Page 1

n° 7

12 Mai 20

UIT

GRAT

ipatif

Partic

ain

s toulou t n a i d u

ét

Café de l’Actu

Comment les étudiants étrangers voient la France Carte blanche à François Brunner

aces Gagnez voosnpl cert ! de c

www.facebook.com/diselomag


rubrique

INFO CONCERT .COM


Mai - N° 7

Elodie et Pierre

sommaire

ASER-ESN

Interview décalée | 6-7 A la rencontre des célébrités disparues Mickael Rodrigues & Nathan Poaouteta

Café de l’Actu | 8-9

rie ét uc m ho éo tc G ou ca e d Pi

e èc

d'A

u

l ré

ie

n

Bo

ry

po

u

n ru

ch

ap

ite

Coup de coeur | 10 TNT : Géométrie de caoutchouc

9 – 15 mai 2012 Sous chapiteau Université Paul Sabatier Avec Olivier Alenda Mathieu Bleton Raphaëlle Boitel Olivier Boyer Sarah Cosset Nicolas Lourdelle Marlène Rostaing Yingchun Yu

Comment les étudiants étrangers voient la France ? Matthieu Stricot et Cyrille Venaruzzo

Dans les coulisses | 12-13

Ah le mois de mai... Le mois pour faire ce qui nous plaît. Enfin, ça c’est le dicton, la légende... Parce que honnêtement, le mois de mai, c’est

Coréalisation : TNT – Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées, Théâtre Garonne Avec le soutien de la Ville de Toulouse

p 10

Production : Compagnie 111 – Aurélien Bory Coproductions et résidences : Le Grand T-Nantes, TNT – Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées, CIRCa-Auch, Parc de la VilletteParis, Cirque-Théâtre d'Elbeuf, Théâtre Firmin Gémier La Piscine-Antony, Bonlieu-Annecy, Le Volcan-Le Havre, Le Parvis-Tarbes, Théâtre de Caen, L'Usine, Théâtre Garonne

Carte blanche à... | 11 François Brunner

edito

au

© Aglaé Bory / Design : Studio Apeloig / Licences spectacle 1-1045623, 2-1045624, 3-1045625

Échos | 4-5

Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées

plutôt exams, stress et révisions. Heureusement que Diselo est là pour proposer des sujets déroutants voire complètement zerbi, histoire de se changer les idées. Cette fois, par exemple, nous sommes allé à la rencontre d’étudiants étrangers pour savoir ce qu’ils pensaient de la France et vice versa. Dans un autre style, deux d’entre nous ont retrouvé Sauron

du Toulouse Game Show Nathan Poaouteta & Cyrille Venaruzzo

à Toulouse au milieu d’une foule de... hob-

focus | 14-15

bits joufflus plus geeks que nature. Et parce

Cyrille Venaruzzo

parler (encore une fois) les morts. Vous voulez

En selle ! / Attaques acides : faites front !

qu’on aime bien tripper à Diselo, on a fait

Coups de Projo | 17-19

connaître les dernières déclarations de Jeanne D’arc, Jaurès, Dali et Cobain ? Si vous lisez ces

s !

Rejoignez-nou

pages, vous n’êtes qu’à quelques millimètres

Envoyez-nous vos informations ! www.facebook.com/diselomag Contact : Cyrille

Tél. 06 61 78 67 39 | diselo.mag@gmail.com

de papier de la Vérité. Bonne lecture et à défaut de rejoindre

p 12

l’équipe, n’hésitez pas à nous écrire pour un

pas à N’hésitez pas ! le ir h c n a fr équipe gnez notre

Rejoi édité par Diselo  : 16, rue des Teinturiers 31300 TOULOUSE de rédaction ! SARL AU CAPITAL de 3000 € - N° SIREN : 535 243 786 RCS Toulouse om .mag@gmail.c elo dis Directeur de la publication : Cyrille Venaruzzo ILs ont participé à ce numéro : Elodie, Mickael Rodrigues, Pierre, Nathan Poaouteta, Gael Cerez, Matthieu Stricot, François Brunner, Cyrille Venaruzzo CONCEPTION & RÉALISATION : DISELO - IMPRESSION : COREP

sujet, une annonce, une insulte... enfin... ce que vous voulez. La Rédac

diselo mag

|3


s o h c é rubrique

Tout d’abord une courte présentation de l’ASER : l’Association des Erasmus gère l’accueil et le suivi des étudiants étrangers à l’université de Toulouse 1 Capitole. Elle est composée d’étudiants d’UT1, désirant consacrer une partie de leur temps libre aux étudiants internationaux (pas seulement du programme Erasmus), tout cela bénévolement ! Concrètement, l’ASER répond aux questions des étudiants Erasmus & autres étudiants internationaux avant leur départ, les accueille dès leur arrivée à Toulouse et organise tout au long de l’année des week-ends d’intégration, des soirées, des activités culturelles…….Vous l’aurez compris, le but est de passer de bons moments ensemble en découvrant et profitant de notre ville rose !

En bref, ESN

• Travaille dans l’intérêt des étudiants internationaux • Travaille à améliorer l’intégration des étudiants internationaux • Représente les besoins et les droits des étudiants internationaux au niveau local, national et international • Apporte des informations concernant les programmes de mobilité • Motive les étudiants à partir étudier à l’étranger • Travaille à la réintégration des étudiants de retour dans leur université d’origine • Contribue à l’amélioration et l’accessibilité de la mobilité étudiante • Valorise les actions citoyennes volontaires

4|

diselo mag

Le réseau ESN

ASER-ESN

Erasmus Student Network est une organisation à but non lucratif créée par les étudiants et pour les étudiants. Sa mission est de représenter les étudiants internationaux, en leur offrant des possibilités d’échanges culturels et de développement personnel selon le principe d’étudiants aidant les étudiants. (Students helping students). ESN compte 12 000 membres, travaillant de façon bénévole dans les 347 sections locales de 33 pays. Environ 150 000 étudiants bénéficient des services d’ESN. Notre association (ASER) représente ESN à Toulouse et fait donc partie du réseau français : ESN France

Membres de l’association ESN-ASER TOULOUSE

L’association est gérée par un bureau (6 personnes), ainsi qu’une Dizaine de membres

actifs ( Ce sont pour majorité des étudiants de l’UT1) . Le local est situé dans locaux de l’Université Toulouse 1. ESN-ASER TOULOUSE cherche des Parrains L’Aser propose un système de parrainage. Le parrainage, qu’est-ce que c’est ? Pour un étudiant français, c’est aider un étudiant étranger à son arrivée en France et faire en sorte que son séjour se passe bien !! Le rôle du parrain est donc de : • faire découvrir la ville à l’étudiant • l’aider dans ses démarches administratives • lui faire découvrir la culture française Pour un étudiant étranger, c’est avoir une personne qui comprend bien le Français, qui connaît la ville où il va vivre pendant plusieurs mois, et ne pas se sentir perdu ! Comment participer? Envoyez votre demande à l’adresse : parrainage@aser-tlse.org


échos H30

Evénements

us ! Contactez no Pour toute information, ou si vous souhaitez nous rejoindre, nous vous accueillerons et répondrons à vos questions avec plaisir, lors des permanences que nous faisons, au 2, Rue du Gabriel Marty, 31042 TOULOUSE CEDEX 9, aux Anciennes Facs, à la Maison des Etudiants, 3e étage. Par e-mail : contact@aser-tlse.org Vous pouvez nous suivre sur notre groupe facebook : https://www.facebook.com/ groups/234687326560147/ Et sur le profil de l’association : https://www.facebook.com/profile. php?id=100000507060008

22 ans , étudiante en 2eme année de droit. Membre de l’association depuis septembre 2011. Diselo : Comment et pourquoi es-tu devenu membre de cette association ? Elodie : J’ai une amie qui est partie à l’étranger il y a 2 ans et qui m’a donné envie de m’investir dans l’accueil des étudiants étrangers. En septembre, lors de la semaine de découverte des associations, j’ai rencontré un membre de l’association qui m’a accueillie chaleureusement. Depuis, je suis devenue membre. Diselo : Quel est ton rôle dans l’association? Elodie : Je suis membre actif, c’est déjà pas mal !! J’aide à l’organisation des événements. En ce moment je suis en plein dans l’organisation du gala qui aura lieu certainement fin mai. Vous en saurez bientôt un peu plus ! Diselo : Qu’est-ce qui te plaît dans cette association? Elodie : La découverte, le contact avec les étudiants étrangers, la possibilité de s’investir dans l’organisation d’événements, la bonne ambiance… Nous sommes vraiment une bonne équipe !

1AU U0

12

M

D

01 > 12 MAI - 20H30

LA MALA CABEZA LA REINE DES AVEUGLES

LES AUTRES - THE FREEBERS - LUSTIK ÉMILIE CADIOU - L'AMANTE RELIGIEUSE SEX, DRUGS AND REBETIKO - BLATTE SOUND FRÉDÉRIC BLANCHARD (" CHANTONS SOUS LES TOITS ") LES TROMPETTASSES SISTERS - OLIVIER GIL

THÉÂTRE DU PONT NEUF 8 Place Arzac - 31300 Toulouse - 05 62 21 51 78 - www.theatredupontneuf.fr

www.corepimpression.fr

diselo mag

Licences d’entrepreneur de spectacles : N°1 : 1-1032551 / N°2 : 2-1032552 et N°3 : 3-1032553

Propos recueillis par Elodie et Pierre

Témoignage d’Elodie

0 AI-2

L TIVA FES

Nous organisons régulièrement des soirées, comme Halloween, Noël ou tout simplement des soirées pour venir décompresser, dans des pubs, des clubs, récemment un pique nique au Quai de la Daurade. Ces rencontres ont lieu environ 2 fois par mois et regroupent en moyenne 15O personnes de toutes nationalités et horizons différents . Des weekends à thème, comme les weekends d’intégration à la mer ou au ski, ou pour découvrir la culture française sont aussi régulièrement organisés. Nous sommes actuellement en pleine préparation du gala ERASMUS étudiant, qui se déroulera fin mai.

|5


w e i v r e t in rubrique interview

décalée

des A la rencontre es

u r a p s i d s é t i r b célé

Certains ont plus de recul que d’autres. Nous sommes allés à la rencontre de quatre personnalités disparues pour solliciter leur avis sur notre époque.

Connaissez-vous Facebook et Twitter?

Bonjour à tous, je vais tout d’abord vous demander de vous présenter.

Kurt Cobain : Je n’en ai strictement rien à faire. Encore un moyen pour faire passer les gens pour des demeurés.

Kurt Cobain : Salut, bon ben moi c’est Kurt Donald Cobain. Je suis né en 67 à Aberdeen, et Wikipédia dit que je suis mort en 94. Personnellement je ne m’en rappelle plus. Sinon ben je suis musicien, enfin, c’est ce que dit tout le monde. J’ai même fondé un mouvement, le « grunge », du punk en plus « roots » si tu veux. Et dis t’aurais pas un cachet, j’ai un de ces p***** de mal de crâne.

Jeanne D’arc : Oui un peu, mon erreur a été d’apprendre à me servir d’un ordinateur sur Vista, ça m’a complètement bloqué.

Jeanne d’arc : Vous savez, j’ai cru que ça recommençait ces histoires d’hallucinations auditives quand vous avez appelé, si Guy Fawkes ne m’avait pas dit que c’était mon smart phone et non pas une voix céleste ! Bien, ceci dit, je suis née à Domremy en 1412 et j’ai fini sur le bûcher en1431 à Rouen. Certains disent que j’ai bouté les Anglais hors de France, alors pourquoi avoir construit l’Eurostar ? (soupir) Nous aurions dû nous taire moi et ces voix. Jean Jaurès : Mon nom est Auguste Marie Joseph Jean Léon Jaurès. Cependant, on me connait et on me cite, parfois même trop, uniquement comme Jean Jaurès. Je suis né à Castres en 1859. J’ai passé la majeure partie de ma vie à lutter en faveur d’une politique socialiste. J’ai toujours défendu le pacifisme, ce qui a conduit certaines personnes à me haïr et, à l’aube de la guerre de 1914, un jeune étudiant nationaliste a mis fin à mes jours. Salvador Dali  : Me présenter  ? Pourquoi donc  ? Tout le monde me connaît !

6|

diselo mag

Jean Jaurès : Bien sûr ! Internationaliser des millions de personnes grâce à un moyen si simple est une avancée remarquable. Salvador Dali  : C’est encore un nouveau moyen de communication visant à augmenter la « crétinisation » de l’Homme. Alors, à l’heure des hautes technologies, que pensez-vous des réseaux sociaux du type Facebook ou Twitter? Kurt Cobain : ...que les gens ont encore trouvé un moyen de s’ignorer. Vous savez j’entends beaucoup de choses, c’est pas mal comme truc, je ne dis pas le contraire. Mais les hommes sont d’une débilité ! Malgré cela, la génération née en 90-92 est aussi mal qu’à mon époque. Et la musique... de la diarrhée auditive. Je ne dis pas que la mienne était bonne mais alors là, c’est pitoyable. Vous avez vu ces émissions qui font passer des castings à la TV. Il est loin le temps où fallait lutter rien que pour sortir un CD pirate. Rah! Et ce mal de tête, vous avez rien c’est sûr? Jeanne D’arc : (silence, elle regarde le plafond) vous avez entendu? Non? Bah laissez tomber. Ce que je pense sur les réseaux sociaux ? Je n’en sais trop rien, j’ai un peu de retard avec tout ça. Un peu plus de 500 ans pour être plus précise.


interview décalée Jean Jaurès : Ce sont d’excellents moyens de propagande. Grâce à eux, on peut mobiliser des masses très rapidement et faire avancer les choses. Salvador Dali : Ces réseaux sociaux ne sont pour moi qu’une manière d’augmenter ma popularité. En les manipulant de façon savante, comme je le fais avec tous les médias, j’obtiens la gloire et le succès que je mérite. Et concernant la politique maintenant, vous la décririez comment à votre époque? Kurt Cobain : Je ne m’occupe pas de politique, je préfère encore ma migraine. Elle m’inspire beaucoup plus. Tout ce que je tiens à te dire, c’est que j’ai voulu changer des trucs à l’époque, comme John Lennon. Pour moi ça passait forcement par les jeunes. Enfin les plus désespérés en tout cas. Jeanne D’arc : Le bon temps. Quoique je n’y comprenais plus grand chose avec ces rois, leurs descendants et les luttes de pouvoir. En fait heureusement que j’entendais des voix, cela m’a simplifié beaucoup les choses. Jean Jaurès : À mon époque, l’instabilité se trouvait au niveau politique entre divers pays. Aujourd’hui, l’instabilité est surtout économique. C’est un grand changement. Salvador Dali : Ma relation avec la politique est ambiguë. Au long de ma vie, je me suis attaché à des partis politiques très variés, souvent par intérêt, peu par conviction. Et la politique de nos jours? Kurt Cobain : Je ne sais pas. Je pense que l’on se focalise trop sur certains sujets et pas sur d’autres. Pour moi, il y a eu le communisme, Saddam et Courtney. Vous c’est le terrorisme, les fast-foods et Steve Jobs. Mais je ne pense pas que pour vous les politiques représentent un espoir solide, enfin c’est mon point de vue. Jeanne D’arc : En vous observant je me demande si je suis encore la seule à entendre des voix. Jean Jaurès : Je ne peux pas dire que tout soit parfait, mais quand je vois la façon dont certains pays se mobilisent pour en aider d’autres, financièrement par exemple, cela me rend heureux. Salvador Dali : Heureux ? Pourquoi devraient-ils payer pour les autres ? Comme j’ai dit plusieurs fois tout au long de ma vie : quand les trains déraillent, ce qui me fait de la peine, ce sont les morts de première classe. Pour finir, que pensez-vous du rapport à la célébrité des personnes de notre temps?

Kurt Cobain : Tu sais où elle m’a conduit cette célébrité! A me perdre dans une cabane de jardinier pour y crever, alors bon tu vois... Mais ce qui est dommage, c’est que j’étais peut être mégalomane mais pas stupide : je voulais changer des choses. Aujourd’hui tout est devenu irrationnel ! Mais bon, tout ça se réglera, vous verrez. Jeanne D’arc : j’ai la même réflexion que Kurt, j’ai fini sur un bûcher. Et puis j’étais célèbre malgré moi. Je me serais appelé Jean ça aurait été diffèrent. Et puis j’ai bouté les anglais hors de France moi ! Je ne me suis pas compromise dans une de ces émissions ou le seul mot d’ordre est : éliminer ! Où est l’amour du prochain dans tout ça ? Jean Jaurès : De mon temps, le gens se mobilisaient pour être reconnus. La société semble n’avoir plus aucun scrupule. Les gens sont prêts à oublier certaines valeurs et certains idéaux pour obtenir le succès. Ils finissent par en perdre leur intégrité. Salvador Dali  : J’ai conquis le monde grâce à mon génie, mon intelligence et mon audace. Aujourd’hui les gens veulent laisser leur empreinte dans ce monde en s’enfermant et s’exhibant dans une maison devant des milliers de téléspectateurs. Comme je dis souvent, pour avoir du succès, il faut offrir du bon miel, à la bonne mouche, au bon moment et au bon endroit. Propos recueillis et imaginés par Mickael Rodrigues & Nathan Poaouteta

rographie

e rep service d

impression de

Thèse

Réactivité, Qualité, Conseils...

COREP est spécialisé dans l’impression de thèse depuis plus de 35 ans. www.corepimpression.fr

✆ 05 62 88 91 88 125, route de Narbonne - 31400 TOULOUSE Fax : 05 62 17 08 43 | imprimerie@corep.fr

diselo mag

|7


é f Ca

Café de l’Actu

Comment les rs étudiants étrangee ? voient la Franc Rabih,

Libanais, 24 ans. Thèse de Traitement de l’Image. En France depuis septembre 2010.

Julio,

Colombien. 30 ans. Français Langue étrangère. En France depuis avril 2010.

Maryna,

Mexicaine, 19 ans. Français Langue étrangère. En France depuis septembre 2011.

Nouvel Espace de Travail à Toulouse Co-Working - Conférences - Ateliers - Rencontres

MAI / JUIN 2012 ~ LA PROGRAMMATION Mercredi 16 mai - 9h00 à 17h00 ~ Nokia : session de formation Jeudi 24 mai - 12h30 à 14h00 ~ TechLunch de Bewise : Faites vos premiers pas dans le développement Kinect Jeudi 31 mai - 9h00 à 11h30 ~ Séminaire TIBCO Mardi 5 juin - 17h00 ~ InnovCamp - Barcamp Innovation Jeudi 7 & 21 juin - 12h30 à 14h00 ~ TechLunch de Bewise : Les solutions de Cloud Computing avec Azure & Développez vos applications Windows 8 avec HTML 5

INFOS

8|

La Cantine - 27 bd Matabiau - Toulouse

www.lacantine-toulouse.org

diselo mag

GRATUIT Vous cherchez un lieu pour travailler en groupe ? DISELO et La Cantine s’associent pour vous offrir une journée de co-working sur présentation de ce numéro.

* Offre Valable du 2 au 31 mai 2012

05 32 10 81 27

@LaCantine_tlse

Kushal,

Indien, 24 ans. Master en avionique à Supaéro. En France depuis septembre 2009.

En France, on n’entend parler que d’élections, au point d’en oublier le reste du monde. Pourtant, Toulouse attire des milliers d’étudiants étrangers. Loin du stéréotype « du pain, du vin et du boursin », ils se sont pleinement intégrés à la vie quotidienne hexagonale. Quatre d’entre eux ont exprimé leur ressenti sur la société française, ses travers et ses qualités, avec quelques surprises...

Que pensez-vous des élections présidentielles en France? Kushal : J’apprécie que les candidats fassent des meetings. En Inde, on ne les voit pas beaucoup et on ne connaît pas leurs idées. Ce qui m’a agréablement surpris ici, c’est l’utilisation du manga par Mélenchon, comme outil de propagande. Julio : Chaque candidat a un temps de parole égal dans les débats. En Colombie, ça ne concerne que les principaux candidats. Rabih : Au final, les élections ne sont pas plus suivies que chez nous. On assiste à une grande campagne médiatique. La différence, c’est au niveau du scrutin : au Liban, le président est élu par le Parlement.


Café de l’Actu Maryna : Il y a en France une conscience politique beaucoup plus développée qu’au Mexique. Chez nous, soit les jeunes ne sont pas conscients des enjeux, soit ils s’en fichent.

Quelle image aviez-vous de la France avant d’arriver ici ? Julio : Après avoir visité Paris, je pensais que tous les Français étaient hautains. Heureusement, ce n’est pas le cas. Kushal : Je voyais un pays très artistique, musical et au top de la mode. J’avais aussi l’image de bons boulangers. Ici, La vie est cool et tranquille, comme je l’imaginais... sauf à Paris. Maryna : Le pays est magnifique, comme je l’imaginais. Le fromage et le vin sont à la hauteur de leur réputation. Je m’attendais à rencontrer des gens arrogants. Finalement, les Français sont adorables et chaleureux. Rabih : La France accorde beaucoup d’importance à la culture. Je m’attendais à un rythme de vie plus rapide, qui se révèle en fait plutôt plaisible. Les infrastructures sont encore plus développées que je ne l’imaginais. Les Libanais sont plus accueillants que les Français. En revanche, j’ai remarqué qu’il y avait moins de préjugés et plus de tolérance ici. Par contre, les Français ne mangent pas beaucoup. Encore moins que je ne l’imaginais! Comment faîtes-vous pour survivre? (rires).

Quel était pour vous le portrait type du/de la Français(e) ? Maryna : Pour moi, les Français La avaient yeux et les cheveux clairs centraleles de Golfech et ils prenaient soin de leur image. Ils avaient aussi la réputation d’être romantiques. Julio : Et j’ajouterais, avec une baguette sous le bras!

Nous aurions tous les cheveux longs, mangeant épicé, pratiquant le yoga et la lévitation, et dansant au milieu des éléphants ! Maryna : On me parle tout de suite de Speedy Gonzalez, du sombrero, du désert et de la tequila. Ils pensent aussi au piment et au Chili con carne (qui est pourtant un plat texan). Rabih : Il y a deux types de personnes. Certains nous voient vivant dans des tentes, parcourant le désert à dos de chameau. L’autre moitiée, plus au courant, y voient un pays touristique, avec une vie nocturne et une excellente gastronomie. Ils imaginent tout de suite de très belles filles, et des hommes romantiques mais agressifs!

Êtes-vous choqués par l’expulsion de jeunes travailleurs étrangers récemment? Rabih : Oui le changement de loi concernant les étudiants étrangers m’a fait peur. En revanche, j’ai aimé la réaction des universités, qui sont montées au créneau. Kushal : Je dois avouer qu’il est difficile pour des non-européens de trouver du travail ici. Ali, un ami égytien, a attendu six mois avant de trouver du travail.

Un avenir en France, ça vous tente ? Maryna : Ça ne me dérangerait pas. Il y a tellement d’endroits merveilleurs à découvrir. Rabih : Je ne suis pas sûr de rester, mais je souhaite garder cette option. Il me reste encore quelques années pour décider. Propos recueillis par Matthieu Stricot et Cyrille Venaruzzo.

Kushal : Je voyais des personnes d’une grande politesse. Rabih : J’espérais voir des filles blondes aux yeux bleus, très bien habillées... j’ai été un peu déçu (rires) ! On ressent plus d’égalité entre les hommes et les femmes, même au niveau de l’attitude et des codes vestimentaires.

À l’inverse, comment les Français percoivent votre pays? Julio : En général, pour la Colombie, ils ne voient que Shakira et la cocaïne... Kushal : Quand ils me parlent de l’Inde, on se croirait dans Bollywood !

ît ? ue vous pla e rubridqvo ! Cett es idé s On atten ail.com

diselo.mag@gm

diselo mag

|9


Coup de coeur

Géométrie

de caoutchouc

Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées

ie r ét uc m ho o é tc G ou ca de è Pi

ce

A d'

ur

él

ie

n

r Bo

y

po

ur

un

ch

ap

it

LA COMPAGNIE 111 - AURÉLIEN BORY u ea

Fondée à Toulouse en 2000, la Compagnie 111 développe une oeuvre singulière à la croisée de nombreuses disciplines (théâtre, cirque, danse, arts visuels, musique …). Aurélien Bory envisage le théâtre comme un art de l’espace et appréhende la scène en tant qu’espace physique et lieu de tous les possibles. Les oeuvres d’Aurélien Bory transcendent les appartenances à une discipline grâce à une constante réinvention plastique et un point de départ de la scénographie sans cesse indéterminé. Régulièrement invitée dans des théâtres du monde entier, la Compagnie 111 acquiert dès sa première création une renommée internationale.

9 – 15 mai 2012 Sous chapiteau Université Paul Sabatier

Coréalisation : TNT – Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées, Théâtre Garonne Avec le soutien de la Ville de Toulouse Production : Compagnie 111 – Aurélien Bory Coproductions et résidences : Le Grand T-Nantes, TNT – Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées, CIRCa-Auch, Parc de la VilletteParis, Cirque-Théâtre d'Elbeuf, Théâtre Firmin Gémier La Piscine-Antony, Bonlieu-Annecy, Le Volcan-Le Havre, Le Parvis-Tarbes, Théâtre de Caen, L'Usine, Théâtre Garonne

© Aglaé Bory / Design : Studio Apeloig / Licences spectacle 1-1045623, 2-1045624, 3-1045625

Avec Olivier Alenda Mathieu Bleton Raphaëlle Boitel Olivier Boyer Sarah Cosset Nicolas Lourdelle Marlène Rostaing Yingchun Yu

Géométrie de caoutchouc d’Aurélien Bory a été crée en octobre 2011 au Grand T à Nantes, où il est artiste associé. C’est la huitième création de la compagnie 111, après IJK en 2000, Plan B en 2003, Taoub en 2004, Plus ou moins l’infi ni en 2005, Les Sept Planches de la ruse en 2007, Questcequetudeviens? en 2008 et Sans Objet en 2009.

LIEU DES REPRÉSENTATIONS Université Paul Sabatier TARIFS Plein : 23€ / Abonnés : 9>14,50€ Réduit* : 13€50 * Le tarif réduit est réservé aux étudiants, aux moins de 26 ans et aux demandeurs d’emploi.

10 |

diselo mag

Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées 1 rue Pierre Baudis BP 50 919 31009 Toulouse Cedex 6

du mardi au samedi de 13h jusqu’au début du dernier spectacle (13h à 19h les soirs de relâche) Tél. 05 34 45 05 05 accueiltnt@tnt-cite.com Billetterie en ligne www.tnt-cite.com

Théâtre Garonne

1 Avenue du Château d’Eau - 31300 Toulouse

DUREE : 1h05 DATE DES REPRÉSENTATIONS : mercredi 9, jeudi 10, vendredi 11, samedi 12, lundi 14, mardi 15 Mai à 21h

ACCUEIL ET LOCATION

LES MOYENS DE TRANSPORTS Par le métro : • ligne B, direction Ramonville, jusqu’à la station «Université Paul Sabatier» • Prendre l’escalator à droite (SORTIE vers Université) Depuis le périphérique • Sortie n°20, direction «Complexe Scientifique de Rangueil» • Sortie n°23, direction «Université P. Sabatier, Ramonville St-Agne» En bus • Bus Tisséo n°2 : Cours Dillon/Paul Sabatier

Billetterie ouverte du mardi au vendredi de 13h30 à 18h30, sans interruption les soirs de spectacle. Et les lundis, samedis et dimanches de spectacle dès 15h30. Tél. 05 62 48 54 77 billeterie@theatregaronne.com Billetterie en ligne www.theatregaronne.com


Carte blanche à... ner  François Br un

François a 22 ans et termine ses études en Architecture cette année. Ayant vécu un an à Porto (Portugal), il aimerait s’en aller au Brésil pour monter des projets. Son message : « Le prochain Président doit faire avancer la France, aidez le ! Effacez les doigts portant les terribles maux. Voyez ce qu’il vous reste. Cette image s’adresse aux déçus de la politique :  Il suffit d’un doigt pour mettre une enveloppe dans une urne. Rendez-vous le 6 mai ! » C’est un dessin réalisé sur photoshop. www.francoisbrunner.com

diselo mag

| 11


Dans les coulisses

du Toulouse

Game Show

Le mouvement autour de la culture manga et des jeux vidéos prend de l’ampleur depuis quelques années. Et nous le constatons lors des rassemblements du type Toulouse Game Show (TGS).

C’est au milieu d’une foule bigarrée et enthousiaste que nous nous sommes déplacés en ce week-end d’avril. La chaleur de ces passionnés compense largement la fraîcheur inhabituelle en cette saison. Nous fûmes au départ un peu désorientés dans le hall de la Diagora à Labège. En effet, les Cosplayers* sont nombreux-ses, et nous n’avons pas trop l’habitude de croiser sur notre chemin Sauron, Thor et autre Luffy de One Piece. Mais nous prenons nos marques et déambulons dans les allées richement garnies de stands DVD et différents ateliers. * Néologisme né des termes «Costume» et «Play» (jouer). Le Cosplay désigne traditionnel-

lement un phénomène japonais consistant à se déguiser pour ressembler physiquement à un personnage de fiction (le plus souvent, un personnage de jeux vidéo – un elfe de Lineage II par exemple).

12 |

diselo mag


années au printemps. L’édition qui nous concerne a réuni l’année dernière plus de 5 000 participants. Ils visent les 8 000 pour cette fois. Et foi de reporters chevronnés que nous sommes, ils ne doivent pas être très loin de leurs objectifs ! Pour ce qui est de l’organisation en elle-même, Cindy nous explique que cela se déroule en trois temps : la préparation, le déroulement et enfin le bilan.

Crédits photo : Jacques Olivier Badia

La préparation : TGS doit préparer les plans de la disposition des différents stands et leur location par les exposants. Ils doivent également faire les demandes auprès des agents de leurs intervenants (acteurs, auteurs, etc). Enfin, les questions de sécurités sont aussi traitées. Dans cette phase de préparation, des responsables de différents secteurs sont désignés. Ainsi, il y aura un responsable hôte, caisse, logistique, interprète etc. Le déroulement : Ici, c’est éviter tant que possible les problèmes, même s’il y a toujours un imprévu qui se glisse dans cette organisation bien huilée. Nous n’avons pas su tirer une anecdote cocasse à notre interlocutrice...

Tout à coup, un mouvement de foule nous indique qu’il se passe quelque chose du côté de la scène, où sont prévus différentes animations (concerts, concours de karaoké). Nous nous dirigeons donc vers quatre personnes en train d’y accorder leurs instruments. Il s’agit de Neko Light Orchestra, un groupe acoustique qui propose des reprises de thèmes musicaux liés aux univers des jeux vidéos et génériques de mangas TV. On ne peut le nier : la musique de Tétris est une vraie réussite ! Malheureusement, nous ne pouvons rester jusqu’à la fin car à 14h30 précises, nous avons rendez-vous avec Cindy, membre de l’organisation du TGS... Dans notre désormais traditionnelle quête des dessous d’un événement, nous avons en effet pris l’initiative de rencontrer les personnes qui organisent le TGS. Cindy a gentiment accepté de nous consacrer quelques minutes sur son planning surchargé. Le TGS a été imaginé il y a 5 ans maintenant par Sébastien Laurens et Frédéric Devèze. Il se déroule en deux temps forts par année. Le premier et le plus important, en terme de fréquentation, se déroule en hiver. Attention ! Cette année, il aura lieu début décembre, contrairement aux éditions précédentes qui avaient lieu mi novembre, de plus, ce sera au Parc des Expositions. L’autre temps fort, Ohanami édition, se déroule depuis 3

Le bilan : Le démontage des structures est le premier souci des organisateurs. Il y a aussi le nettoyage du site même si le public est généralement respectueux des lieux qu’il visite. Le comptage de l’affluence est fait en même temps que le retour des différents responsables dans leurs secteurs respectifs, afin de bénéficier de l’expérience accumulée lors de ces journées bien remplies. Reportage de Nathan Poaouteta (Photos) & Cyrille Venaruzzo

au Les bénévoles cœur du TGS

Un événementiel, c’est avant tout l’implication de nombreux bénévoles. Ils sont de toutes les étapes du TGS ! Leur recrutement se fait de deux manières : celles et ceux qui sont ici dans le cadre d’un stage (partenariats avec des écoles d’hôtesses d’accueil par exemple), et ceux qui sont motivés par la passion. Ces derniers sont recrutés par bouche à oreille et par leur page facebook. En échange du temps consacré, ils bénéficient d’avantages en nature (repas, etc). Il est à noter que pour les bénévoles qui sont présents années après années, l’organisation les fait changer de poste au maximum pour découvrir plusieurs facettes des coulisses du TGS. Retrouvez toutes les informations sur leur site !

www.toulouse-game-show.fr diselo mag

| 13


s u c o f Focus I

t

Transpor

Gael Cerez

Crédit photo : Gael Cerez

En selle !

Parcourir Toulouse à vélo, c’est moins compliqué qu’il n’y paraît.

Étudier à Toulouse, c’est souvent synonyme de déplacements fréquents. Que ce soit en voiture, en bus, en métro, ou à vélo... Et voilà bien un moyen de transport agréable que le vélo (sauf par temps de pluie bien sûr !). Mais cela peut paraître compliqué, voire onéreux. Et bien la Maison du Vélo vous propose depuis peu une solution originale, sûre et bon marché. En effet, l’association vous offre un service de location pour seulement 7 € / mois (Tarif étudiant exclusivement). Pour ce tarif, vous aurez la possibilité de louer un vélo «  classique  » ou «  pliant  ». En échange, il vous sera demandé un chèque de caution (non encaissé, cela a son importance !) de 250 à 350 €. Mais avant tout, la Maison du vélo est une association qui compte faire découvrir bon nombre d’activités liées au monde du vélo. Par exemple, ils ont proposé des ateliers participatifs, dans lesquels vous aurez l’opportunité d’écouter les conseils d’experts en entretien, et d’échanger des pièces d’occasion pour garantir la bonne santé de votre bicycle. Ces ateliers ont lieu tout les après midi de la semaine, sauf le lundi. Pour cela, il vous en coûtera un forfait de 10 € / mois.

Enfin, vous pourrez noter dans vos agendas un rendez-vous incontournable pour les amoureux du vélo : « Le Mystère du vélo rose ». Du 7 au 9 Juin prochain, la Maison du Vélo organise (avec Ludimonde et La Gargouille), autour de la fête du vélo, un grand jeu dans la ville de Toulouse à travers un parcours original. Résolvez des énigmes les unes après les autres et partez à la découverte du patrimoine toulousain et autres lieux insolites ! Balade à vélo, surprises et bonne humeur garantie ! Renseignements et inscriptions au 05 34 40 64 72.

Propos recueillis par Cyrille Venaruzzo

vélo La Maison du La Maison du vélo est une association Loi 1901 créée en 2007. Elle emploie aujourd’hui 11 salariés et 3 services civiques. Elle est financée entre autre par le Grand Toulouse et la Région (ADEME). Elle a pour objet de fédérer les initiatives autour des thématiques du vélo. Ainsi, elle mène des actions éducatives (auprès des écoles et collèges) ou bien propose des services de prestations envers les collectivités et les entreprises (pour toujours mieux utiliser le vélo, même dans le cadre de son emploi).

www.maisonduvelotoulouse.com

14 |

diselo mag


s u c o f Focus II

Santé

Attaques acides : faites front !

Ce qu’on appelle reflux gastro-œsophagien (RGO), c’est le passage anormal d’une partie du contenu gastrique dans l’œsophage. En temps normal, lorsque nous mangeons, le sphincter inférieur de l’œsophage s’ouvre pour laisser passer les aliments, puis se referme pour empêcher que le contenu de l’estomac ne remonte. Si le sphincter ne joue pas son rôle, il y a reflux et désagréments.

Vous avez dit « brûlures d’estomac » ?

Brûlures d’estomac, remontées acides, goût amer dans la bouche, sommeil troublé… Les gênes occasionnées par le reflux gastro-œsophagien (RGO) peuvent être importantes. Affection chronique dans de nombreux cas, le RGO se soigne très bien, notamment par automédication.

Qu’est ce que l’œsophagite ?

Ce sont des lésions de la muqueuse œsophagienne causées par le reflux : lorsque le contenu acide de l’estomac remonte dans l’œsophage, il en irrite la muqueuse. Petit à petit celle-ci s’ulcère et donne naissance à l’œsophagite.

Oesophagite simple ou chronique

On peut souffrir de RGO sans pour cela avoir de lésions œsophagiennes. Mais une œsophagite peut aussi se compliquer de sténose (rétrécissement des parois de l’œsophage), d’hémorragie, d’ulcère ou de « muqueuse de Barrett » (transformation de la muqueuse de l’œsophage avec risque de cancer).

Info Plus :

Affection caractérisée par des symptômes et/ou des lésions œsophagiennes, le RGO constitue un problème important de santé publique. D’autant qu’il touche près de 30% de la population et que les personnes atteintes sont plus souvent sujettes à des problèmes dentaires à cause d’une acidité accrue dans la bouche.

Comment soigner une œsophagite à court terme ?

En l’absence de symptômes d’alarme, une oesophagite se traite à la demande. On peut alors utiliser des antiacides, alginates ou anti-H2 faiblement dosés. La prescription s’accompagne d’une information sur les mesures hygiéno-diététiques conseillées.

En cas de symptômes rapprochés

Si les symptômes sont rapprochés (une fois par semaine ou plus) et que le patient est jeune, un traitement continu est nécessaire. On utilisera un IPP ou un anti-H2 pendant environ 4 semaines. Si le traitement fonctionne bien, on ne le poursuivra pas. Si les résultats ne sont pas satisfaisants ou si des récidives se produisent, il faudra se livrer à des explorations complémentaires.

En cas d’œsophagite sévère

En cas d’œsophagite sévère ou de complications, un traitement par IPP doit être appliqué pendant 8 semaines. Il sera suivi d’un contrôle endoscopique. Même chose en cas de manifestations extra-digestives.

Comment soigner une œsophagite à long terme ?

Dès que le traitement initial fait disparaître les symptômes, il peut être arrêté (sauf en cas d’œsophagite sévère ou compliquée). Si l’on est face à des récidives très espacées (sans œsophagite ou avec une œsophagite non sévère), le traitement peut rester intermittent. Mais si les rechutes sont très fréquentes et qu’elles influent sur la qualité de vie, il faudra poursuivre un traitement d’entretien par IPP ou envisager une opération chirurgicale.

Quand consulter ?

Il est prudent de consulter si l’on ressent une sensation de brûlure ou si l’on est victime de régurgitations acides plusieurs fois par semaine. Et aussi lorsque l’une ou l’autre des situations suivantes se présentent : • les symptômes durent depuis plus d’un an et n’ont jamais été évalués médicalement • ils perturbent le sommeil • ils reviennent rapidement dès que l’on arrête les médicaments antiacides • on éprouve une difficulté à avaler, on ressent une douleur durant la déglutition, des maux d’estomac et des vomissements, une perte de poids…

en partenariat avec la MGEN FILIA / EFFICIENCE SANTE diselo mag

| 15


os Extra Mur

Coup de Projo

Blagnac

Anne, naturellement

Expo photo urbaine

Colomiers

Gabriele Basilico (né à Milan en 1944) est l’un des photographes documentaristes les plus connus en Europe. Il poursuit aujourd’hui une radioscopie de l’architecture et du développement des grandes agglomérations qui le conduit à Rio de Janeiro, Shangaï, Istanbul ou San Francisco. L’exposition de Colomiers présentera des oeuvres récentes issues de cette observation macroscopique de l’habitat urbain. Gabriele Basilico a récemment bénéficié de rétrospectives au Stedelijk Museum d’Amsterdam, à la MEP à Paris, et au MOMA de San Francisco. Il est représenté en France par la galerie Anne Barrault, Paris.

Personnage devenu hautement médiatique ces derniers temps, l’humoriste Anne Roumanoff détient auprès du public un énorme capital sympathie qui s’est construit année après année dans les salles de spectacle. Généreuse et extravertie, toujours joyeuse, l’oeil rieur et la langue bien pendue, elle croque tous les personnages de la vie avec appétit. Petit bout de femme au rire communicatif, l’humoriste nous offre un nouveau one woman show qui ne manque pas de piquant. Notre fine observatrice du quotidien est au meilleur de sa forme ! Une fois de plus, rien n’échappe à sa sagacité. Sans cynisme, gardant toujours le cap du coeur, elle nous offre du grand Roumanoff ! Du 7 au 9 Juin – 21 h – Odyssud – Tarif moins de 26 ans : 21 €

Tournefeuille The XX

Le centre culturel de Ramonville propose un spectacle 3 en 1 ! En effet, une seule séance pour voir trois spectacles distincts qui ont toutefois la particularité d’évoquer l’absurde. Avec un style bien particulier chacun. Le premier  : un ailleurs complètement absurde où tous les jeux sont permis. Le deuxième fait voler en éclat l’image de la magie, les certitudes de certains persuadés que tout réside dans le truc. La clôture propose un univers à l’envers… 2 femmes, 1 corps, 4 jambes, qui cohabitent ensemble. Parfois mêlées, parfois détachées l’une de l’autre, elles se portent, elles se supportent, elles avancent ensemble dans leur monde détourné…

Véritable événement, les londoniens de The XX viendront distiller leur pop atmosphérique sur la scène du Phare pour leur 1ère venue à Toulouse ! Âgés d’à peine vingt ans, les trois membres du groupe The xx se sont connus à l’école. Originaire du sud-ouest de Londres, le groupe s’est fait remarquer sur leur myspace par une étonnante reprise du titre de Womack & Womack, Teardrops. The xx séduisent par leurs mélodies plutôt simples (leur keyboard est un Casio pour enfant acheté sur Ebay à 2£), et la beauté de leur écriture. Bien qu’introvertis The xx délivrent un album somptueux et étonnamment mature mélangeant avec habileté r&b, anti-folk et blues. L’écriture, tout comme le chant, est partagée par Romy et Oliver (qui pour la petite histoire se connaissent depuis la maternelle), tous deux capables de composer des titres teintés de mélancolie sur fond d’expériences de la vie.

Vendredi 25 Mai – à 19 h – centre culturel de Ramonville – Tarif étudiant : 8 €

Mercredi 30 mai - 20 h - Le Phare - Tarif étudiant : 25 €

A partir du 25 Mai – 12h à 18h – Centre d’Art du Pavillon Blanc Toutes les infos : www.pavillonblanc-colomiers.fr

Ramonville  Cabaret décalé

diselo mag

| 17


Coup de Projo

Vie étudiante

Appel à projet !

Jobs d’été

Vous êtes étudiant, musicien, comédien, photographe, investi dans la vie associative, sportive...? La Semaine de l’Étudiant est l’occasion de montrer ce que vous savez faire ! Vous avez jusqu’au 31 mai pour remplir le dossier de candidature et présenter votre projet. Si vous êtes retenu, vous trouverez un espace de (re)présentation, et vous intégrerez le programme de la Semaine de l’étudiant. Pour s’inscrire c’est ici : http://www.univ-toulouse.fr/ node/2276. Renseignements - culture@univ-toulouse.fr 05 61 14 44 73 / 05 61 14 80 22

Bons plans NOVO.travel, nouveau partenaire de l’espace voyages du CRIJ, est spécialisé dans les voyages à destination d’événements culturels, sportifs et festifs ainsi que dans les activités de divertissement. L’opportunité vous est donné de découvrir l’Europe différemment, et notamment via de nombreux circuits originaux. Festivals, concerts, événements sportifs, week-ends, séjours, hébergement (appartement, hôtels, Auberges de Jeunesse) sont à votre portée et ce, partout en Europe. Toutes les infos : www.novo.travel

Venez rencontrer les entreprises ! L’agence Pôle Emploi Croix de Pierre organise le troisième forum autour des métiers du sport et de l’animation le Jeudi 3 mai de 10 h à 16 h à la Maison des Associations 81, rue Saint Roch, accès par le métro ligne B, station Empalot. Une vingtaine d’organismes ont répondu présent, et proposeront près de 250 postes. De plus, le CRIJ, en partenariat avec le CRAJEP, organise La nuit du job d’été au CRIJ le mercredi 23 mai de 16 h - 21 h. N’oubliez pas vos CV ! Toutes les infos : www.crij.org

Semaine des Cafés Savoirs Soif de culture ? Envie de dialogues ? Désir de comprendre ? Du 21 au 25 mai, des enseignants chercheurs vous donnent rendez-vous pour les Cafés Savoirs, une manifestation pilotée par l’Université de Toulouse II-Le Mirail, le CNRS et Le PRES Université de Toulouse, en partenariat avec la Mairie de Toulouse, la MGEN, la CASDEN et la Banque Populaire Occitane. Vous aurez accès à des conférences, des débats, des rencontres organisées à Toulouse et dans l’agglomération toulousaine. Histoire, Archéologie, Sociologie, Musique, Littérature, Education et bien plus encore… Du 21 mai au 25 mai Toutes les infos : www.univ-tlse2.fr

BOUTIQUE & E R U F F I CO S A LO N D E

le Retour du O lissage bresilien OM IS

O PRU M D

99 €

* supplément sur devis pour cheveux long épais et/ou frisés.

✆ 05 62 26 79 73 Sortie metro «Université Paul Sabatier vers Ramonville à deux pas du MacDonald’s

18 |

diselo mag

Carrefour à l’emploi à Paul Sab 170 entreprises seront présentes dans cette grande maison de l’emploi que sera le hall 7 du parc des expositions de Toulouse, lors de la 4eme édition de ce forum de recrutement au coeur de la région MidiPyrénées. Tous les profils sont ciblés, de tout niveau de compétence, de qualification et d’expérience... Postes en CDD, CDI, en alternance, contrats à temps partiel, missions à l’international, offres de stage... L’entrée est libre et gratuite, sans pré-inscription, ni invitation. N’oubliez surtout pas vos CV ! Les 24 et 25 Mai - entrée libre Pour en savoir plus : 05.61.22.24.82 www.midi-emploi.fr


Les Impro’ccitanies reviennent !

Coup de Projo

ros Intra Mu

Pour ceux qui ne connaissent pas encore les Improcc’, c’est un tournoi international d’improvisation théâtrale créé en 2006. Pendant 3 jours, 6 équipes venues de Suisse, du Québec et d’ailleurs s’affrontent lors de matches d’improvisation où les joueurs construisent de courtes scénettes sur des thèmes révélés au fur et à mesure. Les Impro’ccitanies c’est aussi une ambiance ! Du jeudi 10 mai au samedi 12 mai - Début du premier match à 19h – fin prévue vers minuit - INP-ENSAT, Avenue de l’Agrobiopole, Auzeville-Tolosane Accessible par Bus 62 (depuis métro Ramonville) ou bus 81 (depuis métro Paul Sabatier) Arrêt Moulin Armand - Etudiant 4€ (pass 3jours à 10€)

Études ET chantier Cette année encore, l’association études ET chantiers MidiPyrénées, poursuit son action de chantiers internationaux de bénévoles. Engagée à travers des valeurs d’écocitoyenneté, de développement durable, d’insertion sociale, de solidarité et d’échanges, cette association d’éducation populaire vous invite à participer à un chantier local, national ou international ! Cette expérience unique permet à chaque bénévole de rencontrer et découvrir de nombreuses cultures, de partager ses expériences. Toutes les infos : www.unarec.org

Dépaysement au Connexion Café Décollage pour un voyage autour du monde ! BA CISSOKO, a parcouru les plus grands festivals de World Musique à travers le monde. Mélangeant modernisme et tradition, il a révolutionné l’art traditionnel africain en électrisant la « kora », instrument à cordes représentatif de la tradition orale du Mali. Entre funk, reggae, jazz, rock et salsa, sur scène, les cuivres offrent un spectacle métissé. Cap au large avec l’équipe de NAÏAS qui allie folk-song, musiques méditerranéennes et rock souterrain. Leur leitmotiv : « l’envie de faire danser et chanter en gardant le sourire ». Le 25 mai – 20h00 - Connexion Café (rue Gabriel Péri) - Entrée : 10/12€

«Sam Suffi» Socrate est un clochard fier et tendre dont le nez rouge est à la fois celui du clown et de l’ivrogne. Entre un Charlot à la peau noire et un Diogène du monde libéral, il est cet anarchiste de la rue qui, pour se faire aimer ou pour réveiller les consciences, use à tout va de son humour et de son charme. Chanteur d’opéra raté, magicien maladroit, slamer malgré lui, il détourne les objets d’une poubelle, déchets de notre société boulimique, pour en faire son royaume éphémère. Et « ça lui suffi». Du 15 au 26 Mai - 21 h - Théâtre du Grand Rond - infos et réservations : www. grand-rond.org

vez les retrou s artic d’autrepa ge facebook

sur

notre

www.facebook.com/diselomag MAP, le festival de la photographie amateur de Toulouse La 4e édition MAP Toulouse, le festival de la photographie amateur se déroule du 1er au 31 mai 2012. Il investit 15 lieux dans Toulouse, propose 21 expositions, organise de multiples rencontres entre amateurs et professionnels. Festival pour profiter de la  programmation, rencontrer des intervenants de renom, échanger sur les enjeux de la photographie amateur. Ateliers, animations, tables rondes, session de web documentaire, lecture de Portfolios... sont au programme ! Du 1er au 31 mai – toutes les infos : www.map-photo.fr

MAI la musique ! Son principe est en lien avec la mission que s’est donnée le Théâtre du Pont Neuf de soutenir toutes formes de créations et d’expressions artistiques attachées au spectacle vivant. Comme pour ses éditions précédentes, le Théâtre du Pont Neuf renouvelle ses partenariats avec le collectif Contre Courant et l’école Music Halle en leur offrant respectivement une carte blanche sur les mercredis et jeudis soir de festival. Le but étant d’offrir un espace d’expression théâtrale et musicale à de jeunes artistes... Du 1er au 12 mai – Théâtre du Pont Neuf – toutes les infos : www.theatredupontneuf.fr

diselo mag

| 19


JEUDI vENDREDI SAmEDI DImANChE

PUPY Y LOS QUE SON SON SERGENT GARCIA

LA EXCELENCIA BIO RITmO

STAFF BENDA BILILI TOTO LA mOmPOSINA

CALLE 13

ChICO TRUJILLO www.tempo-latino.com


Diselo N°7  

Diselo, le magazine participatif étudiant toulousain !

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you