Page 1

Discover

United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization

Member of the UNESCO Creative Cities Network since 2017

KORTRIJK

FRANÇAIS mai 2018 / édition 1

UNESCO creative region


Colophon ‘Discover KORTRIJK UNESCO Creative region’ est une initiative de Designregio Kortrijk, soutenue par ses partenaires. Auteur / Sproke Traduction / Veerle Pattyn Photographie et illustrations Heren Loebas & Beeldcollectief - Lucas Despriet Photographie aérienne Henderyckx Conception graphique et réalisation Heren Loebas Imprimerie die Keure, Bruges Reliure die Keure Binding, Bruges © Designregio Kortrijk, 2018 www.designregio-kortrijk.be


/ tro is /

Le Réseau des villes créatives de l’UNESCO souhaite la bienvenue à Courtrai En 2004, l’UNESCO lance le Réseau des villes créatives de l’UNESCO (RVCU), une coopération mondiale entre 180 villes à l’heure actuelle : du Cap à Dubaï, de Shanghai à Helsinki, de Sydney à Mexico. 180 villes qui ont une chose en commun : elles misent sur la créativité en tant que levier du développement durable de leur ville et de leur région. Depuis peu, Courtrai peut également être appelée ‘ville créative de l’UNESCO’, dans le domaine du design. Courtrai côtoie ainsi des villes telles que Pékin, Buenos Aires et Berlin. Une compagnie particulièrement agréable, c’est le moins que l’on puisse dire. Une compagnie dont Courtrai peut également apprendre beaucoup. Car c’est justement l’objectif du réseau de l’UNESCO : le partage d’exemples de bonne pratique, l’offre d’opportunités internationales à des créateurs,... Mais ce n’est pas seulement une question de ‘prendre’, Courtrai peut aussi ‘donner’ pas mal au réseau. Le design et l’industrie créative font bouger pas mal de choses à Courtrai et dans ses environs, un mouvement dont nous pouvons être fiers. Afin de propulser encore ce mouvement, le réseau Designregio Kortrijk est créé en 2005. Cette plateforme rassemble et renforce des initiatives en matière de créativité, d’innovation et d’entrepreneuriat. Designregio Kortrijk est là pour les concepteurs et les makers, les petites et grandes entreprises, les étudiants, les enseignants, les organisations publiques et les habitants. Car soyons clairs : l’industrie créative et le design thinking* parviennent à pénétrer toutes les couches et tous les secteurs de la Flandre du sud-ouest. Cela commence déjà au Moyen-âge, avec l’industrie linière qui se forge une réputation dans le monde entier. Malgré les contretemps rencontrés, ou peut-être justement à cause de ceuxci, l’industrie du textile présente dans la Vallée de la Lys tient bon et sait se transformer en industrie manufacturière créative dans des secteurs très variés, allant des nouveaux matériaux à la technologie de la communication. La ‘création’, au sens littéral et figuré, fait également partie de l’ADN de l’enseignement dans la région. Des initiatives telles que la Semaine du Design montrent à chaque fois comment les jeunes savent transformer leurs rêves en projets souvent époustouflants. Et ce caractère époustouflant, vous le retrouvez finalement aussi dans l’espace public. Des projets ingénieux de développement et de transformation urbains offrent aux habitants et aux visiteurs de la région courtraisienne de l’oxygène au lieu de poussières fines. Il y a donc suffisamment de raisons de laisser la modestie de la Flandre du sud-ouest pour ce qu’elle est, et de montrer la créativité dont fait preuve la région courtraisienne au monde entier. * Le ‘Design thinking’ utilise les outils et les méthodes des designers pour résoudre les problèmes d'une manière créative et innovante.


12

19

20 10

21

22

4

24

5 9 7

UNESCO Creative Cities Network La

région

courtraisienne

est

connue

combinent en outre à chaque fois la force

depuis le Moyen-âge pour son savoir-faire,

de l’entrepreneuriat, l’innovation et le design

son esprit d’entreprise et son design osé. À

thinking.

l’époque, l’industrie linière conquiert le monde.

Suite à sa reconnaissance fin 2017 en tant

Mais aujourd’hui, la région dispose, grâce à

que membre du Réseau des villes créatives de

son industrie manufacturière créative, d’un

l’UNESCO dans le domaine du design, la région

nouveau lot d’acteurs mondiaux, qui ont leur

courtraisienne peut encore étendre son réseau

place dans le textile et les nouveaux matériaux,

mondial à pas moins de 30 villes du design

la mécatronique et la construction mécanique,

collègues, de Pékin à Berlin et de Buenos Aires

la technologie de la communication,… Ils

à Istanbul.

25 30


15

9

0

17 3 6

14

16

2 31 11

26 28

23 18

27

29 1

8

13

United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization

Member of the UNESCO Creative Cities Network since 2017

1. Bandung, Indonésie

9. Curitiba, Brésil

17. Kaunas, Lettonie

25. Saint-Étienne, France

2. Beijing, Chine

10. Detroit, États-Unis

18. Kobe, Japon

26. Seoul, Corée du Sud

3. Berlin, Allemagne

11. Dubai, Emirats Arabes Unis

19. Kolding, Danemark

27. Shenzhen, Chine

4. Bilbao, l'Espagne

12. Dundee, Écosse

20. Kortrijk, Belgique

28. Shanghai, Chine

5. Brasilia, Brésil

13. Greater Geelong, Australie

21. Mexico City, Mexique

29. Singapour, Singapour

6. Budapest, Hongrie

14. Graz, Autriche

22. Montréal, Canada

30. Torino, Italie

7. Buenos Aires, Argentine

15. Helsinki, Finlande

23. Nagoya, Japon

31. Wuhan, Chine

8. Cape Town, Afrique du Sud

16. Istanbul, la Turquie

24. Puebla, Mexique


/ s ix /

Des chiffres frappants Courtrai compte 76.000 habitants, et la Flandre du sud-ouest, presque 300.000 habitants. C’est petit comparé aux métropoles, mais grand dans le capital créatif. La région est chaque jour remise en mouvement par des personnes qui osent colorier en dehors des lignes, dans l’entrepreneuriat, l’enseignement, les arts ou l’espace public.


Lendelede

Waregem

Kuurne Harelbeke

Wevelgem

Anzegem

Wervik

Deerlijk

Courtrai Zwevegem

Avelgem

Menen

Spiere-Helkijn


/ h uit /

Le design thinking comme fil conducteur De la toile de lin renommée dans le monde entier au Moyen-âgeauxleaderstechnologiquesinternationaux dans les nouveaux matériaux, la visualisation et la construction mécanique au 21e siècle en passant par le savoir-faire époustouflant des frères De Coene à l’Expo 58 : malgré tous les contretemps et toutes les crises rencontrées, la région courtraisienne se fait de tout temps connaître par son entrepreneuriat et sa créativité. Le terme ‘design thinking’ n’existait pas encore en tant que tel il y a des siècles, mais les principes de la pensée créative et de la résolution de problèmes ont toujours été et sont encore toujours appliqués avec générosité. Grâce au design thinking avant la lettre, la région sait se réinventer en permanence.


/ n e uf /

Le design hier La

première

fois

que

la

région

Avec

la

révolution

industrielle,

cela

courtraisienne se fait connaître sur le plan

tourne toutefois mal : la région continue à

économique international, c’est au Moyen-âge

se cramponner à l’artisanat traditionnel et

lorsque l’industrie linière courtraisienne prend

ne prend que tardivement la vague de la

son envol. Au 15e siècle, la liniculture s’étend

mécanisation. Le lin courtraisien reste entre-

le long de la Lys, de même que l’industrie

temps très prisé en Belgique et à l’étranger : le

linière. Avec le tissage du damas, lors duquel

lin qui est roui dans la Lys, semble être d’une

des patrons et des figures subtiles sont

qualité exceptionnelle et donne un lin bien plus

transformés avec ingéniosité en toile de lin,

clair. À la fin du 19e siècle et au début du 20e

Courtrai fait, à partir du 16e siècle, partie du top

siècle, le secteur du textile se ressaisit et en

mondial absolu. Malgré des troubles religieux,

1910, le textile représente plus de la moitié des

des guerres et d’autres crises, l’industrie linière

emplois.

reste jusqu’à la fin du 18e siècle l’industrie de premier plan en Flandre du sud-ouest.


/ d ix /

La société « Kortrijkse Kunstwerkstede Gebroeders De Coene » Au 20e siècle, le secteur du textile offre non seulement énormément d’emplois, mais pardessus tout aussi un esprit d’entreprise créatif et innovant. Une illustration très spéciale en est l’histoire des frères De Coene. Tout commence en 1887 lorsqu’au décès du père Adolphe sr., sa veuve et son fils Jozef, alors âgé de seulement 13 ans, décident de poursuivre leur entreprise de tapissiers-garnisseurs. En 1895, le frère Adolphe et le beau-frère Arthur Deleu sont engagés. Ils s’inspirent d’Henry Van de Velde et du mouvement des Arts & Crafts et se spécialisent dans les aménagements globaux de leur propre conception : des tapis et tissus aux luminaires en passant par les vitraux. Cela semble un bon choix. L’entreprise se développe de façon explosive et remporte des prix internationaux. Après la 1ère  Guerre mondiale, au cours de laquelle les bâtiments de leur entreprise sont bombardés, les frères De Coene se concentrent sur la reconstruction de la Belgique. Ils passent à la vitesse supérieure et produisent des meubles en masse pour les logements d’urgence. En 1921, Jozef De Coene se rend en voyage d’affaires en Amérique et y apprend la technique du bois collé. L’entreprise devient le premier producteur de triplex en Belgique. Mais le désir d’originalité et de beauté demeure. Durant l’entre-deux-guerres, l’entreprise De Coene Frères est rebaptisée en « Kortrijkse Kunstwerkstede Gebroeders De Coene ». La nouvelle entreprise mise pleinement sur la fabrication de meubles Art déco et parvient à parfaitement combiner l’art, l’artisanat

et l’industrie. Les commandes affluent de Belgique et de l’étranger. Mais la Seconde Guerre mondiale signifie presque la fin de l’entreprise. Il faut attendre les années cinquante pour que l’entreprise Kunstwerkstede retrouve un nouveau souffle. La société De Coene évolue de l’Art déco au classique épuré. En 1954, l’entreprise se voit attribuer le droit de licence exclusif pour le Benelux pour la fabrication et la vente de meubles Knoll. Deux ans plus tard, l’entreprise crée son propre bureau d’étude et de conception. Avec le nouveau lot d’ingénieurs, d’architectes, de concepteurs, de décorateurs et de chefs de production, De Coene revient au top. Ses innovations sont lancées dans le monde entier pendant l’Expo 58 à Bruxelles, elle réalise l’aménagement des salles de conférence du bâtiment de l’UNESCO à Paris ainsi que de la résidence de l’ambassadeur japonais et du Musée d’Art Moderne également à Paris. L’entreprise connaît une forte expansion dans les années soixante et septante, mais est finalement dissoute en 1976 suite à la prise de mauvaises décisions stratégiques. Mais ce n’est pas sans laisser un riche héritage : pour ses réalisations exceptionnelles, De Coene collabore à chaque fois avec des manufactures de la région et apprend ainsi à connaître et à reconnaître l’importance du design, de la combinaison entre l’industrie, l’artisanat et les arts, ainsi que de l’influence créative sur le monde.


/ o n ze /

Le design aujourd’hui connaît

surtout au design thinking. Elles le font dès

aujourd’hui un réseau dynamique de PME et

La

région

courtraisienne

lors particulièrement bien dans le domaine de

de grandes manufactures. Dans le top 100

l’innovation et disposent très souvent de leurs

des manufactures belges, on en retrouve

propres designers ou emploient leur propre

pas moins de 29 originaires de la région

équipe R&D.

courtraisienne. Les secteurs importants sont ceux du textile et des matières plastiques,

Grâce à leur grande qualité et à leur

mais la région est aussi très forte dans la

expertise unique, les entreprises se sont forgés

construction mécanique et la mécatronique,

une excellente réputation non seulement dans

la technologie de la communication et de la

la région, mais aussi dans le monde entier.

visualisation.

Chez leurs clients, mais aussi au sein du secteur lui-même. Du label Henry van de Velde

De la PME la plus petite à la multinationale

aux Architizer A+Awards en passant par le Red

la plus grande : toutes les entreprises ont,

Dot Award : dans plus d’un bureau ou atelier

d’une manière ou d’une autre, directement

de la région courtraisienne, on retrouve des

ou indirectement, eu recours au design et

trophées et des labels internationaux.


/ d o uze /

Designregio Kortrijk À peu près en même temps que le lancement du Réseau des villes créatives de l’UNESCO, un réseau régional de défenseurs du design et de la créativité est lancé à Courtrai sous le nom de Designregio Kortrijk. Convaincu de l’impact positif du design thinking sur tout ce que nous faisons, Designregio Kortrijk met une stratégie en place pour faire du design thinking un véritable levier du développement urbain et régional. Aujourd’hui, Designregio Kortrijk est devenu une plateforme pour la créativité, l’innovation et l’entrepreneuriat. Designregio Kortrijk inspire, stimule, provoque et motive, mais rassemble surtout les gens. Des membres des pouvoirs publics, du monde de l‘entreprise, du monde de l’enseignement et de notre monde à tous. Dans le but : de collaborer à un entrepreneuriat durable, à un enseignement excellent, au travail puissant des concepteurs et à un environnement d’habitat, de travail et de vie accueillant.


/ tre ize / Designregio Kortrijk compte cinq membres fondateurs :

1

La ville de Courtrai Courtrai arrive sans cesse en tête lorsqu’il est question de transformer des défis en solutions créatives à des problèmes. De défis spectaculaires, comme l’élargissement de la Lys avec l’aménagement de pas moins de sept nouveaux ponts, à moins spectaculaires, mais tout aussi innovants, comme l’installation d’un éclairage circulaire dans la bibliothèque, une première belge.

2

Biennale Interieur

En 1967, la Biennale Interieur voulait familiariser le grand public d’une manière radicalement différente avec le design intérieur contemporain. 50 ans plus tard, la Biennale Interieur est devenue un salon reconnu dans le monde du design international. Fidèle à sa mission, la Biennale Intérieur offre toujours des opportunités uniques au talent émergent et parvient de nouveau à chaque édition à surprendre et à impliquer le grand public.

3

Howest

La Hogeschool West-Vlaanderen (Howest) traduit sa mission de créativité, d’innovation et d’entrepreneuriat dans une recherche de qualité et des programmes originaux, comme le développement de produits industriels, ainsi que les arts numériques et le divertissement. En 2017, Howest a ainsi été proclamée meilleure école au monde pour la conception et le développement de jeux.

4

Leiedal

Leiedal est l’association intercommunale pour le développement régional de la Flandre du sud-ouest. Les treize communes unissent leurs forces pour développer la région de façon à la fois dynamique et durable en région accueillante pour entreprendre, travailler, habiter et vivre.

5

Voka

La Voka - la chambre de commerce de Flandre occidentale - compte plus de 3.400 entreprises dans son réseau et entend devenir d’ici 2025 la région au taux d’activité entrepreneuriale le plus élevé en Europe occidentale. La Voka aide à rendre les entreprises évolutives en encourageant l’innovation, le développement de produits et la gestion du design.


‘La plus-value la plus importante réside peut-être encore dans la mise en réseau des réseaux.’


/ q uin ze /

Tout un réseau de design et de créativité Outre les membres fondateurs de Designregio Kortrijk, la région peut compter sur un réseau impressionnant de makers, d’artistes, d’organisations culturelles, d’entreprises, d’établissements d’enseignement, d’instances publiques et de citoyens engagés. Un réseau, ramifié et lié par la créativité, la curiosité, un regard ouvert et une croyance indéfectible en l’avenir. Makers Les

créateurs,

les

designers, les développeurs de produits et les makers tout court sont extrêmement bien accueillis et gâtés dans la région courtraisienne. Ils se retrouvent de manière formelle via des réseaux tels que le Designer Club et Budalab, mais encore plus de manière informelle via des lieux de rencontre créatifs dans la ville et dans la région comme Muster, De Dingen et Bolwerk.


/ s e ize /

Enseignement Les enfants et les jeunes veillent chaque jour à l’inspiration et à l’inventivité nécessaires dans la région. Alors qu’ils apprennent dans la région, la région apprend d’eux. Les écoles sont ravies de ‘prêter’ leurs étudiants au monde extérieur par le biais de stages, de travaux de fin d’études ou de projets. Ou coopèrent pour introduire l’entrepreneuriat à l’école, comme le Student Platform Entrepreneurship Kortrijk.

Public Le secteur public se concerte et coopère via le RESOC Zuid-West-Vlaanderen, l’intercommunale Leiedal ou des groupes de travail thématiques. En outre, la région connaît également une prolifération positive dans des initiatives communautaires qui se développent depuis le bas. De Stuyvery à Wildebras : les habitants et les créatifs coopèrent à une ville et une région meilleures.

Entrepreneurs Les entrepreneurs se retrouvent par secteur, grâce à des organisations telles qu’Agoria, essenscia et Fedustria pour l’industrie manufacturière ou Flanders DC pour l’industrie créative. Ou d’un secteur à l’autre, comme auprès de la Voka, de l’UNIZO et d’ETION. Les débutants sont liés à des débutants via notamment le projet provincial « Actie voor Starters  », ou justement à des entrepreneurs et à des investisseurs expérimentés via par exemple Hangar K, le Business Angels Network ou Protopitch.


/ d ix -s e pt /

La plus-value la plus importante réside peut-être encore dans la mise en réseau des réseaux. La région est forte dans le rassemblement de personnes et d’organisations qui ne semblent, à première vue, pas trop avoir de points communs, mais qui peuvent, à deuxième vue, signifier beaucoup les unes pour les autres. Les étudiants et les entrepreneurs expérimentés, les artistes et les manufactures, les habitants et les designers, les fonctionnaires et les architectes, ... toutes les combinaisons possibles de cross-overs sont testées avec enthousiasme et appliquées. Buda Libre Un réseau informel vivant d’entrepreneurs, de makers, d’étudiants et d’habitants qui est propulsé par des événements de jumelage bimensuels uniques.

KortrijkIN Un club de leaders de l’innovation et de croyants en l’innovation dans tous les secteurs. Les makers et les innovateurs ont l’opportunité de pitcher leurs histoires originales et effectivement passionnantes.

Annual Creative Summit Designregio Kortrijk réunit des parties prenantes issues de quelque secteur ou horizon que ce soit. Il en résulte un mix dynamique de participants qui révèlent ensemble des opportunités pour de nouvelles initiatives en matière de design.


/ d ix -h uit /

De l’espace pour la créativité La créativité a besoin d’espace, non seulement dans l’esprit, mais aussi littéralement. Courtrai et la région ont libéré cet espace ces dernières années. Il en résulte aussi à présent un nouveau réseau, à la fois solide et flexible, avec des grands nœuds et des petits nœuds. De petits ateliers de manufacture à des labos de recherche académiques et à des espaces de test industriels. Et d’une boîte noire qui demande à chaque fois une nouvelle interprétation à des espaces qui sont équipés jusque dans les moindres détails d’instruments et de matériel de qualité.


/ d ix -n e u f /

Ainsi, les universités et les centres de

teurs et confrontent les entrepreneurs expéri-

connaissance, tels que Centexbel et Sirris, in-

mentés à des jeunes débutants enthousiastes.

vitent les entreprises à créer ensemble dans leurs laboratoires et espaces de test la tech-

La plus-value réside non seulement dans

nologie de demain. Les habitants qui ont des

la multiplicité et la diversité de l’infrastructure

idées en tête et qui disposent de certaines

que les créatifs et les makers peuvent prendre,

compétences trouvent le chemin des fablabs,

mais aussi et surtout dans le partenariat sous-

équipés de machines, allant de tours à bois à

jacent. Ce partenariat, allant d’établissements

des imprimantes 3D. À l’Industrial Design Cen-

d’enseignement aux pouvoirs publics en

ter d’Howest et de l’UGent, ainsi qu’au Maaklab

passant par les entreprises, se cherche et se

de VIVES, les étudiants ont la possibilité de

trouve, adapte les investissements entre eux

créer des projets avec d’autres étudiants, en-

et veille à ce que l’entrepreneur créatif se voie

trepreneurs et chercheurs. La Kulak et l’imec

toujours attribuer une place quelque part dans

entrent en dialogue avec des entreprises au

le réseau. Une place qui répond aux demandes

sein de leur EdTech labo. Et il y a encore les

et aux besoins de ce moment-là. Mais aussi

centres d’entrepreneuriat et d’affaires d’ac-

une place qui encourage déjà à passer à la vi-

teurs privés, de même que des communes et

tesse supérieure et à pleinement exploiter les

de la province, qui stimulent la cocréation, éta-

autres opportunités offertes par le réseau.

blissent des liens transversaux entre les sec-


/ vin gt /

Au cours de ces cinq dernières années, la ville et la région sont précisément encore passées à la vitesse supérieure dans la création d’un espace d’expérimentation et de savoir-faire. Quiconque souhaite travailler comme maker dans la région courtraisienne peut notamment s’adresser à :

Budafabriek La Budafabriek a été intégrée dans une ancienne usine de textile sur l’île Buda, le cœur créatif de la ville de Courtrai. Le site industriel de 3.000 m² est devenu le premier atelier économico-artistique en Flandre. Des entrepreneurs, des étudiants, des artistes, des designers, des universitaires et des habitants y coopèrent à de nouveaux projets. Et le grand public peut profiter des résultats de cette coopération lors d’expositions et de démonstrations.

Texture Ce nouveau musée consacré au lin et au textile a trouvé un refuge très approprié dans un ancien dépôt de lin à Courtrai. Au début du 20e siècle, le site était la plaque tournante du commerce international du lin dans la région. Aujourd’hui, il s’agit à nouveau d’une plaque tournante, où le passé du lin et du textile sert de source d’inspiration à de nouvelles idées et produits.


/ vin gt-e t-u n /

Bolwerk Le Bolwerk ne peut pas directement être mis dans une case. Le Bolwerk se fait appeler un lieu au carrefour de la jeunesse, de l’entrepreneuriat et de l’art. La rencontre, la création et l’étonnement occupent une place centrale. L’A.A.P. (Atypisch Atelier Publiek) est l’atelier, le lieu public et la base opérationnelle à partir desquels des installations, des productions et des événements sont imaginés et testés, pour ensuite être diffusés dans la ville peu méfiante et ses environs.

Hangar K La toute nouvelle acquisition est Hangar K sur le campus Kortrijk Weide. Dans un ancien entrepôt de la SNCB, on trouve désormais un hub de cocréation pour les débutants, les entrepreneurs et les entrepreneurs établis. L’accent est mis sur la technologie numérique dans l’industrie manufacturière (smart factory), la medtech, l’edtech et le divertissement/la visualisation.


/ vin gt-d eu x /

La ville et la région comme site de jeu Outre les espaces spécialement créés

pensées et ingénieuses pour la création de

pour soutenir la créativité et le savoir-faire,

points de repos ou justement de points de

des bâtiments et des sites ‘ordinaires’ dans

non-repos. Ainsi, dans le cadre du projet ‘Lelijke

la ville et dans la région sont également

plekjes’, on a vérifié dans dix communes avec les

accessibles

(manufacturière)

habitants, des étudiants en formation de design

créative. Ainsi, Designregio Kortrijk offre aux

en Flandre et de jeunes bureaux de conception

makers la possibilité de présenter leurs idées et

professionnels comment donner une nouvelle

innovations au Kiosque sur la Grand-Place, où

vie aux lieux délabrés et en ruine. 25 sites, allant

les passants ne peuvent littéralement pas éviter

d’un tunnel pour cyclistes à Waregem à la place

le design. Avec des initiatives telles que Kortrijk

du village de Heestert et à la grotte mariale de

Zaait, les ateliers et entrepôts inoccupés sont

Wevelgem en passant par la station de pompage

ouverts à un prix avantageux aux jeunes créatifs

d’Avelgem, ont fait l’objet d’idées innovantes et

et aux petites manufactures. Et dans le cadre de

ont ainsi été débarrassés du label de ‘lelijk’.

à

l’industrie

projets tels que Creative City Tour, les designers procèdent à un relooking impressionnant des vitrines des commerçants locaux.

Les travaux de la Lys étaient encore plus radicaux. Afin de rendre la Lys navigable pour les bateaux jusqu’à 4.400 tonnes au niveau

Et il y a encore l’espace public tout court. Des

de son passage à travers le centre-ville de

quartiers, des rues et des places, les rives de la

Courtrai, une série de travaux d’infrastructure

Lys et d’autres rives, des ponts et des parcs. Les

impressionnants ont été entamés à la fin des

villes et les communes de Flandre du sud-ouest

années 1990. Courtrai a profité de l’occasion

regorgent d’opportunités pour faire étalage du

pour mieux jouer de la présence très particulière

design et de l’industrie manufacturière créative.

d’une rivière en plein centre de la ville et de la

Ces opportunités sont également pleinement

région et permettre aux gens d’encore plus

saisies.

communales

profiter du bleu et du vert. Sept nouveaux ponts

travaillent à chaque fois avec des designers,

ont entre-temps été installés, des prouesses

des architectes et des manufactures (inter)

d’architecture

nationales pour créer un nouvel espace vital pour

peuvent en outre s’en donner à cœur joie dans

leurs habitants. Mais les habitants réfléchissent

le plus grand skatebowl du Benelux. D’agréables

et participent aussi. La participation peut être un

espaces de rencontre ont été aménagés sur et

mot-clé ; dans la région courtraisienne, c’est la

autour des rives de la Lys et une nouvelle piste

réalité quotidienne.

cyclable et promenade donne aux habitants

Les

administrations

et

d’ingénierie.

Les

jeunes

et aux visiteurs la possibilité d’explorer ou Il en résulte des solutions surprenantes, souvent spectaculaires, mais toujours bien

de redécouvrir la région dans la proximité savoureuse et inspirante de l’eau.


/ vin gt-q uatre /

L’enseignement dans la région Rien qu’à elle seule, la ville de Courtrai compte plus de vingt-cinq écoles secondaires, quinze campus de formation continue, une académie des beaux-arts et un conservatoire municipal de danse et de musique, deux écoles supérieures et deux campus de l’Université de Gand et de la Katholieke Universiteit Leuven. Ajoutons-y les établissements d’enseignement des douze autres villes et communes de Flandre du sud-ouest et les nombreuses initiatives privées en matière d’apprentissage et de créativité, et on obtient des milliers de jeunes et d’étudiants qui testent leurs connaissances, leurs compétences et le design thinking.


/ vin gt-ci nq /

Car conformément à l’ADN de la région,

étudiants de l’enseignement secondaire ou

toutes les formations de quelque nature

pour adultes peuvent opter pour des formations

qu’elles soient se concentrent dès lors d’une

liées au textile et au design, à l’architecture

manière ou d’une autre sur la pensée créative

d’intérieur, à l’art industriel et au design

et la résolution des problèmes, ainsi que

graphique. Dans les hautes écoles Howest et

sur l’entrepreneuriat. Par exemple, SPEK, le

VIVES, on trouve des formations de bachelier

Student Platform Entrepreneurship Kortrijk,

professionnelles uniques qui se concentrent sur

rassemble et soutient des initiatives qui

la conception industrielle de produits, le design

stimulent l’esprit d’entreprise chez les jeunes

et le développement numériques, la gestion de

dans l’enseignement supérieur : de bootcamps

la culture ou les applis et la ludification. On peut

et de conférences inspirantes au coaching et

s’adresser à l’UGent et à la KU Leuven Campus

à des hackathons. L’enseignement primaire

Kulak Kortrijk pour des formations de master

et l'enseignement secondaire se font aussi

et des post-graduats en design industriel, éco-

entendre, voir et sentir dans la région. Via les

design, nouveaux matériaux et développement

mini-entreprises, dans le cadre desquelles des

intégral de produits.

produits originaux sont mis sur le marché. Ou les camps d’innovation, où des jeunes

Chaque année, la Semaine du Design

de l’enseignement secondaire laissent libre

permet au grand public de se familiariser avec

cours à leur créativité avec des étudiants de

tout le beau et le créatif de ces formations. Plus

l’enseignement supérieur dans le secteur

de 4.000 curieux peuvent admirer les meilleurs

des nouveaux matériaux et proposent leurs

projets d’étudiants qui ont été réalisés dans le

solutions surprenantes à des entreprises.

cadre d’une formation de design en Flandre. En outre, les visiteurs peuvent profiter d’une

Et puis, il y a bien entendu aussi les

vaste offre d’expositions de design, ainsi

formations qui s’inscrivent totalement sous

que d’ateliers et de conférences inspirants et

le signe du design et du savoir-faire. Ainsi, les

souvent provocateurs.


/ vin gt-s ix / L’enseignement à l’école et en dehors de l’école L’enseignement dans la région de Courtrai laisse régulièrement les murs de l’école pour ce qu’ils sont et traverse les frontières, comme avec MyMachine, ou Budalab on Tour.

MyMachine MyMachine est un programme remarquable et unique, dans lequel rêver tout haut en classe est non seulement autorisé, mais même obligatoire. Les enfants de l’école primaire imaginent leurs propres machines de rêve. Comme un solutionneur de disputes ou un gant qui vous transforme en super héros. Les étudiants de l’enseignement supérieur traduisent ces missions ‘impossibles’ en un concept et les élèves de l’enseignement secondaire transforment ces concepts en un prototype qui fonctionne. On obtient immédiatement un environnement de travail stimulant dans lequel les enfants et les jeunes découvrent leurs talents et leurs passions, peuvent tester des choses, font des erreurs et en tirent des leçons, et entreprennent.

Budalab on Tour Dans le cadre de Budalab on Tour, il n’est pas question des élèves, ou en tout cas pas en premier lieu. Cette initiative part du principe train-the-trainer et familiarise les professeurs de l’enseignement primaire et secondaire avec le design thinking, la cocréation et les nouvelles techniques telles que la découpe laser ou l’impression 3D. Ils reçoivent une formation intensive au Budalab et peuvent ensuite emprunter des machines, des boîtes à outils et du matériel pour travailler dans leur classe. Ainsi, ils peuvent sensibiliser leurs élèves à STEM de manière très concrète.


/ vin gt-s ept / La créativité pendant les loisirs Non seulement pendant mais aussi après

apprennent aux jeunes comment donner libre

les heures d’école, les jeunes de la région

cours à leur créativité pour ensuite la canaliser

courtraisienne se voient offrir plus qu’assez

et parvenir à une magnifique présentation finale.

de possibilités pour tester leur créativité et le

Au sein des Académies de technique, tout tourne

design thinking.

à nouveau autour de STEM et les jeunes réalisent des prototypes de nature très technique.

Avec Quindo par exemple, le labo multimédia où une radio des jeunes est créée à partir

De la diversité en abondance donc lorsqu’il

d’un studio dernier cri et d’une rédaction

est question du contenu, mais aussi une très

professionnelle. Les jeunes entre 16 et 30 ans

grande diversité au niveau de l’âge. Spinrag, le

y apprennent à expérimenter toutes les formes

festival artistique pour enfants le plus amusant

de médias et de nouvelles technologies. Ils font

de Flandre, laisse les enfants tester leur art et

de la radio sur le web, comme dj, présentateur,

leur créativité dès la maternelle. Alors que les

technicien, producteur, graphiste, rédacteur,

plus de 18 ans belges et étrangers avec une

photographe, caméraman ou webdesigner. Tous

prédisposition et surtout un amour de l’art et du

les jeunes, quelle que soit leur expérience, leur

design peuvent travailler en tant qu’artiste ou

origine ou leur ambition, peuvent se perfectionner

‘designer in residence’ auprès du centre artistique

auprès de Quindo via un parcours sur mesure.

BUDA ou de Designregio Kortrijk.

On peut non seulement y apprendre à faire de la

La ville et la région réservent à chaque fois

radio, mais aussi une représentation de danse ou

un accueil chaleureux aux enfants et aux jeunes,

de théâtre. Outre l’enseignement artistique à temps

mais leur offrent surtout un lieu chaleureux

partiel, les organisations et les compagnies telles

pour expérimenter, apprendre, chuter et se

que Passerelle, Antigone ou l’Unie der Zorgelozen

relever, ainsi que profiter pleinement.


/ tre n te /

Recherche & développement Pas d’innovation sans recherche et expérimentation. L’industrie manufacturière créative dans la région le sait depuis un certain temps. Les manufactures ont dès lors pleinement investi dans la R&D et attirent des designers en interne. Des technologies telles qu’une nouvelle génération de rails de sécurité qui aident à réduire la gravité des blessures en cas d’accident, ou la technologie de la projection dans le cadre de laquelle on se retrouve en tant que spectateur quasi littéralement dans le film diffusé à l’écran, ou l’éclairage ingénieux qui combine qualité, durabilité et esthétique ? Et oui, tout ceci a été développé dans cette région. Si les entreprises ont encore besoin de connaissances supplémentaires, elles peuvent faire appel aux groupes de recherche des écoles supérieures et des universités de Courtrai ou à des centres de connaissance thématiques également soutenus par l’industrie. Tout bien considéré, un nombre respectable de ‘cerveaux’, qui proposent des idées chacun dans leur domaine, fait en sorte de créer de nouveaux produits et concepts, et de propulser résolument la ville et la région en direction de l’avenir.


/ tre n te -d eu x /

Infrastructure de recherche Les chercheurs ont aussi besoin d’espace

Un anthologie :

pour effectuer leurs analyses, organiser des

/ Des matières plastiques à base de

expériences, réaliser des tests à l’échelon du

matériaux renouvelables (KU Leuven

labo et à l’échelon semi-industriel, et montrer

Campus Kulak Kortrijk)

leurs résultats au monde extérieur. Cela demande de sérieux efforts et investissements.

/ XiaK, centre d’expertise automatisation

Les pouvoirs publics, l’enseignement et les

industrielle (UGent Campus Kortrijk)

entreprises ont ces dernières années dès lors rassemblé leurs forces et investi ensemble

/ Industrial Design Center, développement

dans un espace de recherche, de test et de

de produits et Design With Flexible Materials

démonstration dans la région courtraisienne.

(Howest/UGent Campus Kortrijk)

Il en résulte une collection d’infrastructures

/ The Level/Digital Arts & Entertainment,

R&D de premier ordre, qui se concentrent sur

innovation sectorielle via la technologie de

les points forts socio-économiques de la ville

jeux (Howest)

et de la région et qui sont gérées d’un point de vue ouvert et innovant. La coopération et le

/ Maaklab, nouvelles technologies pour

partage de connaissances sont mis en avant.

l’industrie manufacturière (VIVES) / Centexbel, centre de connaissance et d’innovation pour l’industrie du textile / Sirris, site de démonstration Factories of the Future et Industry 4.0


/ tr e n te -q uatre /

Soutien de professionnels La région courtraisienne soutient ses designers et l’industrie manufacturière créative via un ensemble varié de mesures. Cela peut aller de la mise à disposition d’ateliers créatifs et d’un coaching à la sensibilisation du grand public quant à l’importance du design et de la créativité pour une ville et ses environs en passant par l’octroi de subventions. La coopération occupe ici aussi une place centrale. Des partenaires issus des pouvoirs publics, de l’enseignement et du monde des entrepreneurs unissent leurs forces, également avec l’utilisateur, et apportent chacun leur expertise, leurs réseaux et leurs moyens pour donner au design et à l’industrie manufacturière créative la place qu’ils méritent.


/ tre n te -c inq /

Salons Avec le complexe de salons contemporains

Outre ce classique qui se réinvente

Kortrijk Xpo, la région courtraisienne dispose

toujours, de nouveaux salons et événements

d’un partenaire fort en interne pour la

d’affaires font régulièrement leur apparition

promotion de la créativité, de l’innovation et de

sous le signe du design et de l’industrie

l’esprit d’entreprise de la ville et de la région.

manufacturière créative. Ainsi, vous pouvez

Dans le calendrier impressionnant des salons,

vous rendre à Courtrai pour l’événement

qui attire des visiteurs de Belgique et de

international

l’étranger, une place importante est réservée

axé sur les architectes et les architectes

au design et à l’industrie manufacturière

d’intérieur.

créative.

toutes les personnes actives en matière de

Architect@Work, Prototyping

vise

qui à

est

nouveau

développement de produits. L’accent est mis La Biennale Interieur est bien entendu

sur le processus de conception complet, de

l’un des salons coups de cœur. La Biennale

l’idée à la réalisation d’un modèle d’entreprise

Interieur a été organisée pour la première fois

et à la production en petites séries.

en 1968 en vue de montrer les toutes dernières nouveautés

en

matière

En outre, on peut aussi se rendre à Kortrijk

d’architecture

Xpo pour des congrès et des salons tels que

d’intérieur créative. La combinaison unique

ZORG.Tech, qui met le design pour le secteur

d’un salon commercial du meuble avec un

des soins en avant, BouwXpo ou Matexpo, qui

vaste programme culturel pour montrer le

met les machines les plus ingénieuses sous le

talent émergent, semblait un gage de réussite.

feu des projecteurs.


g tre ran pr de ise s s en ies ab l ét al

e-

up

PM E sc ud

ia

nt

s

& sta sp rtin up -o ff c pu teu bl r ic

ét se

branding

inspirateur

SPEK Handmade In Belgium We Are Creators Bryo

mise en réseau rapprochement

SpinWest Small Business Projects Behance Portfolio Review Tripod

formation

accompagnement co-création

WinVorm

5x5®

Protopitch

Hangar K

CreaLINK Designers in residence


/ tre n te -s ept /

Coaching et jumelage Outre des salons et des événements qui

coopération : les administrations locales sont

mettent le design et l’industrie manufacturière

soutenues dans le cadre de la sélection

créative sous le feu des projecteurs, le

des bons concepteurs pour leurs projets de

partenariat dans la région courtraisienne

construction alors que les jeunes architectes

veille encore à la prise d’une série d’initiatives

et designers sont promus et soutenus dans

sur le fond pour donner un coup de pouce

leur collaboration avec le secteur public. Il

au secteur. Il peut s’agir de programmes

est à nouveau possible d’apprendre à pitcher

d’accompagnement

que

pour un public d’investisseurs potentiels et

SpinWest, où des spin-offs et des spin-outs

de supporters dans le cadre de Protopitch,

bénéficient d’un accompagnement financier,

un projet transfrontalier avec la Wallonie et le

commercial

juridique.

nord de la France qui vise à booster l’industrie

CreaLINK,

créative. Ou encore dans le cadre de Behance

où des débutants de l’industrie créative

Portfolio Review, un concept international qui

apprennent à élaborer ensemble des études

a été attiré dans cette région par Designregio

de cas plus importantes, visent à nouveau

Kortrijk et dans le cadre duquel des designers

la coopération de créatifs. Dans le cadre

locaux peuvent présenter leur travail à un

de WinVorm, il est également question de

panel d’experts.

D’autres

ou

actions,

intensifs

technique telles

tels

et

que

5X5® de Designregio Kortrijk est une initiative très spéciale. Chaque année, cinq entreprises de la région ont la possibilité de faire appel à un duo de designers. Dans un parcours intensif, l’entreprise réfléchit avec un designer reconnu et un jeune talent du design à de nouveaux produits ou services, et ils les réalisent aussi ensemble. 5X5® donne ainsi non seulement lieu à des innovations surprenantes, mais surtout à l’intégration du design et du design thinking dans la stratégie et le fonctionnement journalier des entreprises. Ils prennent tout de suite une longueur d’avance sur leurs concurrents (internationaux). La méthodologie a entretemps plus que prouvé sa plus-value et est à présent aussi étendue au secteur public.


/ tre n te -hu it /

Le design et la créativité partout La ville et la région organisent non seulement de nombreuses actions pour soutenir les designers et l’industrie manufacturière créative, mais les habitants et les visiteurs sont aussi sensibilisés année après année et jour après jour à l’importance du design, de la créativité et de l’entrepreneuriat. Ainsi, le design fait régulièrement son apparition en rue, avec le Kiosque sur la Grand-Place de Courtrai par exemple, ou via le festival urbain PLAY, où l’espace public est conquis par des installations créatives et des œuvres d’art. Mais, le design et la créativité sont souvent aussi célébrés avec le grand public par le biais de projets urbains et régionaux, d’événements originaux dans le cadre desquels les frontières entre les disciplines et les secteurs disparaissent, et de collaborations internationales qui aident à transmettre le virus du design et de la créativité.


/ tre n te -neu f /

La créativité : une fête! De Grote Verleieding 2016

Design Fusion

De mai à septembre 2016, Courtrai a fêté

Tous les deux ans, Design Fusion lâche un

l’achèvement des travaux d’élargissement de

mélange tout simplement irrésistible d’artistes,

la Lys qui ont été entamés il y a 20 ans. Afin de

de designers et de visionnaires parmi le

redonner pour ainsi dire la rivière aux habitants

public pendant la Biennale Interieur. Via des

et aux visiteurs, un programme de fête royal,

masterclasses, une conférence, la mise en

basé sur les idées des habitants de la ville et

réseau et d’autres événements, ils montrent

de la région, a été prévu. Au total, plus de 70

et font surtout sentir aux étudiants, aux

activités ont été organisées dans, sur et autour

entrepreneurs et au grand public comment le

de la rivière. De la musique, du théâtre, du

design et le design thinking améliorent notre vie

design, du sport, des multimédias, des films et

chaque jour un peu plus.

de la gastronomie : toutes les disciplines ont été abordées dans un mélange délicieux et éloquent.


/ q uaran te /

Festival Next

Par-delà les frontières Wilde Westen La région courtraisienne dispose d’une scène musicale vivante, avec entre-temps des noms connus au niveau international comme Ozark Henry, Goose ou Balthazar. À proximité de la gare, la ville a investi avec ses partenaires dans un grand campus musical, composé de salles de répétition et de création et surtout d’un grand espace réservé aux concerts et à l’expérience musicale. Le conservatoire municipal, la salle de concert De Kreun et le centre musical Track s’y trouvent également, tout comme le Wilde Westen. L’organisation de concerts et de festivals Het Wilde Westen fait le lien entre la musique classique, la musique pop, le rock, le jazz, la musique contemporaine et l’art sonore et entame la fertilisation croisée avec tout ce que cela implique.

Lille World Design Capital 2020 2020 sera une année importante pour le design dans l’Eurométropole Lille-Courtrai-Tournai. Lille pourra notamment porter le titre de ‘World Design Capital’ pendant toute une année. Sous le nom d’‘Eldorado’, la métropole montre avec ses partenaires au monde entier comment le design et la créativité sont utilisés pour rendre la vie de tout le monde meilleure, plus pratique et plus agréable. Courtrai, Ville créative du design de l’UNESCO, aide par ailleurs à transmettre ce message avec beaucoup d’enthousiasme. Cela sera une année de découverte et de redécouverte, d’étonnement et de vision autre des choses.

Next est un exemple classique d’un festival qui s’est considérablement amplifié. Lancé sous la forme d’une expérience à petite échelle en 2008, il s’agit aujourd’hui de l’un des festivals artistiques les plus tendance en Europe. Ainsi, Next a été sélectionné en 2015 par la European Festival Association comme l’un des douze festivals les plus tendance, innovants et durables d’Europe. Six maisons des arts et de la culture flamandes, wallonnes et françaises rassemblent, par-delà les frontières, leur savoir-faire et leur expertise dans un programme impressionnant et audacieux d’arts du spectacle internationaux et de nouvelles formes artistiques mixtes.

Kortrijk Congé Le festival estival annuel Kortrijk Congé combinait 10 éditions sous toutes les formes possibles d’art, de design et de détente dans un concept de festival unique dans le cadre duquel la ville et ses environs servent de laboratoire. Tous les grands et petits acteurs de la région ont été impliqués afin d’élaborer le programme ensemble. L’édition 2014 a servi de base à un documentaire télévisé national.


Design Fusion

x

x

x

NEXT Arts Festival

x

x

Perplx

x

x

Voltage Festival

x

Gebroed! De Grote Verleieding 2016 PLAY

x x

x

x

x

x

x

x

x x

x

x

Alcatraz Hard Rock & Metal Festival

Festival van Vlaanderen Kortrijk

x

x

Sinksenfeesten

Spinrag

ARTS VISUELS

MUSIQUE

x

ARTS DU SPECTACLE

ARTS NUMÉRIQUES

Memento Woordfestival

LITTÉRATURE

GASTRONOMIE

FILM

DESIGN

ARTISANAT ET ARTS POPULAIRES

ACTION

x

x

x x

x

x

x x

x x

x x


/ q uaran t e - deu x /

Courtrai dans le Réseau des villes créatives de l’UNESCO La région courtraisienne a jadis déjà montré quel impact le design, la créativité et l’esprit d’entreprise peuvent avoir sur le développement d’une ville et d’une région. Coup sur coup, ces traits de caractère typiques de la Flandre du sud-ouest ont été utilisés pour surmonter les contretemps, redresser la barre et surtout reprendre la tête. Malgré sa petite échelle, la région a pas mal de choses à offrir sur le plan international, dans tous les aspects de la vie quotidienne :


/ q uaran t e -trois /

de

Pourtant, il a fallu du temps avant que

textile du Moyen-âge se sont développés en

Courtrai n’ose afficher ces points forts sans

entreprises de premier plan dans l’industrie

scrupules aux yeux du monde extérieur. Ce

manufacturière

Industrie /

Les

marchands

Barco,

n’est que pendant l’été 2017 qu’une demande

Van de Wiele, Verilin,… sont tous des experts

d’affiliation au Réseau des villes créatives

dans l’utilisation du design et du design

de l’UNESCO a été introduite. Un gros travail

thinking dans leur secteur, de la construction

de réflexion avec les habitants de la région

mécanique à des applications de fil d’acier.

courtraisienne a précédé cette introduction.

créative.

Bekaert,

Via des projets tels que Kortrijk Creëert, des

Enseignement / Courtrai compte un

idées pour une ville et une région encore plus

étudiant dans l’enseignement supérieur pour

créatives ont été suggérées et rassemblées.

sept habitants. Les écoles supérieures et les

Plus de 50 organisations partenaires de

universités sont garantes d’un enseignement

tous les horizons et secteurs possibles ont

avant-gardiste et d’une recherche d’excellente

également soutenu la demande à l’aide d’une

qualité.

déclaration d’intention signée.

Elles

préparent

en

outre

les

entrepreneurs et les designers de demain. Ils sont disposés avec les partenaires La région continue d’investir

de Designregio Kortrijk à partager leurs

dans des projets osés de développement

connaissances et leurs compétences sur le

urbain et régional et implique dans ce cadre à

plan international et à collaborer à l’utilisation

chaque fois des designers et des architectes

du design et de la créativité comme levier du

reconnus sur le plan international, comme

développement de la ville et de la région.

Public /

Bernardo Secchi & Paola Vigano ou Jacques Wirtz.

Art & design /

Tous les deux ans,

Courtrai accueille la Biennale Interieur, le théâtre international des tendances en design et de la conception avant-gardiste de meubles. Entre-temps, la ville et la région peuvent compter sur une scène culturelle vivante, au carrefour entre l’art, le design et l’industrie.


/ q uaran t e-six /

Que pouvons-nous apprendre ? Le design et l’industrie manufacturière créative constituent aujourd’hui déjà une plus-value importante pour la région courtraisienne. L’affiliation au Réseau des villes créatives de l’UNESCO permet de transmettre cette réputation aussi sur le plan international ; les habitants locaux ont une raison supplémentaire d’être fiers de leur ville et de leur région. La Flandre du sud-ouest se réjouit en outre de la possibilité d’échanger des expériences de bonne pratique et des méthodologies couronnées de succès avec des villes du Réseau des villes créatives de l’UNESCO. Grâce à cet échange de connaissances, la région pourra réagir encore plus rapidement, plus efficacement et plus durablement à ses propres défis et opportunités. Des concours et des stages internationaux par exemple, pour les étudiants en design ou en entrepreneuriat durable. Ou des chargés de cours invités de renom pour les formations créatives dans la région. Des résidences pour artistes et designers de chez nous à l’étranger, et inversement. De nouvelles opportunités commerciales pour les designers et l’industrie manufacturière créative au sein du réseau international.

Vous avez des idées ou des suggestions pour encore mieux jouer la carte du design et de la créativité ? Vous seriez ravi d’influer d’une manière ou d’une autre sur le réseau international des villes créatives du design de l’UNESCO ? Pour des questions, de l’inspiration et des informations, vous pouvez vous adresser à Designregio Kortrijk vzw / Broelkaai 6 / 8500 Courtrai / Belgique E: info@designregio-kortrijk.be / T: 0032 (0)56 51 91 83 www.designregio-kortrijk.be


/ q uaran t e - sept /


United Nations Educational, ScientiďŹ c and Cultural Organization

Member of the UNESCO Creative Cities Network since 2017

Profile for Designregio Kortrijk

Discover Kortrijk UNESCO creative region FR  

En 2004, l’UNESCO lance le Réseau des villes créatives de l’UNESCO (RVCU), une coopération mondiale entre 180 villes à l’heure actuelle : du...

Discover Kortrijk UNESCO creative region FR  

En 2004, l’UNESCO lance le Réseau des villes créatives de l’UNESCO (RVCU), une coopération mondiale entre 180 villes à l’heure actuelle : du...

Advertisement