Page 1

Aire Urbaine Mensuel d’information de l’Aire Urbaine

#45

Aire Urbaine

Culture, tourisme et actualité

septembre 2012

La Fête des Associations à Belfort - Festival de Musique Besançon Franche-Comté - MA Scène Nationale - Le Granit - Orchestre Victor Hugo Franche-Comté - Le Salon de Musique en FrancheComté - SUPPLÉMENT SPÉCIAL MOLOCO - Magie ? Mécanique ! au Musée de la Mine de Ronchamp Deux temps forts au Musée de l’Aventure Peugeot + l’Agenda du mois / Chroniques CD, Livres / Sorties Cinéma


Aire Urbaine diversions-magazine.com

cultures sorties société

#45 #26

Aire Urbaine

septembre 2012 Le Salon de Musique en FrancheComté Exposition « Magie ? Mécanique ! » à Ronchamp Deux temps forts au Musée de l’Aventure Peugeot en septembre

AGENDA - 4 DANS L’ACTU - 5

Fête des Associations à Belfort MA Scène Nationale Le Granit Orchestre Victor Hugo FrancheComté

CHRONIQUES CD - 21

Le Petit Journal Rock’n’Roll du Moloco

CHRONIQUES LIVRES - 22 SORTIES CINÉMA - 23

p.9-16

Festival de Musique Besançon Franche-Comté En septembre le Festival de Musique Besançon Franche-Comté fête sa 65ème édition. A cette occasion, l’équipe réaffirme sa volonté de proposer un festival à la fois exigeant et tourné vers le grand public. Il se déroulera dans la capitale comtoise et en région - Baume-les-Dames, Salins-les-Bains, Belfort, Luxeuil, Arc-et-Senans, Baume-lesMessieurs -, du 14 au 23 septembre.

© Matthias Heyde

Gerd Albrecht Diversions - Edition Aire Urbaine Journal d’information gratuit 1, rue de Vittel 25000 Besançon 03 81 87 40 05 - 06 34 12 01 91 www.diversions-magazine.com diversions@orange.fr Editeur : SARL Diversions RCS : 508 184 934 Directeur de la publication : Boban Stanojevic 03 81 87 40 05 / 06 34 12 01 91 diversions@orange.fr

© Thomas Entzeroth

C’est dans cette optique d’élargissement du public que le premier week-end du festival se tiendra autour de la place Granvelle à Besançon. Une ambiance de festival règnera dans la Boucle, et même au-delà puisque dès le matin du vendredi 14 septembre, l’opération « L’orchestre ne tient pas en place » sera renouvelée. Des musiciens de l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté se rendent en petite formation dans une quinzaine de lieux sur différents quartiers de la ville, pour inciter le public à venir le soir à la traditionnelle inauguration en plein air.

Orchestre de chambre de Zurich Cette année, ce grand concert d’ouverture, assuré par l’Orchestre de Besançon Montbéliard Franche-Comté, ne se déroulera pas sur la place de la Révolution, pour cause de travaux, mais sur une esplanade à proximité de la Rodia, avec la Citadelle en toile de fond. Samedi et dimanche, les concerts se succéderont au Théâtre et au Kursaal. Des harmonies se produiront également sous le kiosque Granvelle. Notons l’attention toute particulière portée aux plus jeunes cette année. A cette occasion, l’Orchestre Victor Hugo FrancheComté présentera Anna, Léo et le gros ours dans l’armoire au Kursaal, conte musical écrit par Bernard Friot et composé par JeanFrançois Verdier. La mise en espace sera assurée par le nouveau directeur du Centre Dramatique National de Besançon FrancheComté, Christophe Maltot.

L’enfance de l’art

La thématique cette année fait donc référence à l’enfance et à la jeunesse en général. Pour l’artiste associé, le chef d’orchestre Gerd Albrecht, il devient en effet

plus que nécessaire, voire urgent, pour la musique classique de se tourner vers les jeunes. Celui qui remportait en 1957 le Concours de jeunes chefs à Besançon, se désole de la « monotonie désastreuse » de la musique classique aujourd’hui, militant pour un renouvellement profond des habitudes, ainsi que des programmes des festivals. A Besançon, Gerl Albrecht dirigera entre autres formations l’Orchestre des jeunes du Land de Hesse, le dimanche 16 septembre à 11 heures au Théâtre. Il invitera aussi le Musée sonore qu’il a fondé, proposant au public de venir prendre en main un instrument, conseillé par des musiciens professionnels. Le Musée sonore sera le 15 septembre à la mairie de Salins-les-Bains et le 16 au Musée du Temps de Besançon. Des séances scolaires sont également prévues dans plusieurs villes. Le directeur musical a souhaité aussi donner toute sa place dans la programmation à la musique contemporaine.

Misato Mochizuki

C’est d’ailleurs le domaine du compositeur en résidence au festival cette année, qui

Rédacteur en chef : Dominique Demangeot magazine.diversions@yahoo.fr Rédaction : Florian Antunes Pires, Frédéric Dassonville, Dominique Demangeot Simon Grangereau, Bruno Kolanek, Sébastien Marais, Sara Notarnicola Paul Sobrin, Marc Vincent, Caroline Vo Minh Comité de relecture : Dominique Demangeot, Caroline Vo Minh Régie publicitaire : Boban Stanojevic - 03 81 87 40 05 / 06 34 12 01 91 - diversions@orange.fr

nous vient du Japon. Misato Mochizuki souhaite rendre la musique contemporaine plus accessible auprès du grand public. Elle s’est ainsi rendue six fois à Besançon durant l’année pour donner des cours et rencontrer lycéens et étudiants en conservatoire. Elle leur a parlé de musique bien sûr mais aussi de culture japonaise. Elle rejoint Gerd Albrecht sur l’attention portée à la jeunesse, déplorant que la musique contemporaine se soit marginalisée au XXe siècle, souffrant parfois d’une image par trop « cérébrale ». La compositrice croit au contraire en une musique contemporaine créant du lien social. Misato Mochizuki présentera plusieurs de ses oeuvres lors du festival, dont un ciné-concert, Le fil blanc de la cascade le 18 septembre, et une oeuvre pour quatuor à cordes, Terres rouges, les 20 et 21 septembre, avec laquelle Misato a souhaité revenir à une musique plus primitive. La compositrice a déclaré apprécier être jouée dans des programmes conviant d’autres styles et d’autres époques, ce qui sera le cas à Besançon puisque ses oeuvres côtoieront celles de Mozart, Schubert, Beethoven, entre autres grandes références de la musique classique.

Magic Mirror

Le fameux Magic Mirror se poursuit en septembre 2012 avec une fois encore une programmation apportant d’autres musiques le soir à 21 heures, des musiques venues du Mali, d’Espagne, de la Réunion, du Cameroun... Les apéros concerts de 18h30 convieront quant à eux les musiciens qui joueront le soir-même à 20 heures au Théâtre ou au Kursaal. L’occasion aussi de rencontrer les musiciens et échanger avec eux dans un cadre convivial.

Mais aussi...

Deux expositions seront organisées durant le festival, l’une à la billetterie du festival au Kursaal, en partenariat avec l’Institut Supérieur des Beaux-Arts de Besançon, l’autre en plein air avec Yves Petit qui présentera une rétrospective en photos des dix ans du Magic Mirror.

www.festival-besancon.com

Dépôt légal : septembre 2012 © Diversions 2012 Imprimé en Espagne - Rotimpres ISSN : en cours valeur : 1,15 euros offert Diversions est diffusé gratuitement sur l’Aire urbaine (près de 50 communes) à 45.000 exemplaires Prochaine parution : 27 septembre 2012


Diversions

Le journal de l’Aire Urbaine, culture et actualités

AUDINCOURT Le Moloco Du 20 au 23 septembre : Inauguration du Moloco - Concerts, visites - voir p.9 BEAUCOURT Foyer Georges Brassens 22 septembre à 20h30 : La Machine – Concert et bal folk

Usines des Fonteneilles Du 8 au 23 septembre : Japy Factory - Expositions, concerts, performances, installations...

MONTBÉLIARD Atelier des Môles 29 septembre à 20h30 : Betraying The Martyrs – Métal Château des ducs de Wurtemberg Jusqu’au 14 octobre : Archéologie(s)

Hôtel Beurnier-Rossel Du 14 septembre au 28 avril : François Margaine - Icônes mycologiques - Dessins, gouaches...

BELFORT Le Granit 15 septembre à 17h : Présentation de saison 20 septembre à 20h30 : Philippe Cassard et le quatuor Voce – Musique de Chambre Du 22 septembre au 3 novembre : Exposition Rodolphe Huguet Vernissage le 21 septembre à 18h  La Voile Sucrée Jusqu’à début novembre : Exposition Jennifer Bruget - Autoportraits - Photo Tour 46 Jusqu’au 24 septembre : De la Vallée des Rois à l’Arabie heureuse - Bartholdi en Egypte et au Yémen (1855-1856) - Dessins

DELLE Halle des 5 Fontaines 22 septembre à 20h30 : 100% Stones - Musique

Maison des Remparts Du 15 au 23 septembre : Exposition Atelier des Remparts

Médiathèque Jusqu’au 29 septembre : Exposition carte blanche à François Virot Pavillon des Sciences Jusqu’au 9 septembre : Exposition « Illusions ça trompe énormément » + « L’île aux machines »

DELLE ANIMATION PRESENTE A LA HALLE DES 5 FONTAINES DELLE 22 SEPTEMBRE 20h30 TARIF 10 € DEBOUT

100 % STONES

14 NOVEMBRE 20h30 TARIF 25 € DEBOUT

CORNEILLE

POINTS DE VENTE : FNAC, FRACAS, TICKETNET.FR OFFICES DE TOURISME DE BELFORT, MONTBELIARD, DELLE, CE

Renseignements : 03 84 36 88 96 www.delle-animation.com

L’agenda du mois

4


5

Dans l’actu

Le journal de l’Aire Urbaine, culture et actualités

Diversions

Fête des associations à Belfort d’expositions du Granit de 17 à 18 heures.

Le 8 septembre prochain est à marquer d’une pierre blanche si vous faîtes partie d’une association belfortaine. Ce jour-là en effet, plus d’une centaine d’associations auront l’opportunité de présenter leurs actions sur la place Corbis et aux alentours. Première édition d’un événement illustrant le dynamisme associatif de la Cité du Lion.

Les associations étant toujours à la recherche de bonnes volontés, ce peut être aussi l’opportunité pour tout un chacun de débuter une activité bénévole

© Diversions

Avec le soutien de la Ville de Belfort, les associations iront donc à la rencontre du public le 8 septembre. Autour de la Savoureuse, trois villages seront installés, traitant chacun d’une thématique bien précise : Belfort solidaire, Belfort dynamique et curieuse, et enfin Belfort citoyenne. Dans ces trois catégories, on retrouvera ainsi des associations à caractère social, éducatif, économique, culturel, artistique et sportif. Trois commissions ont été créées par la Ville de Belfort dans le cadre du Conseil de Développement Social, bien en amont de la manifestation, pour organiser au mieux cette journée.

Animations prévues sur la journée

La Place Corbis accueille souvent des associations comme ici lors de la Fête du Vélo en juin dernier Chacun pourra aller rencontrer les associations oeuvrant dans son domaine de prédilection, mais l’objectif est aussi d’inciter le public à être curieux et à découvrir de nouvelles activités, le sensibiliser à certains problèmes. Les associations étant toujours à la recherche de bonnes volontés, ce peut être aussi l’opportunité pour tout un chacun de débuter une activité bénévole.

Oeuvre collective

Un temps fort mobilisera en fin de matinée des bénévoles d’associations. Ces derniers réuniront les morceaux d’une fresque, supervisée au préalable par des artistes Travailleurs de l’Ombre et Julie Enderlin -. A 11 heures, derrière le Granit, chaque bénévole tiendra un panneau audessus de sa tête. La photo sera prise depuis les hauteurs du théâtre. Quant au message porté par l’oeuvre, on pourra le découvrir le samedi 8 septembre !

Activités artistiques et culturelles A Coup Faine (Chorale) Orchestre Folk Kichigaï Taïko Club de Danse Terpsikhora Théâtre Granit - Scène Nationale Les Amis de Chant…Boule Tout Travailleurs de l’Ombre Mad Musique Mercredis du Château Odyssée du Cirque Théâtre du Royaume d’Evette Education Francas

Une déambulation menée par l’Odyssée du cirque se tiendra dès 10h30.

Actions socio-culturelles Les créatures

Forums et débats

Sport collectif Belfort Aire Urbaine Hand Ball (B.A.U.H.B.) Défis 90 ESTB Hand-Ball - Entente Sportive du Territoire de Belfort Handball

Au coeur de l’engagement associatif, résident le plus souvent des questions extrêmement diverses, touchant à la solidarité, la santé... Pour aborder certaines de ces thématiques, des forums débats se dérouleront dans la salle de l’orgue du C.R.D (Maison des Arts et du Travail). Les thèmes abordés seront tout d’abord la prévention des solitudes et de l’isolement, ensuite le bénévolat, l’engagement et l’éducation populaire, et enfin l’acceptation des différences par la société . Un forum débat sur la thématique «  Les associations aujourd’hui  : valeur, sens et utilité  » clôturera la fête des associations. Ce dernier s’appuiera sur les paroles recueillies durant la journée et aura lieu dans la salle

Sport individuel ASMB Escrime Armée et anciens combattants Association des Sous Officiers de Réserve - Sébastien Marais -

Fête des Associations, Belfort Place Georges Corbis, 8 septembre de 10h à 18h - www.ville-belfort.fr


Diversions

Dans l’actu

Le journal de l’Aire Urbaine, culture et actualités

MA Scène Nationale dans le Pays de Montbéliard

Avec près de 25 000 spectateurs la saison dernière, la fréquentation de la scène nationale du Pays de Montbéliard s’est accrue de 10 % par rapport aux fréquentations cumulées de l’Arche et de l’Allan

Du 18 au 21 juin derniers, MA Scène Nationale inaugurait la nouvelle salle des Bains Douches. Entièrement rénovée, celle-ci accueillera une partie des spectacles dès la rentrée d’octobre. Pour sa deuxième année en tant que directeur, Yannick Marzin poursuit les partenariats artistiques développés en 2011-2012, et installe également de nouveaux temps forts, des festivals qui ponctueront cette nouvelle saison.

© Hervé Rivoalland

Sylvain Groud de retour pour une deuxième saison en tant qu’artiste associé

© David Ruano

Avec près de 25 000 spectateurs la saison dernière, la fréquentation de la scène nationale du Pays de Montbéliard s’est accrue de 10 % par rapport aux fréquentations cumulées de l’Arche et de l’Allan. En 2012-2013, MA Scène Nationale poursuit ses partenariats, notamment avec son artiste associé Sylvain Groud qui sera présent sur le territoire d’une part pour présenter un spectacle en mars prochain, et d’autre part poursuivre ses projets artistiques avec les jeunes. Cette année Sylvain retrouvera les collégiens de Sochaux pour créer avec eux un spectacle. Plusieurs autres projets seront menés entre artistes et établissements de l’Aire urbaine, dans le cadre du projet de territoire Campus Culture. « Nous avons voulu intégrer le plus possible nos actions dans les collèges et les lycées au sein de notre programmation », souligne Yannick Marzin.

Sergi López présentera son spectacle 30,40, Livingstone lors du week-end d’ouverture de MA Scène Nationale le 3 octobre La collaboration se poursuit également avec l’Orchestre Besançon Montbéliard FrancheComté qui devient l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté, en hommage au grand écrivain né - faut-il le rappeler ? - à Besançon en 1802. La formation qui a vu son nombre de spectateurs s’accroître de 80 %, poursuit donc sa diffusion de concerts sur le Pays de Montbéliard, associée à MA Scène Nationale. Six rendez-vous symphoniques sont programmés sur le territoire, dont le retour du Nouvel An à l’Axone, après le succès de la première édition la saison passée. Les Comme Bach, concerts durant lesquels le public est invité à pousser la voix, sont eux aussi reconduits. Un nouvel artiste associé fait son apparition cette année. Il s’agit de Florent Trochel qui présentera Démangeaisons de l’oracle en novembre. Il suivra également une résidence à la Scène numérique pour préparer son spectacle Montagne 42 qu’il présentera - non achevé - en mars 2013. Avec sa compagnie Hana San Studio, Florent Trochel travaille notamment autour du lien entre théâtre et cinéma.

L’arrivée des Bains Douches

Située au 4 de la rue Contejean à Montbéliard, la salle des Bains Douches, qui a accueilli durant de nombreuses années la compagnie éponyme, fait donc peau neuve. Salle conçue pour une utilisation professionnelle, munie d’un plancher très souple et de gradins amovibles, elle pourra accueillir divers types de spectacles, et notamment la danse, offrant aux artistes l’opportunité de préparer leurs spectacles dans les meilleures conditions - travail des lumières, etc. -.

Les temps forts de l’année

6

Sorpresas ! Comme l’an dernier, l’ouverture de saison prendra des accents ibériques, à l’occasion d’une carte blanche accordée à l’acteur Sergi López et Escarlata Circus, du 3 au 5 octobre. Sergi López viendra présenter notamment sa nouvelle pièce 30/40, Livingstone. Escarlata Circus, que l’on avait pu voir à l’ouverture de la précédente saison, sont de retour pour deux spectacles.

Ars Numerica : Le festival Du 5 au 20 novembre, un festival sera dédié aux relations entre art vivant et technologies numériques. A travers des partenariats divers - Conservatoire du Pays de Montbéliard, Moloco... -, le spectateur pourra apprécier les multiples champs créatifs ouverts aujourd’hui aux artistes. Exposition sur les jeux vidéos, choeur d’hommes - sur vérins hydrauliques programmés ! - et sonorités électroniques diverses sont au programme. Les Européennes En collaboration avec le Granit de Belfort, Ma Scène Nationale met en place un temps fort autour de la création européenne. Dans le Pays de Montbéliard, c’est le pendant féminin de la création qui sera mis en avant, à travers plusieurs spectacles mêlant danse, cirque, jazz, théâtre... A suivre en avril 2013. Green Days En mai 2013, au retour des beaux jours, la scène nationale montbéliardaise se met au vert avec un quatrième temps fort. Artistes et spectateurs sont conviés à prendre l’air à l’occasion de spectacles donnés en pleine nature, de conférences en barque ou en pédalo, et de cinéma « en plein champ » . C’est dans ce cadre que le Théâtre de l’Unité fera notamment son grand retour à la scène nationale avec une version de Macbeth jouée dans les bois. Festival de Caves Pour la seconde année consécutive, Guillaume Dujardin vous donne rendez-vous dans des lieux sous-terrains où seront présentées de courtes pièces de théâtre. En juin 2013, le public sera notamment invité au fort du Mont-Bart. - Dominique Demangeot -

www.mascenenationale.com


7

Dans l’actu

Le journal de l’Aire Urbaine, culture et actualités

Diversions

Le Granit à Belfort Le directeur du Granit, Thierry Vautherot, a présenté en juin dernier la nouvelle saison de la Scène nationale de Belfort. Satisfait de la fréquentation qui a doublé durant la saison 2012-2013, il présentait les différents artistes qui prépareront leurs nouvelles créations dans la cité du Lion. La prochaine saison fera notamment place à deux temps forts, l’un autour de la danse en janvier et l’autre dédié à la création européenne, en avril 2013. Une saison de contrastes à découvrir dès le 15 septembre prochain à l’occasion de la traditionnelle soirée d’ouverture, que Thierry Vautherot a annoncée pleine de surprises.

penchera donc sur le corps qui vieillit, en convoquant notamment sur scène les arts du cirque et des chants de Purcell. La danse sera aussi de la partie en matière de créations en 2012-2013 avec la présentation du nouveau spectacle de Joanne Leighton, Un Solo. La directrice du Centre chorégraphique national de Franche-Comté à Belfort crée ici un solo pour le danseur Jérôme Andrieu, un genre que Joanne Leighton a peu pratiqué même si Un Solo sera pour elle l’occasion de poursuivre sa recherche autour de la copie et de l’original.

Musiques des quatre coins du monde

Une saison de créations

Le programme des créations risque fort lui aussi de dépayser le spectateur, que ce soit par les pays visités, les cultures présentées ou les disciplines abordées. Du 8 au 10 novembre, la Coopérative accueillera Catherine Hugot. Avec sa compagnie Ka basée à Besançon, l’artiste travaille dans le domaine de la marionnette pour adultes. Scènes de la vie ordinaire

© Photo : DR

Premier constat lorsque l’on a entre les mains le nouveau programme du Granit: cette saison à venir nous fera voyager aux quatre coins du monde. Quasiment tous les continents sont représentés, et par conséquent des musiques diverses, du Nuevo Tango de l’argentin Tomás Gubitsch au rock métissé de Serge Teyssot-Gay accompagné par Ibrahim Maalouf, en passant par Benjamin Biolay qui clôturera la saison belfortaine le 31 mai prochain.

Qui-Vive par Thierry Collet (Photo de répétitions) De la marionnette, on passera à la magie avec la venue de Thierry Collet qui présentera son nouveau spectacle Qui-Vive qu’il interprète avec deux autres magiciens belge et italien. Cependant « magie » est un terme quelque peu réducteur lorsqu’on parle des spectacles de Thierry Collet, qui a l’habitude de remettre en question le traditionnel spectacle d’illusion, travaillant sur la question du sens. L’artiste nous explique aussi qu’il s’est tourné vers le théâtre « pour retrouver une vitalité ». Il dresse un parallèle entre le métier de magicien, cet abandon du spectateur qui se laisse « illusionner », et la confiance que l’on peut accorder notamment aux experts de la finance.

© Photo : DR

Le duo Serge Tessot-Gay et Ibrahim Maalouf à découvrir en mars prochain au Granit de Belfort nous convie dans l’intimité d’un couple dont la femme se réveille un matin avec un mystérieux voile sur la peau. Nous suivons sa transformation progressive à travers les yeux d’Antoine. « A travers la métamorphose physique de Judith, elle s’écarte du monde d’une certaine façon. Elle s’éloigne de la pression, de la vitesse, un ralentissement que nous souhaitons tous aujourd’hui. Elle permet à son couple de retrouver l’essence même du désir », souligne Thierry Vautherot. « Ils finissent par trouver une autre forme de communication ». C’est par un humour grinçant que l’auteur Hervé Blutsch traite ici des relations de couple.

Sur quels critères nous basons-nous pour leur accorder cette confiance ? « La magie doit questionner notre rapport au réel », explique Thierry Collet. Andréa Novicov, que l’on a découvert la saison passée avec Sous la glace, est de retour au Granit pour une nouvelle création qui ne se base pas sur un texte littéraire. Le metteur en scène s’est inspiré de l’essai scientifique du biologiste Jared Diamond pour créer Des zèbres et des amandes. Sur près de 800 pages, Diamond retrace l’histoire des civilisations, en faisant appel à des connaissances très diverses, en démontrant comment certaines ont pu prendre

l’ascendant sur d’autres. L’objectif d’Andréa Novicov est ici d’explorer, en traversant les continents et les époques, l’histoire humaine, en posant notamment la question du naturel et du culturel. Est-ce l’environnement qui conditionne une civilisation, ou l’inverse ? Julie Bérès traitera quant à elle de la vieillesse dans la société occidentale moderne. La metteur en scène, qui a vécu en Afrique jusqu’à 18 ans, avait été frappée à son arrivée en France par la différence de comportement vis à vis de nos aînés. Dans Lendemain de fête en février, elle se

La dernière création de la saison se partage entre trois spectacles fin avril et début mai, grand projet d’Odile Sankara et Moïse Touré autour de l’oeuvre de Marguerite Duras. Deux pièces de l’écrivain, ainsi qu’une adaptation de son roman Le Barrage contre le Pacifique seront proposées. « J’ai voulu relire l’oeuvre de Marguerite Duras à travers Odile », explique Moïse Touré, partant de la vie de Duras qui a traversé le siècle entre Asie, Europe et Afrique, depuis sa naissance en Indochine jusqu’à ses multiples engagements d’artiste. « Il y avait aussi cette envie qu’Odile dialogue avec elle, que ces deux femmes, avec plusieurs générations de différence, puissent réinterroger notre histoire commune », explique Moïse Touré. - Dominique Demangeot -

www.legranit.org


Une rentrée 2012

Diversions

8

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté A l’aube d’une nouvelle saison, l’Orchestre Besançon Montbéliard Franche-Comté change de nom et devient Orchestre Victor Hugo Franche-Comté. L’occasion pour la formation d’affirmer son identité franccomtoise en empruntant le nom de l’illustre écrivain né à Besançon en 1802.

Les symphonies

Plusieurs rendez-vous symphoniques seront programmés. Dès le concert d’ouverture du 65e Festival international de musique de Besançon Franche-Comté, l’orchestre interprétera, vendredi 14 septembre à 20h30, la fameuse suite symphonique du film Star Wars par John Williams. Les suites de ballet de Roméo et Juliette par Serge Prokofiev, seront également au programme. Génies du romantisme, en compagnie du Trio Dali en décembre, avec des oeuvres de Beethoven et Wagner, ou Flamenco en février avec la venue de la chanteuse

© Yves Petit

Depuis l’arrivée à sa direction de JeanFrançois Verdier il y a deux ans, l’orchestre a en effet engagé des actions afin d’acquérir une réelle dimension régionale. Il s’est notamment rapproché du Pays de Montbéliard, menant là-bas des actions culturelles spécifiques en complément de la diffusion de concerts. L’orchestre est ainsi ensemble associé à la Scène nationale du Pays de Montbéliard depuis septembre 2011. La formation poursuit ses incursions sur le territoire régional - Dole, Saint-Claude, Gray... - et touche à tous les répertoires, qu’ils soient symphoniques, lyriques, concerts jeune public...

La formation poursuit ses incursions sur le territoire régional - Dole, Saint-Claude, Gray... - et touche à tous les répertoires, qu’ils soient symphoniques, lyriques, concerts jeune public...

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté Antonia Contreras et Marie-Josèphe Jude au piano, l’orchestre opte cette saison pour un programme symphonique contrasté. De la Symphonie fantastique de Berlioz à l’album Atom Heart Mother de Pink Floyd, il y en aura véritablement pour toutes les oreilles...

Du 21 au 24 janvier, une semaine « L’Orchestre à l’école » sera en outre mise en place, avec au programme des séances scolaires de la Symphonie du Nouveau Monde de Dvořák et les représentations d’Anna, Léo et le gros ours dans l’armoire.

Jeune public

Orchestres en Fête

Les jeunes spectateurs ne sont pas oubliés une fois encore puisqu’après Le Voyage de Monsieur J. l’an dernier, une nouvelle pièce a été écrite et composée par l’auteur Bernard Friot et Jean-François Verdier. Anna, Léo et le gros ours dans l’armoire sera publié aux éditions Actes Sud.

Durant la manifestation nationale Orchestres en Fête en novembre, portant la musique symphonique auprès d’un large public, l’OVHFC sera également très présent, proposant notamment au public de venir découvrir l’orchestre de l’intérieur. Mais alors

que l’an dernier, le public était invité à venir tenir la baguette, ici Jean-François Verdier va plus loin en lançant le défi de monter un orchestre, composer une oeuvre et la jouer... le tout en une seule journée ! Amateurs ou même débutants sont chaleureusement conviés. Rendez-vous le dimanche 25 novembre au Théâtre de Montbéliard.

Deuxième concert du Nouvel An

Suite au succès de la première édition, deux nouvelles soirées concerts du Nouvel An seront proposées en janvier 2013 à Micropolis Besançon et à l’Axone de Montbéliard. La Commanderie de Dole viendra s’ajouter à la liste des lieux pour une troisième date. Jean-François Verdier nous convie cette fois à un voyage aux Amériques, entre musique cubaine et musique symphonique, sans oublier la musique contemporaine avec Philip Glass. - Paul Sobrin -

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté www.orchestre-victor-hugo-franchecomte.fr

Le Salon de Musique en Franche-Comté La septième saison du Salon de Musique en Franche-Comté s’ouvrira à la Saline royale d’Arc-et-Senans le 22 septembre, dans le cadre du Festival de Musique Besançon Franche-Comté. Première des nombreuses occasions de découvrir, au fil des mois, de jeunes interprètes issus d’écoles de musique internationales.

se produiront successivement à Jussey et Seloncourt les 9 et 10 février prochains. Le duo franco-russe fondé en 2010 présentera plusieurs oeuvres pour piano à quatre mains de Debussy, Schubert, Rachmaninov entre autres compositeurs. La nouvelle directrice de la Scène nationale de Besançon, Anne Tanguy, a souhaité elle aussi collaborer avec le Salon de Musique, un partenariat qui prendra forme en janvier lors d’une soirée présentant trois récitals de piano. Un « Dimanche au piano » à suivre le 27 janvier à 16h, 17h15 et 18h30.

Traditionnellement, les concerts donnés dans le cadre du Festival de Musique figurent parmi les premiers de la saison du Salon de Musique. Cette année les Pauses Concerts ont été rebaptisées « Les Echappées Musicales ». « J’ai assemblé pour la première fois une équipe de jeunes musiciens, qui viennent de l’ensemble Les Dissonances, dirigé par David Grimal », explique Alain Buttard, directeur du Salon de Musique. Une réunion de jeunes musiciens habitués à jouer ensemble qui devrait apporter une véritable cohérence aux différentes pièces interprétées le 22 septembre à la Saline royale et le 23 à l’Abbaye de Baume-lesMessieurs.

Durant la saison 2012-2013, certains partenariats sont renouvelés, comme les trois concerts donnés au Château des Tourelles à Morvillars, dont les bénéfices sont reversés à des associations caritatives de la région. Le premier se déroulera le 20 octobre avec un duo harpe et clarinette. La Salon de Musique reste également fidèle à la Ville de Lure qui accueillera par deux

© DR

Poursuite des collaborations

Naissance d’un quatuor à cordes

Véra Tsybakov / Romain Hervé le 30 novembre à Lure fois dans l’année les jeunes musiciens. Un premier récital de piano à quatre mains se tiendra le 30 novembre, à l’Auditorium. « Une vraie complicité s’est nouée avec cette ville », explique Alain Buttard. Le 12 avril prochain, c’est un trio avec piano qui se produira à Lure, illustrant la place importante de cet instrument cette saison.

Citons encore à propos du piano les concerts d’Elena Bobrovskikh et Valentine Buttard qui

A l’occasion d’un concert à l’Hôtel de Ville de Delle, qui se tiendra le 14 février, un quatuor sera créé autour du violoncelliste François Salque. Cette nouvelle formation accueillera notamment Pierre Fouchenneret, un fidèle des saisons du Salon de Musique. De par son acoustique, notons que la salle Raymond Forni se prête particulièrement bien aux quatuors à cordes. - Dominique Demangeot -

www.lsdmusique.com


Le Petit Journal

Rock’n’Roll

2 Edito 3 Genèse du Moloco 4 La fine équipe 6 La création de 65 Mines Street 7 Les associations se fédèrent dans le Pays de Montbéliard 8 La programmation

du Moloco

Supplément du journal Diversions, mensuel gratuit d’information

n°3 Septembre 2012


LE PETIT JOURNAL ROCK’N’ROLL DU MOLOCO Nouvel Espace musique actuelles du Pays de Montbéliard

2

Supplément détachable du journal Diversions

n°3 Septembre 2012

édito

Voici quelques années que Diversions suit, commente, soutient la création d’une nouvelle salle des musiques actuelles dans le Pays de Montbéliard. C’est pour accompagner à sa façon l’ouverture de ce nouveau lieu que nous avons décidé d’offrir un supplément spécial au Moloco. Un cahier rock’n’roll que nous offrons aux futurs spectateurs, et à tous ceux qui se bougent pour que des événements culturels continuent d’exister, soit en militant bénévolement au sein d’associations, soit en achetant leurs billets de concert. On espère que cette nouvelle salle du Pays de Montbéliard, située dans les murs de l’ancien cinéma Lumina, saura entretenir un certain esprit rock. Car la Franche-Comté est finalement une région qui bouge, quand on observe le dynamisme de certains de ses festivals qui tiennent envers et contre tout, citons nos amis montagnards de La Paille à Métabief, le Swimming Poule de Baume-lesDames ou encore le tout récent Hierock’Sounds qui porte la bonne parole des musiques actuelles dans le nord de la Haute-Saône - un véritable sacerdoce...-. Le Moloco, et les salles de musiques actuelles en général, ne programment pas, loin s’en faut, que le rock et ses dérivés. Les programmateurs mettent même un point d’honneur à jouer l’éclectisme et satisfaire un public le plus large possible dans ses affinités musicales. Tu trouveras donc, cher lecteur, des musiques bien différentes au Moloco. Du chaâbi d’El Gusto aux riffs brûlants du festival Metal Rumble, en passant par la pop lardée de noise et de folk brumeuse de Matt Elliott. Toute la prog est à la fin de ce hors-série. Garde-le précieusement jusqu’en décembre.

Keep on rocking ! Sauf mentions contraires, toutes les photos de ce numéro © Samuel Coulon / Diversions / août 2012 - Tous droits réservés

Quand vous ne serez pas au Moloco, vous pourrez... * Écouter le dernier Rebel Assholes, Deactivated - sortie le 8 octobre C’est encore Eric, bassiste du groupe, qui en parle le mieux... « Concernant, notre album, que dire à part :

- qu’il contiendra 12 titres de Punk rock / Power pop (pour fans de Burning Heads, Foo Fighters, Samiam...) - qu’il sortira en version cd chez Crash Disques / Pias et en version vinyle chez Productions Impossible Records - qu’il sera disponible en magasins et sur les plateformes de téléchargement - qu’il sortira certainement en Allemagne et au Japon courant 2013 Nous avons une bonne grosse dizaine de dates prévues pour la rentrée (dont une release party locale le vendredi 28 septembre aux Passagers du Zinc à Besançon) et de nombreux projets pour 2013 (dont une tournée au Japon et en Chine à l’automne 2013) »

Suivre la première tournée de The Napoleons

© DR

Assister à la tournée Hellbats / The Irradiates du 27 octobre au 3 novembre

Originaire du Pays de Montbéliard, exilé à Nancy, le quintet de The Napoleons démarre sa première tournée. Avant la date du Moloco le 22 septembre, ils passeront notamment par les PDZ à Besançon le 19 septembre www.myspace.com/ wearethenapoleons

La tournée passera notamment par La Rochelle, Bordeaux, Marmande, Marseille... Plus d’infos sur les sites des groupes. hellbats.com / theirradiates.org

© DR

© DR


LE PETIT JOURNAL ROCK’N’ROLL DU MOLOCO Nouvel Espace musiques actuelles du Pays de Montbéliard

3

Supplément détachable du journal Diversions

n°3 Septembre 2012

Genèse du Moloco Il y a bientôt trois ans, les travaux du Moloco étaient officiellement lancés, un soir glacial de fin novembre 2009 à Audincourt. Les murs étaient déjà là puisque le nouvel équipement dédié aux musiques actuelles dans le Pays de Montbéliard a été construit autour de l’ancien cinéma Lumina, bien connu des habitants de l’Aire urbaine.

L’équipe du Moloco au (presque) grand complet sur l’herbe fraîche de l’une des deux loges. De gauche à droite : Pierre-André, Dominique, Guillaume, Anne-Sophie, David, Guillaume, Thierry. Retrouvez-les en pages 4 et 5.

Il a failli s’appeler Lamineur, Super 8, Clap... c’est finalement l’appellation Moloco, en référence au cocktail détonant inventé dans le film de Kubrick Orange mécanique, qui a été retenue lors du vote organisé auprès des habitants du Pays de Montbéliard. Car le Moloco se veut d’abord un équipement au service des habitants de l’agglomération montbéliardaise et, au-delà, de l’Aire urbaine en général. - Mais si vous venez de plus loin, on ne vous en voudra pas, rassurez-vous... -. A noter qu’à côté de la grande salle de 550 à 600 places, une scène plus petite de 100 places a été également conçue. « C’est très important pour les artistes locaux qui souhaitent se produire », nous expliquait David Demange, directeur du Moloco,

dès 2009. C’est aussi en direction de la scène musicale locale que le Moloco a été équipé de trois studios de répétition et d’un studio d’enregistrement avec l’idée d’accompagner les artistes sur des projets - pour des démos et maquettes exclusivement -. La salle ne souhaite pas se substituer aux studios professionnels. Un espace dédié aux sessions d’information en tous genres est également mis à la disposition des plus curieux. « Parallèlement à la diffusion, nous accueillerons le maximum de pratiquants et nous proposerons des dispositifs de soutien aux artistes, des informations sur les résidences, les filages, le travail sur scène, etc.», ajoute David Demange.

Collaboration à l’échelle de l’Aire urbaine

Le Moloco souhaite travailler étroitement avec d’autres structures, qu’elles soient dans le Pays de Montbéliard, comme MA Scène Nationale, ou plus loin comme avec la Poudrière de Belfort, voire même le Jura suisse. Un abonnement commun Moloco + Poudrière est d’ailleurs déjà disponible.

La politique culturelle de Pays de Montbéliard Agglomération Dès novembre 2009, Diversions rencontrait Martial Bourquin, viceprésident de Pays de Montbéliard Agglomération, à l’occasion du lancement des travaux du futur Moloco. Alors bien sûr l’agglo s’appelait encore CAPM, les travaux ont duré quelques mois de plus que prévu, mais dans l’ensemble l’esprit qui présidait à la création de la salle a perduré. Retour sur les ambitions culturelles d’une agglomération en matière de musiques actuelles. L’agglomération va bientôt inaugurer les travaux d’un lieu phare dans les années à venir sur le Pays de Montbéliard... Martial Bourquin : Même s’il y a les Môles, les musiques actuelles n’avaient pas la place qu’elles méritent dans le paysage culturel. L’idée avec cette salle est de mener des politiques publiques sur l’agglomération en faveur des musiques actuelles, pour les faire

sortir de l’anonymat, faire en sorte qu’elles soient considérées comme une partie importante de la culture. En outre, une politique publique en ce qui concerne les musiques actuelles, ce ne sont pas simplement les concerts. Il faut qu’il y ait de la formation pour professionnaliser un groupe, des conditions bien précises pour un maximum de création. C’est aussi faire en sorte que les habitants du Pays de Montbéliard s’emparent de cet outil… Un outil qui sera à leur disposition. En lien avec le Conservatoire, les Môles et les associations de musiques actuelles du Pays de Montbéliard, il faut mettre en place un réseau qui est déjà très dense. La réussite c’est le réseau, on ne le dira jamais assez. Les musiques actuelles dans les politiques de jeunesse ont une place décisive car elles sont un lieu d’expression, et un lien social également. On connait la situation

‘‘ L’idée avec cette salle est de mener des politiques publiques sur l’agglomération en faveur des musiques actuelles pour les faire sortir de l’anonymat, faire en sorte qu’elles soient considérées comme une partie importante de la culture.’’ Martial Bourquin, vice-président de Pays de Montbéliard Agglomération

difficile qui est faite aux jeunes, concernant le chômage notamment. La CAPM a demandé l’aide de la région, du département et de l’état pour qu’ils nous aident à mettre en place l’équipement lui-même, sous maîtrise d’ouvrage CAPM. On observe une évolution des communautés d’agglomération qui prennent de plus en plus en charge à présent le volet culturel... Je considère depuis toujours la culture comme une politique d’aménagement du territoire à

part entière. Il y a un concept qui est fondamental en urbanisme, c’est l’attractivité d’une ville, et sa politique culturelle démultiplie son attractivité. Faire en sorte que l’on diversifie le tissu industriel dans le Pays de Montbéliard c’est indispensable. Mais faire en sorte qu’à côté, il y ait des politiques culturelles et sportives de haut niveau, renforcera considérablement notre attractivité. - Propos recueillis par Boban Stanojevic et Dominique Demangeot -


LE PETIT JOURNAL ROCK’N’ROLL DU MOLOCO Nouvel Espace musique actuelles du Pays de Montbéliard

la

fine équipe

4

Supplément détachable du journal Diversions

n°3 Septembre 2012

Un pluvieux matin de fin aôut, Diversions a rencontré l’équipe du Moloco, quelques semaines avant la grande ouverture. Géré par une équipe de salariés, l’Espace musiques actuelles du Pays de Montbéliard compte bien s’appuyer également sur l’aide de nombreux bénévoles. Voici donc, pêle-mêle, quelques maillons du Moloco.

David, directeur du Moloco, nous présente l’ouvrage retraçant l’histoire d’un lieu culturel emblématique dans le Pays de Montbéliard. Hier cinéma. Aujourd’hui salle de concerts. Du Lumina au Moloco est disponible gratuitement, sur demande auprès de la salle.

Dominique, administratrice, se plonge avec gaieté et entrain dans les comptes de la nouvelle salle. Vue son expression réjouie, il devrait y avoir de l’électricité au moins pour la soirée d’inauguration.

Sarah et Luc donneron leur temps Elles sont originaires Pour ten accueillir prêter ma ou là, le M compter su bénévoles. S avec impatie de The Bewi le 21 septe que Lucie n sûrement p Metal R

Pierre-André accueille les musiciens qui utilisent les trois salles de répétition et le studio d’enregistrement du Moloco. En temps normal, Pierre-André a deux yeux.


LE PETIT JOURNAL ROCK’N’ROLL DU MOLOCO Nouvel Espace musiques actuelles du Pays de Montbéliard

5

Supplément détachable du journal Diversions

n°3 Septembre 2012

Le Moloco recherche des bénévoles ! Si vous êtes intéressés, envoyez un mail à communication@lemoloco.com ou appelez le 03 81 30 78 31

cie, bénévoles, nt un peu de s au Moloco. toutes deux s de Belfort. nir le bar, les artistes, ain forte ici Moloco peut ur plusieurs Sarah attend ence la venue itched Hands embre tandis ne manquera pas la soirée Rumble !

Guillaume en pleine réflexion sur les musiques actuelles. Il tient le centre de ressources, et saura sûrement trouver les réponses aux multiples questions que se posent les musiciens en voie de professionnalisation, comme les simples curieux.

À quelques semaines de l’ouverture, le stress est à son comble. AnneSophie, comptable, ne sait plus où donner du stylo. Quant à Thierry, directeur technique, il préfère se cacher dans le décor du Moloco. On espère qu’il sera opérationnel au soir du 20 septembre.

Guillaume - encore un - gère la communication du Moloco. S’il est par ailleurs adepte des fromages typiques de FrancheComté, il jure, la main sur le coeur, que sa préférence va au rock’n’roll.


6

LE PETIT JOURNAL ROCK’N’ROLL DU MOLOCO Nouvel Espace musique actuelles du Pays de Montbéliard

Supplément détachable du journal Diversions

La création de 65 Mines Street

n°3 Septembre 2012

Le Moloco accueillera chaque année une formation en résidence, l’accompagnant dans ses démarches artistiques et administratives, mettant notamment à disposition ses ressources techniques. Le premier groupe à bénéficier de cette résidence est 65 Mines Street.

Dans ce studio de répétition situé à Héricourt, on se marcherait presque sur les pieds. Il faut dire que depuis quelques mois, l’effectif des 65 Mines Street s’est étoffé avec l’arrivée de quatre nouveaux gaillards, hôtes provisoires en vue de la création exceptionnelle donnée à l’occasion de l’ouverture du Moloco. Ce concert inédit sera donné le 20 septembre dans le nouvel espace musiques actuelles du Pays de Montbéliard. Thomas, batteur, Julien aux claviers, Fred et Mick guitaristes, et enfin Yann à la basse forment les 65 Mines Street. Le groupe n’ayant pas de cuivres à l’origine, ce sont donc des membres de Two Tone Club et Blue Job qui sont venus en renfort. Sur un répertoire majoritairement ska, cette formation exceptionnelle conviera également quelques invités, à savoir Mr Black, chanteur de Two Tone Club, Marc, MC de La Canaille, Saidou & HK du Ministère des Affaires Populaires, ainsi que Matthew et Thomas de la formation belge Moon Invaders. N’oublions pas la venue de Roy Ellis, chanteur de l’emblématique groupe de Skinhead reggae Symarip. Une liste qui nous en dit un peu plus sur les couleurs de cette soirée inaugurale qui accueillera également le groupe A.S.M (A State Of Mind) évoluant dans un registre hip hop funk.

Julien et Thomas, membres des 65 Mines Street, ici à Rencontres et Racines l’an dernier

© Dominique Demangeot

Retrouvez DIVERSIONS chaque mois en Alsace Bourgogne Franche-Comté Près de 1300 points de dépôts Lieux de sortie, lieux culturels, grandes surfaces, boulangeries... CULTURE TOURISME ACTUALITÉ ET REPORTAGES VIDÉO www.diversions-magazine.com

Nouveau en 2012 - Diversions vous propose ses suppléments culturels - musique, théâtre, expositions, tourisme, patrimoine -


LE PETIT JOURNAL ROCK’N’ROLL DU MOLOCO Nouvel Espace musiques actuelles du Pays de Montbéliard

7

Supplément détachable du journal Diversions

Les associations se fédèrent dans le Pays de Montbéliard

L’engagement associatif est un ressort important dans la dynamique du Moloco. La preuve en musique dès le 22 septembre avec une soirée organisée par le collectif « Rien n’a encore changé », regroupant plusieurs associations du Pays de Montbéliard.

Le collectif « Rien n’a encore changé » voit le jour au mois de mai 2003. Il est alors composé de cinq associations du Pays de Montbéliard qui oeuvrent pour le développement des nouvelles pratiques musicales. Ces associations (Productions de l’Impossible – l’Ord du Jour – Mighty Worm – Bouma-Yé Collectif – StickPin) sont à l’initiative de près de 80% des concerts organisés sur le Pays de Montbéliard, entre 2001 et 2005 (notamment à l’Atelier des Môles).

Après deux ans de procédures, la vente du Lumina redevient possible, la machine est relancée. Toutes les associations du collectif sont consultées par le cabinet parisien Campus Conseil dans le cadre de l’étude en vue de fournir des préconisations pour le projet. Tout le monde se remet au travail. Le Moloco sort enfin de terre et ouvre ses portes le jeudi 20 septembre 2012. Le collectif, lui, demeure et compte bien poursuivre ses actions en matière de développement et d’accompagnement des pratiques amateures.

Lors du projet d’ouverture du Moloco, le collectif a été de plus en plus associé notamment sur les actions de préfiguration de la salle (concerts au Palot pour fêter la pose de la première pierre notamment). Beaucoup d’associations du collectif ont été associées à des événements hors les murs du Moloco (festival Impetus, concerts en coproduction...) avant son ouverture officielle. Les principales associations du secteur ont donc souhaité mutualiser leurs forces et compétences afin de porter leurs préoccupations au niveau médiatique et institutionnel. Après une première période durant laquelle ces inquiétudes ont été largement médiatisées et ont abouti à des débats passionnés, les membres du collectif ont voulu aller

© Reno Ruhlmann

L’impulsion de départ du collectif est de défendre les enjeux d’un secteur fortement fragilisé face à la disparition des lieux dédiés aux musiques actuelles (démolition du Cube à Audincourt, fin de la collaboration avec l’Allan autour d’une programmation de concerts rock au Palot) et à l’absence de projet de développement d’envergure pour les musiques actuelles sur le Pays de Montbéliard.

Outre l’organisation de plusieurs dizaines de concerts à l’Atelier des Môles, un disque édité à 500 exemplaires et présentant plus de vingt groupes du Pays de Montbéliard a été produit

n°3 Septembre 2012

Quelques représentants d’associations du collectif montbéliardais « Rien n’a encore changé » : Le Chef - Productions de l’Impossible -, Eric - Mighty Worm -, Pierre - Eye Of The Dead -, Lionel - président du collectif -, Vik - Stick Pin. plus loin, en proposant notamment des pistes de développement souhaitables. Ainsi, après plusieurs actions significatives, le collectif a obtenu de la Communauté d’Agglomération du Pays de Montbéliard - aujourd’hui PMA - l’inscription au contrat d’agglomération de la création d’une salle de concert en lieu et place du Lumina, ancien cinéma d’Audincourt. Plusieurs réunions de travail ont suivi, portant notamment sur le contenu du projet artistique et sur ses spécifications techniques. Parallèlement à ces activités de consultations institutionnelles, le collectif a mis en place plusieurs actions destinées à promouvoir le secteur des musiques actuelles. Ainsi, outre l’organisation de plusieurs dizaines de concerts à l’Atelier des Môles, un disque édité à 500 exemplaires et présentant plus de vingt groupes du Pays de Montbéliard a été produit. Cette

opération ambitieuse, intitulée MontB Calling, a permis à de nombreux groupes d’enregistrer pour la première fois dans des conditions professionnelles. Soutenu par le dispositif « Défi-Jeunes » ainsi que par l’Allan, Scène Nationale de Montbéliard, ce projet de compilation a été un véritable succès puisque la totalité des disques ont été écoulés en quelques mois… Entre 2005 et 2007, le collectif, à l’image du projet Lumina, est en sommeil. En effet un problème juridique d’ordre privé bloque la vente de l’ancien cinéma. Les réunions de travail sont suspendues. Durant cette période, certaines associations continuent leurs activités, d’autres baissent de régime, d’autres poursuivent sur Besançon et Belfort, et enfin de nouvelles apparaissent sur le Pays de Montbéliard.

« Le Moloco nous a donné carte blanche pour organiser la soirée rock de son week-end d’inauguration », explique Eric de l’association Mighty Worm. « Les trois assos les plus actives du collectif (Productions de l’Impossible, Mighty Worm et Eye Of the Dead) se sont donc concertées pour proposer une belle programmation, plus ou moins à l’image des esthétiques musicales que nous défendons tous : MAD SIN, POWERSOLO, HELLBATS, THE IRRADIATES, THE NAPOLEONS ».

Merci à Eric de Mighty Worm pour toutes les infos sur le collectif !!!


LE PETIT JOURNAL ROCK’N’ROLL DU MOLOCO Nouvel Espace musique actuelles du Pays de Montbéliard

8

Supplément détachable du journal Diversions

n°3 Septembre 2012

La programmation jusqu’en décembre 5 octobre à 20h30 The Reggae Singer Cont-Est

20 octobre à 20h30 Festival Metal Rumble The Exploited + Kickback + Inside Project + Xaros Metal

6 octobre à 20h30 Hollie Cook + Blue Job Reggae Funk

A.S.M.

17 novembre à 20h30 Two Tone Club + The Beatdown Ska © DR

20 septembre à 20h30 A.S.M. (A State Of Mind) Carte blanche à 65 Mines Street Hip Hop Funk / Ska

Hollie Cook © DR

Two Tone Club © DR

Du 2 novembre au 2 décembre GeNeRiQ Festival

Inside Project

© Justin Borbley

21 septembre à 20h30 Yuksek + The Bewitched Hands + Alb + Hibou Electro Pop

28 octobre à 19h Youssoupha + 25 De Sang Hip Hop

11 octobre à 20h30 Popa Chubby Blues Rock

7 décembre à 20h30 Découvertes du Printemps de Bourges

© DR

15 décembre à 20h30 Soirée SPAAM Here Lies Wolf Queen + Touterrain + Dead On The Dashboard + Hibou Blues Hip Hop Punk Electro...

Yuksek 22 septembre à 20h Carte blanche au collectif « Rien n’a encore changé » Mad Sin + Power Solo + Hellbats + The Irradiates + The Napoleons Psychobilly Rock

LE MOLOCO

© DR

Popa Chubby

© DR

Youssoupha 4 novembre à 19h Youngblood Brass Band Jazz Hip Hop Funk

TARIFS ET BILLETTERIE

www.lemoloco.com Réseau Digitick : www.digitick.com, dans les librairies du groupe Chapitre et chez les buralistes et diffuseurs de presse participants à l’opération. Par téléphone 0892 700 840 (0,34 € /min) Réseau France Billet : Office du Tourisme du Pays de Montbéliard, FNAC, Carrefour, Géant, Magasins U – www.francebillet.com Réseau Tickenet : Cora, Leclerc, Auchan, Virgin – www.tickenet.fr Gazoline : 3, rue de l’étuve - Montbéliard

13 octobre à 20h30 Triggerfinger + LB Goodson Stoner Rock Indie © DR

The Irradiates © DR

23 septembre à partir de 11 h Journées portes ouvertes © DR

29 septembre à 21h Soirée Keep The Faith #5 The Pepper Pots + The Precious Oldies Soundsystem Soul

Youngblood Brass Band 9 novembre à 19h Soirée DVD Impetus w/ Matt Elliott + Monkey 3 + Breakfast On The Battlefields + For Damage Folk Pop Punk Noise

Triggerfinger 18 octobre à 20h à la MALS El Gusto Chaâbi

© Cetrobo.com

The Pepperpots

© DR

© DR

Matt Elliott El Gusto

21, rue de Seloncourt - Audincourt Tél : 03 81 30 78 30 www.lemoloco.com

Infoline : standard : 03 81 30 78 30 Du mardi au vendredi 10h-12h / 14h-18h Billetterie (achat billets sans frais de location au centre de ressource) Du mercredi au vendredi de 13h à 18h Studios de répétition (Informations et réservations au 03 81 30 78 35) Lundi / jeudi / vendredi : 17h-23h Mercredi : 14h-minuit Samedi / dimanche : 14h-21h Fermeture hebdomadaire le mardi Centre de ressource Lundi : 17h-22h (permanence conseil porteurs de projet) Mercredi / jeudi / vendredi : 13h-18h (libre consultation) Fermeture hebdomadaire le mardi Photos : sauf mentions contraires : Samuel Coulon Remerciements : Guillaume Mougel et toute l’équipe du Moloco, salariés et bénévoles, Eric Heuberger Impression : Espagne - Rotimpres Rédaction : Dominique Demangeot Supplément gratuit au numéro 45 de Diversions Aire urbaine Cahier détachable imprimé à 60.000 exemplaires. Diffusé gratuitement en Alsace Bourgogne Franche-Comté


Diversions

Le journal de l’Aire Urbaine, culture et actualités

Expositions

18

Magie ? Mécanique !

© MTCC

La taillanderie de Nans-sous-SainteAnne accueillait jusqu’au 2 septembre l’exposition Magie ? Mécanique  ! Le public pourra à nouveau découvrir la mécanique sous toutes ses formes à partir du 7 septembre au Musée de la Mine à Ronchamp. Un voyage haut en couleurs depuis les premiers pas de la mécanique dans l’Antiquité... jusqu’à la réalisation artistique d’un échappement en Lego ! L’exposition retrace l’histoire de la mécanique sur des calicots illustrés, qui expliquent les grandes évolutions techniques. La dimension historique est également présentée au public à travers des enregistrements sonores d’ouvriers des usines Japy à Beaucourt. Cinq exemples de mécanismes – prêtés par le Pavillon des Sciences de Montbéliard - expliquent les différentes forces : gravité, réaction, tension, frottement, magnétisme,

ainsi qu’un mouvement particulier : l’effet gyroscopique. Les différents mécanismes peuvent être manipulés par le public. D’autres manipulations sont possibles à l’aide de poids et d’une balance, entre autres dispositifs. Deux mécanismes d’horloges sont également présentés en transparence, permettant ainsi d’en savoir plus sur les rouages qui font fonctionner montres et horloges. Un dernier volet artistique présente une oeuvre de Bastien Garinot, étudiant aux Beaux-Arts de Besançon, qui a réalisé un échappement en Lego. - Caroline Vo Minh -

Exposition Magie ? Mécanique !, Musée de la Mine, Ronchamp, du 7 septembre au 2 décembre www.musees-des-techniques.org


Diversions

Expositions

Le journal de l’Aire Urbaine, culture et actualités

20

Deux temps forts au musée de l’Aventure Peugeot en septembre sièges et de leurs matières : cuir, simili cuir, tissu, skaï...

En septembre au musée de l’Aventure Peugeot à Sochaux, deux week-ends spéciaux se dérouleront, le premier à l’occasion des traditionnelles Journées du Patrimoine, le second en toute fin de mois pour présenter les divers métiers de l’automobile.

La tôlerie constitue le dernier volet des activités. Moins d’une dizaine de personnes travaillent dans l’atelier y compris le directeur, Philippe Cornebois, mécanicien de formation qui possède 22 ans de métier et gère la direction. On ne trouve pas d’atelier peinture pour des questions environnementales, des habitations se trouvant à proximité.

Journées du patrimoine les 15 et 16 septembre

Le billet d’entrée sera à 50%, soit 4€ pour les adultes et 2€ pour les 7-18 ans (toujours gratuit pour les moins de 7 ans). Horaires d’ouverture : 10h – 18h samedi et dimanche.

Week-end des métiers les 29 et 30 septembre

Le musée de l’Aventure Peugeot mettra à l’honneur des métiers anciens et modernes autour de la voiture et vous invite à découvrir l’envers du décor. Différentes filières du métier automobile seront présentes pour exposer leur savoir-faire. De plus, diverses animations et démonstrations étayeront ce week-end. Ce sera notamment l’occasion de voir le travail de restauration du personnel de l’atelier du musée, mais aussi de découvrir des métiers particuliers du site de Sochaux.

© Musée de l’Aventure Peugeot

A l’occasion des journées du patrimoine, le musée de l’Aventure Peugeot exposera quelques véhicules peu montrés, et notamment, pour le plus grand plaisir des petits et grands enfants, des voitures ayant participé à des publicités (ex : 206 Sculptor) et aux films « Taxi ».

www.musee-peugeot.com

La célèbre 405 de Taxi à voir lors des Journées du Patrimoine Tarifs : 8€ pour les adultes, 4€ pour les 7-18 ans et gratuit pour les moins de 7 ans. Pack famille (2 adultes + 2 enfants) à 20€. Horaires d’ouverture : de 10h à18h samedi et dimanche. Quelques métiers de l’automobile

L’atelier du musée de l’Aventure Peugeot regroupe quatre corps de métiers. Tout d’abord l’atelier mécanique, séparé en deux car on trouve la mécanique voiture et la mécanique deux roues avec une personne

spécialisée dans ce domaine. Cette même personne s’occupe aussi de la documentation deux roues et à ce titre, quitte l’atelier une fois par semaine pour se rendre au service documentation et renseigner le public par mail. On trouve également deux mécaniciens auto, dont un s’occupant spécifiquement de la mise à disposition du patrimoine pour la marque Peugeot lors de salons. « On soutient ainsi l’image de marque avec notre patrimoine » souligne Philippe Cornebois, directeur de l’Atelier du MuséePeugeot. Un autre corps de métier représenté est la sellerie automobile, qui a trait au travail des

Travail de la tôle à l’atelier du musée de l’Aventure Peugeot


21

Chroniques CD

CHANSON

Diversions FOLK ROCK

Retrouvez plus de chroniques, découvertes, interviews et infos musicales sur www.sensationrock.net SOUL

Barcella Charabia (Jive Epic / Sony Music)

Angus Stone

Dans son chapeau de magicien, Barcella possède tous les ingrédients pour nous enchanter. Ce balladin du siècle 21 fait fourcher la langue française, et souffle à nos oreilles des histoires de « Marie honnête » et de « Cerises », prônant L’insouciance quand d’autres préfèrent reluquer la vie du côté sombre de la lorgnette. Parce qu’écouter un disque de Barcella, c’est envisager le monde à travers le regard gentiment roublard, doucement poétique du jeune remmois, quitte à flirter parfois avec la tristesse sa délicate Symphonie d’Alzheimer -. Depuis son inaugurale Boîte à musiques, Barcella est resté le même, amoureux des mots avec un pied fermement planté dans l’enfance, époque qu’il caresse du souvenir avec une belle sensibilité dans L’Age d’Or. L’artiste utilise pêle-mêle accordéon, cordes et cuivres, parfois dans le même morceau - le lumineux Cahier de vacances - ou fonce bille en tête dans un rap décomplexé et mine de rien virtuose, Mixtape. Du « drôle de jeu » de la vie à deux aux Salopes, Barcella ne cesse de réinventer la relation fusionnelle entre la feuille et le stylo, magistralement relatée dans Clairefontaine. Forgeron d’une langue élastique et ludique, il fait valser les mots, et c’est tout sauf du charabia. - Dominique Demangeot -

Alors que Julia Stone fait des infidélités à son frère en s’acoquinant à Benjamin Biolay le temps d’un duo et en offrant une nouvelle production solo (By The Horns), l’aîné s’est penché lui aussi sur un album personnel. Un premier disque solo d’Angus avait déjà vu le jour il y a trois ans sous le pseudonyme de Lady Of The Sunshine. Cette fois-ci, la notoriété aidant certainement, il assume son nom pour offrir un album naviguant entre titres folk et indie, qui transpire le goût et l’influence des illustres maîtres du genre. On a déjà pu entendre Bird On The Buffalo, un titre folk-rock dans lequel résonne un riff de guitare plein de distortion, qui immédiatement fait penser à Neil Young. La voix si particulière d’Angus est très vite reconnaissable, même si par moments le phrasé et le chant nasal sont très proches de Dylan. Mais à côté de ça, le chanteur hirsute démontre qu’il a une véritable patte pour écrire d’efficaces chansons aux arrangements plutôt bien fichus. Si on voulait tenter la comparaison entre l’album du frère et celui de la soeur, on pourrait dire que Broken Brights est plus équilibré. Angus Stone sert un album solo certes très référencé, c’est indéniable. Mais celui-ci révèle le talent certain de l’ainé, qui le place en digne héritier des grands maîtres folk-rock. - Florian Antunes Pires -

POP ROCK

POP FOLK

Bloc Party. Four (French Kiss / Coop / PIAS)

Cat Power

Ce quatrième album risque de fédérer un max de monde en raison de la distance qui le sépare d’Intimacy et son changement radical de cap. So He Begins To Lie annonce d’emblée la couleur : il y aura des guitares et du bruit sur ce nouveau CD. En mélangeant les riffs bourrins à la Rage Against The Machine et les envolées lyriques à la Muse, Bloc Party opère un changement de direction au point de vue de la composition et du chant. Kele, qu’on croyait limité dans un timbre grave, s’essaie aux aigus et ça fonctionne plutôt pas mal, même si l’on ne peut s’empêcher d’imaginer Charlie Winston qui aurait pris la place de Matthew Bellamy au sein de Muse (3x3). Plus loin, le groupe retrouve le son des précédents albums sous l’influence Cure/Smiths. Autant le dire, ces morceaux ne présentent pas vraiment d’intérêt, ils ne font que reprendre la bonne vieille recette (les rythmes syncopés, les guitares acérées...) usée jusqu’à l’os. Ce sont de vraies surprises comme le bluesy Coliseum ou Kettling, un morceau aux couplets neo-metal et au solo de guitare heavy (Van Halen, y es-tu ?) qui vont faire réagir et font la différence. - Simon Grangereau -

L’été avait commencé en beauté. Ruin, le premier single dévoilé, écartait les nuages de juin avec ses sonorités cubaines et l’une des voix les plus attachantes de la décennie faisait son grand retour. Mixé par Zdar, celui qui a la cote ces derniers temps (Phoenix, The Rapture, Beastie Boys...), Sun, le nouvel album de Cat Power, surprend et déçoit. Chan Marshall fait partie de ces artistes qui, semble-t-il, fonctionnent par phases. Un jour chanteuse frangée délivrant un indie rock de très bon goût, le lendemain grande prêtresse rhythm ‘n’ blues, enfin interprète lascive de classiques américains pour un résultat mi-figue, mi-raisin. La belle brune refait surface avec un disque qui surprend par sa production proche de l’univers hip-hop et R’n’B et déçoit par un manque d’inspiration. S’il y a bien les entraînants et lumineux Manhattan et Ruin (et les neuf pianos utilisés pour l’enregistrement), les envoûtants Cherokee et Always On My Own pour sauver les meubles et bien évidemment cette voix magnifique, atout majeur que nul ne pourra lui enlever, Sun n’est pas le meilleur disque de Cat Power, qui a pourtant eu le mérite d’être quasi seule aux commandes. - Simon

FOLK

Broken Brights

(Discograph)

Sun

(Matador)

Grangereau -

Joss Stone The Soul Sessions Vol. 2 (Warner)

Bonnie Prince Billy Now Here’s My Plan (Domino Records)

Retour de la blonde craquante après un album ayant moyennement marché. Cela faisait d’ailleurs quelques disques que l’Anglaise à la voix d’or peinait à convaincre avec son propre répertoire et que leur succès était mitigé. Pour The Soul Sessions, le constat est différent. Le premier volume avait cartonné. Le son était cool (Questlove des Roots aux manettes et aux baguettes) et les reprises alléchantes (du White Stripes décalé, notamment). C’est clairement dans l’exercice de la reprise que Joss Stone est la meilleure (pour le reste, on ne demande qu’à mieux la connaitre). De retour avec de nouvelles relectures, l’Anglaise sexy met dans le mille à nouveau avec parmi les réussites de ce Volume II un Give More Power To The People des Chi-Lites et The High Road de Broken Bells. Graou graou, Joss ! - Georges -

Pour coincider avec la sortie de son livre et la réédition de six de ses albums (il en a sorti plus d’une vingtaine, tous support ou collaborations confondus), le bon Will offre un EP d’anciens morceaux revisités avec aux manettes Steve Albini - qu’on ne présente plus - et en compagnie des musiciens qui l’ont accompagné sur Wolfroy Goes To Town. Now Here’s My Plan comporte donc six classiques, de After I Made Love To You (sur Ease Down The Road, 2001) à I See A Darkness qui écarte le côté dark au profit d’un titre sautillant avec force choeurs féminins ou Three Questions (superbe morceau de l’album Master And Everyone, paru en 2003) ici dans une version lente avec un harmonium et la jolie voix d’Angel Olsen. Il y a aussi le très beau Beast For Thee, paru en 2005 sur Superwolf, l’album en duo avec le guitariste Matt Sweeney. - Simon Grangereau -

POP

POP ROCK

Oli & Sam Just For Oliver’s Fun (autoproduction) Just For Oliver’s Fun est le premier coup d’essai d’Oli & Sam. Just for Oliver’s fun, mais pas que... En effet, à l’écoute de cet album, on parie fort que de nouveaux adeptes vont rapidement adhérer à ce recueil de pop songs, parfois folk, rêveuses et rafraîchissantes. Les rêves oui, mais aussi l’adolescence semblent être l’inspiration principale de cet opus sans prétention. Alvin ouvre donc le coffre à jouet d’Oliver. Avec juste l’ironie qu’il faut, cette chanson en français explique pourquoi le reste de l’album est en anglais. On découvre la formidable voix de Oli/Charlie , qui pourrait être celle d’une Tori Amos suave. Cette voix se marie parfaitement avec les mélodies inspirées, où la guitare se voit souvent accompagnée d’un piano Rhodes ou d’un orgue Hammond. Ainsi on passe de compos légères à d’autres plus sombres. Oli & Sam offre une véritable playlist variée, qui semble être inspirée des différents endroits du globe que le duo leader a pu visiter lors de ses voyages. A l’heure du tout numérique, voir un disque autoproduit avec un artwork aussi soigné, ne fait que renforcer tout le bien qu’on pense d’Oli & Sam. - Florian Antunes Pires -

Flea Helen Burns (en téléchargement) Ce n’est pas la première fois qu’on peut entendre le bassiste émancipé des Piments, mais c’est une nouveauté de voir un ensemble de compos réunies sur une même production. La plupart des titres ont été écrits après la tournée de Stadium Arcadium et Helen Burns est disponible en téléchargement à prix libre sur le site du Conservatoire de Musique de Silverlake, fondé par Flea, qui recevra les bénéfices des ventes du EP. L’ensemble des six pistes est joué par Flea, trompettiste de formation mais qui assure également piano et boîtes à rythme. Et autant avertir les fans, on est très loin du style Peppers. A l’exception du morceau éponyme, une ballade au piano où Patti Smith vient poser sa voix rauque, le reste du disque est instrumental et expérimental. Balzary semble heureux de retrouver son premier instrument, et n’hésite pas à l’emmener vers des horizons originaux. On préfère en effet quand Flea laisse place à la rêverie ou à des moments cristallins accompagnés d’une chorale. Des morceaux peut être moins osés mais qui mettent en lumière un certain talent de mélodiste de l’Australien. - Florian Antunes Pires -


Littératures

22

ROMAN

ROMAN

Charly 9

Les fragments Solander

Pocket

La Dernière Goutte

Le 24 août 1572 a lieu la tristement célèbre Nuit de la Saint-Barthélémy, durant laquelle sont massacrés des milliers de Protestants à Paris. Si l’ordre officiel vient de Charles IX, c’est son autoritaire mère, Catherine de Medicis, qui dans l’ombre tire les ficelles. Jean Teulé s’emploie à nous faire mieux connaître ce jeune roi maudit à la réputation entâchée de sang. Le sang est très présent dans le roman. Celui des victimes, qui va jusqu’à teinter l’hostie, celui de la chasse à cour dont les monarques étaient si friands à l’époque et aussi la maladie hémorragique qui coûte la vie au souverain, comme une malédiction pour ses crimes. L’auteur aligne des scènes fortes, comme lorsque Charles IX fait l’autruche... en enfouissant sa tête dans le ventre encore fumant d’un cerf, ou qu’il pourchasse des lapins dans les appartements de sa maîtresse Marie Touchet. C’est bien des démons de l’avant-dernier roi des Valois que nous entretient Jean Teulé, lent basculement dans la folie même si le roman apporte aussi son lot de scènes cocasses. Une oeuvre historique - l’auteur prenant cependant quelques libertés avec les faits - aux accents tragi-comiques, servie par l’écriture truculente de Jean Teulé. - Bertrand Demornieux -

Les fragments Solender retrace l’enquête que mène l’écrivain Paul Fauster au sujet d’Endsen, poète entouré d’une aura de mystère. Victime d’un accident, Fauster perd la mémoire. Pour se retrouver lui-même, il repart sur les traces du poète. Un lien mystérieux semble en effet unir les deux hommes, mais plus l’enquête avance, plus Endsen lui échappe. Il faut dire que l’existence de ce dernier s’apparente aux ruelles embrumées de Prague où vit Fauster. La figure littéraire semble revêtir plusieurs identités, et plus le roman avance, plus l’échevaud se densifie. Si l’intrigue prend des allures de polar - revêtant aussi une dimension surnaturelle - nous transportant de l’Allemagne nazie à la Russie stalinienne, le roman est avant tout une belle méditation sur l’essence de la littérature et la complexité de l’identité. Pierre Cendors n’épargne rien à son lecteur qui doit s’accrocher pour recouper les informations recueillies par Fauster au fil de sa quête. Les fragments Solander ne sont pas sans rappeler les errances des personnages des premiers romans de Paul (F?)Auster, lorsque polar magistral et roman métaphysique ne font qu’un.

Jean Teulé

ROMAN

Il la regarde

Alain Chopin

Editions Dialogues

Pierre Cendors

- Dominique Demangeot -

dra plus tard la nature de ce lien troublant. Alain Chopin brosse aussi de beaux portraits, lorsqu’il fait intervenir les personnages - fictifs, mais pourtant si fidèles - de Raymond Depardon, son sens aigü de l’observation et une humilité large comme un océan, et Valérie Bruni-Tedeschi chez qui Antoine pressent « quelque chose qui ne se laissait pas saisir, qui ouvrait sur l’infini ». - Paul Sobrin -

CHRONIQUES RADIOPHONIQUES

L’air de rien

François Morel

Denoël

Un jour Antoine rencontre une mère et sa fille dans un port breton. Anne regarde sa fille qui tournoie sur un manège. Antoine regarde Anne. Ainsi commence le roman d’Alain Chopin qui nous transporte entre Lille et la Bretagne, depuis cette rencontre inaugurale et marquante entre le journaliste et la gérante d’une salle de cinéma, d’autant qu’Antoine retrouve quelques jours plus tard Anne dans un article de journal. Il n’en faut pas plus à ce critique du 7ème art, pour partir à la rencontre de la mystérieuse inconnue. « Elle avait mis quelque chose en mouvement » dit Antoine qui ne se doute pas, à ce moment, combien il a raison. Le journaliste renoue avec un passé breton qu’il aurait voulu oublier. Le lecteur découvre quant à lui, peu à peu, les blessures enfouies d’Antoine, des souvenirs qu’il tente de ranger dans un tiroir secret de sa mémoire, comme lorsqu’il garde empilés dans ses toilettes à Lille, des centaines de numéros d’un quotidien breton le rattachant à ses racines. Lorsqu’il rencontre enfin Anne, les deux êtres sont irrémédiablement attirés l’un par l’autre. Une relation particulière semble les unir. Le lecteur appren-

RÉÉDITIONS BD CHEZ DUPUIS

Jerry Spring

Une fois de plus les éditions Dupuis nous ravissent avec leurs magnifiques intégrales. Cette fois-ci l’éditeur nous propose les suites chronologiques de Jerry Spring, l’une des meilleures séries de la BD franco-belge. Dynamique, enlevé, privilégiant les cadrages audacieux et les scènes d’ambiance, le dessin réaliste de Jijé va influencer tout le western dessiné durant des décennies. Jerry Spring fait preuve d’humanisme. Défenseur du peuple indien, il n’hésite pas non plus à prendre fait et cause pour la nation noire et combat les exactions du Ku Klux Klan. Dès le premier épisode, il fait la connaissance du Mexicain Pancho, qui devient dès lors son plus fidèle compagnon. Ensemble, ils vivront des aventures de 1954 à 1977. Ce tome 5 des intégrales est le dernier réunissant les ultimes aventures du héros en noir et blanc. Un magnifique ouvrage !

Les Petits Hommes

Toujours dans la collection intégrale, retrouvons les Petits Hommes de Seron, ce quatrième tome nous propose les albums entre 1976 et 1978. A la suite de la chute d’une mystérieuse météorite, certains habitants du village de Ravejols se retrouvent réduits à la taille de petite souris. Ces derniers décident

François Morel dissimule une plume pour le moins acérée. Qu’il dresse un croustillant parallèle entre Frédéric Lefebvre et un roquet gardant l’Elysée toutes mâchoires dehors, ou qu’il propose le néologisme « ericbessoner » comme synonyme de trahir, l’humoriste fait preuve d’une réelle verve, en particulier envers le monde politique. Eclairs tout à la fois drôles et lucides sur une actualité quotidienne pas toujours - voire jamais - drôle. Le faux naïf aborde l’info sous divers angles: économiques, judiciaires ou people, faisant preuve aussi, de temps à autres, d’une vrai conscience sociale. Le chroniqueur de 7h55 n’a pas son pareil pour passer à l’absurde ou au vitriol nos questions de société, du voile intégral... jusqu’au point G ! C’est dire l’éclectisme de ces billets d’humeur qui, dieu merci, ont toujours cours chaque vendredi sur France Inter, et que nous ne saurions trop vous conseiller, à l’écrit comme à l’oral. - Dominique Demangeot -

ROMAN

Enola Game

Christel Diehl Chaque vendredi le comédien François Morel, que beaucoup ont découvert lorsqu’il interprétait l’un des personnages hauts en couleur de la troupe des Deschiens sur Canal +, nous régale de ses bons mots sur l’antenne de France Inter. L’an dernier il publiait le premier recueil de ses interventions de fin de semaine, depuis la première émission du 4 septembre 2009 jusqu’à juin 2011. Il faut dire que parmi les troupes - décimées ces derniers temps - des chroniqueurs de France Inter, François Morel n’a pas la réputation du franc-tireur le plus sulfureux. Pourtant ses chroniques n’ont pas épargné grand monde, à bien y regarder, en plus de trois années d’exercice. Derrière son patronyme et son physique de Monsieur Tout le monde,

Editions Dialogues

Une mère et sa fille vivent recluses dans leur maison depuis plusieurs mois. La cause ? Un énorme nuage blanc s’est abattu sur la ville et a rendu impossible toute sortie pour les

alors de fonder leur propre communauté baptisée Eslapion. Parmi de nombreux personnages, trois d’entre eux s’accaparent la vedette, Renaud, Lapoutre et Cédille. Seron nous offre une narration originale maîtrisant parfaitement l’art du découpage. Dans cet ouvrage, Renaud et ses acolytes poursuivent leurs aventures, qui les entraîneront 20 000 lieus sous les mers, à la découverte d’un des secrets les mieux gardés de l’humanité. Toujours plaisant !

Seuls

Et voici une nouveauté avec ce magnifique Seuls de Gazotti et Vehlmann au scénario, la suite toujours plus passionnante et angoissante de ce thriller haletant. Des enfants se réveillent un matin et constatent que tous les habitants de la ville ont mystérieusement disparu. Que s’est-il passé ? Où sont leurs parents et amis  ? Ils se retrouvent livrés à euxmêmes dans une grande ville vide et vont devoir apprendre à se débrouiller… seuls  ! Avec ce tome 7, les auteurs continuent de nous entraîner dans la zone rouge, qui, elle-même, s’enfonce dans le sol. Le temps presse, des phénomènes inquiétants se multiplient. Une captivante aventure ! A continuer sur le site des auteurs.

www.seuls-labd.com - Bruno Kolanek -

habitants. Des personnes vêtues de blanc fournissent des vivres aux pieds des maisons et ordonnent aux résidents de ramasser leurs paquets en toute hâte. D’où vient ce nuage ? Quelle est son origine ? Nul ne le sait. Les questions se bousculent dans l’esprit de la mère et les inquiétudes grandissent quant à savoir que sont devenus les autres membres de sa famille : son mari et sa seconde fille. La maman et la petite fille tentent de vivre normalement  : manger, se laver, jouer, raconter des histoires, tout cela sans eau chaude, ni chauffage, ni électricité. Il faut s’adapter : se doucher à la hâte, se vêtir de pulls et de chaussettes ou encore chauffer l’eau à l’aide d’un poêle. Un jour, la mère décide de sortir de la maison, ne supportant plus le confinement, mais elle ne peut rester dehors car l’air est oppressant, irrespirable. «  Maman raconte-moi la pâte d’amande avec mamie  » demande la petite qui vient de fêter ses quatre ans la veille. Alors la mère raconte les souvenirs encore nombreux et heureux de son enfance. Des bruits sourds proviennent de l’extérieur, des éclats de voix… La mère s’inquiète et regarde par la fenêtre. Elle perçoit des ombres qui pillent les maisons voisines et abattent les habitants qui résistent. Son angoisse grandit d’autant plus que la petite s’est mise à tousser depuis quelques jours, et que sa respiration est devenue difficile. Quelle alternative s’offre à elle ? Laisser ces ombres vandaliser et tuer les résidents, ou  trouver une issue de secours pour elle et sa fille ? - Caroline Vo Minh -


Cinéma 29 août

23

Voisins du troisième type

Margaret

De Akiva Schaffer

Drame

avec Ben Stiller, Vince Vaughn Quatre habitants de Glenview dans l’Ohio créent un comité de surveillance de quartier. La ville est envahie d’extraterrestres.

De Kenneth Lonergan

Comédie

avec Anna Paquin, J. Smith-Cameron Une jeune lycéenne américaine est convaincue d’avoir tué une femme lors d’un accident de la route. N’ayant aucun moyen de réparer sa faute, elle dirige sa colère sur son entourage.

LOL USA

De Lisa Azuelos

Comédie

Dark Horse

avec Miley Cyrus, Douglas Booth Lola et ses camarades de classe vivent connectés en permanence : Youtube, Facebook… Sa mère lit accidentellement son journal intime…

De Todd Solondz

Drame

avec Justin Bartha, Selma Blair Un trentenaire vit encore chez ses parents. Il fait la connaissance de Miranda, une jeune femme qui retourne vivre chez ses parents elle aussi.

Ombline

De Stéphane Cazes

Drame

Moi, député

De Jay Roach

Comédie

Monsieur Flynn le 5 septembre

avec Will Ferrell, Zach Galifianakis Marty Huggins, directeur d’un office du tourisme en Caroline du Nord, se porte candidat pour les élections. Inexpérimenté au départ, il se révélera concurrent impitoyable face à son adversaire direct : Cam Brady.

natal. Il retrouve julien, un ami d’enfance. Ils décident de réaliser un rêve d’adolescence : partir à l’aventure dans un camping car.

Confession d’un enfant du siècle

De Alexandra-Therese Keining

De Sylvie Verheyde

Kyss mig - Une Histoire suédoise Drame

avec Charlotte Gainsbourg, Pete Doherty Un jeune libertin, Octave, rencontre une dame veuve, de dix ans son aînée. Entre eux naîtra une passion amoureuse.

avec Ruth Vega Fernandez, Liv Mjönes Une famille recomposée en Suède se prépare à fêter le mariage du père avec une nouvelle fiancée. Mais la fille du père n’apprécie pas sa future belle-mère...

David et Madame Hansen

La Vierge, les Coptes et Moi

Drame

Documentaire

Drame

De Alexandre Astier

avec Isabelle Adjani, Alexandre Astier David, ergothérapeute, fait la connaissance d’une dame énigmatique qui mêle provocation et chagrin, insolence et détresse. Sa curiosité grandit envers sa patiente.

De Namir Abdel Messeeh

Un jeune égyptien décide de retourner dans son pays d’origine afin d’enquêter sur les apparitions de la Vierge au sein de la communauté copte chrétienne.

5 septembre Monsieur Flynn De Paul Weitz

Drame

avec Robert De Niro, Julianne Moore Un jeune travailleur social agit dans des structures recueillant des sans-abris. Il retrouve son père qui souhaite un lit pour la nuit.

Premium Rush De David Koepp

Action

Hit and Run

De David Palmer

Action

avec Bradley Cooper, Kristen Bell Charlie, ex-chauffeur d’un gang de braqueurs, vit sous une nouvelle identité avec sa petite amie. Cette dernière doit se rendre à Los Angeles pour trouver du travail. Il décide de l’accompagner malgré les risques encourus.

avec Joseph Gordon-Levitt, Jamie Chung Un coursier doit livrer un paquet pour l’Université de Columbia. Un policier véreux va tenter de lui voler par tous les moyens.

Killer Joe

De William Friedkin

Drame

avec Matthew McConaughey, Emile Hirsch Un jeune dealer doit 6000 dollars pour garder la vie sauve. Il tente alors de faire assassiner sa mère afin de toucher l’assurance vie.

The Secret

De Pascal Laugier

Thriller

avec Jessica Biel, Jodelle Ferland Des enfants disparaissent de façon mystérieuse. Une jeune infirmière va connaître ce même sort : son fils disparait lui aussi. Elle décide de le retrouver à l’aide d’un agent fédéral.

Le Guetteur

De Michele Placido

Policier

avec Daniel Auteuil, Mathieu Kassovitz Un commissaire est sur le point d’arrêter un gang de braqueurs de banques, mais l’opération échoue à cause d’un tireur d’élite qui permet au gang d’échapper à la police. Une chasse à l’homme commence alors.

Cherchez Hortense Drame

avec Jean-Pierre Bacri, Isabelle Carré Un professeur de civilisation chinoise doit contacter son père haut-fonctionnaire pour aider une jeune femme serbe à obtenir une régularisation. Les relations entre père et fils sont tendues.

Monsieur Lazhar

De Philippe Falardeau

Drame

avec Monhamed Fellag, Sophie Nélisse Bachir Lazhar propose ses services en tant qu’instituteur après le suicide de la maîtresse d’école. Le nouveau maître découvre des enfants perturbés.

Wrong

Animation

De Salim Akil

Drame

avec Jordin Sparks, Tika Sumpter Sparkle est passionnée de musique. Elle tente de percer dans ce milieu mais doit faire face à des problèmes de famille. De Alexandre Arcady

avec Nora Arnezeder, Fu’ad Ait Aattou Younès, 9 ans, est confié à son oncle pharmacien. Rebaptisé Jonas, il s’intègre à sa nouvelle vie et découvre l’amour avec Emilie.

Comédie

avec Michael Brodie, Teresa Lynn C’est le dernier jour de classe dans un lycée du Bronx. Les élèves empruntent le bus pour la dernière fois.

Mobile Home

avec Tom Hardy, Gary Oldman 1931, aux Etats-Unis. Les frères Bondurant vivent du trafic d’alcool. L’aîné, Forrest, fait la rencontre de Maggie et décide de la protéger.

avec Arthur Dupont, Guillaume Gouix Un jeune homme retourne dans son village

Sparkle

De Michel Gondry

Des hommes sans loi

Comédie dramatique

avec Noémie Lvovsky, Samir Guesmi Camille et Eric ont une fille. Mais 25 ans plus tard, Eric la quitte. Le 31 décembre, Camille est renvoyée dans le passé lors de ses 16 ans, l’âge où elle rencontre Eric...

Historique

Hana et ses deux enfants cachent un lourd secret : leur père est un homme-loup. De François Pirot

Comédie

avec Jack Plotnick, Eric Judor Dolph a perdu son chien. Il soupçonne Master Chang d’être l’auteur de ce vol, et va alors s’adresser au détective Ronnie pour élucider ce mystère...

Comédie

The we and the I

De Mamoru Hosoda

De Noémie Lvovsky

Ce que le jour doit à la nuit

Comédie dramatique

Les Enfants Loups Ame & Yuki

Camille redouble

De Quentin Dupieux

12 septembre

avec Kad Merad, Cécile de France Un homme devient célèbre du jour au lendemain sans savoir pourquoi.

LOL USA le 12 septembre

De Pascal Bonitzer

Superstar

De Xavier Giannoli

avec Mélanie Thierry, Nathalie Becue Une jeune femme est incarcérée alors qu’elle est enceinte. Elle décide d’accoucher et de s’occuper du bébé en prison durant 18 ans, comme le veut la loi.

De John Hillcoat

Drame

Confession d’un enfant du siècle le 29 août


Diversions Aire urbaine septembre 2012  

journal culture tourisme actualite

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you