JA 3089 DU 31 MAI 2020 GF BURKINA FASO

Page 12

GRAND FORMAT BURKINA FASO

OLYMPIA DE MAISMONT POUR JA

EXÉCUTIF

La méthode Dabiré

Dans son bureau, à la primature.

En poste depuis janvier 2019, le chef du gouvernement mène une politique prudente et rigoureuse. Sa feuille de route: préserver la stabilité et réussir les élections.

S

NADOUN COULIBALY

i certains analystes n’ont pas manqué de souligner son « mutisme » dans la gestion de la crise du Covid19, laissant le devant de la scène au chef de l’État (lire pp. 146-150), Christophe Joseph Marie Dabiré, 71 ans, n’en a pas moins imprimé sa marque dans la conduite de l’action gouvernementale depuis sa nomination à la primature, le 21 janvier 2019. Économiste, ancien ministre de la Santé (1992-1997), des Enseignements secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique (19972000), puis commissaire chargé du Commerce à la commission de l’Uemoa (2007-2017), le Premier ministre burkinabè est tout aussi expérimenté

152

no3089 – JUIN 2020

que réservé. Pourtant, selon le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré, Christophe Dabiré est un véritable chef d’orchestre. « Il donne des orientations précises sur le traitement de nos dossiers. Ses relations avec les différents ministres reposent sur des rapports structurés, et cela nous permet d’engranger des résultats. Dès lors qu’il considère certaines revendications comme légitimes, il nous demande d’y apporter des solutions », souligne le ministre. « Sa méthode, c’est la connaissance, le dialogue et l’écoute », ajoute l’un de ses collaborateurs.

Négociateur

Résultat, il a su contenir les grèves des syndicats qui minaient le pays depuis le début du quinquennat.

« Concernant la fronde sociale, en tenant compte des capacités réelles de l’État, je me suis engagé à ce que les protocoles d’accord déjà signés soient mis en œuvre. Et je demande à mon gouvernement de ne prendre aucun nouvel engagement tant que la remise à plat des rémunérations des agents publics de l’État n’est pas effective », explique Christophe Dabiré. Ce dernier entretient une relation empreinte de complicité avec Roch Marc Christian Kaboré. Contrairement à Paul Kaba Thieba, son prédécesseur à la primature qui était novice en politique et ne disposait que du seul soutien du chef de l’État, Christophe Dabiré bénéficie d’un réel capital sympathie auprès du parti présidentiel et des