Page 1

Communiqué de presse

OUVERTURE DE LA 1ERE EDITION DU SALON INTERNATIONAL DU COTON ET DU TEXTILE 27 AU 29 SEPTEMBRE 2018 A KOUDOUGOU, SOUS LE TRES HAUT PATRONAGE DE SEM ROCH MARC CHRISTIAN KABORE, PRESIDENT DU FASO -

Plus de 1000 participants de 27 pays Pendant 3 jours, le Salon aborde les questions liées à la transformation et l’industrialisation du coton conventionnel et biologique, à l’entreprenariat dans le secteur cotonnier facteur de richesses et d’emplois, au financement, aux débouchés commerciaux

Ouagadougou, le 26 septembre 2018 Placé sous le très haut patronage de SEM Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso et organisé par le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat à travers l’Agence burkinabè des investissements, la 1ère édition du Salon International du Coton et du Textile est sans nul doute le plus grand événement dédié à la filière coton conventionnel et biologique sur le continent. Parrainé par M. Abdallah BOUREIMA, Président de la Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (Parrain), la 1ère édition di SICOT accueille la République Fédérale d’Allemagne comme pays invité d’honneur. Pendant ces trois jours, du 27 au 29 septembre, plus d’un millier de participants venus de 27 pays d’Afrique et du reste du monde : personnalités du monde des affaire, industriels, financiers, représentants des pays producteurs de coton, partenaires techniques et financiers qui accompagnent le secteur cotonnier dans son développement, vont débattre des préoccupations du secteur. Au programme, une conférence plénière sur le thème : « la transformation intégrée du coton, facteur de création d’emplois et de richesses », 10 panels, des rencontres BtoB et BtoG, un espace d’expositions, des visites de sites industriels.


LE COTON, MOTEUR DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE AU BURKINA FASO La filière cotonnière est la principale source de revenus de plusieurs dizaines de millions de personnes en Afrique, dont plus 15 millions uniquement dans l’UEMOA et occupe près de 70% de la population active dans la sous-région. Au Burkina Faso, la culture du coton est pluviale. Pratiquée par plus de 350 000 exploitants agricoles de type familial, le coton fait vivre directement plus de 4 millions de personnes au Burkina Faso, contribuant fortement à la lutte contre la pauvreté et à une croissance inclusive dans notre pays. Récolté à la main, le coton africain est réputé pour sa pureté, la qualité de sa fibre, qui se situe dans la catégorie supérieure des fibres moyennes-longues. Face à la demande croissante de coton biologique et équitable dans l’industrie textile (C&A, H&M, Cotonea, Décathlon, Nike, etc.), la filière cotonnière africaine s’est orientée vers ce marché, fortement dominé par cinq pays (l’Inde, la Chine, la Turquie, le Kirghizistan et les Etats-Unis) qui produisent plus de 90% du coton biologique La gestion de la filière est professionnalisée et assurée par une interprofession dénommée « Association Interprofessionnelle du Coton du Burkina - AICB », laquelle regroupe deux associations : -

l’Union Nationale des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton du Burkina (UNPCB) composée à la base de plus de 9 000 Sociétés Coopératives de Producteurs de Coton (GPC) ; l’Association Professionnelle des Sociétés Cotonnières (APROCOB) composée de la SOFITEX, de la SOCOMA et de FASO COTON.

La zone cotonnière burkinabè est découpée en 3 zones. ZONES COTONNIERES

OPERATEURS

DELIMITATION DE ZONE

CENTRE

FASO COTON

Provinces du Ganzourgou, du Bam, du Kadiogo, du Boulougou, du Nahouri, du Zoundwéogo, du Bazèga, du Kouritenga, du Kourwéogo, de l’Oubritenga et du Sanmatenga.

EST

SOCOMA

Provinces du Gourma, de la Kompienga, de la Tapoa, de la Gnagna, du Koulpélogo et de la Komandjari.

SOFITEX

Provinces des Balés, des Banwa, de la Bougouriba, du Boulkiemdé, de la Comoé, du Houet, du Kénédougou, de la Kossi, de la Léraba, du Mouhoun, du Nayala, du Noumbièl, du Poni, du Sanguié, de la Sissili, du Tuy, du Ziro, du Ioba, du Sourou et du Passoré.

SOFITEX

. Vendu sur les marchés internationaux (essentiellement en Turquie et en Inde), le coton africain est très peu transformé sur place (moins de 5%). Fort de ces constats, le défi prioritaire est le développement d’une filière coton-textile rentable en Afrique, de la production à la transformation.

LE SICOT, UN CARREFOUR D’ECHANGES A NE PAS MANQUER Plateforme incontournable d’échanges, le salon réunit les professionnels de toute la chaine de valeur du coton autour des préoccupations et des opportunités de développement du secteur. Le SICOT mettra l’accent sur la valorisation des outils modernes de production, de transport, de transformation (filature, teinture, tissage, bonneterie), de financement et de commercialisation des produits. Au programme de ces 3 jours, une conférence plénière, 10 panels, 4 tables rondes sur le thème central du SICOT « La transformation intégrée du coton, facteur de création d’emplois et de richesses ». Des rencontres individuelles d’affaires entre investisseurs et gouvernements serviront de moyen pour développer les réseaux d’affaires.


AGENDA DES PANELS

JOUR J-1 : Enregistrement et distribution des badges Mercredi 26 septembre 2018 14h00-18h00 12h30-19h00

Accueil, enregistrement et distribution des badges Assemblée Générale (ouvert à tout le monde) de la Coalition Coton Bio & Équitable JOUR 1 : Jeudi 27 septembre 2018

08h00-09h00 09h00-9h05 09h40-09h50 09h50-10h05

Accueil- installation Début de la cérémonie Discours d’ouverture de SEM le Président du Faso Photo de famille – Visite des stands - Pause-Café

10h05-11h05

Conférence inaugurale sur le thème central SALLE A - Panel 1 : Accélérer la transformation du coton en Afrique Partage d’expérience SALLE B - Panel 2 : Innovation et qualité de la production

11h15-13h00 11h15-13h00 13h00-14h00 14h00-16h00 14h00-16h00 16h00-16h15 16h15-18h00 16h15-18h00 09h00-18h00 16h00-18h00

PAUSE DEJEUNER SALLE A - Panel 3 : Transformation du coton et développement d’activités connexes SALLE B - Panel 4 : Financement de la filière coton Pause-café SALLE A - Panel 5 : Transformations du coton : quelle politique de formation ? SALLE B - Panel 6 ; Quel environnement des affaires pour une transformation du coton ? B to B / B to G Table ronde (GIZ) : « Stratégie de promotion du coton durables et son importance pour l’Afrique » JOUR 2 : Vendredi 28 septembre 2018

09h00-11h00 09h00-11h00 11h00-11h15 11h15-13h15 11h15-13h15 12h00-14h00 13h15-14h30 14h30-15h00 09h00-18h00 14h30-18h00 16h00-16h15 19h30-22h00

SALLE A - Panel 7 : Coton Biologique, contribution à la croissance économique des pays africains. SALLE B - Panel 8 : Transformation du coton et accès au marché Pause-café SALLE A - Panel 9 : Transformation du coton et réduction de la pauvreté SALLE B - Panel 10 : Coton africain face aux subventions internationales Table ronde (OIF) : Les enjeux de la structuration des chaînes des valeurs interrégionales par la connectivité et la coopération commerciale et industrielle Sud-Sud et tripartite PAUSE DEJEUNER Cérémonie de clôture des plénières : lecture du rapport- discours. B to B / B to G / Table ronde (CRS / Textile Exchange) : Coton organique Pause-café Diner gala – distinctions et remises de prix JOUR 3 : Samedi 29 septembre 2018

09h00-11h00 9h00-18h00 9h00-17h00

Visite d’entreprises Suite exposition-vente produits et équipements B to B / B to G / Visite de sites


PAYS PARTICIPANTS

Allemagne

Australie

Benin

Burkina Faso

Cameroun

Chine

Côte d'Ivoire

Egypte

Etats Unis

France

Grande-Bretagne

Guinée Conakry

Inde

Irlande

Italie

Japon

Madagascar

Mali

Maroc

Nigeria

Ouganda

Pakistan

Pays-Bas

République du Congo

Sénégal

Singapour

Suisse

Tchad

POUR TOUT SAVOIR SUR LE SICOT CONTACT PRESSE Prosper DA, Ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Artisanat(MCIA) Prosper.da@commerce.gov.bf siertinaprosper74@gmail.com +226 70271412/ 78271412/ 74761848 Fatoumata ZONGO, Agence burkinabè des investissements (ABI) fatoumata.zongo@investburkina.com +226 71 03 65 65

Communiqué de presse SICOT_ouverture  
Communiqué de presse SICOT_ouverture  
Advertisement