Issuu on Google+

TERA DROP “D’abord nourrir et susciter le plaisir, de consommer comme de contempler : utilité plaisante et profitable beauté” Georges Fahrat

Notre époque se caractérise par des changements de comportements essentiellement dus à une remise en question des ressources disponibles pour subvenir aux besoins de tous. Plus de la moitié de la population mondiale vit désormais en ville avec un rapport particulier à l’espace, à la nature mais aussi à son approvisionnement en nourriture. A l’heure actuelle, les architectes, urbanistes et politiques oeuvrent à concevoir ces villes de demain qui devront allier, densité de population, espaces de qualité, confort et efficacité énergétique. Au sein de ces futures concentrations urbaines, dans qu’elles mesures pourront nous offrir proximité et disponibilité alimentaire ? Les jardins partagés connaissent aujourd’hui un engouement sans pareil. Jardiner et récolter ses légumes soit même est un plaisir simple devenu désormais un luxe pour les populations urbaines.

TERA DROP

Dimitri Boutleux - ingénieur paysagiste


Tera Drop est un concept imaginé dans un nouveau rapport au jardin et à son utilité en milieu spatial urbain limité (terrasses, balcons et toits). Alors que les crises se multiplient, le besoin de transparence alimentaire devient aujourd’hui essentiel. Disposer de substrat pour cultiver quelques légumes dans ces espaces restreints n’est pas toujours facile. Tera drop est une goutte de terre, un objet jardin ou jardin objet aux lignes épurées rappelant celles des galets polis par la mer… elles expriment une volonté d’alliance entre l’esthétisme contemporain et le vivant. Les courbes, couleurs et reflets de Tera Drop sont inspirés du Design automobile. L’objectif était d’imaginer un objet à jardiner qui puisse également rester intéressant pendant l’hiver de par son aspect sculptural.

inspirations

TERA DROP

Dimitri Boutleux - ingénieur paysagiste


En hiver, son aspect sculptural et brillant continue à habiller l’espace et focaliser l’attention. A cette saison, les « Caps » se replacent sur les opercules; Tera Drop est au repos, il est également possible d’y constituer un compost domestique.

Hiver

“Caps”

Printemps

Au printemps, il est possible de planter les espaces prévus à cet effet. Plantes aromatiques, maraîchères et ornementales, peuvent alors pousser et même se développer bien au-delà de la réserve de substrat (Grimpantes et rampantes).

exemples de coloris

TERA DROP

Dimitri Boutleux - ingénieur paysagiste


Réserve de substrat

0.4 M Structure externe

2.8 M

Coupe de principe

Vue sur un jeune plan de tomate

3M

TERA DROP

18 cm - diam

Dimitri Boutleux - ingénieur paysagiste


New York

TERA DROP

Paris

Dimitri Boutleux - ingĂŠnieur paysagiste


Architecture Vive 2010 - Entre ombre et lumière PALABRES - Dimitri Boutleux, ingénieur paysagiste

vue principale à l’entrée de la cour


terrain d’expression libre autours des ombres

Architecture Vive 2010 - Entre ombre et lumière PALABRES - Dimitri Boutleux, ingénieur paysagiste


350 cm

200 cm

50 cm

0 cm

Architecture Vive 2010 - Entre ombre et lumière PALABRES - Dimitri Boutleux, ingénieur paysagiste

coupe et proportions


A l’intention de l’équipe organisatrice des « Architectures Vives » et des services culturels de la ville de Montpellier. Je sollicite votre attention à propos de ma candidature au cinquième festival des « Architectures Vives » qui se tiendra du 17 au 20 juin 2010 dans votre ville. Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage de Blois en 2007. J’ai ensuite intégré une agence à San Francisco où j’ai pu travaillé sur divers projets environnementaux et urbains. Prévoir les aménagements aux abords du Lac Tahoe, ou bien dessiner le paysage du futur Corporated Campus de Yahoo… le panel de projets abordés fut riche et contrasté. Certains d’entre eux ont été l’occasion de collaborer avec Ned Kahn, artiste de la turbulence. Ce fut également l’expérience de vivre au coeur d’une ville où les changements de comportements s’opèrent bel et bien dans ce pays que l’on dit souvent en retard sur des sujets tel que l’écologie, la transparence nutritionnelle ou les transports. De retour en France, je cherche à intégrer activement une structure publique à vocation urbanistique et environnementale afin d’y apporter mes connaissances en matière de diagnostic paysager et oeuvrer à la gestion des territoires. Cependant ayant toujours aspiré à une pratique plus artistique du paysage, je profite de cette période de recherche en prenant l’initiative de participer à des concours d’idées comme votre festival. Espérant une réponse favorable à ma requête, je vous adresse mes salutations distinguées.

Architecture Vive 2010 - Entre ombre et lumière PALABRES - Dimitri Boutleux, ingénieur paysagiste


Palabres Racontez-vous des histoires pour mieux comprendre la vôtre. Outre tout ce que l’arbre apporte à travers ses fruits et sa matière, pour certains peuples, son ombrage reste un lieu essentiel de rassemblement social et de propagation du savoir… L’arbre a joué un rôle fondamental dans nos sociétés ; synonyme d’éternité et de justice, il demeure le lien sacré entre le ciel et la terre. Cette installation intitulée « Palabres » invite chacun d’entre nous à venir se réapproprier l’univers des lettres, elles-mêmes bien souvent nées des symboles ou de formes inspirées du vivant.Telle une allégorie arborée, les lettres constituent la canopée d’un arbre à la structure métallique. La projection de leurs ombres au sol cristallise toute la dimension poétique de cet arbre à palabres. Elles qui habitent nos quotidiens et écrivent l’histoire de nos civilisations, avez-vous déjà revisité leur magie ? Avec la complicité du soleil et de sa course, elles parcourront lentement cet espace en étirant leurs formes au gré des heures. A l’aide de craies, chacun d’entre-nous est alors invité à venir s’exprimer autour de ces ombres. L’aspect organique de certaines sera le point de départ d’un dessin… la justesse du contours des autres inciteront à la composer des mots ou des messages. Au fil des heures, le voyage de l’ombre aura fait se dessiner au sol de cette cour une composition toute singulière, œuvre de la lumière, du temps et de ceux qui passent.

Architecture Vive 2010 - Entre ombre et lumière PALABRES - Dimitri Boutleux, ingénieur paysagiste


Concours Jardins-Jardin et Architectures Vives