Page 1

Place de l’épreuve d’effort dans le suivi des Maladies chroniques M.Bougrida, M.K.Bourahli, H.Mehdioui Physiologie clinique et explorations fonctionnelles CHU Benbadis Constantine Laboratoire de recherche des maladies métaboliques


Introduction Au repos: Les explorations s’intéressent à une seule fonction Spirométrie : Poumon, ECG :Cœur …..

A l’effort : L’épreuve d’effort musculaire (EEM)

Explore et intègre en même temps plusieurs fonctions : Pulmonaire, cardiaque, circulatoire, transport de l’O2, capacité d’extraction du muscle, fonction mitochondriale…..


Définition L'épreuve d'exercice musculaire permet l'exploration intégrée des fonctions pneumocardio- musculaires... dans des conditions où l'organisme doit faire appel à ses réserves


Moyens :

Ergomètre : bicyclette, tapis roulant E.C.G, Défibrillateur, O2 Personnel entraîné (médecin et infirmiers) Système de mesure: Débitmètre : Pneumotachographe , tube de pitot… Analyseurs de gaz: Ventilation et échanges gazeux VO2, VCO2,VT, Fr, VE Chambre de mélange ou cycle à cycle.


Ergomètre : bicyclette, tapis roulant Analyseur de gaz : VO2


Intérêt Evaluation de la tolérance à l’effort Evaluation de la tolérance à l’effort * Quantification

•VO2 < 85% Service de physiologie• VO2 < 60% clinique et des . Origine intolérance effort explorations fonctionnelles CHU Pulmonaire enbadis Constantine Cardiaque Musculaire

Service de Physiologie et des explorations fonctionnelles CHU Constantine


Indications Cliniques Apport Diagnostic Asthme induit par l'exercice : AIE Hypoxémie induite par l'exercice : HIE Maladies coronaires

En Préopératoire Résection, réduction pulmonaire En Préopératoire Transplantation pulmonaire …

Suivi des maladies respiratoires et de leur traitement : BPCO , Fibroses…. Prescription du réentraînement à l’effort et individualisation des protocoles


En cas de BPCO : L’EEM importante pour estimer la sévérité de la BPCO Exp: - L’apparition d’une hypoxémie Oxygénothérapie de déambulation - Dans l’HTAP la valeur du pic VO2 (VO2 SL)est corrélée avec le lit vasculaire fonctionnel.


Contre indication Maladie infectieuse aiguë (fièvre)

IDM récent (7 jrs) Insuffisance cardiaque non compensée HTA non contrôlée (PAS > 250, PAD > 120) Trouble de rythme sévère Œdème pulmonaire Angor instable Myocardite ou péricardite aiguë


Protocole :

Standardisation + individualisation

Epreuve maximale à charge croissante Echauffement : 3 min Durée incrémentation : 8-12 min Durée chaque palier : 1 min

La 1ère étape de l’individualisation est L’ Estimation de la puissance maximale prédite PMA Théo


Individualisation :

Estimation de la VO2

Sujet normal ou dyspnée > 2 étages VO2max estimée = VO2max théo  Dyspnée < 2 étages VO2max estimée= VO2max théo x VEMS/VEMS Th Conversion de la différence de VO2 en puissance 1 watt = 10,3 ml/min (VO2max estimée – VO2 de repos)/10,3 = PMA Théo

Wassaerman1987


VO2max: Formules théoriques

Wassaerman1987

Sexe

Ergomètr Obésité e Vélo

Homme

Tapis Vélo

Femme

Tapis

Formules

Non

P ( 50,72 – 0,372 A)

Oui*

(0,79T – 60,7) (50,72 – 0,372 A)

Non

P (56,36 – 0,413 A)

Oui*

(0,79T – 60,7) (56,36 – 0,413 A)

Non

(42,8 + p) (22,78 – 0,17A)

Oui +

T ( 14,81 – 0,11 A)

Non

P (44,37 – 0,413 A)

Oui + + (0,79T –68,2) (44,37– 0,413 A) Garçon

Vélo

52,8 P – 303,4

Fille

Vélo

28,5 P + 288,1

Oui*: obèse si P < (0,79 T-60,7); Oui + : obèse si P> (0,65 T – 42,8); Oui ++ : obèse si p> (0,79 T – 68,2)


Protocole : Puissance d’échauffement de 3 min 20 % de la PMAthéo calculée Incrémentation : de la puissance/palier/min 80 % de PMAthéo / 10 min Récupération - Active

: Pédalage de 2 min à 20 % de la puissance

- Passive : 3 min de pédalage à vide ou repos


Conditions de mesure : •Consentement •Questionnaire médical •Données anthropométriques: Poids; taille, IMC, Tour de taille •Examen physique: Auscultation, PA •Evaluation de la dyspnée : Sadoul, Echelle visuelle analogique •ECG de repos •Réalisation d’une courbe débit volume au repos •Etablissement du protocole standardisé et individualisé •Mesure de la T°, pression barométrique et hygrométrie •Etalonnage et vérification du matériel (Contrôle de qualité)


Critères de maximalité Plateau de VO2 , Pic VO2

OU

VO2

Spt limite

 Quotient respiratoire (VCO2/VO2) > 1,1  Acidose métabolique  Epuisement musculaire  FCM Théorique  Lactatémie élevée > 8 mmoles/l (quand??


Paramètres d’interprétation

A. Réponse globale : Tolérance à l’effort

B. Réponse ventilatoire C. Echanges gazeux D. Réponse cardiovasculaire E. Réponse métabolique (périphérique ou musculaire)


9 Courbes de K WASSERMAN


Réponse globale : Tolérance à l’effort Quantification •VO2 < 85% • VO2 < 60% .

VO2max atteinte : Bien tolérée ou mal tolérée : Dyspnée Pic VO2SL : Fatigue , dyspnée Origine intolérance effort ? Pulmonaire Cardiaque Musculaire


Réponse ventilatoire Consommation d’oxygène : VO2  Seuils ventilatoires et lactiques  Réserve Ventilatoire (RV) et régime ventilatoire  Equivalents respiratoires en O2 et en CO2


RĂŠponse ventilatoire

VO2, Seuils ventilatoires SV1et SV2 Equivalents I. VO2 ventilatoires II. Seuils ventilatoires VE/VCO2, VE/VO2

VCO2

.

SV1

Beaver

.

. .

VE/VO2

. .

VE/VCO2

.

et lactiques

SV2

VO2

Wasserman

. .

VO2

VO2


Réponse ventilatoire SEUILS VENTILATOIRES Unité : ml/min, % VO2 maxThéo ou mesurée Normes SV1 : 60 % VO2 max ± 10 : enfant : 50 % VO2max ± 10 : ad jeune

< 40% VO2max: anormale Variations ↑ Entraînement ↓ Pathologie

Fc au SV1 : base du REE individualisé (Fc cible) au SV2 : base de l’entraînement/sportifs


Réponse ventilatoire

Les équivalents ventilatoires en o2 et en CO2 VE/VO2

= 25-35

VE/VCO2 = 20-30  : Anomalie des échanges gazeux (↑ espace mort physiologique)  : Commande ventilatoire (anxiété, syndrome d’hyperventilation)


Réponse ventilatoire RV =100 x (VMM – VMM.effort)/ VMM Vent.max.min = VEMS x 35

Variations : ↓ path respiratoires Profil de la Fr et du VT


Diagnostic de la distension dynamique

Mesure de la capacité inspiratoire CI au repos et à l’effort Diminution de la CI Diminution de la réserve inspiratoire


Echanges gazeux Hypoxémie induite par l’exercice PaO2 ↓ de ≥ 10 mmHg SatO2  > 5% 5 % ( 96% ----- » 90 %) D(A-a)O2 x 3 ou 4 PaCO2 : élevée


Réponse cardio-vasculaire ECG de repos : sous décalage de ST ECG d’effort : critère d’arrêt FCM Théo : critère de maximalité Réserve chronotrope : Fcmax – Fc repos Fcmax.Théo- Fcmax. Obs Pouls d’O2 PA à l’effort : critère d’arrêt


Conclusion John Campbell :

Exploration la plus sensible ATS - ERS :

Evaluation tolérance effort Groupe Montpellier :

Base individualisation REE

L’épreuve d'exercice musculaire doit donc faire partie des explorations fonctionnelles cardio-respiratoires


Merci pour votre attention

Epreuve d'effort Symposium CO  

Physiologie clinique et explorations fonctionnelles CHU Benbadis Constantine Laboratoire de recherche des maladies métaboliques M.Bougrida,...

Epreuve d'effort Symposium CO  

Physiologie clinique et explorations fonctionnelles CHU Benbadis Constantine Laboratoire de recherche des maladies métaboliques M.Bougrida,...

Advertisement