Page 1

L’ A R T D E

LE MAGAZINE

D’ART DES AQUARELLISTES

7

SECRETS D’ARTISTE

POUR RÉALISER VOTRE PROPRE CHEF-D’ŒUVRE

EXTRAIT DOSSIER

LÉON BONVIN

PORTFOLIO p.50

UN GÉNIE FRANÇAIS

WANG CHANGSHOU,

MÉCONNU p.46

PORTRAITS HIMALAYENS

ATANAS MATSOUREFF

Et aussi…

LA DÉLICATESSE DU NU p.22

DAVID WALKER PIET LAP MARTIN LUTZ MICHEL DUVOISIN…

DENIS PANNETT p.92

DENNY BOND p.38

Couleurs, valeurs, lumières : COMMENT DONNER DE LA réussir les plus beaux ciels PUISSANCE À VOS CADRAGES

BORDEAUX : GALERIES, ATELIERS, SALONS, EXPOS… UN VÉRITABLE TERROIR D’ARTISTES

L 19046 - 12 - F: 7,50 € - RD

Ipad, youtube, blog, édition… les nouveaux lieux d’expression du carnet de voyage

TRIMESTRIEL - MARS/MAI 2012 - 7,50 €

l’Art de l’Aquarelle N° 12 BEL : 9 € - CH : 13,50 FS - LUX : 9 €- CAN : 13,50 $ CAN - ESP : 9 € - ITA : 9 €- GR : 9 €- PORT. CONT. : 9 €- TUN : 8,900 DTU - MAR : 62 DH - SPM : 9 €- MAY : 9,50 € - DOM : 7,50 € - TOM : 1 250 CFP - CFA surface : 5 100 CFA - CFA avion : 5 700 CFA

l’Aquarelle Sp éci N ° 12 al Bo rde au x


Sommaire 6

14

22

32

38

46

6 ACTUALITÉS

38 DENNY BOND

Toute l’actualité française et internationale de vos artistes préférés. Et aussi : l’agenda artistique des événements à ne pas manquer au printemps.

11 COURRIER DES LECTEURS 14 TERRE D’ARTISTES : BORDEAUX Rencontre avec le paysage artistique bordelais.

22 GRAND ENTRETIEN : ATANAS MATSOUREFF Valeur montante de l’aquarelle mondiale, l’aquarelliste bulgare a fait le choix d’un réalisme subtil et délicat. Son leitmotiv : respecter le caractère unique de chaque objet et de chaque être. Cet « anti-perfectionniste » privilégie l’expression directe, la simplification des formes et une palette restreinte, en technique mouillée : une spontanéité mise au service de la créativité.

l’Aquarelle Édité par DIVERTI Éditions - S.A.R.L. au capital de 15 000 € - 490 317 369 RCS Poitiers - 17, avenue du Cerisier Noir 86530 Naintré, France Gérant : Jean-Paul Cyr

4

A QUARELLE N°12 / M ARS -M AI 2012

46 ILLUSTRE INCONNU LÉON BONVIN Une vie difficile et un destin tragique pour cet artiste méconnu de son vivant et considéré aujourd’hui comme l’un des peintres réalistes les plus importants du XIXe siècle. Aux États-Unis, un musée lui rend hommage.

50 PORTFOLIO WANG CHANGSHOU L’expression unique de portraits himalayens.

32 MARTIN LUTZ

L’ A R T D E

Son photoréalisme est revendiqué comme un défi : donner de la puissance au sujet par un cadrage très travaillé. Son but : valoriser son sujet pour avoir envie de le revoir ensuite. Son médium : l’aquarelle liquide.

Imprimé en France/Printed in France 17, avenue du Cerisier Noir 86530 Naintré. Tél. : 05 49 90 37 64. E-mail : redaction@lartdelaquarelle.com www.lartdelaquarelle.com Directrice de publication : Édith Cyr RÉDACTION Directeur de la rédaction : J.-Philippe Moine Rédacteur en chef adjoint : L. Benoist

58 DAVID WALKER Ancien architecte, il peint des scènes urbaines. La base solide de sa technique soutient un réalisme dans lequel émotion et poésie doivent primer et sublimer la banalité.

Secrétaire générale de la rédaction : É. Blain. Secrétaire de rédaction : M.-P. Lévêque Directrice artistique : Janine Gallizia Première rédactrice graphiste : Audrey Salé. Rédacteurs graphistes : Nadine Tillet, Hervé Magnin. Scannériste : Franck Sellier PUBLICITÉ - Tél. : 05 49 90 09 19 E-mail : publicite@lartdelaquarelle.com

DIFFUSION : Fredérik Favier, 05 49 90 09 19. Messagerie : MLP ADMINISTRATION : Fabien Richard Principaux actionnaires : CAPELITIS Groupe et CAP DÉVELOPPEMENT Imprimerie : MEGATOP, 86530 Naintré L’envoi des textes ou photos implique l’accord des auteurs pour une reproduction libre de


N°12 50

58

68

72

84

92

66 LIBRAIRIE

90 LEÇON D’AQUARELLE Vos œuvres analysées et corrigées.

68 PIET LAP Il nous livre à la fois sa vision du monde de l’aquarelle et ses considérations techniques sur son travail. Ou comment la mise en scène de bouquets donnent lieu à des jeux de lumière et de transparence, de reflets et de suggestions. La leçon d’un maître qui, loin d’être blasé, reconnaît avec humilité la « chance du peintre ».

92 SAVOIR-FAIRE DENIS PANNETT Couleurs et lumière : réussir un ciel de bord de mer.

98 PETITES ANNONCES

72 DOSSIER : CARNETS DE VOYAGE iPad, Youtube, Internet... Ces nouveaux supports du carnet de voyage ne supplantent pas encore le « fait main » ou l’édition plus traditionnelle.

82 ABONNEMENTS 84 DÉCRYPTAGE JANINE GALLIZIA Comment créer des œuvres à fort impact visuel ? Découvrez les 7 recettes qui marchent à tous les coups.

www.lartdelaquarelle.com tous droits et suppose que l’auteur se soit muni de toutes les autorisations éventuelles nécessaires à la parution. Tous droits réservés pour les documents et textes publiés dans l’Art de l’Aquarelle. La reproduction totale ou partielle des articles publiés dans l’Art de l’Aquarelle sans accord écrit de la société Diverti Éditions est interdite, conformément à la loi du 11 mars 1957 sur la propriété

littéraire et artistique. Les articles et photos non retenus ne sont pas renvoyés. La rédaction n’est pas responsable des textes, illustrations et photos qui lui sont communiqués.

Dépôt légal à la date de parution. Trimestriel – N° 12 – Mars -Mai 2012. Abonnement France 1 an (4 nos) : 27 €. Ce numéro comporte trois encarts brochés p. 18, 66 et 82 et un encart jeté en p. 50.

Commission paritaire : 0912 K 90149. ISSN : 2103-2653.

L’Art de l’aquarelle is published quarterly, 4 times a year (March, June, September, December) by Diverti Éditions c/o USACAN

Media Dist. Srv. Corp at 26 Power Dam Way Suite S1-S3, Plattsburgh, NY 12901. Pending Periodicals Postage paid at Plattsburgh, NY. POSTMASTER: send address changes to L’Art de l’aquarelle c/o Express Mag, P.O box 2769, Plattsburgh, NY 12901-0239.

A QUARELLE N°12 / M ARS -M AI 2012

5


Miroir d’eau. Office de Tourisme de Bordeaux / Photographe : T. Sanson.

Bordeaux, terre

Francis Saure, les Quais de la Garonne.

14

A QUARELLE N°12 / M ARS -M AI 2012


Francis Saure, Miroir d’eau. 21 x 48 cm.

d’artistes

BORDEAUX EST UNE VILLE PLACÉE SOUS LE SIGNE DE L’EAU – GARONNE, GIRONDE ET CETTE FAÇADE ATLANTIQUE QUI FAÇONNA SON HISTOIRE. AUJOURD’HUI, CE SONT D’AUTRES LIGNES QUI SE TRACENT, À L’AQUARELLE : DE BELLES PAGES À ÉCRIRE, MARQUÉES PAR LES DIFFÉRENTES PERSONNALITÉS, PASSIONNÉES PAR CE MÉDIUM, QUE NOUS Y AVONS RENCONTRÉES.

Les Quais de la Garonne. Office de Tourisme de Bordeaux/ T. Sanson. A QUARELLE N°12 / M ARS -M AI 2012

15


RENCONTRE

Denny Bond 38

A QUARELLE N째12 / M ARS -M AI 2012


Archived. 73,5 x 96 cm. Avec mon passé dans les arts graphiques, cette collection de tampons était un choix évident. Placer les tampons sur une table rouge m’a permis de les mettre en valeur, et une lumière forte a accentué les parties sombres.

Guardians of Time. 59,5 x 59,5 cm. L’utilisation de la gomme à masquer crée parfois des contours durs. Aussi je les ai adoucis à l’aide de la lame d’un cutter.

DENNY BOND APPROCHE CHAQUE PEINTURE AVEC L’ENVIE DE LA REVOIR ENSUITE. LE CADRAGE JOUE UN RÔLE PRÉPONDÉRANT DANS LA MISE EN SCÈNE DE SES SUJETS QU’IL VALORISE DANS UN STYLE TRÈS RÉALISTE, EN UTILISANT DES AQUARELLES LIQUIDES.

A QUARELLE N°12 / M ARS -M AI 2012

39


GRAND ENTRETIEN

LE

Atanas «J’aime révéler l’âme

JEUNE MAÎTRE DE L’AQUARELLE RÉALISTE, L’ARTISTE BULGARE ATANAS MATSOUREFF PORTE UN SOIN PARTICULIER AU RENDU DES MATIÈRES, AU JEU DES TEXTURES ET AU RESPECT TOUT EN DÉLICATESSE DE SES MODÈLES. 22


Matsoureff de mes modèles»

À

PARTIR DE SUJETS SIMPLES, QU’IL CHOISIT SCIEMMENT DANS NOTRE QUOTIDIEN, IL RÉALISE DES ŒUVRES COMPLEXES ET PUISSANTES AU FORT POUVOIR D’ÉVOCATION. ENTRETIEN À CŒUR OUVERT. Nude. 2005. 66 x 74,5 cm.

23


D E L’ A Q U A R E L L E

HISTOIRE

Cuisinière au tablier rouge. 1862. Aquarelle, gouache et encre sur papier, 20,8 x 16,2 cm. Walters Art Museum Selon Philippe Burty, Léon Bonvin se servit de sa femme comme modèle pour plusieurs de ses scènes d’intérieure : « Je ne connais pas de portrait précis de la femme de Léon Bonvin, pas plus que je n’en connais de lui-même. Il était évidemment trop timoré pour se lancer à peindre la figure. Mais il l’a fait poser pour animer quelques-unes de ses compositions. » Les œuvres qu’il produisit ainsi sont autant redevables à la peinture flamande qu’aux préoccupations des peintres réalistes : peindre la réalité sans fard.

46

A QUARELLE N°12 / M ARS -M AI 2012


Léon Bonvin Un génie méconnu Nature morte avec flacons et légumes. 1863. Aquarelle et encre sur papier, 16,5 x 21,3 cm. Walters Art Museum

SI SA VIE FUT COURTE ET DIFFICILE, LÉON BONVIN EST AUJOURD’HUI RECONNU COMME UNE DES FIGURES ÉMINENTES DU MOUVEMENT RÉALISTE DU MILIEU DU XIXE SIÈCLE. UN MUSÉE AMÉRICAIN EXPOSE SES AQUARELLES.

L

Le dernier jour du mois de janvier 1866, Léon Bonvin, âgé de 32 ans, se rend dans la forêt de Meudon. Pour s’y pendre. La veille, il s’était présenté, portfolio sous le bras, à un marchand d’estampes, dans l’espoir qu’il lui achète quelques aquarelles ; sa réponse fut sans appel : « Trop noir, pas assez gai. » Quatre jours plus tard, le corps de Léon Bonvin était retrouvé près de l’étang de Villebois, au pied de l’arbre dont une branche avait cédé sous le poids du corps. Le lendemain, François Bonvin, frère du défunt, écrit une supplique à Albert de la Fizelière, critique et écrivain, dans laquelle il le presse d’organiser une vente d’œuvres au profit de la veuve et des trois enfants du peintre, acculés à la ruine. « L’avenir lui a semblé plus sombre que le passé encore ; pourtant, en tant qu’artiste, il était bien le meilleur […]. Il suffisait de regarder ses dessins pour connaître sa valeur. » Léon Bonvin fut enterré dans un des cimetières en bordure de Paris, dans la partie non consacrée, réservée aux suicidés. Ainsi s’achevait la courte et triste vie de cet artiste devenu aubergiste par nécessité familiale.

De sa vie, on ne sait que trop peu de choses. Et pour cause : de son vivant, il n’exposa pas au-delà du cercle des artistes et des amis de son frère qui fréquentaient l’auberge familiale dans ce qui était alors la plaine de Vaugirard, aujourd’hui le XVe arrondissement de Paris. Il ne nous reste aujourd’hui que ses aquarelles, à la fois confondantes dans leur simplicité et stupéfiantes par leur maîtrise, et ses dessins (et de rares huile), dont le Walters Art Museum, à Baltimore, possède la collection la plus importante. Mort trop jeune, ne trouvant le temps de peindre que lorsque son travail le lui permettait, Léon Bonvin ne connut aucune reconnaissance véritable de son travail : aucune exégèse, aucune critique contemporaine sur son œuvre.

« U NE ÂME DE MOUTON DANS UN CORPS DE BŒUF » Quatrième de neuf enfants, Léon Bonvin est né en 1834. Son père, garde champêtre de Vaugirard, était un ancien grognard ; il avait même, comme il aimait à le répéter, monté A QUARELLE N°12 / M ARS -M AI 2012

47


DE VUE

POINT

Piet Lap APRÈS QUARANTE ANS AU SERVICE DE L’AQUARELLE, PIET LAP EST DEVENU UN ARTISTE CHEVRONNÉ, BIEN QU’IL AVOUE AVEC HUMILITÉ QUE L’ON NE MAÎTRISE JAMAIS COMPLÈTEMENT CE MÉDIUM. RENCONTRE PLACÉE SOUS LE DOUBLE SIGNE DE LA LUMIÈRE ET DE L’EAU. 68


LE CHOIX DU SUJET Le sujet doit être plus que l’addition de ses composantes. Un vase ou une casserole n’ont, en soi, aucune espèce d’importance… c’est la composition dans laquelle ils s’inscrivent qui en a. La transparence du verre s’accorde ainsi à merveille avec la translucidité de l’aquarelle ; non pas d’un point de vue métaphorique, mais plutôt d’un point de vue technique. J’ai personnellement un intérêt peu marqué pour les fleurs – et encore moins quand elles sont dans un vase dans mon atelier. Je suis tout sauf un artiste botanique. Mon atelier est séparé par des fenêtres en verre d’un abri de jardin qui est le domaine exclusif de ma femme. C’est elle l’experte en horticulture. J’utilise souvent dans mes natures mortes des chrysanthèmes blancs, parce qu’en bouquet, ils apparaissent comme un ensemble à la fois compact et éthéré – chaque fleur n’est individuellement plus identifiable. C’est aussi le seul élément blanc dans mes tableaux de fleurs, et donc une partie importante dans la composition.

REPÈRES 1943 Naissance aux Pays-Bas. 1965-1970 Il étudie la peinture à l’Académie des beaux-arts de Tilburg puis s’essaye en autodidacte à l’aquarelle qui lui permet de voyager plus léger. 1974 Il commence à exposer. 1986-1993 Il enseigne l’art, notamment aux Beaux-Arts de Maastricht. 1993 Il décide de se consacrer pleinement à l’aquarelle et parcourt l’Europe, mêlant voyages, peinture, pêche. Contact www.pietlap.com Page de gauche : Nature morte 2. 76 x 58 cm.

On ne maîtrise jamais totalement l’aquarelle. Cette technique possède une volonté qui lui est propre, où le hasard et la coïncidence jouent un rôle prépondérant. Elle requiert également une rapidité d’action, et le résultat n’est jamais garanti. On perd souvent le contrôle des choses avec l’aquarelle, et l’échec vous attend à chaque tournant, en quelques secondes à peine. Sans compter que la probabilité de produire une œuvre réussie est toujours très ténue. Si vous réussissez une aquarelle sur trois, vous pouvez vous considérer comme étant parmi les meilleurs. Voilà pour les considérations pessimistes. En revanche, lorsque vous arrivez à produire une aquarelle de bonne qualité – ou même satisfaisante – vous oubliez alors toutes vos déceptions. On ressent à la fois du soulagement, de la joie et de l’émerveillement. Évidemment, le succès est tributaire de l’expérience, de l’assiduité et de l’observation attentive mais, Dieu merci, il y a aussi une grande part d’aléatoire. Certains des aspects de l’aquarelle sont précisément le résultat d’accidents heureux, ce que j’appelle « la chance du peintre ».

Ci-dessus : Nature morte 4. 76 x 58 cm.

Avec chaque œuvre, j’ai le sentiment de tout recommencer : le papier est d’une blancheur rebutante, le sujet est nouveau, votre adrénaline monte et vous commencez à sentir la nervosité vous gagner.

DÉFI ET INSPIRATION Bien que l’acte de peindre soit, par essence, l’incitation première, le choix du sujet est pour moi très important. Il doit à la fois m’inspirer et être un défi. Mes natures mortes constituent un arrangement artificiel de sujets triviaux composés avec soin ; peu de chance de voir dans le monde réel une telle scène ! À chaque fois, j’envisage un scénario : quoi faire, dans quel ordre et à quelle vitesse ? En même temps, votre regard et votre esprit déterminent ce que vous allez peindre : dois-je mettre en avant cette forme, mettre l’accent sur telle couleur ou telle lumière ? ces détails ont-ils leur importance ? et qu’en est-il de la composition ? Et, le plus important : est-ce que l’ensemble invite le regard, interpelle le spectateur ?

A QUARELLE N°12 / M ARS -M AI 2012

69


DOSSIER

LE CARNET DE VOYAGE S’EST INSTALLÉ AVEC FORCE DANS NOTRE PAYSAGE ARTISTIQUE. PAR SA DIVERSITÉ, IL RÉSISTE À TOUT CLASSEMENT : À MI-CHEMIN ENTRE LA LITTÉRATURE ET LES ARTS PLASTIQUES, AU MITAN DU RÉCIT DE VOYAGE ET DU JOURNAL INTIME, IL EST AVANT TOUT LE REFLET DE LA PENSÉE DE CELUI QUI LE CRÉE. L’AQUARELLE, TECHNIQUE DE L’ÉPHÉMÈRE, MÉDIUM

Joseph Stoddard CALIFORNIEN INCONDITIONNEL D’ARCHITECTURE ET DE SCÈNES URBAINES, IL CRÉE À TRAVERS SES DESSINS DES DOCUMENTS SUR SA VILLE ET SON UNIVERS AU QUOTIDIEN.

Un carnet représente, pour moi, l’essence d’une bonne aquarelle. Le travail est rapide, libéré et décontracté. On n’a pas le temps de trop travailler, tout est question de rapidité, ce qui ne laisse pas la possibilité de « tuer » l’œuvre avec trop de détails. C’est cette décontraction que j’essaye de capturer dans mes aquarelles abouties, et tenir des carnets m’y aide beaucoup. Souvent, ces aquarelles sur le vif possèdent plus d’énergie et d’enthousiasme qu’une œuvre d’atelier ; les carnets ont définitivement une vie propre.

72

DU

MOTIF À L’ ATELIER Formes, valeurs et composition se combinent pour créer une atmosphère. Je dessine à la plume et à l’encre, colorée de lavis assez libres, rehaussés par des lignes fermes. Un bon dessin est la base de toute peinture réussie. La plupart de mes carnets ont été réalisés sur le motif. Parfois, je fais un dessin à l’encre, je prends une photo et je termine le travail dans mon atelier tout en essayant de conserver l’immédiateté et la fraîcheur d’une aquarelle sur site.


FACILEMENT TRANSPORTABLE PAR EXCELLENCE, A ACCOMPAGNÉ LE GENRE DEPUIS SES DÉBUTS. DÉCOUVREZ, À TRAVERS SEPT ARTISTES, SES TENDANCES ACTUELLES, DU CARNET ARTISANAL À L’ADAPTATION NUMÉRIQUE. PAR LAURENT BENOIST. PHOTOS : D. R., SAUF MENTIONS.

LES CONSEILS DE L’ARTISTE - Soyez à votre aise lorsque vous êtes sur place : prenez une chaise pliante. - Travaillez sur des petits format (mon carnet est de dimension 15 x 23 cm.) - Faites quelques études rapides afin de bien « sentir » la scène. - Emmenez avec vous une petite boîte de couleurs, inutile de prendre tout votre atelier. Vous devez rester mobile, réaliser vos œuvres rapidement et changer de point de vue.

- Sentez-vous libre de recomposer l’image, la recadrer, jouer sur les tailles des formes ou leur échelle, accentuer les sombres et les clairs. L’erreur à éviter Ne commettez pas l’erreur de vouloir trop en dire dans votre composition.

CONTACT www.josephstoddard.com


D É C R Y P TA G E 84

PREMIÈRES

LE SECRET LE MIEUX GARDÉ

A QUARELLE N°12 / M ARS -M AI 2012


IMPRESSIONS DE LA PEINTURE ENFIN DÉVOILÉ COMMENT CRÉER UN « EFFET WAOUH ! » LORSQUE LES GENS VOIENT VOS PEINTURES ? RÉALISER DES ŒUVRES À FORT IMPACT VISUEL EST UN ÉLÉMENT TRÈS IMPORTANT EN PEINTURE, MÊME S’IL EST SANS DOUTE ENCORE PEU CONNU. VOICI ICI LES 7 CLÉS QUI VONT SIMPLEMENT AIDER VOTRE PEINTURE À PASSER DE BONNE À… EXCELLENTE ! Pour ceux d’entre vous qui lisent régulièrement mes articles ou qui viennent à mes stages, vous savez que je ne suis pas du genre à chercher des raccourcis ou des effets gratuits. Pour moi, c’est par le travail et la ténacité qu’on arrive à de vrais résultats dans tout ce qu’on fait, et la peinture n’est pas une exception. J’ai personnellement évité d’utiliser des subterfuges, à l’exception d’un seul, car je voulais arriver à bien faire avant. C’est un peu comme si on mettait du maquillage sur une peau brûlée par le soleil et qui pèle. Encore plus de maquillage, ou de peinture, sera nécessaire pour masquer les dégâts ! Une mauvaise composition, un traitement des valeurs, des formes et des couleurs de faible niveau, font des ravages dans une peinture et même beaucoup de « maquillage » ne peut nous convaincre du contraire. Ceci dit, il y a tellement de peintres qui ont une bonne maîtrise technique mais dont les œuvres suscitent peu ou pas de réactions… Ainsi, comprendre et travailler les premières impressions suscitées par une peinture présente un énorme intérêt. Mais attention, car le contraire existe aussi :

beaucoup de peintures ont un impact visuel immédiat mais quand on les regarde de plus près, on se rend vite compte qu’il n’y a pas grand-chose dedans. Dans ces pages, nous allons essayer de comprendre à quoi cela est dû.

Q U ’ EST- CE QUI NOUS ATTIRE DANS UNE PEINTURE ? CLÉ n° 1 Créer une bonne première impression est facile une fois que vous comprenez que ce qui attire l’œil, ce sont les contrastes et le design. > Un contraste est créé à partir de deux éléments au moins, positionnés l’un à côté de l’autre, ou très proches, pour qu’ils jouent l’un avec l’autre. > Le design est l’arrangement des masses dans une peinture de manière à créer un ensemble qui soit esthétiquement cohérent. OK, pas très compliqué jusque-là ! On va d’abord commencer par regarder comment les contrastes fonctionnent. Voici un premier exemple : A. Ici, l’œil est attiré par le carré rose puisque la couleur est forte et attrayante.

Voici une peinture d’Alvaro Castagnet. Il existe peu d’aquarellistes aussi audacieux qu’Alvaro. Lisez mon commentaire sur cette œuvre en p. 88-89. Tango Passion. 56 x 75 cm.

B. Là, un carré jaune a été placé à côté du carré rose. On voit bien que les deux, de couleurs fortes, luttent pour attirer notre attention. Dans ce cas, un contraste existe entre les couleurs mais il est mal géré car l’œil ne sait pas où regarder.

A QUARELLE N°12 / M ARS -M AI 2012

85


NO UV EA U

Webonnez-vous

en seulement 4 clics

1

Tapez l’adresse dans un navigateur :

www.lartdelaquarelle.com rubrique « Abonnement »

POURQUOI S’ABONNER ? VOUS ÊTES SÛR DE NE MANQUER AUCUN NUMÉRO Le magazine l’Art de l’Aquarelle est disponible par abonnement à un prix attractif. Votre abonnement commence à partir de l’édition du prochain numéro, immédiatement après réception de votre commande. Vous ne subissez pas les augmentations de tarifs. Magazines publiés en : mars, juin, septembre et décembre de chaque année.

2

Vous découvrez une sélection des meilleures offres :

Choisissez la formule d’abonnement qui vous convient : 2 numéros, 1 an, 2 ans…

VOTRE MAGAZINE SERVI DIRECTEMENT CHEZ VOUS S’abonner, c’est la garantie de recevoir chaque édition directement dans votre boîte à lettres, dès la parution. Vous n’avez pas à vous déplacer.

UN SERVICE CONTINU Afin d’éviter toute interruption dans votre service, nous vous enverrons un courrier de réabonnement avant l’échéance.

SERVICE GRATUIT En cas de changement d’adresse, n’hésitez pas à nous communiquer vos nouvelles coordonnées : vous continuerez à recevoir le magazine, sans frais supplémentaire.

82

A QUARELLE N°12 / M ARS -M AI 2012

VOUS ÊTES SÛR(E) DE VOTRE CHOIX ? Cliquez directement sur le bouton « Ajouter au panier ».

POUR VISUALISER COMPLÈTEMENT L’OFFRE : Cliquez sur le lien. Un descriptif très détaillé vous explique tous les avantages de l’abonnement, et le tarif préférentiel qui vous est accordé.


3

La description d’une offre d’abonnement :

Prix, durée, avantages… Tout est clair, finalisez votre commande ! L’Art de l’Aquarelle, c’est à chaque numéro : • Un magnifique portfolio central. • Des rencontres avec les artistes internationaux… • La visite de musées dédiés à l’aquarelle, à travers le monde. • Savoir-faire, leçons d’aquarelle, des sujets techniques développés en profondeur. • Toutes les réponses aux questions que vous vous posez. • Et bien plus encore…

Vous souhaitez vous abonner par courrier ou par téléphone ? Rien de plus simple ! Choisissez dès aujourd’hui l’offre qui vous convient le mieux parmi les bulletins qui se trouvent dans le magazine, ou contactez le service abonnements. NOUS CONTACTER L’Art de l’Aquarelle 17, avenue du Cerisier Noir 86530 NAINTRÉ – FRANCE Tél. : 05 49 90 09 16 Pour l’étranger : 0033 549 900 916

E-mail : abonnement@lartdelaquarelle.com Site : www.lartdelaquarelle.com

4

ABONNEZ-VOUS DE L’ÉTRANGER

Votre abonnement est dans le panier, validez la commande :

En quelques clics, vous ferez bientôt partie des abonnés privilégiés ! VOUS VIVEZ EN FRANCE MÉTROPOLITAINE Vous ne payez que l’abonnement. Les frais de port sont OFFERTS.

Notre conseil Pour + de rapidité dans le déroulement, réglez par Carte Bancaire ou Paypal. Le paiement est sécurisé !

Trois solutions s’offrent à vous : • Par internet : suivez les conseils ci-contre pour vous abonner en quelques clics. • Par courrier : profitez des coupons situés entre ces pages 82 et 83, en prenant soin de choisir votre pays de résidence. • Par e-mail : abonnement@lartdelaquarelle.com Indiquez toutes les mentions (nom, adresse, mode de paiement, signature, date, téléphone, e-mail…). COMMANDER LES ANCIENS NUMÉROS La collection l’Art de l’Aquarelle est désormais disponible. Dépêchez-vous, les stocks sont limités ! Téléphonez à notre service clients au : 05 49 90 09 16 Pour l’étranger : 0033 549 900 916

E-mail : abonnement@lartdelaquarelle.com Site : www.lartdelaquarelle.com dans la rubrique “Anciens numéros”. A QUARELLE N°12 / M ARS -M AI 2012

83

Magazine L'Art de l'Aquarelle n°12  

Le magazine d'art des aquarelliste explore dans ce numéro les œuvres d'artistes majeurs, et fait étape à Bordeaux, capitale des Arts. Un gra...

Advertisement