Page 1

VIDEOTHORACOSCOPIE EN PRATIQUE QUOTIDIENNE A. SIMERABET, C. TALEB, LACHEHEB Service de Chirurgie Thoracique EHU Oran

M.


INTRODUCTION (1) 

 

Représente une nouvelle approche et une nouvelle technique de chirurgie thoracique. Elle se veut d’être moins délabrante Le but est de diminuer la morbidité opératoire et améliorer le confort postopératoire (diminue les douleurs, permet la kinésithérapie respiratoire, esthétique,.), réduire la durée d’hospitalisation et le coût.


INTRODUCTION (2) 

Elle ne doit jamais faire courir au patient un risque excessif du fait de l’abord limité ou d’obtenir de moins bons résultats Par cette technique le chirurgien se doit, pour une pathologie donnée, de réaliser les mêmes gestes chirurgicaux que ceux qu'il avait l'habitude d'effectuer par chirurgie conventionnelle. Si cela n'était pas possible, l'opérateur ne doit pas hésiter à effectuer une conversion par thoracotomie classique


UN PEU D’HISTOIRE …


L’histoire de la chirurgie thoracique mini-invasive suit de près l’histoire de la thoracoscopie. « J. Azorin »

1911 : principe de la thoracoscopie est né. Jacobaeus, médecin suédois, utilise le cystoscope de Nitze pour sectionner des brides. Il décrit la première cautérisation d’adhérences lors de la réalisation d’un pneumothorax artificiel pour le traitement d’une tuberculose pulmonaire sous contrôle thoracoscopique

1920 - 1930, on note une explosion de la thoracoscopie en Europe et aux États-Unis du fait de la collapsothérapie du poumon pour le traitement de la tuberculose pulmonaire


1940 - 1970, la thoracoscopie devient un instrument diagnostique pour la pathologie pleurale d’où le terme consacré de pleuroscopie

1991 : première cholécystectomie par laparoscopie à Lyon.

Depuis, développement de la vidéo-assistance appliquée à la chirurgie thoracique

Les abords mini-invasifs du thorax sont nés (Vidéo Assisted Thoracic Surgery, Chirurgie Thoracique Vidéo Assistée, Vidéo Thoracoscopie Chirurgicale).


PRINCIPES GÉNÉRAUX


MatĂŠriel


Colonne de Vidéo Chirurgie 

  

Deux moniteurs couleurs décalés latéralement pour le chirurgien et son aide Générateur de lumière froide pour l'optique Unité électronique de contrôle pour la caméra Graveur


Instrumentation spécifique

  

Trocarts – thoracoports souples à 5-10 ou 15 mm Optiques à 0° Instruments tubulaires longs : Pinces, ciseaux, crochet coagulateur, aspirateur, pinces à clips, endoGIA (agrafeuses mécaniques)


AnesthĂŠsie


 

Anesthésie générale Sonde d’intubation sélective type Carlens


Installation


Installation du patient   

Thoracotomie postéro-latérale Thoracotomie axillaire Penser toujours au risque de conversion


Installation de l’équipe chirurgicale


Trocarts & Orifices de pénétration


inimum de 3 orifices (1 à 4 orifices) : bloc optique-caméra deux autres pour les instruments tubulaires

Ces orifices seront disposés aux 3 sommets d'un triangle à base supérieure, l'optique occupant le sommet inférieur de ce triangle Les orifices réservés aux instruments de 5 à 10 mm de diamètre sont situés, selon le principe de la triangulation, sur les lignes axillaires postérieure et antérieure


Triangulation


Mise en place des trocarts


EXPLORATION THORACOSCOPIQUE


BLEBS

APEX DYSTROPHIQUE

ADHERENCES

BLEBS


GESTES


Gestes

PLEURABRASION

LIBERATION DE L’APEX DYSTROPHIQUE

AGRAFAGE PULMONAIRE


DRAINAGE-FERMETURE


Réutilisation des orifices de trocarts pour les drains Ce drainage tiendra compte des conditions inhérentes à tout drainage thoracique Fermeture simple et rapide


INDICATIONS


Pathologie pulmonaire 

Biopsies pulmonaires : 

pneumopathies interstitielles utilisant des pinces à agrafage automatique pour le nodule pulmonaire essentiellement périphérique

Pneumothorax idiopathique : pleurectomie ou abrasion pleurale Bulle isolée le plus souvent dans le cadre d’un pneumothorax, mais aussi de certaines bulles géantes d’emphysème.


Pathologie pleurale 

Epanchements pleuraux :  Chylothorax  Empyème !!

  

Talcage pour pleurésie métastatique Biopsie pleurale Bilan d’extension avant une intervention d’exérèse pulmonaire pour cancer (vérifier l’absence d’envahissement pleural métastatique)


Pathologie médiastinale  

 

Certaines tumeurs neurogènes Sympathectomie thoracique pour hyperhydrose axillaire et palmaire Staging ganglionnaire, si les ganglions ne sont pas accessibles par médiastinoscopie Kystes pleuropéricardiques Fenêtre péricardique


GOLD STANDARD DES INDICATIONS 

Pneumothorax spontané idiopathique

Biopsies pleurales - talcage

Biopsie pulmonaire

Nodule pulmonaire périphérique (inf. 3 cm)

Sympathectomie thoracique


NOTRE EXPÉRIENCE Service de Chirurgie Thoracique EHU Oran


NOTRE EXPÉRIENCE 35 patients ont subi une Vidéothoracoscopie Sur une période de 1 an 

Sexe ratio (30♂/5♀) : 6

Age moyen : 43 ans (16 – 65)


NOTRE EXPÉRIENCE INDICATIONS    

Pneumothorax Pleurésie métastatique Pleurésie chronique Biopsie pleuropulmonaire

20 06 06 03


NOTRE EXPÉRIENCE GESTES OPERATOIRES    

Pleurectomie apicale Talcage Biopsie pleurale Biopsie pleuropulmonaire

20 06 06 03


NOTRE EXPÉRIENCE COMPLICATIONS    

Bullage persistant avec défaut de réexpansion pulmonaire postopératoire Reprise opératoire Conversion Mortalité opératoire

Recul de 12 mois

03 01 05 00


CONCLUSION   

 

La vidéo-thoracoscopie est un progrès indéniable de la chirurgie thoracique ces 2 dernières décades Constitue indéniablement une nouvelle technique et voie d’abord en matière de chirurgie thoracique Approche chirurgicale nécessitant un apprentissage et l'utilisation d'un matériel spécifique pour pouvoir travailler dans des conditions chirurgicales optimales La conversion n’est pas un échec mais une alternative sage Elargissement des indications avec l’expérience acquise


MERCI POUR VOTRE ATTENTION

01 VIDEOTHORACOSCOPIE EN PRATIQUE QUOTIDIENNE  

VIDEOTHORACOSCOPIE ENVIDEOTHORACOSCOPIEEN PRATIQUE QUOTIDIENNEPRATIQUEQUOTIDIENNE A. SIMERABETA.SIMERABET, C. TALEB, , C. TALEB, M. LACHEHEB...

01 VIDEOTHORACOSCOPIE EN PRATIQUE QUOTIDIENNE  

VIDEOTHORACOSCOPIE ENVIDEOTHORACOSCOPIEEN PRATIQUE QUOTIDIENNEPRATIQUEQUOTIDIENNE A. SIMERABETA.SIMERABET, C. TALEB, , C. TALEB, M. LACHEHEB...

Advertisement