Page 1

« Etre ignoré participe au droit d’exister pour soi, Au même titre que celui d’être incompris ou plébiscité. Sans idéologie autre que la sienne. » Didier Desmet, Artiste IMC.


Te Awarua [2004] Création de Didier Desmet

Durant mon parcours personnel, j’ai pu, en dehors des sentiers battus, découvrir le beau. Je ne parle pas ici du beau commun mais de celui que l’on devine et envisage : Le beau Imparfait. Comme j’aime l’écrire : « L'imperfection restera à jamais la plus belle des perfections. » Dans cette optique, à travers mon travail, qu’il soit écrit, photographié ou autre, je laisse ma perception du beau guider mes choix. Mon œil devient ainsi mon unique outil. C’est donc, au milieu d’écrits, photographies et infographies créatives, que mon être à multi-facettes trouve son équilibre. Chaque création a traversé les ruelles sinueuses, parfois sombres, de mon esprit avant de voir le jour. Tel un gamin, je laisse mon imagination, non formaté par un apprentissage bêtifiant, créer et s’amuser avec la couleur et la lumière. Je laisse, volontiers, mes sens vagabonder à leur gré pour, ainsi, jouer allègrement dans une cour immense qui semble n’avoir aucune limite. Ensuite, je regagne le réel, mélancolique et, parfois, emprunt de souffrance, mais toujours éclaboussé par le beau imparfait. Didier Desmet, Artiste IMC. Juillet 2013

Sommaire Le miroir (Présentation)… Page 01 La photographie… Page 02 L’infographie créative… Page 10 Le dessin… Page 16


Le miroir.

Puis il y a eu la rencontre avec Renaud Lille, un acteur et metteur en scène de Lille. Il avait besoin d’une structure pour créer et moi, de travailler. C’est ainsi qu’en 2001, Nous montâmes La Compagnie Altus. Je m’occupais de l’administratif et de la petite comptabilité. Nous étions une petite compagnie locale qui rapidement a vu les choses en grand. Le premier spectacle prenait forme sous nos yeux. Le temps de la com’ approcha et, tout naturellement, sans réellement me poser de question, je commençais à réfléchir sur un visuel pour l’affiche. N’ayant jamais fait cela, je ramais bien plus que je ne l’aurai pensé. Mais à force de recherches, après m’être appuyé sur des dessins et photos d’autres artistes, j’ai acquis assez de maturité pour m’aventurer seul dans les méandres de la création. C’est ainsi que, tels les spectacles qui, jour après jour, devenaient de véritables joyaux, mes visuels, travaillés et retravaillés, se coloraient de tout le talent que les artistes jetaient sur scène. Très souvent, j’assistais aux répétitions qui me nourrissaient et me galvanisaient pour mes propres créations. Celle belle aventure a pris fin en 2005.

Je vais tenter de me prêter à un exercice que je ne maîtrise pas parfaitement. Il n’est jamais aisé de parler de soi. Cela a toujours été une tâche très compliquée pour moi. Comment ne pas paraître arrogant ou même insignifiant. Mais j’ai appris à mes dépends qu’il est impossible de plaire à tout-le-monde. Je suis souvent, sûrement à tort, réticent à parler de moi, ce qui me vaut d’être un bon confident. Ce qui ne me gêne pas tant que cela ne m’emprisonne pas dans un rôle de spectateur. La nature humaine est stupéfiante voire, parfois, effrayante. J’ai beaucoup à dire, les pensées se bousculent lorsque la bêtise, l’injustice, la barbarie, le racisme et autres intolérances frappent. Je ressens cette violence et celle-ci me consume. Empathique, je préfère me réfugier dans la création. C’est pour cela que mon monde, mon site Internet, existe. Pour, sans oublier, m’évader au milieu de mots, de phrases ou même de courbes que je dompte au gré de mes envies.

Photo de Benoît Sené [2015]

Puis vint un long chemin désertique. Qu’allais-je bien pouvoir faire désormais. Si avant, trouver un emploi était difficile, après quatre années à la présidence d’une compagnie de théâtre professionnelle en tant que bénévole, c’était impossible. Mon curriculum était riche d’expériences mais pauvre sur le papier pour les administrations.

Beaucoup disent de moi que je suis un artiste. C’est donc ainsi que je vais commencer ma présentation :

M’étant, timidement, essayé à la photographie entre 2004 et 2005, j’ai voulu, à travers un blog, les partager et ainsi aller au devant d’inconnus. Les critiques furent dans l’ensemble très bonnes et je me suis donc surpris à aller plus loin en partageant bien plus que mes photos, mais aussi mes écrits, infographies et dessins.

Je suis un artiste qui, très jeune, a préféré le refuge des mots à la noirceur du monde qui l’entourait.

En Avril 2010, un site Internet a remplacé mon blog. J’aime à dire que mon site évolue avec moi car je le façonne à mon image lorsque l’envie de changer m’envahit.

Infirme moteur cérébral (IMC), je me suis toujours efforcé d’avancer sans faire état de mon handicap. Cependant, les obstacles étaient, eux, réels.

Didier Desmet, Artiste IMC. Février 2016 Plongé rapidement dans le dessin lors des après-midi familiaux, je pouvais, et ce afin de compenser mon handicap, passer des journées entières sur le même dessin. C’est ainsi que, armé d’un crayon à papier et d’une gomme, je traçais avec minutie chaque courbe qui composait mon œuvre. Pour tout avouer, je peine à écrire de façon manuscrite. Mon écriture est lourde et lente. Voilà pourquoi, je suis fier des dessins que je réalise car je sais le travail qui m’a été demandé pour les réaliser. Mes études se sont déroulées sans soucis majeur. Je n’étais ni un cancre, ni un bon élève. Je m’asseyais volontiers sur mes acquis et, surtout, près du radiateur. Cette volonté de ne faire que le minimum, m’a mené tout droit en comptabilité. Après quelques mois, le professeur de français m’a demandé ce que clairement je faisais en professionnel et pourquoi je n’avais pas opté pour une générale littéraire. Malgré cela, j’ai continué mes études de comptable et j’ai obtenu mon diplôme sans grande difficulté. Mais j’étais très loin de penser que trouver un emploi pour un jeune handicapé à la marche chaloupée et à la voix hésitante serait difficile, voir impossible. De trop qualifié pour certains, je ne l’étais pas assez pour d’autres et vis-versa. Le miroir

1

http://www.didier-desmet.fr


LA PHOTOGRAPHIE


La photographie. Entre poésie et tableau, la photographie me permet de garder un témoignage de ce que mon regard admire. Je pense chacune d’entre elles, même si la simplicité semble prédominer. Le monde qui m’entoure est sujet de contemplation. Paysages, bâtisses ou objets ravissent mes yeux. Eternel gamin, j’observe, émerveillé, avec un regard nouveau. Certaines techniques numériques acquises de manière autodidacte, m’ont offert la possibilité d’allier le rêve au réel, comme la méthode basée sur le principe du HDR (High Dynamic Range).

La plage de galets sous la neige ou L’attente [2013] Cayeux-sur-mer (Somme - 80410)

Photographie HDR de Didier Desmet

La photographie

3

http://www.didier-desmet.fr


Cabinet de curiosités [2012] Photo de Didier Desmet

Le hâble d’Ault [2011] Cayeux-sur-mer (Somme - 80410)

Promenade de planches enneigée ou La lutte [2013]

Photo HDR de Didier Desmet

Cayeux-sur-mer (Somme - 80410)

Photo de Didier Desmet

La fleur de verre [2012] Photo HDR de Didier Desmet

Clapotis [2012] Photo de Didier Desmet Vue sur le kiosque [2011] Cayeux-sur-mer (Somme - 80410)

Vitrine et illusion [2012] Photo HDR de Didier Desmet

Photo de Didier Desmet La photographie

4

http://www.didier-desmet.fr


Le chat (Félix) [2012] Photo de Didier Desmet

Gand [2009] Belgique

Photo de Didier Desmet

Le bourdon et l’hysope [2012]

Sur la falaise, maison à l’abandon [2005]

Cayeux-sur-mer (Somme - 80410)

Photo de Didier Desmet

Ault (Somme - 80460)

Photo de Didier Desmet

La promenade des planches et les cabines [2011]

Cayeux-sur-mer (Somme - 80410)

Coucher de soleil [2011]

Cayeux-sur-mer (Somme - 80410)

Photo de Didier Desmet

Photo HDR de Didier Desmet

La photographie

5

http://www.didier-desmet.fr


Le coquelicot [2015] Cayeux-sur-mer (Somme - 80410)

Photo de Didier Desmet

Le bateau bleu et la bouée rouge #1 [2016]

Saint-Valéry-sur-Somme (Somme - 80230)

Montée vers la ville [2016]

Saint-Valéry-sur-Somme (Somme - 80230)

Photo de Didier Desmet

Photo de Didier Desmet

Calvaire des marins – L’arbre [2016] Saint-Valéry-sur-Somme (Somme - 80230)

Photo de Didier Desmet

Le phare de Brighton [2014] Cayeux-sur-mer (Somme - 80410)

Photo de Didier Desmet Le phare du Tréport [2005] Le Tréport (Seine-Maritime - 76470)

Le carrousel [2013] Photo HDR de Didier Desmet

Photo de Didier Desmet La photographie

6

http://www.didier-desmet.fr


Les voûtes de la porte de Nevers (XIIIe siècle) [2016] Saint-Valéry-sur-Somme (Somme - 80230)

Photo de Didier Desmet

Le chantier de construction de 24 nouveaux épis sur le front de mer cayolais [2014]

Le banc [2011] Cayeux-sur-mer (Somme - 80410)

Photo de Didier Desmet

Cayeux-sur-mer (Somme - 80410)

Photo HDR de Didier Desmet Les falaises d’Ault [2005] Ault (Somme - 80460)

Photo de Didier Desmet

Rue de la porte de Nevers [2016] Saint-Valéry-sur-Somme (Somme - 80230)

Hâble d’Ault – Vue sur le sémaphore ou L’Amer Sud [2014] Cayeux-sur-mer (Somme - 80410)

La photographie

Photo de Didier Desmet

Photo de Didier Desmet

La fontaine du château d’Eu Vue sur Apollon [2016] Eu (Seine-Maritime - 76260)

Photo de Didier Desmet 7

http://www.didier-desmet.fr


Calvaire et phare du Tréport [2016]

Carrousel du Tréport [2016] Le Tréport (Seine-Maritime - 76470)

Les cabines blanches du Tréport [2016]

Le Tréport (Seine-Maritime - 76470)

Photo de Didier Desmet

Le Tréport (Seine-Maritime - 76470)

Photo de Didier Desmet

Photo de Didier Desmet

Le phare du Tréport et le goéland juvénile [2016]

L'église Saint-Jacques du Tréport [2016]

Le Tréport (Seine-Maritime - 76470)

Le Tréport (Seine-Maritime - 76470)

Photo de Didier Desmet

Photo de Didier Desmet

La photographie

Autoportrait [2016] Photo de Didier Desmet

8

Le pantin de bois ou La lueur [2013] Photo de Didier Desmet

Autoportrait [2016] Photo de Didier Desmet

http://www.didier-desmet.fr


L’INFOGRAPHIE CREATIVE


L’infographie créative. L’infographie fait appel à mon imagination. Un appel qui stimule ma créativité. Conceptuelles, mes créations se veulent métaphoriques et fantastiques. Tout a commencé par l’infographie professionnelle. L’envie de poursuivre mes recherches afin de créer s’est fait de plus en plus ressentir pour finir par exploser. Les motifs (semblables à des mandalas) ont donné vie aux Matriochkas et Kokeshi. Celles-ci me réconcilient avec le dessin. Par la suite sont apparus les Didies dont la famille ne cesse de grandir.

Le P’tit Did’ [2014] Création de Didier Desmet

L’infographie créative

11

http://www.didier-desmet.fr


Dentelle de verre et d’acier #6 [2012] Création de Didier Desmet

Procréation [2012] Création de Didier Desmet

L’infographie créative

Verre rouge : Ombre et lumière #6 [2012] Création de Didier Desmet

Le dôme du palais royal [2012] Création de Didier Desmet

Bloody Mary [2003] Création de Didier Desmet

Hurlement glacial [2012] Création de Didier Desmet

Papillons [2012] Création de Didier Desmet

Papier #1 [2012] Création de Didier Desmet

12

http://www.didier-desmet.fr


Les Kokeshi [2012 – 2015] Création de Didier Desmet

Plumes de ciel #6 [2012] Création de Didier Desmet

Les Matriochkas [2012 – 2015] Création de Didier Desmet

Pierre bleue #7 [2012] Création de Didier Desmet

Les oiseaux [2014 – 2015] Création de Didier Desmet

Plumes de ciel #2 [2012] Création de Didier Desmet

L’infographie créative

13

http://www.didier-desmet.fr


Il existe des créations que l’artiste aime revisiter au gré de sa maturité. Les Didies et les Duos en font partie. Voilà des créations non figées dans le temps, mais, au contraire, qui vivent en évoluant dans une monde en constant mouvement. Les Didies sont de drôles de petits êtres ronds qui s’adaptent à n’importe quel environnement. C’est ainsi que l’on peut les observer dans un univers animal, télévisuel ou encore en super-héros. Ils sont mignons et toujours réalisés sur le même patron. Bien que semblables, chaque Didies a son identité propre. Les Didies sont conçus à l’aide d’une dizaine de formes géométrique. C’est une ligne créatrice que je m’impose pour ne pas dévier de mon objectif qui est de créer plusieurs animaux et personnages identiques et simples. Tel un puzzle, je crée chaque Didies en jouant avec les formes : leurs dimensions et leurs couleurs. J’essaie de retranscrire l’image imprimée dans mon esprit sur la page numérique où s'éveille le Didies. Ces charmantes petites têtes, poilues ou non, sont apparues au court d’un travail de recherche pour créer un personnage qui pourrait incarner mon site Internet. Voilà que Didy, à peine imaginé, donna naissance à une véritable tribu. Depuis, collectionneur dans l’âme, je ne cesse d’en créer de nouveaux et espère en peupler mon site encore longtemps, tout comme en inonder la sphère du web. Tout comme mes Didies, les duos sont réalisés à l'aide de formes géométriques. Leur allure générale reste la même, seuls leurs costumes changent selon l'univers dans lequel je souhaite les inscrire. Ils vont, quant à eux, toujours de paire. Leur population s’accroît au fil des envies.


L’infographie créative

15

http://www.didier-desmet.fr


LE DESSIN


Le dessin. Le dessin a, chez moi, sans cesse déchaîné les passions, même si mes gestes incertains le rendent difficile. Dessiner me demande une grande patience et un effort supplémentaire pour contrôler mes spasmes. Malgré ces mouvements involontaires, je tiens à donner à mes dessins un rendu fini et parfait à mes yeux. En 2013, pour des raisons personnelles, je me suis remis à tracer mes premières lignes. Aujourd’hui, armé d’un crayon et d’une gomme, je désire redonner une chance à cet art que j’ai, à tort, délaissé.

Sérénité [2013] Dessin de Didier Desmet

Le dessin

17

http://www.didier-desmet.fr


Billie Holiday (d'après un portrait de William P. Gottlieb Magazine Down Beat [1947]) [2016] Dessin de Didier Desmet

Sauna [1999] Dessin de Didier Desmet

Inspiration champĂŞtre [2016] Dessin de Didier Desmet

Papa (Marc Desmet - NoĂŤl 2013 [06 06 1960 - 17 09 2014]) [Octobre 2014] Dessin de Didier Desmet

Le dessin

18

http://www.didier-desmet.fr


La solitude de Captain America [2016] Dessin de Didier Desmet

La nudité chez les super-héros. Projet en cours. Les super-héros ont toujours, et ce pour beaucoup, été un refuge lorsque les coups étaient plus difficiles à accepter qu’à encaisser. En ces temps troublés, le monde a besoin d’eux et voit en nombre d’hommes et de femmes des héros. Des héros à échelle humaine. J’ai voulu, à travers ces dessins, montrer la vulnérabilité, voire l’humanité, du héros.

La pudeur de Superman [2016] Dessin de Didier Desmet

En chacun d’entre nous, un héros sommeille.

La repos de Thor [2016] Dessin de Didier Desmet

Le dessin

19

http://www.didier-desmet.fr


EMBARQUEMENT IMMEDIAT ! Passager discret, parfois furtif, rarement clandestin, de trains jamais complètement connus. Voyageur apprécié, incompris ou ignoré, j’arpente les couloirs des trains, billets à la main, sans réellement savoir où je vais. J’observe les visages de leurs occupants et partage avec eux leur voyage. Des liens se tissent à l’image des rires et des pleurs que nous échangeons. Je croise des orphelins et la peur de me reconnaître en eux me submerge. J’entends parler d’enfants battus… d’enfants souillés. Hurlement glacial. J’en ai vu, installés paisiblement sur le quai, regardant, impuissants, leur vie se jouer devant eux. D’autres étaient branchés à des machines, leur train restait à quai. Il est arrivé que certains s’endorment alors que je leur tenais la main. Ils étaient tout simplement arrivés au terminus de leur odyssée. Ces jours là, seul, assis à même le bitume de cette sombre gare que l’on appelle « Deuil », je pleure en espérant les retrouver, plus tard, à bord du train fantôme. Didier Desmet. Décembre 2011


Didier Desmet, Artiste IMC | Dossier d'artiste  

Infirme Moteur Cérébral, je suis un artiste qui, à travers ses photographies, infographies créatives, dessins, textes, vous invite dans son...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you