Page 131

Le Chaos est peut-être né dans un ciel trop vide Le chaos est peut-être né dans un ciel trop vide au-dessus du mur des lamentations, A moins que ce ne soit sur une muraille en Chine ou ailleurs ; Il vit en haut d’un mirador Dans les murs froids d’une prison Dans un couloir de la mort. Le chaos c’est l’homme qui ne peut se passer d’un Dieu pour le guider, C’est le foie de Promethée Nul doute que le chaos vit tapi dans le cœur des hommes… Capable de changer leurs enfants en esclaves Ou en guerriers, Leurs femmes en putains Ou en boucliers ; Il est le sang qui scelle les pierres des cathédrales Celui qui coula du haut des pyramides. Le chaos, c’est une balle perdue à Sarajevo Que l’on retrouve dans une tête en Afrique,

Chaos may have been born in a too empty sky

Un mec oublié à Guantanamo Une mome qu’on baise pour du fric. Le chaos c’est l’état qui s’approprie nos corps, C’est l’incertitude des pouvoirs, Ce n’est ni le mal ni le bien Car le monde n’est pas binaire, Il n’est ni un début, ni même une fin… … C’est un trou noir Que l’on ne peut observer que si l’on n’est pas complice, Ce qui par essence fait de nous des terroristes ; Le chaos est un vide quantique dont les pirates sont les particules virtuelles, C’est la Materia Prima Le champ des possibles. Le chaos naît dans les interstices d’un monde sous contrôle… … C’est l’ordre qui crée le chaos.

Chaos may have been born in a too empty sky above the wall of la­ ment, Or perhaps on top of a wall in China or elsewhere, It lives in a mirador Whithin the cold walls of a prison In deathrow’s corridor. Chaos is a man lost when godless Promethe’s calvary; Surely chaos lives hidden deep in the heart of man… Able to change his child into a slave Or a warrior, His wife into a whore Or a human shield; It is the blood that sceals the stones of the cathedrals The blood that was shed from the peaks of pyramids. Chaos is a stray bullet in Sarajevo That ends up in someone’s head in Africa,

Some guy forgotten in Guantanamo A kid screwed for cash. Chaos is a government stealing our bodies; It is the uncertainties of powers. Chaos is neither good nor bad For the world is not binary, It is neither a beginning, nor an end… Chaos is a black hole That can only be observed by the non-accomplice, Therefore designating us as ter­ rorists, It is a quantum void whose hackers are virtual particles, It is Prima Materia, The field of possibilities. Chaos is born is the interstices of a world under control; It is order that creates chaos. Lukas Zpira. Amsterdam

Lukas Zpira. Amsterdam

256 257

sens sacré

Opus IX: Abode of Chaos / La Demeure du Chaos 1999-2013  

thierry Ehrmann: we put all our passion and folly into preparing this French-English Collector, the book of the decade: 504 pages / 4.5 kg /...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you