Issuu on Google+

PORTFOLIO

DETAIN Marie

Étudiante à l’ENSAL


É C O L E N AT I O N A L E S U P É R I E U R E D ' A R C H I T E C T U R E D E LY O N © M A R I E D E TA I N - 2 0 1 3


PORTFOLIO & CV DETAIN Marie

Étudiante à l’ENSAL


SOMMAIRE

CV SELECTED WORKSUrbanisme, La Mulatière. Projet territorial à Chaponost . Composition d’un idéal. Édifice culturel Berthelot. Eco-quartier Berthelot. Logements collectifs.

CONCOURSEuropan 12. EHPAD.

COMPLéMENTSRapport d’étude & Mémoire. Mention recherche. Aménagement d’une boutique. Édifice religieux. Photographies personnelles.

8-9

12 - 13 14 - 15 16 - 17 18 - 19 20 - 21 24 - 25

26 - 27 28 - 29

32 - 33 34 - 35 36 - 37 38 - 39 40 - 41


CURRICULUM VITAE


Compétences

Langues : Anglais (CLES niveau B1 acquis) et Espagnol lus et parlés. Compétences informatiques : - Microsoft Word, Excel et Power Point maîtrisés. - Vectorworks - Autocad - Sketchup - Photoshop CS6 - InDesign CS6 - Artlantis Aptitudes professionnelles : Créative, autonome, assidue et sachant travailler en équipe.

EMPLOIS DIVERS

DETAIN MARIE Née le 8 novembre 1991 à La Tronche (38). Etudiante Architecte à l’ENSAL Titulaire du permis B. 6 rue Etienne Gagnaire 69100 Villeurbanne Tél. : (+33)6.15.15.55.84 E-mail : mdetain@gmail.com Web : http://issuu.com/detainm

Serveuse à l’année pour les traiteurs «La Fine Fourchette», «Ballades Gourmandes» ainsi qu’avec l’agence d’Intérim Elitt. Cours de soutien réguliers de mathématiques niveau collège et lycée. Garde d’enfants. Animation et garde d’enfants annuel au Centre d’Oxygénation Gap Bayard. Ramassage annuel bénévole de déchets à la station de ski Chamrousse.

Centres d’intérêts Architecture. Patrimoine. Peinture, expositions. Voyages. Théâtre et cinéma. Sport.


CV FORMATION

EXPÉRIENCE

Master 2, mention recherche Actuellement ENSA Lyon

Domaines d’étude Architecture, ville et périphérie.

Master 1 en Architecture 2013 Stage ENSA Lyon

Domaines d’étude - Histoire et Patrimoine & Matérialité.

Diplôme d’étude 2012

Licence d’architecture à l’ENSA Lyon.

2011

Durée 13 semaines Ville de Lyon - Service Travaux direction éducation.

Stage

Durée 3 semaines Restauration - Bénévolat pour la restauration du chateau de Servières.

Stage de première pratique Durée 5 semaines

Agence d’architecture Christian Blachot - Architecte

à Grenoble.

2010

Stage ouvrier

Durée 2 semaines

Entreprise de BTP - La SDE

à Grenoble.

Baccalauréat Scientifique 2009 Emploi

Spécialité Mathématiques

Mention Bien Lycée Marie Curie , Échirolles (38)

Durée 8 semaines

Ébénisterie Grenoble.

ELEOUET

-

8

|9


SELECTED WORKS


SEMESTRE 9 - MASTER 2 - ENSAL - 2013 Prof. référents: J. CASANELLES & S. JOLY

Intégration à la ville.

La commune de La Mulatière se situe dans le sud Lyonnais au niveau de la confluence entre le Rhône et la Saone. L’axe majeur de notre projet est une trame végétale, qui reprend la continuité des parcs lyonnais. Cette trame lie notre site aux balmes de la Fontanière au Nord, jusqu’au parc d’Irigny au Sud. Au Nord de notre site d’étude, on trouve la continuité des balmes, les balmes de la Mulatière. Se développe alors un concept de parc habité par le biai de logements intermédiaires. Plus on avance vers la place, plus le bâti se transforme en ilot. L’approche de la place marque un resserrement au niveau de la trame végétale, avant de retrouver une dilatation. La place est bordée à l’Ouest et à l’Est par des entrepôts SNCF réhabilités. Au nord de la place, se trouve un canal qui appuie le nœud de connexion accentué par un arrêt de la navette fluviale Vaporetto. Au Sud, on trouve la rue du Roule qui relie la partie haute et la partie basse de la Mulatière. Cet axe mène directement les habitants du plateau de la Roule dans le cœur de quartier ce qui fait de lui un espace dynamique vivant. Au Sud du site, on trouve un quartier bordé mixte tant au niveau typologique que programmatique des puisqu’il comprend une école, des bureaux, des commerces et du logement. Localisation : La Mulatière (69) Surface de reflexion : 35 ha.

Perspective d’ambiance dans le parc.

Coupes


urbanisme, la mulatière. Plan masse à l’échelle du quartier.

Perspective d’intérieur d’îlot.

TRAVERSE

PENETRATION

ENSOLEILLEMENT

Plan masse à l’échelle de la ville.

Perspective d’ambiance du canal.

12 | 13


SEMESTRE 8 - MASTER 1 - ENSAL - 2013 Prof. référents: W. HAYET & JP. MARIELLE

La commune de Chaponost est située dans le sud Lyonnais, à 15 km de la métropole et se compose de 8000 habitants. Elle a su conserver une atmosphère résidentielle au cœur d’une enveloppe végétale. A l’heure actuelle, la croissance est stoppée, c’est un territoire à fort potentiel qui semble se replier sur lui même pour se préserver et qui tend à s’endormir. L’enjeu est de le bousculer afin d’utiliser ces qualités intrinsèques et lui redonner sa véritable valeur. Pour permettre cette métamorphose, nous projetons de donner la priorité à la préservation des espaces verts agricoles ou naturels présents sur la communes. Afin que cette commune pluricentrale reflète une image dynamique et attractive, nous prônons la requalification du centre bourg en un espace de convergence lisible, encourageant les rencontres et les liens sociaux. Nous avons également pensé à créer une mixité fonctionnelle afin de ne plus avoir ce zonage actuel qui sépare industrie et habitat. Pour permettre ce dynamisme, cette commune aujourd’hui vieillissante doit se densifier et renouveler sa population. Pour réussir, il est nécessaire de créer un foncier accessible afin d’acquérir un foncier vivant.

Le paysage pour structurer la ville.

Développer des tissus doux.

Localisation : Chaponost (69) Surface de reflexion : 16 ha.

Densifier et relier deux entités.


COMMUNE DE CHAPONOST

Stratégie globale.

14 | 15


SEMESTRE 7 - MASTER 1 - ENSAL - 2013 Prof. référents: W. HAYET & P. ALLART Exposition au CAEU du Rhône - juin 2013

Localisation : Quais St Vincent, Lyon. Surface : 3000 m²

Stratégie de composition

P.b-c-h

cloître existant

E1.d-em

P.a2

E1.a2

volonté de créer un carré

E1.d-em

P.b-c-h

P.b-c-h

P.b-c-h

E1.d-em

E1.a2

E2-a2

Dans la culture contemporaine du projet, le thème de la mémoire et du patrimoine est devenu un questionnement professionnel ainsi que théorique. Nous avons pris le parti de composer un clos jamais achevé par l’ordre religieux des Bénédictines. Loin de nous l’idée de faire une pâle copie du bâtiment, nous avons signifié un idéal architectural par la volumétrie en s’en distinguant par l’aspect contemporain des façades avec l’alliance de béton et granit. Un programme majeur dans un quartier en mutation afin de donner à voir ce potentiel disparu. Afin d’installer notre programme dans l’ancien réfectoire des soeurs, nous avons dû faire un diagnostique d’intérêt patrimonial et sanitaire du bâtiment restant.

I4.a2-d

I3.b

V.d-e-g

M.b

I4.b-h

I4.a2-d

espace créé sur le carré

P.a1-b

P.d-e

P.b-c-h

P.c-h

P.c-h

P.b-c-h

I5.a1

I5.a1

I3.a2-l

I3.e

I5.a1-g

Diagnostic sanitaire

Perspectives


COMPOSITION D’UN Idéal

Plan RDC

Plan R+3

16 | 17


SEMESTRE 6 - LICENCE 3 - ENSAL - 2012 Prof. référents: M. BARANESS & P. FOSSE

Ce projet s’inscrit dans la continuité du projet urbain du premier semestre. C’est un édifice culturel qui regroupe des programmes majeurs: une salle polyvalente, une médiathèque, une salle de musique ainsi qu’une salle d’exposition. Le bâtiment trouve comme limite les différentes voies qui entourent l’îlot. Deux accès principaux marquent la direction du bâtiment. Au milieu de cet axe directeur, un hall central mis en avant par une grande hauteur sous plafond va desservir les différentes pièces. Les façades jouent entre béton et verre mimant l’imbrication de deux volumes, un volume imposant avec du béton banché ainsi qu’un volume plus léger en verres avec des menuiseries assez imposantes en métal. Le but de cet exercice était principalement de pouvoir gérer un bâtiment en en connaissant tous les détails techniques et structurels.

Pan masse

Façade côté rue

Localisation : Avenue Berthlot, Lyon. Surface : 2800 m².

Élévations perspectives


Édifice culturel Stratégie d’implantation

Plan R+1

Plan RDC Coupe détaillée

18 | 19


SEMESTRE 5 - LICENCE 3 - ENSAL - 2011 Prof. référents: B. CREPET & J. CATTANT

Ce projet est un projet à l’échelle urbaine où il s’agissait de retravailler tous les aspects d’un bout de ville. Le site travaillé est un site enclavé, pris entre l’avenue Berthelot et les voies de chemin de fer, à tendance tertiaire. L’architecture de ce lieu est très différente de l’architecture à laquelle on peut s’attendre en plein centre ville. Beaucoup de petits garages et d’usines qui marquent l’entrée de ville d’un époque avec la Route de Vienne qui traverse le site. Notre démarche à donc consisté en une requalification de la voirie avec de nouveaux axes et une priorité donnée aux modes doux, une redéfinition des îlots ainsi qu’un parcours piéton qui se met en place autour d’un système d’espaces végétalisés successifs avec un jardin public, une place de marché et un bois habité.

Stratégie d’intervention

Localisation : avenue Berthlot, Lyon.

Séquençage du projet

1

2

3


Écoquartier Berthelot

Plan masse

4

5

6

20 | 21


SEMESTRE 5 - LICENCE 3 - ENSAL - 2011 Prof. référents: B. CREPET & J. CATTANT

Ce projet constitue la continuité du projet urbain. Après avoir défini la forme des îlots, nous nous sommes attachés à travailler plus particulièrement un lot. J’ai travaillé un lot qui se trouvait le long du cheminement piéton et qui faisait face au «bois habité». Afin de ne pas proposer un rez-dechaussée habitable et visible par tous les badauds, on distinguera deux parties dans le bâtiment: un socle actif destiné à des commerces et un corps passif constitué de logements sociaux. Les hauteurs du bâtiment se répondent avec les bâtiments de l’autre côté de la rue. Chaque balcon correspond aux percées visuelles qui donnent sur la basilique de Fourvière. Les logements s’organisent autour d’un noyau qui regroupe la cuisine et la salle de bain permettant de séparer les espaces jours des espaces nuit. Localisation : Avenue Berthlot, Lyon.

Composition des logements

Façades du projet

Maquettes


Logements collectifs

Plan d’étage courant

Stratégie de composition d’un îlot

Illustrations

22 | 23


CONCOURS


SEMESTRE 8 - MASTER 1 - ENSAL - 2013 Prof. référents: W. HAYET, P. GROSMOND, A. ST CLAIR DE BUSSIERE & JP. MARIELLE.

Notre proposition constitue une véritable reconquête urbaine et territoriale d’espaces délaissés de la ville de Rouen. Nous avons ainsi réinventé le quartier de la rive gauche de la Seine qui aujourd’hui est destiné à accueillir une nouvelle gare. Cette reconquête s’est faite dans une logique de mixité des fonctions urbaines et de revalorisation des espaces naturels. Les deux entités distinctes que représentent la rive gauche et l’île Lacroix sont vouées à être dévolopées et mises en relation par des percées visuelles et physiques. L’île devient un équipement, et la gare est déplacée le long d’un ancien échangeur afin de permettre à un nouveau quartier d’émerger. La dimension internationnale de la gare naît en même temps que cette cité qui lie logements commerces et bureaux.

Perspective d’ambiance

Localisation : Rouen Zone de reflexion : 15 Ha. Vue aérienne du projet

Axonométrie


Europan 12

Plan masse

26 | 27


de le ville de Lyon, au sein duquel on retrouve différentes écoles, des activités variés, des associations, et de nombreux étudiants. Le site est assez bien desservi puisque directement lié au Boulevard Laurent Bonnevay qui permet de rejoindre le centre ville de Lyon ou encore le périphérique du même nom rapidement. Ce parc est isolé de la ville par le boulevard Laurent Bonnevay situé à 4 mètres de haut. C’est une véritable frontière dans la ville, elle bloque d’une certaine manière les accès au Rhône par son aspect « autoroute ». Notre démarche a donc consisté en une liaison entre

SEMESTRE 7 - MASTER 1 - ENSAL - 2013 Prof. référents: S. COURTEIX & S. NEGRO Lauréat du concours du CNSA.

une trajectoire rectiligne appu en métal rouge. Coté parc, elle belvédère qui ouvre sur une p Rhône. Nous avons essayé d’in entre le caractère rectiligne d et le côté sinueux du chemin suit les dénivelés du terrain terrain actuel le rendant acce animé. Le cheminement plus des espaces publics en simulan terrain, qui créent des événem urbain, coté campus, une succ donnent sur une esplanade, co se soulève pour donner vie à d dans un jeu de matières.

LE CAFE ROUGE

Ce projet répond à un concours d’idée organisé par le CNSA pour la création d’un lieu de vie collectif pour personnes âgées. AIRE DE PIQUE-NIQUE

Le lieu de vie pour personnes âgées que nous avons imaginé se situe dans le parc de la Feyssine à Villeurbanne (69). Cette implantation privilégiée positionne le bâtiment dans un parc très arboré au bord de l’eau à deux pas du plus gros campus universitaire de l’agglomération Lyonnaise, la Doua, offrant ainsi une proximité importante à la ville. Ce parc est séparé de la ville par le boulevard Laurent Bonnevay situé à 4 mètres de haut. C’est une véritable frontière dans la ville, elle bloque d’une certaine manière les accès au Rhône par son aspect « autoroute ». Notre démarche a donc consisté en une liaison entre le campus universitaire et l’EHPAD. Cette liaison se traduit par un jeu de passerelles à différents niveaux qui se justifie par la difficulté d’accès au parc. Cette proximité au campus de la Doua a été souhaitée de manière à créer un projet intergénérationnel où se mettraient en place des échanges entre plusieurs générations dans lesquels chacun des acteurs serait capable de trouver son intérêt.

JARDIN DES SENTEURS

TERRAIN DE SPORT

SUPER-PARKING

ESPLANADE

ASSOCIATIONS - l’Art Scène (danse et théâtre) - Associatons musicales AMI, Orchestra symphonique et Band AS (fanfare) -Ciné Club -Ensemble vocale INSA (chorale) - VinSaveurs (club de dégustation) - Club COOK (cours de cuisine)

TERMINUS, TOUT LE MONDE DESCEND

Localisation : Villeurbanne (69) Surface : 5500 m²

Plan masse PLAN DE MASSE ÉCHELLE 1/200


uyée par sa texture e se termine par un perspective sur le nduire une tension de cette passerelle nement au sol qui et modifierait le essible aux PMR et s « naturel » crée nt des montées de ments dans le tissu cession de gradins oté parc, le terrain des tables et bancs

COUPE PERSPECTIVE AA’ ÉCHELLE 1/200

EHPAD

Unité Alzheimer Unité personnes âgées Espace logistiques, Espace de soin Restaurant Administration

Perspective depuis le RDC

Logements étudiants Salle informatique, salle de travail Terrain de sport

A’

A

Perspective depuis chambre

ÉCHANGES INTERGÉNÉRATIONNELS

C’est au niveau de la passerelle, dans la continuité du Boulevard Laurent Bonnevay, que va s’opérer la majeure partie des possibilités d’échanges et de rencontres entre les personnes âgées et les étudiants. On retrouve notamment à ce niveau l’espace de restauration de l’EHPAD mettant à disposition des personnes âgées comme des étudiants un atelier cuisine; la salle informatique dans l’entrée de l’immeuble de logements étudiants; et une salle de travaux pratiques et autres ateliers, dans laquelle les familles pourraient aussi se retrouver.

Plan

Coupe perspective

L’UNITÉ ALZHEIMER

PLAN R+1

00 Boulevard Laurent Bonnevay

TRAIT D’UNION ENTRE LES GÉNÉRATIONS

ÉCHELLE 1/200

L’unité alzheimer se situe au niv maladie bénéficie d’un cadre de v avec le parc. Deux jardins privatif La configuration des unités est chambres et un petit salon. On re au sein de chacune des deux unit

28 | 29


ComplĂŠment


PROJET PERSONNEL - JANVIER 2012 Client : Mr. Fabrice SOARES Aménagement d’un boutique de pret à porter masculin. Cette boutique se situe Rue de Bonne, dans le centre ville de Grenoble. Elle abritait avant une bijouterie fantaisie remplacée désormais par une boutique de prêt-à-porter masculin accueillant des marques haut de gamme tel que Firetrap, Fred Perry ou encore Armistice. En collaboration avec l’actuel locataire de la boutique, j’ai réalisé l’aménagement intérieur en pensant au mobilier, au revêtement du sol, aux revêtements des murs, au positionnements des différents espaces d’essayages, de stockage et de bureautique. Toute la complexité de ce projet étant de redonner un aspect contemporain à cette boutique toute en longueur.

Ancienne Bijouterie

Plan de répartition


Aménagement d’une boutique

Photos de l’actuelle boutique

32 | 33


SEMESTRE 5 - LICENCE 3 - ENSAL - 2011 Prof. référents: S. MONOT & F. FLEURY

Pour ce projet, il s’agissait de travailler sur la structure ainsi que sur les formes particulières telles que les surfaces réglées. Ici, un édifice religieux travaillé en surface réglé qui se divise en trois parties: un seuil, un lieu de rassemblement ainsi qu’un lieu de culte. En choisissant un site boisé à Villardde-Lans dans le Vercors nous avons pu créer une toiture accessible, une forme qui épouse la topographie et une fracture qui crée une perspective sur la vallée. Pour l’étude structurelle, nous avons choisi d’analyser des portions du bâtiment, en s’intéressant plus particulièrement aux poutres dont les portées sont les plus longues. Localisation : Villard de Lans Surface : 1000 m².

Étude structurelle

Maquette


édifice religieux

Vue extérieure

Vue intérieure

34 | 35


SEMESTRE 6 - LICENCE 3 - ENSAL - 2012 Prof. référent: RAINIER HODDE

La tour est un objet à déconstruire.

SEMESTRE 8 - MASTER 1 - ENSAL - 2013 Prof. référent: RAINIER HODDE

Maladie d’Alzheimer, une architecture adaptée à une maladie spécifique.

LA TOUR, EST un objet à déconstruire. Directeur de rapport, M. Rainier HODDE. Soutenance le 28 mai 2012 Nous sommes actuellement au cœur d’un phénomène de mondialisation de l’architecture qui entraine une course à la hauteur d’ordre internationale. Cette concurrence par gratte-ciels interposés néglige cependant les conséquences urbanistiques et humaines qu’engendrent des constructions surdimensionnées. A l’échelle nationale et internationale, le gratte-ciel est symbole de modernisme et de dynamisme, perdant sa fonction première d’architecture fonctionnelle. Il crée l’identité d’un pays, appuyé par une forte médiatisation dans le cadre d’un marketing urbain. La tour devient emblème, logo, marque.


Rapport d’études & mémoire

MALADIE D’ALZHEIMER, UNE ARCHITECTURE ADAPTéE à une maladie spécifique. Directeur de mémoire, M. Rainier HODDE. Soutenance le 5 juin 2013 Les personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer sont amenées à être placées en institutions en fonction de l’évolution de la maladie. Désorientées, agressives et anxieuses, il a été prouvé que l’aménagement de leur environnement jouait un rôle important dans la diminution des troubles liés aux pathologies de la maladie. En s’appuyant sur les visites des résidences de La Salette à Bully et Montvenoux à Tarare, toutes deux accueillant des personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer, nous allons tenter de comprendre quels aménagements sont à apporter pour favoriser le bien être des résidents, des familles ainsi que du personnel soignant. Nous feront également un point sur les apports théoriques et leur application dans les établissements mais aussi sur la place de l’architecte dans ce genre d’opération. Ceci nous mènera à une proposition spatiale en adéquation avec les savoirs actuels sur les pathologies de la maladie et les attentes de chaque acteur des établissements. De deux études de cas découle une proposition de plan qui prendrait en considération les points positifs et négatifs de chaque établissement ainsi que les apports théoriques que j’ai pu avoir à l’aide du corpus.

36 | 37


mention recherche

RETRANSCRIRE LES qualités de l’habitat indivuel dans l’habitat collectif. Directeur de mémoire, M. Vicente MIRALLAVE & Mme. Flora PESCADOR. Cette problématique s’inscrit dans une réflexion sur le logement qui m’intéresse depuis quelques années. A savoir comment créer une ambiance chaleureuse et en harmonie avec la nature tout en étant en centre ville ou encore comment retrouver l’intimité d’une maison dans un immeuble. Concilier l’un et le commun, là est tout l’enjeu de la ville de demain. Ce sujet répond à des enjeux sociétaux et architecturaux dans une problématique d’étalement urbain de plus en plus importante. Il répond également à la stratégie Smart City du Grand Lyon qui vise à réfléchir à une nouvelle manière de concevoir le territoire et le logement dans une ville de plus en plus contrainte. Il s’agirait alors de ne plus faire de la maison individuelle en banlieue, le rêve de près de 80% des français selon un sondage Ipsos, le logement idéal. Après un premier apport théorique sur les recherches déjà effectuées, nous appliquerons ces thèses au projet afin proposer une solution spatiale à présenter lors de mon projet de fin d’étude.

38 | 39


Ces photos illustrent certains pays dans lesquels j’ai eu la chance de voyager. Beaucoup de pays d’Europe tels que l’Espagne, l’Italie, la Belgique, les Pays-Bas, la Suisse, l’Allemagne, la Croatie. J’ai aussi voyage dans certains pays de Maghreb tels que la Tunisie et le Maroc. J’ai également beaucoup voyagé à travers la France et visité de nombreuses régions aux quatre coins de l’hexagone.


photos personnelles

40 | 41



Marie Detain portfolio