Page 1

LE MAGAZINE QUI A LA PÊCHE

Actualités N° 1 Hiver 2013

Street Fishing La nouvelle tendance

Culture - évènements - musique - cinéma

Interviews Les squatters de rivières

Tendance Flânneries d’automne

Art de vivre Habiter sur une péniche

Voyages Le street fishing around the world


DIRECTEUR PROJET : MICHEL SEBAN DIRECTEURS ARTISTIQUES : FLEURY DIANE RÉDACTEURS : FLEURY DIANE PHOTOGRAPHE : THÉO GOSSELIN


ÉDITO

La pêche, un art de vie urbain

A

hameçon dès que possible : à la sortie du boulot et le week-end, il taquine la perche sur les bords de la Seine ou du beau Canal Saint-Martin ! Même l’hiver, il est fidèle au poste. Seul ou en compagnie de congénères street-fisheurs, «geeks» du poisson qui ne parlent que de ça, il passe des heures à attendre la touche - la perche, le silure, le sandre, peuple de la Seine. Le principe : battre le pavé à la recherche du meilleur spot, au pied des ponts ou sous les péniches. C’est la règle imposée par le «power fishing» : couvrir un maximum de terrain en un minimum de temps. Adeptes du «No Kill» le street fisheur, loin de l’image désuète du pêcheur en bottes de caoutchouc et suroît jaune, possède, sous sa Lacoste, un cœur tendre. Moins soucieux de friture et de mayonnaise que d’environnement et d’écosystème, et avant tout fair-play, il remet sa proie, ou plus exactement son « partenaire de jeu », en liberté, sitôt qu’il lui a prouvé qu’il aurait pu ne pas le faire. Souvent, quand même, il la photographie : son trophée sera alors l’image. Diane et Andréa

SO FISH - 3

utour de nous, des promeneurs du dimanche, des touristes en goguette et autres joggeurs profitent des derniers rayons du soleil. Jean-Charles, 28 ans, travaille dans le milieu de la pêche. Il nous initie aux plaisirs du street fishing, sport qu’il pratique depuis toujours, en tout cas bien avant que le hipster – ce bipède des mégalopoles à chemise à carreaux et barbe de six jours – se l’approprie ces dernières années. La pêche underground. Ce mouvement fédérateur d’une nouvelle tribu urbaine, entre 500 et 1 000 adeptes à Paris, est une activité ludique, un loisir citadin à pratiquer en jean et baskets, au même titre que le skateboard ou la pétanque. Preuve de son caractère underground : sa panoplie d’anglicismes. Pour n’en citer qu’un, le «pattern» qui désigne, en gros, le fait d’adapter sa méthode de pêche selon les conditions du moment, et ce jusqu’à trouver la bonne. La pratique serait apparue au Japon et en France au début des années 80, mais pour notre pêcheur, le street fishing a toujours existé. Jean-Charles jette son


ommair


06 Fish my news CULTIVONS NOUS À QUAI Actualités du moment

08

22 Show my boat Bienvenue À bord Vivre sur une péniche

Tell my fishing Les squatteurs de rivières Interviews de fishers

12

24 Fish travels Yes, we canne! Tour du monde des streets fishers

Shop my fish flâneries d’automne Dernières tendances

28 18 Fish Factory allez hop! on s’équipe Le matoss des street fishers

Food my fish Le péché de la gourmandise Recettes


Fish my news

Cultivons nous à quais Sélection du mois, spéciale dédi à la musique pour ce trimestre. Trop d’info tue l’info, nous vous indiquons que la crème de la crème des infos cultures indépendantes et alternatives.

Lieu de rencontres et d’échanges avec des réalisateurs, des professionnels de la pêche, des scientifiques, ce festival de films nous invite à découvrir des images inédites sur ces pêcheurs du monde et à débattre sur les enjeux de la mer et des hommes. Ce Festival est le rendez-vous des peuples et des cultures de la mer, la rencontre du cinéma et des pêcheurs du monde. Le Festival est un évènement culturel unique qui offre au public des réalisations inédites sur les peuples des mers du monde, avec des paysages de rêve et de liberté, des épisodes dramatiques mais aussi des moments de joie et d’émerveillement.

Salon international de la pêche

Du 19 au 31 Mars 2013 Lieux : Paris Bercy www.pêcheurdumonde.org

Du 30 au 04 Mai 2013 Lieux : Parisparc des expo www.salondelapêche.org

SO FISH - 6

Festival internationale du film de pêche

16ème EDITION - Innovation : pari osé, pari réussi! Pour sa 16ème édition, le Salon de la Pêche Sportive a innové en transportant ses exposants et ses animations au Parc Floral de Paris. En deux jours au lieu de trois, il a convaincu les visiteurs / pêcheurs, amateurs de pêche à la mouche, de voyages de pêche et de pêches exotiques. Il faut dire que l’environnement agréable, confortable et exclusif du Parc Floral de Paris se prêtait particulièrement à l’univers de notre salon, la Pêche. Les visiteurs, comme les exposants ne s’y sont pas trompés, les propos recueillis dans les allées reflétaient une ambiance de détente et de convivialité qui est traditionnellement celle de la pêche à la mouche.


Label : Lab’oratoire Parution : 2012

«Dusty Rainbow From the dark»

Si vous ne devez retenir qu’un album alors ce sera «Dusty Rainbow From The Dark» Fidèle à son habitude la production du disque est juste parfaite et le parti-pris de composer exclusivement à partir d’échantillons de disques vinyls donne une sonorité rare aujoud’hui.

Boys Noize Boys Noize dévoile son troisième album Out of Black.. Attendu dans les bacs le 8 octobre prochain. Réalisé par Patrick Jean et Sébastien Loghman. L’albums’inscrit dans la lignée de ce à quoi nous a habitué le DJ et producteur allemand par le passé, dans ses multiples remixes et ses deux premiers opus «marque» Boys Noize reste excellent. À écouter de suite dans le métro Boys Noize «Out of black»

Label : boys noize records Parution : 2012

Oxmo Puccino «Roi sans carosse» label : Cinq 7 parution : 2012

Oxmo Puccino Oxmo Puccino est aux frontières du hip hop hexagonal en posant du rap jazzy et poétique.. Son nouvel album «Roi sans carrosses» sorti cette semaine atteste une nouvelle fois son parti pris acoustique. Une formule qui en concert séduit un public de plus en plus large : son prochain concert au Bataclan est déjà complet. RDV Zénith de Paris le 1er juin 2013.

Leçons du moment à absolument écouter. Sur le quais, avec le bon casque qui fait plaisir, moment perso de détente assuré.

SO FISH - 7

Wax Tailor

Wax Tailor


SO FISH - 8


Shop my fish

Flânerie d’automne à Paname SO FISH - 9

Que nous soyons « hipster » ou pècheur traditionnel, on aime tous être bien fringué. Session spécial street pour des fisheurs agéris. Petits et grands bugdets faites vous plaisir pour allé pécher en toute harmonie!


1

3 2

SO FISH - 10

5

4 6

7

JACKET

1.ARVUST 112€ • 2.ELEMENT 89$ • 3.STÜSI 70€ • 4.HURST 149€ • 5 UP’ 70€ • 6.SKUNNY 95€ •7. DURKL 180$ •


DU TRENDY SUR LE QUAI Du Nordique pour ce semestre. Mais aussi des jacket tout droit venu de New york et du Canada. Sans oublié nos jeunes créateur Russe de Arvust et nos petits Suedois de Stüsi. La tendance est à la doudoune, façon année 90 ! Mélange street et imprimé militaire, un ensemble nature et rando, melting au top. Être au chaud pendant les sessions street ou free c’est le plus important. A associé avec un bon jeans Levis la semi doudoune sans manche amène à un style 90 hyper street casual. Retour au douillet, à vos plumes et fourrure!

SO FISH - 11


2

1

SO FISH - 12

3

5

4 6

8

7

CAPS

1.ALTAMONT 37€ • 2.BRIXTON 32$ • 3.KITZUNE 55€ • 4.BARCELONA SKULLS 45€ • 5.MARATASHI 40€ • 6.UF 95€ • 7. KICKS / HI 32$ • 8.DURKLE 34.99 €


SO FISH - 13

DU TRENDY SUR LE QUAI Que du nouveaux pour ce semestre. Des caps hyper trendy de New york et de Barcelone. Sans oublié notre créateur italien et nos petits francais de Kitzune. La tendance est à l’imprimé en mode fish! Mais street à 100%. Des nouvelles collection qui font de nos couvre chef qui réchauffent un accessoire de pèche et du trendy façon street. Un régal. Et bientôt en vente les nouvelles caps “Green Bayou”, “Pacific Sand” et “Misty Sky” de chez wolves à ne pas rater.


1

2

SO FISH - 14

3

5

4 6

7

OTHER

1.STUNYDEAD 98€ • 2.LIVE! 43$ • 3.CARHART 55€ • 4.OUTWEAR 45€ • 5.TIMBERLAND 40€ • 6.STÜSSY 45€ • 7. CARHART 45€


SO FISH - 15

VICTOR INOX 110 € LE TOUT NOUVEAUX à avoir dans sa poche


Show my boat

ViVre sur une péniche, un rêVe ? ViVre sur une péniche nous en aVons tous rÊVé. Être en marge sans pour autant deVoir Être pomé en auVergne c’est l’idéal non ? mais comment faire ? comment ce passe cette Vie si particulière ! ou finalement es ce c’est simple de ViVre ainsi ?


«

 Entre

habitants à

SO FISH - 18

quais il reigne une symPathie provinciale, Les gens se saluent lorsqu’ils se croisent 

«


À l’heure où la question du logement à Paris devient inquiétante certains ont décidé d’investir les eaux. L’habitat fluvial, plus qu’une solution de logement, c’est un véritable mode de vie qui a un prix.

John l’anglais

Me voilà pour quelques jours sur une péniche dont le nom est «le Défi». Vivre sur péniche c’est vivre sur l’eau, bien que le confort est proche de celui d’une maison.

Nem everio enis is mi, et duci quaturibero dollut odis enda cone dolecae dit aspelis eos sit occust et volut exped estios volora expelit lamus doluptati asperit aeperibusa doluptae demo tem fugit id ut ulpa intiis erchil id quia perferrunt, seque ipis debisto et assimaxim

Canal St Martin, Paris

SO FISH - 19

Petits inconvénients : l’eau courante provient du fleuve elle filtrée puis stockée dans des cuves. ainsi il faut surveiller la cuve avant d’utiliser de l’eau. Si ce n’est pas le cas il faut mettre en route la pompe bien sur.

Inutile de dire qu’il ne faut pas être préssé le matin. Il n’y a pas d’eau potable, il faut donc toujours se rationner en eau potable. Que ce soit pour boire ou pour cuisiner. N’ayant pas l’habitude, ni le réflexe de ne pas utiliser l’eau du robinet, mon premier petit déjeuner fut des tartines accompagnées d’un café saveur de « Eau de la Seine » Vivre sur une péniche, c’est vivre avec les moustiques et de nombreuses araignées qui prolifèrent à la tombé de la nuit. Vivre sur péniche, c’est vivre avec un microclimat : l’humidité est reine. Difficile d’être bien coiffé ! Tous ces petits inconvénients sont très vite oubliés. La vue de l’eau par les hublots apporte une grande sérénité et du calme. Les intérieurs en bois sont chaleureux. Entre habitants à quais il reigne une symathie provinciale. Les gens se saluent lorsqu’ils se croisent. Enfin la surface d’une péniche offre de merveilleux espaces de vie. En extérieur. Quel bonheur l’apéro avec vue sur la Seine au soleil couchant estivale!


Combien ça coûte ? Pour un bateau de 20 mètres ayant coûté à l’achat 75 000 E À l’année. Maintenance : 1 000 E € Amarrage à Paris : 1500 E€ Assurance : 750 E Mise en cale sèche tous les 10 ans :7 00 E Vignette 30 jours navigation : 259 E Soit un budget annuel d’environ 4209 E (chiffres donnés à titre indicatif ).

SO FISH - 20

L’habitat fluvial, quels avantages ? Une péniche de ce type se négocie à l’achat en moyenne entre 120.000E et 230.000E. Sur l’eau aussi les prix flambent. On en même vu quelques unes qui dépassaient la barre des 700 000E . Enfin, pour ceux qui veulent s’amarrer dans le bassin parisien, il faut ajouter la redevance pour le stationnement (environ 10 500 E/an) et l’installation de « Duc d’Albe », pilotis d’amarrage sur une rivière ou dans un port (15 000 E). Et pour ceux qui seraient quand même tentés, « mieux vaut être bricoleur car les travaux d’entretien à bord sont assez importants », renchérit notre pénichard. L’isolation de la coque est par exemple indispensable. Sans compter que tous les 10 ans, la péniche doit être soumise à un contrôle technique où sonde l’épaisseur de la tôle. Si elle trop fine, votre certificat de navigabilité est suspendu et le bateau est retiré de l’eau donc bien galère. Autres inconvenients Nous ne sommes pas l’abri d’un déménagement inopiné. En effet, l’autorisation de stationner sur les berges parisiennes relève du bon vouloir de la municipalité. Elle n’est pas définitive mais reconsidérée tous les 5 ans. Du coup, on assiste à une recrudescence du stationnement sauvage. Mais

enfin, on est pénichard où on ne l’est pas et malgré cette incertitude, notre hôte a des projets plein la tête : « Je souhaite faire redécouvrir le patrimoine fluvial de Paris et sa région. Le Retz était un ancien restaurant flottant. Aujourd’hui, j’aime- rais y organiser pour les promeneurs curieux des ateliers de cuisine et de dégustation animés par des grands chefs. » Et pour les vacances ? « Comme les escargots, on part la maison sur le dos ». Grande virée sur les canaux de France…Dépaysement garanti.Pour commencer  Louer une péniche à plusieurs est interessant et tendance Bretagne, Loire, Midi, Camargue,… La France compte un réseau de voies fluviales de 7500 km. Aux beaux jours, les ports français (au nombre sdfe 370) sont pris d’assaut ! Le-bol d’air sans le stress parisien. Il y a dix «Ici, c’est la campagne à Paris, avec de l’espace et aucun souci de voisinage», s’enthousiasme certain habitants de la Seine.Mais face à la pénurie de places disponibles, notamment en région parisienne, nombre de propriétaires se retrouvent en infraction. «Plus de 200 personnes sont actuellement sur liste d’attente en Ile-de-France. A raison

de 10 emplacements libérés chaque année, les derniers arrivés n’auront sans doute pas de place avant 20 ans», concède Claude Denet, responsable du développement et des affaires docomme les autres Ses créateurs le définissent comme un « équipement culturel flottant ». Le Petit Bain le Petit Bain est une péniche très originale, amarrée depuis le 27 mai dernier au pied de la Bibliothèque François Mitterrand (13e), entre le Batofar et la piscine Joséphine Baker. Conçu par les architectes du collectif Encore Heureux, Petit Bain accueille le public sur trois niveaux : au 1er, dans un salle de spectacle d’une capacité de 400 personnes et dans un studio de création multimédia (pour professionnels et amateurs), au 2e dans un restaurant de 70 couverts et au dernier sur une terrasse végétale La France compte un réseau de voies fluviales de 7500 km. Aux beaux jours, les ports français (au nombre de 370) sont pris d’assaut ! Le-bol d’air sans le stress parisien. Il y a dix «Ici, c’est la campagne à Paris, avec de l’espace et aucun souci de voisinage», s’enthousiasme certain habitants de la Seine.C’est un bonheur, mais qui a un prix.


Une péniche face à la Tour Eiffel = 1,5 million d’euros minimum

« Dans le centre de Paris, vous ne trouverez rien en-dessous de 900.000 euros » Sylvie Desbonnet, gérante de l’agence immobilière fluviale Seine Plus.

SO FISH - 21


SO FISH - 22

BROCHET // RIVIÈRES / LACS / ÉTANGS // EUROPE / AMÉRIQUE DU NORD / ASIE / MAROC 30 cm < 110 cm / 2kg < 10kg / + 130 cm - 30kg /


Big fish

LE STREET-FISHING La pêche de rue, faites entrée les artistes. La seine, paris, GO GO GO  !


OUT NOW ! SO FISH - 24

Mais pécher à paris? Eh bien, oui, la Seine et ses affluents sont maintenant à plus de 40 espèces de poissons, selon la surveillance de l’environnement Naturparif. Paris ... capital de la pêche? Principalement la perche, le sandre et le silure. Mais l’anguille et le saumon ont également fait un retour sur les cinq dernières années. Leur nombre a sa Tour Eiffel, son cinéma, été multiplié par dix depuis les années 1970, ce sont d’excellentes nouvelles sa haute couture , pour le mouvement de la pêche de la rue. Environ 300 pêcheurs à la ligne de la capitale Paris et de Marseille, mais aussi la Hollande et la Belgique. ses galeries d’arts, Réunis la semaine dernière à Paris pour la Quatrième rue ouverte, la plus ses activités de pêche! importante compétition de pêche de rue international. Une ligne de street fishers, des cannes à peche à la main, sont debout sur les rives de la Seine, sur le trottoir, plutot, comme un flot constant de voitures. Il n’est pas une chaise pliable en vue, ni un pêcheur traditionnel avec un bob, sans parler d’une paire de bottes. Les streets fishers dépoussièrent l’image du pêcheur à la ligne, boîte de mouche vivante et bière à la main.

L’open street #4 Les adeptes de pêche aux carnassiers ont choisi Paris pour taquiner les poissons. Samedi s’est tenu le 4e Open street, le plus grand concours international de street fishing Quelque 280 adeptes de street fishing, Parisiens, Marseillais, Belges et même Hollandais, ont sillonné les quais de la Seine avec leurs cannes et leurs hameçons depuis le pont de Bercy jusqu’à celui de Bir Hakeim. Un événement organisé par la société French touch fishing (FTF) et révélateur de cette passion urbaine qui se développe autour de la pêche. «Contrairement à la pêche traditionnelle, le street fishing est très actif, car nous marchons beaucoup, et elle se pratique en groupe avec un mot d’ordre le «No kill», tout poisson pêché doit être relâché», explique Mathieu, de la FTF. Au total plus de 80 Le paris caché poissons ont ainsi été capturés puis libérés, notamment des perches, des chevesnes, un sandre de 75 cm et même un silure d’1,54 m. Car les Ivan et Olivier, 26 et 32 ans, âge moyen des poissons de plus en plus nombreux . pêcheurs de la banlieue verdoyante français, ont manifestement pas tout à fait obtenu leur touche aujourd’hui. «Nous avons fait chou blanc, Madame» ils s’esclaffent tout en prenant une pause de bienvenue. «C’est le vent du nord qui rend la p^che difficile,». Mais les belles vues le long de la Seine offrent un peu de réconfort. «C’est une façon moderne de pêcher et dans la plus belle ville du monde» explique Ivan, pointant vers la belle Cathédrale Notre Dame.


L’open street Paris à accueili la 4eme édition de l’Open Street de pêche, qui ravira les pêcheurs les plus avertis mais aussi les amateurs les plus curieux. Le 27 octobre 2012, Paris est devenu la capitale européenne de la pêche aux leurres militantes et éco-responsables grâce à la nouvelle édition de folie de la mort qui tue, du French Touch Fishing Open Street de Paris. Le concept est simple : pêcher mais en mode « no-kill », c’est-à-dire que les poissons sont rejetés à l’eau et plus précisément dans le Seine puisque le parcours 2012 du FTF Open Street de Paris s’est dérouler à 100% dans ce mythique fleuve, avec un canal réservé pour une édition spéciale de l’Open EN FRANCE ET EUROPE.

LeS POISSONS dans la seine?

peut croiser des gardons, des ablettes,

des

goujons

mais

aussi des truites, des perches, des brochets ou des anguilles et même des poissons-chats et des silures, qui heureusement dans la Seine ne dépassent pas 2 m (il peut atteindre les 5 m de long en Russie d’où il est originaire). Ces deux dernières espèces ne sont présentes de façon naturelle dans la Seine. Elles ont été introduites dans les

années

80

pour

lutter

contre l’invasion d’autres espèces, comme les écrevisses américaines. Des truites de mer sont également pêchées depuis quelques années en banlieue parisienne. Plus insolite et bien plus rare : en 2008, un saumon atlantique de 97 cm et de 7 kg a été capturé à Suresnes. La présence de saumon n’avait plus été observée depuis 70 ans. Elle témoigne de la qualité de l’eau.

SO FISH - 25

Dans les eaux de la Seine, on


SO FISH - 26

La Seine, cours de géo La Seine, deuxième fleuve de France par sa longueur, 776 Km, prend sa source sur le plateau de LANGRES à 471 mètres d’altitude et draine tout le bassin Parisien jusqu’au HAVRE où elle se jette dans la Manche. La Seine est le plus régulier et le moins puissant des fleuves français, son débit varie en région parisienne de 300 m3/seconde en période d’étiage à un peu plus de 2000 m3/seconde en période de crues hivernales, mais son apparente quiétude ne doit pas nous faire oublier les célèbres crues de janvier 1910 qui inondèrent toute la région parisienne.La régularité de son régime est dû à son caractère particulier de fleuve de plaine mais aussi aux grands barrages réservoirs (AUBE et MARNE) qui assurent une protection contre les crues et qui permettent un soutien des débits en période d’étiage. Traversant de nombreuses régions CAR ON AIME LES «MAIS» directifS à vocations multiples : viticoles, agricoles, industrielles et à fortes concentrations urbaines, la Seine a subi ces MAIS Aujourd’hui, la Seine commence à retrouver dernières décennies les pires outrages de la pollution... ses titres de noblesse, elle est classée rivière à grands Ajoutées à cela les conséquences d’une navigation migrateurs et oui, on commence à penser au saumon marchande intense notamment en hydrocarbures, (Plan «Migre en Seine») ; c’est peut-être pas pour demain, la prolifération anarchique des bateauxmais pour après-demain. Mais en attendant, grâce aux logements en Ile de France et l’artificialisation de efforts de tous, la qualité de l’eau s’améliore de jour en jour, son cours et de ses berges, la Seine n’avait plus les Associations et Fédérations de pêche et de protection de fleuve que son nom.Depuis une quinzaine du milieu aquatique ne relâchent pas leur vigilance comme d’années, les populations sensibilisées par la Police de l’Eau et de la Pêche, gare aux pollueurs. Le petit les problèmes d’environnement et les monde aquatique revit... Les goujons recolonisent les berges de collectivités piscicoles (Associations et l’Ile de la Jatte sous les regards incisifs des gros Brochets et des Fédérations de pêche) indignées par Sandres, les Carpes et les Tanches se dorent au soleil à Levallois ces agressions galopantes ont alerté et les bourriches de Gardons et d’Ablettes sont la joie des petits les pouvoirs publics sur le caractère et des grands au pied de la Maison de la Pêche et de la Nature sous irréversible de la situation si des l’oeil narquois des géants et impressionants silures. Mais attention mesures énergiques n’étaient pas Veillons La Seine si elle n’est plus une malade, demeure quand même engagées afin d’assurer la survie une grande convalescente... du fleuve... L’Aappma Beaucaire, avec Bastien Lemaire, organise un concours de pêche de carnassiers au leurre, le 15/04 toute la journée. «Le street-fishing est une nouvelle forme de la pêche au leurre. Elle est issue d’un effet de mode qui a vu son apparition sur le canal Saint-Martin, en plein cœur de Paris. Bien loin des paysages verdoyants et calmes qui sont généralement associés aux mœurs de la pêche, c’est au milieu des bâtiments et des bruits de klaxons que le streetfishing ou pêche de rue est né», explique Sébastien. Et c’est donc à cette demande qu’il a voulu répondre et, pour réaliser ce projet, il s’est normalement rapproché de l’Appma (Association pour la protection et du milieu aquatique) de Beaucaire. Les adeptes du street-fishing sont majoritairement des hommes entre 15 et 35 ans, vivant en agglomération, disciples du no-kill. Cette pratique nécessite un minimum de matériel : une canne à pêche, un moulinet et quelques leurres artificiels dans un sac à dos feront l’affaire. Une bonne paire de tennis sera aussi utile pour marcher parfois plusieurs centaines de mètres sur les quais bétonnés, et un appareil photo numérique pour immortaliser les prises avant de les remettre à l’eau. Le streetfishing est plus qu’un simple loisir c’est aussi un sport où chaque compétiteur s’affronte et seuls les poissons maillés (supérieurs à la taille minimum autorisée) sont comptabilisés. Les poissons pris en compte sont les black-bass, les perches, les brochets, les sandres, les truites mais aussi les chevesnes, les aspes et les barbeaux.


Street-fishing de Beaucaire samedi 12 janvier de 8 h à 12 heures et de 14 h à 16 h. Rendez-vous à 7 h 45. Participation : 20E par pêcheur. Contact et inscription Bastien Lemaire au 06 09 80 30 78 Nicolas Di Lucas au 06 70 05 37 26. www.crazyfishing.overblog.com

les adeptes du «street fishing»

Ses pratiquants s’habillent souvent «street wear», se déplacent rapidement de «spot en spot» en baskets ou à vélo, et, soucieux de la préservation de la ressource halieutique, rejettent leurs prises à l’eau après les avoir immortalisées pour leurs blogs au design hip-hop. S’ils manient avec autant d’aisance les terme anglais, c’est parce que les techniques de pêche qu’ils utilisent ont été mises au point pour capturer le Black-Bass aux Etats-Unis, mais aussi pour se singulariser. Le phénomène, qui a émergé en France dans les années 2000, s’est structuré depuis cinq ans environ: une compétition a été mise sur pied en 2007 autour de l’Association française de compétition de pêche aux leurres (AFCPL).

SO FISH - 27

Ils sont âgés de 20 à 40 ans, branchés, amateurs d’anglicismes autant que de poissons carnassiers : les adeptes du «street fishing» ou pêche de rue, qui «Il y a toujours eu des pêcheurs en ville, mais l’état d’esprit du street fishing est différent. On est loin de la pêche à la papa, et de l’image traditionnelle du pêcheur assis sur son pliant devant son flotteur», souligne Andréas Vom Scheidt, vice-président de la Fédération du Bas-Rhin pour la pêche. Le street fishing, dont la marque a été déposée par une association et un fabricant de matériel de pêche, pourrait se définir comme une pêche urbaine et itinérante au leurre.

AFCPL Association française de compétition de pêche aux leurres.

FILM NICOLAS AFCPL +Sous les pavés, la rivière+ Cet engouement, correspond profondément à l’air du temps, +Aspius+ analyse Nicolas Dupuis, pratiquant de la première heure et réalisateur de documentaires sur le sujet. «Il y a cinq ans, mon film Aspius est passé quasiment inaperçu. Sous les pavés, la rivière marche très bien. Cela correspond à une tendance du moment, à un besoin de retrouver la nature en ville, aux plantes sauvages». «Nous sommes des vigies, nous faisons comprendre aux gens que l’eau est un milieu très riche en ville. Cela intéresse les politiques, les centres socioarrivé d’Europe de l’Est dans les années 1980», dit-il. Quatorze culturels». Paris et Strasbourg sont les deux étapes sont cette année à l’agenda des compétiteurs. Celle capitales de ce nouveau loisir, selon ce de Strasbourg a été remportée, dimanche, par le Lillois Samuel strasbourgeois d’adoption. «Ici, on trouve N’Diaye, devant le Francilien Jérémy Seguin, vainqueur du circuit des brochets d’un mètre, qui sont un 2010. Au total, les 40 pêcheurs répartis en vingt équipes ont sorti 37 peu le Graal du pêcheur de carnassier. poissons, dont un silure de 1,07m. A l’avenir, David Pierron souhaiterait Il y aussi des aspes, un poisson très que l’AFCPL puisse devenir une fédération sportive, avec en vue sportif, et puissant, l’organisation de compétitions internationales.


SO FISH - 28


Tell my fishing

Des squatteurs de rivières, ça existe SO FISH - 29

Parce que nous ne les connaissons pas encore, nous les avons traqué, on nous en a raconté des trucs sympa! Mais secret bien sur car toutes les astuces de street fisher et les spots ne doivent pas êtres dévoiler. Nous vous laissons découvrir


Il faut commencer par fouiller tous les spots traditionnels que l’on peut repérer au premier coup d’œil : bouches de sortie d’usines, renfoncements dans les berges ou encore piles de ponts

OBSERVEZ ! Tout au long de l’année, ayez l’œil sur votre rivière, repérez en été quand l’eau est claire, les endroits où vous gratterez en hiver !!! Les trous dans les herbiers, les bancs de sable, les éboulements de pierres sont à ne pas manquer. Les rivières urbaines sont très souvent modifiées par la main de l’homme, ce qui crée d’innombrables planques en plus pour nos amis poissons.

SO FISH - 30


Honnêtement,j’emmènerai bien cette canne « enfant » assez souvent avec moi. Avec moins de 80 cm d’encombrement, elle passera quasiment inaperçue dans les transports et me permettra de pêcher entre midi et deux, par exemple.

Je voulais simplement vous dire quelques mots sur la sortie de samedi matin. Nous étions quatre amis : Stéphane avec la Reins Aji Ringer, Coco qui m’avait emprunté la Reins Zander Ringer, Tashiro (un collègue scientifique japonais de visite en France pour le travail) qui avait emprunté une Reins Perch Ringer et moi avec la … Reins Kid Ringer !!! Premier point, nous avons tous pris du poisson ! Second point : je me suis vraiment bien amusé avec cette petite canne (Reins Kid Ringer) que j’avais présentée avant le weekend. Je partais pourtant avec une petite crainte, car les quais de Seine (nous avions choisi de pêcher en plein Paris, entre Concorde et la Tour Eiffel !) ne sont parfois pas très simple à pêcher avec une canne courte. Mais tout s’est bien passé : j’ai essentiellement prospecté les zones les plus profondes proches de la bordure, n’ayant pas une   envergure  suffisante pour contrôler correctement ma bannière au loin. Et au final je fais une bonne dizaine de perches entre 20 et 30 cm. Comme je l’annonçait dans la présentation, elle est vraiment parfaite pour un ensemble tête plombée et leurre de 5 grammes. On ressent bien ce qui se passe au fond (j’utilisais un fluorocarbone dessus, un peu raide pour un enfant, à mon avis) ainsi que les touches. Avec un poisson au bout, la canne se comporte bien. Par contre, compte tenu de la hauteur des quais, j’ai sorti les plus gros poissons « à la main » mais par crainte de

la rupture du monofilament uniquement.J’ai pourtant perdu pas mal de temps à refaire mes montages et surtout ceux de Tashiro !  Mon collègue fait également une jolie perche avec la Kid Ringer qu’il m’avait empruntée (pendant que je refaisais son montage). Il a trouvé les perches très drôles, et d’après ce qu’il m’a dit finalement un peu similaires au bass (qu’il pêche parfois à Biwa ! …  ) car elles lui faisaient des touches en mode télégraphe. Il a trouvé très intéressant ce concept de canne pour enfant, et a capturé également quelques perches avec la Perch Ringer : bref il était ravi ! Il m’a même demandé en partant si il pouvait trouver cette canne Reins Perch Ringer au Japon ! Précisions : comme leurres nous avons utilisé des RockVibe Shad 3 pouces, des G-Tail Saturn 2,5 pouces, Jé Worm 2,5 pouces et des Kick Ringers 3 pouces. Suivant les postes, nous utilisions des montages drop-shot ou tête plombée. Sur la belle et chouette Perch Ringer il y avait un grand Shimano Rarenium Ci4 3000 SFA avec du monofilament 21 centièmes, et sur la Kid Ringer un Shimano Twinpower C2000S avec du monofilament au 20 centièmes.Merci à SDR pour les photos ! Honnêtement, j’emmènerai cette canne « enfant » assez souvent avec moi. Avec moins de 80 cm d’encombrement, elle passera quasiment inaperçue dans les transports et me permettra de pêcher entre midi et deux, par exemple.

SO FISH - 31


«

Lors d’un coup du soir avec mes vieux pote membres du forum Achigan. J’ai utilisé ce soir là une canne casting Powell 684 CB avec un H Curado 51 E. Pour moi c’était une soirée « blade only », sur les bons conseils de mes potes qui cartonne bien avec ce type de leurre… Il font d’ailleurs une jolie démonstration à la lame Izum. Des perches et un rare doublé perche + petit sandre par la queue… Well dooone!

«

SO FISH - 32


18 MAI On y est : après 3 mois d’abstinence, finis les petits spots privés sur-pêchés ! Nous voici de retour sur nos chers fleuves, rivières et plans d’eau de seconde catégorie pour l’ouverture de la pêche du brochet !!! Mais attention, les sandres et les black-bass sont probablement encore en pleine fraie, alors il convient de faire de notre mieux pour les laisser en paix pour qu’ils nous fasseents des petits au top!

Direction donc les environs immédiats de la Tour Eiffelpour gratter quelques perches, et plus si affinités ! Stéphane est équipé de sa Reins RAZ et compte bien pêcher les perches en drop-shot… Au programme pour lui du Jé Worm, RockVibe Shad 2 pouces, Bubbling Shaker 3 pouces, bref pas mal de leurres mais surtout « sa » couleur magique : le coloris BaitFish (#013)…De mon côté je décide de poursuivre en « verticale du bord » et j’ai le même ensemble que l’autre jour, c’est à dire la Powell 702, un Shimano Rarenium et un stock de têtes plombées Vertical Feeling en 4 et 7 grammes. Comme leurres souples, j’ai utilisé des RockVibe Shad 3 pouces essentiellement, mais aussi des Bubbling Shad 3 pouces, des RockVibe Shad 4 pouces et Fat RockVibe Shad 4 pouces (j’aurai bien aimé toucher un sandre…). Autant le dire tout de suite, Stéphane va faire beaucoup de poissons, plus que moi en tout cas. Mais il y a tout de même quelques points satisfaisants à ma façon de prospecter : déjà je n’accroche pas tant que je l’aurai pensé… En effet j’approche les spots au raz du fond mais dès que je sens un accroc (souvent bien différentiable d’une touche !) il me suffit de reculer de quelques centimètres et de retenter un passage. Si ça bloque toujours, je passe simplement au dessus de l’accroc. Les poissons étant à sa proximité immédiate, la sanction ne se fait pas attendre… Pour dire vrai, j’ai perdu « seulement » trois montages pendant cette sortie, ce qui est assez honorable pour une sortie à Paris (en grattant vraiment je veux dire). Il y a un autre avantage que je tiens à signaler concernant les têtes plombées Vertical Fee (outre le fait qu’elles piquent méchamment…) : l’hameçon est un petit peu gros, surtout pour un RockVibe Shad 3 pouces… Et finalement ce jour-là pour les perches (et plus généralement en ce moment où il y a pas mal de

SO FISH - 33

touches…), c’était bien un avantage !!! Car je ne sors pas de perches de moins de 25 cm ! En fait j’enregistre beaucoup de touches, de poissons de toutes tailles, mais je ne capture que les perches capables d’avaler entièrement le leurre ! Vu que ça mordait bien, ça me suffit parfaitement… Malheureusement pas de steak à signaler ce jour là, mais quand même quelques poissons d’environs32-33 cm. Voici juste deux photos d’une belle sortie avec le père Stéphane, où nous touchons à nous deux 45-50 perches en deux heures environ (Stéphane en a fait plus que moi, il faut le dire !)…Samedi matin, j’ai du me rendre au travail à Saclay. Or une sortie « achigan.net » avait lieu en même temps donc à priori je ne pouvais pas la faire… Fabien (webmestre achigan.net) y est et m’appelle pour me demander si je peux passe faire coucou, pour faire plaisir à un jeune (yoyo91) qui est en trans sur les produits Reins. OK je reviens en vitesse sur Paris !Bref me voila en mode visiteur avec ma Aji Ringer RAZ, quelques softs, têtes plombées et pas grand chose d’autre. Au moment où j’essaye de me garer, je vois un sandre de 45 cm environ se faire soulever… Punaise ça sent le fish ! GO, GO, GO !!!je rejoins la quinzaine de pêcheurs présents sur l’amont du premier bief du canal. Je connais bien cette écluse, il y a toujours un peu de poisson. Après avoir rapidement gratté un côté sans résultat, je passe vite à l’autre. Visiblement les autres pêcheurs n’ont pas cartonné à part le sandre et une jolie perche, je décide donc de pêcher très lentement… Mon combo sera composé d’une tête plombée Tiemco Aqua Project 2 grammes et d’un Kick Ringer 3 pouces, coloris Scuppernong (#004). Le « kick » de ce leurre est un appendice protecteur qui me permet de pêcher lentement sans m’accrocher, parfait pour une pêche fine et lente au coeur des obstacles !


SO FISH - 34

TRUITE // EAUX VIVES / RIVIÈRE // EUROPE / AMÉRIQUE DU NORD / ASIE / MAROC/ NEW ZELAND 30 cm < 110 cm / 2kg < 10kg / + 130 cm - 30kg /


Fishing travel

YES, OUI CANNE TRAVEL découvrir de nouvelles culture, de nouveaux peuples, de nouveaux paysages, plaisir esquis! Soit, nous allons vous faire découvrir les grands endroits du monde où se pratique aisément le street fishing!


SO FISH - 36


UN SPORT INTERNATIONAL

au plus proche de chez eux. Un réel espoir pour la pêche qui connaît une relève dynamique et investie. Le street-fishing est pratiquée en Asie et aux États-Unis où de grandes compétitions y sont organisées.

LA PÊCHE AUX DORMANTS En Asie, le filet est un outil trés utilisé pour pratiquer la pêche. Cet outil verticaux permet de coincer les prises.

SO FISH - 37

Ce loisir urbain est né du besoin qu’ont les pêcheurs de villes de pratiquer leur passion


NE

W

-YO

RK st ,N Q u p o ss ee ibl EW ed co n s , ep -YO mp Br ê o te c o ex RK e m n t t k l y n her d cy p l e , o u s l , M a a n s cli e les Ce n ntr ur lo h a t cin leu stes, t a t a qq m lP rh n, d a To ame is ég ark e coi B ro uart us n ier ns nx ço al ’a sd ex les p n da eme ccue de p e t e i st nt S n l i ê a t a t New l s l c e n d e u h s e d qu e p nd e d a n Yo n a . n ’ om ea i ha Á s sl es Ma I s l a n rk ! tro bre que de bite ’Etat u de n d, u d is h n l co x ils urs t da de N a v i l l p l a n pêc e s j a a t t a n n e u e h sd d’e s ,p wY gé eu so ’ au les 7 s e r n o s au te ou ar rk ,q de 8 de l’E 00 l près n o n o u v ui pl s e ac t at s o de 1 k i l l e r t à onge . 65 ué l n x a t clu pê es tan gs pèc sive che es me . et da de nt. ns l e s p o i ss I l o 83 00 ns 0k m

SO FISH - 38

Il e

To us s e les é tés tie m o n t u , sur nc le in d u s d e o n c lac d ou ra n 15 rs u Pro an t ca de sp s: rp q u a l e t e M p ê c ect s , p re àl h j a e p Pa r k o ’e a ois cy u d’e u . L son r s , l e ’s Fi our l à Bro a p s-c e sp s c shi n g s p e okly èc ha r o su nd tit Co r to e s q o x i m t s e m p é s e cin ut, o u’on i t é d t per t i te u ntest new puis -yo na 19 .G ém u G che re t rs ro u s, q te n ratu rka 47, ulf Wo a. Á par i s t t v i u o e od S t de i se ro n e m t re y A N ew u t l ’ e g é e a r t n im Y lle pre éral m p ont a d ’a t nt et n… o r k erm em t ra us ss i trè , o n si e p o e sc h i c p r a t n d e n t p l t l ’o t ô t r e r iqu utô em bs pê ! e c es is t a p her d e n F r va t i o as l a o n ri s i o ns u nd n d de e t, é an s u co r de nf ilm de PHO TO

SERGE YS

EMNOV

CENTRAL PARK Lac, Harlem Meer, lieu de pêche Au nord-est


LE

SC

A

NA st qu erda UX art m, D’ ign ier r on c AM on ore ou g nt ST e o naît de q u le p u ER gré erch e se son s co DA es sm ffr ma la e rch sh M urb po et, d ulti é o l p lu an a s u l e s c a u x p, l e s no in trè tion fle an inh ne vit mb s u a Ac re, s impo éren moin ux s rs, m rines o ce d ur te rt a au re m nt re is be de so d e s s o i to u t a n t , mp es rem tra sb au n les l e u c lis fi s r p en ce r è m de oup t , o s a n d o i ss c m a e, d e ntr es s rit on re ny et im broc and les e hi fe s , q u s y re e h e a s to r d e s pe rre a i oc pros et a ets. s, ux iqu um pè rch Ma cu us co e r p s mm de les ail . M i de ent ent la la un i q u c i t é ê m e s c a r to u s e n g g e ra p en so l t. nt les p es, d es c nd an bie lus es au nf t ou petit anch x. rni sc es s, pu anau , isq xd ue u to u te s

L’i mp No osa nt rd p o ze e k c a n a ur an lq ui A m ê t re a a l , re l e u ste ie s n t d l ren rd am es m un h a vil co le eil aut co ntre e st àl ntr am un leurs lieu à c ev d ha er u n e, l a c el o q i du i l ue a pê m n l No co e m a s à s pêc n o oye n c h e i h n g a mb n e b rd , l nd n re de lo éces de ru i f i q r a t a e fa e s u inc s e. I c roy omo ite i d é e e t d e t o ve e m e u c t x a o ab i l e d t i o n , u n p l p o u u ve u t e l p a s s PHO ’Eu le e r m r le r t e e eb TO , f r o i cy MI e o s CH cle nd d is. Pu tree t l ’e pe. AL t fi au tte ec is, BE s s s DN e éc h ARE ho s ca i vou ing ’ y ué ! K s . n a u x s c h e Pa r r ac c u c h ez eil le un

SO FISH - 39

Am

NS

MANGER LE PÊCHEUR Restaurant de poisson Situé au centre ville, Reguliersdwarsstraat 32

DA


SO FISH - 40


Food my fish Show my boat

Le péché de la gourmandise Que nous soyons «No kill» ou plutôt pècheur traditionnel, on aime tous se retrouver autour d’un bon repas. Session spécial poisson des rivières. Recettes simples aux plus complexes, budgets élevés ou non il y en a pour tous les goûts!


SO FISH - 42

OMBRE CHEVALIER au gingembre

2 beaux poissons - 1/2 verre d’huile d’arachide - 15 grains de poivre - 100 g de gingembre frais - 1 petite tête d’ail- 3 beaux oignons frais avec leurs tiges 1/2 verre de sauce de soja

4

PERSONNES

Couper le gingembre en fines lamelles, les oignons frais et l’ail en fines lamelles. Mettre l’huile dans une casserole, ajouter les grains de poivre. Dès que l’huile frémit faire dorer les bâtonnets de gingembre puis ajouter l’ail, l’oignon et les tiges. Faire revenir le tout durant trois bonnes minutes. Ajouter à cette préparation le demi-verre de sauce de soja. Disposer les filets de poisson dans des assiettes pouvant aller dans le cuiseur vapeur. Répartir la sauce sur chacun des poissons. Faire cuire à la vapeur, le temps de cuisson varie entre 5 et 7 mn.


SO FISH - 43

SUSHI de TRUITE Nordik

UNE BELLE TRUITE - riz à grain court - 25 cl de vinaigre de riz 2 cuillères à souope de sucre 12,5 cl de dashi - bouillon - 6,5 cl de vin mirin ou de saké AU CHOIX

2

PERSONNES

Saupoudrer d’une bonne pincée de sel le poisson. Préparez le riz vapeur puis déposer un linge sur le riz pendant 15 min. Puis dans une petite casserole, verser 6 cuillères à soupe de vinaigre de riz, 5 cuillères à soupe de sucre et 4 cuillères à café de sel. Verser doucement le vinaigre de riz dans le riz cuit encore chaud, mélanger et détacher les grains doucement à l’aide de baguettes. Le principe de base est de former de petites boules de riz préparé à sushi Déposer dans la main, mettre le poisson et autres préparations dessus, mouler doucement le poisson sur le riz en aplatissant le tout. Puis faire cuire à la vapeur, 5 et 7 mn.


SO FISH - 44

FERA & CURRY TAÏ Un beau fera frais - 6 grosses gousses d’ail - 1 botte d’oignons de printemps - 2tomates fermes - 10épis de baby maïs - 10cuillère à café de curcuma - 3cuillères à soupe de poudre de curry - 1 bouquet de coriandre - 1 tige de citronnelle - nuôc mam - 1

PERSONNES

Détailler les tomates en dés après les avoir évidées. Faire revenir dans un wok les oignons et l’ail émincés avec un filet d’huile jusqu’à ce qu’ils soient blondis, puis ajouter le poisson et laisser revenir environ 10 mn en remuant. Ajouter la curcuma,le curry, la citronnelle, la sauce de poisson, le piment épépiné, couvrir avec le lait de coco et laisser mijoter 10 min à feu doux.Laisser encore deux à trois min, ajouter la coriandre finement ciselée et les dés de tomate.

piment rouge - 1 l de lait de coco - huile de sésame - riz thaï

4

Servir bien chaud avec du riz.


SO FISH - 45

PERCHE au deux raisins

- 800 g de pera détaillée en morceaux - 1 grappe de raisin blanc - 1 grappe de raisin noir - 8 cl de crèm - 2 belles échalotes - 30 g de beurre - 15 cl de vin blanc moelleux - 8 cl de fumet de poisson - sel et poivre

3

PERSONNES

Epépiner les grains de raisins puis les ébouillanter durant 30 secondes. Hacher les échalotes et les couvrir de vin. Porter à ébullition et laisser réduire le liquide jusqu’à ce qu’il n’en reste plus que quelques cuillères à soupe. Ajouter la crème et faire réduire à nouveau de moitié. Pendant ce temps, plonger la lotte dans une grande casserole d’eau bouillante additionnée du fumet de poisson pour 6 minutes de cuisson. Lorsque la sauce est bien réduire, ajouter le beurre coupé en dés et fouetter pour émulsionner le tout. Ajouter la lotte ainsi que les raisins. Laisser réchauffer et servir.


SO FISH - 46

BROCHET // RIVIÈRES LENTES / LACS CALMES // EUROPE / AMÉRIQUE DU NORD / AUSTRALIE / 09 cm < 40 cm / 300g < 850g / + 51 cm - 4,70 kg /


Fish factory

Allez hop! On s’équipe Les meilleurs leurres pour le street fishing et la saison accompagné de leur canne idéal


Ces cannes

jaune et noir, porte moulinet

librement. Belle cosmétique

permettent de s’exprimer

SHIMANO BX 100E

CANNE FIL INTERIEUR

grande souplesse.

plus puissant et offre une plus

sation du Geofibre. Il donne devient

meilleures lanceuses grâce à l’utili-

Les nouvelles Catana sont les

SHIMANO CATANA 35€

CANNE LANCER

différentes de pêche.

permettent de couvrir

souple, ces Vengeance

de puissance et une action

Légère, avec une réserve

SHIMANO VENGEANCE 40€

CANNE TÉLESCOPIQUE

Le choix du leurre est primordial, il est aussi important que le choix du spot. On peut bien souvent passer à côté de la pêche juste à cause d’un modèle de leurre.

et canne à pêche

LEURres

En zones encombrées, il vaut mieux les leurres souples sur montage texan pour pêcher à l’aplomb des structures métalliques ou des digues. Les têtes plombées permettent de décrocher moins de poissons, et si l’on veut cibler les zones dégagées, les poissons nageurs permettent de prospecter plus rapidement. Lors des chasses d’oblates ou de chinchards, les cranks font un tabac. S’il y a un leurre à avoir, c’est bien la ZX.

Une fois la canne et le moulinet acquis, il reste à choisir le leurre. Le choix sera plus complexe et surtout plus large tant les fabricants proposent de modèles. Quand on est débutant, le plus important est de prendre un poisson, peut importe s’il s’agit d’une perche ou d’un brochet. Il est impératif d’avoir dans sa boîte un leurre couvrant chaque niveau d’eau, de la surface au fond. N’importe quelle espèce de poisson peut se trouver dans ces couches d’eau. Pour cela vous aurez le choix entre des poissons nageurs de la surface à 5 m environ, des leurres souples et des leurres métalliques.

MATOSS’

SO FISH - 48


nent une finition remarquable.

leurs très lumineuses lui don-

écailles marquées et ses cou-

RAPALA X RAP 8 cm 12E. Ses

LEURRE TRANSLUCIDE

poids

pénétration dans le vent.

lancers et offre une meilleure

favorise la précision de longs

RAPALA ORIGINAL 12E Son

LEURRE NAGEUR

SO FISH - 49

ainsi que par sa facilité.

de lancer impressionnantes

s’impose par ses distances

La gamme de ces leurres

ROOSTA POPPER 30, 80€

LEURRE FLOTTANT


LE MAGAZINE QUI A LA PÊCHE

Magazine pêche  

Changer l'image du magazine de pêche Cible urbaine.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you