Page 1

BULLETIN INTERNE DE DELTA HOLDING 1er trimestre 2013

N°57-MARS 2013

EDITO 01 EDITO

Message de M. Fouad FAHIM

02 EN MARCHE

Viabilité Hivernale des réseaux routiers en Europe, contribution de la SSM

06 INVITÉ

Nouveau directeur GCR: Vision stratégique de la filiale

08 FOCUS

• Cameroun : l’expertise de Sogetrama-Gls • Bituma décroche le deuxième prix national de la qualité • Présentation des résultats de l’année 2012

012 VOTRE RUBRIQUE

• Mawazine, un festival marocain au rayonnement international • Fait Insolite

014 RESSOURCES.H • Bienvenue • Carnet Social

EN MARCHE

Viabilité Hivernale

des réseaux routiers en Europe,

contribution de la SSM

Alors que les économies mondiales se recherchent et tentent de sauvegarder ou de retrouver leur équilibre, la crise se fait ressentir de plus en plus par notre marché national. Reflet de la santé économique de notre pays, les entreprises en ce premier trimestre, font leurs comptes de l’année passée et essayent de deviner péniblement comment va être l’année 2013. Concernant les activités de notre groupe en 2012, le bilan reste très positif quoique très impacté par la conjoncture économique et les blocages illégaux imposés à nos sites industriels basés à Kénitra. Notre production et nos résultats consolidés affichent pour la première fois une baisse qui représente principalement le prix à payer et l’investissement fait pour retrouver notre liberté de travailler et affirmer notre position contre toute forme de chantage syndical illégal. Actuellement, nous retrouvons progressivement nos capacités de production et sommes plus confiants dans le bon essor de l’ensemble des activités de notre groupe. Les objectifs des contrats programme établis par nos filiales confirment cet optimisme et leur volonté de continuer leur développement en 2013. Nous comptons sur les efforts continus de tous nos collaborateurs et partenaires pour améliorer notre compétitivité, améliorer notre offre, renforcer notre positionnement à l’international et développer les exportations de nos produits et de notre savoir-faire.

image


0022 EN MARCHE

Viabilité Hivernale des réseaux routiers en Europe,

EN MARCHE

En période d’enneigement en Europe, les gestionnaires des réseaux routiers (pouvoirs publics, collectivités locales …) mettent en place un plan de prévention, « viabilité hivernale », afin d’assurer des conditions de circulation acceptables et de réduire les risques pour les usagers de la route. Le sel est un acteur majeur de ce dispositif.

Le déneigement à travers l’histoire … Le sel était autrefois une denrée très rare et trop coûteuse pour une utilisation dans le déneigement. La ‘’libération’’ des routes de neiges encombrantes se faisait à coups de pioches et pelles, puis par des machines …. Depuis le début du XXe siècle, et face au développement continu des réseaux routiers dans le monde, le sel est apparu au fur et à mesure comme une meilleure alternative. Son abondance dans la nature et le développement de sa production industrielle l’ont rendu plus accessible, et en ont fait le produit phare pour débarrasser les routes de la neige et surtout du verglas.


contribution de la SSM

L’arme anti-verglas… L’appellation ‘’sel de déneigement’’ est en fait inappropriée ! Le sel est principalement utilisé pour prévenir la formation de verglas (deicing salt). Le déneigement, à proprement parler, est réalisé par les chasse-neige sur les routes ou le pelletage sur les trottoirs. En effet, le sel présente la propriété d’abaisser davantage le point de congélation de l’eau. Ainsi, en fondant sous l’effet de l’humidité, le sel de déneigement empêche l’eau présente sur la chaussée de geler et prévient donc la formation de verglas. Le sel peut être efficace jusqu’à des températures de -10°C. A des températures inférieures, ou si l’air est très sec, le sel (chlorure de sodium) peut être mélangé à du chlorure de calcium ou du chlorure de magnésium. Le sel est à ce jour, et de loin, le principal fondant routier. Il présente le meilleur rapport qualité / prix, car ce minéral d’origine naturelle est efficace, économique et peut être disponible en grande quantité en fonction des besoins.

Un produit normé… Chaque pays a une norme qui définit les spécifications du chlorure de sodium utilisable comme fondant routier. Pour répondre à cette norme, il doit respecter des critères de pureté chimique, de granulométrie, d’humidité et être traité pour empêcher sa reprise en masse.

03 03


04

Viabilité Hivernale des réseaux routiers en Europe,

EN MARCHE

Une demande en progression… L’usage du sel de déneigement a régulièrement augmenté durant la seconde moitié du XXe siècle pour atteindre plusieurs dizaines de millions de tonnes par an dans les années 2000, essentiellement dans l’hémisphère Nord. Rien qu’au Canada, au début des années 1990, c’etait environ 4,9 millions de tonnes de sel de voirie. Les États-Unis quant à eux en utilisaient de 10 à 20 millions de tonnes/an.

En France métropolitaine dans les années 20002010, environ 750 000 tonnes de sel sont été consommées, le record aurait été battu avant la fin de l’hiver 2009-2010 avec 1,9 million de tonnes de sel déversées sur les routes françaises. Le ‘’salage’’ est devenu l’un des premiers débouchés économiques du sel. Dans le monde, les régions qui répandent le plus de sel en hiver sont l’est du Canada, le Nord-Est des États-Unis, la Russie et le nord de l’Europe. Aujourd’hui dans les pays froids, environ 51 % de la production mondiale de sel est consacrée à l’entretien des routes


contribution de la SSM

Le Sel de la SSM, né il y a plus de 200 millions d’années pour servir le 3ème millénaire… Le sel exploité dans le gisement de la SSM s’est mis en place lors de l’âge triasique (>200 M années !!), une infrastructure colossale permet d’aller le chercher à 500 m sous-terre ! Le savoir faire des équipes, la situation géographique de la mine et la qualité du sel qu’elle produit ont permis à Société de Sel Marocaine d’être présente sur le marché de déneigement depuis les années 90. L’histogramme ci-dessous, représente l’évolution des quantités que la SSM a mis à disposition des pays européens sur les dix dernières années :

Navire en cours de chargement au port de Mohammedia

EXPORT (t) 700 000,00 600 000,00 500 000,00 400 000,00 300 000,00 200 000,00 100 000,00

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

Déstinations des ventes à l’export de la SSM

Développement de l’activité export de la SSM de 2002 - 2011

La SSM par sa contribution, participe ainsi directement à l’amélioration des conditions de circulation en Europe et permet d’améliorer la sécurité routière. Ainsi, grâce à ce sel produit par des ressources humaines marocaines et développé par des investissements nationaux, des accidents de la circulation ont certainement pu être évités et des vies sauvées chez nos voisins européens. Un bon motif de fierté… Opération de déneigement en cours

05


06

INTERVIEW

GCR, nouvelle vision stratégique de la filiale

INVITÉ

Quel est le positionnement de GCR sur le marché des BTP au Maroc ?

Mr. SABONI Rachid Aprés des classes préparatoires aux grandes écoles d’ingénieurs, Rachid SABONI intégre l’Ecole Mohammedia des Ingénieurs et obtient son diplome d’ingénieur d’etat en genie mécanique. Il commence son parcours professionnel autant qu’ingénieur matériel chez GCR et continue de grimper les échelons au sein du groupe pour devenir à ce jour directeur général de la société des grands chantiers routiers.

La société GCR intervient dans le domaine de la construction et de la maintenance des chaussées. Elle fait partie du groupe des leaders dans ce domaine, et se distingue par ses valeurs : l’étique, la transparence, la qualité et l’innovation. Nantie d’un personnel dynamique et motivé, la société a été certifiée ISO en 2010, pour se mettre au diapason des impératifs d’un environnement professionnel en pleine évolution, et pour adapter ses produits aux attentes d’une clientèle diversifiée et de plus en plus exigeante. L’intérêt qu’elle accorde au développement des techniques routières, et la veille technologique qui occupe le centre de ses préoccupations, font d’elle un acteur principal dans le transfert des techniques innovantes, et un catalyseur de toutes les politiques et stratégies nationales visant le développement et la modernisation des infrastructures de base, dans le respect de la préservation de l’environnement, de la garantie de la pérennité de l’investissement et de l’optimisation des coûts. Pour ces considérations, GCR occupe une place d’avant-garde sur l’échiquier des entreprises nationales actives dans le domaine routier, et compte parmi les quelques entreprises à forte valeur ajoutée sur les plans techniques et structurel.


Quel impact pour GCR suite à la coupe des 15 Milliards de dh dans le budget d’investissement de l’état ? (est-ce que vous avez ressenti une baisse des commandes…) Faisant partie du système de production et du processus de la création de la richesse, le secteur du BTP n’échappe pas aux retombées négatives de la crise internationale sur notre économie. Il serait à mon sens prétentieux de vouloir nier le changement de l’environnement des affaires, en l’occurrence pour le domaine routier, reconnu par sa grande dépendance aux investissements publics. Bien que les secteurs concernés par l’amputation du budget d’investissement ne sont pas encore dévoilés, nous pensons qu’une grande partie des 15 milliards retenus, concernera principalement les infrastructures de base. Nous espérons toutefois, que le volet de la maintenance et des grosses réparations soit épargné, compte tenu de l’état du réseau et des exigences de la sécurité liée à l’encouragement de l’investissement externe. Ceci ne nous empêche pas de nous inscrire dans la prévision des risques liés à ce type d’événement, en empruntant la voie de la diversification de nos activités et en favorisant d’avantage le développement des travaux urbains et l’accompagnement des grands aménageurs du territoire.

Face à cette situation, quelles sont vos perspectives de développement ? GCR va continuer, bien entendu, de se mobiliser autour du transfert des technologies et de promouvoir sa distinction sur le plan technique. La qualité, la protection de l’environnement, l’optimisation des coûts et des délais, la réduction de la gêne aux usagers, sont autant de facteurs, qui peuvent créer la différence. Leur maîtrise serait inéluctablement un vecteur porteur et un élément déterminant dans le choix des outils de production et du choix des organismes aptes à accompagner les décideurs dans leur stratégie de modernisation et de développement durable. Nous comptons poursuivre notre engagement dans le domaine de l’innovation, et développer autant que possible une stratégie commerciale qui nous permettra d’approcher les donneurs d’ordre, et de faire prévaloir nos atouts techniques et nos valeurs pour accomplir notre mission et garantir l’avenir de notre société.

07


08

Cameroun : L’expertise de Sogetrama-GLS

FOCUS ChromaCOLOR SA a fait le pari de la diversification et osé l’innovation pour pérenniser l’entreprise. Certifiée aux Normes Françaises en 2010, la société œuvre, depuis, pour accroitre et développer ses activités à échelle nationale et internationale. En effet, au regard du marché qui n’est désormais plus extensible et dans une conjoncture économique et financière fragile, une des clés de la réussite est de se diversifier dans des secteurs connexes à ses domaines de compétence. C’est ainsi que ladite filiale du groupe a décidé dès le début de cette année de se lancer dans le négoce de produits chimiques. Ce choix pour ChromaCOLOR est loin d’être anodin. Le secteur de la Chimie est l’un des plus porteurs au niveau local, mais également à l’international, et connaît une évolution relativement soutenue. De plus, de par ses métiers traditionnels, peintures routières, bâtiments et industriels, ChromaCOLOR a toujours été considéré comme un établissement faisant partie intégrante du secteur de la chimie et parachimie. Rappelons au passage que la société est de classe 2 selon la législation et réglementation Le Cameroun connait des problèmes de pénurie d’eau depuis régissant les établissements insalubres, incommodes ou dangereux. des dizaines d’années, Se procurer de l’eau pure, incolore, inodore et naturellement sans saveurque représente toujours à relever C’est donc tout cette nouvelle activitéun dedéfi négoce vient pour la population camerounaise. s’inscrire dans la stratégie de développement de la société. L’objectif à moyen terme est double, d’une part, fournir une offre compétitive Dans ce de sens, le groupement Sogetrama-GLS, d’une gamme produits à forte valeur ajoutée sur le marché Sogea marocainet pu en 2011 marché au et Sogeasaton d’autre part, Cameroun devenir unea référence surdécrocher l’ensembleundu marché Cameroun pourde la négoce réhabilitation d’une chimiques. station de Autrement traitement dit, des africain en matière de produits eaux sur le fleuve Mefoude pour un montant global de 29.669.887 ChromaCOLOR ambitionne se positionner sur le continent Africain Euros. Sogetrama-GLS participe à hauteur 5.718.953 comme fournisseur de réactifsypour le traitement desde eaux potables,Euros des pour chimiques la partie fourniture d’équipement, assistance au montage produits pour les industries minières et agroalimentaires et les et mise enlaservice. produits pour désinfection et le nettoyage du matériel industriel. La nouvelle station va tirer l’eau à traiter du fleuve Mefou qui coule à moins de 500 m du site de traitement et compte produire 50 000m3 d’eau par jour. Le souci d’accès à l’eau potable que connait la ville de Yaoundé ne sera plus qu’un souvenir, la nouvelle station pourra alimenter la ville des sept collines, et ses habitants n’auront plus à parcourir des kilomètres pour puiser de l’eau potable. Le groupe a pu, grâce à ce marché, exporter son expertise dans le domaine du traitement des eaux, secteur déjà maitrisé au Maroc et ou Sogetrama-GLS est reconnue parmi les opérateurs leaders. Ce projet d’envergure permettra à Sogetrama-GLS de marquer les habitants de Yaoundé par son savoir-faire dans le secteur de l’environnement.


décroche le deuxième prix national de la qualité Après l’obtention de la certification ISO 9001 V 2000 décrochée en 2004, du deuxième prix national de l’innovation la même année, des deux renouvellements de la certification ISO 9001 en 2007 et en 2010 avec extension au processus travaux, et la mise en conformité d’ISO à la version 2008, BITUMA vient de remporter le deuxième prix national de la qualité édition de 2012 pour la catégorie des grandes entreprises, ce qui couronne les huit ans de démarche qualité déployée dans l’entreprise !

Ce prix qui a permis à la société de se situer par rapport au référentiel de l’excellence établi par le Ministère et les instances de la qualité à l’échelle nationale. L’audit sanctionnant le dossier de candidature présenté, lui a en outre permis de relever les points forts mais également les points à améliorer. C’est ce dernier point qui nous interpellera continuellement pour renforcer les axes d’amélioration.

Le dossier de candidature au prix national « Qualité » devait satisfaire un questionnaire de 1O5 points répartis sur neuf chapitres : Le leadership, La stratégie et objectifs qualité, le management du personnel, le management des ressources, le management des processus, la satisfaction des clients, la satisfaction du personnel, l’intégration à la vie de la collectivité et les résultats de l’organisation. La cérémonie de remise des trophées et certificats, présidée par Monsieur le Ministre du Commerce de l’Industrie et des Nouvelles Technologies, a eu lieu le Mercredi 16 Janvier 2013 à Rabat.

09


010

Présentation des résultats de l’année 2012

FOCUS

RÉSULTATS

ANNUELS

2012

Le Conseil d’Administration de Delta Holding SA s’est réuni le 19 mars 2013 au siège social, sous la Présidence de Monsieur Fouad FAHIM, afin d’examiner les activités du groupe au terme de l’exercice 2012 et ses perspectives ainsi que pour arrêter les comptes sociaux et consolidés au 31 décembre 2012. Les principales conclusions qui se dégagent de la réunion sont résumées ci-après :

Activités : Durant l’année 2012, les activités du groupe Delta Holding ont été fortement perturbées par les blocages imposés aux six filiales installées à Kénitra et qui n’ont pris fin qu’au mois de novembre, suite à l’exécution des jugements ordonnant l’expulsion des anciens ouvriers occupant les accès des sociétés et dont les contrats sont arrivés à échéance. Ces événements regrettables, associés à la conjoncture économique difficile et aux retards enregistrés dans la mise en place des crédits de certaines administrations et organismes publics, ont impacté négativement les réalisations du groupe qui s’inscrivent en baisse par rapport à celles de l’exercice 2011 et aux prévisions des sociétés du groupe. Pour l’ensemble de ces contraintes, le chiffre d’affaires de l’année 2012 est en régression de 20% par rapport à celui de 2011 pour s’établir à 2 248 millions DH. Néanmoins, le groupe poursuit son plan de développement et d’expansion à l’international en réalisant un chiffre d’affaires à l’export de plus de 216 millions DH. Quant au résultat net consolidé, il est en forte baisse par rapport à l’année précédente mais reste bénéficiaire de 146,6 millions DH en dépit de l’intégration d’une contribution au fonds d’appui à la cohésion sociale de 6,6 millions DH et 13,4 millions DH au titre de l’amortissement de l’écart d’acquisition de la société SSM. Le résultat social net s’établit à 182,3 millions DH en 2012 contre 153,7 millions DH en 2011 soit une hausse de 18,6%.


2 248 MDH

CHIFFRE D’AFFAIRES Dividendes :

Perspectives :

Compte tenu du retrait des résultats consolidés de l’exercice et pour préserver la capacité d’autofinancement, le conseil d’administration de Delta Holding proposera à titre exceptionnel à la prochaine Assemblée Générale des Actionnaires, de différer la distribution des dividendes.

Sur le court et moyen terme, le groupe demeure confiant quant à la solidité de ses fondamentaux et ne ménagera aucun effort pour retrouver ses performances habituelles.

011


012

Mawazine, un festival marocain au rayonnement international

VOTRE RUBRIQUE Le festival Mawazine est à sa 12ème édition et attire chaque année des stars venues des quatre coins du monde et un public toujours aussi passionné. Il s’est déroulé cette année du 24 Mai au 1er Juin 2013. Fort de son histoire unique en son genre, Mawazine Rythmes du Monde s’est inscrit dans la lignée de ses succès précédents. L’évènement a rassemblé des millions de festivaliers intéressés par des courants et rythmes musicaux des plus diversifiés. La particularité et l’atout principal de Mawazine est sa capacité à rassembler autant de vedettes en un seul endroit et en si peu de temps. Pendant neuf jours, le Festival a apporté au plus grand nombre la richesse d’un monde aux sonorités multiples, à la fois moderne et respectueux de ses traditions, afin d’offrir un moment de fête et de célébration pour tous les Marocains. Mawazine, c’est aussi Génération Mawazine, véritable tremplin pour les jeunes artistes marocains. La 12e édition du Festival Mawazine Rythmes du Monde a proposé de nombreuses célébrités internationales dont Rihanna, Benson,…. sur la scène de l’OLM Souissi. Par ailleurs, la scène de Salé, Nahda, et la salle La Renaissance ont mis à l’honneur de grandes figures de la musique marocaine, maghrébine et orientale. La scène du Chellah était dédiée cette année à l’aventure musicale de la Route de la Soie, ce réseau de routes commerciales présenté sous forme de scénographies uniques. Capitale mondiale de la musique, Rabat a été en pleine ébullition avec ses fanfares et ses troupes. Véritable temps fort du Festival, des spectacles de rue ont rythmé la ville tout au long de cette 12ème édition avec des parades insolites en provenance de plusieurs pays : Brésil, Balkans,…


Fait Insolite Soyez vigilants !

SOYEZ VIGILANTS ! Il semblerait qu’il y ait des criminels qui se présentent en tant que commerciaux faisant la promotion d’un nouveau produit et offrant gratuitement des porte-clefs aux stations-services et dans les terrains de stationnement publics. Ces gadgets distribués sont bien faits et attrayants, si bien que vous serez tentés de les accepter. Surtout ne les acceptez pas !! Car ces porte-clefs sont munis d’une « puce électronique » qui leur permet de suivre vos déplacements. Ces escrocs ciblent des personnes dans la rue et les identifient en tant que victimes potentielles et puis grâce à ces gadgets il arrivent à les tracer et connaitre leur lieu de résidence, pour devenir ainsi sujet à se faire combrioler.

Même objectif, différente astuce…. Cette nouvelle méthode d’ecroquerie consiste a approcher des femmes dans les parkings des centres commerciaux par des supposés vendeurs proposant des parfums. Ils leur proposent de sentir l’échantillon d’une nouvelle fragrance qu’ils seraient prêts à vendre à un prix très raisonnable. En sentant la fragrance, qui est en fait du chloroforme et non du parfum, la victime perd connaissance et les malfaiteurs s’emparent de tout ce qu’elle possède, argent, bijoux, cartes de crédit,…. L’appât du produit pas cher peut justement coûter plus cher qu’on ne le pense, alors restez attentifs car personne n’est à l’abri d’un voleur malveillant !

013


014

RESSOURCES.H

bienvenue à nos nouvelles recrues Nom & Prénom

Emploi

Hicham MOUFOUK

AIC

Oussama SENNOUSSI

AIC

PETER BECAR

AIC

Meryem BENABOU

AIC

Rachid BAIA

AIC

KWAYEP DE PETNIA ARNAUD BELANO

AIC

Mehdi LAHLOU

AIC

Ayoub NAJIM

GALVACIER

Youssef HACHIM

GCR

Zakaria EL OUALOUA

GCR

Mustapha IMANI

GCR

Brahim EL HAMDI

GCR

Zineb FARAH

GCR

Abdelaziz ABDERCHANE

GCR

Lahcen DEBBALI

GCR

Soukaina QALBI

GENA

Naoufal ANDALOUSSI

GENA

Abdelmalak CHATBI

GENA

Aziz CHAOUI

GENA

Hayat JENNANE

MAROC SIGNAL

Siham LAHSINI

MAROC SIGNAL

Hanane BENNOUH

OMCE

Souhail EL QANDIL

OMCE

Anas CHBANAT

SOGETRAMA gls

Kawtar CHEGDALI

SOGETRAMA gls

Soufiane BERRAHO

SOGETRAMA gls

Hamid MISBAH

SOGETRAMA gls


Carnet social Mariages Aziz BOUTALHA - OXAIR Mehdi BOUCHEMAMA - Aic Métallurgie IHSSANE IMAD - Aic Métallurgie

Naissances dans les familles de Hanane au foyer de Abdelilah EL FAIDI - AIC Mohamed au foyer de Hasnaa ROUZIK - EGEC Amina au foyer de Mohammed EL MORJANI - FONEX ALUMINIUM SAJI au foyer de Hikmat BOUANANI - GALVACIER Omar au foyer de Naoual HAJJI - GCR ISRAA au foyer de Anouar EL HAJBI - GENA KHadija au foyer de Mohamed MNOUMER - Maroc Signal HIBA au foyer de Wadii AIDANI - Maroc Signal Majd au foyer de Hicham ARSALANE - OMCE Sara au foyer de Abderrahim HATINI - OXAIR Adam au foyer de Mohamed MARGHICH - OXAIR Lilia au foyer de Salma AMGAAD - SOGETRAMA gls Rania au foyer de Najat FASKA - SOGETRAMA gls Abderrahmane au foyer de Mohammed AGUIDA - SSM Zakaria au foyer de Abderrahmane KARKOUR - SSM Abdelhamid au foyer de Mourad FAKHER - SSM

Toutes nos condoléances aux familles de Khadija OUBIHI - Aic Métallurgie Grand-Mère Abderrahim MOUCHRIF - BITUMA Père Hicham HATTA- FONEX ALUMINIUM Fils Ali BOUJELLABA- FONEX ALUMINIUM Mère Boujamaa MOUIMI- FONEX ALUMINIUM Père Mlih LAHMAR- GENA Mère Mustapha BALIK - GENA Lui-même Lahsen KHLIFI - GLM Frère Mohammed MAJHADI - GREEN OIL Grand-Mère Radouane BEL MATRIK - GREEN OIL Beau-Père Malika MANDOURI - SSM Mère Az Eddine BORORO -SSM Grand-Pére 015


Profile for DSI Deltaholding

Convergence N° 57  

Convergence N° 57

Convergence N° 57  

Convergence N° 57

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded