Page 1

La réhabilitation dans la BPCO de la théorie à la pratique

Christian PREFAUT Batna, Avril 2012

U 1046


Composantes de la réhabilitation Physique :

Réentraînement effort+++ Atteinte des objectifs cliniques

Psychosociale : Education thérapeutique+++ Maintien des acquis par l’évolution des comportements


Les bases physiopathologiques


Atteinte musculaire

Atrophie des muscles de la cuisse (surface section : 80 cm2 vs 120 cm2)

S.Bernard et al., AJRCCM 1998


Muscles cuisse, VEMS, et survie Survie Ă 5 ans Probability of surviving

1.0 0.9

VEMS < 50% Surf.cuisse > 70cm2

0.8 0.7 0.6 0.5 0.4 0.3 0

500

1000

Time

1500

2000

VEMS < 50% Surf.cuisse < 70cm2

(days)

Marquis et al. AJRCCM 2002


Les bases physiopathologiques Maladie respiratoire chronique Dyspnée (part respiratoire) Anxiété liée à la dyspnée Sédentarisation

Déconditionnement et myopathie

Aggravation de la dyspnée (part musculaire)

Préfaut et Ninot, 2009

Kinésiophobie Anxiété de la maladie

Dépression mineure

Effondrement de la qualité de vie Diminution de l’espérance de vie


Objectifs de la Réhabilitation  Symptomatiques :

 dyspnée ;  tolérance effort

 Comportementaux : compliance au TTT ; règles hygièno-diététiques  Psychosociaux : rupture isolement ;  anxiété, dépression  GENERAUX :

 de la qualité de vie


Les ĂŠvaluations


Évaluation Ce qui est incontournable

    

Dyspnée au quotidien/Seuil dyspnée exercice Test de tolérance à l’effort (TDM6) BODE Diagnostic éducatif Qualité de vie


Évaluation

Dyspnée au quotidien

MRC/SADOUL

N.Y.H.A.

> 2 étages

1 STADE

1

Pas de dyspnée

1 étage

2 STADE

Marche normale

3 STADE

2

Effort moyen

Marche lente

4 STADE

3

Effort modéré

Au moindre mouvement

5 STADE

4

Effort léger

Messner-Pellenc et al., Chest 1994


Dyspnée au quotidien

!

 Patient, modéré voire sévère, ne se sent pas dyspnéique en toute bonne foi.. Adaptations physiologique

et

environnementale.

 Toujours demander s’il ralentit au pas d’un accompagnant…cad interrogatoire plus précis..


TDM6

Méthode Corridor

#

30 mètres

Consigne : Marcher pour parcourir la plus grande distance possible en 6 min. Peut s’arrêter. Pas d'encouragement mais temps indiqué chaque min. Lever main lorsque  dyspnée selon discussion préalable.


Évaluation Diagnostic Éducatif

 Savoirs et fausses croyances

Maladie, traitements, signes aggravation…

 Savoir « faire »

Utilisation médicaments, surveillance signes aggravation…

 Savoir « être »

Comprendre, s’expliquer, faire face, résoudre les problèmes quotidiens…

 Freins et ressources pour :

Projet éducatif individualisé


Évaluation Qualité de vie

 Échelles spécifiques classiques

Saint George, Chronique respiratory questionnaire… Chronophages, cohorte pas à un individu

 Échelles courtes VQ11…


Prescription de la RĂŠhabilitation


Composante physique Le réentraînement en endurance

 Individualisé  Intensité modérée : Fréq.Card. Seuil dyspnée (≅ 60% Fr.Card. Max mesurée)

 30-45 min, 3 à 5 fois/semaine → Recommandations : 20 sessions minimum  Oxygénothérapie si désaturation (SpO2 ≤ 90 %). Nici et al., AJRCCM 2006


Renforcement musculaire  2 jours non consécutifs / semaine  8-10 gr.musc. / 10-15 répétitions  Evidence-based medicine  Renforcement musculaire  Muscl.respir. si PI max  (10% patients)

(B) (B)

(système à seuil 30 % PI max) Nici et al., AJRCCM 2006 Nelson et al., Circulation 2007


Composante physique La session de réentraînement : 1h30     

Échauffement ensemble des muscles périphériques Réentraînement individualisé en endurance

vélo/marche

Renforcement musculaire membres sup. abdominaux Étirements, équilibre, coordination Relaxation

10 min 45 min 15 min 10 min 10 min

Total : 1h30


Composante psycho-sociale Éducation thérapeutique  Diagnostic éducatif et objectifs patient/soignant  Approche actuelle du processus éducatif :

 Item incontournables ⇒ ⇒ ⇒ ⇒

(compréh/sécurité, à voir et revoir)

Compréhension de ma maladie Pourquoi faut-il que je suive ce traitement ? Comment prendre mes médicaments et pratiquer mon AP ? Quels sont les signes d’alerte d’une exacerbation ?

 Item au choix

⇒ AVJ, Tabac, Diabétique, Sexualité… Nici et al, 2006 Préfaut et al, 2009


Réhabilitation: EBM Dyspnée Tolérance effort Qualité de vie Dépression Journées d’hospitalisation

Niveau Niveau Niveau Niveau Niveau

A A A B B

Préfaut, 2009


Le Conseil minimal en RĂŠhabilitation


Le Conseil minimal en Réhabilitation Activité physique

 Aérobie : 30 min/j / 5 j/semaine  Renforcement musculaire :  8-10 gr musculaires  10-15 répétition

2 j/semaine

 Y associer souplesse, équilibre, coordination Nelson et al., Circulation 2007


Le Conseil minimal en Réhabilitation Education thérapeutique

3 items incontournables et génériques  Compréhension de ma maladie.  Pourquoi faut-il prendre mon traitement et pratiquer mon activité physique.  Quels sont exacerbation.

les

signes

d’alerte

d’une

Préfaut et al., Masson 2009


Conclusion de pratiquer un programme simple de réhabilitation en pratique pneumologique. Il

est

possible

Il est indispensable de prodiguer le Conseil Minimal en Réhabilitation à tout malade respiratoire chronique.


Merci de votre attention


Définition  La réhabilitation respiratoire est un ensemble de soins personnalisés, dispensé au patient atteint d’une maladie respiratoire chronique, par une équipe transdisciplinaire.  Elle a pour objectif de réduire les symptômes, d’optimiser les conditions physiques et psychosociales,

de diminuer les coûts de santé par une stabilisation

des manifestations systémiques de la maladie.


Évaluation seuil de dyspnée d’exercice Terrain  Implique discussion sur dyspnée avec patient  TDM6, lève la main lors de l’apparition dyspnée

Mesure fréquence cardiaque au seuil


Indice de BODE    

B O D E

BMI Obstruction bronchique Dyspnée Capacité d’Exercice (TDM-6)

Celli et al., NEJM 2004


Items

B 0 D E

Points 0

1

2

3

BMI

> 21

≤ 21

VEMS

≥ 65

50-64

36-49

≤ 35

MMRC

0-1

2

3

4

≥ 350 250-349

150-249

≤ 149

France ≥ 450 300-449 Proposition

150-299

≤ 149

Distance

Celli et al., NEJM 2004


Prescription du réentraînement et du groupe de niveau A partir du BODE En dessous de 2 3-4 4-6 7-8 9-10

Pas d’indic.RE  Proposer Act.Phys. Discuter cas par cas, Groupe fort Groupe moyen Groupe faible Groupe très faible, peu autonome (électrostimulation ?)

Préfaut et al., 2009

Réhab théorie pratique, Batna ,Avril 2012  

U 1046 Christian PREFAUT Batna, Avril 2012 Physique : Réentraînement effort +++ Maintien des acquis par l’évolution des comportements Attein...

Réhab théorie pratique, Batna ,Avril 2012  

U 1046 Christian PREFAUT Batna, Avril 2012 Physique : Réentraînement effort +++ Maintien des acquis par l’évolution des comportements Attein...

Advertisement