la Fondation.

Sa formation et son expérience s’avéreront sans aucun doute des atouts pour le développement et l’amélioration continue des activités internes et des partenariats externes. Les membres du conseil d’administration et le personnel de la Fondation leur souhaitent le meilleur des succès dans leurs nouvelles fonctions. 26


Le Kilimandjaro à Québec! par Félicia P. Bouliane, agente de développement des activités internes et partenariats externes à la Fondation

Le 18 juin prochain, dès 8 heures, venez monter Le Kilimandjaro à Québec! en équipe, au profit de la recherche en neurochirurgie. Le défi Les équipes participantes, formées de 6 à 10 personnes, devront monter 60 fois les 487 marches de l'escalier du Parc de la Chute-Montmorency. Le tout équivaut à la hauteur du Kilimandjaro, soit 5 982 mètres. Les rafraîchissements et lunchs du midi seront fournis gratuitement aux concurrents. Chaque participant se verra également remettre un t-shirt aux couleurs de son équipe ainsi qu'une consommation pour le cocktail de remerciements. Les familles et amis qui souhaitent venir encourager les membres des équipes en pleine action sont les bienvenus! L'inscription Pour relever ce défi, il s’agit de former une équipe de 6 à 10 personnes. Les équipes de moins de 6 membres pourront être jumelées à un autre groupe si désiré. Date limite d’inscription : 16 mai 2011 Faites vite, car les places sont limitées! La collecte de fonds L’objectif minimal de collecte de dons par équipe est de 1 000 $. Dès la réception du formulaire d’inscription, la Fondation fera parvenir au responsable de l’équipe un guide du participant incluant, entre autres, des outils pour la collecte de dons. Bien sûr, plus les démarches de sollicitation seront entamées tôt, mieux ce sera.

Pour tout renseignement supplémentaire, n’hésitez pas à communiquer avec la responsable du dossier à la Fondation : Mme Félicia P. Bouliane 418 649-5959 fondation.cha@ssss.gouv.qc.ca Formulaire d’inscription disponible aux bureaux de la Fondation (version électronique aussi disponible sur demande) Comité organisateur Mme Sylvie Beauregard, représentante Merck Canada inc.

Mme Sylvine Cottin, coordonnatrice de recherche en neurochirurgie

Mme Félicia P. Bouliane, agente de développement des activités internes et partenariats externes à la Fondation

Mme Geneviève Dupuis, adjointe à la directrice générale et responsable des communications

Dr Léo Cantin, neurochirurgien

Mme Denyse Turcotte, directrice générale de la Fondation

27


Faites don de vos volumes et courez la chance de gagner l’un des 8 chèquescadeaux d’une valeur de 25 $, applicable à la boutique du Centre Signes d’Espoir, où vous trouverez ordinateurs et livres pour tous les goûts, du bestseller à la biographie!

Choix variés *: • romans • livres pour enfants • livres de recettes • bandes dessinées • livres de référence • et plus encore * en fonction de la collecte

Initié par M. Louis Sansfaçon, récemment greffé au Centre d’hématologie et d’oncologie du CHA, l’événement Volumes-O-Don est une collaboration de la Fondation et du Centre Signes d’Espoir, où œuvre M. Sansfaçon, ainsi que de l’organisme Toxi-Aide.

DATE DE TOMBÉE : 21 avril 2011 Faire parvenir toute correspondance à : Mme Francine Turcotte, Service des communications, local C-6202 francine.turcotte.cha@ssss.gouv.qc.ca • Tél. : 418 649-5989

Coordination et rédaction :

Francine Turcotte

Lectrices :

Julie Cassidy Geneviève Dupuis Dominique Motard

Photos :

Service audiovisuel

Mise en page et impression :

Imagine R Concept

Exemplaires :

1 300

Dépôt légal :

1er trimestre, avril 2011

Bibliothèque nationale du Canada Bibliothèque nationale du Québec ISSN : 1480-9744

L’Intercom est publié quatre fois par année par la Direction générale. Le générique masculin est utilisé sans discrimination et dans le seul but d’alléger le texte.


L'INTERCOM