Page 1

#Agenda #Culture Chrétienne #Débat #Rencontre #Réseaux sociaux

DIEPPE

Cité

Le journal de la paroisse Saint Jean-Paul II de Dieppe

Les 70 ans de Kermesse à Janval !

Avril 2017 - trimestriel No 62

Les pauvres sont l'Église

L´histoire de Pâques

La pose de la croix et du coq Chapelle de Bonsecours

L'éthique au cœur


2

Viva

Cité

Les pauvres sont l'Église De l’Évangile de Jésus Christ selon St Mathieu 25 (31-40)

« Quand le fils de l’homme viendra dans sa gloire et tous les anges avec lui, il siégera sur son trône de gloire. Toutes les nations seront rassemblées devant Lui. Alors Il dira : « Venez les bénis de mon Père, recevez en héritage le royaume préparé pour vous depuis la création du monde. J’avais faim, j’avais soif, j’étais un étranger, j’étais nu, j’étais malade, j’étais en prison, vous êtes venus jusqu’à moi. Mais Seigneur quand est ce que nous t’avons vu, tu avais faim, soif, tu étais un étranger... Quand sommes nous venus jusqu’à Toi ? Amen je vous le dis, chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. » Oui tu es venu vivre avec nous Seigneur, comme un homme, mais nous n’avons pas su te reconnaître sous les traits du charpentier de Nazareth. Ton visage, nous l’avons frappé, couvert de crachats, couronné d’épines, défiguré à force de méchanceté. Aujourd’hui tout visage d’homme détruit par la misère et la souffrance, devient pour nous reflet de ton visage et nous sommes appelés à force de tendresse et d’humilité à lui redonner un peu de sa beauté primitive, c’est l’Engagement, c’est la grâce de notre baptême. Merci Seigneur de nous aider à te reconnaître en notre prochain. Vivre en chrétien, c’est vivre en peuple. Un peuple fraternel, debout, dynamique où chacun puise la joie d’être un témoin par tous les actes de sa vie. Cela nous invite à la prière, à la méditation. En confiance redisons le Credo de notre baptême ! Joyeuses Pâques à toutes et tous ! par Christian Lorphelin

Oeuvres caritatives de l’Église protestante unie de France La Paroisse protestante de Dieppe, alliée à celle de Luneray, accompagnée par son Pasteur, Andrew Rossiter, a aussi un grand souci du prochain. Ainsi, au sein même du Temple, une carte du monde est affichée afin de suivre les différents parrainages qui ont été ou qui sont en cours : l’achat d’une vache à Madagascar, l’adoption aux Philippines, l’accompagnement de familles au Rwanda, autant d’actions individuelles que choisissent de mener l’une ou l’autre des cinquante familles protestantes de Dieppe. Mais la charité se fait aussi devant chez soi. Ainsi, comme souvent à la sortie de la messe, des personnes tendent la main. La communauté a été particulièrement sensible à cet homme présent là chaque dimanche. On peut lui donner un peu d’argent bien-sûr, mais ensuite ? Cette personne existe, est créée et aimée de Dieu comme moi. Lui donner de l’argent c’est se donner bonne conscience. La faire exister a été de lui proposer un

petit service d’église : cet homme nettoie les salles paroissiales, nous partageons un café avant le culte, nous l’aidons à prendre soin de son appartement, à gérer ses papiers. C’est donnant-donnant, nous l’aidons, il nous aide ! Le projet phare de la paroisse protestante est l’accueil des réfugiés et notamment le projet d’accueil d’une famille syrienne. Grâce à un pasteur parisien, une maison est déjà disponible près d’Offranville. Le projet est en construction avec des associations relais telles que France Terre d’Asile ou Accueil solidaire. L’église protestante assure tout le montage financier du projet, est en contact avec d’autres paroisses qui ont déjà vécu la même expérience. Cela fait déjà 6 mois que ce projet a vu le jour. On a hâte d’accueillir la famille qui viendra, et de l’aider ensuite sur place pour son installation. par Perrine de Saint Germain, Photo Marie Boissel

Andrew Rossiter, Pasteur, Paroisses de Luneray et Dieppe


3

Témoignages d'acteurs locaux, le Secours Catholique et la société Saint Vincent de Paul à Dieppe

Quand la personne repart avec le sourire. Parfois des personnes reviennent nous voir juste pour prendre un café ou échanger des nouvelles. Elles n'ont plus besoin d'aide mais le lien reste. Ça c'est une vraie joie !

Rencontre avec Jacques Delpierre, responsable d'équipe au sein du Secours Catholique de Dieppe Comment résumer ce qui fait la mission du Secours Catholique ?

Des projets ?

C'est vraiment un service de l’Église catholique, nous sommes une fille de l’Église ! Les mots d'ordre sont accueillir, écouter et partager. Ici on accueille tout le monde, pas seulement ceux qui souffrent de pauvreté matérielle mais aussi ceux qui souffrent de solitude, ceux qui sont rejetés … savoir accueillir sans jamais juger.

A Dieppe, qu'est-ce qui se vit de particulier ? Déjà le vestiaire ! Il est ouvert les lundis et mercredis après-midi et les personnes en situation de précarité peuvent acheter des vêtements à 20 centimes l'unité. Être bien habillé est une première étape indispensable pour aller mieux. On reçoit aussi les personnes pour étudier leurs dossiers en lien avec les assistants sociaux et nous offrons une aide financière en fonction des situations. Le jeudi après-midi nous proposons un temps d'écoute et de partage autour d'un café. On fête les anniversaires, on parle de tout et de rien, des petits malheurs et des petits bonheurs aussi ! Et puis nous proposons également une douche, une machine à laver et un sèche linge pour les personnes de la rue. Là aussi, ça aide à se sentir mieux.

Rencontre avec Marie-Jo Creton présidente de la société Saint Vincent de Paul à Dieppe Quelle est l’originalité de la société Saint Vincent de Paul ? L'action phare de l'association c'est la visite à domicile. A Dieppe, une dizaine de bénévoles se déplacent régulièrement chez des personnes en souffrance ou au sein d'institutions comme des maisons de retraite. Les personnes que nous visitons sont souvent seules ou âgées. Une aide financière peut être envisagée en fonction des

besoins mais le plus important c'est le contact humain. Ça n'est pas évident d'entrer dans l'intimité des personnes, de s'inviter chez elles… C'est sûr ! Il faut parfois de nombreuses visites avant de casser la glace. Il faut s'apprivoiser. En principe c'est toujours le même bénévole qui va dans telle ou telle famille. Les visites durent jusqu'à ce que la famille ou le bénévole souhaite arrêter là. Parfois les relations entre familles et bénévoles peuvent durer des dizaines d'années ! De belles histoires d'amitié se nouent.

Comment parvenezvous à entrer en contact avec les personnes qui souhaitent être visitées ?

Qu'est ce qui fait votre joie dans cette mission au Secours Catholique ?

Une rencontre qui vous a marqué ? Il y en a des dizaines mais je dirais cette jeune femme qui est venue frapper à la porte il y a quelques temps. Elle était propre sur elle, bien habillée ; et de l'extérieur on pouvait se demander ce qu'elle faisait là. En fait elle vivait avec moins de 400 euros par mois, un bébé à s'occuper, et elle avait été rejetée de plusieurs structures. Cela m'a rappelé qu'il faut toujours se méfier des apparences et ne jamais juger. On rencontre de plus en plus de femmes seules avec des enfants, des retraités, des gens qui travaillent un peu mais qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts. Ça n'est pas facile de franchir la porte d'une association, quelle qu’elle soit. A nous en retour de les accueillir avec le plus d'humanité et de chaleur possible.

C'est beaucoup de bouche à oreille. Un bénévole qui visite une dame âgée va apprendre chez elle que la voisine est très seule et en difficulté. Parfois dans une même famille on visite les parents et les enfants. Les personnes décrochent rarement leur téléphone en demandant une visite … parfois aussi c'est par la paroisse ou alors les aides-soignantes et les infirmières quand il s'agit de personnes en maison de retraite.

Comment se passe une visite à domicile ? C'est tout simple, on demande des nouvelles, on prend un café. Parfois certains bénévoles font une promenade, un tour sur la digue, ou alors vont faire

les courses avec la personne qu'ils visitent.

Que vous apporte cet engagement ? Je me sens utile. Quand on ne pense plus à soi mais aux autres, ça fait avancer. On est parfois désarmé par les situations, les histoires de vie de chacun ; mais c'est d'une grande richesse. Vivre la charité n'est pas toujours évident, on peut parfois se sentir gêné, avoir peur d'être maladroit … il faut essayer d'être en simplicité, de se décentrer de soi-même pour aller vers l'autre sans retenue. Visiter une personne c'est une petite pierre à l'édifice, mais cette petite pierre elle compte quand même.

J'aimerais beaucoup développer la spiritualité au sein de l'association. Mettre en place une proposition spirituelle avec un temps d'écoute, un partage sur un texte d'évangile, etc. C'est en cours de discussion ! Infos pratiques : Secours Catholique de Dieppe 1 Rue Joseph Flouest - 76 200 Dieppe Tel : 02 35 82 98 59

Et la foi ? On n'en parle jamais directement. Mais parfois, au fil des discussions, on peut dire telle ou telle chose de la foi. On sème et qui sait, parfois un cheminement peut se faire.

Infos pratiques : Société Saint Vincent de Paul à Dieppe Marie-Jo Creton m2jlcreton@hotmail.fr http://www.ssvp.fr/

Interview et photos par Mathilde Hauvy


4

Viva

Cité

Le 14 mai, la Kermesse de Janval fête ses 70 ans ! Histoire de la Kermesse

sûr la maintenance du chauffage de l’église, du presbytère et des salles annexes.

des repas ont été proposés et enfin une foire à tout, organisée.

La Kermesse de Janval, si elle est devenue au fil du temps une véritable fête populaire de quartier, est d’abord la Kermesse de l’église du Sacré-Cœur de Janval, inaugurée en 1926, soit 20 ans après la loi de 1905 séparant l’Église et l’État ; cette église est donc propriété de l’Association des églises nouvelles du Diocèse de Rouen. C’est au lendemain de la seconde guerre mondiale, l’église avait déjà 20 ans, que l’idée d’organiser une kermesse est née sous l’impulsion de l’abbé André Cramoisan alors curé de la paroisse.

D’abord organisée à « l’abri Saint Paul  », rue Alexandre Ribaut la kermesse était avant tout connue pour ses Corsos fleuris à thèmes selon les années, qui traversaient les rues de Janval. Certains chars étaient tellement grands, tel ce magnifique moulin à vent que ses ailes n’avaient pas prévu la traversée des fils électriques ! Il fallait à chaque passage veiller à les tourner en fonction de la disposition des fils ! La musique était bien présente aussi : on se souvient de la fanfare des sapeurs-pompiers, du Réveil Saint Aubenois, ou encore de l’Elan Ancourtais.

C’est en 1947 qu’un Comité de l’Abri St Paul a vu le jour autour d’Albert Piednoël son président entouré de nombreux bénévoles. Il a vu se succéder Serge Letailleur, Maurice Levillain, Michel Bouvier et actuellement Pierre Legros. Chacun des présidents ayant eu à cœur de conserver la tradition de cette fête annuelle tout en y ajoutant les compétences qui lui sont propres.

Les bénéfices de la kermesse seraient directement destinés à l’entretien de l’église (réparation du clocher), aux financements divers tels que l’orgue, le mur de clôture, la construction des salles paroissiales, la protection des vitraux et bien

La kermesse de l’Abri Saint Paul est devenue « la Fête champêtre de Janval » lorsqu’elle dut s’installer dans les années quatre-vingt sur le parking de l’église du Sacré Coeur. Un stand brocante en a profité pour s’installer, puis

Pierre Legros nous confie « qu’il est tombé dedans quand il était petit », s’investir dans la kermesse de Janval était une évidence, cela fait partie de sa vie.

Notez donc bien cette date dans vos agendas. Participer à cette kermesse est aussi pour vous un moyen de contribuer à l’entretien de cette église si singulière du quartier de Janval à laquelle tout dieppois est attaché.


5

Un événement à ne pas rater ! > Les agents de mairie comme chaque année, viendront gracieusement installer les stands la veille au soir. Un grand merci. > Vous retrouverez les stands traditionnels dont les enveloppes ou les ficelles où l’on gagne forcément quelque chose ! La musique fera son grand retour avec la fanfare d’Arques. > Salle St Pierre une exposition retracera les 70 ans de la kermesse avec de nombreuses photos à l’appui et un hommage aux personnalités qui ont marqué cet événement annuel. > Tirage au sort des billets de tombola mis en vente depuis les Rameaux, au cours de l’après-midi. > Et pour tenter votre chance, d'ores et déjà les enfants, vous pouvez participer au jeu ci-dessous et le rapporter le jour J!

Cette année, en l’honneur de son soixantedixième anniversaire, de nombreuses surprises sont prévues, venez et voyez ! La kermesse cette année ? Ils sont une soixantaine d’adhérents aujourd’hui à œuvrer pour la kermesse. Tous bénévoles, super motivés et très généreux, avec chacun leurs compétences  : pour l’un les bouquets, l’autre la buvette, l’autre encore la pêche à la ligne. Chacun est entièrement responsable de son propre stand et tous recherchent avec ténacité un maximum de lots qui raviront tous les participants, petits et grands. Ces dernières années, les bénéfices de la kermesse ont permis de financer entièrement la mise aux normes handicapés de l’entrée de l’église, qui va prochainement être nettoyée de fond en comble par une entreprise spécialisée ainsi que l’isolation des salles. Ils ont aussi permis une

participation importante pour le remplacement de la chaudière, des cache-moineaux, des gouttières et la réfection du toit des salles. par Perrine de Saint Germain, Photos Olivier Tailleux


6

Saga

cité La pâque juive = PESSAH. Au XIIIe siècle avant J.-C., les Hébreux ont fui l’Égypte où ils étaient tenus en esclavage, et ont gagné la terre promise sous la conduite de Moïse. Ils ont ainsi effectué un double passage, à la fois géographique et spirituel, de l’état d’esclaves à celui de serviteurs de Dieu. Pessah signifie « action de passer ». Peu avant leur départ d’Égypte, un ange exterminateur fut envoyé par Dieu pour frapper les enfants premiers-nés d’Égypte. Dieu voulait, par ce terrible fléau manifester sa colère auprès du pharaon qui avait contraint les Hébreux à de durs travaux. Moïse, prévenu par Dieu, fit marquer de sang d’agneau les deux montants et le linteau des portes des maisons de son peuple afin qu’elles puissent être épargnées. Pour cela, les juifs devaient chaque année commémorer la Pâque en offrant en sacrifice à la première pleine lune de printemps, le 14 Nissan un agneau ou un chevreau sans défaut âgé de moins d’un an En France, cette fête est célébrée le 15 du mois de Nissan (généralement en avril) et dure huit jours, dont seuls les deux premiers et les deux derniers sont chômés. La cérémonie la plus importante de Pessah est le Seder, « cérémonie familiale », consommé le premier et le deuxième soir de Pessah, au cours duquel le récit de l’exode est lu dans un livre appelé Haggadah. Pendant toute la durée de Pessah, les juifs ne mangent que du pain azyme, conformément aux commandements de Dieu : « le 15 du premier mois c’est la fête des pains sans levain pour le seigneur. Pendant sept jours vous mangerez des pains sans levain » c’est que le pain au levain met du temps à gonfler, aussi les hébreux n’ont-ils eu que le temps de fabriquer du pain azyme (donc sans levain) avant l’exode.

Chez les chrétiens, que célèbre-t-on lors de la fête de Pâques ? C’est le concile de Nicée, en 325, qui, dans un souci de simplicité, a déterminé que la fête de Pâques serait célébrée le premier dimanche qui suit la pleine lune de l’équinoxe de printemps, c’est-à-dire selon les années entre 22 mars et le 25 avril.

Deux jours après sa mort, le jour que nous appelons le Vendredi Saint, Jésus est apparu à Marie-Madeleine (en réalité à Marie de Béthanie et Marie de Magdala, qui ont toutes deux vu le Christ ressuscité), ainsi qu’aux apôtres. C’est cette résurrection qui est célébrée le jour de Pâques et la nuit qui précède, soit le passage de la mort à la vie. Un cierge bénit est allumé pendant la veillée pascale, puis placé dans le cœur de l’église où il demeure jusqu’à la Pentecôte, symbole de la présence vivante du Christ dans l’église. On bénit également l’eau, qui devient purificatrice et servira aux baptèmes. Beaucoup de fêtes religieuses sont fixées par rapport au jour de Pâques. Ainsi pâque est précédée d’une période de pénitence de 40 jours, le Carême, qui commence le mercredi des Cendres et s’achève le jeudi Saintet d’une semaine sainte qui commence avec le dimanche des Rameaux. Pâque est suivi du temps pascal qui dure 7 semaines jusqu’à la Pentecôte. Le jeudi de l’ascension arrive toujours 39 jours après Pâques. La fête de Pâques est fondatrice du christianisme comme la fête de Pâque (pessah) est fondatrice du judaïsme et la première renouvelle la seconde, puisque mort et résurrection du Christ se situent dans le contexte de la Pâque juive, mais aussi dans la signification, que la rédemption par le Christ est censée accomplir les promesses faites à Israël. Nous fêtons donc le jour de la résurrection de Jésus « Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala vient de bonne heure au tombeau comme il faisait encore sombre, et elle aperçoit la pierre enlevée du tombeau. Elle court alors et vient trouver Simon-Pierre ainsi que l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit « on a enlevé le seigneur du tombeau et nous ne savons pas où on l’a mis ». Pierre sortit donc, ainsi que l’autre disciple, et ils se rendirent au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble. L’autre disciple, plus rapide que Pierre le devança à la course et arriva le premier au tombeau. Se penchant, il aperçoit les linges gisant à terre ; pourtant il n’entra pas. Alors arrive aussi Simon-Pierre, qui le suivait ; il entra dans le tombeau ; et il voit les linges, gisant à terre, ainsi que le suaire qui avait recouvert sa tête ; non pas avec les linges, mais roulés à part dans un endroit. Alors entra aussi l’autre disciple, arrivé le premier au tombeau. Il vit et il crut. En effet, ils ne savaient pas encore que, d’après l’écriture, il devait ressusciter d’entre les morts. Les disciples s’en retournèrent alors chez eux. » Évangile selon saint Jean (source : la Bible de Jérusalem)


7 Jésus est ensuite apparu à Marie de Magdala puis à ses disciples à plusieurs reprises.

Source  : catéchisme pour adultes des évêques de France (extraits).

Le Nouveau Testament exprime de deux manières l’aspect transcendant de la résurrection de Jésus : le réveil de l’homme endormi et le relèvement de celui qui est allongé. Selon la première façon de s’exprimer, Jésus s’est « réveillé des morts » le troisième jour. Selon la seconde, il se relève, se remet debout et reprend vie. Jésus qui était mort, est désormais vivant à jamais Pâques est par excellence jour de Dieu, celui de son triomphe, celui de la victoire du crucifié. La résurrection est la réponse aimante de Dieu à l’amour filial fidèle de Jésus. Sa prière souffrante a été exaucée et Dieu l’a justifié de toutes les accusations de ses adversaires, en montrant qui était innocent et qui étaient les pêcheurs… par la résurrection, Dieu a confirmé les actes et les paroles de Jésus ainsi que l’autorité qu’il s’était attribuée. Il a manifesté qu’en Jésus le règne est effectivement advenu et qu’a été scellée l’alliance nouvelle… La résurrection est l’avènement du monde nouveau annoncé par les prophètes. Elle est crédible parce que les écritures sont accomplies. Elles le sont parce que Dieu est fidèle et que son amour est plus fort que la mort.

Il est à noter que l’œuf, symbole universel de perfection, est fêté au printemps car il est lié à la vie nouvelle et à la fécondité.

Soif d’amour Message de Pâques 2017 de Mgr Dominique Lebrun archevêque de Rouen

Comme, aujourd’hui, les chrétiens coptes d’Egypte, le monde a soif de paix. Il a aussi soif de vérité et de justice, comme les victimes d’abus en tout genre, comme les citoyens appelés aux urnes. Cette semaine, les chrétiens entendent Jésus crier « j’ai soif ». Oui, Jésus a soif sur la croix. Il a soif de paix, de vérité, de justice. Sur la croix, avec Jésus, est crucifié le monde assoiffé, à cause de ses multiples souffrances, souffrances du corps et de l’âme, souffrances des familles et des nations. Les chrétiens entendent Jésus crier « j’ai soif ». C’est le comble pour celui que nous croyons être le Fils de Dieu, le créateur de l’univers, et le maître des temps. Jésus révèle sa solidarité totale avec l’humanité défigurée par le péché de la guerre, du mensonge et des injustices. Au bout de la semaine, à Pâques, la croix disparaît, le tombeau est vide. Où est passé Jésus ? Où sont passées la souffrance et la mort ? Jésus apparaît, homme nouveau. Il n’a plus ni soif ni faim. Il offre à manger à quelques hommes, à quelques femmes. Il offre sa paix, celle qui vient de Dieu, de son Père. Il promet l’eau vive, l’Esprit Saint. Jésus est ressuscité !

Les œufs cachés dans le jardin : le plaisir des enfants et des parents et grands-parents qui les regardent chercher. Le matin de Pâques, les cloches qui avaient mis à profit l’interdiction de sonner pendant le triduum pascal pour partir en vacances à Rome se faire bénir par le pape, reviennent chargés d’œufs ceux-là même que l’église au quatrième siècle a interdit aux fidèles de consommer pendant le Carême. Il est à noter que l’œuf, symbole universel de perfection, est fêté au printemps car il est lié à la vie nouvelle et à la fécondité. Pour les enfants, des chocolats et autres friandises sont cachés dans les jardins le matin de Pâques, déposés par les cloches de retour de Rome. Dans certaines régions (notam-

ment en Alsace et Lorraine et dans les pays germaniques et anglo-saxons) ces mêmes œufs sont cachés par de mystérieux lièvres. Le lièvre de Pâques suggère, comme le poisson, la multiplication. Il est censé être initié aux mystères de la vie car il nait les yeux ouverts.

L’espérance et la joie éclairent à nouveau le chemin. La souffrance et la mort sont englouties, mais non l’amour. L’amour désaltère nos corps et nos âmes, la vie commune des villages et des villes. L’amour ouvre les chemins de la vie. Reconnaissons notre soif de vérité, de paix, de justice, et recevons la victoire de l’amour qui désaltère. Aujourd’hui, Jésus poursuit sa victoire avec nous. Nos cœurs sont ses seuls soutiens, l’amour gratuit est son seul programme. Ainsi coule sa grâce, l’eau vive de la paix, de la vérité et de la justice. Que la résurrection de Jésus ouvre en nos cœurs les vannes de l’amour. Nos voisins, nos proches, nos amis, comme nos ennemis, en ont soif ! Annonçons la paix, disons la vérité, faisons la justice, dans le quotidien de nos vies. Alors, Jésus continuera de ressusciter ! La joie sera en nos cœurs, et Dieu nous comblera de vie. Bonne fête de Pâques !

Cette double page est réalisée par Joël Tanguy, photos shutterstock


Catholi

Cité

8

Les conseils de paroisse Par Jean-Louis Meuric Mardi 4 avril, près de 50 paroissiens ont répondu à l’appel du curé pour constituer les nouveaux conseils paroissiaux : conseil pastoral, conseil économique, conseil pour les affaires immobilières, conseil technique pour les églises et bâtiments paroissiaux. Cette rencontre s’est fondée sur cette lettre que saint Paul adressa aux Philippiens (chapitre 2) :

« S’il est vrai que, dans le Christ, on se réconforte les uns les autres, si l’on s’encourage avec amour, si l’on est en communion dans l’Esprit, si l’on a de la tendresse et de la compassion, alors, pour que ma joie soit complète, ayez les mêmes dispositions, le même amour, les mêmes sentiments ; recherchez l’unité. Ne soyez jamais intrigants ni vaniteux, mais ayez assez d’humilité pour estimer les autres supérieurs à vous-mêmes. Que chacun de vous ne soit pas préoccupé de ses propres intérêts ; pensez aussi à ceux des autres. Ayez en vous les dispositions qui sont dans le Christ Jésus : Le Christ Jésus, ayant la condition de Dieu, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu. Mais il s’est anéanti, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes. Reconnu homme à son aspect, il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, et la mort de la croix. C’est pourquoi Dieu l’a exalté : il l’a doté du Nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse au ciel, sur terre et aux enfers, et que toute langue proclame : « Jésus Christ est Seigneur » à la gloire de Dieu le Père ». Avec l’arrivée du Père Geoffroy et la fusion des 2 paroisses, les Equipes d’Animation Paroissiale ont été remaniées : ce n’est pas le curé qui décide seul, mais l’Equipe d’Animation Paroissiale. Le travail au sein d’une paroisse est un travail communautaire, synodal : les membres de l’EAP marchent ensemble sur le même chemin en se rencontrant une fois par mois. Un des axes majeurs de la vie de l’Eglise actuellement est cet élargissement à de nouvelles compétences, en faisant appel à de nouvelles personnes. C’est l’union de nos talents et de nos charismes qui nous fait avancer. Depuis le synode diocésain de 2009 – 2010, il a été décidé l’instauration des Serviteurs de Communauté. A Dieppe, la transformation de la vie ecclésiale a été si rapide que cette constitution

a été mise au second plan pour d’abord œuvrer à la connaissance mutuelle des paroissiens et à leur unité. Nous sommes arrivés maintenant – et c’est le but de la refondation de ces conseils – à l’étape du questionnement et des réponses à y donner sur les « Communautés locales » de la paroisse et les Serviteurs de ces communautés qui pourraient être formés et nommés. Cette structure pourrait encore faire évoluer la vie chrétienne à Dieppe. Ce ne sont pas que des noms à coller sur un papier pour être dans les normes ! Par ailleurs, en 3 ans, la situation économique de l’ancienne paroisse de Dieppe-Ouest a été redressée, par le remboursement des dettes diocésaines. Cela permet de pouvoir envisager au niveau de la paroisse Saint JeanPaul II de nouveaux projets. La création de ces 4 conseils, aux côtés de l’Equipe d’Animation Paroissiale, est une initiative nouvelle qui veut nous rappeler notre mission commune dans l’annonce de l’Evangile à Dieppe. Les membres de ces conseils l’ont accepté en reconnaissant qu’ils ne sont pas propriétaires de ce poste ! Membres de la paroisse, ils décident publiquement de la faire vivre, pour que chacun y soit accueilli et puisse découvrir le Christ sauveur et miséricordieux.

La création de ces 4 conseils, aux côtés de l’Equipe d’Animation Paroissiale, est une initiative nouvelle qui veut nous rappeler notre mission commune dans l’annonce de l’Evangile à Dieppe.


Compli

Cité

PORTFOLIO

Messe de Noël 2016

Messe de l'aurore Noël 2016

Préparation au mariage

Goûter JMJ

Diner de la Saint Valentin Saint-Jacques

Après-midi "boites Partage-Carême" pour faire des cadeaux aux familles démunies et leur donner un peu d'air. C'est encore et surtout un beau temps intergénérationnel!

Pèlerinage à Fatima

Kilomètre Zero, Chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Repas de la Kermesse

Tombe de Saint-Jacques de Compostelle

9


10

Catholi

Cité

Le repère ! Dieppe et les tempêtes, c’est une vieille histoire. Cependant quand les tempêtes touchent au repère des repères, il ne faut pas tarder ! Ainsi quand la croix et le coq de la chapelle de Bonsecours vacillent au mois de février, vite les artisans s’activent. La chapelle des marins, ce lieu si intense de prière, de souvenir, de larmes et d’espérance, doit garder le cap ! C’est donc dans la joie que la nouvelle croix et le nouveau coq ont été bénis au cours de la messe du dimanche 2 avril à Saint-Jacques. Le 2 avril, c’est l’anniversaire du « retour à la Maison du Père » de Jean-Paul II. La symbolique est forte pour la paroisse. Nos prières montent vers le ciel. Au début de la messe, la bénédiction est solennelle, émouvante.

aussi que cet événement ne soit plus suivi « comme avant » ! Et pourtant ils n’ont pas 40 ans ! Alors, lorsque nous leur expliquons la cérémonie de la veille et qu’ils découvrent sur le parvis de nombreuses personnes assister à leur travail, leur fierté redouble : ils redonnent à Bonsecours le repère que nous attendions ! Merci aux artisans et au Comité de la chapelle. Le dimanche 30 avril à 9h30, Notre-Dame de Bonsecours nous accueillera comme repère de la ville, pour la messe des marins disparus.

Mais voici le plus surprenant : alors que la messe n’est pas forcément très courte, lorsque le curé annonce que chacun pourra venir embrasser la croix que plus personne ne touchera une fois qu’elle sera en haut du clocher et que chacun pourra accrocher à la queue du coq un ruban qui sera le plus haut perché de toute la ville, immédiatement la foule sort du rang !

C'est donc dans la joie que la nouvelle croix et le nouveau coq ont été bénis au cours de la messe du dimanche 2 avril à Saint-Jacques.

Avec ferveur et un immense respect, chacun vient confier au Christ dans le secret de son cœur, ses intentions les plus intenses. Pendant plus d’une heure, des centaines de personnes défilent pour accomplir ces deux rites aussi rares qu’impressionnants. Le lendemain, les ouvriers sont aux anges ! Cela fait bien longtemps, disent-ils, qu’ils n’ont pas vu un curé dans leur nacelle pour installer le coq. Ils regrettent

Texte Père Geoffroy de la Tousche, photos Marie et Frédéric Boissel


11 Vous avez sans doute remarqué les nouvelles affiches du Denier de l’Église. Elles nous rappellent d’une belle façon, qu’en ces temps marqués par la tentation du repli sur soi, le monde a, au contraire, tant besoin de Fraternité, de Partage et de Paix. Chaque jour, l’Eglise catholique œuvre sans relâche au service de ces valeurs chrétiennes.

>> SUGGESTION DE TEXTE POUR PRÉSENTER LE DENIER DANS UN BULLETIN PAROISSIAL

Tout au long de l’année, les prêtres aidés des nombreux laïcs, salariés et bénévoles, célèbrent les sacrements et accompagnent les chrétiens sur le chemin de la foi. Ils partagent les joies et les difficultés de tous leurs paroissiens, donnent du temps accueillir ceux qui en Vous avez sans doute remarqué les nouvelles affiches du Denier de l’Église. Elles nous pour rappellent ont besoin et demeurent au service a, de au l’Église et de tous d’une belle façon, qu’en ces temps marqués par la tentation du repli sur soi, que le monde les habitants du diocèse. contraire, tant besoin de Fraternité, de Partage et de Paix. Tous font vivre chaque jour la mission de l’Église : annoncer, célébrer, servir.

Chaque jour, l’Eglise catholique œuvre sans relâche au service de ces valeurs chrétiennes.

Tout cela n’est rendu possible que grâce à vous !

Tout au long de l’année, les prêtres aidés des nombreux laïcs, salariés et bénévoles, célèbrent les Nous sommes sacrements et accompagnent les chrétiens sur le chemin de la foi. Ils partagent les joies et les tous appelés à soutenir cette mission, par la difficultés de tous leurs paroissiens, donnent du temps pour accueillir ceux qui en ont prière besoin maiset aussi par un soutien financier, en participant demeurent au service de l’Église et de tous les habitants du diocèse. Tous font vivre chaque jour la à la collecte du Denier. mission de l’Église : annoncer, célébrer, servir. Le Denier n’est pas une question accessoire car l’Église ne bénéficie d’aucune subvention pour assurer la rémunération des prêtres et des laïcs salariés. Nous sommes tous appelés à soutenir cette mission, par la prière mais aussi par un soutien financier,

Tout cela n’est rendu possible que grâce à vous ! en participant à la collecte du Denier.

Chaque don, quel que soit son montant, est précieux.

Le Denier n’est pas une question accessoire car l’Église ne bénéficie d’aucune subvention pour de partiMerci beaucoup ciper, à la hauteur de vos assurer la rémunération des prêtres et des laïcs salariés. possibilités, en remettant à la paroisse le coupon ci-des-

sous accompagné de votre Chaque don, quel que soit son montant, est précieux. Merci beaucoup de participer, à la hauteur de don par chèque. vos possibilités, en remettant à la paroisse le coupon ci-dessous accompagné de votre don par Vous pouvez aussi donner chèque. par carte bancaire sur le site www.rouen.catholique.fr

Vous pouvez aussi donner par carte bancaire sur le site www.rouen.catholique.fr

Merci pour votre contribution !

Merci pour votre contribution !

Je soutiens mon Église !

• Je fais un don de : ……………… € par chèque (à l’ordre de l’Association diocésaine de Rouen)

N’oubliez pas d’indiquer vos coordonnées :

Nom - Prénom........................................................................................................................................................... Adresse...................................................................................................................................................................... ................................................................................................................................................................................... Code postal................................................Ville....................................................................................................... E-mail........................................................................................................................................................................ Paroisse de.................................................................................................................................................................


12

Prati

Cité

AVRIL Samedi 22 : 11 h 00 Inauguration de l’orgue de chœur restauré et de la statue de Marie-Madeleine à St-Jacques avec l’association des orgues de Dieppe et le Comité de Sauvegarde St-Jacques St-Rémi 18 h 30 Messe au Sacré-Cœur de Janval Dimanche 23 : 2ème dimanche de Pâques, dimanche de la Miséricorde 11 h 00 Messe à Saint-Jacques Premier tour des élections présidentielles Départ du pèlerinage à Cracovie Jeudi 27 : Retour de Cracovie Samedi 29 : 17 h 00 Eveil à la foi à Neuville 18 h 30 Messe à St-Aubin à Neuville 20 h 30 « Enquête au Vatican » comédie musicale avec le groupe Ad Gentes au Sacré-Cœur de Janval Dimanche 30 : 9 h 30 Messe pour les marins disparus à la chapelle de Bonsecours

MAI Lundi 1er : 9 h 30 Pèlerinage à la chapelle des Vertus, messe et repas tiré du sac Mercredi 3 : 20 h 30 Formation paroissiale, Evangile de St Jean : « Jésus se fait serviteur », église du Sacré-Cœur à Janval Samedi 6 : 16 h 00 Rencontre des Jeunes Chrétiens de Dieppe (collégiens) à Janval 18 h 30 Messe au Sacré-Cœur de Janval 20 h 00 Rencontre des jeunes Chrétiens de Dieppe (lycéens). Préparation à la confirmation Dimanche 7 : Journée mondiale de prière pour les vocations : 9 h 00 Laudes à St Martin à Martin-Eglise puis marche vers St-Jacques 11 h 00 Messe à St-Jacques 2e tour des élections présidentielles

Dimanche 14 : 70e kermesse au Sacré-Cœur de Janval 11 h 00 Messe au Sacré-Cœur. Attention : pas de messe à St-Jacques ! Mercredi 17 : 18 h 30 Messe de la St Yves présidée par Mgr LEBRUN Saint Rémi 20 h 30 Formation paroissiale, évangile de St Jean : « Donner le vie », église du Sacré-Cœur de janval Samedi 20 : 16 h 00 Rencontre des jeunes Chrétiens de Dieppe (collège) à Janval 18 h 30 Messe au Sacré-Cœur de Janval Dimanche 21 : 11 h 00 Messe à St-Jacques, baptême des élèves de primaire et des collégiens Mercredi 24 : 19 h 30 Préparation à la confirmation

20 h 30 Formation paroissiale, évangile de St Jean : « Le roi d’amour enchainé », église Notre Dame des Grèves au Pollet

Saint Sacrement :

Samedi 17 : 16 heures Profession de foi des jeunes de la Providence à St-Jacques 18 h 30 Messe au Sacré-Cœur de Janval

11 h 00 Messe à St-Jacques Coupe St-Jacques au golf de Dieppe, en l’honneur de Richard Bréant

Mercredi 21 : 20 h 30 Formation paroissiale, évangile de St Jean : « Jésus victime et sauveur », église Notre Dame des Grèves au Pollet

Samedi 27 : 18 h 30 Messe à St-Aubin à Neuville 20 h 00 Rencontre des jeunes Chrétiens de Dieppe (lycée)

Jeudi 22 : Rencontre des Jeunes couples à Janval

Dimanche 28 : Fête des mères

Vendredi 23 : Solennité du Sacré-Cœur, Messe au Sacré-Cœur à 18 h 30 suivie d’un apéritif dînatoire

Lundi 29 : 15 heures Goûter des ainés salle paroissiale à Neuville

Samedi 24 : 16 h 00 Profession de foi à St-Jacques 18 h 30 Messe à St-Aubin à Neuville 20 h 00 Préparation à la confirmation

Mercredi 31 : Visitation de la Vierge Marie 18 h 30 Messe à Bonsecours 20 h 30 Formation paroissiale, évangile de St Jean : « Engendrés en Dieu », église du Sacré-Cœur de Janval

JUIN Samedi 3 : 21 h 00 Messe des Vigiles de Pentecôte à St-Jacques 20 h 15 Confirmation des adultes du diocèse à Forges les Eaux

Jeudi 11 : 20 h 00 Rencontre des Jeunes couples à Janval

Mercredi 7 : Retraite de 1re communion à Neuville

18 h 30 Messe à la chapelle de Bonsecours. Remise de la croix aux jeunes qui font leur profession de foi.

Mercredi 14 : Retraite de profession de foi à Thibermont

Jeudi 25 : ASCENSION

Dimanche 4 : PENTECÔTE

Samedi 13 : Centenaire des apparitions de la Sainte Vierge à Fatima

Mardi 13 : Retraite de profession de foi à Thibermont

Dimanche 18 : 11 h 00 Messe d’action de grâce pour les jeunes qui ont fait leur profession de foi à St-Jacques, 1res communions 2e tour des législatives

Mercredi 10 : 20 h 30 Formation paroissiale, évangile de St Jean : « Dieu demeure en nous », église du Sacré-Cœur de Janval

Vendredi 12 : Forum des métiers d’art à St-Rémy

Dimanche 11 : 11 h 00 Messe de 1re communion à St-Jacques 1er tour des législatives

11 h 00 Messe du jour à St-Jacques

20 h 30 Formation paroissiale, évangile de St Jean : « Soif d’unité », église Notre Dame des Grèves au Pollet Vendredi 9 : 19 h 30 Préparation à la confirmation Solennité de la Sainte Trinité : Samedi 10 : 18 h 30 Messe de 1re communion à St-Aubin à Neuville

Dimanche 25 : 11 h 00 Messe d’action de grâce pour les jeunes qui ont fait leur profession de foi à St-Jacques, 1res communions Mercredi 28 : 20 h 30 Formation paroissiale, évangile de St Jean : « Appelés à pardonner », église Notre Dame des Grèves au Pollet Jeudi 29 : Retraite pour les confirmands à St Wandrille

Juillet Samedi 1er : Kermesse de l’école la Providence 18 h 30 Messe de confirmation des jeunes de la paroisse présidée par Mgr LEBRUN au Sacré-Cœur 21 h 00 Nuit des églises au Pollet Notre dame des Grèves Mardi 4 : 18 h 30 Messe avec le groupe SUF Giorgio Frassati à la chapelle St François Mercredi 5 : 20 h 30 Formation paroissiale, évangile de St Jean : « Rencontrer Jésus au quotidien », église Notre Dame des Grèves au Pollet Samedi 8 : 18 h 30 Messe à St-Aubin à Neuville


13

ASSOCIATIONS ET MOUVEMENTS ACTION CATHOLIQUE INDÉPENDANTE Bénédicte Carment, benedictecarment@wanadoo.fr Claude Rasset, claude.rasset@laposte.net L’ACAT (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture) : Maddalena PIART et sœur Anne-Sylvie madda. ms3@gmail.com ACTION CATHOLIQUE OUVRIÈRE Willy Dijkman, fam.dijkman@wanadoo.fr ARCHE D’ECORCHEBEUF  2 Chemin du Château, 76 590, Anneville-sur-Scie, 02 35 04 40 31 LIBRAIRIE ET ARTICLES RELIGIEUX  dans l’église Saint-Jacques, colette. brochard76200@gmail.com CCFD – TERRE SOLIDAIRE  Jean-Louis Meuric, jean-louis.meuric@wanadoo.fr CONFÉRENCE DE SAINT-VINCENT-DE-PAUL  Marie-Jo Creton, m2jlcreton@hotmail.fr EDC (Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens) contact : Jean-Christophe ROMATET jean-christophe.romatet@orange.fr ÉCOLE, COLLÈGE, LYCÉE LA PROVIDENCE 02 32 14 61 46 École (Laura Guyomard), ecole.providence.dieppe@gmail.com Collège-lycée (Christophe Robuchon-Lee), providence.dieppe@wanadoo.fr ÉQUIPES DU ROSAIRE  Jacques de Boishebert, 02 35 84 76 41 ÉQUIPES NOTRE-DAME  Sophie et Pierre-an NGUY'EN, sophienguyenbouche@gmail.com EQUIPE RICHARD SIMON  Guy de Galembert, guy. de-galembert@orange.fr FOI ET LUMIÈRE  Matthieu Dumont et Christophe Bailly, bailly.chr@wanadoo.fr

GROUPE DE PRIÈRE DES MÈRES DE FAMILLE  Claire Letot, kler.letot@gmail.com Sophie N’Guyen Son, nguyen-son@club-internet.fr HÉBREU BIBLIQUE  Daniel Joly, mimikkado@orange.fr JEUNES PROFESSIONNELS  Rémi Duplouich, remi.duplouich@wanadoo.fr KERMESSE DU SACRÉ-CŒUR Pierre Legros, pierleg76@yahoo.fr MONASTÈRE DE THIBERMONT hotellerie.thibermont@augustines.fr MOUVEMENT DES CHRÉTIENS RETRAITÉS Neuville : Jean Bouley, bjbouley76@wanadoo.fr Dieppe et Janval : Marie-Louise Armandy, 02 35 84 24 52 MOUVEMENT SÈVE Bernard et Thérèse Devos, bdevos76@wanadoo.fr ORGANISTES Sacré-Cœur : Robert Bigot, anrobfloris@aol.com Guillaume Hénin, ghenin77@gmail.com Saint-Jacques : Jacques Duchâteau, jacques.duchateau@laposte.net LE PARTAGE D’ÉVANGILE THÉRÈSE DEVOS bdevos76@wanadoo.fr PÈLERINAGES À LOURDES (diocésain, Rosaire) : inscription à la paroisse SCOUTS ET GUIDES DE FRANCE (DIEPPE) François Canu, francois.canu@wanadoo.fr SCOUTS ET GUIDES UNITAIRES DE FRANCE (DIEPPE) Jean et AC Bazin, sufdieppe@gmail.com SECOURS CATHOLIQUE Jean-Claude Michel : j-c. michel-76@orange.fr Jacques Delpierre : j.ch.delpierre@outlook.fr SITE INTERNET Olivier Tailleux, olivier.tailleux@wanadoo.fr ŒCUMÉNISME, UNITÉ DES CHRÉTIENS Église Réformée de France : Andrew Rossiter, andrew. rossiter@orange.fr

ARMÉE DU SALUT : Xavier et Gaëlle Bosiger, postedieppe@armeedusalut.fr DIALOGUE INTERRELIGIEUX Voir avec le P. Geoffroy et Seyfettin Bulut (seyfettin.bulut@hotmail.fr) PATRIMOINE CHRETIEN A DIEPPE Comité de Sauvegarde St-Jacques, St-Rémi Christiane Le Her christianeleher@gmail.com Association de Sauvegarde de la chapelle de Bonsecours Serge Lannier sergelannier@bbox.fr Comité de conservation et d’Utilisation de la Chapelle de Puys Frédérique Renauld, chapelle.puys@orange.fr Association des Orgues de Dieppe (AREGOST) Jacques Duchateau, jacques.duchateau@laposte.net

Secrétariat Paroissial 02 35 84 21 65 4 rue Sainte Catherine 76 200 Dieppe Le secrétariat est ouvert du mardi au vendredi de 15 heures à 17 h 30 et le samedi de 10 heures à 12 heures http://catholiquedieppe.fr

paroisse@catholiquedieppe.fr

Facebook : Paroisse Saint Jean Paul II de Dieppe

NORMANDIE RENOVATION Restauration de Monuments Historiques Restauration de Monuments Historiques et du Patrimoine ancien et du Patrimoine ancien Maçonnerie Pierre de Taille

INFORMATIQUE & SONORISATION

76200 DIEPPE 1 Avenue Bénoni Ropert Tél. : 02.35.84.55.80 Fax : 02.35.84.15.08 E-mail : alphason@laposte.net www.alphason.fr

Maçonnerie Pierre de Taille

TOSHIBA TEC EUROPE IMAGING SYSTEMS S.A. Parc Euro Channel 76370 NEUVILLE-LES-DIEPPE

www.normandie-renovation.com

RÉNOVER INNOVER

POURQUOI PAYER PLUS CHER, SI MIDAS PEUT LE FAIRE ?

2, Avenue Gambetta 76200 DIEPPE Tél. 02 35 84 04 24 1225@midasfrance.net

6, rue Pierre-Gilles de Gennes Les Portes de l’Ouest 6, rue Pierre-Gilles de Gennes 76 150 SAINT-JEAN-DU-CARDONNAY Les Portes de l’Ouest Tél. 02 35 76 40 20 - Fax 02 35 81 80 66 76150 SAINT-JEAN-DU-CARDONNAY Email : rouen@normandie-renovation.fr Tél. 02 35 76 40 20 - Fax 02 35 81 80 66 www.normandie-renovation.com Email : rouen@normandie-renovation.fr

NIAGARA

FRUITS PRIMEURS

La gouttière polyvalente par excellence

LOUVET JAD COUVERTURE

Entreprise Indépendante agréée DAL’ALU 149 rue Ampère - 76550 OFFRANVILLE T : 02 35 04 46 36/ F : 02 35 04 54 55 P : 06 22 77 70 02 Site : www.dalalu.fr/louvet.jad Email : louvet.jad@reseau.dalalu.fr

Cours Bourbon - MARTIN-EGLISE 76376 DIEPPE Cedex Tél. 02 35 06 88 90 Fax 02 35 84 93 7 7

E LECTRICITE GENERALE SARL CHAUFFAGE ALARME AUTOMATISME QUALIFELEC

PLUS DE 3 00 BIEN S SU NOTR R E SITE

ANTOINE DURAND Tout compris Plat + Dessert + Boisson

14,90 e Centre commercial du Belvédère DIEPPE - 02 35 84 67 00 - www.buffalo-grill.fr

Prosper MOHR

ZAC de la Maison Blanche - 76370 Grèges Tél. : 02 35 04 08 79 - Fax : 02 35 04 40 35 Mob. : 06 08 88 33 16 durand.greges@orange.fr

WWW.MARINEIMMOBILIER.COM 32bis, Avenue Jean Jaurès 76200 Dieppe Tél. : 02 35 04 02 34


14

Uni

Cité HORAIRE DES MESSES

TOUS

LES DIMANCHES,

11 h 00,

MESSE À SAINT-JACQUES

EN ALTERNANCE

LE SAMEDI SOIR,

à 18 h 30

entre le Sacré-Cœur de Janval et Saint-Aubin de Neuville

AVRIL 22 Sacré-Cœur de Janval 29 Saint-Aubin de Neuville MAI 6 Sacré-Cœur de Janval 13 Bonsecours 20 Sacré-Cœur de Janval 27 Saint-Aubin de Neuville JUIN 10 Saint-Aubin de Neuville 17 Sacré-Cœur de janval 24 Saint-Aubin de Neuville JUILLET 1er Sacré-Cœur de Janval 8 Saint-Aubin de Neuville 15 Sacré-Cœur de janval 22 Saint-Aubin de Neuville 29 Saint Martin (Martin-Eglise) LES MESSES EN SEMAINE

Ces horaires habituels peuvent changer avec le programme publié chaque semaine. Certaines de ces messes sont suivies de L’ADORATION EUCHARISTIQUE, avec la possibilité de SE CONFESSER.

Lundi 18 h 30 Saint-Jacques Mardi 8 h 30 Saint-Jacques 10 h 00 Hôpital Mercredi 8 h 30 Saint-Jacques 9 h 00 Saint-Aubin Jeudi 11 h 00 OPAD EPHAD* 18 h 30 Saint-Jacques Vendredi 8 h 30 Saint-Jacques 14 h 45 Château Michel

*En alternance chaque semaine entre l’OPAD rue de Dijon et l’EPHAD rue Bonvoisin, à Dieppe

LES MESSES AU MONASTÈRE DE THIBERMONT Lundi 18 h 30 Mardi 11 h 30 Mercredi 11 h 30 Jeudi 18 h 30 Vendredi 11 h 30 Samedi 11 h 30 Dimanche 11 h 00

BAPT̀ÊMES 3 décembre Sacré-Cœur Anamélia SOFADJI 8 janvier St-Jacques Louis GEFFROY 14 janvier St-Aubin Célya CARON Sacré Cœur Elisabeth PRADOS 22 janvier St-Jacques Lucie DEMAY DUVAL 28 janvier Sacré Cœur Messalina PILON 4 février St-Aubin Louis DUBOS Antonin CACHEUX 11 février Sacré Cœur Noé DEHAYS HAVARD 18 février St-Aubin Mélina PESQUET Martin Eglise Axel SPECHT St-Aubin Gabrielle LETELLIER Adresse : Monastère Sainte-Marie, 22 Chemin des Meuniers, Thibermont, 76 370 Martin-Église Téléphone : 02 35 04 66 90 – Mail : communaute.thibermont@ augustines.fr

St-Aubin Djino BOUTELEUX 19 février St-Jacques 10 heures Nathan HOUZARD 26 février St-Jacques 12 h 30 Yliana HEROUX

INHUMATIONS

Rene JOUAN, Roland PESQUET 9 janvier : Therese DEBOOS 11 janvier : Jean-Michel HY, Michele DEFACQUE 13 janvier Marguerite TETE, Romain GOULEY

3 mars : Jacqueline HERBILLE, Jacqueline DUPRE 6 mars : Nicole HAMEL, Monique GUILLON 8 mars : Philippe DORE 9 mars : Claude VIGNESOULT Françoise SIMEON

1er décembre : Solange FERMENT, Ginette ALEXANDRE

16 janvier : Jacques LAUGER, Sylvie DARTY

2 décembre : Emmanuelle GODE, Denise LABADIE

18 janvier : Cedric RATIEVILLE

13 mars : Jean-Pierre ABGRALL

19 janvier : Jean-Claude MUTEL

16 mars : Jean-Marie QUEVAL, Maryse CAYROLLE

5 décembre : Marie STIBE 7 décembre : Micheline LARCON 8 décembre : Henriette GROUT, Milan LEFEBVRE 9 décembre : Daniel VEPIERRE 12 décembre : Yvette FISSET 13 décembre : Paulette CANFEURE Marie-Thérèse M’BANGO

20 janvier : Lionel DUBUS 23 janvier : Ginette MABILLE 23 janvier : Charline HAYEZ 25 janvier : Christiane ROOSEL 26 janvier : Klebert QUANTIN

10 mars : Philippe LIENARD

17 mars : Solange HAMEL 20 mars : Bernard ROUSSELIN, Micheline MICHEL, Renée ALLAIS, André CALBRY 23 mars : Denise DEHAIS, Claude LEROY

27 janvier : Michel REAUX, Nelly DOUAY

24 mars : Victor TREBOT, Chantal LECONTE

15 décembre : Odette MASURIER

30 janvier : Francoise ARGENTIN

25 mars : Yanik SERAFFIN

16 décembre : Alain BURIOT, Christiane MANGIN, Jean-Baptiste NEPVEU

1er février : Eugenie DORE Georgette GUILLAUME

19 décembre : Marie-Thérèse BOUCHEt, Cécile BOUILLON

2 février : Claire CREVON, Stephanie ANGER, Yvonne DUBOIS

20 décembre : Yvonne GATTO, Fernand FRESNE

3 février : Therese BOUST

21 décembre : Monique HEBERT

9 février : Odile BUSSCHAERT, Guy ARDON

22 décembre : Marie-Thérèse ANTHEAUME

10 février : Emilienne OZOUF

23 décembre : Monique LAVENTIE

13 février : Josette CUCQ, Marcelle CHAMBAULT

26 décembre : Roland SOMENZI 27 décembre : Monique BASLE 28 décembre : Michel WARNIER, Bruno SOUDE 30 décembre : Bernard CHEVALIER, Simone GODEFROY 2 janvier : Lucienne ROUSSELET, Helene BOULAIS 3 janvier : Laurette ESPAGNOL, Michel DUHAMEL, Serge THIEULIN 5 janvier Janine VALLET, Monique VUMONTOIS 6 janvier :

14 février : Marcelle QUANTIN, Lucien SEGAIN 15 février : Jean Claude JOLY, Alain COISPEL 16 février : Pierre BUZELIN 17 février : Guy GENET 20 février : Christophe CAREL 21 février : Yvette PREVOST 22 février : Clémentine DEBOCK 2 mars : Marie Françoise BENARD Rose Marie LEFEBVRE

Père Geoffroy de la Tousche gdelatousche@club-internet.fr Diacres : Daniel Lesueur : daniellesueur@sfr.fr Christian L’Orphelin : thelefega@orange.fr Guy Vanderplaetsen guy.vanderplaetsen@orange.fr Les diacres, parmi leurs missions, comme les prêtres, peuvent célébrer les baptêmes et les mariages.

DIEPPE CITÉ Dieppe Cité : Régie Pub : Dieppe Cité/ic4. Photos : Marie Boissel, Olivier Tailleux, adobe fotolia, Shutterstock, agence Ciric Comité de rédaction : Marie et Frédéric Boissel Pierre Chaudemanche, Perrine de Saint-Germain Marc Jannot Sébastien Pagnier Joël Tanguy Adresses du journal : 4 rue Ste Catherine 76 200 Dieppe dieppecite@gmail.com Impression : ic4 : 24, rue Léon Rogé, BP 233 76 204 Dieppe CEDEX. Tél. 02 32 14 07 54 Directeur de la publication Abbé G. de la Tousche. Date de parution et dépôt légal : décembre 2016. ISSN : 2 270-437X.


Cité

Publi

Merci aux entreprises dieppoises qui nous soutiennent :

S. A .S au capital de 500 000 € - Siret 562 750 059 00056 - Na

14, Avenue Normandie Sussex - BP 70 - 76202 DIEPPE Cedex • Tél. : 02 32

S. A 750 .S au059 capital de 500 000 € - Siret 562 750 059 00056 FR - Naf 4673B TVA intracommunautaire FR 12 562 750 059 S. A .S au capital de 500 000 € - Siret 562 00056 - Naf 4673B - TVA intracommunautaire 12 562 750- 059

Normandie Sussex •- BP - 76202 Tél.84: 02 51 51: contact@etsmarchand.fr • Fax : w 02 w 35 84 14, Avenue Normandie Sussex -14, BP Avenue 70 - 76202 DIEPPE Cedex Tél.70 : 02 32 90 DIEPPE 51 51 • Cedex Fax : 02• 35 5132 1490 • Email w 51 . m14a•rEmail c h :acontact@ nd-d

archand-dieppe.coD mI E P P E • R O U E N w w w . m a r c h a n d - d i ewpw p ew. .cm om

D I E P P E

R O U E N

D P A P EV R• E R O U E N L EI E H

L E

H A V R E

imprimerie studio graphique

33, Avenue des Canadiens 76370 Neuville lès Dieppe

Plomberie Chauffage central

7 Avenue Normandie Sussex - 76200 Dieppe Tél. 02 35 84 32 06 • Fax 02 35 06 29 44

Tél. 02 35 84 81 68 Fax 02 35 40 24 30 Plomberie, Chauffage, Sanitaire, Ramonage

e-mail : sas.herpin@wanadoo.fr

3 sites pour mieux vous servir ! DIEPPE

GAMACHES

02 32 14 07 54 03 22 30 00 97 02 35 50 98 00 imprimerie-bresle@ic4.fr contact@ic4.fr

FORGES LES EAUX

02 32 89 04 70

imprimerie-forges@ic4.fr

http://www.ic4.fr

SALLE DE BAINS DRESSING ELECTROMÉNAGER SERVICE APRÈS-VENTE PIÈCES DÉTACHÉES

Tél. 02 35 82 45 50

Télécopie 02 35 82 75 44

cuisine.cordier@wanadoo.fr

ry

Couverture Sanitaire

Grande-Rue - 76200 Dieppe

M

AR CH AN

D

Th ier

ConTrôle TeChnique du Belvédère Centre Commercial Auchan (en face du Drive)

06 59 30 69 53

MARCHAND Thierry Peintre en bâtiment

Tél. 02 32 90 99 76

15 rue de la Bastille 76370 Neuville-lès-Dieppe

controle.technique.belvedere@gmail.com

PRESSING

10 rue Victor Hugo 76200 DIEPPE

Epicerie fine - Torréfacteur - Fromagerie - Cave

Tél. : 02 35 40 13 63

16, rue Saint-Jacques 76200 Dieppe

Tél. : 02 35 84 22 55

9h00-12h30 et 14h00-19h00 du lundi après-midi au samedi

E-mail : epicerie.olivier@wanadoo.fr www.olivierdieppe.com

Menuiserie réinventons

Articles de déco • Composition florale Plantes vertes • Fleurs coupées 44, Avenue Jean Jaurès 76200 DIEPPE

Tél./Fax : 02 35 17 06 97 Mail : emmanuelle.delporte@fleur-avenue.fr

LE CALVADOS

notre métier

CUISINE TRADITIONNELLE

Cabinet Patrick et Pierre HOORNAERT Avec l’épargne AXA, nous vous assurons un revenu sans soucis ! De plus votre argent reste disponible ! Contactez-nous dès maintenant ! Frais réduit et rendement intéressant ORIAS : 07014145 1400 6293 -- ACPR 61 rue Taibout, 75009 Paris

BAR BRASSERIE SALON DE THÉ

Zone Industrielle Louis Delaporte - Zone Verte 76370 ROUXMESNIL BOUTEILLES Tél. : 02 35 84 35 10 - Fax : 02 35 40 24 89

93 Grande Rue - 76200 DIEPPE

 Tél. : 02 35 84 20 11  lecalvados@orange.fr

sabotprieur@wanadoo.fr

Distributeur Agréé

7 B, Z.I. Bleue Louis Delaporte 76370 ROUXMESNIL BOUTEILLES

Tél. 02 35 84 73 51 Fax 02 35 06 18 14

Davigel SAS - BP 41 - 76201 Dieppe cedex


Intense 16

Cité

RENCONTRE

L‘éthique au cœur Jean-Philippe Rigaud nous accueille aujourd’hui avec la retenue d’un homme confronté chaque jour au prix de la vie, à ses drames et ses espérances. Médecin réanimateur au sein du service de réanimation de l’hôpital de Dieppe, notre docteur parle avec douceur, avec une voix déterminée qui exprime confiance et compréhension.

sanctuaires contre les injustices, les inégalités et les pauvretés. Et que les soignants restent les ultimes protecteurs des personnes vulnérables. Conserver cette notion à l’esprit c’est préserver la dignité des malades mais aussi celle des professionnels dévoués à leur prise en charge. De la bienveillance à la bientraitance, en passant par l’écoute de tous et l’étude des différentes options qui peuvent parfois se présenter pour chaque situation, c’est toujours une œuvre collective qui pose son regard sur chaque personne.

Est-ce cette fonction qui l’a amené à devenir responsable du Conseil d’éthique de l’hôpital ? À n’en pas douter, ce métier de l’urgence, du professionnalisme et de la mise à jour permanente des évolutions de la médecine et des traitements, place le Docteur Rigaud dans un positionnement stratégique. Et la stratégie, c’est précisément avoir une position collective concertée sur chacune des situations que le Conseil d’éthique reçoit à examiner. Jean-Philippe Rigaud se met alors à l’écoute, dirige les échanges, et propose des décisions qui seront ensuite présentées à la direction de l’établissement.

Cette rencontre ne nous laisse pas indifférents. Elle touche le cœur de notre vie, elle nous oblige à repositionner des réponses trop tranchées à des questions infiniment plus complexes que ce que nous pensions avant de le rencontrer. L’homme aime la vie. Chaque vie est unique. Notre médecin, curieux du mystère de l’homme et de tout homme, semble mener le combat de la douceur pour toujours garder la patience et poser le regard le plus juste sur chaque situation. C’est une vraie leçon pour nous, d’autant plus forte qu’il ne nous la présente pas comme telle ! Nous la recevons et nous l’en remercions.

Mais c’est quoi au juste le conseil d’éthique ? C’est une instance de l’hôpital, composée d’une vingtaine de personnes : des professionnels de santé, des représentants de l’administration et des usagers, l’aumônier (Sœur Jean-Thérèse). Le Père Geoffroy de la Tousche y participe comme membre invité. Ce conseil qui se réunit tous les trois mois pendant 2 heures, réfléchit aux problématiques nouvelles qui se présentent au cœur de l’hôpital : la présentation et l’application des nouvelles lois sont un sujet fréquent. Ainsi les dernières rencontres du Conseil ont essentiellement tourné autour de la loi Clayes-Leonetti sur la sédation profonde, la fin de vie, l’obstination démesurée des soins, le rapport aux familles, la dignité de la personne hospitalisée. Avec grand cœur, le docteur reste dans la réserve nécessaire à ce sujet mais nous livre que les échanges des membres du Conseil ont permis de bien saisir les différents enjeux de cette nouvelle loi. Récemment encore il a été question des Directives Anticipées et de la nomination d’une Personne de Confiance. Si 95 % des Français assurent que ces dispositions sont importantes, 88 % d’entre eux reconnaissent ne

Cette rencontre ne nous laisse pas indifférents. Elle touche le cœur de notre vie, elle nous oblige à repositioner des réponses trop tranchées à des questions infiniment plus complexes pas les avoir appliquées. Comment donc communiquer simplement, sans alarmer, l’ensemble des personnes entrant chaque jour dans les hôpitaux, sur ces sujets qui forcément touchent à la souffrance et à la mort ?

de répondre à celle-là : quelles informations doivent figurer sur le bracelet ? Le Docteur Rigaud nous laisse sur notre faim pour bien faire valoir que l’éthique est toujours plus complexe que ce que l’on veut bien en dire et en comprendre.

Parmi les autres sujets sur lesquels s’est penché le Conseil d’éthique, notons la question du bien-fondé du bracelet d’identification destiné à sécuriser les prises en charge des personnes hospitalisées en évitant les risques de confusion d’identités. Par exemple, les nouveau-nés et les personnes âgées démentes reçoivent ces bracelets mais pourquoi faudrait-il les généraliser pour tous les patients y compris pour ceux qui peuvent décliner leur identité ? Les questions qui se posent ne sont pas anodines et les réponses sont multiples et adaptées à chaque situation. Essayez

Parfois, le Conseil est aussi appelé par un service de l’hôpital pour étudier une situation compliquée concernant une personne hospitalisée et/ou ses proches. Il arrive aussi que certaines personnes ou certaines confessions opposent des principes « non-discutables » à des pratiques de soin. Les équipes médicales peuvent alors être mises en grandes difficultés, morale et professionnelle, entre leur obligation de soin et le refus de ces soins. À la question : « que dit la loi ? », il faut répondre par l’esprit, la mesure et la souplesse. Au cœur de tout cela, Jean-Philippe Rigaud rappelle que l’hôpital demeure un des derniers

Au cœur de cette cité dans la cité, dans cette structure qui ne s’arrête jamais pour toujours être au service de l’humanité sans aucune condition ni aucune obligation, il est beau, bon et réconfortant de savoir que cette éthique du cœur habite les professionnels de notre santé. Bien sûr, nous aurons tous un exemple à donner pour prouver le contraire. Mais si nous commencions nous aussi par avoir l’éthique du cœur ? Ce serait une belle continuité, hors hôpital, pour vivre dans notre société avec ces repères que nous serons heureux de trouver lorsqu’un jour, indubitablement, l’un de nos proches ou nous-mêmes y entrerons.

Par Perrine de Saint-Germain, photos Marie Boissel

Dieppe cité 62  

Le journal de la paroisse Saint Jean Paul II de Dieppe

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you