Page 1


N° 18

Sommaire P. 04

Grégory Lejeune Directeur de publication g.lejeune@decliccar.com

Actu/News

Informations commerciales, économiques, sujets insolites, et toutes les infos de dernière minute

P. 08

P. 00

Conseils pratiques

Comment consommer moins ?

P. 11

DOSSIER

Le Sénégal est un formidable terrain de jeu pour les amoureux du sport automobile mais également du dépaysement, de la compétition et de l’aventure. Les terrains sont variés et les passions de chacun peuvent être assouvies dans toutes les régions du pays.  Les passionnés sont nombreux et je les côtoie chaque jour au gré de mes rencontres et rendez-vous. Mécaniciens ou dirigeants dans les concessions de Dakar, salariés chez mes fournisseurs, lecteurs du magazine ou tout simplement amis ; les passionnés de sport automobile et pratiquants sont légion et se trouvent dans toutes les couches sociales et branches d’activités professionnelles du pays.  Le sport automobile, le mot est lancé. Sénégalais ou occidentaux, hommes et femmes, les jeunes et les moins jeunes, je constate chaque jour que ce sport multi-disciplinaire connaît un véritable engouement auprès de tous.

RENAULT À LA CONQUÊTE DE L’AFRIQUE

 Les sénégalais ont la chance de pouvoir s’enorgueillir de posséder à Sindia, le premier circuit permanent d’Afrique de l’ouest et homologué par la FIA ainsi que d’accueillir une course prestigieuse, l’African Eco Race.  Le pays compte tout au long de l’année, une multitude de courses automobiles dirigées et animées par des passionnés.  Voici donc les éléments à charge qui nous ont « poussés », avouons-le, avec grand plaisir, à créer « Hors piste », notre nouvelle rubrique consacrée aux  rallyes, aux courses sur pistes mais aussi à la découverte de talents, de personnages qui développent et dynamisent la discipline. Pour son premier sujet, Declic Car s’est rendu à Joal pour vous faire découvrir une manche du championnat national de Rallye. Vous y découvrirez un univers passionnant, des hommes extraordinaires, tous animés par la même envie, la même passion et la volonté de se dépasser dans un sport qui allie à la fois technique, savoir faire, rigueur et courage.

P. 26

 Prenez donc date avec cette rubrique, qui pour nous, s’est imposée logiquement dans le sommaire du magazine.

Afrique Info : TCHAD Attention : stop au feu rouge

Il est important de vous offrir des informations et sujets internationaux sur les constructeurs, les marques et les stratégies de chacun. Le sport auto sénégalais fait partie intégrante du monde automobile. Cette rubrique s’impose sans contestation. Il était temps.

P. 28

Edité par Declicom

Discover

Partez à la découverte de la Côte-Ouest des Etats-Unis

P. 32

P. 00

Argus du neuf

Retrouvez les prix de plus de 220 véhicules commercialisés au Sénégal

SARL au capital de 1.000.000 FCFA Siège social : Nord Foire, Azur II Dakar Sénégal Tel : 77.698.42.96

Directeur de Publication Grégory Lejeune g.lejeune@decliccar.com Rédaction Grégory Lejeune g.lejeune@decliccar.com Stephanie Borg s.borg@decliccar.com Mamadou Diallo m.diallo@decliccar.com Ont participé à ce numéro Thomas Felix

Photographie Mamadou Diallo Guillaume Bassinet Infographie Manden Impression Polykrome Direction Commerciale commercial@decliccar.com

PU B LICITé 77 740 17 49

PAGE 3


PAGE 4

N° 18

actus / news

Volkswagen : des ventes en hausse sur janvier et février Volkswagen vient d’annoncer une progression de 9,1% de ses ventes sur les deux premiers mois de l’année par rapport à 2012 soit 893.400 véhicules vendus. En Europe ses ventes ont chuté de 8% et augmenté de 28% sur la région Asie-Pacifique et 8,2% sur le marché US.

L’espagnol Seat dans le rouge Malgré le renouvellement et le rajeunissement de sa gamme, l’espagnol doit doubler ses ventes à moyen terme pour survivre. Même si Seat profite des plates-formes communes du groupe VW, elle subit la concurrence de sa cousine Skoda. Seat compte cependant sur le lancement de ses modèles phares que sont l’Ibiza et la Leon pour augmenter ses ventes ainsi que sur le lancement d’un SUV pour concurrencer le Nissan Qashqai.

Par Grégory Lejeune (g.lejeune@decliccar.com) avec Mamadou Diallo

top 10 des ventes au sénégal en FEVRIER 2013

(Source : UPIC) 1. Toyota Fortuner 2. Mitsubishi L200 3. Ford Ranger 4. Toyota Hilux 5. Hyundai Santa Fe 6. Citroën C4 AirCross 7. Hyundai IX35 8. Mitsubishi Pajero Sport 9. Toyota Land Cruiser 10. Chevrolet Cruze/Kia Sportage

Voici la nouvelle supercar de Ferrari, présentée au salon de Genève et baptisée LaFerrari. Cette nouvelle création a fait parler d’elle lors du salon, en commençant par son nom. « LaFerrari » signifiant «LA » Ferrari de tous les temps et la plus performante. En effet ses stats sont impressionnantes : un V12 de 936 ch et 900 Nm, un 0 à 100 km/h en 3 s et une vitesse de pointe de 350 km/h.

Chrysler atteint des ventes record en mars

Chrysler Group, filiale de l’italien Fiat, annonce une hausse de ses ventes de 5% en mars 2013. Le mois dernier, 173.606 véhicules ont été vendus contre 163.381 en mars 2012. Les ventes des marques Fiat, Dodge et Ram Truck ont toutes augmenté.

Honda investit en Inde

Encore une supercar au salon de Genève ! Après Ferrari et Lamborghini, La P1 de Mc Laren fut l’une des plus observées. Equipée d’un énorme diffuseur et d’un spoiler tout aussi imposant, tout a été conçu pour optimiser l’effet de sol et les appuis. En position centrale arrière, on retrouve le V8 3,8 litres biturbo de la MP4-12C de 737 ch ainsi qu’un moteur électrique. La puissance cumulée passe ainsi à 916 ch, le couple maximal culminant à 900 Nm.

Honda va investir 25 milliards de roupies (235Mds FCFA) dans une usine indienne destinée à produire 120.000 véhicules par an. L’investissement doit permettre à l’usine du Rajasthan, dans l’est de l’Inde, de produire dès l’an prochain des véhicules entiers, alors qu’elle ne construit actuellement que des pièces automobiles.

Jean Todt, président de la FIA et ancien directeur de la Scuderia était à Dakar dans le cadre de la décennie sur la sécurité routière. Ses interventions ont porté aussi bien sur cette problématique, source de pertes humaines et matérielles, que le sport et son attachement particulier à Dakar. Ami du Sénégal, il a affirmé sa disponibilité à appuyer son sport automobile et ses efforts vers la sécurité routière.

Fisker licencie 75% de son personnel

Le constructeur californien Fisker qui connaît de gros problèmes financiers vient d’annoncer le licenciement de 160 employés, soit 75% du personnel. Jusqu’à maintenant Fisker employait environ 210 personnes et c’est donc 160 d’entre eux qui ont été priés de partir de l’entreprise.

L’autre star du salon de Genève, c’est elle ! La Lamborghini Veneno fut comme LaFerrari sous le feu des projecteurs. Cette voiture de course embarque un V12 de 750 ch et effectue un 0 à 100 km/h en seulement 2,8 s. Avec sa carrosserie en carbone et un tarif de plus de 4 millions de dollars, la voiture italienne ne sera disponible qu’à trois exemplaires pour le moment.


N° 18

PAGE 5

Ce cabriolet sportif est un concept car Toyota qui reprend trait pour trait l’identité visuelle du coupé GT-86. Très réussi en terme de design, il reprend au niveau du moteur le bloc flat-4 de 200 ch, commun avec la Subaru BRZ. Plus tard, on retrouvera une version turbo de 250 ch. Sa commercialisation est prévue pour 2014. Renault surfe sur le succès des mini-SUV et en a profité pour présenter son Captur à Genève, SUV urbain destiné à séduire de nombreux citadins. Long de 4,12 mètres, le Captur reprend le nouveau code stylistique de la marque, avec sa calandre au gros losange et une garde au sol surélevée. Côté moteur, on retrouve 2 blocs essence, les 3 cylindres TCe de 90 chevaux et 4 cylindres TCe de 120 ch ainsi que deux motorisations diesel, les 1.5 dCi de 90 et 110 chevaux.

Genève a été l’occasion de découvrir le premier véhicule de série de la marque chinoise Qoros avec cette berline compacte, la Qoros 3. La marque est issue de la coopération entre Chery et un fonds d’investissement israélien. Qoros entend “mettre l’accent sur la qualité, le design, la sécurité et les attentes des clients urbains modernes” . Le modèle sera lancé en Chine dans quelques mois en attendant l’Europe très prochainement. A quoi ressembleront les futurs modèles de la marque Kia ? Peutêtre à ce prototype Provo, qui pourrait bientôt devenir un modèle de série selon un responsable du groupe. Si le véhicule devait être produit, il ne devrait sans doute pas reprendre l’intégralité de ce design provoquant, mais certains éléments devraient être revus dans les prochains modèles de la marque coréenne


PAGE 6

N° 18

actus / news

Avec une face avant plutôt déroutante, le nouveau Jeep Cherokee aura au moins le mérite de faire parler. Avec sa calandre verticale façon Hummer intégrée à une face avant toute en courbes et assez massive,  il

ne laissera personne indifférent. Sous le capot, on retrouve un 2,4 litres et un 3,2 litres V6 pour le marché américain tandis que le modèle européen serait inévitablement équipé de blocs diesel.

Mercedes dévoile au salon de New York la CLA 45 AMG, la petite sœur de la CLS. Esthétiquement, la face avant de la CLA 45 AMG reprend une grande partie des traits de l’A45 AMG. Tous les codes des modèles AMG sont là avec des boucliers avant et arrière spécifiques tout comme les jupes latérales. La CLA 45 est équipée d’un 4 cylindres 2 .0 l de 360 ch qui offrira une vitesse de pointe de 250 km/h. Lancement prévu en Allemagne en septembre prochain.

Infiniti, la marque premium de Nissan nous livre à New York son dernier SUV, le QX60, en version hybride. Dorénavant, tous ses modèles commenceront par la lettre Q, suivie d’un X pour les crossovers/SUV. Ce QX60 Hybrid est équipé d’un moteur 2,5l de 250 ch associé à un bloc électrique. Selon la firme nippone, la consommation moyenne de cette version hybride est annoncée à 9 l/100 km. Sortie prévue cet été aux Etats-Unis. L’américain Dodge dévoile à New York la version restylée de son Durango. A l’avant, les optiques et les boucliers sont légèrement redessinés. Les modifications les plus visibles sont à l’arrière. Comme la dernière Charger ou la Challenger, le Durango restylé adopte en effet le long bandeau de feux qui illumine toute la poupe. Le 3,6 litres de 290 chevaux et le V8 HEMI en haut de gamme, développant 360 chevaux pour 5,7 litres de cylindrée sont toujours d’actualité. Le Dodge Durango n’est disponible qu’aux Etats-Unis.


N° 18

Hyundai a dévoilé le concept HND-9 au salon de Séoul. Le coréen veut montrer un aperçu de l’orientation stylistique que va prendre la marque et souhaite la faire évoluer pour proposer des véhicules avec une silhouette plus haut de gamme. Le HND-9 Concept est équipé sous son capot d’un V6 turbo de 3,3 l développant une puissance maximale de 370 chevaux. Cette motorisation est accouplée à une boite de vitesse à huit rapports.

PAGE 7

La Golf 7 cumule les prix en 2013

Quelques mois après son élection de « voiture de l’année 2013 », la compacte allemande vient de recevoir le prix de “World Car of the Year 2013” au salon de New York. Derrière la Golf, la Mercedes Class A et le duo Porsche Boxster/Cayman prennent la 2ème et 3ème places. Les constructeurs allemands ont ainsi fait main basse sur le podium de cette année.

Hyundai veut changer son image

C’est au salon de Shanghai que BMW a présenté le Concept X4, qui préfigure fidèlement le modèle de série. Le concept est donc identique à celui du X6. Le nouveau modèle ne reprend pas la base du X5, mais bien celle du X3. Le X4 affiche d’ailleurs la même longueur que ce dernier, mais il est un brin plus large et plus bas. Le design est traité sous l’angle de la sportivité et on remarque le grand empattement, le long capot, les porte-àfaux courts et la cabine passagers située fort à l’arrière. Land Rover a décidé de ne pas produire en série la version cabriolet du Range Rover Evoque dévoilée lors du salon de Genève 2012. Cependant, la marque anglaise souhaiterait produire une déclinaison découvrable de l’Evoque comme la récente Citroën DS3 Cabrio. Cette version découvrable permettrait de moins dénaturer le style du SUV compact britannique

Le sud-coréen Hyundai souhaite se défaire de son image de constructeur de voitures peu onéreuses grâce à Hermès, l’un des grands noms du luxe, à qui il a demandé de refaire l’intérieur de son modèle haut de gamme l’Equus. Hyundai espère ainsi contrer l’offensive sur son marché domestique de marques bien établies dans le haut de gamme, telles que BMW ou Audi.

1er modèle Volvo sous l’ère chinoise

Le constructeur automobile suédois Volvo Car va lancer fin 2014, son premier nouveau modèle en tant que filiale de la société chinoise Zhejiang Geely Holding Group, a déclaré mercredi son directeur général Hakan Samuelsson. Le nouveau modèle sera le successeur du crossover Volvo XC90, a-t-il précisé à Reuters en marge du salon automobile de New York.

Alpha Romeo veut tripler ses ventes

L’italien ambitionne de tripler ses ventes d’ici 2016 et passer ainsi de 100.000 à 300.000 ventes annuelles d’ici 3 ans. Pour atteindre son objectif, Alpha compte développer ses leviers de croissance que sont les USA, le Moyen-Orient, la Russie et l’Afrique. Aujourd’hui, 90% de ses ventes se font sur le Vieux Continent.

Audi : les ventes progressent de 3% en mars Cadillac vient de dévoiler la nouvelle version de la CTS. Le constructeur US a souhaité donner un coup de jeune à sa berline avec une silhouette plus moderne et haut de gamme. Ce nouveau modèle pourrait inciter les décideurs à en commercialiser une version coupé.

Audi poursuit sa bonne dynamique, puisque les ventes du constructeur allemand ont progressé en mars de 3% par rapport à mars 2012.


PAGE 8

N° 18

CONSEILS PRATIQUES

www.consoglobe.com

© Alterfalter - Fotolia.com

Comment consommer moins ?

Petit rappel Il est toujours possible de consommer moins de carburant. Comment faire ? La réponse est simple : adopter une conduite écologique. Il suffit pour cela de connaître quelques astuces, d’être bien informé et le tour est joué. Même la voiture qui consomme le moins peut encore économiser du carburant ! Pour la plupart des conducteurs et des conductrices, ce nouveau mode de conduite représente un changement d’habitudes qui nécessite un certain temps d’adaptation. Mais vous verrez que ces efforts s’avèreront payants. Voici quelques conseils pour être un as du volant et de l’écologie.

l’alimentation en carburant alors qu’en débrayé, le moteur continue de consommer du carburant en tournant au ralenti En cas d’arrêt prolongé, par exemple devant un passage à niveau ou à un feu rouge qui dure plus que d’habitude, coupez le moteur Organisez vos déplacements à l’avance de manière à éviter tout trajet inutile sur de courtes distances: lorsque le moteur n’a pas le temps d’atteindre sa température de fonctionnement, il consomme davantage d’essence. Attention aux équipements électriques tels que la climatisation !

Comment conduire en polluant moins ? Allumez le moteur sans actionner la pédale d’accélérateur, démarrez sans attendre au lieu de laisser chauffer le moteur. C’est la façon la plus rapide d’amener le moteur à sa température de fonctionnement Lorsque vous démarrez en première, changez de rapport le plus vite possible pour atteindre la vitesse désirée. N’hésitez pas à engager la cinquième, même en circulation urbaine Conduisez avec calme et anticipation. Évitez les accélérations et les freinages fréquents Essayez de maintenir une vitesse constante et roulez de préférence à bas régime Utilisez le frein moteur pour ralentir. En frein moteur, le système d’injection interrompt

Tout appareil électrique alimenté par le générateur de votre voiture augmente la consommation de carburant. La climatisation contribue de manière décisive à votre confort, mais elle augmente également la consommation de carburant. Plus le trajet est court, moins la climatisation est utile car elle ne produit son effet qu’après un certain laps de temps. Evitez les chargements inutiles ! Plus votre voiture est chargée, plus elle consomme! Evitez de transporter des objets inutiles dans le coffre ou l’habitacle. Attention à la résistance à l’air Enlevez le porte-bagages ou le coffre de toit si vous ne l’utilisez pas. La résistance à l’air du véhicule augmente nettement la consom-

mation de carburant. Pour la même raison, évitez d’ouvrir les vitres latérales inutilement quand vous roulez à une allure soutenue. Attention à la pression des pneumatiques Veillez à ce que vos pneumatiques soient gonflés à la bonne pression. Une pression insuffisante augmente la résistance au roulement, et donc la consommation de carburant. Utilisez une huile moteur de haute qualité Les lubrifiants hautes performances permettent des économies supplémentaires de carburant, en particulier sur les courts trajets. Après un démarrage à froid et pendant la phase de réchauffement, ces lubrifiants particulièrement fluides se répartissent plus rapidement dans le moteur que les huiles moteur conventionnelles, ce qui réduit les frottements internes. Le moteur tourne ainsi plus rond et consomme moins d’énergie. La viscosité d’un lubrifiant correspond à son taux de fluidité. L’indice de viscosité d’une huile moteur caractérise sa fluidité en fonction de la température. Par exemple, que signifie SAE 15W40? Le premier chiffre représente la fluidité de l’huile à basse température (W = hiver) tandis que le second chiffre indique la fluidité de l’huile à chaud. Plus ces valeurs sont basses, plus l’huile moteur est fluide et permet au moteur de tourner facilement. Il est donc préférable de choisir une huile moteur de la catégorie 5W30 au lieu du lubrifiant cité ci-dessus. C’est parti maintenant pour des trajets écolos !


PAGE 10

N° 18

EN COUVERTURE

Par Stéphanie Borg (s.borg@decliccar.com) avec Grégory Lejeune, envoyé spécial à Bucarest (Roumanie)


N° 17

PAGE 11

RENAULT À LA

CONQUÊTE DE L’AFRIQUE

Le groupe Renault a réalisé en 2012 plus de la moitié de ses ventes hors d’Europe (1.279.598 véhicules). Un succès qui n’a pas suffit à compenser l’effondrement de ses ventes européennes mais qui confirme la stratégie du français : s’appuyer sur la croissance des pays émergents et sur celle du continent africain pour affronter la crise avec des produits toujours plus innovants. Depuis sa création, en 1898 par Louis Renault et ses frères, jusqu’à ses derniers modèles, le groupe Renault a toujours bousculé les codes et placé l’innovation produit au cœur de sa stratégie. Cela a commencé avec son premier modèle : la conversion du tricycle De Dion-Bouton en « Voiturette » à 4 roues, équipée de la « prise directe », la première boîte de vitesses révolutionne le monde de l’automobile, puisque tous les constructeurs de l’époque adopteront ce procédé. 4 CV, Dauphine, Renault 5 : le trio gagnant Après la guerre, en 1946, Renault s’appuie sur le prototype d’une petite voiture ébauchée par ses ingénieurs pendant l’occupation et lance la « petite voiture pour tous », robuste et pas chère, la 4 CV. Présentée au salon de l’Automobile de Paris, son succès est immédiat (voir encadré). En 1956, sa remplaçante, la Dauphine, sera également un succès en France et à l’exportation — en 1959, il se vendra aux Etats-Unis plus de Dauphine que de Coccinelle ! — Cette même

La 4 CV « la petite voiture pour tous »

‘‘En 1999, Renault entre dans le capital de Nissan et acquiert la majorité du capital DE Dacia...’’ année, Renault lance l’Estafette, un nouveau véhicule utilitaire et première traction avant. En 1972, nouvelle révolution : Renault, qui s’impose comme le spécialiste de la petite voiture, lance la Renault 5, l’un des plus grands succès commerciaux du groupe (plus de 5 millions d’exemplaires vendus). Citadine économique et moderne, elle innove avec ses boucliers avant et arrière en composite. Grâce à ses petites voitures, la régie affronte et résiste au premier choc pétrolier. Et cherche dès lors à pénétrer les marchés moins touchés par la crise…

La ZOE, première Renault 100% électrique


PAGE 12

N° 18

EN COUVERTURE

L’alliance Renault-Nissan Nous sommes au début des années 80. La marque fait son entrée en Formule 1 avec son moteur turbo, introduit en 1977 et bouleverse le marché en 1984, quant elle lance Espace, le premier monospace de l’histoire. Suivra en 1987 le Scénic, lui aussi précurseur dans sa catégorie, premier monospace compact. A eux deux, ces modèles revisitent la notion de véhicule familial. La Twingo fera la révolution de la catégorie de la petite citadine traditionnelle. En 1999, Renault entre dans le capital de Nissan et acquiert la majorité du capital du roumain Dacia, cœur de sa stratégie des marchés émergents, et s’allie avec Volvo pour former le 2e acteur mondial du poids lourd. En 2004, Renault lance la Logan et la Sandero, et se présente à nouveau comme un précurseur : il sera le premier à se positionner sur une entrée de gamme performante et accessible. A partir de 2008, la marque au losange multiplie les initiatives en faveur du véhicule électrique et présente une gamme complète de voitures électriques au Mondial de Paris en 2010, suivie, l’année d’après par les premiers véhicules électriques accessibles à tous, Twizy et ZOE. Désormais, s’appuyant sur la croissance du marché automobile mondial, Renault a vendu, en 2012, 2,5 millions de véhicules dans le monde, dont 360.918 véhicules sur la zone EuromedAfrique, un record de vente pour le groupe. Toujours fidèle à l’esprit d’innovation, d’expansion et de compétition sportive chers à Louis Renault, le groupe n’a de cesse de lancer de nouveaux produits, implanter de nouvelles usines et se maintenir en tête des Championnats du Monde de Formule 1 !

En 2011, la Renault 4 a fêté ses 50 ans. Troisième modèle le plus vendu dans l’histoire de l’automobile et première voiture française la plus vendue dans le monde avec plus de huit millions d’exemplaires écoulés, cette icône a été commercialisée dans plus de cent pays. Elle est également le premier modèle de série à dépasser le million d’exemplaires produits (760 cm3). Tout débute en 1946, au salon de l’Automobile de Paris, où Renault présente sa petite voiture robuste et économique. Sa fabrication en série démarre l’année suivante et ne s’arrêtera qu’en 1961, soit près de 15 ans plus tard. La 4 CV a été produite en France, mais aussi montée en Irlande, en Australie, en Inde, au Mexique, en Afrique du Sud, et au Japon jusqu’en 1960. Exportée dès 1947, elle sera aussi la première source de devises étrangères. Une icône, aux palmarès nombreux, parfois inégalés.

La Dezir est le symbole du renouveau stylistique de la marque

Un nouveau code stylistique pour affronter le marché de demain Né en 1961 de la collaboration avec le styliste indépendant Philippe Charbonneau, chargé de dessiner la R8,  le « style Renault » devient un service indépendant transformé depuis en « direction du design industriel ». Un titre qui en dit long sur l’importance du style et les objectifs d’une telle initiative. Aujourd’hui, inspiré par la nouvelle signature de la marque, «Changeons de vie. Changeons l’automobile », et sous l’impulsion de Laurens Van Den Acker, nouveau directeur du design industriel de Renault depuis 2010, il puise dans les racines identitaires de Renault pour exprimer toute la dimension humaine de l’entreprise à travers une nouvelle stratégie fondée sur le cycle de la vie. Cette stratégie s’accompagne de la définition d’un nouveau langage stylistique inspiré par trois mots clés : « simple », « sensuel », et « chaleureux ». Dans cette stratégie, les concept-cars vont décliner

progressivement cette vision pour aboutir, au final, à un modèle très proche de ces derniers. Ainsi, au Mondial de l’Automobile de Paris, Renault lance en 2012 sa 4e génération de Clio. Racée, dynamique, elle arbore surtout la nouvelle identité de Renault, élaborée sur la base de ce nouveau concept en matière de design : sur la face avant, le logo Renault agrandi sur fond noir brillant met en valeur la nouvelle calandre. Bien positionné en évidence, il souligne le caractère dynamique mais aussi plus sympathique de chaque modèle. Un style qui se décline désormais sur tous les nouveaux modèles : on le retrouve sur les dernières versions du Scénic et Grand Scénic et du Kangoo comme sur le nouveau crossover urbain Captur ou la petite voiture électrique Zoe. A terme, l’ensemble des véhicules de la gamme devrait être revisité par la griffe «Van Den Acker ».

La Renault 4, voiture populaire par excellence


N° 18

Le siège du groupe Renault à Boulogne-Billancourt, en région parisienne

“L’Afrique est une zone a fort potentiel” JEAN-POL MOUROT Directeur DE LA ZONE EUROMED-AFRIQUE Avec 360.918 véhicules vendus sur la zone Euromed-Afrique, le groupe Renault établit en 2012 un record de vente et consolide ses positions sur les principaux marchés de la région. Le continent offre au constructeur un potentiel de développement important, que nous détaille Jean-Pol Mourot, directeur de la zone. Quelles sont les caractériques de votre zone « Euromed-Afrique » ? Tout d’abord, géographique. Je suis en charge d’une zone couvrant toute l’Afrique, sauf l’Afrique du Sud et le Maghreb, jusqu’à la Libye et l’Égypte. Elle a pour caractéristique principale le fait d’être administrée, pour Renault, par des importateurs. Dans notre zone, les produits Renault sont à définition technique identique mais adaptés aux conditions africaines, pour répondre aux spécificités routières ou climatiques. En Afrique subsaharienne, 50 % des ventes sont des pick-up et des 4x4. Nous faisons face à un petit marché de véhicules neufs, par rapport à la population globale du continent, ce qui est pour nous, un potentiel d’autant plus important. Une autre caractéristique de cette zone : on y trouve beaucoup de voitures d’occasion venues d’Europe. Enfin, c’est une zone à fort potentiel avec une croissance estimée à 6% par an. Quelle est donc la stratégie de Renault pour profiter de cette croissance ? En effet, les perspectives de croissance sur le long terme, avec l’émergence de la classe moyenne, cible de Renault, nous intéressent. Notre premier objectif : reconquérir les marchés où nous étions très présents jusqu’au

PAGE 13

Une identité visuelle forte : le losange A la création de la marque, le premier logo de Renault présente les initiales des trois frères dans un médaillon puis évolue pour représenter une voiture à l’intérieur d’un engrenage. En 1919, reconnue, l’entreprise prend pour emblème le char d’assaut. C’est en 1924 que le logo Renault prend la forme du losange : on assimile désormais Renault à «la marque au losange». Dans les années 60, ce losange évolue ; il devient une plaquette émaillée jaune, noir et blanc avec le nom de l’entreprise dessus. En 1972, la notoriété de la marque est tellement forte que le nom disparaît, laissant la place à un nouveau losange, dessiné par l’artiste Yvaral, fils de Vasarely. Dès lors, toutes les évolutions et modifications du logo tourneront autour de ce fameux losange.

début des années 70 en augmentant nos points de ventes tout en proposant des produits adaptés comme la Logan et le Duster. Nos chiffres parlent d’euxmêmes : +52 % des ventes en 2010-2011 et +63 % des ventes en 2011-2012 sur l’ensemble de l’Afrique subsaharienne. Autre levier de développement : augmenter notre présence en Afrique et nous installer dans les – rares - pays où nous ne sommes pas présents comme Djibouti, le Kenya ou la Tanzanie. Chez Renault, nous avons une équipe de huit personnes qui s’occupent de l’animation, de l’organisation, de l’information et de la formation sur site et en France. Aura-t-on sur le marché sénégalais des produits « made in Africa » ? Pour le moment, les Logan et les Duster que l’on distribue à Dakar sont fabriqués en Roumanie. Nous avons un projet de construction d’usine en Algérie, mais je ne peux encore vous dire quelles seront les voitures produites. A très long terme, le Lodgy sera fabriqué dans notre nouvelle usine de Tanger au Maroc pour une distribution au Sénégal, et, au delà, pour toute l’Afrique subsaharienne. Ci-dessus le logo de 1972, ci-contre le logo actuel


PAGE 14

N° 18

EN COUVERTURE

AU CœUR

DES USINES ROUMAINES Grégory Lejeune, directeur de la publication lors des essais de la nouvelle Logan, Sandero et Sandero Stepway

L’une des 12.300 salariés, ici dans l’usine d’assemblage

Numéro 1 au Sénégal dans la catégorie des véhicules particuliers avec la Logan, Renault a réussi à maintenir ses ventes en 2012 malgré un contexte économique difficile. Son succès s’explique par un ratio qualité/prix imbattable et une recette qui s’adapte parfaitement à la demande : proposer des véhicules résistants pour un prix d’environ 20% moins cher que la concurrence. Le concessionnaire Sera (Groupe NECOTRANS) s’apprête à renouveler dans les prochains mois, une partie de sa gamme avec l’arrivée de la nouvelle Logan et de la Sandero. Declic Car vous invite en Roumanie, à la découverte de l’usine Dacia qui fabrique ces nouveaux modèles que nous avons pu essayer en avant-première. L’usine de Pitesti, fondée en 1966 a assemblé pendant ses 30 premières années des variantes de modèles

Renault : Dacia 1100 (La Renault 8 en Europe) et Dacia 1300 (Renault 12) pour les plus populaires. L’usine compte en 2013 12.300 employés répartis entre l’usine d’assemblage (8.500 employés) et celle de mécanique (3.800 employés). Ces trois dernières années, Renault y a doublé ses investissements, passant de 142 millions d’€ en 2010 à 250 millions d’€. Que fait-on aujourd’hui à Pitesti ? Rachetée en 2000 par Renault qui prend 51% du capital du constructeur roumain, l’usine Dacia de Pitesti, située à 100 km de Bucarest, produit les Logan, Logan MCV, Sandero/Sandero Stepway et Duster du groupe via une plateforme commune. Le taux d’automatisation est très faible et 95% des points de soudures sont réalisés manuellement. La capacité de production permet aujourd’hui de sortir un véhicule toutes les 52 secondes des chaines de

montage et d’assemblage, soit 1390 véhicules par jour pour une production annuelle de 255.000 véhicules. Parallèlement, l’usine façonne des composants de Logan et Sandero assemblés dans 8 autres usines du monde, en Russie, en Afrique du Sud, en Iran, au Brésil, en Colombie, au Maroc et en Inde. Le département moteur du site fabrique lui, les moteurs et boîtes de vitesse des marques Renault et Dacia sur 11 lignes de fabrication comprenant 10 lignes d’usinage et une d’assemblage ayant une capacité de 1700 moteurs par jours. 800 moteurs sont aujourd’hui fabriqués chaque jour par 400 personnes reparties en 3 équipes. 225.000 moteurs sont sortis de l’usine en 2012. Un site de production responsable Certifiée ISO 14001 depuis 2005, l’usine de Pitesti est impliquée sur le plan environnemental. Parmi les actions engagées, on compte notamment la dépollution des sols, le traitement des eaux usées et des déchets et la création d’une centrale d’ultrafiltration destinée à récupérer toutes les émulsions huileuses issues de l’usinage des moteurs. Commercialisés en Europe et à travers le monde sous la marque Dacia, les véhicules ont la particularité d’être badgés Renault et de reprendre le nouveau code stylistique Renault au niveau de la calandre dans certains pays émergents tels le Maroc ou le Sénégal.


N° 18

PAGE 15

“nos modèles ont su s’adapter au marché” Étienne Van Haecke Directeur commercial Groupe NECOTRANS Implanté au Sénégal depuis de nombreuses décennies, Renault y est actuellement représenté par le groupe Français Necotrans et sa filiale SERA. Etienne Van Haecke, directeur commercial véhicules légers, évoque le partenariat avec la marque Renault. le prouve, Renault, Renault Saviem ou RVI plus exactement, possédait un site de montage de camions et bus à Dakar, l’ancienne usine Berliet, propriété de la marque, jusqu’au début des années 80. Et c’est tout bonnement sur ce site que notre première concession fut implantée.

Depuis combien de temps distribuezvous la marque Renault au Sénégal ? Nous sommes importateur, distributeur et réparateur Renault depuis plus de 20 ans au Sénégal. La division Automobile & Equipment du groupe Necotrans est présente également au Mali, en Mauritanie, au Niger et au Togo. Ici au Sénégal, en plus de la vente de véhicules industriels (Renault Truck) et construction équipement (Volvo CE), nous avons la représentation officielle des marques Renault, Nissan, Chevrolet et Isuzu. Pourquoi avoir choisi Renault ? Renault est présent en Afrique depuis des décennies, c’est une des marques phare qui a marqué les débuts de l’automobile en Afrique de l’Ouest avec une image forte de qualité de fabrication à la française. L’histoire

Quelle est, aujourd’hui, la place de Renault sur le marché sénégalais ? Le marché a beaucoup évolué avec l’arrivée des japonais, des coréens et enfin dernièrement des chinois. Renault, a perdu son leadership face à une concurrence qui a su proposer des produits adaptés à la demande du marché, pick-up et 4x4 principalement. Ces véhicules absents du catalogue de la marque ont pendant quelques années laissés la place aux marques Japonaises notamment. Mais depuis près de 5 ans, la marque bénéficie d’un nouveau souffle au travers de la collaboration entre Renault et Dacia. La Logan, premier modèle de la gamme, a su parfaitement s’adapter au marché africain : véhicule simple, éprouvé, robuste, et compétitif. Le succès est aujourd’hui au rendezvous. En effet, forts de ces modèles Logan, Sandero, Duster, la marque pèse plus de 7 % du marché de véhicules neufs à fin 2012 au Sénégal. Ce marché automobile justement, quelles sont ses caractéristiques ?

Le marché Sénégalais est finalement restreint, malgré plus de 3 millions d’habitants sur le grand Dakar. En effet, même sans vouloir être réducteur, 6 000 unités vendues par an environ représentent un volume identique à celui d’une succursale parisienne. Mais surtout nous avons à faire à un marché très concurrentiel avec plus de 40 marques représentées, auxquelles il faut ajouter une concurrence informelle en véhicules neufs et d’occasion. Enfin, c’est un marché où le recours au crédit et le financement auprès des organismes bancaires est peu et mal répandu. Pour rappel, le taux de bancarisation n’excède pas les 10%. Malgré ces freins, contre lesquels nous nous battons chaque jour, ce marché est en augmentation constante, avec des taux de croissance de 3 à 5% par an depuis 10 ans, avec un bémol sur l’année 2012 (-13,5%). Vos prévisions pour l’année 2013 ? Les six premiers mois de l’année devraient être sur la même lignée que 2012. Par contre, nous prévoyons une embellie sur le second semestre, liée à l’actualité de Renault. En effet, pas moins de 6 nouveaux modèles vont faire leur apparition, en démarrant par la nouvelle Logan qui évolue en tous points mais tout en restant fidèle à sa philosophie avec un premier prix toujours à moins de 9 millions FCFA TTC. Ajoutez à cela, une version 5 portes la Sandero, une version break la MCV, un nouveau monospace le Lodgy, ainsi qu’un nouvel utilitaire le Dokker, sans oublier le Duster le SUV 4x4 le moins cher de sa catégorie, nous devrions faire une bonne année 2013.

Formule 1 : Renault motorise 4 écuries pour la saison 2013 Renault Sport F1 a pour mission de dessiner et d’élaborer des moteurs capables de s’adapter aux châssis de ses écuries partenaires. Cette saison, ses 4 écuries partenaires, Infiniti Red Bull Racing, Lotus F1 Team, Caterham F1 Team et Williams F1 Team, seront équipées du moteur RS272013, un V8 de 750 chevaux.

Renault est présent en Formule 1 depuis 36 ans

Renault, présent en F1 depuis 1977, a remporté 11 titres de Champion du Monde des Constructeurs, 10 couronnes chez les pilotes, plus de 200 victoires et 150 poles positions.


PAGE 16

N° 18

EN COUVERTURE

RENAULT EN COULEUR

L’Alpine A110-50, le concept-car sportif du constructeur La Clio est amenée à être le modèle le plus vendu en Europe

Le Captur est le premier Crossover urbain de la marque

La ZOE est une citadine électrique pouvant atteindre 135 km/h

La nouvelle Logan, disponible à Dakar dès le mois prochain

Le Twin’Z, nouveau concept-car de Renault

La dernière Twingo restylée et modernisée

La nouvelle Sandero est aussi déclinée dans la version Stepway


N째 17

PAGE 17


PAGE 18

N° 16

EN COUVERTURE

Par Stéphanie Borg (s.borg@decliccar.com) & Mamadou Diallo (m.diallo@decliccar.com)


N째 16

PAGE 19


PAGE 20

N° 18 16

EN COUVERTURE Plein phare

Par Borg (s.borg@decliccar.com) & Mamadou Diallo (m.diallo@decliccar.com) Par Stéphanie Thomas Felix (thomas.felix75@gmail.com)

KIA CERATO

Innovation et esthétisme Dernière berline en date du constructeur automobile sud-coréen, la Kia Cerato, appelée Forte sur certains marchés mondiaux comme les États-Unis, débarque enfin sur le marché sénégalais, après avoir successivement conquis l’Asie, l’Amérique du Nord et le Maghreb. Depuis la naissance du modèle en 2007, Kia Motors Corporation a écoulé pas moins de 2,5 millions de voitures dans le monde, un résultat qui souligne l’importance du modèle pour la marque coréenne.

DESIGN Avec un esthétisme très épuré, produit par l’allemand Petre Schreyer, designer en chef chez KIA, cette nouvelle Cerato prend du volume par rapport à la deuxième génération. Elle affiche une longueur de 4,56 mètres (+3 cm), une largeur de 1,78 mètre (+0,5 cm) avec un empattement de 2,70 mètres (+5 cm). Cette nouvelle bouille accueille une belle face avant, une calandre en nid d’abeille entourée de chrome, un logo perché sur un panneau juste au-dessus de la calandre, le capot raccourci. Les optiques sont moins volumineux et plus esthétiques, accueillant des feux à LED.

ÉQUIPEMENT

MOTEUR Le bloc moteur qui équipe la nouvelle Cerato, et qui est retenu pour le marché sénégalais, est le 4 cylindres 1.6l qui développe une puissance de 130 chevaux à 6300 trs/min drivé d’une boite de vitesse à cinq rapports (une version existe en boite automatique), un moteur qui procure juste ce qu’il faut comme puissance. Côté consommation, Kia annonce 6,7l en cycle mixte au 100 Km.

Il est donc annoncé trois finitions de la nouvelle Cerato. La version la plus basique (V1) ne verra que le strict minimum, airbag conducteur, climatisation manuelle ou encore ouverture à distance. Mais lorsque que l’on monte en gamme (V2, V3), la Kia Cerato présente de nombreuses options comme l’allumage automatique des feux, la boite à gant réfrigérée, le radar de stationnement, un lecteur radio CD avec quatre haut-parleurs, vitres électriques avant et arrière, climatisation automatisée, ordinateur de bord à écran LCD, des airbags, verrouillage centralisé, jantes alliage 16 pouces. Côté plus, on peut noter le port usb, les commandes au volant ou un rétroviseur central automatique (jour /nuit). Des plus qui en font une des berlines les plus équipées de sa catégorie.


N° 17 16

PAGE 21

VIE À BORD La  nouvelle Cerato propose un habitacle généreux et des équipements de haute qualité. Le poste de conduite accueille des éléments à portée de main, une accessibilité rendue possible par la conception de la console centrale proche du conducteur, du déjà vu sur l’Optima, modèle haut de gamme chez Kia. À bord du véhicule, le volant est réglable en hauteur et en profondeur, le levier de vitesse est à portée de main et les sièges avant offrent une large possibilité de réglage électrique ce qui nous donne une assise confortable. Grâce à son empattement allongé, la Cerato offre un sentiment de confort à l’intérieur et l’on peut découvrir de nombreux espaces de rangement placés ici et là, avec notamment un compartiment à l’intérieur de l’accoudoir central, utile pour ranger bouteille d’eau, téléphone, appareil photo, sacoches… Les banquettes arrière sont rabattables 60/40, quant au coffre, il gagne du volume passant de 415 litres sur l’ancienne version à 421 litres.

Le design épuré de cette nouvelle Cerato nous a séduit

COMPORTEMENT Assis à bord de la Cerato, vous devriez sans conteste apprécier son confort, notamment celui d’un siège enveloppant qui offre plusieurs possibilités de réglages, ainsi que la présence d’éléments de conduite à portée de main . Elle devrait vous étonner avec sa  nouvelle direction « électrique », plus souple et surtout plus précise avec trois différents modes de conduite « Normal, Confort et Sport ». La suspension type MacPherson à l’avant et le nouveau châssis sur lequel repose le véhicule donnent des conditions de conduite paisibles, avec un bon comportement routier, une adhérence parfaite et une bonne tenue de route.

VERDICT En résumé, la Kia Cerato profite d’un excellent rapport habitabilité/tenue de route, elle saura en charmer plus d’un grâce à un design élégant, un habitacle harmonieux et spacieux et un agrément de conduite digne d’une berline d’un segment supérieur. Kia Motors Corporation espère un grand succès et table sur un objectif de vente de 500.000 unités par an dans le monde.

L’habitacle est composé de matériaux de qualité

La nouvelle calandre avant de la marque Kia


PAGE 22

N° 18

Plein phare

Par Grégory Lejeune (g.lejeune@decliccar.com)

MOTEUR CFAO Motors Sénégal vous propose deux blocs essence. Un 2,0l de 145 chevaux à 6200 tr/min en boîte manuelle à 6 rapports, 4x2 ou 4x4. La consommation de ce moteur, qui offre un couple maxi de 187 Nm pour 3600 tr/min est raisonnable. En ville, la consommation moyenne est de 8,7l/100 km et 6,4l sur autoroute. Un moteur plus puissant 2,5l de 180 chevaux  à 6000 tr/min en boîte automatique 6 rapports toujours en 4 roues motrices est également disponible. Le 2,5l offre lui plus de couple (233 Nm pour 4100 tr/min) mais sa consommation est plus importante : 9,1 L/100 km en ville et 6,8 L/100 km sur la route. Cependant son autonomie de 730km pour un plein reste intéressante sur vos longs trajets.

COMPORTEMENT

Le RAV4 propose un nouveau design de son tableau de bord

TOYOTA RAV4

UN SUV GÉNÉREUX ET SPACIEUX

Durant notre essai, le RAV4 s’est montré silencieux et son comportement se rapproche de celui d’une routière notamment sur autoroute. Toyota annonce avoir réglé les suspensions afin de rendre l’auto plus dynamique et confortable. Le résultat est là : le nouveau RAV4 ne souffre pas d’une prise de roulis trop importante et n’a eu aucun mal à dompter les nombreux virages et routes sinueuses de Dakar. A bord de la 2.5l essence à boîte automatique et transmission intégrale, le comportement du RAV4 en mode « sport » est étonnant. Il se veut pro-actif et distribue 10 % du couple au train arrière en entrée de virage et jusqu’à 50 % en milieu de courbe. Il rend ainsi la direction plus précise et permet des changements de rapports plus agressifs pour une conduite plus sportive. La bonne motricité apportée par le système 4WD en tout-chemin est indéniable.

Toyota qui est l’inventeur du SUV, nous livre la quatrième génération de son RAV4. Pour se montrer compétitif sur un segment très concurrentiel et en constante évolution, la firme japonaise propose un SUV compact complètement redessiné et met l’accent sur l’espace à bord et le comportement routier. Que vaut véritablement ce nouveau Rav4 ?

DESIGN Toyota nous dévoile le RAV4 4ème génération complètement redessiné et plus imposant. Le SUV nous offre un modèle plus agressif et une face avant aux sourcils froncés et aux phares plus félins. La nouvelle calandre en forme de « V » est plutôt réussie. Ce coup de neuf stylistique voulu par le constructeur laisse place à quelque chose de beaucoup plus consensuel. Le nouveau RAV4 présente une silhouette plus élancée, grâce notamment à une ligne de toit fuyante et une ligne de caractère agressive, ce qui renforce l’impression de dynamisme. Cela tient en partie à ses proportions : il est plus large, plus bas et surtout, beaucoup plus long. Il s’allonge de plus de vingt centimètres. Enfin, notons que le pneu de secours disparaît du hayon, son côté baroudeur avec.

ÉQUIPEMENT Les versions proposées par CFAO Motors Sénégal offrent de série des jantes en alu 17’’, une climatisation manuelle, un système audio CD à 4 haut-parleurs, les feux de jour à LED, le volant gainé cuir, le régulateur de vitesse, le système de téléphonie mains libres Bluetooth le port USB et une panoplie de sécurité passive complète (7 airbags dont un genoux conducteur), ce qui lui vaut le maximum de 5 étoiles à l’EuroNCAP. Sur les versions intermédiaires, votre concessionnaire vous propose la climatisation automatique bizone, les rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement, les vitres arrière et la lunette arrière surteintées. La version luxe est équipée d’une sellerie en cuir, de l’aide au démarrage en côte, l’aide au stationnement, le contrôle de trajectoire ainsi que la climatisation automatique.


N° 18

PAGE 25

VIE A BORD A bord du RAV4, on retrouve une ambiance Toyota. Le tableau de bord est bien fini et composé de matériaux de qualité. Il est soigné et propose un nouveau design. On aurait aimé cependant que Toyota nous propose un intérieur moins conventionnel. Le poste de conduite lui est bien agencé. Le confort est également au rendez-vous avec des sièges avant et arrière confortables. Les nombreux rangements que l’on retrouve un peu partout sont très pratiques et idéals pour les familles. Mais le point fort de notre SUV reste l’habitabilité. Que d’espace à l’intérieur ! Les passagers arrière sont chouchoutés et bénéficient d’un espace aux jambes remarquable, digne d’une routière. Enfin, le volume de chargement varie entre 545 et 1.746 litres (en rabattant la banquette en quelques secondes avec le système Easy Flat). Cela en fait l’un des coffres les plus grands de sa catégorie, ce qui reste très appréciable.

Son volume de chargement en fait un des plus grands de sa catégorie

VERDICT Nous avons été séduits par son habitabilité généreuse, son coffre volumineux et sa qualité d’assemblage. Cependant, même si son style reste consensuel et étudié pour plaire au plus grand nombre à travers le monde, le Toyota RAV4 se démarque de la concurrence grâce à un habitacle spacieux et un comportement routier digne d’une familiale. En version 4x4, le RAV4 reste un des SUV compacts les plus performants hors des sentiers battus.

Ses nouvelles lignes rendent le SUV plus dynamique


PAGE 24

N° 18

HORS PISTE

Par Mamadou Diallo (mamadoudiallo3@gmail.com)

© Mamadou Diallo

Ndianda : 2èME étape du championnat de rallye du Sénégal

Jean Dagher Hayeck et son copilote Khalil Hachem, vainqueurs de la deuxième étape du championat

La course est également ouverte aux motards

Le rallye s’était quelque peu assoupi ces dernières années au Sénégal du fait surtout d’un nombre de plus en plus restreint de compétiteurs. Depuis un an maintenant, la société Seylior Race Organization est en charge de l’organisation du championnat national de rallye et s’attache à redynamiser ce sport automobile au Sénégal. La deuxième manche du championnat national s’est tenue les 23 et 24 mars à Ndianda, non loin de Joal, et Declic Car était sur place pour assister à la compétition. libaly du team Solutrade qui finira premier dans la catégorie 450 et plus, on se plaint du terrain jugé « difficile et sur lequel on ne peut aller vite. » Sur la piste et pendant la course, les motards prennent beaucoup de précautions dans les virages afin d’éviter les chutes. Ils ne roulent pas très vite et offrent du coup un spectacle beaucoup moins enthousiasmant que les pilotes des autres catégories. La catégorie des SSV, dans laquelle ont couru Thiam et Paul Baillarge, représente peutêtre l’avenir du rallye sénégalais. En effet, ces véhicules, assez puissants et bénéficiant d’une garde au sol suffisante pour être performants

sur la terre et le sable ont en plus l’avantage d’être abordable. Pour Serge Floris, organisateur et ancien pilote, « le Sénégal est un terrain de jeux fantastique pour le rallye. » Pour autant, sa structure, SRO,  « essaie dans le choix du terrain de ne pas perturber les populations et porte une attention aiguë à la sécurité, des riverains tout comme des pilotes. » Prochaine étape du championnat, son épreuve phare, « le tour du Sénégal », qui se déroulera les 19, 20 et 21 avril 2013, avec une arrivée au Lac Rose.

© Mamadou Diallo

Autour du village de Ndianda s’étend, à perte de vue, un paysage plat de savane à l’horizon duquel émergent, innombrables, de majestueux baobabs. Au bout d’une piste qui s’enfonce dans la brousse, un bivouac est dressé pour abriter, le long du week-end, 200 personnes et plusieurs tentes aux fonctionnalités diverses. Nous apercevons et entendons les différents bolides qui s’opposeront sur les pistes de terre, quelques 4x4, buggys et SSV, des motos cross autour desquels s’affairent mécanos et pilotes. De part et d’autre ont été plantées les lignes de départ et d’arrivée entre lesquelles ceux-ci doivent, dans quelques heures, s’affronter. Deux coureurs attirent notre attention, Jean Dagher Hayeck, qui court en 4x4 et Jeanne Malouf, copilote qui revient à la compétition après trois années passées loin des pistes. Jean Dagher Hayeck, qui au terme des six spéciales de cette seconde manche du championnat national finira premier de sa manche non sans avoir régalé l’assistance de sa conduite sportive et spectaculaire. Jeanne Malouf est la seule femme à prendre part à la compétition. Sa carrière dans le rallye commence au début des années 2000 comme commissaire de course avant de se lancer comme copilote. En 2007, elle est championne du Sénégal de rallye. Chez les motards, parmi lesquels Birame Cou-

Un SSV durant l’épreuve


N째 14

PAGE 25


PAGE 26

N° 18

TCHAD

AFRIQUE INFO

Par Marcus Boni Teiga (bonimarcus@gmail.com)

© Nako Madjiasra

Attention : stop au feu rouge

Au cœur du trafic dense de la capitale tchadienne

« Deux militaires en treillis sur une moto arborant à découvert leur béret rouge arrivent à plein gaz au niveau des feux de signalisation. Le voyant lumineux est au rouge. Alors que d’autres usagers soucieux du code de la route marquent un arrêt, les deux militaires semblent contre toute attente n’être pas concernés par ces joujoux qui régulent la circulation. Peu de temps après, l’on apprend par une anecdote qu’à cause de la couleur rouge de leur coiffure, les militaires pensent, à tort, que le voyant rouge est pour eux un feu vert ». Cette anecdote racontée par notre confrère Peurbang Ndolngar montre les réalités de la circulation routière au Tchad. Le Tchad a connu un développement prodigieux depuis la fin des années 1990. Même si l’amélioration des conditions de vie des populations reste un défi permanent à relever par le régime du président Idriss Déby Itno, on peut constater une nette évolution dans la réalisation des infrastructures, aussi bien dans la capitale que dans les régions. Et c’est bien évidemment cette amélioration de l’état des routes dans la capitale qui pose le lancinant problème du respect de la circulation routière. Il est à remarquer que le parc automobile du Tchad qui était de 2.800 véhicules en 1957 s’est largement démultiplié aujourd’hui. Jusqu’au début des années 1990, les feux de signalisation n’existaient pas à N’Djamena. Mais tous les automobilistes et les motocyclistes qui y circulaient s’arrêtaient net aux différents carrefours

et respectaient la priorité des uns et des autres mieux que s’il y en avait. Curieusement, c’est quasiment au résultat contraire qu’on assiste actuellement au Tchad. Pourtant, comme le dit si bien Mahamat Brahim, chauffeur de taxi de son état, « …nous observons qu’un effort sensible est en train d’être consenti dans le sens de doter les carrefours de N’Djamena des feux tricolores ». Lesquels sont alimentés pour une part avec de l’énergie solaire et pour une large part avec de l’énergie électrique. L’incivisme est devenu quotidien dans les rues de la capitale tchadienne alors que le nombre

d’automobilistes ne cesse de galoper. Conséquence : les accidents ne cessent aussi de se multiplier. Une policière qu’un conducteur de taxi-moto roulant à vive allure transportait, a ainsi eu un pied fracturé lors d’une collision avec une automobile qui avait la priorité de passer aux feux tricolores. Des accidents de ce genre sont monnaie courante. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, il y en a actuellement plus que lorsqu’il n’existait pas de feux tricolores il y a quelques années. La seule augmentation du nombre de véhicules et de motos ne saurait à lui seul expliquer ce phénomène, mais plutôt l’incivisme. On ne cessera jamais assez de dire que les accidents de la circulation sont évitables. A condition de respecter le code de la route. Pour Peurbang Ndolngar, le Tchad a peut-être intérêt à suivre le conseil de cet ancien étudiant tchadien au Bénin : « Au Bénin, du temps de l’ex-président Kérékou, c’est par les panneaux publicitaires et autres messages radio et télé qu’on a stoppé les excès de vitesse des Zémidjan (conducteurs de taxi-motos). Les autorités peuvent s’inspirer d’un tel modèle pour amener les gens à respecter le code de la route. Et ceux qui enfreindront les règles doivent être sanctionnés comme il faut ». En 2008, des contrôles policiers sur le respect du code de la route étaient permanents avec la réapparition des feux tricolores à N’Djamena. Il convient peut-être de renouer avec ces contrôles et de sanctionner dorénavant les contrevenants qui mettent en danger la vie des autres.

La bicyclette reste toujours très utilisée dans les rues de la capitale


PAGE 28

N° N°16 18

afrique états-unis du sud

DISCOVER

Par Xxxxxx

Par S Larroumet

Partez à la découverte de la côte Ouest des États-Unis Point de départ : Vancouver au Canada. Traversez un pays aux multiples facettes jusqu’à la destination finale : Tijuana à la frontière américano- mexicaine. Sans carte bancaire. Seattle, en décembre, il y fait froid. C’est de là que partent les ferries pour l’Alaska. Mais ce n’est pas ce que l’on retiendra de la plus grande ville de l’Etat de Washington. Passé l’attrape-touriste qu’est la Space Needle, cette tour coiffée d’un restaurant panoramique perché à 158 m du sol et à l’accès hors de prix, on va flâner dans le Pike Market. Dominant les quais où l’on vient se garer avant la balade dominicale à l’aquarium, ce marché couvert regorge de poissonniers, d’artisans bijoutiers ou encore de fleuristes : étonnant et tellement agréable… pour se réchauffer. Si l’on est bien couvert, on peut aussi choisir de déambuler sur la première avenue et descendre jusqu’aux stades, de baseball et de football américain. Mais gare aux rues perpendiculaires : elles montent ou descendent comme des cols hors catégorie du Tour de France. On n’est pas encore à San Francisco, mais la topographie de

© Fotolia.com

Surtout, ne pas oublier trois choses quand on voyage aux Etats-Unis. D’abord, les distances. Traverser le pays du nord au sud, ça ne se fait pas en deux jours car la côte ouest court sur plus de 1600 miles, soit 2600 km. Ensuite, la vitesse. Les limitations sont simples mais sévères, et il faut les respecter scrupuleusement. Enfin, les distributeurs de monnaie. Ici, on récupère ses billets avant sa carte bancaire. Surtout, ne pas l’oublier, sous peine d’y laisser son seul moyen de retirer de l’argent… Après avoir atterri à Seattle et récupéré notre Hyundai Santa Fé 2.0l T, petit détour par Blaine, au nord, dernière ville américaine avant la Colombie britannique, Vancouver et le Canada. Cela se fait vite, une centaine de miles (1 mile= 1609 m) seulement séparant Seattle de la frontière. Comme cela ; si l’on passe par San Francisco pour atteindre Tijuana, au Mexique, on aura relié les deux extrémités des Etats-Unis par la côte.

© Fotolia.com

dle Tower ttle et sa célèbre Space Nee Une vue imprenable sur Sea


N° N°16 18

la ville nous y fait penser. Dans le premier Starbucks ouvert en 1971 face au fameux marché, une serveuse- qui fut fille au pair à Toulouse !nous confie qu’ Olympia, la capitale de l’Etat située un peu plus au sud, ne mérite pas qu’on s’y attarde. Mieux vaut bifurquer vers l’ouest pour récupérer la côte par la 101 (prononcez « one-0-one »). N’étant pas fan de Twilight et de ses vampires, nous fonçons vers Aberdeen sans passer par Forks où se déroule l’histoire de ces suceurs de sang sur grand écran. La pluie hésite avec la neige, la forêt de l’un des nombreux parcs nationaux est dense et d’un vert profond presque noir, puis la mer apparaît. Pas la mer, l’océan Pacifique. Graywatch n’est pas la ville la plus gaie, mais elle marque pour nous le vrai début de la côte Ouest. Maintenant, direction le sud ; le soleil et la chaleur. La 101 longe un littoral escarpé, découpé, torturé mais superbe… même sous la pluie battante. Immatriculé en Californie, mais fabriqué en Géorgie,

à West Point, notre Hyundai prend sans doute plus d’eau depuis deux jours que dans toute sa vie californienne. Mais il est bien étanche et dispose de sièges chauffants : un bonheur. De détour en contours, comme une route norvégienne qui serpente entre les fjords, la 101 nous mène à Raymond. Si, comme moi, vous vous oubliez un jour sur l’accélérateur d’un Santa Fe turbo essence de 264 ch, guettez bien derrière les bosquets. Une voiture en embuscade et voilà un shérif agacé nous collant au train sur 15 km. Promis, Monsieur, je n’oublierai plus les limitations. La fin de l’Etat de Washington ressemble au début de l’Oregon : des arbres, des forêts, une petite roue qui tournicote et un temps pourri. Arrivé à Astoria ; la limite de l’Etat, un restaurateur nous conseil de pousser vers l’Est jusqu’à Portland, plus « bohème » que Seattle selon lui. Le problème, c’est que l’on avance pas sur cette 101 qui fait 10 km là où un oiseau en ferait 5.

PAGE 29

Bref, on reste sur la côte, direction le sud et Cannon Beach. Ce matin- là, il est 6h45 lorsque le Sata Fe émerge de la forêt dense de l’Ecola State Park sous la pluie, de nuit et avec un thermomètre bloqué à 0 °C. Mais ce spectacle de fin du monde est fabuleux. Il paraît qu’Oswald, un peu plus au sud, est un paradis pour surfeurs : avec ce temps, pas un n’est à l’eau. Selon Paul, pompiste sexagénaire exerçant du côté de Newport, il va pleuvoir comme ça pendant encore six mois. Et son assistant, dont le badge dit qu’il s’appelle Les – les amateurs de guitare aimeront -, confirme : « Dans l’Oregon, il pleut dix mois par an. Mais aujourd’hui, ça va être plus que des orages. Je vous conseille de rouler vers les terres car on annonce un ouragan. » L’occasion de voir si ce SUV à quatre roues motrices de presque 2 tonnes craint les éléments déchainés : je continue dur la côte. Les dunes du comté de Florence, dont le sable déborde jusque sur la route et dans lesquelles on peut faire du

Le pont du Golden Gate (San Fancisco)


PAGE 30

N° 18

états-unis

DISCOVER

INFOS VOYAGE  e Dakar, pour vous rendre D aux États-Unis, vous avez le choix entre différentes compagnies. > Les compagnies aériennes : Air France www.airfrance.fr Iberia www.iberia.com Air Canada www.aircanada.com United Airlines www.united.com

© Fotolia.com

> Un visa est obligatoire pour tous les étrangers.

Vue aérienne de Los Angeles

buggy en toute légalité, s’étendent sur des kilomètres de ligne droite. Puis vient Port Orford et son feu. S’il clignote, c’est signe de grand vent sur 27 miles. Aujourd’hui, il scintille ! La pluie, virevoltant dans tous les sens, ne semble plus soumise à la gravité. Le Santa Fe tient difficilement son cap et il devient impossible d’en sortir pour prendre une photo au risque d’arracher une porte. Le lendemain sera plus calme, ça sent la Californie. Après Eureka, on voit défiler des milliers de séquoias géants. Puis c’est la Napa Valley et ses vignes, au nord de San Francisco. Le ciel se dégage, il commence à faire beau. Le mercure tutoie même les 10 °C : la canicule, quoi ! Comme autour de Seattle, des panneaux « park and ride » incitent les habitants à pratiquer le covoiturage. Il y en a même pour motiver les automobilistes à se rabattre une fois les dépassements effectués : les temps changent en Amérique. Et puis le Golden Gate apparaît, signant l’arrivée sur San Francisco, l’une des plus belles villes du monde, et l’une des plus agréables. Vallonnée, riche mais jamais pressée, elle trempe ses ruelles dans une baie mondialement connue pour son île-prison, Alcatraz. Un cable-car vieillissant et bruyant circule sur ces rails, des phoques prennent le soleil sur un quai, les touristes descendent Lombard Street et ses cinq virages en 100 m. Le temps ralentit, l’occasion de faire un peu de shopping sur Union Square et d’y manger une énorme part de gâteau à la Cheesecake Factory. Puis il faut immortaliser le passage devant le pont doré et repartir. Au sud, on passe Santa Cruz sans émotion. En revanche, une fois sur la « One », qui longe la côte, on arrive à Carmel dont Clint Eastwood fut longtemps maire, puis à Big Sur. On n’y compte plus les Bentley ou les Porsche. On préfère admirer le paysage, les falaises et

l’eau turquoise. C’est sans doute la plus belle partie du voyage. Si vous passez un jour dans le coin, veillez juste à faire le plein avant de passer Big Sur. Ici, il n’y a qu’une pompe, elle est face à la mer et… hors de prix. Là où l’on paie normalement son litre de super 1 dollar, il coûte ici le double. A l’approche de Santa Barbara, une plage accueille une colonie d’éléphants de mer. La bestiole manque de charme et fait du bruit. Dernier contact avec la vie sauvage avant de plonger dans l’ultra glamour, avec Malibu, ses maisons les pieds dans l’eau, ses plages, ses surfeurs et ses sauveteurs, puis Santa Monica et Los Angeles. La Californie est l’Etat le plus riche d’Amérique du Nord. Et Los Angeles sa ville emblématique. Sa colline flanquée d’un « Hollywood » en lettres blanches, son boulevard aux trottoirs couverts d’étoiles, Sunset et ses fêtes, son centre-ville mal famé et Venice, un village dans la mégalopole, avec sa plage, ses accros aux drogues douces et ses skateurs. On pourrait y passer une semaine. D’autant que notre Santa Fe s’y sent chez lui. A se demander si les 700.000 modèles vendus aux Etats-Unis en 2012 par le constructeur coréen n’ont pas été écoulés ici, en Californie. Plus au sud, après Redondo et Hermosa, on plonge sur San Diego, son zoo et son port qui avait accueilli la flotte américaine après le bombardement de Pearl Harbour en 1941. Quelques encablures plus bas, Tijuana. Le drapeau mexicain flotte dans le ciel bleu immaculé, les trottoirs grouillent de gens pressés et la présence policière américaine rend l’atmosphère irrespirable. Le périple touche à sa fin. Tant mieux car les cops nous demandent de ne pas rester garé là. 3.000 kilomètres plus haut, à la douane canadienne, il étaient plus sympas.

Plus de renseignements auprès de l’ambassade des États-Unis, à Dakar. AMBASSADEUR : Lewis Lukens ADRESSE : Avenue Jean XXIII, Angle Rue Bugnicourt (ex Kléber) CONTACT : ConsularDakar@state.gov

Carte de l’ouest américain


N째17

PAGE 31


PAGE 32

N° 18

L’ argus du neuf PRIX TTC

BMW SERIE 1 2.0l Coupé 120i 2.0l Cabriolelt 120i SERIE 3 2.0l BVA Coupé Cabriolet SERIE 5 R23i SERIE 5 GT 3.5l 5 places 3.0l SERIE 6 3.0l Coupé Cabriolet SERIE 7 3.0l BVA 3.0l X1 1.8l X3 2.0l BVA 2.8l X5 5 places 7 places X6 3.0l 3.5l Z4 3.0l

E E E E E

Sportive Sportive Familiale Familiale Sportive

FIAT 24 000 000 26 000 000 26 000 000 32 000 000 35 000 000

E

Familiale

42 000 000

E D

Berline Luxe Berline Luxe

58 000 000 55 000 000

E E E

Berline Luxe Berline Luxe Berline Luxe

55 000 000 65 000 000 70 000 000

E D

Berline Luxe Berline Luxe

60 000 000 65 000 000

E

SUV

23 000 000

D E

SUV SUV

36 000 000 40 000 000

E E

SUV SUV

49 000 000 50 000 000

D D

SUV SUV

55 000 000 58 000 000

E

Sportive

35 000 000

CITROËN

Aéroport LSS : Salon Terranga Africaine de l’automobile : Avenue L. Guèye Airport Hôtel : Rte de Ngor, Almadies AlIOS FINANCE : Centre ville APIX : 52-54 rue Mohamed V C.C.S : Avenue Malick Sy x Gare Routière CFAO : km 2,5 Bld du Centenaire Eric kayser : 3, Bld de la République Espace AUtO : Avenue L. Guèye x Rue Machand Gymnasium : Route de la Corniche Est Hertz : 64 rue Felix Faure Hotel king fahd palace : Salon de coiffure Coup de Tête, Les Almadies Hotel Le Lagon 2 : Rte de la Corniche Est Hotel Pullman : 10 rue Colbert HYPERMARCHÉ EXCLUSIVE : VDN Icône Café : Les Almadies Katia : Rte de Ngor, Almadies La Galette : (Salon de thé/ restaurant) 16 av Georges Pompidou La GRAINE D’OR : Route de Ngor La Villa Krystal : Rte de Ngor, Almadies Le presse club : Bld de la République Librairie 4 Vents : Centre Ville - Pyrotechnique Ouakam Matforce : 10 av Faidherbe Multimedia Store :27 av Georges Pompidou Olympique Club : Bld Martin Luther King, Corniche Ouest Optique Ponty : 24 av Georges Pompidou ReD BOWL : Sea Plaza Restaurant Le Bidew (C.C.F) 89 rue Joseph Gomis Restaurant Le Corto : Hann Marinas Sea Plaza (celio/city sport/uno…) : Corniche SenAutoZone : 31 bis Liberté 6 Sénégalaise de l’automobile : Km 2,5 Bld du Centenaire Sera : km 3,5 Bld du Centenaire Silcar : km 3,5 Bld du Centenaire StationS Shell : Ngor et route de l’aéroport TERROU BI : Corniche ouest Time Shop : 164 av du Président Lamine Gueye - CC Sea Plaza Transair : aéroport international LSS

Declic Car - CITE AZUR II - Nord Foire Tél. 77 698 42 96 - commercial@decliccar.com

JUMPER FT 35 L3H2 D FT 35 L3H2 AC D BERLINGO FGN 1t D FGN AC 1t D 5 places D 5 places AC D 7 places D C3 1.4l SX E C4 1.6l N1 E 1.6l N2 E C4 Air cross 4x2 BVM N1 E 4x2 BVM N2 E 4x2 BVA N2 E 4x4 BVM N2 E 4x4 BVA N2 E C5 1.6l BVA E 1.6l BVA cuir E 2.0l BVA suspen. hydro. E DS3 1.6l So Chic bi-ton E DS4 1.6l So Chic BVA E 1.6l So Chic BVA Cuir E DS5 So Chic E SC dark chrome E SC hifi E Sport Chic E SpC dark chrome E SpC hifi E SpC gris alu E

Utlilitaire Utlilitaire

19 234 000 20 296 000

Van/fourgon 10 679 000 Van/fourgon 11 446 000 Van/fourgon 12 508 000 Van/fourgon 13 275 000 Van/Fourgon 14 219 000 Citadine

11 623 000

Routière Routière

13 924 000 15 448 000

SUV SUV SUV SUV SUV

15 400 000 16 600 000 17 600 000 19 700 100 23 000 000

Routière Routière Routière

22 184 000 24 780 000 24 662 000

Citadine

17 936 000

Citadine Citadine

21 830 000 25 252 000

Compacte Compacte Compacte Compacte Compacte Compacte Compacte

33 630 000 35 518 000 35 990 000 37 288 000 37 760 000 37 760 000 38 232 000

CHERY A1 3.0l 5 places A520 1.5l Luxe COWIN Luxe QQ 0.8l 5 places 1.1l Luxe TIGGO 2.0l Luxe 4x4 A3 1.6l Sedan 1.8l Sport G5 2.0l

E

Citadine

6 990 000

E

Familiale

7 790 000

E

Compacte

5 990 000

E E

Urbaine Urbaine

3 790 000 3 790 000

E

SUV

9 790 000

E E

Familiale Compacte

7 790 000 7 790 000

E

Compacte

14 290 000

CHEVROLET SPARK 1.2l 5 places 1.2l 5 places LT SAIL 1.4l LS 5 places AVEO 1.5l LT Full CAPTIVA 2.2l LT 2.2l LTZ Full CMP 796 CMV 2 places 796 7 places 796 CRUZE 1.6l EPICA 2.0l LT 2.0l LT Cuir BVA

E E

Compacte Compacte

7 900 000 8 900 000

E

Compacte

9 900 000

E

Compacte

10 900 000

D D

SUV SUV

22 500 000 25 500 000

E

Camionnette

6 500 000

E E

Van Minibus

7 500 000 8 500 000

E

Familiale

12 900 000

E E

Routière Routière

15 900 000 17 900 000

Chrysler Chrysler 300C

E

Routière

26 000 000

PANDA 1.2 Mylife BVM 5 portes E punto 1.2l Evo BVM 5 portes E bRAVO 1.4l 16V dynamique E 500 1.2l Lounge BVM E

Citadine Compacte Compacte Citadine

8 700 000 13 000 000 NC 14 200 000

FORD EDGE 3.5l SEL 4x4 3.5l Limited 4x4 3.7l Sport 4x4 ESCAPE 2.5l XLS 4x2 2.5l XLT 4x2 2.5l XLT 4x4 2.5l XLT 4x4 Luxe EVEREST 2.5l XLT 4x4 3.0l XLT 4x4 3.0l XLT 4x4 Luxe FIESTA 1.4l Ambiente 1.4l Trend 1.4l Trend BVA 1.4l TDCI FIGO 1.4L AMBIENTE 1.4L TREND FOCUS 1.6l 4 portes 1.6l 5 portes BVA 1.6l 5 portes 1.6l 5 portes BVA 1.8l 4 portes MONDEO 1.8l 2.0l GHIA 2.3l GHIA X RANGER 2.5l 4x2 SC 2.5l 4x4 SC 2.5l 4x4 DC 2.5l 4x4 DC + air bag 2.5l 4x4 DC XLT 3.0l 4x4 DC XLT Raptor 6.2l 4x4 TOURNEO 2.4l Connect TRANSIT 1.8l Connect 2.4l 350 Long Van 350 M simple cabine Minibus 14 places Ambulance

E E E

SUV SUV SUV

28 000 000 30 000 000 32 000 000

E E E E

SUV SUV SUV SUV

14 500 000 15 500 000 18 000 000 19 000 000

D D D

SUV SUV SUV

21 900 000 23 500 000 24 500 000

E E E D

Citadine Citadine Citadine Citadine

10 500 000 11 500 000 12 500 000 11 900 000

E E

Citadine Citadine

9 000 000 9 700 000

E E E E D

Compacte Compacte Compacte Compacte Compacte

14 500 000 15 000 000 14 500 000 15 500 000 14 500 000

D E E

Routière Routière Routière

19 000 000 19 000 000 21 900 000

D D D D D D

Pick Up Pick Up Pick Up Pick Up Pick Up Pick Up

10 900 000 12 900 000 14 500 000 15 500 000 18 500 000 19 500 000

D

Pick Up

NC

D

Utilitaire

14 500 000

D D D D D

Utlilitaire Utlilitaire Utlilitaire Minibus Ambulance

11 900 000 18 900 000 17 500 000 20 900 000 28 500 000

FOTON 1036 2T 1,5l T 1809 cc BJ1046 SC 3T BJ104 SC 6T Minicar Alpha LG 6536 Minivan 5026

D D D D D D

Van Van Van Van Minicar Utlilitaire

10 500 000 7 500 000 10 500 000 12 900 000 NC 10 000 000

GREAT WALL FLORID 1.5l 1.5l Cross Florid HAVAL 2.8l BVM H5 USA 2.5l BVM H5 Euro 2.8l BVA H5 Euro 1.5l M1 4X4 HOVER 2.8l VOLEEX C10 1.5l C30 1.6l WINGLE 5 Simple cabine. 2.8l Double cabine 2.8l

E E

Monospace Urbaine

6 990 000 6 990 000

D D D E

SUV SUV SUV SUV

17 000 000 15 000 000 15 000 000 5 550 000

D

SUV

15 000 000

E E

Compacte Familiale

6 990 000 7 490 000

D D

Pick up Pick up

9 500 000 9 990 000

HYUNDAI ACCENT 1.4l Accent GT 1.5l Accent Taxi AZERA 3.3l Cuir BVA ELANTRA 1.6l I10 1.4l AC I20 1.4l GT 1.4l GT BVA GENESIS 3.8l Cuir BVA SONATA 2.0l YF 2.0l Cuir BVA IX35 2WD 4WD 4WD BA 2WD 4WD 4WD BA SANTA FE 2.2l BvM 2.4l BvA

E D

Compacte Compacte

8 968 000 8 260 000

E

Routière

23 010 000

E

Routière

11 387 000

E

Citadine

6 903 000

E E

Citadine Citadine

8 378 000 9 204 000

E

Routière

29 500 000

E E

Familiale Familiale

14 750 000 17 110 000

E E E D D D

4x4 4x4 4x4 4x4 4x4 4x4

14 160 000 15 104 000 18 680 000 15 399 000 17 905 000 19 883 000

D E

4x4 4x4

19 824 000 21 830 000


N° 18

VERACRUZ 3.8l BVA 3.2l BVA H100 Truck H-1 2.5l TQ 3 places

E D

SUV SUV

D

Pick Up

D

Van

29 500 000 32 450 000 10 472 5000 12 980 000

ISUZU D-MAX 2.5l TD Double cabine D

Pick Up

18 900 000

JEEP cherokee 2.7l 4x4 BVA

E

4x4

37 500 000

KIA PICANTO 1.2l BVM E 1.2l BVA luxe E RIO 1.4l BVA 5 portes E 1.4l BVM 4 portes E 1.4l BVA 4 portes E CERATO 1.6l BVM EX E 1.6l BVA SX E NEW 1.6l BVM 5 portes E optima 2.0l BVM E 2.0l BVA super luxe E SOUL 1.6l BVA super luxe E SPORTAGE 2.0l BVA 4x2 E 2.0l BVA 4x2 semi cuir E 2.0l BVM 4x4 E 2.0l BVM 4x4 D 2.0l BVA 4x4 cuir E 2.4l BVA 4x4 E 2.0l BVM 4x2 D 2.0l BVM 4x2 E 2.0l BVA 4x4 semi cuir D SORENTO 2.2l BVM 4x4 D 2.2l BVA 4x4 super luxe D 2.4l BVM 4x2 tissu E 2.4l BVA 4x4 super luxe E 2.4l BVA 4x4 E K 3000S 3.0l 4x2 D K 2700 2.7l 4x4 double cab D 2.7l 4x4 simple cab D

Citadine Citadine

9 086 000 10 384 000

Citadine Citadine Citadine

13 570 000 12 154 000 13 334 000

Compacte Compacte Compacte

13 924 000 15 045 000 13 216 000

Compacte Compacte

18 113 000 19 942 000

SUV

15 930 000

SUV SUV SUV SUV SUV SUV SUV SUV SUV

18 113 000 19 470 000 18 054 000 21 240 000 20 060 000 23 954 000 18 880 000 16 874 000 23 954 000

SUV SUV SUV SUV SUV

23 600 000 29 500 000 20 060 000 26 668 000 22 656 000

Utilitaire

12 390 000

Utilitaire Utilitaire

13 688 000 12 980 000

MERCEDES C200 1.8l Elegance E 1.8l Avantgarde E E200 1.8l CGI Elegance BVA E 1.8l CGI Avantgarde BVA E E300 3.0l Elegance BVA E ML350 3.0l Keylessgo E 3.0l Keylessgo+camera E

Routière Routière

33 950 000 33 950 000

Routière Routière

43 000 000 43 000 000

Routière

48 850 000

SUV SUV

54 200 000 57 250 000

MINI COOPER Cooper One 1.5l BVA Cooper S 1.6l BVA Cabriolet COUNTRYMAN 1.6l 4X4

E Compacte 18 000 000 E Compacte 21 000 000 E Compacte NC E

SUV

22 500 000

MITSUBISHI ASX 4x2 BVM NC SUV PAJERO 2.8l GL 9 Pl D 4x4 2.8l GLX TD 7 Pl D 4x4 3.2l DI-D GLS SL BVA D 4x4 2.5l Sport Common Rail D 4x4 3.2l Sport TDBVA D 4x4 L200 4x2 SC AC GL E Pick Up 4x4 SC GL E Pick Up 4x4 SC AC GL E Pick Up 4x2 DC AC GL 2.5l D Pick Up 4x4 DC AC GL 2.8l D Pick Up 4x4 GLX D Pick Up 4x4 GLS D Pick Up L300 Van D Van Minibus 12 places D Minibus

17 464 000 28 202 000 31 034 000 40 356 000 28 202 000 34 102 000 14 514 000 15 694 000 16 284 000 16 520 000 17 228 000 19 942 000 21 948 000 14 868 000 17 582 000

NISSAN QASHQAI 1.6l 4x2 Visia 5 pl E 2.0l 4x2 Tekna 5 pl E 2.0l 4x2 Tekna BVA 5 pl E 1.6l 4x4 Visia 5 pl E 2.0l 4x4 Tekna 5 pl E 2.0l 4x4 Tekna BVA 5 pl E QASHQAI +2 1.6l 4x2 Visia 7 pl E 2.0l 4x2 Tekna 7 pl E 2.0l 4x2 Tekna BVA 7 pl E PATHFINDER 2.5l Turbo Diesel SE D 2.5l Turbo Diesel BVA SE D 2.5l Turbo Diesel LE D 2.5l Turbo Diesel BVA LE D PATROL 3.0l Turbo Diesel GL D

SUV SUV SUV SUV SUV SUV

12 627 119 14 322 034 15 169 492 14 322 034 16 016 949 16 864 407

SUV SUV SUV

13 474 576 16 016 949 17 711 864

4x4 4x4 4x4 4x4

27 900 000 29 900 000 32 900 000 34 900 000

4x4

44 900 000

3.0l Turbo Diesel SGL D 4.2 Diesel GL E 5.6l Ess BVA LE E MURANO 3.5l Ess BVA LE D HARDBODY 3.2l 4x4 Double Cab SE D 3.2l 4x4 Double Cab LE D 3.2l 4x4 Double Cab TD D

4x4 4x4 4x4

56 900 000 44 900 000 72 900 000

Pick-Up

44 900 000

Pick-Up Pick-Up Pick-Up

15 900 000 16 900 000 20 900 000

PEUGEOT 206 1.4l version + 301 Active 1.2l BVM Allure 1.6l BVA 308 1.6l Access 1.6l Access 1.6l Allure 1.6l Allure BVA 1.6l Access break 508 2.0l Active HDI BVM 1.6l Allure THP BVA 4008 2.0l BVM PARTNER 1.9l Origin 1.9l Pack Look Combi EXPERT 1.6l AC 1.6l HDI Combi Tepee BOXER 2.2l HDI 2.2l HDI plateau cab

E

Compacte

8 800 000

E E

Compacte Compacte

11 500 000 13 990 000

E D E E E

Compacte Compacte Compacte Compacte Compacte

11 700 000 14 100 000 14 500 000 17 000 000 13 200 000

D E

Familiale Familiale

19 600 000 24 000 000

E

SUV

19 000 000

D D

Van/F Van/F

10 700 000 13 200 000

D D

Van/F Van/F

15 600 000 20 100 000

D D

Van/F Van/F

20 700 000 21 000 000

RENAULT LOGAN 1.2l Authentique 1.2l Expression 1.2l Dynamique 1.6l Authentique 1.6l Expression 1.6l Dynamique 1.5l Authentique 1.5l Expression 1.5l Dynamique SANDERO 1.2l Authentique 1.2l Expression 1.6l Authentique 1.6l Expression 1.6l Dynamique 1.5l Authentique 1.5l Expression 1.5l Dynamique 1.6l StepWay Auth. 1.6l StepWay Exp. FLUENCE 1.6l Authentique 1.6l Expression 1.6l Dynamique 2.0l Expression BVA 2.0l Dynamique BVA LODGY 1.6l Expression 5p 1.6l Dynamique 5p 1.6l Expression 7p 1.6l Dynamique 7p LATTITUDE 2.0l Dynamique BVA 2.0l Luxe BVA DUSTER 1.6l 4x2 Authentique 1.6l 4x2 Dynamique 2.0l 4x2 Dyn. BVA 1.6l 4x4 Authentique 1.6l 4x4 Dynamique 1.5l 4x4 Authentique 1.5l 4x4 Dynamique KOLEOS 2.0l 4x4 Expression 2.5l 4x4 Expression 2.5l 4x4 Dynamique Van 1.5l DCI 1.5l DCI clim

E E E E E E D D D

Compacte Compacte Compacte Compacte Compacte Compacte Compacte Compacte Compacte

8 900 000 9 900 000 10 900 000 9 200 000 10 200 000 11 200 000 9 900 000 10 900 000 11 900 000

E E E E E D D D E E

Compacte Compacte Compacte Compacte Compacte Compacte Compacte Compacte Compacte Compacte

8 900 000 9 900 000 9 200 000 10 200 000 11 200 000 9 900 000 10 900 000 11 900 000 9 900 000 10 900 000

E E E E E

Familiale Familiale Familiale Familiale Familiale

12 500 000 13 000 000 13 500 000 16 000 000 16 500 000

E E E E

Familiale Familiale Familiale Familiale

10 900 000 11 300 000 11 900 000 12 300 000

E E

Familiale Familiale

19 900 000 21 900 000

E E E E E D D

SUV SUV SUV SUV SUV SUV SUV

10 900 000 12 900 000 13 900 000 12 900 000 14 900 000 13 900 000 15 900 000

D E E

SUV SUV SUV

21 900 000 21 900 000 23 900 000

D D

Utilitaire Utilitaire

INDICA Essence Turbo diesel INDIGO Essence 5 places Diesel Full options INDIGO SW Essence Diesel Full options

E D

Citadine Citadine

6 000 000 6 500 000

E D E

Compacte Compacte Compacte

6 650 000 6 900 000 7 990 400

E Break D Break E

6 900 000 14 928 000 8 391 000

TOYOTA AVANZA 1.3l VVTI new E 1.3l DLX new E AVENSIS 2.0l BVA E CAMRY 2.4l BVA Sedan E 3.5l V6 BVA Sedan E COROLLA 1.3 L Sedan E 1.8 L Sedan E 2.0 L Sedan D YARIS 1.3 L Sedan E HILUX 3.0l 4x2 simple cab D 3.0l 4x2 double cab D 3.0l 4x4 simple cab Q2 D 3.0l 4x4 simple cab H2 D 3.0l 4x4 double cab Q2 D 3.0l 4x4 double cab C2 D 3.0l 4x4 double cab G2 D FORTUNER New D RAV4 2.0l E PRADO 3.0l TX D 3.0l TX-L TD D 3.0l VX TD BVA alcan. D 3.0l VX TD BVA cuir. D LAND CRUISER 4.2l PU SC 79 D 4.2l PU DC 79 D 4.2l Hardtop 78 D 4.2l 76 02 D 4.2l 76 03 D

4.5l 200 SW GX D4D 4.5l SW VX BVA 4.5l SW STD D4D 10pl HIACE 3.0l 15 pl sans clim 3.0l 15 pl avec clim 3.0l Van FGN avec clim COASTER 3.6l 26 pl sans clim 3.6l 26 pl avec clim 4.2l 30 pl avec clim

D D D

4x4 4x4 4x4

63 235 000 73 766 500 59 323 300

D D D

Van Van Van

22 782 040 26 392 840 23 022 760

D D D

Bus Bus Bus

42 290 360 53 423 660 56 914 100

VOLKSWAGEN

Monospace Monospace

11 277 660 12 601 620

Routière

21 817 160

Routière Routière

32 715 740 36 627 440

Compacte Compacte Compacte

15 791 160 18 204 360 20 848 280

Citadine

13 925 580

Pick Up Pick Up Pick Up Pick Up Pick Up Pick Up Pick Up

16 342 780 18 027 820 18 075 964 18 930 520 17 185 300 20 675 740 21 217 360

SUV

29 943 460

4x4

38 125 940

4x4 4x4 4x4 4x4

39 151 000 43 483 960 56 025 472 53 594 200

4x4 4x4 4x4 4x4 4x4

29 772 920 34 105 880 28 870 220 34 045 700 32 119 940

POLO 1.2l Polo E 1.4l Polo E GOLF 1.6l TDI D JETTA 2.0l T/line E 2.0l C/line E 2.0l C/line TDI D PASSAT 1.8l TSI C/line E 2.0l TDI C/line D 1.8l TSI H/line BVM E 1.8l TSI H/line BVA E CC 2.0l TSI H/line BVM E CC 2.0l TSI H/line BVA E TIGUAN 2.0l Trend & fun E 2.0l Luxe Bva E TOUAREG 3.0l V6 TDI EXE150KW D 3.0l V6 TDI Luxe 175 KW D 3.0l V6 TDI Super Luxe D AMAROK Amarok TDI T/line 4x4 D Amarok TDI H/line 4x4 D Amarok TDI H/line+ 4x4 D CADDY 1.5l TDI 2 places D 1.5l TDI combi 5 places D CRAFTER 2.5l Crafter fourgon TDI D 2.5l Bus 19 places D T5 Fourgon TDI D Ambulance TDI D

Citadine Citadine

Citadine

16 000 000

Familiale Familiale Familiale

13 990 000 16 500 000 17 500 000

Routière Routière Routière Routière Routière Routière

16 990 000 19 500 000 20 500 000 21 500 000 23 000 000 24 500 000

SUV SUV

16 990 000 23 500 000

4x4 4x4 4x4

29 990 000 42 400 000 46 300 000

Pick Up Pick Up Pick Up

15 900 000 18 500 000 22 500 000

Utilitaire Utilitaire

13 000 000

Utilitaire Utilitaire

24 150 000 29 000 000

Utilitaire Utilitaire

23 500 000

8 900 000 9 900 000

8 200 000

Citadine

9 100 000

Citadine Citadine

12 900 000 12 700 000

4x4

12 500 000

SUV SUV SUV SUV

16 990 000 19 300 000 19 100 000 20 500 000

Monospace Pick Up Monospace

12 900 000 8 900 000 10 200 000

TATA SUMO Victa Diesel BVM 6 places SAFARI Essence 5 places 207 Diesel simple cabine XENON DC 2.2l TR DC 3.0L TR SC 2.0l LTR

D

SUV

10 647 500

E

4x4

16 808 700

D

Pick Up

8 306 000

D D D

Pick Up Pick Up Pick Up

12 856 000 11 305 000 11 897 000

8 990 000 9 990 000

Routière

SUZUKI CELERIO 1.0l GLX E SWIFT 1.2l DZIRE E SX4 1.6l Sedan E 1.6l HB Bvm E JIMNY 1.4l JX E GRAND VITARA 2.4l JLX E 2.4l JLX BVA E 2.4l JLX+CU E 2.4l JLX Luxe BVA E APV 1.6l GLX E Carry Pick Up 1.6l Panel Van A/C E

PAGE 33

Les tarifs sont TTC - E = Essence / D = DIESEL / BA = Boite automatique / NC = Non Communiqué - = PRIX à la baisse = PRIX PROMO


PAGE 34

N° 18

MADE IN Sénégal

Par Mamadou Diallo (mamadoudiallo3@gmail.com)

3e Édition du Salon du tout-terrain de Lompoul

Thierry Beraz, président de l’association « La piste ensemble » qui organise le salon, est un passionné de tout-terrain. Durant sa carrière, il a travaillé comme guide sur des séjours 4x4 et participé à l’organisation de salons. L’idée de Lompoul, qui est de faire se rencontrer, le long d’un week-end, professionnels, amateurs et passionnés sur un terrain propice à l’essai de véhicules tout-terrain, lui trottait dans l’esprit depuis plusieurs années. S’étant aperçu « que beaucoup de monde roule en 4x4 sans savoir comment s’en servir » et ayant connaissance du site exceptionnel qu’est Lompoul, il décide, en 2011, de se lancer dans l’aventure. Dès sa première édition, le salon réunit sept entreprises du secteur, parmi lesquelles la Sénéga-

laise de l’Automobile, l’Africaine de l’Automobile, Polaris, Vulco Pneux et accueille une centaine de visiteurs. En 2012, le salon accueille 19 exposants et voit le nombre de ses visiteurs atteindre 450 personnes. Devenu un rendez-vous annuel et incontournable du véhicule tout-terrain dans la région, le salon donne l’occasion aux professionnels de présenter leurs produits que le particulier peut alors voir évoluer en situation de hors-piste et même essayer. Des navettes sont prévues pour conduire les visiteurs dépourvus de véhicules adaptés sur l’espace d’exposition qui abritera un grand bivouac, un espace de restauration et de vente, neuf et occasion. Pour sa troisième édition, le salon du tout-ter-

rain de Lompoul s’ouvre à d’autres types de véhicules, dont les ludiques SSV, les quads et les buggys. Outre les essais de véhicules, plusieurs animations sont prévues : des baptêmes, un feu d’artifice, des ballades de jour et de nuit seront tracées, un challenge de conduite sur sable sera organisé et une scène sera aménagée dans le désert pour accueillir un concert de Metzo Djatha qu’organise le Centre Culturel Français. Évènement unique, conciliant automobile et grands espaces, le salon du tout-terrain de Lompoul est ouvert à tous les passionnés à qui il offre à la fois le dépaysement, le plaisir de la conduite hors-piste, de nombreuses animations et la possibilité de faire des rencontres autour d’un intérêt commun.


Declic Car 18  

RENAULT À LA CONQUÊTE DE L’AFRIQUE

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you