Page 1

I I I V X M M I A 18 M 14 S A R R A I S I O T AR ’ D É T SI R E V I N U


S E U Q TI

UNE E J É D TS

A R P S O F N I RSÈNE TIVA S E F U PE D L ’ É Q U I ouchez

PE L’ É Q U I

DU F

ESTIVA

RE S E D X LIEU e

TATI N E S É PR

r

TOIS

AR ERSITÉ D’ LES SPECTACLES V S I N N U ’ O L I E T D T RÉSERVA E SUR LE SITE INUTES AVAN

IN

TA COGNI

ONS

o ue Ra r h t c n u La R de l’étudia Dôme n u o d s i e a i M ler as et Ga 4 i - Arr A a , r 8 b A m s s Salle ité d’Artoi oute de Ca rs -r Unive t des Arts n e Bâtim es Guîn rs - Arras e d l e Hôt es Jongleu d nale 2, rue natio e n è c EM S TAND d’Arras Arras re Théât Théâtre du Place

RÉSERVA PAS VOS BILLETS E CULTURELLE ET A RAS BP 10665 EZ AR E VI N’IMPRIM ’ARTOIS I SERVIC AOUL FRANÇOIS ER TÉ D UNIVERSI L’ÉTUDIANT I RU UNIV-ARTOIS.FR DE E@ MAISON 49 49 I CULTUR 60 T. 03 21 R

@CULTU

ras

s - Ar

nçoi ul Fra

M N INFOSTIOENTS DES PLACES EN.LRIEGTRAIT DES PLACESS3S0OCIATIVE / LA RUCHE

R F . S I O T AR V I N U . WWW EARTOIS

IQUE

le ent Clém y Coudevil n e Antho u Dautrich e i Matth u Hénon ie Matth Boulet ine Maur eunet aH Alexi ylvain lS Pasca

10h !

pou à 10h s u o z-v rende s la veille, : S i a E L m I N A ndredi 18 s aurons vu T A M L E S i 15 au ve s que nou cle ard Du m des specta pagnies. r e m discut nce des co e s en pré e

p Venez

aux Guich y n o Anth re Manno t to ita Salva Spellebou ncogn I n i t a n n e e Qu ierry al Sc lle Th s du festiv i m a C le énévo b s e L

ECHN T E P I L ’ É Q U Bailleul

ti

es ma

us l ous to

ec n TI L E S P E tit-déjeuner av

LA

ie B Aurél e Buthod nc Laure e Chalon in Delph Letombe ne Suzan i Régnier nn Giova oche eR rsène A Célin ehnder l a v i est eZ Émili évoles du f én A Les b L SCEN

RS

8h à ns, de


ues rtistiq nt a s e da orm e 20 f mées pen d s è r ec p gram les, av rts…) pro goûts. é c a t c réalit s ce spe e n a l l e o s d c e u e ns, fic les t to e d d’arti installatio publics e re compt l’enfant, , u e f n s d e , u se s n d le abord ces, vidéo ges, tous nté de re les droits ers la dan ’ d t s volo les â e, c’e mes, à trav rman Arsèn cles, perfo , pour tous ment, une le des fem xpriment tà e ro ta se s’e ignen o j (spec ne semain e divertis nte : la pa de vivre e s qui l ’u la us rtois A près d ussi, sous la plus brû r ou le ref ’ d té s, le a é eu iversi ptionnels. lle d’Arra tre n C’est l’actualit aux, la fur u ’ l vi de e ce no iants oments ex s entre la rance, et e et d ents famili d d u n t o é f n ’ F pro rem ns d -de21 a es m a plus , les déchi ciatio us offrir c és depuis des Hauts l o e s s n i a d’ C vo cré e de huma dentitaires re. nacité izons pour i se sont al, la DRA à bas us é t t s i â a a s é p l e e u h n r t r q vo s cris que, le t lent e de tous ho ssolubles seil Régio er de locampus, nes a s t o i e s p l o u Cyc épho la m galement t artistes liens indi s), le Con e. us pr ur vo ssociation ger vos tél v e i a é o s t r p s t r e a t i s d n A c e a r m C’ age e d’ udia asso ximu recha e à l’ ! res ét n témoign le (Théâtr lturelle et le ma io, et grâc tement, et t u a billets r a ’ e s f d a i o u b u u v n e t t c n n o s a e i è r vie enfi nat Ars aux ez pa élo g C’est M Scène rvice de la ival ! its loc unter un v mprim u i ’ d n o r : t E r p s se ois emp apier TAND ité et son us, bon fe d’Art urrez t ! n de p é o t o i i p t s o s a r t r n e m e niv om dala et, à univ en pé ns la cons de l’u à tous e l l o o e v s r i a Br ultu et, Rédu -Mor politique c d r a f a uf tte B on à l Brigi e de missi s é ner de Charg ouqui

O T I D É

LE !

ARSÈNE

RAB U D E L S N NCRE DA

S’A

al à ez b L A V r, ven n du festiv I e T i l S a E v UE DU F es de festi rammatio

ÈQs bien méritén avec la prog H T O I L B I LA B vos pause nes, en lie nt azi Penda ans, mag ersitaire ! m iv o n BD, r othèque U i l la Bib

PAiant M E K E N I TOison de l’étud N A C E V RAPHIE A -midi | Ma

IGtoute l’aprèsers. R É S R E I ATELcredi 16 maei r sacs et stick Mer érigraphi s Venez

x qui À ceu tions. tions de la a é r c rs pa ns leu s préoccu spierre qui nts da e de étudia ole autour lycée Rob al Arsène, s le pagné et de par cative du re du festiv ans leur m o c d ge ac du tu i ont u d’échan munauté é de l’ouver ueilleront ée Guy c e c ux qu us ce l soit un li de la com l’occasion tois qui ac âtre du ly to à merci e le festiva ersonnels niversité à es de l’Ar ateliers thé d n a p r Un g nt pour qu nants et couvrir l’u tis littérair nons, aux e eig dé ig ts. ren se batt e. Aux ens s de venir etits o s app es mo n et d ve rix de ture aux p val… ss t o p e lè ti n é u a u d x é c r je u ée on sti s une c e ann une le ttent a orteur t au fe e la je e cett r d perme eignants p uai 6 pour articiperon o t, c n n e p Q ns viva , qui aux e équipe de Peguy qui ectacle rsène e l’ du sp is d’A te m ê a f murs t du collèg , e ts n te tudian e est u Molle iens é Arsèn x anc tous, u s a u l o ia t… àv t spéc ouissemen Grâce n iemen emerc our son épa r n u , Enfin eaucoup p b donné

TS

Licence : 3-1101412

MEN E I C R E M RE

3


LES SPECTACLES DU FESTIVAL ARSÈNE RES U T I O V S LER DE TIER !

nale) natio e n è c e iers d EM S quart AND T s ( i o s r r a M i t t s CO tre, à par 18h Arr r dan tre d’ lent, ctateu entes. e Théâ 15 mai à z du Théâ p s se mê de s e r l t é n i a e ff e d b i m aîn td nts Mar ndré Rey événe seme s entr emen A oiture es radical ps réel, les Les renver ise porté v s Salle e d n la lante. octur rûler u ma n tem tes, B t des vies n s’écoule e alité troub ant jusqu’a c a s i é e l o r En tr s présentan re et demi oin d’une ectateur al p m re eu s é d h t ’ u l n e d o u e L u iq ue agois ur un sure q t de v ine M À me le spectate nt le poin r e v é S e u nt is par rtin d laissa n transform ’angla ne re Ma l i o i a e t l . d a e C t u u i , sit ysm e Leje tradu jeune parox rtley, rd, Célest Céleste Le a à son H t t o a N t, ez Paqu in du annes e de M e text laire Mart Dimitri Je mba, Paul l s è r D’ap ne C aliciuri, Mbe dicte en scè -C Mise lie Baffier rille, Béné ca Ju noury Avec onan Mas e Baron d Ma r a h c n R i i , r Nord raphie Lo vid Boa, R a g D o n e é u c q S chni e t e i Rég s ’Arra LILLE) E tre d D â E é R h I O T VAT ne du CONSER ( alien t N I I ’ A l D à h OU e NIE ET S 5 ans I 1 Théâtr COMPtAreG, à partir de201h I Salle d)u Théâ 15 mai à nationale i e . Mard EM Scèn 0 ans. perdu D N A sque 1 r le temps e (T r p s e depui attrap ourir. noncer… a pas revue ut encore r m a v n ’ s. Louis ôt, il va l’a ille qu’il n que l’on pe re foi nt e m s e a i f n b e a remiè t p s p E i à u a l r q e r , c . on ère pou L’ann cer à sa m ait à peine rencontre n s n l i o n ’ n o u c n me le L’a ur, q u’il ire ? eront com d œur q a belle-sœ i s u a l s n À sà on e, s s, rés chose oine. therin nt de ts, hésitant a À Ca frère, Ant r ? t s u t to mo on rle Et à s mment pa rs qu’ils on hangé, les o c o c l a a s ’ nn Mai nt parler e où rie Comm tte maison ce obert Dans un piano. ce nès R r g a ’ A g d a , L en notes -Luc a Pitt e Jean unay r, Lar t d u e e e y s t a e x a P L e ès le t Janne iette L Sarah D’apr scène Jul en scène elamare, D e n e is Mise nte à la m rt, Baptiste be ta o s i c s e s A on D m i S Avec

BRÛ

R S DE Q1U4A ans I 1h30 A P E I N G e d PA

E SOI RSITÉ D’ARTOIS) D R I T R A P UAI 6 (UNIVE ans I 1h40 Université d’Artois

ître à e rena d n o i s l’occa – Q 16 ès nous s n TROUtPrEe, à partir d9eh I La Ruche i, apr o e, av rd’hu es du c u n o 1 e â j t é u à s Th ai exi arad ser. A notre i 14 m la po e ses cam ce à leurs e rs de Lund s u o d e a c d font f uprès ons : essé ois au   ais c héritage a les élèves eurs questi n de f e m i a j b l m , un n’a fois éponse à . “Co e ?” n omme ictoire mière vi er notre uestion, V résonne c our la pre me uniqu éfenestratio p q m d e t l o l a n e iers, c l e t a t t s à Ce d-Pap à acon vant alor Victoire tion, u r i r S a e s s p e s ct ce sa di atoire. En ecrets, trou i a poussé éac, A les grâ rv qu ss s Lem sont possib n o i t i Conse ges et leur ême élan d e m aux é donné on mens e la vie. Ce publié qui en est , d a w n d Moua entatio l’élan Wajdi ue la représ e d   s e   toir on ainsi q ès  Vic i D’apr ette adaptat tionnelle. amat, azzi ep C c . acom rélie R 2017 risation ex i u G A , o y nz to ussign tion E une au non L a dapta retz a M ki t , e   ne rave eznic titp en scè Marie Pe , Olivier G tin Vérité nthony Rz e s i M ie en A lle aturg enon, te, Qu udevi Dram nthony Co Vandeput atthieu H A eM ine Avec  evin, Anto on lumièr i S t a a é Ann urs / Cr vain se al Syl Régis rahie Pasc g ) Scéno OUVELLE

GER IEN MAN

BONNE N

III SOR TÉ PARIS

es Guîn el de t ô H ’ is el mesL e 10 ans enise Glaserivdersité d’Arto P “Fem les E s S e S l O t n t LA GRtre, à partir d 6h I Salle D A4 de l’un qui so s incarnen s et dent r e n l a l a e E Théâ 15 mai à 1 16h I Salle p m de yS es. i à es se rs histoir ou Britne ceux qui l l E Mard di 17 mai . e ne eu be re mac d ent l sont à bar ur scè Vend nes s abituellem e femme urne l’esto onstres” oi n e i d comé aconte h aubo, un stoire reto Femmes-M u pourqu deux hi eB so i r s“ Il y a es” et qu é, la déess sa propre dent si le es femme n t r d e i a t d t s u m t n q n Mo ’anti nd le réci lles se de t vraime s de l n E a sirène disent : qu s si grave. mêmes so a s e p e s t l l s s e e e ’ l si el ayser en stres, ent, c léon K u B e ’l écout t des mon les aussi. is el en t Lou év y e vraim monstres, L e p o es Pénél pas d tation é r p r t inte tion e Créa

SI IL FAUT B ATEFORME (UNI I1VhER

4

DE

JUSTE

MON U D N I F LA


) 2018 TOIS) D E L T I T ED (UN ITÉ D’AR

me fantas , n u s t i ô t to ie” d’Ar stique”, tan ornoïstop s I 1h50 T A é s E t n i H a s T p 18 RD la “ iver e pla raver VANGUAe, à partir de e - Un ntôt “espac sant place à nterdit. À t hie, h c u i r R a s t ap i l’ Théât h I La ornotopie, utation, la ance et de la pornogr ndre 0 2 à p r m i ss re 6 ma tre en st une oge su a joui nt à p redi 1 ed), 2018 e ble” qui en désir, de l 18 s’interr sif, l’invita c r e M ntitl t inavoua et du titled), 20 re immer ed (U mort Untitl “familier e tion de la ntitled (Un ans un cad d is U isa à la fo ne théâtral et visuel, spectateur p e u l o ’ lieu d s sonore, p n insérant . rand r te ny ao in Leg ne Régnie a un ch et l’art tou fête… hen m o R a é e i c e r e hie O heiße graph le gen tte dernièr er Sc scéno scénograp let e t t c t u e à t e M i r pa Bou turg uier, e, corama amaturgi , Maurine elle Pling d , e n x r y Bon en scè , co-d oit, A Mise e en scène re Geoffre Douguedr ), is e iè ntitled U ( d e Co-m ue et lum , Amandin l e. it iq n e Unt avec Paulin c n a Techn eoffrey Bo m rose erfor G nt la p us en salle a Avec v a s o inute dez-v e 30 m tateur. Ren é s o p t pro spec ous es posture de v e u q re thè er vot ringo Une f ur interrog po 2018 TOIS)

UNTITL

ERS ER (UNIV

NNES E E I S S A C U NS CIR DE CIRQ

ois d’Art é t i s r e u l’univ milie T E se de E a U n Q rps au rte de S m o E y c L e G R I L U B 0 avec. couve THÉÂTREe 9h30 à 16h3 jouer que. La dé Et le repas E D À S . r R e E i d I u m e jo tre. ATEL edi 18 mai née à le corps co l’un à l’au r le goût d r u o j r e d e : e s d n n e e t e n u U s s i Ven o . art lesq pas .D ion nitiat rte du Bur écline, on l’échange tervenants seule. i ’ d e es in ouve On d sir de t pas ourné Une j ste. La déc plastique. ée. Le plai res. Avec d e ne se fai i i i s s n a P p r de la tie : le cor de la jou arts popul te et la poé s n ba eu o a i o l n i r m c i e m a ’a d l au ous ns ; e l n o b i u ubio q u m i uel R sie q ense ous prat g é i o p M la et en e, le icard ce qu gues. C’est rtageux”. à Lill ine R a r o e p d g “ u a n s q d a r ir pé elie her, S du C ces at Arts rie Eft o s j e D’où r d a l ,M na lais Natio Motte Pôle Pas de Ca ques c – a J o c t u a sène Ave Le Pr temental d d’Ar c e s v è a r r up riat seil dépa tion a rtena n scrip n En pa l, et le Co i r u va tuit s Gesti et gra s u o t vert à er ou i l e t A

ISO

DÉCLINA

QUE

HÈ FRINGOT

TÉ D’AR

IVERSI PUS (UN

CAM

is UR N - ARTOIS SPORT es Œ ’Arto C d é E x lign t i D u s e r S I e D V E . É v i n ur LIGN I - STAPS DE LI min – Un chacu et aligne s e d r uche u R TO 15 CIE UNI,Stout public I h et 19h I La

er... u cœ ouffle ents d e vent la s nt d’avanc m e t t 5 doive ure. L des ba Danse 7 mai à 1 thme ière intérie cial qui se y 1 r i u d a t m so horel, Jeu e Mat tracen ne belle lu ’un ordre i h e s p o e i d S s de v éron, ntins dans u aux F hemin fusionnent uée, les pa g r c a s o M N t ruq nnoy, isent e urse t n Dela o se cro t d’une co n a ar as, M nka le dép e Darr nguy Stro n i de r a a itoire ré, M becki, T r r d e n t A e ue rl éa So Steffy ois su ar Véroniq t t r A Avec Sobecki, L ’ dré p rsité d e ples e unive hique enca ches multi age Agath ’ l à e égrap idenc echer à l’im en rés atelier chor udre. Des r iques liés aces du s e t s i t de l’ +, art de fo es esp s plas Amis x étudiants e du coup dispositif rps dans d x u a F u co et qu émati posé a llectif iques rire le Le co évin, a pro emble la th horégraph noire, insc c e Li ns Lens- explorer e ouvements à la lumièr ’ r d m e c. Obry nes, entre que : dans t arrêté, et i n u h e comm photograp e mouvem t l e r e o r é vid xplo ien, e quotid

S+

I FAUX AM

PHÈDRE

PARIS IV É T I S R E E (UNIV

DE VATOIRE R E S N O –C

is

’Arto

ité d ivers

ROULOT1T2 ans I 2h uche – Un A L E I N tir de OMPAG I La R

PARIS)

lyte. Hippo ar e h p 0 m à i 2 , a à re qui Théât di 18 mai Aricie e e m pour r i a d erdit rs er ? olyte qui t Ven n m i i a r ’ amou amou Hipp bres d r son toutes les ous li e qui aime e n h c s e o e r r rapp ent d Somm aime Phèd ne pour lus largem . e e s é e m s t al, d’u e i é c m p c a o t o h Th e 5 s s t n ar un uelle erdic die e duit d Tragé est jouée p rs homosex d’un v suis le pro s r u e u e t port e : “Je Phèdr te des amo sociétal. ée son n peut dir s y es se l é s i o h r p p T et acu onnag mé Hip s h e r i u c e c a t i p r e s ec ,A ise . Les soum Hippolyte mposer av délite , o e e s c r t Phèd ls doiven honte.” e qui la .I yaum e o e r d R u j s n l n i ! fi sur u mots  re. Le l’inju e s’ouvre ils ont : les u’ ièc La p hent à ce q c uger raccro he Ro p o t s i r uger, ne Ch n he Ro è p c o s t s n i r e ro h, Ch Mise e Jean De lmric e m H u t l t s Co aye , Michaë Léo P om et Régie axime Biz n Vaïtiling o i M r   a c Ave Tomi, M ie Coral

C

5


LES ARTISTES ASSOCIÉS AU FESTIVAL ARSÈNE PAULINE PICOT

Autrice, metteuse en scène et doctorante en études théâtrales à l’université Lyon 2, Pauline Picot écrit sur la question du corps, du masculin et du féminin, sur les rapports de violence (au travail comme ailleurs) et sur l’indicible du désir. Son écriture est un vrai travail autour de la langue et de la poésie mais c’est aussi une écriture qui se structure par le regard. Elle est marraine d’Arsène depuis 2017. Pauline présentera la nouvelle création de l’ensemble lyonnais L’ÉCROU Témoins à l’Hôtel de Guînes, mardi 15 et mercredi 16 mai.

ns e 15 a d r i t r h à pa u sur 3 n i t n o ent c onnem h30 i t c n o nf 19 ) U (LYONs interactives e t de 16h30 à à 19h30 O R C É ’ L 0 e n LE t libre ENSEMBrs d’installatio1h30 à 14h30 30 et de 16h3 eur es ues t a t c u h e 1 à 14 le sp Parco 5 mai de aphiq uquel fs scénogr ent le 11h30 d i1 e n d d i r e i a i s a og it M ves au tits dispos ions interr ut prix i 16 m i t d c e a r r c à to Mer e Guînes s inte tallat de pe d llation la forme eu, ces ins nce. Parole illuminés, l a t e s t n ô i s ’ j H es urs d . Sou t des le sile s en   parco imentateur des acteur e rompre ns seuls e se de femm n u t s s ge ix, d ins e xpér par nclo Témo lateur et e s habités er à tout pr ruptive de s, parole e i é u e u o r b déam iques parf communiq our, parole is ordinai hn rom am de c e t e ? et arler, hair d’un des comp p e e suit d d c e t l n i u i a c l o o t bes aintenir le fa ant, , paro m ainten m , à pour ons subites l uter, ti tian,  ur éco o révéla ..  p à h Kris lebiewski l a t r . s a s e S e i , battu le ? Et qu sa Go ames ar haël J sant, Mélis p p i a u R , Q mon eaud hamb manuel De C n i t , Em Quen pelo, bin Cauche m a C o Bruno Picot et R e n i l u Pa

TÉMOINS

8


LUCIEN FRADIN

Lucien Fradin est artiste au sein de la Compagnie HVDZ, dirigée par Guy Alloucherie. Il y signe le spectacle Éperlecques, une conférence-spectacle qui prend pour point de départ un village du Pas-de-Calais. Il fait par ailleurs partie du GANG du Vivat, scène conventionnée d’Armentières, où il travaille cette saison autour des grands-mères et de la magie dans la Flandre Intérieure. Depuis ses études universitaires et dans son travail scénique, il s’intéresse aux questions de genres et de sexualités. Son alter-ego Fantômette propose avec toute sa bienveillance de se questionner ensemble sur la place des représentations sexuelles dans nos vies.

RNO O P S I A V U E AU MA ELLIGENT

...

inkle, r p S e i uînes ienne Ann autour de S NT I N G T O E e P X d É n U LA R E THÉ / CAFÉ DO 5h I Hôtel iniste étasu ne réflexion rtistiques SALON D 15 mai – 1 n de la fém proposera u sentations a ques éléi l ) io ré Mard d’une citat ien Fradin ans les rep posera que e textes. td lle tir ed Luc À par ette (alias e son usag r temps, e ’images e pour que ie d e m id Fantô graphie et ns un prem ec l’appu era amené i par raps a av nt no la por ilitantes. D t lexicaux nversation r son resse e e o m et/ou istoriques ps, une c e et exprim ersée. m l h v e o t ments n second ndre la par fois contro u ar re Dans e puisse p thétique p s . e n chacu ette forme uc nt en po i a port à i b d n u o t TC. on de l’é Que va-t- s universiE , E N O UL, SIM19h30 I Mais féministes ?ons théoriquee ? A P , H T I JUD i 17 mai à réflexions t les réflexi n artistiqu chent dans Jeud ervent les Commen de créatio qui cher Picot et is val ine e ? tils À quo re du genr nir des ou s du festi nels, Paul partager à e ai on ion voir f euvent dev s proposit plus pers discussion x r p e taires o à plusieu eurs travau istes d’un p l h r. En éc ctions et à ineront les ne humeu e s n s ir ces d Fradin de oie et la bo j n Lucie le, dans la b ensem

9


LES AMIS D’ARSÈNE FESTIVAL SCENA INCOGNITA Ami de longue date du festival Arsène, le festival Scena Incognita organisé par l’association étudiante D’art d’Arts fête cette année ses 15 ans. Depuis toutes ces années, il contribue à la valorisation et l’accompagnement des créations étudiantes, notamment en travaillant main dans la main avec le festival Arsène. Procurez-vous leur plaquette ! Réservations en ligne sur le site de l’université d’Artois ou de l’association D’art d’Arts

ÉANS)

NG ERVATOIRE D’ORL I V O L D G AN CONS

tenus lla sou rtois e A p ’ p d a nts a c ersité PPY A Univ mpagneme H – E I e N COMPAGublic I 1h 1h I La Ruch laires et accouses. u e p Tout 14 mai à 2 chants pop ues amour g e i i r d t d t in e Lun ets d’ cabar ncert- trios... Sext o c n U , s duos par de ELLE)

SINGIN

( CULTURE

NE NOUV

ORBON RIS III S

 

s trer Artoi ir faire en ’ d é t voulo versi SS (UNhIV15 I l’uni age à g M e n O d a C I l 8 T A du ES I1 DE LA CtIir de 16 ans à 18h I Salle on, cet échecictionnaire. i À par di 16 mai ble définit ites d’un d si ro re t s c é o r s e p M im gne i e l t t s e e c l s st Lisa e e, n.f.” dan m “Fem

A ERSITÉ P

LISA

tois d’Ar its de é t i s r s dro e e l v i t n e de l’u ation ARTOIS)n ’ e A8 l’émancip D l l É a T I S S (UNIVERublic I 50 mih30 et 16h I questionne 3 p Tout 7 mai à 1 public qui 1 i n d u e Jeu cle je a t c e p Un s t.  n a f n l’e

OT E CAMEL

L

MME S UNE FE

R JOUR TU

RERA ENCONT ARTOIS)

e son is sion d o n t e r h N é A (U l’appr ité d’ LA NUIT min N ivers dentité, de I A n D U U O 0 l’i e– ES I4 DE LA CtIir de 12 ans h I La Ruchla question des l’espace. 1 À par 7 mai à 2 ui soulève s corps dan o sq i1 Jeud de danseur utre et de n a o l’ Un du u corps de d , s p cor

ET UN

D’ IVERSITÉ

I

T L’OUBL

tois d’Ar é t irs. i s r S ive s savo S n e R d u E I ’ l n N e io A8 d NIE DER smiss COMPAGublic I 1h à 18h I Salle stionne la tran p Tout di 18 mai ire qui que re nta d n Ve cume o d e r éât Un th

UM ARBORET

12

S AVAN OUVENIR

SOIRÉES

h

i à 22

ma di 14

Lun

ET on de l’étudiant R A B A C SOIRÉE de la mais éria

Cafét

1h

ai à 2

5m rdi 1

Ma

ERTS C N O C   E SOIRÉde Guînes Hôtel

ai à i 16 m

22h

CITaEDca”f étéria de la X E O S M “I’M ette à l red

Merc

BOOc DJ Fantôm Ave

h

i à 22

ma di 17

Jeu

t É tudian K é ’ O l A e R IRÉE KA maison d

SO étéria de la Caf

ai à i 18 m

red Vend

ÔTURE L C E D E SOIRÉ e l’étudiant nd

Maiso

22h

n de maiso

iant

l’étud


LABO ABEILLES ROAD

GESTIVAL

Abeilles Road est une association étudiante née en 2012. Elle a pour but de diffuser et de faire découvrir largement différentes formes d’arts. Cette année, les étudiants ont souhaité créer “le Labo Abeilles Road”, qui permet aux jeunes artistes d’expérimenter le processus de création. Pour cette première édition, 4 compagnies vous présenteront des performances sur des sujets librement choisis. Une seule condition, créer !

Dans le cadre de la mission Handicap de l’université, Arsène est partenaire de l’association Trèfle, qui organise les 18, 19 et 20 mai à Arras son festival culturel bilingue Langue des Signes Française / Français : le Gestival. Nous vous proposons plusieurs rendez-vous, accessibles aux entendants et malentendants : les déclinaisons circassiennes (voir page 5) les spectacles Le tournage imaginaire et Dévaste-moi ainsi que leur inauguration le vendredi 18 mai à 19h à l’Hôtel de Guînes.

utes 8 min à 5 e d is à 18h trages Arto Ici, rts mé ai de 14h versité d’ u o erne. e c v i 4 u m I n o 8 u c G i ell ie e l’ ubl di 1 de Jul onnels qu’ la l tout p u vendre des Arts d i a n v o i a s t a c tr er t titiller Proje rcredi 16 ans le nirs p imen e ents d s de souve idéos pour sur des – Bât r r m e u c u m é a D v er sr Dô zoom hème . Ces ’un am rie du t des t . Il s’agit d crâniennes , voyager, n Gale o s l ai es ularité le dét boîtes des histoir lité et a sa partic ifférentes r a i e r t o n s o s La sen des vidéo ner dans d isuelle, rac n ne o u s c é a e et v r h c faire e, gustativ e e t i a uvern souh e olfactiv lie Go r u i J o , . m s o mé sible olomb s invi lara C e C détail s t n n e ouver strem nregi age Julie G e t e t e on Text  et m ation t p a C 17h mai à ois 8 1 i d r dre ’A t uble, ur do de utes i 17 et ven niversité d e n i L . m t 0 d en st ’u et jeu nstall ans I 3 hée e s de l t dési âche arrac ation, le de 12 ai à 15h30 nt des Art e r t i t n r e a ll b ll À p di 16 m ime le ’insta sinsta de la – Bât re ètes s alyptique ation et dé unique sur r p r e Merc du Dôme t l n c l i e o a c t p x s n a e u i in e le Galer ntexte lité, d tique, ne vio héâtra nte. Le co marionnet échaîne u t e l b e d e ou e oc rmanc une d e où s le inn Dans de l’argi uire. Perfo erformanc . p ue al str rien q tout recon entre. Une propre m n r r o i l s i o l e e vou t comm indr e à éte or mal s i s’exécut qu l corps londe verne arie B , Julie Gou M e n y en scè lanno Mise xandre De Ale Avec

IVES

ERS M M I S O VIDÉ

NES

UMÈ G R E N É LES

ois sonne d’Art h é t 1 i ’ s d e per ’un r e e n c v u i n h n r a 5 d pa l’u rm ai à 1 rente réée Perfo ts de ent c Très diffé prété par blic I dredi 18 m nt des Ar u m p e r t i u a t er To ven ime vrir ment. volon re int 17 et – Bât inine e d’événe en peut êt fera décou ! m Jeudi du Dôme é f s e é yp ue ie ec ell ui vou dentit out t rag q Galer une i ’animer t uelle, la d vagante, q e danser av t s e a d nssex nalité extr ire et mêm queen s le but r n ne tra drag Une ement dan ne person et sa perso tre touché, u t l ê ’ e a t d r z s é e a u r n gé te o contrez B ous pour ormis transf te qui. Ren e son art. V or sd n’imp ctéristique a r a mme les c rudho P n i t Coren avec De et

MY DRAG

E)

20

h L THErATdRe 15 ans I 1 I A U O S I M V L E e DÉVAST T (INTERNATIOuNsAical, à parStciène national

e femm e, une de la n è c m s ur es cle EM , s cod iens s COM signe - Spectaà 20h I TAND music nspirant de rle, chante e d e a é i n i ’ p s n a a u S g s h s. pa no rp C 20 m ccom on co ginale t, elle nche ical. A ansons ori l lyrique, s ung, Bize vers une s u Dima m ch tra cle cita ain Bash pecta u des du ré orps à st un s s connus o opulaire, Gossip, Al ie de nos c e i o de. air al p cé, aph ste-m u mon nt a Déva / signe des ncert, du b tre, Beyon ne radiogr e c a f e u es co e finim la vie chant tation du Anne Sylv uel comme avec aphique in e s n s n , e i f a r s v a g td repré Avec Pi s auditif, choré gne e ur … qui si une langue e n n danse r un parco e di en su comé ment mène t une se transfor s e ns) t i r usicie m voix. uelle Labo signes qui ( a r t es an rches Emm s sont ici d lano O e t D o e m Th Ses igne), chans t r e e riche. n B n ans), ny die de 26 stival Johan orit (comé s e n n i è o e Lab en sc du G s de m rtois Mise manuelle diant n auprès ersité d’A u t é m , i o E i v i lo at Avec ’emp e l’un éserv eurs d arif) sur r rsonnels d d n a t e m it (de ts et p (plein f rédu em), 22€ es étudian i r a t d l n 12€ e onnés Tan tion pour b va a r ( e € s é 8 r 1 it sur Gratu

V PAGNIE I

AIRtEo I Tout public N I G A M I RNAGE ue du Pra de Guînes

e tout c dirige ). La l i , e g ? a scène ncour le, il e fait, quelle spectateur u acle mai à 18 ” t e ! c u t e g n p n S 8 “ (au ena . Un il e redi 1 maint ute, il crie, leur scène le scénario lez ? : Hop z e y Vend o s t a o a S n s r n g a i é a l r i d d gre ous ras, me… tten e cam us-mê à tour de b ctivent en a se. On l’intè inuez ! “. V ême pas d autres, o v z t e “ Soy sateur clape stars s’inve ussette pas logue, con on, on n’a m comme les ia ç tli po d a s a f e fait e é n r n u e t o g e U L tout à rès b … De tou s , les ’un cran. T a e p g “ u : o m qui b n monte d interpellé nous fallait lm ? Un fil fi tre il sio confu content d’ê ent ce qu’ . Mais quel r m “ é e ancke t ! m s e , u râle est j Van L epris ’ r c d e , u d n a a e n l r ir Gros p peut pas fa io et A l Rub e e n u n g o i et M icard, dire. ine R r à vrai d n a otte, S ation ques M c a J éserv c , r e e s u n Av q a c it s Defa gratu Gilles us et o t à uvert acle o Spect

LE TOU de rue – cirqh30 I Hôtel

11


DI 18

VENDRE LE MATINA

JEUDI 17 LE

I 16

MATINA

D MERCRE MARDI 4

LUNDI 1

LE

MATINA

15

4H30

11H30-1

S

TÉMOIN

DE JULIE

15H30

12H

E GOUVERN

N SAC

S NES

15H

17H 18H E SOI

D PARTIR

JUSTE L

S

VOITURE

A FIN DU

MONDE

S

TÉMOIN

LISA 9H30

DES BRULER

R

E CŒU IGNES D

L

LE

S TÉMOIN

E OTHÈQU

G 30 FRIN

19H

D) 2018 (UNTITLE UNTITLED

NTOMETTE EC DJ FA BOOM AV TS SE CONCER ING GYMNA SOIRÉE S n AND LOV T G R A IN S G E SIN ENT D 21H E 11 n BÂTIM RRAS LES ROAD / PAG ’A D E T R E T Â R IL É A E H B B T A A C O S n AGE 10, LAB SOIRÉE P E GUINE HÔTEL D A INCOGNITA / 22H n T N N E C IA S D , U 5 T É & L’ 4 E AISON D LANC) / PAGES B X:nM LES LIEU AR ARSÈNE (EN ÉP PROPOS

LIGNES

DE JULIE

E GOUVERN

G

MY DRA G MY DRA

ER

N MANG

BIE IL FAUT

MÈNES

ÉNERGU

T CAMELO

9H30

16H30-1

16H30-1

16H

E GOUVERN DE JULIE

TUM

MÈNES ÉNERGU

É DÉBAT

CAF NSE AU LA RÉPO PORNO IS A MAUV NGER BIEN MA IL FAUT

14H

20H

HIE TO ÉRIGRAP

MÈ ÉNERGU

13H

19H

VIDÉOS 14H-18H

VIDÉOS 14H-18H

LOT

13H30 L

4H30 11H30-1

11H

VIDÉOS 14H-18H

E CAME

S

TÉMOIN

LE

MATINA

10H

30 9H30-16H

ISONS DÉCLINA NES N IE S S A C CIR

ARBORE

R

DE CŒU H30

19 ONE ETC. AUL, SIM JUDITH, P

NCONUR TU RE ET UN JOS UNE FEMME TRERA RAOKÉ SOIRÉE KA

PHÈDRE E E CLÔTUR SOIRÉE D

AIRE E IMAGIN TOURNAG 18H30 LE

Gazette Arsène 2018  

Festival étudiant des arts de la scène 2018 Université d'Artois

Gazette Arsène 2018  

Festival étudiant des arts de la scène 2018 Université d'Artois

Advertisement