Issuu on Google+


L’ARBRE SAPIN David Allart


Il existe un gigantesque sapin dans un village proche des lacs. L’arbre est bien plus âgé qu’on ne le pense. Il a vu se construire le village au fil du temps. Il lui a donné la vie, l’a nourri.


Il a vu mourir les villageois et vu grandir leurs enfants devenus Ă  leur tour villageois, parents puis grands parents.


Le sapin est pour les habitants du village, une source infinie d’essence et de vivres. Sa sève alimente le cœur des hommes, ses épines les protègent du vent. Ses branches sont une incroyable source de chaleur et de vitalité, et assurent ombre et fraicheur durant les longs étés.


Quelques hautes branches ont été utilisées comme matériaux pour bâtir les granges, les petites fermes et les longues maisons des villageois. Elles garantissent aux habitants robustesse, étanchéité et durabilité.


En l’irriguant abondamment de joie, d’amour, de rencontres et de fêtes, les villageois honorent l’arbre depuis des siècles. La fête du village a lieu chaque année au centre de la place ou se situe l’arbre et cela depuis le jour de sa première épine.


Un marin et sa femme se sont retrouvés au pied de ce sapin le jour où les lacs étaient glacés.


Un grand-père et deux grands-mères assis sur un banc se remémorent leur jeunesse passée autour de l’arbre en regardant leurs petits enfants s’amuser.


Un médecin est venu récolter la sève du sapin pour guérir un enfant très malade.


Un vieillard a souhaité qu’on dépose ses cendres au pied du sapin.


Mais la résine du sapin n’est pas éternelle, et après ce qui semble se rapprocher de quelques millénaires, le village autour de l’arbre a fini par épuiser toute l’énergie du sapin qui aujourd’hui se meurt.


Les villageois tentent de le sauver en pansant les blessures et en suturant les plaies qu’ils ont infligées par mégarde au conifère.


Mais tout ceci se fait en vain, car mĂŞme ce qui semble infini finit un jour par mourir.


On dit qu’un arbre a été déposé ici, sur cette terre. Il y a dix ans, cent ans, peut-être mille ans. Personne ne le sait précisément.

C’est le grand sapin du monde.


L’Arbre Sapin Textes et illustrations: David Allart www.davidallart.tumblr.com Achevé d’imprimer à l’ESAL d’Épinal en avril 2013 www.esae.fr



L'arbre Sapin