__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 5

sur la ligne Au départ d’un tel projet, une envie : celle de travailler sur la photographie noir et blanc. Envie d’envisager la photographie comme l’art d’écrire avec la lumière. Une image qui comporte ses contrastes, ses nuances de noir et de gris, ses valeurs… Mais aussi toute la charge affective des compositions au 24x36mm induite par le reportage. Sans nostalgie de l’époque de l’argentique, un labo noir et blanc est aménagé. Quelques étudiants suivent une initiation afin de découvrir cette autre façon de faire de la photo. Un éloge du temps. Une école de rigueur, de patience et d’humilité. Se laisser aller à la fascination de l’image latente à l’ère du numérique et de son immédiateté. Un auteur photographe, Klavdij Sluban est invité à présenter une série de photographies en noir et blanc intitulée «Entre parenthèses, adolescents en prison». La production d’un artiste qui, durant de longues années, a passé du temps dans des centres de détention d’ex union soviétique à faire pratiquer à des jeunes et à partager son amour de la photo. Et là, des étudiants d’une même classe d’âge à la destinée si différente, se confrontent à l’écriture photographique. Faire de la photo pour dire quoi ? Une semaine à penser en noir en blanc, à regarder la lumière, à chercher les reflets, à parfois mettre en scène, à modifier son angle de prise de vue, à retenir son envie de regarder l’image au dos de l’appareil numérique pour garder l’image latente comme dans la pratique argentique, à rechercher le sens des images produites, à se laisser séduire par des lignes… Prise de vue, retouche, sélection et editing : autant d’actions menées individuellement et collectivement dans cet atelier devenu, au fil des jours, un véritable laboratoire où chacun interroge le sens de l’acte photographique en 2013. Que les étudiants soient remerciés de leur engagement, même si tous ne sont pas dans ce catalogue. Mais faire de la photographie, c’est aussi choisir. «Savoir bien remplir la corbeille», comme nous a dit Klavdij Sluban. Pour apprendre à sélectionner parmi quelques 2500 photos une petite série cohérente : sur la ligne. Horric Lingenheld, Photographe, intervenant de l’association Destin Sensible Laurence Buthod, Responsable du service Vie culturelle et Associative de l'Université d'Artois

Profile for Destin Sensible

sur la ligne  

catlogue de l'atelier photo de Destin Sensible/mobilabo.com encadré par Horric Lingenheld à l' Université d'Artois - Janvier 2013

sur la ligne  

catlogue de l'atelier photo de Destin Sensible/mobilabo.com encadré par Horric Lingenheld à l' Université d'Artois - Janvier 2013

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded