Page 76

 Page 146

La construction du Mur de Berlin The construction of the Berlin Wall

 Erich Honecker A lexandre Soljenitsyne au Goulag

Alexander Solzhenitsyn in the Gulag

 Page 147

Mikhaïl Gorbatchev

P age 147

Mstislav Rostropovitch devant le mur de Berlin, le 11 novembre 1989 Mstislav Rostropovich in front of the Berlin Wall on November 11, 1989

L’histoire du monde dé-légendée

Le dispositif artistique de la Demeure du Chaos repose en grande partie sur des peintures figuratives, réalistes, voire hyper-réalistes, des événements tragiques de notre monde. Certaines, comme les attentats de Londres, ont été exécutées quasiment en direct. Il est d’ailleurs troublant de voir certaines peintures réalisées avant que les news magazines ne les divulguent en première de couverture dûment légendées. La démarche de nous autres plasticiens consiste à faire une scission entre la photo et sa légende obligeant ainsi le spectateur à regarder pleinement la force et le contenu de l’image. Notre travail, pratiquement en temps réel avec les agences de presse photographiques dont certaines font partie de notre groupe, est le travail inverse de ce que nous faisons d’habitude. Ces “dernieres” années, avec les

banques de données, les photographes reporters sont contraints à légender de plus en plus leurs photos. On ne peut que penser à la formule de Godard : la vérité d’une image, c’est d’abord la vérité de la légende qu’on lui appose. Le questionnement provoqué par nos œuvres dé-légendées fonctionne parfaitement. Un exemple nous est donné par cette femme sortie des attentats de Londres portant un masque de grand brûlé sur la tête protégée par un passant. Ces visages glacent d’effroi nos visiteurs alors qu’ils ont été en première de couverture du “Time”, du Figaro Magazine, de The Economist... On est donc bien dans le cas où le spectateur se déconnecte du média, de la légende et permet ainsi une mise en abîme.

jours par le flux des images (Internet, télévision ou presse écrite) une violence insoutenable, mais que pris en charge à travers le média, il est de plus en plus instrumenté et perd le recul nécessaire face à la lecture de l’horreur ou de l’histoire du monde. Nos œuvres permettent au spectateur de ré-apprendre à s’accaparer l’image même si cela doit passer par un choc. Très souvent, les gens lisent les légendes des images mais passent à côté de l’essentiel qui est l’image dans sa nudité insolente. C’est donc un nouveau code de lecture que nous proposons au spectateur qui se prend lui-même en charge et qui peu à peu prend conscience du monde qui l’entoure, décontextualisé des networks.

On s’aperçoit que le spectateur peu Warhol est un précurseur mais à peu découvre qu’il subit tous les bien d’autres lui enclenchent la

146 147

Signe de Guerre

Opus IX: Abode of Chaos / La Demeure du Chaos 1999-2013  

thierry Ehrmann: we put all our passion and folly into preparing this French-English Collector, the book of the decade: 504 pages / 4.5 kg /...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you