Issuu on Google+

SEPT 2012

189

Hydropneuma

LA REFERENCE POUR LES TECHNIQUES D’ENTRAINEMENT ET DE COMMANDE

Des motoréducteurs pour des systèmes de convoyage modernes

6 - Dossier capteurs et actionneurs P 309959 - 12,50 EUR

3ième trimestre - 42e année - Distribution Antwerpen X -

Périodique trimestriel de FIMOP et BELGITRANS -

Caractérisés par des rapports de réduction élevés, pour les modèles à deux ou trois étages, un échelonnement du couple et une densité de puissance, les nouveaux motoréducteurs sont particulièrement bien dotés pour satisfaire les exigences des systèmes de convoyage modernes.

11 - Anticiper sur Indumation.be 2013

19 - Visite au PCLT


100 - Service Lecteurs


Association Belge pour les Techniques d’Entraînement (mécaniques, électriques, mechatroniques et hydro-dynamiques)

Asbl FIMOP Tél: +32 (0)2 640 77 35 Fax: +32 (0)2 640 84 80 info@fimop.be www.fmop.be

Asbl BELGITRANS Tél: +32 (0)2 640 84 32 info@belgitrans.be www.belgitrans.be

CONSEIL D’ADMINISTRATION JEAN-PIERRE VAN DER KELEN, Testo Philippe Vansevenant, Olaer M. DE WINTER, Service Hydro PHILIPPE CONSIGLIO, Bosch Rexroth R. DECLEER, Decleer, Gaelens & Part. Y. Meulenijzer, LinMotion

CONSEIL D’ADMINISTRATION G.Heyvaert, MGH L.De Groef, Esco Couplings L.Roelandt, GKN Stromag BNL L.Van Hoylandt, Act In Time Dick ter Welle, Hansen Industrial Transmissions Steven Cassiers, Siemens Bart Vanhaverbeke, Voith Turbo

VERIFICATEURS AUX COMPTES Jean Schauss, Atlas Copco Maciej Szygowski, Doedijns Fluidap

VERIFICATEURS AUX COMPTES Steven Bergia, MEA Marc Goos, Transmo

COMMISSIONS CONFEDERATION AFFILIATIONS CONDITIONS GENERALES CETOP ENSEIGNEMENT – IHP EVENTS & SALONS REPERTOIRE REVUE AUTOMATION/HP MARCOM GROUP ENQUETES DE MARCHE - HYDRAULIQUE - PNEUMATIQUE - VANNES E-NEWS – WEBSITE DEONTOLOGIE COORDINATEUR

COMMISSIONS MARKETING EXPOSITIONS MEDIA WEBSITE

MEMBRES 2012 AB Flex AF BELGIUM ASCO NUMATICS BENELUX ATLAS COPCO COMPRESSEURS BOGE COMPRESSEURS BOSCH REXROTH Brevini Fluid Power BURKERT CONTROMATIC CLIPPARD EUROPE CQS TECHNOLOGIES COMPAIR GEVEKE DECLEER-GAELENS & PARTNERS DINAMIK COMPRESSOR Doedijns Fluidap DONALDSON ULTRAFILTER EFC ERIKS + BAUDOIN Euregio Hydraulics FESTO BELGIUM FLUIDTECH GATES EUROPE Hansaflex HOGESCHOOL WEST-VLAANDEREN (PIH) HYDAC HYDRAULIC ASSISTANCE HYDRAUMEC INTERNATIONAL HYDRAUVISION Hydro Tools INGERSOLL RAND BENELUX IPAR Industrial Partners b.v. LinMotion Manuli Fluiconnecto nv NORGREN OLAER BENELUX PALL BELGIUM PARKER HANNIFIN PIRTEK BENELUX Poclain Hydraulics REM B SAUER DANFOSS SERVICE HYDRO SMC PNEUMATICS TESTO VAN DE CALSEYDE VEMOFLEX WTS

SEPT 2012

BELGITRANS

Association Belge des Fabricants, Importateurs, Distributeurs de Matériel Hydraulique, Pneumatique et d’Automatisme pour l’Industrie et Techniques Associées. Membre du Comité Européen CETOP

189

FIMOP

Hydropneuma

LA REFERENCE POUR LES TECHNIQUES D’ENTRAINEMENT ET DE COMMANDE

En couverture

COLOFON MEMBRES 2012 ABB ACT IN TIME ATB AUTOMATION AVD BELGIUM AZ HOLLINK BELGIUM BEGE AANDRIJFTECHNIEK BRAMMER BREVINI BELGIO CALDIC TECHNIEK BELGIUM Eriks Motion Control ESCO TRANSMISSIONS GKN SERVICE BENELUX HABASIT BELGIUM HANSEN TRANSMISSIONS INT. L. TAS & CO KTR MEA MGH OPTIBELT RENOLD CONTINENTAL REXNORD ROTERO BELGIUM SEW SIEMENS SKF GKN STROMAG BNL TRANSMO VOITH TURBO WEG BENELUX

SECRETARIAT Wielstraat 12 B - 2880 Bornem Tél Fimop: +32 (0)2 640 77 35 Tél Belgitrans: +32 (0)2 640 84 32 Fax: +32 (0)2 640 84 80 automation@hydropneuma.be www.hydropneuma.be EDITEUR RESPONSABLE René Decleer, FIMOP p/a CCIB 500 Avenue Louise - B – 1050 Bruxelles COMITE DE REDACTION Ing. René Decleer, Ing. Roger Stas REALISATION CxO Europe Wielstraat 12 - B – 2880 Bornem

23 - Des motoréducteurs pour des systèmes de convoyage modernes

Contenu Reportage Le super navire Allseas soulève une plate-forme offshore

5

Dossier Deuxième génération pour IO-Link

6

Expo Trois halls de Kortrijk Xpo réservés pour Indumation.be 2013

11

Reportage

PUBLICITE Dirk Vermant – gsm: +32 (0)477 270 787 e-mail: dirk.vermant@skynet.be

Applications pour la technologie en courant continu 400 volts

13

RedactiON Arn Borstlap - tel: +32 (0)2 640 77 35 e-mail: automation@hydropneuma.be

WEG Benelux fête son 20e anniversaire

15

IMPRESSION Artoos, Kampenhout DIFFUSION CONTROLEE 4.500 ex. FR + 6.500 ex. NL

Education et formation Des formations de pratique en hydraulique Actualité

AUTOMATION est une edition des associations Fimop et Belgitrans.

Des motoréducteurs pour des systèmes de

Les annonces proposées dans Automation sont soumises à l’approbation du comité de rédaction. Elle doit obligatoirement concerner des produits ou services se rapportant aux techniques pour l’automatisation industrielle.

convoyage modernes

Les communiqués et les articles publiés dans les pages rédactionnelles de cette revue ont été selectionnés par le comité de rédaction. Ils sont édités gratuitement et sont exempts de toute publicité. Les auteurs sont responsables de leurs textes.

19

23

La vision hautes performances pour les applications de mise en place

25

Application Les filtres hydrauliques ont-ils tous la même efficacité ?

33

Prochain numéro: décembre 2012 AUTOMATION verschijnt ook in het Nederlands

Actualité

Membre de l’Union des Editeurs de la Presse Périodique

Biblio-Tech

46

Service lecteurs

47

Copyright FIMOP 2012

189 - SEPT 2012 - P 3

37-45


Avant-propos

La Belgique dans le monde. Crise dans le secteur. “Le jour où la lumière s’éteint” (de Tijd – 8/9/12) > c’est de la fiction. Nous sommes en février, la matinée est froide, rigoureuse. Arrive ce que tout le monde craignait : un black-out total. Un ‘rolling black-out’. Cela signifie que le gestionnaire de réseau ELIA déclenche volontairement un plan de délestage pour éviter un black-out total, ou panne de courant générale, dans le pays. On en a presque été là en février 2002. Vu l’absence de vent, les éoliennes de l’est de l’Allemagne, responsables d’une production de 10.000 MW, n’ont plus produit d’électricité. D’énormes quantités de courant ont été achetées en France, des volumes colossaux ont été transportés vers l’Allemagne via notre réseau haute tension. La Belgique a été à la limite de la surcharge. Un black-out massif a été évité de justesse. Si la lumière s’éteint lors d’un black-out, la Belgique subit par heure entre 55 et 90 millions d’euros de dommages économiques. Antérieurement, Elia et le régulateur Creg avaient déjà prévenu de longues heures de coupures du courant pendant l’hiver si Doel 3 et Tihange 2 étaient à l’arrêt pour une durée indéterminée. Mais n’oubliez pas que notre société moderne est pieds et poings liés à l’électricité. Même le professeur et expert en énergie à la KULeuven ne mâche pas ses mots. “Je dis depuis des années déjà qu’une fermeture prématurée des centrales nucléaires belges serait dramatique pour l’approvisionnement en énergie”. Il se rend plus que jamais compte que notre réseau électrique est le système nerveux crucial de notre société. “Un hiver froid laisse la Belgique sans électricité.” (de Tijd 6/6/12) Des importations supplémentaires de courant de l’étranger sont souvent qualifiées de solution en cas de pénurie d’électricité. Mais, avec le réseau actuel, cela ne semble pas toujours possible dans la pratique. Pendant des périodes de froid, la Belgique peut importer de l’électricité des PaysBas, qui a des excédents de production. Mais, en des journées vraiment très froides, il part plus d’électricité vers la France que ce que nous importons des Pays-Bas. C’est ce qui ressort de l’analyse de la CREG. Avec son gigantesque parc nucléaire, la France a la plupart du temps assez de sa propre production. Mais comme des millions de familles se chauffent à l’électricité, le pays dépend de ses voisins si le temps est froid.” On n’attend que pour fin novembre les rapports qui doivent indiquer clairement si Tihange 2 et Doel 3 peuvent absolument encore rester ouverts.

P 4 - 189 - SEPT 2012

Tant qu’il n’en dispose pas, le gouvernement attend. Le chien de garde du nucléaire, l’AFCN, veut avoir finalisé d’ici la fin de l’année son rapport final à propos des problèmes, mais c’est en fin de compte le gouvernement qui doit décider du redémarrage”. Belgique : chute de compétitivité (DS 6/9/12) La Belgique a chuté de deux places dans le classement du Forum économique mondial. Nous sommes à présent dix-septièmes. Pas mal du tout, mais cette chute est préoccupante. Nous reculons tandis que nos concurrents directs progressent. Évolution du score total : 2006 : 24ème, 2007 : 20ème, 2008 : 19ème, 2009 : 18ème, 2010 : 19ème, 2011 : 15ème, 2012 : 17ème. Les douze piliers de la compétitivité : à quelle place la Belgique est-elle au niveau mondial ? Appel dynamique à la technologie : 22ème Sens de l’innovation : 11ème Libre-échange efficace : 15ème Bon fonctionnement du marché financier : 31ème Marché de l’emploi efficace : 50ème Bonne qualité des soins de santé et de l’éducation fondamentale : 2ème Enseignement supérieur et formations de qualité : 4ème Environnement macro-économique sain : 66ème Sécurité juridique et transparence : 27ème Accès au marché dans notre pays et à l’étranger : 27ème Vie économique bien développée : 12ème Infrastructure et logistique fiables : 21ème Nos voisins : Pays-Bas : 5ème, France : 21ème, Allemagne : 6ème, Royaume-Uni : 8ème, Luxembourg : 22ème

Le secteur Technologie des fluides Le secteur de l’hydraulique et de la pneumatique industrielles (FIMOP) passe de VERT pour le premier trimestre 2012 à JAUNE pour le deuxième trimestre 2012 et tend ver l’ORANGE pour le troisième trimestre 2012, voire même le ROUGE pour le secteur pneumatique. La crise encore, donc.

R.P.A.Decleer Editeur responsable n


REPORTAGE

Bosch Rexroth développe une solution globale unique d’entraînement et de commande

Record battu : le super navire Allseas soulève une plate-forme offshore en une pièce

En tant que partenaire majeur en ingénierie d’Allseas Group, Bosch Rexroth a développé et conçu le système d’entraînement et de commande du plus grand mécanisme d’élévation mobile au monde destiné aux installations offshore. “Pieter Schelte”, le super navire équipé d’un élévateur original (TLS), est capable de soulever et de transporter en une seule pièce les parties émergées des plates-formes marines pouvant peser jusqu’à 48.000 tonnes. Allseas réduit ainsi considérablement les coûts et les risques qu’engendrent l’assemblage et le démontage en mer. Pieter Schelte est actuellement construit en Corée du Sud et sera opérationnel début 2014. Pour démonter les parties émergées des plates-formes offshore, les travailleurs doivent habituellement démanteler la structure en éléments séparés transportables en pleine mer – travailler de la sorte est à la fois dangereux et chronophage. A l’avenir, le nouveau super navire d’Allseas Group soulèvera entièrement les plates-formes de leur “structure” en acier et les transportera sur terre, rendant ainsi le démontage considérablement plus sûr et plus rentable.

Système d’élévation Le système d’élévation TLS, une innovation encore jamais vue dans de pareilles dimensions, est à l’origine de la simplification de la tâche. Le TLS peut soulever 48.000 tonnes, ce qui équivaut au poids de 80 Airbus A380 complètement chargés. Bosch Rexroth, le partenaire principal en ingénierie d’Allseas Group, a développé et conçu le système d’entraînement et de commande ainsi que les composants majeurs du TLS. Pour Edward Heerema, détenteur d’Allseas Group, l’ingénierie est le cœur même du projet : “Ici, nous devions poser les bases pour toutes les fonctions du bateau. C’est pourquoi, rien ne pouvait être laissé au hasard : toutes les exigences techniques doivent être rigoureusement remplies et tous les scénarios possibles doivent être envisagés.”

Le nouveau super navire est actuellement en construction dans un chantier naval sud-coréen et sera fonctionnel pour démonter les premières plates-formes début 2014.

Drive and control Pour donner jour à ce projet, Allseas a fait appel à un partenaire à long-terme : Bosch Rexroth. Rexroth détient une vaste expérience en matières de conception et réalisation de solutions complexes d‘entraînement et de commande pour les installations offshore et applications maritimes. Une équipe internationale composée de spécialistes industriels et d’experts techniques a développé un système d’entraînement et de commande TLS, basé sur les principes fournis par Allseas. “Aucun système comparable à celui-ci n’avait encore été créé jusqu’à maintenant, ce qui rend la tâche passionnante, même pour nos ingénieurs expérimentés ,” explique Ron van den Oetelaar, Project Manager au sein de Bosch Rexroth.

Centrale hydraulique Au moyen de simulations complexes, Rexroth a revu le design et a dimensionné les composants majeurs tout en accordant une attention particulière et continue au respect des normes strictes de sécurité. Le logiciel interne de la société prend en considération, à la fois les forces mécaniques, et les caractéristiques hydrauliques spécifiques. En plus d’avoir conçu les produits et services, Rexroth fournit également la centrale hydraulique d’une puissance de 5 mégawatts, mais aussi plusieurs composants-clés et sous-ensembles du TLS. n

101 - Service Lecteurs

189 - SEPT 2012 - P 5


DOSSIER

Capteurs et actionneurs

Deuxième génération pour IO-Link IO-Link a été présenté en 2006 au salon de Hanovre. Présenté, parce qu’il n’était pas encore tellement question de produits : hésitant, leur lancement s’est fait un an plus tard. Maintenant, après cinq ans, IO-Link connaît un franc succès. Un succès qui doit principalement être attribué davantage à l’économie directe de câbles qu’aux éventuelles fonctions supplémentaires qu’offre la communication IO-Link. Le succès d’IO-Link se situe également sur son marché-cible : l’automation d’usine et plus précisément les constructeurs de machines et intégrateurs (développeurs constructeurs, par exemple, de lignes d’assemblage, traditionnellement grands consommateurs de capteurs et d’actionneurs). Il a fallu convaincre ces derniers au début, ce qui a pris du temps car ils ont, à leur tour, dû convaincre leurs clients de l’utilité d’IO-Link. Pour les constructeurs de machines et les intégrateurs, l’économie de câbles constitue bien entendu un très gros avantage.

Et qu’en est-il de la communication ? La communication de et vers les capteurs et actionneurs était l’objectif du groupe IO-Link pour lequel, à l’époque, on a développé IO-Link et on l’a lancé sur le marché. Cette communication offrirait des avantages qui vont bien plus loin que des économies sur le plan du câblage. On pensait plus loin que la constatation d’un état ou l’observation d’un capteur (via un module ES avec ou sans bus de terrain). Non, les capteurs et actionneurs classiques modernes sont tous jusqu’à un certain point dotés d’intelligence, sous la forme d’un processeur, d’un DSP, d’une mémoire,… et d’autres composants électroniques. Cette électronique contient une foule de précieuses informations qui, jusqu’à aujourd’hui, ne sont pas à disposition du système de contrôle, car pour cela il faut effectivement communiquer avec le capteur ou l’actionneur. C’est ain-

si que le microprocesseur d’une cellule photo a connaissance de la qualité de la détection (lumière, perturbation par lumière HF, autres perturbations,..., jusqu’au court-circuit, à la surtension,…) et cette performance est aujourd’hui hors de portée du système de contrôle. Avec IO-Link, on peut non seulement disposer de données de processus (binaires ou analogiques) mais aussi de ce que l’on appelle données de service (paramètres, données de diagnostic). La mise au point d’un capteur, qui se fait normalement sur place (dip switches), peut être effectuée avec IO-Link via le système de contrôle (paramétrage). Avec IO-Link, le capteur pourra générer des alarmes avant de déclarer totalement forfait, sur quoi on peut réagir de façon appropriée.

Extension de la technologie classique des capteurs Encore un bus de terrain, comme si nous n’en avions pas déjà assez? Pour la communication numérique, l’industrie recourt traditionnellement aux bus de terrain ; mais le groupe IO-Link change de cap. IO-Link n’est pas un bus de terrain, car un bus de terrain implique, en plus d’un protocole et de procédures de communication, l’établissement d’une couche de réseau physique (disons câblage spécial). De même, les instruments qui communiquent via un bus de terrain incorporent toujours une puce de communication spécifique (puce Ethernet, puce Profibus, puce Profinet, puce Interbus, puce ASi,...). Les capteurs courants sans l’interface spécifique ne peuvent pas être utilisés sur un bus de terrain. Avec un module E/S compatible bus de terrain (module de bus d’armoire ou de bus de terrain) servant d’interface, on peut effectivement reprendre l’état des capteurs et actionneurs, mais ça en reste là. Pour une véritable communication, l’interface doit être prolongée jusque dans le capteur. Par contre, IO-Link utilise le câblage standard existant non blindé à trois brins (peut aussi être à 2 brins) avec une longueur maximale allant jusque 15 / 20 m. La communication passe également par une interface, mais il s’agit d’une interface un peu spéciale : l’interface UART (Universal Asynchronous Receiver Transmitter) présente partout. Une interface qui est intégrée en standard à quasi tout composant électronique digne de ce nom. C’est depuis longtemps la méthode ultime de l’adressage électronique.

Différents modes de communication

RFID est un exemple de nouveau type d’applications pour lesquelles des masters IO-Link ont été développés. C’est un bel exemple du fait que, en sus des modules masters IO-Link standard, il est à présent possible d’équiper également d’autres produits avec un port master IO-Link.

P 6 - 189 - SEPT 2012

Avec IO-Link, on obtient une connexion pair à pair avec communication de données déterministes cycliques de processus et transfert simultané de données de service. IO-Link connaît plusieurs modes de communication, mais les modules E/S sont toujours compatibles SIO (IO standard). Ceci implique qu’un module E/S suffit pour s’adresser à des capteurs numériques et analogiques, mais aussi que les capteurs non IO-Link peuvent y être raccordés. Preuve qu’IO-Link n’est pas davantage qu’une extension à la technologie classique des capteurs. Les masters IO-Link (modules) sont dotés des différentes interfaces réseau/bus de terrain, jusque Asi. L’intégration d’IO-Link peut se faire à différents niveaux : en utilisant les protocoles standard de bus de terrain (via le master) comme DPV0, DPV1, PCP,..., pendant l’engineering à l’aide d’outils comme GSD, GSDML, FDCML, ... ; et enfin il y a encore ce que l’on appelle device tools, comme les masters IOLink FDT/DTM (modules E/S), qui supportent 4 modes de communication : tout d’abord Standard IO (SIO) – comme les capteurs classiques – puis Com1, Com2 et Com3 pour les slaves respectifs IO-Link. Les capteurs Com1 passent du mode SIO au mode de com-


DOSSIER

Avec IO-Link, on peut effectivement communiquer jusqu’au niveau capteur/acteur.

Avantages Les avantages d’IO-Link sont divers. Au niveau électrique, on a une moins grande diversité de câbles, la conception et la configuration sont plus faciles, l’intégration est simplifiée, et la fiabilité de l’installation est accrue. Du point de vue de la maintenance, on peut détecter plus vite les appareils défectueux (messages d’état) et les remplacer, la disponibilité des pièces de rechange est meilleure (moins de capteurs différents nécessaires), le temps d’immobilisation des outils de diagnostic est moindre, il y a moins de composants en stock, ... Les responsables de l’entretien ont peur que leurs techniciens de maintenance ne connaissent pas assez cette technologie pour remplacer rapidement des capteurs, surtout s’il s’agit d’un capteur intelligent. On a encore trop peu conscience qu’un capteur intelligent «plug

& play» doit parfois être remplacé. Les paramètres de l’ancien capteur sont automatiquement envoyés au nouveau capteur. De nouveau un gain de temps donc dans la mesure où il ne faut plus jouer avec les touches teach-in sur le capteur. Et la crainte qu’IO-Link soit une boîte noire pour les techniciens est à vrai dire injustifiée.

Deuxième génération C’est surtout l’avantage électrique, le câblage, qui est jusqu’à présent mis à profit par les différents constructeurs et intégrateurs ; c’est assez pour faire d’ores et déjà d’IO-Link un succès (dans un environnement industriel conservateur, 5 ans, c’est comme si c’était hier). À l’avenir, l’intégration de système, la maintenance (diagnostic, alarmes, ...), ..., pour lesquels l’aspect communication est essentiel, vont élever IO-Link à un niveau encore plus haut. Il ne fait aucun doute que cela va arriver quand on passe en revue les nouveaux produits IO-Link. Les fabricants en sont à la deuxième génération de produits IO-Link : des produits plus intelligents. L’une des raisons pour lesquelles c’est surtout le groupement de signaux (câblage) qui a le plus retenu l’attention, c’est que la proportion entre les capteurs réellement intelligents et les capteurs classiques est relativement faible. Tous les capteurs sont dotés d’intelligence mais ce n’est pas pour ça qu’ils permettent d’entreprendre grand-chose (l’intelligence doit être utile à l’application). On peut s’attendre à des capteurs et actionneurs

103 - Service Lecteurs

189 - SEPT 2012 - P 7

t

munication numérique à 4,8 kbauds. La communication est temporaire et limitée (après le démarrage, de tels capteurs sont en mode SIO). Les capteurs Com2 peuvent être en mode SIO mais aussi communiquer en numérique en continu, vu le débit plus élevé (38,4 kbauds – simultanément données de processus et de service). À partir du mode Com2, une intégration complète de système est possible. Enfin, Com3 est une version à 2 brins et communique à un débit de 230 kbauds.


104 - Service Lecteurs


t

DOSSIER

Les différents COMmodes de SIO jusque Com3 garantissent la communication, de l’info d’état traditionnelle (SIO) à la communication numérique grande vitesse. plus intelligents. Au niveau des hubs, on est déjà plus loin en ce qui concerne les possibilités d’application. On trouve des hubs équipés d’un serveur Internet, ce qui permet de s’adresser au hub avec un simple navigateur Internet et de suivre l’état de chaque port. Masters et hubs sont également dotés de ce que l’on appelle diagnostic de monitoring à canal unique, ce qui autorise un diagnostic très détaillé. Aujourd’hui, masters et hubs peuvent être codés et sont couramment

équipés d’un écran. Un écran sur lequel on peut visualiser des informations très détaillées (numéro ou nom de la station, adresse IP, software, ...). Enfin, on peut raccorder de plus en plus d’appareils différents à l’aide d’IO-Link et l’adressage peut se faire par le système. Le terme ‘capteurs et actionneurs’ prend alors un sens plus large. P. Paulus n 102 - Service Lecteurs

Encore une preuve qu’IO-Link perce : un démarreur avec master IO-Link intégré.

189 - SEPT 2012 - P 9


105 - Service Lecteurs


SALON

Pour sa première édition en 2011, le salon Indumation.be a réussi à concentrer la plus vaste offre de technologie, de composants et de services pour l’automatisation d’usines, de procédés et d’infrastructures.

Trois halls de Kortrijk Xpo réservés pour Indumation.be 2013

Quelque 5.000 visiteurs et 165 exposants étaient de la partie l’année au premier Indumation.be

Indumation.be 2013 est la deuxième édition du salon professionnel national fédérateur de l’automatisation d’usines, de procédés et d’infrastructure. Les partenaires et initiateurs de cette rencontre professionnelle sont Fimop asbl, Belgitrans asbl et les Fédérations Agoria asbl. La deuxième édition de ce salon complet de l’automatisation, en avril 2013, promet d’être elle aussi couronnée de succès. En 2011, Indumation.be a accueilli quelque 5.000 visiteurs et 165 exposants. Karl D’haveloose, Managing Director Invent Media : “Seul salon fédérateur national, Indumation.be 2013 a pour objectif de présenter une offre représentative du marché de l’automatisation industrielle. Une exigence absolue est que les fournisseurs de services, de technologies ou d’appareils contribuent à l’automatisation optimale d’une entreprise ou infrastructure de production. Les niveaux d’optimisation sont la production, l’étude technique, la planification, la logistique, le transport de marchandises et de personnes, l’emballage, l’entretien, les ressources, l’énergie et le traitement des déchets. Nous allons également élargir le thème “Automatisation d’infrastructures” à des technologies et TIC pour l’automatisation et le monitoring de ‘smart entities’ (smart grids, smart cities, etc.).”

Six itinéraires thématiques Seront présents au salon non seulement des fournisseurs de technologies mais aussi des fournisseurs de composants (commandes, moteurs, capteurs, contrôles, etc.) et des entreprises de services – révision, mo-

L’équipe organisatrice d’Invent Media : Miet Vanhoucke, Mario Dejaegher et Evelien Desmyttere.

Indumation.be 2013 dans la Quoi : salon professionnel national de l’automatisation industrielle Lieu : halls 1, 2 et 6 de Kortrijk Xpo Dates : du mercredi 24 au vendredi 26 avril 2013 Heures d’ouverture : de 10 à 18 heures – nocturne le jeudi jusque 22 heures Informations: www.indumation.be info@indumation.be (infos et réservations) Via le profil Facebook de Belgian Industrial Exhibitions, vous pouvez suivre le déroulement des inscriptions ainsi que les feeds et tweets concernant le salon. nitoring, maintenance et intégration de système. Pour structurer leur visite, les visiteurs peuvent choisir six itinéraires thématiques : Indumation (drives, robotics, motion control), Control & Network Solutions, Sensor & Vision, Process & Instrumentation, System Integration & Industrial Software, Hardware & IT Route. Ils ont l’occasion de sélectionner ces itinéraires au préalable sur le site Internet, ainsi que les noms des entreprises qui font partie de cet itinéraire. Pour faciliter sa visite du salon, le visiteur peut imprimer son itinéraire à l’avance.

Déjà 70 % d’occupation Lors du salon de 2011, de nombreux visiteurs wallons et flamands furent agréablement surpris. La deuxième édition de salon est prometteuse elle aussi : sept mois à l’avance, le taux d’occupation atteint déjà presque 70%. L’offre wallonne a été sensiblement élargie. Karl D’haveloose : “Nous allons attirer encore plus de visiteurs wallons grâce à la collaboration avec Mecatec, Technifutur, Technofutur et Agoria Wallonie, et par la création d’un espace spécial réservé à de plus petits intervenants wallons”.

Trois jours de salon Le salon Indumation.be 2013 durera 3 jours – mercredi 24, jeudi 25 et vendredi 26 avril 2013. Karl : “Pour choisir les dates du salon, nous avons intentionnellement tenu compte des dates de la Hannover Messe 2013 (du 8 au 12 avril 2013). Les exposants participant à Indumation.be pourront ainsi faire immédiatement la démonstration des grandes premières de HMI 2013 aux entreprises belges”. L’organisation limite volontairement à 18.000 m2 l’extension de la surface du salon. Le mélange entre grands stands et un large éventail de plus petits stands demeure donc primordial. Tout le monde est le bienvenu à Courtrai ! n Indumation.be signifie technologie et innovation.

106 - Service Lecteurs

189 - SEPT 2012 - P 11


107 - Service Lecteurs

108 - Service Lecteurs


REPORTAGE

Les frais énergétiques et la demande énergétique, en augmentation et combinés à l’utilisation de sources énergétiques durables, stimulent la mise en œuvre de nouvelles technologies énergétiques.

Applications pour la technologie en courant continu 400 volts Les technologies en courant continu et en courant alternatif se sont développées depuis que Tesla et Edison, à la fin du 19ème siècle, ont commencé à se concurrencer pour mettre au point une méthode de distribution par le biais du réseau d’électricité. De nos jours, l’utilisation de courant continu sur de longues distances est d’un rapport coût/efficacité très satisfaisant.

sité d’un haut niveau de disponibilité, d’une grande efficacité et d’un coût total plus faible. Comme le courant alternatif doit finalement être transformé en courant continu pour pouvoir utiliser tous les appareils informatiques et comme les systèmes de stockage de l’énergie (batteries, volant d’entraînement, etc.) et les sources d’énergie durable fournissent du courant continu, une technologie au courant continu exige d’ordinaire moins de conversions de courant entre réseau électrique et puce.

L’utilisation d’une énergie durable basée sur le courant continu ne cesse d’augmenter, et la plupart des appareillages technologiques fonctionnent avec du courant continu. De récents développements dans le domaine des technologies de conversion du courant en combinaison avec une croissance rapide d’appareils basés sur le courant continu ont engendré un monde dans lequel la distribution de courant continu 400 V est activement envisagée, et doit l’être.

Bâtiments commerciaux

Télécommunication Contrairement au réseau électrique, les réseaux de télécommunication font depuis longtemps déjà usage de la distribution à courant continu, vu sa haute fiabilité et l’excellente qualité du signal. Comme les appareils de télécommunication sont passés à la technologie à courant continu basée sur le silicium, la distribution existante de courant continu et d’appareils fonctionnant avec du courant continu correspondent déjà pour l’instant. Le courant continu 400 V convient par exemple extrêmement bien à la fourniture de niveaux d’énergie élevés sur de longues distances.

Centres de données La logique du courant continu 400 V dans les centres de données est commandée par la néces-

Propriétaires et gérants de bâtiments font actuellement plus souvent appel à des solutions intelligentes qui consomment moins d’énergie grâce à des matériaux durables et à des sources d’énergie durable. Produire de l’énergie durable sur les lieux mêmes peut faire en sorte qu’il faudra prélever du réseau électrique peu de courant, voire pas du tout. C’est important pour le courant continu 400 V, parce que les sources d’énergie durable produisent du courant continu. Cela signifie que, si l’on utilise dans le bâtiment du courant continu pour les applications fonctionnant avec du courant alternatif, il faudra plusieurs conversions de courant continu en courant alternatif. Par conséquent, la production d’énergie durable perd de son efficience.

Transport Il y a beaucoup de moyens de transport (voitures, bateaux, bus, locomotives, etc.) qui utilisent du courant continu pour actionner les moteurs et pourvoir à d’autres besoins en courant, afin d’augmenter le rendement et de faire des économies de carburant. Par exemple, pour les bateaux et les locomotives, on utilise de plus en plus souvent du courant continu pour la propulsion et pour les besoins électriques à bord. n 109 - Service Lecteurs

110 - Service Lecteurs

189 - SEPT 2012 - P 13


111 - Service Lecteurs


REPORTAGE

WEG est actuellement l’un des plus grands fabricants au monde de moteurs électriques et d’équipements d’automatisation.

WEG Benelux fête son 20e anniversaire

WEG Benelux (anciennement WEG Europe) fête cette année 20 ans d’activité en tant que fournisseur leader d’une gamme de moteurs électriques à haut rendement et de variateurs de vitesse, au départ aux entreprises de l’UE et à présent au Benelux. WEG Benelux, première succursale établie en dehors des Amériques, a égalé la croissance record de sa société mère en annonçant un chiffre d’affaire annuel de plus de 33 millions d’euros. Fondée en 1992, WEG Benelux s’est considérablement développée. Le site de stockage local pour la livraison immédiate de moteurs et de variateurs dans un vaste choix de puissances et de configurations est perçu comme essentiel pour le succès de la société et a influencé la décision d’élargir la superficie d’entreposage à 4 500 m2 pour abriter plus de 5,5 millions d’euros de stock. On y trouve également un atelier de 250 m2 qui permet à l’entreprise de répondre à une forte demande des clients visant ses moteurs personnalisés, ses armoires de commande et ses systèmes d’entraînement. WEG Benelux a été établie au départ à Nivelles en Belgique en raison de l’emplacement stratégique de la ville, desservant efficacement tous les marchés de l’Europe occidentale grâce à d’excellentes liaisons routières et ferroviaires. Nivelles offrait en outre l’avantage d’être près d’Anvers, le deuxième plus grand port d’Europe.

Croissance rapide À mesure que l’entreprise s’est développée, il est apparu clairement qu’il fallait un autre bureau pour assurer l’assistance locale en réponse à la demande des Pays-Bas. En 2002 un bureau a été ouvert à Oldenzaal dans l’est du pays. Il s’est largement agrandi depuis et fête à présent son dixième anniversaire. La croissance rapide de WEG en Europe a entraîné rapidement l’ouverture d’autres bureaux et sites de stockage pour desservir les marchés locaux et en 2008 WEG Europe a pris le nom de WEG Benelux pour se concentrer sur ses principaux marchés en Belgique, aux Pays Bas et au Grand-Duché de Luxemburg.

Solutions personnalisées Parmi les applications types des secteurs clés du marché desser-

vis dans cette région, citons notamment les pompes, compresseurs, tours de refroidissement et ventilateurs pour de grands clients mondiaux. Ceux-ci bénéficient de solutions personnalisées combinant des systèmes de moteur, entraînement et commande, assemblés dans son propre atelier. La société est spécialisée dans ce domaine, pratiquement 90 % de son stock étant personnalisé d’une façon ou d’une autre pour répondre aux besoins spécifiques des clients. Ces modifications incluent le montage de brides, la modification des indices de protection IP et zone dangereuse (de EExd à EExde), la pose de codeurs, de sondes de température dans les bobinages, d’équipement de ventilation forcée, de capots étanches au ruissellement, de roulements et de joints spéciaux, de réchauffeurs, ainsi que de câbles et presseétoupes spéciaux. De plus, l’atelier se charge de peindre les produits personnalisés et de tester les équipements entre 80 et 600 A. « Avec des années record en 2010 (46 %) et en 2011 (29 %) dans un contexte de stagnation économique générale, nous démontrons l’efficacité de notre stratégie de croissance, » déclare Stéphanie Dupont de WEG Benelux. « Nous faisons partie d’une organisation qui, partie de rien, a réussi à atteindre des ventes de plus de 3 milliards de dollars en 50 ans à peine, et notre philosophie est restée la même : l’orientation client est la clé du succès. »

Réussite mondiale Principal acteur dans les secteurs de la distribution électrique, de la transmission de puissance, de l’automatisation et de la commande, WEG vient de célébrer son 50e anniversaire. Les ventes globales de la société ont passé la barre des 3 milliards de dollars US, ce qui représente une réussite mondiale croissante sur un vaste éventail de groupes de produits, notamment les toutes dernières générations de transformateurs, générateurs, appareillage de commande BT, systèmes de variateurs, démarreurs progressifs, moteurs BT et HT, moteurs antidéflagrants conformes aux directives ATEX, moteurs d’extraction de fumées, réducteurs mécaniques à engrenages, motoréducteurs et systèmes complets clé en main. n 112 - Service Lecteurs

189 - SEPT 2012 - P 15


113 - Service Lecteurs

114 - Service Lecteurs


ACTUALITé

Vérins électromécaniques EXLAR Tritex II à CC Servo-vérins compacte jusque 4248 N en continu avec transmission à vis à rouleaux et contrôleur de mouvements intégré sur alimentation de 12-48 VDC. Mijnsbergen et ATB Automation lancent sur le marché les nouveaux vérins EXLAR Tritex II à CC. Le Tritex II CC est une solution complète d’actionneur avec un vérin électrique à positionnement numérique, un servomoteur brushless et une tranmission intégrée à vis à rouleaux. Tout a été conçu pour être logé dans un boîtier compact (IP54 ou IP65) et il n’est donc pas nécessaire de recourir à un régulateur externe ou à un câblage du signal de rétroaction. Le vérin Tritex II CC est disponible en 2 tailles (bâti de 60 et 115 mm) avec une force de pointe allant jusqu’à 6 kN. La course varie de 75 à 450 mm. La vitesse maximale est de 846 mm/s. Le jeu de la transmission par vis à rouleaux est inférieur à 0,1 mm en version standard.

Servo-vérins compacte jusque 4248 N en continu avec transmission à vis à rouleaux et contrôleur de mouvements intégré sur alimentation de 12-48 VDC.

Capacité L’actionneur peut être raccordé directement à l’alimentation de 12 – 48 V CC. Le Tritex II CC bénéficie d’une grande capacité d’E/S : 8 entrées numériques, 4 sorties numériques plus une entrée analogique et une sortie analogique. La rétroaction est assurée de série par un capteur analogique à effect Hall. Pour les applications de grande précision, il est possible, en option, de recou-

rir à un codeur incrémental. Une rétroaction en mode absolut est aussi possible avec l’option battery-backup. Le raccordement de l’alimentation et des E/S est possible via un bornier à presse-étoupes ou via des connecteurs. n 115 - Service Lecteurs

Rectifieuse de turbine pour utilisation prolongée à chaud

La turbine de la GTG 40 fonctionne à l’air comprimé sans huile et sans lamelles sujettes à usure. (photo : Atlas Copco Tools)

Comme les boîtiers en matière plastique des meuleuses à haute fréquence fondaient en cas de meulage à chaud, le spécialiste en ferronnerie Böhler utilise à présent pour ce travail des rectifieuses de turbine pneumatiques d’Atlas Copco Tools. Le boîtier métallique de la machine supporte la température très élevée des composants, jusque 900 °C. En parallèle avec les meuleuses à haute fréquence, les rectifieuses pneumatiques ne sont utilisées que si le travail en trois équipes

entraîne des charges extrêmes. Les défauts apparaissant lors du sablage doivent être meulés ou, en certains endroits, pour l’essai de dureté, être polis. Si l’on doit enlever beaucoup de matière, la charge des meuleuses est extrême, surtout en cas de travail en trois équipes et de meulage à chaud pendant le forgeage. Les meuleuses à turbine de type GTG 40 et GTG 21 d’Atlas Copco Tools sont de taille à résister à une utilisation prolongée et à la chaleur. C’est pour cette raison que Böhler, tout spécialement pour ces travaux, est passé des machines à haute fréquence aux machines pneumatiques. Car il arrivait que les meuleuses électriques grillent déjà partiellement après une équipe. Il est quasi impossible de bloquer la meuleuse pneumatique GTG – et si c’était le cas, elle s’arrêterait tout simplement ; avec l’entraînement à turbine, la machine ne grille pas.

La turbine sans huile Par ailleurs, la turbine sans huile n’a aucune lamelle sujette à usure. La machine ne doit pas être lubrifiée en vaporisant de l’huile dans l’air comprimé. Les roues dentées tournant dans un bain d’huile sont en outre spécialement colmatées. Un équilibrage automatique (autobalancer), où un ensemble de billes fait contrepoids et compense le balourd de la meule changeant constamment, et abaisse le niveau vibratoire sous les 2,5 m/s2. n

116 - Service Lecteurs

189 - SEPT 2012 - P 17


117 - Service Lecteurs


FORMATION ET APPRENTISSAGE

Dans le cadre de la BIIA du FIMOP, la rédaction a visité le PCLT de Roulers. Nous nous sommes entretenus avec le directeur, le directeur honoraire, les professeurs et le responsable du secteur Mécanisation.

Des formations professionnelles en hydraulique Le PCLT, ou Praktijk Centrum voor Land- en Tuinbouw (centre flamand pour l’agriculture et l’horticulture), est un important centre de formation et d’apprentissage de la région de Roulers et des environs, pour le secteur de l’agriculture et de l’horticulture, la mécanisation y liée, et l’aménagement professionnel d’espaces verts.

Vu la complexité sans cesse croissante des machines agricoles et horticoles, tracteurs, batteuses, arracheuses, etc. et vu les nouvelles technologies (commandes prop. pour soupapes hydrauliques, liquides préservant l’environnement, électronique, etc.), les cours sont de plus en plus ciblés et spécialisés. Le PCLT a subi un glissement du public des formations, mais également une demande de formations plus courtes.

Initiatives Le PCLT veut y donner suite avec différentes initiatives intéressantes. Le centre de pratique entend se profiler comme un centre de formation ‘HYDRAULIQUE’ ouvert tant au secteur des machines stationnaires (indoor et outdoor) qu’à celui des machines mobiles. Le fonctionnement d’une pompe hydraulique est identique, par exemple, pour une machine agricole et pour une presse. Certains paramètres, comme de hautes pressions et de grandes variations de pression avec des coups de bélier, diffèrent ; mais fondamentalement, le fonctionnement des deux est comparable.

Nouveaux liquides hydrauliques Il convient de mentionner ici que, par son expérience dans le secteur agricole et horticole, le PCLT englobe dans les formations les ‘nouveaux’ liquides hydrauliques, ‘biodégradables’ et ‘de qualité alimentaire’. À signaler qu’il est exceptionnel qu’un centre de formation s’occupe de liquides autres que minéraux (pétroliers). Plusieurs organisateurs de cours parlent rarement des caractéristiques d’un quelconque liquide hydraulique. Pour les machines stationnaires non plus, il n’y aura pas (il ne peut pas y avoir) de problème pour traiter les liquides spéciaux pour ce secteur. Les quatre types de liquides difficilement inflammables ne constitueront aucun secret, et moins encore l’ATF.

“HYDRAULICS ACADEMY” Deuxième initiative, le cours sur demande. Ici, le PCLT, maintenant HYAC, est ouvert à toute demande du client “industriel” ou “mobile”. Ces cours sont profilés en accord avec le client puis donnés dans les bâtiments de l’institut de formation ; ou, si on le souhaite, sur site. La demande de formations courtes est également importante. Il peut par exemple s’agir d’une seule journée à propos d’un thème déterminé ou d’une “intro” – partie d’une journée et continuations d’une ou de plusieurs journées ; les continuations peu-

t

Les formations du PCLT englobent quasi toutes les facettes de ces deux secteurs très importants en FlandreOccidentale mais également en dehors, et sont agréées au niveau national.

189 - SEPT 2012 - P 19


119 - Service Lecteurs


FORMATION ET APPRENTISSAGE

vent s’orienter davantage sur un aspect précis d’un thème ; un cours complémentaire d’un ou de plusieurs jours peut aborder un ‘problème’ bien déterminé d’un élève ou de l’entreprise de l’élève. Les chefs d’entreprise doivent savoir qu’un cours, pour leurs travailleurs ou pour d’autres effectifs, est moins un coût qu’un investissement très rentable. Durant l’entretien, la méconnaissance de l’hydraulique a également été avancée plusieurs fois, ainsi que les formations “plutôt sommaires” qui peuvent être suivies çà et là. L’accent doit donc vraiment être mis sur les avantages de l’hydraulique, et ce dès le début des cours, théoriques ou pratiques.

Experts Les formations au PCLT sont prodiguées par des professeurs et des chargés de cours possédant de vastes compétences et connaissances. Vu leur expérience dans ce secteur technique et par le biais d’une quête permanente de connaissances accrues à l’aide de salons professionnels, de conférences et de magazines, ils sont très au courant des technologies les plus récentes. De grandes marques de composants hydrauliques sont régulièrement invitées à partager de nouveaux produits et solutions avec des chargés de cours et des professeurs. Une visite à l’atelier nous a ôté tout doute à propos de la compétence et de l’habilité du centre de pratique. De nombreux composants hydrauliques, à utiliser comme matériel didactique ou à intégrer comme partie active sur une installation hydraulique, étaient proprement disposés dans une vaste salle de cours ; où, en même temps, 12 élèves répartis en petits groupes de 4 peuvent construire des connexions hydrauliques et tester leur bon fonctionnement. Et pour teinter l’ensemble d’encore plus de professionnalisme, il y a un écran blanc et un beamer pour projeter les schémas des connexions à l’aide d’un portable ou d’un PC.

Appareils de mesure Par ailleurs, des appareils de mesure tels manomètres, débitmètres, caméras thermiques sont mis à disposition des élèves. Ils peuvent également être employés par le PCLT chez des clients industriels pour mesurer et optimiser le rendement de machines ou véhicules à commande hydraulique. Il convient, ici encore, de mettre l’accent sur la façon très cohérente dont le PCLT manie tous les aspects techniques des machines mobiles et/ou stationnaires, et table sur toutes les techniques qui y sont présentes – électriques, mécaniques, électroniques, etc.

Alfons Dedeyne (professeur hydraulica PCLT) et Philippe Vansevenant de Fimop La visite ainsi que les entretiens avec nos différents interlocuteurs nous ont appris que le PCLT de Roulers est un institut de formation axé sur la pratique, à jour, ouvert à toutes les suggestions et le regard tourné vers l’avenir. D’ailleurs, en 1976, le premier cours d’hydraulique a commencé avec trois classes. Une prochaine partie traitera des cours actualisés (décembre 2012). n www.pclt.be

118 - Service Lecteurs

189 - SEPT 2012 - P 21


121 - Service Lecteurs

120 - Service Lecteurs

122 - Service Lecteurs


ACTUALITé

La division Drive Technologies de Siemens présente Simogear, sa nouvelle gamme de motoréducteurs.

Des motoréducteurs pour des systèmes de convoyage modernes Caractérisés par des rapports de réduction élevés, pour les modèles à deux ou trois étages, un échelonnement précis du couple, une densité de puissance et un rendement exceptionnel, les nouveaux modèles sont particulièrement bien dotés pour satisfaire les exigences des systèmes de convoyage modernes. Avec sa nouvelle gamme de motoréducteurs Simogear, Siemens a encore fait progresser le niveau des motoréducteurs utilisés dans les systèmes d’entraînement industriels. Ces motoréducteurs conviennent idéalement aux systèmes de convoyeurs. Ils offrent à la fois les avantages d’une efficacité énergétique, d’une densité de puissance élevée et d’une excellente qualité. Des réducteurs traditionnels classés selon des niveaux de couple fixes sont également disponibles. La nouvelle gamme Simogear comprend également des tailles de réducteur supplémentaires échelonnées afin de réduire les écarts de sortie entre les différentes hauteurs d’arbre. Ceci permet de choisir l’entraînement idéal en fonction du type de réducteur, du couple d’engrenage et du rapport de réduction, quel que soit le type d’application.

Réducteurs coniques Le rendement des réducteurs coniques hélicoïdaux, spécialement conçus pour une utilisation dans des convoyeurs, est particulièrement élevé. Les nouveaux réducteurs à arbre parallèle et hélicoïdaux sont eux aussi caractérisés par un rendement exceptionnel. Grâce à des rapports de réduction élevés résultant de l’application du principe du pignon enfichable, les réducteurs à deux étages se caractérisent par un rendement de 96 pour cent minimum et peuvent très souvent remplacer des réducteurs à trois

étages d’un rendement de 94 pour cent. Le principe du pignon enfichable permet également de réduire la vitesse périphérique du premier étage, et par voie de conséquence les émissions de bruit pendant le fonctionnement.

Conformes aux classes Les nouveaux motoréducteurs ont été conçus pour permettre l’accouplement de moteurs synchrones et asynchrones à haut rendement conformes aux classes de rendement internationales IE2 et IE3 afin de créer une unité intégrée. Signalons au passage qu’il n’y a pas d’augmentation de la hauteur d’arbre entre l’IE2 et l’IE3. Des modèles de moteurs synchrones hautement dynamiques à jeu d’entredent réduit peuvent également être accouplés directement.

Installations existantes Produits avec des hauteurs d’arbre compatibles avec les normes du marché, les motoréducteurs Simogear peuvent facilement être intégrés dans des installations existantes sans aucune intervention technique supplémentaire. De plus, leur forme compacte et leur légèreté les rend faciles à manipuler dans des endroits très confinés. Les dimensions extrêmement réduites des nouveaux modèles ont été obtenues grâce à l’utilisation d’un flasque de roulement DE intégré au moteur au lieu d’installer une plaque d’adaptation et un flasque de roulement. En optimisant les roulements de l’arbre de pignon, il a également été possible de réduire la longueur totale des réducteurs coniques hélicoïdaux et de créer un produit plus léger. Les carters des réducteurs et des carters de faible couple sont entièrement en aluminium. Les applications typiques de ces motoréducteurs sont les grands systèmes de convoyage de l’industrie automobile, de la logistique et de l’industrie agro-alimentair. n

123 - Service Lecteurs

189 - SEPT 2012 - P 23


124 - Service Lecteurs

125 - Service Lecteurs


ACTUALITé

La vision hautes performances spécialement développée pour les applications de mise en place Omron a introduit un nouveau capteur de vision développé spécialement pour répondre aux besoins des applications de mise en place. Le nouveau capteur de vision ultra-compact FQ-M dispose d’une vitesse de traitement de 5 000 pièces par minute même avec une rotation complète de 360 degrés. Il est équipé d’une connexion Ethernet et EtherCAT pour une intégration simplifiée dans n’importe quel environnement et inclut un codeur incrémental pour un meilleur suivi et un meilleur étalonnage. Le FQ-M permet un guidage intelligent des caméras pour les robots de mise en place dynamiques et se configure en toute simplicité grâce au logiciel Sysmac Studio d’Omron. La console Touch Finder, qui tient dans la main, vient compléter l’installation en permettant une surveillance locale et un accès simplifié aux fonctions et paramètres.

Une plate-forme d’automatisation Le capteur de vision FQ-M constitue le dernier ajout à la plate-forme d’automatisation Sysmac d’Omron, qui intègre des composants centraux d’automatisation à un réseau commun comportant une seule interface de programmation et de configuration. Il communique avec d’autres appareils soit via EtherCAT, le réseau choisi par Omron pour la plate-forme d’automatisation Sysmac, soit par Ethernet, ou encore par une combinaison de ces deux réseaux. Le FQ-M peut par exemple être connecté à un contrôleur de machines Omron série NJ pour le suivi des objets, ainsi qu’au robot en lui-même et à une console Touch Finder via un réseau Ethernet standard. La configuration du capteur de vision FQ-M s’effectue via l’outil Vision Editor du logiciel Sysmac Studio. L’outil Vision Editor fournit également des fonctions complètes de visualisation des tendances et d’enregistrement. Pour une intégration simplifiée dans les systèmes des robots de mise en place, l’assistant de communication facilite la configuration du protocole de n’importe quel robot soit en tant que serveur soit en tant que client, sans besoin de programmation complexe. Pour simplifier la surveillance et permettre un accès facile aux paramètres et réglages, la console Touch Finder comporte un écran tactile TFT couleur 3,5 pouces. Les utilisateurs peuvent ainsi voir les images en temps réel, zoomer et dézoomer, ou encore geler l’affichage pour une inspection manuelle des images. n 126 - Service Lecteurs

Modules de puissance et d’unités de commande pour les variateurs modulaires La division Drive Technologies de Siemens ajoute deux nouveaux modules de puissance et une unité de commande à la série des variateurs modulaires Sinamics G120. Dans le cadre de cette amélioration constante, les modules de puissance de la prochaine génération PM240-2 FSA et PM230 IP20 sont basés sur une nouvelle plateforme matérielle offrant une plus grande densité de puissance. Elle met également en œuvre des concepts de refroidissement innovants grâce à la technologie « push-through ». L’unité de commande CU240E-2 sera également disponible dans une variante dotée du protocole Profinet, la norme Ethernet pour l’automatisation. Cette caractéristique facilite la réalisation de projets de systèmes innovants en temps réel basés sur Ethernet. Le système de variateurs modulaires Sinamics G120 fait l’objet de nouveaux développements. Le module de puissance PM240-2FSA de Siemens est basé sur une nouvelle plateforme matérielle qui atteint une densité de puissance de 3 kW LO dans la dimension FSA au lieu des 1,5 kW LO des modèles précédents. La technologie « push-through » permet également de mettre en œuvre des concepts de refroidissement innovants et la réalisation d’applications ayant des exigences rigoureuses en matière de dissipation de la chaleur dans les armoires de commande. Siemens offre également un filtre intégré de forme compacte dans la nouvelle génération de modules de puissance.

Communication Profinet L’unité de commande CU240E-2 a également été améliorée pour la série Sinamics G120. Outre les interfaces Profibus DP, RS485, USS et Modbus RTU existantes, la nouvelle unité de commande sera également proposée dans une variante avec protocole de communication Profinet. Améliorant le bus de terrain Profibus DP, Profinet offre une plus grande polyvalence, une meilleure efficacité et des performances accrues pour la communication industrielle. Par exemple, Profinet permet un haut débit de données simultané pour le bus de terrain et les communications Ethernet. Profinet permet également un échange rapide des données pour des applications à hautes performances. Un canal de correspondance alternatif peut être rendu disponible par redondance des média afin d’améliorer la disponibilité du site en cas de défaillance d’une ligne de communication. n 127 - Service Lecteurs

189 - SEPT 2012 - P 25


128 - Service Lecteurs

129 - Service Lecteurs


ACTUALITé

Des moteurs IE3 jusqu’à la dimension 180 En réponse à une législation de plus en plus exigeante sur nombre de marchés au niveau des économies d’énergie des moteurs, NORD DRIVESYSTEMS propose maintenant des systèmes IE4 de 0,55 à 7,5 kW en dimensions de moteur allant de 80 à 100. NORD fournit en outre des moteurs IE3 jusqu’à la dimension 180. En sus des modèles IE2 standard, déjà disponibles depuis quelque temps dans le monde entier, le fabricant actif au niveau international fournit également des modèles ATEX IE2 en dimensions 80 à 180. NORD fabrique aussi divers compléments à sa gamme de motoréducteurs. La nouvelle série élargie de puissantes transmissions industrielles offre maintenant des couples de 25.000 à 242.000 Nm. Dans cette série, un seul boîtier standard par dimension de bâti comprend toute l’étendue des transmissions. Ce concept modulaire très flexible offre d’innombrables possibilités de configuration simple et rapide de modèles spécifiques au client.

De roues coniques hélicoïdales à deux étages Un autre important produit de NORD – de nouvelles roues coniques hélicoïdales à deux étages, en version ouverte ou fermée étanche aux projections d’eau – est particulièrement facile à nettoyer. Robustes et très légers, ces réducteurs en aluminium sont disponibles en cinq dimensions de bâti, avec un couple entre 90 et 660 Nm. Un autre nouveau développement, celui de la série SMI de réducteurs à vis sans fin, suit une approche identique. Avec des surfaces extrêmement résistantes et très lisses, ces deux séries de réducteurs conviennent idéalement aux domaines d’utili-

sation très exigeants au niveau de l’hygiène. NORD recourt à un nouveau traitement qui dote les surfaces d’aluminium d’une excellente protection contre la corrosion, comparable à l’acier inoxydable. n 130 - Service Lecteurs

ZX, détection de déplacement compacte pour une productivité optimale ments de pneus ou vérifier que chaque broche est équipée du nombre adéquat de rondelles. La polyvalence exceptionnelle de ces nouveaux capteurs vient de leur vaste plage de détection, allant de 20 à 1 000 mm selon le modèle, et de leur capacité à produire des résultats fiables même lorsque la cible est difficile à détecter, Par ailleurs, les capteurs série ZX1 et ZX2 conviennent parfaitement aux machines de production à grande vitesse grâce à leur temps de réponse court (généralement 60 µs ou plus).

Amplificateur intégré

Les détecteurs de déplacement des nouvelles séries ZX1 et ZX2 d’Omron offrent une configuration compacte et simple avec un seul bouton ainsi qu’une grande précision et un fonctionnement fiable, indépendamment de la couleur de la cible ou du type de surface. Ils représentent donc une solution pratique et économique pour des applications variées, par exemple pour mesurer la déformation des loge-

Les capteurs ZX1 possèdent un amplificateur intégré permettant une installation rapide avec un seul composant. Les capteurs ZX2, équipés d’amplificateurs séparés, sont dotés quant à eux d’une tête de capteur encore plus compacte. Les deux modèles possèdent un écran numérique indiquant en temps réel la distance de la cible. Sur les modèles ZX2, la valeur affichée peut être échelonnée pour répondre aux besoins spécifiques de l’utilisateur. Omron Corporation est l’un des leaders mondiaux dans le domaine de l’automatisation. La société propose des produits et des services dans différents domaines, notamment l’automatisation industrielle et les secteurs de l’électronique et de la santé. n 131 - Service Lecteurs

189 - SEPT 2012 - P 27


132 - Service Lecteurs

133 - Service Lecteurs


ACTUALITé

Nouvelle électrovanne avec commande manuelle de secours amovible sous pression ASCO Numatics commercialise une commande manuelle de secours amovible sous pression de service, qui permet une mise en service plus rapide et plus facile tandis que, dans le même temps, on évite des manœuvres inadaptées de vannes durant la production, ce qui accélère le démarrage et facilite la mise en service tandis que, dans le même temps, on évite des mouvements de vannes (inadaptés) durant la production. Il est souvent considéré dans la bonne pratique d’utiliser des commandes manuelles sur des électrovannes pour tester le bon fonctionnement pendant la mise en service. Ces accessoires sont alors, de préférence, enlevés lorsque l’installation est transférée à la production. On évite ainsi d’éventuels arrêts indésirables (shut down). Auparavant, ces commandes manuelles de secours ne pouvaient être retirées qu’après dépressurisation du circuit d’air comprimé, ce qui prenait beaucoup de temps et devait être pris en compte dans le planning de réalisation du projet. La nouvelle commande manuelle de secours d’ASCO Numatics peut être retirée sous pression, et peut être déplacée d’une électrovanne à l’autre sans devoir dépressuriser le circuit ni interrompre le processus. worden.

Collaboration avec clients Il s’agit de la première électrovanne à commande manuelle de secours amovible sous pression commercialisée sur le marché”, déclare Wim van de Haar, Marketing Manager d’ASCO Numatics pour le pétrole, le gaz et la chimie. “Nous travaillons en étroite collaboration avec nos clients pour bien connaître leurs préoccupations quotidiennes. L’une de nos sessions de consultation clients a mis en avant la nécessité d’une commande manuelle de secours amovible. Nous avons mis tout en œuvre pour trouver la solution”.

Une commande manuelle de secours amovible sous pression de service.

Serie 327 La commande manuelle amovible sous pression est disponible pour les électrovannes de la série 327. La série 327 est une électrovanne 3/2 de pilotage pour la commande des vannes de contrôle et de sécurité. Elle est disponible en différents matériaux et avec une panoplie de commandes et de certificats. Elle est dès lors utilisable sur tous les grands marchés mondiaux et dans toutes les zones présentant un risque d’explosion. n 134 - Service Lecteurs

Les petits malabars de HydrauRent Grâce à sa conception modulaire, le HydrauPack 45E est facile à raccorder si l’on a besoin de plus de puissance. Pour permettre un démarrage partout, les versions couplées à transmission électrique sont lancées une à une.

Modulaires

Grâce à sa conception modulaire, le HydrauPack 45E est facile à raccorder si l’on a besoin de plus de puissance.

Le HydrauPack 45E est un groupe hydraulique d’une puissance de 45 kW, utilisé dans les industries et en mer. Il est maintenant disponible en trois modèles : la version électrique standard, une version ATEX antidéflagrant, et une version diesel.

Tous les modèles – intégrés au même cadre – sont modulaires et faciles à raccorder l’un à l’autre ou à d’autres installations hydrauliques, par exemple des unités de filtration. Ou au HydrauSupport 1000T, un réservoir hydraulique de mille litres, quand une application nécessite beaucoup de pétrole. Ce réservoir peut être raccordé au modèle standard, à la version ATEX et au modèle diesel. En option, l’unité est mise en marche et arrêtée à l’aide d’une commande à distance (avec fil). Qui possède bien sûr un bouton d’arrêt d’urgence.

Modèle eau-glycol La série sera bientôt complétée par un modèle eau-glycol. Il utilise comme fluide un mélange eau-glycol au lieu d’huile hydraulique. Ce modèle devrait être disponible à l’automne 2012. Nous vous tiendrons au courant. n

135 - Service Lecteurs

189 - SEPT 2012 - P 29


136 - Service Lecteurs

137 - Service Lecteurs

138 - Service Lecteurs


ACTUALITé

Choix libre de la tête de la caméra Les caméras d’inspection endoscopiques sont généralement proposées avec une tête de caméra déterminée par le fabricant, à col-de-cygne. Mais pour de nombreux usages, la combinaison concernée de l’optique et de la poignée/de l’écran n’est pas idéale ; si bien que l’acheteur doit se satisfaire de moins de fonctionnalités ou doit acheter en supplément la tête de caméra qui lui convient. Reichelt Elektronik a réagi à ce manque souvent déploré et, avec l’Endo Kam 4, a repris dans son assortiment une sélection de caméras d’inspection avec lesquelles le client peut choisir parmi quatre têtes de caméra différentes ainsi qu’entre trois rallonges.

L’usage spécifique En fonction de l’usage spécifique, les utilisateurs des caméras d’inspection ont besoin de têtes de caméra à grande ouverture, mais aussi relativement volumineuses, rigides ou les plus minces possible pour les endroits difficiles à atteindre. Selon l’utilisation, s’y ajoutent encore différentes exigences relatives à la distance focale.

Têtes de caméra à col-de-cygne Avec l’Endo Kam 4 le client peut choisir parmi des t��tes de caméra à col-de-cygne d’épaisseurs comprises entre 4,5 et 17 mm et d’une longueur de 100 mm. Pour de plus grandes longueurs, c’està-dire des objets cibles plus enfoncés, Reichelt Elektronik propose en outre des rallonges de 90, 200 et 500 mm. Jusqu’ici un grand

Avec l’Endo Kam 4 le client peut choisir entre plusieurs têtes de caméra à col-de-cygne d’une épaisseur comprise entre 4,5 et 17 mm. nombre des acheteurs n’ont pas seulement composé leur propre combinaison de poignée et de caméra, mais ont également commandé plusieurs têtes de caméra. Les utilisateurs peuvent ainsi facilement, suivant l’utilisation et leurs besoins, doter à chaque fois la poignée de la tête de caméra appropriée. n 139 - Service Lecteurs

Le système de détection de fuites de machines. L’ALDS est basé sur des mesures de débit très précises activées par une valve de commutation. La pièce maîtresse de l’ALDS est un collecteur qui intègre un débitmètre standard de la série PFM (SMC) et une valve directionnelle.

La détection des fuites

Le système de détection de fuites de SMC Pneumatics a pour vocation de réduire significativement les coûts de production en détectant instantanément les fuites d’air comprimé.

Le bon fonctionnement du réseau d’air comprimé est essentiel au rendement de l’ensemble du système d’air comprimé. Dans de nombreuses entreprises, une partie considérable de l’air comprimé devant être produit dans un processus très énergivore disparaît malheureusement dans l’air atmosphérique. Les pertes augmentent les coûts de production des entreprises et ont un impact négatif sur la compétitivité. Un système automatique de détection de fuites (ALDS) apporte une solution à ce problème pour les concepteurs et développeurs

La détection manuelle des fuites s’effectue à l’aide d’appareils de mesure à ultrasons. Toutefois, les fuites de machines qui fonctionnent 24 heures sur 24 et qui sont dotées de pièces mobiles sont difficiles à détecter durant de telles inspections. Chaque valve, chaque conduit, chaque raccord à visser doit être contrôlé individuellement, ce qui nécessite beaucoup d’efforts. La détection de fuites avec des appareils à ultrasons dans de telles conditions a tendance à se transformer en approximation plutôt qu’en mesure précise.

Simple et économique La détection automatique des fuites avec le système ALDS offre une alternative. Un système de détection simple et économique enregistre les fuites d’air comprimé dès qu’elles apparaissent. Le système augmente la fréquence de détection de fuites et réduit les coûts de personnel. Donc, les coûts de production peuvent être réduits. Les fabricants de machines peuvent facilement intégrer le système automatique de mesure et de localisation de fuites (ALDS) breveté dans leurs nouveaux développements. Les machines existantes peuvent être modifiées en rattrapage. n 140 - Service Lecteurs

189 - SEPT 2012 - P 31


141 - Service Lecteurs

DISCOVER THE FIMOP PRODUCT GUIDE (164 p) THE MOST COMPLETE GUIDE IN FLUID POWER AND FLUID CONTROL • Presentation of the participating Fimop members • Product guide • Formulas & symbols > Online: www.fimop.be (click on Productengids-Guide de produits) > Print: send an e-mail to: automation@hydropneuma.be

142 - Service Lecteurs


APPLICATION

La principale différence entre le test DFE et le test ISO 16889 est que le test DFE comporte un ensemble de cycles de service qui comble l’écart

Les filtres hydrauliques ont-ils tous la même efficacité ? Pour maintenir la propreté des fluides hydrauliques, les fabricants et les utilisateurs comptent sur les filtres et les bonnes pratiques d’entretien. Néanmoins, les fabricants testent et évaluent leurs produits à l’aide de la méthode d’essai de la norme ISO 16889, qui ne reflète généralement pas les conditions d’exploitation réelles. Du fait de cette méthode d’essai, les filtres hydrauliques ne sont souvent pas aussi performants que le souhaiteraient les utilisateurs. La mesure la plus courante de la performance d‘un filtre est l’efficacité d’élimination des particules. En évaluant ces performances, les fabricants sont capables de tester l’efficacité avec laquelle un filtre élimine les particules dans un fluide. Très peu de fabricants évaluent la capacité de rétention, qui mesure avec quelle efficacité un filtre retient des particules déjà capturées lorsqu’il est soumis aux contraintes d’un circuit hydraulique. Un filtre hydraulique mal conçu et mal utilisé peut être une source de contamination extrêmement néfaste.

Performance des filtres Le test de la norme ISO 16889 sert à évaluer et comparer la performance des filtres, mais il ne prend pas en compte les contraintes dynamiques auxquelles les filtres peuvent être soumis dans les systèmes actuels.

Dynamische omgeving Le défi consiste à sélectionner un filtre offrant une propreté de fluide inférieure aux niveaux critiques de tolérance de contamination, un fonctionnement fiable et une longue durée de vie des divers composants. Les filtres hydrauliques doivent être testés dans un environnement dynamique reflétant des conditions réelles afin de comprendre parfaitement et de prévoir comment ils réagiront lorsqu’ils seront utilisés dans un vrai circuit hydraulique. Le test d’efficacité dynamique du filtre (DFE) (Dynamic Filter Efficiency) est un circuit de test multi-pass qui, comme la norme ISO 16889, utilise des compteurs de particules en amont et en aval, un filtre de test et une injection de contaminant en amont du filtre testé. Mais ce sont là les seuls points communs entre les deux tests.

teurs de particules est constant pendant toutes les mesures du test et aucun réservoir intermédiaire n’est utilisé pour récupérer le fluide avant la mesure. De cette manière, le test DFE garantit que le comptage dans le fluide est fait avec précision et représente les niveaux de contamination du circuit en temps réel.

Relargage excessif D’après ce test de comparaison, nous pouvons supposer que ce filtre n’est pas conçu pour retenir des contaminants capturés. De plus, le relargage excessif en début de vie d’un filtre peut signaler qu’un élément risque de se rompre à tout moment et perdre toute son efficacité. Le fait de n’utiliser que le test ISO 16889 aboutit souvent à un circuit hydraulique souffrant de défaillances liées à une contamination prématurée, malgré la présence de filtres qui auraient dû prévenir ces problèmes.

Démarrage à froid Il reste un facteur qui joue un rôle crucial pour ces deux types de filtres : la simulation de démarrage à froid. Pendant un test de comparaison de démarrage à froid, le filtre classique a laissé passer temporairement du fluide hautement contaminé car l’élément filtrant n’a pas pu retenir correctement la pollution. Même si le filtre évalué par DFE a déchargé un peu de fluide contaminé, l’effet était plus atténué et la capacité de rétention nettement supérieure.

Conclusion Après avoir effectué des conditions cycliques de débit et une simulation de démarrage à froid, il a été conclu que la capacité de rétention d’un filtre évalué par DFE est supérieure et que le fluide reste plus propre. Grâce à ces résultats, les circuits hydrauliques dureront plus longtemps et présenteront moins de problèmes d’entretien, ce qui leur permettra de fonctionner de manière plus régulière et d’offrir une performance optimale. n (Source: EFC)

Différence La principale différence entre le test DFE et le test ISO 16889 est que le test DFE comporte un ensemble de cycles de service qui comble l’écart entre le laboratoire et le terrain. Dans le test DFE, le débit n’est pas constant mais sous contrôle hydrostatique afin que le débit total dans le filtre testé puisse changer rapidement pour simuler les divers cycles de service hydrauliques. Le débit dans les capteurs des comp-

143 - Service Lecteurs

189 - SEPT 2012 - P 33


144 - Service Lecteurs

145 - Service Lecteurs

146 - Service Lecteurs


147 - Service Lecteurs

148 - Service Lecteurs


149 - Service Lecteurs

150 - Service Lecteurs


ACTUALITé

Trappe avec couvercle + prise DSN1 Cette trappe avec connecteur intégré conçue par Marechal Electric est un système facile, rapide et sûr. Il protège les prises et permet un branchement et débranchement directs. Un anneau ergonomique disposé sur la prise assure une déconnexion rapide et sécurisée. Destiné à l’alimentation électrique des véhicules (secours, transport, manutention, levage…), il s’intègre aussi aux différentes configurations et machines des industries (agroalimentaire, chimie,…) confrontées à des environnements poussiéreux, humides et corrosifs. Cette trappe est proposée avec un couvercle se refermant automatiquement, après retrait de la prise. Cette combinaison (trappe avec couvercle + prise DSN1) apporte une double étanchéité lorsque la trappe est fermée. Son installation en encastrement et son encombrement réduit apportent discrétion de l’installation électrique et champ libre à la circulation des personnes et matériels mobiles. Conçue en thermoplastique, cette combinaison propose une solution électrique complète.

Sécurité assurée - Sécurité de l’utilisateur assurée par les hautes performances électriques et mécaniques du décontacteur DSN1 - Sûreté d’intervention : système anti-démarrage - Manipulation aisée : branchement et débranchement directs

Sécurité et protection de vos prises. TPM trappe-prise pour véhicules et industries. - Encombrement réduit : trappe intégrée à la carrosserie ou encastrement mural - Étanchéité IP55 du connecteur seul (trappe fermée) - Intégration d’une ou deux leds : led jaune de présence tension (230 V) et led verte de présence chargeur (12 V ou 24 V) n 151 - Service Lecteurs

Vision globale pour un détecteur de position Traditionnellement, on utilise des armoires de commande à contacts mécaniques, interrupteurs à lames ou détecteurs à induction pour détecter la position d’un clapet. Le détecteur inductif double F31K2 pour applications ‘extérieures’ complète la série de solutions ouvertes de Pepperl+Fuchs. Cette série de détecteur a été développée pour une utilisation sans demi-mesure en plein air. Grâce au concept ‘boîtier dans boîtier’, ce détecteur est doté d’une double protection mécanique et d’une étanchéité absolue à l’eau. Le détecteur et l’électronique de commande sont logés dans un seul module, entouré d’un robuste boîtier transparent, complété d’un compartiment câbles séparé. Le F31K2 a été mis au point pour le marché international. Les exigences des divers marchés et utilisations divergent fortement. Des matériaux différents pour le boîtier (matières plastiques conduisant l’électricité statique, aluminium, acier inoxydable) et plusieurs possibilités de raccordement (émerillons métriques ou en pouces) en sont le résultat. La plage de températures de -40 à +75 °C et les classes de protec-

Compactes et faciles à installer, les solutions ouvertes (détecteurs doubles) sont de plus en plus en vogue sur le marché. tion IP66/67/69K couvrent un vaste domaine d’utilisation. Le produit est axé sur l’industrie chimique et pétrochimique, l’industrie minière, l’industrie gazière et pétrolière, etc. n 152 - Service Lecteurs

189 - SEPT 2012 - P 37


153 - Service Lecteurs

154 - Service Lecteurs


ACTUALITé

Au-dessus des nuages avec les moteurs Maxon Le système de climatisation de la cabine du Boeing 787 (Dreamliner) est piloté par le biais de moteurs EC plats (© 2012 Hamilton Sundstrand).

À 11 kilomètres de la terre, l’air est extrêmement raréfié. Les cabines pressurisées modernes et un système climatiseur (système de contrôle de l’environnement, ECS) créent une atmosphère agréable dans les avions de ligne. Les moteurs DC maxon sans balais, les combinaisons de réducteurs à pi-gnon droit et de resolveurs assurent une atmosphère agréable haut dans les airs. Le nouveau Boeing 787, également nommé Dreamliner, est équipé d’une installation spéciale de climatisation, qui permet aux passagers de mieux supporter les vols long courrier. Les moteurs destinés aux applications aéronautiques et aérospatiales se distinguent nettement des moteurs standard. Ils doivent pouvoir résister à d’énormes variations de température et aux vibrations tout en offrant une longévité exceptionnelle et une fiabilité extrême. L’installation de climatisation de chaque Boeing 787 compte en tout 48 moteurs maxon. Des modifications importantes ont été nécessaires sur les moteurs destinés à ces installations complexes de climatisation. Elles concernent entre autres les entraînements affectés à l’aération de la cabine, au refroidissement du dispositif électronique et à l’ouverture et la fermeture de l’amenée d’air située sur l’extérieur de la carlingue. Pendant les décennies de service de l’avion, les moteurs doivent pouvoir résister à des températures de -55 °C à +85 °C mais aussi à des vibrations importantes lors

de chaque atterrissage et décollage. Il est donc absolument indispensable que la longévité des moteurs soit adaptée. L’installation d’aération de la cabine comprend 36 soupapes d’arrêt entraînées par des moteurs plats maxon EC 45. Ces moteurs légers ont été construits afin de pouvoir être intégrés dans des espaces extrêmement limités, et ce, grâce à leurs dimensions réduites. Les moteurs plats EC sont en mesure d’atteindre un régime de 20 000 tr/min, la construction ouverte garantit une dissipation optimisée de la chaleur à régime élevé. Avec une installation de climatisation de Hamilton Sandstrand, les moteurs atteignent un régime de 9’000 tr/min.

Capteurs à effet Hall Dans le cas des moteurs plats installés dans la climatisation, le stator a été adapté, le circuit imprimé a été équipé de capteurs à effet Hall basse température et le moteur a été en plus enduit d’une laque de protection spéciale. Les entraînements linéaires des arrivées d’air sont actionnés par des moteurs EC32 modifiés, auxquels des capteurs à effet Hall basse température ont été ajoutés. D’autre part, l’arbre de sortie du moteur est équipé d’un arrête-flamme, d’un taraudage de fixation et de modules à couple de saillance spéciaux résistant aux vibrations. n Les entraînements linéaires des arrivées d’air sont équipés de moteurs EC32 adaptés auxquels des capteurs à effet Hall basse tempé-rature ont été ajoutés (© 2012 Hamilton Sundstrand).

155 - Service Lecteurs

Nouvelle module d’autorisation Le système d’autorisation RFID à clé électronique d’Euchner (EKS) trouve son application en construction mécanique, solutions de commande, systèmes de théâtre, matériel roulant, etc. Euchner lance à présent un nouveau module de lecture compact. Vous y «suspendez» le porte-clefs au lieu de l’y introduire. De ce fait, la profondeur d’encastrement est très faible et le modèle de lecture s’adapte dans des panneaux d’ouverture standard, soit 22,5 mm. Sinon, l’électronique de traitement devrait être placée ailleurs sur un rail. Disponible en parallèle E/S, série RS232/485, ProfiBus, ProfiNet, Ethernet et, on option, doté de sorties spéciales garantissant une utilisation sûre FSA (For Safety Applications). Les données sont transmises sans qu’il y ait de contact entre le porteclés et la tête de lecture. Les domaines d’application de ce système sont nombreux : autorisation (plus de mot de passe) et LockOut/ TagOut (accès sûr) en sont les plus connus. Les ingénieurs d’Euchner viendront volontiers vous faire la démonstration des possibilités. n 156 - Service Lecteurs

189 - SEPT 2012 - P 39


158 - Service Lecteurs

157 - Service Lecteurs

159 - Service Lecteurs


ACTUALITé

Les compresseurs à palettes plus que jamais d’actualité !

Relais de surcharge électroniques : nouvelle série ZEB 175 A d’Eaton

Installations d’étalonnage pour le débit et la pression

Les compresseurs à palettes disposent d’un rotor excentrique dans lequel des palettes métalliques libres sont poussées par des forces centrifuges contre la paroi du stator. La réduction progressive de l’espace entre l’entrée et la sortie comprime l’air. Les compresseurs à palettes restent la solution idéale dans des conditions rudes et lors d’une utilisation continue. AF Belgium vous donne plusieurs raisons. Leur bloc compresseur peut tourner 100.000 heures sans révision. La garantie, sous certaines conditions, de 10 ans d’AF sur le bloc compresseur, indépendamment du nombre d’heures de fonctionnement est donc logique : 10 ans x 8.760 heures (heures/an) équivaut à 87.600 heures. Le compresseur à palettes n’a pas de roulements La conception du compresseur à palettes est simple et sa maintenance aisée et donc, peu coûteuse. Il occupe aussi le plus petit espace au sol par puissance installée. La série Maxima d’AF Belgium a un rendement inégalé de 5,4 kW/m3/ min. Le moteur et le compresseur sont accouplés en direct avec rapport de 1 sur 1, sans pertes de puissance à la transmission. Le bloc compresseur du Maxima a, de plus, une vitesse maximale de 1000 t/min. Cette faible vitesse limite aussi le niveau sonore de ces compresseurs (65 à 69 dB(A)). n

Eaton complète sa gamme de relais de surcharge électroniques ZEB par une nouvelle série 175 A. Comme les précédents appareils de la série ZEB, les modèles 175 A garantissent la protection des moteurs électriques dans les différentes classes de déclenchement : 10 A, 10, 20 et 30. Conjointement avec la protection électronique étendue à ratio de 5 :1 contre les surcharges, la nouvelle série couvre plusieurs relais à bilames standards. Les relais de surcharge électronique type ZEB...-GF comportent une protection intégrée supplémentaire contre les défauts à la terre et peuvent par conséquent être utilisés comme transformateur de courant sommateur externe, ce sans ajout d’accessoires. Les relais se réarment manuellement ou automatiquement après un déclenchement par surcharge. Ils sont également dotés de la sensibilité au manque de phase et utilisables avec des phases asymétriques. Une LED de diagnostic fournit une alerte visuelle en cas de surcharge imminente. Les modèles de la série 175A sont proposés en installation directe à la fois sur les contacteurs xStart DILM80...DILM170 et sur la nouvelle série DILM185A... DILM225A. Grâce aux bornes côtés entrée et sortie du modèle ZEB.../KK, le relais est universellement utilisable en configuration de montage séparé (montage sur plaque métallique). n

Il est à présent possible de réaliser des étalonnages rapidement et avec une grande précision. Pendant l’étalonnage, non seulement la précision de mesure de votre instrument est déterminée mais Endress+Hauser se charge aussi du contrôle des fonctions, de l’ajustement et, si nécessaire, de la révision et de la réparation. L’énorme flexibilité des installations d’étalonnage permet d’étalonner sans problème des instruments de différentes marques disposant des raccordements de process les plus courants. La qualité de vos produits finis est une condition pour rester compétitif sur le marché. Cette qualité est notamment déterminée par la précision des instruments de mesure mis en œuvre. Voilà pourquoi il est essentiel d’évaluer périodiquement la précision des mesures critiques au moyen d’un étalonnage. Les principaux avantages : • Les étalonnages sont traçables selon les standards nationaux ou internationaux • Une précision élevée à un prix attractif • Les délais d’étalonnage classiques vont de quelques jours à une semaine • Des étalonnages express réalisés en un jour sont possibles! • Contrôle, ajustement, révision et réparation de vos instruments pendant l’étalonnage • Les rapports d’étalonnage sont également disponibles en ligne n

160 - Service Lecteurs

161 - Service Lecteurs

162 - Service Lecteurs

189 - SEPT 2012 - P 41


ACTUALITé

Des unités linéaires pour les milieux extrêmes

Pistolet d’étanchéité à batterie avec une force de compression élevée

DART Fieldbus – Certifié selon ATEX et IEC-Ex

De nouveaux moteurs permettent l’utilisation d’unités linéaires sans lubrifiant sous vide ou en immersion. La société Igus élargit petit à petit la gamme de moteurs dédiés aux unités linéaires qu’elle a présentée l’année dernière. La gamme en extension d’unités linéaires « drylin » et les moteurs adéquats offrent aux ingénieurs d’étude des solutions d’entraînement pour presque tous les domaines où une absence de lubrifiant s’impose. Des kits moteur spéciaux facilitent le raccordement des moteurs aux unités linéaires. Les modules linéaires à courroie crantée « drylin » ZLW à course au choix ont été conçus pour le positionnement de petites charges. Une variante spéciale de ce module (ZLW-1040UW), à courroie crantée en PU, peut maintenant être utilisée en immersion jusqu’à des profondeurs de 10 m en combinaison avec le nouveau moteur pas à pas (NEMA 23) hybride biphasé. Ce moteur répond aux exigences de la classe de protection IP 68. Dans le secteur de la fabrication de semi-conducteurs ou la métrologie, les composants d’automatisation sont souvent utilisés sous vide. Pour pouvoir fonctionner sans problème dans ces conditions et ne pas contaminer le vide, les unités linéaires doivent être exemptes de lubrifiant, peu sujettes à l’abrasion et insensibles à la corrosion. Rassemblent ces conditions les unités linéaires en inox à vis (SLW-ESX-1040 par exemple) combinées au nouveau moteur NEMA 23 adapté au vide (vide poussé jusqu’à 10^-3 mbar). n

Metabo lance le PowerMaxx KP pour appliquer mastics et colles, un pistolet d’étanchéité à batterie compact et pratique pour les cartouches et les boudins. Le PowerMaxx pèse à peine 2,5 kg, mais offre quand même la puissance de pression la plus élevée sur le marché. Pour les ouvriers qui travaillent toute la journée avec des pistolets d’étanchéité, il s’agit d’emblée de deux caractéristiques décisives. Pour un résultat optimal, la vitesse de pression peut également être adaptée en continu durant le travail. Le travail est particulièrement net avec le PowerMaxx KP. Dès que l’utilisateur lâche le bouton, la crémaillère se retire automatiquement pour éviter que l’appareil ne goutte. Grâce à l’entraînement en métal massif et à la technologie de batterie lithium-ion, le pistolet d’étanchéité est particulièrement solide et durable. Un système de contrôle multifonctionnel assure une protection supplémentaire de l’appareil et des batteries. Le pistolet d’étanchéité à batterie PowerMaxx KP est fourni avec un tube de 600 mm ou de 400 mm de long, un élément de pression tant pour les cartouches que pour les sachets en plastique, une batterie Li-Power (10,8 V) et un chargeur LC 40. n

Associer les avantages de la sécurité intrinsèque aux performances du tronc haute puissance de sécurité intrinsèque, c’est maintenant possible grâce à la combinaison unique en son genre de la série novatrice à haute technologie FieldConnex® du fabricant Pepperl+Fuchs. Les Power Hubs DART fournissent la puissance nécessaire aux instruments de terrain et aux connexions DCS. Les instruments de terrain de sécurité intrinsèque actuels pour FOUNDATION Fieldbus H1 et PROFIBUS PA sont connectés aux protecteurs de segment DART. Les produits ont obtenu leur certification selon la norme IEC 60079-11.Le fabricant démontre ici l’application pratique d’une nouvelle technologie révolutionnaire de protection contre les explosions. Les composants de DART Fieldbus reposent sur la conception des produits actuels FieldConnex d’infrastructures de bus de terrain, qui connectent d’ores et déjà à travers le monde plus de 700.000 instruments aux systèmes DCS. D’un coup d’œil : - Les produits DART Fieldbus sont disponibles immédiatement - Segment de bus de terrain de sécurité intrinsèque complète à haute puissance pour zone 1 - Tronc haute puissance de sécurité intrinsèque rendu possible grâce à la technologie DART - Segments plus grands avec nombreux appareils et câbles plus longs - Simplicité de l’installation de sécurité intrinsèque. n

163 - Service Lecteurs

P 42 - 189 - SEPT 2012

164 - Service Lecteurs

165 - Service Lecteurs


ACTUALITé

Pick + Place pour lourdes charges

Nouvel électrodistributeur à fonctionnalité impressionnante

La nouvelle caméra thermique testo 875i

Le PPU-E de SCHUNK avec mouvements linéaires directes est toujours le plus rapide des Pick&Place sur le marché. Suite à la demande croissante, the competence leader for clamping technology and gripping systems a élargi la gamme en introduisant le PPU-E 50 . Il est hautement dynamique et peut manipuler des charges jusqu’à 5 kg. Pour un cycle complet avec mouvement horizontal de 280 mm et 150 mm en vertical , le PPU-E 50 a un temps de cycle de 0.92 secondes avec un équipement de 2 kg et 2 x 60 ms (pour la préhension). En plus d’être le “petit” et le “gros” le PPU-E ne nécessite pas de câbles moteurs qui bougent et qui sont susceptibles de casser. Avec ces temps de cycle hyper-rapides et d’excellente précision de répétabillité, de l’ordre de 0.01 mm par axe, il se présente comme le nouveau standard dans l’assemblage de biens de consommation électroniques et dans l’industrie pharmaceutique. Toutes les alimentations ( le courant , le contrôle , la détection , la pneumatique ) se retrouvent dans la partie arrière avec une connectique stationnaire. Grace à ceci les casses de câbles et les installations défectueuses font partie du passé. Le très flexible et aisément programmable PPU-E 50 a été dessiné pour une course verticale de 150 mm, une course horizontale de 280 mm et une masse en mouvement de 5 kg . Son accélération maximum est de 100 ms-2, et une vitesse maximum de 4 ms-1. n

Lorsque les ingénieurs R&D de SMC, experts mondiaux leaders en pneumatiques, ont renouvelé la conception de leur gamme populaire d’électrodistributeurs 5 voies, ils avaient un but en tête : développer une gamme d’électrodistributeurs qui offre une fonctionnalité impressionnante. Ils ont conçu la nouvelle série SY3000/5000. L’utilisation du clapet antiretour de contre-pression prévient les dysfonctionnements du vérin. De plus, grâce à une commande manuelle très visible, la sécurité de fonctionnement est garantie. Grâce à des options de raccordement dans tous les sens – sur le haut, sur le bas, sur le côté – une installation facile est assurée. De plus grâce au nouveau modèle à raccordement sur le bas, les branchements électriques et pneumatiques peuvent également être séparés. Disponible pour une gamme de types de câblage y compris le connecteur sub-D et le connecteur circulaire, cette nouvelle gamme d’électrodistributeur conforme CE, satisfaisant les normes de protection IP67 et IP40, convient particulièrement en combinaison aux systèmes SMC bus de terrain de la série EX600, EX250 ou EX260. n

Thermographie professionnelle et multilateral – avec une excellente sensibilité thermique, une qualité d’image optimale et une manipulation intuitive. Après les améliorations de la testo 875, déjà prouvées, Testo – spécialiste en équipements de mesure – offre une très bonne caméra thermique conçue pour les premiers pas dans la thermographie professionnelle. Grâce à l’excellente sensibilité thermique de < 50mK, et la qualité d’image optimale de 160 x 120 pixels (qui peut être augmentée jusqu’à 320 x 240 pixels grâce à la technologie SuperResolution), les moindres détails et les plus petites différences de température peuvent être détectées avec la nouvelle testo 875i. n

166 - Service Lecteurs

167 - Service Lecteurs

168 - Service Lecteurs

189 - SEPT 2012 - P 43


ACTUALITé

E-Scooter 3.0 avec des tampons profilés TUBUS intégrés

Ethernet-Line Extender levert high-speed netwerkverbindingen via bestaande bekabeling

Nouveau : un cylindre pneumatique positionnable

Le scooter électrique de SCUDDY GmbH & Co. KG a la faculté de s’employer comme moyen de transport de choix ailleurs que dans des centres-villes surpeuplés, d’autant plus que grâce aux composants machines TUBUS d’ACE Stoßdämpfer GmbH il offre un confort de conduite unique. Les trottinettes ou les scooters à propulsion électrique sont depuis longtemps respectueux de l’environnement et pratiques. Avec les premières générations de véhicules trois roues maniables, le plaisir n’était pas toujours au rendez-vous. Ils étaient trop lourds, avaient de faibles autonomies, n’étaient pas assez compacts pour les transports et chaque irrégularité du sol secouait le corps entier du conducteur. Afin de permettre au conducteur de se déplacer confortablement même en présence de nids-de-poule et d’autres irrégularités du sol, le marchepied du Scuddy devait être amorti. Idéalement, cette caractéristique devait être marquée par une force de réaction souple dans le cas d’un long cycle. Les modèles ressemblant aux amortisseurs de chocs automatiques n’étaient donc pas envisageables. De plus, l’aspect élégant de la trottinette ainsi que les mécanismes de pliage conçus pour gagner de la place ne permettaient pas d’utiliser d’autres solutions d’amortissements concevables comme par exemple les ressorts à gaz industriels. Dès le départ, des alternatives de qualité inférieure comme par exemple les amortisseurs élastiques en polyuréthane ou simplement des ressorts en acier n’étaient pas envisageables Lors d’une série de tests, les créateurs du Scuddy ont finalement opté pour le modèle TR52-32H de la série TR-H parmi l’offre variée. Avec un diamètre externe de 52 mm et une course de 32 mm, ces amortisseurs sont en mesure d’intégrer chacun 11,7 Nm/cycle. Avec des modèles plus grands, il serait possible de n’utiliser qu’un seul TUBUS. n

Westermo a complété sa série de prolongateur Ethernet avec le lancement d’un modèle compact à haut débit qui est capable de satisfaire les demandes croissantes de transfert de données dans les applications industrielles. Le DDW-142 est le dernier né de la gamme Wolverine, qui utilise la technologie SHDSL pour établir une connexion à haut debit entre les réseaux Ethernet en utilisant les câbles de cuivre existants. Ceci peut engendrer des économies considérables lors de l’installation de nouveaux systèmes où, dans le passé, la seule option aurait été la fibre. Le DDW-142 est un dispositif entièrement contrôlé avec la fonctionnalité de commutateur de niveau 2 qui permet d’établir des réseaux Ethernet efficaces sur des distances allant jusqu’à 15 kms. Des débits pouvant atteindre 30.4 Mbits/s sont possibles, ce qui rend le dispositif apte à relier des réseaux complexes qui peuvent inclure un grand nombre d’appareils exigeant une largeur de bande élevée. Un commutateur de 100 Mbit 2 ports intégré permet de lier deux dispositifs Ethernet et un port RS232 permet à des dispositifs existants d’être facilement incorporés au réseau IP. n

Pour tous les constructeurs et mécatroniciens, le positionnement de cylindres pneumatiques est un défi. Vu la compressibilité de l’air comprimé et les différences de surface entre le côté piston et le côté bielle, il n’est pas facile d’immobiliser un cylindre pneumatique. Le fabricant allemand Specken-Drumag a mis au point un cylindre qui permet d’arrêter et d’immobiliser des cylindres pneumatiques à n’importe position. Les deux lumières de cylindre sont fermées à l’aide de clapets anti-retour à commande interne. L’afflux d’air comprimé dans le cylindre et son écoulement hors du cylindre sont bloqués, avec pour résultat une absence de mouvement. La position de la bielle peut changer uniquement si l’on augmente la charge du côté bielle, parce que l’air comprimé dans le cylindre est alors encore davantage comprimé. En plus de son rôle de positionnement, cette option peut être utilisée comme fonction de sécurité. Si une conduite d’air comprimé se défait brusquement ou si les raccords d’air comprimé sur le cylindre pneumatique cassent, le cylindre sera “bloqué”. Des situations dangereuses sont évitées. Le ZLVS fonctionne comme un cylindre pneumatique normal et peut donc également être équipé de soupapes de régularisation de la vitesse dans les ports de raccordement. Les dimensions correspondent aux dimensions ISO VDMA. Ce qui vous permet de remplacer sans problème des cylindres normalisés existants lors d’une mise à niveau de votre système. Les cylindres existent en diamètres 63, 80, 100 et 125 mm. n

169 - Service Lecteurs

P 44 - 189 - SEPT 2012

170 - Service Lecteurs

171 - Service Lecteurs


ACTUALITé

Variateurs de fréquence pour applications décentralisées

Bag Lips, la révélation en manutention d’emballages

Module E/S DIO 014 de la série DIAS D

Les applications d’automatisme décentralisées imposent nombre d’exigences aux systèmes de transmission. Les solutions optimales sont, forcément, les solutions qui, pour une application spécifique, rencontrent les exigences au niveau des fonctionnalités et des coûts. Disponible dans un large éventail de puissances, avec de nombreuses possibilités d’amélioration, la série SK 200E de variateurs de fréquence NORD DRIVESYSTEMS donne aux utilisateurs la possibilité de sélectionner des solutions sur mesure, dont les fonctions et le coût concordent avec leurs exigences spécifiques. La série modulaire de convertisseurs se décline dans les tailles 1 à 4, sur une plage de puissance allant de 0,25 à 22 kW ; ce qui permet des utilisations décentralisées, allant de simples tâches de commande à un positionnement complexe, alliant coût et efficacité. Parmi les options d’extension, citons des résistances de freinage externes et une alimentation 24 V séparée pour les applications stand-alone. NORD propose en outre des modules E/S pour la détection et la transmission de signaux de capteurs et d’actionneurs, ainsi que des interfaces de communication (avec et sans E/S) pour CANopen, DeviceNet, Profibus, Profinet et EtherCAT. Des interfaces pour les standards industriels Ethernet POWERLINK et Ethernet/IP sont en cours de développement. Des options d’extension sont disponibles sous la forme d’unités technologiques externes, pour une installation facile et variée soit directement sur l’appareil soit sur un cadre de machine ou un équipement industriel. n

Piab, le leader mondial en technologie sous vide, présente trois tout nouveaux ‘bag lips’ pour les ventouses “piGrip” modulaires présentées antérieurement. Il s’agit ici de lèvres formant ventouses, remarquablement ingénieuses, permettant d’assurer une manipulation beaucoup plus fiable et plus stable des produits dans nombre de situations. La combinaison de cette lèvre très souple avec une base stable et/ou soufflet assure une préhension jusqu’alors inconnue, notamment pour divers emballages en matière plastique ou souple. Alors que ces produits sont généralement fort difficiles à manipuler, les ’bag lips’ spéciales les maintiennent toujours bien et en toute sécurité. On a pu montrer entre-temps que les nouveaux composants piGrip fonctionnent souvent mieux que d’autres ventouses présentées dans ce but. Le matériau dans lequel sont faites ces nouvelles “bag lips” est un silicone bleue 50 shore conforme FDA. Pour garantir les meilleures performances et une usure minimale, on recommande un vide d’environ -40 kPa. n

Le nouveau module E/S de la série DIAS de SIGMATEK, le DIO 014, possède de multiples talents. Le module a huit sorties numériques avec protection contre les courts-circuits ainsi que huit entrées numériques pour la détection de l’état des signaux. Deux de ces entrées peuvent être utilisées comme compteurs – à une fréquence de 25 kHz. En plus de deux entrées analogiques, conçues pour les capteurs PTC 500 d’une plage de mesure allant de 0 à 500 kOhms, il y a également une sortie analogique pour une sortie de courant de 0 à 20 mA. Le DIO 014 combine ainsi les fonctions de trois modules différents. La division des sorties en groupes, alimentés individuellement, permet d’arrêter distinctement des composants de machine. Chaque groupe de canaux est également protégé contre les surtensions. Les sorties numériques, d’une charge nominale de 2 A, ont également été conçues pour désactiver de grandes charges inductives. Même dans des environnements industriels rudes, le DIO 014 est complètement opérationnel. n

172 - Service Lecteurs

173 - Service Lecteurs

174 - Service Lecteurs

189 - SEPT 2012 - P 45


Biblio Catalogue d’ensemble Oriental Motor Fraîchement imprimé: le nouveau catalogue d’ensemble Oriental Motor. Près de 1500 pages et 20.000 solutioins pour n’importe quel problème d’entraînemet. Le catalogue, rédigé en anglais, est divisé en 6 cathégories : moteurs pas à pas, servomoteurs, moteurs CA, moteurs à régime réglable (y compris, les moteurs CC sans balais), actionneurs motorisés et ventilateurs. Dans un but de clarté, quelqus séries anciennes ont été supprimées pour céder la place à de nombreuses nouveautés intérssantes. Comme, par exemple, la série AR qui combine un moteur pas à pas avec un diver à commande en boucle fermée, est livrable dorénavant avec un contrôleur intégré. Ainsi, vous trouvrerez des nouveautés dans chacune des six cathégories. Le nouveau catalogue Oriental Motor est à disposition, sur simple demande, chez Rotero. www.rotero.com

175 - Service Lecteurs

Index fabricants Interactif RS Components lance un tout nouvel index fabricants interactif sur son site internet. Il couvre l’ensemble des produits des 2 500 marques de produits électroniques et de maintenance et facilite l’achat des produits en ligne. 176 - Service Lecteurs

Actua Innovation Awards 2012: le travail de fin d’études d’étudiants en stage chez TVH passe au prochain tour L’installation de test pour pompes et transmissions hydrauliques, le travail de fin d’études des quatre étudiants de la KATHO qui ont suivi un stage chez TVH – Thermote & Vanhalst les derniers mois, est l’un des projets qui ont été retenus pour le prochain tour des Innovation Awards 2012. Les Innovation Awards sont une initiative des Ondernemerscentra West-Vlaanderen (centres d’entreprises de Flandre-Occidentale) et de la SDP de Flandre-Occidentale. L’objectif est de motiver tout spécialement les étudiants des écoles supérieures de Flandre-Occidentale Howest, KATHO et KHBO dans la réalisation de leur travail de fin d’études. Les projecteurs sont braqués chaque année sur les travaux d’études les plus innovants et applicables de la province à l’occasion d’une remise de prix prestigieuse. Regardez l’installation de test en marche sur http://www.youtube.com/watch?v=CTLbsTQDS7E Plus d’info dans Automation Magazine de décembre. 177 - Service Lecteurs

P 46 - 189 - SEPT 2012


Service Lecteurs Gratuit fax: +32 (0)2 640 84 80 ou e-mail: automation@hydropneuma.be

NOM

PRENOM

FIRME FONCTION SERVICE RUE CODEPOST

NR

BTE

LOCALITE

TEL

FAX

INFO

E-MAIL CODES PUBLICITE

INDEX

VOS DONNEES

Si le nom, indiqué dans l’adresse mentionnée sur la revue, ne correspond pas à votre nom, veuillez remplir le formulaire ci-dessous et nous le faxer. Si vous désirez plus d’informations sur une annonce ou un article, veuillez remplir le code correspondant dans le formulaire ci-dessous et nous le faxer. Pour obtenir un abonnement, vous versez 50 euro sur le numéro de compte: 210-0347117-06 d’Automation Magazine. Vous pouvez nous joindre aussi par e-mail: automation@hydropneuma.be.

INDEX DES SOCIETES SOCIETE ACE ACE ACE AF BELGIUM ASCO NUMATICS ATB AUTOMATION ATLAS COPCO AUTOMATION PRODUCT GUIDE B&R BALLUFF BECKHOFF BELGITRANS BOGE BREVINI CLIPPARD EFC EUREGIO HYDRAULICS FESTO FIMOP HANSA-FLEX IGUS INDUMATION LEUZE MAXON PARKER HANNIFIN PEPPERL + FUCHS REM B REXROTH BOSCH RITTAL ROCKWELL SCHNEIDER SENSOR PARTNERS SERVICE HYDRO SIEMENS SMC TESTO WAGO WEG WEIDMULLER

CODES ARTICLES

PAGE 30 32 34 34 28 28 26 32 18 12 22 35 30 12 22 38 40 2 35 26 7 10 36 13 16 16 22 30 24 20 48 40 36 34 24 38 14 8 40

CODE 136 141 144 145 132 133 129 142 117 107 120 148 138 108 121 153 158 100 147 132 103 105 150 110 114 113 122 137 124 119 178 159 149 146 125 154 111 104 157

INDEX DES ARTICLES TITRE Le super navire Allseas soulève une plate-forme offshore Deuxième génération pour IO-Link Trois halls de Kortrijk Xpo réservés pour Indumation.be 2013 Applications pour la technologie en courant continu 400 volts WEG Benelux fête son 20e anniversaire Vérins électromécaniques EXLAR Tritex II à CC Rectifieuse de turbine pour utilisation prolongée à chaud Des formations de pratique en hydraulique Des motoréducteurs pour des systèmes de convoyage modernes La vision hautes performances pour les applications de mise en place Modules de puissance et d’unités de commande Des moteurs IE3 jusqu’à la dimension 180 ZX, détection de déplacement compacte Nouvelle électrovanne avec commande manuelle Les petits malabars de HydrauRent Choix libre de la tête de la caméra Le système de détection de fuites Les filtres hydrauliques ont-ils tous la même efficacité ? Trappe avec couvercle + prise DSN1 Vision globale pour un détecteur de position Au-dessus des nuages avec les moteurs Maxon Nouvelle module d’autorisation Les compresseurs à palettes plus que jamais d’actualité Relais de surcharge électroniques Installations d’étalonnage pour le débit et la pression Des unités linéaires pour les milieux extrêmes Pistolet d’étanchéité à batterie DART Fieldbus – Certifié selon ATEX et IEC-Ex Pick + Place pour lourdes charges Nouvel électrodistributeur à fonctionnalité La nouvelle caméra thermique testo 875i E-Scooter 3.0 avec des tampons profilés TUBUS intégrés Prolongateur Ethernet pour établir des connexions réseaux Un cylindre pneumatique positionnable Variateurs de fréquence pour applications décentralisées Bag Lips, la révélation en manutention d’emballages Module E/S DIO 014 de la série DIAS D Catalogue d’ensemble Oriental Motor Nouvel index fabricants Innovation Awards 2012

PAGE 5 6 11 13 15 17 17 19 23 25 25 27 27 29 29 31 31 33 37 37 39 39 41 41 41 42 42 42 43 43 43 44 44 44 45 45 45 46 46 46

CODE 101 102 106 109 112 115 116 118 123 126 127 130 131 134 135 139 140 143 151 152 155 156 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177


178 - Service Lecteurs


Automation Magazine septembre 2012