Page 207

l'occurrence lorsque l'on parle du président iranien ou de Bush, ce sont avant tout des hommes qui prennent des décisions. Et ces algorithmes de traitement font qu'on peut pressentir quelque chose qui est de l'ordre du devenir proche.

tion, sexuelle ou autre, c'est plus une manière de réfléchir et une méthode d'organisation. Cette sorte de clan que nous constituons est intéressante parce que la distribution de l'information entre chacun des individus est différente. Nous sommes aussi très libres de Lorsque tu parles d'algorithmes de mœurs, mais ça, c'est l'habitude de traitement, c'est une métaphore ? fréquenter les milieux épicuriens, bien avant que Houellebecq ne se T.E. - Non, on le verra un jour mêle de ce qui ne le regarde pas. en neurologie appliquée. AuNous n'avons d'ailleurs pas atjourd'hui, on sait que si l'on artendu Les Particules élémentaires rive à un baril de pétrole à 100 pour écrire sur ce milieu avec un dollars, on aura des cassures, des ami sociologue. Nous travaillions lignes d'exploitation, des modisur les sociétés échangistes, les fications profondes, par exemple minorités sexuelles agissantes, le climatiques. On sait aussi qu'un queer, le transgenre, etc. La sociécertain nombre de guerres deté échangiste était très particulière. viennent de l'ordre du possible, Elle avait vraiment quelque chose parce qu'à partir de 100 dollars, il de révolutionnaire. Dans cette preexiste une économie de la guerre mière société des années 70 ou 80, substantielle. Cette prescience a cinquante personnes issues de mipour origine une anticipation balieux sociaux totalement différents sée elle-même sur une informaQuelle est ton analyse de son baisaient ensemble dans une même tion que ne possède pas l'autre. film Eyes Wide Shut ? salle, alors que dans n'importe On en revient toujours à la même quelle réunion publique, elles se chose, à la guerre de l'informaT.E. - Je pense que ce film contient seraient entretuées. L'abolition des tion. En fin de compte, il faut alun message que l'on n'a pas vu. La classes sociales au travers de la parler chercher l'information dans les dénonciation d'une époque victouze, de la fête sexuelle, mérite sources primaires, la croiser et la torienne revue et corrigée à la fin une codification. Au fil du temps, recouper. Et par l'Internet entre du XXème siècle. Kubrick s'inscrinous avons découvert que d'autres vait dans un schéma de lutte des autres, on arrive à capillariser et à faisaient les mêmes recherches en faire un “data mining” profond de classes. Ça l'obsédait. Et dans ce Allemagne, en Italie, en Espagne film, bien au-delà du sexe qui reste et en Amérique du Nord. Une rél'information. éminemment superficiel, il avait flexion d'ordre sociologique s'opéintégré un troisième degré, celui de rait sur la manière dont le sexe Comment se fait-il que ce tracette épopée victorienne qu'il revail soit aussi rare ou que ces précrée une fracture sociale au trafuse, tout en réalisant que l'on re- vers de laquelle les gens en arrivent dictions ne soient jamais au vient à quelque chose de cet ordre. très vite à l'essentiel. C'est ce qu'il service du bien commun y a de plus sidérant dans une parT.E. - C'est toujours pareil : parce L.Z. - En parlant de sexe et de touze. Quelle que soit la personne mode de vie, la polygamie chez toi avec laquelle on baise, une fois que l'information est un outil de contrôle du pouvoir. Les Etats pos- n'est pas quelque chose d'anecdo- le sexe évacué, on en arrive à des tique ou d'accidentel. sèdent cette information. Ils disquestions essentielles, très fortes, posent en substance de beaucoup dont des personnes se connaisd'information. Mais le bien com- T.E. - Oui, ça fait plus de vingtsant mettraient dix ou quinze ans mun n'est pas le propre de la caste cinq ans que ça dure, depuis 1980 à parler. Ce sont des phénomènes dirigeante et donc la rupture avec pour être précis. La polygamie qui ont été repérés des centaines, le bien commun naît de la captivi- constitue une forme de société ma- voire des milliers de fois. triarcale à l'intérieur de laquelle té de cette information. les femmes disposent d'un certain L.Z. - Ce qui m'intéresse, c'est de pouvoir. En ce début de XXIème Pourquoi Kubrick sur la Desavoir si la polygamie est pour toi siècle, les femmes ont un pouvoir meure du Chaos et pas un une déclaration d'intention… de plus en plus affirmé. La notion autre réalisateur ? Je suppose même de force physique s'abolit en T.E. - Oui, c'est vraisemblableque ce n'est pas anodin… économie. Chez nous, ça s'est fait ment un contrat social. Dans tous naturellement. Pas par affirmales cas, ça demande beaucoup de

408 409

T.E. - Il y a aussi un auteur comme Philip K. Dick. Mais c'est vrai, Kubrick avait une vraie vision. J'apprécie la vision des êtres d'exception au soir de leur vie. Nous parlions ensemble l'autre soir de Warhol et de sa mystique. Andy Warhol allait prier tous les matins. Il était plongé dans une liturgie extraordinaire. Kubrick, lui, était entré dans une vision totalement paranoïaque du monde. Et c'est cette vision de Kubrick que j'étudie, celles des dernières années de sa vie. Une vision aiguë du complot. Il était arrivé à un tel niveau de décryptage qu'il avait décidé de se renfermer sur lui-même. Certains fans de Kubrick sont d'ailleurs persuadés qu'il vit toujours et qu'il a mis en scène son propre enterrement. C'est une légende que j'achèterais volontiers. Elle a au moins le mérite d'être esthétique.

construction, beaucoup de concessions mutuelles. C'est une strate plus compliquée que le couple mononucléaire. Par ailleurs, je comprends tout à fait que le contrat républicain évacue la polygamie. Pour beaucoup, ça peut être une source d'emmerdes redoutables. (rires) Comment en es-tu venu à afficher votre polygamie de manière aussi publique ? Etait-ce une décision délibérée ? T.E. - Non, c'est la pression de l'information. J'avais un petit temps d'avance sur mes contemporains. C'est un vieux réflexe de militaire, le bruit assomme le bruit. Ma relation à la presse m'ayant amené à constater qu'elle ne connaît pas de limites, la meilleure solution pour obtenir une paix sociale est de générer une somme de bruit colossale. “Il n'y a rien de caché qui doive être secret et de secrets qui ne doivent être connus.” - Evangile de Paul, apôtre corinthien. En parlant de chrétienté, ton père était proche de l'Opus Dei. Peuxtu revenir sur ton enfance et ton adolescence ? T.E. - Mon père était déjà un homme âgé. Il est né en 1901. Polytechnicien et docteur en droit, il a sillonné l'Europe après le Concile Vatican II (1962-65) qui avait constaté les biens ostentatoires de l'Eglise. On se trouvait à l'époque dans une cartographie intéressante de pouvoirs et d'influences. L'Opus Dei mettait en relation les hommes d'affaires et l'Eglise, une forme de maçonnerie chrétienne qui occasionnait une distribution très particulière du pouvoir et du savoir. Ce qui allait me permettre de mieux comprendre les réseaux d'influence. Ça m'a donné une bonne visibilité de la distribution du pouvoir temporel et spirituel, sachant qu'un vrai pouvoir doit être les deux. Là, on a une coupe parfaite de l'analyse. Je pense que le Vatican est toujours l'Etat le plus puissant au monde.

 Page 408

Vladimir Poutine avec le masque des Pussy Riot Vladimir Putin wearing a mask of the Pussy Riot girls

manifestation

Opus IX: Abode of Chaos / La Demeure du Chaos 1999-2013  

thierry Ehrmann: we put all our passion and folly into preparing this French-English Collector, the book of the decade: 504 pages / 4.5 kg /...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you