Issuu on Google+

www.ville-saintemarie.re

n°73

Magazine d’informations de la Ville - bimestriel gratuit janvier/février 2013

AMÉNAGEMENT

Nouvelle vie pour les voiries


SOMMAIRE

07 22

10

Confortons notre dynamisme p 03 > 09

DOSSIER

Vie municipale p 10 > 12

Nouvelle vie pour les voiries

Action sociale p 13

Education p 14 > 21

Aménagement p 22 > 27

Culture p 28 > 29

Loisirs

15

p 30 > 35

Sports

2, rue André Lardy - La Mare 97438 Sainte-Marie Tél. 0262 50 97 47 - Fax 0262 50 96 78

En ce début d'année, vous constaterez que l'actualité de la commune est toujours aussi riche, tant au niveau de la vie municipale, que de l'aménagement ou des animations. Cette dynamique dans laquelle se trouve notre ville s'appuie sur l'action des forces vives de la cité, associations, comités de quartier, agents communaux... et sur le travail qui est mené par l'équipe municipale. À travers le budget communal qui a été voté en Conseil Municipal, nous souhaitons, bien évidemment, conforter ce dynamisme et aller encore plus loin dans le développement de Sainte-Marie. En effet, plus de 73 millions d'euros sont inscrits au budget pour 2013, avec notamment comme axes prioritaires le développement de la Ville, l'épanouissement de nos concitoyens et un meilleur accompagnement social des personnes les plus fragiles. Au niveau de l'aménagement de la Ville, la rénovation des voiries occupe une part importante, avec près de 8 millions d'euros d'investissements. Nous vous proposons un dossier spécial dans ce numéro, afin de voir les grands lignes du programme engagé pour 2013. Par ailleurs, j'ai beaucoup de plaisir à vous proposer ce nouveau numéro du Journal de Sainte-Marie qui, vous l'aurez contasté, évolue. En effet, notre contrat de distribution nous imposant un format plus adapté aux boites aux lettres, nous avons apporté quelques modifications à votre journal en gardant, bien-sûr, vos rubriques habituelles. Bonne lecture.

Directeur de la publication : Christine Vidy rédacteur en chef : Emmanuel Virin rédactioN : Florence Fannio , Marie Lisa, Elisabeth

Maire

Cally, Philippe Aquime, Linda Saci

photos : Gabriel Deroubaix,DR réalisation & impression : AH-SING Sainte-Clotilde - DL N°13948

tirage : 11 000 exemplaires

Retrouvez également toute l’actualité municipale et les informations pratiques de votre ville sur :

facebook.com/saintemariereunion


03

Action sociale VIE MUNICIPALE vie pratique

Le Guide est arrivé !

POUR INFO

Le Guide pratique consultable sur :

Le Guide Pratique de la Ville est sorti. Accompagné d’un plan de la Commune, cet ouvrage est actuellement distribué dans toutes les boites aux lettres.

A

travers cet ouvrage, vous connaitrez tout de l’histoire de Sainte-Marie, de ses lieux de mémoire et autres personnages célèbres qui ont marqué notre Ville. Par ailleurs, vous retrouverez toutes les informations pratiques et utiles concernant

votre vie dans la Ville ou vos démarches administratives. Dans ce guide sont aussi recensés les associations sportives et de quartier, les services municipaux et un panorama complet des dispositifs qui sont à votre disposition dans notre commune. De

www.ville-sa

est

aussi

intemarie.re

même, quelques grands projets municipaux, tels que le PRU, y sont présentés. Enfin, ce guide pratique est accompagné d’un plan où sont détaillés les différents quartiers de la Ville, les lieux incontournables du Centre-Ville et les circuits de bus Citalis.

CYCLONES

Dispositif communal au point Les récentes turbulences cycloniques ont entraîné le déclanchement du Dispositif de Sécurité Communal (DISCOM). Il permet de mesurer, en situation réelle, la réactivité des services communaux.

Magazine d’informations de la Ville -

n°73 - janvier/février 2013

D

ès l’annonce de l’alerte orange par la Préfecture, le Maire a immédiatement mis en place le Dispositif de Sécurité Communal, afin d’assurer une coordination opérationnelle en cas de danger ou de dégâts importants. Fort heureusement ces deux cyclones n’ont pas occasionné de gros dommages sur le territoire, mise à part de fortes précipitations et beaucoup de vent. Ainsi, après la levée des alertes, les services communaux étaient-ils déjà à pied d’œuvre pour vérifier réseaux et équipements publics. Pendant que le service environnement s’activait à nettoyer les quartiers de la Ville. Une réactivité qui a été appréciée par les administrés. www.ville-saintemarie.re


04

Action sociale VIE MUNICIPALE

Comité de quartier

Grande Montée, une équipe impliquée

Depuis l'installation du comité en 2008, les membres se réunissent régulièrement à la Mairie annexe pour évoquer les problématiques du quartier.

D

epuis 2008, les membres du comité de la Grande-Montée sont restés très impliqués dans la vie de leur quartier. Lorsqu'ils se réunissent à la Mairie annexe,qui leur fait office de quartier général, plusieurs thématiques occupent les discussions. Propreté, sécurité, environnement ou encore animation sont autant de sujets qui sont abordés par chacun, dans une démarche

permanente afin d'améliorer le cadre de vie des concitoyens. En cette année 2013, les membres du comité ont pour objectif de faire participer le plus grand nombre d'habitants à la vie du comité. C'est ainsi qu'ils invitent chacun à faire remonter leurs reflexions, doléances et autres idées, afin de contribuer au développement de ce bourg de la Grande-Montée.

Vous pouvez écrire au Comité de Quartier de la Grande Montée, par mail ou en déposant ce coupon dans l'urne située à la Mairie annexe : cqs.grandemontee.village@gmail.com

NOM :............................................ PRÉNOM :............................................................................................ CONTACT :..................................................................................................................................................... SUGGESTIONS / REMARQUES :..................................................................................................................... ....................................................................................................................................................................... ....................................................................................................................................................................... ....................................................................................................................................................................... ........................................................................................................................................................................

Magazine d’informations de la Ville -

n°73 - janvier/février 2013

www.ville-saintemarie.re


05

Action sociale VIE MUNICIPALE conseil municipal

76 millions d’euros de budget pour 2013

a mesure phare de ce budget est le principe de non augmentation des impôts locaux pour les six prochaines années. La commune devrait en effet bénéficier d’une croissance dynamique des recettes dans les années qui viennent, grâce au travail mené avec les services fiscaux et les services de l’INSEE, notamment pour réajuster les chiffres de la population d’ici 2015 ou 2016. La deuxième mesure vise à garantir la fiabilité des comptes. La municipalité a donc décidé d’inscrire au budget les crédits nécessaires pour apurer les créances irrécouvrables à raison de 50 000 € par an pendant 10 ans et pour apurer également la garantie communale apportée avant les années 1990 et versée à hauteur de 1,8 millions d’euros pendant une période de 20 ans. Près de 140 000 € seront donc prévus au budget 2013 pour permettre la comptabilisation de ces opérations d’apurement. La troisième mesure actée par ce budget 2013 concerne l’épanouissement de la population, Magazine d’informations de la Ville -

Valorisation du personnel Plusieurs mesures sociales pour le personnel seront engagées, telles l'attribution d’une participation financière aux frais de mutuelle, la revalorisation de la prime de fin d’année et le financement des actions du COS.

Le budget 2013 de la commune a été adopté lors de la séance du Conseil Municipal du 22 février. En progression de 17% par rapport à l’an dernier, ce budget sera articulé autour de 5 mesures prioritaires.

L

en bref

Bornes numériques multimédias à travers la mise en place d’un programme d’animations dans les quartiers et l’effort particulier qui continuera à être porté sur la propreté de la Ville. Dans ce cadre, 100 000 euros seront consacrés à l’accompagnement des dispositifs «  emplois verts ». Le quatrième axe porte sur le développement de la Ville, autour de la réhabilitation de plusieurs voiries communales, la modernisation des écoles et de la restauration scolaire, la création d’une chaîne d’eau potable dans les quartiers de Moka, Beaumont, La Confiance et la modernisation des équipements sportifs. 24 millions d’euros y seront consacrés cette année. Enfin, la dernière mesure vise à réorienter les activités du CCAS vers plus d’accompagnement et de proximité. Pour 2013, la structure sera amenée à se recentrer sur ses missions d’urgence sociale. Le budget communal prévoit ainsi près de 1,4 millions d’euros de subvention pour les actions menées par le CCAS.

n°73 - janvier/février 2013

L'implantation de bornes d’informations multimédias a été validée. Implantées aux abords des bâtiments publics ces bornes diffuseront contacts utiles, contenus vidéos, informations pratiques en temps réel,...

PROJET DU PLU ARRÊTÉ Le projet du Plan Local d’Urbanisme, qui présente les perspectives de développement de la commune en matière d’habitat, d’aménagement, de développement économique et d’équipement a été arrêté. Ce document, établi après une concertation préalable depuis 2007, sera soumis pour avis aux autorités publiques et consultable en mairie par le public.

www.ville-saintemarie.re


06

Action sociale VIE MUNICIPALE rencontre

Patricia Jacquet, l'amie des bêtes Petite fille, Patricia Jacquet avait déjà une relation particulière avec les animaux. De son éducation et de sa vie, à la ferme, avec ses grands-parents, est née sa passion. Une passion qui l’a poussée à mettre son expérience à la disposition de ses « mascottes » et de celles des autres. Rencontre.

Comment est née cette passion pour les animaux ? J’ai vécu une partie de mon enfance avec mes grands-parents à la ferme. C’était une vie très différente de celle que je vivais avec mes parents, tous les deux commerçants qui, de ce fait, n’avaient pas beaucoup de temps à me consacrer. Mes grands-parents avaient de tout : canards, cochons, oies, et autres animaux qu’on retrouve à la ferme. Si un animal était en général agressif ou déprimé avec toute autre personne, il ne l’était pas avec moi ! Il y avait un lien sentimental très fort entre les animaux et moi. Ils m’obéissaient et je me suis toujours sentie proche d’eux. Cette passion pour les animaux s’est développée au fil du temps et occupe aujourd'hui toute ma vie. Quelles sont les qualités requises pour faire ce métier ? Dans le domaine animalier, il faut avoir le sens de l’observation et de l’écoute. Depuis de nombreuses années, j’ai recueilli des animaux et ils cohabitent facilement avec les autres animaux car ma famille et moi faisons tout pour que règne une atmosphère paisible et agréable dans notre demeure. Il faut également être patient et résistant, il y a beaucoup à faire et toujours rester attentif à tout ce qu’il se Magazine d’informations de la Ville -

passe. Je suis également très rigoureuse sur l’hygiène, la sécurité et le respect de l’environnement. D’où vous est venue l’idée de créer une pension animalière ? J'ai exercé différentes activités mais à un moment donné j’ai eu envie de changer, je me suis posée et j’ai réfléchi à ce que j’avais réellement envie de faire. Mes amis et ma famille m’ont conseillé de faire de ma passion mon métier et avec mes 30 ans d’expérience avec les animaux, j’ai eu envie de créer une sorte de cocon familial pour les animaux. Depuis, j'accueille et prends en charge les animaux, dont les propriétaires ne peuvent s'occuper pendant une certaine période. Les touristes, par exemple, ont ainsi l'assurance que leur animal ne se retrouve pas seul ou perdu pendant qu'ils profitent de l'île. Moi-même, en arrivant à La Réunion il y a quelques années avec 5 animaux, je connaissais par expérience les difficultés et les contraintes que cela pouvait représenter. Aujourd’hui, j'ai en quelque sorte réalisé un rêve en ouvrant cette pension animalière familiale où tout est réuni pour le confort et le bienêtre des animaux.

n°73 - janvier/février 2013

ANIMASCOTTES LES ANIMASCOTTES

UN pension REFUGE pas Une CINQ ÉTOILES comme les autres

Anciennement connu sous le nom de « Chez Tom et Jerry », la pension animalière est un véritable petit cocon que Patricia offre aux animaux de compagnie dans le quartier de Chiendent. Chiens, chats, hamsters, gerbilles, chinchillas, cochons d’inde ou encore lapins sont accueillis et logés dans des pièces conçues pour leur bien-être et leur confort jusqu’au retour de leurs propriétaires.

+ D'INFOS o tt w w w.l e sa n im a sc

e s. co m

www.ville-saintemarie.re


05 07

Action sociale VIE MUNICIPALE

NOCES d'or pour le couple patchié

L’amour,

le secret du bonheur ! Toujours aussi amoureux qu’au premier jour, Christophe et Jeannine Patchié, ont fêté leurs 50 ans de mariage le 3 janvier dernier, entourés de leurs proches.

D

ans le quartier des Cafés le couple Patchié a tissé au fil des années un véritable cocon de bonheur et de complicité, dans lequel ils ont accueilli 10 enfants. Ces derniers sont aujourd’hui les principaux témoins de l’amour que Christophe et Jeannine partagent depuis 50 ans maintenant. La vie n’a pas été qu’un long fleuve tranquille pour l’ancien magasinier et l’ancienne employée communale, mais l’amour et la complicité ont eu Magazine d’informations de la Ville -

raison des difficultés. Tout au long de ces années, le lien qui les unit leur a permis de mener une vie tranquille et heureuse, entourés de leurs enfants. Le 3 janvier, afin de célébrer comme il se doit ces cinquante ans d’union, Christophe et Jeannine ont réuni autour d’eux 140 invités au Restaurant le « Le Beau Rivage ». Une fête qui a été empreinte d’émotion et de joie pour le plus grand plaisir des enfants. « Malgré une éducation un peu sévère, avec mes frères et sœurs

n°73 - janvier/février 2013

nous avons grandi dans une atmosphère remplie de bonheur et d’amour, avec des valeurs familiales sacrées,… » témoigne Françoise Alpou, une de leurs filles. Aujourd’hui, Christophe et Jeannine apprécient de se retrouver les week-ends autour d’un bon pique-nique, entourés de leurs enfants, 25 petits-enfants et 5 arrière petits-enfants. « Car il n’y a pas de plus grand bonheur que d’être tous ensemble, heureux et en bonne santé », rajoute leur fille Françoise. www.ville-saintemarie.re


08

Action sociale VIE MUNICIPALE voeux aux séniors

Amitié et convivialité Le rendez-vous est désormais traditionnel. Chaque année, à l’occasion du nouvel an, la municipalité accueille les séniors de la Ville pour partager un repas de l’amitié. Le rassemblement s’est déroulé le 26 janvier dernier à la salle polyvalente de Duparc.

I

ls sont venus de tous les quartiers de Sainte-Marie pour partager avec le Maire et les élus ce rendez-vous important. Cette année, près de 800 gramounes ont donc répondu à l’invitation du CCAS et de la Maison des Séniors, et certains n’auraient raté cela pour rien au monde. En effet, chaque année, c’est l’occasion pour les personnes âgées de la Ville de se retrouver en toute convivialité, dans une ambiance joyeuse et amicale. Ce moment d’échange et de partage entre les clubs est très apprécié de tous. Au programme de la fête, le savoureux menu a régalé

Magazine d’informations de la Ville -

n°73 - janvier/février 2013

les convives, mais c’est sans conteste l’après-midi dansante qui a enchanté nos séniors. Avec l’orchestre, emmené par l’incontournable Mayos, chacun s’est laissé entraîner au rythme des séga, madison et autre kuduro,... jusqu’à très tard. Cette année encore, les équipes du CCAS et de la Maison des Séniors ont répondu présent pour l’organisation de cette belle journée, aidées pour l’occasion par le club « Nouvelle amitié », qui s’est chargé de la décoration de la salle. Pour les invités, le rendez-vous est d’ores et déjà pris pour la fin d’année.

www.ville-saintemarie.re


09 05

Action sociale VIE MUNICIPALE

MISS MAMIE

Stéphanie,

heureuse lauréate Le 03 mars dernier, les mamies étaient à l’honneur à la salle polyvalente de Duparc. La Ville en partenariat avec le CCAS et la Maison des Seniors organisait l’élection de Miss Mamie 2013 de Sainte-Marie.

A

vant le show, les candidates s'étaient rassemblées pour une dernière séance d’entraînement. Puis direction les coulisses, afin de se préparer pour le moment le plus important, l’entrée sur scène. Maquillée, coiffée et habillée de sa plus belle robe, chacune était enfin prête à défiler devant un public venu en nombre. Sur le podium, les unes après les autres, les neuf candidates ont donné le meilleur d’elles-mêmes, avec grâce et élégance. Elles ont eu droit à trois passages pour tenter de convaincre les membres du jury et le public. Finalement, au terme de plusieurs heures de spectacle, c’est Magazine d’informations de la Ville -

Stéphanie Tamaya, habitante de La Découverte et heureuse mamie de 81 ans, qui a obtenu les faveurs des membres du jury. Un « honneur » pour cette maman de 15 enfants et grand-mère de 47 petits enfants. Entourée de ses deux dauphines, Eglantine Callason et Marlène Duband, la Miss Mamie 2013 s’est ensuite prêtée à une plaisante séance photo sous les flashs de ses nombreux admirateurs présents à la salle polyvalente. Désormais, Stéphanie Tamaya va se préparer pour l’élection de Miss Mamie Réunion qui se déroulera au Tampon dans quelques semaines. Elle espère porter haut les couleurs de sa ville.

n°73 - janvier/février 2013

www.ville-saintemarie.re


Action sociale ACTION SOCIALE

10

CENTRE DE LOISIRS

Vacances animées

Pour les vacances de janvier dernier, les Centres de Loisirs ont accueilli nos joyeuses petites frimousses. Dans les huit centres mis en place par le Centre Communal d’Action Sociale, petits et grands se sont régalés.

L

es vacances estivales ont tenu toutes leurs promesses. Jeux, découvertes et vie de groupe ont ainsi rythmé les journées des marmailles. Comme à chaque fois, chacun a su apprécier et savourer des instants mémorables, en compagnie des amis. Pendant que les petits s'amusaient avec des activités ludiques, pratiques et éducatives,

Magazine d’informations de la Ville -

les plus grands, eux, ont profité des joies du camping à SaintGilles. Le groupe de 14 adolescents, âgés entre 13 et 17 ans, s'est adonné au farniente et aux jeux de plage, dans une joyeuse ambiance amicale et ludique. Entre plage, balades et bonnes parties de rigolade retour en images sur ces joyeuses vacances...

n°73 - janvier/février 2013

www.ville-saintemarie.re


Action sociale ACTION SOCIALE

0511

+ DE PHOTOS ma w w w.v il le -s a in te

Magazine d’informations de la Ville -

n°73 - janvier/février 2013

ri e .r e

www.ville-saintemarie.re


Action sociale ACTION SOCIALE

12

COLLECTE DE SANG

Le don du sang, c’est vital 

L’Etablissement Français du Sang (EFS) organisait des collectes de sang à Sainte-Marie les 31 janvier et 6 février derniers. Lors de ces deux matinées, les équipes de l’EFS étaient bien également disponibles pour répondre aux questions des donneurs.

A

fin de maintenir l’autosuffisance sur l’île de La Réunion, ces deux collectes ont été organisées en ce début d’année 2013, afin de sensibiliser le maximum de Sainte-Mariens sur le don du sang. Un geste simple mais vital pour soigner certaines maladies. Le parking de Cbo Territoria

à la Mare et la Médiathèque ont donc été choisis par l’EFS pour ces premières collectes de l’année. Plusieurs donneurs avaient fait le déplacement, aussi bien pour donner leur sang que pour s'informer. D’autres collectes sont d'ores et déjà prévues en cours d’année à Sainte-Marie.

POUR INFO

Restez inform és des proch collectes à Sa a inte-Marie su ines r: www.ville-sa intemarie.re

rAPPEL

POUR DONNER SON SANG - Vous avez plus de 18 ans - Votre poids est au moins égal à 50 kg - Vous êtes en bonne santé - Vous êtes reconnu médicalement apte au don par le médecin de prélèvement. IMPORTANT : Vous ne pouvez pas donner votre sang si vous avez été transfusé. CONSIGNES : Manger normalement le matin, munissez-vous d’une pièce d’identité. Tous les groupes sont concernés (les groupes A, B, O étant particulièrement recherchés). Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site Internet de l’EFS ou renseignez vous auprès d’un hôpital.

Magazine d’informations de la Ville -

n°73 - janvier/février 2013

www.ville-saintemarie.re


05 13

Action sociale ÉDUCATION

ÉCOLE NUMÉRIQUE

Je blogue, tu blogues,... A l'heure où les pratiques éducatives se modernisent, notamment avec l'École numérique, la mode est aux moyens de communication rapides et pratiques. Entre forums de discussion, des "tweets" ou blogs, les écoles de Sainte Marie se mettent à la page.

D

epuis l'instauration de l'École numérique à Sainte-Marie, les écoles de la Ville mettent en place des moyens modernes de communication, pouvant créer, pour certains, une passerelle entre parents et équipes pédagogiques. Certains établissements, à l'image des écoles Vincent Boyer de la Giroday et Yves Barau, débutent tout juste dans ce domaine, mais les structures du secondaire, comme le collège Adrien Cernaux ou le lycée le Verger, sont déjà bien connectées. En témoigne le blog spécial Cinéma ou la surface iCloud disponibles sur le site web du lycée. Les blogs sont des outils de communication nouveaux dans l’Education et peuvent Magazine d’informations de la Ville -

permettre des échanges pédagogiques entre les équipes de professeurs et les parents. Par exemple les devoirs sont expliqués sur ces blogs, les exercices y sont mis en ligne et les réponses aux diverses questions sont quasiment instantanées (…). Les parents ont alors accès à toutes les informations nécessaires pour aider leurs enfants à bien travailler à l’école (remarques, appréciations, notes, nouveautés, menus de la cantine, …). En s'inscrivant dans cette démarche innovante, les établissements de Sainte-Marie prennent assurément leurs marques dans ce monde du numérique. À la grande satisfaction des élèves qui, pour la plupart, sont déjà des "geeks" avertis.

n°73 - janvier/février 2013

DÉCOUVREZ LES BLOGS adriencerneau.canalblog.com ecoles-stemarie.ac-reunion.fr/el-vbg/ ecoles-stemarie.ac-reunion.fr/yvesbarau/

www.ville-saintemarie.re


14

Action sociale AMÉNAGEMENT ÉCOLE DE MUSIQUE

Premières notes pour l'ÉMIB Le 14 avril 2011, la Ville et tous les différents partenaires, la Cinor, le Conseil Régional et le Département posaient la première pierre de l’École de Musique Intercommunale de Beauséjour (ÉMIB). Un peu moins de deux ans après, c'est désormais un équipement flambant neuf qui a pris place face au collège.

E

nseignants et personnel administratif commencent à prendre leurs marques à Beauséjour. Dans les nouveaux locaux, l'heure est à présent à la programmation des modules de formation qui seront proposés aux élèves à la rentrée. Musique actuelle et traditionnelle de La Réunion, violon, piano, guitare…, l'école

RUE FLACOURT proposera un enseignement divers et varié, complémentaire aux formations proposées ailleurs dans l'île. Avec ce nouvel équipement, le territoire Nord et la Ville de Sainte-Marie se dotent d’un bel outil communautaire, à vocation culturel et de loisirs. L'école de musique débutera les formations à la prochaine rentrée d'août.

RÉFECTION EN COURS INFORMATIONS ET INSCRIPTIONS 15 25 Té l. : 02 62 72 rg us iq ue @c in or.o M ai l : ec ol e. m 32 12 Fa x : 02 62 72 Ro ut ie r su r pl ac e, ru e ou re nd ez -vo us sé jo ur ). au Be ge llè du co Gran Va l (p rè s de di re nd nd i au ve Ho ra ire s : du lu à 18 h0 0 0 h0 14 de et 0 10 h0 0 à 12 H3

NOUVEAU JOURNAL

Bienvenue à CINOR'INFOS Au mois de Février, vous avez pu découvrir le tout premier numéro du « Cinor infos  ». Un journal qui se veut être l’écho de l’action menée par la communauté d'agglomération. Une façon pour les habitants du Nord de mieux connaître la CINOR.

I

nformer, expliquer, et être au plus proche de tous, voilà les objectifs de « Cinor Infos ». Ce premier numéro dresse, en quatre pages, la liste des actions menées sur les trois communes ces quatre dernières années. Des grands projets aux travaux d’extension et de réhabilitation, Magazine d’informations de la Ville -

le « Cinor Infos » nous explique tout, avec des chiffres à la clé. Pour ce premier numéro, la Cinor a proposé un article sur la STEP du Grand Prado et l'ouverture de l'ÉMIB (voir plus haut, ndlr), ainsi qu'un agenda culturel et des coordonnées utiles. Le prochain numéro est attendu en mai/juin.

n°73 - janvier/février 2013

www.ville-saintemarie.re


05 15

Action sociale AMÉNAGEMENT

RUE FLACOURT

RÉFECTION EN COURS Dans le cadre du PRU, des travaux d’aménagements ont débuté au niveau de la partie basse de la rue Martin Flacourt.

cuisine centrale de beauséjour

D

és février, le chantier s’est installé sur l’emplacement de l’ancienne gendarmerie et un nouveau plan de circulation a été proposé aux riverains. L'objectif étant de faire en sorte que la vie du quartier se déroule dans de bonnes conditions pendant les travaux. Après quelques soucis de coordination avec l'entreprise prestataire, les travaux suivent désormais leurs cours. Au programme du Plan de Renouvellement Urbain, l’aménagement de ce secteur est une nouvelle étape dans le projet global établi par la ville. Elargissement de la chaussée et des trottoirs, éclairage public, aire de contournement et enfouissement des réseaux sont les principaux éléments inscrits sur la feuille de route de ce chantier, pour un coût global de plus d'un million d’euros.

Magazine d’informations de la Ville -

Une cuisine pour les Hauts

Les travaux de construction de la nouvelle cuisine centrale située à Beauséjour ont démarré au premier semestre de cette année. Une étape indispensable dans le vaste programme de modernisation de la restauration scolaire entreprise par les services de la Communauté Intercommunale du Nord de La Réunion (CINOR).

A

méliorer, mettre aux normes les locaux, renouveler le matériel et les équipements,... telles sont les ambitions portées par la Cinor dans le cadre de la modernisation des restaurants scolaires sur le territoire communal. Dans cette même démarche, la construction de cette nouvelle cuisine centrale constitue une étape importante, notamment pour les écoles des Hauts de Sainte-Marie. Située en plein de coeur de Beauséjour, cette cuisine moderne s’étendra sur plus

n°73 - janvier/février 2013

de 800 m². L’objectif étant de desservir dans les conditions optimales l’ensemble de ces écoles. Ainsi, en liaison chaude et au plus fort des capacités de production de la structure, se seront plus de 3000 repas qui sortiront quotidiennement des fourneaux. Les travaux de ce nouvel équipement ont récemment démarré, pour une durée d'environ un an et un coût de 4 millions d'euros. La Ville et la Cinor espèrent une livraison de cette cuisine centrale pour la rentrée 2014. www.ville-saintemarie.re


16

Action sociale AMÉNAGEMENT

Photo: Aéroport de La Réunion - Jérôme Balleydier

aéroport

Travaux

sur les pistes Le 4 février, les représentants de l’état et des collectivités partenaires ont donné ensemble le coup d’envoi des travaux de renforcement des pistes de l’aéroport. Un chantier colossal, qui s’inscrit dans le cadre des travaux de modernisation de l’aéroport (2012-2020).

D

LE chiffre 200 millions d'euros C'est la somme qui sera engagée, à minima, dans le programme global d'investissement jusqu'en 2020. Le financement est assuré par l'Union Européenne, l'État, la Région et la Société Aéroportuaire. Magazine d’informations de la Ville -

e manière symbolique, les présidents de la Région, de l’aéroport, de la CCIR, le Préfet et le Maire ont signé l’acte d’engagement, qu’ils ont ensuite scellé dans le bitume qui servira au renforcement des pistes. Cette phase de travaux qui a démarré vise à agrandir et renforcer les pistes actuelles, mais aussi à créer, à terme, de nouvelles aires de stationnement pour les avions longs et moyens courriers. Ces nouvelles aires seront situées vers la partie Est de la plate-forme aéroportuaire. Par ailleurs, le renouvellement du balisage lumineux et la

n°73 - janvier/février 2013

création d'un réseau de collecte et de traitement des eaux pluviales sont aussi prévus. La fin de ces travaux de pistes sont programmés pour fin 2014. Par la suite, dans le projet global de réaménagement de l’aéroport, d'autres chantiers vont démarré, notamment pour moderniser et agrandir les installations existantes. C’est ensuite entre 2016 et 2020 que se déroulera la nouvelle phase d’extension de l’aérogare passager. Nous aurons l'occasion de revenir sur les travaux de l'aéroport dans un prochain numéro du Journal de Sainte-Marie. www.ville-saintemarie.re


DOSSIER Nouvelle vie pour les voiries Si des infrastructures nouvelles sortent de terre, rénover la voirie sur ses axes principaux et secondaires est nécessaire. Les travaux ont pour vocation de réparer, remettre à neuf, mais aussi de créer des équipements : places de parking, trottoirs accessible aux personnes à mobilité réduite... Le renouvellement urbain se traduit aussi par un réseau routier de qualité. www.ville-saintemarie.re


18

Action sociale DOSSIER les secteurs concernés

Des voiries

refaites pour la fin d'année Huit millions d'euros investis par la collectivité municipale pour cette année 2013. Du littoral jusque dans les Hauts, toute la commune est concernée par ce vaste programme de rénovation. Gros plan sur ces opérations. Dans le cadre de ce programme de rénovation, les voiries citées ci-après vont connaître pratiquement les mêmes aménagements à savoir : - Création ou renforcement du réseau d'évacuation des eaux pluviales - Renforcement du réseau d'eau potable - Refection de la voirie et pose de nouveaux enrobés

DANS LES BAS Aussi bien en Centre-ville que sur le littoral, certaines rues sont très fréquentées par les piétons, du fait de la proximité avec des écoles. Par ailleurs, la création de nouvelles zones d'habitation influera sur la fréquentation de routes qui les désservent. Ainsi plusieurs voies de circulation sont concernées par les travaux : - Rue Emery Talvy - Rue Martin Flacourt - Rue Général du Gaulle -...

Magazine d’informations de la Ville -

-E  nfouissement des lignes électrique et téléphonique En fonction des routes, d'autres travaux sont aussi prévus : - Aménagement de trottoirs - Création de murs de soutènement - Création de places de parking - Installation de nouvel éclairage public - Création de voies cyclables

À MI-HAUTEUR

Sur cette partie de la Ville, les épisodes pluvieux occasionnent de grosses difficultés sur les chausées, notamment avec la formation de "nids de poules" ou le débordement des caniveaux. Plusieurs rues sont concernées : - Chemin de ligne - Route du Paradis, - Rue Notre Dame des Rochers - Rue du Réservoir -...

DANS LES HAUTS Dans la partie haute de la commune, la refection de certaines voiries étaient nécessaire, notamment du fait de la dangerosité liée aux chutes de blocs rocheux. Trois rues sont ainsi concernées : - Chemin Tranquilin - Route de Piton Cailloux - Chemin Arthur Rimbaud -...

n°73 - janvier/février 2013

www.ville-saintemarie.re


05 19

Action sociale DOSSIER durée des travaux Rue Martin Flacourt : Les travaux ont débuté et seront achevés en juin 2013. Rue Emery-Talvy : Les chantiers sont entamés et devraient durer 6 mois. Rue Général De Gaulle : Les travaux sont programmés pour 5 mois, à compter de mai. Chemin de Ligne : Cinq mois de chantier sont prévus à partir de mai 2013.

LE POINT AVEC...

Route du Paradis et Notre Dame des Rochers : Les travaux commenceront en avril, pour une durée de 6 mois. Route de Piton Caillou et chemin Arthur Rimbaud : Six mois sont prévus, avec un démarrage programmé au deuxième semestre 2013. Rue du Réservoir : Le début du chantier est prévu au deuxième semestre 2013.

Ambitions

DES ÉQUIPEMENTS PLUS PRATIQUES •L'assainissement des rues •Favoriser les modes doux

de circulation •Renforcer l'éclairage public et du réseau d'eau potable •Améliorer les conditions de circulation de tous les usagers et faciliter l'accès aux personnes à mobilité réduite •Proposer plus de stationnement •Rétablir les accès des riverains

Pascal Virama,

Directeur Général Adjoint cette année. Il faut savoir que la durée de vie d'une route en bonne état est de 10 à 15 ans.

un problème. Les terrains sont pentus, les pluies et les éboulis modifient la structure en sous sol.

"le réseau de collecte des Vous prendrez en compte eaux pluviales se doit d'être d'autres aspects également ? conséquent " Tout à fait, nous essayons d'en-

Pourquoi des travaux d'une telle ampleur ? Nous avons développé l'aménagement dans ces quartiers, à présent il s'agit d'offrir aux habitants une voirie de qualité. Nous voulons simplement assurer la continuité dans le renouvellement urbain de la Ville. Les administrés attendaient depuis longtemps ces aménagements, mais la phase d'étude est très longue. C'est pour cela que les travaux ne sont engagés que Magazine d’informations de la Ville -

L'évacuation des eaux pluviales occupe occupe une part importante de ces chantiers ? Effectivement, cela évitera de remettre en chantier une portion de voie une seconde fois. Le problème des eaux pluviales est important à Sainte-Marie, notamment dans le Centre-ville qui est souvent inondé. Il faut régulièrement exonder, c'est à dire retirer l'eau lors des débordements de la Rivière des Pluies et de la ravine Charpentier. Le réseau de collecte des eaux pluviales se doit d'être conséquent, puisque dans les hauts également c'est

n°73 - janvier/février 2013

courager les modes de déplacement doux, car la vitesse en Centre-ville est limitée. Dans la mesure du possible, nous favorisons l'accès aux deux roues. Le Centre-ville doit également pouvoir accueillir les personnes à mobilité réduite (PMR). Les normes en vigueur exigent un élargissement des trottoirs, ils doivent faire 1,20 mètres, pour permettre à tous de se déplacer aisément. Aujourd'hui, la quasitotalité du Centre-ville est accessible aux PMR et l'un des objectifs des autres travaux est de généraliser ces aménagements sur les autres voiries. www.ville-saintemarie.re


20

Action sociale DOSSIER Rues desbassyns - MÉDARD

Une rénovation nécessaire

Pour cette voirie communautaire, la ville investie 680 000 euros et la Cinor prend à sa charge près de 7 millions. Les travaux s'étendront sur deux sections : Celle comprise entre la rue Roger Payet et la rue des Jésuites, et celle comprise entre rue des Jésuites et fin de la rue Médard. Le démarrage est prévu en mai pour une livraison totale en juin 2015. Objectif : densifier le secteur, mais pas seulement... - Renforcer les installations Avec la modification du réseau d'assainissement des eaux usées, par la mise en place d'un système collectif. Cela évitera notamment l'implantation nouvelle de fosses sur des parcelles privatives. Il y aura aussi un renforcement du réseau de distribution d'eau potable pour les riverains. - Assurer la sécurité Avec l'amélioration de la sécurité des riverains en matière de déplacements. Pour les piétons, les trottoirs actuels seront remis à neuf ou créées. Des barrières de sécurité vont empêcher les stationnements gênants et les

élèves de l'école Desbassyns, auront la possibilité d'être acheminé directement devant l'établissement, grâce à la création d'une dépose-minute. Les déplacements doux seront aussi favorisés, avec notamment la réalisation d'une bande réservée pour les cyclistes. Par ailleurs, la chaussée va bénéficier d'un tout nouvel enrobé et d'un éclairage public neuf, pour faciliter les déplacements nocturnes. Les réseaux électrique et téléphonique seront également enfouis. - Rendre le cadre plus agréable La totalité des eaux pluviales étant rejetée dans la Rivière des

+ D'INFOS amenagementdesbassyns-medard@cinor.org

Tel 0262 92 34 24 / Fax 02 62 92 49 69

Pluies, deux ouvrages de dépollution vont améliorer la qualité de l'eau déversée. Dans cette même démarche de préserver l'environnement naturel, et également pour des raisons esthétiques, des arbres et arbustes endémiques vont être plantés dans le secteur. Le réseau de transport public sera renforcée, et pour chaque arrêt de bus, l'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite sera prise en compte. Enfin, les trottoirs seront aménagés pour permettre le déplacements de tous, via des bordures surbaissées et des bandes d'éveil de vigilance, pour les personnes déficientes visuelles.

Durant les travaux Les travaux seront réalisés de 8h30 à 16h00 avec la mise en place d'une circulation alternée. La circulation dans le sens "descendant" sera priorisée le matin et l'après-midi dans le sens "montant", afin de respecter les usages habituels. Un itinéraire est conseillé par les rues de délestage parallèle aux rues Desbassyns et Médard. Les riverains recevront régulièrement une lettre d'information pour suivre le déroulement des travaux. Magazine d’informations de la Ville -

n°73 - janvier/février 2013

www.ville-saintemarie.re


05 21

Action sociale AMÉNAGEMENT scot

Mieux penser le territoire Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) détermine les orientations d'aménagement sur 10 ans à l'échelle intercommunale. Le SCOT de la Cinor est actuellement en phase de formalisation et d’approbation.

S

es grands objectifs d'aménagement visent notamment à renforcer l'attractivité économique dans des domaines divers et variés, tout en adoptant une stratégie de diversification permettant la création d'environ 1 700 emplois par an. L'un des objectifs est également d'organiser un développement urbain respectueux du territoire

notamment en favorisant la création de 2 200 logements par an. Enfin, il s'agit de s"adapter aux contraintes environnementales, notamment en optimisant la ressource en eau, la gestion/valorisation des déchets, le développement d'énergies alternatives, ...tout en préservant les milieux naturels et les terres agricoles.

pdu

La Cinor révise son PDU

DONNEZ VOTRE

AVIS

SCOT scot@cinor.org ou par courrier ; à Cinor, SCOT – 3 rue de la Solidarité - 97490 STE CLOTILDE

Tel. : 0262 92 49 00 PDU pdu@cinor.org ou par courrier ; à Cinor, PDU – 3 rue de la Solidarité - 97490 STE CLOTILDE

Tel. : 0262 92 48 78

Initié en 2010, le futur PDU doit à présent faire l’objet d’une consultation des personnes publique avant d’être mis en enquête publique en vu de son approbation au second semestre 2013.

D

iminuer les déplacements en voiture et ainsi, les gaz à effet de serre et limiter la consommation des espaces, tels sont les objectifs de ce futur Plan de Déplacements Urbains (PDU) qui définit la stratégie du territoire en matière de transport de personnes et de marchandises, de circulation et de stationnement. Dans le cadre de cette révision, votre avis nous intéresse. Magazine d’informations de la Ville -

n°73 - janvier/février 2013

www.ville-saintemarie.re


22

Action sociale CULTURE

nouvel an chinois

Xin Nián kuài lè ! La nouvelle année du Serpent d’eau a été l’occasion le 20 février dernier de rassembler à la salle des fêtes de la Mare la communauté chinoise sainte-marienne autour d’un pot de l’amitié. Plus de 300 personnes ont répondu à l’invitation et sont venues partager, en toute convivialité, cet événement important de la culture chinoise.

S

agesse, réussite, prospérité et bonne santé, tels ont été les vœux souhaités par la Municipalité à la communauté chinoise, à l'occasion de cette année du Serpent d’eau. La communauté chinoise, tout comme les autres confessions, porte des valeurs indispensables à l’harmonie et au bon équilibre de notre société. Modèle incontestable de réussite, notamment à travers leur éthique de travail et leur engagement envers les autres, la communauté chinoise suscite Magazine d’informations de la Ville -

beaucoup d’admiration. L’épanouissement et le bien-être des sainte-mariens passent aussi par l’harmonie et l’entente entre les différentes communautés. C'est dans cette démarche que la Ville convie les administrés des différentes confessions à partager un pot de l'amitié à chaque événement important de leur calendrier. Le 20 février, beaucoup de chinois avaient donc répondu favorablement à l'invitation de la municipalité. Retour en images.

n°73 - janvier/février 2013

www.ville-saintemarie.re


Action sociale CULTURE

Magazine d’informations de la Ville -

n°73 - janvier/février 2013

05 23

www.ville-saintemarie.re


24

Action sociale CULTURE médiathèque

À vos masques ! Des ateliers pour les enfants ont été mis en place le mercredi 6 et le samedi 9 février derniers à l’occasion du carnaval, à la Médiathèque.

F

ée, clown et compagnie étaient au rendez-vous au début du mois de février à SainteMarie. Les enfants ont pu fabriquer, le temps du Carnaval, leur propre masque et autres dessins à rapporter à la maison. Lors des deux matinées du 6 et 9 février derniers les enfants se sont amusés à reconnaître les animaux, mais également à découvrir l’art du fait-main, notamment

par la fabrication de masques de Carnaval. Grâce à l’aide des responsables de la section jeunesse de la Médiathèque, les enfants ont appris à confectionner leurs propres masques. Des contes et histoires sur des animaux ont aussi été proposés. Cette animation fût très appréciée des enfants, qui sont retournés à la maison avec leurs œuvres d’art.

Chant

Soutenez Marie-Claude Marie Claude Robert réside à la Grande-Montée. Depuis quelques semaines, elle participe à un concours national de chant, dont les votes se font uniquement sur internet. Forte d’un beau classement, pour le moment, elle invite les saintemariens à la soutenir.

A

uteur-compositeur-interprète, Marie-Claude chante depuis de nombreuses années, uniquement pour le plaisir. En surfant sur internet, elle a découvert un concours de nouveaux talents, intitulé « Zic me up tour ». Ouverts aux talents de toute la France, ce concours se déroule uniquement sur la toile. Ne prenant pas en compte les territoires d’Outre-mer dans les zones de sélection, Marie Claude s’est donc inscrite dans la zone ouest Magazine d’informations de la Ville -

(Bordeaux, Arcachon, Bayonne, Angoulème…) en postant un titre de sa composition « zétoil ». Dans le classement général du concours elle se classe 98ème sur 20500 candidats et elle est actuellement à la 5ème place dans la zone Ouest. Grâce au soutien des internautes, elle espère bien décrocher sa place pour la demi-finale régionale, le 11 avril prochain à Arcachon, voire aller plus loin en atteignant la grande finale en juin, à Paris.

n°73 - janvier/février 2013

Pour la soutenir : rendez-vous sur www.zicmeup-tour.com 1. Dans l’onglet RECHERCHE, tapez « marie-claude robert » 2. Cliquez sur +1 et créez votre compte gratuitement (Suivez la procédure) 3. Après avoir reçu un mail de confirmation, retournez sur la fiche de Marie-Claude Robert et votez en cliquant sur le +1 www.ville-saintemarie.re


25

Action sociale CULTURE

ASSOCIATION SHIVAGARMI

Bharatanatyam en spectacle

L’association Shivagarmi organisait le 23 février son premier grand spectacle de l’année. Au programme de la soirée de nombreuses chorégraphies de Bharatanatyam, danse traditionnelle de l’Inde.

P

as moins d’une cinquantaine de personnes s'est succédé sur la scène de la Salle des Fêtes de la Mare pour ce spectacle haut en couleurs, qui a duré près de deux heures. L’occasion de mettre en avant cette danse classique originaire du Sud de l’Inde, enseignée depuis l’année dernière au sein de l’association dirigée par Tiroumal Samourgompoullé et son équipe de bénévoles. Sous le regard d'un Magazine d’informations de la Ville -

public constitué d'une centaine de spectateurs, les élèves ont montré tout l’étendu de leur talent. Le show, véritable féerie de couleurs et de lumières s’est déroulé sous la direction artistique de Jennifer Tayama, jeune chorégraphe sainte-marienne, qui enseigne cette danse. Au terme de cette belle prestation, les danseuses et danseurs de Shivagarmi avaient incontestablement conquis le public.

n°73 - janvier/février 2013

www.ville-saintemarie.re


26

Action sociale CULTURE PERSONNAGE CÉLÈBRE

Jean Hinglo

Maire de Sainte-Marie (1945-1959) Parmi les personnages célèbres qui ont marqué l'histoire de notre Ville, figure Jean Hinglo. Nous vous proposons de découvir les grandes périodes de sa vie.

J

ean Bernard Victor Théodore Hinglo est né le 6 novembre 1900 à Sainte-Marie, ou son père Joseph était propriétaire et sa mère, Emeline Bègue sans profession. Après son baccalauréat obtenu avec mention, il part pour la métropole suivre des études supérieures grâce à une bourse que lui octroie la colonie, avec à la clé, l’obtention d’une licence en droit. Il se rend également disponible pendant ce séjour pour accomplir son devoir national.

Il est nommé en 1924 contrôleur des douanes de 3ème classe, et retourne dans la même année à La Réunion ou il est affecté aux services de douanes de SaintDenis puis à ceux de la ville du Port. Après un nouveau court séjour en métropole, qui lui permet d’obtenir son examen de contrôleur de 2ème classe, Jean Hinglo est définitivement affecté à La Réunion, ou il devient juge suppléant au tribunal d’instance de Saint-Denis. Le 15 décembre 1942, André Capagory le gouverneur fraichement débarqué à La Réunion, le nomme Directeur du service des échanges commerciaux et du ravitaillement, et devient par le biais des promotions, chef de service des affaires économiques de l’Île, poste très important en ces temps de pénuries dues notamment a la période de guerre, Magazine d’informations de la Ville -

que connaissent les habitants de la colonie. Syndicaliste, Jean Hinglo présidait les associations de fonctionnaires. On note sa présence dans tous les manifestations d’envergures à La Réunion, notamment celle du 1er mai 1937, qui sera pour le Réunionnais la première fête du travail avec la fameuse journée « chômée-payée ». Le 11 mars 1945, après avoir rejoint le C.R.A.D.S (mouvement crée par le docteur Raymond Vergès) Jean Hinglo se lance en politique. Sous la bannière de ce mouvement, il remporte les élections municipales de Sainte Marie et devient maire de la commune le 2 juin 1945, avec comme particularité d’avoir vécu en tant que maire le passage de l’île, de la colonie en Département. Il resta 14 ans premier magistrat de la commune. C’est lui qui prononce, en juillet 1937 à Saint-André, l’éloge funèbre de son ami Raymond Vergès. Le 8 mars 1959, Jean Hinglo perd la mairie de Sainte-Marie au profit de Louis Lagourgue. Cette défaite met un terme à sa vie politique. Jean Hinglo, fut également secrétaire de l’Union Départementale des Syndicats CGT, animateur de la société Mutualiste de Sainte-Marie, président de la section locale de la ligue des

n°73 - janvier/février 2013

Droits de l’Homme et du citoyen. On le connait surtout comme le premier président du conseil d’administration de la Caisse Régionale de Sécurité Sociale de La Réunion. A sa retraite, il s’installe définitivement en métropole, et meurt le 18 avril 1968 à Paris, ou il repose au cimetière des Lilas dans le 18ème arrondissement. La Ville de Sainte-Marie lui a rendu hommage en baptisant de son nom une rue de la rivière des Pluies.

Source: Témoignages Photo: Archives Départementales de La Réunion

www.ville-saintemarie.re


Action sociale CULTURE

05 27

médiathèque

Les nouveautés culturelles Découvrez quelques unes des derniers ouvrages (livres, braille, cd roms) arrivés à la Médiathèque en février.

Braille intégral En 2 volumes Volume 2

Transcrit par le Centre de Transcription Braille de la Médiathèque de Sainte-Marie 1 rue de la République - 97438 Sainte-Marie Grâce au serveur Hélène de l’association Braillenet A partir de l’éditeur : Liana Levi ISBN : 9782867465956 Année d’édition : 2012 Année 12/2012

+ D'INFOS 0 02 62 53 19 4

Magazine d’informations de la Ville -

n°73 - janvier/février 2013

www.ville-saintemarie.re


28

Action sociale Opposition

La loi du 27 février 2002 précise les limites du droit à l'expression des membres de l'opposition municipale. Un délai a été fixé pour l'exercice de ce droit. Aucun texte ne nous a été adressé durant ce délai pour une publication dans ce numéro 73 du JSM par "Union pour le changement et le progrès".

Action sociale LOISIRS carnaval

Défilé écolo Le carnaval a pris ces quartiers le vendredi 15 février au centre-ville de Sainte-Marie. Les enfants des écoles Vincent Boyer de la Giroday, Flacourt et les maternelles des Gaspards ont défilé dans la bonne humeur et bien-sur déguisés pour cet événement, ayant pour thème le développement durable.

A

près la théorie quoi de mieux que la pratique  ? C’est le choix qu’ont fait les équipes pédagogiques des écoles du Centre-ville, à l'occasion du carnaval 2013. Le développement durable et les énergies durables ont donc été au cœur des

Magazine d’informations de la Ville -

travaux de confection des déguisements. L'opportunité pour les enseignants de faire comprendre à leurs élèves l’importance de protéger la nature, notamment à travers la récupération de matériaux. De même, le personnel éducatif a insisté

n°73 - janvier/février 2013

lors des préparatifs sur l’importance du soleil et du vent dans la vie de tous les jours. Pour le jour J, les élèves, accompagnés de leurs professeurs, ont ainsi défilé dans la bonne humeur, fiers de montrer leurs déguisements aux parents.

www.ville-saintemarie.re


29

Action sociale Opposition

La loi du 27 février 2002 précise les limites du droit à l'expression des membres de l'opposition municipale. Un délai a été fixé pour l'exercice de ce droit. Aucun texte ne nous a été adressé durant ce délai pour une publication dans ce numéro 73 du JSM par "Génération Avenir".

05

Action LOISIRSsociale

fete de quartier

Journée famille à Terrain Élisa

Les 18 et 19 janvier derniers, l’Association pour le Développement des Actions Solidaires à Terrain Elisa, en partenariat avec le CCAS, organisait deux journées d’animation au CASE. Le public a répondu présent.

A

u programme de ces deux temps forts : des ateliers de peinture créative animés par le célèbre Jean-Philippe Adam, l’artiste aux talents multiples ; des ateliers de musique traditionnelle comme le kayamb, les percussions…, des structures gonflables pour les plus jeunes, un tournoi de foot pour les adultes et un plateau artistique « la Kour » avec des jeunes talents du quartier…. Autant d’animations pour tous qui ont mobilisé les familles de Terrain Elisa durant deux jours. Ces moments de partage se sont bien évidemment déroulés en toute convivialité et ont permis à l’association de recueillir des idées des habitants pour le développement de leur quartier.

Magazine d’informations de la Ville -

n°73 - janvier/février 2013

D’autres actions comme des randonnées, des soirées dédiées à la pratique des jeux de société, des sorties pique-nique,… sont d’ores et déjà programmées par l’association présidée par JeanFrançois Bègue. Cette action s’est inscrit dans le dispositif « Animation Locale » du CCAS, financée par la CAF.

www.ville-saintemarie.re


30

Action sociale SPORTS rencontre

Jean-Jacques, le montagnard ! Le Club d’Athlétisme de Sainte-Marie (CASM) compte parmi ses nombreux adhérents des sportifs émérites. Parmi eux, il y a Jean-Jacques Payet, grand spécialiste des courses de montagne. Raideur hors-pair, il nous livre le secret de sa réussite sportive.

L

e virus de la course en montagne c’est en compagnie de son ami Alain Bègue que JeanJacques Payet l’a attrapé il y a maintenant 15 ans. Aujourd’hui en vétéran 1, ce plombier de profession a fait de la course à pied son art de vivre. Toujours encouragé par sa petite famille, le sportif s'adonne régulièrement à son activité. Selon lui, c’est la famille qui est le ciment indispensable de toute réussite sportive. Malgré un moral d'acier, les entraînements, les privations ou encore le dépassement de soi, sont autant d'efforts qu'il ne

Magazine d’informations de la Ville -

n°73 - janvier/février 2013

pourrait accomplir sans le soutien des siens. Jean-Jacques possède à son actif onze participations au Grand Raid, et il en garde de savoureux souvenirs. Moment de communion unique avec la nature, cette course à laquelle il est toujours arrivé dans les 100 premiers reste sa priorité sportive chaque année. Les autres courses lui servent de préparation pour le jour J. À 46 ans, il s’entraîne régulièrement désormais avec sa fille Alison, 14 ans. Une relève à qui il a assurément transmis le virus de la course de montagne.

www.ville-saintemarie.re


Action sociale SPORTS

05 31

rencontre

François, marathonien d’exception !

François Lebon est également membre du Club d’Athlétisme de Sainte-Marie. Ce marathonien, reconnu et respecté dans le milieu de la course sur route, a su marier vie professionnelle et accomplissement sportif.

C

hef d’entreprise et sportif de haut niveau, François Lebon foule les bitumes depuis maintenant 20 ans. Au dernier palmarès de cet athlète, on compte une médaille d’or aux jeux des îles 2012, mais il reste surtout le champion sur marathon depuis 5 ans à La Réunion. Sa réussite, François Lebon, il la doit à lui-même grâce à sa force de caractère qui lui permet de se donner au maximum de ses capacités. Son investissement au quotidien entre préparation et privation est, selon lui, la clé de ses exploits sportifs. Heureux d’avoir rapporter une médaille à La Réunion lors des derniers Jeux des îles, l'athlète rêve d’accomplir le même parcours lors des prochains jeux en 2015. Fier de courir pour son île, il ne pense désormais qu'à relever ce dernier grand défi de sa carrière. Magazine d’informations de la Ville -

n°73 - janvier/février 2013

www.ville-saintemarie.re


32

Action sociale SPORTS cross country

A vos marques, prêts,…crossez ! Le club d’athlétisme de Sainte-Marie, en partenariat avec la ligue réunionnaise, a organisé le 10 février dernier le Championnat de La Réunion de Cross Country. L’événement s’est déroulé sur le site de Bois Madame.

P

our les courses individuelles et les relais, trois parcours ont été proposés aux athlètes venus nombreux des quatre coins de l’île. Même les petits n’ont pas été oubliés par l’organisation et une course leur était spécialement dédiée la « Kids cross relais ». C’est ainsi au rythme de courses effrénées, et pour certaines relevées de la participation d’athlètes de haut niveau,

Magazine d’informations de la Ville -

n°73 - janvier/février 2013

que s’est déroulée cette compétition. Au final, chez les séniors hommes c'est Raymond Fontaine qui s'impose devant David Hauss. Chez les femmes, c'est la licenciée du CA Sainte-Marie, Léonor Piuza qui l'emporte. À l'issue de ces championnats de La Réunion, chaque vainqueur des différentes catégories ont obtenu leur ticket pour les championnats de France 2013, à Lignière.

www.ville-saintemarie.re


05 33

Action sociale SPORTS

SOUTENEZ-LES SUR fa ce b o o k .c o m / sh in -R é u n io n P h o e n ix -Kyo k u

open de france

kyokushinkai

Le Phoenix,

meilleur club de France Ils se sont privés de vacances scolaires, n’ont pas compté les heures d’entraînement du mois de novembre… mais le résultat est là. Les jeunes du club de Kyokushinkai de Sainte-Marie ont ramené, le mois dernier et pour la la deuxième année consécutive, le trophée du meilleur club de France.

L

es 26 et 27 janvier derniers, la Fédération Française de karaté organisait son Grand Open de France de Kyokushinkai, destiné à tous les jeunes licenciés de Métropole et d'Outre-mer pratiquant cette discipline. Le club sainte-marien avait sélectionné 17 jeunes (enfants et adolescents) pour y participer. Cette compétition était d’autant plus importante qu’elle conditionne la sélection pour le championnat du Monde qui aura lieu au Magazine d’informations de la Ville -

mois d’avril prochain. A l’issue de ce Grand Open, ce sont ainsi les jeunes Lucile et Coraline Védapodagom, Tom Souillère, Lorenzo Soupramayen, Elodie et Maéna Noël et Aurélie Apavou qui auront l'honneur de réprésenter notre Ville pour ce championnat du Monde. D'ici cet autre grand rendez-vous, les élèves de JeanLuc Védapodagom vont surtout savourer leur belle prestation parisienne. En tous cas, bravo à nos jeunes champions.

n°73 - janvier/février 2013

Résultats des Sainte-mariens Poussins F – 25 kg : 1ère - Landry Salamala Pupilles F – 30 kg : 2ème - Lucile Védapodagom Pupilles F – 35 kg : 2ème - Davinah Rafougilet Benjamins 45 kg et + : 1er - Jean-Eddy Vely Minimes F – 45kg : 3ème - Coraline Védapodagom Minimes F + 50kg : 1ère - Maéna Noël Cadets – 60 kg : 2ème - Tom Souillère Cadets – 70kg : Lorenzo Soupramanien Cadettes + 55 kg : 3ème - Elodie Noël Juniors G – 65kg : 1er - Brandon Salamala Juniors F – 55kg : 1ère - Ludivine Vedapodagom

www.ville-saintemarie.re


34

Action sociale SPORTS tennis de table

12ème championnat Vétérans Le samedi 2 février dernier, le gymnase de Duparc accueillait son 12ème championnat des Vétérans de tennis de table organisé par le SainteMarie Tennis de Table (SMTT).

C

ette année, les pongistes Sainte-Mariens ont réalisé une prestation moyenne en comparaison avec les années précédentes. En Vétérans 1, le secrétaire du club, Jean-Luc Baray, se fait malheureusement éliminé en ¼ de finale. En Vétérans 2, Jean René Balbine, nouveau président a perdu son titre en finale contre Pascal Dabiel, de La Possession. Quant à Philippe Duminy, il termine en troisième position. Même résultat en Vétérans 3, pour sa dernière participation

dans cette catégorie, Claude Louis termine également en troisième position. Du côté des femmes, c'est Christiane Planton qui monte sur la deuxième marche du podium

et Clarice Legros arrive en quatrième place. Comme tous les ans, le championnat s'est terminé dans la joie et la bonne humeur, avec un bon repas partagé ensemble.

basket-ball

Le grand tournoi des anciens Le dimanche 24 février dernier, les anciens de basket s’étaient réunis pour un tournoi organisé par l’Association des Anciens Basketteurs de La Réunion avec la collaboration du Sainte-Marie Basket-Club.

L

e complexe de Flacourt avait accueilli les anciens de basket venus de toute l’île pour un tournoi qui s’est déroulé dans la bonne ambiance et la passion de ce sport. Plusieurs équipes se sont confrontées le matin et la première place est revenue à Sainte-Marie, suivie des Aiglons. Saint-Denis arrive en troisième position, le club du Tampon est Magazine d’informations de la Ville -

quatrième et la cinquième place est décernée aux Casernes de Saint Pierre. Les enfants ont également pu s’adonner à ce sport qui réunit beaucoup de passionnés. Le tournoi s’est terminé par un repas convivial, organisé par les parents du Sainte-Marie Basket Club afin de financer un voyage pour les jeunes à Rodrigues et Métropole.

n°73 - janvier/février 2013

www.ville-saintemarie.re


05 35

Action sociale SPORTS football

l’USSM lé paré !

Calendrier 2013 de l’USSM Journée 1 : 16/03/2013 SS Rivière Sports - US Ste Marie Journée 2 : 24/03/2013 US Ste Marie - Saint-Pauloise FC Journée 3 : 30/03/2013 St Louisienne - US Ste Marie Journée 4 : 07/04/2013 US Ste Marie - AS Possession Journée 5 : 13/04/2013 SS Jeanne D’Arc - US Ste Marie

Le Championnat de La Réunion de D1P reprend ses droits, après deux mois d’arrêt. A l’image de la saison dernière, l’US SainteMarienne n’entend pas faire de la figuration. A l’intersaison, l’équipe phare de la Ville s’est donc renforcée avec l’objectif de faire mieux en 2013. La saison passée, l’USSM avait terminé troisième du championnat derrière la Saint-Louisienne et la Tamponnaise. Parallèlement, les joueurs « blaugranas » avaient réalisé un superbe parcours en Coupe de France, échouant en finale face à l’équipe de l’US Tamponnaise (0-1). Espérant rééditer cette saison exemplaire, l’USSM s’est donc donnée les moyens de jouer les premiers rôles dans cette saison 2013. A l’intersaison le club a accueilli de nouveaux joueurs, à l’instar notamment de l’attaquant franco-comorien Yacine Saandi, en provenance de

Magazine d’informations de la Ville -

Marseille, du solide défenseur ivoirien Komara Karamoko, des milieux Adrien Baur et Olivier Jeanne, qui effectue son retour à Sainte-Marie. Nouveau staff sur le banc Par ailleurs, un nouvel entraineur a pris place sur le banc de touche en la personne de Fred Bachelier. Ce technicien d’expérience, qui était encore récemment entraineur adjoint de la sélection de La Réunion, connaît très bien sa nouvelle équipe pour avoir supervisé plusieurs joueurs l’an passé. Il sera épaulé dans ses fonctions par Alex Augustine, le nouveau DEF du club. Cette saison, en s’appuyant sur un collectif sérieux et sur les nouvelles recrues, le staff technique et les dirigeants espèrent bien maintenir l’USSM parmi les têtes d’affiches,… voire l’amener carrément au sommet du foot péï. Verdict en décembre.

n°73 - janvier/février 2013

Journée 6 : 28/04/2013 US Ste-Marie - AJ Petite Ile Journée 7 : 04/05/2013 Saint Denis FC - US Ste Marie Journée 8 : 12/05/2013 US Ste Marie - JS Saint Pierroise Journée 9 : 19/05/2013 AS Excelsior - US Ste Marie Journée 10: 09/06/2013 US Ste Marie - US Tamponnaise Journée 11 : 16/06/2013 US Ste Marie - US Bénédictins Journée 12 : 25/08/2013 US Ste Marie - SS Rivière Sports Journée 13 : 31/08/2013 US Ste Marie - Saint-Pauloise FC Journée 14 : 15/09/2013 St Louisienne - US Ste Marie Journée 15 : 21/09/2013 US Ste Marie - AS Possession Journée 16 : 29/09/2013 SS Jeanne D’Arc - US Ste Marie Journée 17 : 12/10/2013 US Ste-Marie - AJ Petite Ile Journée 18 : 20/10/2013 Saint Denis FC - US Ste Marie Journée 19 : 27/10/2013 US Ste Marie - JS Saint Pierroise Journée 20 : 10/11/2013 AS Excelsior - US Ste Marie Journée 21: 16/11/2013 US Ste Marie - US Tamponnaise Journée 22 : 30/11/2013 US Ste Marie - US Bénédictins www.ville-saintemarie.re


www.ville-saintemarie.re

en images... Futurs logements à Beauséjour, en phase d'achèvement.

Présentation des effectifs de la Communauté de Brigades de Sainte-Marie, par les autorités de la Gendarmerie.

Balade sur le sentier littoral, en couple.

Nettoyage de la Ville, par les agents communaux.

Avion en phase d'attérissage délicate, pendant le cyclone Dumile Travaux routiers, vers la zone de La Mare.


Le journal de ste marie73 ok