Page 1

7èmes Journées Auressiennes Internationales de Pneumologie 18 & 19 avril 2012 Batna, Algérie

Profil des Comorbidités chez 82 Cas de BPCO au CHU d’Annaba K.DEGHDEGH1, F.KHELOUFI1, F.ATOUI1, R.ANTRI2, R.DJAFER3, A.OUICHAOUI1, R.BENALI1

1. 2.

Service de pneumologie CHU Annaba Service de réanimation et soins intensifs CHU Annaba


INTRODUCTION Comorbidités : Existence de 02 ou plusieurs affections chez un même individu.(Douglas W Mapel BMC 2011) .  BPCO : maladie générale, à point de départ respiratoire (A. Couillard RPC 2011).Le GOLD 2011 intègre les comorbidités dans la définition de la BPCO : «..Les exacerbations et les comorbidités contribuent à la sévérité globale chez certains individus ». (GOLD 2011)  La BPCO s’ associe à des comorbidités, indépendamment de sa gravité fonctionnelle. Ces comorbidités peuvent être respiratoires (SAS, CBP, HTAP), ou extrarespiratoires.(A.Taytard 2011)  Conséquence : 

 Augmentation de la mortalité, des hospitalisations et du cout de la maladie.  Complication de sa prise en charge. (P.J. Barnes ERJ 2009)


CLASSIFICATION DES COMORBIDITÉS Respiratoires 

 

Extrarespiratoires

HTAP

Cancer bronchique primitif

Le SAS

   

* Ces comorbidités seraient liées à des phénotypes particuliers de la BPCO. * Elles peuvent être groupées en indice: Exp: indice de Charlson. * leurs liste est disparate, malgré la prédominance de certaines affections.

    

cardiopathies HTA Troubles métaboliques Diabète Ostéoporose Anémie Dépression Troubles nutritionnels RGO Infections pulmonaires Autres: Glaucome, trouble du sommeil, déclin cognitif, troubles sexuels…….


Objectif Déterminer le profil nosologique des comorbidités dans une série de cas de patients porteurs de BPCO


MATERIELS ET METHODES (1)    

Lieu: Service pneumologie CHU Annaba Durée: 01 année (01.01.11 au 31.12.11) Type de l’étude: Prospective observationnelle Critères d’inclusion:  Patients fumeurs de plus de 40 ans (avec ou sans exposition à risque)  Tous les cas de BPCO sont confirmés ( selon les critères GOLD).  Sont en état stable.  Pris en charge durant la période d’étude

Critères d’exclusion:  BPCO et CBP (Prise en charge dans un autre cadre)  DDB + TBC et syndromes fonctionnels mixtes  Dossier incomplet

 Taille de la série: N = 89

07 cas exclus

82 cas inclus /tous des Hommes


MATERIELS ET METHODES (2)  Critères de jugement: - Questionnaire : 02 parties * HADS (arabe et dialecte local ) * Données anamnestiques : problèmes médicaux et tabagisme

- Examen clinique complet. - Indicateurs paracliniques * Spirométrie + test de réversibilité (Dgc et sévérité GOLD) * RX Thorax standard * ECG +échocardiographie * IMC * BODE (VEMS; TM6; Dyspnée selon MRC) * Bilan biologique : FNS + CRP + Fibrinogène + Exploration métabolique et Enzymatique. * Mesure de la SAO2 et des gaz du sang (Stades sévères et très sévères)


MATERIELS ET METHODES (3) 

La classification des comorbidités: Approche pragmatique inspirée de la classification de CHARLSON. Nous avons analysé les comorbidités majeures:  Trouble métabolique : ( TT ≥ 94cm + Gly≥ 1.10g/l+TGR ≥ 1.50 mg/dl + HDL ≤ 40mg/dl+HTA ≥ 130/85) : SMB = 03 sur 05 critères  Anémie = HB ≤ 13 g/dl (OMS)  Cardiopathies et HTA  Troubles nutritionnels : Définit par l’IMC seuil normal [ 18.5 – 25 kg/m 2]  Diabète = Glycémie ≥ 1.10g/l  Dépression : questionnaire HADS Analyse statistique : Analyse des taux de proportions; signification.


RESULTATS


Essentiellement les stades III et IV


Prédominance: Cardiopathies et HTAP Dénutrition Anémie


Prédominance de l’HVD


L’ANÉMIE


DÉPRESSION ÉVALUÉE PAR LE HADS


LE DIABÈTE


SYNDROME MÉTABOLIQUE


LES COMORBIDITÉS EN FONCTION DU GOLD


LES COMORBIDITÉS EN FONCTION DU BODE


DISCUSSION (1)  Concernant

la méthodologie : Il s’agit d’une série de cas hospitalisés. Le travail est préliminaire prospectif dans son approche et descriptif dans sa méthode.  Il nous permet : De générer des hypothèses pour une prise en charge prospective efficiente , en effet il est classique de dire : « que derrière la fumée des cigarettes composée: d’anémie, de diabète, de cachexie, de cardiopathies….se terre la BPCO ».  Donc : Le diagnostic précoce de la BPCO doit intégrer les comorbidités.


DISCUSSION (2)  Concernant

les comorbidités : Leur mécanisme est mal élucidé.(P.Bakakos PNEUMON N 1, Vol. 23, 2010)

 La

vieillesse et le tabagisme, facteurs communs aux BPCO et aux comorbidités (A. Corsonello: Current Opinion in Pulmonary Medicine 2011,17 (suppl. 1)

 Rôle

de l’inflammation systémique au cours de la BPCO.  Phénotype particulier. (L.M. Fabbri ERJ 2008; 31)  Ces hypothèses expliquent pourquoi les comorbidités peuvent se voir à tous les stades de gravité de la maladie.


DISCUSSION (3)

Concernant

les résultats : Cette série montre l’importance de l’handicap:  61 % des cas sont classés MRC III ou IV(sont GOLD III et IV).  68 % ont un indicateur de sévérité(BODE au 3ème et 4ème quartile). La population d’étude est âgée avec une quantité de tabac fumé très importante (plus de 40P/A chez la moitié des cas).


DISCUSSION (3)

Concernant

les résultats : Les cardiopathies et les troubles métaboliques sont les comorbidités les plus fréquentes et qui se recoupent avec les données de la littérature.(Wissam M.2011) Les comorbidités sont plus fréquentes dans les groupes sévères selon le GOLD : Les 2/3 des cas. Sauf pour le syndrome métabolique qui semble être l’apanage des formes moins sévères. (Elizabeth Kern JCOPD 2011)


DISCUSSION (3)

Concernant

les résultats : Les cardiopathies et les troubles métaboliques sont les comorbidités les plus fréquentes et qui se recoupent avec les données de la littérature.(Wissam M.2011) Les comorbidités sont plus fréquentes dans les groupes sévères selon le GOLD : Les 2/3 des cas. Sauf pour le syndrome métabolique qui semble être l’apanage des formes moins sévères. (Elizabeth Kern JCOPD 2011)

BPCO ET COMORBIDITES 1  

1. Service de pneumologie CHU Annaba 2. Service de réanimation et soins intensifs CHU Annaba 3. Service de toxicologie, unité RECIF Faculté...

BPCO ET COMORBIDITES 1  

1. Service de pneumologie CHU Annaba 2. Service de réanimation et soins intensifs CHU Annaba 3. Service de toxicologie, unité RECIF Faculté...

Advertisement