Page 56

papamamancitroen.com_50

Bien que tout cela contribua à dédramatiser le fonctionnement des voitures à une époque où il était encore bien mystérieux, Lamming 118 rappelle que pour André Citroën « ces jouets ne visaient qu’à - pardonnez-nous l’expression - la « Citroënisation » des enfants, de leurs jouets, et donc, à travers eux, de la vie familiale, et de leurs pères, acheteurs potentiels. (…) Il ne manquait plus, en effet, que des meubles « Citroën » en acier bien émaillé dans la chambre des enfants, pour que la conversion soit complète ».

Distribution et promotion des « Jouets Citroën » Catalogues Les Usines Citroën éditent leurs propres catalogues de jouets et comme on le verra plus bas les concessionnaires et agents de la marque sont les premiers impliqués dans leur distribution. Rapidement, les « Jouets Citroën » apparaissent en bonne place dans les catalogues des grands magasins comme la Samaritaine. Les « Citroënnette » Les « Citroënnette » jouèrent aussi un grand rôle dans la promotion des « Jouets Citroën » et la création d’attachement à la marque avec notamment : • Une présence systématique sur les stands Citroën lors des salons de l’automobile, • Des versions spéciales de « Citroënnette » sans mécanismes et proposées aux photographes et aux manèges, • L’organisation de nombreuses courses pour enfants aux Jardin des Tuileries lors de l’Exposition de l’Enfance en 1926 119, aux Invalides ou encore sur les planches à Deauville.

118 Lamming (1990), Les Jouets Citroën, Maeght éditeur p. 11 119 Bulletin octobre 1926 N°34 p407

Cas de l’automobile et de Citroën

Profile for Didier Rols

Papa Maman Citroën  

Pourquoi créer chez l’enfant de l’attachement à une marque pour adultes ? Le cas de l’automobile et de CITROËN.

Papa Maman Citroën  

Pourquoi créer chez l’enfant de l’attachement à une marque pour adultes ? Le cas de l’automobile et de CITROËN.